• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les écoles doivent ouvrir comme prévu le 11 MAI 2020. Pas de danger, ni (...)

Les écoles doivent ouvrir comme prévu le 11 MAI 2020. Pas de danger, ni pour les enfants, ni pour les adultes. Démonstration

Le confinement aveugle doit cesser. Les enfants ne contaminent pas les adultes et risquent moins d’être contaminés à l’école qu’à la maison. Suivons l’exemple du Danemark qui vient de rouvrir ses écoles.

 

JPEG

 

 Les écoles doivent ouvrir comme prévu le 11 MAI 2020. Pas de danger, ni pour les enfants, ni pour les adultes. Démonstration.

 

 G et N Delépine (écrit le 14 avril 2020 avec les faits établis à cette date)

 

 Qui est le Malin à éradiquer ? Les Chats comme pour la Peste ?

L’hystérie collective hurlant contre la reprise des activités scolaires décidée par le Président et tant attendue par les enfants et adolescents emprisonnés sans avoir fauté, traduit la panique ambiante. L’émotion, seule guide des réflexions médiatiques n’a d’égale que l’ignorance des connaissances récemment acquises sur le Covid19. Les français ont compris que le Gouvernement avait menti en ce qui concerne les gels, les masques, les lits d’hôpitaux, surchargés de fait souvent vides (refus d’utiliser certains services libérés par l’ARS-inquisition). Mais curieusement ils s’accrochent au confinement général aveugle et inutile.

 

 « Restez-chez-vous ». La prière de Salomon, qui suit son sermon

Il est fascinant de constater à quel point le formatage de la population a été efficace. Depuis un mois, les citoyens ont fini par croire à l’utilité du « restez-chez-vous » répété comme une prière avant chaque repas, un mantra moderne[1] [2] [3] ? Des spots publicitaires sur toutes les chaines à de nombreuses reprises dans la journée, et l’utilisation du message subliminal, le mantra inscrit en haut de l’écran sur plusieurs chaines TV. L’efficacité du message devenant de plus en plus faible, malgré le marteau-piqueur de la pub, on instille maintenant : « c’est mieux que rien, si on n’a pas de masques ni de tests… ». Le mensonge continue. Tout cela toujours sans aucune démonstration aussi faible qu’elle soit. On ne demande de justifications qu’au Pr Raoult qui doit s’excuser de guérir ses malades.

Mais enfermer 67 millions d’habitants en abolissant pour une durée indéterminée un droit fondamental inscrit dans notre Constitution n’a nécessité aucune explication, aucun débat. Est-ce constitutionnel en dehors de l’Article 16 de la constitution de 58, qui n’a pas été demandé par la présidence ? Est-ce constitutionnel de confiner plus longtemps certaines catégories de la population (obèses, diabétiques ou âgés) ? La discrimination n’obsède plus nos dirigeants, qui, il y a encore quelques semaines, passaient des heures à l’assemblée pour discuter du sexe des anges ou de celui de leurs géniteurs d’intention…

 

 « Si ça sauve des vies » ? Oui mais au contraire, cela ce confinement aveugle ajoute de nombreuses morts

On vous veut du bien et comme dit Pascal Praud, « si ça sauve des vies » ? Seulement, dans sa pub éhontée, mâtinée de compassion il ne fait pas le décompte des morts induits par l’enfermement, suicides, dépression, maladies chroniques décompensées, stress post traumatiques, violences familiales, etc. [4] [5] ainsi que des malades chroniques en rupture de traitements. Morts du confinement et qui n’en guériront pas.

D’ailleurs le décompte macabre quotidien des morts du Covid19 ne trie pas (contrairement aux entrées en réanimation dans certains services interdits aux plus de 70 ans). On ne prête qu’aux riches (et le coronavirus semblait être un bon placement avant que Zorro-Raoult n’arrive avec son traitement à douze euros). Les morts sont déclarées morts du coronavirus, testés ou non -on réserve les tests aux décédés-.

 Dans un souci d’objectivité le directeur général de la santé devrait aussi nous donner chaque jour le nombre de morts -500 en moyenne du cancer, (au moins 350 000 /an) pour un total moyen de 1700 morts /jour en France. Cela donnerait une meilleure idée de l’impact de cette pseudo-peste moderne, qui est particulièrement dangereuse par le confinement aveugle qu’elle a permis en France comme en Italie, en Espagne et en Belgique, les conduisant ainsi à devenir les champions mondiaux de la mortalité par million d’habitants. Cet emprisonnement aveugle est excessivement délétère pour les adultes et enfants confinés [6] [7] qui perdent leur moral, leurs muscles, leur équilibre alimentaire, leur rang en compétition ou en concours de danse, musique etc., leur sélection et pour beaucoup d’entre eux leur travail à la sortie du confinement. Combien de suicides décompterons-nous, de crise de folie, de violences ? L’irresponsabilité de ce confinement aveugle décidé sur la seule prophétie d’un statisticien anglais[8] dont le CV est riche en erreur majeure[9] nous a conduit dans une impasse sanitaire et économique.

Lorsque le président le constate et tente d’en sortir (réalité avérée oblige), tous les paniqués mal informés vomissent cette bonne décision (certes trop tardive). Il faut stopper cette fermeture scolaire inutile qui ruine la santé de nos enfants, leurs performances scolaires et sportives, leurs orientations professionnelles pour les terminales, que les écoles post bac devront partager sur les notes des deux premiers trimestres et non sur l’ensemble de leurs performances (épreuves écrites du bac supprimées) avec déjà beaucoup d’angoisse des candidats aux écoles supérieures et à leurs parents. Avant de décréter cet enfermement de tous ses administrés, le président aurait dû évaluer pleinement son retentissement sur la vie quotidienne de chacun des 67 millions de français. L’erreur est humaine, mais persévérer ne ferait qu’en aggraver ses conséquences et il est heureux qu’il ait su, revenir au bon sens. Et pour ceux qui disent « pourquoi seulement les écoles » nous leur disons de se battre immédiatement pour un déconfinement total. Oui, les bistrots aussi !

Remplaçons le mantra des télévisions « restez-chez-vous » par « ouvrez-les -yeux ».

Les enfants et adolescents ne sont pas des « objets » et limiter les commentaires de l’ouverture des écoles à « ils veulent renvoyer les parents au boulot » (ce qui est vrai et indispensable), inquiète sur la place que tiennent les enfants dans la tête des confinés repliés sur eux-mêmes. Les douze millions de moins de 19 ans ne sont pas des objets, ils sont concernés, cassés, comme les vieux dans ce délire de prison à grande échelle, dont les seuls bénéficiaires seront les sociologues, psychiatres, psychologues qui peuvent dès maintenant réfléchir à leur « projet de recherche » comme on dit dans le beau monde.

Matraquage lourd, parce que vous le valez bien.

Les citoyens ont cru à l’efficacité du confinement aveugle, sans l’ombre d’une preuve de son efficacité supposée, puisqu’il n’avait jamais été utilisé dans l’Histoire, sauf récemment en Chine à Wuhan et encore dans des conditions très différentes.[10] Les réels résultats chinois restent à préciser, la transparence n’ayant pas été la première vertu de leur communication. Les preuves manquent, mais la télé le répète à travers ses prophètes, toujours les mêmes. On se sent en famille, protégé par Pascal Praud, Calvi et tant d’autres, les maitres à penser qui chaque jour, viennent via le petit hublot vous répéter la pensée unique du jour. Le témoignage d’un médecin présent à Wuhan fait les belles heures de Paris- Match. Il était en Chine, donc il sait…

 

 La décision pertinente d’E. Macron d’ouverture des écoles le 11 mai

On a compris le poids des lobbies qui pèsent sur les décisions du président et du gouvernement dans le combat du confinement prolongé, afin que la « peur » instillée ne se refroidisse pas. La course au profit -en termes de dizaines de milliards- du meilleur médicament qu’on pourrait imposer au monde, et/ou du meilleur vaccin (encore des dizaines de milliards en vue) justifie toutes les privations de liberté à travers le monde, le projet des multinationales soutenues par l’OMS[11] et ses financiers (dont la fondation Bill Gates) ne s’embarrassant pas des soucis des pauvres gueux. 

Le président doit néanmoins prendre en compte les dégâts invraisemblables sur l’économie qui ne peut pas ravir trop le MEDEF. On imagine E.M. tiraillé entre tous ces puissants, dont bon nombre ont financé sa campagne. Position peu enviable.

Et s’il ne prend pas cette fois-ci complètement le parti de Big pharma, qui veut distiller la peur encore et encore pour distribuer son vaccin dès que possible, il est vilipendé. Comme le PR Raoult qui a osé proposer un traitement qui marche, au moins pour beaucoup de patients pour quelques €. La hargne des marchands n’épargne personne, même celui-ci les a servis si longtemps. On se rappelle l’obligation vaccinale sortie du chapeau en Juillet 2017 par Edouard Philippe inspiré par Mme Buzyn, ministre de la santé, épouse de Mr Levy, président de l’Inserm qui prit grande part à la campagne politique pro-vaccinale. Les français pris de surprise ne réagirent que peu, et seulement à l’occasion de cas personnels.

 Mme Buzyn n’est plus ministre pour faciliter les connivences entre l’Inserm l’ancien fief de son mari Mr Levy, patron de l’Inserm jusqu’à octobre 2019 et ex-président d’AVIESAN alliance nationale pour les sciences de l’industrie et de la santé et chercheur depuis plus de 20 ans dans le domaine des vaccins (en particulier contre le SIDA). L’INSERM se mobilise pour la recherche sur le Covid19 via l’action du consortium REACTing et de nombreux projets. L’INSERM est le sponsor de l’essai Discovery[12] dont le but réel de disqualifier le traitement Raoult et de promouvoir le Remdesivir de Gilead. Elle est donc complètement partie intéressée dans ce débat et les internautes qui lancent contre la décision de E.M. la critique de l’INSERM, la pensant publique et indépendante se trompent largement.

 Mais E.M. est rattrapé par le principe de réalité. Mieux vaut tard que jamais.

 

OUVERTURE DES ECOLES

Depuis que le président a annoncé la réouverture des classes à la mi-mai, une véritable hystérie s’est emparé des médias et des réseaux sociaux. Twitte ou messages fb insultants. Etonnant comme chaque français sait quel est le meilleur footballer pour le prochain match de foot, 67 millions de sélectionneurs. Même phénomène. Chacun exprime très fort, non ses doutes ou inquiétudes, qu’on pourrait comprendre, mais ses certitudes, comme celle de l’adolescente qui poste une vidéo : « je ne participerai pas à l’assassinat de milliers de personnes » (je crains qu’elle n’ait pas lu la littérature internationale toute la nuit avant de poster) à l’enseignante ou à la syndicaliste toutes aussi submergées par l’émotionnel guidé par la propagande permanente des « experts » télévisuels. D’ailleurs personne n’oublie que certains d’entre eux sont de grands spécialistes de la médecine des enfants….

Ces mères craignent pour leurs enfants et « la rentrée sera sans moi », y compris des infirmières ou des policiers qui rentrent chaque soir dans le logement confiné et rapportent, malgré eux, le virus à la maison représentant de réelles menaces pour leur enfant. De fait, les seuls 2 % d’enfants contaminés (98 % des enfants ne le sont pas) dans les grandes cohortes publiées (plus de 70000 personnes) le sont par les adultes de leur entourage proche en confinement. Telles sont les leçons de la littérature médicale réclamée à grands cris pour la chloroquine, mais n’auraient pas de valeur pour les écoles.

Ces refus infondés de comprendre que la réouverture des écoles est sans risques ont été relayés par des syndicats qui disent craindre pour la vie des professeurs. Incroyable discussion pseudo-médicale entre personnes qui n’ont pas consulté les statistiques, ni lu les articles scientifiques dont ils revendiquent tant la nécessité contre Didier Raoult. Pourtant cette littérature internationale qu’ils ignorent montrent sans ambiguïté que le confinement aveugle et total est beaucoup plus dangereux pour tous que l’isolement des malades ciblé et de leurs contacts.

 

Rappelons les faits établis. Transmission des maladies infectieuses

Pour interrompre la transmission d’une virose, il faut séparer les porteurs de virus du reste de la population et éliminer les vecteurs de transmission. Cette pratique utilisée depuis des siècles a toujours été efficace.

Mais il faut connaitre le mode de contagion et ne pas se tromper de cible. Lors de la peste noire qui a tué 40% de la population de l’Europe, beaucoup croyaient la maladie envoyée par le Malin. Comme les chats étaient supposés être ses agents, l’élimination des félins fut entreprise, facilitant la prolifération des rats, réservoirs de la bactérie et la recrudescence de l’épidémie.

 

 La transmission du coronavirus n’est pas la même que celle de la grippe saisonnière, elle ne passe pas par les enfants

La réalité est contre-intuitive, dont le déchainement des journalistes, des twittos et de trop nombreux médecins qui n’ont pas pris le temps de l’analyse de la littérature[13] médicale sur le Covid19 pourtant abondante et en accès libre[14].

Lors des épidémies de grippe saisonnière, les enfants représentent un vecteur important de transmission du virus et la fermeture des écoles pourrait constituer l’une des mesures logiques et utiles[15] néanmoins jamais prise en Frances en raison du bénéfice-risque très défavorable.

Le Coronavirus n’est pas transmis par les enfants [16] et la fermeture des classes ne présente donc aucun intérêt. Le silence général lors de cette décision aberrante ne peut être expliquée que par la gigantesque peur induite par le matraquage médiatique et l’illusion d’une transmission via les enfants.

 

 Soumission du peuple sans réflexion, doigt sur la couture du pantalon

Lors des premières manifestations de l’épidémie, de telles fermetures furent prises du moins officiellement par précaution, parce qu’on ignorait à l’époque les mécanismes de transmission de ce nouveau virus, et qu’on les pensait proche de ceux de la grippe[17]. Mais depuis ces longues semaines, l’analyse des données épidémiologiques des pays asiatiques a montré que les enfants et adolescents (0-19 ans) sont bien moins souvent atteints que les adultes (moins de 2% des cas)[18] [19] [20].

 

Leur maladie, dans les très rares cas où elle existe, est généralement encore plus bénigne que celles des adultes[21] [22] [23] [24] [25]. Ils ont été le plus souvent contaminés par les adultes avec lesquels ils étaient confinés[26]. En réalité c’est le confinement qui est dangereux pour les enfants, beaucoup plus que les activités scolaires, sportives (souvent à l’air) etc.

Comme le risque de contamination dépend de la durée d’exposition et de la charge virale de l’entourage proche, retourner à l’école est donc moins risqué pour un enfant qu’être confiné avec un adulte possiblement porteur de virus, dans un espace clos et souvent mal aéré et très soumis à contagion comme le personnel médical et paramédical très infecté (en raison de protections insuffisantes ou absentes).

De plus, jusqu’ici, aucun cas de contamination d’un adulte sain par un enfant n’a été publié dans une revue à comité de lecture [27] malgré plus de deux millions d’adultes contaminés recensés dans le monde par l’OMS. Si une telle possibilité ne peut être théoriquement exclue, elle est pour l’instant totalement hypothétique et exceptionnelle, si elle existe. La réouverture des établissements scolaires n’est donc guère susceptible de relancer l’épidémie via les enfants.

Dans l’histoire, toutes les épidémies[28] ont été vaincues par l’hygiène et l’isolement des malades (appelé « quarantaine » (pour la peste elle devait durer quarante jours). Depuis que le Covid19 est apparu, tous les pays qui ont appliqué ces mesures tirées de l’expérience médicale ont réussi à contenir l’épidémie. Malheureusement les dirigeants de la France[29], effrayés par les prédictions d’un mathématicien maladroit ont préféré enfermer ensemble, sans tenter de les reconnaître, les porteurs de virus et ceux qui ne l’étaient pas. Ce confinement « tous ensemble » témoigne du refus idéologique d’une discrimination même salvatrice. Confiner des personnes saines avec des malades et/ou des porteurs sains représente en effet le meilleur moyen de les contaminer.

Croire qu’enfermer toute une nation puisse être efficace témoigne d’une cécité impressionnante. En effet, à moins de vouloir condamner à mort de faim ou de soif ceux qu’elle dit vouloir sauver, le confinement global laisse circuler des personnes pour permettre aux confinés de se nourrir, pour soigner les malades et/ou les personnes dépendantes, pour contrôler l’absence des déplacements interdits et pour transporter celles-ci. Comment s’étonner de la multiplication des contaminations quand on fait tout à l’envers. Et les français défendraient cette incohérence organisée ?

Le personnel soignant, les forces de l’ordre et les agents des transport publics au contact du peuple travailleur représentent donc « en même temps » les « héros-victimes » offerts au virus (puisque ne bénéficiant que rarement de matériel de protection) et les « bourreaux » qui le transmettent ensuite, sans le savoir. Plus de 10% d’entre eux ont déjà présenté des signes cliniques de la maladie et comme les porteurs sains ou peu symptomatiques sont fréquents, c’est vraisemblablement 25% à 30% de l’effectif total qui a été contaminé et qui a pu infecter ses contacts durant ce mois d’enfermement à risque. Les soignants, infirmières et médecins libéraux n’ont pas disposé de moyens de protection pendant très longtemps et même aujourd’hui beaucoup n’en disposent toujours pas en quantité suffisante[30] .De même, les agents des transports publics très contaminés, comme à la RATP, ont pu contaminer leur famille le soir et leurs patients[31] ou leurs clients le jour.

Les gendarmes privés aussi de masques ont pu contaminer leurs collègues et ceux qu’ils contrôlaient le jour, durant leurs opérations, et leur famille le soir.

Qui veut tuer son chien l’accuse d’avoir la rage. Nos dirigeants ont accusé le peuple français d’être indiscipliné et prétendu que seule la contrainte pouvait être efficace sur ces gaulois indisciplinés. C’est oublier qu’une mesure sanitaire efficace et bien expliquée sera respectée, mais qu’une mesure illogique ou inutilement vexante, humiliante ne le sera pas ou mal, malgré la contrainte. L’exemple du confinement en cités est démonstratif de l’aberration de l’enfermement à géométrie variable.

 

Les consignes d’hygiène et les gestes barrières logiques ont été globalement bien suivies. L’interdiction faite un temps aux policiers de porter des masques n’a heureusement pas été longtemps respectée et les caissières des magasins ont trouvé directement ou avec leurs directions les moyens de se protéger.

Mais que penser des interdictions stupides et/ou vexatoires comme celles de se promener seuls (ou avec ses co-confinés) dans les parcs, sur la plage ou en forêt ou de s’éloigner de plus d’un kilomètre de son domicile ? Ou des couvre-feux que certains maires ont imposé à leur population ? Ce ne sont pas les sorties nocturnes, ni les voyages en véhicule individuel qui favorisent les contaminations, mais seulement les contacts humains rapprochés entre une personne saine et un porteur de virus. Des procès-verbaux ont même été dressés à une mère de famille qui accompagnait son fils autiste avec deux autres petits[32] et les forces de l’ordre ont utilisé des drones pour traquer des gens qui circulaient seuls dans leur grande propriété ou dans des endroits isolés où il n’y avait aucun risque de transmission (forêt, plage, mer). De telles mesures inutilement vexatoires décrédibilisent les recommandations publiques et incitent à ne pas les respecter et à douter de leur véritable objectif. Nous avons évoqué ailleurs l’hypothèse que cet enfermement de tout un peuple ne soit qu’un test de notre tolérance à l’autoritarisme ou/et de conditionnement à celui-ci, selon la démonstration de Stanley Milgram[33].

 Si Churchill revenait

Le ministre de la santé de Taiwan, qui a remarquablement géré la crise dans son pays, insiste sur l’importance de respecter la démocratie[34], et de jamais mentir à la population pour qu’elle participe activement à la lutte.

Churchill dans une période bien plus dramatique a su galvaniser son peuple en ne lui mentant pas et en lui promettant du sang et des larmes. Nos gouvernants et leurs communicants ont menti continuellement pour tenter de sauver les apparences. Mentir en prétendant que nos hôpitaux étaient prêts et dissimuler la destruction financière globale du système de santé considéré comme des charges inutiles et méconnaitre la nocivité de la bureaucratie en place. Les fameuses agences régionales de santé ARS créées en 2008 par la loi Bachelot, dont le pouvoir fut largement renforcé par la loi Touraine ont montré toute leur nocivité, ralentissant les commandes de masques, gel, respirateurs ou autres ou bloquant leurs distributions. Pire, ce sont elles qui ont bloqué l’utilisation des lits privés, pourtant libérés sur leur ordre. Ces lits de réanimation privés furent laissés de côté pour des raisons idéologiques, même dans le Grand Est au pire moment de la crise.

Mentir en niant l’utilité des masques pour lutter contre un virus qui se transmet principalement par voie aérienne pour cacher le non-renouvellement du stock de masques constitués à l’occasion de la grippe H1N1. Mentir en promettant toujours qu’ils étaient distribués ou qu’ils allaient l’être bientôt. Mentir en prétendant vouloir protéger les pensionnaires des EPHAD alors que les gouvernants leur interdisaient toute visite sans distribuer le moindre moyen de protection aux soignants, et donnaient des consignes pour que nos aïeux ne soient pas adressés aux hôpitaux, ni réanimés, et rédigeaient un décret dérogatoire pour faciliter l’usage d’une drogue mortelle (décret Rivotril). L’application de ce décret vient d’être prolongé. L’agrandissement des morgues dans ces établissements fut autorisé discrètement dans le décret mortifère et les ARS ont fourni des housses mortuaires à la place de la livraison de masques qu’attendaient le personnel. Enfin le gouvernement a organisé la réquisition d’un hangar à Rungis pour entasser les corps nus dans un sac, attendant la crémation, poussant le mépris sordide à l’égard des familles en faisant payer une heure de recueillement près du corps (mesure annulée après déchainement de colère sur les réseaux sociaux).

 

 Insister pour libérer les écoles, mais bien évidemment les autres activités. Le confinement dangereux à tous égards doit cesser. Maintenant.

Alors, lorsque le président Macron annonce une mesure utile et courageuse en rétablissant l’activité scolaire (qui n’aurait jamais dû être interrompue si on avait eu la connaissance de l’absence de transmission par les enfants), on doit l’encourager, même si on n’est pas un soutien régulier de ce pouvoir.

Oui, la fermeture des écoles décidée par précaution pouvait à la rigueur se comprendre quand on était ignorant des modalités de la transmission. Mais maintenant que l’on connait mieux la maladie, cette mesure, médicalement inutile et socialement très dommageable, doit être supprimée. Il y a du travail scolaire à rattraper ! Et en même temps pour les mêmes raisons, il faut favoriser la reprise immédiate des entraînements culturels, sportifs des jeunes de moins de 20 ans afin de ne pas perdre le bénéfice des entraînements nécessaires à la progression de nos espoirs pour les compétitions lorsqu’elles pourront reprendre et des heureux gagnants de concours internationaux pour les musiciens par exemple. L’exercice en orchestre n’est pas remplacé par des concerts via Skype, même si ces tentatives sont sympathiques pour le moral. La génération de Terminale qui attend les résultats de Parcoursup (800000 jeunes) ne doit pas être sacrifiée et doit bénéficier de deux mois supplémentaires de cours. Les plus âgés devront être libérés de la prison actuelle le plus rapidement possible. Nous y reviendrons.

 

Le confinement aveugle doit cesser. Les enfants ne contaminent pas les adultes et risquent moins d’être contamines à l’école qu’à la maison. Suivons l’exemple du Danemark qui vient de rouvrir ses écoles.

 

[1] # Les mantras, ou affirmations positives, ont été utilisés pendant des siècles pour nous aider à faire exactement cela. L’énergie que nous accueillons dans nos vies influera sur la façon dont nous pensons, ressentons, agissons et réagissons. Si vous vous permettez d’accueillir la négativité, cela se traduira par des expériences et des difficultés négatives. Cependant, si vous choisissez de n’installer que de l’énergie positive dans votre esprit, votre cœur et votre âme, vous manifesterez le succès, le bonheur et la joie dans tout ce que vous faites.  » https://spiritualitecatalogue.com/spiritualite/14-mantras-puissants-pour-vous-guerir-de-lesprit-du-corps-et-de-lame-qui-changeront-votre-vie

[2] « Si vous essayez d’être fort face au danger, vous répéter à plusieurs reprises que vous êtes un guerrier, en prenant vraiment cette déclaration à cœur, vous permettra de découvrir votre propre courage intérieur au fur et à mesure que vous vous élèverez à la tâche qui vous attend. Devenir le guerrier que vous prétendez être. Cela peut être appliqué dans tous les domaines de nos vies. » Est- ce le mantra qu’E.M. a voulu nous faire partager dans un de ses discours répétant x fois « nous sommes en guerre » ?

[3] Accompagné d’une célébration collective quotidienne filmée, les applaudissements à 20 H chaque soir. Oubliant les petits mots des voisins qui chassent les soignants héroïcisés de leur logement par crainte de contagion.

[6] Wen Yan Jiao Troubles comportementaux et émotionnels chez les enfants pendant l'épidémie de COVID-19 J Pediatr. 2020 3 avril doi : 10.1016 / j.jpeds.2020.03.013

[7] Kulkarni RK, Kinikar AA, Chandanwale A. Impact of COVID-19 on Children and Pediatricians [published online ahead of print, 2020 Apr 9]. Indian Pediatr. 2020 ; S097475591600157

[8] Ferguson cf. article sur Riposte laïque 13 04 2020 par N Delepine : « Confinement : Macron a écouté un mathématicien Ferguson, et il a ruiné la France. »

[9] Prévision délirante du H1N1 qui nous couta si cher

[10] Dépistage des sujets suspects au domicile par des brigades armées de thermomètre et « enlevant » littéralement les personnes supposées infectées immédiatement et avec toute la brutalité qui sied à une bonne dictature.

[11] Le directeur de l’OMS Tedros nommé en mai 2017, ministre de la santé d’un pays proche de la Chine

[13] Plus de 350 articles sont actuellement accessibles sur PubMed bibliothèque du sénat américain

[14] La maison d’édition Elsevier comme beaucoup d’autres a mis tous ses articles sur Covid 19 en accès libre. Profitez -en. Lisez !

[15] Remarquons qu’on ne ferme pas les écoles pour les grippes habituelles qui font de 10000 à 25000 selon les années. 

[16] OMS Coronavirus disease 2019 (COVID-19) Situation Report – 46 publié le 6/3/2020

[17] Li Q, Guan X, Wu P, et al. Early transmission dynamics in Wuhan, China, of novel coronavirus-infected pneumonia. N Engl J Med. 2020 ;382:1199-1207.

[18] OMS Coronavirus disease 2019 (COVID-19) Situation Report – 66 publié le 26/3/2020

[19] Jiatong She Lanqin Liu Wenjun Liu COVID‐19 epidemic : Disease characteristics in children First published:31 March 2020

[20] Ya-Nan Han A Comparative-Descriptive Analysis of Clinical Characteristics in 2019-Coronavirus-infected Children and Adults J Med Virol 2020 Apr 6.

[21] Jonas F Ludvigsson : L'examen systématique du COVID-19 chez les enfants montre des cas plus légers et un meilleur pronostic que les adultes Acta Paediatr 2020 23 mars

[22] Liang Su : Les différentes caractéristiques cliniques des cas de maladie à virus corona entre les enfants et leurs familles en Chine - le caractère des enfants atteints de COVID-19. Microbes infectieux émergents. 2020 ; 9 (1) : 707–713. Publié en ligne le 25 mars 2020

[23] Fang Zheng Caractéristiques cliniques des enfants atteints de coronavirus 2019 au Hubei, en Chine Curr Med Sci 24 mars 2020 doi : 10.1007 / s11596-020-2172-6. En ligne avant impression.

[24] Yuanyuan Dong , Xi Mo , Yabin Hu , Xin Qi et al COVID‐19 epidemic : Disease characteristics in children . journal of medical virology mars 2020 ; DOI : https://doi.org/10.1542/peds.2020-0702

[25] Jonas F Ludvigsson : L'examen systématique du COVID-19 chez les enfants montre des cas plus légers et un meilleur pronostic que les adultes Acta Paediatr 2020 23 mars

[26] Li-Na Ji : Caractéristiques cliniques des patients pédiatriques atteints de CO-VID-19 : rapport sur deux cas de grappes familiales World J Pediatr 2020 16 mars

[27] Recensée sur PubMed en libre consultation.

[28] A l’exception de la variole, où le vaccin a joué un rôle décisif

[29] Comme ceux de l’Italie, l’Espagne et la Belgique

[30] Témoignage de ce jour de Thierry Amouroux sur sud radio qui explique que les soignants utilisent des sacs poubelle comme protection.

[31] Phan LT, Nguyen TV, Luong QC, Nguyen TV, Nguyen HT, Le HQ : Importation et transmission interhumaine d'un nouveau coronavirus au Vietnam. N. Engl. J. Med. 2020

[32] Elle n’avait que l’autorisation pour l’enfant autiste. Devait-elle laisser ses deux petits seuls ?

[33] « Soumission à l’autorité »

[34] Victor (Lin) Pu : L'épidémie de coronavirus : comment Taiwan démocratique a surpassé la Chine autoritaire le Diplomat 27 février 2020

 

JPEG JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • xana 17 avril 2020 15:50

    Merci pour ce texte. Espérons que le bon sens l’emportera sur les panicards...


    • François Vesin François Vesin 17 avril 2020 17:26

      @xana
      « Espérons que le bon sens l’emportera sur les panicards »
      .
      Le bon sens n’est pas au pouvoir !
      Les paniqueurs y sont à la manœuvre
      aidés par leurs chiens de garde des médias
      et protégés par leur milice infâme.
      .
      En jouant avec leurs allumettes autour du baril de poudre,
      ils testent leurs capacités d’asservir et d’avilir les français.
      Tout doit être fait pour contenir la violence qu’ils attendent
      et ensemble préparer l’Après https://frontpopulaire.fr/p/actualites


    • Gasty Gasty 18 avril 2020 10:29

      @François Vesin

      Trop d’experts courtisans à la cour du roi et pas assez de scientifiques.


    • rosemar rosemar 18 avril 2020 13:40

      @xana

      Oui mais enfin, la réouverture des écoles, ce n’est pas si simple : voici la réalité au DANEMARK :

      https://www.ouest-france.fr/education/ecole/le-danemark-rouvre-ses-ecoles-et-c-est-complique-6810019


    • Hermes Hermes 18 avril 2020 16:27

      Bonjour,
      Au sujet des enfants , je cite :
      « la Société française de pédiatrie confirme que »les enfants semblent très peu touchés par ce virus« mais qu’ils peuvent »transmettre la maladie même s’ils sont peu malades". D’où l’inquiétude de nombreux parents à l’idée de renvoyer leurs enfants à l’école le 11 mai prochain."
      Les enfants eux même risquent peu, mais l’école peut être un vecteur de contagion.
      Cdt.


    • Eric F Eric F 18 avril 2020 16:42

      @Gasty
      « Trop d’experts courtisans à la cour du roi et pas assez de scientifiques »


      courtisans du roi pas vraiment puisqu’ils veulent prendre le lead sur le pays, par contre certains sont « proches » des groupes de pression pharmaceutiques, et d’autres sont eux même lobbyistes de leur corporation.


    • njama njama 17 avril 2020 16:35

      L’Académie de médecine déconseille le confinement obligatoire des personnes fragiles après le 11 mai

      « La tentation simplificatrice consistant à gérer cet épisode par tranches d’âge et à imposer aux personnes âgées, au nom de leur propre protection, de rester confinées, n’est pas satisfaisante », martèle-telle.

      Elle propose de suivre les trois impératifs suivant :

      « Inciter la population générale à la solidarité intergénérationnelle », en respectant les gestes barrières et en s’équipant d’un masque à chaque sortie,

      « Considérer toutes les personnes présentant une fragilité de quelque nature que ce soit (âge, handicap, maladies chroniques) comme des personnes responsables et utiles à la société »,

      « Respecter dans tous les cas la décision du patient ».

      https://www.bfmtv.com/sante/l-academie-de-medecine-deconseille-le-confinement-obligatoire-des-personnes-fragiles-apres-le-11-mai-1894415.html

      L’Académie de Médecine renouerait-elle avec l’éthique pour s’opposer au politique en matière de santé publique ?


      • Eric F Eric F 18 avril 2020 17:09

        @njama
        « L’Académie de médecine déconseille le confinement obligatoire des personnes fragiles après le 11 mai »
        Ah elle fait maintenant un virage sur l’aile ! Mais les responsables politiques, en l’occurrence, ne veulent pas non plus de mesure contraignante pour les personnes à risque.

        Donc, il faut inciter et accompagner :

        -D’une part, clairement définir les profils à risque, l’âge n’est pas le critère premier, mais plutôt certaines pathologies, souvent associées au surpoids (pour 80% en réa).

        -D’autre part, bien décrire (et publier) les préconisations pour les personnes à risque et envers elles, par exemple :
        *suivi médical régulier, sans surmédication . (faut-il une « visite de contrôle » avant le 11 Mai ?)
        *sécuriser les réunions familiales (nombre de personnes limitées et sans aucune suspicion de contagion -impossible de faire un dépistage à chaque visite-, etc.),
        *quid de la garde des petits-enfants ? (formellement déconseillé, ou bien sous quelles conditions ?)
        *leur réserver des horaires sécurisés dans les supermarchés pour éviter la foule,
        *distribuer à domicile les repas aux personnes très fragiles,
        *renforcer la « distance de sécurité » dans l’espace public,
        *port du masque généralisé (ah, c’est un virage à 180° !)
        *leur recommander de sortir et faire de l’exercice (eh oui), en prenant toutes les précautions

        ....


      • nono le simplet nono le simplet 19 avril 2020 02:57

        @Ouallonsnous ?
        Maintenant le virus est éteint

        ouais ... avec environ 2500 nouveaux cas confirmés par jour ... et en testant très peu ... pour un truc éteint il contamine encore pas mal ... pfffffffffffff


      • Ouallonsnous ? 19 avril 2020 18:42

        @nono le simplet

        Tu justifie bien ton pseudo de « simplet », tu nous cite là les chiffres trafiqués de la propagande anxiogène du régime Foutriquet 1er !


      • ZXSpect ZXSpect 17 avril 2020 18:34

        « Alors, lorsque le président Macron annonce une mesure utile et courageuse en rétablissant l’activité scolaire (qui n’aurait jamais dû être interrompue si on avait eu la connaissance de l’absence de transmission par les enfants), on doit l’encourager, même si on n’est pas un soutien régulier de ce pouvoir. »
        .
        « même si on n’est pas un soutien régulier de ce pouvoir »...
        .
        est-ce nécessaire de le préciser lorsque l’on constate l’orientation essentiellement politique de cet article, alors que l’avis et l’argumentation sur le sujet principal sont pertinentes.


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 avril 2020 14:23

          @ZXSpect

          ZXSpect est pour le confinement ad perpetum pour 3131 personnes désireuses d’écrire un article sur AgoraVox à raison d’environ 10 par jours.

          Alors ne le laissez pas décider de quoi que ce soit pour la liberté des Français.


        • logan 17 avril 2020 18:45

          Je ne suis pas d’accord avec votre démonstration.

          Nous n’avons encore que des informations incomplètes, et vous transformez des hyppothèses non confirmées en certitudes.

          De plus vous faites de graves erreurs chronologiques et de logique en comparant les différences des évolutions des épidémies dans plusieurs pays et en l’attribuant au choix de confiner ou non.

          Pour la France, l’Italie et l’Espagne, le choix du confinement intervient très tardivement, l’épidémie avait déjà pris une grande ampleur et à chaque fois a été choisit en réaction de la panique suscitée par la saturation rapide des hôpitaux et la propagation incontrôlée dans les autres régions de ces différents pays. Les confinements aveugles sont à chaque fois un changement de stratégie en catastrophe face à l’échec de la stratégie initiale.

          Si l’isolement des malades est certainement la meilleure solution, à un moment quand il n’y a pas de tests pour identifier les malades, un manque de matériel et de masques de protection, et que les malades affluent par 100 aines et saturent les hopitaux, il ne reste plus beaucoup de solutions.

          Je vous rappelle que 3 jours avant le confinement pour le gouvernement il n’était pas question de fermer les écoles et c’était safe d’aller voter pour les municipales.

          Et l’erreur de logique que vous faites, c’est que vous prenez une correllation pour un lien de cause à effet sans écarter les autres possibilités.


          • Gilles 18 avril 2020 08:12

            @logan

            Vous avez tout à fait raison !! Il s’agit simplement d’un problème logistique qu’on essaie de rattraper au plus vite ... le confinement est un choix par défaut !


          • logan 17 avril 2020 18:55

            De plus la plus grosse erreur de réflexion dans cette démonstration c’est d’oublier que les enfants sont exposés aux adultes dans les écoles ... Non seulement par les professeurs, le reste du personnel, mais aussi les parents qui les emmènent et viennent les chercher ...

            Tous ces parents qui se croisent et s’agglutinent généralement à l’entrée et à la sortie des écoles.



            • Alain 17 avril 2020 19:49

              Texte idiot et plein de contre-vérités pour faire ré-ouvrir les écoles comme au Danemark avec une démonstration dont le mot « danemark » n’apparait que dans la dernière phrase sans aucun étayement de ce qui se passe au Danemark.

              «  »Les citoyens ont cru à l’efficacité du confinement aveugle, sans l’ombre d’une preuve de son efficacité supposée, puisqu’il n’avait jamais été utilisé dans l’Histoire, sauf récemment en Chine à Wuhan« 

              L’auteur dit que le confinement ne s’est jamais vu dans l’histoire.... oui, bon, la peste à Marseille et le confinement général de la Provence, il ne doit pas connaitre. En période de confinement, ressortir des livres pour parfaire ses connaissances, c’est trop demandé ?


               »La transmission du coronavirus n’est pas la même que celle de la grippe saisonnière, elle ne passe pas par les enfants"

              L’auteur nous dit que les enfants ne transmettent pas le coronavirus. Ah bon ? Il y’a eu dans le monde des enfants morts du COVID19 et même un nouveau-né en Amérique du Sud qui est né avec le COVID19 mais comme par miracle, il ne sont pas contagieux d’un virus contagieux grâce à l’auteur ?

              C’est fort de café de trouver des enfants contaminés mais non contagieux. La médecine (ou sa relecture) est vraiment miraculeuse.


              • njama njama 18 avril 2020 00:53

                @Alcyon
                soit tout ouïe nous vous lisons...
                mais plus loin que votre polémique qui ressemble à une attaque ad hominem que proposez-vous concrètement ?

                Épargnez-nous s’il vous plaît comme solution hypothétique « un vaccin » qui n’existe pas encore...et qui ne verra peut-être jamais le jour


              • Eric F Eric F 18 avril 2020 11:54

                @njama
                « « un vaccin » qui n’existe pas encore...et qui ne verra peut-être jamais le jour »
                et dont l’efficacité ne serait de toutes façon que partielle ; ainsi 40% des cas graves de grippe atteignent des patients qui avaient été vaccinés https://www.20minutes.fr/sante/2448771-20190211-grippe-patients-infectes-malgre-vaccin-nombreux-nouveaux-cas-prevoir


              • Eric F Eric F 18 avril 2020 12:05

                @Alain
                Les cas d’enfants décédés du coronavirus se comptent sur les doigts de la main, l’argument ne peut donc pas être utilisé pour les confiner, ou il faudrait le faire tous les hivers du fait de la grippe ;
                En outre, il est apparu que contrairement à d’autres maladies, les enfants asymtomatiques ou faiblement symptomatiques ont une faible charge virale, peu transmissible.

                Néanmoins il faut éviter la transmission, même faible, et la mise en oeuvre de la reprise scolaire nécessitera de respecter un difficile espace barrière (pas tous ensemble dans la cour de récréation par exemple, classes avec distance entre tables donc réduction du nombre d’élèves simultanément en classe...)
                Reste la question des adultes, distance prof élève, distance des parents qui vont conduire et chercher les enfants, cela ne pourra pas être tous à la fois.


              • ETTORE ETTORE 17 avril 2020 20:10

                Je reste très dubitatif....

                Les profs sont sensibles au moindre moustique qui peut troubler un cours .....

                On leur demande de reprendre les craies.....

                J’attend pour voir la sortie des tranchées numériques, et dans quel ordre ça va se faire !

                Ca risque d’être épique !

                Si en plus vous rajoutez les parents, qui ne sont pas du tout prêts à élever leur progéniture au contact de la multitude, et de la passer au désinfectant à tout bout de champ....

                Cela promet !


                • Sylv1 17 avril 2020 22:25

                  D’accord sur le fond.

                  La maladie est bénigne (y compris pour les adultes) dans 98% des cas. Les 2% restants comptabilisent pêle-mêle, faute de dépistage, ce qui relève du covid de tout le reste y compris la grippe (ça doit donc faire beaucoup de cas). Donc enfermer la population française, voire mondiale pour cela est évidemment grotesque et qui plus est, contraire à toutes les bonnes pratiques énoncées par les experts internationaux (qui ne sont par ailleurs jamais invités sur les plateaux télés). Ce confinement n’est pas franco-français vu la synchronicité bluffante d’un ensemble de pays à l’avoir pratiqué sans sourciller.

                  Sur la réouverture des écoles, je suis en phase mais je me pose une question. Je me souviens du premier discours de Macron qui mentionnait de façon très étrange la 2ème vague qui toucherait particulièrement les enfants. J’y verrais là se profiler une espèce de manipulation : le déconfinement anticipé des enfants qui seraient in fine touchés par cette 2ème vague, ce qui alors augmenterait encore la gronde du peuple (enfin de certains).


                  • montag 17 avril 2020 22:39

                    Oui, priorité à « l’économie », et c’est gentil de proposer de tuer ainsi mes 4 petits enfants (ou au moins quelques uns, je ne sais pas, 2 au moins, 3 peut-être) afin de dégager de mon budget noël de quoi m’offrir des sports d’hiver.

                    merci


                    • xbrossard 18 avril 2020 15:55

                      @montag

                      il n’y a pas une chance sur un million que vos petits enfants meurent. Il y a 20000 morts d’enfants d’accidents domestiques par an soit près de 2000 par mois ; ils ont donc beaucoup plus de chance de mourir de ça que du covid


                    • Popov Popov 17 avril 2020 22:47

                      Bonjour, je suis assez dubitatif par votre article. Apparemment c’est bien plus violent qu’une grippe. Personne n’est pour le confinement en tant que telle, tout le monde voudrait bien repartir. Quelques questions, Pouvez vous référencer l’absence de transmission par les enfants ? Je pense que les enfants ne sont pas dépistés car ils présentent moins de symptômes, d’où sortez vous vos 2% de contaminés chez tous les enfants ? Est ce que cela prend en compte les porteurs sains ? Pouvez vous donner des sources ? Avec la réouverture des écoles, sans test des porteurs sains ( .. pas test de tous mais au moins ceux qui ont été en contact direct, ce qui n’est pas fait en « phase 3 »= en phase j’ai pas assez de tests donc je n’en fais plus) et sans distance sociale ( cours de recreations, deux par tables, couloirs, etc ...), comment faire pour ne pas re-propager ? Ensuite, c’est dommage la comparaison avec l’Allemagne illustre mal votre propos, je pense que c’est plutôt la stratégie du moindre doute je pense en Allemagne pour les tests alors qu’en France on ne teste pratiquement pas (« phase 3 ») parce qu’on n’a pratiquement aucun matériel pour l’instant. Sans test des cas douteux sans symptômes, je ne vois pas comment rester en dessous des capacités des hôpitaux mais j’espere me tromper et attend vos références.


                      • Popov Popov 17 avril 2020 23:15

                        la référence serait [16] OMS Coronavirus disease 2019 (COVID-19) Situation Report – 46 publié le 6/3/2020

                        je n’arrive pas à avoir la référence [16], « temps trop long » apparemment cela serait ici que l’OMS conseille de ne pas fermer les écoles.. si quelqu’un peut l’avoir, l’ouvrir et copier coller le passage intéressant. merci


                        • jerossi 18 avril 2020 14:36

                          @Popov Je viens de lire les rapports (en anglais) sur lesquels se base l’argumentation de cette lauréate au doctorat de médecine :
                          Le rapport 41 : https://www.who.int/docs/default-source/coronaviruse/situation-reports/20200301-sitrep-41-covid-19.pdf?sfvrsn=6768306d_2
                          et le rapport 46 : https://www.who.int/docs/default-source/coronaviruse/situation-reports/20200306-sitrep-46-covid-19.pdf?sfvrsn=96b04adf_4
                          « Children are important drivers of influenza virus transmission in the community. For COVID-19 virus, initial data indicates that children are less affected than adults and that clinical attack rates in the 0-19 age group are low. Further preliminary data from household transmission studies in China suggest that children are infected from adults, rather than vice versa. »

                          Par contre j’ai pas trouvé la référence de ces études chinoises dont il est fait mention dans le rapport.
                          De plus, je trouve ça fort de se basé sur des études/articles de début mars où on ne connaissait pas grand chose du virus (encore moins que maintenant)... J’estime que cette certitude qu’elle exsude n’est pas digne qu’une scientifique. Je ne comprends pas comment elle peut se targuer de lire la littérature à ce sujet et de faire ressortir des conclusions plus que bancales à mon sens. En ce moment il faut rester humble car on doit admettre qu’on ne sais pas et que d’autres études sont nécessaires

                          Une autre étude chinoise de fin février (https://www.researchgate.net/publication/339636125_SARS-CoV-2_infection_in_children_Transmission_dynamics_and_clinical_characteris tics) reporte un cas où un enfant a contaminé un adulte (The case reported by Cai et al. probably was the first evidence indicating children as a source of adult infection." p.3). Lien vers l’étude Cai : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/32023679

                          Au final, il est trop tôt pour connaître avec certitude la place des enfants dans la chaîne de transmission du Sars Cov-2. D’où le principe de précaution de fermer les écoles.


                        • Eric F Eric F 18 avril 2020 14:47

                          @Popov
                          "la référence serait [16] OMS Coronavirus disease 2019 (COVID-19) Situation Report – 46 publié le 6/3/2020 ... si quelqu’un peut l’avoir, l’ouvrir et copier coller le passage intéressant. merci"

                          Réponse : Le rapport de l’OMS N°46 indique notamment que les enfants sont peu infectés et transmettent peu la maladie
                          « children are less affected than adults and that clinical attack rates in the 0-19 age group are low. Further preliminary data from household transmission studies in China suggest that children are infected from adults, rather than vice versa ».
                          Ce n’est pas l’OMS qui déconseille de fermer les écoles, c’est l’auteur de l’article qui déduit cela de la faible contagiosité des élèves.

                          Par ailleurs, l’OMS a publié avec l’UNICEF et la Croix Rouge un guide pour les actions de prévention et de maîtrise de la contagion dans les écoles, et ils ne recommandent effectivement pas leur fermeture. Référence et lien : Key Messages and Actions for COVID-19 Prevention and Control in Schools
                          (l’auteur pourrait ajouter cette réference à l’article)



                        • troletbuse troletbuse 18 avril 2020 14:50

                          @Eric F
                          Comment peut-on faire confiance à l’OMS ? Heureusement, Trump lui a coupé les vivres et c’est tant mieux.


                        • Eric F Eric F 18 avril 2020 17:25

                          @troletbuse
                          Trump est assurément une excellente référence en matière de rigueur scientifique, il avait clamé que le virus n’avait aucun danger et que le pays ne confinerait jamais, mais New York est devenu le foyer mondial le plus intense et a du se confiner, comme d’autres états. Alors Trump pour sauver la face (de rat) cherche des boucs émissaires.
                          Au début, il avait accusé l’OMS de surestimer le taux de mortalité, maintenant d’avoir couvert la Chine et favorisé ainsi la propagation.


                        • troletbuse troletbuse 18 avril 2020 19:03

                          @Eric F
                          Allez si t’écoutes tous nos merdias, ils donnent des nombres de morts surtout pour les pays critiqués par la France dont les USA et le RU. Aucune précision sur la cause des décès, sur la population. Pour la France, c’est pareil. On est encore sous la barre des décès en 2018. Pas de confinement en 2018 ; Pourquoi ?
                          Pour le confinement, peut-être que ces pays n’ont pas les mêmes lois que chez nous, non ? Et le président ou le 1er ministre n’a pas les prérogatives de dictateur comme la France.


                        • Popov Popov 18 avril 2020 21:40
                          • @jerossi
                          • merci. « Children are important drivers of influenza virus transmission in the community ». traduction : pour la grippe, les enfants sont des vecteurs importants de la transmission.... Je pense que pour ce virus aussi. On peut supposer que en effet les enfants sont moins longtemps contaminants vu qu’ils résistent mieux mais dans les structures collectives, la transmission doit quand même s’effectuer.
                          • Je pense que « dans le même temps ;) » le chemin de l’école non virtuel doit revenir mais a t-on assez de tests pour tester ceux ayant été en contact ? ceux avec des symptômes ? à partir de quel age on peut suffisamment de distanciation sociale ? Comment faire avec les classes de 25 en maternelle, 27 en primaire, de 30 en collège et de 35 au lycée, il faudrait doubler les structures et les professeurs... à moins de diviser par deux les heures de cours... et c’est ce qui va se passer je pense... quand au matériel savon, masques etc... on fera comme pour les EPHAD, pas grand chose sauf dans les reportages de france 2 et tf1... Ben oui il faut montrer des choses positives.
                          • Je viens de lire cela sur mediapart, expérience d’un prof de lycée jeune ayant eu le covid , ben cela fait un peu froid dans le dos quand même pour les personnes à risque dans les mois qui viennent, il faudra vraiment tester et rassembler tous les malades dans des lieux séparés des familles pour ne pas propager avec les gamins puis/avec les collègues de gros bahuts ou de grosses entreprises...https://blogs.mediapart.fr/jerometurin/blog/180420/journal-d-un-convide
                          • Après si vous avez écouteé hier Montagne sur Cnews ou comme moi la video youtube qui tourne, il dit que le virus épuiserait ses capacités en se reproduisant/ mutant etc.. car « les petites parties insérées manuellement provenant du VIH » vont vite muter et diminuer la virulence.... espérons espérons...

                        • Popov Popov 18 avril 2020 21:40

                          @Eric F
                          merci pour la référence.


                        • Eric F Eric F 18 avril 2020 22:30

                          @troletbuse
                          Je prends avec des pincettes les commentaires des médias, car ils ont été les courroies de transmission des Comités et Instituts médicaux poussant au confinement et dénigrant le port du masque par la population, avant de faire volte face.

                          Les chiffres entre les différents pays sont difficilement comparables, on ne dépiste pas de la même manière, et on comptabilise les décès du covid différemment, manifestement certains requalifient en pneumonie des covid, et d’autres font le contraire.
                          Même chez nous, on a longtemps oublié les ESMS où sont le tiers des victimes de cette épidémie, et on escamote les décès à la maison..
                          Mais j’ai déjà écrit à plusieurs reprises que la surmortalité en fin d’année sera la jauge des effets de l’épidémie dans chaque pays.

                          En terme de mortalité en France, il y a de fortes disparités régionales, et le confinement, décidé dans la panique, a quand même fortement entravé la propagation géographique, la moitié Sud Ouest du pays étant assez préservée (j’ai la chance d’y habiter). Mais si on extrapolait au niveau de l’ensemble du pays la mortalité par rapport au nombre d’habitants qui existe dans le Haut Rhin, on approcherait des 60 000 victimes, ce qu’il faut éviter.

                          Une autre différence par rapport aux épidémies de grippe, c’est la proportion inusitée de cas très graves causant une détresse respiratoire aigue, d’où l’engorgement des services de réanimation (mais globalement le covid représente 31 000 lits sur les 400 000 des hôpitaux, ce n’est pas la sursaturation générale qu’on veut nous présenter, le manque concerne surtout les équipements et « consommables », économies de bouts de chandelle dans un budget de 85 milliards pour les hôpitaux). .


                        • ETTORE ETTORE 17 avril 2020 23:24

                          Cela paraît désormais plus simple de libérer des prisonniers de droit commun, que le pauvre papy, claquemuré chez lui !

                          La faute ?

                          Après avoir eu un gouvernement qui pissait sur les masques, puisque inutiles...

                          Il y a eu le traitement de faveur accordé à tous ceux qui mettaient leur nez dehors sans motif dûment explicité sur un torchon à imprimer et dont on pouvais se torcher une fois montré à la sagacité des vérificateurs pénitenciers extérieurs !

                          Et maintenant que le poulailler est bien sur la paille, ne voilà t’y pas, qu’on veut foutre tout le monde à la merci du renard covid.

                          Franchement ?

                          Cela ressemble soit à de la connerie pure et simple de croire que les gens ( tous les gens) vont se retrouver dans la rue, et reprendre leurs activités....comme avant !

                          Soit ce gouvernement de pieds nickelés, n’as aucune connaissance du ressenti de la population et de ce qu’il lui à fait ingurgiter.....

                          Soit, il est encore plus mortifère qu’imaginé, et qu’il décide d’en remettre une couche, histoire de faire place nette pour assoir son omnipotence criminelle.

                          Vous dire à quoi bon, tout cela.....Pour cela, je n’en sais rien, je ne suis pas assez schiso, parano, débile.....

                          Mais je peux vous donner une adresse, ou vous trouverez le patient 0 .


                          • vachefolle vachefolle 17 avril 2020 23:52

                            Oui, il faut relancer les ecoles en bas age d’abord, et on peut faire des trucs simples et efficaces comme :

                            Ne pas envoyer au début les profs males-agés qui ont le plus de risque.

                            Prendre la temperature de tous les enfants a l’entrée

                            relancer l"economie dans le Sud-Ouest qui est quasiment indemme du virus.

                            planquer les vieux dans les epahd


                            • Prudence Prudence 17 avril 2020 23:59

                              C’est scandaleux de dire que cette maladie ne se transmet pas par les enfants : une de mes proches a été contaminée par sa fille de 12 ans.


                              • Eric F Eric F 18 avril 2020 17:31

                                @Prudence
                                Lorsqu’une épidémie a commencé à se répandre, nul ne peut savoir par qui il a été contaminé. Ceci étant, il n’est pas dit que les enfants ne sont pas du tout contagieux, mais qu’il le sont moins, dans les formes asymptomatiques et bénignes.


                              • nours77 nours77 18 avril 2020 04:33

                                Le confinement générale c est tout ce qui reste quand on a raté toutes les étapes,

                                1 évité qu il entre sur le territoire, raté les frontière ne seront pas fermer le commerce prime sur la sécurité.

                                2 évité qu il ne ce repende sur tout le territoire, raté, M Macron sort au théâtre.

                                3 isoler les foyers, limité l impact sur la population , raté on a pas de test, ni de protection.

                                Pas de matériel, ou de volonté de protéger la population a temps, d ou quand tout le reste a raté. Le confinement générale n est pas absurde, il ne reste plus que ça pour atténuer le nombre de contamination. Et puis cela a un autre avantage, l isolationnisme, c est l état qui conte, qui agit, nous ne pouvons plus rien faire, et plus rien contester, et les décrets modifiant le code du travaille vont bon train. Ce qui en cette période de crise les arranges, et puis les responsabilités seront surement oublier avec le temps si l épidémie dure un peu , d ailleurs Macron et Trump accusent en ce moment la Chine, ce qui (ils l espère) diminuera leurs responsabilités (de cette gestion de crise) de désigner un coupable de tout. (les français ont une mémoire de poisson rouge pour certain...)

                                Dans tout les cas si on peut tester tous les élèves et tous le personnels et cela tout les jours. A ce moment la ok, ré ouvrons les écoles des petits. Sinon, il vaut mieux laisser les porteurs sains qui sont trop jeunes pour ce cantonner derrière les gestes barrières chez eux, jusqu a qu il n y est plus de malade en France. Ou que toute la population ne soit dépistée...

                                Et puis les enfants sont en vacance pendant 15 jours tout les deux mois, il ne me semble pas que les parents doivent arrêter le travaille a chaque vacances... C est un argument bizarre ça non, remettre les enfants pour remettre leurs parents au boulot ?

                                Dans tout les cas si il dé confine les écoles, crèche et primaire, la seconde vague sera la en juin et il faudra re confiner au moins les enfants. Mais bon ils ne sont plus a une boulette dans cette crise.....


                                • Eric F Eric F 18 avril 2020 14:56

                                  @nours77
                                  Vous commencez par dire que le confinement est lié au fait qu’on a raté les étapes précédentes, et vous préconisez ensuite de le poursuivre pour les enfants (dont les cas graves sont rarissimes) jusqu’aux calendes grecques.
                                  Le Danemark a déjà rouvert les écoles, et l’Allemagne le fera début Mai.
                                  En deux mois, la connaissance de la maladie et des précautions, la prise de conscience par les populations, ainsi que les approvisionnements médicaux et sanitaires ont progressé, il ne s’agit pas de se retrouver dans la situation de mi-Mars, mais d’une reprise progressive, partielle et mieux protégée. Il y aura de l’alternance en classe, pas tous les élèves en même temps dans la classe bondée ou dans la cour de récréation.


                                • xbrossard 18 avril 2020 15:59

                                  @nours77
                                  "Dans tout les cas si on peut tester tous les élèves et tous le personnels et cela tout les jours. A ce moment la ok, ré ouvrons les écoles des petits.

                                  " : aucune chance il faudrait plusieurs millions de tests par jour alors que l’Allemagne loin devant nous en fait 500000 par semaine. On a pas le choix, il faut tester uniquement pour protéger les cas à risque et seulement au moment où on les croise, car ils sont quand même 17 millions !


                                • HΞŁŁБФUЛÐ ColonelCylonCyrus 16 mai 2020 00:20

                                  @nours77

                                  Je peut pas te repondre chez dugué , mais le remede malgache c’ est celle la 
                                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Armoise_annuelle et cultivé en pays chaud , pas l’ armoise allergique de france https://fr.wikipedia.org/wiki/Ambrosia_artemisiifolia

                                  passe par ton pharmacien avant toute auto medication ...
                                  quitte a faire dix pharmacie ... 


                                • yfrancois yfrancois 18 avril 2020 05:18

                                  Un confinement pour rien !

                                  Ceux qui sont pour rester planqués sous le canapé savent aussi (sauf à avoir un QI sur 1 digit) qu’il n’y aura pas de vaccin avant 1 an et que le seul traitement efficace est interdit en France (big-pharma impose un traitement 300 fois plus cher et inefficace). Il faudra donc bien sortir et se confronter au virus. Prendre les armes et aller sur le champ de bataille. Ce ne sont pas de masques dont les planqués manqueront mais de couches.

                                  Les médecins ne sont ni dans l’économie, ni dans la politique ; ils sont dans le serment : « sauver des vies » (le slogan chanté de 2020). Partout où l’exécutif les a pris comme oracles, le confinement strict a été imposé. Un marteau ne pense un problème qu’en terme de clous ; un médecin qu’en terme de malades. Les politiques nous ont trahis quand ils se sont réfugiés derrière les médecins au lieu de prendre des décisions politiques d’adulte.

                                  Mais il y a peut-être un plan derrière cette assignation à résidence : prendre l’oseille et éteindre toutes les oppositions. L’insistance à truquer les chiffres en faisant passer comme « mort Covid » tous ceux qui décèdent avec le virus (sachant qu’il peut être présent et donc, qu’on peut tester positif, sans causer de symptômes), démontre qu’il y a anguille sous roche. Pourquoi gonfler les chiffres ?

                                  Si tous ceux qui décèdent avec le Covid sont mort du Covid, c’est donc qu’il est fatal à 100% ; sinon, la prémisse ne tient pas. Donc, elle ne tient pas. Si on est asymptomatique au Covid, comme 80% des positifs, on peux mourir d’une embolie pulmonaire, d’une crise cardiaque, d’un cancer, d’une infection (...) sans que le pauvre virus n’y soit pour rien.

                                  Raoult n’est plus aussi affirmatif sur la Chloroquine ; peut-être que combinée à l’Azithromycine, la bi-thérapie est efficace, mais l’antibiotique reste indispensable parce que certains médecins n’utilisent que cela avec d’aussi bons résultats. Mais reste que le traitement combiné n’est pas cher. Big-pharma préfère les anti-viraux (Kaletra, Plaquenil) énormément plus onéreux et on comprend alors la collusion entre l’exécutif et l’industrie pharmaceutique contre le trublion. Le monde est ainsi ; l’argent s’allie au pouvoir, il n’est pas pour le peuple ; pour lui, c’est le travail, les miettes et les dettes.

                                  Le 11 Mai, on sera libérés de prison mais on devra garder nos bracelets et porter des masques et respecter la distanciation et ne plus se distraire comme avant. Nous sommes et seront punis d’avoir osé critiqué et défier le régime. Il vient de nous condamner aux travaux forcés et la répression sera féroce.


                                  • Eric F Eric F 18 avril 2020 15:03

                                    @yfrancois
                                    "Un marteau ne pense un problème qu’en terme de clous ; un médecin qu’en terme de malades« 
                                    belle métaphore, et c’est en effet ce qui s’est passé !

                                     »Les politiques nous ont trahis quand ils se sont réfugiés derrière les médecins au lieu de prendre des décisions politiques d’adulte« 
                                    On a pu voir, par l’évolution entre le discours du 12 Mars et celui du 16 Mars, que Macron s’est fait forcer la main. Mais il a montré des réticences à un confinement total, puisqu’il a incité plusieurs fois à redémarrer certains secteurs.
                                    Son discours de lundi dernier a été longuet, mais il a annoncé clairement une date moins lointaine que ce que le corps médical préconisait. On a vu aussi qu’il apporte son soutien au Dr Raoult, en lui rendant visite, et en demandant à certains hopitaux de tester sa bithérapie, que le projet »discovery" n’intégrait pas. On sent qu’il cherche à secouer un peu le joug des comités médicaux. Mais les ministres trainent semble-t-il un peu des pieds.


                                  • chantecler chantecler 18 avril 2020 06:06

                                    Désolé , mais je ne suis pas d’accord avec vous ;

                                    Effectivement les enfants peuvent être contaminés par les parents et réciproquement .

                                    Les enfants se contaminent également entre eux . Ce qui développe leur défenses naturelles , certes , quand la maladie n’est pas trop grave , sinon la loi prône l’éviction pour protéger l’ensemble .

                                    Quiconque a travaillé dans les écoles maternelles , au moins PS et MS , savent que les enfants se refilent toutes les maladies à vitesse grand V , en automne , en hiver et une bonne partie de printemps , et les enseignants et ATSEM attrapent facilement tous les virus , du bon rhume , jusqu’à la grippe et plus .

                                    Il leur faut une santé de fer et ça n’empêche pas le fait que parfois ils soient en arrêt

                                     maladie ....

                                    Ici , il s’agit d’un virus très contagieux et potentiellement dangereux pour un % encore à déterminer , quand les nombres et les statistiques seront fiables .

                                    Il me paraît donc déraisonnable d’ouvrir à tous les élèves ces petites et moyennes sections , parfois surchargées (jusqu’à 30 et plus) à partir du 11 mai ....

                                    Tant qu’on n’a pas le moindre traitement efficace et reconnu , que les médecins donc peuvent prescrire , et tant qu’on ne dispose pas de protections mécaniques en nombre suffisant (masques , blouses , gants).

                                    Sinon l’effet rebond est inévitable et garanti .

                                    Maintenant vous pouvez continuer à sous estimer la dangerosité du covid 19 et prôner « l’immunisation de masse » ...

                                    Avec la casse à la clé concernant les plus exposés et fragiles.

                                    Il est certain que derrière un écran on ne risque pas de contage sérieux .

                                    De toutes façons heureusement la décision ne vous appartient pas .

                                    Mais n’imposez pas vos visions à des personnes qui en savent tout de même plus que vous , y compris et surtout les gens de terrain .

                                    Les professionnels de santé par exemple ont été beaucoup plus touchés et atteints que les bureaucrates ....

                                    Certains enseignants idem.

                                    Et bien d’autres , en permanence au contact de la population et des déchets .


                                    • yfrancois yfrancois 18 avril 2020 06:47

                                      @chantecler

                                      Avec la casse à la clé concernant les plus exposés et fragiles.

                                      Il est certain que derrière un écran

                                      Et planqué derrière une retraite est tout aussi bravache. Vous proposez quoi ? Tout le monde n’est pas pensionné ! D’ailleurs, ceux qui financent les retraites sont ceux que les « fragiles » somment de rester confinés. Elles finiront par se tarir comme leurs revenus. L’État ne pourra pas imprimer indéfiniment des billets ; l’encre manquent déjà et Amazon ne livre plus de cartouches.

                                      Donc, c’est bien de dire « tant qu’on a pas... » mais on n’aura pas. Le traitement à 50c, le gouvernement n’en veut pas. Tester, isoler, traiter, ça demande une organisation sans faille qui sera impossible à mettre en place par cette équipe de bras cassés dans un pays aussi frondeur et avec des cités au bord de la guerre civile.

                                      Donc, faut y aller et tant pis pour les morts. Il y en aura et c’est notre destin. La prochaine fois, quand il s’agira de voter, il faudra le faire avec raison et pas sur les ordres de BFM. Sur notre carte d’identité, il y a marqué « Français » et pas « Sud-Coréen » ou « Singapourien ». Faut vivre avec.


                                    • chantecler chantecler 18 avril 2020 07:22

                                      Je vois : monsieur n’a toujours pas digéré le second tour ds élections présidentielles .

                                      Et pourtant il est tellement évident que la majorité des électeurs évitera d’envoyer un membre de la famille Le Pen et son parti le RN au pouvoir , surtout avec les institutions de la 5 éme République , ne serait-ce qu’en s’abstenant de voter ..

                                      La plaisanterie dure depuis 25 ans .

                                      Apparemment vous n’avez toujours pas compris .

                                      Ou vous faites semblant .

                                      Pour le reste je vous souhaite de prendre un jour votre retraite ante mortem , cad après une vie professionnelle bien remplie et peut être exposée .

                                      Je vois que vous ne voyez pas d’inconvénient à ce qu’un certain nombre de gens meure pour s’être conformé à vos idées ...

                                      Pour ma part je préfère exiger des pouvoirs publics et me battre pour que chacun ait accès à un traitement et aux moyens de protection courants : masques , blouses , gants ...

                                      Je ne vous salue pas .


                                    • yfrancois yfrancois 18 avril 2020 11:29

                                      @chantecler

                                      monsieur n’a toujours pas digéré le second tour ds élections présidentielles

                                      J’ai voté au premier et me suis abstenu au second, ne voulant ni l’un ni l’autre.
                                      Pour la retraite, je n’en ai pas. Cela dit, au sortir du confinement, personne n’en aura plus et donc, je serai comme tout le monde.

                                    • CRICRI59 CRICRI59 18 avril 2020 12:13

                                      @yfrancois

                                      https://www.facebook.com/le.message.org/videos/1074197729331980/?t=4
                                       A visionner De Gaulle et la constitution

                                       

                                      Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous sommes dans une république bananière


                                    • Eric F Eric F 18 avril 2020 15:10

                                      @CRICRI59
                                      toujours le même commentaire que vous reposter sans cesse depuis des mois (c’est du spamming), mais Macron a été élu avec 43% des inscrits, non pas 20, et ce sera toujours le second tour qui comptera ; du reste aucun de ses concurrents n’avaient fait mieux au premier tour, ce que je regrette, mais c’est ainsi. Comme il y avait moins de bulletins blancs que de bulletins au nom de Macron et que de bulletins au nom de le Pen, ils n’auraient absolument rien changé au résultat. alors on peut les compter, et s’ils sont majoritaire au second tour, alors on verra, mais ce n’est jamais arrivé.


                                    • Eric F Eric F 18 avril 2020 15:11

                                      oops : « que vous repostez... »


                                    • xbrossard 18 avril 2020 16:08

                                      @chantecler
                                      premièrement : si vous attendez le traitement efficace et reconnu, il faudra 1 an minimum (sauf si vous prenez le traitement efficace mais non reconnu smiley ) : vous voulez donc enfermez les enfants pendant 1 an ?
                                      deuxièment : étant donné que l’on ne peut pas rester confiné 1 an (voir premièrement) on est OBLIGE de passer par l’immunisation de masse. Cette dernière nécessite qu’un moins 60% de la population soit contaminé. Heureusement, nous avons au moins 60% de la population en bonne santé, c’est donc cette population qui doit se « sacrifier » avec un taux de mortalité qui sera certaine très faible (moins de 0,1%). Les autres doivent se protéger un maximum et même éviter de sortir si possible. Maintenant ils feront ce qu’ils veulent, s’il veulent mourir...


                                    • stef 18 avril 2020 07:43

                                      On aurait pu faire un semi-confinement c’est à-dire fermer les écoles les bars les restaurants ......MAIS permettre aux personnes d’aller et venir MASQUEES comme bon leur semble dans la journée tant qu’ils marchent seuls et INTERDIRE LES ATTROUPEMENTS .

                                      L’état général de la population va fortement chuter par ce confinement excessif et nous risquons paradoxalement d’être encore plus vulnérable face au virus


                                      • caillou14 rita 18 avril 2020 07:50

                                        (La transmission du coronavirus n’est pas la même que celle de la grippe saisonnière, elle ne passe pas par les enfants)

                                        Erreur, les enfants peuvent être porteur du virus sans être malade, mais le transmettre aux adultes ça c’est la réalité !

                                         smiley


                                        • Eric F Eric F 18 avril 2020 15:15

                                          @rita
                                          l’OMS indique qu’ils sont peu contagieux (faible chartge virale)


                                        • Les écoles, comme toutes les collectivités, sont des bouillons à épidémies. Les gosses porteurs sains contamineront parents et grands-parents. De plus, réforme des retraites oblige, beaucoup d’enseignants ont plus de 60 ans : une occasion de s’en débarrasser et d’économiser des retraites ?


                                          • Comparer la France avec le Danemark il fallait oser ! En Scandinavie les classes n’excèdent pas 18 élèves, donc moins de risque d’épidémies du fait du surpeuplement des lieux. On ne peut en dire autant chez nous... Mieux vaut comparer la France avec l’Italie et la Roumanie...


                                            • zygzornifle zygzornifle 18 avril 2020 11:20

                                              Histoire de remettre les parents au boulot ....

                                              Si il y a ces cas de corona espère que des plaintes sera déposée pour mise en danger de la vie d’autrui et tentative d’empoisonnement par agent bactériologique .....


                                              • ETTORE ETTORE 18 avril 2020 11:43

                                                Effarant ! :

                                                Nous sommes, nous, Français, rentrés bon derniers, à tous les niveaux, dans cette pandémie.

                                                (Mensonges pour justifier le manque de moyens, fermeture des frontières, à coup de passoire, retard au confinement, retard en test de dépistage, retard....en tout )

                                                Et maintenant, nous voulons sortir avec le peloton de tête, comme si rien n’était arrivé, en se justifiant des autres pays.....qui ont eus une toute autre politique, pour pouvoir, aujourd’hui, se permettre de recommencer une vie....normale !

                                                C’est vrai, que, le coq Français, est le seul à pouvoir se permettre de chanter les pieds dans la merde !


                                                • rosemar rosemar 18 avril 2020 14:29

                                                  Il faut se renseigner sur ce qui se passe au DANEMARK avant d’écrire un article sur le sujet !!

                                                  Le Danemark rouvre ses écoles et c’est compliqué
                                                  Le premier pays d’Europe à rouvrir, ce mercredi 15 avril, des crèches et des écoles, fermées depuis cinq semaines, est scruté par ses voisins. La réorganisation des locaux et les règles d’hygiène sont un gros casse-tête.

                                                  https://www.ouest-france.fr/education/ecole/le-danemark-rouvre-ses-ecoles-et-c-est-complique-6810019


                                                  • rosemar rosemar 18 avril 2020 14:31

                                                    Chacun dit la sienne et c’est IRRESPONSABLE.


                                                    • rosemar rosemar 18 avril 2020 14:51

                                                      @rosemar

                                                      Et je rajoute cet article qui a été refusé en modération et n’a pas été publié sur agoravox :

                                                      http://rosemar.over-blog.com/2020/04/retour-en-classe-le-11-mai-est-ce-bien-raisonnable.html


                                                    • njama njama 18 avril 2020 15:25

                                                      Bon, si j’ai bien compris, tant qu’on ne l’a pas attrapé on n’est pas immunisé, et tant qu’on n’est pas immunisé on est confiné, et on est confiné pour ne pas l’attraper...

                                                      https://pbs.twimg.com/media/EV3iN4oWAAEaIll?format=jpg&name=small

                                                      faudra bien sortir un jour de cette grossière imbécilité complétement ubuesque sauf à vouloir s’enterrer vivant dans le confinement !


                                                      • njama njama 18 avril 2020 16:30

                                                        @Cadoudal
                                                        il suffit d’un rhume pour être testé positif... ces tests PCR ne sont spécifiques Covid-19


                                                      • Eric F Eric F 18 avril 2020 17:35

                                                        @Cadoudal
                                                        « ils ont été autorisés à descendre pour aller voter »
                                                        Des marins à terre font parfois autre chose que de voter, non ?


                                                      • ETTORE ETTORE 18 avril 2020 19:45

                                                        @Cadoudal
                                                        Je ne pense pas que le crif lui suspende sa carte Gold.....
                                                        C’est juste la date du renouvellement qui est reportée !
                                                        Rien de grave. Tout va bien ! Pourras même continuer à commander ses caleçons en soie sur amazon.


                                                      • Eric F Eric F 18 avril 2020 21:19

                                                        @njama
                                                        « il suffit d’un rhume pour être testé positif... ces tests PCR ne sont [pas] spécifiques Covid-19 »
                                                        Je n’ai pas trouvé de référence qui mentionne ce point, pouvez-vous indiquer des liens qui l’attestent ?
                                                        J’ai touvé au contraire une intyerview du Dr François Blanchecotte, président du Syndicat des biologistes, qui indique : "Il s’agit de détecter un brin d’ARN appartenant au coronavirus SARS-CoV-2 à l’origine du Covid-19".
                                                        donc pas de n’importe quel coronavirus dont celui du rhume.


                                                      • njama njama 18 avril 2020 23:30

                                                        @Eric F
                                                        Les coronavirus sont les virus des rhumes.

                                                        Le dame Buzyn annonçait déjà en janvier que les tests étaient prêts (sic) :

                                                        Coronavirus : la France a créé un test déjà disponible à Paris et Lyon, dans les hôpitaux la semaine prochaine
                                                        Vendredi 24 janvier 2020

                                                        https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/coronavirus-la-france-a-cree-un-test-deja-disponible-a-paris-et-lyon-dans-les-hopitaux-la-semaine-1579875391

                                                        Comme pouvaient-ils être prêts puisque le SRAS-CoV-2 est nouveau, qu’il était inconnu... aurait-elle reçu des infos du laboratoire P4 sino-français de Wuhan ?
                                                        De nombreux établissement de santé les attendent toujours depuis janvier sans même parler des médecins de ville qui n’en ont pas encore vu la couleur


                                                      • ETTORE ETTORE 18 avril 2020 19:41

                                                        Ce qui s’est passé, en réduction, sur ce porte machin, est la réplique exacte de tout ce qui s’est passé, en grand, dans ce pays porte monnaie de la macronide.

                                                        Quand même incroyable que RANTANPLAN n’ait pas réussi à couler ce bateau, comme il la fait si facilement pour....la France !

                                                        Petit joueur !


                                                        • Eric F Eric F 18 avril 2020 21:21

                                                          @ETTORE
                                                          « Quand même incroyable que RANTANPLAN n’ait pas réussi à couler ce bateau.. »

                                                          le bateau n’a pas été coulé pour éviter d’infecter la faune marine, conformément aux engagements du pacte sur la sauvegarde de la biodiversité.


                                                        • Popov Popov 18 avril 2020 21:55

                                                          La deuxième vague n’est pas un phénomène naturel.... (comme les cycles économiques...) et elle viendra des vecteurs enfants qui même moins longtemps contaminateurs que les adultes se refileront le virus et par la à la société dans son ensemble(merci). L’école risque de reprendre mais pour respecter les mesures essentielles je pense que le nombre d’heures de cours va être divisé par un facteur supérieur à 3 ? .. pour comme vous le dites dédoubler les classes et avoir un peu de temps en plus pour nettoyer/ décontaminer ... bon courage les gentils organisateurs (GO). L’autre horizon est septembre pour l’école si on n’a pas suffisamment de tests le 11 mai.... J’espere qu’en septembre il y aura du matériel...ou que le covid se sera évanoui (encore mieux ! mais bon cela dépend aussi de nous..)



                                                          • BA 19 avril 2020 01:40

                                                            Sur le site de l’INSEE, on trouve le nombre de morts en France, quelle que soit la cause de la mort :


                                                            - la courbe jaune, c’est l’évolution des décès en France du 1er mars au 6 avril 2020

                                                            - la courbe rouge, c’est l’évolution des décès en France du 1er mars au 6 avril 2019

                                                            - la courbe bleue, c’est l’évolution des décès en France du 1er mars au 6 avril 2018


                                                            Allo, Macron ? Pourquoi tu tousses  ?

                                                            https://www.insee.fr/fr/information/4470857


                                                            • Olivier 20 avril 2020 22:46

                                                              Dans le site de l’INSEE les données pour Marseille sont mystérieusement manquantes, des fois qu’on verrait un peu trop les effets de la chloroquine...

                                                              A noter que le pâle E. Philippe a encore répété hier qu’il n’y avait pas de traitement contre le COVID, condamnant à mort par refus de la chloroquine des centaines de malades. Va-t-on vers un nouveau scandale sanitaire comme celui du sang contaminé ? Les élites sont incorrigibles, leur arrogance n’a d’égale que leur incompétence !


                                                              • fabrice de Rivet 23 avril 2020 15:21

                                                                Monsieur et Madame Delépine

                                                                Votre article est intéressant, bien construit. Cependant, il n’est pas totalement exhaustif, et fait assez peu de cas des travaux de certains épidémiologistes :

                                                                Selon Justin Lessler, de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health [l’une des références mondiales en épidémiologie ; ils mettent à jour la carte interactive que (presque) tout le monde connaît], les modèles épidémiologiques du COVID-19 ne semblent pas fonctionner pas si l’on considère que les enfants asymptomatiques ne sont pas des vecteurs de la maladie [interview du 16 avril].

                                                                Les enfants jouent bien évidemment un rôle de vecteur bien moins important que pour la grippe, mais cela ne veut pas dire qu’il est négligeable. Un exemple personnel : mon frère et ma soeur ainsi que leurs conjoints ont contracté le COVID qui leur a été transmis par leurs enfants de 3 à 14 ans, l’un ayant été pauci-symptomatique, l’autre symptomatique].

                                                                Par ailleurs, le taux de létalité sur le total de la population est actuellement estimé entre 0,5% et 1,1% pour un système de santé qui fonctionne correctement. Sans confinement, le taux d’attaque de la population aurait été compris entre 60% et 80% [dans ces cas, le système de santé aurait été submergé]. Ce n’est pas la peine de faire le calcul. On arrive vite à plusieurs centaines de milliers de morts.

                                                                Mais cela ne veut pas dire que le confinement est une bonne chose. La solution coréenne [masques généralisés, beaucoup de discipline, d’épidémiologie, confinement limité aux personnes testées positives et à leurs contacts] est la meilleure. Malheureusement, nous n’avons ni les équipements ni l’organisation adéquate pour faire la même chose.

                                                                Le cas du Danemark est très particulier. Ils ont pris des mesures sérieuses mais non jusqu’au-boutistes assez tôt [les écoles y ont été fermées alors que l’épidémie en était à un stade moins avancé que chez nous ; par ailleurs, ils ont vite fermé leurs frontières], et ont compté sur la grande discipline de leur population. Il sont donc en mesure de déconfiner avant nous.

                                                                Je vous rejoins cependant parfaitement sur un point. De nombreuses régions de France, dans lesquelles le virus n’a que très peu circulé et ou il est maintenant bien contrôlé, pourraient être en mesure de se dé-confiner très vite [même bien avant le 11 mai]. L’alignement jacobin sur Paris ne me semble pas être une bonne chose.

                                                                En fait, plus on se confine tôt dans la progression de l’épidémie, plus le déconfinement peut être rapide [moins de diffusion du virus dans l’environnement, et, avec un R0 bien inférieur à 1, on arrive assez vite à limiter très largement la contagion]. Ce n’est malheureusement pas le cas du grand Est ni de la région parisienne.

                                                                Le problème du dé-confinement, en-dehors de cette histoire de date [qui devrait être mieux modulée suivant les régions] est la manière dont il sera fait.

                                                                Il faudrait des armées d’épidémiologistes pour travailler sur les cas contact, de manière à isoler seulement ceux qui ont besoin d’être isolés. On a une maladie dont les formes symptomatiques se diagnostiquent très facilement [simple consultation à distance chez le généraliste], une médecine de ville qui n’a plus de patient. Pourquoi n’en tirons nous pas partie [diagnostic et épidémiologie réalisé par la médecine de ville, et payés pour cela].

                                                                Malheureusement, on ne prépare pas grand chose, et on attend comme le messie l’arrivée des tests et de l’application Stop COVID.

                                                                Pour retrouver l’interview de Justin Lessler [note Numéro 12]

                                                                https://chroniquesdunvirus.wordpress.com/faq/

                                                                https://chroniquesdunvirus.wordpress.com/


                                                                • Sali Algerie 1er mai 2020 09:47

                                                                  @fabrice de Rivet
                                                                  Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health

                                                                  Qui est Bloomberg ? Un magnat des médias qui donne de l’argent à ce collège. Pourquoi ? Pour le bien du monde ? Je ne le pense pas . Rien n’est GRATUIT, maintenant il récupère la faveur. Arrête avec ce bloomberg, un Judas. On dirait que le passé était juste à propos des Juifs. Peu importe ce que le collège est appelé, il importe que le Conseil D’administration du Collège obtient de l’argent facilement. Et si vous avez reçu de l’argent pour rien, vous accepteriez de changer votre nom comme celui qui vous donne l’argent veut . Leur entreprise est de vous vendre des soi-disant tests, vaccins , médicaments de substitution pour amasser leur argent. Il est une entreprise de type jude, ils vous ont laissé la vente de matériel de vêtements offrant en plus des boutons et des aiguilles à coudre et du fil, pour acheter chez eux, soi-disant offre promotionnelle, mais en fait, il est le vol d’aujourd’hui. Offres et promotions sur des choses de mauvaise qualité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

delepine

delepine
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité