• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Laïcité : malentendu et bavardage

Laïcité : malentendu et bavardage

 

Laïcité : malentendu et bavardage

 

Les services administratifs de l’Etat viennent d’émettre une note attirant l’attention sur les campagnes d’encouragement des jeunes écolières et des lycéennes à porter des tenues salafistes dans les établissements d’enseignement.

 

Dans les sphères politiques de l’Etat se trouvent des personnes, partageant la même foi, qui travaillent avec zèle à la mise en place d’une société d’un nouveau genre pensée à divers endroits (comme à Davos) et déjà organisée dans des textes (comme les traités européens).

Dans cette société, la notion traditionnelle de l’Etat (un peuple, un territoire, un gouvernement) disparaît au profit de communautés cohabitant avec d’autres … là où elles se trouvent. Les mouvements de populations y sont par ailleurs encouragés qui favorisent la transformation.

 

La notion de communauté n’a de sens qui si les coutumes et les règles de fonctionnement de ces communautés ne sont pas entravées par d’autres règles, spécialement les règles de l’Etat communes à tous

 

Continuer à traiter de laïcité, d’identité, d’intégration …. relève donc du bavardage. Bavardage qui ne peut avoir (et qui n’a … puisque les autorités restent passives) d’autre intérêt que celui d’habituer les citoyens (ou ce qu’il en reste) à entrer plus avant, sans s’en rendre compte, dans cette société que mettent en place ces personnes qui, au moment où elles ont sollicité les suffrages, ont camouflé l’usage qu’elles feraient de leur poste.

 

 

Marcel-M. MONIN

m. de conf. hon. des universités.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 4 octobre 08:33

    Le but de la laïcité était de détruire la religion catholique, après tout ce qui est bon pour fabriquer le melting pot qui a si bien réussi à la société américaine sera encouragé de toutes les façons possibles, un troupeau épars étant beaucoup plus facile à contrôler, la prospérité de Mammon et de ses fidèles l’exige.

    Ordo ab chao.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 octobre 11:03

      @Clocel

      La laïcité est effectivement , bien souvent, conçue comme une entreprise de destruction du catholicisme.

      Mais celui-ci ne pourra se défendre efficacement tant qu’il n’aura pas détruit ce qui, dans sa théologie, alimente la conception violente de Dieu et donc, indirectement mais bien réellement, la conception islamique, le pire obstacle à une saine laïcité.


    • ZenZoe ZenZoe 5 octobre 09:28

      @Clocel
      Le but de la laïcité était de détruire la religion catholique

      Oui, très bien vu. On comprend mieux pourquoi l’islam pose problème, il ne rentre pas dans le champ.


    • Clocel Clocel 5 octobre 09:40

      @ZenZoe

      L’islam ne pose pas de problèmes, il participe à la déconstruction de l’identité des ex-nations européennes.

      Les musulmans sont des pièces faciles à jouer sur l’échiquier si on ne touche pas à la religion tout le reste est adaptable.



      • L'apostilleur L’apostilleur 4 octobre 09:51

        @ l’auteur 

        « ...Dans cette société, la notion traditionnelle de l’Etat (un peuple, un territoire, un gouvernement) disparaît au profit de communautés cohabitant avec d’autres … »


        D’accord avec votre conclusion à propos de la Nation minée par le multiculturalisme 


        https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-multiculturalisme-est-il-une-187579


        • jocelyne 4 octobre 11:16

          Cela eut pu être un commentaire sous un nartik adok


          • eddofr eddofr 4 octobre 11:31

            La laïcité Française n’a jamais eu pour but de détruire l’église.

            Son objectif a toujours été de garantir la souveraineté du peuple et des lois qu’il se donne.

            Comment un peuple Français serait-il souverain s’il est soumis à une autorité religieuse, théocratique et dirigée depuis l’étranger ?

            La laïcité avait pour objectif de libérer la France de l’emprise de l’Eglise, de toute église.


            • Clocel Clocel 4 octobre 12:27

              @eddofr

              Amen... Le bon vieux catéchisme républicain, je suis toujours étonné qu’il se trouve encore des zélotes.

              La souveraineté du peuple, quelle blague...


            • eddofr eddofr 4 octobre 15:03

              @Clocel

              Je ne comprends pas votre réaction.

              Aurais-je donné une définition erronée ?

              La constitution française dispose que « la souveraineté appartient au peuple qui ... »

              La loi de 1905 stipule que « la République assure la liberté de conscience » ou encore « la République ne reconnait, ne salarie ni ne subventionne aucun culte ».

              Si je vous dis que la devise des U.S.A. est « In God we trust », ça ne fait de moi ni un américain, ni un impérialiste, ni même un chrétien ...


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 octobre 20:24

              @eddofr

              Vous avez raison de résister, mais il est vrai que bien des républicains utilisent la laïcité pour détruire l’Eglise.

              Celle-ci, par ailleurs, se détruit elle-même en persistant à vouloir “bien interpréter” les massacres attribués à des commandements de Dieu dans l’Ancien Testament.

              Je crains que cette église n’accepte de réfléchir à ce problème seulement quand elle sera sur le point de disparaître.


            • Jonas Jonas 4 octobre 23:55

              @eddofr « Comment un peuple Français serait-il souverain s’il est soumis à une autorité religieuse, théocratique et dirigée depuis l’étranger ? »

              Dans la civilisation européenne, les élites politiques au pouvoir, les monarques, devaient rendre compte à l’autorité morale suprême, hors de toute frontière, la parole de Jésus, représentée par le vicaire du Christ, le Pape de Rome.
              La France, comme la plupart des pays européens, est fondée sur le christianisme, un équilibre entre le pouvoir temporel du Roi et le pouvoir spirituel du Pape.
              Le Roi hérite de père en fils de la couronne en tant que bras légal du Christ sur Terre, depuis l’allégeance de Clovis acceptée par Saint Rémi.
              Le Roi se doit de servir le peuple dans la justice, la vérité, le bien commun, l’humilité et la charité, car telles sont les lois morales de l’Esprit imposées par Jésus Christ.
              Le Roi ne peut se départir de ce serment et des lois du Christ, sinon, il est sanctionné, comme à Canossa, où le Roi a du s’agenouiller devant le Pape pour expier ses fautes.
              La république et sa religion maçonnique ont progressivement anéanti le pouvoir spirituel pour soumettre les peuples à une autorité sans limite, sans morale, celle de l’homme tout puissant, Lucifer : c’est ce qui a permis par exemple au cours de l’Histoire aux communistes et au nazis d’envoyer en camps de concentration des millions de personnes (femmes, enfants, vieillards), torturés, et morts de faim dans des conditions effroyables.
              C’est cette même absence d’autorité morale qui a légitimé les Alliés à raser les villes de Dresde, Hambourg ou Cologne, faisant des centaines de milliers de morts, aux Américains de brûler vifs et de faire fondre en deux minutes des dizaines de milliers de femmes, d’enfants, de civils par les bombes atomiques, ou de mettre en prison dans des conditions déplorables des gens comme Julian Assange, simplement parce qu’ils ont cherché à dévoiler la vérité.

              « C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude. »
              Galates 5:1


            • Jonas Jonas 4 octobre 20:50

              La laïcité s’est érigée contre la religion catholique, c’est par définition la religion de la république, de la franc-maçonnerie donc.

              En ignorant les principes moraux de stabilité de l’Église catholique qui ont forgé la civilisation européenne, les élites politiques ont crée les faux concepts des droits de l’homme et de la laïcité, totalement dépassés car plus adaptés au monde d’aujourd’hui tout simplement parce qu’au nom de la tolérance, du vivre-ensemble, du multiculturalisme et du métissage, on ne fait plus de différence entre le bien et le mal, car tout se vaut.
              Toutes les religions sont mises sur le même plan, comme si elles étaient toutes égales !
              Ces idéologues de la république et de la démocratie pensent que l’homme est fondamentalement bon par nature, qu’il n’a pas besoin de Dieu pour s’épanouir et lui fixer des limites, donc on lui dit oui à tout.

              Tu veux construire une mosquée ? Prends, on te la paye même !
              Tu veux des repas spéciaux dans les cantines scolaires républicaines ? OK !
              Pendant les sorties scolaires, tu ne veux pas que ta fille aille à la piscine parce qu’il y a des garçons ? Mais bien sûr !
              Tu veux porter le voile islamique dans l’hémicycle ? Mais évidemment !
              Tu veux installer des kebabs à la place des charcuteries, épiceries et boulangeries ? Mais fait !
              Installer des campements de migrants par milliers dans les rues de Paris ? Il faut accepter car la diversité est une richesse !

              Résultat, c’est le délitement de la Nation, parce qu’elle n’a plus son schéma directeur qui l’a guidée et unifiée pendant des siècles, l’Église catholique.


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 octobre 17:45

                @Jonas

                Les religions ne sont pas toutes égales.

                Mais toutes acceptent dans leur théologie la conception criminogène de Dieu.

                Dans la religion catholique il est précisé que cette conception (qui trahit Jésus et les Évangiles) dot être « bien interprétée ».


              • Jonas Jonas 6 octobre 00:20

                @Pierre Régnier « Dans la religion catholique il est précisé que cette conception (qui trahit Jésus et les Évangiles) dot être « bien interprétée ». »

                Bien sûr qu’elle doit être bien interprétée, vous n’avez jamais lu Saint Augustin ou Saint Thomas d’Aquin, sur la guerre juste ?


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 octobre 11:32

                @Jonas

                Comme ça c’est clair. La guerre présentée dans les textes sacralisés comme étant commandée par Dieu sont pour vous une guerre juste.

                Vous ne pouvez pas vouloir défendre le christianisme et, en même temps, le présenter comme justement criminogène, car vous défendez alors une religion qui ne vaut pas mieux que l’islam.


              • Jonas Jonas 6 octobre 12:58

                @Pierre Régnier « Vous ne pouvez pas vouloir défendre le christianisme et, en même temps, le présenter comme justement criminogène »

                Il faut comprendre le concept de guerre juste.
                Si demain, une armée entre dans le pays pour venir assassiner votre femme, vos enfants, vous allez laisser faire sans réagir ?


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 octobre 14:03

                @Jonas

                N’inversez pas le sens de ma critique.

                Dans le Livre de Josué de l’Ancien Testament, c’est l’armée de Dieu qui est présentée par les auteurs comme entrant dans le pays pour assassiner les hommes, les femmes et les enfants refusant de se laisser envahir et de laisser leurs cités et leurs terres à l’envahisseur mosaïque.

                C’est accepter cette horreur dans une « bonne interprétation » par l’église catholique qui constitue une trahison de la parole de Jésus et des Évangiles.

                Cette trahison ne vaut pas mieux que l’islam qu’elle a, avec le judaïsme, contribué à mettre en place.


              • hamia 6 octobre 18:04

                Avant les années 1960 , en europe et dans tout l’occident , les femmes avaient une tenue decente et prude : c’etait la norme voulue par Dieu dans toutes Ses Révélations transmises aux Prophètes : actuellement à part les Mormons ,les Amish et les Musulmans qui respectent ces codes vestimentaires , les autres tombent dans l’extreme en dénudant les corps ! cela attire la colère de Dieu .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité