• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les erreurs des services secrets américains ont causé la mort de milliers (...)

Les erreurs des services secrets américains ont causé la mort de milliers de civils

L'information a été, à la base, publiée par le New York Times. Ayant été reprise par le Daily MailObservateur Continental retrace les informations des média anglophones. Les deux quotidiens anglophones indiquent, en effet, que les erreurs du renseignement américain ont provoqué des frappes aériennes américaines au Moyen-Orient qui ont tué des milliers de civils, dont des enfants, dans un « modèle d'échecs », comme de nouveaux documents du Pentagone le révèlent. 

JPEG

Le New York Times a rapporté qu'une mine de documents confidentiels couvrant plus de 1 300 rapports de victimes civiles détaille un « modèle d'échecs ». Les responsables gouvernementaux des Etats-Unis ont sous-estimé le nombre de civils tués. La guerre menée avec une bombe de précision est un leurre. Les journalistes du New York Times ont visité plus de 100 sites de victimes et interrogé des témoins tout en soumettant des demandes en vertu de la Freedom of Information Act. Ils ont, également, déposé des poursuites contre le ministère de la Défense et le Commandement central (Centcom). Dans l'ensemble, ils ont découvert que les responsables militaires ont utilisé des « renseignements profondément erronés » pour cibler des terroristes potentiels lors de frappes aériennes.

Le rapport indique que les images aériennes utilisées par les drones ne montrent pas de personnes dans des bâtiments, sous des feuillages ou sous des bâches ou des toits en aluminium. Il montre aussi que les données disponibles peuvent être mal interprétées. Ainsi, pour l'armée américaine, les personnes se précipitant vers de nouveaux sites de bombardement sont supposées être des militants et non des sauveteurs potentiels. Le New York Times a obtenu les documents du Pentagone par le biais de demandes d'accès à l'information à partir de mars 2017 et de poursuites intentées contre le département de la Défense et le Centcom. 

Le New York Times donne trois cas.

Peu avant 3 heures du matin, le 19 juillet 2016, les forces d'opérations spéciales américaines ont bombardé ce qu'elles pensaient être trois « zones de transit » de l'EI à la périphérie de Tokhar, un hameau au bord d'une rivière dans le nord de la Syrie. Ils ont signalé 85 combattants tués. En fait, ils ont bombardé des maisons éloignées de la ligne de front, où les agriculteurs, leurs familles et d'autres habitants de la région cherchaient un refuge nocturne contre les bombardements et les tirs. Plus de 120 villageois ont été tués.

Au début de 2017 en Irak, un avion de guerre américain a bombardé un véhicule de couleur sombre qui aurait été une voiture piégée, arrêté à une intersection dans le quartier de Wadi Hajar à l'ouest de Mossoul. En fait, la voiture ne transportait pas une bombe mais un homme du nom de Majid Mahmoud Ahmed, sa femme et leurs deux enfants, qui fuyaient les combats à proximité. La famille et trois autres civils ont été tués.

En novembre 2015, après avoir observé un homme traînant un « objet lourd inconnu » dans une « position de combat défensive » de l'EI, les forces américaines ont bombardé un bâtiment à Ramadi, en Irak. Un examen militaire a révélé que l'objet était en fait « une personne de petite taille » – un enfant – qui est mort dans un bombardement.

Le New York Times affirme que ces erreurs, apparentées à des crimes de guerre, n'ont pas mené au constat d'avoir réalisé des actes répréhensibles. Ces cas sont tirés d'une archive cachée du Pentagone concernant la guerre aérienne américaine au Moyen-Orient depuis 2014. Les promesses de transparence et de responsabilité ont régulièrement échoué. « Pas un seul dossier fourni n'inclut une constatation d'acte répréhensible ou de mesure disciplinaire », constate le quotidien anglais. 

Plus récemment, les Etats-Unis ont dû retirer leur affirmation selon laquelle un véhicule détruit par un drone dans une rue de Kaboul en août contenait des bombes. Il s'est avéré que les victimes du bombardement étaient 10 membres d'une même famille, dont des enfants. Selon le rapport, de nombreux civils survivants des attaques américaines se sont retrouvés avec des handicaps nécessitant un traitement coûteux, mais les paiements, en guise de dédommagement, ont été inférieurs à une douzaine.

Le porte-parole du Centcom, le commandant Bill Urban, a déclaré au New York Times que « même avec la meilleure technologie au monde, des erreurs se produisent, qu'elles soient basées sur des informations incomplètes ou une mauvaise interprétation des informations disponibles », « et nous essayons d'apprendre de ces erreurs ». Il a précisé : « Nous travaillons avec diligence pour éviter de tels dommages. Nous enquêtons sur chaque instance crédible. Et nous regrettons chaque perte de vie innocente ». Il a décrit la minimisation du risque de préjudice pour les civils comme « une nécessité stratégique ainsi qu'un impératif juridique et moral » parce que ces victimes sont utilisées « pour alimenter la haine idéologique embrassée par nos ennemis dans les conflits qui ont suivi le 11 septembre et dynamiser le recrutement de la prochaine génération d'extrémistes violents ». 

La campagne aérienne représente une transformation fondamentale de la guerre qui a pris forme dans les dernières années de l'administration Obama, au milieu de l'impopularité croissante des guerres éternelles qui avaient coûté la vie à plus de 6 000 militaires américains. Les Etats-Unis ont troqué leur présence au sol contre un arsenal d'avions dirigés par des pilotes assis devant des ordinateurs, souvent à des milliers de kilomètres. Le président Barack Obama l'a qualifié de « campagne aérienne la plus précise de l'histoire », capable de réduire au minimum les décès de civils. La nouvelle technologie a permis de détruire une partie d'une maison remplie de combattants ennemis tout en laissant le reste de la structure debout, a déclaré le Pentagone.

Mais sur une période de cinq ans, les forces américaines ont effectué plus de 50 000 frappes aériennes en Afghanistan, en Irak et en Syrie, selon le rapport, avec beaucoup moins de précision comme annoncée. Avant de lancer des frappes aériennes, l'armée doit naviguer dans des protocoles élaborés pour estimer et minimiser les décès de civils. Mais, il existe plusieurs façons dont les renseignements disponibles peuvent induire en erreur, échouer ou parfois conduire à des erreurs désastreuses, comme dans le cas de personnes dans des bâtiments, sous des feuillages ou sous des bâches ou des couvertures en aluminium. Les données disponibles peuvent, aussi, être mal interprétées. Ainsi, des hommes à moto se déplaçant « en formation » affichaient pour l'armée américaine la « signature » d'une attaque imminente. Mais, ils n'étaient que des hommes à moto, souligne le rapport.

Le commandant Bill Urban, a noté que les planificateurs de la guerre aérienne font de leur mieux dans des conditions extrêmement difficiles et ajouté que « dans de nombreuses situations de combat, où les cibles sont confrontées à des flux de menaces crédibles, ils n'ont pas le luxe du temps car le « brouillard » de la guerre peut conduire à des décisions qui entraînent tragiquement des dommages civils. Le Pentagone publie régulièrement des résumés rudimentaires d'incidents faisant des victimes civiles, et il a récemment ordonné une nouvelle enquête de haut niveau sur la frappe aérienne de 2019 en Syrie.

Mais, dans les rares cas où les défaillances sont publiquement reconnues, elles ont tendance à être qualifiées de malheureuses, inévitables et rares.

 Olivier Renault

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=3431


Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Lynwec 29 décembre 2021 09:14

    Des erreurs... C’est cela... oui.... (réplique connue...)


    • tonimarus45 29 décembre 2021 09:48

      bonjour oui je sais tout cela , ;mais quand les tribunaux internationaux si prompt a poursuivre les lampistes ou ceux que la communaute du monde dit libre dit de juger et comdamner va t’il les poursuivres pour crime de guerre et/ou crime contre l’humanite ?????????????


      • JPCiron JPCiron 29 décembre 2021 10:13

        @tonimarus45

        Quand les les tribunaux internationaux >  et les structures de gouvernance sont financés ou sous influence des lobbies amicaux , plus de 50 000 frappes aériennes en Afghanistan, en Irak et en Syrie > peuvent être faites tout en sachant, année après année, du résultat réel sur le terrain. Car les Services de Renseignement de tous les pays développés savent, mais, tout comme les Médias Grand Public, ils ne vont dire mot ni bouger le petit doigt.

        C’est comme si ces Afgans, Irakiens, Syriens et Palestiniens n’étaient pas vraiment des êtres humains


      • tonimarus45 29 décembre 2021 11:38

        @JPCIRON Tout a fait —Et hors sujet peut etre , ce qui m’amuserait ,si cela n’etait pas si grave ?c’est la sollicitude en vers les femmes « afghanes » a l’heure ou les americains et leurs caniches ont deguerpis du pays, attention dont ces dernieres n’ont pas beneficies lorsque ces memes « amerloques » et caniches ont instrumentelises, armes, et finances des terroristes afin de chasser les russes de ce pays ??,or les femmes « afghanes » a cette epoque furent plus libres que jamais ??????Le « deux poids deux mesures » ou comme disent les russes "les doubles standards


      • JPCiron JPCiron 29 décembre 2021 12:42

        @tonimarus45

        Je ne sais si c’est ce que vous dites est vraiment hors-sujet, car c’est bien lié au sujet, en ce sens que chaque élément du tableau ne peut être compris ’’à part’’, alors qu’il fait partie d’un ensemble ’’structuré-coordonné’’.

        https://www.agoravox.fr/commentaire5761242


      • tonimarus45 29 décembre 2021 16:54

        @JPCiron—Merci


      • Clocel Clocel 29 décembre 2021 09:57

        Tuer des innocents, c’est pour ainsi dire leur marque de fabrique, leur raison d’être aux ricains...

        Pis, lorsqu’on vend des armes, faut une vitrine !


        • amiaplacidus amiaplacidus 29 décembre 2021 16:26

          @Clocel
          Tuer des milliers d’innocents et du même coup faire des dizaines de milliers d’ennemis des USA parmi les proches des victimes.

          Ils sont criminels et cons à la fois les Étatsuniens.


        • Durand Durand 29 décembre 2021 10:37

          Faire sortir la France de l’OTAN ou au moins du Commandement Intégré, priverait les États Unis de la caution française pour mener leurs guerres illégales et leur politique étrangère hégémonique. A quoi bon se lamenter sur les dégâts collatéraux des guerres américaines lorsqu’on les soutient ?

          ..


          • L'apostilleur L’apostilleur 29 décembre 2021 11:17

            @Durand
            Si la France veut « s’éloigner » de l’OTAN c’est pour condamner son fonctionnement pas son utilité. 

            Que ferait la France seule si les chinois envahissaient la Nouvelle-Calédonie ?
            La planète entière les « sanctionnerait »...un temps. 

            Qui a bougé lorque la Crimée a été confisquée par les russes ?


          • tonimarus45 29 décembre 2021 11:43

            @L’apostilleur--- vous reecrivez l’histoire concernant la crimee-Ceci dit l’otan en defense peut etre mais agressive comme elle le fut en yougoslavie ou en lybie , non !!! ces deux pays , quels pays de l’otan menaçaient t’ils militairement ???????


          • Durand Durand 29 décembre 2021 11:52

            @L’apostilleur

            « Que ferait la France seule si les chinois envahissaient la Nouvelle-Calédonie ? »

            Votre question est stupide puisque la Chine n’aurait aucune raison d’envahir la Nouvelle Calédonie si la France se désolidarisait de la politique hégémonique américaine de l’OTAN.

            C’est précisément en restant les alliés inconditionnels des États Unis que cela pourrait se produire et il faut être bien naïf pour croire que ces derniers feraient du zèle pour nous aider à déloger les Chinois !

            Enfin, merci pour cette bonne farce en forme d’inversion des causes et des conséquences !

            Même chose pour la Crimée « confisquée » par les russes, sauf que là, vous joignez le ridicule à la stupidité ! 

            ..


          • Eric F Eric F 29 décembre 2021 14:06

            @l’apostilleur
            La Chine n’a pas d’intention d’invasion militaire en Nouvelle Calédonie, mais de prééminence économique, qu’elle aura, OTAN ou pas.
            Par ailleurs, qui dit OTAN dit Atlantique Nord, ni la Nouvelle Calédonie ni même la Crimée ne sont englobées. Concernant cette dernière, l’Ukraine à la lisière de la Russie n’appartient pas géographiquement ni culturellement à l’Europe occidentale. La Turquie actuelle non plus, du reste, qui a rompu avec celle de l’Ata Turk. Bref, l’OTAN n’a pas vraiment de raison d’être, et entretient pour se pérenniser des relents de guerre froide, ce qui fait l’affaire de Poutine, on fédère plus facilement face à une hostilité extérieure.


          • Durand Durand 29 décembre 2021 14:24

            @Eric F

            « l’OTAN n’a pas vraiment de raison d’être, et entretient pour se pérenniser des relents de guerre froide, ce qui fait l’affaire de Poutine, on fédère plus facilement face à une hostilité extérieure. »

            Quel argument de merde, face à la réalité du redressement économique, diplomatique, militaire, social et moral de la Fédération de Russie, dont le peuple a réélu Poutine constamment et largement depuis son premier mandat et dont le territoire s’est enrichi de la Crimée,... et à la régulière !

            ..


          • Lynwec 29 décembre 2021 16:16

            @Durand
            Vous vous fatiguez à répondre (je peux comprendre,ça m’arrive aussi quand je ne prends pas le recul nécessaire) à un argument qui témoigne d’une grande mauvaise foi.

            Donc, ce sont les Russes qui sont bien dans leurs frontières, qui ont assez peu de bases à l’extérieur et qui n’ont mené de guerres que quand vraiment ils ne pouvaient plus faire autrement,qui fédèrent grâce à un ennemi extérieur.

            Par contre, les USA, dont le complexe militaro-industriel est un cancer pour le peuple, et qui occupent militairement de fait un nombre considérable de pays, qui ont fait la guerre un peu partout sur la planète, au point qu’il devient difficile de trouver un pays qu’ils n’ont pas bombardé, pour eux, rien à reprocher, tout va bien, merci...


          • Eric F Eric F 29 décembre 2021 17:12

            @Durand
            Poutine est incontestablement habile et le pays est efficacement tenu en main, en tout cas la situation de tension est-ouest lui permet de resserrer la cohésion nationale, et de profiter d’opportunités pour récupérer des bastions stratégiques (à la régulière selon ses partisans, au mépris des traités signés par son pays aux yeux de ses détracteurs, en tout cas dans l’intérêt de son pays)


          • Eric F Eric F 29 décembre 2021 17:28

            @Lynwec
            Une position en tout ou rien, genre le saint Poutine et les satans occidentaux, tout comme l’inverse dans nos média, relève de la caricature. Or je n’ai justement pas versé dans ce genre de vision manichéenne, les tensions sont entretenues de part et d’autre dans l’intérêt de son propre « bloc ». Les « pays tampons » font depuis la nuit des temps l’objet d’ingérences et pressions de la part de puissances rivales.


          • Le Gueux Républicain Le Gueux Républicain 29 décembre 2021 23:03

            @L’apostilleur
            La France réagirait, c’est de son devoir, mais d’autres pays, dans l environnement Pacifique, verraient la menace les toucher de plus près, et réagiraient pour les contrer.
            Voulez vous que je vous les cite ? Regardez donc la carte de l’Océan Pacifique !
            La Crimée est russe, tout est dit ! La prise de Malakoff, le siège de Sébastopol ; a qui Napoléon le Petit a -t -il fait la guerre, l’Ukraine ? était-ce un pays ?


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 janvier 13:51

            @Rantanplan de Vladimir

            Dans ce cas, la France doit rendre Nice et la Savoie au Royaume de Savoie smiley


          • Eric F Eric F 29 décembre 2021 14:16

            Du moins les bavures US sont relatées dans la presse US, Assange a fait des émules. C’est plus opaque ailleurs.


            • zygzornifle zygzornifle 29 décembre 2021 15:35

              On n’est certainement pas les derniers, tous les services secrets sont des assassins au service de leur gouvernement respectif ....


              • zygzornifle zygzornifle 29 décembre 2021 15:37

                25 yeux de crevés, 5 mains arrachées, une mémé abattue sur son balcon par la BAC de Marseille le tout en toute impunité, pas besoin de services secret en France les flics équarrissent a tour de bras et ils sont bien protégés par la clique sanguinaire de Darmanin ....


                • Séraphin Lampion Schrek 29 décembre 2021 17:12

                  « Les erreurs des services secrets américains ont causé la mort de milliers de civils »

                  Celles du Pentagone, du Congrès et du bureau ovale aussi, mais quand ils ne font pas d’erreurs, ils causent aussi la mort de milliers de gens, civils et militaires…



                  • ddacoudre ddacoudre 29 décembre 2021 17:27

                    Bonjour 

                    Bonjour

                    Qui peut encore croire qu’il peut exister une guerre propre ce concept n’est qu’un slogan de communiquant, dont les USA zvaieny besoin après leurs sale guerre du Vietnam. La seule bchodebde propre est de déclarer la guerre Crime contre l’humanité

                    http://ddacoudre.over-blog.com/2019/07/cette-oasis-si-humaine-borde-de-nuit.html

                    Cordialement ddacoudre overblog


                    • Jonas 30 décembre 2021 08:24

                      L’auteur ce cet article est frappé de myopie , il ne voit que ce que son oeil valide lui permet de fixer. L’autre oeil ne peut voir les crimes de ses amis islamistes.  

                      Les Etats-Unis ne sont certes pas sans reproches, mais les terroristes islamistes , eux , ne sont pas des anges d’Allah. Ce sont des terroristes publicitaires , qui tuent et massacrent sans aucune distinction en s’acharnant sur des civils innocents, pour faire parler d’eux. 

                      De mai 1979 a mai 2021 , le terrorisme publicitaire islamiste a commis 48.035 attentats , faisant au moins 210.138 victimes. En moyenne , un attentat terroriste islamiste a causé la mort de 4,4 personnes. 

                      La plupart (89,5%) des attentats islamistes ont été commis dans les pays musulmans.De même ,la très grande majorité des morts provoquées par les attentats islamistes (91,7%) ont été enregistré dans les pays musulmans. 

                      Les pays les plus touchés par le terrorisme islamiste sont : L’Afghanistan , 15.874 attentats. L’ Irak : 7.469, attentats  Somalie : 5.265 attentats Nigeria : 2.938, attentats Le Pakistan :2.299 ,attentats — Syrie : 1.654 ,attentats Algérie :1.386, attentats--- Yemen:1.289 attentats---Egypte : 1.211, attentats ---les Philippines : 1.163 attentats---l’Inde : 898 attentats ---Libye : 736 attentats. 



                      • zygzornifle zygzornifle 31 décembre 2021 09:28

                        A l’époque de Mitterrand les services secrets avaient coulés dans le port d’Auckland le Rainbow Warrior bateau de Green Peace et les plongeurs s’étaient fait choppés, le contribuable avait du repayé un bateau neuf et filer un « pognon de dingue » en compensation diverses ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité