• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le mensonge extraterrestre

Le mensonge extraterrestre

Les Ovnis : objets volants non identifiés ou Pan : phénomène aérospatial non identifiés, existent. Une fois enlevé les erreurs d’observation, les mensonges délibérés pour créer une entreprise commerciale ou une secte, on ne peut pas nier les nombreux témoignages de personnes qui n’ont rien à gagner à raconter des mensonges.
Est-ce que ces phénomènes pourraient provenir de voyageurs venus d’autres planètes ?

 
Depuis plusieurs dizaines d’années les observations réalisées par les sondes spatiales n’ont montré aucune trace de vie supérieure sur les planètes du système solaire, parce que les conditions n’y permettent pas le développement d’une vie évoluée. Lien.
Si on veut peut être trouver de la vie extraterrestre, il faut sortir du système solaire et aller vers les milliards de milliards d’étoiles dans l’univers avec leurs planètes et leurs satellites. Cependant ces étoiles sont à des distances gigantesques.
 
Proxima du Centaure est l’étoile la plus proche de nous à 40 000 milliards de kilomètres. Pour mieux comprendre l’immensité de cette distance, si la terre était une tête d’épingle, Proxima serait à Papeete en Polynésie. Lien.
Les étoiles suivantes sont beaucoup plus éloignées, on arrive à des millions de milliards de kilomètres. Lien.

Admettons qu’il y ait une planète habitée autour de cette étoile. Pour que ses habitants viennent nous visiter, il faudrait un voyage de 500 ans à la vitesse prodigieuse de 10 million de km/h.
Or pour envoyer 3 hommes vers la Lune et pendant seulement une semaine, les américains ont utilisé la fusée Saturn V qui pesait 3000 tonnes à une vitesse de 30 000 km/h. Lien.
Quel serait le poids d’un vaisseau spatial pour emmener un équipage depuis Proxima ? 30 000 tonnes ? 100 000 tonnes ?
 
Un tel voyage pose plusieurs problèmes insurmontables.
Dans l’espace il n’y a rien, que du vide, pas d’énergie. Pour propulser un vaisseau spatial, il faut de l’énergie. Or quelle que soit la technologie utilisée, pour atteindre des vitesses de plusieurs millions de km/h, il faut embarquer une énorme quantité d’énergie. Il faut donc beaucoup de carburant, ce qui alourdit le vaisseau spatial, et plus le vaisseau est lourd, plus il faut d’énergie, plus il faut de carburant, plus ça alourdit le vaisseau.
Pour accélérer un avion ou une fusée, il faut le propulser en éjectant de la matière, d’une façon ou d’une autre. Quels matériaux pourraient résister à un plasma éjecté une vitesse de dix millions de km/h.
A cette vitesse, l’impact d’une petite météorite aurait les mêmes effets qu’un Airbus tombant à pic sur le sol. Aucun bouclier ne pourrait résister à un tel choc. Et à cette vitesse, c’est impossible de détecter à temps une météorite aussi petit et dévier un vaisseau spatial de plusieurs dizaines de milliers de tonnes.
Les êtres vivants ne sont pas faits pour vivre en apesanteur. Des cosmonautes soviétiques détiennent le record de longévité dans l’espace, un an et demi. A leur retour ils présentaient de sérieux problèmes de santé. Comment faire avec un voyage qui durerait 500 ans ? Créer une pesanteur demanderait beaucoup d’énergie ? Où la stocker, car on ne pourrait pas la prendre dans le vide puisqu’il n’y a rien, ni matière, ni énergie. Lien.
 
Selon les ufologues, spécialistes des ovni, on ne peut pas raisonner ainsi, car des extraterrestres pourraient avoir atteint une technologie très avancée.
Ainsi dans les années 1800 certains scientifiques affirmaient que jamais on ne pourrait voler un objet plus lourd que l’air. De même les ufologues affirment qu’aujourd’hui on ne sait pas ce que peut permettre la technologie.
L’erreur dans ce raisonnement est que quelle que soit la civilisation, le progrès technologique n’est pas infini, parce que la matière fonctionne avec des lois et des limites et on ne peut pas faire ce qu’on veut, quelle que soit la technologie qu’on utilise : les arbres ne grandissent pas jusqu’au ciel.
S’il n’y avait pas de lois, la mer pourrait brusquement se soulever et devenir le ciel, des montagnes pourraient voler, des humains pourraient faire 1000 mètres de haut etc.…
Par exemple c’est absolument impossible pour un avion volant à 4000 km/h de faire demi tour sur place. Le pilote et son avion seraient littéralement désintégrés. Aucune technologie, aucun extraterrestre ne peut déroger à cette loi.
 
Aucun vaisseau spatial ne pouvant franchir de telles distances, les ufologues proposent d’autres moyens pour que les extraterrestres effectuent ce voyage.
Il y aurait des "trous" ou une courbure dans l’espace temps, sortes de raccourcis entre la Terre et d’autres systèmes solaires. Mais comment un vaisseau spatial et son équipage pourrait se dématérialiser puis se rematérialiser quelques milliards de kilomètres plus loin. Que devient le corps de ces extraterrestres pendant ce temps là ? Eux même où sont-ils pendant ce moment ?
Les extraterrestres seraient des êtres vivant dans d’autres dimensions et qui arriveraient à se matérialiser sur Terre. C’est possible qu’il y ait une quantité d’autres univers qu’on ne peut pas percevoir. Mais là encore, comment des êtres venus de ces autres dimensions pourraient se matérialiser sur Terre ? Ces théories finissent toujours par dériver sur le paranormal et d’autres domaines flous.
La Lune ou Mars sont habitées. Mais la vie est extrêmement hostile sur ces deux planètes : pas d’atmosphère sur la Lune, donc pas de vie possible. Et sur Mars une atmosphère essentiellement composée de gaz carbonique et avec une pression tellement faible, qu’aucune vie ne pourrait y subsister. Et si les martiens ou les luniens s’étaient installés profondément dans le sous sol, pour se mettre à l’abri de conditions devenant de plus en plus difficiles, mais les sondes spatiales n’ont jamais vu la moindre trace d’industrie ou de civilisation.
 
La nouvelle théorie en cours est celle des Ummites : des extraterrestres qui auraient débarqué à la Javie en France. C’est soit un gros canular, soit une grosse entreprise commerciale. Lien.
C’est la même chose avec le mouvement de Rael : selon eux ce sont des extraterrestres qui nous auraient créés.Lien.
Il y a aussi les Reptiliens, les Petits Gris ou EBE. Lien.
 
Les "crops circles" et les dessins Nazcas n’ont pas été créés par des extraterrestres. Les crops circles sont de magnifiques œuvres d’art réalisées par des humains.Lien.
Les dessins Nazcas au Pérou, sont sans doute des figures dessinées par les prêtres de l’époque dans des buts religieux. Ces dessins s’observaient depuis de très hauts miradors. Lien.
 
Même les radiotélescopes qui scrutent le ciel depuis des dizaines d’années n’ont jamais repéré aucun signal qui pourrait provenir de vie évoluée sur une autre planète. Aucun. Or pour fabriquer des vaisseaux capables de faire un tel voyage, ces extraterrestres ont nécessairement besoin de grosses industries qui produisent des signaux électromagnétiques. Les ufologues répondent que ces industries pourraient utiliser des matériaux et des techniques qui ne produisent aucun signal. Mais en quelle matière seraient-ils ? En bois ? Dans une matière inconnue sur Terre ? Encore une fois l’univers fonctionne avec des lois très précises et les composants chimiques de l’univers sont presque tous connus. Lien.
 
D’autres éléments prouvent qu’il ne peut pas y avoir d’extraterrestres venus sur Terre.
Il faudrait une sacrée coïncidence pour qu’une civilisation extraterrestre soit sur une planète suffisamment proche de nous et arrive pile maintenant pour nous visiter. S’ils atteignent ce niveau d’évolution 100 000 ans avant ou après maintenant, une paille dans l’échelle de l’Histoire, soit ce serait avant qu’il y ait des humains sur Terre, soit ce serait trop tard dans le futur, quand on ne sera plus là.
 
Comment croire que des voyageurs venus de si loin, avec un tel niveau de technologie, aient ces comportements ridicules donnés par ces milliers de témoignages ? Si vraiment ils étaient parmi nous, ils se comporteraient comme de véritables magiciens, réalisant des prouesses qui nous épateraient.
Pourquoi ces êtres supérieurs se cachent-ils ? Pourquoi restent dans le ciel à jouer à cache cache pendant des années ? Ils ne peuvent pas nous craindre vu leur niveau d’évolution.
Les ufologues répondent que c’est pour nous observer et ne pas perturber le fonctionnement de l’humanité. Mais s’ils ont atteint un tel niveau, ils sont capables de nous observer sans nous déranger, comme nous on le fait lorsqu’on observe les animaux dans la nature.
 
En science on doit prouver l’existence de ce qu’on affirme. C’est donc aux ufologues de prouver la venue d’extraterrestre sur Terre. Or il n’y a aucune preuve sérieuse, aucune étude publiée dans un journal scientifique à comité de lecture.
 
Attention, ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’autres formes de vie dans l’univers, il y a des milliards de milliards d’étoiles, il y a peut être des civilisations évoluées sur d’autres planètes. Mais aussi évoluées qu’elles soient, ces civilisations ne peuvent pas venir nous visiter à cause de l’immensité de la distance entre eux et nous.

Ceux qui croient encore à la venue d’extraterrestres, ne s’imaginent pas les réalités physiques de notre univers, ne comprennent pas les ordres de grandeur, les mécanismes du vivant et les lois physiques. Il faut trop de tours de passe passe dans le style d’Hollywood pour que cette histoire ait le moindre début de crédibilité.
 
Nous sortons des croyances et nous entrons dans une ère de connaissance, Il y a plusieurs milliers de religions ou croyances sur Terre, la religion des extraterrestres n’en n’est qu’un parmi les autres.
Le phénomène Ovni/Pan est réel mais l’hypothèse de voyage d’extraterrestres venus sur Terre n’est plus acceptable aujourd’hui.
 
Remerciements à Marc HALLET pour ses conseils et à Dan’S.
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.23/5   (117 votes)




Réagissez à l'article

477 réactions à cet article    


  • finael finael 27 février 2010 11:00

    Excellente analyse.

    Il est vrai que sont bien rares les gens qui peuvent imaginer, et encore plus se représenter, les échelles de distance et de temps impliquées en astronomie.

    Il est d’ailleurs paradoxal de voir que la force de l’imaginaire « soucoupiste » (je n’aime pas cette expression, négative sur AV mais je n’en ai pas d’autres sur le coup) s’accompagne d’un désintérêt pour la réalité et les réalisations spatiales.


    • morice morice 27 février 2010 17:35

      « Ces théories finissent toujours par dériver sur le paranormal et d’autres domaines flous. »


      il suffit d’un seul Rael pourtout foutre en l’air..
      vous n’êtes pas obligé de le CROIRE, Rael..

    • Pyrathome pyralene 27 février 2010 17:41

      il suffit d’un seul Rael pourtout foutre en l’air..

      vous n’êtes pas obligé de le CROIRE, Rael..

      Faut toujours qu’on cite cet olibrius , débunking oblige !!....des escrocs comme lui , yen a partout dans tous les domaines....mais c’est plus facile pour ridiculiser tous ceux qui s’intéressent à ce sujet !! c’est du gagne petit !!...

    • Jurassix Jurassix 1er mars 2010 10:56

      A l’auteur :

      Votre point de vue se défend. Est il possible qu’une civilisation ai développé des technologies permettant de voyager aussi loin, aussi vite ?
      Vos arguments sont tout à fait recevable, mais j’aime à croire que ne n’est pas la vérité, par rêve certainement.

      Dans l’espace il n’y a rien, que du vide, pas d’énergie
      Oui, il n’y a rien. Mais le postulat qu’il faudrait embarquer beaucoup d’energie est faut, on peut produire beaucoup d’électricité à partir d’un volume somme toute mesuré (nucléaire, mais est ce que de l’électricité servirai à se déplacer dans l’espace ? Je ne pense pas... )

      Pour accélérer un avion ou une fusée, il faut le propulser en éjectant de la matière, d’une façon ou d’une autre. Quels matériaux pourraient résister à un plasma éjecté une vitesse de dix millions de km/h.

      Ca, c’est un point auquel je n’avais pas pensé. De mon point précédent, l’électricité ne sert à rien pour se propulser, car elle ne rejette rien. Mais j’avais lu que le vide contenait des particules ?
      Par contre, éjecter un plasma sans contact, ce ne serait pas impossible dans l’absolu si on le canalise avec un champs magnétique (cf projet ITER).

      Il y aurait des « trous » ou une courbure dans l’espace temps
      On est encore au tout début de l’exploitation de ces pistes, j’ose croire que l’on en saura plus dans qlq siècles.

      Ne détruisez pas nos rêves d’enfants smiley


    • Fourmi Agile Evrard 1er mars 2010 12:47

      @Jurassix.
      Je voulais juste avec cet article expliquer qu’il ne peut pas y avoir d’extraterrestres venus d’une autre planète, parce que la physique a des lois qu’on ne peut pas franchir : par exemple on ne peut pas atteindre la vitesse de la lumière.
      Et même avec cette vitesse là, il faudrait plusieurs millions d’années, pour atteindre la plupart des étoiles de l’univers.

      La magie et le rêve sont encore possibles, heureusement. Jamais je ne détruirais nos rêves d’enfants et d’adultes aussi. Le rêve est le moteur de la vie.
      Et on le trouve ici, sur notre magnifique planète.
      Je suis émerveillé quand je vois des cosmonautes travailler dans l’espace sur une station spatiale, ça c’est du concret et ce sont eux les extraterrestres.
      Je suis aussi émerveillé quand je vois des pêcheurs dans des îles perdues du Pacifique partir en mer avec des pirogues en bois pour plusieurs jours.

      Pas besoin d’attendre des extraterrestres venus d’ailleurs, notre Terre est belle.
      Merci pour votre commentaire.




    • Daminos 27 février 2010 11:02

      Il suffit de regarder du côté de la mécanique quantique pour s’apercevoir que les lois de notre univers sont bien plus complexes que celles que vous avez à l’esprit. On a par exemple des photons qui communiquent entre eux comme si ils avaient remonté le temps.

      A propos du temps, la relativité générale nous a aussi appris quil n’est aussi linéaire que notre perception veut bien nous le faire croire. Je vous laisse imaginer les possibilités...

      Nous ne percevons que ce que nos sens nous permettent. Bien que nous les améliorons sans cesse avec des machines, pensez-vous vraiment que nous comprenons toutes les possibilités de notre univers ?


      • Céphale Céphale 27 février 2010 11:38

        « Les photons qui communiquent entre eux » c’est une grosse supercherie. Je me souviens avoir lu ça dans Science et Vie, et même dans Le Monde. C’est un interprétation erronée de la mécanique quantique, et la prétendue expérience à l’appui du phénomène est une mystification. Un photon ne se déplace pas comme une balle de fusil. Etant donné que sa masse est nulle, il est impossible de le situer entre le point de départ et le point d’arrivée (principe d’incertitude d’Heisenberg). Donc comment imaginer que deux photons communiquent en chemin ? En outre le photon est équivalent à une onde électromagnétique (principe de dualité de Louis de Broglie). Ce sont deux façons de représenter l’infiniment petit, qui restera toujours inaccessible à nos sens. 


      • Gollum Gollum 27 février 2010 11:53

        En fait il s’agit du principe de non-séparabilité : deux particules ayant interagi sont toujours reliées entre elles quelque soit la distance. Phénomène mis en évidence par Alain Aspect en 1982.


        Cette caractéristique offre un support théorique intéressant aux phénomènes parapsychologiques.

      • Daminos 27 février 2010 12:22

        Merci Gollum pour la référence exacte. Voici les liens Wikipédia :
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Aspect
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_EPR

        Comme le fait remarquer HELIOS, il faut garder à l’esprit que notre science moderne n’a qu’une cinquantaine d’année (Einstein est mort en 1955).

        50 ans ! Est-ce que vous-vous rendez compte à quel point c’est misérable ? !!!

        Il faut rester infiniment humble quand à l’étendue de nos connaissances. De plus regarder le saut que l’on a réussi à comprendre et faire en 50 ans. Imaginez une civilisation qui n’aurait, ne serait-ce que 500 ans de physique derrière elle !


      • Gasty Gasty 27 février 2010 12:55

        Surtout qu’un photon peut être le reflet de lui-même. Mais qu’est-ce qu’un reflet ?

        " Les ufologues répondent que ces industries pourraient utiliser des matériaux et des techniques qui ne produisent aucun signal."

        Y font tout pour emmerder les ufologues.


      • Halman Halman 27 février 2010 16:37

        Et bien Céphale renseignez vous sur les expériences du physicien français Alain Aspect.

        Les particules qui ont été en contact communiquent entre elles lorsque elles sont séparées même de longues distances.

        Envoyez un photon à l’une d’elle et l’autre réagit de la même manière que celle qui a été modifiée.


      • Gollum Gollum 27 février 2010 18:08

        Oui c’est cela.. un tout indissociable.. Cela veut dire que l’Univers est Un, ce que savaient toutes les gnoses de l’Antiquité, notamment l’Hermétisme..


        Je sens que Léon et d’autres vont prendre une attaque là smiley

      • HELIOS HELIOS 27 février 2010 11:34

        Sans etre un scientifique, juste avec un peu d’humilité, peut on envisager d’avoir si peu de connaissances, que la possibilité d’existence d’extraterrestre puise nous echapper ???

        Pensez vous, par exemple, que des êtres et 2D (des dessins sur une feuiile de papier par exemple), puissent percevoir les consequences d’une 3eme ?

        Pensez vous donc, que nous qui maitrisons 3 dimensions + le temps, puissions etablir une construction intellectuelle, niant l’existence d’extraterrestres ?

        ... et si justement ces extraterrestres avait reussi a s’accomoder du temps en le ralentissant suffisament pour que le voyage soit « possible » ?
        ... et si d’autres dimensions permettaient d’envisger l’univers sous un angle où la distance n’est plus une limitation ?

        Enfin, sans entrer dans une hypothese extraterrestre, et en respectant l’universalité de l’homme (hmm...) si nos « visiteurs » n’etaient tout simplement que des terrestres se promenant dans le temps.... les soucoupes seraient les descendante de nos Peugeots et l’impossibilité du contact semble du coup tout a fait raisonnable....

        Dommage que l’integrisme de la certitude vous ait contaminé : on n’est jamais sur de rien, votre article est encore une version de la certitude unique dont nous en connaissons au quotidien les ravages.

        Bonne journée.


        • finael finael 27 février 2010 13:38

          A mon avis vous n’avez pas bien lu : l’auteur ne remet nullement en cause la possibilité d’existence d’autres formes de vie dans l’univers mais seulement l’interprétation de phénomènes inexpliqués par la « visite » desdites formes de vie.

          Je pense que vou devriez lire avant de répondre.


        • Philou017 Philou017 27 février 2010 14:06

          Helios : "Pensez vous, par exemple, que des êtres et 2D (des dessins sur une feuiile de papier par exemple), puissent percevoir les consequences d’une 3eme ?« 

          Belle analogie, tout à fait pertinente. Je pense que nous ignorons beaucoup de choses sur la nature profonde de l’univers.
           »Quelques explications mécanistes n’épuisent pas le sens de l’univers et le réseau des formules algébriques laisse passer la réalité comme les mailles du filet laissent passer le fleuve".
          Jean Jaurès 1895.

          La prétention de certains à expliquer et comprendre l’univers avec les limites de notre science actuelle, ne traduit qu’une volonté de se rassurer à bon compte par une vision de l’univers limitée et encadrée.


        • bluebeer bluebeer 27 février 2010 14:53

          Entièrement d’accord avec vous Helios. Sans vouloir élaborer sur les multiples facettes du phénomène OVNI, et notamment sur leur dimension « sociologique », il me semble que s’arrêter à une vision courte, c’est à dire tri- ou quadridimensionnelle, de l’univers revient pour le moins à faire preuve d’une curiosité restreinte. Les physiciens tenus de réconcilier les modèles issus de leurs champs d’investigation respectifs envisagent sans trop rechigner l’adjonction de dimensions supplémentaires, susceptibles de réconcilier leurs équations, et peut-être d’expliquer l’inexplicable. En agissant de la sorte, ils esquissent la possibilité d’un univers au-delà de notre compréhension.

          Une jolie illustration du thème multidimensionnel se trouve ici :

          http://www.dimensions-math.org/Dim_reg_F.htm


        • John Lloyds John Lloyds 27 février 2010 11:47

          Article bien trop présomptueux des misérables connaissances qui sont les nôtres. L’existence de civilisations au moins aussi évoluées que la nôtre est proche de 100%, dans un univers où le nombre d’étoiles dépasse les milliards de milliards.

          Les distances ? Effectivement, c’est loin. Mais pourquoi préjuger de nos connaissances actuelles, comme si nous étions parvenu au plus haut rang possible de la maitrise théorique des concepts mécaniques. Cela fait à peine 100 ans que le premier avion a décollé, et on a déjà envoyé des sondes hors du système solaire. Avec en plus un judéo-christianisme qui nous a plongé dans l’obscuratisme pendant 2000 ans, quel retard !

          Que penser d’une civilisation comme la nôtre qui aurait 20.000 ans d’avance ? 100.000 ans ? des fractions de secondes à l’échelle astronomique, mais de quoi acquérir une connaissance que l’on ne saurait même pas imaginer.

          Les meilleurs de nos savants, je pense à Hawkins, viennent d’imaginer un univers à 11 dimensions pour expliquer les divergences entre la connaissance actuelle de notre physique et les mesures qui semblent les remettre en cause. Même la relativité générale semble être remise en cause avec l’effet Pioneer, augurant de futures découvertes fondamentales restant à faire.

          Et vous, petit auteur enfermé dans sa coquille, vous pensez voyage dans l’espace en 4 dimensions !!! D’où tirez-vous vos certitudes, alors qu’on ne sait même pas imaginer un univers en 5 dimensions ? Vous me faîtes penser à ces savants médiévaux qui, dans le concept d’une terre plate, disaient qu’on ne pouvait pas naviguer au-delà d’un certain point de l’océan, sinon on risquait de tomber dans le néant.

          Je n’ai pas d’avis sur l’existence ou non du phénomène soucoupes volantes, mais, contrairement à vous, je ne me prononce pas sur l’impossibilité d’un tel phénomène.


          • Pyrathome pyralene 27 février 2010 12:51

            Article présomptueux ? bof , même pas ! il nous ressert la même bouillie qui fait office de débunking depuis plus de 70 ans.....il aurait pu citer « le projet blue book » , pendant qu’il y était...
            C’est inconcevable pour les humains ,donc impossible pour toute civilisation.....La science et la physique humaine sont immuables et sans appel , si on comprend bien !! smiley
             Quid des témoignages de part le monde ? quid des documents certifiés , vidéos , photos ? quid des récentes déclarations des astronautes ? quid des affirmations d’une partie des scientifiques ? RIEN ! et quid du rapport cometa remis à Chirac et Jospin en 1999 ? rien !
             circulez , ya rien à voir !!....à part Raël et les sectes débiles ( à croire qu’ils n’y a que les gourous pour s’intéresser au phénomène )... heureusement que non... ! )
             On en reparlera prochainement , VOUS VERREZ ! et adieu aux certitudes douillettes....
            Ouvrez les yeux , bon sang !!!
            Je reviens avec des liens et des bolducs....
             


          • John Lloyds John Lloyds 27 février 2010 13:35

            Merci Pyralène pour ces précisions.

            Un passage d’Hawking, qui n’a de prétention que de poser la probématique de la physique actuelle, mais qui a le mérite de montrer à quel point l’auteur de ce pitoyable article est à des années-lumières, c’est le cas de le dire, avec sa vision quadri-dimentionnelle, des concepts en cours d’étude :

            « Si nous vivons bien sur une brane située dans un espace-temps possédant des dimensions supplémentaires, les ondes gravitationnelles engendrées par les mouvements des corps qui se déplacent à la surface de cette brane devraient se répandre dans les autres dimensions : ces ondes seraient revoyées vers nous s’il existait une seconde brane ombre et si elles étaient prise au piège entre ces 2 branes ... »

            En d’autres termes, et sans même entrer dans les détails de ces analyses, le modèle quadri-dimentionnelle qui prévalait au XX° siècle est déjà à la poubelle. Qu’on imagine ce que sera la connaissance dans 1000 ans, si on poursuit ce rythme de progrès, et si on ne s’est pas auto-détruit d’ici là.


          • Pyrathome pyralene 27 février 2010 14:02

            Il est une autre théorie intéressante , mais qu’on entend très peu , celle de l’univers électrique....
            je n’ai pas de point de vue arrêté là-dessus , il faut juste en prendre connaissance !!
            Elle aurait au moins le mérite d’unifier les lois de la physique et de répondre à de nombreux problèmes apparemment irrésolubles avec nos certitudes actuelles....


          • le-Joker le-Joker 27 février 2010 15:31

            Salut john,


            Je profite que tu es par là pour te filer un mail, j’ai un ouvrage à te recommander 
            Tu peux m’envoyer un mail à mediasalon@live.fr

            @ plus

          • morice morice 27 février 2010 17:33

            « Ceux qui croient encore à la venue d’extraterrestres, ne s’imaginent pas les réalités physiques de notre univers, ne comprennent pas les ordres de grandeur, les mécanismes du vivant et les lois physiques. Il faut trop de tours de passe passe dans le style d’Hollywood pour que cette histoire ait le moindre début de crédibilité.

              »

            Et ceux qui n’ont pas étudié l’historique de ces événements sont quoi ? des robots à œillères....

          • le-Joker le-Joker 27 février 2010 17:58

            Au passage John tu vas t’épuiser à expliquer à cette humanité en mode involtutive quelle est la course de l’univers, dire qu’ils ne seront jamais dans la naissance suffit à comprendre smiley


          • hans lefebvre hans lefebvre 27 février 2010 18:00

            @Llyod, stephen HAWKING, que je vous invite à relire avec un peu plus de concentration, ce dernier demeurant un fervent relativiste ! En outre, a aucun moment il ne suppute quoi que ce soit au sujet d’une quelconque civilisation qui aurait 100 000 ou 200 000 ans d’avance (ce qui serait encore insuffisant pour découvrir la Terre puisque nous n’avons vu personne) : Une hypothèse qui n’a aucune place dans la pensée d’Hawking ! Quant au monde merveilleux de P-Brane je cite Stephen Hawking :
            « En ce qui me concerne, j’avoue que j’ai eu d’abord du mal à croire en l’existence de ces dimensions supplémentaires. Parce que je suis positiviste, la question de savoir si ces dimensions supplémentaires existent réellement est pour moi vide de sens : on peut seulement se demander si les modèles mathématiques recourant à des dimensions supplémentaires constituent ou non une bonne description de l’univers. Pour le moment, aucune des observations dont nous disposons ne nécessite de faire appel à des dimensions supplémentaires pour pouvoir être expliquée, même s’il n’est pas exclu que le futur grand collisionneur de hardrons (LHC) permette d’observer ces autres dimensions. »
            In « L’univers dans une coquille de noix », P.56 et 57. (mais je pense que vous faisiez allusion à cet ouvrage, le plus abordable produit par cet immense scientifique.
            Certes, le grand homme semble adhérer à l’éventualité des dualités, mais ne tire aucune conclusions définitives ! La cosmologie contemporaine tâtonne encore énormément et n’a aucune certitudes....
            Après, on peut supputer ce que l’on veut quant à l’éventualité d’une forme de vie quelque part dans cet immense univers qui, s’il n’a de cesse de s’étendre, se refroidit par ailleurs. Enfin, aucune théorie n’a encore réussi le prodige d’unifier les 4 forces fondamentales, soit la quête du Graal pour les physiciens, astrophysiciens et autres cosmologistes !
            Dés lors, chaque chose en son temps !
            Pour les soucoupistes, c’est autre chose....


          • le-Joker le-Joker 27 février 2010 18:09

            involutive pardon smiley


          • John Lloyds John Lloyds 27 février 2010 21:47

            @Hans Lefevre

            Si j’ai cité Hawking, c’est pour mettre en évidence le fait que la conception de la cosmologie s’est bien plus boulversée ces dernières années que durant tout le XX° siècle. Evidemment, ses théories ne sont qu’hypotèses, mais cette spéculation matématique est cheminement normal de toute découverte :

            - Neptune a été découverte par le calcul

            - La relativité a été découverte par le calcul

            - La matière noire est pressentie par le calcul, en compensation d’une matière baryonique insuffisante pour assurer la coésion des galaxies.

            - L’énergie noire est pressentie par le calcul, pour expliquer l’accélération de l’expansion de l’univers.

            Chaque découverte passe par des études spéculatives, et il n’y a aucune raison que les hypothèses d’Hawking échappent à ce processus. Cela ne change en rien que ce soit des savants qui évoquent la possibilité de dimensions supplémentaires, hypothèses qui appartenaient à la SF il y a encore quelques années, et qui aurait jeté le discrédit (par des crétins du genre Léon) sur le scientifique qui aurait osé l’évoquer. A la vitesse où changent nos concepts cosmogoniques, qui peut prévoir où ils seront dans 1000 ans (si on ne retombe pas dans un nouvel âge sombre) ?

            @Joker : Je te contacte smiley


          • Fourmi Agile Evrard 28 février 2010 02:11

            LLoyds, à part la découverte de Neptune par le calcul et vérifiée.
            Mais la matière noire, et surtout la relativité ne sont que des théories vérifiées pour des particules infiniment petites.
            Alors quand vous parlez de bouleversement de la physique, ça reste aussi des bouleversements infiniments petits.


          • John Lloyds John Lloyds 28 février 2010 13:44

            « Alors quand vous parlez de bouleversement de la physique, ça reste aussi des bouleversements infiniments petits »

            Et alors ? Parce ce qu’il n’y a pas de lien entre l’infiniment petit et notre échelle ? Jamais rien entendu d’aussi débile. Le rapport masse énergie atomique établi par la relativité concerne l’infiniment petit. On vous mettra comme cobaye vivant pour le prochain essai d’explosion nucléaire, vous viendrez ensuite nous expliquer que cette découverte ne concernait que l’infiniment petit.


          • Fourmi Agile Evrard 28 février 2010 14:31

            Lloyds, vous confondez pas mal de choses.
            Si on arrive à faire exploser une bombe atomique, c’est parce que les noyaux d’uranium se propagent presque à la vitesse de la lumière, déclenchant la réaction en chaine et donc l’explosion de la bombe.
            Si on sait faire déplacer dans un sens précis des noyaux subatomiques à des vitesses proches de la lumière, on est très loin d’y arriver avec un vaisseau spatial pesant des milliards de milliards de milliards de milliards de fois plus lourd.


          • John Lloyds John Lloyds 28 février 2010 16:55

            "Si on sait faire déplacer dans un sens précis des noyaux subatomiques à des vitesses proches de la lumière, on est très loin d’y arriver avec un vaisseau spatial pesant des milliards de milliards de milliards de milliards de fois plus lourd« 

             ???????????????????

            Mais je ne vous parle pas de ça !? Qui vous a parlé de vaisseau spatial à la vitesse de la lumière ? Vous êtes complètement enfermé dans votre vision ... Je suis entrain de vous dire que la conception de l’univers est en plein boulversement, et qu’il se pourrait qu’on en vienne à un modèle à plusieurs dimensions supplémentaires. Dès lors, puisque les 4 dimensions représentent la limite de votre système - c’est bien vous qui parlez de voyage - votre vision consisterait à donner raison à des êtres en 2 dimensions évoluant sur une surface qui diraient que la troisième dimension n’existe pas, au prétexte qu’ils ne peuvent pas se la représenter.

            Le fond du problème, c’est que vous dites, en substance : »Tout ce que je ne peux pas me représenter n’existe pas". Bon, maintenant si vous n’avez pas compris que rien ne vous permet d’être aussi péremptoire, je vous laisse à vos certitudes.


          • Fourmi Agile Evrard 28 février 2010 17:10

            Lloyd, je n’ai jamais dit ni pensé que ce que je connais pas n’existe pas.
            Je serais bien limité et bien orgueilleux si je pensais ainsi.

            Je suis entièrement d’accord qu’il y ait d’autres dimensions ou autres univers. Ce que nous vivons n’est qu’une infime partie du tout. 
            Mais on n’a absolument aucune preuve qu’il y ait un passage entre la Terre et ces dimensions. Admettons qu’il y ait des « portes » vers ces univers parallèles, en quelle matière on serait dans ces dimensions là ?
            Je suis persuadé que ça se fait dans le domaine du mental, du rêve. Mais concrètement, je doute que ce soit possible. Mais je reconnais que ça pourrait être une possibilité dans le futur.
            Voyez, vos commentaires m’ont fait changer pendant ce week end, sauf sur un point : la venue d’extraterrestres provenant d’autres planètes.


          • Fourmi Agile Evrard 28 février 2010 17:49

            Oh, Shawford, King of the Night, je vois que tu dois bien t’ennuyer pour passer ton week end à troller sur Avox.
            Continue à perdre ton temps ainsi, tu vas finir par t’en mordre les doigts.


          • Fourmi Agile Evrard 28 février 2010 18:19

            Shaw, non , j’ai pas été cool sur ce coup là en te disant que tu te mordras les doigts ;

            C’est pas vrai, j’aime bien les troll, sinon qu’est ce qu’on s’emmerderait !


          • Christophe Certain Christophe Certain 1er mars 2010 08:53

            Très juste, cette grotesque fanfaronnade me rappelle les « savants » du XIXe siècle qui annonçaient que le train ne pourrait jamais dépasser les 45km/h car la pression sanguine des passagers ferait exploser leurs artères :D C’était à l’époque une certitude scientifique, mais les scientifiques peuvent se tromper.

            Actuellement il y a deux théories scientifiques qui expliquent le monde dans lequel nous vivons : une qui explique l’infiniment petit, et l’autre l’infiniment grand. Problème, elles s’excluent mutuellement ! Ce qui veut dire qu’au moins une des deux est fausse, sinon les deux. Cela amène à un peu plus d’humilité et renvoie les considérations définitives sur l’univers et l’existence des extra-terrestres à plus tard.
             D’ailleurs on reconnait les (vrais) scientifiques au fait qu’ils ne la ramènent pas sur ce genre de sujets. Eux savent, comme disait Platon, qu’ils ne savent rien, ou si peu.
            Le reste n’est qu’élucubrations.


          • smaugb smaugb 1er mars 2010 22:02

            « Avec en plus un judéo-christianisme qui nous a plongé dans l’obscuratisme pendant 2000 ans, quel retard ! »

            Je ne savais pas qu’en 2010 certains professaient encore de telles aneries. Vous n’êtes apparemment pas sorti de l’obscurantisme de votre pensée...


          • foufouille foufouille 27 février 2010 11:49

            on ne parle pas en km/h mais en km/s
            le moyen simple serait de capturer un gros asteroide et de l’amenager
            il suffit de creer une pesanteur artificielle
            donc c’est possible

            nos fusees date de von braun et ne sont donc pas des vaisseaux spatiaux
            un moteur a ion consomme moins d’energie, etc


            • foufouille foufouille 27 février 2010 11:51

              ensuite la gravitation courbe bien l’espace
              il sufirait de controler cette gravitation


              • floyd floyd 27 février 2010 11:54
                Je dois dire que je suis assez partagé sur ce sujet. Comme c’est un sujet controversé, il y a beaucoup de désinformation de la part de gens qui profitent de la crédulité des gens. Je pense à aux raéliens par exemple et aux mouvements new age en général. 
                Cependant la plupart des scientifiques reconnaissent que la vie existe probablement dans le reste de l’univers. Même si on prend la relativité générale, celle-ci nous dit que si nous voyageons à une vitesse proche de la lumière, le temps ralentit. Cela veut dire que le temps pour parcourir de très longues distances ne seraient peut-être pas un problème dans le futur. En ce qui concerne l’énergie, la mécanique quantique nous a appris que le vide est rempli d’énergie. Pour l’instant nous ne savons par utiliser l’énergie de ce vide, c’est donc de la science fiction, mais rien ne nous dit qu’un jour nous ne saurons pas le faire.
                La théorie des super-cordes, nous dit que notre univers est composé de nombreuses dimensions (11). Si c’est vrai, personne ne sait si ces dimensions n’auraient pas des constantes différentes des nôtres, notamment celle de la vitesse de la lumière.
                Pourquoi ces êtres supérieurs se cachent-ils ? Peut-être parce que nous ne sommes pas prêts pour la rencontre. Regardez ce qu’a donné sur notre planète la rencontres de civilisations assez différentes. Cela a toujours fini par des massacres et des génocides. Comme nous ne savons pas gérer la différence entre les membres de notre propre espèce, pourquoi le serions nous avec des espèces d’autres planètes ?
                Pour conclure, ce que j’ai dit ne sont que des éléments de réflexion, je ne prétend pas que c’est la vérité, car je doute beaucoup sur ce sujet. En tout cas merci Evrard de nous inciter à la réflexion.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès