• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le drapeau chinois bientôt sur l’hôtellerie française et les (...)

Le drapeau chinois bientôt sur l’hôtellerie française et les loisirs

Le modèle économique d'une France sans usines qui en revanche bénéficierait d'un tourisme dopé par les classes moyennes des pays émergents, semble avoir pris du plomb dans l'aile. Le pavillon chinois pourrait bientôt flotter sur les fleurons français du tourisme et des loisirs !

Hôtels Sofitel, Novotel, Mercure, Ibis… bientôt chinois ?

En mars 2015, le groupe hôtelier Jin Jiang, propriété de la ville de Shanghai, a déboursé 1.3 milliards pour l'achat de Louvres hôtels, deuxième groupe hôtelier européen (1120 hôtels aux enseignes Première Classe, Kyriad, Campanile, Tulip inn, Golden et Royal). Yu Minliang, président du groupe chinois, avait alors annoncé au ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, sa volonté de faire de la France la plateforme de son groupe en Europe.

Le Chinois détient depuis fin mai 2016, 15 % de la chaîne d'hôtels Accor, premier opérateur hôtelier européen et sixième au rang mondial (3 800 hôtels Ibis Hôtel, Sofitel, Mercure, Novotel, Formule 1, Pullman…). Jin Jiang est maintenant le premier actionnaire et pourrait monter à 29 % du capital.

Tout en continuant à dérouler le tapis rouge aux investissements chinois, l'État s'inquiète maintenant d'une prise de contrôle rampante d'Accor. Le groupe pourrait bientôt venir grossir le nombre d'entreprises du CAC 40 qui ont quitté le giron français depuis le début du quinquennat, noircissant ainsi un peu plus le bilan économique du gouvernement. Afin de s'opposer aux velléités de mainmise chinoise, une entrée de l'État au capital à hauteur de 10 % a été envisagée.

Bataille boursière entre groupes chinois

Après Jin Jiang, un deuxième loup pourrait pénétrer dans la bergerie. Selon le JDD, Sébastien Bazin, PDG d'Accor Hôtels, serait maintenant en contact avec le conglomérat chinois HNA group. Ce dernier pourrait entrer dans la bataille boursière et s'opposer à son concurrent chinois. Les actions du groupe français monteraient mais l'issue s'avérerait incertaine.

HNA affiche des ambitions internationales depuis plusieurs années. Outre ses autres emplettes à travers le monde, il s'était déjà offert en 2012, pour quelques dizaines de millions d'euros, 48 % d'Aigle Azur, deuxième compagnie aérienne française derrière Air France.

Puis en novembre 2015, après avoir tenté en vain d'acheter le voyagiste français Fram, devenait actionnaire à hauteur de 10 % du capital de Pierre et Vacances - Center Parcs mais s'octroyait, avec 60 % du capital, le contrôle de la coentreprise créée pour développer les activités en Chine.

Fin mai 2016, après son OPA sur GateGroup, géant suisse de la restauration à bord, le groupe chinois raflait ensuite, face au groupe toulousain Newrest, 49.9 % des parts de Servair, filiale de la restauration d'Air France.

Le leader européen des loisirs également convoité

Pour compléter le tableau des acquisitions ou participations chinoises dans le secteur du tourisme, Le groupe chinois Fosun a acheté le club Med en 2015 et convoite maintenant La compagnie des Alpes. En juin 2016, le journal Le Monde dévoilait une négociation au terme de laquelle Fosun pourrait prendre une participation de 10 à 15 % du leader européen des loisirs qui exploite onze des plus grands domaines skiables dont Tignes, Val d'Isère, Les Menuires, Méribel, les Arcs ou la plagne mais aussi des parcs de loisirs dont le Futuroscope de Poitiers, le Parc Astérix et Walibi ou les musées Grévin. Le PDG Dominique Marcel déclarait ces jours-ci au Dauphiné Libéré, être également en discussion avec d'autres partenaires.

Terminons, bien que la liste ne soit guère exhaustive, avec le fonds Kai Yuan Holdings qui a acheté l'hôtel Marriott des Champs Elysées en 2014 et l'État français qui cédait 49.99 % de l'aéroport de Toulouse - Blagnac au consortium chinois Casil Europe, pour un montant de 308 millions d'euros.

Ainsi, les dépenses des touristes chinois, même lorsqu'elles seront réalisées en France, seront souvent captées par des intérêts chinois, dans le secteur du tourisme mais aussi dans d'autres secteurs. Pour exemple, le groupe textile chinois Shandong Ruyi Technology a acquis récemment pour 1.3 md d'euros, l'entreprise d'habillement SMCP qui regroupe les trois marques françaises dites de « luxe accessible », Sandro, Maje et Claudie Pierlot (1 118 points de vente dans le monde).

Derrière les sociétés d'État, la stratégie de Pékin

Afin de pallier rapidement la baisse de croissance chinoise, le gouvernement de Pékin missionne en Europe, un nombre croissant d'entreprises chinoises.

Celles-ci sont souvent des sociétés d'État (SOE) qui constituent ensemble près de 65 % du PIB chinois et représentent 70 % des investissements effectués à l'étranger. En août 2016, dans un article publié dans Marianne, Nouvelles villes chinoises en France : deux ans plus tard, où en est leur implantation ? , nous attirions l'attention sur ce risque.

L'État chinois dispose de capitaux illimités et pourrait à terme, s'emparer, dans les pays occidentaux et plus particulièrement dans les pays les plus accueillants d'Europe dont la France, d'intérêts stratégiques.

Le secteur de l'énergie constitue une cible prioritaire. Le fonds souverain China Investment Corporation (CIC) avance ses pions depuis 2011 et possède maintenant une participation de 30 % dans la branche exploration-production de GDF Suez.

Par ailleurs, il est à craindre que d'éventuelles complications dans la réalisation du chantier à haut risque des EPR d'Hinkley Point, mettent en péril EDF et Areva déjà au bord du gouffre. Les partenaires et actionnaires CNNC (China National Nuclear Corporation) et CGN (China General Nuclear Power Corporation, postés en embuscade au nom d'une guerre économique chinoise sans merci, tireraient très certainement profit des difficultés voire à terme, d'un démantèlement de la filière française de l'énergie. L'empressement de la Chine qui exhortait Londres à donner son feu vert devrait nous alerter. En abandonnant notre indépendance énergétique à l'État chinois, nous hypothéquerions pour longtemps notre avenir économique mais aussi notre sûreté nucléaire.

Francis Journot tient le site Collectivité nationale. Il est membre du mouvement Rendez-nous notre industrie et de l’association Vêtements made in France


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 janvier 2017 10:58

    Bonjour,
    Tout ceci est la conséquence du Traité de Maastricht de 1992. C’est l’article 63 du Traité de fonctionnement de l’ UE, qui a supprimé le contrôle des mouvements de capitaux. « Toutes les restrictions aux mouvements de capitaux sont interdites »


    Traduction : « Les capitaux doivent circuler librement dans l’ UE & hors de l’ UE ».
    Conséquences : Les Gouvernements ne peuvent plus s’opposer aux entrées et aux sorties de capitaux. Ils assistent, impuissants, aux délocalisations d’entreprises, aux achats d’entreprises, aux achats des terres agricoles et du patrimoine français.

    Exemple Florange. Avant Maastricht, Mittal n’aurait pu racheter Arcelor.

    Votre article est une pierre dans le jardin de ceux qui croient que ce n’était pas mieux avant !
    Oui, avant 1992, il fallait l’accord du Ministre des Finances et du Directeur du Trésor, ce n’était pas interdit, mais régulé en fonction des intérêts stratégiques du pays.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 1er février 2017 12:47

      @Fifi Brind_acier

      Bonjour,

      Un pays comme la France qui a déménagé la « Bourse » à Londres, et qui n’a conservé les bâtiments du Palais Brongniart que pour organiser des événements,

      Un pays comme la France qui n’est plus qu’un simple protectorat états-unien,

       un pays comme la France qui a remis les clés de sa souveraineté aux Commissaires Européens tous puissants pour décider en notre lieu et place,

      Un pays comme la France qui a cédé son indépendance militaire et le commandement militaire intégré à une force étrangère, l’OTAN,

      Ne peut que voir rappliquer dans le champ économique des puissances étrangères rachetant des pans entiers de notre patrimoine.

      Nos gouvernements collaborent étroitement à la mise à sac de notre pays ! De son peuple, de sa culture au nom des dividendes d’une infime partie de la population, cela doit être rappelé.

      Bientôt la France ne sera plus qu’un musée où l’on passera en vitesse pour se rappeler à peine qu’il y a quelques décennies existait encore un Peuple et un Pays !


    • Docteur Faustroll Jeussey de Sourcesûre 31 janvier 2017 11:02

      La Chine représente 17,3% de l’économie mondiale contre 15,8% pour les États-Unis, selon les chiffres établis par le FMI lui-même. 

      Mais ce dernier continue dans ses analyses de présenter les États-Unis comme la première économie mondiale, et les pays européens n’ont pas encore pris la mesure de ce phénomène qui explique en partie le retour des Etats-Unis à une politique étrangère protectionniste. 
      Dans la logique des choses, l’Union Européenne devrait en conséquence :
      - soit devenir une fédération protectionniste elle aussi
      - soit éclater et chaque état à nouveau indépendant déterminera sa politique
      Le Royaume Uni, comme souvent, a une longueur d’avance.

      • Doume65 1er février 2017 11:51

        @Jeussey de Sourcesûre
        « Mais [le FMI] continue de présenter les États-Unis comme la première économie mondiale »
        Le FMI, comme tous ces organisme parle la langue de bois. Il faut comprendre que les USA restent le pays qui a le plus gros pouvoir de nuisance sur l’économie mondiale. C’est donc le pays qui fait le plus peur, et du coup le premier !
        Enfin, c’est comme ça que je le vois.


      • howahkan 31 janvier 2017 11:07

        Salut

        rien d’autres que des effets normaux, previsible, inéluctable de la direction catastrophique l mondiale depuis genre 3000 ans appelée compétition pour faire bien mais qui cache en son sein un processus d’élimination donc tout est logique la dedans....comme l’est la guerre et toutes les autres saloperies humaines..

        et je ne vois personne ou trop peu encore pour le moment, mais ça peut venir bien sur smiley remettre en cause les causes de tout cela...mais je vais être bon prince et vous montrer pourquoi : et bien c’est parce que l’humain actuel tel qu’il est depuis un certains temps est LE responsable de tout cela...bien sur..

        et là comme c’est moins drôle que de s’en prendre a des boucs émissaire...et bien tous nous détournons le regards porté sur notre responsabilité écrasante dans ce désastre...vers tout sauf chacun d’entre nous, tous de super héros parfaits à nos propre yeux bien sur..la pensée ne peut fonctionner que comme cela, nous avons perdu des capacités en route, voila le probleme..revoir Adam et Eve d’une autre manière moins superficielle 1er degré donc

        et maintenant pour la fin la mauvaise nouvelle....cela va donc continuer...car en refusant de voir cela on va continuer la competition qui élimine et qui va donc continuer a produire la même chose qu’elle produit depuis genre 3000 ans..


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 janvier 2017 12:19

          @howahkan
          Je crois que nos euro-nouilles n’ont pas pris la mesure de l’échec des USA à Alep, du Brexit, de la montée de la Russie et de l’alliance Russie- Chine - Iran...

          Le monde est en train de changer de cap vis à vis de la mondialisation.
          Mais habitués qu’ils sont à obéir aux néo conservateurs américains, ils s’accrochent à l’ UE comme des moules à leur rocher et traitent de « populistes » la montée du mécontentement...

          On se croirait à la veille de la Révolution française :
          « S’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche »...
          Macron est un bel exemple de Marie-Antoinette !


        • howahkan 31 janvier 2017 13:13

          @Fifi Brind_acier

          oui, il y a une sorte de souffle , d’un vent différent, certes pas fort mais il souffle dans une autre direction, le monde est en train de changer par rapport à la mondialisation telle que elle s’impose entre autre par la fausse monnaie dont les voleurs sont propriétaires de l’imprimerie

          c’est un clair combat entre néoconservateurs et le reste de la planète qui se dégage de tout cela, nouveaux cons chez lesquels on trouve énormément d’ancien nomades parasites de l’est de l’Europe mais pas seulement..

          s’accrocher à l’UE comme une moule à son rocher est ce qui se passe...

          la peur change de camp petit à petit...

          etc


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 janvier 2017 18:55

          @howahkan
          En attendant, les mondialistes s’accrochent !
          Cf cet article sur le Canada, qui concerne la stratégie des néos conservateurs pro guerre.


        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 31 janvier 2017 20:30

          @Fifi Brind_acier
          Bien vu.

          Il y a des gens qui prononcent ce joli prénom de Marie-Antoinette en ayant la gorge...serrée.

          Voici ce que je pense du jeune freluquet, ce compradore parfaitement taillé pour ce boulot de liquidateur économique de la France, prêt à brader le pays au premier venu (Chinois, de préférence) :

          http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/macron-et-le-discours-a-l-188524
          http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/e-macron-ou-l-homme-qui-s-etait-163767
          http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/l-accueil-du-dr-fu-man-chu-en-160403

          Bien à vous,

          Renaud Bouchard


        • izarn izarn 31 janvier 2017 23:09

          @howahkan
          Si au moins la moule s’accrochait à un rocher !
          Ce n’est guère que le radeau de la Méduse !


        • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 1er février 2017 12:49

          @izarn

          Et les journaleux des éclusiers qui font monter et descendre les péniches Macron et Fillon ! 


        • Fernand 31 janvier 2017 17:45

          « la peur change de camp petit à petit »

          Mdr


          • Fernand 31 janvier 2017 17:45

            « la peur change de camp petit à petit »

            Mdr

            T’es sûr ?


            • Alren Alren 31 janvier 2017 18:13

              À tout prendre, je préfère que les néo-colons (financiers) nous achètent des biens immobiliers impossibles à délocaliser comme les hôtels de luxe qui ne recèlent ni brevets ni secrets industriels, plutôt que des industries qu’ils peuvent piller sur le plan intellectuel et délocaliser, faisant perdre des emplois en France et nous contraignant ensuite à importer ce que nous produisions nous-mêmes.

              Les propriétaires étrangers de nos hôtels quatre étoiles ont tout intérêt maintenant à inciter leurs compatriotes aisé-e-s à venir à Paris et à dépenser leur argent dans des boutiques de luxe acheter du made in France.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 janvier 2017 18:57

                @Alren
                Comme il est impossible de contrôler le départ des entreprises, le Made in France est une utopie.


              • V_Parlier V_Parlier 31 janvier 2017 21:07

                @Alren
                Il est vrai qu’avec le rechat de ces biens prestigieux on reste dans le symbolique, alors que ce qui s’est accéléré depuis 15-20 ans n’a choqué que trop peu de personnes.
                http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-delocalisations-la-chine-et-le-184603 .


              • izarn izarn 31 janvier 2017 23:11

                @Alren
                Les chinois ont appris à jouer eu Monopoly...


              • Alren Alren 1er février 2017 15:05

                @Fifi Brind_acier

                le Made in France est une utopie.

                Quand un produit de luxe ( ce dont je parlais dans mon commentaire, exclusivement) est estampillé Made in France c’est qu’il est fabriqué en France.

                Son prix de vente est sans rapport avec son coût de fabrication et donc les salaires versés aux mains expertes qui l’ont fabriqué ne comptent pas dans la décision d’achat de ceux et celles qui peuvent se l’offrir.
                Les client-e-s fortuné-e-s sont très attaché-e-s au Made in France synonyme encore de prestige et considèrent au contraire un prix élevé comme garant qu’ils (qu’elles) font partie d’une élite « d’happy fews ».


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 31 janvier 2017 20:21

                @Francis Journot
                Bonsoir !

                Bonne analyse que la vôtre, à laquelle je souscris pleinement.
                Comme l’observe très finement un autre commentateur de votre billet (Alex, que je cite ici :

                "La partie la plus intéressante de votre article se trouve dans les 4 ou 5 commentaires.

                L’« élite » d’Agoravox se bat dans les guerres picrocholines pour désigner le prochain incapable qui recevra les Chinois à leur descente d’avion en s’inclinant jusqu’au sol.

                Votre sujet, pourtant essentiel pour notre avenir, n’intéresse pas les « ténors » qui se demandent lesquels auront l’échine la plus souple pour leur piquer la place rêvée.

                Depuis la libéralisation et la mondialisation sans protection, il n’y a plus rien à faire qu’essayer de décrocher quelques postes avec siège en cuir et bonne bouffe.Le peuple ne fera même pas guide à Versailles...« 

                Très bien vu, particulièrement la phrase indiquant que tout le monde se bat dans  »les guerres picrocholines pour désigner le prochain incapable qui recevra les Chinois à leur descente d’avion en s’inclinant jusqu’au sol.« 

                Voyez à ce sujet ce que je pense de l’un de nos compradores parfaitement taillé pour ce boulot de liquidateur économique de la France prêt à brader le pays au premier venu (Chinois, de préférence) :

                http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/macron-et-le-discours-a-l-188524
                http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/e-macron-ou-l-homme-qui-s-etait-163767
                http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/l-accueil-du-dr-fu-man-chu-en-160403

                Votre site dont je recommande la lecture à tous ceux que la question intéresserait résume bien votre engagement lorsque vous écrivez :

                 »Penser et anticiper, hors des postures idéologiques et politiques, une reconstruction qui profitera à tous, citoyens et entreprises" L’effondrement de l’euro et la dislocation de l’UE menacent un peu plus chaque jour mais le déni pourrait ne pas suffire à conjurer un destin européen qui n’a pas tenu ses promesses.

                Bien qu’au regard de l’histoire, le rêve européen ne constituera certainement qu’une courte parenthèse, la dérèglementation des échanges et les dumpings auront néanmoins, amplement participé à la destruction d’une importante part de notre industrie manufacturière.

                C’est pourquoi nous travaillons depuis plusieurs années à l’élaboration d’un modèle économique fédérateur, susceptible de favoriser, le moment venu, la longue et difficile reconstitution de notre tissu industriel, pour à terme, éradiquer le chômage de masse.

                Il nous faut maintenant saisir le sens de l’histoire et, afin de reconstruire notre pays, préparer la nouvelle politique industrielle."

                C’est là un avis que je partage. Il ne tient qu’à vous de le concrétiser.

                Si je puis me permettre, prenez donc rendez-vous sans plus tarder avec votre Maire, votre Député, votre Sénateur, vos conseillers locaux, tous habilités à délivrer ces 500 parrainages pour la prochaine élection présidentielle et invitez-les à me parrainer pour le 17 mars 2017 au plus tard afin de commencer à réaliser cette nouvelle politique industrielle dont notre pays a grand besoin.

                Cordialement,

                Renaud Bouchard

                Renaud Bouchard


                • wesson wesson 31 janvier 2017 20:21

                  En France, tout est à vendre. Alors que ce soit à des Chinois ou d’autres. 


                  Au moins ils ne sont pas pire que les autres, et ont en général de vrai projets industriels. 

                  A noter d’ailleurs que si les Chinois investissent bien absolument partout, il le font comparativement assez peu en France.

                  • V_Parlier V_Parlier 31 janvier 2017 21:17

                    @wesson
                    Ils sont de plus en plus méfiants face à l’instabilité potentielle de la France. Etant donné ce qu’en relatent leurs touristes à leur retour...


                  • Alren Alren 1er février 2017 15:15

                    @wesson

                    A noter d’ailleurs que si les Chinois investissent bien absolument partout, ils le font comparativement assez peu en France.

                    La France est pourtant un des pays qui reçoit le plus d’investissements étrangers en regard du volume de sa population.
                    Et en particulier, des firmes étrangères installent des bureaux d’études et de recherche dans notre pays de préférence à d’autres pays, y compris en Europe.

                    Quelle est votre source, SVP ?


                  • canard 54 canard 54 31 janvier 2017 22:25

                    Pourquoi pas bientôt des chinois au gouvernement,ils seraient peut être moins cons que nos politiques...


                    • Sergio Sergio 31 janvier 2017 23:23

                      @canard 54


                      Vous croyez ?

                      Je pense qu’on est largement servi, à voir tous les ’ Pékins ’ qui sont actuellement au gouvernement !

                    • Alren Alren 1er février 2017 15:21

                      @canard 54

                      Les politiques que les Français élisent depuis tant de temps ne sont pas cons : ils font une politique à l’encontre des imbéciles qui ont voté pour eux.
                      Pour la première fois depuis des décennies, Ceux-ci ont le pouvoir d’élire un homme qui n’a plus d’ambition de carrière mais souhaite entrer dans l’Histoire comme celui qui a métamorphosé la France.
                      C’est à certains Français d’être moins cons et de voter enfin pour eux en élisant JLM.


                    • demissionaire bonalors 1er février 2017 06:05

                      la france un pays de traites et de fourbes, bientot il n’ y aura plus rien a vendre

                      ds le prive les entreprises n ’embauchent que des stagiaires pas paye, et il n’y a plus un salaire d ’inge en france qui depasse 50k Tirez vous massivement le jeunes, la france est le plus grand pays d ’encules du monde


                      • Doume65 1er février 2017 11:38

                        « [...] noircissant ainsi un peu plus le bilan économique du gouvernement. »

                        Ce passage me fait penser qu’il n’y a que Soulage qui pourrait illustrer ce bilan. smiley


                        • Osis Osis 1er février 2017 12:57

                          Exploité en dollars, en euros, ou en Yuan...

                          Quelle importance ?

                          L’argent, quelque soit la monnaie, n’a pas de patrie...

                           



                            • Harry Stotte Harry Stotte 3 février 2017 10:51

                              @bartneski

                              Ce spot, c’est vraiment de la merde. Surtout pour ceux qui, comme nous, n’appartiennent pas à la moitié de l’humanité en question.


                              D’une part, ce spot ne nous fourni aucune indication sur les huit heureux proprios. Publier huit noms, ça n’est pas la mer à boire, et ça s’appelle 
                              une information.



                              D’autre part, s’ils ne sont que huit, et les autres, en face, les traîne-savates, sont 3 milliards 750 millions, c’est à qui de se sortir les pouces du cul ? C’est du 468 millions 750 mille contre 1 ! Il peut répondre à ma question, le pitbull de la gauche qui aboie ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité