• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

oncle archibald

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 15/09/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 11422 89
1 mois 0 197 0
5 jours 0 38 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • oncle archibald 16 décembre 11:48

    Résumé de cet article : les ennemis de mes ennemis sont mes amis, et peu importe s’ils sont d’affreux racistes ! On va aller loin avec ça !



  • oncle archibald 16 décembre 10:32

    @jjwaDal

    Je suis d’accord avec vous sur un point au moins : le mouvement des gilets jaunes aura eu le mérite d’obliger à mettre bien à plat sur la table tous les dysfonctionnement de notre société et je l’espère à obliger à chercher quelles modifications doivent être opérées 1/ d’urgence et 2/ à long terme pour que ça aille mieux.

    Vous indiquez que ce ne sont pas les dépenses publiques qui ont explosé mais les recettes qui ont implosé. Je pense que vous vous trompez. Les dépenses publiques ont très gravement explosé si l’on tient compte des dépenses cumulées état plus région plus département plus canton plus communauté de communes plus communes ! L’état fait artificiellement baisser le montant de ses dépenses en en reportant une grosse partie sur les collectivités locales. Et les recettes ont aussi explosé si l’on tient compte des prélèvements sociaux et des taxes en tout genre qui, de plus en plus, font partie indifféremment des « impôts ».

    Si la discussion annoncée se passe correctement, si tout est discutable et si nous pouvons tous nous exprimer librement, si les revendications ne se limitent pas à crier dans la rue Macron démission et Macron rend le pognon, peut être pourrons nous remercier les gilets jaunes. Vu le bordel ambiant j’ai quelque doutes et j’espère être heureusement surpris.



  • oncle archibald 15 décembre 17:50

    @jjwaDal

    Oui votre post traite bien du fond du problème : « Quid de la diminution de la masse salariale joué par les délocalisations d’entreprise dans les pays à bas salaires ? »

    Entre les performances inouïes des machines robotisées et la délocalisation hors de France du travail qui reste encore à accomplir par des êtres humains, la masse salariale fond comme neige au soleil. Or tous les prélèvements servant à assurer les prestations sociales s’opéraient sur les salaires, c’est pour cette raison qu’ils sont progressivement et sournoisement assurés par d’autres moyens, notamment des taxes sur à peu près tout.

    Croyez vous qu’il en sera autrement demain ? Que parce que les gilets jaunes auront bloqué des zones commerciales, des péages autoroutiers, des dépôts pétroliers, auront détruit ou saccagé des bâtiments publics ou privés, auront brûlé quelques centaines de voitures de plus, tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles ?

    Moi je crois que demain il faudra bien payer la remise en état des équipements publics et privés dégradés, il faudra bien financer les mesures prises en toue hâte par le gouvernement pour faire retomber le soufflé et éviter peut être pire encore.

    Comme le gouvernement (quel qu’il soit en supposant qu’on en change) ne pourra pas décemment augmenter les prélèvements il fera comme ses prédécesseurs, il augmentera la dette !

    Ces mesures plus le bordel ambiant ne vont guère inciter les investisseurs a créer ou développer leurs activités en France, et le chômage ne baissera pas. Euphémisme, il est clair qu’il va augmenter sévèrement !

    Au final les gilets jaunes auront donc parfaitement réussi leur entreprise : mettre à bas le programme présidentiel de Macron qui consistait essentiellement à essayer d’alléger notre dette et relancer l’économie pour faire baisser le chômage.

    Je suis d’accord avec vous, je crois que Macron a déjà terminé son quinquennat et qu’il le sait, ça se voyait dans son regard absent. Même s’il reste à l’Elysée il sera incapable de dérouler son programme. On ne pourra pas vérifier si son plan, à terme, aurait été ou non efficace.

    Et maintenant on fait quoi ? Vous allez effacer la dette, redonner du travail à tous et doubler les bas salaires en claquant dans les doigts ? Mimie Mathy c’est à la télé.

    On ne va pas tarder à compter les cocus de ce mouvement. Pas ceux qui tirent les ficelles et applaudissent derrière un écran d’ordinateur, ceux qui se gèlent le cul dans les ronds points et tous ceux qui déjà en galère vont galérer plus encore parce qu’on manquera encore davantage de fric pour les soutenir.



  • oncle archibald 15 décembre 14:25

    @Serge ULESKI

    Le seul résultat ici et maintenant sera d’instaurer le bordel et de ruiner l’économie qui serait la plus profitable aux manifestants. Ceux qui bossent dans les très grandes entreprises ont en général des salaires corrects, ils vont avoir a plein gaz la prime de Décembre defiscalisee, et eux ne manifestent pas.

    Les petites entreprises en équilibre précaire et les commerces ont déjà des difficultés à payer les maigres salaires qu’ils donnent, ces petites structures risquent d’être mises en péril par les pertes subies en Décembre, elles ne paieront aucune prime à leurs salariés en train de gauler sur les ronds points parce qu’elles ne le peuvent pas, et pire ils risquent de se retrouver au tapis si l’entreprise ne peut pas digérer ses pertes.

    Dans le même temps ceux qui tirent les ficelles réclament une modification de la constitution. Et les gogos de reprendre en cœur qu’ils ne quitteront pas les ronds points avant d’avoir obtenu un référendum d’initiative populaire. Même si un processus de révision de la constitution était engagé maintenant ils sont sur les ronds points jusqu’à cet été au moins !

    Quand une poignée de gilets jaunes essayent de discuter avec les élus une autre poignée hurle devant la porte qu’ils ne représentent personne ! On n’est pas sortis de l’auberge et tous ceux qui pourraient créer des emplois, tous ceux qui ont envie de créer ou de faire prospérer une entreprise se demandent oú, sauf en France, ils vont pouvoir tenter cette aventure.



  • oncle archibald 14 décembre 14:55

    @Zolko

    100/100 d’accord avec vous, je serai enchanté de voter sur des idees et non sur des hommes, et peu importe qui les défendra dans l’assemblée. En fait ce serait un mandat impératif.

    Avec obligation de moyens, pas de résultats parce que parfois les circonstances font que l’application du mandat devient impossible. Par exemple je serai tout à fait d’accord pour virer Macron pourvu qu’on laisse comme objectif ce qui a fait que j’ai voté pour lui : faire baisser la dette et relancer l’économie pour faire baisser le chômage.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès