• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le combat à outrance qui s’engage

Le combat à outrance qui s’engage

PNG - 567.1 ko

Il se passe actuellement un événement assez extraordinaire : une civilisation est en train d’être détruite par son élite complètement perdue, incapable de se l’avouer, et cherchant par son pouvoir sur l’argent, des solutions impossibles.

Pour aborder et surtout comprendre ce sujet surprenant et peu compris, il faut commencer par se souvenir que la vie n’est qu’action, réflexion et échange, chacun des trois nourrissant les deux autres, en en étant lui-même alimenté.

L’harmonie entre l’action, la réflexion et l’échange est une constante de toutes les civilisations comme elle est une constante des bien-êtres individuel et collectif, quel que soit le groupe. Ces harmonies sont normalement fabriquées par l’énergie humaine qui veille à l’équilibre entre les trois. Si l’action est faible, voilà les phraseurs qui débarquent. Si c’est l’échange, les activistes prospèrent. Si c’est la réflexion, moutons, pigeons, voire « mou-geons », se multiplient. Le lien permanent entre la réflexion, l’action et l’échange est essentiel. Lui seul permet l’harmonie des vies.

Nous vivons actuellement un véritable torrent d’échanges totalement factices par la faiblesse de l’action et de la réflexion qui devraient les nourrir et qui ne sont pas au niveau. Matériellement l’office mondial du commerce (OMC) a remplacé l’office international du commerce (OIC) qui exigeait une balance des paiements équilibrée, donc de vrais échanges. La réflexion qui démontre que ce n’est pas tenable est absente et l’action de l’OMC est par conséquent erratique. Mentalement les médias, les réseaux sociaux et les Politiques donnent l’illusion de vrais échanges, d’une information et d’une écoute alors qu’ils ne sont que propagande du côté des pouvoirs et, pour ceux qui résistent, goutte d’eau d’intelligence dans un océan de bêtise.

Chacun peut voir combien l’action gouvernementale est fictive, irréfléchie ou violente mais très peu de gens réalisent que c’est la survalorisation de l’échange liée à la sous-valorisation de la réflexion et de l’action qui nourrit notre décadence.

Ce sont les réactions opposées de l’intelligence des élites et du bons sens populaire, qui génèrent sous nos yeux un combat à outrance qui ne fait que commencer et qui se terminera par la disparition d’un des belligérants.

D’un côté les peuples sentent très bien que la vie qu’on leur propose, angoissée par les peurs et oisive de plaisir, ne peut durer en dépit du matraquage des médias. Ils attendent autre chose sans bien réaliser que ce qui manque, c’est simplement l’harmonie entre l’action, la réflexion et l’échange.

De l’autre les élites, caricaturées par Soros, Gates ou le forum économique mondial de Schwab, sont en train d’utiliser l’énergie monétaire pour donner l’illusion de l’action et l’illusion de la réflexion, ce qu’ils appellent la grande réinitialisation, le « great reset » dans la langue qu’ils veulent imposer à la Terre entière. L’énergie monétaire, ou le pouvoir de l’argent pour ceux qui n’arrivent pas à voir que l’argent est une énergie, a déjà mis en place, sous couvert de démocratie, des gouvernements de médiocres mais fidèles exécutants. Cette énergie est actuellement apparemment gratuite pour ceux qui y ont accès.

L’énergie monétaire décompose l’action et la réflexion en une illusion agréable qui coûte très cher et une réalité abominable soigneusement dissimulée mais que les peuples ressentent de plus en plus.

Pour la réflexion, l’argent la confie soit à l’intelligence artificielle, soit à des élites totalement fabriquées comme McKinsey ou Attali, tous terriblement consommateurs d’argent et méprisant les peuples. Parallèlement le peuple est prié, dès l’enfance par l’éducation nationale, de renoncer à réfléchir et de se préparer à accepter un « vivre ensemble » fondé sur les fumeuses « valeurs de la république » que des spécialistes du parler creux, comme Karim Zeribi, radotent dans les médias. Le matraquage de l’éducation nationale, additionné à celui des médias, donne une baisse dramatique du niveau de réflexion que les mathématiques, le grec, le latin et la littérature forçaient à acquérir. Aujourd’hui il faut un peuple qui avale « tous vaccinés, tous protégés » à propos d’une expérimentation génique dont personne ne connait les effets à moyen et long terme et que des bonimenteurs comme Véran, étalon raté de l’humilité, appellent improprement vaccin et imposent pour des raisons dont ils devront rendre compte. Co-acteur des médias qui font de la place dans les cerveaux pour ceux qui les paient, l’éducation nationale s’emploie au même but en oubliant de plus en plus d’instruire et en enseignant un vivre ensemble idéologique au lieu d’une aptitude à réfléchir.

Pour l’action c’est encore plus grave car l’argent fabrique un monde de détente et de plaisir en croyant laisser le travail aux machines et en fabriquant un monde virtuel « metavers » où c’est l’oisiveté qui transformerait l’échange en action et en réflexion. La transformation de Facebook en Meta ne cache même plus ce mépris du peuple. Parallèlement à l’installation de cette action virtuelle et fictive, la montée sans fin de la dette mondiale publique et privée, met en place discrètement et partout, toutes les formes possibles d’esclavage puisque les gouvernants sont incapables de rendre utiles les énergies de leurs compatriotes et payent leur oisiveté plutôt que leur utilité et ce, avec de l’argent qu’ils empruntent au futur.

Zemmour qui tape à juste titre du poing sur la table, est en train de perdre des voix dont la mienne en ne semblant pas réaliser que le problème est beaucoup plus large que l’immigration, l’islam et la violence qui sont bien sûr des problèmes graves mais ne sont que des conséquences. Le problème fondamental est une fausse solution par l’argent qu’une intelligence dévoyée veut imposer en oubliant que chaque individu est respectable et utile au bien commun, l’inverse de ce qu’Attali disait en 1981 quand, jeune coq, il voulait tuer les vieux. Cette intelligence dévoyée, très installée en occident, mène ses peuples et le monde vers l’esclavage et la guerre. Mgr Vigano qui a été nonce à Washington sonne à très juste titre le tocsin et le cardinal Sarah pose les vrais problèmes. C’est seulement en les relayant que Zemmour prendra vraiment le risque de gagner.


Moyenne des avis sur cet article :  4.18/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Schrek 27 novembre 2021 09:36

    c’est quoi, l’« élite » ? une classe sociale ou les gagnants d’un concours ?


    • Clocel Clocel 27 novembre 2021 09:54

      @Schrek

      Ceux qui ont accès au « narrative control »...

      Phase un : On produit les ténèbres.

      Phase deux : On allume un lumignon unique pour orienter le troupeau.

      Après, ils sont facile à nommer : Qui jouit des ténèbres ?

      Les réponses sont dans l’Histoire.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 novembre 2021 10:29

      @Schrek
       
       ’’ c’est quoi, l’« élite » ? une classe sociale ou les gagnants d’un concours ? ’’

       Dans un monde où tout est marchandisé c’est ceux qui ont le plus de pognon.
       
       Un milliardaire américain « vaut » au moins 1 milliard US$


    • Séraphin Lampion Schrek 27 novembre 2021 10:45

      @Francis, agnotologue

      je me demandais simplement si ces mammouths apparaissaient par génération spontanée et s’ils sévissaient isolément ou bien s’ils étaient le fruit d’une filiation et s’ils étaient organisés...


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 novembre 2021 10:52

      @Schrek
       
       un peu tout ça à la fois sans doute.


    • Lynwec 29 novembre 2021 20:45

      @Schrek
      L’emploi du mot « élite » dans ce contexte m’a également hérissé le poil, vu qu’on se trouve plutôt livré aux magouilles malveillantes de ce que je qualifierai généreusement de « lie de l’Humanité » .


    • Clocel Clocel 27 novembre 2021 09:43

      Zemmour appartient au problème pas à la solution, c’est un « variant » de la mécanique folle qui surfe l’écume d’un système moribond qui commence à puer quelque soit le côté par lequel on l’aborde.


      • jjwaDal jjwaDal 27 novembre 2021 18:43

        @Clocel
        Le « système », c’est nous et personne d’autre. Qu’on se donne des psychopathes (souvent bardés de plus de diplômes que le pékin moyen d’ailleurs) est un appendice du problème et non le problème. Qui demande le sacrifice de dizaines de milliards d’animaux dont les besoins alimentaires ont renvoyé les autres espèces en enfer voire à l’extinction ? Qui a dépeuplé les océans de 90% des poissons qui y vivaient il y a un siècle. Pas Attali ni Macron, je peux vous l’assurer. Et qui veut continuer à vouloir visiter la planète et prendre l’avion ? Qui veut se goberger des derniers produits électroniques bon marché et peu importe s’il faut ouvrir 40 mines différentes pour fabriquer un téléphone portable et peu importe si notre « empreinte polluante » est catastrophique, du moment que ce sont les chinois d’aujourd’hui et l’humanité de demain qui trinquent.
        Aucune force au monde ne peut nous obliger à manger de la viande et du poisson, à prendre l’avion, à se goberger au maximum de nos possibilités financières. Aucun gouvernement n’a assigné personne à résidence pour non respect des « règles du jeu ».
        Nous avons ce que nous avons fait et stigmatiser les « élites » est déplacer la responsabilité qui est largement la nôtre. Qui va réélire M. Macron qui ressemble à tout sauf à un chef d’Etat et se préoccupe de tas de choses en dehors de la France et ses citoyens ?
        Pas le père noël. Balayons devant notre porte. Le problème, c’est nous.


      • Iris Iris 27 novembre 2021 18:58

        @jjwaDal
        Chacun a sa part de responsabilité dans ce désastre, mais faudrait pas perdre de vue que celle de Bezos ou de ses semblables est énorme comparée à celle du citoyen moyen.


      • xana 27 novembre 2021 19:08

        @jjwaDal
        Vous avez parfaitement raison, mais il est difficile aux gens de croire qu’ils sont responsable d’une catastrophe quelle qu’elle soit.
        Par ailleurs, si nous sommes responsables (parce que nous achetons les produits qu’on nous propose) cela ne doit pas servir à masquer la responsabilité bien plus grande de tous ceux qui nous proposent d’acheter n’importe quoi, pour engranger les bénéfices.

        Je pense qu’à un moment donné il faudra détruire tous les riches en commençant par les plus riches. Sinon on ne s’en sortira jamais.


      • jjwaDal jjwaDal 28 novembre 2021 06:52

        @xana
        Les riches ne sont souvent tels que parce que le système leur permet de garder en large partie l’argent que nous leur donnons à travers notre boulimie de consommation. Le système étant piloté par leurs copains (Macron supprimant l’impôt sur la fortune à peine en fonction) peut être accusé aussi, je ne dis pas le contraire. Mais donnez plus aux moins riches en leur piquant leur« trop plein » et la situation empirera avec certitude, car cela fera plus de consommation...
        Après socialement c’est indispensable, autre sujet.


      • Ausir 28 novembre 2021 13:02

        @jjwaDalAucune force au monde ne peut nous obliger à manger de la viande et du poisson, à prendre l’avion,

        parlez pour vous , moi je vis dans une cabane , je ne mange pas de viande et ne voyage pas , mais est-ce que ca suffira ? 

        ce n’est la faute de tous , il y a les mauvais t les bons 


      • PascalDemoriane 27 novembre 2021 12:35

        Adossé à votre conception de la monnaie, de l’énergie monétaire comme métrique de l’énergie humaine, par opposition à l’énergie gratuite qu’est la monnaie-dette, ce prisme ternaire « action, réflexion et échange » semble être une clef de lecture bienvenue, dynamique, dialectique stimulante et convaincante du processus final, terminal que nous vivons. A lire et relire !

        Y compris si on s’intéresse en parallèle et en contrepoint à l’effet dynamique de la célèbre « baisse tendancielle des taux de profit » énoncée par qui vous savez et moquée par le crétinisme techno-économiste. Je crois que « l’extrême radicalité du temps présent » ne peut que dévoiler des convergences et des transversalités entre les écoles et courants analytiques, du moins quand ils sont portés par une humilité curieuse et par des nécessités oppressantes.

        Maintenant nous verrons sans doute plus vite que prévisible et annoncé si le principe même de la valeur d’échange n’implique pas sa fatale déconnections des interactions productives biologiques et physiques réelles et viables. Autrement dit si le principe même de la monnaie, de l’abstraction monétaire ne porte pas sont vice systémique destructeur, sa propre inversion sémantique (ce que je crains et pense fortement).
        Qui survivra verra.
        En guise de remerciement.


        • Moi ex-adhérent 28 novembre 2021 11:17

          @PascalDemoriane
          Bonjour, vous vous exprimez comme ceux et celles qui ont fait les sciences humaines, voire les sociologues, avec leur jargon hermétique et typique. En somme, les sociologues parlent aux sociologues. J’aurais aimé qu’ils s’adressent plutôt au peuple, en pratiquant l’art de la vulgarisation. Sortir de l’entre-soi serait un grand pas en avant pour les profanes


        • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 27 novembre 2021 16:49

          une civilisation est en train d’être détruite par son élite complètement perdue, incapable de se l’avouer

          Il ne faut pas mettre sur le plan l’élite visible qui est réellement perdu et qui sert inconsciemment les intérêts de l’élite invisible qui cherche volontairement à tout détruire pour tenter d’imposer ses idéaux.


          • Ecométa Ecométa 27 novembre 2021 18:19

            @Florian LeBaroudeur
            « Une civilisation est en tarin d’être détruite par son élites complètement perdue , incapable de se l’avouer »  ! 

            Une « civilisation démocratique occidentale » est en train d’être détruite par ses « Elites zélotes ploutocratiques » ; personnellement je ne la crois pas perdue, cette "Elitocratie technoscientiste ; je pense qu’ils savent parfaitement ce qu’ils ils font : et à dessein ! 
            En même temps tout est écrit tout est fait au grand jour, à Davos, il y a un livre : le Great-Reset ; mais les gens, pour ceux qui sont informés n’y croient pas ou ne comprennent pas ce qui est dedans... qui plus est, l’enfer est souvent pavé de bonnes intentions : ce sera l’enfer ! 
              


          • ETTORE ETTORE 27 novembre 2021 16:52

            Quoi qu’il en soit, malgré que l’on puisse constater une marche ininterrompue de ce système pernicieux, il révèle aussi ses faiblesses, car tout ce qu’il laisse derrière est« déconstruit », et ne tend que vers une « planification » d’un projet, ce qui le fait avancer sur un fil tenu, serti d’une non validité existentielle, et surtout très fragile.

            Sa force est de planter ses « pitons sécurités » dans divers pays, à des moments différents, en étudiant les faisabilités, selon les opportunités offertes, et se servir de celles ci, comme levier « imparable » du « puisque les autres le font, nous ne pouvons réfuter de le faire ».

            C’est sa façon de progresser, toujours avec un point d’appui assuré, alors que nous en sommes toujours à scruter les décisions, affligées à notre propre pays. ( et digérer les dictats imposés aux autres, comme les seules solutions valables)

            C’est cette différence d’horizon, qui leur laisse toute latitude, pour continuer leur avancement en endormant l’un, torturant l’autre, et ainsi de suite.

            Ce fil tenu, qui doit conduire à une toile globale, trouveras son point de cassure, avec une globalisation des mouvements, car il n’est pas prévu qu’il résiste à autant de points de tiraillement coordonnés en simultané.

            Sans parler de l’effet d’entrainement que ces regroupements auto généreront, alimentant une bascule, irréversible de cette situation.

            La fin se feras sur les ruines, que ce système à laissé derrière lui, et les trous, vont être nombreux à être colmatés, avec autre chose que la raison.


            • Ecométa Ecométa 27 novembre 2021 17:36

              C’est tout à fait ça ! 

              Cette élite est essentiellement « ploutocratique » ; une ploutocratie appuyée sur le technoscientisme, car c’est là qu’il y a du beurre à se faire ! 

              Mais cette ploutocratie a compris que pour ce « capitalisme financiariste échevelé, »les choses ne dureraient pas aussi longtemps que les contributions«  ; comme disait l’autre !

              En fait ils ont pris conscience que les carottes sont cuites et même bien cuites ! Ils savent parfaitement que le système est extrêmement crisique et qu’ils peuvent avoir, à un moment ou à un autre, par une »révolution démocratique «  : un »printemps occidental«  : avoir très chaud à leurs petites fesses !

              Par contre ils ont réalisé qu’il y avait un système bien plus stable, et qui ne craint pas la »Démocratie occidentale« car il est antidémocratique par nature !

              Ils entendent biens ces »Elites« occidentales, imposer un tel système en passant par cette crise sanitaire pour tester les réaction, (belle opportunité nous dit Klaus Schwab), et implanter le »Great Reset«  ou »Grande Réinitialisation« sociétale ! 

              Il faut savoir que l’enfer est toujours pavé de bonnes intentions, et que l’on vous promet de résoudre tous les problèmes qui se posent à l’époque et la liste est longue ! Mais comment ? On ne nous le dit pas réellement !

              Un des sujets, c’est que la propriété privées est intenable ! Ce n’est pas les »extra riches« et leur extrême richesse, de plusieurs dizains voire centaine de milliards de dollars, qui posent problème car eux ils font l’Economie ! Ce qui pose c’est la propriété privée de Monsieur et Madame Toulemonde  !

              C’est elle, cette ambition démocratique, d’être propriétaires, qui pose tous ces problèmes : il n’y aura donc plus de »propriété privée«  ! Par contre, eux, ils peuvent s’enrichir, et ils continueront car on leurs louera tout ce qi est louable ! 

              Et il y aura un »crédit social« , sorte de permis à points, non pas pour conduire votre voiture, vous n’en n’aurez pas besoin, où en fonction des points de votre crédit social ! Autant dire que les liberté seront très réduites et surtout pas celle de penser !

              Nos »ploutocrates occidentaux « se rêvent »Oligarques communistes" ; c’est bien moins risqué pour eux, et ça leur va ! 


              • devphil30 devphil30 27 novembre 2021 18:05

                La Start up nation ....

                Gérer un pays comme une société c’est prendre le risque de conduire le pays à la faillite.

                Depuis 2017 on ne parle pas de risque mais de volonté de détruire la France


                • Xenozoid Xenozoid 27 novembre 2021 18:07

                  @devphil30

                  1917 ?

                  on se bat pour les industriels


                • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 27 novembre 2021 21:16

                  @Xenozoid
                  2020 ? on se bat pour les financiers.


                • devphil30 devphil30 29 novembre 2021 14:40

                  @Xenozoid

                  2017 le poudré


                • ETTORE ETTORE 27 novembre 2021 18:55
                  Xenozoid 27 novembre 18:07

                  @devphil30

                  1917 ?

                  on se bat pour les industriels


                  Pas pour les nôtres en tout cas.

                  Nous c’est l’usine Twixx de l’autre côte de l’Atlantique.

                  Mais il y a une poste restante à l’Elysée, pour la re-distribution .

                  Avec un préposé, tout content de lécher les prospectus US, et faire la remballe des produits frelatés.

                  Bah, on ne s’invente pas gérant de cobayes, comme ça, faut une certaine stature en hypocrisie, et surtout avoir des éMULES, qui font leur job, de bât !


                  • Xenozoid Xenozoid 27 novembre 2021 20:09

                    @ETTORE
                    a quand les monuments au morts du covid ? là, est la question,ici le gluon du trou a vous les studios


                  • ETTORE ETTORE 27 novembre 2021 20:23
                    Xenozoid 27 novembre 20:09

                    @ETTORE
                    a quand les monuments au morts du covid  ? là, est la question,ici le gluon du trou a vous les studios


                    Mais je crois que l’on tient un bon exemplaire ! Non ?

                    Il est en phase de test soutenus au labo LaREcherche-nMisérabilisme.,

                    Tenue, résistance aux intempéries, Bathymétrie relative à la pression de la prostate, rigidité du corps et des yeux, forme monolithique, inexpression végétative afin de ne privilégier aucun type de morts (waxx, non waxx).....Etc etc

                    Véritable produit de haute technologie !

                    Pour le moment, il a juste un nom de code, le temps que la matrice le ponde et qu’on l’extraie du moule. MACRONIDE 1.0

                    Mais, on n’as encore aucune certitude de placement, le débat actuel porte sur son éventuel emplacement , en lieu et place d’une gargouille, lors de la réfection de...... Notre Dame.

                    Témoin, inexpressif de la cour des miracles, qu’il à contribué à réinstaurer, à ses pieds.


                    • Xenozoid Xenozoid 27 novembre 2021 20:29

                      @ETTORE

                      macron est un produit médiocre,comme tout les produits,justement car c’est un produit


                    • ETTORE ETTORE 27 novembre 2021 20:51

                      @Xenozoid
                      On ne peut pas dire cela d’un « produit »...Comme, à l’emporte pièce.
                      Tenez ...Le PQ par exemple, est un produit hautement technologique.
                      Fin, doux, résistant, absorbant, et vendu en rouleau, ce qui permet de tirer dessus, et d’en retirer la quantité prédécoupée...souhaitée....
                      Pour « l’autre » c’est vrai, c’est tout le contraire.


                    • Xenozoid Xenozoid 27 novembre 2021 20:55

                      @ETTORE

                      il y en a qui préfere la toile emmerie, et les fessées en même temps


                    • PLUS ON ESSAIE DE RENTRER DANS LE MOULE, PLUS ON RESSEMBLE A UNE TARTE .

                      Je n’ai pas vu la preuve écrite et répétée que le virus sars cov 2 a été isolé et purifié .

                      Des cohortes de virologues , médecins , épidémiologistes de plateau TV , de radio et j’en passe se sont bousculés pour répandre la peur et faire la promotion commerciale d’une substance ARNm expérimentale.
                      Dont personne, du chef de l’état , du gouv.fr , du milieu médicale et de la commission européenne jusqu’au quidam en connaissent les tenants et les aboutissants .

                      Donc la machine à tuer , à expérimenter fonctionne parfaitement . Vers quoi, en terme médicale ?

                      +++++++++++++++++++++++++++++++++

                      Petite contradiction difficile à vivre .

                      Lorsque ma mère est dcd en 2011 , un conseillé municipal m’a présenté ces condoléances suivi d’un discours sur l’inévitable échéance de la mort pour chacun d’entre-nous .

                      Aujourd’hui, lui à 78 ans et son épouse se précipitent à la vaxxination pour chaque dose la peur au ventre. .. ! Curieux ....


                      • Moi ex-adhérent 28 novembre 2021 08:30

                        Je n’ai pas eu le temps dans l’espace de modération, de vous approuver, tellement votre article a dû passer, tel un météore. Je le fais maintenant avec grand plaisir.

                        La France a deux calamités, l’Elite et les syndicats. L’Elite parle généralement de ce qu’elle ne connait pas, et ne connaitra jamais, c’est à dire la vie réelle. Les syndicats sont essentiellement dans la démagogie la plus complète, ayant les mêmes points communs avec l’Elite.


                        • L’horloge moléculaire du VIRUX sars cov 2, a t elle été décodée ?

                          Et par qui ? Macron, Buzin , Véran, Chiappa, Darmanin , Ferrand, .... ?


                          • ETTORE ETTORE 28 novembre 2021 18:09

                            Quand je pense, quand je pense que cet état décapiteux, qui se dit

                            «  connaisseur en tout, mais capable en rien » a, à sa disposition un remède efficace, à la juste mesure de ses prétentions médicales, et il ne le sait pas ? !

                            C’est affligeant, et montre, preuve à l’appui, qu’ils veulent notre fin, comme seul but inavouable à leur comédie.

                            Je veux dire, que, comme garants de la probité médicale et Républicaine, ils devraient exemplairement, s’administrer une dose de «  »Sanitol«  » ( désolé pour la pub, mais il y va de la sauvegarde nationale) puisque comme le spot le dit si bien, c’est efficace à 99% contre les virus et la....COVID.

                            Allez, les politicards de plateaux, et autres experts en tout et en rien, si ce n’est de ramener vos amygdales .....Testez, et venez nous rendre compte.

                            C’est ce qu’on attend de vous !

                            (Surtout que c’est économique, avec un bidon, on peut waxxiner tous les vereux Elyséens, en passant par les loufiats de l’ assemblée, et il en reste pour les séniles sénateurs, et la cohorte de faisandés apparatchik télévisuels..)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité