• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le temps de la Résistance

Le temps de la Résistance

Voici donc la grande déflagration politique du pays. Derrière nous, un système politique à bout de souffle, devant nous l’inconnu total. Nous voilà dans la situation redoutée d’un fascisme renouvelé opposé au fascisme ultra-libéral, qui a permis à Trump de l’emporter. L’espoir demeure pourtant dans une nouvelle donne à gauche. Avec nous souffle l’Histoire, et l’honneur de résister à la facilité.

La voilà, la grande destruction politique tant attendue. Une explosion totale des repères politiques qui sont les nôtres depuis l’avènement de la cinquième République, et qui ressemble à plusieurs points de vue à un mois de juin 1940. Destruction totale de tous les repères, Berezina des partis de gouvernements à faire face à une situation exceptionnelle, tant du point de vue économique, que géopolitique. L’heure est noire. La patrie est au bord de l’implosion à plus ou moins long terme.

D’un côté, le parti dynastique de Le Pen, qui sous des oripeaux de gauche a prétendu faire siennes les douleurs d’un peuple martyrisé par le chômage, la pauvreté et l’exclusion. L’odieuse Marine le Pen prétend être le fer de lance d’une France fière d’elle-même. Naviguant dans les eaux troubles de la déchéance sociale, de la peur irrationnelle d’un étranger absent ou lointain et d’une nostalgie de la grandeur masquant l’horreur absolu de la vie ouvrière, elle tend à ratisser large chez les plus pauvres. Quand Madame Le Pen a-t-elle proposé des solutions concrètes pour remplir à nouveau ces villes et villages fantômes des zones rurales et périurbaines ? Quand a-t-elle eu un mot profondément désintéressé vis-à-vis des pauvres diables qui dorment dans les rues, quand les mairies FN interdisent l’exercice des associations d’aide aux personnes dans le besoin ? Quand a-t-elle eu une solution concrète face à la catastrophe totale environnementale qui vient, elle qui trouve que les éoliennes sont une horreur mais trouve les centrales nucléaires vieillissantes merveilleuses ? Quand enfin, a-t-elle été à la hauteur de la Patrie et de ses valeurs, quand, incapable de s’élever au-dessus de l’Histoire, elle a osé dire que la rafle du Veld ’hiv n’était en rien la responsabilité de la France. L’honneur d’une grande nation est de regarder son histoire droit dans les yeux, et de dire ce qui fut beau et de dire ce qui fut sombre, sans trembler de repentance mais ferme sur ce que nous sommes, la France des Lumières. Sans cette grandeur dans l’exercice du pouvoir, Marine le Pen est incapable de saisir toute la mesure du rôle qui serait le sien dans la conduite du monde de demain. Diriger la France, ce n’est pas discourir devant la statue de Jeanne d’Arc brandissant une épée. Diriger la France, c’est aussi ployer l’échine devant le poids des 10 millions de morts de la première guerre mondiale. C’est entendre le hurlement continu des millions de poilus terrifiés et enterrés vivants dans la plaine de Verdun. C’est ressentir l’effroi devant les millions de noms de la Shoah. C’est voir au bord de la nausée les cadavres des algériens jetés à la Seine. C’est enfin comprendre qu’en France, on est toujours capable de se lever pour enterrer les rois. C’est regarder la Terreur en face, et dire ses abus. C’est regarder la colonisation en face et dire que c’est un crime contre le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et que non, tous les français n’étaient pas des criminels. C’est dire que la France officielle a déporté 70 000 juifs au fossoyeur du pays, mais que la France anonyme en a sauvé 300 000. C’est là la marque des grands, et Marine Le Pen est si petite par rapport à ce qu’est la France.

En face nous avons le prototype même de l’arriviste. Le fossoyeur de la conscience politique et de l’intellectualisme à la française. Celui qui pense qu’il n’y a pas d’histoire, qu’il n’y a pas de culture, qu’il n’y a que des travailleurs et des entrepreneurs. C’est le meurtrier de l’imaginaire, le destructeur de rêves. Un masque placide posé sur la mort elle-même. Emmanuel Macron est la personnification de ces rouages qui prennent et dévorent Charlie Chaplin dans Les Temps Modernes. Plus de nations, plus d’êtres humains, plus de guerres, plus de travailleurs, plus d’arts, plus de littératures, nous sommes des variables d’ajustements dans la Nation Start-up de ses rêves. Des équations statistiques dans un monde de calculs, où le libre arbitre n’existe pas car il nie jusqu’à la notion même de revendications humaines. Le sourire de façade n’est qu’un investissement froid pour donner face humaine à une machine de rouages, rendre l’inhumain rassurant par son apparence humaine. Le terme de cette politique inhumaine est le retour de l’humain de la manière la plus violente possible. En niant l’appartenance à une nation, on favorise le retour de l’imaginaire nationaliste et racial. En niant l’existence même de la violence sociale, on favorise la violence communautaire ou ethnique. En niant l’existence de valeurs humaines, on favorise le retour aux obscurantismes les plus absconds. La guerre est portée par ces deux horreurs que sont l’ultra libéralisme, et le nationalisme. L’un vous dira qu’il suffit de 100 000 morts supplémentaires dans nos rangs pour obtenir la victoire, l’autre vous dira de punir par 100 000 morts supplémentaires les rangs d’en face, peu importe l’ennemi.

Deux fascismes. L’un en apparence doux, souriant, qui considère que 500 morts par an n’est qu’un maigre tribut à la flexibilité au travail. Qui considère qu’à 67 ans, on peut bien continuer à faire des efforts pour la chose machin « Patrie » Start-up. L’autre fascisme qui prend les attraits carnassiers de la revanche des victimes du premier fascisme à l’encontre du reste de la communauté humaine. Peu importe que le coupable soit le patron ou le banquier, dans leur tour d’ivoire, ils sont imprenables. Ce n’est pas le cas du manant payé 500 euros de moins mais qui lui n’a pas ses papiers.

 

Nous voilà dans une situation inédite. Tous les tenants de la ligne libérale inhumaine sont derrière Macron. Marine le Pen n’a qu’une chance de passer, c’est le désespoir absolu de tout le peuple de gauche, qui se reporterait sur elle, dans l’espoir vain d’anéantir le système. Faire table rase, en espérant que d’une élection de Marine le Pen sorte un pays ingouvernable, en état de quasi insurrection et pourquoi pas révolutionnaire. Un mouvement de masse est à l’œuvre chez le peuple de gauche. Ils veulent faire caler ce système en y jetant leurs propres sabots, désespérés qu’un jour la vie change vraiment. Le déluge salvateur, l’apocalypse politique pour qu’enfin la rue se réveille et fasse cette révolution inaboutie depuis deux siècles. Un sabordage électoral, pour que la cinquième coule, et qu’en émerge quelque chose de différent, en espérant que ce quelque chose soit meilleur…

C’est là, que la mémoire politique est importante. La politique du pire a toujours conduit la gauche aux portes des enfers. L’ennemi, est le capitalisme. Il a comme engeance le nationalisme le plus arriéré. Nous nous focalisons trop sur notre ennemi, cela a toujours été quand on est à gauche. Considérons nos amis, et nos forces qui résident dans les liens qui nous unissent, dans les repères historiques qui sont les nôtres. Nous n’avons qu’un seul ami politique et cet ami, c’est le peuple. C’est à lui que nous devons parler, c’est à lui que nous devons nous comparer en puisant en lui et en nous les programmes politiques les plus appropriés, en suscitant ce qui a depuis trop longtemps déserté le cœur des masses populaires, l’espoir. 9 millions de voix !! C’est le poids de notre espoir au lendemain de cette défaite. 9 millions de gens qui veulent vivre mieux et avec tout le monde. Pour la première fois depuis des années nous avons fait reculer le Front National dans les classes populaires et dans la jeunesse ! C’est une victoire invraisemblablement trop importante pour que nous nous focalisions sur nos ennemis. Nous avons suscité pour la première fois depuis des décennies un espoir fou et encore flou d’un autre demain. Nous devons garder cet espoir et puiser dans notre histoire politique les références les plus belles et les plus lumineuses. Nous n’en avons que trop pour nous complaire dans le pessimisme le plus noir qui nous pousserait à nous suicider pour éradiquer la grippe. Nous sommes le vaccin ! Nous avons Jaurès, Blum, Vallès, Louise Michèle ! Aujourd’hui nous avons la France Insoumise, des jeunes et dynamiques you tubers qui prennent possession des internets pour diffuser autre chose que des images de bombardements.

Laissons-les donc décider de qui sera le plus affreux, nous, nous devons nous occuper, comme des brancardiers généreux, de ceux qu’ils laisseront sur le côté, de ceux qui seront brisés par le travail, rejetés pour leur religion. Panser leurs plaies, leur parler de demain, de jours meilleurs qui inévitablement viendront car comble de joie nous n’en avons plus le choix. Nous sommes condamnés à être heureux ensemble, ou à disparaître chacun de notre côté. Il y a tant de motifs d’espérances dans ce vote. Comment regarder droit dans les yeux ceux, qui aux heures les plus noires de l’Occupation nazie, ont trouvé la force de résister et d’entrevoir l’aube là où il n’y avait que ténèbres. Si nous sommes leurs héritiers, et je le crois, nous trouverons la force des Jaurès pour dire non à la guerre, l’abnégation des Jean Moulin, pour dire non à la Nuit, et la joie de l’Enfant de Vallès pour aller le chercher, enfin, le beau Temps des Cerises.


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

67 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 25 avril 09:16

    Le vrai courage n’est pas de s’abstenir mais de voter maintenant Mme Le Pen, sans se soucier de son programme, mais pour montrer au Système qu’il reste des couilles en France. smiley


    • devphil devphil 25 avril 09:24

      @La mouche du coche

      C’est effectivement la meilleure manière de mettre à bas la fabrique du consentement.

      C’est aussi la meilleure manière de voir si cela peut changer quelque chose en votant Marine LePen , cela ne changera peut être rien ou au contraire cela peut mettre en lumière notre recul face à l’Europe et permettre un reveil de la France et de valeurs perdus depuis 40 ans par cette Europe refusé en 2005 par les Français.

      Avec Macron , c’est juste une changement de casting pour continuer encore plus fort et plus loin dans la destruction sociale.

      Voter avec ses convictions et choisir le mieux pour la France et ses habitants.
      Ne pas écouter le discours ambiant anti Lepen.
      Regarder et consulter les programmes des deux candidats.

      Faire son choix sans influence médiatique

      Philippe
       


    • 59jeannot 25 avril 10:49

      @La mouche du coche
      le mieux : 30% abstention ; 30% votes Blanc ; le reste pour un président de pacotille


    • alinea alinea 25 avril 12:05

      @59jeannot
      À mon sens ( et je suis d’accord sur vos souhaits de pourcentage) il vaut mieux que la pacotille soit Le Pen ; on lui interdit la majorité à l’Assemblée, c’est possible même probable sans trop se forcer. En revanche, Macron pacotille s’en fout, il aura la droite complexée et la droite décomplexée comme majorité.
      Et là nous sommes baisés et pas que pour cinq ans !!


    • JL JL 25 avril 12:41

      @ tous ceux qui ne veulent ni de Le Pen ni de Macron : 

       
       A chaque fois que vous déclarez voter contre l’un des deux, il y quelqu’un qui votera contre l’autre.
       
       Dit autrement, à chaque fois que vous déclarez voter pour lun, il y a quelqu’un qui vote pour l’autre.
       
       C’est pile poil ce que demandent le Système.

       Continuez !
       
       smiley

    • germon germon 25 avril 13:14

      @59jeannot

      Bonjour,

       Si Dieu existe, faite qu’il vous entende. Mais je me demande si 460 000 vote blanc de la France Insoumise et donc un élu par une TRÈS PETITE minorité de Français ne redorerait pas un petit peu notre image à l’étranger smiley
       Et tous ceux qui ont voté ’petit candidats’ (sans être péjoratif) en faisaient de même ?

       Le pied, je vous dit  smiley


    • germon germon 25 avril 13:23

      @germon

      Ah ! J’ai oublié :

      Je pense qu’il faut les laisser se décrédibiliser entre eux car je crois qu’on va assister à de très graves manifestations dans peu de temps et même à des événements brutaux.

      Pour moi voter blanc ce sera ne pas créditer cette escroquerie 


    • jambon31 25 avril 15:41

      @La mouche du coche
      C’est gros comment des couilles de mouches ?


    • jeanpiètre jeanpiètre 25 avril 18:27

      @jambon31
      Pas bien visible sur les fossiles


    • Dom66 Dom66 25 avril 19:18

      @JL

      Merci aux abstentionnistes et merci à tout ceux qui ont veautés Le pen, pour ces derniers ils n’ont pas encore compris que le FN sert à l’UMPS de repoussoir, il a été mis en valeur que pour ça, la preuve encore avec ce fameux front républicain, pour se taper 5 ans de Macron. Qu’ils comprennent enfin, que le FN ne sera JAMAIS au pouvoir en France



    • eric 25 avril 20:24

      @devphil

      Je suis d’accord.

      Par ailleurs, des « Fifies » abrutis assez arriérés pour répéter en boucle les accusation de fascisme à l’encontre de la famille ou du parti Le Pen incitent au mépris plus qu’à la pitié.

      Ce sont les même journalistes qui ont expliqué que vous étiez des « bolcheviques collectivistes bolivarien. »
      Qu’à ce titre votre incapacité à comprendre l’économie vous rendait dangereux pour le pays ; Vu la dernière ligne droite de la campagne, il n’est même pas exclu qu’il vous aient coûté une second place à ces élections...

      Et vous répétez benoîtement leur discours entendu, qui vise à nous faire croire que le fascisme, une idéologie raciale socialisto allemande, peut fleurir dans les familles de marin pécheurs breton.

      Cela ne s’arrête pas là ! Pour beaucoup d’entre vous, ces discours de vos grands frères et tuteurs intellectuels parviennent à vous faire croire que cela va être une grandiose résistance que de...vous abstenir.... ! les plus audacieux envisagent même de voter blanc !

      Vingt Dieux, j’aimerai pas vous avoir avec moi au maquis comme ont dit dans nos montagnes...

      Je ne m’étonne plus qu’il y ait si peu de gens de gauche dans la vraie résistance...

      Bah, vous vous rattraperez contre les abribus ou les distributeurs. Peut être même que vous irez jusqu’à brûler une ou deux voiture de prolo ou un flic électeur Fn pour faire bonne mesure...


    • Onecinikiou 26 avril 02:16

      @Dom66


      Le Front National sera d’autant moins au pouvoir que vous ne « veautez » pas pour lui alors que vous en avez l’occasion pour faire barrage à la Banque, monsieur l’hypocrite.

    • aliante 26 avril 04:42

      @alinea

      dans le contexte actuel,c’est illusoire de sous estimer les possibilités immenses
      que le Fn pourraient utiliser si il était au pouvoir
      je pense à l’article 16 qui donne au président tous les pouvoirs en cas de risque pour la sureté de l’état quand on pense au terrorisme qui plane en ce moment sur la métropole ,et la batterie de lois sécuritaires que Sarkozy et Valls ont mis en place
      j’ajoute que l’assemblée nationale ne peut pas s’y opposer sauf la conseil d’état après un certain laps de temps
      mais imaginer qu’elle peut en faire des choses pendant ce laps de temps


    • chantecler chantecler 26 avril 07:32

      @alinea
      Bonjour Alinéa ,
      C’est possible mis il faut s’organiser rapidement pour présenter un maximum de candidats « l’avenir en commun » aux législatives qui ne soient pas sous la houlette du PCF.
      Parce que je doute que les militants et les électeurs apprécient que P. Laurent et son parti tirent les marrons du feu insoumis .


    • Yvance77 Yvance77 25 avril 09:29

      Moi aussi, je suis favorable à ce que la blonde passe. Pas que je sois un fervent supporter de madame Le Pen, mais je suis surtout contre toute cette oligarchie financière qui nous en a fait voir de toutes les couleurs.

      Voter Macron c’est se rendre esclave et ceci hors de question... tout ceux qui ont combattu la politique scélérate de ce triste sire avec en point d’orgue la loi de « l’autre konnerie » doivent tout faire pour ne pas laisser le champ libre à toutes les dérives.

      • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 25 avril 16:49

        @Yvance77

        C’est vrai à condition de croire une politicienne professionnelle et avocate par dessus le marché !

        Vous savez vraiment pas comment ça marche l’oligarchie...


      • eric 25 avril 20:29

        @La Voix De Ton Maître

        Ça, c’est un discours de classe façon socialiste hollando-macronien : en substance, "les pauvres, les ouvriers, les prolos sont vraiment trop cons, et si il votent pour un candidat autre que le mien, c’est qu’ils sont intellectuellement nul. Ils croient une avocate. Et Mélenchon c’est pas un politicien professionnel ?

        Je vous rappelle que ces mêmes gens ont une fois voté tous ensemble avec des gens comme vous lors du référendum sur la constitution européenne et qu’à l’époque, vous ’aviez pas trouvé leurs suffrages abrutis...Bien au contraire.

        Je suis désolé, mais j’avais cru comprendre qu’à un moment, être censé être à gauche, il doit y avoir un minimum de solidarité avec les plus défavorisés.

        On peut effectivement aussi voter Macron ou s’abstenir..


      • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 25 avril 22:28

        @eric

        Ça, c’est un discours de classe façon socialiste hollando-macronien

        Non c’est juste le mien.

        en substance, "les pauvres, les ouvriers, les prolos sont vraiment trop cons, et si il votent pour un candidat autre que le mien, c’est qu’ils sont intellectuellement nul. Ils croient une avocate.

        Non, je connais même un prolos poète qui m’a ouvert les yeux. Mes parents étaient prolos.

        Et Mélenchon c’est pas un politicien professionnel ?

        Oui bien sûr, mais c’est un prof de philo. J’ai eu a faire aux deux, le prof de philo c’est plus tordu mais c’est pas payé à la demi-heure pour tordre le coup à la vérité vite fait bien fait devant un juge.

        Je vous rappelle que ces mêmes gens ont une fois voté tous ensemble avec des gens comme vous lors du référendum sur la constitution européenne et qu’à l’époque, vous ’aviez pas trouvé leurs suffrages abrutis...Bien au contraire.

        Je crois que vous sur-estimez votre capacité à lire dans le marc de café, et en plus j’ai voté Asselineau.

        Je suis désolé, mais j’avais cru comprendre qu’à un moment, être censé être à gauche, il doit y avoir un minimum de solidarité avec les plus défavorisés.

        Mais... je suis un défavorisé.


      • Etbendidon 25 avril 10:13

        Ouin ouin ouin, blablabla ASSEZ de pleurnicheries (C bien gaucho ça de toujours chougner)
        J’ai veauté merluche il n’est pas passé, on tourne la page
        Le Phi (symbole qui fait penser à un bras d’honneur voire une quenelle) c’est fini
        On passe au Pi (3,14) pour Patriotes Insoumis
        Je veauterai donc Trumpette le 5 mai contre l’oligarchie mondiale et les merdias
         smiley
        Et assez les pleurnicheries, regardez les achelineaux, ils pleurent eux avec leur score époustouflant
         smiley


        • leypanou 25 avril 11:13

          @Etbendidon
          Je veauterai donc Trumpette le 5 mai contre l’oligarchie mondiale et les merdias : oligarchie mondiale et dynastie familiale ce n’est pas kif-kif ?

          En tout cas, cet article fait réfléchir.


        • alinea alinea 25 avril 12:10

          @leypanou
          Ces gens-là existent déjà ; bon, nous ne savons pas si l’autorisation d’en être les multipliera mais Macron au pouvoir ne les empêchera pas !
          Une énorme abstention, blancs ou nuls, pas de majorité à l’Assemblée, des insoumis qui ne dorment pas...


        • Etbendidon 25 avril 15:28

          @leypanou
          Re bonjour
          Des fachos y en a partout meme à gauche
          Les soi-disants « antifas » sont de gauche ???
          Ils pulullent à Paris, Rennes et Nantes
          leurs parents sont medecins, avocats, écrivains (comme le fils bernanos)
          Ils ont meme brulé une libraire (dite d’extreme droite)
          Bruler des livres = autodafé
           smiley


        • Dom66 Dom66 25 avril 19:23

          @Etbendidon

          Moi aussi j’ai voté JLM, mais pas question de veauter pour deux merdes.

          Les moutons ont choisis Macron...et bien qu’ils en bouffe du Macron....2ème tour à la pèche.

           


        • eric 25 avril 20:33

          @Dom66

          Bravo ! Çà, c’est de la résistance !

          Les médias unanimement macrornistes vous ont dit de na pas voter pour le fascisme. Macron ou au pire l’abstention. Et vous vous vous exécutez courageusement et avec détermination !

          Ah si on était en 40, Avec des résistants comme cela, Hitler n’aurait même pas osé franchir la frontière...


        • Etbendidon 25 avril 23:02

          @Dom66
          Et Ben bonne peche
          Si vous pechez un maqueron vous pourrez le manger avec du vin blanc
          on appelle ça du maquereau vin blond
           smiley
          Voir mon post de 23h00 sur l’article de Verdi : BANDE DE CONS
           smiley


        • Dom66 Dom66 25 avril 23:53

          @eric
          NUL comme commentaire


        • eric 26 avril 15:16

          @Dom66
          Pourquoi ? Oui ou non 99% des français sont ils partis à la pêche à la bouffe à partir de 40 ?
          Je dis pas qu’ils avaient tort ou qu’ils avaient toujours le choix, mais que présenter cela comme des haut faits de résistance...


        • Ciriaco Ciriaco 25 avril 10:21

          Nous étions la crainte des pouvoirs néo-libéraux. Nous les avons vus lancer, ces 15 derniers jours, des attaques contre Mr Mélenchon, et, plus timidement - ces gens là ont toujours besoin de notre porte-monnaie, contre la France insoumise. Nous les avons vu choisir de nous combattre plutôt que de s’opposer au FN.


          Les jours qui viennent seront lourds à les voir se laver.

          • troletbuse troletbuse 25 avril 11:06

            Le système est à bout de souffle
            Oui mais on retrouvera les mêmes à l’assemblée qui voteront les mêmes lois pour la mondialisation. Je les imagine tous venir même en fauteuil roulant car ces politicards ont une vocation, que dis-je un sacerdoce. Se dévouer afin de ne pas tomber dans une misère noire. D’ailleurs il y aura toujours une majorité-très, très relative- d’imbéciles, d’ignares et de trouillards qui auront pitié d’eux et leur accorderont leur vote : smiley


            • alinea alinea 25 avril 12:12

              Bel article, l’auteur, on ne lâche rien.


              • colere48 colere48 25 avril 12:36

                Je ne pourrai jamais voter pour « macron »  !!


                • germon germon 25 avril 13:25

                  @colere48

                  Bonjour,

                  Et moi donc ! Et pas plus pour l’autre smiley


                • jaja jaja 25 avril 13:02

                  Ne rien lâcher comme le dit Alinea c’est déjà descendre massivement dans la rue le 1er mai pour refuser aussi bien le racisme et le fascisme que les politiques libérales dont Macron est le champion...
                  Le 7 mai pas de choix entre la peste et le choléra !


                  • germon germon 25 avril 13:28

                    @jaja

                    Bonjour,

                    Descendre dans la rue ? Ils s’en foute comme de leur première chemise faite sur mesure par un grand tailleur (vous voyez qui je vise ?)

                    MAIS AUX LÉGISLATIVES là on à encore un petit mot à dire, non ?


                  • jaja jaja 25 avril 13:32

                    @germon

                    Je crois à la rue et non aux urnes manipulées...Plus d’un siècle que vous prétendez changer la vie par la démocratie représentative, plus d’un siècle que l’on vous roule dans la farine !


                  • germon germon 25 avril 13:33

                    @germon

                    Si quelqu’un connaît l’URL de la France Insoumise ou on peu donner l’idée de son vote du deuxième tour, je suis preneur smiley


                  • germon germon 25 avril 13:37

                    @jaja

                     J’ai horreur de la violence qui permet qu’ une chose, autoriser l’Usage des forces de polices contre les gens du « peuple ». Car les autre ne manifestent jamais, sauf pour défendre leur privilèges.


                  • Sparker Sparker 25 avril 13:38

                    @jaja

                    Vous avez joué votre jeu en rapport avec votre histoire. Vous ne vous en êtes pas libéré le temps d’une élection, comme d’autres.
                    Si la FI était passée ne me dites pas que vous ne vous en seriez pas réjoui et aurait voté pour elle au deuxième.
                    Même Besancenot l’a dit.
                    Maintenant on vous attend pour la suite, un mouvement est là, il y a du monde engagé (20%) et qui pour certains se déplacent dans la rue.
                    Allez vous soutenir le mouvement ou mieux l’aider et participer ou continuer à faire les gazelles ?


                  • jaja jaja 25 avril 13:51

                    @Sparker

                    Effectivement j’aurai préféré le vote Mélenchon au vote le Pen-Macron... Mais là vous me faites marrer... Comme si nous serions absents de la rue où on aimerait bien que vos 20% de votants soient tous.... On ne vous a pas attendus...

                    Je l’ai dit le 1er Mai on y sera mais sur nos bases... Pas de ralliement aux sociaux-démocrates de la FI ou du PS... Pas de drapeau bleu, blanc, rouge dans notre cortège, pas de Marseillaise mais l’Internationale... et ce seront nos slogans qui seront scandés derrière nos banderoles...

                    Voilà... Maintenant si vous vous décidez à vraiment combattre ce système on verra... Mais quand on voit la pratique de certaines municipalités où siège le PG (comme à Grenoble, par exemple, qui envoie les flics contre les travailleurs en lutte) on ne peut qu’être dubitatifs...


                  • Vipère Vipère 25 avril 13:54

                    @jaja


                    Vous y serez à la rue le 1er mai, comme tous les ans ! smiley

                    what else ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Across The Star


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès