• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Salon de l’agriculture : festival d’une exploitation (...)

Le Salon de l’agriculture : festival d’une exploitation d’un autre temps

Des vaches sont parquées dans des stalles étroites, attachées par les naseaux par des cordes, chaines et anneaux ressemblant pour certains à des appareils de torture médiévaux. Des poussins éclosent ‘en direct’, faisant que la première chose que ces petits êtres verront ne sera pas leur mère – qu’ils cherchent, perturbés – mais des visages curieux pressés contre une vitre, des lumières vives et artificielles et les va-et-vient de milliers de visiteurs se pressant dans de grands hangars bondés. Bienvenue au salon de l’Agriculture.

Cette année encore, environ 4000 animaux seront transportés sur de longs kilomètres de toutes régions de France, enfermés dans des espaces restreints et exhibés comme de tristes marchandises.

Ces êtres sensibles et intelligents seront exposés à une foule bruyante, un vacarme sans relâche, des odeurs qui ne leurs sont pas familières, et vivront plusieurs jours rangés étroitement entre des congénères tout aussi stressés.

La marchandisation malsaine d’êtres sensibles

En plus de la silencieuse souffrance des pauvres exhibés, le Salon met en scène une hypocrisie dérangeante. Des familles s’attardent devant l’enclos des cochons pour câliner Groingroin, avant de faire quelques pas et déguster son semblable, transformé en saucisson, au stand suivant.

Ne l’oublions pas, les animaux exposés au Salon de l’Agriculture, devant lesquels s’extasieront nombre de visiteurs, subiront la même mise à mort terrifiante et sanglante réservée à tous les animaux élevés pour la consommation. D’innombrables vidéos d’enquête l’ont dévoilé : il n’y a pas de façon éthique de tuer un animal pour le profit.

Ces images montrent des animaux, les yeux emplis de terreur, se faire frapper et pousser le long du couloir de la mort. Certains tentent de s’échapper, en vain. Après avoir assisté, tremblant, à l’abattage de leurs congénères, entendant leurs cris et sentant leur sang, ils sont eux aussi suspendus la tête en bas et égorgés, parfois alors qu’ils ont repris connaissance. Une courte vie stoppée nette par le tranchant glacial d’une lame.

Pourquoi ? Pour un steak, un gigot, une saucisse… Alors qu’aujourd’hui, tant d’alternatives existent.

Un contraste flagrant à un contexte sociétal de plus en plus végan

Ces vidéos ont contribué en partie à une évolution de notre société, dans laquelle de plus en plus de personnes s’opposent à l’exploitation cruelle de ces individus qui, tout comme nous, tiennent à leur vie et méritent qu’on les laisse en paix.

En plus de la cruauté indéniable qu’implique la production de viande et d’autres produits issus de l’exploitation animale, pensons au futur de notre planète. En pleine crise climatique, et alors que les Nations Unies (ONU) affirment que l’élevage d’animaux est responsable de près d’un cinquième des émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine – tout en causant également la déforestation et la pollution des terres et de l’eau – il nous faut faire évoluer notre mode de vie. En effet, l’ONU avertit qu’un virage global en faveur d’une alimentation végane est nécessaire pour lutter contre les pires effets du changement climatique.

Le spectacle affligeant d’animaux condamnés, mornes, tristes et frustrés, au Salon de l’agriculture n’a pas lieu d’être en 2020. Et plutôt que de le célébrer, notre gouvernement se doit d’encourager les agriculteurs à s’adapter à cette évolution de notre consommation en facilitant leur transition vers la culture de protéines végétales, fruits, légumes, légumineuses, céréales, noix et autres aliments dont l’obtention n’a pas causé de souffrance.

On sait qu’une alimentation végétale est la solution aux problèmes d’éthique, d’écologie et de santé posés par l’élevage – principales préoccupations d’une grande partie de la population aujourd’hui. Heureusement, la cuisine sait toujours s’adapter et notre pays a de quoi être fier en termes de gastronomie, d’artisanat et de savoir-faire culinaire. En France et ailleurs, les restaurants et entreprises agro-alimentaires proposent déjà des plats et produits végans en tout genre, en variété et disponibilité qui ne cessent de croître.

La fin de l’exploitation archaïque des animaux est inévitable. Mais en attendant que tout le monde s’en rende compte, de doux êtres innocents continuent de souffrir. Chacune et chacun de nous peut choisir dès maintenant de ne pas contribuer à leur calvaire, en faisant le simple choix de les laisser hors de nos assiettes.


Moyenne des avis sur cet article :  2.05/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 22 février 10:13

    « Des poussins éclosent ‘en direct’,  »

    On est tous impatients de voir au prochain salon la présentation de la nouvelle machine la plus efficace pour broyer les mâles vivants, ça sera plus gore et le stand ne désemplira pas.


    • JC_Lavau JC_Lavau 22 février 10:49

      @Séraphin Lampion. Tiens ? Tu as fait un tour au tribunal ? « broyer les mâles vivants ».


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 22 février 10:52

      @JC_Lavau

      ben oui !
      ça sert à quoi, les mâles ?
      pour les pondeuses (et les lapines et les poulinières...), un seul mâle suffit pour assure la suite de l’histoire
      un peu d’eugénisme lié à la PMA, la sélection de sperme et l’insémination artificielle complète le tableau


    • mmbbb 22 février 15:00

      @Séraphin Lampion y a t il des poussins agenre transgenre ? LGBT porterait plainte .


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 22 février 15:17

      @mmbbb

      je ne sais pas s ’il s’est fait opérer ou s’i prend des hormaones, mais je connais un coq travelo...


    • sylvain sylvain 22 février 18:42

      @Séraphin Lampion
      la broyeuse a poussin devrait être interdite en 2021
      dommage pour le spectacle


    • rita rita 22 février 10:40

      Ce salon représente les riches agriculteurs pouvant se payer un stand à paris ?

      Pas crédible surtout avec « machin » qui va tâter le culs des vaches pour maintenir la tradition !

       smiley


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 22 février 10:49

        @rita

        le salon de l’agriculture n’est rine d’autre que la vitrine annuelle du lobby FNSEA + Crédit Agricole + technocrates du ministère de l’agriculture, été dans l’état et principal prescripteur de la commission européenne


      • rita rita 22 février 11:03

        @Séraphin Lampion
        Exact, ceux qui touchent de Bruxelles, les autres se suicident doucement faute de moyens !


      • Sozenz 22 février 19:36

        @rita

        https://img.20mn.fr/o0IS4TxoSWGVK48CER8SCA/640x410_emmanuel-macron-salon-agriculture-paris-22-fevrier-2020.jpg

        je trouve qu’ il y a des artistes de la photo .certaines associations de mots viennent tout de suite à l esprit .


      • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 21:53

        @Sozenz
        .
        Il paraît que Macron a promis de recevoir les Gilets jaunes ?? 

        ça commence mal, au Salon de l’agriculture, les vigiles ont viré Drouet !


      • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 11:48

        Encore un article indigent, de quelqu’un qui n’a jamais lu les Traités européens.La PAC était incluse dans le Traité de Rome de 1957, et mise en place en 1962.

        .

        Depuis, il s’agit de faire de l’agriculture industrielle, polluante & productiviste. Et de faire crever tous les agriculteurs familiaux, qui faisaient le tissu de la France rurale, pour imposer des grosses usines à malbouffe.

        .

        Inutile de pleurnicher et de couiner, sans sortie de l’UE et sans une réorientation des aides vers une agriculture respectueuse des sols, des paysans et des consommateurs, l’agriculture de qualité, qui existe encore, va disparaître.

        .

        Et nos impôts, qui financent le budget européen et la PAC, vont continuer à enrichir des gens comme la Reine d’Angleterre, le Prince de Monaco, et Arnault pour son cognac...

        .

        Programme de l’UPR pour après le Frexit, voir chapitre agriculture.


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 22 février 15:01

          @Captain Marlo

          la FNSEA n’a pas attendu la PAC pour être productiviste, c’est même le contraire chronologiquement, mais structurellement aussi : l’UE n’est que la compilation de ce qui se fait de plus pourri chez chacun de ses membres
          Moscovici était ministre frnaçais avant d’être commissaire européen, et les technocrates de l’UE ne sont pas descendus du ciel, ils sont nommés par les états adhérents à l’union
          pourquoi vouloir faire croire qu’il suffirait de sortir de l’UE pour retrouver un paradis perdu ?
          les mêmes acauses produirot les mêmes effets si on n’éradique pas dans chaque état-nation en voie des de dissolution les éléments nocifs.


        • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 19:49

          @Séraphin Lampion
          les mêmes acauses produirot les mêmes effets si on n’éradique pas dans chaque état-nation en voie des de dissolution les éléments nocifs.

          .
          Si la FNSEA a autant influencé la définition de la PAC, c’est qu’elle fait du lobbying auprès des élus, aussi bien en France qu’à Bruxelles. Et quand je dis lobbying, je suis gentille, il s’agit probablement d’influences, de chantages électoraux divers et de corruption, non ?
          .
          Dans son programme, l’UPR prévoit d’interdire les lobbies, de vérifier régulièrement les conflits d’intérêts des élus, et d’interdire à vie, tout élu condamné pour corruption.


        • JulietFox 23 février 09:15

          @Captain Marlo
          Fifi, on t’as reconnu(e)


        • popov 22 février 12:02

          @Anissa Putois

           

          Raisonnement de petite bourge activiste qui a trouvé un filon pour faire la morale à ses semblables.

           

          Si vous poussiez votre raisonnement jusqu’au bout, vous devriez vous nourrir de sable et d’eau pour ne pas emmerder les plantes qui ne vous ont rien fait.


          • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 12:07

            En pleine crise climatique, et alors que les Nations Unies (ONU) affirment que l’élevage d’animaux est responsable de près d’un cinquième des émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine – tout en causant également la déforestation et la pollution des terres et de l’eau – il nous faut faire évoluer notre mode de vie.

            .

            Quelle crise climatique ? Qu’il fasse plus chaud est gênant ? L’auteur préfèrerait qu’il fasse -15° ? Ils sont givrés ces écolos, avec leurs cataclysmes imaginaires !

            .

            La déforestation. Les photos prises par satellites montrent, au contraire, que la terre est de plus en plus VERTE, c’est ballot de répéter les âneries du GIEC, sans rien vérifier !

            .

            Et le CO2 est tellement favorable à la végétation, que les agriculteurs en impulsent dans les serres pour booster la production !

            .

            En plus, la viande, c’est de l’ herbe transformée en protéines.

            Comme les oeufs sont des céréales transformées en protéines.

            Si l’auteur préfère manger comme les vaches et les poules, c’est son problème !

            .

            Personne n’empêche les agités du climat de manger du quinoa, alors fichez-nous la paix, et arrêtez d’emmerder les Français avec vos idéologies à la noix.

            Ce que veulent les Français, c’est ne plus manger de malbouffe, et à des prix soutenables, sinon, laissez les vivre comme ils l’entendent !


            • mmbbb 22 février 14:44

              @Captain Marlo Fi Fi sort de ce corps . Quant au verdissement , tu fais du Spar 

              Au Bresil , Argentine etc , le soja est il cultive entre les arbres .des forets vierges 
              En Indonésie l huile de palme , comment cette production a preserve les forets primaires ? 

              Quant a la déforestation , un délire de plus des zecolos gauchos marxistes ! comme l affirmerait Spart. Un grand auteur qui devrait rejoindre ton mouvement . 

              «  En plus, la viande, c’est de l’ herbe transformée en protéines.  » pour les bovins qui paissent , evidemment

              La ferme aux milles vaches, les vaches bouffent du mais . .

              Au US Canada, les bovins destines a finir en hamburger n auront jamais vu un metre carre d herbe .

               Arrêtes de faire ton Spart .

              A l UPR vous broutez quoi ? 

              Il est vrai que les francais se sont américanisés et bouffent n importe quoi desormais . La malbouffe coutent 26 milliards d euros , ton mentor le sait , c est une etude du ministere des finances 
               


            • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 21:45

              @mmbbb
              A l UPR vous broutez quoi ? 

              .
              A l’UPR, on broute depuis plus de 12 ans, les Traités européens ! Une excellente nourriture quotidienne, vous devriez essayer, ça rend intelligent ! Par exemple, le Traité de Fonctionnement de l’ UE, que bien sûr, vous n’avez jamais lu.
              .
              C’est sans doute plus intéressant d’écouter Zemmour vous concocter une bonne petite guerre civile, pas vrai !? Et donc, quel que soit le problème posé en France, il y a de grandes chances que la cause soit dans les Traités européens, qui s’imposent à tous les gouvernements des 27 pays.
              .
              L’UPR ne fait qu’expliquer, ce que les pro européens n’expliquent jamais, les lois et les Institutions qui nous gouvernent.... Et qui gouvernent les 27 pays, en attendant d’être 30 ou 33, pour obéir à l’OTAN, qui tient absolument à enquiquiner la Russie, en faisant entrer les pays des Balkans ! Ollé !
              .
              Au FN, je sens que ça va vous plaire, l’entrée des pays des Balkans, dans l’ OTAN, puis dans l’ UE ! Non seulement ils sont souvent musulmans, (Zemmour va en faire une jaunisse de plus ), mais ce sont des pays gouvernés par des mafias, et pas qu’un peu !
              .
              Des fois, je me demande si les FN qui tiennent à rester dans l’UE, ne sont pas un peu masos... ? ça vous plaît tellement ce foutoir, que vous voulez y rester ??


            • JulietFox 23 février 09:17

              @Captain Marlo

              .

              La déforestation. Les photos prises par satellites montrent, au contraire, que la terre est de plus en plus VERTE, c’est ballot de répéter les âneries du GIEC, sans rien vérifier !

              .

              Allez dire ça aux australiens.


            • JC_Lavau JC_Lavau 23 février 09:36

              @JulietFox. Ah ouais, raisonnement par allusions, et JUSTE dictature de l’émotion...
              Cabu avait plus de verve que toi, quand il dessina Edith Cresson en Marie-Antoinette maintenue en l’air par le souffle puissant des agriculteurs.


            • Captain Marlo Captain Marlo 24 février 07:23

              @JulietFox
              Si les australiens (et les portugais) cessaient de planter des eucalyptus, et utilisaient les compétences et les méthodes des pompiers du sud de la France, ils n’en seraient pas là !


            • JC_Lavau JC_Lavau 24 février 10:31

              @Captain Marlo. Ce serait du reste une politique de longue haleine, à l’échelle de deux siècles, de supplanter ces essences pyromanes par des peuplements mieux résistants au feu. En Australie aussi.
              Dans le massif de Maures, je suis accoutumé au mix pin d’Alep-yeuses, avec parfois des chênes blancs. Les yeuses brûlent très bien aussi, mais sont moins faciles à enflammer. Le houppier d’un grand pin ou d’un eucalyptus s’enflamme en deux secondes, presque à la vitesse d’une déflagration. Un des pompiers volants de Marignane conte comment son avion a perdu toute portance dans la bulle d’air surchauffé à l’inflammation d’un pin. Bel exploit et belle chance qu’il ait réussi à s’extraire de la carcasse, et courir assez vite avant que le carburant n’explose.

              Chez nous, le grand ennemi des yeuses est le capricorne, qui creuse des galeries énormes dans le bois. Ce serait bien qu’on ait le prédateur du capricorne.
              Je doute que l’industrie papetière goûte fort le bois d’yeuse.


            • JC_Lavau JC_Lavau 22 février 12:36

              Rien que répéter « alors que les Nations Unies (ONU) affirment que l’élevage d’animaux est responsable de près d’un cinquième des émissions de gaz à effet de serre » est déjà obéir aux escrocs.

              Jamais l’ONU n’a été physicien. Anissa non plus, du reste.


              • mmbbb 22 février 14:46

                @JC_Lavau mais il y a toi seul et contre tous tes congénères scientifiques . 


              • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 21:15

                @mmbbb
                JC_Lavau mais il y a toi seul et contre tous tes congénères scientifiques .

                .
                Les scientifiques ont des points d’accord sur les causes du réchauffement.
                Mais aussi des points de désaccord, ce document fait le point.
                Et comme vous êtes un brillant scientifique, vous allez pouvoir compléter ...
                Merci d’avance !

                « Le CO2 & le climat, avec et sans effet de serre ».


              • popov 23 février 08:09

                @mmbbb
                 

                mais il y a toi seul et contre tous tes congénères scientifiques .

                C’est faux, il y a beaucoup de sceptiques parmi les physiciens. Mais pour un jeune chercheur en début de carrière, publier son scepticisme au sujet des conclusions du GIEC, c’est mettre fin à sa carrière : il n’aura plus de financement.

              • JC_Lavau JC_Lavau 23 février 08:55

                @popov. En vrai, féminisme oblige, Marion Tafani et Aurélie Cohas s’intéressent aux tactiques d’adultère des marmottes alpines. Mais pour obtenir des financements et continuer à passer des vacances de rêve dans un cadre grandiose, elles racontent à la hiérarchie du CNRS qu’elles étudient les méfaits du RCA sur les marmottes alpines.

                Ce qu’il y a de bien avec Marion Tafani, c’est que dès la première phrase de sa page perso, elle avoue son opportunisme politique :
                http://projetmarmottealpine.org/marion-tafani/ :
                Citation de : Marion Tafani

                De nos jours il est difficile de passer à coté de la thématique des changements climatiques.

                http://www.theses.fr/2013LYO10029

                Les autres sont à l’avenant : opportunisme indispensable à une carrière.


              • JL JL 23 février 09:11

                @JC_Lavau
                 
                 ’’De nos jours il est difficile de passer à coté de la thématique des changements climatiques.’’
                 
                 C’est vrai, mais comment faire autrement, quand on est chercheur et qu’on a besoin de financements pour ses travaux ?


              • popov 23 février 14:54

                @JL

                On attend la retraite pour l’ouvrir ou on se cherche un pays plus sympathique aux climatosceptiques.


              • JL JL 23 février 15:30

                @popov
                 
                 en retraite, on n’a plus besoin de chercher des fonds.
                 
                 Quant à trouver un pays plus ouvert, à part les pays émergents, je n’en vois pas. Mais quand on a des habitudes ...


              • popov 23 février 18:14

                @JL

                en retraite, on n’a plus besoin de chercher des fonds

                On peut donc l’ouvrir sans risque.

              • Pere Plexe Pere Plexe 22 février 13:00

                Le salon de l’agriculture est à cette profession ce que la télé-réalité est à la vie.

                Une vaste fumisterie, à mi chemin du spectacle et de la manipulation de masse.

                Ce qui est pathétique c’est la complicité des médias et des politiques à cette entreprise de désinformation.

                Concernant les politiques c’est un concours de démagogie et de populisme envers ce corporatisme. Un passage obligé comme le dîner du CRIF ou une convention du MEDEF.

                Ce qui est particulièrement cynique quand les plus appliqués à ce léchage de bottes subventionnées sont prompt à traiter de populistes leurs adversaires.


                • Pere Plexe Pere Plexe 23 février 10:55

                  @Aff le loup
                  Démocratique ?
                  Qui aurait voter quoi pour cette mascarade ?
                  C’est légal certes, mais démocratique permettez moi de douter.


                • jneedb jneedb 22 février 13:57

                  Philippe Reigné, Agrégé des facultés de droit écrivait dans une tribune en 2017 :

                  « Le Salon de l’agriculture est d’abord un palais des illusions ; il nous renvoie l’image d’animaux d’élevage heureux, masquant la triste condition de l’immense majorité de ceux victimes de l’industrie agroalimentaire en France : les 83 % de poulets de chair vivant au milieu de leurs propres fientes, entassées dans des bâtiments-usines, les 99 % de lapins et les 68 % de poules pondeuses croupissant sur les sols grillagés des cages de batterie, les 95 % de cochons - pourtant si joueurs et si malicieux - passant les six mois de leur courte vie enfermés sur un sol de béton entre des grilles métalliques pour finir égorgés dans l’horreur sanglante des abattoirs. Le Salon de l’agriculture est aussi un temple de la dissonance cognitive. Chaque année, l’on parcourt en famille et dans l’odeur de la viande grillée les stands et les allées d’un monde irréel où des animaux vivants côtoient les restes de ceux qui ont déjà été tués. Dans une ambiance bon enfant, des animaux de boucherie shampooinés attendent dans des stands factices de bois et de paille les câlins des enfants, pendant que les visiteurs peuvent dévorer leurs congénères, préalablement mis à mort, découpés et accommodés au terme de vies pitoyables passées dans les élevages réels. »


                  • mmbbb 22 février 15:11

                    @jneedb tout le monde sait que ce salon est un trompe oeil ! C est un passage obligé pour les politiques et une ferme temporaire a la ville pour les zurbains .
                    Hidalgo devrait avoir le projet d installer une ferme pérenne , elle qui veut planter des arbres et une foret a Paris . En décembre, on pourrait saigner le cochon place du Tracadéro ; nourrit avec les restes des repas des parisiens. Ce serait chier non comme l aurait Lang .
                    Regardez les photos des abattoirs de la Villette . C etait pas mieux avant 


                  • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 20:12

                    @jneedb
                    Personne ne vous oblige à rester dans la PAC productiviste, ni à manger de la viande. Par contre, nos écolos bobos ont été bien silencieux quand l’armée saoudienne a bombardé au Yémen, pendant des années, les populations civiles, et que les sanctions occidentales répandaient la famine, dans un des pays les plus pauvres du monde.
                    .
                    Silence radio. les manifs contre la guerre du Vietnam, c’est du passé !
                    Photos d’enfants mourants de faim au Yémen, à cause du blocus.


                    D’une manière générale, les écolos se contrefichent des guerres occidentales et de leur cortège de morts, de blessés et de handicapés....Le genre humain est l’ennemi des écolos. Pour eux, plus on tue d’humains, mieux c’est pour la planète ! « Priorité aux animaux, sauvons les loups et les pâquerettes !! »
                    .

                    Ce sont les idiots utiles des riches, qui comptent bien se garder la planète pour eux, avec 500 millions d’humains, pour travailler à leur service...
                    « Quand les Verts & le climat accouchent du malthusianisme noir »

                    Il faut quand même être d’une grande naïveté pour croire ce que racontent le GIEC & Ste Gréta. La meilleure amie de Gréta Thunberg, c’est la finance ! Elle est soutenue par le patron de BlackRock !

                    .
                    L’an dernier, Greta Thunberg, militante écologiste suédoise de 16 ans, participait déjà au Forum économique mondial (WEF) à Davos, en Suisse (ici lors d’une table ronde entre François Villeroy de Galhau gouverneur de la banque centrale française, à gauche, et Willis Towers Watson, PDG de John J.Haley). (Crédits : Reuters)

                    ÉDITO. À Davos, pour la 50e édition du World Economic Forum, l’activiste Greta Thunberg croisera Donald Trump mais également Larry Fink, le patron du fonds Blackrock (7.500 milliards de dollars d’actifs investis) pour qui «  le risque climatique est devenu un risque financier ».


                  • ZenZoe ZenZoe 22 février 14:12

                    Entièrement d’accord avec l’article. Ce salon est à mettre au même plan que les zoos et les cirques d’autrefois, et sont dans la continuité des foires aux monstres. Des exhibitions hypocrites et malsaines.

                    Ce qui est surtout consternant, c’est la masse de visiteurs qui se pressent autour de ceux qu’il faut bien appeler leurs congénères, des moutons ou des veaux au choix. Alors que les animaux sont tellement plus beaux libres dans leur milieu naturel !


                    • Decouz 22 février 14:52

                      Comme tous les salons il faut payer, les visiteurs doivent payer, les exposants doivent payer, les participants aux concours doivent payer, les animaux ne sont qu’une partie.


                      • foufouille foufouille 22 février 16:47

                        « On sait qu’une alimentation végétale est la solution aux problèmes d’éthique, d’écologie et de santé posés par l’élevage – principales préoccupations d’une grande partie de la population aujourd’hui »"

                        juste pour quelques malades mentaux végans = moins de 0.1%.


                        • L' Hermite (IX) prong 22 février 18:02

                          @foufouille

                          Meme les vegetalien commence a en avoir mare de la secte vegane ....

                          Il en sont a vouloir retirer les chien d’ aveugle aux personne maltraitante ....
                          Alors qu’ eu même les font crever en six moix a coup de patée de soja magique ...
                          Vendu hors de prix ...

                          Quelle bande d’ allumé nocif ...


                        • L' Hermite (IX) prong 22 février 18:03

                          @prong

                          Il en sont a vouloir retirer les chien d’ aveugle aux personnenon voyante qui ne sont pas maltraitante ....


                        • Le421 Le421 22 février 20:42

                          @foufouille
                          Dans un sens comme dans l’autre, c’est l’excès qui nuit.
                          On mange TROP de viande, c’est clair.
                          Par contre, c’est comme pour les clopes, entre deux paquets et trois sibiches, y’a une marge...


                        • foufouille foufouille 22 février 21:02

                          @prong

                          on a vu aussi beaucoup de végés tarés dont 2 auteurs gratinés comme tarrier, fallait tout faire comme il disait mais pas prendre l’avion comme lui, un autre qui vivait dans sa voiture voulait tout réservé aux comme lui : enfants compris.

                          sur les forums végé, faut manger comme eux chez eux et chez toi quand ils sont invité. tous les restos devraient avoir un menu végé.

                          etc ......


                        • foufouille foufouille 22 février 21:07

                          @Le421

                          on dirait du bobo fergus .............

                          je mange ce que je peux payer pas comme les petits bourgeois.


                        • Le421 Le421 23 février 08:45

                          @foufouille

                          je mange ce que je peux payer pas comme les petits bourgeois.

                          Ça me fait penser à quelqu’un que je connais bien, ma propre fille.
                          Elle va acheter une terrine de 800gr de paté en promo à Leader Price parce que c’est moins cher AU KILO sous cette forme.
                          Et puis il y en a la moitié qui part à la poubelle parce qu’au bout de trois jours, tout le monde en a plein le cul de bouffer la même chose.
                          Le pâté de merde à 8.90€ le kilo lui revient en réalité à 17.80...
                          C’est souvent une question de mathématiques.
                          Tout le monde n’a pas le cerveau DISPONIBLE pour ce genre de calcul.
                          Hier, je me suis bouffé un pavé de rôti de bœuf sauce poivre. 80gr le morceau.
                          Et ça m’a suffit.


                        • foufouille foufouille 23 février 17:36

                          @Le421

                          en général, j’ai un truc appelé congélateur avec des trucs permettant de découper en petite parts.

                          pour 10 kg ou plus de viande ça fait juste un peu peu plus de boulot.

                          une fois j’avais acheter un jambon entier en dlc courte à 5€ le kg = une bonne journée pour le trancher et congel.

                          le paté est facile à faire.


                        • L' Hermite (IX) prong 22 février 17:49

                          Manger du soja les vegan 

                          https://www.terresinovia.fr/-/gestion-des-adventices-difficiles-en-tournesol-et-en-soja

                          miam miam plein d’ adventice tres saine pour la santé ou de bon polluant chimique ....

                          Je n’ ose meme plus vous montrer ces millier de souris empoisonné qui parfume vos plat « bio et respectueux de l’ environement » 

                          Le veganisme de l’ agro insudtrie ne passera pas pour un saint . 


                          • sylvain sylvain 22 février 18:51

                            c’est quand même perché de dire qu’au salon de l’agriculture les bêtes sont maltraitées et que c’est d’un autre temps .

                            En réalité les bêtes du salon sont chouchoutées comme aucune autre, et ça ne reflète pas du tout les conditions d’élevage actuelles, qui sont pires que jamais ( les concentrations sont toujours plus importantes) . C’est une vision pour le moins citadine des choses


                            • Le421 Le421 22 février 20:39

                              Ma confiance dans les agriculteurs reviendra quand ils accepteront de marquer sur leur produits « issu de l’agriculture traditionnelle » ou « issu de l’agriculture intensive ».

                              Car un porc élevé en France dans les usines bretonnes sera toujours plus pourri qu’un autre élevé de façon traditionnelle en Espagne.

                              D’une part, je n’en démordrais pas.

                              D’autre part, ils ne l’accepterons jamais.

                              Alors, agribashing ou pas, les paysans sont comme les industriels.

                              Les gros mangent les petits et leurs portent tort.

                              Et les deuxièmes crèvent.

                              Les premiers pleurent misère à la télé...

                              Dis, M’sieur Cadbury, pourquoi y’a des œufs « 0FR » à LIDL et pas dans aucun hyper du coin ? Leclerc, Carouf, Casino, etc...


                              • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 20:59

                                @Le421
                                Ma confiance dans les agriculteurs reviendra quand ils accepteront de marquer sur leur produits « issu de l’agriculture traditionnelle » ou « issu de l’agriculture intensive ».

                                Je vois que vous n’avez toujours pas lu les Traités européens. Vous prenez le problème à l’envers, en vous occupant des effets, au lieu des causes.
                                .
                                C’est à cause de la PAC européenne impossible à réformer que l’agriculture familiale française crève, pour laisser la place aux usines à malbouffe. Comme la grande distribution a fait crever les petits commerces, tout en diminuant par 2, le nombre d’emplois. C’est la même logique capitaliste.
                                .
                                Comme le dit cette Députée britannique, en quittant le Parlement européen :
                                « Ce lieu n’est pas fait pour le peuple, pour les gens ordinaires ».

                                .
                                Quand la Gauche finira-t-elle par comprendre qu’on ne peut pas « changer l’ Europe », à cause de l’article 48 du TFUE, qui impose l’unanimité des 27 pays qui sont divisés, y compris sur la PAC ?? 


                              • foufouille foufouille 22 février 21:19

                                @Le421

                                il existe des labels rouge ou bio et de la vente directe pour bobo mais le prix est plus cher.

                                tu as aussi les AMAP pour pigeon bobo.


                              • Le421 Le421 23 février 08:48

                                @Captain Marlo
                                Vous n’auriez pas sauté sur l’occasion pour parler de l’UE que j’en serais tombé de cul...
                                Vous allez m’expliquer que l’inscription « bouffe industrielle » est interdite par Bruxelles.
                                Allez, prenez vos billes et allez jouer dans la cour avec vos amis UPR...


                              • Captain Marlo Captain Marlo 24 février 07:42

                                @Le421
                                Vous allez m’expliquer que l’inscription « bouffe industrielle » est interdite par Bruxelles.

                                C’est exactement le contraire ! La PAC dans le Traité de Lisbonne, article d’un militant de la FI. Miracle, un Insoumis qui a lu les les Traités, faut le décorer celui là !
                                .

                                "(...) Dans le domaine de l’agriculture, le premier objectif cité à l’article 39 du TFUE (ex-III 227 du TCE) est l’accroissement de la productivité, mais dans un univers de concurrence sauvage, y compris entre pays de l’Union.

                                .

                                Article 39 du TFUE (ex-article 33 TCE) .

                                La politique agricole commune a pour but d’accroître la productivité de l’agriculture en développant le progrès technique, en assurant le développement rationnel de la production agricole ainsi qu’un emploi optimum des facteurs de production, notamment de la main— d’oeuvre.


                                L’article 43 du TFUE (ex-III-231) va même jusqu’à permettre que l’Europe se substitue aux organisations agricoles nationales.

                                Quant à ceux qui prétendent que ce sont les agriculteurs français qui perçoivent le plus de fonds européens. Il faut leur rappeler que :

                                1/ 80 % de ces fonds sont perçus par 20 % des plus gros agriculteurs.

                                2/ Depuis 1957, signature du Traité de Rome, 4 à 5 millions d’exploitations agricoles ont disparu en France.

                                3/ Aujourd’hui, il en disparaît encore 30 000 par an en France et 200 000 en Europe..

                                .

                                PS : Vous voyez, quand on lit les Traités européens, même un militant Insoumis comprend que l’ UE est un piège à mougeons !!


                              • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 20:47

                                Si la PAC date de 1962, les problèmes pour les agriculteurs français, ont commencé après Maastricht et Lisbonne, aux alentour des années 2000.

                                .

                                Depuis, les marchandises doivent circuler librement dans toute l’UE.

                                Les salaires des pays de l’est sont à moins de 500 euros.

                                L’Espagne & l’ Allemagne n’ont pas de SMIC agricole, et emploient beaucoup de migrants et de travailleurs déplacés, pour moins cher.

                                Alors qu’en France, on a le SMIC agricole, des impôts, des cotisations sociales et des normes plus importantes qu’ailleurs.

                                .

                                La concurrence intra européenne est donc faussée. Les produits agricoles européens arrivent à des prix plus bas, que les coûts de production en France, et les 4 ou 5 centrales d’achats de la grande distribution sont en situation de monopoles ! Sans parler des produits chinois, africains, sud américains...etc

                                .

                                Soit les agriculteurs se suicident, soit ils sont obligés d’en passer par les normes de la PAC, qui imposent : les intrants, le glyphosate, les engrais chimiques, les traitements, les élevages industriels, la technologie de pointe et le moins de main d’oeuvre possible. Par exemple, avant le glyphosate, c’était des ouvriers agricoles qui arrachaient les herbes, et oui !

                                .

                                Contraints de s’endetter pour passer de l’agriculture familiale à l’industrie agricole, quand les prix chutent, ils travaillent pour peanuts, mais doivent rembourser les traites quand même au Crédit Agricole !

                                .

                                « UPR L’euro est dans le pré ! »

                                .
                                PS : J’ai écouté sur Public Sénat, un syndicaliste de la Confédération paysanne, ( de Gôooche) qui attend toujours que les Traités soient changés... ! Il peut attendre longtemps..., il ferait mieux de lire les Traités européens, au lieu de rêvasser sur « Une Autre Europe agricole » !

                                .

                                Pour changer un article des Traités, il faut 100% d’unanimité des 27 pays européens. Comme de nombreux pays européens tirent leur épingle du jeu, il n’y aura jamais 100% d’unanimité.

                                L’ Europe de la PAC n’est pas réformable, il faut en sortir.

                                Sinon, d’ici 20 ans, (et sans doute moins !) il n’y aura plus d’agriculture française, mais de l’industrie agricole généralisée. Ou bien, on fera des trous partout, pour trouver du gaz de schiste, comme aux USA et au Canada...


                                • Le421 Le421 23 février 08:50

                                  @Captain Marlo

                                  un syndicaliste de la Confédération paysanne, ( de Gôooche)

                                  Ah ça, c’est sûr, vous ne partirez pas en vacances avec des gauchistes...
                                  Chez vous, c’est viscéral, ça se sent. Pire que les militants du RN parfois...


                                • Le421 Le421 23 février 08:53

                                  @Captain Marlo
                                  Dites-donc, vous qui êtes si maline, pourquoi l’UE n’interdit pas les cultures bio traditionnelles ? Ceux qui reviennent aux techniques anciennes, à la permaculture, sans pesticides, ils devraient être sanctionnés par Bruxelles, non ??
                                  Si ça se trouve, on va m’interdire de ne pas utiliser de traitements chimiques dans mon jardin...
                                  N’importe naouaq.
                                  Votre pseudo n’est pas très adapté.
                                  J’aurais plutôt choisi « Bécassine »...  smiley


                                • JC_Lavau JC_Lavau 23 février 08:57

                                  @Le421. Tiens ? Un raisonnement par insultes ! Quelle surprise !


                                • JL JL 23 février 09:06

                                  @Le421
                                   
                                   bien vu ! Fifi marlo s’est trahi à son insu, il est bien de droite, malgré ses dénégations qui sont mensongères, donc. Quel menteur, quel hypocrite !
                                   
                                   « Chassez le naturel, il revient au galop »


                                • Attila Attila 23 février 09:26

                                  @Le421
                                  @JL
                                  La gauche au siècle dernier défendait les classes populaires.
                                  La gauche d’aujourd’hui collabore avec le capitalisme extrême :
                                  La gauche, dernier rempart du capitalisme.
                                  .
                                  Les Gilets Jaunes du début ne se réclamaient pas de la gauche.
                                  Il serait temps d’atterrir, pauvres petits n’enfants perdus dans vos rêves !

                                  .


                                • JL JL 23 février 09:55

                                  @Attila
                                   
                                   
                                  La gauche institutionnelle dite de gouvernement est un truc de bobos, hors sol.
                                   
                                   «  L’ennemi des classes populaires est le surmoi des élites de gauche  » Michael Sanders
                                   
                                   
                                   il faut savoir ce que le mot gauche veut dire dans la bouche de celui qui l’emploie au moment où il l’emploie.

                                   
                                   « Lorsque j’utilise un mot, déclara Humpty Dumpty avec gravité, il signifie exactement ce que j’ai décidé qu’il signifierait, ni plus ni moins. » Charles Dogson.
                                   
                                   Em Macronie, ce monde orwellien en devenir, la guerre des mots fait rage. Et sur ce front, les idiots utiles du peuple font plus de mal à leur propre camp que ne le font les milliardaires eux-mêmes.
                                   


                                • Captain Marlo Captain Marlo 24 février 08:07

                                  @Le421
                                  pourquoi l’UE n’interdit pas les cultures bio traditionnelles ?

                                  Bécassine vous répond ce que ce militant Insoumis a écrit, après avoir lu les Traités européens !!! Ce que vous feriez bien de faire aussi .
                                  .

                                  COMMENTAIRE DE RM : Dans le domaine de l’agriculture, le premier objectif cité à l’article 39 du TFUE (ex-III 227 du TCE) est l’accroissement de la productivité, mais dans un univers de concurrence sauvage, y compris entre pays de l’Union.

                                  L’article 43 du TFUE (ex-III-231) va même jusqu’à permettre que l’Europe se substitue aux organisations agricoles nationales. Quant à ceux qui prétendent que ce sont les agriculteurs français qui perçoivent le plus de fonds européens. Il faut leur rappeler que :

                                  1/ 80 % de ces fonds sont perçus par 20 % des plus gros agriculteurs.

                                  2/ Depuis 1957, signature du Traité de Rome, 4 à 5 millions d’exploitations agricoles ont disparu en France.

                                  3/ Aujourd’hui, il en disparaît encore 30 000 par an en France et 200 000 en Europe..


                                  Les subventions sont versées en fonction des surfaces, plus les exploitations sont grandes, plus ils touchent. Les 20% les plus grosses exploitations se partagent 80% des subventions !Et tous les autres se partagent les 20% de subventions qui restent.

                                  .

                                  Pourquoi voulez-vous que Bruxelles interdise le bio ?
                                  Il suffit de leur verser des miettes de subventions, de laisser faire la concurrence sauvage, avec le bio espagnol ou chinois, qui n’ont pas les mêmes normes sanitaires, pour être assuré qu’ils seront dans la mouise, et qu’ils ne pourront pas prendre de salariés !


                                  L’argent public du budget européen de la PAC, ça sert aux GROSSES ENTREPRISES, les petits peuvent crever, ou vivoter avec 300 euros par mois !

                                  .

                                  L’UPR propose de sortir de l’UE, de continuer à verser la PAC, mais en réorientant la PAC vers les exploitations familiales et vers le bio ! 

                                  C’est ce que va faire la GB avec son « Green Brexit » !



                                • Captain Marlo Captain Marlo 24 février 08:27

                                  @JL
                                  La Gauche, quelle Gauche ? Le PS, c’est la Gauche de Droite, espèce en voie d’extinction, par rejet massif des électeurs...
                                  .
                                  Une partie de l’Extrême -Gauche est devenue la Gauche réformiste pro européenne : le PCF, la FI, Podémos, Syriza, Die Lincke etc .
                                  Ils croient qu’on peut « réformer les Traités européens »... Rêve !
                                  .
                                  Ils ont tous adhéré à la proposition de Terra Nova, abandonner les classes populaires au bénéfice des minorités, les migrants, les homos et les femmes.
                                  .
                                  En clair, quand on abandonne les classes populaires, on abandonne la lutte de classes ! Ils sont pro européens jusqu’au trognon, ils soutiennent les syndicats jaunes de la CES, et ils haïssent la Nation et la souveraineté.
                                  .
                                  What else ?? Je suis de Gauche, mais cette Gauche collabo -réformiste, qui se prend pour des révolutionnaires, alors qu’elle n’est même pas capable de lire les Traités européens, et qu’elle ment sur l’Europe depuis 40 ans, je la vomis !
                                  .
                                  Les électeurs qui viennent d’éjecter Tsipras et Corbyn, ne voient pas bien la différence avec le PS de Droite, parce qu’il n’y en a pas ! 



                                • JL JL 24 février 09:03

                                  @Captain Marlo
                                   
                                   ’’ Je suis de Gauche, mais cette Gauche collabo -réformiste

                                  ... ’’
                                   
                                   Je conchie les menteurs et les idiots utiles indécrottables. Vous répondre c’est comme pisser dans un violon : le seul bruit que ça renvoie c’est un disque rayé. Marlo fifi est un robot.


                                • assouline assouline 24 février 10:11

                                  @Captain Marlo
                                  .
                                  L’UPR nous dit :
                                  .

                                  Si la PAC date de 1962, les problèmes pour les agriculteurs français, ont commencé après Maastricht et Lisbonne, aux alentour des années 2000.


                                  .
                                  Faux.
                                  Une fois de plus, Maastricht et Lisbonne n’explique rien...
                                  Les problèmes des agriculteurs datent de l’avènement de l’agriculture extensive en France soit des années 50. Avec la mutation d’une agriculture autarcique vers une agriculture productiviste.
                                  Les pires crises arrivent dans le courant des années 80...
                                  La PAC a eu pour vertu d’organiser le marché européen et de limiter l’impact des crises sectorielles.
                                  .
                                  On parlera de Maastricht et Lisbonne pour autre chose...

                                • Durand Durand 24 février 12:27

                                  @assouline

                                  C’est vous qui mentez...

                                  Juste un exemple :

                                  Le Traité de libre échange total signé entre l’UE et le gouvernement nazi de Kiev en 2014, permet au miel ukrainien d’inonder l’Union Européenne avec des miels de merde, vendus à des prix si bas qu’il devient impossible de vivre décemment de l’apiculture en France...

                                  Prix de vente moyen du miel ukrainien livré sur le territoire français en 2019 : 1,68 Euro/ kilo...

                                  L’interdiction de taxer les produits étrangers à nos frontières pour favoriser les producteurs nationaux – comme le font l’ensemble des pays du monde hors UE,... comme nos voisins helvétiques, par exemple – découle directement de l’application des traités européens.

                                  Votre constante, dans vos critiques absurdes, consiste à ne répondre que sur des points de détails qui, séparés de la vision d’ensemble qui semble vous faire défaut, vous couvre de ridicule comme l’ensemble des trolls mal payés qui s’y sont essayés avant vous...

                                  De toute évidence, vous n’avez pas le niveau pour réussir votre entreprise sur ces pages...


                                • ETTORE ETTORE 23 février 00:18

                                  Ce « truc à vaches » me fait penser aux arènes romaines.

                                  On y admirait les gladiateurs, leurs puissance, leur art du combat....

                                  Et puis à la fin, ces mêmes admirateurs, étaient capables de baisser le pouce, pour les condamner à se vider de leur sang dans le sable !

                                  L’admiration des « bêtes »sur pied, par tous ces friands de côtes de boeuf ou de merguez....c’est un peu l’estrade des marchands d’esclaves.

                                  On y montre les dents, les belles croupes rondes...quelques unes, au moins...

                                  ( Et les autres, gentes dames, messires, pucelles et damoiseau, veuillez me croire, sont à l’identique de celles ci )

                                  La fierté de la « race » portée à son pinacle par « le savoir faire » de celui qui leur caresse la croupe.

                                  .Mais bien sûr que l’éleveur les aime, connait leur nom, leur descendance....Comme les mêmes parents de ces « bêtes » ont connu le père et le grand père de cet agriculteur.....

                                  Et c’est là, que l’on comprend qui est dans l’arène et qui est le Laniste.

                                  Les autres....ne sont que ceux qui payent d’un jeton de caddie, leur chargement de chair packagée sous célophane, sous carte de visite estampillée « label.....ROUGE »


                                  • chantecler chantecler 23 février 12:50

                                    Le pinard franco européen...

                                    Auquel nous tenons tant !

                                    Parlons-en :

                                    Saturé , sursaturé en sulfites qui sont un véritable poison pour l’organisme : crampes , céphalées ,maux de ventre , attaques des muqueuses ,des muscles etc...

                                    Parfois dérivés de l’acide sulfurique !.

                                    Naturellement le contrôle du dosage de ce « conservateur » est quasi inexistant. Il ne concerne pas uniquement les producteurs mais les pinardiers , trafiquants , intermédiaires qui font des mélanges ...

                                    Les petits producteurs connaissent bien le problème , mais beaucoup vendent leur production à des intermédiaires .

                                    Par contre la mention « sulfite » est obligatoire depuis quelques années (UE).

                                    Mais faut bien chercher sur l’étiquetage : de toutes façons 95 % des bouteilles et des conteneurs en font mention .

                                    Et ne me dites pas que cela ne concerne que de la bibine .(style le kiravi , le Gévéor de Coluche-« gévéor d’abord » - !).

                                    Certaines étiquettes attirantes font tomber le gogo dans le piège qui ne lisent pas .

                                    Si ça vous intéresse faites une recherche : « sulfites » sur le net : vous trouverez deux catégories : Ceux , 50 % , les pinardiers , qui légitiment l’utilisation de ce poison ,sans limitation des dosages, allant même à déclarer que les moisissures du vin « en produisent spontanément » , 50 % qui dénoncent : scientifiques , médecins et tout venant .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Anissa Putois

Anissa Putois
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès