• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Législatives 2017/2022 : Malaise démocratique, économique et (...)

Législatives 2017/2022 : Malaise démocratique, économique et social

Démocratie représentative : Pour avoir une idée de l’ampleur de l’escroquerie en cours.

Et pourquoi, une fois le show électoral de la présidentielle passé, avons-nous l’impression de nous être faits avoir une nouvelle fois par notre crédulité, le ramage et les mirages omniprésents des médias et le miroir qu’ils nous tendent pour nous dire ce que nous sommes et devons croire. Nous entraînant dans  les thèmes et les angles de vue voulus par les sondages, ceux qui les commandent et ceux qui les commentent en valorisant et escamotant ce qui les arrange. Empêchant ainsi ou parasitant les processus d’authentiques débats démocratiques qui sont nécessaires à une élection si la recherche et l’obtention d’une légitimité authentique en est le véritable objectif. Visiblement, ceux qui s’arrogent le quasi contrôle de la circulation du discours politique ont retenu les leçons du référendum de 2005 et se méfient de citoyens qu’on éclaire et que l’on met en réflexion. La hiérarchie du service public de l’information dépend de l’autorité de l’exécutif (merci Sarkozy) et le reste des moyens médiatiques de celle de 9 milliardaires qui heureusement sont de grands philanthropes et grands défenseurs de leur liberté d’expression et de celle de leurs employés si fidèles à ce qui les fait vivre.

 Il s’agira bien entendu de remettre à l’avenir d’équerre cet entre-soi dont s’accommodent depuis si longtemps l’ancien monde et ses états majors politiques, cette bulle politico-médiatique qui se renouvelle égale à elle-même pour se maintenir indépassable.

Combien de fois nous a-t-on promis une dose de proportionnelle, la prise en compte du vote blanc comme suffrage exprimé, la possibilité aussi généreuse que floue du référendum d’initiative citoyenne, une réflexion sur le fonctionnement (déontologie et financement) des médias et de la presse, une réglementation encadrant l’usage des sondages, la révision du financement des partis dépendant essentiellement de ceux qui en ont les moyens et qui du coup ont droit à une remise d’impôts par dessus le marché pour ce qui concerne la contribution personnelle ? Les gens qui sollicitent nos voix et voudraient bien être la majorité présidentielle sont directement responsables de cet état de fait ou le cautionne.

En attendant, cela renforce l’idée que pour franchir l’obstacle, aucune voix ne doit se perdre hors de l’union populaire si nous voulons être respectés en tant que citoyen.Nous devons rendre irréversible la mise en place de processus démocratiques nous impliquant en tant que citoyens dans l’élaboration des politiques publiques et leur évaluation du local au national ou alors nous serons toujours plus ou moins vite contournés et abusés. Et nous attendrons de nouveau 5 ans de plus pour être à nouveau roulés dans la farine de la même manière.

L’occasion est là et la patience forcée fut longue. S’abstenir ou ne pas apporter un soutien résolu et déterminant dès le 1er tour dans la dynamique d’une union populaire à la NUPES, éparpiller les voix en raison de fidélités locales, c’est contribuer à fabriquer directement ou indirectement la majorité dont Macron et ce qu’il représente ont besoin de façon vitale en venant d’ échapper de justesse une fois de plus à un véritable arbitrage démocratique grâce encore une fois à la comédie habituelle de ses vieux complices et la serviabilité des médias. C’est leur permettre de continuer grâce aux anesthésiques le plus souvent d’origine médiatique, la menace ou la contrainte, la division, la confusion, de restreindre encore un peu plus les espaces démocratiques dont nous avons besoin pour vivre et travailler et nous sentir appartenir et confiants dans un pays de concitoyens trouvant un intérêt réciproque à se respecter.

Sortons de ce cycle de fuites en avant électorales où le gagnant c’est celui qui a réussi à ne pas devoir s’expliquer en suscitant grâce à ses meilleurs partenaires de joutes électorales confusion et divisions artificielles exacerbées le temps d’une campagne pour ensuite jouer avec le suspense de ce qu’il va réellement faire. Gagnant sans gloire ternie par la présence obsédante et accusatoire de l’abstention. A ce jeu, un jour la rage de la rue ne sera plus maîtrisable dans un cadre démocratique. Le cancer qui ronge notre société, c’est le renfermement juridique et normatif qui gagne nos vies en épargnant les responsabilités des marchés et capitaux (et de ceux qui les gèrent) respectés et présentés comme des divinités tutélaires . C’est aussi l’artificialisation de notre vie sociale par l’omniprésence des médias au service des marchands et la déconfiture de notre vie civique et politique déjà évoquée.

Quelques repères.

- Un simple regard sur les données suivantes nous montre combien nous sommes en tant que citoyens tenus à l’écart de ce qu’est le pouvoir législatif et de celui aussi de contrôler l’activité du pouvoir exécutif. Visiblement, il y a des supercitoyens qui eux savent faire marcher l’alambic sans éprouver le besoin de nous encombrer avec le mode d’emploi. Ils sont donc qualifiés pour décider de nos droits et devoirs. Ils appellent cela la démocratie qui nous oblige comme nous le rappellent si souvent nos amis les superjournalistes.

- Cela nous rappelle aussi, si on veut un jour sortir de ce genre de traquenard, l’imminence et l’importance du vote pour une union populaire dès le 1er tour (12.5% des inscrits sont nécessaires pour participer au second tour) et de l’absence primordiale d’éparpillement des voix qui sinon seront perdues. Prenons garde aussi, il y a des coups de blues qui coûtent très chers, toute abstention dans ce scrutin contribue directement ou indirectement à favoriser la macronie. C’est rageant mais c’est ainsi. 

Parti / Chef de file / Résultats en 2017 (% au 1er tour)

LREM  Richard Ferrand 28,21 % des voix 308 sièges

LR  Christian Jacob 15,77 % des voix 112 sièges

RN Marine Le Pen 13,20 % des voix 8 sièges

LFI  Jean-Luc Mélenchon 11,03 % des voix 17 sièges

PS  Olivier Faure  7,44 % des voix 30 sièges

MODEM François Bayrou 4,12 % des voix 42 sièges

UDI Jean-Christophe Lagarde 3,03 % des voix 18 sièges

PRG  Guillaume Lacroix 0,5 % des voix 3 sièges

PCF Fabien Roussel 2,72 % des voix 11 sièges

EELV Julien Bayou  ? % des voix 1 siège

DLF  Nicolas Dupont-Aignan 1.17 % des voix 1 siège

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_l%C3%A9gislatives_fran%C3%A7aises_de_2022

- Le camp de la macronie a décidé de comptabiliser séparément les suffrages rassemblés par des candidatures issues de LFI, d’EELV, du PS ou du PCF. Toutes partagent pourtant le même programme et se présentent aux électeurs sous la même bannière. Les soutiens hétéroclites du Président de la République sont eux identifiés sous une nuance unique. Ils appartiennent pourtant à des partis politiques distincts.

Il s’agit d’embrouiller les citoyens : démobiliser les électeurs de la NUPES dans l’entre deux tours des prochaines législatives afin une fois de plus biaiser le fonctionnement de la démocratie. Qui a peur de la démocratie comme d’habitude ?

Rappels.

 Représentativité de l’Assemblée Nationale 2017 :

- 4.5% des députés sont des employés (27.4% de la population active).

- 0% ouvriers (20.3% de la population active).

- Un député actuellement a été élu avec un pourcentage compris entre 18 et 22% du corps électoral.

-Taux de féminisation : 38.8% (comme quoi c’est aussi un choix politique d’isoler un taux de féminisation sans y articuler la représentativité sociale, c’est la pratique dominante dans les médias).

- Abstentions, nuls et blancs lors des législatives 2017 ↔ 62%

Les élections locales sont censées contribuer assez fortement à la représentativité du Parlement .Cela, c’était avant. Maintenant, c’est un véritable problème démocratique ce qui explique que la macronie et les médias n’en parlent pas. Où nous emmène-t-on au juste ?

- Elections municipales 2020 : 30 000 maires élus au 1er tour le 15 mars 2020 en l’absence de 55% des électeurs contre 7600 en 2014 appuyés sur 64% de leurs concitoyens. 60% d’abstentions au second tour et des élus qui représentent entre 10 et 20 % du corps électoral.

- Elections sénatoriales 2020 : renouvellement de la moitié des mandats de la chambre haute (vote obligatoire) pour un mandat valable jusqu’en 2026 par les nouveaux élus municipaux composant la plus grande part de ce corps électoral.

Où en sommes-nous ?

L’extrême-droite aurait gagné infiniment en crédibilité si elle avait travaillé afin de réfléchir au pilotage de l’économie et son articulation avec la vie sociale et l’aménagement du territoire aussi assidument qu’elle ne l’a fait pour mettre en impasse le mouvement social rassemblant toutes les couches de la société qui considèrent que leurs intérêts particuliers se conjuguent avec les coopérations et solidarités mutuelles qui nous rassemblent.Mais elle ne serait pas alors l’extrême-droite. Reconnaissons-lui le talent d’avoir su brouiller les pistes et donner le change pendant un sacré bout de temps. Bien aidé il faut le dire par une droite ayant abandonné peu à peu ses références républicaines et se livrant au service exclusif, de renoncement en renoncement, à ceux qui dominent les marchés mondiaux et tordent à leurs convenances le droit, les traités et l’usage des sciences et technologies. C’était le renoncement nécessaire pour que le deal pervers qui les relie puisse à nouveau fonctionner après la période d’abstinence, d’exil et de bannissement que lui avait imposé le gaullisme.Cela dure depuis plus de 20 ans.

C’est le génie des peuples d’inventer un troisième tour politique quand les élites politiques et médiatiques en sont rendues pour se sauver la mise à biaiser le fonctionnement des institutions et les moyens de la démocratie. Les citoyens avec leurs bulletins ont pris leur autonomie vis-à-vis de la machine médiatique et des états majors politiques qui marchent désormais sur des œufs.Ils vont décider qui sera député et pour quoi faire et qui ne le sera pas ou plus. Et les élus de l’ancien monde n’y peuvent rien. Ils ne veulent plus de représentants qui leur font des sourires tous les cinq ans et qui votent dans l’entre-deux tout ce que le patron leur dit de faire pour l’essentiel. Ce temps est révolu. Il va falloir compter avec des citoyens exigeants sur l’information apportée, exigeants quant à l’expression de la diversité des points de vue (une petite révolution médiatique ou une grande si on veut), exigeants quant à l’efficience des politiques publiques qui seront correctement analysées. La démocratie quoi. Une bonne et saine habitude à prendre. Il paraît que c’est un cauchemar pour certains. Mais, ils ne sont pas les plus nombreux et devront s’y faire. Il paraît aussi que c’est contagieux. Alors.

Pour ne pas revivre une élection présidentielle contournée grâce au confort et la facilité apportées par une opposition de pacotille, de mauvais comédiens porteurs d’extravagances et faux-semblants outranciers complaisamment accompagnés par les médias, n’ayant rien à faire des problèmes de fond du pays ni des enjeux de l’époque, enfermés dans la courtisanerie de leurs états majors et leurs stratégies politiciennes , pas d’abstention, pas une seule voix cette fois-ci (pas d’eau jetée dans le sable) pour le double sauveur de la macronie, l’extrême-droite.

Pauvre comédie où l’on a vu au final s’opposer deux partisans du libéralisme s’enlisant sur la meilleure manière de poser des rustines et se disqualifiant réciproquement sans bien s’en rendre compte et nous proposant par défaut le choix du moins pire. Avec une mention spéciale à ne pas oublier pour celle qui, faisant le constat du déficit démocratique généré par la possession de 90 % de la presse par 9 milliardaires propose de tout privatiser ?! À combien se sont-ils mis pour accoucher de cette énormité, la lire, la relire et la diffuser ?

Heureusement, nous sommes ensemble l’union populaire, la solution politique aux aspirations démocratiques, sociales et écologiques qui traversent toutes les couches sociales du pays. Gagnons le 3ème tour qui effacera cette nouvelle tâche infligée à notre histoire républicaine et européenne.

Soyons conséquents et responsables et courageux. Prenons nos vies et les outils de la démocratie en mains, transformons le pays, rendons la démocratie inéluctable et irréversible. La richesse du pays, c’est nous, les richesses, c’est nous qui les produisons, donnons-nous le droit d’en connaître, d’en discuter et d’en décider du partage équitable et des objectifs poursuivis. Donnons nous le droit de ne pas être d’accord sur tout sans perdre de vue l’essentiel qui nous rassemble, d’en discuter et d’avancer.

Trouvons des forces aussi dans toutes les caricatures et les contre-vérités qui vont déferler et fermenter. Ceux qui en font leurs pauvres arguments redoutent à juste titre la puissance de l’intelligence collective qui prend comme moyen et fin la démocratie, démarche à laquelle ils n’ont rien à opposer de constructif qui puisse être exposé en pleine lumière.

Le tour d’honneur. Pas une voix de perdue au 1er tour des législatives pour la réussite du troisième tour.

1. Pas une voix pour la macronie et son vrai-faux adversaire qui ont privé le pays une fois de plus d’un véritable arbitrage démocratique au deuxième tour. Il a simplement manqué 6 voix par bureau de vote pour que cette explication puisse avoir lieu. Merci Marine Le Pen, merci Bolloré, merci Zemmour, merci Macron pour cette nouvelle dérobade et ce sauvetage d’extrême justesse. Merci aux médias et aux sondeurs sans lesquels tout cela n’aurait pas été possible. Palme d’or de l’entourloupe électorale.

2. Pas une voix de perdue cette fois-ci en raison du découragement qui nous mène à l’abstention et que ces gens sèment dans nos cœurs et esprits. Pas une voix de perdue parce qu’ils profitent de nos colères, de notre impatience à bout, notre mécontentement pour nous diviser et semer la confusion parmi nous dans les classes populaires et la classe moyenne pendant que les nantis en toute tranquillité se pressent aux urnes et rient sous cape des bons tours que joue l’extrême droite en offrant à leur champion une opposition divisée ou absente sous les applaudissements des médias.

3. Pas de crédit à la Lepénie/zemmourie qui est le meilleur paratonnerre de la macronie et fait de nous citoyens français la risée de l’Europe et la faiblesse de nos représentants dans les institutions internationales.

4. Pas une voix pour ceux qui assoient leurs pouvoirs sur une concentration des richesses jamais vue, l’entretien des ghettos de pauvres et d’immigrés, le refus de la mixité sociale concernant l’accès au logement et à la diversité des parcours scolaires et professionnels, l’affaiblissement des services publics, l’insécurisation des trajectoires d’emploi, la concentration de la propriété des médias, la comédie et l’irresponsabilité de promesses écologiques jamais tenues. Pas une voix pour ceux qui récupèrent cette misère et en font l’appoint électoral de la division et la confusion dont la démagogie du pouvoir a besoin pour se maintenir.

 

À suivre, prochain article …

« Repères concernant le circuit de production et de partage des richesses. » (ou comment "équilibrer" le budget de la France).

"La politique ça consiste uniquement à savoir à qui on va prendre du fric et à qui on va le donner." Abbé Pierre

Compléments :

● Programme partagé de gouvernement de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale.

https://nupes-2022.fr/le-programme

● Anatomie d’une campagne médiatique contre la gauche (1/3) par Pauline Perrenot, jeudi 12 mai 2022.

Si vous voulez vous rassasier de caricatures, un menu d’exception concocté par les meilleurs. Avec de telles conjurations, leur inquiétude de perdre leur domination sur les éléments de langage et la confiscation du débat pluraliste qu’il pratique est à son comble. Bonne nouvelle. Nous sommes donc sur le bon chemin.

https://www.acrimed.org/Anatomie-d-une-campagne-mediatique-contre-la


Moyenne des avis sur cet article :  2.41/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • chantecler chantecler 23 mai 08:13

    Le monde de la politique sort de la division ....

    Mais c’est terrifiant !

    Les politiciens n’en dorment plus .


    • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 30 mai 15:56

      @chantecler

      Bonjour Chantecler

      L’union, c’est bien à condition de savoir à l’avance à quoi ça va servir...

      Il semble bien que le cap fixé aille à rebours des intérêts du peuple et de la nation...

      https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/pour-la-paix-insoumission-a-laxe-usa-ue-otan-aux-declarations-bellicistes-de-jean-luc-melenchon-video-georgesgastaud/


    • leypanou 23 mai 08:33

      0% ouvriers (20.3% de la population active)  : çà me fait toujours sourire ce genre d’information.

      S’il n’y a aucun ouvrier à l’Assemblée Nationale, c’est parce que les partis politiques n’ont pas été capables de présenter un ouvrier qui peut se faire élire tout simplement, l’un des rares partis l’ayant fait étant le Parti Communiste avec Maxime Gremetz je crois.

      Si les professions ayant le plus de représentants à l’AP sont constituées de cadres, médecins, avocats, enseignants, etc, c’est que tout simplement leurs représentants sont habituées à argumenter, baratiner, parler, connus, etc, c’est que l’ouvrier n’est pas.

      Si vous voulez qu’il y ait plus d’ouvriers à l’AP, décréter que désormais ce sera par quota de profession, ce qui est ridicule et infaisable.

      Bref, parler de çà c’est parler pour ne rien dire.


      • Octave Lebel Octave Lebel 23 mai 11:29

        @leypanou

        « Bref, parler de çà c’est parler pour ne rien dire. »

        C’est exactement ce que vous venez de faire. C’est un vrai sujet, profond, complexe qui concerne tout le fonctionnement d’une société  qui vous dépasse me semble-t-il. Ces derniers temps, sur beaucoup de sujets, on dirait que vous vous êtes installé dans les pantoufles de monsieur Pécuchet.


      • Aristide Aristide 23 mai 12:57

        @Octave Lebel

        Démonstration éclatante de votre impossibilité à ne pas utiliser l’attaque ad-hominem. 

        Sur le fond de cette absence d’ouvrier, Rien. Nada ! Le vide ! : « C’est un vrai sujet, profond, complexe », ouf c’est fait, on est débarrassé avec ce genre de ... poncif. Utilisable pour le nucléaire, la constitution, l’Europe, la défense, ... cela marche pour tout.

        Allez sur le fond, Une idée, limitation à deux mandats de député(*), 10 ans c’est bien !!! Quelques avantages !!! Laisser la place, facile il ne doit manquer d’ouvrier dans les militants LFI ? Et cela évite le clientélisme, plus besoin de se préoccuper de sa réélection à chaque fois ! Meilleure représentativité en limitant les « politiques » professionnels.

        Et pas de notions de mandats consécutifs à la mode Poutine qui a laissé la place et est revenu.

        (*)Et pis on verra qui sera élu cette fois à LFI, ou réélu, 13 sur 17 qui se représentent. Donc là déjà, pas d’ouvriers !!! Quelles belles surprises dans les éligibles Guédé, Garido, Chikirou, Vannier, Simonet,... et l’illustre Aymeric Caron ... Des ouvriers en masse !!!


      • Octave Lebel Octave Lebel 23 mai 17:52

        @Aristide

        Et vous, qu’est-ce que vous faites à chaque fois ?

        Ici concernant l’élection des députés, le problème de fond qui détermine toutes les autres dimensions, c’est le dosage et la manière de recourir à la proportionnelle qui rééquilibre les disparités engendrées par le découpage des circonscriptions et permet de promouvoir de la diversité sociale.

        Je suis persuadé que la plupart de nos lecteurs le savent par expérience et réflexion. J’ai réagi au réductionnisme un peu bébête que s’est permis leypanou. Au fait aussi que certains entretiennent la bêtise qu’ils sont le plus souvent loin d’avoir. Effectivement cela ne me plaît pas.

        Calmez-vous. La prochaine fois, réfléchissez un peu avant de vous lancer à l’abordage.


      • L'apostilleur L’apostilleur 23 mai 20:15

        @leypanou

        Bien dit.

        Pas mieux, sauf pour votre remarque « ...Si vous voulez qu’il y ait plus d’ouvriers à l’AP.... », j’aurais demandé à LFI pourquoi ils n’en proposent pas dans leurs circonscriptions du 93 ? 

        Regretter qu’il n’y ait pas d’ouvriers et ne pas en proposer c’est le summum d’une propagande hypocrite !

        Un domaine d’excellence de l’auteur.


      • L'apostilleur L’apostilleur 23 mai 20:58

        @L’apostilleur

        L’auteur regrette l’absence d’ouvriers élus. Il est vrai que depuis qu’ils ont quitté la gauche extrême pour rejoindre MLP, leurs effectifs sont plus maigres.

        L’auteur pourrait-il nous donner son opinion sur les motivations des ouvriers de l’UP qui ont voté MLP au 2e tour ? Ils finissent eux aussi comme leurs prédécesseurs chez MLP. 


      • Aristide Aristide 24 mai 08:12

        @Octave Lebel

        Et sur la question que VOUS MÊME avez posé de la non représentativité des ouvriers à l’AN !!!

        Rien, nada, que dalle, ... toujours dans vos soliloques. 

        Que faire en place de ce long baratin, une dose de proportionnelle, ouahhh, l’originalité. Et en quoi cette absence de proportionnelle interdit AUJOURD’HUI de mettre des ouvriers sur des candidatures éligibles en place des Autain, Coquerel et Quatennens, ....

        En quoi la Garido, avocate en retard de cotisations, est représentative !!! Ses activités audiovisuelles chez Bolloré ne lui suffisent pas ? Et les autres professionnels de la politique !!! Qu’ils laissent leur place, se mette en suppléant et fasse campagne pour l’ouvrier candidat ! Vous voyez le Corbière immobilier laisser sa place à un ouvrier ... non l’ouvrier il va lui restaurer de le chauffage de son appart avec des fonds sociaux, c’est sa forme de solidarité sociale ...

        Mais non, vous êtes dans le discours creux et sans consistance réelle. Vous dénoncez des faits à juste titre mais ne tirez aucune conclusion ... sauf à rejeter sur d’autres vos responsabilités de militant de LFI !!!


      • zygzornifle zygzornifle 24 mai 08:46

        @leypanou

        Si les professions ayant le plus de représentants à l’AP sont constituées de cadres, médecins, avocats, enseignants, etc, c’est que tout simplement leurs représentants sont habituées à argumenter, baratiner, parler, connus, etc, c’est que l’ouvrier n’est pas.

        Tout a fait, les ouvriers on les retrouves dans les manif ou les révolutions la ou les cadres, médecins, avocats, enseignants vont se planquer sous leur lits car trop trouillards et incapables d’utiliser leurs petites mimines bien manucurées pour changer les choses .....


      • Octave Lebel Octave Lebel 24 mai 11:10

        @L’apostilleur

        C’est bien de se réjouir du succès de MLP. Là au moins, vous commencez à avouer vos penchants et méthodes.

        Rassurez-vous, ce n’est plus un comming-out pour personne.

        Ah, oui, j’oubliais, pas de contre-sens euphorique, la tendance est en train de s’inverser.


      • Octave Lebel Octave Lebel 24 mai 11:20

        @L’apostilleur

        Comme nos lecteurs qui ne manquent pas de le faire, vous avez le droit de réfléchir.


        LREM  Richard Ferrand 28,21 % des voix 308 sièges

        LR  Christian Jacob 15,77 % des voix 112 sièges

        RN Marine Le Pen 13,20 % des voix 8 sièges

        LFI  Jean-Luc Mélenchon 11,03 % des voix 17 sièges

        PS  Olivier Faure 7,44 % des voix 30 sièges

        MODEM François Bayrou 4,12 % des voix 42 sièges

        UDI Jean-Christophe Lagarde 3,03 % des voix 18 sièges


        Pour info, LFI a compté une aide-soignante député qui est allée travailler à l’hôpital pendant le COVID et présente à nouveau un nombre conséquent de représentants des milieux populaires.


      • Octave Lebel Octave Lebel 24 mai 11:27

        @Aristide

        Vous savez que pour être député dans ce type de scrutin nominal il faut directement être élu.

        LFI  Jean-Luc Mélenchon 11,03 % des voix 17 sièges

        MODEM François Bayrou 4,12 % des voix 42 sièges

        UDI Jean-Christophe Lagarde 3,03 % des voix 18 sièges

        Pour info, LFI a compté une aide-soignante député qui est allée travailler à l’hôpital pendant le COVID et présente à nouveau un nombre conséquent de représentants des milieux populaires.

         


      • Aristide Aristide 24 mai 12:06

        @Octave Lebel

        Encore une fois vous éludez la réponse à cette question essentielle que VOUS a posé : la sous représentation des ouvriers et employés. 

        Vous voilà encore à répondre sur l’incapacité des partis qui n’ont pas d’ancrage locaux à avoir des députés, si on ajoute l’impossibilité de faire alliance et compromis, ou simplement de présenter des candidats.

        Vous écrivez ( c’est quoi ces chiffres ?) : 

        LFI Jean-Luc Mélenchon 11,03 % des voix 17 sièges

        MODEM François Bayrou 4,12 % des voix 42 sièges

        UDI Jean-Christophe Lagarde 3,03 % des voix 18 sièges


        Bizarre rapprochement entre je ne sais quelle élection et le résultat des législatives 2017.

        Voilà les chiffres aux législatives 2017

        LFI : 883.573 voix 1,87% des inscrits, 4,86 % des exprimés 17 sièges

        MODEM 1.100.656 voix, 2,33% des inscrits, 6,06% des exprimés 42 sièges

        UDI 551.784 voix, 1,17% des inscrits, 3,04% des exprimés, 17 sièges

        FN 1.590.869 voix, 3,36% des inscrits, 8,75% des exprimés, 8 sièges

        Le système est injuste et pénalise les partis qui ne font pas d’alliance ou ne se présentent pas partout.

        Mais sur le fond, rien sur la proposition de mettre des candidats ouvriers sur les circo où il y a un élu LFI, et cet élu en suppléant et participe à la campagne. Mais non, on fera les comptes après les législatives, et vous pleurnicherez sur le afit que les ouvriers et gnagna ... mais pour prendre des décisions et en finir avec la professionnalisation de la politique, là plus personne, surtout pas vous ...


      • Aristide Aristide 24 mai 12:26

        @Octave Lebel

        Pour info, LFI a compté une aide-soignante député qui est allée travailler à l’hôpital pendant le COVID 

        Il existe aussi des poissons volants !!! Et elle est retournée dans un hôpital pendant un mois pas pendant le COVID qui a duré 2 ans mini. La sénatrice Véronique Guillotin du parti radical, médecin a fait de même sur plus longtemps ...

        Allons, la députation à LFI est le bâton de maréchal pour le permanent de la circo. Quelques miettes laissées à des figures locales peuvent tomber chez des non-professionnels, mais c’est l’exception !

        On verra combien de députés LFI ne sont pas des ... professionnels !


      • L'apostilleur L’apostilleur 24 mai 19:23

        @Octave Lebel
        « ...C’est bien de se réjouir du succès de MLP... »

        Qui a dit celà ?
        Votre grossière diversion est un échappatoire, vous refusez d’assumer l’abandon des ouvriers par la gauche extrême au profit d’un communautarisme masqué dont vous savez que les français ne veulent pas. 
        Vous êtes mal à l’aise sur ces questions, on vous comprend sur ce point.


      • Octave Lebel Octave Lebel 25 mai 11:29

        @L’apostilleur

        Je me demandais quand vous alliez y venir.

        Repères :

        Rappel (petit manuel du militant de droite, sans oublier l’extrême cousine) : «  Si on confond la lutte contre les discriminations avec la lutte contre l’exploitation on invite les exploités à se disputer entre eux pour se faire exploiter dans les meilleures conditions. »

         J’invite nos lecteurs curieux et soucieux de ne pas  croire n’importe quoi à explorer les tableaux mis en lien (1er et second tour).

        Laissons de côté les présupposés hasardeux et équivoques de ce genre de mesure qui interroge et agace les gens qui ont des croyances religieuses ou des références culturelles et leur interpellation et exploitation par des chapelles politiciennes. Laissons la liberté de conscience de nos citoyens, (un acquis de la laïcité reconnu en 1965 par la religion catholique, 60 ans après la loi de 1905), agir pour ne pas confondre leurs aspirations spirituelles ou références culturelles et leurs convictions de citoyens dans une république laïque.

        Mais puisque mesure il y a et comme un régal pour certains à jouer dans la fange, avec toutes les incertitudes que nous rappelle notre prudence et intelligence, faisons le constat d’ensemble que l’on retrouve parmi ceux affichés comme musulmans par déduction puisque répertoriés dans la catégorie autre religion, et votants, la plus grande part, les classes populaires, du côté de LFI et l’autre part non négligeable, plus nantis chez Macron. Si on veut être honnête, au 1er tour, les votants se répartissent 36% LFI, 29% Macron/Pécresse et 17% MLP/Zemmour. Qu’en déduisez-vous sur l’ensemble ?

        Comme je sens que vous avez un tropisme religieux, je vous invite à faire un commentaire aussi pour le lien supposé entre la référence catholique et les différents candidats que l’on trouve aussi dans ces tableaux. Là aussi, on peut s’adonner à beaucoup de masturbation intellectuelle. A chacun ses phantasmes.

        https://www.ipsos.com/fr-fr/presidentielle-2022/1er-tour-abstentionnistes-sociologie-electorat

         


      • citoyenrené citoyenrené 23 mai 08:50

        bon article, étayé, bravo


        • samy Levrai samy Levrai 23 mai 09:55

          Pas une voix pour les soutiens de Macron ! pas une voix pour les euro atlantistes de « gauche » !


          • chantecler chantecler 23 mai 14:56

            @samy Levrai
            Votez Asselineau : le salut !


          • Octave Lebel Octave Lebel 24 mai 11:29

            @samy Levrai

            Comme d’habitude, la macronie vous remercie d’alimenter le stratagème.


          •  C BARRATIER C BARRATIER 23 mai 11:26

            C’est là un article de propagande électorale de la part d« un auteur qui s’imagine qu »Agoravox puisse faire changer d’avis politique un citoyen. Il écrit « nous » au lieu de « je » comme s’il parlait en en notre nom. Inconscience...

             


            • Octave Lebel Octave Lebel 23 mai 12:29

              @C BARRATIER

              Je, tu, il, nous et vous.

              Nous les gars de la marine, nous les amoureux, nous les amateurs de fraises tagada, nous qui sommes sur le même bateau, nous de la copropriété, nous les citoyens, il y a quantité de manières, de contextes et de situations pour recourir au nous. Nous qui sommes d’accord. Nous qui ne sommes pas d’accord.

              Et vous ? Je ne vois pas votre je non plus. Il ne serait pas caché derrière l’autorité de l’arbitre de touche qui pense disqualifier ainsi ce qui ne lui plaît pas ?

               

              Oui, c’est un article engagé qui le moins que l’on puisse dire ne cache pas ses options et les réalités, les réflexions et les arguments qui les nourrissent. Vous avouerez que ce n’est pas le cas de tout le monde ici. Il y en a qui préfèrent l’influence sans jamais dire ce qu’ils défendent ni pourquoi, pour ratisser large aussi bien dans des articles que des commentaires. Personnellement, je n’apprécie pas parce que je pense que les moyens en disent long sur l’intention profonde. On ne fait pas changer d’avis politique un citoyen. L’essence de la démocratie, c’est d’apporter des éléments de compréhension et de réflexion aux citoyens pour qu’ils puissent décider des arbitrages.

               

              La rubrique « tribune libre » d’Agoravox , franchement pour faire cela en toute modestie, je trouve cela bien pratique. Désolé de vous avoir dérangé.

               


            • L'apostilleur L’apostilleur 23 mai 20:47

              @C BARRATIER

              « ...C’est là un article de propagande... »
              L’auteur aura probablement fait l’unanimité sur ce point.

              Il nous asséne des boniments politiciens de campagne, (mélangés avec parfois quelques vérités transpartisanes irréfutables pour justifier le reste), qu’il prétend opinions là où on ne voit que des éléments de langage ressassés.

              Exemple avec cette appréciation alambiquée du « vainqueur »...

              « ..Sortons de ce cycle de fuites en avant électorales où le gagnant c’est celui qui a réussi à ne pas devoir s’expliquer en suscitant grâce à ses meilleurs partenaires de joutes électorales confusion et divisions artificielles exacerbées le temps d’une campagne pour ensuite jouer avec le suspense de ce qu’il va réellement faire... »

              On aurait préféré une analyse honnête des insuffisances d’une UP rafistolée in extremis, avec un Mélenchon dénigreur de la primaire qui elle était d’essence populaire. 


            • germon germon 23 mai 21:42

              @Octave Lebel

              " L’essence de la démocratie, c’est d’apporter des éléments de compréhension et de réflexion aux citoyens pour qu’ils puissent décider des arbitrages. « 

              Puis je ajouter que :
              Sils pensent (les citoyens) » tous pour un, un pour tous « ils voteront Nouvelle Union Populaire Écologique Sociale

              S’ils pensent (les citoyens) » tout pour moi, rien pour les autres " ils voteront à droite : LREM, UDI, LR, RN, Zem, et les autres.

              Mais c’est vrai que Micron à prévu une astuce pour empécher l’étiquette NUPES qui va fauuser une fois de plus l’élection Législative.

              On est pas sorti de l’auberge smiley


            • Octave Lebel Octave Lebel 24 mai 10:08

              @L’apostilleur

              Vous n’aimez pas la lumière ?

              « On aurait préféré une analyse honnête des insuffisances d’une UP rafistolée in extremis, avec un Mélenchon dénigreur de la primaire qui elle était d’essence populaire. »

              On préférerait depuis longtemps déjà de commentaire en commentaire la simple explicitation de vos convictions, engagements  et arguments au nom desquels, de votre hauteur, vous condamnez tous ceux qui ne voient pas le monde comme vous et qui aimeraient bien s’enrichir de vos lumières un jour.

              Loin des agaceries moralisantes, parlons de la vie concrète des gens, c’est la base comme on dit.

              Expliquez-nous ce que vous défendez et comment cela marche avec les politiques économiques et sociales et les pratiques démocratiques de vos champions et comment cela permet d’avoir une société équitable et pacifiée où règne le respect mutuel. Il y a là des dizaines de sujets à développer.


            • Octave Lebel Octave Lebel 24 mai 10:11

              @Octave Lebel

              En attendant vos réflexions :

               

              Le programme partagé de gouvernement fruit d’un travail collectif associant plusieurs organisations politiques, sur la base de programmes eux-mêmes élaborés en associant des milliers de citoyennes et citoyens, acteurs associatifs, syndicaux, environnementaux, politiques.

               

              Par exemple : Progrès social, emplois et retraites/ 6e République et démocratie/ Écologie, biodiversité, climat, biens communs et énergie/ Partage des richesses et justice fiscale/ Services publics : santé, éducation, culture, sport/ 6e République et démocratie/ Sûreté et justice/……..

               

               https://nupes-2022.fr/le-programme/#chapitre1

               

               


            • Aristide Aristide 24 mai 12:34

              @Octave Lebel

              On préférerait depuis longtemps déjà de commentaire en commentaire la simple explicitation de vos convictions, engagements ...

              Il me semble qu’il pose une question assez simple, quel besoin de savoir d’où il parle. Vous le savez d’ailleurs, mais c’est commode pour ne pas répondre au fond.

              Cet accord « programmatique » n’est qu’une mascarade électorale qui s’est faite sur le contraire de ce que soutenez Mélenchon pour justifier l’absence de primaires à gauche !!! 


            • Octave Lebel Octave Lebel 24 mai 13:56

              @Aristide

              Ben alors, allez-y.On va finir par croire que votre jeu de diversion est un aveu. Qu’est-ce que vous attendez  pour développer tranquillement et nous expliquer le contraire de ce que tout le monde a vu et les conséquences qui en sont tirées.

               Législatives : la NUPES progresse, la macronie stagne, le RN baisse

              https://twitter.com/2022Elections/status/1526923223413186560/photo/1

               


            • L'apostilleur L’apostilleur 24 mai 22:01

              @Octave Lebel

              Vos questionnements démontrent la fragilité des « convictions » partisanes. 
              Chercher des failles ailleurs pour répondre à vos embarras ne vous aidera pas. 
              Soyez honnête avec vous même, reconnaissez par exemple, que vos calculs de façade sont fragiles, vos chiffres masquent une opportunité de Mélenchon, le moins défaillant des extrémistes de gauche qui n’a fait que ramasser leurs votes « utiles ».
              Etc.
              Nous ne sommes pas dupes.

              Pour échanger sereinement une suggestion, considérez nos arguments ad hominem et non ad personam. 


            • Aristide Aristide 25 mai 09:45

              @Octave Lebel

              Vous êtes impayable, je ne fais aucune prévision sur les résultats de cet accord électoral, ni sur les sondages d’ailleurs ! Je ne fais que mettre en doute la qualité programmatique de cet accord, établi sur un coin de table à partir du seul programme AEC et la mise en place de quelques réserves PS-EELV et PCF !!!


            • Octave Lebel Octave Lebel 25 mai 11:43

              @L’apostilleur

              A bout d’arguments, il ne vous reste plus qu’à tenter d’inverser les apparences ?
              Vous pensez abuser qui ?
              Vous commencez à vous inquiéter pour votre crédibilité ? Il est un peu tard.
              Puisque vous aimez user du latin dans vos postures, je vous dédie « desinet in piscem » ce qui signifie, cela se termine en queue de poison.
              A vous de voir pour la suite.

              " Pour échanger sereinement une suggestion, considérez nos arguments ad hominem et non ad personam. 

              "


            • Com une outre 23 mai 11:35

              La NUPES ou Macron et ses potes, c’est pas vraiment différent. On reste dans l’économie libérale qui nous tue, le greenwashing et cie, soumis à L’Europe et l’Otan. De plus, l’enjeu des législatives n’est pas que national et beaucoup votent par affinité ou intérêts locaux autant que pour une étiquette politique. Contrairement à ce que croit Mélenchon, ce n’est pas un troisième tour, loin de là. Surtout pour lui qui a appelé à voter Macron. Difficilement pardonnable et incompréhensible ! Il a raté le coche, et ça ne me fait pas pleurer.


              • Octave Lebel Octave Lebel 24 mai 14:03

                @Com une outre

                Spécialité du moment au stand de l’extrême-droite : Crier très fort et battre le tambour aussi très fort dans cette manche-ci en diabolisant Macron et la NUPES très fort pour chauffer la salle et les esprits afin d’éviter de devoir se lancer dans des explications oiseuses concernant la performance d’avoir deux fois de suite réussi à torpiller tout débat de fond et tout véritable débat démocratique comme l’espérait la macronie. En se ridiculisant qui plus est en ne sachant même pas défendre la cohérence de ses propres propositions économiques et sociales en 2017 et en 2022.

                Faut-il ajouter que les députés RN n’ont rien foutu au parlement.Vous voulez des exemples ?


              • tashrin 23 mai 12:04

                Et pourquoi, une fois le show électoral de la présidentielle passé, avons-nous l’impression de nous être faits avoir une nouvelle fois par notre crédulité

                Mdr ben parce que c’est le cas... C’est pas faute d’avoir été prévenu

                Génie ! 

                Et le pire, c’est que vous retomberez (encore) dedans en 2027

                Merci pour eux


                • wagos wagos 23 mai 12:11

                  Mais comme si c’était d’hier que les élections sont des pièges à cons !...

                  On fait croire aux pigeons = vous et moi ....on joue le jeu pour se donner l’illusion que l’on a droit à la parole par le biais d’un bout de papier , sachant d’avance si on est honnête avec soi même que ça équivaut à pisser dans un violon ! 

                  Et quand même, Député c’est bien payé pour faire la sieste au Palais Bourbon, y’a même un Bar réputé ..

                  Bon, supposons que je favorise un candidat......on va dire qu’il a été élu...ma vie va-t-elle changer dans le bon sens qui est le mien pour autant ?? 

                  Que dalle oui ! 


                  • zygzornifle zygzornifle 23 mai 13:11

                    La France devenue la Rance est comme un bout de bois pourri par des décennies de politiques de tous bords incapables et corrompus par les lobbys ..... 


                    • zygzornifle zygzornifle 23 mai 13:12
                      Depuis 40 ans

                      Voter n’a jamais amélioré les retraites
                      Voter n’a jamais donné plus de pouvoir d’achat
                      Voter n’a jamais permis de payer moins de taxes ni d’impôts ni autres prélèvements
                      Voter n’a jamais créé d’emplois

                      Voter est une illusion entretenue par ceux qui veulent le pouvoir....

                      • Octave Lebel Octave Lebel 23 mai 15:47

                        @zygzornifle

                        "Voter est une illusion entretenue par ceux qui veulent le pouvoir."

                        On peut faire aussi :

                        "Le pouvoir est une illusion entretenue par ceux qui veulent voter."

                        J’ai l’impression que c’est le cas de plusieurs de vos formules lapidaires habituelles.

                        Pas sûr que la plupart des abstentionnistes et de ceux qui votent dans un alambic avec ses surprises aient le cœur à rire de vos facéties.


                      • jymb 23 mai 15:38

                        Grandiose article, bouffi de grotesque, après l’appui forcené de Mélenchon à Macron au deuxième tour ( dans la suite logique du léchage de semelles sur le Vieux Port à Marseille )

                        Votre Macron c’est voter macron...tout le reste est du baratin creux 

                        Vous nous l’avez asséné pour 5 ans et nous allons pleurer des larmes de sang dés que les mêmes désistements vomitifs auront lieu au deuxième tour des législatives 


                        • Octave Lebel Octave Lebel 23 mai 15:57

                          @jymb

                          La tarte à la crème de la lepénie ( et sa petite fusée d’appoint la zemmourie) pour les législatives. Toujours pour les supposés oiseaux sans tête que nous serions.

                          La réalité : Votes LFI estimés : 42% Macron+17% MLP+ 41% blancs et abstentions, donc : 58% au détriment de Macron et 25% de solde positif en faveur de Macron.

                          Arithmétique de base : les 42% ou plus exactement les 25% sont pris sur les 21.95 % des votes exprimés de JLM (= 5.72%). Inutile d’aller plus loin.

                          Arrêtons de prendre nos concitoyens pour des demeurés et que chacun assume ses responsabilités.

                           

                          Justement, pourquoi ce contre-feu désespéré ?

                           

                           1. Cacher la manœuvre habituelle qui a fait élire deux fois de suite Macron : L’extrême-droite se contente de semer la pagaille dans la campagne, la division dans les classes populaires et la classe moyenne et coup triple d’entretenir l’abstention par l’écœurement afin de sauver de justesse son supposé adversaire et meilleur partenaire en libéralisme. Une comédie qui marche de moins en moins.

                           

                          2. Cacher le vide sidéral du travail législatif (et pas que) de MLP et ses députés.

                           À quoi sert un député chez ces gens-là ? Réforme des retraites, impôt sur la fortune, taxe sur les profiteurs de crise, nationalisation des autoroutes, RSA pour les 18/25 ans, Parcoursup, mais également violences faites aux femmes, endométriose, Référendum d’initiative citoyenne (RIC)… Pour chacun de ces débats, Marine Le Pen était absente au Parlement.

                          En plus de refuser l’augmentation du SMIC, le blocage des prix ou le dégel du point d’indice des fonctionnaires, et de son revirement en faveur du remboursement de la dette et de l’austérité dans nos services publics. C’est au pied du mur que l’on voit le maçon.

                          Non merci, nous ne sommes pas les couillons de service du tandem macronie/lepénie et de ses éléments de langage. Pourquoi gaspiller encore des voix pour servir ces gens-là ?

                           


                        • tashrin 23 mai 16:13

                          @Octave Lebel
                          Non merci, nous ne sommes pas les couillons de service du tandem macronie/lepénie et de ses éléments de langage

                          A la lumière des dernieres présidentielles et de l’entre deux tours, si si... Vous faites partie du sketch. Pour la seconde fois


                        • jymb 23 mai 16:50

                          @Octave Lebel

                          Les faits sont têtus
                          Vous et vos copains avez fait élire Macron
                          Pas la peine d’en écrire des pages pour se refaire une virginité
                          Grâce à vous on l’a sur le dos, dans les poches, lui et sa cohorte d’arrivistes


                        • Octave Lebel Octave Lebel 23 mai 18:30

                          @jymb

                          Vous êtes un bon militant façon extrême-droite.

                          Surtout ne pas discuter sur le fond parce là, nouveau démontage assuré du mensonge (promis, on peut approfondir les données si vous voulez). L’extrême-droite est forte en enfumage mais pas au point de pouvoir changer les règles de l’arithmétique ni les sources des données.

                          Donc répéter la consigne et le slogan de l’état major sans fin et sans sourciller pour attraper quelques nigauds mal réveillés qui passeraient par là.

                           

                          Votre façon de faire est instructive et montre bien ce que vous êtes. Vous vivez de l’ignorance et des fausses pistes avec lesquelles vous arrivez à convaincre certains de nos concitoyens de voter contre leurs intérêts et en écœurant par vos manœuvres d’autres qui s’abstiennent alors que les nantis eux ne s’abstiennent jamais, savent lire entre les lignes et élisent qui préservent leurs intérêts.

                          La question est combien de temps encore allez-vous pouvoir tenir cette imposture et surtout en trompant combien de présupposés éternels nigauds chers à votre cœur.Votre efficacité est en danger sur les deux dimensions. Le grain de sable, ce sont vos concitoyens que vous sous-estimez.Le manque de travail de votre encadrement en est la preuve manifeste.

                          J’ai une pensée pour eux « Vous n’êtes pas lassés de vous faire rouler ainsi ? »


                        • Octave Lebel Octave Lebel 23 mai 18:35

                          @Octave Lebel
                          Le pouvoir actuel a en réalité une dette électorale envers l’extrême droite et le contrat implicite, par la manœuvre d’en faire son adversaire de référence à laquelle participent les médias est en cours de reconduction.

                           


                        • Octave Lebel Octave Lebel 23 mai 18:58

                          @tashrin

                          Au moins vous, vous ne cachez pas la manœuvre et effectivement beaucoup de nos concitoyens sont bien conscients de l’effet médias/Bolloré, valse des sondages et type de scrutin qui donnent des victoires à un cheveu.

                          Juste quelques détails. Sans le scrutin actuel uninominal à deux tours, Macron n’aurait pas eu à coup sûr de majorité. Parce que l’extrême-droite aurait eu beaucoup plus de mal à entretenir les divisions et la confusion et faire son festival avec Zemmour qui a capté la lumière le temps qu’il fallait et que la gauche authentique se serait rassemblée depuis un moment déjà autour d’un programme. Tous les états majors politiques le savent depuis longtemps.

                          Alors, à votre avis, pourquoi, si nous vivons les conditions normales d’une démocratie, ce débat n’est pas mis au centre de notre attention dans les médias tout au long du déroulement d’un mandat ? C’est bien entendu un enjeu majeur de cette élection, de ce 3ème tour de mettre fin à cette situation.

                          Par contre, contre la perversité d’un tel scrutin qui n’est plus un outil au service de la démocratie dans notre type de société au XXI siècle, seule une discipline de vote exemplaire au 1er tour dans l’union populaire peut réussir à renverser ce genre de situation. Qui a peur de la démocratie ?

                           


                        • Iris Iris 23 mai 19:04

                          @jymb
                          Bonjour, 
                          C’est exactement le contraire, c’est l’extrême droite qui a fait élire Macron, en privant Mélenchon de 2eme tour alors qu’il était le seul à avoir une chance face à Macron.


                        • mmbbb 23 mai 21:13

                          @Octave Lebel le plus simple aurai été de ne pas compté les voix de Lepen ni de Zemmour , Mélenchon aurait été au second tour 
                          Je t admire , tu as une propension a prendre les gens pour des cons 
                          Melenchon Autain , des idiots utiles du patronat 

                          Tu es un parfait affidé , je me souviens lors de la campagne , les propositions de ton mentor notamment « L HYDROGENE VERT »  
                          Cela dénote ta probité intellectuel 


                        • tashrin 23 mai 21:15

                          @Octave Lebel
                          Au moins vous, vous ne cachez pas la manœuvre

                          MLP joue l’epouvantail de droite, JLM l’epouvantail de gauche
                          Les deux faces d’une même piece
                          Que cela serve à occuper l’espace, empeche tout débat veritable et permette la reconduction de la tete d’affiche du systeme, oui c’est évident. Ya encore des gens qui en doutent ?
                          Mais votre poulain tout comme la montretout en font partie, et jouent leur role. Grace a vous, Macron a été réélu, et il aura sa majorité puisqu’avec le silence de MLP depuis le second tour, Meluche et ses sbires incarnent à la perfection le risque de dictature rouge qui fait a une des media en ce moment
                          Pour que les gens aillent sagement voter renaissance pr « eviter le pire »
                          Bienvenue en Francekistan


                        • leypanou 23 mai 22:40

                          @tashrin
                          MLP joue l’epouvantail de droite, JLM l’epouvantail de gauche  : ce ne sont pas des épouvantails mais des atlantistes honteux illustrés lors du discours de Ze à l’Assemblée Nationale (la totalité des députés s’est levée).
                          9 députés arabes israeliens sur 10 étaient absents lors du discours de Ze à la Knesset, toute l’opposition de pacotille en France était présente.


                        • chantecler chantecler 24 mai 09:16

                          @jymb
                          Ca il faut le prouver !
                          Que je sache le vote est secret et il est assez maladroit d’accuser les autres des défauts de ses champions ....
                          Et aussi démontrer que ML P est la meilleure solution , ce dont je doute de plus en plus ...
                          Le culot et l’esbroufe ça suffit pas .
                          Du moins pour une majorité d’électeurs que le FN ne fait pas rêver et ce depuis 25 ans .....
                          Ou alors dissolvez le corps électoral .


                        • Octave Lebel Octave Lebel 24 mai 09:34

                          @leypanou

                          Encore un slogan pour la route ramassé au stand de l’extrême-droite dans un vieux carton abandonné. 

                          C’est la décadence là. On dirait qu’il n’y a plus de poudre dans vos fusées (la faute à Zelinsky ou à Poutine ? smiley ).

                          Le coup de l’atlantiste, l’atlantiste honteux.

                          Avec votre violon vous prenez sérieusement nos lecteurs pour des demeuré.

                          A mon avis, ni l’un ni l’autre des deux nommés ne vous prendrait dans son équipe de propagande smiley 

                          La patronne ne vous a pas dit qu’il fallait parler maintenant de pouvoir d’achat mais vu ses performances devant son supposé meilleur adversaire vous n’osez pas ?

                           


                        • Octave Lebel Octave Lebel 24 mai 09:39

                          @tashrin

                          - L’extrême-droite démasquée jette ses dernières fusées d’artifices.

                          - La gauche authentique sous la pression du vote et de l’abstention se reconstitue progressivement autour d’un programme parce que certains finissent par se rendre compte que leurs concitoyens ne sont plus prêts à accepter n’importe quoi sans se faire entendre ni participer à la vie politique ni demander des comptes et avoir  les moyens de contrôler et de se faire respecter.

                           Votre diagnostic :

                          - L’extrême-droite ↔La gauche authentique ↔ Marchepieds du libéralisme et néo-libéralisme.

                          - Le conseil implicite du jour « A quoi bon s’embêter d’aller voter pour une gauche authentique »

                           Moralité.

                          La droite et l’extrême-droite vous remercient. La première va développer ses projets et la seconde profiter gentiment de ses quelques mandats grappillés jusqu’à la prochaine élection.

                           


                        • leypanou 24 mai 10:03

                          @Octave Lebel
                          A mon avis, ni l’un ni l’autre des deux nommés ne vous prendrait dans son équipe de propagande  :
                          ne soyez pas ridicule Octave : moi faire de la propagande pour promouvoir la planification écologique ou on n’a plus que 3 ans pour empêcher le réchauffement climatique ? ou encore pour exonérer d’impôts sur le revenu les moins de 30 ans ?
                          Aussi bien Marine le Pen que Mélenchon se sont levés pour applaudir Zelensky lors de son discours à l’Assemblée Nationale : ils ont montré là leur pseudo-opposition (Macron les a mis KO).
                          Les 2 ont été candidats 3 fois, 3 fois ils ont perdu : ce sont donc des tocards ; la décence aurait voulu qu’ils jettent l’éponge mais non, il y a toujours des Octave qui leur disent de continuer smiley

                          Au prochain délire climatique et la ridicule société par rotation smiley


                        • Octave Lebel Octave Lebel 24 mai 10:38

                          @leypanou

                          Quand on est à bout de course de ses arguments (c’est vrai que vous avez un échantillonnage varié de qualité inégale mais la quantité compense), il ne reste plus pour tenter un dernier enfumage que :

                          → L’extrême-droite ↔ La gauche authentique ↔ Marchepieds du libéralisme et néo-libéralisme et de tout ce qui vous dérange.

                          → Le conseil implicite du jour « A quoi bon s’embêter d’aller voter pour une gauche authentique » « Surtout pas, surtout pas, surtout pas malheureux. »

                           → Moralité.

                          La droite et l’extrême-droite vous remercient. La première va pouvoir développer ses projets et la seconde profiter gentiment de ses quelques mandats grappillés jusqu’à la prochaine élection.

                          A part cela, ça va bien dans votre bulle, la vie n’est pas trop dure ?


                        • Marignan Marignan 24 mai 06:43

                          Election ne veut pas dire démocratie et démocratie représentative est un oxymore. Par ailleurs la farce LFI consistant à faire élire Macron au palais de l’Elysée, puis à vouloir partager avec lui les miettes de la gamelle au palais Bourbon semble être la marque de fabrique du mélenchon-truellisme (pléonasme ici).

                          Les règles truquées étaient connues bien avant, dès 2017 d’ailleurs, ne venez plus pleurer après : après la trahison, l’absence de toute dignité.


                          • Octave Lebel Octave Lebel 24 mai 14:22

                            @Marignan

                            Vous êtes le 3ème à présenter cette pirouette désespérée ici. J’ai déjà répondu.

                            Petit rappel sur un détail pour ceux qui aiment la probité :

                            La réalité : Votes LFI estimés : 42% Macron+17% MLP+ 41% blancs et abstentions, donc : 58% au détriment de Macron et 25% de solde positif en faveur de Macron.

                            Arithmétique de base : les 42% ou plus exactement les 25% sont pris sur les 21.95 % des votes exprimés de JLM (= 5.72%). Inutile d’aller plus loin.

                            Arrêtons de prendre nos concitoyens pour des demeurés et que chacun assume ses responsabilités. Justement.

                             

                            Pour savoir quelle glace suce nos commentateurs inspirés :

                            « La fable de Jean-Luc Mélenchon opposant à Emmanuel Macron, on va peut être arrêter, maintenant... Ca a duré 15 jours, ça a fait rire tout le monde ». La cour de récréation « celui qui dit, celui qui est  ».Par la patronne MLP elle-même. Ce qui donne une idée du niveau comme aperçu au débat du second tour et de qui est le véritable adversaire commun à Marine et Emmanuel. Ils ont en effet à nouveau  bien rigolé de nous mais ne peuvent pas le dire.

                             

                             

                             


                          • zygzornifle zygzornifle 24 mai 08:40

                            Le nouveau gouvernement va vomir quand il entend prononcer le mot social, ça lui retourne l’estomac ....


                            • chantecler chantecler 24 mai 09:19

                              @zygzornifle
                              Ah oui , « social » , ça rentre pas dans le logiciel néolibéral dont l’UE est le vecteur .
                              C’est un gros mot .
                              Par contre profits , hyper profits , multinationales ,actionnaires , bourses , rentes ,commissions , $ , monopoles et rigueur c’est cool !


                            • Soucougnan Soucougnan 24 mai 11:07

                              Je trouve que c’est un peu trop facile, quand on appartient au camp des perdants d’une élection, d’accuser les médias et les sondages d’avoir manipulé voire d’avoir fait plus ou moins l’élection. Que je sache, les Français ne sont pas des enfants et personne ne leur a mis le couteau sous la gorge. On peut dire qu’ils ont voté librement et en connaissance de cause.


                              • Octave Lebel Octave Lebel 24 mai 11:37

                                @Soucougnan

                                « On peut dire qu’ils ont voté librement et en connaissance de cause. »

                                Vous avez bien fait de passer et de vous dévouer. J’avoue que c’est courageux .Bien plus courageux que toutes les contorsions rhétoriques dans lesquelles essaient de nous enliser quelques commentateurs habituels.


                              • Octave Lebel Octave Lebel 24 mai 18:46

                                @Soucougnan

                                Je pense que vous devriez élargir votre point de vue. Les choses ne se font pas toutes seules et la classe dominante est très active dans les médias et sur le champ politique. 9 milliardaires ont quand même cru utile de s’accaparer de l’essentiel des médias et de la presse. Sarkosy s’est arrangé pour que la nomination du PDG du service public de l’information dépende de l’Elysée.

                                Des réformes démocratiques basiques comme la prise en compte du vote blanc comme suffrage exprimé, un dosage de proportionnelle, la possibilité d’un RIC, le financement des partis, une législation encadrant sérieusement la pratique des sondages , le temps de parole des partis dans les médias, l’élaboration d’une loi sur l’indépendance et la pluralité de la presse, une réflexion sérieuse sur le fonctionnement des réseaux sociaux, des choses concrètes de la vie ordinaire de nature à impliquer le citoyen et lui donner plus de latitude pour se faire entendre et s’exprimer alors qu’on déplore hypocritement l’abstention sont constamment remises aux calendes grecques.

                                Visiblement, il nous revient en tant que citoyen d’aller chercher ces choses-là.

                                Je ne crois ni à la facilité ni à la résignation ni au découragement perpétuel notamment chez les générations aux commandes et en train d’y arriver parce que les problèmes se posent à eux de manière aigue et qu’ils voient ce que cela donne lorsqu’on laisse faire les professionnels de la politique en connivence avec l’essentiel des médias.

                                Ces derniers sont cyniques, dangereux et irresponsables à des degrés divers ce qui une piètre excuse. Je crois que nous ne sommes pas loin d’un basculement autoritaire ou démocratique et que c’est le véritable enjeu.

                                Méfions-nous, avec ces jeux de faire semblant de ne pas voir ou de ne pas comprendre, un jour la rage de la rue ne sera plus maîtrisable dans un cadre démocratique.

                                 


                              • Octave Lebel Octave Lebel 24 mai 18:55

                                @Octave Lebel

                                Sans le scrutin actuel uninominal à deux tours et les conditions très particulières du fonctionnement actuel de nos médias, Macron n’aurait pas eu à coup sûr de majorité. Parce que  l’extrême-droite aurait eu beaucoup plus de mal à entretenir les divisions et la confusion et faire son festival avec Zemmour qui a capté la lumière le temps qu’il fallait et que la gauche authentique se serait rassemblée depuis un moment déjà autour d’un programme. Tous les états majors politiques le savent depuis longtemps.

                                Alors, à votre avis, pourquoi, avec le taux d’abstentions qu’une bande d’hypocrites font semblant de déplorer, si nous vivons les conditions normales d’une démocratie, ce débat n’est pas mis au centre de notre attention dans les médias tout au long du déroulement d’un mandat ? C’est bien entendu un enjeu majeur de cette élection, de ce 3ème tour de mettre fin à cette situation.

                                Par contre, contre la perversité d’un tel scrutin qui n’est plus un outil au service de la démocratie dans notre type de société au XXI siècle, seule une discipline de vote exemplaire au 1er tour dans l’union populaire peut réussir à renverser ce genre de situation. Qui a peur de la démocratie ? Le moment est déterminant.

                                 


                              • Soucougnan Soucougnan 24 mai 19:10

                                @Octave Lebel
                                « Des réformes démocratiques basiques (...) sont constamment remises aux calendes grecques. »
                                _________

                                Nombre des réformes que vous désespérez de voir mise en œuvre ont été proposées par les candidats Mélenchon, Zemmour et le Pen notamment. Les Français ont plébiscité la continuité avec Macron, il faut s’incliner devant ce jugement sans appel du peuple souverain. Personne ne peut dire que les Français n’ont pas fait un choix en connaissance de cause, les candidats ont question ont eu l’occasion d’expliquer leur point de vue en long et en large et même pour Zemmour et Mélenchon, de débattre et confronter à maintes reprises leurs idées. Si les Français ont voté Macron s’est peut-être simplement parce que vos réformes essentielles leurs semblaient à eux parfaitement futiles. Alors croyez bien que je comprends que vous en soyez affligé, mais la démocratie c’est ça. Désolée !


                              • Octave Lebel Octave Lebel 25 mai 11:03

                                @Soucougnan

                                « Les Français ont plébiscité la continuité avec Macron »

                                Vous pouvez y aller au bluff, lancer des exorcismes, faire des incantations, jouer de la désinformation, de l’allusion nauséabonde, vous ne ferez que révéler vos méthodes, vos valeurs, montrer en quelle estime vous tenez nos concitoyens mais vous ne changerez pas la réalité.

                                2022, comprendre le vote des français, second tour ( 4000 personnes, enquête du 21 au 23 avril).

                                https://www.ipsos.com/fr-fr/presidentielle-2022/second-tour-lapres-scrutin

                                « Extrême-droite et droite : Sauver la face, la comédie doit continuer pour les porteurs de mandats et les états majors qui en vivent. »

                                https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/extreme-droite-et-droite-sauver-la-241223

                                 


                              • Soucougnan Soucougnan 25 mai 16:18

                                @Octave Lebel

                                « jouer de la désinformation, de l’allusion nauséabonde »
                                _____________

                                Quelle désinformation ! Quelle allusion nauséabonde ! Les Français n’ont pas voté le couteau sous la gorge, si ? Ils avaient le choix entre divers candidats qui pour certains voulaient les mêmes réformes que vous. Ils auraient pu voter Zemmour et ils l’auraient eu leur RIC, mais ils ne l’ont pas fait ! Ils auraient pu voter Mélenchon, mais ils n’en ont pas voulu non plus. C’est Macron qu’ils ont largement placé en tête avant de le plébisciter au deuxième tour. Eh bien que cela vous plaise ou non, il faut s’incliner désormais devant le choix du peuple souverain. 


                              • Octave Lebel Octave Lebel 25 mai 17:11

                                @Soucougnan

                                Je vous ai lu attentivement, je crois que je peux reprendre sans changer un mot mon commentaire précédent.

                                Vous pouvez bluffer autant que vous voulez en faisant le pari que la plupart de nos lecteurs ne prendront pas le temps de la réflexion ni ne consulteront le lien, mais cela ne change rien à la réalité si ce n’est de confirmer les méthodes d’une famille politique aux abois. Ne sous-estimez pas les lecteurs d’Agoravox.


                              • Soucougnan Soucougnan 25 mai 18:10

                                @Octave Lebel
                                « je peux reprendre sans changer un mot mon commentaire précédent. »
                                ______________

                                OK mais... N’eût-il pas été plus pertinent et peut-être aussi courageux de me dire où se trouvait l’allusion nauséabonde et la désinformation dans mon propos ? smiley

                                Du reste, vous parlez de ma famille politique comme si vous la connaissiez. Je suis bien certaine de n’en avoir parlé nulle part.


                              • Octave Lebel Octave Lebel 25 mai 19:07

                                @Soucougnan

                                Après le bluff la partie de cache-cache smiley


                              • Soucougnan Soucougnan 25 mai 23:43

                                @Octave Lebel

                                « Après le bluff la partie de cache-cache »
                                _____________

                                J’imagine que si vous aviez voulu me dire où se trouvait la désinformation et l’allusion nauséabonde, ce serait déjà fait. Eh bien OK Octave Lebel, ravie d’avoir discuté avec vous. smiley


                              • Octave Lebel Octave Lebel 26 mai 09:10

                                @Soucougnan

                                Vous posez des affirmations comme des vérités négligeant les faits ou éléments qui vous dérangent en déroulant vos certitudes et donnant des leçons.

                                Avec un style soigné, ce qui n’est pas le cas de tous et qui vous distingue des pratiquants du genre ici qui ne sont pas rares .Ceux qui aiment la controverse authentique restent sur leur faim.

                                J’ai pris la peine d’apporter beaucoup d’informations, de sources et des arguments et vous vous contentez de poser des affirmations et de placer des pirouettes rhétoriques et relances.

                                Je n’ai pas de temps à perdre et à me prêter à vos petits jeux stériles.

                                Bonne continuation.

                                 


                              • Aristide Aristide 26 mai 12:07

                                @Soucougnan

                                Ce type est un jean foutre, il ne répond jamais à des questions simples, par exemple quand vous soutenez à juste titre que Macron est légitiment élu.


                              • Octave Lebel Octave Lebel 27 mai 08:12

                                @Aristide

                                Vous tombez à pic pour illustrer mon dernier commentaire .Merci


                              • zygzornifle zygzornifle 24 mai 16:40

                                Les hommes politiques comme les couches des bébés doivent êtres changés régulièrement et cela pour les mêmes raisons .


                                • suispersonne 26 mai 16:29

                                  Il faut dorénavant s’attendre à une avalanche de vilenies de ce genre, parce que si l’affrontement droiche gôte n’existe plus depuis longtemps, celui qui oppose les zélites aux gueux est bien présent.

                                  Et les aboiements des zélites contre jlm viennent du fait qu’ils tremblent pour leurs avantages et les dividendes.

                                  Leurs aboiements insignifiants se limitent à éructer « extrême gôche », « islamogôchiste », « wokiste », « indigéniste »…, concepts racistes vides de contenu, qui ne signifient rien d’autre que leur haine et leur craintes.

                                  Enfin, comment ne peuvent ils pas comprendre qu’il existe un programme commun des droites LRNEMZ, réactionnaire et répressif, pendant que 50 % des policiers votent rn en hurlant « dans ta face » avec leurs lbd ?


                                  • suispersonne 26 mai 16:42

                                    Cette élection pestilentielle a démontré la bonne cohésion du bloc réactionnaire.

                                    Le bloc bourgeois a sacrifié pécrasse pour éviter l’élimination de l’éborgneur giflé-qu’ils viennent me chercher-.

                                    Les enragés racistes ont sacrifié le crapaud pour empêcher la qualification de jlm.

                                    Bien joué.

                                    Il n’y a plus d’affrontement droiche / gôte depuis bien longtemps.

                                    Mais les signes d’une guerre, déjà ancienne, des zélites contre les gueux ne manquent pas.

                                    Ce sont ces zélites qui éructent des énormités contre nupes, sans se rendre compte qu’elles renforcent ainsi l’exigence d’une nouvelle nuit du 4 août : cette aristocratie décadente est tellement naïve qu’elle ne sait pas se faire discrète.

                                    Avec une publicité, involontaire et suicidaire, pour le programme commun des droites LRNEMZ, réactionnaire et répressif, visiblement inhumain, au service de la ploutocratie.

                                    De plus en plus de gueux s’aperçoivent que 50% des policiers qui hurlent « dans ta face » avec leur lbd votent rn ... la séduction de fn / rn passe de mode.



                                      • suispersonne 27 mai 13:42

                                        @cettegrenouille-là
                                        Les arguments voulant démontrer une capitulation de fi devant la social démocrassie sont vraiment très légers, farcis de mauvaise foi.
                                        C’est une nouvelle nuit du 4 août qui se prépare, et le pcrf n’y participe pas ?


                                      • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 27 mai 19:26

                                        @suispersonne

                                        "Les arguments voulant démontrer une capitulation de fi devant la social démocrassie sont vraiment très légers, farcis de mauvaise foi."

                                        Bonjour

                                        Merci pour ce commentaire.

                                        J’invite les lecteurs à consulter le contenu de l’article auquel renvoie le lien que j’ai signalé. Ils apprécieront la pertinence de votre jugement.

                                        Peut-être pourriez-vous les guider dans leur lecture, pour leur faire gagner du temps, en leur signalant ceux des arguments avancés qui sont « vraiment très légers », et ceux qui sont « farcis de mauvaise foi », en étayant ces accusations par une argumentation sérieuse.

                                        Salutations

                                        GJ


                                      • suispersonne 28 mai 16:40

                                        @cettegrenouille-là
                                        J’ai abandonné l’idée de répondre à votre injonction, après avoir voulu montrer ce qui ne va pas dans ce topo, bien que les preuves de mes opinions se trouvent dans le texte : c’était tellement futile.
                                        Ceux qui ont envie de lire des condamnations infondées, des amalgames et des parti pris peuvent le faire.


                                      • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 28 mai 20:30

                                        @suispersonne

                                        Vous n’avez rien montré du tout. 

                                        Je vous fais d’ailleurs observer que, pour ma part, contrairement à vous, je n’ai pas formulé de jugement sur l’article que j’ai invité les lecteurs à consulter. J’ai simplement indiqué que le regard porté sur la NUPES par cet article fournissait un autre éclairage, un autre point de vue.
                                        Je note que la présentation que vous en faites correspond en tous points à ce que vous dénoncez chez les autres : « des condamnations infondées, des amalgames et des partis pris. »

                                        Je prends également bonne note du fait que vous n’avez aucun argument à faire valoir à l’appui de vos dires. « Tellement futile », comme vous dites.

                                        Content d’avoir fait votre connaissance.


                                      • Octave Lebel Octave Lebel 27 mai 19:09

                                        Petites impostures ordinaires

                                        A chaque mouvement social d’ampleur qu’ils n’ont pas vu venir, ils se rappellent à notre bon souvenir.Éternels caméléons, courtisans de l’UPR un jour, au service de la surenchère et supercherie gauchistes et ses grandiloquentes leçons un autre.

                                        Jouant les épouvantails afin d’ effrayer les « biens-pensants » et les colporteurs de ragots pour salir ce qui les dépasse.

                                        Les pouvoirs en place les adorent en s’etonnant de la persistance de leurs impasses idéologiques et se demandant combien de temps ils vont pouvoir encore compter sur eux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité