• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les agents de N. HULOT installent une ZAD pour défendre le Ministère en (...)

Les agents de N. HULOT installent une ZAD pour défendre le Ministère en charge de l’Ecologie et sortir du « Zéro Ambition Durable »

Plaidoyer pour une espèce en voie d’extinction.

Les agents de N. HULOT installent une ZAD pour défendre le Ministère en charge de l’Ecologie et sortir du « Zéro Ambition Durable »

 

En matière de réduction d’effectifs, l’Écologie sera en 2018 le ministère le plus maltraité de tous !

En conservant le même rythme, ce seraient 40 000 postes de supprimés avec Action Publique 2022 au Ministère de l’Ecologie, soit le Ministère tout entier menacé de disparition … Fiction ?

 

Toutes les études le montrent : à ce rythme effréné, le fonctionnaire de l’Écologie aura donc disparu en 2022. Quelqu’un agira-t-il pour sauver cette espèce en voie d’extinction ?

 

Le Ministère de l’écologie est pourtant positionné sur des questions cruciales/fondamentales : le climat, la qualité de l’air et de l’eau, les énergies renouvelables, la protection de la population contre les risques naturels et technologiques, la biodiversité, la préservation du cadre de vie de nos enfants, notre vie au quotidien donc.

Il est en outre positionné sur des domaines fortement générateurs d’emplois : construction et rénovation énergétique des logements et des bâtiments, voiture intelligente et propre, réseaux et transports...

 

Que fera l’État lorsqu’il ne disposera plus d’aucune des compétences techniques qui auront disparu avec les fonctionnaires qui les portaient ?

 

Sans ses corps techniques en poste dans les territoires, le gouvernement légifèrera-t-il par ordonnance pour interdire la mer de monter et les inondations de se produire ? Quand il n’y aura plus d’insectes dans les champs, devra-t-on s'en remettre à des arrêtés pour demander au glyphosate de n’être plus cancérigène ? Pour se déplacer faudra-t-il payer au kilomètre sur des infrastructures désormais privatisées ?

 

Après le glyphosate, les perturbateurs endocriniens, Fessenheim, la ristourne au permis de chasse, l’huile de palme pour TOTAL, il serait temps pour N. HULOT de gagner enfin un arbitrage pour son ministère et ses agents.

 

Heureusement N. HULOT a l’occasion de sauver les missions qu'il porte. Il peut encore agir pour la diversité des compétences et la protection de ses fonctionnaires, au bénéfice de la Nation et tous les Français.


 

Les agents de son ministère l’exhortent donc à se pencher au chevet de celui-ci, avant qu’il ne devienne Zone Abandonnée. Danger !

Ainsi, un campement éphémère et un pique-nique sera installé le 28 juin de 12h à 14h devant la Tour Séquoia de la Défense (près du pouce de César), la presse étant cordialement conviée à prendre contact avec un des organisateurs de l’événement pour plus d’informations.


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Jean Roque Jean Roque 27 juin 18:25

     
     
    Un bon écolo est un écolo disparu,
     
    mort congelé de préférence, optimisant ainsi son bilan carbone.
     
     
    « VIVE LE BÉTON ! VIVE L’IMMIGRATION ! » Bonobobo ver(t) crassaneleux biobio
     
     
     
    100% DE LA CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE UE (BÉTON BIOBIO) = COLONISATION
     
    https://francais.rt.com/international/51354-europe-totalite-croissance-demographique-est-due-immigration


    • Attila Attila 27 juin 18:42

      «  devra-t-on s’en remettre à des arrêtés pour demander au glyphosate de n’être plus cancérigène ? »
      Ça vous arrive t-il, des fois, de vérifier vos information ? Le rapport glyphosate-cancer a été étudié avec une colossale étude de cohorte de 89000 personnes (quatre vingt neuf mille) suivies pendant vingt ans. Résultat : il n’y a pas plus de cancer chez les agriculteurs qui manipulent le glyphosate que chez ceux qui ne le manipulent pas. Le glyphosate n’est pas cancérigène.
      Seuls les fanatiques religieux écologistes veulent croire à cette foutaise.

      Glyphosate : le nouvel amiante ?

      .


      • baldis30 27 juin 21:26

        @Attila
        bonsoir,

        et les risques pour le personnel de bord de l’aéronautique ….

        https://ehjournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12940-018-0396-8

         cela on n’en parle pas et ce n’est pas le ministère de hulot qui pourra le faire ...


      • baldis30 27 juin 21:43

        bonsoir,

        « la protection de la population contre les risques naturels »

         Alors là laissez moi partir de la plus franche rigolade ! luttez contre les risques naturels tout en adoptant des procédés qui accroissent le risque ou le transfèrent chez le voisin …

        C’EST MERVEILLEUX et là pour ceux qui connaissent mon activité JE SAIS DE QUOI JE PARLE !

        hulot compétent … ah ah ah … voynet compétente ah ah ah … et bien d’autres Au fait vous connaissez LES définitions du risque naturel ? et à quelles distributions se rattachent-elles avec exemples à la clé …. J’ai même vu des psychologues de l’environnement …. certes pas dans ce ministère mais cela existe… j’ai même été critiqué par ces gens là ! Mais je ne les ai jamais vu sur le terrain, et surtout pas en bottes …. 

        Amusez-vous avec ce ministère … amusez-vous … s’amuser c’est jouer … beau jeu de c.... !

        Et je vais vous faire HURLER et cela me fera plaisir au dernier degré en vous rappelant que le cyclone qui toucha les Antilles il y a moins d’un an n’est pas dû au réchauffement climatique , pas plus qu’au réchauffement de l’océan, ni à son acidification … mais simplement … AU REFROIDISSEMENT EXCEPTIONNEL DE LA HAUTE ATMOSPHERE n’en déplaise aux jocrisses. C’est de la thermodynamique , science que l’on doit éliminer pour permettre la diffusion de la pensée verte ! et surtout vert-de-gris ….


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 juin 18:19

          @baldis30
          Ce n’est pas qu’ils soient incompétents, c’est que les décisions dans le domaine de l’énergie, de l’environnement, de l’agriculture et de la défense des consommateurs ne se prennent pas à Paris, mais à Bruxelles, sous la pression des lobbies industriels.


        • baldis30 28 juin 19:14

          @Fifi Brind_acier
          bonjour,

          je parle de mon domaine et là heureusement cela ne dépend pas de Bruxelles mais seulement des personnes en place : lorsque dans un rapport ministériel on indique que ni une mairie ni la préfecture n’ont désigné des responsables sur un problème TRES grave Bruxelles (que j’adore : les cannibales adorent les missionnaires … !) n’y est pour rien !

          Certains services ultra compétents n’appartenant pas à l’engeance du boulevard de Ségur sont réduits à des peaux de chagrin pendant qu’au ministère on se préoccupe de l’avenir de la truite dans tel torrent vosgien à l’horizon 2050 comme JE l’ai entendu dans un colloque sérieux. On peut se demander qui fait quoi et qui a nommé qui. Cette dernière proposition pèsera de tout son poids en cas de recherche de responsabilité ET CELA VIENDRA !

          Un exemple parmi d’autres : installation d’une décharge sur un terrain karstique surplombant une grande ville …

          Un autre exemple : reboisement d’un terril, coup de foudre, mise en combustion du terril et pollution grave de la zone … meuh non cela n’existe pas .. cela n’existe pas !

          Et dans d’autres domaines précis, photos et analyses à l’appui … incompétence x incompétence. Arrivent alors quelques personnes compétentes après la catastrophe et font des rapports saignants comme celui dont je parle en début de réponse …


        • Attila Attila 27 juin 22:21

          " Après le glyphosate, les perturbateurs endocriniens, Fessenheim, la ristourne au permis de chasse, l’huile de palme pour TOTAL, il serait temps pour N. HULOT de gagner enfin un arbitrage pour son ministère et ses agents. « 
          Ah ! Vous êtes pour la fermeture de Fessenheim ? Ils vont être contents vos collègues de Force Ouvrière à Fessenheim :
           » FO exprime, une nouvelle fois, en appui aux salariés de Fessenheim massivement en grève (à 76%), que la fermeture de cette centrale serait un gâchis pour la Nation et une absurdité économique et environnementale au moment où la COP 21 fait de la lutte contre le CO2 une nécessité pour la planète." Lien.
          .
          Vous gueulez parce qu’on vous supprime des postes au ministère de la Religion Écologique mais ça ne vous gêne pas qu’on supprime ceux de vos collègues de Fessenheim. Ben voyons, tout pour ma gueule et les autres . . . qu’ils crèvent !

          .


          • zygzornifle zygzornifle 28 juin 09:20

            Sacré écolos , a cause d’eux on est blindés de taxes et ils en réclament toujours plus , plutôt que de lutter contre la pollution il la taxent comme cela les entreprises les plus polluantes payent leur droit de polluer , une fois de plus c’est le citoyen lambda qui se fait détrousser ....



            • ZenZoe ZenZoe 28 juin 11:08
              Protéger la planète, oui.
              Protéger les professionnels de l’écologie, non.

              • generation désenchantée 28 juin 11:54


                 c’est celui qui a inventé le plus de taxes récentes , et qui s’ en prend le plus aux zones rurales
                qui adopte le plus de fausse bonne idées , exemple voitures électriques qui va faire exploser la consommation électrique et dont les batteries vont être très polluantes rien que pour l’extraction des terres rares nécessaires a leurs fabrication
                combien d’emplois supprimés a cause d’eux ?


                • Patrick Samba Patrick Samba 28 juin 12:44
                  Oh p..... et vous n’annoncez ça qu’aujourd’hui !!
                  Mais c’est dingue quand même !
                  En dehors des fonctionnaires, savez-vous qu’il y a des militants écologistes en France ??

                  Mais une action comme la vôtre n’a jamais eu lieu à ma connaissance !
                  En tout cas certainement pas avec une référence à la ZAD de NDDL !

                  Bravo et à renouveler bien sûr ! (et si possible en signalant que le Ministère s’occupe aussi du nucléaire.... Oui, oui, Fessenheim est cité au passage, mais seulement au passage, et il y a aussi Bure et... l’EPR !)

                  • baldis30 28 juin 19:17

                    @Patrick Samba
                    bonjour,

                    je vous signale que votre article a été écrit à l’aide de 80 % d’électrons sales produits par le nucléaire, transportés par des lignes électriques qui en transportent la radioactivité …. Le ridicule ne tue plus sinon on vous aurez fait des funérailles intergalactiques en Univers-vision


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 juin 18:11
                    C’est presque normal que le Ministère de l’écologie disparaisse..., ce sont des compétences qui ne relèvent plus des Etats, mais de la Commission européenne...
                    - Le compétences exclusives relèvent... exclusivement de la Commission européenne.

                    - Les compétences partagées, ne sont pas partagées du tout. L’environnement, l’agriculture, la protection du consommateur, relèvent de la Commission, sauf si elle ne veut pas s’en occuper.

                    Il suffit de regarder cette enquête de FR3 sur les Institutions européennes, pour comprendre que le vrai pouvoir est tenu par les lobbies industriels et la Commission, par exemple sur la prolongation du glyphosate. Le Parlement n’a qu’un rôle consultatif. Paris ne fait qu’appliquer ce qui se décide à Bruxelles, Ministre de l’écologie et de l’agriculture, ou pas.

                    Les écologistes, comme tous les citoyens, n’ont aucun pouvoir dans le système européen. Ils devraient massivement rejoindre l’ UPR pour obtenir le Frexit, et que les lois soient votées en France. Comme le propose l’ UPR, un pays souverain peut interdire les lobbies, contrôler les conflits d’intérêts, mettre en place le Referendum d’initiative populaire comme en Suisse, pour que les citoyens pèsent sur les lois.

                    Tant que les lois seront faites à Bruxelles, avec une Commission qui passe 90% de son temps avec les lobbies industriels, les écologistes n’arriveront à rien, car ils n’ont aucun pouvoir sur ce qui se décide à la Commission.

                    • Patrick Samba Patrick Samba 28 juin 18:52

                      Ah Fifi, si vous aviez la même haine contre le nucléaire que vous en avez contre l’Europe, avec votre pugnacité et votre ténacité, à nous deux nous aurions obtenu depuis longtemps l’arrêt du nucléaire en France....


                    • baldis30 28 juin 19:18

                      @Patrick Samba
                      je vous signale que votre article a été écrit à l’aide de 80 % d’électrons sales produits par le nucléaire, transportés par des lignes électriques qui en transportent la radioactivité ….


                    • JC_Lavau JC_Lavau 28 juin 19:27

                      @Patrick Samba. Tout le monde n’a pas ta sottise, et ça te désole.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 juin 19:51

                      @Patrick Samba

                      Toutes ces questions énergétiques devraient faire l’objet de débats contradictoires, ce qui n’est pas possible avec des médias vendus aux lobbies aussi bien en France qu’en Europe.
                      L’énergie est un sujet sur lequel on n’a jamais demandé l’avis des Français.

                      Chaque solution énergétique a ses défauts, ses qualités et son prix. Il n’existe pas à ma connaissance d’énergie gratuite et sans défaut, sauf celle qu’on n’utilise pas.

                      Il faut donc prendre le problème à l’endroit, sortir de l’ UE, interdire les lobbies, avoir des journalistes indépendants et des débats contradictoires, puis demander aux Français ce qu’ils souhaitent.

                      C’est ainsi que l’ UPR prévoit 3 référendum : sur l’énergie, sur la dette et sur l’immigration. Pas la peine de s’écharper sur des sujets qui sont impossibles à traiter du fait de notre appartenance à l’ UE.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

SNITPECT-FO


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès