• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

oncle archibald

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 15/09/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 10607 105
1 mois 0 124 0
5 jours 0 14 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • oncle archibald 23 février 16:08

    Mon père fut quelques temps médecin aux mines de charbon de Graissesac, dans les Cévennes. Juste quelques mois, le temps que la direction s’aperçoive qu’il trouvait « beaucoup trop » de mineurs affectés par la silicose et le prie de bien vouloir modérer ses diagnostic pour retrouver le même pourcentage de mineurs silicosés que son prédécesseur, ce qui provoqua sa démission immédiate. Je ne doute pas qu’ils n’aient eu aucun mal à trouver un autre médecin plus « raisonnable » !



  • oncle archibald 22 février 14:04

    @olivier cabanel : pour le boulot c’est un peu comme en F1, les meilleurs pilotes sont sur les meilleures voitures, ça n’est pas par hasard, et dans les entreprises les plus bosseurs sont aux postes les plus intéressants et les mieux payés, ca n’est pas par hasard non plus. La prime au fainéant ça n’existe que dans votre esprit déformé par une idéologie malsaine.



  • oncle archibald 22 février 13:57

    @gaijin : vous vous méprenez, je ne suis pas le premier con venu !



  • oncle archibald 22 février 12:36

    Votre vieil ami africain il était sur le boul’ Mich’ en 1968 et il n’a pas lu correctement ce qui était écrit sur les murs : « il ne faut pas perdre sa vie à essayer de la gagner ».

    Ceci dit il est tout à fait faux de prétendre que « si les travailleurs ne sont pas assez performants, c’est parce qu’ils travaillent trop ». Les travailleurs deviennent très performants dès qu’on met une carotte au bout du bâton. Quand un chantier est très en retard et que l’enjeu d’une livraison au délai convenu est important l’encadrement en accord avec la direction y affecte les meilleurs ouvriers et on leur précise à l’avance le montant de la prime substantielle qu’ils obtiendront s’il est livré au D Day .... et ça marche très bien !

    Pour éviter le burn-out c’est aussi simple : après le chantier sur lequel ils ont fait beaucoup d’heures sup (bien payées et sans charges) on leur donne une semaine de repos compensateur et avec le pognon « en plus » du règlementaire que représente leur prime ils peuvent partir se reposer au ski avec leur famille. Que du bonheur !

    La paresse ne mène à rien. Tous les instits « ancien modèle » vous diront qu’à 7/8 ans on voit très bien si un enfant sera un bosseur ou un cossard, et que c’est pour la vie, quelle que soit la voie suivie ! manuel ou intellectuel même combat : il faut avoir envie d’apprendre et donc envie de bosser. Mon père disait aussi que gagner du pognon est à la portée du premier con venu qui veut s’en donner la peine. Vérifiable mille fois en regardant autour de soi.



  • oncle archibald 22 février 10:48

    @Gorg : c’est sûr, la Syrie est le seul pays du monde ou toute la population est soit pro pouvoir en place chantant les louanges de Bachard El Hassad, soit opposant massacreur, le couteau entre les dents. Vous montrez à la fois qui vous êtes et vos limites. Vous êtes la parfaite illustration de ce qui a fait échouer le communisme. Le Kremlin ou le goulag, voilà le choix borné auquel vous croyez. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Lettre ouverte à Monsieur Nicolas Hulot




Palmarès