• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le peuple du virus

Le peuple du virus

JPEG

Maximilien Robespierre (1758-1794), à qui l’on pourra reprocher beaucoup de choses mais jamais d’avoir fait tirer la police ou l’armée sur la foule – à la différence de La Fayette, Thiers, Louis Napoléon Bonaparte et d’autres de plus récente mémoire – avait eu ce mot très rousseauiste à la Constituante, juste avant la chute de la monarchie : « Le peuple veut toujours le bien, mais il ne le voit pas toujours. Sa bonté naturelle le dispose à être la dupe des charlatans politiques. »
A l’heure où ce mot de charlatan est passé dans le domaine public depuis qu’un certain Didier Raoult est sorti de sa boîte à camembert pour emboucaner le débat scientifique d’observations dérangeantes pour la clique de l’INSERM et de l’APHP, il paraît plus urgent encore d’exhumer du dictionnaire cette autre notion qu’est celle de peuple, et qui n’a jamais paru aussi vide de sens depuis qu’un célèbre coronavirus a foutu sa merde dans l’ex-pays des Lumières – et à peu près partout ailleurs.

Aucun témoignage parvenu jusqu’à nous ne permet d’affirmer, ni même de supposer, que la grippe espagnole (1918), la grippe asiatique (1957) ou la grippe de Hong Kong (1968) aient mis un tel bocson dans l’ex-patrie des droits de l’homme. Est-ce à dire que nos aïeux avaient d’autres chats à fouetter que s’étriper à H24 autour de la nécessité ou non de mettre un bout de chiffon devant sa bouche, d’interdire la vente de sous-vêtements ou de rentrer chez soi à 19 heures pétantes pour se protéger de la contagion ? Probablement. Est-ce à dire que nous sommes devenus, en l’espace de quelques générations, une bande de trouillards sans cervelle accrocs au story-telling médiatique et soumis béatement aux injonctions débiles d’un pouvoir en perdition ? La réalité est plus contrastée.
Dans son livre consacré à l’Incorruptible, Marcel Gauchet ne manque pas de souligner à quel point Robespierre, véritable boussole de la Révolution française, s’est fabriqué presque malgré lui une vision idéalisée du peuple, une « fiction d’un peuple un et bon » sur laquelle il a fondé l’essentiel de son magistère moral. Une confiance absolue en la pureté du plus grand nombre, au point d’affirmer à la tribune de l’Assemblée, comme pris d’une transe quasi mystique : « Pour aimer la justice et l’égalité, le peuple n’a pas besoin d’une grande vertu ; il lui suffit de s’aimer lui-même. » Cette abstraction et cette réduction du peuple en un tout homogène mû par un idéal commun et naturellement immunisé contre la corruption, l’ambition et les bassesses en tout genre, nombreux seront ceux à les lui reprocher, et notamment Danton, autre figure populaire de la Révolution beaucoup plus en phase avec la réalité, sordide, louvoyante et contradictoire, des mœurs et des aspirations des gens. Comme le rappelle Marcel Gauchet, les révolutionnaires français n’étaient en fin de compte « qu’une avant-garde convaincue d’avoir la légitimité pour elle », ce qui ne doit pas être très éloigné de l’état d’esprit, d’ailleurs, des nains de jardin qui nous gouvernent aujourd’hui.

Depuis qu’il a posé ses valises dans nos vertes contrées, il y a déjà plus d’un an de ça, le virus de Wuhan a littéralement fait jaillir du sol tout ce qui, depuis longtemps, était en germe au sein de la société française : la nullité crasse du corps politique, l’inconsistance devenue flagrante de l’opposition contrôlée, la vacuité, la malhonnêteté et la servilité des grands médias, mais aussi – et surtout – l’incroyable délitement sociétal, culturel et moral d’une nation qu’on savait aux antipodes de la vision féérique d’un Robespierre, mais dont on ne soupçonnait pas la force d’inertie ni le degré de désintérêt pour la chose publique, cette fameuse res publica censée magnétiser les foules depuis que Marat, Saint-Just et leurs copains en avaient arraché le copyright à Louis XVI et à Necker.
Demander à un Français, aujourd’hui, ce qu’il pense en gros de tout ce bordel, c’est s’exposer huit fois sur dix à un laconique : « On n’y comprend rien de toute façon, espérons que ça s’arrête bientôt. » Nécessité fait loi, hier comme aujourd’hui. Pas plus que l’ensemble du peuple de Paris, en 1794, ne se pressait chaque jour place de la Concorde pour savoir qui l’on avait guillotiné et pour quel motif obscur, le Français de 2021 a sans doute toujours mieux à faire, une fois sa journée de travail achevée et ses enfants couchés, que de chercher à distinguer, dans le magma de propagande baveuse qu’on nous sert du matin au soir, la vérité du mensonge. Et pour ce qui est de la quête de l’intérêt général, ma foi, on nous l’a suffisamment détaillé en long, en large et en travers sur toutes les chaînes de télé pour qu’il n’y ait plus à hésiter. Si ce n’est peut-être entre Pfizer, Moderna et Astrazeneca.
L’arrosoir de Big Pharma était sans doute rempli de nobles intentions bien avant que le virus fasse sa moisson de fleurs fanées – et un peu plus que ça, pour lui rendre justice – mais les jardiniers du tout vaccinal n’ont pas eu à tellement retourner la terre pour semer les graines de la peur et de la résignation dans le sol fertile de nos civilisations fébriles et démobilisées. Le terrain était déjà prêt pour la grande floraison de printemps. On nous avait vendu l’euro. On nous avait vendu Macron. Il n’y avait aucune raison de croire que nous survendre une pandémie, de la distanciation sociale, un vaccin et des QR codes pour en sortir relève de l’irréalisable. Le peuple du virus, et pas seulement en France, a vite compris qui allait faire le loup et qui allait faire l’agneau dans cette fable tout à la fois moyenâgeuse et futuriste. Quand, à l’entrée de la saison hivernale, les télévisions, les journaux, les hospitaliers, les virologues et les politiques se sont mis de concert à hurler à la fin du monde, chacun en a pris son parti et affronté l’orage à sa manière.

Il y a bien sûr ceux qui y ont cru et qui y croient toujours. Non pas simplement à l’épidémie, bien réelle, mais à son caractère apocalyptique et à la saine et salvatrice méfiance envers tout le corps social, famille, collègues et amis compris. A ceux-ci il leur fut enjoint de porter un masque en toute circonstance, de se faire tester trois fois par semaine et d’appeler le 15 quand ils se sentaient seuls. L’hypocondrie a ses raisons que la raison ignore, et ce n’est pas là un mal que nos sachants et nos savants des plateaux télé se sont empressés de combattre. Si se faire vacciner « les rassure », tout comme porter un masque en kayak en descendant la Garonne, combien de médecins auraient la cruauté d’éclairer leurs patients à ce point épouvantés ? Avoir peur, en 2021, est un acte de bravoure et de citoyenneté à encourager par tous les moyens, jusqu’à offrir des bons d’achat Super U ou Leclerc pour les 2000 premiers piquouzés.
Puisqu’aucun traitement n’existe, du moins jusqu’à ce que Pfizer & Co nous sortent un antiviral hors de prix homologué par l’ANSM, on pourrait même tenir à jour un inventaire citoyen des divers médecins et pharmaciens qui ont refusé depuis un an de refiler de l’hydroxychloroquine, du zinc ou de l’ivermectine aux malades pour en afficher la liste émérite sur tous les panneaux d’affichage (mairies, écoles, ministères, abribus) de la République de la Vertu. Marat et Danton, en septembre 1792, avaient fait placarder des appels au meurtre contre les « ennemis du peuple » sur les murs de Paris, et les sans-culottes parisiens ne s’étaient pas fait prier pour épurer les prisons des ‘serviteurs’ de l’ancienne monarchie. Dans le cas présent, il s’agirait tout au contraire de mettre un nom et un visage sur tous ces héros de la médecine moderne dont la noblesse d’âme et le dévouement patriotes méritent autre chose que de vulgaires primes Covid pour chaque remontée de cas ou chaque acte de vaccination.

Le peuple des masqués qui se croisent sans se regarder sur les boulevards parisiens, Smartphone en main et écouteurs aux oreilles, n’est pas pour autant un et invisible comme pourrait le croire un observateur naïf pétri des idéaux du siècle des « Lumières ». Parmi tous ceux qui se pressaient tous les dimanches à l’église, en cette seconde moitié de 18ème siècle, combien auraient accepté de répondre à un sondage IFOP à la sortie de la messe et répondu sans hésiter à une question du genre : « Croyez-vous réellement en la transsubstantiation, la présence réelle du Christ dans l’hostie ? » Le droit canonique distingue de façon nette et catégorique for interne (jugement d’un acte par rapport à sa conscience personnelle) et for externe (jugement d’un acte par rapport à des critères objectifs), et les dix commandements du covidisme (téléconsultation au moindre nez qui coule, port du masque à l’extérieur, interdiction de rassemblements, limite de déplacements, quarantaine et isolement au premier cas contact, vaccination citoyenne…) sont loin d’avoir tous été uniformément intériorisés par les pratiquants de la nouvelle religion d’Etat.
En ce qui concerne le port du masque dans l’espace public, la soumission est incontestable. En position verticale et quand il est en mouvement (par exemple quand il marche dans la rue, seul ou accompagné), le Français montre admirablement l’exemple. En position assise ou bien quand il est dans un parc, il lui arrive de baisser sa garde, mais il serait mal venu d’y voir là un signe de révolte. Il s’agit d’une pause, d’une respiration que ses confesseurs verbalisateurs, à savoir les flics et les gendarmettes, lui accordent le plus souvent avec un esprit de clémence qui honore leur profession. En position allongée sur un banc ou sur une pelouse, la pratique relève de la psychiatrie, étant entendu que l’Académie de médecine elle-même tarde à livrer son verdict sur son utilité.
Mais tandis que le refus pur et simple de porter un masque en extérieur relève d’un acte politique – j’emmerde la doctrine et je contesterai les amendes – l’inverse ne l’est pas. De même, finalement, que retirer son chapeau dans une église et y observer le silence n’est pas un acte religieux. C’est un acte de civisme respectueux de la croyance d’autrui, ou plus exactement de l’idée qu’on se fait de sa croyance. C’est tout aussi valable, d’ailleurs, pour le port du masque en intérieur où beaucoup ont bien moins peur de contaminer la clientèle que de l’indisposer. A Rome, on fait comme les Romains et on n’y prend pas – c’est d’ailleurs impossible – son café chez Starbucks.
Il ne faudrait pas non plus oublier qu’au plus fort de la première vague, au printemps 2020, la pénurie de masques a tellement fait jaser sur les plateaux télé et parmi l’opposition indignée (« On veut des masques ! Où sont nos masques ? Qui a brûlé nos stocks de masques ?! ») qu’il ne fallait pas s’attendre à autre chose qu’un tel retour de boomerang de la part d’un exécutif vexé dans sa chair et avide de revanche : « Vous demandiez des masques, braves gens ? Et bien on va vous en faire bouffer tous les jours, matin, midi et soir jusqu’en 2022. » On sait que Louis XVI lui-même n’était pas aussi insensible qu’on le dit aux suppliques de son peuple, et lorsqu’une délégation de femmes est venue le trouver directement à Versailles pour demander du pain, il en a pris bonne note et décrété la baguette bien public national.

La France vue du ciel et racontée par les grands médias offre l’image, en vérité trompeuse, d’une nation servile et chloroformée unie dans une même apathie citoyenne. Le brainwashing médico-légal a, il est vrai, plutôt bien fonctionné. Il est communément admis dans la population que le virus de Wuhan a fait cent mille victimes, que les confinements successifs ont évité la catastrophe, que puisque tout le monde a fait comme ça c’est qu’on ne pouvait pas faire autrement, et surtout que c’est par la vaccination de masse que l’humanité toute entière recouvrera ses droits et sa liberté, suspendus temporairement par la menace terroriste climatique sanitaire. A côté de ça, les restaurants, les bars, les piscines et les salles de sport sont toujours fermés. Les enfants sont masqués huit heures par jour à l’école, y-compris pendant la récréation. Les quelques manifestations libertaires qui ont eu lieu ici ou là n’ont jamais dépassé les cinq cent têtes de pipe tandis qu’en Serbie, en Allemagne, en Angleterre ou aux Pays-Bas, les Ligues Compotistes des Droits de l’Homme et des Irresponsables ont régulièrement réuni sous une même bannière haineuse et vindicative des dizaines de milliers de personnes, au prix d’affrontements parfois violents avec la police.
Si Mao ou Pol Pot devaient aujourd’hui se choisir un nouveau pays pour tenter d’ouvrir en Europe un comptoir néo-staliniste, pas évidemment, sur la foi de ces indices, qu’ils choisissent l’Ukraine ou la Biélorussie. A l’inverse, l’infatigable Robespierre aurait sans doute plus de succès à l’heure actuelle au Parlement anglais – pays qu’il a toujours exécré – qu’à notre défunte assemblée nationale, cette belle endormie que ne sont parvenus à sortir de sa torpeur ni François Ruffin, ni Martine Wonner, ni quelques autres illuminés qui n’ont toujours pas intégré le concept que perturber la sieste d’un député pendant une séance parlementaire n’entrait pas dans les prérogatives des représentants de la nation.

Le peuple est mort, vive le roi ? C’est un peu vrai, mais pas complètement. Pour les quelques millions de Français qui n’ont pas encore basculé dans le consumérisme apolitique et apatride encouragé par les GAFAM pour mieux régner sur les portefeuilles, la crise du virus a été un choc qui les a forcés à sortir du bois. Avec leur scientisme moralisateur et leur doctrine sanitaire crapuleuse et autoritaire, les arroseurs de vaccins et les censeurs du médicalement correct ont fait pousser dans nos jardins de jolis pommiers de la discorde.
Examen de conscience oblige, certains abonnés de Mediapart ne savent plus trop s’ils doivent haïr davantage l’abominable Macron ou les généraux factieux auteurs d’une infâme tribune putschiste dans Valeurs Actuelles. Les lecteurs du Monde et de Libération ont bien compris qu’ils devraient se faire vacciner tous les six mois tout en continuant à porter le masque pour avoir le droit d’aller voir une pièce de Yasmina Reza, mais comme tonton Biden vient de dire qu’aux USA, les inoculés en seraient dispensés, ils aimeraient bien profiter d’une égale mansuétude, eût égard à leurs bons et loyaux états de service dans le combat à mort contre le trumpisme. Les adorateurs de Grand Corps Malade, Lambert Wilson et Pierre Arditi vivaient plutôt bien, jusque là, leur avantage concurrentiel en termes de culture et de raffinement sur les fans de Francis Lalanne ou Jean-Marie Bigard, mais voilà-t-il pas qu’ils poussent le raffinement jusqu’à se faire les chantres de la vaccination pour « sortir de l’impasse », tandis que les deux autres, moins pressés de céder aux sirènes du chantage, se réservent un droit d’objection qui ne laisse pas insensible bien au-delà du cercle des ahuris ‘complotistes’.
Dans des combats d’arrière-garde où les réflexes pavloviens confinent à la crise d’épilepsie, Mélenchonistes et Lepénistes nous rejouent la Guerre des boutons en s’envoyant à la gueule toutes les invectives de rigueur (indigéniste, fasciste, islamo-gauchiste, raciste, immigrationniste…) qui ne servent à rien d’autre depuis un an qu’à faire le lit de la Macronie. Mais pendant que tout ce monde-là se chamaille allègrement sous le regard amusé de la clique mondialiste et des labos pharmaceutiques qui poussent leur agenda au grand jour en engrangeant des milliards, ce sont des millions de Français qu’on continue à enfermer, verbaliser, pressuriser et menacer sous couvert d’un ordre sanitaire qu’aucun de ces joyeux drilles ne s’aventure à remettre en cause.

C’est que la vraie résistance – qui présuppose l’idée de peuple, uni dans l’adversité et dépositaire d’un projet commun remobilisateur – a déserté depuis longtemps les gradins de l’arène politico-médiatique. Ce ne sont pas les muselés, les soumis et les indifférents qui « font peuple » aujourd’hui dans ce respect silencieux et qu’on nous vend « solidaire » des mesures de restriction et du package totalitaire appelé à leur succéder (pass sanitaire, QR codes, vaccinariums et apartheid). Ce sont ceux qui ont répondu à l’appel de Louis Fouché et ont dansé et chanté dans les rues de Nîmes par un beau week-end d’avril en tombant ces masques inutiles, symboles de notre hébétude. Ce sont ceux qui ont compris que les Masques blancs qui défilent dans plusieurs villes de France nous disent quelque chose de notre civilisation qui mérite d’être entendu – et médité si affinités. Ce sont ceux qui ont fait d’une chanson, Danser encore, le prochain tube de l’été et presque une nouvelle Marseillaise que nous envient – et reprennent dans leurs langues – nos voisins enfin à nouveau admiratifs de cet « esprit français » de liberté et d’insoumission qui les intriguait tant quand ils lisaient Astérix.
Ce sont ceux qui, à l’instar d’Aude Ancelin (journaliste transfuge du Nouvel Obs et fondatrice du nouveau média QG TV), ont compris qu’hurler au fascisme et à l’antisémitisme dès qu’une occasion se présente suffit peut-être à se dire de gauche, mais ne suffit pas à s’en convaincre si l’on entend rester honnête avec soi-même. Il y a d’autres injustices, d’autres combats à mener en dehors du champ balisé et banalisé de l’antiracisme institutionnel. Ce sont ceux aussi qui, à droite, ont décidé qu’il valait mieux en fin de compte écouter Pierre-Yves Rougeyron ou Charles Gave que lire Le Figaro pour apprendre quelque chose du monde qui nous entoure et de l’avenir qui nous attend.

Espérons donc que ces vaillantes petites débroussailleuses du renouveau citoyen nous débarrasseront, avec le printemps et l’été qui s’en viennent, d’une partie de cet égoïsme bourgeois et de cette torpeur existentielle qui laissent depuis trop longtemps proliférer les mauvaises herbes. Le roi est mort, vive le peuple. Voilà un air qu’en 2022, on rêverait de chanter à nos balcons.

https://www.lci.fr/sante/les-medecins-toucheront-une-prime-de-5-40-eur-pour-chaque-patient-inscrit-dans-le-ficher-si-vaccin-covid-2174396.html
https://www.valeursactuelles.com/politique/pour-un-retour-de-lhonneur-de-nos-gouvernants-20-generaux-appellent-macron-a-defendre-le-patriotisme/
https://www.youtube.com/watch?v=ZJk7qLsCnWs
https://www.youtube.com/watch?v=-pNIesIXvLM&t=145s
https://www.youtube.com/watch?v=d2ATbPNstvo
https://www.ladepeche.fr/2021/04/22/guyane-un-supermarche-propose-des-bons-dachat-pour-encourager-la-vaccination-contre-le-covid-19-9504116.php
https://www.leparisien.fr/culture-loisirs/covid-19-l-appel-de-200-personnalites-de-la-culture-qui-veulent-se-faire-vacciner-06-01-2021-8417619.php


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

297 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 30 avril 17:27

    Dans une société individualiste et consumériste , la vie a une importance primordiale et la mort est occultée.

    Pour cela on préfère perdre de la liberté par peur de la mort.

    En d’autres temps l’esprit de nation donnait des valeurs totalement opposé à cette peur irrationnelle d’un petit virus qui a quitté depuis longtemps la majeure partie du pays.

    Le politique trouve arrangeant de faire perdurer la mascarade pour des raisons de pleins pouvoir sanitaire.

    Cette politique trouve sa limite dans l’approche des élections et le poudré pense pouvoir inverser le ressenti des gens en 1 an.

    La tribune des militaires est l’exemple même de l’ampleur du déclin auquel macro net sa bande d’incapables ont contribué à faire en 4 ans

      


    • Taverne Taverne 30 avril 20:22

      L’Inoculée Conception ne se discute pas.

      La Sainte Trinité, c’est le « Tracer, Isoler, Dépister » remplacée par une autre (que j’ai oubliée).

      Le Pass salutaire  : votre Salut passe par l’inoculation de tous. C’est le miracle de la multiplication des pains, pardon je veux dire : des vaccins ! Le vaccin, c’est la sainte ostie.

      Proverbe selon Saint-Jean (Castex) : « pour le vaccin, sonne le tocsin ! » Comment ce n’est pas cela ? Ah non, c’était « dehors en citoyen » mais j’ai trop honte de répéter cette formule. Alors j’y mets la mienne à la place. Moi, ce que Jean dit...

      La Messe médiatique (déversoir médiatique plutôt), nous répand sa bonne parole.

      Le Paradis pour tous : Demain, vous devrez vacciner vos enfants et vous les jeunes aussi on vous inoculera sans se préoccuper des conséquences sur votre capital santé et génétique. Car il sera immoral aux yeux de l’Inoculée Conception, que vous transmettiez quelque virus que ce soit aux vieux. Et donc vaccin tous les mois jusqu’à la fin de votre longue vie.

      Et maintenant, c’est l’heure de la quête.

      Nous allons vider les lits d’Réa pour que vous puissiez vider vos livrets A.

      Consommez ! Cet été, soyez cigales !
      Saint Cac40 priez pour nous !

      Amen.


    • Captain Marlo Captain Marlo 30 avril 20:38

      @devphil30

      La campagne de vaccination ne semble pas remporter le succès espéré. Même le Figaro est obligé de le reconnaître : « Des milliers de créneaux ne trouvent pas preneurs »


    • Taverne Taverne 30 avril 21:01

      @Captain Marlo

      C’est peut-être le mot d’ordre « va te faire inoculer ! » qui n’inspire pas trop confiance...Pardon je fais du capitaine Marlo dans le texte. Je m’adapte.

      A l’auteur : au fait : j’ai bien apprécié l’article.


    • Pierre Chazal Pierre Chazal 30 avril 21:50

      @Taverne
      Merci. L’Inoculée Conception était aussi une belle trouvaille. A faire placarder devant Notre-Dame.


    • devphil30 devphil30 1er mai 06:43

      @Captain Marlo

      Pas étonnant avec des pseudos vaccins fait à la va vite.
      Des problèmes avec astra , avec johnson.
      Même le fan de BFM commence à réfléchir

      Merci aux premiers vaccinés parfois victime de ces inoculations et qui ont ouvert la voie à la réflexion et à la prise de conscience d’une grande masse.

      Il restera toujours les partisans du bénéfice risque , terme totalement absurde dans le cas de ce virus.

      L’évolution positive dans d’autres pays ayant laissé ouvert leur activités et se retrouvant sorti d’affaire sans pour autant avoir vaccinés commence à faire prendre conscience que le chef des armées , le poudré 1 est un très mauvais gestionnaire dans tous les domaines sauf pour ces maitres ( ceci est un apparté )


    • Captain Marlo Captain Marlo 1er mai 09:06

      @devphil30
      Merci aux premiers vaccinés parfois victime de ces inoculations et qui ont ouvert la voie à la réflexion et à la prise de conscience d’une grande masse.

      La priorité a été donné aux plus âgés et à ceux qui avaient des maladies diverses.
      Voici le témoignage de l’un d’entre eux, qui a porté plainte.
      Vacciné à l’AstraZeneca, il développe thromboses et infarctus : témoignage de François Teychené.


    • Rémi Mondine 6 mai 13:26

      @Taverne
       La Sainte Trinité, c’est le « Détruire, isoler, Appauvrir » que le travail du pauvre revienne moins cher.
       Le Paradis pour tous : Enfin si vous êtes actionnaire d’un labo


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 30 avril 17:31

      Ce serait bien si ça ne se passait qu’en France !

      La solution serait alors en France.

      Mais ce qui est nouveau, par rapport à Robespierre, c’est l’existence de :

       L’UE et les ingérences massives de chaque état dans chaque état préfigurant la disparition des états-nations

       les traités commerciaux internationaux baptisés « mondialisation » et l’incapacité à subsister sans la gestion des flux de marchandises et de sources d’énergie

       internet et les réseaux sociaux, la manipulation envahissante et le contrôle social mondialisé

      On pourrait continuer la liste, mais rien que ces éléments montrent que le malsise n’est pas hexagonal, et le remède non plus.


      • Pierre Chazal Pierre Chazal 30 avril 22:20

        @Séraphin Lampion
        Un effet domino « vertueux » n’est pas impossible si la France parvient à s’extirper de toutes ces tentacules supranationales. Dans le cas de cette crise, ça a été vrai dans un sens (tous les pays se sont alignés ou presque sur les décisions du voisin), ça pourrait tout aussi bien arriver dans l’autre... Bon, c’est clair qu’on n’y est pas encore.


      • lisca lisca 6 mai 08:34

        @Séraphin Lampion
        La France doit donner l’exemple, elle a ce qu’il faut pour ça ; même des armes intellectuelles, avec une élite véritable très en pointe bien que peu nombreuse. quant aux armes conventionnelles, elle n’en est pas démunie mais c’est aux gens de métier d’agir, nous n’avons pas de fourches.
        Le pouvoir des lobbies et tyrans divers a peur des gens intelligents.
        Le problème du monde, c’est une surpopulation d’ignorants, ici et ailleurs.


      • Bendidon Bendidon 30 avril 17:31

        Quelle surprise et quelle joie de lire ça !

        C’est avec de tels articles que l’on se sent FIER d’être agoravoxien

         smiley

        Et M.... aux mauvais rédact-commentateurs, non coucheurs qui ne vont pas tarder à venir ronchonner

         smiley


        • @Bendidon

          T’avais dit que c’était de la bonne smiley


        • Bendidon Bendidon 30 avril 17:39

          @Philippe Huysmans, Complotologue
          C pas de la simplette smiley


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 avril 17:42

          Excellent.

           

           

          Les raisons de l’obligation du port du masque peuvent se résumer au fait que, sans elle, il n’y aurait aucun signe manifeste de la supposée létalité du virus.

           

          La fonction du masque est de nous rappeler constamment la pandémie ; la contrainte nous place dans le regard du pouvoir nous confisquant notre intime en même temps que notre liberté et nos liens sociaux. Nous ne sommes plus que des fidèles isolés les uns des autres, hypocrites ou apeurés en attente du baptême, du sacro-saint Vaccin en échange de la promesse d’une place dans le paradis du « comme avant. » notre seul espoir désormais.

           

          Je ne crois pas que ceux qui nous ont imposé aussi facilement cette ignominie reviendront un jour en arrière. Ces masques seront obligatoires aussi longtemps que ces fous qui envisagent de nous piquer comme du bétail seront au pouvoir. 

           
           «  Faites semblant de croire, et bientôt vous croirez » disait Pascal

           

          Le pouvoir qui connait ses classiques, a bien appris la leçon.

           

           


          • I.A. 30 avril 18:29

            @Francis, agnotologue

            « Les raisons de l’obligation peuvent se résumer au fait que, sans elle, il n’y aurait aucun signe manifeste de la supposée létalité du virus ».


            C’est très exact. Et c’est aussi le signe ostensible de l’action gouvernementale face au virus : Merci l’opposition, merci les syndicats ! Et accessoirement, merci toutes les petites fiottes, les grosses fiottes et les vieilles fiottes !

            Quant à ceux qui faisaient semblant, ils croient toujours que les vaccins vont les sortir de là, et que si ça n’avance pas, c’est la faute aux complotistes... 



            • I.A. 30 avril 18:35

              @troletbuse

              Excellent. Vous allez voir qu’à l’approche des présidentielles, ils vont tous se lâcher, un peu comme des vautours ou des hyènes quand il s’agit de faire bombance... Bon, sauf que là, la pitance, c’est la population !


            • Captain Marlo Captain Marlo 30 avril 20:59

              @I.A.
              Bon, sauf que là, la pitance, c’est la population !

              ...taillable et corvéable à merci. Ce que Macron et Lemaire se gardent bien de dire, c’est que le fameux plan de relance européen n’est toujours pas validé. La Hongrie et la Pologne traînent les pieds.

              Et si par malheur il était validé, ce sont les contribuables français qui se feront plumer, au bénéfice des autres pays, dont l’Italie.

              Mais ce n’est pas la 1ere fois, que nos coqs gaulois font des cocoricos à l’étranger, mais bradent les intérêts du pays et mettent les Français à contribution. « 2016 La France a financé des rabais pour des pays plus riches qu’elle ». 2016, c’était le gouvernement du capitaine de pédalo.


            • Rinbeau Rinbeau 30 avril 17:52

              Macron, fils chéri des rotschilds Anglais comme Français est leur fer de lance pour la vassalisation de notre pays à leur cause ! la globalisation occidentale où la prise de pouvoir directement par les banquiers. Il peut compter sur L’Europe qui leur appartient désormais. Fallait-il que les gens soient désinformés pour ne pas se rendre compte de ce qui allait arriver ! Et heureusement que le mouvement des gilets jaunes a stoppé les réformes sociales parce-que ça partait bon train !

              Le voici de nouveau prêt à prendre son bâton de pèlerin et à sillonner la France pour prendre son poult nous annonce t-il. Je pense qu’il ne tient qu’à nous de le lui foutre dans le cul ! Mais en serons nous capable ?


              • Captain Marlo Captain Marlo 30 avril 21:06

                @Rinbeau
                Et heureusement que le mouvement des gilets jaunes a stoppé les réformes sociales parce-que ça partait bon train !

                Pas si sûr, le plan de relance européen est conditionné à la poursuite des réformes, celle des retraites en particulier...

                Tant que nous resterons dans l’UE, c’est tout le modèle social qui va passer à la moulinette. Déjà, à partir du 1er juin, la réforme du chômage entre en vigueur.


              • Rinbeau Rinbeau 30 avril 21:51

                @Captain Marlo

                ho ! mais je n’ai jamais dis qu’ils allaient renoncer !
                en attendant, à partir de novembre 2018 tout ce qui était dans les tuyaux, et il y en avait, a été suspendu. 

                Malheureusement le mouvement des gilets jaunes était d’avance voué à l’échec !

                Il faut 2 conditions impératives pour la réussite d’une insurrection !

                — Un système fonctionnel prêt à se substituer à l’ancien
                — avoir le soutien de l’armée sous contrôle des citoyens, (très important)

                Ni l’une ni l’autre de ces conditions ne sont en gestations pour l’instant.

                Quand à Paris, rebelle d’un jour, bourgeoise toujours.. On le sait bien depuis le temps ! Aujourd’hui, c’est la belle endormie !

                Les gens comme nous avons l’impression de vivre une époque où une toile d’araignée géante couvre la planète, nous voyons tous ces gens qui vont se faire dévorer, mais nous ne pouvons rien faire !
                Il faut bien observer, sentir les changements les plus sensibles, et lorsque l’opportunité se présentera, car elle se présentera.. ils nous faudra de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace.
                Quand à mes batailles à contre-système, elles seraient trop longues à décrire ici !
                J’y ai laissé des plumes.. Mais je ne perdrais jamais ma liberté de penser.

                 smiley


              • Pierre Chazal Pierre Chazal 30 avril 21:58

                @Rinbeau
                Il faut bien observer, sentir les changements les plus sensibles, et lorsque l’opportunité se présentera, car elle se présentera.. ils nous faudra de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace.

                Si vous avez l’adresse des héritiers de Danton, je suis preneur.


              • @Pierre Chazal

                Bah les guillotines c’est quand même pas de la technologie spatiale, hein. On regarde une guillotine à cigare et on refait la même, en plus grand smiley


              • cyrus CYRUS 30 avril 22:17

                @Philippe Huysmans, Complotologue

                t’ emmerde pas , on as fait le plein de rivotril des palette entiere smiley
                l’ onu et l’ OMS approuve l’ injection letale aux etat unis ...

                si c’ est bien assez bon pour le peuple on va pas faire de chichi smiley


              • Rinbeau Rinbeau 30 avril 22:19

                @Pierre Chazal

                Ils sont déjà là ! même si on ne les voit pas encore !
                qu’était Danton avant 1789 ? rien !


              • @Rinbeau

                qu’était Danton avant 1789 ? rien !

                Et après 1794 c’était pas terrible non plus, il était fort diminué (35 cm).


              • Pierre Chazal Pierre Chazal 30 avril 22:33

                @Philippe Huysmans, Complotologue
                Dans le même registre, on imagine assez bien une nouvelle fuite à Varennes de Manu, Brigitte et ses enfants, mais en hélicoptère direction New-Yok ou BXL. Personne n’ira les ramener par la peau des fesses, de ça je suis à peu près certain.


              • cyrus CYRUS 30 avril 22:38

                @Pierre Chazal

                ha moi , je le voyais plustot retrouver son pote ghosn en se tassant dans une boite d’ instrument de music dans la soute d’ air cocaine d’ aflelou ....


              • Pierre Chazal Pierre Chazal 30 avril 22:44

                @CYRUS
                Un étui de contrebasse pourrait faire l’affaire. Mais je sais pas si les Japonais se sentiraient honorés du cadeau. Polis comme ils sont, j’imagine qu’ils le garderont quand même ;



              • devphil30 devphil30 1er mai 06:45

                @Philippe Huysmans, Complotologue

                La guillotine agit sur le principe de Newton par l’attraction terrestre ....


              • simir simir 1er mai 08:54

                @Captain Marlo

                « Tant que nous resterons dans l’UE, c’est tout le modèle social qui va passer à la moulinette. »
                Pas que.
                Sortir de l’UE pour appliquer une politique de droite c’est la même chose.
                Il aurait fallu dire : tans que nous resterons dans l’UE, le capitalisme, l’euro et l’OTAN........


              • Captain Marlo Captain Marlo 1er mai 09:40

                @ simir,
                Sortir de l’UE pour appliquer une politique de droite c’est la même chose.

                Pauvre pomme, le programme de l’UPR est un copié/coller actualisé du Programme du Conseil National de la Résistance de 1943, rédigé essentiellement par les communistes !
                .
                Voici le programme du CNR de 1943 . C’était un programme de large rassemblement qui convenait à toutes les Parties concernées.
                Cf les signataires du programme CNR.

                Les 8 mouvements de Résistance, pas tous communistes, tant s’en faut.
                Les 2 syndicats, la CGT et la CFTC.
                Et les représentants des six principaux partis politiques de la Troisième République :

                Ce n’était pas un programme communiste. Il ne contenait ni la dictature du prolétariat, ni la propriété collective des moyens de production. Sinon, seuls le PCF & la CGT l’auraient signé.

                PS : Pour rassembler les Français afin de sortir de l’UE, de l’euro et de l’ OTAN, si vous proposez un programme communiste, c’est que vous êtes gauchiste, au sens de Lénine : des sectaires du tout ou rien, qui divisent au lieu de rassembler.


              • simir simir 3 mai 08:47

                @Captain Marlo
                Eh tête de nœud je n’en ai rien a cirer de ton programme de l’UPR.
                Si à chaque phrase que tu écris je dois aménager tes propos avec ce programme....
                 Tu as bien dis « sortir de l’UE » et que je ne suis pas censé interpréter tes propos.

                Nous ne sommes plus en 1945 à la sortie de la guerre et si c’est pour faire une collection de logos comme dirait Mélanchon et bien non, on a déjà donné.
                Les communistes ne sont plus en position de force, comme en 1945.
                Le capitalisme à visage humain en 2021 c’est un conte pour enfants et je le répète sans les 4 sorties on avancera pas.
                Quant à votre définition du gauchisme vous repasserez car la vérité est plutôt celle-ci :« c’est radicalisme (refus de participer aux syndicats non communistes, rejet du parlementarisme) »
                https://fr.wikipedia.org/wiki/Gauchisme


              • Rinbeau Rinbeau 30 avril 18:12

                Il nous la joue sans dent le petit macron rote chie ld !

                Jupiter lorsqu’il règne et pèlerin lorsqu’il s’agit de se faire élire

                Polythéiste au pouvoir et monothéiste en campagne !

                En même temps c’est juste une question deux foi !


                • I.A. 30 avril 18:42

                  Exquis, ce petit sucré-salé juste avant le dîner. Meilleur qu’un apéro, merci !


                  • ETTORE ETTORE 30 avril 19:49

                    Bravo !

                    Et pourtant, ce qui fait peur, c’est que même avec la clé de l’information dans la main, beaucoup tâtonnent devant le trou de serrure.

                    C’est à ne rien y comprendre !

                    Et on en arrive parfois à se dire, que certains ne sont bon qu’a être ramassés par les bennes poubelles, de cet état éboueur.

                    Si c’est de cette « matière là » qu’il a besoin pour se nourrir, du moins, pour remplir son bac à compost démocratique....

                    La seule hantise, est celle du nombre, nombre qui semble être le seul objectif volontaire de cette manipulation effrénée .

                    Car, ce serait ce même nombre, qui par sa masse et son poids écrasant, qui en finalité, serait responsable d’un nivellement par le bas !

                    L’esprit peut être parfois si léger, et si clair, qu’il leur faut à tout prix, l’assombrir et le rendre pesant.


                    • Captain Marlo Captain Marlo 30 avril 20:27

                      Dénigrer est un sport national, est-il fédérateur ? J’en doute. Ceux qui dénigrent leurs concitoyens, y compris l’auteur du billet, que font -ils pour montrer leur fameuse Résistance ? Ils critiquent les autres, qui n’en font pas plus qu’eux.

                      C’est pas trop fatiguant ? Que propose-ils pour que les mécontents, qui sont légion, ne leur en déplaise, résistent au rouleau compresseur de la propagande ?

                      Rien, ils ne proposent rien. Ils râlent, ce qui est aussi un sport bien français, ça soulage, mais efficacité 0. Ils croient que résister, c’est descendre dans la rue.

                      .

                      Qui sont les vrais résistants dans cette période ?

                      — Ceux qui libèrent l’esprit et le corps en faisant danser les gens.

                      Ceux qui bossent, qui cherchent des sites et des infos qui mettent à mal la propagande. Ils sont bien plus nombreux qu’on ne le pense. A tel point que des milliers de comptes Facebook & de vidéos sont supprimés, et qu’il est interdit de critiquer les vaccins sur les réseaux sociaux.

                      Ceux qui qui démontent la propagande véhiculée par les médias presstitués. Il y a en a un certain nombre sur Agoravox. Ils se font insulter, traiter de complotistes par les sbires de la macronie, mais ils continuent quand même !

                      Ceux qui font circuler l’information fiable dans leurs réseaux. Sur les statistiques foireuses du gouvernement, les tests foireux, les masques foireux, les vaccins foireux et la gestion foireuse de la crise sanitaire !!

                      Ils font connaître les traitements qui soignent, les exemples de médecins ou de scientifiques qui désobéissent aux oukases mortifères, ou les exemples dans les pays étrangers qui n’obéissent pas à l’OMS.

                      Comme le Professeur Perronne, sanctionné professionnellement.

                      Comme le Dr Fourtillan, arrêté une 2e fois, parce qu’il osé étudier les brevets déposés par l’Institut Pasteur concernant le virus.

                      Comme Raoult, Alexandra Henrion Caude, et tant d’autres, traînés dans la boue.


                      • Pierre Chazal Pierre Chazal 30 avril 20:56

                        @Captain Marlo
                        Allons, allons, nous servons la même cause. Réinformer, parler des traitements qui soignent, mettre en avant les résistants, dénoncer les corrompus et les magouilles... Si vous suivez mes articles, vous savez bien que j’y participe comme bcp d’autres sur Avox et ailleurs. Mais il faut aussi un peu de légèreté parfois, ça réveille aussi bien et parfois mieux que la pure « réinformation » qui prend du temps et de l’énergie que bcp rejettent instinctivement, sans vraiment savoir pourquoi.


                      • Captain Marlo Captain Marlo 30 avril 21:11

                        @Pierre Chazal
                        Mais il faut aussi un peu de légèreté parfois

                        Mépriser et prendre les Français pour des truffes, vous appelez cela « de la légèreté » ? On ne doit pas manger les mêmes rillettes.

                        Qui rejette l’information ?
                        Les électeurs de Macron et les morts de trouille.
                        Les autres en ont ras le bol, et pas qu’un peu !


                      • Pierre Chazal Pierre Chazal 30 avril 21:32

                        Qui rejette l’information ?
                        Les électeurs de Macron et les morts de trouille.

                        Et vous savez les quantifier ? 10% ? 15% ? 25% ? 50% ? Moi, non, et je ne les prends pas pour des truffes, d’ailleurs. Et ceux qui en ont ras le bol pourraient commencer par arrêter de porter ces p##### de masques à l’extérieur sans attendre que le schtroumpfissime nous y invite gracieusement après consultation de son conseil de défense. J’avoue que je commence à m’impatienter de cette lâcheté-là, pardonnez-moi, d’autant que la police, de ce que j’en vois à Paris, a clairement mis le frein au délire verbalisatoire.


                      • alinea alinea 30 avril 22:25

                        @Pierre Chazal et captaine Marlo

                        Je n’ai pas bien étudié le processus encore, mais moi non plus je ne supporte plus de voir des gens avec des masques ; je ne sors plus, et je dois me nourrir quand même je sens comme une agression sournoise le port du masque, je le vis comme si j’étais entourée de traîtres, une insécurité totale.
                        Il a juste fallu, tout au début, un regard assassin d’une femme que je connais, puis la réflexion d’une caissière. Ensuite, je n’ai plus pu... une fois j’ai fait un esclandre après avoir été jetée du magasin, physiquement !
                        C’est fou la symbolique de ce masque, la violence qu’il contient et je suppose que vous savez que ceux qui se sentent merdeux sont les plus dangereux.
                        C’est trop gros pour être pardonné captaine Marlo ! On nous a fait croire qu’on vivait dans un monde éduqué, instruit, avec des gens responsables... nenni, une grande majorité se sent tellement à l’aise dans ce foutoir, qu’elle obéit sans la conscience de perdre l’ombre d’un atome de dignité.
                        Ils sont les charlies, la classe moyenne dominante, nécessaire à la bonne marche de cette société ; ou bien alors, les paumés crédules, mais cela, ce n’est pas pareil, l’effet n’est pas le même...


                      • @alinea

                        Délicieuse combinaison de psychologie des foules mêlée de conformisme morbide.


                      • Adèle Coupechoux 30 avril 22:41

                        @alinea

                        Je sors e masque sous le menton quand je ne le mets carrément pas.
                        J’en ai plein le cul, et je pèse mes mots. Avec mon mari, nous ne supportons plus la moindre réflexion, nous explosons.
                        Et même quand je suis seule, je ne le porte pas. Malgré les regards réprobateurs. Je me suis faite traiter de salope par un jeune jogger. Je fais partie des presque 60 ans, et ferai partie des nouvelles salopes des plus de 55 ans pas vaccinées, de celles qui piquent les places en réa. Quelle merde cette populace...qui dénonce les immigrés, qui est pour la peine de mort, qui tondait les femmes à la libération ; Elle est restée fidèle à elle-même, à celle qui dénonce et qui fait office de flics. Comme les patrons du 18ème qui ont restés eux aussi fidèles à eux-mêmes.


                      • Ouam Ouam 30 avril 22:42

                        @alinea
                        « Je n’ai pas bien étudié le processus encore, mais moi non plus je ne supporte plus de voir des gens avec des masques »
                         
                        Bonjour,
                        Te sentant un peu deprimée je vais t’apporter un peut cadeau de noel avant l’heure
                         
                        Ici tu a deux interviews differentes en une video , le luxe...
                        https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/masque-en-exterieur-ca-me-parait-inutile-apres-dire-que-c-est-stupide-je-n-ose-pas-le-dire-1272116.html
                         
                        Ou un article de presse si tu prefere la lecture ?
                        https://www.ladepeche.fr/2021/04/24/covid-19-la-distanciation-physique-inutile-pour-limiter-la-transmission-du-virus-9507942.php

                        voir les 2 si tu est gourmande smiley
                         
                        Si tu le souhaites je peut te fournir bien sur le lien intégral en entier (en Anglais par contre) de l’etude du MIT duquel la dépeche se refere et en a fait une synthese vulgarisatrice simplifiée

                        Je ne possede pas (encore) celle evoquée de Pasteur et de Lanset évoquée dans le lien de BFM/Rmc
                         
                        Apres ceci, soit tu sera encore plus dépitée (parce que la cela confirmera tes certitudes) et en constatant que ce gvt s’entete dans sa folie enfermiste liberticide muselante...
                         
                        Mais de l’autre, tu constatera que depuis le debut (la video des masques) je t’ai toujours informé le plus « honnettement » possible

                        Ah si un dernier conseil, je tiens à préciser que ne suis pas un anti-vax acharné...
                         
                        Bref... si tu n’a pas des comorbidités importantes, evite de te faire piquouzer pour l’instant, surtout à l’astrazenéca, non pas à cause des risques de léthalité qui ma foi sonts relativement faibles, mais bien à cause de la presque totale non couverture de protections de ceux -cis...
                         
                        La preuve les gens vaccinnées rechopent le/la covid ensuite croyant etre protégés
                        et ce n’est absolument pas le cas.
                         
                        Le Pfizer et les autres c’est presque pareil, un gros bof bof et en plus expérimental (quelles suites dans un temps long ?)
                        J’ai de plus en plus de preuves de ce que j’affirme.
                         
                        Enfin voila, bonne soirée à toi


                      • Ouam Ouam 30 avril 22:47

                        @Adèle Coupechoux
                        « Je sors e masque sous le menton quand je ne le mets carrément pas.
                        J’en ai plein le cul, et je pèse mes mots. Avec mon mari, nous ne supportons plus la moindre réflexion, nous explosons
                        . »

                        La meme pour toi que le message à Alinea juste ci dessus (les liens)

                        On dira juste que Alinea possede un peu plus d’infos que toi desormais,
                        si elle possede encore quelque part la video edifiante sur les masque inutiles ou c’est scientifiquement prouvé, ou chacun peut de plus reproduire l’experience que ca fuis de partout, elle ou un autre lecteur t’en fournira gracieusement le lien si il / elle le possède.
                         
                        Pour les masque on va resumer tres vite.
                        Seul les FFP2 ou les masques silicones ETANCHES sonts efficcaces...
                        Le reste des masques, c’est un peu comme la religion, le tout est d’y croire (lol)


                      • alinea alinea 30 avril 22:47

                        @Adèle Coupechoux
                        Je n’ai pas ciblé les mêmes... mais je ne vis pas en ville ; moi non plus je ne porte pas de masque, mais il n’y a aucun reproche, sauf les trois que j’ai mentionnés, ce n’est pas ça qui me dérange, juste voir, juste regarder leur aise, comme installés dans la bien-pensance ; je ne loupe pas une occasion de dire que si on ne désobéit jamais on ne s’en sortira jamais, que les masques ne servent à rien.. ; les quelques-uns que j’ai touchés ont plutôt manifesté leur approbation... d’un air de dire : c’est comme ça ! et je crains ça !!


                      • Ouam Ouam 30 avril 22:52

                        @Adèle Coupechoux
                        "Je me suis faite traiter de salope par un jeune jogger. Je fais partie des presque 60 ans, et ferai partie des nouvelles salopes des plus de 55 ans pas vaccinées,...« 

                        Bah c’est plutot un compliment ca, et pas pour le mec...

                        Definition de la »salope« 
                        Femme libérée que le mec qui la cite lui s’est fait éconduire par celle-ci d’ou sa rage vindicative  smiley

                        on peut faire plus court dans les réponses du genre
                         »Peut etre le suis-je, mais pas avec toi petite bite"
                        tres efficace aussi  smiley


                      • alinea alinea 30 avril 22:57

                        @Ouam
                        merci Ouam ouam ; je n’ai pas à être convaincue ; je le suis !!
                        bonne nuit à toi


                      • Ouam Ouam 30 avril 23:01

                        @Captain Marlo
                        "Les autres en ont ras le bol, et pas qu’un peu !

                        « 

                        Bonjour , oui tu a raison , le pays est clairement en train de se couper en deux sur des opinion de plus en plus ’tranchées »
                         
                        Les croyants dans le dogme (je le prouve ci dessus avec mes liens que c’est bien un dogme, comme celui du couvre feu et encore il est politiquement correct Blashier la dans l’interview)
                         
                        Et ceux qui ne supportent plus cet embastillement arbitraire et totalement partial sdans en plus aucun fondement scientifique solide NI des résultats à la hauteur (la preuve avec toutes ces restrictions nous en sommes ou ??? dans les pires pays d’UE)
                         
                        AMHA cette grippe va repartir comme elle est apparue et réapparaitre lorsqu’elle le voudra au mois de octobre ? novembre ?
                         

                        Et l’autre apprenti dictateur en profitera pour nous ressortir sa panoplie d’interdictions délirantes calquées sur son maitre à pense kim-jun-hun smiley
                         
                        J’en profite au passage pour saluer l’auteur cad P Chazal


                      • @Ouam

                        Aucun de ces masques y compris FFP2 n’est efficace contre la propagation d’un virus, c’est juste une fable.


                      • Ouam Ouam 30 avril 23:03

                        @alinea

                        Ne cherche a convaincre personne je donne juste des clefs de compréhention sur cette immense escroquerie apres chacun fais son tri smiley
                         
                        Bonne nuit.


                      • Adèle Coupechoux 30 avril 23:05

                        @Ouam

                        Non ce n’est pas un compliment et encore moins dans ce contexte. C’est synonyme de criminel pour ceux qui l’utilisent.
                        Alors qu’il conviendrait que j’étouffe sous un masque pour sauver les plus fragiles. C’est tout simplement du chantage à l’affectif et surtout ce n’est pas médical. 
                        Le masque est tout simplement une mascarade hypocrite, un délire pour gérer la peur des autres. Je refuse de m’y soumettre.


                      • Ouam Ouam 30 avril 23:10

                        @Philippe Huysmans, Complotologue
                        Aucun de ces masques y compris FFP2 n’est efficace contre la propagation d’un virus, c’est juste une fable.

                        Tu a raison de me rreprendre parce que c’est juste ce que tu dis

                        Si ca protege un peu (les ffp2) enfin mieux que rien c’est certain 
                        Ils ne fuient pas de partout comme les merdes en papier vendues qui eux ne protegent absolument de rien.
                         
                        Je sais ce qui protege à 99,99% c’est les combi pressurées filtrées utilisées en labo, mais la avoue que c’est juste irréalisable tehniquement (ne serai-ce que pour l’alimentation en air)
                         
                        Puis apres tu a les masques à cartouches integraux (type protection gaz sarin etc...), mais la c’est pareil c’est impensable
                         
                        Je cause du réel praticable accessible ...


                      • @Ouam

                        mais la avoue que c’est juste irréalisable tehniquement


                        Et pour se protéger de quoi, exactement ? La grippette ? Notre meilleure protection c’est notre système immunitaire et sauf pathologie connexe c’est un outil rudement efficace.


                      • Ouam Ouam 30 avril 23:20

                        @Adèle Coupechoux
                        « Alors qu’il conviendrait que j’étouffe sous un masque pour sauver les plus fragiles. »
                        C’est surttout que cela ne sert à rien , c’est expliqué dans les 2 liens postés.
                         
                        « C’est tout simplement du chantage à l’affectif et surtout ce n’est pas médical. »
                        C’est ce que je n’arrette pas de dire depuis des mois, Aliea présente ici par exemple qui est « neutre » te le confirmera ayant vu la preuve irréfutable de l’inutilité de ces « trucs »

                        « Le masque est tout simplement une mascarade hypocrite, un délire pour gérer la peur des autres. »
                        Je suis d’accord aussi, comme ce couvre feu et l’histoire des « non essetiels » c’est des delires de cervaux malades... ou signe d’incompétances scientifique graves ou les 2
                         
                        « Non ce n’est pas un compliment et encore moins dans ce contexte. »
                        Faut s’en détacher sinon tu pars aussi quelque part la ou ils veulent te mener 
                        Non ?
                        Amha le meilleur remede contre les dictature ET les dictateurs , c’est l’humour...
                        la réflexionn, la culture, l’echange, la parole donnée, la veritée et la confiance, la responsabilitée individuelle etc... et bien sur l’information partagée de chacun.
                         
                        Pourquoi crois tu que ce gvt fais tout son possible pour supprimer cet ensemble de choses
                         
                        Bonne soirée


                      • Ouam Ouam 30 avril 23:30

                        @Philippe Huysmans, Complotologue
                        "Et pour se protéger de quoi, exactement ? La grippette ? Notre meilleure protection c’est notre système immunitaire et sauf pathologie connexe c’est un outil rudement efficace.« 

                        C’est vrai aussi mais sur ce coup la je ne suis pas d’accord avec toi
                         
                        Pour cette grippe je le suis mais pas pour lk reste, enfin Ici en france ,
                        chez toi en belgique je ne peut le dire ?
                        tu completera tiens... ca t’apprendra smiley
                         
                        Tu a vu (et la bien avant le/la c19) le nombre de cas de deces et pas forcément de personnes immuno déprimées de maladies nosocomiales dans les hostaux du à une tres mauvaise hygiene ou regle d’hygiene bafouées , c’est juste totalement impressionnant. (d’ou la question chez toi en Belgique ?)

                        Si ce virus a eu l’effet d’un reveil sur ce plan précis, pour une fois je trouve que c’est un des rares cas que je trouve positifs.
                         
                        Idem sur l’hygiene des Francais ou il faut l’avouer et c’est reconnu un peu internationnalement, ce n’est pas le point fort pour rester »diplomate"  smiley
                         
                        Bref je suis plus mitigé que toi sur ce point, je pense bien sur au systeme immunitaire qu’un hygienisme aveugle peut mettre à mal,
                        mais de l’autre si on peut eviter les gastros du à ce manque d’hygiene p ex , ou les maladies nosocomiales en hostaux fr, ben j’suis pas contre à bien y refléchir...
                         
                        Rappelle toi l’epoque de pasteur (et des précédent) ou il etais seul et contre bcp avec son histoire d’hygiene, il ne s’est pas trompé.


                      • @Ouam

                        J’ai fait les calculs, 2020 n’est pas plus mortel que la grippe de 2015. Alors oui il y a eu des morts mais c’est principalement en raison de l’effet moisson (tous les cons qui ont oublié de mourir les 4 années précédentes).

                        Pas de quoi en faire un fromage, on a connu des épidémies vachement plus dures, et elles touchaient tous les âges là où le covid ne tue que les personnes les plus âgées et surtout quand elles souffrent de multiples comorbidités.

                        Le covid, ou tu l’affrontes ou tu choisis de crever comme un rat. Et ça vaut pour tous les virus, en fait.


                      • pemile pemile 30 avril 23:41

                        @Philippe Huysmans, Complotologue « J’ai fait les calculs, 2020 n’est pas plus mortel que la grippe de 2015. »

                        Pouvoir répéter sans fin une connerie, la revivification d’AgoraVox ! smiley


                      • cyrus CYRUS 30 avril 23:43

                        @pemile

                        Pouvoir répéter sans fin une connerie, la revivification d’AgoraVox ! 


                        he bien il est peut etre temps que tu arrete de revevifier , t’ est pas taillé pour le job 

                      • @pemile

                        Pouvoir répéter sans fin une connerie, la revivification d’AgoraVox !

                        Tu nous refais les calculs et t’en fait un nartik ? Je ne me suis pas trompé. J’y ai passé le temps nécessaire, et il n’y a pas d’erreur. Oui, je sais, ça pique.


                      • Captain Marlo Captain Marlo 1er mai 09:48

                        @Pierre Chazal
                        J’avoue que je commence à m’impatienter de cette lâcheté-là, pardonnez-moi, d’autant que la police, de ce que j’en vois à Paris, a clairement mis le frein au délire verbalisatoire.

                        Le masque sert à éviter une prune à 135 euros et la fermeture pour les commerçants.

                        "Vous risquez une amende et même une fermeture administrative. C’est aux commerçants de faire respecter le port du masque obligatoire dans les magasins. Face à un client récalcitrant, le commerçant doit appeler les forces de l’ordre. Dans ce cas, c’est le client qui écopera d’une amende".

                        PS : Sinon, comme action révolutionnaire de résistance, vous proposez quoi ?


                      • Adèle Coupechoux 2 mai 17:48

                        @Captain Marlo

                        A Paris, la police verbalise surtout les vélos sur les trottoirs. Elle ne m’a jamais verbalisée alors que je la croise très souvent. Et que je ne porte pas le masque.

                        Quant aux commerçants, ils ne sont pas tous zélés.
                        En tout cas pas ceux où je me rends. 
                        Certains restaurateurs, ils ne sont pas légion certes, ne portent pas le masque à l’intérieur et vous acceptent sans.
                        Idem dans quelques boulangeries. Trop rares certes. 

                        Monoprix à part une caissière hystérique qui aboie sur les clients qui ne respecte pas les 1 m de distance, n’est pas trop regardant. Il suffit d’éviter le cerbère.

                        Il y a quelques mois, j’ai poussé une gueulante contre un vigile qui m’interpellait parce que je ne m’étais pas frottée les mains avec son gel. Du coup, j’ai appuyé de mes deux mains sur le spray pour en mettre sur le sol, il m’a crié dessus, je suis partie en le traitant de crétin.
                        Depuis, j’y suis retournée, les vigiles se font discrets à l’entrée et détournent la tête quand les clients entrent dans le magasin.

                        Ce n’est pas un acte révolutionnaire mais individuellement, je reste en contact avec l’humanité qui est la mienne. 

                        Hier à Paris, la manif était très encadrée, des CRS partout, et beaucoup trop de manifestants masqués.

                        Etouffant comme ambiance. En revanche, personne d’agressif si vous étiez sans masques. Et pas de verbalisation.


                      • Pierre Chazal Pierre Chazal 2 mai 18:15

                        @Adèle Coupechoux
                        Chez les Patriotes, c’était très bon enfant et pas de masques du tout. Les flics étaient plus que cools. Il y avait des gens aux fenêtres pour regarder la défilé. On aurait cru être parfois dans la 2ème DB du général Leclerc à la Libération !


                      • dscheffes 4 mai 08:23

                        @Adèle Coupechoux depuis un an j’ai compris pourquoi, lors du dernier conflit mondial, il y avait beaucoup plus de collabos que de résistant.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité