• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le scandale de l’hydroxychloroquine

Le scandale de l’hydroxychloroquine

JPEG

Par Iain Davis, le 18 juin 2020

Source : UK Column

Traduction : lecridespeuples.fr

Depuis le début de la pandémie de coronavirus et les confinements des populations qui ont suivi, tous les suspects habituels, les institutions et les médias dominants nous ont répété à maintes reprises que le seul moyen de revenir à la normale était un vaccin, faisant précisément écho aux appels de la Fondation Bill et Melinda Gates.

Certes, le gouvernement britannique a rapidement investi dans le développement de vaccins. Dans son Plan d'action contre le coronavirus publié le 3 mars, l'accent était mis en grande partie sur les vaccins. Le plan d'action notait qu'un vaccin pourrait ne pas empêcher l'infection par le SRAS-Cov-2 mais plutôt gérer les symptômes du syndrome potentiellement résultant, le COVID-19 :

« Étant donné qu'il n'y a actuellement ni vaccin contre le COVID-19 ni médicament antiviral spécifique et éprouvé, la plupart des traitements viseront donc à gérer les symptômes [et à] innover les réponses, notamment les diagnostics, les médicaments et les vaccins. »

Cette idée qu'un vaccin proposé pourrait ne pas réellement arrêter les infections par le SRAS-CoV-2, mais plutôt gérer les symptômes du COVID-19, a été clairement signalée par Pascal Soriot (PDG d'AstraZeneca), qui s'est associé à l'Université d'Oxford pour développer un vaccin contre le SARS-CoV-2. S'exprimant lors de l'émission d'Andrew Marr de la BBC le 24 mai, Soriot a déclaré :

« Nous sommes convaincus que le vaccin fonctionnera. La question est de savoir s'il éliminera complètement le virus ou empêchera les gens d'être malades. […] C'est ce qui se passe avec le vaccin contre la grippe, par exemple. […] Il empêche simplement les gens d'être malades. […] Être protégé contre la maladie serait déjà un gros plus. »

Jusqu'à présent, le Premier ministre britannique Boris Johnson a eu un certain nombre de discussions avec Bill et Melinda Gates sur la crise du COVID-19. Le 4 juin, le gouvernement britannique a accueilli à Londres le sommet de reconstitution de l'Alliance GAVI (Alliance Globale pour les Vaccins et l’Immunisation). La Fondation Gates a donné 1,2 milliard de dollars à GAVI en 2019 et faisait partie de ses partenaires fondateurs. Elle a donné plus de 4,1 milliards de dollars à GAVI au cours de sa mission de deux décennies pour créer des « marchés sains pour les vaccins ».

GAVI thanks the UK

« Merci, Royaume-Uni, d'avoir promis 330 millions de livres par an à GAVI »

Bill Gates et Boris Johnson étaient les principaux orateurs du sommet. Dans son discours, Johnson a déclaré :

« Je tiens à remercier tout particulièrement Bill et Melinda Gates pour leur générosité, leur philanthropie, encore une fois, et leur leadership continu dans la lutte de l'humanité contre la maladie. [...] Tout comme nous avons de grandes alliances militaires comme l'OTAN, [...] nous avons donc maintenant besoin du même esprit de collaboration et de défense collective contre l'ennemi commun qu'est la maladie. […] Cela nécessitera un nouvel effort international pour coopérer à la surveillance et au partage d'informations qui peuvent sous-tendre un système d'alerte mondial. […] cela nécessitera une intensification radicale de notre capacité mondiale pour répondre, exactement comme Bill [Gates] l'a expliqué. »

Comme le révèlent les commentaires de Johnson, le développement du vaccin contre le coronavirus ne concerne pas seulement la santé publique, loin de là. Le vaccin lui-même se trouve au centre d'un (projet de) réseau de surveillance, de restriction de la liberté de mouvement et d'accès restreint à l'emploi et aux services en fonction du statut immunitaire attribué à chaque individu.

Une toute nouvelle industrie technologique, combinant des sociétés mondiales et des agences de renseignement, voit le jour pour surveiller, contrôler et suivre les populations. On pourrait peut-être appeler cela le « complexe immunitaro-industriel du renseignement ».

Voir Snowden : le confinement de masse préfigure une société orwellienne

Un vaccin qui n'a pas besoin de fonctionner

L’annonce du plan d’action contre le coronavirus de Johnson a fait suite au sommet de février de l’Organisation mondiale de la santé avec le groupe Collaboration internationale de recherche pour la préparation et la réponse aux maladies infectieuses (GLOPID-R).

La liste des organismes finançant le GLOPID-R, avec des intérêts financiers importants dans les ventes de vaccins, est remarquable. Par exemple, il y a la Fondation Gates, la Coalition pour l'innovation dans la préparation aux épidémies (CEPI), le Wellcome Trust et l'Agence française de recherche médicale Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale).

Le sommet OMS / GLOPID-R de deux jours a eu lieu les 11 et 12 février. Un mois plus tard, le 11 mars, l'OMS a déclaré une pandémie mondiale de coronavirus. Le sommet a produit le Profil de produit cible (TPP) qui doit être respecté pour que l'OMS approuve tout vaccin proposé pour le COVID-19.

L'OMS préférerait que le vaccin prévienne les infections par le SRAS-CoV-2, mais ce n'est pas obligatoire, tant qu'il réduit les pires effets du COVID-19. Il n'a pas non plus besoin d'être efficace à 100% ; 70% est suffisant.

Étant donné qu'au moment de la rédaction du présent article, le COVID-19 aurait touché 0,1% de la population mondiale, en tuant a priori moins de 0,006%, et qu'aux yeux de l'OMS, le critère du succès d'un vaccin est qu'il protège 70% de la population mondiale contre une maladie qui n'affecte pas 99,9% de la population, les chances qu'un prototype de vaccin obtienne l'approbation de l'OMS semblent plutôt bonnes —une solution saline inerte devrait faire l'affaire. Il n'est donc pas surprenant que les concepteurs de vaccins attendent avec confiance un marché mondial et des bénéfices mondiaux.

Un médicament hors brevet bon marché et largement disponible, qui permet d'obtenir exactement la même chose que le vaccin, doit donc être considéré comme un problème.

Pourquoi pas l'hydroxychloroquine ?

Lorsque le monde est confronté à un virus qui est censé provoquer une maladie potentiellement mortelle pour laquelle il n'existe aucun traitement connu, et si notre seul souhait revendiqué est de « sauver des vies », tester tous les traitements potentiels paraît être le choix évident.

La résistance extraordinaire aux essais sur l'hydroxychloroquine suggère que sauver des vies n'est peut-être pas la priorité. Si les preuves montrent que de puissants organismes et fondations de santé publique ont apparemment été de mèche pour arrêter les essais cliniques, il ne fait aucun doute qu'un autre agenda a pris le pas sur le sauvetage de vies.

Lorsque l'OMS a déclaré une pandémie mondiale, la chloroquine et sa forme moderne d'hydroxychloroquine étaient les candidats les plus évidents pour les essais cliniques d'investigation. Son efficacité possible contre le SARS-CoV était, après tout, signalée depuis au moins 2005.

Les scientifiques et les médecins du monde entier ont pris note des premiers essais cliniques prometteurs en Chine. En France, le professeur Didier Raoult, l'un des microbiologistes les plus publiés au monde, a annoncé ses propres essais. Il a déclaré qu'il pensait qu'il serait stupide de ne pas tester la chloroquine plus largement.

Didier Raoult

Prof. Didier Raoult

Les scientifiques de l'Université de Stanford pensaient la même chose, signalant un succès apparent du traitement en Chine et en Corée du Sud. L'équipe de Stanford a également préconisé des essais cliniques plus approfondis sur la chloroquine et l'hydroxychloroquine.

Pourtant, la résistance à l'essai sur l'hydroxychloroquine a été immédiatement évidente. Raoult a été attaqué en France pour avoir suggéré que l'hydroxychloroquine pouvait aider à prévenir les symptômes les plus graves et potentiellement mortels du COVID-19. Ces attaques, que nous qualifierions de campagne de désinformation, sont venues des médias grand public, d'autres scientifiques qui travaillaient pour l'Inserm et de politiciens.

L'affirmation persistante, répétée ad nauseam par les médias grand public, selon laquelle l'hydroxychloroquine présente une sorte de risque cardiaque sévère, n'est tout simplement pas vraie.

Didier Raoult, Des mots et des chiffres (Youtube)

Les risques cardiovasculaires de l'hydroxychloroquine sont largement associés à un empoisonnement aigu, souvent intentionnel, lorsqu'il est utilisé en association avec d'autres médicaments antiviraux, ou à une utilisation prolongée à forte dose. [Le Professeur Raoult a maintes fois rappelé que le Doliprane était également mortel s'il était surdosé.]

Il n'y a pratiquement aucun risque cardiovasculaire de le prendre, comme recommandé, pour les traitements de courte durée, comme ce serait le cas si vous le preniez comme prophylaxie (traitement préventif) pour le COVID-19.

Le taux de létalité (CFR) pour les patients COVID-19 les plus âgés se serait élevé à plus de 14%. La plus grande étude de terrain de Raoult, portant sur plus d'un millier de patients traités par l'hydroxychloroquine, a montré que le CFR pour les patients les plus âgés était tombé à 0,5%.

Raoult n'est en aucun cas le seul scientifique ou médecin à avoir apparemment prouvé l'efficacité de l'hydroxychloroquine pour le traitement du COVID-19, surtout comme prophylactique. [Didier Raoult recommande surtout l'usage de l'hydroxychloroquine au stade initial de la maladie, alors qu'il n'a été autorisé qu'au stade terminal, quand il ne sert plus à rien].

Des médecins de New York ont ​​découvert que le traitement à l'hydroxychloroquine augmentait les taux de survie ; des médecins brésiliens ont découvert que le traitement des patients par l'hydroxychloroquine réduisait leurs chances de nécessiter un traitement hospitalier de près de 300%, sans effets indésirables notables ; des médecins chinois ont réduit la durée de la fièvre et amélioré les résultats cliniques des patients traités à la chloroquine ; des médecins espagnols ont utilisé l'hydroxychloroquine, augmentant ainsi les taux de survie des patients ; des chercheurs américains ont découvert que l'ajout de zinc améliorait encore les résultats ; des médecins traitant des patients chinois avec de l'hydroxychloroquine n'ont constaté aucune augmentation des effets indésirables chez leurs patients ; et un examen systémique des preuves disponibles par des chercheurs indiens a conclu :

« Il existe des preuves théoriques, expérimentales, précliniques et cliniques de l'efficacité de la chloroquine chez les patients atteints de COVID-19. Il existe des preuves suffisantes de l'innocuité des médicaments provenant de l'utilisation clinique de longue date de la chloroquine et de l'hydroxychloroquine. »

Cependant, si nous devions compter sur les médias dominants pour nous informer, nous ne saurions rien de tout cela. Pourquoi sont-ils apparemment si désireux de nous convaincre que l'hydroxychloroquine est nocive ? Pourquoi l'OMS, l'Inserm et l'Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) ont-ils décidé que les essais sur l'hydroxychloroquine ne se poursuivraient pas ?

Le problème de l'hydroxychloroquine

Les principaux défenseurs scientifiques de l'hydroxychloroquine recommandent qu'elle soit principalement utilisée dans les premiers stades du COVID-19, ou même avant de développer le syndrome, comme prophylactique. Si la personne développait les symptômes de COVID-19, elle pourrait, par exemple, commencer un traitement connu sous le nom de traitement de Marseille : l'hydroxychloroquine avec l'antibiotique azithromycine (HCQ + AZ) plus le zinc pour faciliter l'absorption.

Luttant pour comprendre la résistance apparemment inexplicable aux essais HCQ + AZ, le professeur Harvey Risch, docteur en médecine de l'Université de Yale, a fait valoir que l'association HCQ + AZ devrait être immédiatement utilisée comme traitement précoce pour les patients COVID-19. Voici ce qu'il a écrit ;

« L'association hydroxychloroquine + azithromycine a été largement déformée à la fois dans les rapports cliniques et dans les médias grand public. […] Cinq études, dont deux essais cliniques contrôlés, ont démontré une augmentation importante de l'efficacité du traitement ambulatoire. [...] Ces médicaments doivent être largement disponibles et promus immédiatement pour que les médecins les prescrivent. »

C'est loin d'être le seul avis éminemment qualifié à remettre en cause le blocage irrationnel du traitement par l'hydroxychloroquine. Dans le Michigan, l'Association des médecins et chirurgiens américains (AAPS) a lancé un appel contre une injonction de la FDA (Agence des produits alimentaires et médicamenteux) pour leur permettre de prescrire de l'hydroxychloroquine à leurs patients atteints du COVID-19.

Les essais internationaux Solidarity de l'OMS pour tester l'hydroxychloroquine ont été lancés le 18 mars. L'OMS a déclaré que 400 hôpitaux dans 35 pays avaient recruté 3 500 patients pour y participer. Dans le même temps, l'OMS a lancé son essai Solidarity pour les vaccins potentiels.

Le gouvernement britannique n'a pas pris part aux essais Solidarity de l'OMS, mais a mené son propre essai Recovery et des essais COPCOV et PRINCIPLE séparés.

Le financement de base de l'essai Recovery provient, entre autres, de la Fondation Gates, du Wellcome Trust et de l'Université d'Oxford. L'Université d'Oxford mène des essais de vaccins, en partenariat avec AstraZeneca. L'essai Recovery n'a pas étudié le potentiel prophylactique de l'hydroxychloroquine.

L’essai COPCOV devait évaluer l’efficacité prophylactique de l’hydroxychloroquine dans la protection des travailleurs de la santé contre la contraction du COVID-19.

L'essai PRINCIPLE était peut-être le plus pertinent de tous. De l'hydroxychloroquine devait être proposée à des personnes âgées de plus de cinquante ans et à des personnes de plus de 65 ans dans une étude à large cohorte de patients en soins primaires (cabinets de généralistes et centres de soins communautaires).

En France, l'Inserm a mené ses propres essais Discovery en parallèle avec les essais Solidarity de l'OMS. Encore une fois, ils évaluaient l'hydroxychloroquine uniquement de manière isolée, pour les patients les plus malades. Seuls les essais COPCOV et PRINCIPLE du Royaume-Uni évaluaient l'efficacité préventive potentielle. COPCOV avait également une branche internationale.

Cependant, aucun ne testait le traitement de Marseille recommandé (hydroxychloroquine + azythromicine + zinc).

Au départ, l'Inserm a refusé de manière catégorique de tester l'hydroxychloroquine. Quatre jours avant le lancement des essais Solidarity de l'OMS, le professeur Yazdan Yazdanpanah, chef du comité français d'intervention rapide en cas d'urgence sanitaire (REACTing : REcherche et ACTion ciblant les maladies infectieuses émergentes) a déclaré que les essais Discovery excluraient la chloroquine (hydroxychloroquine) et ne feraient que des essais de médicaments sous brevet :

« Nous n’avons pas retenu [l'hydroxychloroquine] pour le moment, notamment à cause de ses effets indésirables. Elle présente aussi des interactions fréquentes avec d’autres médicaments. Or les patients en réanimation sont souvent traités par de multiples médicaments. »

Cela fait suite à une décision prise le 15 janvier par la ministre française de la Solidarité et de la Santé d'alors, Agnès Buzyn, de reclasser l'hydroxychloroquine sous toutes ses formes en tant que substance toxique.

Avant cette décision, pendant plus de cinquante ans, les Français avaient pu acheter de l'hydroxychloroquine en vente libre, sans ordonnance. Une fois que la demande a explosé, au coeur de la crise du COVID-19, ils n'ont soudain plus pu l'obtenir sans ordonnance [et les médecins n'ont plus pu le prescrire : il n'était délivré qu'en hôpital, aux cas les plus graves].

L'OMS ayant initialement inclus l'hydroxychloroquine dans ses essais Solidarity, l'Inserm n'avait guère d'autre choix que de l'inclure à contrecœur dans ses essais Discovery le jour du lancement de Solidarity, le 22 mars. L'Inserm a déclaré dans son communiqué de presse :

« Nous avons analysé les données de la littérature scientifique concernant les coronavirus SARS et MERS ainsi que les premières publications sur le SARS-CoV-2 en provenance de Chine pour arriver à une liste de molécules antivirales à tester : remdesivir, lopinavir en association avec le ritonavir [...] et l'hydroxychlorloroquine. La liste de ces médicaments potentiels est également basée sur la liste des traitements expérimentaux classés comme prioritaires par l'Organisation mondiale de la santé. »

Cela ne peut être considéré que comme du rétropédalage peu sincère. Les « données de la littérature scientifique » n'avaient pas changé en l'espace de quelques jours. Si REACTing considérait précédemment que les risques liés à l'hydroxychloroquine étaient trop élevés, aucune nouvelle preuve n'était apparue pour modifier cette évaluation.

Les essais sur l'hydroxychloroquine abandonnés sans aucune raison

Quelques jours après le début des essais sur l'hydroxychloroquine, le 22 mai, The Lancet a publié une étude par une équipe de quatre chercheurs américains du Centre pour les maladies cardiaques avancées du Brigham & Women's Hospital. Le document alléguait que l'hydroxychloroquine présentait un risque trop élevé d'arythmie ventriculaire et entraînait potentiellement une mortalité accrue pour les patients atteints du COVID-19.

L'OMS a suspendu les essais Solidarity sur l'hydroxychloroquine le 25 mai. Les chercheurs américains ont fait de même, tout comme les autorités de santé publique allemandes, l'Inserm et bien d'autres. L'OMS a effectivement déclenché toutes les suspensions.

L'étude publiée dans The Lancet n'était pas seulement une fraude scientifique, c'était une fraude scientifique qui crevait les yeux. Toutes les données de l'étude Brigham provenaient d'une seule source, Surgisphere, qui se présente comme une entreprise d'exploration de données médicales et qui a été fondée par l'un des auteurs de l'étude, le Dr Sapan S. Desai.

Les scientifiques du monde entier ont immédiatement remarqué des problèmes importants avec les données de Surgisphere. Les données étaient trop homogènes pour une étude mondiale ; il semblait impossible que quatre chercheurs puissent rassembler un aussi grand nombre de données. De nombreux chercheurs scientifiques authentiques se sont moqués de l'affirmation selon laquelle tout cela avait été réalisé en quelques semaines.

Didier Raoult, Les Pieds Nickelés font de la science (Youtube)

Surgisphere a affirmé avoir un réseau mondial d'hôpitaux participants, ce qui aurait exigé l'approbation éthique et de protection des données de chaque hôpital. Ces affirmations ont été largement considérées comme littéralement incroyables.

Des chercheurs médicaux et des scientifiques du monde entier ont écrit une lettre ouverte au Lancet exprimant leurs profondes préoccupations au sujet de l'étude. Le Lancet a initialement proposé une correction mineure, tentant sans succès d'expliquer les données erronées.

Par conséquent, The Lancet a publié une déclaration disant que « de graves préoccupations scientifiques » avaient été portées à leur attention. Lorsque The Lancet a demandé à Surgisphere de participer à un audit des données, il semble que le Dr Desai ait refusé. À ce stade, les trois autres auteurs de l'étude ont demandé au Lancet de retirer l'article, ce qu'il a fait le 3 juin. Richard Horton, rédacteur en chef de The Lancet, a déclaré :

« Il s'agit d'un exemple choquant de mauvaise conduite de la recherche au milieu d'une urgence sanitaire mondiale. »

Pourtant, malgré le fait que des scientifiques du monde entier ont pu facilement percer à jour ce faux article, ni The Lancet ni les plus grands experts mondiaux de la santé publique, l’Organisation mondiale de la santé, n'en avaient été capables. Au lieu de cela, ils ont suspendu les essais d'un médicament potentiellement salvateur, qui venaient juste de commencer, au milieu d'une situation de pandémie mondiale.

Lorsque l'OMS a suspendu ses travaux, le 26 mai, l'Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) a fait de même. Le Royaume-Uni a initialement suspendu tous les essais, mais a ensuite rétabli l'essai Recovery, le seul des trois essais qui n'examinait pas le potentiel de l'hydroxychloroquine en tant que prophylactique.

Comme l'OMS, la MHRA n'a fait preuve d'aucune diligence raisonnable —ou ne se soucie tout simplement pas de sauver des vies.

Le même jour, bien qu'il n'y ait aucun essai terminé au Royaume-Uni sur le remdesivir de Gilead Science, le MHRA l'a malgré tout approuvé pour le traitement hospitalier des patients atteints du COVID-19. Il s'est fondé sur la recommandation d'experts de la Commission des médicaments à usage humain (CHM).

Selon la déclaration d’intérêts du CHM (pages 141 à 247), il ne semble pas qu’une seule société pharmaceutique ne soit pas bien représentée parmi ses membres. Gilead Sciences a des liens étroits avec le CHM.

La décision de la MHRA et la recommandation du CHM faisaient suite à la publication des données de l'essai sur le remdisivir aux États-Unis, ce qui laissait entendre que le médicament pouvait aider à la récupération des patients gravement malades jusqu'à 31%.

Cette étude du National Institute of Health (NIH) des États-Unis a été financée par le NIAID (Institut national des allergies et des maladies infectieuses), qui est soutenu par la Fondation Gates, et dirigé par le Dr Anthony Fauci. Le NIAID s'est vu accorder une subvention de 37,5 millions de dollars en février pour la recherche.

Contrairement à l'hydroxychloroquine, le remdesivir est sous brevet. Avec 25 ans restant à courir, Gilead Sciences peut facturer ce qu'il veut pour son médicament jusqu'en 2037 au plus tôt.

Un certain nombre d'autres études n'ont trouvé aucun avantage significatif au remdisivir. L'OMS a retiré certaines de ces études défavorables sur le remdesivir de sa base de données d'essais, où elle les avait accidentellement publiées. D'autres essais sur le remdisivir ont été arrêtés lorsque des effets indésirables ont été observés.

Didier Raoult alerte sur les risques liés au Remdesivir (Twitter)

Suite à la révélation de la fausse science de Surgisphere, l'OMS a d'abord affirmé qu'elle rétablirait ses essais Solidarity sur l'hydroxychloroquine. Mais cela ne s'est pas produit.

Le 5 juin, l'équipe de l'essai Recovery a annoncé qu'elle n'avait trouvé aucun avantage à l'hydroxychloroquine. Le professeur Peter Horby, enquêteur en chef de l'essai, a déclaré :

« L'hydroxychloroquine et la chloroquine ont reçu beaucoup d'attention et ont été utilisées très largement pour traiter les patients COVID malgré l'absence de toute preuve solide. L'essai RECOVERY a montré que l'hydroxychloroquine n'est pas un traitement efficace chez les patients hospitalisés atteints du COVID-19. »

Cela a été immédiatement rapporté par les médias grand public et l'OMS a annoncé qu'elle avait mis fin au volet hydroxychloroquine de ses essais Solidarity. Citant les données de ses propres essais et des essais Discovery de l'Inserm, qui n'ont pas encore été publiées, l'OMS a déclaré :

« Cette décision ne s'applique qu'à la conduite de l'essai Solidarity et ne s'applique pas à l'utilisation ou à l'évaluation de l'hydroxychloroquine dans la prophylaxie pré ou post-exposition chez les patients exposés au COVID-19. »

Les seules données publiées proviennent de l'essai Recovery, également référencé par l'OMS. Pourtant, l'essai Recovery a également été présenté comme un non-sens scientifique. L'adjoint de l'enquêteur en chef de l'essai Recovery, le professeur Martin Landray, a accordé une interview à France-Soir. Ce qu'il a révélé était tout à fait remarquable.

Premièrement, le taux de mortalité des patients sous hydroxychloroquine était à un taux stupéfiant de 25,7%.

Tri des patients en Ehpad : "C'est silence, on meurt. (...) Ces patients n'ont pas été évacués en réa, ils ont été évacués au cimetière !", témoigne le député @JJ_Gaultier.#DirectAN #COVIDー19 pic.twitter.com/nAL7rztLDs

— LCP (@LCP) July 7, 2020

La dose d'hydroxychloroquine recommandée pour un adulte au Royaume-Uni n'est pas supérieure à 200 à 400 mg par jour. En France, 1 800 mg par jour sont considérés comme un empoisonnement mortel.

Pourtant, dans 175 hôpitaux du Royaume-Uni, 1 542 patients participants à l'essai Recovery ont reçu 2 400 mg (six fois la dose maximale recommandée) au cours des vingt-quatre premières heures. Cela a été suivi de dix jours à deux fois la dose maximale recommandée, soit 800 mg.

On ne sait pas vraiment quel était l'objectif. Ce n'était pas tellement un essai d'efficacité ; cela ressemblait plus à une expérience d'empoisonnement toxique. Cela semble expliquer le taux de mortalité atroce.

Expliquant que la dose a été choisie en utilisant des modèles mathématiques générés par ordinateur, le professeur Landry a déclaré :

« Les doses ont été choisies sur la base d'une modélisation pharmacocinétique, et elles correspondent au type de doses que vous utilisez pour d'autres maladies telles que la dysenterie amibienne. [...] Pour une nouvelle maladie comme le Covid, il n'y a pas de protocole de dosage approuvé. Mais le dosage de HCQ utilisé [n'est] pas différent de celui utilisé, comme je l'ai dit, par exemple dans la dysenterie amibienne. »

L'hydroxyquinoléine —et non l'hydroxychloroquine— est utilisée pour le traitement de la dysenterie amibienne. Ce n'est peut-être pas sans raison que le professeur Didier Raoult a décrit les essais Recovery comme « les Marx Brothers faisant de la science », bien que compte tenu du terrible nombre de morts, il n'y a pas vraiment de quoi rire.

Conclusion

Que pouvons-nous conclure de tout cela ? Il semble que l'OMS, la MHRA, l'Inserm et les organismes de santé publique du monde entier aient utilisé de la fausse science, de fausses données, des études délibérément destructrices et ce qui semble être une ignorance délibérée pour s'assurer que l'hydroxychloroquine ne soit jamais testée comme traitement préventif au COVID-19.

Les déclarations répétées, provenant de nombreuses sources, selon lesquelles aucune preuve scientifique ne justifie l’utilisation du traitement de Marseille comme traitement prophylactique du COVID-19 sont risibles. Si jamais il était largement reconnu comme efficace, l'argument déjà fallacieux pour un vaccin COVID-19 serait totalement intenable.

Seuls les plus naïfs pourraient imaginer qu'il n'y a pas beaucoup d'individus, de fondations et d'institutions puissants, y compris des gouvernements, qui souhaitent mettre un terme à l'efficace traitement préventif HCQ + AZ avec du zinc.

Voir Nos dirigeants sont terrifiés : pas par le coronavirus, mais par nous

Le Conseil indien de la recherche médicale (ICMR) a déclaré qu'il continuerait de préconiser l'utilisation de l'hydroxychloroquine pour les agents de santé de première ligne, car aucun effet indésirable notable n'était manifeste. Le Dr Samiran Panda, directeur de l'Institut National de recherche sur le SIDA de l'ICMR, a rendu compte des résultats des essais indiens sur son utilisation comme traitement prophylactique pour les professionnels de la santé :

« La principale conclusion qui peut être tirée après l'analyse des données est que l'hydroxychloroquine a des effets bénéfiques sur la réduction du risque d'infection à partir de la quatrième dose. [...] [L'hydoxychloroquine] aidera à réduire le risque d'infection de 80% chez les travailleurs de la santé qui ne sont pas déjà malades. »

Voir notre dossier sur le coronavirus.

Pour soutenir ce travail censuré en permanence et ne manquer aucune publication, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Twitter.


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

202 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 juillet 11:30

    La plus grosse contradiction dans cette affaire tient au rôle que devraient jouer l’état et ses représentants élus et administratifs :

     soit Raoult est un imposteur et le rôle de l’état est de protéger la population de ses méfaits en l’écartant de toute fonction de responsabilité

     soit il a raison, et le rôle du ministère de la santé devient sujet à caution


    • ZXSpect ZXSpect 20 juillet 11:42

      @Séraphin Lampion
      .

      « »— soit Raoult est un imposteur et le rôle de l’état est de protéger la population de ses méfaits en l’écartant de toute fonction de responsabilité

      — soit il a raison, et le rôle du ministère de la santé devient sujet à caution » »

      .

      3ème option : on ne sait pas encore tout sur le virus et les traitements… et on ne pourra peut-être se prononcer que plus tard !


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 juillet 11:47

      @ZXSpect

      il y a trois sortes de personnes : 
       ceux qui savent compter
       ceux qui savent pas compter


    • Clocel Clocel 20 juillet 12:06

      @Séraphin Lampion

      Si Raoult a raison, les Pieds Nickelés et leurs supporters, doivent, d’abord dégager et ensuite rendre des comptes, ce n’est qu’à ce prix que nous préserverons le goût du vivre ensemble.

      Sinon, nous n’avons plus qu’à élargir la voie d’eau pour finir d’envoyer par le fond ce système de merde qui est en train de nous jeter les uns contre les autres. pour faire aboutir un projet dont nous ne voulons pas.


    • Jean Guillot le retour Jean Guillot le retour 20 juillet 13:12

      @Séraphin Lampion
      Raoult est un imposteur notoire avec sa chloropinpin la nouvelle drogue du peuple qui a l’efficacité d’un smarties .
      Mais il a beaucoup de popularité chez les bas du frond qui constituent la majorité de la population donc aucun politique n’osera le critiquer de peur de perdre des voix .
      La preuve va être apporté par mon post qui va être moinssé par les bas du frond smiley


    • oncle archibald 20 juillet 14:22

      @Jean Guillot le retour

      Pour autant que l’on n’aime pas Macron qui peut croire qu’il aurait laissé passer l’occasion d’avoir en France le célèbre professeur Klorokinix, le « sauveur du monde », le nouveau Pasteur, l’Esculape du XXIeme siècle.

      Hélas, nous avons juste affaire à un mec qui se gave à l’argent public et qui se prend pour ce qu’il n’est pas. Sa potion magique c’est du pipi de moineau.


    • claire1549 claire1549 20 juillet 17:30

      @oncle archibald
      Macron avait l’occasion de se libérer de l’influence de Big pharma ou autre et de montrer qu’il pouvait être un vrai « meneur », il ne l’a pas saisie !
      Il se préoccupe plus de satisfaire ceux qui l’ont aidé à arriver au pouvoir en 2017 et l’aideront à y rester en 2022 s’il fait ce qu’ils attendent de lui, que de la santé des Français.
      Il ne voit sans doute pas encore les conséquences de son indécision dans toute cette affaire mais un jour il pourrait regretter d’avoir à ce point manqué de courage en ne prenant pas la décision de recommander le protocole Raoult pour traiter le covid 19 !


    • I.A. 20 juillet 17:39

      @Clocel

      Parfaitement bien dit !


    • oncle archibald 20 juillet 17:44

      @claire1549

      Macron est un pragmatique ! Si le protocole Raoult avait été la potion magique vantée par son « inventeur » il l’aurait portée au pinacle et s’en serait servi pour sa propre gloire. Si la prétendue potion magique n’est que de l’eau de bidet il s’en désintéresse et laisse le Dr Kloroquinix se pavaner et se ridiculiser devant les caméras.


    • vesjem vesjem 20 juillet 19:02

      @Jean Guillot le retour
      dugue, enlève ta moustache


    • Attilax Attilax 20 juillet 19:24

      @oncle archibald

      Macron ’pragmatique’ ? C’est une plaisanterie ?


    • claire1549 claire1549 20 juillet 19:36

      @oncle archibald
      Macron n’est pas pragmatique, c’est une marionnette, son mode de fonctionnement est l’indécision, il parle mais ne décide pas, avec lui, c’est toujours je dis ce que je vais faire mais en même temps je ne décide pas que je vais le faire !
       il n’a aucun courage dans une période de crise comme celle que nous traversons, il n’a absolument pas l’étoffe d’un chef d’Etat, c’est un enfant prétentieux, irresponsable, indifférent et inconscient et c’est inquiétant !


    • mmbbb 20 juillet 20:16

      @Jean Guillot le retour Ne prend pas de la chloroquine, les cons meurent tres rapidement apres absorption pas un choc anaphylactique . le pro Raoult , cet imposteur l a efface de ces stats ! 


    • mmbbb 20 juillet 20:48

      @Séraphin Lampion il n y a qu en France qu un, gouvernement a cree un comite scientifique La Chine pourtant pays totalitaire a laisse les scientifiques plus libres .Les donnees du Prof Raoult ont ete partagees en temps reel par des « pre print » .
      Et Macron n a pas donne son aval sur la validite de ses etudes et d autres effectuees par d autres unites de recherche dans le monde.
      On vit a l ere d Internet et non plus de la TSF !

      Resultat France plus de 30 000 morts Allemagne 9 162 morts . Le probleme est evidemment ailleurs notamment dans l organisation de notre systeme de sante .

      J ai apprécie l intervention sans ambages de l ancien ; ministre Xavier Bertrand devant la commission parlementaire qui mettait en exergue la défaillance le politique et non pas la responsabilite de ce professeur 

      Il faut avoir a un moment de sa vie , un peu de discernement .

      Comme l a signifie Raoult dans l une de ces videos, les esprits les plus brillants se tirent de ce pays devenus rance tres rance . Je leur donne raison , mentalite deletere qui couvre ce pays ou il y a une haine contre les personnes qui veulent apporter , innover , s investir alors que l on fait une fresque a la gloire de Traore Lorsque Teslier scientifique, le VRP de de LREM voulait dans son papier , envoye ce professeur en prison , c est assez significatif du mal qui ronge les esprits
      Ce pays est devenu un pays nauséabond . 


    • Aimable 20 juillet 23:27

      @claire1549
      vous avez raison , c’est un enfant qui obéït a sa maman .
      C’est aussi dans le couple madame qui porte la culotte .


    • John Eastwood 2 John Eastwood 2 21 juillet 00:38

      @Séraphin Lampion

      Que vaut un Bruno Lemaire ou une Marlène Schiappa et leurs cabinets en carton face à des labos qui pèsent plus de 100 milliards de dollars ? Si Macron avait pris la défense du traitement Raoult, tous les médias l’aurait accusé de boire de l’eau de javel comme cela a été le cas pour Trump.

      La France se fait braquer au nez et à la barbe de l’état.


    • Roubachoff 21 juillet 01:43

      @claire1549
      Macron est immature est influençable. Avec lui, le dernier qui parle a raison. Ce n’est qu’un conseiller du roi devenu roi lui-même et qui ne sait plus où donner de la couronne. Même le comique troupier Castex le roulera dans la farine. Notre malchance, et celle de bien d’autres pays, sera d’avoir dû affronter une crise complexe (mais pas un fléau, heureusement) avec les pires équipes dirigeantes de l’histoire.


    • hocagi@1shivom.com 21 juillet 08:40

      @Jean Guillot le retour
      c est toi le clampin des Andes les cons sont extrêmement dangereux et tu en es l’incarnation vivante, enfin sauf si tu te prends le virus ds ta gueule


    • oncle archibald 21 juillet 11:33

      @claire1549 : "Macron avait l’occasion de se libérer de l’influence de Big pharma ou autre et de montrer qu’il pouvait être un vrai « meneur », il ne l’a pas saisie !"

      Je trouve très amusant votre propos en le rapprochant de ce que l’on sait du seul fabricant français de la Chloroquine ! Il s’agit de l’entreprise FAMAR Située à Saint-Genis-Laval, près de Lyon, qui appartient au fond de pensions américain KKR, et a été placée en procédure de redressement judiciaire en juin 2019 ! Un repreneur Libananais envisage de garder 150 emplois sur les 250 existants à ce jour.

      Pas de bol ! Le Professeur Klorokinix serait il en accointance avec les fonds de pension américains ? Ah si seulement il avait eu raison, FAMAR se serait redréssée comme un seul home et c’est à des embauches massives que l’on aurait du avoir recours pour fournir de la potion magique à tout le monde (sauf à Obelix naturellement, puisqu’il est tombé dedans quand il était petit).


    • claire1549 claire1549 21 juillet 13:33

      @oncle archibald
      Voici ce qu’il a déclaré face à la commission d’enquête de l’#AN :
      « En termes de conflit d’intérêt, je veux signaler que j’ai un lien avec Hitachi pour le développement de microscopie électronique en microbiologie clinique et que je suis membre fondateur de 5 startups. »

      Il a sûrement moins de conflits d’intérêt que ceux que vous défendez et qui ne les déclarent pas !
      S’il avait des conflits d’intérêt qu’il ne déclare pas, on le saurait, les « experts » et autres commentateurs qui défilent sur les plateaux de télé pour l’insulter et le caricaturer depuis le début de cette crise ne manqueraient pas l’occasion d’en faire des tonnes ! 


    • oncle archibald 21 juillet 13:56

      @claire1549

      Mais je ne pense rien d’éventuels conflits d’intérêts entre Raoult et tel oú tel labo. Je n’ai pas l’esprit vicié en profondeur comme vous.


    • claire1549 claire1549 21 juillet 14:36

      @oncle archibald
      Vous insinuez sans la moindre preuve qu’il aurait des accointances avec des pensions de fonds américains et qu’il serait responsable du redressement judiciaire de l’entreprise FAMAR seul fabricant français de la Chloroquine située à Saint-Genis-Laval, près de Lyon, votre esprit est sûrement bien plus vicié que le mien !
      Concernant la chloroquine, la molécule est générique et dans le domaine public , n’importe quel labo peut la fabriquer et une boite coûte moins de 10€. 
      Mais vous, qu’avez-vous à cacher et qu’avez-vous à gagner en lançant ces accusations ?


    • oncle archibald 21 juillet 14:47

      @claire1549 : qui plus est je ne défends personne.

      Depuis le début de cette sinistre affaire je veux juste souligner l’incompréhensible comportement d’un chercheur payé sur les deniers publics qui prétendait avoir trouvé une thérapie permettant de traiter le Covid 19. Jusque là bravo mais ...

      Ce Monsieur s’est permis de gaspiller notre pognon à tous en ne se soumettant pas aux règles protocolaires qui auraient permis de valider sa « trouvaille » et donc de couvrir de gloire notre pays à qui il doit beaucoup puisque vos impôts et les miens ont permis de lui construire un labo public de recherches, paient ses salaires, ceux de ses collaborateurs etc etc ...

      Comme je ne le crois pas idiot, je pense que s’il a refusé d’entrer dans le cadre de ces recherches normalisées c’est tout simplement parce qu’il savait que sa « trouvaille » n’en était pas une et que ces tests le demontreraient.

      Dès lors en effet je lui en veut énormément de nous avoir tous pris pour des pin-pins et de surcroit de faire une instrumentalisation politique à partir de son erreur. Comme vous je suis son employeur, je le paye mais hélas je ne dispose pas du pouvoir de décision. Si je le pouvais je le licencierais sans indemnités pour faute grave et j’essayerai de mettre pour diriger son IHU Méditerranée Infection quelqu’un qui soit moins prétentieux et plus efficace.


    • oncle archibald 21 juillet 14:57

      @claire1549 : « Vous insinuez sans la moindre preuve qu’il aurait des accointances avec des pensions de fonds américains ».

      Vous ne savez pas lire. Je n’ insinue absolument pas qu’il aurait des accointances avec des fonds de pension américains, je constate que le pognon de ceux qui produisent en France la Chloroquine prescrite par le bon Savant de Marseille profite à des fonds de pension américains et je rapproche ce fait des reproches que vous en revanche n’insinuez pas mais énoncez clairement d’accointances entre Macron, le gouvernement et les lobby pharmaceutiques qui voudraient à tout prix empêcher Raoult de prescrire un traitement miracle dont le seul inconvénient serait d’être bon marché !

      La nuance est de taille et je confirme que vos œillères politiques, votre parti pris, vous empêchent de regarder les faits et de raisonner sainement à partir de ces observations.


    • claire1549 claire1549 21 juillet 16:19

      @oncle archibald,

      Et combien auraient coûté au contribuable ces règles protocolaires ?
      Vous croyez donc que des essais randomisés, double aveugle blablabla ne coûtent rien ?
      Il me semble que même un enfant de 8 ans peut comprendre que l’urgence était de soigner des gens sans attendre des semaines les résultats des essais en laissant mourir des malades !
      Vous vous trompez de cible, c’est Macron qui avait la possibilité de valider le protocole Raoult et de couvrir de gloire la France, il ne l’a pas fait par lâcheté, il a préféré se soumettre à Big pharma dont il va sans doute avoir encore besoin pour le soutenir en 2022, oui, je maintiens qu’il y a des accointances entre Macron, le gouvernement et les lobby pharmaceutiques, et vous avez sûrement plus d’oeillères politique que moi pour ne pas voir ces accointances !
      7 questions sur le dîner entre Macron et l’industrie pharmaceutique

      https://blogs.mediapart.fr/edition/transparence-dans-les-politiques-du-medicament/article/050719/7-questions-sur-le-diner-entre-macron-et-lindustrie-p



    • foufouille foufouille 21 juillet 16:43

      @claire1549

      je suis rarement de son avis mais il a raison même si tu es un pauvre charlatan naturopathe.

      big pharma n’existes pas à cuba contrairement aux vaccins.

      aucun président ne valide un protocole médical .......


    • claire1549 claire1549 21 juillet 17:12

      @foufouille
      Et comment des vaccins peuvent exister sans Big pharma ?
      Si Véran a pu interdire aux généralistes de prescrire de la chloroquine, je ne vois pas pourquoi Macron ne pourrait pas recommander un protocole après avoir pris toutes les infos le concernant !
      Et lui, il a raison ? Vous êtes en très bonne compagnie, moi, je préfère celle des gens intègres !
      classement des revenus récents versés par l’industrie pharmaceutique
      N°1. La Palme d’Or revient au Pr François Raffi de Nantes. 541.729 €, dont 52.812 € de Gilead. Est-ce un hasard si on nous apprend que le coup de téléphone anonyme pour menacer Didier Raoult, s’il persistait avec l’hydroxychloroquine, est parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes, dont François Raffi est chef de service ?
      http://www.francesoir.fr/societe-sante/top-13-des-revenus-annuels-recents-verses-par-lindustrie-pharmaceutique?fbclid=IwAR2crN-4Ua6E51Ue6x8Ku6PZ5fG1TCfpnRAPK8pZT1Jhc6XD_rhgI9uUgwU


    • oncle archibald 21 juillet 17:26

      @claire1549 : derechef je confirme que vos œillères politiques, votre parti pris, votre haine contre le Président de la République en exercice, vous empêchent de regarder les faits, les faits avérés, pas les racontars, et de raisonner sainement à partir de ces observations.

      Les choses sont pourtant très simples : ce que Raoult n’a pas fait alors qu’il avait le devoir de le faire, d’autres l’ont fait et tous arrivent aux mêmes conclusions. Le protocole de soins qu’il propose n’apporte aucun changement aux malades, sauf l’effet placébo comme tout traitement. Ceux qui s’en seraient sortis sans dommages sans traitement s’en sortent sans dommages avec traitement et les autres non. Vous mélangez la médecine et la politique et c’est une grossière erreur.


    • foufouille foufouille 21 juillet 17:39

      @claire1549

      ce n’est pas un ministre ou un président qui interdit une AMM.

      cube est communiste et produit 10 vaccins avec de l’alu.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 juillet 23:08

      @Séraphin Lampion

      L’industrie pharmaceutique a prouvé sa turpitude et la classe politique qu’elle était totalementt corrompue. On a aussi pris concience de la longueur d’avance qu’a prise la Chine sur Occident...une année à marquer d’une pierre noire. Les décès qu’a causés la pandémie apparaitront un jour comme une retombée anecdotique de la fin de notre civilisation.

      PJCA


    • vraidrapo 22 juillet 08:35

      @claire1549
      C’est qd mm le meilleur baratineur de la Vème à partir de Pompon !
      Je suis impressionné chaque fois que je le vois (30 secondes seulement) en imaginant l’effet qu’il peut faire sur un nombre non négligeable.


    • Yanleroc Yanleroc 23 juillet 21:43

      @Jean Guillot le retour

      Après de nombreuses péripéties et entourloupes, l’Hydroxychloroquine ou HCQ est de nouveau autorisée, ça veut quand-même dire quelque chose !!

      Covid-19 : la délivrance d’hydroxychloroquine est-elle de nouveau autorisée ?

      Comme l’a remarqué un ex-médecin et blogueur, la limitation de la délivrance de l’hydroxychloroquine dans les pharmacies de ville pour les patients Covid-19 a pris fin le 10 juillet

      Vous nous demandez : « Est-il exact que la chloroquine et l’hydroxychloroquine, ces médicaments dangereux en janvier, sont à nouveau autorisés pour certaines maladies depuis la mi-juillet… peut-être le 10 ? »

      Vous écrivez que ces médicaments étaient « dangereux en janvier ». Vous faites vraisemblablement référence à l’inscription au début de l’année de la chloroquine et de son dérivé l’hydroxychloroquine sur la liste II des « substances vénéneuses », via un arrêté signé par la ministre de la Santé d’alors, Agnès Buzyn. Certains ont alors accusé le gouvernement de vouloir priver la population d’un remède potentiel au nouveau coronavirus. Comme nous l’écrivions à l’époque, le classement de l’hydroxychloroquine parmi les « substances vénéneuses » est l’aboutissement d’une démarche lancée il y a plusieurs mois par Sanofi, l’entreprise fabriquant le Plaquenil, seul médicament contenant de l’hydroxychloroquine disponible en France. Le classement sur cette liste signifie que le médicament ne peut être obtenu que sur ordonnance.

      « La prescription de Plaquenil semble avoir été assouplie en catimini » Vous nous demandez si la chloroquine et l’hydroxychloroquine sont de nouveau « autorisées pour certaines maladies depuis la mi-juillet ». C’est le propos qu’on retrouve sur plusieurs blogs depuis quelques jours : « La chloroquine réautorisée en douce par [le Premier ministre] Castex », titre celui-ci, obtenant plusieurs milliers d’interactions sur Facebook, notamment dans des groupes favorables au professeur Raoult (grand promoteur de l’hydroxychloroquine). L’auteur cite comme source le Quotidien du médecin. Il renvoie en fait à un blog hébergé sur ce site, et tenu par un ancien chirurgien urologue, qui questionne en titre : « La prescription d’hydroxychloroquine élargie ? »

      VOUS NOUS AVEZ DEMANDÉ : Quelles différences entre l’hydroxychloroquine et la chloroquine ?

      Ce médecin a remarqué (par l’entremise d’un de ses lecteurs) l’existence d’« un arrêté pris le 10 juillet, publié au Journal officiel le 11 juillet » et qui comporte un article 36 ainsi rédigé : « L’arrêté du 23 mars 2020 prescrivant les mesures d’organisation et de fonctionnement du système de santé nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire est abrogé. »

      Or, constate l’urologue, cet arrêté du 23 mars comportait un passage restreignant la prescription de l’hydroxychloroquine. Puisque ce texte a été abrogé, ce médecin considère que « la prescription de Plaquenil semble avoir été assouplie en catimini par le gouvernement ».

      De fait, la restriction de délivrance de Plaquenil (et donc d’hydroxychloroquine) dans les pharmacies de ville, qui datait de mars, a bien été levée au mois de juillet.

      Restriction de la délivrance de l’hydroxychloroquine en mars On peut retracer le parcours législatif de l’hydroxychloroquine et du Plaquenil au cours des cinq derniers mois. Tout commence le 23 mars, avec un décret plusieurs fois mis à jour. Dans sa version du 26 mars, il comporte un article 12-2 autorisant, sous certaines conditions, la prescription d’hydroxychloroquine à des patients gravement atteints par le Covid-19 et hospitalisés.

      A l’inverse, et c’est cet aspect qui a monopolisé l’attention de ses détracteurs, cet article 12-2 limite la délivrance de Plaquenil en ville (hors des hôpitaux). En effet, il dispose : « La spécialité pharmaceutique Plaquenil, dans le respect des indications de son autorisation de mise sur le marché, et les préparations à base d’hydroxychloroquine ne peuvent être dispensées par les pharmacies d’officine [de ville, ndlr] que dans le cadre d’une prescription initiale émanant exclusivement de spécialistes en rhumatologie, médecine interne, dermatologie, néphrologie, neurologie ou pédiatrie ou dans le cadre d’un renouvellement de prescription émanant de tout médecin. »

      VOUS NOUS AVEZ AUSSI DEMANDÉ L’hydroxychloroquine a-t-elle surtout été utilisée par les plus riches ?

      Dit simplement : les patients habituellement traités avec de l’hydroxychloroquine y avaient toujours droit. Quant aux patients Covid, ils pouvaient se voir prescrire de l’hydroxychloroquine par leur médecin… mais cette prescription ne devait pas leur permettre d’obtenir le médicament en question dans leur pharmacie.

      C’est ce que nous écrivait la direction générale de la santé (DGS) il y a plusieurs semaines, au sujet de cet article 12-2 : celui-ci « inscrit l’hydroxychloroquine en ville comme à prescription restreinte par les spécialistes. En pratique, rien n’empêche un médecin [généraliste] de prescrire ce qu’il souhaite (libre prescription garantie). Néanmoins, le garde-fou est le pharmacien qui, lui, n’a pas le droit de délivrer un médicament à prescription restreinte si le prescripteur n’est pas habilité ».

      De décret en décret Ces nouvelles règles sont donc entrées en vigueur à la fin du mois de mars. Deux mois plus tard, à la fin du mois de mai, l’animateur de CNews Pascal Praud remet le sujet sur la table. Il est persuadé que cet article 12-2 a été abrogé le 11 mai, et donc que la délivrance de Plaquenil est de nouveau libéralisée. Il a raison sur l’abrogation du décret, mais tort sur la fin de la limitation de délivrance, vous expliquait alors CheckNews.

      En effet, le décret du 23 mars est presque intégralement abrogé par l’article 26 d’un décret du 11 mai, le 2020-545. Toutefois, celui-ci maintient le texte de loi (l’article 12-2 du décret du 23 mars) en vigueur, puisqu’il le reproduit à l’identique dans son article 17.

      Pour compliquer encore un peu le suivi, ce décret du 11 mai (2020-545) est lui-même abrogé… par un autre décret daté du même jour, le décret 2020-548, publié dans le Journal officiel du 12 mai. Mais là encore, le fameux texte limitant la délivrance de l’hydroxychloroquine en ville garde force de loi, puisqu’il est de nouveau reproduit à l’identique à l’article 19 du décret 2020-548.

      Fin de la prescription aux patients hospitalisés Ensuite, l’article 19 de ce deuxième décret du 11 mai (2020-548) est lui-même abrogé par un décret du 26 mai, paru au Journal officiel du 27. Une fois n’est pas coutume, dans ce même JO, un arrêté vient reproduire le fameux texte limitant la délivrance de Plaquenil dans les pharmacies de ville. Notons que seuls les paragraphes de l’article limitant la délivrance de l’hydroxychloroquine sont reproduits. En effet, les premiers alinéas de l’article, qui ouvraient la porte à une prescription de cette molécule pour des malades Covid hospitalisés, disparaissent.

      Le comble ? Cet arrêté de la fin du mois de mai maintient le texte limitant la délivrance de la molécule en l’inscrivant presque là où il est apparu au départ : dans l’arrêté du 23 mars, en créant un article 6-2 - alors qu’il se trouvait initialement dans le décret du 23 mars (l’arrêté et le décret ayant été publiés dans le même JO du 24 mars).

      Contactée sur ce quasi-retour à la case départ, la DGS explique : « Tant que l’hydroxychloroquine pouvait être prescrite comme traitement pour les « patients Covid » [en l’occurrence les hospitalisés en situation grave, ndlr], elle devait figurer dans un décret en vertu de la loi. Dès lors que la prescription à ces patients spécifiques a été supprimée le 26 mai, ce traitement redevenait un traitement classique pour des « pathologies non-Covid », d’où le transfert des dispositions restantes [la limitation de la délivrance en ville] du décret vers l’arrêté. »

      « Retour au droit commun » Depuis la fin du mois de mai, il n’était donc théoriquement plus possible (hors protocoles de recherche) de prescrire de l’hydroxychloroquine à des patients Covid, même hospitalisés. Et la restriction de délivrance dans les pharmacies de ville aux patients Covid était toujours en vigueur.

      Ce gymkhana législatif s’est achevé le 10 juillet, avec la parution d’un arrêté qui, dans son article 36, abroge l’intégralité de l’arrêté du 23 mars.

      Depuis, « cette prescription fait retour au droit commun », commente la DGS. L’hydroxychloroquine peut donc être prescrite dans le cadre de son autorisation de mise sur le marché (AMM), c’est-à-dire en respectant ses indications habituelles (comme pour le lupus érythémateux, la polyarthrite rhumatoïde…). Ou alors être prescrite hors AMM, « sous la responsabilité du médecin au vu des données acquises de la science, (qui, à ce stade, ne font apparaître aucun bénéfice de ce traitement contre le Covid-19) », nous écrit la DGS.

      Fabien Leboucq


    • Zeb_66 26 juillet 17:27

      @Clocel

      L’HCQ ne combat absolument pas les virus, pris en préventif il n’a par lui-même
      aucune action !
      En réalité l’HCQ est un puissant ionophore du zinc, un vecteur du zinc en quelque sorte et le zinc est avec ses innombrables interactions dans l’organisme, un poison pour les virus.
      L’HCQ permet donc au zinc de franchir la membrane plasmique des cellules,

      or les virus ont besoin d’entrer dans une cellule pour pouvoir se répliquer et

      si il y a présence de zinc : il est tué avant même d’avoir pu se répliquer.
      Pour résumer : ce n’est pas L’HCQ qui fait le boulot mais bien le zinc.
      C’est la raison des résultas très aléatoires de l’HCQ administré sans zinc :
      Si le sujet dispose de suffisamment de zinc disponible dans son organisme, alors ça va fonctionner, si ce sujet est déficient en zinc, ça ne fonctionnera pas.
      Il faut savoir qu’en Europe les tests montrent que 1/3 de la population est déficiente en zinc !
      Pour que ce traitement fonctionne, il faut impérativement lui adjoindre du zinc.
      Du sulfate de zinc ou bien mieux du zinc chélaté beaucoup plus assimilable par l’organisme.
      Cela permet de prendre des doses de zinc 5 à 6 fois plus faible.
      Evidemment il est absolument impossible que big pharma admette que le zinc est Le MEDICAMENT contre les virus, c’est juste suicidaire.

      = Difficulté d’obtention d’Hydroxychloroquine !
      Aucune importance, la Quercetine est également un puissant ionophore du zinc,
      disponible partout, sans ordonnance. Son efficacité est la même que l’HCQ mais elle possède en plus de nombreuses autres fonctions thérapeutiques et n’a pas d’effets secondaires dommageables.
      Un petit problème toutefois : la Quercetine est naturellement peu assimilable,
      la parade consiste à lui ajouter de la bromélaïne et de la vitamine C qui par synergie vont la rendre assimilable.
      Pour conclure :
      La Quercetine est un bien meilleur candidat que l’HCQ, elle n’a qu’un seul défaut :
      elle n’est pas brevetable et n’a pas d’A.M.M. elle ne peut donc pas être prescrite par un médecin, le zinc non plus !
      Le zinc ?, le Pr. Raoult en prescrit mais n’en parle pas, on le comprend : un « remède de bonnes femmes », déjà que l’HCQ ne passe pas, alors le zinc !!
      Le tueur de virus « C’EST LE ZINC » L’Azithromycine n’est là que pour contrer les effets pulmonaires du virus les premiers jours, le temps que HCQ + zinc fassent le boulot.

      Ici on explique en détails comment fonctionne l’HCQ et la Quercétine avec le zinc : désolé, c’est en anglais mais aujourd’hui toutes les publications qui comptent sont en anglais
      https://dadamo.com/dangerous/2020/04/07/covid-19-chloroquine-zinc-and-quercetin/

      Maintenant vous savez quoi faire :
      Au long cours (pour éviter de chopper ce virus ou autre)
      = Personne de plus de 70ans, sujet déficient en zinc ou sportif :
      Tous les jours
      - Quercetine à 500mg + bromélaïne + Vit. C (vendu sous forme de complexe).
      - Zinc chélaté 15mg
      Les personnes peu exposées au soleil peuvent également prendre de
      la vitamine D3 issue de la laine de moutons (important) 800/1000 UI/jour

      Une prise permanent est bénéfique car le zinc est au coeur de plus de 200 interactions enzymatiques importantes.
      Peau, ongles, rythme cardiaque, coronaires, acouphènes, hypertension,régulation du diabète, cheveux, la liste est longue ;
      des essais concluants ont été réalisés sur Ebola, Zika etc... Il suffit de chercher sur le net (de préférence avec Duckduckgo).
      De plus il n’y a pas d’effets secondaires indésirables, même au long cours.

      Vous n’entendrez jamais parler de cette multitude de recherches, peu importe leurs succès : ça n’est pas brevetable....

      = Attaque virale, rhume etc :
      pendant 8 jours
      - Quercetine à 500mg + bromélaïne + Vit. C
      - Zinc chélaté 30mg
      - Azythromicine 500mg (médecin)


    • Zeb_66 26 juillet 17:45

      @mmbbb
      Pays dirigé par les sionistes (CRIF & Cie), Big pharma est un de leurs fers-de- lance, alors...


    • Attila Attila 20 juillet 11:51

      "Recovery est un essai clinique contrôlé et randomisé (patients choisi par tirage au sort), méthode d’expérimentation considérée comme la plus solide pour tester des médicaments. Il est mené au Royaume-Uni sur plus de 11.000 patients de 175 hôpitaux pour évaluer l’efficacité de plusieurs traitements contre le Covid-19. Les tests sur les autres pistes de traitement continuent.


      La partie hydroxychloroquine a concerné 1.542 patients ayant reçu la molécule, comparés à 3.132 patients ayant bénéficié d’une prise en charge standard.

      Les chercheurs concluent qu’il n’y a pas de différence significative entre les deux groupes ni pour la mortalité à 28 jours, ni pour la durée d’hospitalisation.

      « C’est décevant que ce traitement soit inefficace mais cela nous permet de nous concentrer sur les soins et la recherche sur des médicaments plus prometteurs », a commenté Peter Horby, principal responsable de l’essai.« 
      Lien
      .
       » Hydroxychloroquine : « Un gaspillage d’énergie et d’argent, pendant que d’autre molécules peut-être efficaces n’ont pas été testées. C’est quelque chose d’assez scandaleux, qui reposait sur des résultat plus ou moins manipulés » "
      Lien

      .


      • mmbbb 20 juillet 20:26

        @Attila Deux autres molecules avaient ete testees portant le nom generique de 
        Anakinra et le Tocilizumab . Après qu une certaine presse a anonce , le nouveau remede miracle , les articles ne sont plus parus .
        L ecime des jours le sensationnel , les journalistes tapinent !
        Raoult ne s est pas opposé a ces traitements Arrête d avancer n importe quoi !


      • Roubachoff 21 juillet 01:44

        @Attila
        Vous ne vous fatiguez jamais ?


      • hocagi@1shivom.com 21 juillet 08:42

        @Attila
        tu sais lire ? alors lis l’article plus haut beaucoup mieux documenté et argumenté et arrêtes de raconter des conneries plus grosses que ton bide


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 juillet 23:20

        @Attila

        L’Hydroxychloroquine a fait la preuve de son efficacité au stade préliminaire de la maladie. Raoult n’a jamais prétendu autre chose. On ne peut en dire autant d’aucune des autres solutions qui ont eté proposées.

        PJCA


      • Alcyon 22 juillet 11:23

        @Pierre JC Allard
        Non, elle ne l’a pas fait.
        NON
        ELLE
        NE
        L’A
        PAS
        FAIT

        Arrêter de propager des mensonges qui coûtent des vies. Non elle ne l’a pas fait.

        A un moment, il faut arrêter de donner du crédit à des études truquées tout en utilisant la seule qui a été rétractée, en peu de temps, comme un épouvantail.

        C’est facile de montrer qu’un truc fonctionne, on fait un essai randomisé. Le simple fait que les fanboys de l’HCQ refusent de le faire indique qu’ils savent qu’elle ne fonctionne pas.

        NON ELLE N’A PAS DEMONTRE QU’ELLE FONCTIONNE A UN QUELCONQUE STADE DE LA MALADIE.

        Vous coûtez des vies avec vos conneries.


      • bubu123 22 juillet 14:00

        @Pierre JC Allard

        tout les essais contrôlés randomisés ont la même conclusion, ça ne fonctionne pas, que ça soit au début de la maladie ou plus tard, ça ne fonctionne jamais, c’est triste mais c’est comme ça. Actuellement il n’y a pas de traitement


      • Attila Attila 22 juillet 14:43

        @Roubachoff
        «  @Attila
        Vous ne vous fatiguez jamais ?
         »
        Je devrais me coucher devant des cinglés qui veulent me persuader que la Terre est plate et immobile ?

        .


      • Zeb_66 26 juillet 17:50

        @bubu123
        C’est exact, l’HCQ ne fonctionne pas seul mais comme ça :
        Covid-19 : Chloroquine, Zinc and Quercetin – People, Nature, and Data


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 août 07:00

        @Alcyon

        Le refus d’utiliser le protocole de Raoult en France a été une victoire de l’industrie pharmaceutique  avec la connivence criminelle de certains politiciens et fonctionnaires  pour que la disponibitité d’un traitemnent bon marché ne vienne pas entraver la juteuse recherche d’un vaccin. Quiconque ne l’a pas compris est de mauvaise foi ou totalemnet ignorant du dossier.

        Ce que vous en pensez n’a plus aucune importance, car le meme debat est maintenant ouvert aux USA, avec des protagonistes d’une toute autre envergure... et c’est naturellement là qu’il trouvera sa solution judiciaire et politique. La France s’ajustera a ce qui y aura été décidé. 

        Ce qui est en jeu en France n’est donc plus que la crédibilité de la gouvernance .. et de la hiarche medicale. Si les responsables d’une inaction qui a couté tant de vies ne ont pas sevèremnet punis, le peuple demandera des comptes.

        PJCA 


      • Francis JL 5 août 08:28

        @Pierre JC Allard
        bonjour,
         
        tapez « patron de l’OMS terroriste » sur un moteur de recherche, ça donne ça
         

         on y trouve notamment ceci : ’’Quand Taïwan a alerté le monde sur le fait que la solution au coronavirus n’était pas le confinement, mais la généralisation des masques, Tedros a usé de tout son pouvoir pour faire taire ce petit pays notoirement anticommuniste, et ennemi de Xi Jinping.’’
         
        Voilà qui expliquerait pourquoi, au plus fort de la pandémie on nous disait que les masques n’étaient pas efficaces. Écoutez cette petite vidéo édifiante : comment le gouvernement a évolué sur les masques.
         

        En fait, je ne crois pas que les gouvernements aient agi intentionnellement contre l’intérêt de leurs populations : ils ont été victimes de leur suivisme aveugle dans les institution néolibérales mondiales, noyautées par des mafias.
         
        Cette hypothèse rejoint celle qui affirme que le coronavirus est une peau de banane glissée sous les pieds des dirigeants occidentaux.
         



        • Arogavox Arogavox 21 juillet 09:36

          Mise au point sur la prévention de covid-19 :

           pensez « masques » , mes amis !

          tout comme ’le père Ubu’ de A. Jarry, le constat d’un certain Coluche est maintenant ringardisé :

           « Confiez le Désert à des énarques, au bout de cinq ans ils seront obligés d’importer du sable ! » 


        • Attila Attila 20 juillet 11:56

          L’auteur est en plein délire, il a envie de se réfugier dans un monde qui lui plaît au lieu d’affronter la réalité.
          Il y a aussi la rebellitude : quand le gouvernement ou les médias disent que la bataille de Marignan a eu lieu en 1515, on prétend que c’est faux car on est opposé au gouvernement et aux médias.
          L’eau mouille et le chômage tue

          .


          • Emohtaryp Emohtaryp 20 juillet 14:08

            @Attila

            Heureusement pour toi que le ridicule ne tue pas, tu serais mort depuis longtemps....

            Avec des guignols comme toi pour soutenir Asselineau, celui-ci n’a pas besoin d’ennemi....smiley


          • Attila Attila 20 juillet 14:45

            @Emohtaryp
            Ridicule dans ton petit monde des neuneus, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre.
            Les cinglés, vous allez voir qui est ridicule quand vous devrez sortir de vos espaces confinés entre barjots.

            .


          • claire1549 claire1549 20 juillet 17:45

            @Attila
            Les moutons fuient la réalité qui les attend, ils ne réagissent pas et acceptent tout ce que décident les fous qui tirent les ficelles de cette propagande !
            Ceux qui ont peur accusent ceux qui ne portent pas le masque dans la rue de les mettre en danger, j’ai d’ailleurs entendu à la radio ce matin un jeune se plaindre d’avoir été contaminé à l’extérieur par des personnes qui ne respectent pas les gestes barrière ! 
            Dans cette vidèo très intéressante, ce scientifique dénonce toutes ces absurdités et en particulier comment la population s’habitue à accepter des directives absurdes et à faire ce qu’on nous dit de faire et comment la société évolue vers un état totalitaire !
            https://www.youtube.com/watch?v=aqIZbyZJRZE&feature=share&fbclid=IwAR0PP9MV8YRRGAqibJmq6GhekO-aucmBjnO_YVs1m5IA9tDEM4SusqyeQsE


          • vesjem vesjem 20 juillet 19:04

            @Attila
            atalia, t’es lourd


          • Attila Attila 20 juillet 22:03

            @vesjem
            «  @Attila
            atalia, t’es lourd »
            Oui, 115 kilos . . . un peu enveloppé mais pas trop !

            .


          • Attila Attila 20 juillet 12:05

            Il a été demandé à un spécialiste hollandais, Frits R.Rosendaal , de faire une analyse critique du rapport de Philippe Gautret signé par Raoult :
            « Comme il est indiqué ci-dessous, cette étude souffre de lacunes méthodologiques majeures qui la rendent presque,sinon complètement non formatrice (on ne peut rien en tirer). Par conséquent, le ton du rapport, en présentant une preuve de l’effet de l’hydroxychloroquine et, même, en recommandant son utilisation est non seulement sans fondement mais, compte tenu de la demande désespérée pour un traitement pour la covid-19, associé aux effets secondaires potentiellement graves de l’hydroxychloroquine, totalement irresponsable. »
            Review of : “Hydroxychloroquine and azithromycin as a treatment of COVID-19
            .
            Le compte rendu en français du journal Le Parisien :
            « Irresponsable » : la première étude de Didier Raoult mise à mal par une revue critique

            .


            • Laulau Laulau 20 juillet 13:10

              @Attila

              Vous portez bien votre nom, sauf que la où vous passez c’est la raison qui a du mal à repousser.
              Vous pouvez citer tous les articles de pieds nickelés que vous voudrez, les chiffres resteront. Avec le traitement Raoult, pris à temps et sans le dosage quasi mortel de recovery la mortalité est proche de zéro.
              Je sais, ça vous emmerde mais c’est ainsi.


            • Attila Attila 20 juillet 13:20

              @Laulau
              "Rien à partir des données publiées jusqu’à présent par l’équipe marseillaise n’autorise à affirmer que le traitement permet d’éviter des complications ou qu’il raccourcit la durée de contagiosité. En attendant des éléments probants, prescrire un médicament aux bénéfices inconnus et aux risques bien établis à des patients qui guériraient spontanément dans l’écrasante majorité des cas serait irresponsable."
              Ne soigner que ceux qui guériront seuls, les derniers résultats de Raoult
              .
              Le pauvre fou qui parle de raison, c’est la clinique du docteur Goudron et du docteur Plume.

              .


            • Laulau Laulau 20 juillet 13:29

              @Attila
              Il y a déjà l’état civil, une publication très sure et imperméable aux pressions partisanes. Il n’y a pas de surmortalité à Marseille par rapport aux années précédentes ..... voilà, voilà !


            • I.A. 20 juillet 17:58

              @Attila

              L’objectif de Raoult, c’était de soigner des patients dans l’urgence, pas de faire une étude selon les standards méthodologiques en vigueur. 
              Son tort a été de présenter sa thérapie.

              Je peux aussi vous affirmer que la Chloroquine a été maintes fois utilisée, en association avec d’autres traitement, pour soigner des patients Covid+. Et que les améliorations ou aggravation des patients n’étaient pas systématiquement en lien avec les thérapies.
              La Chloroquine a été utilisée bien avant votre Coronavirus, et dans les mêmes cas de figure.
              Problème : les journalistes en ont parlé, au point que tout le monde s’est précipité à la pharmacie pour en acheter, et que beaucoup parmi eux ont cru pouvoir en prendre en préventif, y compris des médecins !


            • mmbbb 20 juillet 21:02

              @Attila tu devrais écrire a BAYER , Ce groupe, un geant qui a absorbé Monsato a décidé de synthétise à nouveau cette molecule mais sous sa propre appellation 
              Ce groupe distribuera cette molecule, peut etre pour se donner une bonne image a bon compte Pas con les dirigeants . Mais j insiste tu devrais leur ecrire et leur dire que ce groupe se trompe RIGOLO ! 


            • Attila Attila 20 juillet 21:29

              @I.A.
              «  La Chloroquine a été utilisée bien avant votre Coronavirus, et dans les mêmes cas de figure. »
              Oui, pour le chyckungunya notamment.
              Le Pr Antoine Flahault a été dans la même situation que Didier Raoult : la chloroquine marchait in vitro -en laboratoire. Mais il n’a pas eu du tout la même réaction que Raoult, et il explique très bien pourquoi, à partir de la minute 34 :
              https://www.youtube.com/watch?v=PBHjgbJfyNI

              .


            • mmbbb 20 juillet 21:40

              @Attila c est connu , Ces deux professeurs travaillaient de concert a la Reunion , Tu nous apprends rien : RIGOLO Par ailleurs le vecteur de ce virus est un moustique , L écologie du coronavirus est différent RE RIGOLO 


            • Attila Attila 20 juillet 22:19

              @mmbbb
              Vous avez un lien vers une étude scientifique respectant scrupuleusement les règles de la démarche scientifique et qui démontre l’efficacité de la chloroquine ? Non ?
              Pauvre fou !

              .


            • mmbbb 21 juillet 07:45

              @Attila Merci Attila je ne demande pas tant de compassion Ecrivez a BAYER !
              Comme je l ai déjà écrit , les 30 000 morts francais vous remercient de votre sollicitude de les avoir prevenus que cette molecule n avait aucun effet . Ils ont attendus patiemment les tests randomises et la methode scientifique francaise ,
              La science francaise est superieure ! 
              Je ne suis pas un obsede de la chloro , mais d autres molecules ont ete testees comme je l ai mentionné Et si ces traitements avaient ete efficace notamment le Remdi dont le traitement tres couteux , nous l aurions si et nous ne parlrions plus de Marseille. Les actionnaires auraient ete tres tres heureux

               L Allemagne n a eu que 9162 deces ; Il y a un serieux probleme de mentalite en France . 
              J ai un collegue ayant ete touche , il du rester chez lui et prendre du Doliprane Aucun test S il avait développé , le COVID il aurait eu une charge virale plis importante Voila l etat de ce pays Pendant que vous ratiocinez sur la Chloroquine , en traitant de charlatant ce professeur et les autres e fous , vous n effacerez pas la réalite 
              Combien de malade avez vous soignez et pris en charge Avez vous vu des personnes en detresse respiratoire ! Etes vous passe devant la commission parlementaire en prêtant serment Avez vous une aura internationale ! 

              Maintenant c est une autre etape , la recherche du vaccin ;Pasteur est en pointe mais voila par manque de financement les américains l ont finance , article paru dans l Express hier ! Pauvre cons de francais ! 


            • Francis JL 21 juillet 08:01

              @mmbbb
               
               ’’ L Allemagne n a eu que 9162 deces ; Il y a un serieux probleme de mentalite en France .’’
               
               De mentalité ?? Ou de corruption ?!


            • oncle archibald 21 juillet 17:49

              @Laulau : mais il y en a à la pelle des villes qui n’ont aucune surmortalité par rapport aux années précédentes.

              Les foyers avec risques graves parce que les patients étaient en détresse respiratoire étaient plutôt groupés et parfaitement localisés. Il y a bien eu quelques cas en dehors de ces gros foyers mais pas assez nombreux pour faire bouger une statistique de mortalité. parce qu’on l’oublie un peu mais même au plus fort de la crise, il y a eu des tas de gens qui sont décédés d’autre chose que du Covid ! Y compris dans les maisons de retraite, et je suis stupéfait que l’on trouve « anormal » qu’une personne de plus de 90 ans décède !

              On en revient toujours à l’essentiel : ceux qui veulent absolument que Raoult ait raison n’ont aucune vision objective sur les observations qui ont été faites. Pour un pékin moyen qui vient écrire sur AV ça n’a aucune importance, mais que des scientifiques tels le Dr Raoult lui même et quelques autres qui le soutiennent jouent à ce jeu c’est extrêmement vicieux et purement politique.


            • Eric F Eric F 25 juillet 18:24

              @Attila
              « la première étude de Didier Raoult... »
              Cette « première étude » date du mois de Mars, effectuée en très peu de temps à chaud. Mais depuis lors, l’IHU a traité près de 3500 patients positifs, avec un nombre de décès de 18 personnes soit 0,5%


            • nono le simplet nono le simplet 25 juillet 19:05

              @Eric F
              l’IHU a traité près de 3500 patients positifs, avec un nombre de décès de 18 personnes soit 0,5%

              ouais, et en PACA 11219 positifs et 959 morts au 21/07 dont 565 morts dans le 13 ... il a soigné un paquet d’étrangers à la région ? à part Estrosi et sa femme ?


            • Eric F Eric F 26 juillet 10:09

              @nono le simplet
              sa préconisation est de dépister massivement et de traiter tous les patients positifs y compris faiblement symptomatiques. L’IHU n’avait pas les capacités pour traiter l’ensemble de la cité et moins encore de la région, mais a mis en application sa méthode pour ceux qu’il a pu dépister.


            • nono le simplet nono le simplet 26 juillet 10:31

              @Eric F
              L’IHU n’avait pas les capacités pour traiter l’ensemble de la cité

              ...
              il a traité 3500 cas alors qu’il y a 11219 cas positifs répertoriés en PACA soit un bon tiers et il n’a pas pu traiter l’ensemble des marseillais ? étonnant non ? smiley


            • troletbuse troletbuse 26 juillet 11:45

              @nono le connaud
              P’tain, en plus de la clope, tu te piques au Covid sur AV. AS-tu passé une bonne nuit ? J’ai vu ta présence à toute heure de la nuit. J’espère que tu as aussi ton litron avec toi afin de tenir le coup.


            • Zeb_66 26 juillet 18:58

              @Attila
              Ce chercheur explique en détail le fonctionnement de l’HCQ et d’une possible substitution aussi efficace et peu coûteuse.
              Il n’est pas recommandé de lire ce document : risque de dérangement cérébral !
              Covid-19 : Chloroquine, Zinc and Quercetin – People, Nature, and Data


            • leypanou 20 juillet 13:19

              Le tdc laquais de l’oligarchie est présent une fois de plus en repostant ses inepties : ce genre de minable est co-responsable avec les autorités sanitaires de la France championne du monde en nombre de morts/nombre d’infectés, conséquence directe du « restez chez vous, et appeler le 15 si çà s’aggrave ».

              UK Column est avec Thelastamericanvagabond l’un des sites que je fréquente le plus tous les jours (avec Vanessa Beeley et Whitney Webb).


              • Attila Attila 20 juillet 13:30

                @leypanou
                «  Le tdc laquais de l’oligarchie »
                Des preuves ? On peut toujours attendre. Les lecteurs raisonnables peuvent aller trouver dans mes messages si je suis un laquais de l’oligarchie.
                Leypanou, un point de vue valable se défend avec des procédés intellectuellement honnêtes. vous n’avez que de la diffamation à opposer à ceux qui contredisent vos délires, vos procédés sont inacceptables.

                .


              • Emohtaryp Emohtaryp 20 juillet 14:10

                @Attila le tdc

                Toi un laquais ? non, un bourrin....


              • Attila Attila 20 juillet 14:38

                @Emohtaryp
                "@Attila le tdc

                Toi un laquais ? non, un bourrin...."

                Des liens vers des études rigoureuses respectant scrupuleusement la méthode scientifique et qui démontrent l’efficacité de la chloroquine ?

                Non, que des insultes !

                Comportement de pauvre crétin.

                .


              • Arogavox Arogavox 21 juillet 09:49

                @leypanou
                 Qui veut des « études rigoureuses » devrait se mobiliser d’abord sur cette question :

                 « le Premier Ministre avait-il compétence au titre de l’état d’urgence sanitaire (toujours l’article L. 3131-15 du code de la santé publique…) pour autoriser, à ce titre, la prescription du Rivotril, non seulement pour des patients atteints par le covid-19, mais aussi pour des patients qui sont simplement susceptibles d’être atteints par cette pathologie ?  »

                cf https://blog.landot-avocats.net/2020/04/23/medicaments-jusquou-le-premier-ministre-peut-il-deroger-au-droit-usuel-de-la-sante-publique-dans-le-cadre-de-la-lutte-contre-le-covid-19/


              • Laulau Laulau 20 juillet 13:34

                Quelle rigolade, le poison violent HCQ longtemps interdit en France est aujourd’hui distribuée gratuitement dans les pharmacie du nord de l’Italie ......

                C’est italiens, pas des gens sérieux, ils ressemblent trop à des marseillais.


                • Jean Guillot le retour Jean Guillot le retour 20 juillet 13:45

                  @Laulau
                  l’HCQ n’est pas plus dangereux qu’un smarties et a la même efficacité  smiley


                • JC_Lavau JC_Lavau 20 juillet 13:47

                  @Jean Guillot le retour. Que deviendrais-tu sans ta guerre de religion ?


                • Emohtaryp Emohtaryp 20 juillet 14:04

                  @Jean Guillot condu la joie

                  Ah, c’est plus dangereux maintenant ? mais il faut quand même une ordonnance pour des « smarties », ben oui, ça donne des caries....


                • Jean Guillot le retour Jean Guillot le retour 20 juillet 14:13

                  @Emohtharyp
                  Raoult sait soigner les caries , il a une brosse à reluire smiley


                • Emohtaryp Emohtaryp 20 juillet 14:24

                  @Jean Guillot condu la joie alias « risitas »

                  Ben tu devrais aller courir chez Raoult, alors, avec toutes les dents qui te manquent....


                • caillou14 rita 20 juillet 13:38

                  Le professeur Raoult contre les labos..ou la médecine bon marché contre les excès des labos à vouloir imposer des produits très onéreux..soutenus bien sur lar les gouvernants qui touchent des enveloppes de ces labos !

                  Davis contre Goliath !


                  • Jean Guillot le retour Jean Guillot le retour 20 juillet 13:50

                    @rita
                    "Le professeur Raoult contre les labos..ou la médecine bon marché

                    "

                    Tu sais combien de milliards l’IHU de Marseille avec ses 25 lits a coûté à la collectivité !!


                  • Emohtaryp Emohtaryp 20 juillet 14:15

                    @Jean Guillot le retour

                    « la collectivité »

                    Traduire par :

                    Les bénéfices de bigpharmafia manqués et les commissions des dr Mangele....


                  • bubu123 20 juillet 14:21

                    @rita

                    le mec touche 500k/an pour diriger l’IHU et on vient nous faire croire que c’est un rebelle anti système. Il est juste soutenu par tout les barrons de la droite du sud de la france, on a fait mieux comme anti-systeme

                    et faut vraiment pas connaitre le système de santé français pour penser qu’un PUPH est un rebelle smiley


                  • caillou14 rita 20 juillet 15:41

                    @Jean Guillot le retour...Cet Hôpital est le plus perfectionné de France, o, y trouve tous les services en un seul endroit..Des comme lui il en faudrait au moins cinq de plus en France pour être capable d’un service parfait..mais réticence des « grands » patrons du reste de la France préférant garder pour eux le droit de faire comme bon leur semble dans leurs petits module !
                    Le meilleur se trouve à Marseille simplement en avance sur son temps !


                  • mmbbb 20 juillet 21:50

                    @rita Et Shanghai a cree la meme unite mais en plus grand et tres bien equipée Par ailleurs , ce professeur Raoult a dispense ses cours dans cette mégapole , Les chinois ont fait un tres grand bon en avant en science . Il serait temps que beaucoup de franchouillard a la Guillot s en apercoivent Mais que demandez a des esprits obtus Rien ! Demain nous risquons d etre déclasse , la France a deja recule de deux places dans le classement en recherche ! . 


                  • bubu123 20 juillet 14:18

                    Encore un article complètement à coté de la plaque

                    Toutes les essais randomisés contrôlés en double aveugle ont la même conclusion, l’hydroxychloroquine ne fonctionne pas !!!!! que ça soit au début de la maladie ou au stade avancé, ça ne fonctionne pas point barre.

                    faut peut être se réveiller à un moment...


                    • Emohtaryp Emohtaryp 20 juillet 14:42

                      @bubu123

                      faut peut être se réveiller

                      _

                      Si tu savais le nombre de gens exponentiellement parlant qui sont maintenant « réveillés » et qui se « réveillent » à cause ( ou même grâce si j’ose dire )de tout ce cirque obscène,vous feriez bien moins les malins, toi et tes « employeurs » ;....


                    • bubu123 20 juillet 14:59

                      @Emohtaryp

                      honnêtement ça devient fatiguant, toutes les études sérieuses ont la même conclusion, perso j’aimerai bien qu’il y ai un traitement ca m’éviterait de devoir foutre un masque pour faire tout ce que j’ai a faire au quotidien, mais figure toi qu’il n’y a pas de traitement, c’est français ou faut le dire dans une autre langue ?


                    • Pascal L 20 juillet 16:36

                      @bubu123
                      Il serait peut-être intéressant de faire la liste des traitements pour la Covid qui ont fait l’objet d’essais randomisés contrôlés en double aveugle avec les résultats...


                    • Attila Attila 20 juillet 17:23

                      @Pascal L
                      J’ai posté le lien vers une synthèse des traitements actuels quelques messages plus haut :

                      Mise au point sur les traitements actuels de la covid-19

                      .


                    • QAmonBra QAmonBra 20 juillet 14:49

                      Merci @ l’auteur pour le partage.

                      Il y a encore moins cher, sans aucun effet secondaire, plus efficace que l’HCQ car, contrairement à cette dernière, elle parvient a éradiquer durablement, voire définitivement le plasmodium de la Malaria dans l’organisme, chacun peut la cultiver dans son jardin et la consommer en tisane préventivement ou curativement, car elle n’est vraiment efficace que sous cette forme,(¹) au grand dam de ceux qui voulaient s’approprier sa molécule active : l’Artemisine et les chinois s’en servent depuis deux mille ans : Artemisia annua et/ou Artemisia afra, Armoise annuelle et/ou africaine en bon français.

                      « Off course » interdite en France, bien avant l’HCQ, et les nervis à la solde des corrompus par « big pharma » la détruisent ailleurs. . . Puisqu’on vous répète que c’est pour notre santé ! . . .

                      .

                      .

                      .

                      (¹) Probablement une plante anti NWO ! Inquiétant pour les mondialiste !


                      • Zeb_66 26 juillet 18:41

                        @QAmonBra
                        Tout à fait exact, l’Afrique s’est mise à planter partout l’Artemisia annua(Chinoise) d’après eux un peu plus efficace que l’Artemisia afra.
                        Tous en plantent dans leur jardin. Ah la bonne tisane !
                        Big pharma pas contente du tout essaye de faire barrage à coup de fake-news mais ça ne marche pas. Ils perdent un énorme marché sans possibilité de contrer.
                        Cet arbuste pousse partout sans problème.


                      • Jean Guillot le retour Jean Guillot le retour 20 juillet 15:13

                        l’HCQ tue le sarscovid2 in vitro , une 9mm parabellum aussi , le canard WC et le Destop turbo également smiley


                        • zygzornifle zygzornifle 20 juillet 15:34

                          En tout cas ça ne parle chez les politiques les scientifique et les média que de masques , de gel , de distance de sécurité et d’amendes de 135 balles et plus un seul mot sur les éventuels traitements en sois disant essais en attendant un éventuel vaccin .....


                          • Attilax Attilax 20 juillet 19:33

                            @zygzornifle

                            L’UE vient de commander pour presque 1 milliard d’un vaccin à Astrazenteca qui est censé arriver... en octobre ! Alors qu’il faut au moins 2 ans normalement, cherchez l’erreur.

                            L"Angleterre ainsi que l’Allemagne ont déjà plus ou moins annoncé qu’il serait obligatoire et ils pensent même à faire des passeports attestant qu’on est bien vaccinés pour pouvoir voyager.

                            Et qui on retrouve aux manettes ? La fondation Bill et Melinda Gates.

                            À qui la France vient-elle de filer 35 ans de données médicales ? À Microsoft.

                            CQFD.


                          • Francis JL 20 juillet 19:47

                            @Attilax
                             
                             ’’L’UE vient de commander pour presque 1 milliard d’un vaccin à Astrazenteca qui est censé arriver... en octobre !’’
                             
                             Quelle est votre source ?




                          • Francis JL 20 juillet 23:13

                            @Attilax
                            merci



                          • Attilax Attilax 22 juillet 11:48

                            @JL

                            et le plus beau, la répétition trois mois avant la pandémie :

                            https://www.centerforhealthsecurity.org/event201


                          • HELIOS HELIOS 20 juillet 16:07

                            ... eh, les gars, laissez tomber, vous donnez trop d’importance a des Attila et autres Guillot.

                            Ce sont des type sans couilles, bons pour mettre la merde car a la première fievre ils vont se précipiter a la pharmacie pour obtenir une boite de Plaquenil et des gouttes d’Az...

                            C’est tout ce qu’ils on trouvé pour exister comme le schtroumpf grognon, sauf gue dans la bande dessinée c’est rigolo et dans la vraie vie il y a des gens sensibles qui vont se priver d’une chance de guerir et personne ne va venir les trainer devant un tribunal pour non assistance en personne en danger, ce qui est la vrai fautes...


                            • Jean Guillot le retour Jean Guillot le retour 20 juillet 16:38

                              @HELIOS
                              Pauvre buse , car tu crois que tu vas guérir avec l’HCQ , 98% des contaminés guérissent grâce à leur système immunitaire comme pour le rhume et la grippe .

                              Tu peux te le carrer dans l’ognon ton plaquénil  smiley


                            • Attila Attila 20 juillet 17:08

                              @HELIOS
                              "... eh, les gars, laissez tomber, vous donnez trop d’importance a des Attila et autres Guillot.

                              Ce sont des type sans couilles,"

                              Pour en arriver à faire une réponse aussi crétine, faut vraiment rien avoir de sérieux à opposer. Vous ne pouvez pas nous sortir une seule étude qui respecte scrupuleusement les règles et les méthodes de la démarche scientifique et qui conclut à l’efficacité de la chloroquine.

                              L’expression de votre stupidité est un aveu de votre impuissance et votre rage.

                              .



                            • Attila Attila 20 juillet 17:09

                              @HELIOS
                              Ayez donc le courage de demander à vos médecins s’ils vous prescriraient de la chloroquine en cas d’infection au coronavirus. Ils vous répondront : Non !
                              Si vous avez des couilles, vous allez refuser d’être soigné par un médecin qui ne prescrit pas de chloroquine contre le coronavirus, est vendu à BigFarma, est un disciple de Mengele et j’en passe.

                              .


                            • vesjem vesjem 20 juillet 19:12

                              @HELIOS
                              atalia et glavio sont le même pékin ; il(s) a (ont) sans doute d’autres clo(w)n(es)


                            • Attila Attila 20 juillet 21:21

                              @vesjem
                              Vous ne pouvez pas produire une étude scientifique rigoureuse qui prouve l’efficacité de la chloroquine. Vous ne voulez pas admettre l’inefficacité de cette chloroquine, résultat : votre esprit est coincé et se met à délirer grave :
                              « atalia et glavio sont le même pékin  »

                              .


                            • Arogavox Arogavox 21 juillet 10:07

                              @HELIOS
                              on va supposer que certains supposent qu’il existe des « études sérieuses » prouvant l’efficacité(*)

                              du Rivotril ?
                              https://blog.landot-avocats.net/2020/04/23/medicaments-jusquou-le-premier-ministre-peut-il-deroger-au-droit-usuel-de-la-sante-publique-dans-le-cadre-de-la-lutte-contre-le-covid-19/

                              (à noter que l’efficacité peut varier très fortement selon l’objectif visé ... )


                            • Attilax Attilax 22 juillet 14:02

                              @Attila

                              Ben si, désolé mais on trouve plein d’études scientifiques qui disent le contraire ! Celles-ci, par exemple :

                              https://www.expresspharma.in/latest-updates/indiscriminate-use-of-remdesivir-tocilizumab-on-covid-patients-can-cause-more-harm-than-good/

                              https://www.mohfw.gov.in/pdf/ClinicalManagementProtocolforCOVID19.pdf

                              https://www.fr24news.com/fr/a/2020/07/lhydroxychloroquine-est-efficace-dans-le-traitement-du-covid-19-selon-une-etude-du-systeme-de-sante-henry-ford.html

                              https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.27.20073379v1

                              https://theworldnews.net/fr-news/deux-etudes-retrospectives-americaines-concluent-a-l-efficacite-de-l-hydroxychloroquine

                              https://www.preprints.org/manuscript/202005.0486/v1

                              Et y’en a plein d’autres, venant de tous les pays.

                              La vérité c’est qu’on lit et qu’on entend tout et son contraire, il est donc difficile de trouver la vérité dans ce fatras de mensonges et de manipulations de masse.

                              Le problème n’est pas tant que Raoult ait raison ou tort, mais la collision des conflits d’intérêts au plus haut niveau avec l’intérêt général et qu’on réalise (enfin) qu’on est dans une république bananière où nos ’représentants’ sont vendus au plus offrant et vendent le pays aux plus offrants.

                              Vous gueulez sur l’HCL mais je vous entends pas sur le vaccin futur de astrazeneka (alias Fondation Gates) à qui on vient de commander pour 1 milliard d’euro et qui doit être livré en... octobre ! Ah bon je croyais qu’il fallait au moins deux ans ? Ouais mais non, pas là.

                              L’Angleterre et l’Allemagne ont déjà annoncé qu’il serait obligatoire et qu’ils allaient faire des passeports de santé pour empêcher les non vaccinés de se déplacer. Waow. Ça rigole pas.

                              Des sociétés canadiennes et quelques autres pays proposent déjà aux gens de se faire ’pucer’, c’est tellement plus pratique pour pas perdre sa carte d’identité et tellement plus sécurit pour la santé, bien sûr. Ce sera optionnel au début, n’ayez crainte.

                              Pendant que le gouv nous parle de SANOFI ils achètent en masse aux ricains, ça ne vous interroge pas ?

                              Retraites à Blackrock, déconfinement à Bain, Santé-administration-défense à Bill Gates et Microsoft, Asthom a general electric, censure du web à FB et gogol, tout est comme ça et c’est pas un effet du hasard.

                              Le Monde qui encense en ce grand philanthrope qu’est Bill Gates a touché 2.5 millions de la fondation Gates il y a quelques mois. Marrant hein ? Bien sûr ils tirent comme vous à boulet rouge sur ce méchant Raoult qui ralentit les bénéfices à venir avec son truc à deux balles.

                              Et leurs supers auteurs du Decodex sont payés par... Google ! La boucle est bouclée.

                              La semaine dernière la France a FILÉ 40 ans de données médicales à... Microsoft ! C’est vrai que MS est un service public et qu’ils ne veulent que notre bien, c’est connu.

                              L’OMC annonce un grand « reset’ financier, pratique, le pays le plus endetté au monde (sur le dos des autres) va comme ça s’en tirer sans passer par la caisse... Par contre les grecs, eux, peuvent continuer à se faire enculer.

                              L’UE parle de plus en plus de »gouvernement mondial’ pour ’mieux lutter contre le covid’, ben voyons...

                              Il vous faut quoi pour comprendre ce qui est en train de se passer ?


                            • Alcyon 22 juillet 14:18

                              @Attilax
                              Délire complet de rumeurs lancées sur des sites conspis et alimentées par des mono-neuronaux.

                              Mais pour la médecine, putain il faut vous expliquer combien de fois ? C’est comme au judo, un milliard de Yuko ne vaudra jamais un Waza-Ari. Tu peux me sortir un milliard d’études observationnelles biaisées qu’elles ne vaudront jamais un RCT sérieux.

                              Rien qu’en regardant la répartition des âges on remarque que la vaste majorité n’a aucune valeur, puis on a celles qui « inversent » les groupes (un groupe positif/un groupe négatif) et donc la causalité qu’ils en déduisent n’a aucune base et il reste celles avec le biais de temps d’immortalité (ceux qui meurent avant 3 jours vont dans le groupe contrôle).

                              Sérieusement, arrête de croire avant de vérifier. Depuis 4 mois, on vous répète qu’il suffit d’un RCT qui montre que l’HCQ diminue la mortalité. ragou avait les moyens de le faire, il refuse. Ses disciples refusent aussi. Et quand quelqu’un le fait, vous gueulez que le traitement n’a pas été administré un soir de pleine lune. A un moment, il faudrait remarquer que quand on refuse de démontrer ses affirmations, ça a la tendance à indiquer qu’elles sont fausses.


                            • Attila Attila 22 juillet 14:39

                              @Attilax
                              « Vous gueulez sur l’HCL  »
                              Mais non. l’hydroxychloroquine est un bon médicament contre le paludisme, il est utilisé contre le lupus. Si elle avait été efficace contre le coronavirus personne n’aurait critiqué.
                              Mais voilà, la science est une construction collective faite laborieusement par des générations de chercheurs depuis 4 siècles. En 4 siècles elle a engrangé des acquis : d’innombrables connaissances, la nécessité de prouver, ce qui rend ces connaissances fiables car vérifiables : c’est toute la différence avec les baratineurs et les charlatans.
                              La façon de prouver a elle même été éprouvée par la pratique et l’épreuve du temps. Pour chaque type de question que l’on pose à la science, il y a une méthode scientifique qui lui est adaptée et a fait ses preuves. On n’évalue pas la toxicité d’une substance avec la méthode utilisée pour détecter un risque de cancer et l’efficacité des médicaments est évaluée par une méthode qui lui est propre.
                              Vous croyez que la société va foutre à la poubelle le résultat de quatre siècles de progrès scientifique pour se conformer à vos délires les plus fous ?

                              .


                            • Iris 22 juillet 14:44

                              @Attila

                              Je pense que la folie c’est de laisser les décisions médicales aux technocrates et aux statisticiens.


                            • Alcyon 22 juillet 15:21

                              @Iris
                              « je pense ». Premier mensonge.
                              « laisser les décisions médicale ». Second mensonge.
                              « aux technocrates ». Troisième mensonge.
                              « statisticiens ». Quatrième mensonge.

                              Félicitations.

                              Je pense que la folie c’est de continuer à promouvoir un non-traitement pendant une pandémie.


                            • Attilax Attilax 22 juillet 15:28

                              @Alcyon et attila

                              Des sites conspis ?

                              Le PDF est distribué par l’état indien, regardez l’adresse c’est un .gov, la Fondation Ford me paraît aussi assez officielle, et y’a deux gros labos chinois et indien. Il vous faut quoi comme label ? « Approuvé par Macron, Le Monde et Gilead » ?

                              Vous affirmez qu’il n’existe aucune étude sérieuse prouvant l’efficacité de l’hdyromachinquine, je vous en trouve plusieurs officielles et vous niez jusqu’à leur existence ? Vous êtes graves.

                              En plus c’est pas mon propos de savoir qui a tort ou raison des pro ou anti Raoult, c’est vraiment pas la priorité. Mais visiblement vous avez pas lu ce que j’ai écrit à côté des liens. Parce que je parle pas de ça mais de la vente du pays à des multinationales qui nous veulent du mal. J’en ai rien à foutre de vos explications techniques ou de celles des pro-Raoult, je suis pas médecin et j’y comprends rien, je constate juste une mauvaise foi crasse d’un côté comme de l’autre. À ne plus regarder qu’un détail du tableau, on oublie de voir l’ensemble apparemment.



                            • Iris 22 juillet 16:11

                              C’est une folie de laisser les technocrates et les staticiens prendre des décisions medicales.


                            • Alcyon 22 juillet 16:31

                              @Attilax
                              Etude sérieuse = RCT. Il n’y en a pas. C’est un fait.

                              Je parlais de ton message ensuite, qui n’a rien à voir avec les liens que tu files. C’est fou avec les gogoles complotistes.

                              -ILS VEULENT NOUS CONTROLER AVEC DES PUCES, LISEZ CE LIEN (qui ne parle pas de ça).

                              Pauvre type.


                            • Alcyon 22 juillet 16:32

                              @Attilax
                              En passant, l’étude Henry Ford, celle qui fout les vieux dans le groupe contrôle mais qui, pour que ça ne se voit pas trop, considère que l’âge est une variable binaire (plus de 65 ans vs moins de 65 ans) ? Elle vaut moins que l’électricité utilisée pour en parler.


                            • Attilax Attilax 22 juillet 18:38

                              @Alcyon

                              Ah oui, merci, j’avais pas mis de lien sur le puçage ça prouve que vous lisez même pas ce qu’on vous répond :

                              https://www.abc12.com/content/news/Bill-requires-employers-to-keep-implanted-microchips-voluntary-for-workers-571487171.html

                              https://www.nouvelobs.com/topnews/20180513.AFP0494/en-suede-la-puce-a-la-main.html

                              C’est un mot très récent, ’complotiste’, un mot qui sert bien la soupe aux larbins. Sauf qu’il n’y a rien de complotiste dans ces liens, c’est juste des infos accessibles si on veut bien les lire. Vous voulez pas, visiblement.

                              Je vous dirais bien que ce qu’il faut dénoncer, ce n’est pas les complotistes qui cherchent à comprendre (qui sont insignifiants) mais les complots, mais vous allez sans doute me dire que les complots n’ont jamais existé et que c’est une invention des complotistes.

                              Vous traiter d’aveugle était une insulte aux aveugles qui eux ne l’ont choisi. Je m’en excuse platement auprès d’eux.


                            • Alcyon 22 juillet 18:47

                              @Attilax
                              donc tu files un lien sur un loi qui interdit de forcer les puces rifd pour les travailleurs et un autre qui parle de suédois qui testent ça et tu en déduis des conneries ?

                              Sérieusement, tes parents ont refusé l’option cerveau à ta naissance ?


                            • Attilax Attilax 22 juillet 19:33

                              @Alcyon

                              Non, t’as encore rien compris. Je file deux liens au hasard, parmi des centaines d’autres accessibles pour montrer que le puçage n’est pas une vague invention de ’complotistes’, mais une réalité sur laquelle travaillent de grosses multinationales en accord avec des gouvernements très intéressés par l’idée de pouvoir fliquer leur population sous un fallacieux prétexte de santé, par exemple.

                              Avoir un cerveau en état de marche consisterait à s’en inquiéter plutôt qu’à jeter l’anathème sur celui qui le pointe du doigt.


                            • Attilax Attilax 22 juillet 19:35

                              @Alcyon

                              Et pour Raoult c’est pareil, vous le pointez du doigt alors qu’il n’est qu’un révélateur parmi d’autres de la nullité avec laquelle a été gérée cette crise par nos ’représentants’.


                            • Alcyon 22 juillet 22:15

                              @Attilax
                              ragou, le mec qui publie dans les revues tenues par les potes, qui fout des personnes différentes entre premiers auteurs pour qu’ils puissent s’entre-citer, qui manipule le h-index et qui truque ses études.

                              Ouais, un gars sérieux. Tu coûtes des vies avec tes conneries.


                            • Attila Attila 23 juillet 21:09

                              @Attilax
                              La folie est de croire que c’est vous qui décidez quelles études sont valables et lesquelles ne le sont pas.
                              Vous ne voulez rien entendre, vous avez décidé que le monde se divisait en deux camps : les pour Raoult et sa chloroquine et les contres.
                              On ne peut pas débattre avec des personnes qui ne respectent pas les règles du débat entre adultes : comme jouer aux échecs contre un pigeon, vous renversez les pions et vous chiez sur l’échiquier.
                              Que cela vous plaise ou pas, que vous l’admettiez ou pas, les méthodes qui prouvent l’efficacité des médicaments et leur innocuité font l’objet d’un consensus dans la communauté scientifique, celle qui pratique la recherche scientifique, et vous n’y pouvez rien et le monde entier se fout de votre avis.
                              Un début de raison et d’intelligence serait d’admettre que vous ne comprenez pas les principes de la démarche scientifique.

                              .


                            • Attilax Attilax 24 juillet 21:10

                              @Attila

                              Fabuleux. Je vous ai connu plus inspiré.

                              « La folie est de croire que c’est vous qui décidez quelles études sont valables et lesquelles ne le sont pas. »

                              Et que faites-vous d’autre, s’il vous plaît ?

                              Vous demandez des études sur la chloroquine, je vous montre qu’il y en a plein, dans le monde entier, vous me dites « elles sont pas valables ». Donc les seules valables pour vous sont celles qui disent que la chloroquine ne marchent pas ? Beaux principes de démarche scientifique effectivement.

                              Je dis depuis le début que je n’ai pas les compétences pour juger qui a raison ou tort, mais que les conflits d’intérêts seuls expliquent qu’on interdise une molécule en vente depuis 70 ans en pleine pandémie (pendant qu’on interdisait la vente de masques « qui ne servent à rien » selon la « communauté scientifique » de l’époque mais qu’on rend obligatoires aujourd’hui) et l’acharnement médiatique et politique dont on a été témoin concernant Raoult. Pouvez-vous, dans votre grande lucidité reconnaître au moins ça ?

                              La « communauté scientifique » n’existe que dans votre cervelle et dans le langage des journalopes, il n’y a aucun consensus là-dessus, c’est bien pour ça que ça a créé un tsunami. Raoult est suivi par une bonne partie de la « communauté scientifique », le gouverne-ment est poursuivi en justice par une bonne partie de la « communauté scientifique », rien que ça devrait vous interpeller.

                              Raoult est un scientifique qui fait de la recherche, que je sache, Peronne aussi, Montagnier aussi (et nobellisé avec ça) et toutes les études mondiales allant dans le sens de la chloroquine ont été rédigées par des scientifiques, pas par des tenants de blogs. Pouvez-vous convenir de ça aussi ?

                              « On ne peut pas débattre avec des personnes qui ne respectent pas les règles du débat entre adultes »

                              Ah il y a des règles pour ça aussi ? Laquelle ai-je brisé, pauvre « pigeon que je suis qui a renversé les pièces de l’échiquier » (quel poète vous faites). J’adore le « entre adultes » bien infantilisant aussi, c’est pas du tout méprisant.

                              Allez savoir pourquoi, j’y vois plutôt une fin de non-recevoir de quelqu’un arrivé au bout de ses arguments.

                              Donc, je vous retourne le compliment : tout le monde se fout de votre avis (autant que du mien) et votre « principe de démarche scientifique » ne semble pas partagé par toute la « communauté », ne vous en déplaise. Si c’était le cas, le Raoult on n’en aurait même pas entendu parler. Mais pas de chance, il y a un paquet de pointures qui le suivent et qui dénoncent le scandale des labos qui s’insinuent dans l’organisation de la santé publique. C’est précisément pour ça que ça fait un scandale. Le livre du Pr Perrone ’Y a t’il une erreur qu’ils n’ont pas faite ?" se vend par centaine de millers d’exemplaires, et c’est drôlement courageux d’être monté au créneau comme ça, ça s’appelle partir au front. Je sais pas s’il a raison mais je respecte ça, contrairement à vous.

                              Visiblement, ça vous déplaît souverainement, moi ça me réjouit et j’espère bien qu’on va pas s’arrêter à la santé.


                            • Attila Attila 26 juillet 03:46

                              @Attilax
                              Mais voilà, la science est une construction collective faite laborieusement par des générations de chercheurs depuis 4 siècles. En 4 siècles elle a engrangé des acquis : d’innombrables connaissances, la nécessité de prouver, ce qui rend ces connaissances fiables car vérifiables : c’est toute la différence avec les baratineurs et les charlatans.

                              .


                            • Attilax Attilax 27 juillet 19:23

                              @Attila

                              N’importe quoi, la science n’a pas 4 siècles mais plusieurs millénaires au bas mot. Archimède, Thalès, Démocrite vivaient il y a plus de 2500 ans.
                              Il y avait des savants chez les égyptiens, chez les babyloniens, chez les sumériens qui connaissaient bien le système solaire par exemple, sans avoir à priori de téléscopes

                              La science dite « moderne » s’appuie aussi sur celle du passé. Démocrite a bien pensé au monde atomique sans jamais pouvoir le prouver, et ses travaux ont engendré la curiosité des générations suivantes. Jusqu’à nous. Einstein a proposé de nombreuses équations à l’époque improuvables. Il a d’ailleurs été vivement contesté par la « communauté scientifique ». Certaines le sont toujours aujourd’hui, mais il ne viendrait plus à personne l’idée de remettre en cause la relativité pour autant...

                              Quand à Raoult, il a tenté en pleine pandémie de faire ce pour quoi il est payé : soigner. Peut-être a-t-il tort dans sa proposition, mais au moins a-t-il agi, lui. Et sa grande gueule a permis de montrer ce qui se passait là-haut, que vous refusez apparemment de voir : une fabrique à consentement pour une campagne de vaccination mondiale bien chère au profit d’un gros labo étranger.

                              Je vous ai pas entendu commenter le don de la gestion de nos données médicales à microsoft. Ça ne vous pose aucun problème ?


                            • pemile pemile 27 juillet 19:32

                              @Attilax « Quand à Raoult, il a tenté en pleine pandémie de faire ce pour quoi il est payé : soigner »

                              Pas vraiment justement, il a plutôt passé pas mal de temps à faire des vidéos sur les réseaux sociaux ! smiley


                            • Le Comtois 20 juillet 16:20

                              Une chose est sure, la majorité de ceux qui crachent sur Raoult dans les médias sont copieusement arrosés par les laboratoires... Ne me dites pas que c’est un pur hasard ! http://www.francesoir.fr/societe-sante/top-13-des-revenus-annuels-recents-verses-par-lindustrie-pharmaceutique


                              • Jean Guillot le retour Jean Guillot le retour 20 juillet 16:52

                                @Le Comtois
                                Exact il y a un complot , bigpharma et gilhead m’ont versé 25 000€ pour cracher sur Raoult à agoravox hahaha !!! plié en quatre smiley


                              • Attilax Attilax 20 juillet 19:40

                                @Jean Guillot le retour

                                Vous faites donc gratuitement le même sale boulot que ceux qui sont grassement payés pour.

                                Ça donne tout son sens à l’expression « pauvre con ».


                              • Alcyon 22 juillet 18:40

                                @Le Comtois
                                un billet du site complotiste Rance-Poire.

                                Donc tu viens de démontrer que tu es bac-2. Commençons. Pendant ma thèse, financée par l’état, j’avais un budget (en plus du salaire) de 5000€ (sur 4 ans) pour les frais de conférences et le matériel. Avec bien sur la possibilité de demander une extension, mais passons. Pour les profs, ça passe dans le budget de l’université et quand le professeur est invité pour parler à une conférence, l’organisateur lui paie le trajet et le logement.

                                Donc quand je vois dans la liste des personnes qui ont déclaré quelques milliers d’euros sur 5 ans, c’est de la merde. Il suffit de se faire inviter pour discuter d’un essai clinique aux USA pour devoir déclarer plus de 1000 euros. Donc vu que Gilead produit des médocs sur le VIH, étrangement on retrouve des Pr travaillant sur le VIH et donc la majorité des « avantages » sont des inscriptions à des conférences, des frais de déplacement/de logement et des repas.

                                Encore heureux que Gilead paie pour qu’on tester leurs médocs. Mais bon, les complotistes s’en tapent de la Réalité. Vous coûtez des vies avec vos conneries.


                              • Alcyon 22 juillet 18:41

                                @Attilax
                                « grassement payés ». Quand je vois 3500 euros sur 5 ans pour aller en conférence, je n’appelle pas ça "bien payé pauvre type.

                                Tu coûtes des vies avec tes conneries.


                              • Attilax Attilax 22 juillet 20:05

                                @Alcyon

                                Ça fait deux fois que tu m’appelles « pauvre type ». J’imagine que c’est ton joker quand t’as plus d’arguments. T’aurais du commencer par là, on aurait gagné du temps.

                                Et bien sûr, je coûte des vies parce que je préviens de conflits d’intérêts, alors que toi tu en sauves en dénonçant cette saloperie de cholroquine. C’est évident.

                                Fais gaffe, à voler si haut dans la stratosphère tu pourrais bien croiser Macron.


                              • Alcyon 22 juillet 22:17

                                @Attilax
                                pauvre type. Jamais deux sans trois.

                                Et tu « préviens les conflits d’intérêt ». Mais pauvre type (quatre), quand Gilead paie l’avion, l’hôtel, l’inscription et les repas d’un orateur lors d’une conférence, ce n’est pas un conflit d’intérêt mais la base d’une invitation.

                                Si tu invites des gens à ton mariage, tu demandes qu’ils paient l’entrée ? Pauvre type (cinq).


                              • Attilax Attilax 24 juillet 23:19

                                @Alcyon

                                lol c’est la méthode Coué ? Parce que ça marche pas, je suis toujours riche, dis-donc.

                                Il a bobo il est tout colère, l’aigri sous payé. C’est vrai qu’aller faire la pute pour 3500€ sur 5 ans (c’était 5000 au début, que s’est-il passé entre les deux posts ? On ne sait pas mais on imagine) ça doit faire mal au derche quand on voit ce que prennent les bankables pour UNE conférence. Je comprends ton désarroi. Moins ton soutien inconditionnel à Gilead, surtout à ce tarif. Je tapine pas en pièces jaunes, perso désolé.

                                Ça donne une idée de ce que tu vaux sur leur échelle, remarque : pas lourd. On s’en serait douté vu tes posts précédents...

                                Allez, bye, petite chose fragile et sensible, et bravo pour tes magnifiques interventions, tu es superbe.


                              • Jeekes Jeekes 20 juillet 16:57

                                A la lecture de cet article, et alors qu’il n’y avait encore aucun commentaire, j’ai eu envie de présumer de l’arrivée en masse des lèche-culs de big-pharma.

                                 

                                Puis je me suis dis ; inutile, ils vont pas tarder à se précipiter.

                                 

                                La liste ci-dessus est éloquente, on en a déjà une demie-chiée.

                                Encore qu’il manque les ’’pénibles’’ les ’’farfouilles’’ les ’’nono la-brouette’’...

                                 

                                Mais la journée n’est pas finie.

                                Gageons qu’on ne va pas tarder à les voir rappliquer.

                                Faut bien qu’ils gagnent les quelques sous que leurs rapportent leurs stupidités de misérables complices-salariés.

                                 

                                Bon, ceci-dit, on a déjà un large échantillon de baratin des suces-bites de service. J’ai nommé attila qu’en est vraiment Hun, et ce pauvre con de guillot qui est tellement taré qu’il fait juste pitié.

                                Les autres, du genre bubu-t’as-vu-quand-t’as-bu et consorts, peuh, tellement ridicules, pour pas dire anecdotiques...

                                 


                                • nono le simplet nono le simplet 20 juillet 17:06

                                  @Jeekes
                                  aucune précipitation ni hystérie pour ma part et rien à dire de particulier ... l’affaire est entendue et close depuis longtemps ...


                                • Jeekes Jeekes 20 juillet 17:09

                                  @nono le simplet
                                   
                                  C’est bien mon nono, tu deviens raisonnable !
                                   
                                   smiley
                                   


                                • Attila Attila 20 juillet 17:13

                                  @Jeekes
                                  C’est très bien ce genre de réponse, cela démontre une fois de plus aux yeux des adultes que les adorateurs de la chloropine n’ont rien dans le ciboulot et ont l’âge mental d’un enfant de 7 ans.
                                  Continuez, vous avez ma bénêtdiction !

                                  .


                                • foufouille foufouille 20 juillet 17:25

                                  @Jeekes

                                  tu es payé combien par boiron ?

                                  je suis payé par Cuba qui produit des vaccins avec de l’alu mais juste payé en futur retraite.


                                • Jeekes Jeekes 20 juillet 17:26

                                  @foufouille
                                   
                                  J’espère qu’au moins ça rapporte.
                                  Paske avec tout le mal que tu te donnes !
                                   
                                   smiley
                                   


                                • Jean Guillot le retour Jean Guillot le retour 20 juillet 17:32

                                  « Faut bien qu’ils gagnent les quelques sous que leurs rapportent leurs stupidités de misérables complices-salariés  »

                                  Si la stupidité rapporte des sous tu doit être plus riche que Jeff Bezos !! smiley


                                • Emohtaryp Emohtaryp 20 juillet 17:40

                                  @Jeekes
                                   

                                  Vu le niveau d’indigence intellectuel de ces trolls multicomptes, ils ont du faire les fonds de cuvette wc pour les trouver... smiley


                                • foufouille foufouille 20 juillet 17:43

                                  @Jeekes

                                  imagine la retraite à cuba, paradis communiste.

                                  si c’était seulement possible ........


                                • Jean Guillot le retour Jean Guillot le retour 20 juillet 17:47

                                  @Jeekes

                                  "Bon, ceci-dit, on a déjà un large échantillon de baratin des suces-bites de service. J’ai nommé attila qu’en est vraiment Hun, et ce pauvre con de guillot qui est tellement taré qu’il fait juste pitié.

                                  "

                                  Vous avez ici un échantillon croustillant de réponse type d’un adorateur de Raoult No comment !!!
                                  Comme dit attila , c’est l’argumentaire d’un gamin de 7 ans d’âge mental !! smiley


                                • Jean Guillot le retour Jean Guillot le retour 20 juillet 18:06

                                  @Emohtaryp @Jeekes 

                                  Vous êtes deux spécimens dont l’argumentaire scientifique et général enfonce Raoult un peu plus dans les tréfonds à chaque fois que vous l’ouvrez .

                                  Non une revue à commité de lecture y a pas d’images et on se torche pas avec .
                                  Apprenez déjà la différence entre un microbe et un virus et la réplication de l’ARN .

                                  Si vous arrivez à comprendre ce que je doute , seulement après avoir compris vous pourrez la ramener smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité