• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le trouillomètre à zéro

Le trouillomètre à zéro

JPEG

Invité de CNEWS à débattre de la pertinence sanitaire d’une reprise des classes le 11 mai, un intervenant lambda se permettait d’interrompre une présentatrice bêta en lui rappelant que même sous la menace des bombes de la Luftwaffe, les petits Anglais continuaient d’aller à l’école, et leurs aînés de vaquer à leurs occupations. Du 15 septembre 1940 au 10 mai 1941, les bombardements firent un total de 50 000 morts chez les Londoniens, exhortés jour après jour par leur fantasque Prime Minister à continuer à vivre pour montrer à Hitler et sa bande de fous furieux que la nation britannique ne plierait jamais.

On ignore ce qu’auraient décidé Boris Johnson, Tony Blair ou Margaret Thatcher devant pareil épreuve. Ce qu’on sait en revanche, c’est que l’Angleterre n’a pu continuer à résister pour offrir une plateforme au débarquement allié trois ans plus tard qu’en faisant tourner la machine, non pas au ralenti d’ailleurs, mais en mode économie de guerre.

 

L’Anglais de 2020 n’est probablement pas l’Anglais de 1940 mais les petits enfants, eux, n’ont pas changé. Ils n’ont peur de rien à part du loup, et se réjouissent pour la plupart de retourner à l’école pour apprendre, jouer et retrouver leurs copains et leurs copines. Ceux qui ont peur, le trouillomètre à zéro même, ce sont leurs parents, leurs professeurs, leurs directrices d’école, le ministre de l’Education Nationale, lui qui rappelle d’ailleurs si brillamment que la reprise des classes se fera à titre facultatif mais que l’école demeure bien sûr obligatoire.

Dans l’attente de masques, de tests fiables et de capacités hospitalières portées à un million de lits en soin intensif, la France de 2020 redoute le réveil brusque et meurtrier de la chaîne de contaminations qui conduira à nouveau la nation dans l’enfer du Covid 19 qui, rien que dans la capitale, a déjà coûté la vie à 1300 personnes, soit 0,0006% de la population parisienne.

 

N’en doutons pas une seule seconde. Dès le 11 mai à 08:30, les médias seront aux aguets. Combien de petits Schtroumpfs noirs vont-ils trouver à mordre de petits Schtroumpfs bleus qui mordront à leur tour le professeur Gargamel, qui éternuera sur Madame Mim, qui touchera la boîte à gants de la voiture de Monsieur Pot de Colle qui prendra l’ascenseur avec Mademoiselle Ménage qui se lavera mal les mains avant d’aller nettoyer les vitres chez Monsieur Dur Au Mal, 92 ans, cardiaque et diabétique ? Que la courbe reparte à la hausse et que les hospitalisations augmentent de 2% et le coupable sera tout désigné : la société française, dilettante et indisciplinée, irrespectueuse du personnel soignant et ne pensant qu’à sa gueule, son loyer à payer, ses gamins à éduquer, ses steaks à acheter et tutti quanti.

On connaissait le serial killer cagoulé qui tuait cinquante élèves dans un lycée américain. Voici venu l’âge des cinquante meurtriers se refilant le fusil l’un à l’autre, comme les Londoniens de 1940 se passaient les seaux d’eau pour éteindre les incendies, pour assassiner de sang froid en bout de chaîne un pauvre grabataire qui n’avait rien demandé. L’enfant appelé à la barre des accusés aura beau dire « Mais j’y suis pour rien, moi », on lui rétorquera : « Si ce n’est toi, c’est donc ton frère, ou bien tes parents, ou bien ton professeur. Qu’on le pende, celui-là, et qu’on renvoie ces sales mioches à la niche ! Qu’on leur fasse lire, à ces braillards, Les Animaux malades de la Peste et ils comprendront à quoi ils ont affaire. »

 

En étudiant le cas d'un enfant de neuf ans atteint du coronavirus aux Contamines-Montjoie en Haute-Savoie, les chercheurs ont découvert qu'il n'avait infecté absolument personne dans les trois écoles et le club de ski qu’il aurait fréquentés alors qu'il était malade. Ce sont les résultats d’une nouvelle étude parue le 11 avril dans la revue Clinical Infectious Disease, relayée partout dans le monde sauf dans les médias apôtres du Tous aux abris, slogan des temps modernes dont la manne financière, on s’en doute, est loin d’être négligeable. Faire peur pour mieux vendre, ou mieux se faire élire, voilà qui n’offre rien de nouveau dans le paysage merdiatico-politique de nos sociétés contemporaines. Mais faire peur à ce point ? Diantre. Dans quel cauchemar vivons-nous ?

 

La réponse est simple : un cauchemar médiatique qui a déteint sur l’ensemble de population, comme la psychose autour du VIH à la fin des années 1980. A force de crier au loup, on finit par en voir deux, puis trois, puis quatre, sans qu’il n’y ait plus dans la jungle aucune place pour les jaguars, les serpents, les araignées, les moustiques, les frelons, les fourmis rouges et tout ce que tue chaque année en France 150 000 seniors dans les EHPAD.

Le docteur Olivier Dubois, médecin psychiatre sans aucune épaisseur médiatique et ni crédit intellectuel auprès des populations apeurées, a récemment écrit ceci :

« Tenter de relativiser est une chose, vivre la réalité en est une autre. Sans ambiguïté, la peur nous envahit ; elle nous dépasse ; elle est bien plus puissante que notre raison. Elle fonctionne telle une allergie qui, prévenue préalablement d'un danger, se réactive sans discernement à l'occasion de la réapparition du corps étranger. »

Les Anglais de 1940 n’ont pas cédé à la peur ni à la panique quand le danger s’appelait Adolf Hitler, mais leurs dirigeants n’étaient pas les mêmes. Leurs médias étaient d'une autre trempe. Leurs hôpitaux n’étaient pas de la même trempe. Leurs médecins et leurs infirmières n’étaient pas les mêmes. Leurs cœurs n’étaient pas les mêmes. Les Français de 2020, eux, téléphonent aux Urgences pour un ongle incarné, se font prescrire des antidépresseurs et des arrêts de travail dès que leurs idées virent au noir. Dans le même temps, on les fait complices depuis 50 ans de toutes les famines, de toutes les guerres, de toutes les erreurs commises par leurs aînés. Une pandémie plus tard, pas étonnant de les voir boire au biberon, comme ces bébés des pouponnières du troisième Reich, le story-telling apocalyptique infantilisant et culpabilisant d’une bande d’experts de la fin du monde, lesquels, ont passage, n’ont rien perdu dans cette crise si ce n’est leur crédibilité.

De ce côté-là, pour l’instant rien n’est joué, mais… Rira bien qui vivra le dernier.


Moyenne des avis sur cet article :  3.76/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

309 réactions à cet article    


  • BA 27 avril 2020 08:28

    Dimanche 26 avril 2020 :


    Le syndicat des médecins généralistes MG France balance une bombe : en France, les chiffres des morts du coronavirus sont complètement sous-estimés.


    Aux chiffres officiels du gouvernement français, il faut ajouter 9000 morts du coronavirus qui sont décédés à leur domicile.


    En clair : depuis le début de l’épidémie, 32 000 Français sont morts du coronavirus.


    https://www.lejdd.fr/Societe/environ-9000deces-adomicile-selon-mg-france-la-france-est-lun-des-pays-les-plus-touches-3964395



    • Pierre Chazal Pierre Chazal 27 avril 2020 08:46

      @BA C’est une bombe très relative, surtout quand on connaît les apparatchiks du JDD. C’est le genre de story telling qui va continuer à laminer et à saper le courage et la confiance du peuple et retardern sinon empêcher le sursaut individuel et collectif qui s’impose pour nous sortir de ce merdier. « La meilleure forteresse des tyrans, c’est l’inertie des peuples », disait Machiavel. La menace du Covid 19 a pour but de maintenir cette inertie pour étouffer dans l’oeuf toute idée de révolte contre l’ordre établi.
      Dans ces 30 000 Français, le professeur Raoult se poserait la question : combien de pneumopathies, de syndromes viraux, de grippes carabinées NON comptabilisées par l’Ordre Sanitaire ?


    • troletbuse troletbuse 27 avril 2020 10:49

      @BA
      En France, 600 000 décès par an, ce qui donne 1650 par jour. Je dis bien en moyenne car la grippe sévit plutôt en hiver et au printemps..
      Hier 250 décès dus au corona, pour les1400 autres, ce n’est pas grave.
      Cherchez l’erreur


    • Fergus Fergus 27 avril 2020 11:02

      Bonjour, BA

      Ce n’est pas « une bombe », ce fait est connu depuis le début.

      Le problème est qu’il est quasiment impossible de faire remonter le nombre des décès à domicile imputables au Covid-19. Pour savoir ce qu’il en aura été de la surmortalité, il faudra comme pour la canicule  attendre de comparer les statistiques macabres de l’année 2020 à celles des années ordinaires au plan sanitaire.


    • Steph87 27 avril 2020 14:54

      @BA
      Il y aurait 32 000 morts en France
      Il y aurait 6% de la population infectés soit 4 millions de personnes : 0,8%.


    • logan 27 avril 2020 17:08

      @Fergus
      Les statistiques de la surmortalité ne serviront à rien car situation très différente les gens vivent avec arrêt important de l’activité économique / des transports / et ce qui fonctionne pour le covid fonctionne pour la grippe etc ...


    • Eric F Eric F 27 avril 2020 19:01

      @Pierre Chazal
      " La menace du Covid 19 a pour but de maintenir cette inertie pour étouffer dans l’oeuf toute idée de révolte contre l’ordre établi« 
      C’est toujours la même rengaine, comme s’il y avait eu une intentionnalité de Macron dans une épidémie mondiale dans laquelle des dizaines de pays de tous continents et orientations politique ont mis en place un confinement plus ou moins général. Or il apparait évident pour qui a suivi au jour le jour qu’il y a eu erreur de prévision et absence d’anticipation, puis panique des »autorités médicales" qui ont poussé le gouvernement à prendre des mesures conduisant à la mise à l’arrêt du pays (ce n’était pas l’intention de Macron dans son discours du 12 Mars, il a du plier dans son discours du 16 Mars, mais en s’efforçant -souvent en vain- de faire reprendre l’activité dans certains secteurs.


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 27 avril 2020 22:16

      @Fergus

      Exact, pour l’instant en Belgique, inexplicablement, c’est impossible et les chiffres sont pourtant clairement maquillés, au point qu’on peut se demander s’ils n’ont pas cumulés leurs « morts covid » au total qui leur était rapporté...

      Sinon, ben c’est plus ou moins la peste, ici, et on sera tous très morts d’ici six mois au plus. Au secouuuuuurs !


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 27 avril 2020 22:19

      @logan

      Les statistiques de la surmortalité ne serviront à rien

      Faux, la Hollande, la Suède et la Finlande par exemple n’ont pas confiné, du coup leurs données seront des plus pertinentes, et elles vont filer des sueurs froides aux salauds qui se sont permis de détruire l’économie réelle pour pouvoir attribuer à une pandémie hypothéthique l’effondrement du système capitaliste en bout de course.

      Sur cette page vous avez les chiffres notamment pour la Suède... Une bonne grippette en somme.


    • Eric F Eric F 27 avril 2020 23:10

      @Philippe Huysmans
      l’épidémie n’a pas frappé tous les pays aussi sévèrement, certains ont eu des foyers d’infection denses (ayant passé le seuil critique d’embrasement) risquant de se propager dans tous le pays, et n’ayant pu isoler ces foyers, on été amenés dans l’urgence à confiner plus durement le pays, et cela sur divers continents. D’autres ont pu isoler le pays avant une contamination extérieure importante, et/ou anticiper des approvisionnements en protection, ils ont mis en place certaines mesures restrictives sans aller jusqu’au confinement général.
      Le système capitaliste aux Pays Bas est tout aussi capitaliste que celui d’Italie ou de France, c’est le contexte purement épidémique qui fait la différence. Les USA et le Royaume Uni , pays supercapitalistes s’il en est, avaient d’abord affiché leur volonté de ne pas confiner, mais ont eu une recrudescence épidémique les ayant amené à y procéder.
      Niveau d’une grippette en Suède ou au Portugal, mais bien plus grave en France où on dépasse 30 000 décès en intégrant ceux à domicile, et on n’est pas encore à la fin de l’épisode épidémique. La surmortalité pour le pays est de 25% entre le 1er mars et le 13 avril, bien plus forte dans les régions les plus touchée, quasi nulle dans d’autres régions.

      L’épidémie et les mesures prises ne « camouflent » aucunement une crise économique et financière, elles l’amplifient au contraire gravement.


    • troletbuse troletbuse 28 avril 2020 08:34

      @Eric F
      Bien sur que c’est une grippe.
      Bientôt, en F Rance, les 600 000 morts annuels seront tous morts du coronavirus.
      Un policier testé négatif est mort d’une embolie pulmonaire. Mais les symptômes laissent penser que c’est le corona. Pas de problème on va dire qu’il est mort du coronavirus. Je me demande même si les autres pathologies existent encore. On nous aurait menti ?
      https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/coronavirus-rudy-lewandoski-commissaire-police-lens-est-mort-suites-du-covid-19-1821328.html


    • troletbuse troletbuse 28 avril 2020 08:38

      @troletbuse
      Apparemment, il ne mentent pas en Suède.

      L’écrivain suédois Per Olov Enquist est mort à l’âge de 85 ans

      En F Rance il serait mort du Corona

      https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2020/04/27/l-ecrivain-per-olov-enquist-est-mort_6037861_3382.html


    • Eric F Eric F 28 avril 2020 09:55

      @troletbuse
      L’épidémie frappe moins la Suède ou la Finlande qu’elle ne frappe les pays latins, cela ne se réduit pas à la manière de comptabiliser, même si certains pays majorent, et d’autres minorent (il faudra comparer la surmortalité globale sur tout Mars-Avril dans chaque pays, en France c’est de l’ordre de 25%). Même entre pays latins, pourquoi l’Espagne est-elle tant touchée et le Portugal si peu ? on ne peut pas alors incriminer des caractéristiques génétiques, de mode de vie (alimentation, médication, tempérament...), ou climatiques.
      Il y a donc bien des caractéristiques propres au cheminement d’une épidémie, et on constate que la baisse drastique des mouvements de population en Mars a « gelé » la situation : certains pays avaient alors des foyers actifs, d’autres non. On le voit même en France, entre la moitié Nord-Est et la moitié Sud-Ouest. Or juste avant le confinement, on parlait de « progression vers l’Ouest » de l’épidémie, qui a été stoppée.
      Alors en Suède, OK, c’est comme une grippette, et dans le département de la Lozère, c’est encore moins qu’un rhume ...tant qu’on reste sous le seuil d’embrasement épidémique.


    • pemile pemile 28 avril 2020 10:11

      @Eric F « L’épidémie frappe moins la Suède ou la Finlande qu’elle ne frappe les pays latins »

      Mais la Suède compte de 3 à 6 fois plus de décès par millions d’habitants que ses deux voisins du nord, Norvège et Danemark smiley

      « Alors en Suède, OK, c’est comme une grippette »

      Le Suède est dans le top sept des pays au monde pour le nombre de décès par habitant.


    • troletbuse troletbuse 28 avril 2020 12:17

      @troletbuse
      Pourquoi l’Espagne est-elle tant touchée et le Portugal si peu ?


      Je fais la réponse à neuneu.
      Parce qu’ils n’ont pas la même langue  smiley


    • simir simir 28 avril 2020 17:20

      @Fergus
      Bonjour Fergus.
      Si votre explication est valable alors que l’on arrête de dire que la Chine triche.


    • Eric F Eric F 28 avril 2020 17:22

      @pemile
      J’ai évoqué la Suède car elle est donnée comme exemple de pays n’ayant pas confiné, mais votre remarque va dans le sens général de mon propos : certains pays sont plus ou moins touchés, et ont adapté leurs mesures à l’intensité de l’épidémie, avec des résultats plus ou moins convaincants.
      Mais on ne peut pas comparer un pays épargné pour diverses raisons à un autre touché de plein fouet par des foyers intenses.


    • Et hop ! Et hop ! 29 avril 2020 07:07

      @Fergus

      Les statistiques de l’INSEE qui enregistrent tous les morts chaque jour, montrent qu’il y en a moins en Janvier-Février-Mars 2020 que les années précédentes.

      Donc il n’y a PAS eu de surmortalité due au Coronavirus.


    • chantecler chantecler 29 avril 2020 07:33

      @Et hop !
      Sauf que les statistiques INSEE sont faites à partir de données fournies localement et avec l’aval de l’exécutif .
      Donc il vaut mieux attendre avant d’en tirer des conclusions .


    • nono le simplet bientot vacciné nono le simplet 29 avril 2020 07:43

      @Et hop !
      qu’il y en a moins en Janvier-Février-Mars 2020

       smiley avec aucun mort en janvier et 2 en février du corona y avait pas besoin de l’INSEE pour faire la conclusion ... 3512 en mars ... passons ... 20137 hier en avril + 2 jours, ça devrait se remarquer « un peu » ...


    • Et hop ! Et hop ! 29 avril 2020 10:16

      @chantecler

      Ce sont tous les morts enregistrés chaque jour par l’état-civil de toutes les mairies, donc c’est un chiffre brut sans manipulation.

      Il y a eu moins de morts en janvier-février-mars 2020 que les années précédentes, donc il n’y a pas de surmortalité due au coronavirus ou à n’importe quelle autre cause.


    • Et hop ! Et hop ! 29 avril 2020 10:18

      @nono le simplet

      Les chiffres de l’INSEE sont ceux de tous les morts quelque soit la cause, ils montrent qu’il n’y a pas de surmortalité en France par rapport aux autres années, c’est tout.

      Les morts de la grippe des autres années ont été remplacés par ceux du coronavirus.


    • chantecler chantecler 29 avril 2020 10:27

      @Et hop !
      Incroyable !
      Ignorez-vous que plein de (petites) ? mairies actuellement sont fermées ?


    • Et hop ! Et hop ! 30 avril 2020 13:49

      @chantecler

      Les morts sont enterrés dans les cimetières, la paperasserie est faite, l’état-civil marche.


    • devphil30 devphil30 27 avril 2020 08:53

      "Les Anglais de 1940 n’ont pas cédé à la peur ni à la panique

      "

      A ce moment quel était le discours du gouvernement ?

      Le mot d’ordre était résistance pour vaincre le mal.

      Aujourd’hui quel est le discours du gouvernement ( partout dans le monde ) ?

      Cachez vous pour vaincre

      Ce sont les masses médias aux ordres qui distillent le comportement général de la société.

      Aujourd’hui notre petit confort nous empêche de nous défendre et pour vaincre on nous demande de rester chez nous pour ne pas croiser le virus.

      On fond de nous même nous espérons que le virus partira ailleurs.

      La majorité des personnes sont angoissés à l’idée de ressortir , cette psychose a été mise en place pour les gouvernements du moins ils n’ont rien fait pour la combattre.

      On peux se demander où se trouve la part de psychose voulue et entretenue par les gouvernements et la part d’amateurisme qui combat sa propre incompétence avec créant un climat de peur.

      Et pourquoi autant de morts attribués au virus ce qui discrédite les gouvernements , il voudrait masquer leur incompétence la première idée serait de réduire au maximum les morts du au virus ....

      La nous assistons à une course aux chiffres les plus importants possibles donc où se trouve la logique , la raison et le but caché

      https://reseauinternational.net/un-medecin-californien-declare-que-le-taux-de-mortalite-du-covid-19-est-inferieur-a-0-1-et-que-des-medecins-ont-ete-obliges-de-porter-un-diagnostic-de-covid19-alors-quils-netaient-pas-daccord/

      https://lesmoutonsenrages.fr/2020/04/26/lock-step-covid-19-la-fondation-rockefeller-avait-tout-prevu-en-2010/


      https://reseauinternational.net/demystifier-les-statistiques-sur-le-coronavirus-a-lire-attentivement-les-risques-sont-excessivement-faibles/

       


      • chantecler chantecler 27 avril 2020 09:22

        @devphil30
        Salut,
        Je n’écris pas cela pour toi ....
        ...
        En 40 notre pays était écrasé puis occupé par les troupes nazies et allemandes .
        Il restait au pays à acclamer un chef , à l’affût , qui promettait de les protéger en collaborant .
        Le Anglais , dans leur île , n’ont pas subi ce déferlement .
        Ils ont été certes très menacés , mais un bras de mer les défendait .
        Leur aviation , avec de nombreux alliés , et aux prix de sacrifices immenses , ont pu repousser l’invasion .
        ...
        Reste à répéter ce qui s’est dit mille fois : pour P. Pétain et sa clique d’E.D qu’il représentait , pensaient et disaient « mieux vaut Hitler que le Front populaire ou les »bolcheviques« et ont espéré jusqu’au bout qu’ Adolf , fidèle à ses engagements attaqueraient en premier l’URSS ou même renonceraient à leur velléité d’attaque...
         »Drôle de guerre« ....
        Manque de bol ils n’avaient pas compris ni lu »Mein Kampf" qui vengeait la défaite de l’Allemagne , non acceptée et le traité de Versailles qui avait donné des boutons à l’Allemagne entière .


      • devphil30 devphil30 27 avril 2020 09:35

        @chantecler

        Pas de soucis , nous sommes pour échanger

        L’Angleterre à quand même subi des bombardements aériens très importants , puis vers 1944 le V1 suivi des V2

        Le sens de l’article,que j’ai beaucoup apprécié comme les autres articles de Pierre Chazal , évoque la perception et la réaction face au danger.

        En mettant en relation les bombardements autrement plus dangereux et meurtriers que ce virus , il aborde notre attitude face au danger.

        Certains dans leurs commentaires n’ont rien compris mais cela ne m’étonne pas et la seule chose qu’il ait pu écrire relève du caniveau comme à l’habitude.

        Je trouve l’approche de l’auteur très intéressante car à mon sens nous sommes dans le cas d’une manipulation sur cette histoire de virus.

        Mortalité très faible et imputable à des personnes fragiles
        Matraquage médiatique
        Confinement contraire au bon sens

        Ceci dans une perceptive plus large de contrôle accrue sur les populations

        https://reseauinternational.net/coronavirus-et-dictature/

        https://lesmoutonsenrages.fr/2020/04/26/lock-step-covid-19-la-fondation-rockefeller-avait-tout-prevu-en-2010/

        https://reseauinternational.net/demystifier-les-statistiques-sur-le-coronavirus-a-lire-attentivement-les-risques-sont-excessivement-faibles/

        https://reseauinternational.net/un-medecin-californien-declare-que-le-taux-de-mortalite-du-covid-19-est-inferieur-a-0-1-et-que-des-medecins-ont-ete-obliges-de-porter-un-diagnostic-de-covid19-alors-quils-netaient-pas-daccord/

        Je souhaite vivement qu’une prise de conscience mondiale modifie le désinformation actuelle
        Toutefois je vois bien dans les contacts que j’ai que à défaut de virus covid 19 , c’est surtotu le virus de la manipulation des esprits qui est le plus pernicieux.

        Un peu d’espoir
        https://reseauinternational.net/la-plupart-des-americains-ne-prennent-plus-au-serieux-le-covid-19/


      • Pierre Chazal Pierre Chazal 27 avril 2020 10:03

        @devphil30
        Nous sommes en accord sur tout. La confusion horizontale (climat de défiance entre les uns et les autres) est entretenue au service d’une verticalité de l’exercice du pouvoir et de l’information. 


      • chantecler chantecler 27 avril 2020 10:10

        @devphil30
         smiley
        Oui, évidemment ,
        Mais je n’ai écrit qu’un commentaire succinct .
        pas un article historique , pas un livre d’histoire !
        cdt.


      • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 27 avril 2020 22:21

        @chantecler

        Faut dire que sur le traitement qu’on a fait aux Allemands après guerre (y compris nous les Belges), on a été plus que crapuleux, il fallait s’attendre à un retour de bâton. Sur le reste, bonne analyse.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 avril 2020 22:34

        @Philippe Huysmans

        Bonne réponse d’un flamingant ...lol


      • chantecler chantecler 28 avril 2020 07:16

        @Philippe Huysmans
        Vous pouvez développer .
        Car je n’ai pas souvenir d’un traité de Versailles soi disant ignoble ou de traité de paix tout court .
        Ni que les Allemands aient pris des gants dans leur guerre à l’est .


      • Eric F Eric F 28 avril 2020 10:19

        @chantecler
        En fait, les allégations sur le traité de Versailles n’étaient que des prétextes. En effet, contrairement à l’Autriche-Hongrie et l’Empire Ottoman qui ont été disloqués après la première guerre mondiale, l’Allemagne n’a pas été démantelée, certains territoires frontaliers ont été restitués, et la Pologne a été reconstituée.
        Et les « fameuses » réparations n’ont été payées qu’à 17%, ce qui veut dire que la France n’a jamais été indemnisée des dommages subits, alors qu’elle a du rembourser ses dettes de guerre.
        Un aspect anecdotique, est que la langue anglaise a fait son entrée en tant que langue diplomatique au côté du français dans ce traité, elle l’a ensuite supplanté.

        Autre point, la non moins fameuse inflation allemande des années 20 avait été jugulées avant la montée du nazisme, mais il y a eu ensuite une politique du mark fort à la fin des années 20 qui a ruiné la compétitivité allemande, la rendant plus vulnérable à la crise mondiale du début des années 30.

        L’histoire est faite de paradoxes et de mystifications....


      • simir simir 28 avril 2020 17:30

        @Philippe Huysmans

        Le traitement qu’on a fait aux allemends après la guerre ??
        je croyais que l’on avait annulé 70 % de leur dette en 53 ou 57 je ne sais plus.


      • chantecler chantecler 29 avril 2020 10:39

        @Eric F
        Absolument !
        .....
        Puis de marks papier , décidés par le patronat qui ne voulait rien lâcher sur les indemnités , qui avaient pour vocation à être dévalués .
        Et « on » nous parle sans arrêt de la dévaluation , obsession des Allemands toujours actuelle .
        Ca nous est arrivé de dévaluer ...
        En ces temps là c’était un correctif :
        ....
        Une monnaie trop forte entrainait un fort développement du chômage .
        La dévaluation boostait les exportations et le travail .
        Et entre les deux les salaires suivaient plus ou moins pour rattraper le niveau de vie .
        Bref, il n’y a avait que les possédants et les actionnaires qui y perdaient un peu ....
        Sujet traité d’ailleurs dans le fameux film avec J. Gabin, B. Blier , etc et le discours de départ du président du conseil (J. Gabin) qui met le nez dans la merde de tous ces députés , politicards et hypocrites émargeants à des tas de conseils d’administration et défendants uniquement leur position sociale et leurs fortunes .....
        Les 30 glorieuses ont été construites là dessus .



      • dimitrius 27 avril 2020 08:55

        Il me semble qu’il est plus difficile de se battre contre un ennemi silencieux et invisible . Quand à la peur seul les fous en sont exempts . Faire un parallèle avec la WWII est ridicule et l’auteur dans son desoeuvrement de confinement en profite pour nous faire un n’article pour se faire plaisir.
         


        • Pierre Chazal Pierre Chazal 27 avril 2020 09:12

          @dimitrius Ma mère, ma grand-mère et ma grande tante doivent être folles. Je leur rends visite depuis un mois et demi pour leur apporter des provisions, des médicaments, du réconfort et pour qu’elles puissent voir leur fille / petite fille / petite nièce. Il y a peur et peur, et l’ennemi silencieux est celui qui hante votre tête et vous frappe d’inertie. 
          « La meilleure forteresse des tyrans, c’est l’inertie des peuples » Machiavel


        • devphil30 devphil30 27 avril 2020 09:37

          @Pierre Chazal

          La discussion avec dimitrius relève de la gageure tellement ses messages sont détestables tant sur le fond que sur la forme.

          Son expression est basée sur l’insulte et l’agression permanente.


        • Fergus Fergus 27 avril 2020 11:08

          Bonjour, devphil30

          « Son expression est basée sur l’insulte et l’agression permanente »

          C’est souvent vrai, mas ce n’est pas le cas en l’occurrence. Dimitrius a réellement peur de ce virus, et en cela il rejoint de très nombreux Français qui ne sont pas plus rassurés que lui. L’expression de cette peur qu’il ressent est donc légitime et ne doit pas, à mon avis, être moquée !


        • Alain 27 avril 2020 17:11

          @Pierre Chazal
          Machiavel dit des choses, c’est bien. Mais dans cette crise, on peut trouver tout et son contraire car.... si en France, on fait une étude sur un enfant qui ne contamine personne donc...pas de danger.
          En chine, on trouve une étude qui dit danger :
          https://www.les-crises.fr/50-des-enfants-contamines-l-ont-ete-sous-une-forme-moderee-a-grave-dont-5-sous-une-forme-severe-selon-une-etude-chinoise/

          Et puis, en France, on a aussi çà dans l’oise :
          https://www.les-crises.fr/dans-un-lycee-de-l-oise-le-coronavirus-a-touche-409-des-eleves-et-des-professeurs/

          Ne parlons pas des statistiques qu’on peut manipuler comme on veut :
          Par exemple, si on prend nb de morts sur population totale, on a des 0,0000XX% mais si on prend nombre de personnes rentrant à l’hopital, nb de morts et nombre de guéris on peut dépasser les 25% dans certains pays :
          https://www.dedefensa.org/article/moutures

          Bref, dans ce pays, nous avons 65 millions de personnes qui savent EXACTEMENT grâce à LEUR chiffre trouvé sur le net la plupart du temps ce qui FAUT absolument FAIRE.
          En fait, prenons un réparateur de vélos, mettons le en lumière et vous obtiendrez dans les jours suivants 65 millions de réparateurs vélos qui à grand renfort de liens et de vidéos vous démontreront A+B que ce réparateur ne sait pas réparer.
          De même, prenez une cuisinière faisant un gateau, mettons la en lumière et vous obtiendrez dans les jours suivants 65 millions de patissiers qui vous diront que pour le gateau, il fallait 5 oeufs au lieu de 3 et 40g de farine au lieu des 200g de la cuisinière.
          C’est là, toute la magie d’internet.

          Imaginez ce qu’aurait pensé Simone Weil de l’internet :
          https://www.partage-le.com/2020/04/20/lhumanite-contemporaine-tend-un-peu-partout-a-une-forme-totalitaire-dorganisation-sociale-par-simone-weil/


        • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 27 avril 2020 22:22

          @Pierre Chazal

          Je confirme, argumenter avec Dimitrius revient à se masturber avec une râpe à gruyère, vous allez dépenser beaucoup d’énergie pour n’en tirer que peu de satisfactions...


        • Eric F Eric F 28 avril 2020 11:46

          @Pierre Chazal
          "« La meilleure forteresse des tyrans, c’est l’inertie des peuples » Machiavel

          "
          Concrètement, que préconisez vous qui s’oppose à l’inertie ? Briser massivement le confinement ? se presser dans le métro sans masque, s’entremêler dans de grandes fiestas sur les places publiques ; car si ce n’est qu’une peur sans fondement qui hante les têtes, pourquoi se retenir ?

          En tout cas, vous ne cautionnez pas les appels au boycott de la reprise des classes et du travail le 11 Mai au prétexte que les autorités braderaient la santé du peuple !


        • simir simir 28 avril 2020 17:34

          @Fergus
          Le type qui un a un QI disons acceptable peut la raisonner sa peur, surtout s’il vient sur ce site.


        • ZXSpect ZXSpect 27 avril 2020 08:57

          .

          La spécificité de cette épidémie est la rapidité de sa progression et le risque de saturation des services de réanimation. Cette problématique a été analysée à l’identique par la très grande majorité des pays qui ont opté pour le confinement afin ralentir le recours à la réanimation.

          .

          Le bilan meurtrier du coronavirus sur la durée ne devra pas faire oublier le nombre potentiel de malades qui auraient pu ne pas être hospitalisés lors des pics de contamination et seraient morts aux portes des services de réanimation.

          .

          Mais le conspirationnisme de l’auteur lui fait dire « Faire peur pour mieux vendre, ou mieux se faire élire, voilà qui n’offre rien de nouveau dans le paysage merdiatico-politique de nos sociétés contemporaines. Mais faire peur à ce point ? Diantre. Dans quel cauchemar vivons-nous ? »  smiley

          .


          • Pierre Chazal Pierre Chazal 27 avril 2020 09:08

            @ZXSpect Preuve par 3 de la redoutable efficacité de la propagande en cours. La saturation des services de réanimation, et les morts qui en découlent, proviennent de quoi ? 
             Non dépistage, dès le début de l’infection, des personnes à risque. Quand 100 personnes se ruent en même temps aux Urgences, pas étonnant que les médecins soient un peu perdus.
             Traitement pratiqué par l’immense majorité des pays du monde, refusé par la France au nom d’un verticalisme protocolaire qui nous caractérise à tous les niveau de la société.
             Matériel inadéquat dans les hôpitaux (cf l’affaire des respirateurs) et épuisement mental et physique du personnel soignant


          • ZXSpect ZXSpect 27 avril 2020 09:16

            @Pierre Chazal

            oui, le confinement est un pis-aller pratiqué par immense majorité des pays du monde puisqu’il faut pallier les lacunes sanitaires que vous relevez chez nous et dans la majorité des pays 


          • Pierre Chazal Pierre Chazal 27 avril 2020 09:22

            @ZXSpect Je l’ai pensé, je commence à douter. Le confinement en France a été l’un des plus lourds du monde, et le taux de mortalité hospitalier est le plus haut du monde avec l’Italie. Le problème du Covid 19 n’est pas lié au « nombre de cas », mais au dépistage défaillant des cas nécessitant un traitement rapide, et donc à la mortalité anormale de cette pneumopathie en France et en Italie notamment. Les Suédois ne confinent pas, les Néerlandais confinent peu, les Suisses n’ont pas décrété le confinement généralisé et tous ces pays s’en sortent mieux.


          • ZXSpect ZXSpect 27 avril 2020 09:33

            @Pierre Chazal
            .

            « Le problème du Covid 19 n’est pas lié au « nombre de cas », mais au dépistage défaillant des cas nécessitant un traitement rapide » entièrement d’accord, mais quand on manque de test, quand aucun traitement n’a réellement fait la preuve de son efficacité, quand un vaccins éventuellement efficace ne sera pas disponible avant un an, le lissage des réanimations par confinement est un pis-aller…

            .

            On peut donc condamner, demander des comptes, mais sans suspecter une manoeuvre conspirationniste et sans comparer avec les bombardements de Londres


          • Pierre Chazal Pierre Chazal 27 avril 2020 09:56

            @ZXSpect Ma comparaison avec les bombardements de Londres, pour le coup, ont plus à voir avec nous, notre réaction et notre gestion de la « peur », qu’avec notre gouvernement qui l’entretient cela dit. Si nous continuons à être dans la peur, dans l’hystérie et si nous perdons le sens de la mesure, ce ne sont pas plus de vies qui seront sauvées, mais plus de vies qui seront détruites. Quant aux traitements, je sais si ils ont « fait leurs preuves », mais apparemment certains ont marché empiriquement et ont permis de sauver des vies, notamment dans les pays dits « pauvres » qui n’ont pas accès aux médicaments dits « de pointe ». La France, trop technocratique et aux élites trop frileuses, n’ont pas admis ce mode de fonctionnement improvisé, certes, mais efficace. Ils auront de gros comptes à rendre à ce niveau-là...


          • pemile pemile 27 avril 2020 10:16

            @Pierre Chazal

            La peur de contaminer « l’autre » n’est pas envisagée dans votre article et, si l’on suit votre raisonnement, c’est les « rebelles » des cités refusant le confinement ou roulant en moto sans casques qui sont les plus malins ?


          • Pierre Chazal Pierre Chazal 27 avril 2020 10:33

            @pemile Le problème n’est pas de « contaminer » l’autre, mais de ne pas contaminer la personne à risque. Nous connaissons plutôt bien le profil des personnes à protéger. Il ne sert à rien de bloquer à la base la chaîne de contaminations, c’est impossible et c’est trop tard. Il faut faire en sorte que le virus n’atteigne pas une personne âgée et/ou au système immunitaire très affaibli.


          • pemile pemile 27 avril 2020 10:45

            @Pierre Chazal « Le problème n’est pas de « contaminer » l’autre, mais de ne pas contaminer la personne à risque [...] Il faut faire en sorte que le virus n’atteigne pas une personne âgée et/ou au système immunitaire très affaibli »

            Oui, mais cela demande des tests généralisés, si vous êtes contagieux et asymptomatique, vous contaminez les personnes à risque sans le savoir en face à face, et aussi en contaminant des surfaces sans savoir qui va les toucher quelques heures plus tard.


          • Pierre Chazal Pierre Chazal 27 avril 2020 10:57

            @pemile
            Mais alors là on n’en sort pas et on n’en sortira plus. C’est le début d’une chaîne de suspicions sans fin absolument inconciliable avec l’idée même de vie en commun. Ou alors nous y renonçons complètement ?


          • pemile pemile 27 avril 2020 11:09

            @Pierre Chazal « Mais alors là on n’en sort pas et on n’en sortira plus. . C’est le début d’une chaîne de suspicions sans fin absolument inconciliable avec l’idée même de vie en commun »

            Vous prenez conscience que le problème ne peut se combattre aussi simplement qu’en parlant de trouillomètre à zéro ?

            Déclarer un « même pas peur » sur une menace que l’on ne connait pas, sans analyser les différents moyens de le combattre est tout sauf de l’intelligence.

            Le confinement à la française ne brille pas non plus par son intelligence, mais freiner une contamination le temps d’observer/comprendre le virus et de trouver LES moyens de le combattre et de vivre avec, avec le minimum de perte, ne peut se résumer à votre titre « le trouillomètre à zéro » smiley

            bis repetita, les « rebelles » de banlieue, qui refusent le confinement et continuent de « travailler » (dealer) sont un modèle à suivre ?


          • Fergus Fergus 27 avril 2020 11:12

            Bonjour, pemile

            Je soutiens très largement les arguments que vous avez avancés dans les deux commentaires ci-dessus. 

            Bien que peu craintif pour moi-même et pour mes proches, je trouve l’argumentation de l’auteur beaucoup trop désinvolte.


          • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 27 avril 2020 11:14

            @Fergus @pemile

            Ah les « vieux » ! ^^


          • pemile pemile 27 avril 2020 11:21

            @Pierre Chazal « Mais alors là on n’en sort pas et on n’en sortira plus. »

            Si c’est un clin d’oeil au confinement, un virus ne pouvant survivre longtemps hors d’un organisme hôte, un confinement total sur le durée de vie du virus est effectivement LA solution pour s’en débarrasser.

            C’est bien évidement impossible car en ville, c’est les sociétés humaines qui mourront avant le virus smiley


          • Fergus Fergus 27 avril 2020 11:39

            @ pemile

            Je suis étonné de voir à quel point nombre de personnes qui s’expriment sur le web n’ont pas conscience du fait qu’un confinement très long détruirait les économies dans des proportions telles que cela induirait de grandes catastrophes humanitaires  potentiellement beaucoup plus meurtrières que le Covid-19 —, y compris dans notre propre pays.


          • pemile pemile 27 avril 2020 11:53

            @Fergus « cela induirait de grandes catastrophes humanitaires — potentiellement beaucoup plus meurtrières que le Covid-19 —, y compris dans notre propre pays. »

            Dans notre pays, étant une bille en économie, j’ai du mal à analyser comment se développerait cette « catastrophe humanitaire », dans les pays pauvres, dépendants du système économique mondialisé actuel, c’est sur la faim et le sanitaire saturé ou inexistant que cela amplifierait des problèmes déjà existant ?


          • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 27 avril 2020 22:24

            @ZXSpect

            le confinement est un pis-aller pratiqué par immense majorité des pays du monde

            Euh non, c’est juste inutile comme l’indique la progression du nombre de décès en Suède et en Hollande, mais on pourrait parler des USA ou de la Finlande aussi.

            Les chiffres sont à jour, faites-vous plaisir, vous pouvez ajouter les pays de votre choix.

            Alors à part détruire durablement l’économie réelle, je ne vois pas trop l’impact positif moi.

            C’est quand que vous allez vous réveiller ?


          • Eric F Eric F 28 avril 2020 12:01

            @Philippe Huysmans
            ZXSpect

            parle d’une majorité de pays, donc quelques contre-exemples n’infirment pas sa remarque. En fait, cela dépend de l’intensité qu’avait l’épidémie dans chaque pays au moment du déclenchement quasi général de mesures de restrictions des mouvements de population, que ce soit entre pays, entre région ou intra-régionale.

            Il apparait qu’il y a eu dans certaines zones une « propagation silencieuse », du fait de la forte proportion de cas asymptomatiques ou peu symptomatiques, on a cru au début à de la grippe, avant de commencer à dépister. C’est ce qui s’est passé à Codigno par exemple, et il était trop tard pour empêcher que cela se propage d’abord dans la région puis dans le reste du pays. Et en mi-février, je ne suis pas sûr que d’autres pays européens dépistaient déjà systématiquement les cas symptomatiques.
            En France, on avait réussi à « contenir » le foyer de Contamine Montjoie, simplement parce que la personne contaminante avait été testée en UK du fait de sa provenance de Chine et que la famille contaminée lors de son passage en France avait pu être isolée à temps. Mais par la suite, d’autres foyers avaient dispatché la maladie (telle la rencontre évangélique d’Alsace).


          • Et hop ! Et hop ! 29 avril 2020 10:27

            @pemile : " j’ai du mal à analyser comment se développerait cette « catastrophe humanitaire »

            Vous imaginez que vous avez un restaurant avec 2 salariés en Bretagne, vous avez des crédits à rembourser, vous allez être ruiné, perdre votre logement familial, vous n’aurez pas de chômage, vous allez devenir SDF avec le RSA et des dettes bancaires à rembourser à vie.


          • pemile pemile 29 avril 2020 10:33

            @Et hop ! « Vous imaginez que vous avez un restaurant avec 2 salariés en Bretagne »

            Oui, les restaurants, hôtels et pas mal d’autres petits commerces vont sacrément morfler, de plus, la saison touristique d’été va aussi forcément être catastrophique, il va donc falloir les aider.


          • leypanou 27 avril 2020 09:02

            Ce sont les résultats d’une nouvelle étude parue le 11 avril dans la revue Clinical Infectious Disease, relayée partout dans le monde sauf dans les médias apôtres du Tous aux abris 

             : si cet enfant n’a même pas du tout infecté sa famille, çà veut dire que toute la panique semée par les « restez chez vous, prenez soin de vous » ânonnée 24h/24, 7j/7 partout est la plus grande manipulation mentale de tous les temps pour rendre d.biles des gens qui avaient une prédisposition à l’être.

            Que, bref, la contamination se fait surtout par des réunions genre à Mulhouse de la Porte Ouverte Chrétienne et par le métro parisien¹ ou encore le contact médecin/malades.

            ¹:endroits confinés genre restaurants, etc


            • Pierre Chazal Pierre Chazal 27 avril 2020 10:01

              @leypanou
              Je crois que c’est aussi bête que ça, effectivement. Par panique et incompétence, ils ont préféré mettre tout le monde sous cloche, le temps de « réfléchir » au problème. On imagine assez bien Gamelin faire de même pendant la percée de Sedan en mai 1940.


            • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 27 avril 2020 22:27

              @Pierre Chazal

              ils ont préféré mettre tout le monde sous cloche, le temps de « réfléchir »

              On ne détruit pas durablement l’économie réelle « pour réfléchir », et puis comment expliquez-vous que tout le monde serait subitement devenu idiot ?

              Ne pensez-vous pas qu’ils ont pu à loisir, tout comme vous pouvez le faire à présent, évaluer l’impact du confinement en comparaison des pays qui ont préféré ne pas le faire (Suède, Hollande, USA, Finlande) ?

              Du coup ils auraient dû freiner des quatre fers et faire marche arrière, nan ?

              Eh beh non.

              Conclus ce que doit.


            • Eric F Eric F 28 avril 2020 13:40

              @Philippe Huysmans
              « Du coup ils auraient dû freiner des quatre fers et faire marche arrière, nan ? »
              ben justement, le gouvernement veut déconfiner, et il a contre lui les instances médicales, les syndicats, et une partie de l’opinion qui lui reprochent de brader la santé des Français.
              Il vous sait gré, je suppose, de votre soutien pour sortir du confinement smiley


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 avril 2020 09:02

              J’ai lu dans le texte :

              « Mais faire peur à ce point ? Diantre. Dans quel cauchemar vivons-nous ?  »

              le cauchemar n’est pas encore là !

              il arrive

              il s’appelle « tracking », reconnaissance faciale« et »crédit social« 

              le confinement ne constitue que les préliminaires de cette entreprise de conditionnement, la mise en place des équipements et des outils nécessaires à la »big data".


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 avril 2020 09:07

                @Séraphin Lampion

                Contrairement à ce que dit cet article, la Chine n’affole pas l’occident, ou plutôt les plus puissants de l’occident, elle les fascine



              • Pierre Chazal Pierre Chazal 27 avril 2020 10:06

                @Séraphin Lampion
                C’est une lame à double tranchant, à manier avec précaution. Robespierre en sait quelque chose.


              • Eric F Eric F 28 avril 2020 17:10

                @Séraphin Lampion
                Ce que vous évoquez est en effet une tendance générale, mais cela est décorrélé de l’épidémie et du confinement.
                En effet, même si cela a été évoqué en imitation à ce qui se fait en Corée, il n’y aura pas de tracking dans le cadre du déconfinement, car une application facultative ou rien, c’est du pareil au même.

                Par contre la technologie mise en place par la Chine notamment de vidéosurveillance omniprésente avec reconnaissance faciale finira peu à peu par se déployer pour des raisons sécuritaires (et non pas sanitaires) ; tout comme l’identification par les empreintes digitales à leur époque, lorsqu’une technologie existe, elle finit généralement par être déployée. Notons que les « radars intelligents » qui repèrent si le conducteur est en train de téléphoner ou a sa ceinture de sécurité sont également dans ce sens.

                Le traçage par bornage mobile ou autre capteurs bluetooth, etc. finira aussi par se déployer mais pas à court terme, car alors que l’acceptation collective s’est faite en Asie (fans de technologies et à forte discipline sociale), les réticences restent fortes en occident. Mais là encore, il existe une forme de mimétisme mondialisé, ce qui existe quelque part finit souvent par s’universaliser.

                La notion d« évaluation selon les bonnes pratiques individuelles » (nommée « crédit social » en Chine, mais le terme est ambivalent) existe déjà dans notre société sous certaines formes : le bonus/malus des assurances, les « points » de permis de conduire, le casier judiciaire. La vidéosurveillance avec identification « débusquera » d’autres délits routiers comme traverser hors des passages piéton (je crois qu’il y a déjà quelque chose en ce sens).
                Cela va-t-il aller jusqu’à une « notation politique » ? pas à ce stade sinon elle existerait sur les réseaux sociaux (même sous pseudo, on peut être identifié), mais potentiellement les outils existent. Des outils existaient du reste déjà sous les despotes, avec l’ouverture des courriers, les espions, la délation, et plus récemment les écoutes téléphoniques...
                Ceci étant, on est déjà sous étroite « surveillance consommatorielle » (néologisme non breveté pour « consumer tracking » smiley


              • simir simir 28 avril 2020 17:46

                @Eric F
                Votre traçage mobile ne fonctionnera jamais car il faudrait que 60 % min de la population l’accepte.
                Entre ceux qui refusent, ceux qui ont des vieux téléphones, ceux qui ont des téléphones modernes mais en Windowphone, qui n’aura pas l’appli c’est perdu d’avance.
                Et sans compter tous les faux cas que cela induira : par exemple vous êtes dans un embouteillage, une voiture est arrêtée à la hauteur de la votre, les bluetooth communiquent, pourtant vous n’avez eu aucun contact.


              • Eric F Eric F 28 avril 2020 18:12

                @simir
                On est d’accord concernant le fait que le traçage mobile ne serait pas efficace, puisque j’ai écrit « une application facultative ou rien, c’est du pareil au même ». Du reste, je viens d’entendre que même à Singapour, il n’y a que 25% des habitants qui ont l’application, et en Autriche où elle est expérimentée 5%. Donc c’est loupé pour ceux qui prétendent que l’épidémie serait prétexte à un traçage de masse.


              • The White Rabbit The White Rabbit 27 avril 2020 09:18

                @l’auteur,

                C’est bien dit, mais la caricature , tout comme la peur , déforme aussi le réel.


                • Pierre Chazal Pierre Chazal 27 avril 2020 09:29

                  @The White Rabbit Vous connaissez le jeu. Mais la caricature grossit volontairement le réel, mais la peur le trouble et le mensonge le cache. Je préfère, à tout prendre, être coupable du premier vice.


                • The White Rabbit The White Rabbit 27 avril 2020 10:31

                  @Pierre Chazal

                  Mais l’une n’empêche pas l’autre avec aux deux extrêmes les hygiénistes totalitaires d’un coté et les conspirationnistes de l’autre.
                  En effet, si l’on regarde ces deux pôles opposés, la peur les habite tous deux : peur d’une épidémie potentiellement mortelle d’un côté et peur d’une manipulation à la big brother de l’autre.
                  Les temps d’épidémie ou de guerre, pour reprendre votre allusion aux londoniens bombardés en 40’s, ne sont jamais propices à une reflexion mesurée.
                  D’ailleurs ce site se nourrit de l’expression des extrêmes et de la dissonance cognitive ainsi provoquée par des échanges la plupart du temps défensifs.
                  En tant que nouvel auteur ici, vous vous y êtes rapidement adapté avec une différence patente, c’est la qualité manifeste de votre plume enrobant un message à appréhender avec du recul.
                  Le confinement n’avait que but de réduire l’engorgement des urgences hospitalières et non de stopper l’épidémie. C’est pourquoi il fut appliquer par la plupart des pays ne pouvant répondre à l’afflux massif de patients. D’autres pays qui ont un système de soin plus efficace et des moyens de dépistages à grande échelle n’y ont pas eu recours car ils ont pu isoler les malades au cas par cas.


                • Pierre Chazal Pierre Chazal 27 avril 2020 10:40

                  @The White Rabbit J’entends bien ce discours sur l’engorgement des hôpitaux. Mais qui a contribué à l’aggraver ? La rupture soudaine du discours politique et médiatique qui est passé du Rien au Tout a provoqué quelque chose de l’ordre de l’exode civil sur les routes de Flandres devant un ennemi qui n’avait même pas encore franchi la frontière. Résultat : routes encombrées, matériel et munitions difficiles ou impossibles à acheminer au front... Si nous comparons nos soldats de 1940 et nos soignants d’aujourd’hui, nous trouvons mille comparaisons.


                • The White Rabbit The White Rabbit 27 avril 2020 11:14

                  @Pierre Chazal

                  Selon vous, sans masque et test de dépistage en nombre suffisant, quelle aurait du être la réponse du gouvernement ?


                • pemile pemile 27 avril 2020 11:27

                  @Pierre Chazal « Si nous comparons nos soldats de 1940 et nos soignants d’aujourd’hui, nous trouvons mille comparaisons. »

                  Dans les deux cas la dénonciation d’un trouillomètre à zéro est hors sujet !


                • eau-pression eau-pression 27 avril 2020 12:01

                  @The White Rabbit

                  Le confinement n’avait que but de réduire l’engorgement des urgences hospitalières et non de stopper l’épidémie.

                  Et pourquoi interdit-on aux médecins de ville de prescrire le traitement Raoult ?
                  Si le covid me rend visite, je demanderai au mien de me le prescrire car tout ce que je peux lire m’incite à y croire. Après, c’est avec lui que je discuterai.


                • pemile pemile 27 avril 2020 12:06

                  @eau-pression « Et pourquoi interdit-on aux médecins de ville de prescrire le traitement Raoult ? »

                  Parce que Raoult admet qu’il nécessite un ECG avant et un autre après début du traitement ?

                  « car tout ce que je peux lire m’incite à y croire. »

                  Bof, les croyances, même les bénitiers ont été vidés.


                • eau-pression eau-pression 27 avril 2020 12:24

                  @pemile

                  Et si justement mon médecin habituel m’a envoyé récemment faire un contrôle chez le cardiologue ?

                  Sinon, vous avez des pistes pour trouver des certitudes sur le bon traitement à demander ?

                  Entre autres éléments de ma croyance, j’ai la certitude que le traitement a été prescrit à une jeune femme qui avait le covid, sur le conseil express de ses beaux-parents médecins.

                  Comme élément de non-croyance dans le discours officiel, il y a la son incohérence et la mauvaise foi évidente de ses acteurs.


                • velosolex velosolex 27 avril 2020 12:38

                  @The White Rabbit
                  Je ne vois pas pourquoi l’histoire ne serait pas pertinente. Les faits sont sans doute différents, mais ils illustrent le comportement des hommes d’hier. Ceux d’aujourd’hui ne sont plus habitués aux faits inattendus. Nous n’avons rien eu de tragique dans notre vie depuis la dernière guerre...La mort est occultée, et tout à coup le public s’aperçoit que les soignants sont confrontés à la mort...Pourtant une chose quotidienne pour la plupart d’eux, y compris la leur ; Il y a quelques mois, une infirmière était assassinée, à l’hopital de Thouars. Les insoumis demandaient une minute de silence à l’assemblée. Richard Ferrand refusait…..
                  C’est vrai que beaucoup se faisait matraquer dans les manifs. On les applaudit maintenant. Comment peut on être assez cons pour être soignants, dans ce monde de confinés, où certains n’hésitent pas à reprendre les réflexes de mouchards, pendant la guerre, justement, où de corbeaux, n’hésitant pas à menacer ces mêmes soignants, vivant dans leur quartier. ?
                  Ces gens ont peur de la contagion. De façon irrationnelle ; Seraient ils atteints, le risque morbide est de 3 pour cent, loin des pandémies passées du cholera ou de la peste, qui décima la moitié de l’Europe au quatorzième siècle. 
                  Ils n’ont pas peur pourtant pour la planète ;. Ils s’en balancent. Dans le temps, les pandémies étaient le moment d’un examen de conscience, tant on pensait que Dieu était dans le grand dessein des choses, et que la pandémie était liée à une punition divine.
                  Derrière cette interprétation qu’on juge naïve, était tout de même la conviction qu’on faisait partie d’un ensemble, et que notre séjour sur terre n’était pas l’essentiel, et que notre vie n’avait qu’une valeur relative. 
                  L’homme ancien était bien plus préparé psychologiquement à la catastrophe, et par ses actions plus adapté à l’économie du désastre, dans un monde où la précarité de l’existence n’était pas expulsé. Nous ne savons que faire de la catastrophe, car nous avons encore notre kit de compréhension d’hier. Encore un peu de patience et ça ira mieux. 


                • pemile pemile 27 avril 2020 12:41

                  @eau-pression « Sinon, vous avez des pistes pour trouver des certitudes sur le bon traitement à demander ? »

                  Non, par contre on peut constater que la connaissance des modes d’attaques de ce virus se précise au fil des semaines, on est passé d’une attaque purement pulmonaire à celle d’une attaque cardiovasculaire, immunitaire, neuronale, intestinale, ...


                • pemile pemile 27 avril 2020 12:45

                  @velosolex "L’homme ancien était bien plus préparé psychologiquement à la catastrophe, et par ses actions plus adapté à l’économie du désastre,"

                  En 2020, l’enfant Irakien, Syrien, Yéménite (ou complétez la liste) aussi, non ?


                • eau-pression eau-pression 27 avril 2020 12:51

                  @pemile

                  La question reste entière : pourquoi interdire le traitement Raoult aux généralistes ?


                • pemile pemile 27 avril 2020 13:04

                  @eau-pression « La question reste entière : pourquoi interdire le traitement Raoult aux généralistes ? »

                  Bis repetita, parce qu’il n’a toujours pas fait ses preuves d’efficacité et saturerait les services de cardio pour les contrôles nécessaires ?


                • eau-pression eau-pression 27 avril 2020 13:10

                  @velosolex

                  La fin de votre post n’est pas optimiste (je ne suis pas sûr de comprendre).

                  Pour le reste, je rajouterais que si la vie ne nous parait plus relative, c’est parce qu’on entretient l’idée qu’elle n’est que matérielle. En conséquence, nous ne devons pas mettre en doute le savoir extérieur.

                  Si de faux savants n’accaparaient pas les oripeaux de la Science, on continuerait à faire la part des choses entre le « comment » (ici se protéger de la maladie) et le « pourquoi ».


                • eau-pression eau-pression 27 avril 2020 13:13

                  @pemile

                  C’est la première fois que je vois cette histoire d’ECG obligatoire. Des sources ?

                  Et dans le cas où on dispose d’un suivi cardiologique récent ? Le médecin traitant n’est pas capable d’estimer les risques ?


                • pemile pemile 27 avril 2020 13:25

                  @eau-pression « C’est la première fois que je vois cette histoire d’ECG obligatoire. Des sources ? »

                  Google est votre ami : raoult hydroxychloroquine électrocardiogramme

                  « Et dans le cas où on dispose d’un suivi cardiologique récent ? Le médecin traitant n’est pas capable d’estimer les risques ? »

                  Raoult dans sa vidéo du 31 mars « il faut un électrocardiogramme et qu’on dose le potassium dans votre sang »


                • eau-pression eau-pression 27 avril 2020 13:52

                  @pemile

                  Cette interview du 31 mars est hautement politique. J’ai aussi vu Raoult s’énerver de tous les arguments qu’on trouvait pour s’opposer à l’administration d’un médicament très courant.

                  Quand à saturer les capacités d’ECG, j’ai comme un doute, vu que ça peut même se faire à domicile.


                • pemile pemile 27 avril 2020 13:58

                  @eau-pression "J’ai aussi vu Raoult s’énerver de tous les arguments qu’on trouvait pour s’opposer à l’administration d’un médicament très courant."

                  Peut être qu’il s’énervait parce qu’il a quelques problèmes à en prouver l’efficacité ? Et l’absence de danger lorsqu’il est associé à l’azythromycine ?


                • popov 27 avril 2020 14:00

                  @eau-pression

                  La question reste entière : pourquoi interdire le traitement Raoult aux généralistes ?

                  Bonjour
                  Et la question suivante : Si le traitement par l’hydroxychloroquine est dangereux et d’une efficacité qui reste à démontrer, comme le clame le gouvernement, pourquoi l’armée française qui dépend du même gouvernement en a-t-elle acheté ?

                • velosolex velosolex 27 avril 2020 14:09

                  @pemile
                  J’ai entendu à la radio des témoignages bouleversant de gamins tenant de gagner tout de même des semblant d’écoles, en Syrie, sous les bombardements. La résilience des enfants est dans leur ADN. Ils sont adaptés aux bouleversements, car ils ne vivent que dans le présent, ne regardent pas derrière eux, comme l’épouse de Loth l’a fait en quittant Gomorrhe.
                  Combien sont parents de leurs parents dans les économies du désastre, quand eux seuls sont capables de parler une nouvelle langue en quelques mois. Boris Cirulnyk, enfant caché des nazis en a sorti son concept de résilience, et Charles Dickens, qui fut obligé de quitter son éducation bourgeoise pour travailler dans une usine de cirage à 11 ans en sortirent leur œuvre. 
                  Le plus ardu pour les enfants ne vient pas de la misère ni de l’exclusion, mais du naufrage de leurs parents, mental ou psychologique. Là, souvent l’adition est la plus lourde à porter. Tant que les affects sont présents, les fondations ne sont pas atteintes, même dans un immeuble en ruine. 


                • eau-pression eau-pression 27 avril 2020 14:21

                  @pemile

                  Donc vous m’opposez une parole diplomatique de Raoult, dont vous vous méfiez par ailleurs comme de la peste. Je ne suis pas convaincu qu’un médecin traitant ne peut pas dispenser d’ECG celui qui a un suivi cardiologique.

                  Cette précaution (pratiquer un ECG) est-elle vraiment la raison de l’interdiction faite aux généralistes de prescrire le traitement Raoult ?


                • eau-pression eau-pression 27 avril 2020 14:22

                  @popov

                  Si vous commencez à parler rationnellement, où va-t’on ?


                • pemile pemile 27 avril 2020 14:48

                  @eau-pression "Cette précaution (pratiquer un ECG) est-elle vraiment la raison de l’interdiction faite aux généralistes de prescrire le traitement Raoult ?"

                  Non, c’est plutôt la Raoultmania délirante avant preuve d’efficacité ?


                • eau-pression eau-pression 27 avril 2020 15:32

                  @pemile

                  Je vous demande une raison de cette interdiction accessible au bon sens.

                  Ne confondez pas la méfiance envers le discours officiel et une quelconque idolâtrie.


                • pemile pemile 27 avril 2020 15:39

                  @eau-pression « Je vous demande une raison de cette interdiction accessible au bon sens. »

                  Nos échanges sur votre idolâtrie du XOR, vos soupçons de complot anti-crypto et vos attaques ad personam contre le « juju » n’ont pas démontré votre accessibilité au bon sens, je passe mon tour smiley


                • eau-pression eau-pression 27 avril 2020 15:57

                  @pemile

                  En conclusion, vous trouvez normal qu’un généraliste ne puisse pas prescrire un traitement qui pourrait marcher en début de maladie, même avec un luxe de précautions quand aux effets secondaires, alors qu’on n’a rien à proposer de sérieux comme alternative.

                  selon vos termes : parce qu’il n’a toujours pas fait ses preuves d’efficacité et saturerait les services de cardio pour les contrôles nécessaires

                  Quand aux attaques personnelles, si vous avez une explications aux anecdotes sur les jujus (pas vous) que je raconte par ailleurs, je suis preneur.

                  Pour ce qui est de l’interdiction du cryptage, la question de savoir si elle sert vraiment le citoyen reste ouverte. Je ne réponds que parce qu’elle n’est pas sans rapport avec le sujet de l’article. Dans le même ordre d’idées techniques, il est permis de se poser des questions sur la difficulté à avoir des données détaillées anonymisées à la disposition des statisticiens (exemple).


                • pemile pemile 27 avril 2020 16:17

                  @eau-pression "En conclusion, vous trouvez normal qu’un généraliste ne puisse pas prescrire un traitement qui pourrait marcher en début de maladie"

                  Cela revient à autoriser toutes prescriptions hors AMM, non ?


                • Arogavox Arogavox 27 avril 2020 16:34

                  @eau-pression
                  ouf ! il était temps qu’il passe son tour celui qui n’a d’autre argutie que d’interpréter de travers ce que tout digne citoyen arrive à comprendre correctement de lui-même sans attendre ses embrouilles !
                     
                   Pour ce qui est d’une recherche honnête de participation collective aux débats, la question de l’anonymat des participations est effectivement essentielle :
                   preuve par l’existence de l’isoloir ... et des attaques ad hominem introduisant, ici comme ailleurs, des hors sujet trempant dans une prétentieuse pseudo—psychologie-auto-proclamée même pas digne des discussions de comptoir ...
                      

                   L’évolution en France du traitement officiel, juridique, de l’opposition entre liberté d’expression et sécurité collective montre bien la pertinence centrale et l’urgence du débat auquel les Français sont loin d’être correctement invités 
                   voir, par exemple : https://www.ssi.gouv.fr/particulier/bonnes-pratiques/crypto-le-webdoc/securite-secret-et-legalite/ 


                • The White Rabbit The White Rabbit 27 avril 2020 16:41

                  @Pierre Chazal

                  Selon vous, sans masque et test de dépistage en nombre suffisant, quelle aurait du être la réponse du gouvernement ?


                • velosolex velosolex 27 avril 2020 17:14

                  @eau-pression
                  J’écris vite et ne me relis pas à tort ce qui laisse pas mal de fautes d’orthographe et de phrases boiteuses. Je pense comme tant d’autres que le covid n’est que le plat d’entrée.
                  Je ne crois pas que ce soit pessimiste, mais réaliste, quand on regarde l’état du monde, et le négationnisme qui l’accompagne, sur fond de volonté absolue de garder le libéralisme et la mondialisation gouverner les décisions. 
                  Le covid est due avant tout à la catastrophe environnementale qui commence à nous tomber dessus.
                  L’hypothèse « pandémie » était une de la dizaine que beaucoup avaient imaginé hautement probable.
                  On a eu deux ou trois avertissements ( SRAS, H1N1, grippe de Kong Kong) et on n’a rien fait...Une illusion d’immunité des risques à venir, dans le ton « ça passe ou ça casse ! » mais en étant persuadé que ça va passer....
                  C’est lié normalement à la jeunesse. Pas à une société d’adultes.
                  Mais je ne sais pas si les libéraux décomplexés sont des adultes.
                  Je dirais que ce sont des joueurs de casino, qui pensent se refaire le jour d’après quand ils leur arrive une bricole. Aussi quand j’entends ces imbéciles surjouer la sécurité, et prendre des tons paternalistes et infantilisant, je me dis qu’ils ajoutent à l’irresponsabilité le mépris du bonimenteur. 
                  La sécurité, ce n’est pas faire peur aux vieux, c’est rendre la société de demain viable. Si on prend ça comme objectif, on peut difficilement se tromper dans les actions. 


                • eau-pression eau-pression 27 avril 2020 20:53

                  @Arogavox

                  L’isoloir est d’ailleurs encore en service parce qu’il y a toujours un hacker qui sait contourner les sécurités des dispositifs électroniques.

                  J’étais resté en 1980, quand la législation visait à ... permettre aux services de sécurité de l’État d’accéder directement aux données claires en cas de besoin.

                  De nos jours, que doit comporter la déclaration qu’on utilise un dispositif de cryptage ? Qu’en est-il de la longueur max de la clé ? Faudrait voir avec le service juridique d’Avox.


                • Arogavox Arogavox 27 avril 2020 22:04

                  @eau-pression
                  C’est vrai que l’isoloir ne sert pas seulement à protéger des intimidations (de toutes sortes) … mais s’ils ont réussi à perdurer c’est peut-être aussi que même des agents des services de sécurité, ou des forces de l’ordre, peuvent comprendre leur intérêt en cet endroit à avoir eux-mêmes besoin d’un minimum d’accès au secret personnel …
                    
                    ( Si l’argument de la sécurité permettait à des agents de placer leurs cameras dans l’isoloir, autant reconnaître alors qu’ils ne pourraient plus eux-mêmes se considérer comme des Français égaux devant le vote !)

                   Et puis si les même si les « tiers de confiance » sont remplacés par des « autorités compétentes », comment serons-nous assurés que ces dernières ne seront pas peuplées de Benallas ?


                • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 27 avril 2020 22:28

                  @The White Rabbit

                  Du coup les médias feraient de la caricature, en somme ? Je ne dis pas autre chose.


                • eau-pression eau-pression 28 avril 2020 08:43

                  @Arogavox

                  Si on considère que celui qui sort de l’urne s’octroie facilement le droit de dire ce qui est vrai et ce qui est faux, l’isoloir matérialise un peu notre droit à l’erreur. A savoir que si le vote n’était pas secret, un élu tyrannique pourrait reprocher à celui qui n’aurait pour voté lui d’avoir tout faux. Alors qu’évidemment, l’option choisie par la majorité (l’élire) n’est pas forcément bonne pour tous.

                  Le lapin blanc a raison quand il dit, plus bas, qu’en laissant nos options paraître via nos traces internet, nous fortifions un système de contrôle des citoyens qui a déjà pris le pouvoir via les sondages et autres stratagèmes médiatiques.


                • Arogavox Arogavox 28 avril 2020 11:28

                  @eau-pression (cf réaction du 27 avril 15:57)

                  dans le lien de votre exemple, on trouve effectivement ces passages qui apportent de l’eau au moulin des KdoFraises :

                  • les nouveaux outils et services ainsi co-construits seront partagés, à coût raisonnable et si possible en open source. ...

                  • Ces dernières années, les systèmes basés sur les sources non-officielles se sont montrés particulièrement efficaces pour détecter l’émergence de nouvelles maladies ...
                  (cela conforte surtout l’intuition du Contrat Social selon laquelle c’est la mise en confrontation des « petites différences » qui peut faire la force du nombre (contrairement à une « différence unique ») :
                  ie « l’union qui fait la force » ou la loi du jury de Condorcet )

                • Arogavox Arogavox 28 avril 2020 11:57

                  @eau-pression (28 avril 08:43)
                   L’isoloir devrait nous permettre d’exprimer anonymement nos visées ou choix civiques, constructifs et responsables. Mais l’a priori a-t-il jamais été vérifié que les questions posées à ceux qui fréquentent cet isoloir soient des questions honnêtes qui admettent une bonne réponse ?
                    Le principe théorique de l’isoloir est juste et bon ... quand il est appliqué à un dispositif de consultation cohérent et honnête.
                   Dès lors que l’élection, délégation de sa responsabilité citoyenne, est contre démocratique, l’erreur (ou la faute) c’est de cautionner la contradiction/incohérence de prétendre démocratique une démission personnelle qui ne peut pas l’être !
                    Normal que l’option de la majorité, celle de la Volonté générale, ne soit pas ’bonne’ pour une tendance minoritaire qui voudrait, par exemple(-à-ne-pas-suivre) la peine de mort ... Mais le contrat social suppose que la Volonté Générale soit raisonnablement préférée globalement et en fin de compte, par chacun, à toute option particulière ...
                    Si nos opinions taquées étaient anonymes autant chez les traqueurs que chez les traqués, elles donneraient une estimation de la volonté générale ! ... et n’auraient pas besoin d’être traquées chez les vrais démocrates qui eux ne demandent que ça : de pouvoir anonymement (protégés autant des malfaisants que des autocrates) ramener leur fraise ! 
                   


                • simir simir 28 avril 2020 17:54

                  @pemile

                  Je confirme j’ai moi même été victime d’un bloc auriculo ventriculaire pour avoir été traité avec du lariam.
                  C’est de la méfloquine, un anti-paludéen et je n’ai pas en d’EEG lorsque l’on m’a prescrit ce médicament.
                  les médecins du SMUR m’ont confirmé que je n’aurais jamiais du prendre ce médicament car j’avais des troubles du rythme.
                  Le médecin au CHU, disait à ses étudiants quand il faisait sa tournée : "M X..... a pris du lariam.


                • McGurk McGurk 27 avril 2020 09:32

                  L’enjeu de l’époque était le retour à la vie normal, à la démocratie et l’Etat droit.

                  Aujourd’hui, il est question comme à l’époque des rois de monopoliser les ressources financières, humaines et politiques pour créer un pouvoir absolu et sans partage ayant l’autorité de vie ou de mort sur la société qu’ils sont en train de vider de toute sa substance.

                  Or, sous les anciens pouvoirs, il était question d’unité de la nation avec certes beaucoup d’égoïsme autour d’un « idéal » politique et religieux (deuxième pilier essentiel après le roi) et non de vendre pièce par pièce le pays, d’ organiser le désordre social et administratif.

                  La peur est (et a toujours été), justement, le dernier instrument que les gouvernements possèdent lorsqu’il n’ont plus aucune légitimité ni autorité.

                  Le « retour à la normale » ayant été annoncé (plutôt décrété unilatéralement), on nous invente maintenant deux autres « bombes à peur » que sont « la seconde vague d’infectés » et « la mutation du virus ».

                  Franchement, si nous devions nous cacher à chaque fois qu’une maladie survient ou qu’un virus mute, nous ne verrions sans doute jamais l’extérieur. Parce que tout n’est que danger, que ce soit en traversant la rue ou en allant faire du shopping. On peut très bien se faire écraser par un chauffard ou faucher son portefeuille.

                  Dans un contexte de désorganisation volontaire ayant provoqué un désastre sanitaire sans précédent, les règles d’un « état d’urgence » ne peuvent s’appliquer car rien n’a de sens. C’est pourquoi la population a du mal « à obéir » (à des règles insensées) et n’en peut plus d’être enfermée.

                  Tout le monde a remarqué que, dans les médias, même ici d’ailleurs, le « virus » est devenu l’unique sujet. Virus, virus, virus et encore virus. Chaque article est encore plus consternant que le précédent avec des révélations encore plus énormes et apeurantes.

                  Pendant ce temps, la prise de pouvoir et de contrôle continue. Lois liberticides, décrets inimaginables (en « temps de paix »). Le « nouveau monde » qu’on attend ne sera ni plus ni moins que les fers aux pieds et le bracelet électronique...


                  • capobianco 27 avril 2020 16:54

                    @McGurk
                    Accord total avec vous, virus,virus,virus .... J’ai vu dans mon foyer les effets incroyables de cette « info » qui est non seulement permanente mais aussi fascinante pour certains (es) incapables de décoller de ces médias. 


                  • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 27 avril 2020 22:31

                    @McGurk

                    La peur est (et a toujours été), justement, le dernier instrument que les gouvernements possèdent lorsqu’il n’ont plus aucune légitimité ni autorité.

                    Voilà, le seul rempart qui sépare nos (véritables) dirigeants du tribunal qui les jugera pour haute trahison.

                    Le hic c’est que ça vient souvent avec un gros flingue.


                  • pemile pemile 27 avril 2020 11:32

                    @The White Rabbit « Je n’y croyais pas »

                    C’est avec cette vidéo qu’il aurait fallu illustrer l’article smiley


                  • pemile pemile 27 avril 2020 15:00

                    @In Bruges « Pourquoi y-t-il tant d ’articles de ce genre »

                    Ego-centrisme versus mesure collective ?


                  • In Bruges In Bruges 27 avril 2020 15:24

                    @pemile
                    Je ne suis pas sur de comprendre. Vous voulez dire que, comme soupape de sécurité face à la coercition généralisée de l’Etat sur ses citoyens, ( tous les citoyens, jeunes/ Vieux, parisiens / provinciaux), certains, pour exister, pour sublimer ce qu’ils prennent comme une humiliation à leur petite liberté individuelle, prennent un malin plaisir à dire et écrire« même pas peur » pour exister. ? Comme des gosses à la récré ?
                    C’est ça que vous voulez dire ?
                    Prendre le contre-pied de la raison et de stat. , juste pour faire un bras d’honneur, ou passer pour un héros ou un esprit supérieur devant les filles ?
                    Je vous suivrais si il n’y avait pas le père Salomon qui remettait les pendules à l’heure tous les soirs à 19.30.
                    Quel est l’intérêt de nier l’évidence, quand tous les soirs les faits (têtus, comme chacun sait) remettent notre auteur (et d’autres encore une fois) le nez dans leur pot de chambre ?
                    Non, je ne vois toujours pas .
                    Ou alors, on frôle la psychiatrie.


                  • The White Rabbit The White Rabbit 27 avril 2020 17:00

                    @In Bruges

                    Pemile a raison, l’ego est un moteur puissant. « On nous cache tout mais moi je sais plus que les autres » en est la raison principale.

                    D’ailleurs tout sur Agoravox est fait pour entretenir cela :
                    -le système de notation des articles
                    -les étoiles données aux posts comme sur un guide michelin
                    -le système qui permet de devenir auteur puis modérateur des articles soit disant à sélectionner pour publication.

                    Mais le mythe fondateur reste quand même de faire croire à ces agoranautes que le choix des articles jugés « bons pour publication » est laissé aux auteurs-modérateurs eux-mêmes.
                    Comme s’il s’agissait d’un système indépendant et complétement autonome.
                    Mais en fait c’est bien l’équipe du site qui choisit les nartics et appuie in fine sur le bouton pour les mettre en ligne.

                    Donc poussons plus loin votre légitime question : pourquoi le site maintient-il cette politique éditoriale en laissant moisir certains articles pendant longtemps (malgré une moyenne positive) tandis que d’autres sont aussitôt publiés sans avoir le temps d’être filtrés par les fameux modérateurs-auteurs ?

                    Je n’ai pas de réponse définitive mais quelques pistes quand même ; dont certaines feraient frémir certains agoranautes rebelles utilisant ce média apparemment libre pour diffuser leurs messages...


                  • capobianco 27 avril 2020 17:21

                    @The White Rabbit
                    «  D’ailleurs tout sur Agoravox est fait pour entretenir cela :
                    -le système de notation des articles
                    -les étoiles données aux posts comme sur un guide michelin
                    -le système qui permet de devenir auteur puis modérateur des articles soit disant à sélectionner pour publication.
                     »

                    La majorité des intervenants n’a que faire de vos notes ou étoiles. Que ce média permette l’expression de positions, d’idées ou d’analyse différentes semble vous poser problème. Si vous avez « peur d’être contaminé » par des propos et échanges ne venez pas ici, vous pouvez vous confiner devant la télé ou autres médias unanimes pour diffuser et instrumentaliser « la peur ».  
                    «  dont certaines feraient frémir certains agoranautes rebelles utilisant ce média apparemment libre pour diffuser leurs messages... »
                    Vous pensez que les lecteurs du site sont moins futés que vous ? On devrait « frémir » de peur pour des idées cachées, complotistes ? Allez y donnez les vos infos cachées !


                  • pemile pemile 27 avril 2020 17:42

                    @In Bruges "Quel est l’intérêt de nier l’évidence, quand tous les soirs les faits (têtus, comme chacun sait) remettent notre auteur (et d’autres encore une fois) le nez dans leur pot de chambre ? [...] Ou alors, on frôle la psychiatrie.« 

                    Plutôt des biais cognitifs, des dénis, des biais de confirmation en utilisant d’autres sources d’informations ?

                    Avox nous montre aussi que les »évidences" c’est comme les goûts et les couleurs smiley

                    On peut aussi constater que notre gouvernement à mis de l’huile dans les engrenages de la confusion avec ses mensonges répétés par exemple sur les masques, ses approximations dans le comptage des morts (EHPAD, domicile), ses injonctions contradictoires, marchés de villages fermés et grandes surfaces ouvertes, suivant votre profession restez chez vous ou allez travailler, ses mesures de confinement pas fines, etc


                  • pemile pemile 27 avril 2020 17:47

                    @capobianco « Allez y donnez les vos infos cachées ! »

                    Agoravox va se convertir en concurrent du Gorafi ? smiley


                  • In Bruges In Bruges 27 avril 2020 18:26

                    @The White Rabbit
                    Oui, sans aucun doute, mais ma question, à ce stade, était beaucoup plus triviale.
                    Elle n’était pas « pourquoi tant d’articles pour nous dire que c’est rien du tout ou pas grand chose », ou encore qu’il y a eu d’autres désastres en France ou en Europe au 20 scièce ( guerre, cancer, etc) comme si on était pas au courant-.
                    Non , ma question est : comment des gens, à priori sains d’esprit, peuvent ils prendre le risque, par des propos aussi imprudents, d’être démentis à coup sûr le soir même par Salomon et sa comptabilité morbide.

                    C’est ça, ma question.
                    Si en 1985/1986, un illuminé avait dit que le Sida se transmettait aussi par la salive, en buvant un simple verre mal lavé, il est clair que le temps que la somme scientifique sur le sida soit faite et que cette assertion soit démentie, cela prend des années. Et l’auteur de l’article peut se pavaner longtemps avant d’être démenti par les faits.

                    Mais là, quand on sait qu’on est à 22.000 morts, et qu’il y en a tous les soirs encore 400 à 450 de plus ( certes c’est moins pire que les 700 de début avril) , que peuvent espérer ceux qui écrivent que ce n’est pas grave ?

                    Ou alors, on vire dans le complotisme pur et dur, qui irait jusqu’à dire que les chiffres sont truqués pour faire peur au bon peuple, voire que ce sont des figurants qui ont été placés dans les morgues d’ile de France qui débordent ?

                    Et puis, encore une fois, qui peut avoir intérêt à dire qu’il faut déconfiner urgemment, s’embrasser sur la bouche et attaquer les barbecues ?

                    Les croques -morts ?
                    Le patronat français ?
                    Le CAC 40 ?

                    Ma question est sérieuse et non ironique.
                    Je ne vois toujours pas, même après votre réponse et celle de pémile.


                  • The White Rabbit The White Rabbit 27 avril 2020 18:51

                    @pemile

                     smiley y’a aussi Franche Info qui me fait marrer mais au contraire d’agoravox, il est précisé pour le lecteur naïf que ce n’est pas sérieux smiley


                  • pemile pemile 27 avril 2020 19:01

                    @In Bruges « Mais là, quand on sait qu’on est à 22.000 morts »

                    Tous répètent que c’est peanuts comparé à la mortalité moyenne toutes causes confondues, non ? smiley

                    Et que complot car les JT ne font jamais de tels foins sur les cancers.


                  • The White Rabbit The White Rabbit 27 avril 2020 19:06

                    @capobianco

                    Je viens ici pour me divertir et je ne suis jamais déçu smiley

                    Concernant les notations relisez mon post précédent . Elles importent puisque c’est ce système qui permettrait la validation des articles nous précise le site smiley

                    Je n’ai pas d’infos cachées mais juste des hypothèses. Agoravox est un formidable thermomètre pour analyser certaines tendances.
                    Posez-vous la question de quoi vit le site ? Des dons à la fondation ? Vous croyez vraiment ?
                    L’analyse de ces tendances se revend très bien. Et partant du principe qu’en laissant s’exprimer on en apprend plus qu’en espionnant ou en sondant, il est logique que le site ne fasse pas son beurre sur des tendances mainstream déjà connues de tous.

                    Qui cela intéresse-t-il alors ? Des personnalités morales qui passent commande sur un sujet précis comme on le ferait avec un organisme de sondage mais en mieux ?
                    Des « services » qui auraient besoin de prendre la température et reconnaitraient en ce site une utilité publique ( à ben ça c’est déjà fait Agoravox est reconnue d’utilité publique par la capitale de l’Europe)

                    Avant c’était cybion qui réalisait ce business, aujourd’hui c’est qui ?


                  • The White Rabbit The White Rabbit 27 avril 2020 19:10

                    @pemile

                    Même réponse que Pémile, ça s’appelle le relativisme.
                    On compare ce qui n’est pas comparable , on se fait chier confiné, on se pense bien portant donc non contaminant.
                    Bref, on cherche tous les micros indices pour satisfaire notre égoïsme. C’est le contraire de la méthode scientifique puisqu’ici la conclusion à laquelle ils arrivent est décidée a priori selon leurs intérêts.
                    Et ceux-ci peuvent être très variés.


                  • The White Rabbit The White Rabbit 27 avril 2020 19:11

                    psot ci-dessus pour In Bruges


                  • eau-pression eau-pression 27 avril 2020 19:50

                    @The White Rabbit

                    Fort logique. Voyez que vous êtes capable de dire nawak, vous aussi.

                    Sans rapport logique, vous pourriez pas dire à @pemile d’arrêter de me casser les pieds avec le XOR ?


                  • pemile pemile 27 avril 2020 20:00

                    @eau-pression « vous pourriez pas dire à @pemile d’arrêter de me casser les pieds avec le XOR ? »

                    Pourquoi, vous êtes prêt à reconnaître vos âneries ?


                  • eau-pression eau-pression 27 avril 2020 20:07

                    @pemile

                    Oui. Fallait pas le faire. Mais maintenant, je sais encore moins si c’est oui ou non avec ma femme. C’est comme le supplice de la goutte d’eau, ça, pendant le confinement.


                  • François Vesin François Vesin 27 avril 2020 09:55

                    Comparaison n’est pas raison, soit, mais qu’aurait fait le peuple anglais

                    s’il avait découvert que Churchill avait été placé à leur tête par Hitler ?

                    .

                    Macron qui ment, Macron qui trahit, Macron qui laisse crever nos aînées

                    Macron qui empêche les médecins d’accéder aux médicaments qui soignent

                    Macron qui envoie sa milice rançonner les plus faibles, Macron omniprésent

                    partout et pour tout qui empêche ou fait annuler les procédures judiciaires,

                    Macron ne fait rien d’autre que ce pourquoi il a été choisi par ses maîtres !

                    .

                    Macron est l’une des plus perverses de leurs armes de destruction massive 

                    qui n’a en tête que de gagner SA guerre pour mettre à leur disposition

                    un troupeau apeuré, pucé, traqué, prêt à la vaccination et au servage !!!

                    Macron a commis une terrible erreur avec son « nous sommes en guerre »

                    car les français qu’il méprise ont enfin compris que c’étaient eux ses ennemis. 


                    • Pierre Chazal Pierre Chazal 27 avril 2020 09:57

                      @François Vesin

                      Macron a commis une terrible erreur avec son « nous sommes en guerre »

                      car les français qu’il méprise ont enfin compris que c’étaient eux ses ennemi

                      Je suis d’accord avec cette analyse. 


                    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 avril 2020 10:00

                      @François Vesin

                      Churchill ? C’est un petit peu plus compliqué que ça : lien.


                    • McGurk McGurk 27 avril 2020 10:18

                      @François Vesin

                      Non justement, la plupart des gens ont encore foi en leur représentants (en tout cas par défaut) et en l’Etat. La preuve, ils écoutent attentivement les « mesures de sécurité » débiles et le « bilan quotidien de morts ».

                      De toute manière, l’ennemi principal n’est pas la bande d’andouilles au gouvernement mais ceux se cachant derrière. Et ça, je suis certain que trop peu de gens s’en doute, ou plutôt « veulent réfléchir et penser aux conséquences ». Parce que c’est plus facile d’être bercé par un Etat protecteur que de se poser les bonnes questions et utiliser son cerveau.

                      On a oublié depuis longtemps que la démocratie est un combat de chaque instant et que chaque défaite est un pas de plus vers le despotisme. Et c’est clairement là où nous en sommes...


                    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 27 avril 2020 22:34

                      @François Vesin

                      Comme l’avait fait subtilement remarquer un intervenant en-dessous de l’un de mes articles, en cas de guerre c’est généralement l’occupant qui décrète le couvre-feu...


                    • cyrus L’ Hermite (IX) 27 avril 2020 22:39

                      @Philippe Huysmans

                       en cas de guerre c’est généralement l’occupant qui décrète le couvre-feu...

                      >superbe , c’ est une pensé grandiose au lieux de grandiloquente ...
                      (ta masturbation a la lime , était également bien trouvé )

                      merci vilain coin-coin , je parle peut mais t’ écoute toujours smiley


                    • In Bruges In Bruges 27 avril 2020 10:08

                      @l’auteur

                      Dans votre article, seule votre dernière phrase est pertinente( et même diablement pertinente).

                      Pour le reste, le couplet sur « dormez bonnes gens, c’est une simple épidémie de peur », on a déjà donné, avec un de vos confrères , alias chercheur D., chômeur de longue durée, qui nous assénait des conneries de ce genre il y a un mois et demi pour faire du clic et faire le malin à la récré...

                      Bref, question bouffons, le site a déjà son quota, désolé.

                      N’en rajoutez pas.


                      • Pierre Chazal Pierre Chazal 27 avril 2020 10:42

                        @In Bruges
                        En faites-vous partie ?


                      • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 27 avril 2020 22:35

                        @Pierre Chazal

                        Nan lui c’est une des petites voix du ministère de l’Amour, qui cherche à vous soustraire à un moment d’égarement passager.

                        Après ce sera l’appel à l’internement. N’y prenez pas garde, c’est monnaie courante ces derniers jours. 

                        Comme en URSS à une époque. smiley


                      • Djam Djam 27 avril 2020 10:52

                        @ Pierre Chazal

                        Merci pour votre article. Il vient s’ajouter à d’autres qui commencent (enfin !) à fleurir dans l’espace forum AV et de beaucoup d’autres sur le net.

                        On aura mis un mois et demi pour retrouver du moins chez certains la Raison et à se remettre à penser normalement.

                        J’avais déjà soulevé cette de manipulation massive qu’est la peur dans un précédent article publié sur AV.

                        Je rappelle ici, les précédentes tentatives plus ou moins efficaces que l’oligarchie mondiale pratiquait avant l’opportun covid19 :

                        le terrorisme islamiste

                        le « dérèglement » climatique

                        Le sida puis l’hépatite C, l’H1N1, la Creutzfeld Jacob, le terrorisme daeshien puis... ô surprise !... la danger chinois !

                        Et les français se sont mis à chanter : https://www.youtube.com/watch?v=3wgJ2W-NUCU


                        • Pierre Chazal Pierre Chazal 27 avril 2020 11:01

                          @Djam
                          On pourrait commencer, en effet, à voir une récurrence de causes/effets dans un temps rapproché qui ressemble à s’y méprendre à une suite numérique logique fond sur le triangle d’or : Ennemi commun / Etats « protecteurs » / Populations terrifiées. Votre rapprochement me paraît judicieux.


                        • Djam Djam 27 avril 2020 16:59

                          @Pierre Chazal
                          La peur, cher Pierre, est l’arme de manipulation des masses la plus efficace...
                          Qye vont-ils nous trouver courant année prochaine ??


                        • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 27 avril 2020 22:36

                          @Djam

                          Qye vont-ils nous trouver courant année prochaine ??

                          Ce ne sera plus nécessaire, vous serez en dictature... Ah ben non, tiens, on me signale dans l’oreillette qu’on y serait déjà, en fait.



                          • troletbuse troletbuse 27 avril 2020 11:07

                            @bouffon(s) du roi
                            Et en même temps, l’état s’approvisionne en masques. Il a trouvé un moyen moins onéreux  smiley

                            https://www.youtube.com/watch?v=vRzvZ0f9osA

                            Toujours en même temps, les chroniques journalières de la propagande anti-Trump, anti-Bojo, anti-Poutine

                            Il manque Bolsonaro et Orban. Mais ca va venir.

                             

                            https://www.youtube.com/watch?v=vmYSi2g2Pgo

                             

                            https://www.lemonde.fr/international/article/2020/04/26/coronavirus-boris-johnson-de-retour-sa-gestion-de-la-crise-sur-la-sellette_6037824_3210.html

                             

                            https://fr.news.yahoo.com/lex-kgb-fabriquait-agents-ill%C3%A9gaux-141900751.html


                          • troletbuse troletbuse 27 avril 2020 11:02

                            Micron, faisant sa campagne en Bretagne,, a été rencontrer le personnel du Super U sans masque et sans respecter la distance de précaution.

                            https://fr.news.yahoo.com/emmanuel-macron-photographi%C3%A9-caissi%C3%A8re-super-212957124.html

                            Normal, ainsi il fait savoir, sans s’en rendre compte, que le corona qui est une épidémie de grippe saisonnière, probablement plus virulente que les autres, n’a été lancée que pour justifier la catastrophe économique mondiale imminente.

                            En même temps (formule microniste), les politicards se dégagent de toute responsabilité.

                            En ce moment, c’est la tranche des personnes nés avant 1940, très nombreuses qui meurt, corona ou pas. J’aurais aimé voir des statistiques prévoyant le nombre de décès pour 2020, statistiques tenant compte de la population française et de l’âge.



                            • nono le simplet bientot vacciné nono le simplet 27 avril 2020 11:16

                              il faut se situer entre le « on va tous mourir » et le « c’est qu’une grippette » ...

                              et pour ça il faut rester lucide et responsable individuellement ... ce n’est pas une grippette et on ne va pas tous mourir mais chacun est responsable individuellement de ne pas transmettre le virus et de ne pas le contracter ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité