• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le pangolin, la chauve-souris et le petit Mandarin : les désordres de la (...)

Le pangolin, la chauve-souris et le petit Mandarin : les désordres de la nature aux secours de l’Oncle Picsou

La théorie de la transmission "zoonose" du coronavirus (de l'animal à l'humain) est un classique de la littérature scientifique s'agissant des nouvelles épidémies. Mais qui fait rarement l’unanimité des chercheurs. Pour ce qui est du Covid, elle pourrait venir s'ajouter aux œuvres de La Fontaine sous le titre d'une nouvelle fable intitulée "Le pangolin, la chauve-souris et le petit Mandarin". Une farce tellement échevelée, digne des pires machins complotistes, que plus aucun scientifique sérieux n'ose aujourd'hui l'évoquer, de peur de se ridiculiser.

Plus personne en effet dans le milieu scientifique comme dans les médias ne se risque depuis bientôt un an à évoquer le sujet et à spéculer sur l'origine de ce virus mystérieux, pourtant observé sous toutes les coutures et disséqué en menus morceaux depuis son apparition en Chine à l'été 2019. Un sujet devenu très vite un tabou dans tous les médias mainstream, dès l'extension "pandémique" du virus hors des frontières de la province de Wuhan fin 2019. Silence radio, mieux valait assommer le grand public de commentaires alarmistes en diffusant en boucle les images de Wuhan en état de siège. Et ce bien que le sujet soulève de nombreuses questions à propos de cette grippe dont la cause était unanimement présentée comme un nouveau virus transmis à homme par un innocent fourmiller dont la viande est couramment consommée en Chine. Une grippe présentant dans ses formes les plus graves des symptômes respiratoires sévères et aussitôt transformée en pandémie du siècle.

 

D'un coronavirus somme toute banal, on est ainsi passé à un "paranovirus", dont le mode de contamination n’était plus les mains mal lavées ou l’air ambiant (encore une fable…) mais les médias entrés en éruption sismique. Un scénario de psychose mondiale provoqué à dessein par quelques lobbies qui y avaient intérêt. Une reproduction en grandeur XXL et en beaucoup plus dramatique de celui qu’on nous avait déjà servi en 2009 lors de l’apparition d’un foyer de grippe H1N1 au Mexique. Un virus qui avait immédiatement enflammé les esprits et les écrans plus que les thermomètres, et ce durant près d'un an. Assurant au passage à Gilead Science (déjà...) la vente très profitable aux gouvernements affolés de la planète de milliards d’unités de vaccin et de Tamiflu, tous aussi inutiles, toxiques et inefficaces que le remdésivir que le même labo a tenté de nous refourguer en 2020 en corrompant au passage les plus grands scientifiques, les gouvernements, les agences de santé et le Lancet, pour couler son principal concurrent l’hydroxychloroquine ! 100 millions de doses de vaccin furent ainsi achetée en 2010 par le gouvernement de Nicolas Sarkozy, lesquelles finirent quasiment toutes à la poubelle, non sans avoir coûté au passage près d'un milliard d'euros au contribuable français.

Même scénario avec le Covid-19 et les petits arrangements entre Macron et ses généreux mécènes pharmaceutiques. Sauf que cette fois le jackpot a fait exploser la banque, la dette de la France, plusieurs secteurs économiques, et la tête des Français.

Mais revenons à la fable du pangolin...

Depuis 2019, les preuves se sont tellement accumulées pour étayer l'hypothèse troublante d'un virus créé artificiellement par l'homme en laboratoire par manipulations génétiques, que même les épidémiologistes et les "experts" autoproclamés les plus corrompus habitués des plateaux télé sont aujourd'hui à court d'arguments sérieux pour étayer la thèse initiale du pangolin. Un pangolin qui figurait pourtant en bonne place sur la couverture du magazine britannique (détenu par les Rothschild) The Economist, dont le très attendu hors-série annuel consacré à l'année suivant mettait en scène fin 2018 et pour l'année 2019 un étrange pangolin glissé au milieu d'autres symboles tout aussi étranges : fragment d'ADN, smartphone (5G), code-barre, etc... Et ce plus de 6 mois avant l'apparition de l'épidémie en Chine.

Le premier en France à avoir enfoncé la digue de la langue de bois à propos de l’origine du coronavirus fut bien entendu le Professeur Luc Montagnier. Célèbre immunologue, empêcheur de tourner en rond, Prix Nobel de médecine et codécouvreur du virus du sida. Lequel n'en était pas à son coup d'essai s'agissant de révélations sulfureuses. Le vieux professeur un brin narquois avait alors jeté un vent polaire en direct sur le plateau de Cnews. Interrogé par Pascal Praud sur l'origine du coronavirus, il avait en effet révélé une découverte stupéfiante de son équipe de recherche : le séquençage du génome du virus SARS-Cov-2 responsable du Covid-19 et son analyse par algorithmes informatiques avaient fourni la preuve irréfutable que ce virus ne pouvait être d’origine naturelle. En effet le génome du SARS-Cov-2, responsable du Covid-19, présente plusieurs "insertions" dont un petit fragment du génome du VIH, rétrovirus responsable du sida. De telles insertions ne peuvent avoir être réalisées qu'en laboratoire ; elles ne peuvent scientifiquement être le résultat d’une mutation ou d’une anomalie génétique d’origine naturelle liée à une quelconque transmission de l’animal à l’homme. Ce type de manipulations est d’ailleurs souvent réalisé par les chercheurs en génie génétique. Notamment dans l’espoir de mettre au point de nouveaux vaccins. Une technique employée depuis des décennies pour tenter de créer un vaccin efficace contre le VIH, en utilisant des composantes de virus courants type coronavirus, et en y insérant un fragment de l'enveloppe du VIH reconnus par les récepteurs des lymphocytes, de façon à produire une réponse immunitaire dirigée contre le VIH en cas d’infection, une fois ce vaccin injecté dans le corps humain.

Le Pr. Montagnier ne fut évidemment pas le seul à larguer une telle bombe. De nombreux scientifiques et équipes de recherche de renom avant et après lui ont également publié les résultats de leurs travaux dans des revues scientifiques mettant en avant les preuves de cette origine humaine du virus. Au point qu’elle apparaît aujourd’hui difficilement contestable. Même des médias officiels comme France l’ont d’ailleurs récemment évoqué comme une hypothèse plausible, levant un voile pudique sur les questions dérangeantes qu’elle soulève : pourquoi cette hypothèse n’a pas été évoquée avant ? Comment le virus a-t-il pu être disséminé depuis un laboratoire de recherche p4 situé à Wuhan : par accident ? Intentionnellement ? Et si oui à quelles fins ?... La France était-elle effectivement impliquée dans la gestion de ce laboratoire de Wuhan ? A quel titre ? Participait-elle aux recherches qui y étaient menées ? Se pourrait-il aussi qu’elle soit impliquée dans cet « accident ». Et pourquoi les autorités chinoises ou françaises n’en auraient-elles rien dit ?

Le spectre de Tchernobyl plane sur ce qui pourrait devenir le plus grand scandale sanitaire du 21e siècle, après le précédent quoi en a connus beaucoup.

Ces révélations, d’abord vite évacuées comme des « thèses complotistes » (le Pr. Montagnier fut accusé d’être un « complotiste gâteux » et ses travaux furent aussitôt discrédités et censurés dans les médias et sur les réseaux sociaux comme Facebook) ressemblent en tout cas à astéroïde géocroiseur qui vient périodiquement menacer la mare aux canards et autres médias alignés sur la doxa scientifique et médiatique officielle. Pour laquelle le coronavirus responsable du Covid, comme tous les autres coronavirus récents, ne peut être que le fruit d'un accident de la nature, une mutation observée lors de sa transmission zoonotique à l’homme : pangolin, chauve-souris, oie sauvage ou autre. Un scénario bien huilé et resservi de nombreuses fois à propos de plusieurs épidémies précédentes plus ou moins dangereuses ou létales, et réputées dues à une transmission zoonotique : grippe aviaire, grippe H1N1, SRAS, MERS, etc... La plupart de ces grippes à coronavirus étant supposées suivre peu ou prou le même modèle, même si cette hypothèse est remise en cause.

Une façon au passage de battre sa coulpe, puisque l’homme est accusé d’être responsable de ces déséquilibres qu’il cause au milieu animal en mettant en péril les grands équilibres écologiques et zoologiques de la planète pas une surproduction, une surconsommation, notamment de viande animale, la déforestation, la destruction des milieux naturels et le déplacement d’espèces animales qu’elles entraînent, exposant dangereusement les villes et les populations au risque de transmission de nouveaux virus véhiculés par certains animaux sauvages. Les sanglots de l’homme blanc en version Avatar

En pointant ainsi la responsabilité de l’homme à propos des mutations génétiques qui engendrent de nouveau virus et des maladies parfois mortelles qui mettent en péril sa santé, on entretient parmi les populations touchées une culpabilité bien utile pour leur imposer ensuite toutes sortes de maltraitements : matraquages médiatiques anxiogènes (l’un des outils de l’ingénierie sociale depuis un siècle), surveillance renforcée, isolement des individus suspects, distanciation sociale, port permanent de la muselière réglementaire, internement à domicile, ou dans de centres de confinement créés pour l’occasion, tests à répétition aussi inutiles qu’inefficaces (mais très rentables), servant à justifier des 2e, 3e ou nième « vagues » imaginaires qui laissent s’étouffer les épidémiologistes sérieux, elles-mêmes servant à justifier des reconfinements et couvre-feux sans fin, les fermetures arbitraires et totalement inutiles de lieux publics, restaurants, salles de sports, de spectacle et autres lieux récréatives qui eussent permis d’alléger le poids des mesures sanitaires, de la déprime générale et de la destruction des économies et des personnes jetées à la rue ou l’extrême pauvreté. Des mesures multipliées jusqu’à exaspérer les populations afin de les contraindre aller se faire tester, vacciner, revacciner, de se faire tracer par des applis de flicage numérique, de signer des attestations absurdes, de se munir d’un passeport santé, demain (ou dès aujourd’hui si l’on en croit Bill Gates) inclus dans les vaccins eux-mêmes grâce aux « smart dusts », puis d’être pucés et encore plus surveillés, de renoncer une à une à toutes leurs libertés.

Tout ça pour servir les intérêts des actionnaires de quelques labos cyniques et criminels. Et ceux des multinationales qui profitent de la redistribution économique et financière (le fameux Great Reset de Klaus Schwab) provoquée par ce choc épidémique.

Le pauvre petit pangolin a bon dos ! Comme toutes ces savantes théories scientifiques qui nous expliquent par le menu détail à propos des mécanismes de mutation génétique comment ce méchant coronavirus serait « apparu ». Face à toutes ces magouilles, ces crimes contre l’humanité et le bon sens, ce cynisme et cette obstination à nous rabaisser au rang chair à pâté pour chien de milliardaire.

L’éthique scientifique, médicale et pharmaceutique, mais aussi politique et médiatique, a du plomb dans l’aile : de nombreux acteurs scientifiques de premier plan comme Raoult, Perronne, Toussaint Toubiana, Fouché, ne cessent de le rappeler de semaines en semaines depuis un an et plus. Et derrière ces exemples flagrants de corruption manifeste se cache d’autres responsabilités : celles de scientifiques qui n’ont pas le courage ou l’intelligence de remettre en cause des théories qu’ils prennent pour acquises. En croyant toujours comme les foules ignares aux mythes de « l’objectivité », de la « rationalité » ou de la « vérité scientifique ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 mars 14:38

    L’épisode que nous vivons n’a rien à voir avec les domaines du « rationnel » et du « scientifique ». Pour des raisons variées et à des fins discernables mais incertaines, cet épisode use et abuse des grandes peurs gravées dans la mémoire de l’humanité et reprend les images qui les ont accompagnées : la grande peste noire, les rats et l’inquisition, la chasse aux sorcières et la terreur qui s’est répandue autant davantage à cause des traitements supposés chassés le diable qu’à cause de l’épidémie elle-même. Le différence, c’est que la peste avait fait réellement une hacatombe.


    • Adèle Coupechoux 23 mars 14:54

      @Séraphin Lampion

      Et puis nous ne sommes pas au moyen-âge.

      Ce qui nous arrive est totalement hallucinant.


    • JulesDu13 24 mars 05:48

      @Séraphin Lampion
      L’aspect millénariste de cette peur (pour un virus très moyen) est assez frappant, surtout chez les personnes âgées, naturellement inquiètes du fait de leur âge. Il y a là une manipulation mentale assez répugnante. La panique ne vient pas de nulle part, elle est créée par les médias et la classe politique. Peut-être le clergé a-t-il joué ce rôle à l’époque de la peste.


    • Christophe Claudel Christophe Claudel 24 mars 07:06

      @JulesDu13
      Oui Jules, bien sûr que cette psychose a été savamment planifiée à l’avance comme outil d’ingénierie sociale puis orchestrée à l’échelle mondiale pour terroriser les populations en matraquant le public d’informations, d’image et de slogans hyper anxiogènes. Mais aussi en multipliant les injonctions paradoxales, un classique de la manipulation mentale, via les communiqués officiels et les médias mainstream, tous financés très largement par la Fondation Bill & Melinda Gates (en France 600 millions d’euros ont été versés sous forme de subventions aux grands médias français rien qu’en 2020 + les 800 millions versés en 2 fois par Macron « pour soutenir la presse française face à la crise économique due au Covid »).

      Les églises chrétiennes ont joué un rôle marginal. Seules les églises évangéliques ou traditionalistes ont clairement mis en avant l’aspect millénariste de cette pseudo pandémie, et surtout les aspects politiques et stratégiques en arrière-plan. Notamment la secte néonazie QAnon, qui a beaucoup agité les consciences Outre-atlantique en tentant durant la campagne présidentielle de 2020 en tentant de présenter Trump comme un messie embarqué dans une croisade apocalyptique contre les « pédosatanistes » démocrates buveurs de sang d’enfants du « deep state », responsables selon eux indifféremment de cette crise. Un thème médiéval au possible.

      Les méthodes d’ingénierie sociale utilisées dans cette crise du Covid téléguidée par l’orgarchie bancaire et financière de la planète sont exactement les mêmes en format XXXL que celles utilisées lors du scandale H1N1 10 ans auparavant. Et qui avaient bénéficié financièrement aux mêmes corrupteurs : Gilead Science en tête, et son médicament inefficace et hypertoxique le Tamiflu (et son actionnaire-CEO de l’époque Donald Rumsfeld...)

      Mais même si les mêmes méthodes ont été massivement utilisées partout dans le monde en recourant à une corruption massive des experts scientifiques, des agences de santé publique, des politiques et des médias, la réaction des populations à cette manipulation a été très variable au plan national et régional. D’où le thème de cette article. D’ailleurs les manifestations rassemblant un grand nombre de citoyens en Europe en 2020 ont davantage et lieu en Europe du Nord : spectaculaires en Allemagne avec entre 3 et 7 millions de manifestants (selon la Police) à Berlin lors de la grande manifestation européenne d’août 2020 et la présence parmi les intervenants du sénateur démocrate Robert Kennedy Jr. A Londres également, à Amsterdam, Bruxelles, Zurich ou Genève au même moment. Et bien entendu à Stockholm où les manifestants ont bloqué durant 9 jours le Parlement danois et obtenu le retrait d’une loi votée visant à interner dans des camps les réfractaires aux « vaccins ». Idem pour le Canada, les USA et d’autres pays anglo-saxons.

      En France, à Paris en tout cas, seule une manifestation réunissant quelques centaines de personnes s’est déroulée à Nation en septembre dernier. Quant aux Gilets jaunes le mouvement continue de mourir gentiment sous les tirs de LBD, les coups de matraque et les gaz lacrymos.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 24 mars 08:02

      @Christophe Claudel
       
       en regardant hier soir sur Arte « Les damnés de la Commune » je pensais aux Gilets Jaunes, et je me faisais la réflexion que cet excellent documentaire avait été programmé pour montrer à ceux qui auraient des velléités de révolte le sort qu’on leur réserve.
       
       Quand on voit comment les plus grands épidémiologistes, généticiens et virologues de ce pays sont dénigrés par nos médias industriels complètement aux ordres de la médecine de profit, on ne peut que désespérer.


    • Christophe Claudel Christophe Claudel 24 mars 08:04

      @Francis, agnotologue
      C’est une évidence.


    • Passante Passante 24 mars 08:16

      @Christophe Claudel
      faudrait pas oublier nos très héroïques serbes...
      mais en vous lisant je me rends compte d’un problème terminologique :
      peut-être que tant que nous nous en référons à emprunter, un peu forcés, au classique du vocabulaire conspi, nous limitons notre pensée.

      deux phénomènes nous obligent, je crois, à céder ce terrain pour un autre, plus corsé...
      -l’ampleur de l’hypnose collective
      -la masse de douleurs et sacrifices toutes générations confondues

      ceci est la 3ème guerre mondiale
      et l’ennemi c’est vous...

      autrement dit 39-45 implique un probable 19-25.
      certes, pour l’instant c’est paisible
      mais qu’on se souvienne de la phrase de l’homoncule :
      « pas de 2022 pour moi pour cause de décisions impopulaires »...
      c’est quoi ces décisions ?
      ça concerne les 170.000LBD commandées récemment ?

      sans aucun doute, ça commencera à coaguler cet été
      2022 les foules, partout, seront immenses,
      car si on peut enfermer facilement un octogénaire auto-enfermé déjà
      le jeune de 20 ans ne sera pas enfermable longtemps,
      le disque est en train de se rayer à l’usure, crépitements divers...
      (en tant que psy on est bien placé pour entendre les craquements :
      ça va des gosses rivés à leurs écrans scolaires
      aux carrières brisées, aux talents oubliés... un ravage généralisé
      et le mot est faible
      or on ne saurait trop longtemps énerver tout le monde tout le temps)

      en 2023, décision sera prise d’en finir militairement avec ces foules
      c’est le cœur de la guerre, pareil au tournant de l’année 43
      la France ressemblera à la syrie assadienne de 2011

      fin 24 début de la victoire, car série de désertions sérieuses

      juillet 25 enterrement, sans grande pompe, de schwab & les copines
      réécriture de la terre...

      voilà,
      donc ce sera long...
      je m’attendais à une retraite paisible, oiseaux, papillons...

      mais ?
      c’est reparti comme en 40 !


    • Christophe Claudel Christophe Claudel 25 mars 08:28

      @Passante
      J’ignore ce que vous appelez le « vocabulaire conspi », hormis les délires et autres QAnoneries du style « pédosataniste » et autre. En revanche je sais ce qu’est la langue de bois de la doxa politiquement correcte servie chaque jour aux JT télévisés.
      Il s’agit moins de vocabulaire que de thèmes et de théories. En fait l’intox de la propagande officielle est un tissu de mensonges échafaudés pour voiler la vérité, les vrais enjeux de cette crise, la stratégie et les intérêts en arrière-plan ; alors que les « fake news » estampillées comme telles par les organes de propagande financés par Bill Gates autoproclamés « check news » sont une fabrique du mensonge et des acteurs de l’ingénierie sociale. Rien de nouveau sous le soleil depuis un siècle.

      Que nous soyons embarqués dans une 3e guerre mondiale bien plus mortelle que les 2 premières réunies, c’est une évidence pour qui a pigé le fin mot de l’histoire.
      Avec un rapport de 1 à 1000 entre le nombre de victimes de la Shoah qu’on évoque souvent à titre de comparaison et les objectifs de dépopulation des psychopathes au pouvoir.
      Le pire n’est jamais sûr et c’est justement à nous humains conscients et rassemblés de déjouer cette stratégie de l’horreur.


    • Ecométa Ecométa 25 mars 09:59

      @Christophe Claudel

      Du complot, évident, qui dure depuis pratiquement 3 décennie, ceci contre la médecine et les médecins ; d’un complot fomenté par des « comploteurs », aux complotistes, à ce « complotisme » dont sont accusés, par les comploteurs, ceux qui dénoncent un complot : quelle malignité !

      Comment, sinon par un complot, la « Santé Publique » en France est passée des mains des soignants, qualifiés pour se faire, mais disqualifiés par nos gouvernants ; comment a-t-elle pu, cette Santé Publique passer aux mains des marchands ?

      La réponse est simple : la prévarication politique !


    • Legestr glaz Legestr glaz 25 mars 10:12

      @Ecométa

      Il faut développer la politique « public-privé ». C’est l’Etat, c’est le gouvernement, qui décide « qui » aura les parts de marché et quels secteurs d’activité seront livrés aux actionnaires du privé.
      Les enveloppes circulent et les égos se gonflent.

      Big Pharma c’est quand même 1000 milliards de profits en 20 ans. Mais dans quelles poches vont donc ces profits ? On se le demande ?

      https://www.mondialisation.ca/1000-milliards-deuros-de-profits-en-vingt-ans-comment-les-labos-sont-devenus-des-monstres-financiers/5652651

      Le « médicament », la « molécule » salvatrice est au centre de tous les intérêts. La pilule « miracle », celle que les gens convoitent. Ce petit cachet qui pourrait permettre tous les abus toute la vie durant sans s’inquiéter pour sa santé. 

      Tant que l’alimentation ne sera pas au centre des intérêts de la Nation, Big Pharma continuera à faire des profits colossaux. Parce que faire cheminer la population vers les problèmes métaboliques c’est se garantir des profits monstrueux à vie ! Pourquoi changerait t-on son fusil d’épaule ? Parce que les gens, naïvement, pensent qu’un médicament va les soigner et effacer, comme par magie, tous les abus. Ils se leurrent profondément !


    • Christophe Claudel Christophe Claudel 25 mars 18:50

      @Ecométa
      La vérité c’est qu’il n’y a aucun « complot » !

      Tout se déroule au grand jour, a été annoncé longtemps à l’avance, fait l’objet de nombreuses déclarations, publications et commentaires publics de la part de ceux qui mettent en oeuvre ce plan : fondations impliquées et leur dirigeants comme Bill Gates, FMI, Agenda 2030 du Forum Economique Mondial et son Président Klaus Schwab auteur de 2 livres en 2019 et 2020 très explicites sur les objectifs et le timing poursuivis, déclarations multiples de George Sorros, Jacques Attali et autres oligarques promoteurs du Nouvel Ordre Mondial, etc...

      Il suffit donc de consulter les sources et de reconstituer le puzzle pour connaître toute la vérité et comprendre la logique de ce changement de paradigme imposé au monde, aux états et aux populations « grâce à une petite pandémie qui permettra l’instauration d’une gouvernance mondiale », comme le disait Jacques Attali. 

      Le fait que les médias mainstream ne s’attardent pas sur les aspects relégués en arrière-plan de la « plandémie » fait partie de la stratégie et du rôle qui leur a été assigné par ceux qui les financent (Fondation B & M Gates). Il ne faudrait pas que le grand public comprenne trop vite ce qu’on lui réserve. Comme aux échecs, l’important est de toujours garder 3 ou 4 coups d’avance en ne révélant pas son jeu de façon explicite.

      Il ne s’agit donc pas d’un complot ou d’une conspiration à proprement parler, notamment puisque ceux parmi les oligarques qui agissent de façon discrète par l’intermédiaire de marionnettes politiques comme Macron, Trudeau, Merkel ou Joe Biden, de multinationales ou de banques intermédiaires ou sous faux drapeau contrôlent déjà tous les pouvoirs. Mais d’une manipulation à très grande échelle par le biais des dirigeants politiques et des grands médias de la planète, d’une ingénierie sociale fondée sur l’illusion entretenue de façon indéfinie d’une « crise sanitaire » majeure très anxiogène, de mesures d’exception à caractère dictatorial comme l’état d’urgence, d’une surveillance renforcée des populations par le déploiement de technologies de pointe type 5G, reconnaissance faciale ou nanoparticules (smart dusts), et une réduction drastique des libertés justifiées par la nécessité de venir à bout de cette pseudo pandémie hors de contrôle en protégeant les populations. Une stratégie du choc et de la déstabilisation tous azimuth destinée à mettre en place par paliers un nouveau régime global totalitaire

      de type technosécuritaire, transhumaniste et eugéniste.


    • Legestr glaz Legestr glaz 25 mars 21:16

      @Christophe Claudel

       Tout est dit. 

      C’est aussi mon avis. Il suffit de faire les bonnes mises en perspective pour comprendre où mène ce chemin.

      Les élites mondialisées ont modélisé la suite des évènements et le World Economic Forum -WEF- a déjà écrit la feuille de route des gouvernements, du moins de ceux des pays de l’OCDE. 

      https://www.seco.admin.ch/seco/fr/home/Aussenwirtschaftspolitik_Wirtschaftli che_Zusammenarbeit/internationale_organisationen/oecd.html

      Et comment ne pas voir que le SARS-COV2 est impuissant à faire succomber les gens en bonne santé. Il s’attaque aux obèses, aux personnes en surpoids, aux hypertendus, aux insuffisants cardiaques et rénaux, aux personnes porteuses de maladies dégénératives, aux diabétiques, aux malades coronariens, bref, aux personnes qui, après plusieurs dizaines d’années de vie se sont laissées aller et se maintiennent en vie à coup de médicaments divers et variés à la grande satisfaction de « big Pharma » qui empoche les profits ! 

      Et oui, les maladies « métaboliques », les maladies « non transmissibles », sont au coeur de l’action du SARS-COV2. 


    • Adèle Coupechoux 23 mars 15:24

      Exact plus personne ne se risque à évoquer l’origine du virus qui pourrait être mystérieuse. Pas non plus de retour sur le laboratoire P4 de Wuhan en Chine

      juste un frémissement au début de la « pandémie »

      https://www.ipubli.inserm.fr/handle/10608/10133

      https://www.europe1.fr/international/quel-est-ce-laboratoire-de-wuhan-dou-pourrait-etre-parti-le-coronavirus-3962587


      • Bendidon Bendidon 23 mars 18:49

        La grunichonade du jour fait plus de 150 réactions alors que cet article très pertinent peine à en avoir une dizaine ?

        Cherchez l’ERREUR

         smiley


        • troletbuse troletbuse 23 mars 18:56

          Oui, mais, 4.5/5 tandis que la Grounichonnade (j’aime bien ce mot) parvient péniblement à avoir la moyenne comme tous ses autre articles et encore c’est par compassion  smiley

          Dans celui-ci on ne peut rien reprocher à l’auteur.


          • troletbuse troletbuse 23 mars 19:06

            A 8 minutes, Philipot a foutu en pleine gueule à Barbier sa sortie dans le restaurant clandestin. Le Barbier n’a pas moufté et a vite détourné vers Ba Bachelot.

            https://infovf.com/video/florian-philippot-face-une-macroniste-sur-bfm-restos-clandestins-marseille-frexit—8327.html


            • Adèle Coupechoux 23 mars 19:29

              @troletbuse

              Quel fumier ce petit Barbier...Celui même qui demande que l’accès au restaurant soit conditionné à un certificat de vaccination !


            • alinea alinea 23 mars 20:57

              @troletbuse
              Ils sont insupportables, ils ne se rendent pas compte qu’ils sont de pauvres pantins qui croient, qui croient seulement avoir le pouvoir avec eux ! C’est un monde de voir qu’il n’y a que Philippot qui possède du bon sens !
              Il y a des gens qui regardent ça ? et qui pensent, avec haine, que Philippot est d’extrême-droite, un dangereux individu ?
              Il est d’extrême-droite, enfin on le dit, moi je ne le regarde que depuis le covid, mais les autres, où sont-ils ? Bêtise ? Mauvaise foi ? Ignorance ?
              Il ne sert à rien d’espérer quoique ce soit : ces gens-là sont les mêmes qui emmerdent au Venezuela, ont rendu la révolution cubaine sanglante, pourrissent toute évolution sociale, des parasites ignobles ; pouah.


            • Xenozoid Xenozoid 23 mars 21:18

              @alinea
              ...Ils sont insupportables, ils ne se rendent pas compte qu’ils sont de pauvres pantins...

              tu crois ?


            • pipiou2 23 mars 21:44

              @alinea
              Philippot, sérieusement vous mordez à l’hameçon Alinea ?
              Ce gars serait prêt à s’habiller en schtroumpf si ça lui rapportait 10 électeurs !


            • The White Rabbit The White Rabbit 23 mars 21:53

              @pipiou2

              Vous avez l’air étonné pipiou ?!
              Nombreux sont les auteurs sur ce site qui sont attirés par l’extreme-droite

               smiley


            • alinea alinea 23 mars 22:13

              @Xenozoid
              oui je crois !! ils ont le pouvoir with them ! je ne regarde jamais ce genre de truc, là je n’ai pas tenu jusqu’au bout, mais je comprends que les gens soient malades à voir ça tous les jours !!


            • Xenozoid Xenozoid 23 mars 22:17

              JE VEUX DIRE j’enleve les majuscules, est ce que tu crois qu’ils ne savent pas qu’ils sont des pantins, aussi ?


            • troletbuse troletbuse 23 mars 23:27

              @The White Rabbit
              Marrant les supporters du petit nazi poudré qui critiquent l’extrème drouate.


            • Bendidon Bendidon 23 mars 23:30

              @The White Rabbit
              Ton lien date de 2011 vieux schnoque
              Et toi lapinos t’es extraiiiiime gôche tendance caviar hein ?
               smiley


            • cyrus CYRUS 23 mars 23:36

              @Bendidon

              Extreme centre ... pour pouvoir retourner facilement sa veste smiley


            • cyrus CYRUS 23 mars 23:40

              @Bendidon

              dans le temps , le « en meme temps » on appellait ca le rouge/brun leur seul but etait de dominer .... depuis on as camoufler ca sous l’ epllation de société civile.

              La corruption est pour certain un art de vivre ...


            • Ben Schott 24 mars 06:35

              @The White Rabbit
               
              Alors les deux clodos, on ramasse les mégots ?...
               
               smiley
               


            • alinea alinea 24 mars 09:49

              @Xenozoid
              Oui, je crois qu’ils ne savent pas qu’ils sont des pantins... ils fonctionnent comme tous les consommateurs du monde après les campagnes de propagande : client roi, vous le valez bien, vous êtes les plus beaux, vous êtes unique... moi ? un pantin ?
              Et ceux qui ne sont pas tant consommateurs primaires, sont les flattés des classes moyennes, si utiles à la nation qu’en aucun cas ils pourront mettre en doute la doxa !!
              Et puis les trouillards qui ne savent pas où pencher
              enfin nous autres, définis comme des irresponsables...


            • alinea alinea 24 mars 09:49

              @The White Rabbit
               smiley


            • Adèle Coupechoux 24 mars 09:59

              @The White Rabbit

              @pipiou2

              C’est l’argument massif comme toujours ! Encore un face à face Macron Le Pen, qui vous arrange à chaque fois pour vous divertir et imposer les politiques capitalistes qui vous protègent vos intérêts..

              A part Ruffin, j’entends pas grand monde à gauche qui s’inquiète de ce paradigme qui se dessine de plus en plus clairement.

              La santé n’est pas ce que vous nous faites subir depuis plus d’un an.

              Des politiques de fermetures lits alors que la population vieillit tout en augmentant, c’est social ça ? 


            • Attila Attila 24 mars 11:43

              @The White Rabbit
              C’est pas malin de faire appel à des liens antifa à l’appui de votre point de vue :
              Les antifa sont les diables gardiens du néolibéralisme.
              Ainsi, vous vous montrez votre vrai visage.
              Votre référence à la science est-elle sincère ou n’est-ce qu’un procédé pour discréditer vos contradicteurs ?
              C’est facile à savoir, des études scientifiques validées ont innocenté le glyphosate des accusations de toxicité et de cancérogénéité.
              Donc, si, comme vous le prétendez, vous vous inclinez devant les preuves scientifiques, vous devez admettre que le glyphosate n’est ni toxique ni cancérigène.
              Glyphosate : le nouvel amiante ?

              .


            • The White Rabbit The White Rabbit 23 mars 21:16

              C’est difficile de reconnaitre qu’on ne connait pas encore l’origine de ce virus.

              Les scientifiques ont bien 4 ou 5 hypothèses dont celle évoquée par l’auteur.

              Tandis que les croyants n’en retiennent qu’une.

              ps : quant à Montagnier -la vieillesse est un naufrage , il n’en ai pas à ses premiers dérapages non contrôlés :

              en 2002 il propose au pape Jean-Paul II de guérir sa maladie de Parkinson à l’aide de gélules à base de papaye fermentée smiley

              dans les années 2010 il reprend les fumeux travaux de Benveniste sur la pseudo mémoire de l’eau et puis il se met à téléporter de L’ADN par mail en 2015 smiley

              https://fr.wikipedia.org/wiki/Luc_Montagnier#Recherches_et_d%C3%A9clarations_controvers%C3%A9es


              • cyrus CYRUS 23 mars 22:06

                @The White Rabbit

                quand a la memoire de l’ eau , est est vendu et agrée sous le nom de dillution homeopatique par certain labo qui se font les couillle en OR ...

                pas touche au action des labo smiley

                aller site moi un travail de recherche de Veran , salomon , lacombe ou buzin/levy ...
                c’ est juste des bureaucrate ...



                • cyrus CYRUS 23 mars 22:03

                  @The White Rabbit

                  c’ est du flan , le covid existe depuis 2012 , et la il tuait a 50%
                  https://www.maxisciences.com/sante/covid-19-le-ratg13-cette-mysterieuse-maladie-pulmonaire-qui-avait-deja-fait-des-morts-en-chine-en-2012_art45405.html
                  La question est plutot de savoir comment il s’ est rependu hors du labo et ensuite dans le monde ... et pourquoi il as été modifié smiley

                  fout la paix au pangolin , ou au marché , le covid 12 existait bien avant dans les mine et foret du sud est .


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 mars 23:18

                  ’’de nombreux acteurs scientifiques de premier plan comme Raoult, Perronne, Toussaint Toubiana, Fouché’’

                   

                   N’oublions pas la généticienne Alexandra Henrion-Claude :

                   

                   Contagiosité des vaccinés


                  On est dans une ère où on nous humilie !
                   
                  Nous sommes des cobayes !

                   
                  C’est une injection de code génétique sur des gens sains qu’on veut reprogrammer…
                   
                   alerte sur le risque de décès liés aux vaccins à ARN messagers
                   
                   etc...


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 mars 23:21

                    @Francis, agnotologue
                    Perso ce que j’apprécie le plus est l’analyse de etc .


                  • cyrus CYRUS 23 mars 23:29

                    @Aita Pea Pea

                    Tu fait surtout du surgelé d’ opinion au micro onde mon grand smiley
                    que t’ en bouffe ca te regarde , mais ca vaudra jamais une bonne cuisines familiale .

                    alexandra est une chercheuse qui as trouvé et publié ...
                    https://www.medecinesciences.org/fr/articles/medsci/full_html/2012/01/medsci 2012281p23/medsci2012281p23.html

                    ce n’ est pas le cas des clown veran , salomon , lacombe , ou bouzin/levy
                    eux ce sont des bureaucrate qui n’ ont jamais trouvé quoi que ce soit dans leur vie ...

                    un peut comme toi .


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 mars 23:39

                    @CYRUS
                    vouais mais moi j’ai pas ton génie , toi oh capable de nous refaire un katana en roulant le fer sous ses aisselles...faut avouer je m’incline ( enfin pas trop je tiens à mon cul ).


                  • cyrus CYRUS 23 mars 23:54

                    @Aita Pea Pea

                    Tu parle charle mes aiselle sont bien assez chaude smiley 
                    (je soude a blanc et au borax smiley)

                    mais tu voit , l’ etape critique c’ est la trempe pour l’ arondi , elle se fait avec une argile purifié absolument dementiel que je n’ ais encore jamais trouvé 
                    Donc si tu veut un truc ca sera plutot une lame droite smiley

                    je pêut te mouler une jolie poignée dragon a la cire perdu si tu veut smiley
                    mais gaffe a la facture , va te falloir une vie pour payer smiley


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 mars 00:08

                    @CYRUS
                    Sniff encore un mythe Avox qui s’effondre...Cyrus est rémouleur...sniff


                  • cyrus CYRUS 24 mars 00:14

                    @Aita Pea Pea

                    un peut de culture que diable , le remouleur aiguise , c’ est le fondeur qui fond smiley


                  • cyrus CYRUS 24 mars 00:17

                    @Aita Pea Pea

                    t’ est une honte pour le ch’nord ...
                    vous aviez pourtant de bonne acierie ... 
                    il ne restre que les tertre de dechet ...

                    ha les allemand peuvent se marrer avec des gars comme ca smiley
                    la ligne magino facon les bronze du splendid ..



                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 24 mars 11:19

                    @Francis, agnotologue
                     

                    Dr Alexandra Henrion Caude étudie les mécanismes des maladies génétiques et explore la possibilité de nouvelles stratégies thérapeutiques par les microARNs.

                     

                    L’originalité de son parcours académique illustre tout son dynamisme et sa grande culture scientifique : après une thèse à l’Hôpital Cochin à Paris avec le Pr Axel Kahn, elle effectue son postdoctorat aux Etats-Unis à Harvard Medical School à Boston avec le Pr Marc Montminy, pour revenir à sa formation initiale de généticienne à l’Hôpital Necker à Paris chez le Pr Arnold Munnich.

                    Dans les 15 dernières années, ce sont plus de 30 articles originaux qu’elle a publiés dans les meilleures revues scientifiques internationales et des réseaux actifs de collaboration entre une quinzaine d’hôpitaux français et européens qu’elle a su mettre en place avec succès.

                     

                    Ses travaux sur les cellules ES dans les années 90 ont permis la découverte de l’hormone du fer.

                     

                    Son activité d’expertise est reconnue et exercée auprès de divers comités scientifiques, de financiers institutionnels, mais aussi de politiques et religieux pour ses réflexions éthiques originales.


                  • cyrus CYRUS 24 mars 00:10

                    lacombe , confrenciere et chargé d ’etude ...rien trouvé a part le pognon .

                    De 2015 à 2017, Lacombe mène avec son équipe des travaux de modélisation sur l’impact du déploiement d’outils de dépistage de l’hépatite C « décentralisés » — réalisés à proximité des lieux de vie et non uniquement dans les grandes villes — au Cameroun, en Côte d’Ivoire et au Sénégal12. En 2016, elle est invitée à parler sur le sujet de l’hépatite C à la Conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI)13.

                    En 2016, Karine Lacombe est médecin investigateur coordonnateur de l’étude clinique multicentrique de phase 3 EXPEDITiON-2 évaluant l’association de glécaprévir (en) et de pibrentasvir (en) (antiviraux à action directe) pendant 8 semaines chez des patients atteints de co-infection par le VIH et l’hépatite C, dont le promoteur est AbbVie. Elle en présente les résultats positifs (guérison chez près de 99 % des patients) le 24 juillet 2017 à la 9e conférence de l’International AIDS Society on HIV Science (IAS 2017) à Paris14,15,16.

                    olivier veran , trop mauvais pour le terain , young leader option chine 

                    et passage en politique par le syndicalisme 

                    Engagement syndical[modifier | modifier le code]

                    Engagé dans le milieu syndical et associatif, il a occupé les fonctions de président de l’Association des assistants des hôpitaux de Grenoble, de porte-parole de l’Intersyndicat national des internes des hôpitaux, et de conseiller titulaire à l’Ordre départemental des médecins de l’Isère. Il est également président de l’Orchestre symphonique universitaire de Grenoble9.

                    En 2019, il intègre les Young Leaders de la France China Foundation10.

                    Salomon , acces a la politique sur fond de letre de denonciation 

                    Institut Pasteur et licenciement en 2012[modifier | modifier le code]

                    Jérôme Salomon est responsable de l’international pour l’Institut Pasteur de 2010 à 20128. En octobre 2012, selon Le Parisien, il est licencié de l’Institut Pasteur « pour cause réelle et sérieuse », sur fond de circulation de lettres anonymes et d’accusations le concernant d’être un corbeau9.

                    Buzin , rien trouvé a part les bonne place au CEA et a la gestion des cancer 

                    À partir de 2008, elle accède à des responsabilités au sein d’institutions publiques liées à la santé et au nucléaire : présidente du conseil d’administration de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (2008-2013), membre du Comité de l’énergie atomique du Commissariat à l’énergie atomique (2009-2015), membre du conseil d’administration (2009), vice-présidente (2010) puis présidente de l’Institut national du cancer (2011-2016), présidente du collège qui dirige la Haute Autorité de santé (2016-2017).

                    et son mari , toujours dans les medecin bureaucrate 

                    Nomination à l’INSERM et accusation de délit de favoritisme[modifier | modifier le code]

                    Yves Lévy est nommé président de l’Inserm le 11 juin 20144,5. Le renouvellement de ce mandat en 2018 éveille un soupçon de favoritisme parce qu’il est marié à la ministre de la santé6,7,8. L’opacité de la procédure de nomination est critiquée par le journal médical The Lancet9. Yves Lévy est reconduit comme président de l’INSERM par intérim le 11 juin 201810,11, mais le 30 juillet 2018, il retire sa candidature à un second mandat12,13 devant l’embarras qu’elle suscitait au sein du gouvernement14. Le 11 octobre 2018, il est nommé conseiller d’État en service extraordinaire, sur proposition de la ministre de la Justice15

                    A ce compte la tu peut aussi etre un celebre epidemiologiste sur bfmtv ...
                    mais il se peut que tu tu reste electro de chantier ...


                    • BA 24 mars 08:34

                      En Ile-de-France, c’est la panique dans les hôpitaux.

                      Covid-19 : « En Ile-de-France, le nombre de patients est catastrophique », affirme le professeur Launay.

                      Plus de malades à l’hôpital et en réanimation, plus de contaminations : pendant que les signes d’emballement de l’épidémie de Covid-19 se multiplient, Emmanuel Macron promet encore d’accélérer la vaccination, en l’élargissant dès ce week-end aux plus de 70 ans et aux enseignants en avril.

                      Plus de 3 000 morts au Brésil en 24 heures, nouveau record. Le Brésil s’enfonce dans une crise sanitaire hors de contrôle, franchissant pour la première fois la barre des 3.000 décès quotidiens dus au Covid-19. Le Brésil a enregistré 3.251 morts au cours des dernières 24 heures, selon des chiffres du ministère de la Santé, portant le total des décès à 298 676 depuis l’apparition d’un premier cas fin février 2020. Le nombre moyen de morts au cours des sept derniers jours a plus que triplé depuis le début de l’année, à 2 364, ce qui en fait le chiffre le plus élevé au monde. Le Brésil est le deuxième pays le plus endeuillé de la planète par la pandémie de coronavirus en chiffres absolus derrière les Etats-Unis.

                      https://www.leparisien.fr/societe/sante/covid-19-les-signes-demballement-de-lepidemie-se-multiplient-en-france-un-nouveau-conseil-de-defense-ce-matin-suivez-notre-direct-24-03-2021-RAUXAA7FNRFQBOHTJ5TTJULX3Q.php


                      • Legestr glaz Legestr glaz 24 mars 08:37

                        @BA

                        Le journal « Le Parisien » est un grand menteur ! Dommage BA ! Faudrait vérifier vos sources !

                        Je ne sais pas si vous le savez, mais personne ne croit plus à vos annonces mortifières ! La propagande ne prend plus. Faudrait changer de stratégie ! 

                        Il serait grand temps de parler de la charte de coercition de Biderman : 

                        « La charte de coercition de Biderman ». Cette technique de manipulation a été utilisée, et l’est toujours, par les Chinois et par les Américains à Guantanamo. Arrêtons nous sur les 8 critères et demandons nous si, par hasard, dans le contexte actuel, certains de ceux-ci ont été exploités ? A votre avis, combien d’entre eux ont été mis en oeuvre ? J’attends vos réponses, je relève les copies !
                        « L’avantage de cette charte de Biderman est de recouvrir à la théorie du conditionnement sans violence physique excessive.
                        C’est de la torture propre, voici les 8 critères :
                        Isolement
                        Monopolisation de la perception
                        Épuisement induit
                        Menaces
                        Indulgences occasionnelles
                        Démonstration de toute puissance
                        Dégradation
                        Demandes stupides imposées
                        Deux articles, (dont une étude »très sérieuse"), sur le sujet de cette charte de Biderman, l’un en Anglais :


                        Vous vous sentez heureux BA de participer à cette torture morale ? 


                      • Christophe Claudel Christophe Claudel 24 mars 09:34

                        @BA
                        MDR !!! 
                        Vous avez raison d’en rajouter 10 couches, les médias ne sont pas assez catastrophistes...


                      • Adèle Coupechoux 24 mars 10:16

                        @BA

                        Et pourquoi fait-il des ravages le Covid même chez les jeunes ?

                        En plus du mauvais état du système de santé brésilien, 34 millions sur un peu plus de 213 millions de Brésiliens n’ont pas accès à l’eau potable et 49 % de la population ne dispose pas de collecte des eaux usées

                        Soit nous décidons de prendre en main la santé de la population une fois pour toute et pas avec des mesures policières et totalement suicidaires et hypocrites, soit nous acceptons de continuer à nous « voiler la face ».

                        68, qu’en reste-t-il ? Des vieux qui interdisent de ne pas interdire.


                      • Adèle Coupechoux 24 mars 09:51

                        @tous et particulièrement pour BA

                        Conférence COVID ALEVEQUE

                        https://www.youtube.com/watch?v=9hUwG3M68wg


                        • njama njama 24 mars 10:32

                          Une étude récente basée sur des modèles mathématiques tend à confirmer l’hypothèse que le SRAS-CoV2 n’est pas d’origine naturelle, l’article est long, ... en résumé, cette étude révèle que la structure de ce virus ne cadre pas avec l’architecture du vivant.

                          Histoire du COVID-19 – chapitre 9, partie 2 : Où le mathématicien Jean-Claude Perez et le professeur Luc Montagnier nous révèlent que les laboratoires de virologie font planer un danger obscur sur l’humanité.
                          Auteur(s) : Valère Lounnas et Gérard Guillaume (avec le concours de Jean-Claude Perez), pour FranceSoir
                          Partie 2. Sur les traces du mathématicien Jean-Claude Perez et le Maître Code biologique universel (Codex de la biogenèse) qui lève un coin du voile sur les secrets de la nature

                          Résumé du lecteur pressé - Nous voyons dans cette partie du chapitre 9 comment une analyse géométrique fractale fait apparaître un ordre caché dans l’apparence aléatoire des séquences d’ADN et d’ARN.
                          (...)
                          Harmonie géométrique des formes du vivant
                          Tout ce qui concerne les faits et les calculs établis précédemment sont suffisants à démontrer que le SARS-Cov2 ne peut être que le fruit de manipulations GOF de laboratoire. Cependant, nous ne pouvons achever l’histoire du Covid-19 sans y ajouter une découverte aussi fondamentale qu’étrange sur l’harmonie mathématique des génomes.
                          (...)
                          Le mathématicien Jean-Claude Perez en s’appuyant sur ces principes est allé voir au-delà de l’image des génomes que les microscopes les plus puissants sont capables de produire. Il a utilisé le prisme extrêmement puissant des mathématiques pour découvrir que les codes génétiques recelaient au niveau des chromosomes et des gènes des ondes stationnaires fractales de Fibonacci qui révèlent leur ordre caché.
                          (...)
                          Quel que soit l’angle adopté, l’analyse scientifique du SARS-Cov2, nous conduit au constat mathématique qu’il ne s’agit pas d’un virus naturel.
                          (...)
                          https://www.francesoir.fr/histoire-du-covid-19-chapitre-9-partie-2


                          • Christophe Claudel Christophe Claudel 25 mars 08:34

                            @njama
                            Merci pour ce partage.
                            Cet article essentiel de FranceSoir m’avait échappé. 


                          • njama njama 24 mars 12:43

                            « les désordres de la nature... » l’expression dans le titre de l’article questionne, ça existe ?

                            Je prendrais plutôt comme postulat de départ l’harmonie du vivant...


                            • alinea alinea 24 mars 12:49

                              @njama
                              On peut peut-être comprendre que l’harmonie du vivant étonne et désarçonne l’ordre artificiel que l’homme s’impose pour se rassurer, aussi, la Vie qui suit des lois dans des espaces beaucoup plus vastes, l’homme, qui ne les maîtrise pas, les appelle désordre !
                              Déjà mille personnes qui s’avancent dans les rues en chantant, c’est désordre... !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité