• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les études « anti Raoult » décryptées, aucune ne remet en question (...)

Les études « anti Raoult » décryptées, aucune ne remet en question l’efficacité du protocole, bien au contraire

La presse ne cesse de multiplier les infos sur les études qui prouveraient l’inefficacité du protocole Raoult (hydroxychloroquine et azithromycine). Nous en avons compté cinq et nous les avons toutes étudiées.

A y regarder de plus près l’efficacité du protocole en sort renforcée… Vérifiez vous-mêmes et devenez complotistes…

https://www.lci.fr/sante/covid-19-deux-etudes-recentes-demontrent-l-inefficacite-de-l-hydroxychloroquine-contre-le-coronavirus-2153867.html

Première étude : France Mahevas Paris

Elle porte sur 181 patients de differents hopitaux, aucun n’en est au début de la maladie, tous ont une pneumonie necessitant un apport en oxygène

https://www.bmj.com/content/369/bmj.m1844

Attention les subtilités sont dans les annexes, on y découvre que :

nombre de cas     dont passés en soins intensifs   dont   décès

Protocole Raoult

hk  et azi                     15               0                             0

Hors protocole Raoult         166               41                           17

dont hk seule                  77                19                             9      dont groupe sans hk         89                22                            8

 

Seuls les malades en situation sévère des deux groupes auraient reçu en plus l’azithromycine ce qui donne 100% de guérison pour le groupe qui a bénéficié du protocole complet avec hydroxychloroquine et 90% pour les autres.

 At day 21, 79% of patients in the treatment group had been weaned from oxygen compared with 74% in the control group (relative risk 1.1, 95% confidence interval 0.9 to 1.3). Furthermore, 80% of patients in both groups had been discharged to home or rehabilitation (1.0, 0.9 to 1.2 ; table 2). None of the 15 patients who received a combination of hydroxychloroquine and azithromycin was transferred to intensive care and none died. Additionally, these patients had fewer severe signs at admission compared with patients who received hydroxychloroquine without azithromycin (oxygen flow : 2 L/min, interquartile range 1.25-4 v 3 L/min, 2-6 ; respiratory frequency : 25 per min, interquartile range 22-33 v 28 per min, 24-32 ; percentage of lung affected >50% : 13% v 17%). Finally, 26 patients received azithromycin without hydroxychloroquine. Among these patients, six were admitted to the intensive care unit and five died.

Didier Raoult

Pourquoi le méthodologiste de l’étude (Pr Philippe Ravaud) a-t-il refusé d’analyser les données qui montrent que l’azithromycine et l’hydroxychloroquine (0 passage en réa, 0 mort, sur 15 patients) marchent mieux que le traitement standard (16 passages en réa, 3 morts, sur 63) ?

Deuxième étude Chine 

Cette étude concerne des malades à des stades modérés, tous ont survécu. L4étude ne prouve rien ni dans un sens ni dans l’autre.

Il y avait un groupe avec HCQ et un groupe sans mais dans les deux groupes nous trouvons un pourcentage identique qui reçoit l’antibiotique. Les traitements concomitants, y compris les antiviraux, les antibiotiques et la thérapie systémique aux glucocorticoïdes, étaient similaires dans les deux groupes. 

Nous n’avons aucune précision sur les résultats des ceux qui bénéficiaient du protocole Raoult (hcq et azithromycine)

https://www.bmj.com/content/369/bmj.m1849

Après le fiasco de « Discovery » les rats de labos sont dans l’incapacité de démontrer que Raoult se soit trompé. Alors ils publient des séries statistiques qui ne résistent pas à l’analyse.

Il ne s’agit pas d’études mais de chiffres récupérés dans des hopitaux. Nous ne devons jamais oublier que le malade qui arrive dans un hopital surtout aux Etats Unis n’en est plus aux premiers symptomes de la maladie mais à un stade très dégradé. Le protocole Raoult permet justement d’éviter cette situation.

De manière systématique les médecins tentent le tout pour le tout et placent les malades intubés …sous hydroxychloroquine.

Les données statistiques du nejm

Ce qu’ils racontent :

https://fr.news.yahoo.com/coronavirus-nouvelle-etude-efficacite-chloroquine-soigner-covid-19-090409574.html

Voici un fil conducteur sur la façon dont l’ étude observationnelle @nejm New York a été biaisée afin de masquer les avantages significatifs de l’hydroxychloroquine (HCQ) pour les patients hospitalisés. rien de commun entre les malades traités à l’hcq et les autres : la moitié souffre d’hypertension (6%) pour les autres… La saturation en oxygène est moins bonne.

Mais surtout : les deux groupes bénéficient d’antibiotiques… 

Et pourtant , les patients COVID qui ont développé une insuffisance respiratoire à l’hôpital de NY se sont avérés 4 fois plus susceptibles de survivre lorsqu’ils étaient traités avec HCQ !

En plus mauvais état au début du traitement les patients traités avec l’hcq sont intubés pour 154 sur 811 (19%), les autres sont 26 sur 274 (9%).

32% de malades intubés traités à l’hydroxychloroquine décèdent, les deux tiers des malades sans hcq 

Capture NE

https://threadreaderapp.com/thread/1259154540630364162.html?fbclid=IwAR1MMQkO4qSz0JjSfF24-Z4figTBfPjzzovrijinaxl68BOLQWfTDrUyPLw

Même problème pour une autre série statistique venue des Etats Unis

les données statistiques du jamanetwork

https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2766117?appId=scweb

Les auteurs de l’étude reconnaissent que de nombreux malades sont passés sous HCK et azi parce que leur état se dégradait. Ainsi en passant sous respirateur artificiel ils recevaient hck et azi. Le groupe des « sans médicament » se dégonfle des cas graves qui vont mourir dans les autres groupes. 

On découvre ainsi que le groupe traité à l’hck + azi compte 608 malades non passés par les soins intensifs ou pas plus d’une journée. S’y ajoutént 100 patients entrés en soins intensifs plus d’une journée, soit un total de 708 personnes. Pourtant ce groupe compte au final 735 patients au moment de comptabiliser les décés …

 Le traitement à l’hydroxychloroquine et à l’azithromycine n’a commencé que très tardivement pour les malades en état très grave et dans la moitié des cas après la ventilation mécanique

 La rapidité avec laquelle les patients sont entrés dans les soins intensifs et ont subi une ventilation mécanique, souvent en même temps que l’initiation de l’hydroxychloroquine et de l’azithromycine, ont rendu ces résultats inadaptés aux analyses d’efficacité. Parmi les patients bénéficiant d’une ventilation mécanique et recevant de l’hydroxychloroquine + azithromycine, de l’hydroxychloroquine seule ou de l’azithromycine seule, 49,6% ont été ventilés avant ou en même temps que le début de ces traitements.

L’étude montre pourtant une efficacité de l’azithromycine

Pour le sous-échantillon de 211 patients recevant de l’azithromycine seule, l’estimation de la mortalité par point HR était de 0,56, mais l’intervalle de confiance a dépassé 1,0. Cela suggère la possibilité d’une véritable association protectrice.

L’étude dite des vétérants

Ils en jubilent : une étude américaine met en garde sur les dangers de la chloroquine . bien rares sont les journalistes français à comprendre l’Anglais et à savoir lire.

La fameuse étude n’est qu’un relevé statistique destiné à démolir Trump qui a autorisé le protocole Raoult. Une simple lecture du compte rendu permet de constater que des cas ont été analysés a posteriori c ’est à dire après la maladie .

réponse de Raoult

Response-to-Magagnoli

Il s’agit uniquement d’hommes très malades avec de nombreuses co morbidités et traités tardivement.

Le groupe sans hydroxychloroquine (hc) qui aurait obtenu les meilleurs résultats a été traité tout de même à l’antibiotique (azithromycine) dans 50 cas, les autres ont reçu un autre antibiotique. Les comorbidités sont moins nombreuses que dans les autres groupes . . Le tableau 1 voit le groupe sans HC tomber de 177 patients à 158 au moment de la ventilation. L’étude a ainsi enlevé les 19 malades les plus gravement atteints du groupe sans hc…

Le groupe avec hydrocloroquine et sans azythromycine qui obtient les plus mauvais résultats s’est vu gonfler au dernier moment de malades après échec de la ventilation enlevés au groupe précédent

Le groupe combinant Hydroxychloroquine et azithromycine obtient les meilleurs résultats même s’il a « été gonflé lui aussi de 11 malades moribonds : on s’en serait douté, c’est le protocole Raoult

Après réintégration dans leur groupe d’origine des mourants on obtient :

Hoxydrochloroquine seule : 22 %de décès

HC et az 13%

Az seule ou pas az  21%

A cursory browse through Table 2 of the paper shows that the patients that would eventually comprise the HC group were the sickest upon admission, the HC+AZ patients were intermediate and the patients that would elect no HC group were the least sick. This is prior to intervention.

This sort of sampling bias highlights the importance of double blind randomization to determine efficacy. Such an a priori correlation might be due to sicker patients opting for experimental treatments at a higher rate. In any case, it would not be wise to interpret these data as indicating that the interventions cause the worse outcomes. The underlying health state is probably responsible.

Some examples follow, then a criticism of what the authors have written into their Results and Discussion.

Known risk factors include age, weight and blood pressure ; and signs of severe disease include kidney damage.

Browsing through table 2 looking for parameters with lowish p-values :
Mean systolic blood pressure differences between groups showed a p-value of just under 0.05 (statistically significant), with values of 136, 132, and 129 across the groups (HC, HC+AZ, no HC), but more significantly, the HC group had 34% of patients with BP information showing up in the very highest pressure group (27.8/0.804, the denominator being the fraction with information on BP in that group), while HC+AZ had 30% and no HC had 25%.

Un rapide survol du tableau 2 du document montre que les patients qui finiraient par constituer le groupe HC étaient les plus malades à l’admission, les patients HC + AZ étaient intermédiaires et les patients choisis pour le groupe sans HC étaient les moins malades.

En tout état de cause, il ne serait pas judicieux d’interpréter ces données comme indiquant que les interventions provoquent les pires résultats. L’état de santé sous-jacent est probablement responsable.

Jean Bernard Cadier

https://www.bfmtv.com/international/etats-unis-une-etude-preliminaire-sur-l-hydroxychloroquine-livre-des-resultats-peu-probants-1898508.html

Un prix Joseph Staline pour Cnews qui mélange la pseudo étude ci-dessus et le guide thérapeutique des Instituts Nationaux de Santé très hostile à Trump qui déconseille la bithérapie pour les cas sévères…

https://www.nih.gov/news-events/news-releases


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 20 mai 10:41

    Raoult est bidon, c’est un virus FABRIQUÉ ! ^^


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 20 mai 10:45

      @bouffon(s) du roi

      Raoult et
      son engagement sioniste radical
      sa page Facebook animée par des militants pro-Netanyahou
      son business avec le clan Drahi/BHL
      sa collaboration avec l’islamophobe Michel Onfray
      sa célébration par une télé israélienne
      son pronostic erroné sur la gravité de la pandémie...

      qui prétend d’autorité -sans la moindre recherche scientifique personnelle- que le coronavirus serait d’origine naturelle.

      DÉLIRANT : DIDIER RAOULT RECEVRA L’ARGENT D’AMENDES POUR « NON-PORT DU MASQUE » DANS LA RUE



    • Emohtaryp Emohtaryp 20 mai 21:01

      @bouffon(s) du roi

      T’en a pas marre de venir troller pour raconter des craques ?

      Tiens, il va te répondre

      5 fois moins de morts à Marseille qu’à Paris....

      Heureusement pour toi et tes bobards à deux balles que le ridicule ne tue pas....


    • DACH 21 mai 10:34

      @bouffon(s) du roi=Paroles de bouffon sans roi, donc à renvoyer à la maternelle.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 21 mai 17:48

      Wow, j’ai plutôt tapé ds le mille ^^


    • Emohtaryp Emohtaryp 22 mai 13:50

      @bouffon(s) du roi

      Dans le « mille » ?

      Non, même pas !

      OM 5 /PSG 0......


    • Legestr glaz Legestr glaz 22 mai 21:18

      @Désintox
      Pour de la « désintox » c’est vraiment de la « désintox » !

      Je cite : « L’étude a analysé des données d’environ 96 000 patients infectés par le virus Sars-CoV-2 admis dans 671 hôpitaux entre le 20 décembre 2019 et le 14 avril 2020 »

      Nous voyons donc que les « personnes prises en considération » pour l’étude étaient toutes admises dans un hôpital. Lorsque l’on sait que le « protocole Raoult » est efficace « dès les premiers symptômes » on se demande bien ce que faisaient ces malades dans les hôpitaux ? Dès la première quinte de toux, dès la première fièvre ils étaient donc conduits à l’hôpital ? De qui se moque t-on ?

      Le covid19 s’attaque à l’endothélium. Une fois que les dégâts sont occasionnés, l’hydroxychloroquine et l’azithromicyne sont aussi efficaces qu’une cautère sur une jambe de bois. Il faut passer alors aux anticoagulants et aux médications qui soignent les vaisseaux. 

      Autant prendre pour exemple un cancéreux en phase terminale à qui on pratique une bonne chimiothérapie. Il décède, évidemment. Conclusion : La chimiothérapie ne fonctionne pas ! 

      Lorsque l’on ne fait pas l’effort de lire ce que l’on a sous les yeux, inutile ensuite de crier au loup ! 


    • Legestr glaz Legestr glaz 22 mai 21:36

      @Legestr glaz

      On dépiste et on traite immédiatement dès les premiers symptômes avec une combinaison de 2 médicaments ayant des effets cumulés : anti-inflammatoires, anti-infectieux et antibiotiques. 

      Un peu de bonne foi et de clairvoyance, ne font pas de mal aux oreilles !

      https://www.youtube.com/watch?v=moJxiEG6Wvo


    • Alcyon 22 mai 21:43

      @Legestr glaz
      Et poour la 563634763467326763462634262364326426624724727237 fois

      L’ETUDE BIDON DE TON GOUROU ETAIT SUR DES PATIENTS HOSPITALISES.

      Tu vas arrêter ton baratin ? 


    • Attila Attila 20 mai 11:36

      L’auteur est un adepte de la méthode Coué.

      Les études se multiplient , aucune ne montre d’efficacité de la chloroquine. Quant au traitement hydroxychloroquine+azitronmycine, c’est le Pr Raoult qui l’a préconisé, c’est à lui d’apporter la preuve de son efficacité par une étude indiscutable sur le plan scientifique, notamment avec un groupe témoin. Il en avait le temps, il en avait les moyens. S’il ne l’a pas fait il prend l’entière responsabilité des soupçons de fraude scientifique qui pèsent sur lui.
      C’est comme cela que ça se passe en science et en médecine

      Pour un autre son de cloche, je vous invite à lire l’avis d’un doctorant en médecine :

      " il n’y a aucun groupe contrôle. Aucune comparaison directe n’est donc possible et toute la malhonnêteté du papier provient du fait qu’il cherche à nous faire comparer ce 0,47% au taux de mortalité par cas du reste de la France ou du monde. "

      Ne soigner que ceux qui guériront seuls

      .

      Didier Raoult : les graves manipulations scientifiques

      .

      Pour des informations sérieuses, le docteur Dominique Dupagne a réalisé une synthèse mise régulièrement à jour :

      Ce qu’il faut savoir sur la COVID-19 et le virus SARS-CoV-2

      .


      • DACH 21 mai 10:37

        @Attila=Donc tous les patients du Dt DR auraient pu être guéris par Doliprane ou placebo ? De quoi faire rire de mépris pour vos affirmations de sophiste ! Ce que me souffle un prof de virologie de Paris...


      • Pere Plexe Pere Plexe 21 mai 19:37

        @Attila
        L’auteur est un adepte de la méthode Coué .
        Peut être 
        Mais l’important c’est que les patients de Raoult ont le bon gout de moins mourir que ceux d’autres grands pontes.
        Le taux de guérisons/ décés est sans appel.
        Sans doute l’effet de l’aïoli ?


      • Attila Attila 21 mai 19:53

        @Pere Plexe
        L’aïoli n’y est pour rien :
        "Autrement dit, les auteurs ont un échantillon de patients jeunes, peu ou pas malades et se réjouissent qu’ils ne meurent pas grâce à leur traitement."
        C’est dans le lien que j’ai donné :
        Ne soigner que ceux qui guériront seuls : les derniers résultats de Raoult

        .


      • Alcyon 22 mai 21:45

        @Pere Plexe
        Marrant, il a 153 morts dans son hôpital. En ayant testé massivement, ça fait environ 3% de décès. Et non, le 18 en bas de sa page n’est pas un indicateur, si tu veux la preuve que c’est bidon, demande. Mais c’est facile, il suffit de comparer entre le 8 avril et aujourd’hui.


      • caillou14 rita 20 mai 11:51

        Raoult avec son traitement peu cher, fait barrage aux labos qui veulent une solution très onéreuse pour gagner des millions !


        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 20 mai 11:57

          @rita

           :-)) ahahahahaha mdrr ... ce sont les mêmes labos derrière Raoult ^^
          Tout ceci tient du storytelling, rien d’autre.


        • Attila Attila 20 mai 12:17

          @rita
          Quand les labos pharmaceutiques veulent faire autoriser un de leurs médicaments, ils doivent fournir les preuves de son efficacité et de son innocuité.
          Si c’est un nouveau médicament qui n’apporte rien de plus que les anciens, ils sont tentés d’arranger leurs études pour le faire apparaître plus mieux qu’il n’est : ils trafiquent les études, ils violent les règles de la démarche scientifique.
          Que fait le Pr Raoult ? Il ne respecte pas les règles, il trafique ses études : exactement comme les labos pharmaceutiques.
          Certains initiés ont publié des indications préliminaires sur l’étude Discovery : aucun des médicaments testé n’aurait montré nettement d’efficacité, ni les chers ni les pas chers.

          .


        • caillou14 rita 20 mai 13:08

          @Attila
          Son métier c’est de soigner des malades, pas de faire des profits sur des traitements !


        • Attila Attila 20 mai 13:12

          @rita
          Dans la mesure où la mortalité de cette maladie est de l’ordre de 1 pour 1000, il est déraisonnable d’envisager un traitement d’efficacité non démontrée, au risque de courir un risque injustifié. "
          Docteur Dominique Dupagne

          .


        • Attila Attila 20 mai 13:13

          @rita
          Soigner des malades en trafiquant les études ???

          .


        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 20 mai 13:15

          @rita

          oué le mec il bosse gratis smiley -un peu comme moi (voir commentaires plus bas) ^^


        • Pierrot 20 mai 14:18

          @rita

          « Son métier c’est de soigner des malades »

          Non, son métier n’est pas de soigner des malades, mais de diriger et administrer un institut hospitalo-universitaire, censé produire notamment des études sérieuses nécessaires à la communauté scientifique pour le développement de moyens de lutte contre les maladies infectieuses. Et rappelons que, pour ce faire, il a reçu la plus grosse subvention publique de tous les temps en France dans le domaine médical, à une époque où notre système de santé public est pourtant méthodiquement étouffé et démoli.

          Or, pour l’instant son institut n’a produit que quelques résultats d’études peu conclusifs (du fait d’une éthique et d’une méthodologie douteuses) et un resucé d’un traitement chinois destiné aux seuls malades bien portants, déconseillé aux personnes âgées, dont on remet de plus en plus souvent en cause les bénéfices (contrairement à ce qu’affirme l’auteur de cet article, qui semble n’avoir qu’une vision partielle et/ou partiale des recherches actuelles).

          Le professeur nous a aussi gratifié, au travers des médias traditionnels et modernes, de nombre d’avis non étayés (et bien souvent contestés par ses pairs) sur des questions médicales, mais également d’opinions controversées sur des questions politiques et de société. Du reste, ce personnage médiatique nous y avait déjà habitué bien avant que le Covid-19 lui donne l’occasion de refaire parler de lui.

          Mais ce n’est assurément pas ce qu’on lui demande. Après ces derniers mois de pandémie et de confinement, il nous tarde de le voir produire enfin ce pour quoi nous le payons grassement avec nos impôts.


        • caillou14 rita 20 mai 15:08

          @Attila
          Nous avons pu soigner nos malades en réa avec le protocole de Raoult et ça fonctionnent, c’est le but de tout médecin, trouver une cure pour soigner, alors les disputes des « experts » nous nous en passons !
           smiley


        • oncle archibald 20 mai 16:05

          @Pierrot : Je partage totalement votre point de vue.

          Les gogos moralisateurs façon Rita qui voient dans le bon savant de Marseille un espèce d’irréductible gaulois qui va terrasser les légions de l’infâme Macron se foutent le doigt dans l’œil jusqu’au coude !

          Depuis le début il nous enfume avec des résultats faramineux obtenus sur un échantillon global de la population, des gens souriants qui se pressaient en rangs serrés devant son hôpital pour y être testé pendant que ses confrères des CHU d’Alsace, de Lorraine, de l’APHP, du Nord, recevaient des malades en détresse respiratoire et essayaient de les empêcher de mourir.

          L’arnaque est là, sur l’échantillonnage de population « traitée » par le bon Professeur et sur la composition duquel des tas de questions ont été posées depuis le début, notamment le sexe et l’âge, sans qu’il apporte ne serait-ce qu’un semblant de réponse. Sur un échantillon féminin et jeune qui se rend volontairement à l’hôpital à un moment ou il est le seul a disposer en quantité des réactifs nécessaires il est aisé d’avoir des malades « asymptomatiques » qui guérissent quoi qu’il en soit sans aucun traitement et ensuite de se vanter de résultats « incomparablement » meilleurs que ses confrères qui pédalent dans la semoule avec des patients agés de sexe masculin et obèses, quasiment mourants au moment de leur arrivée à l’hosto.

          Ce mec soigne d’abord son nombril qu’il trouve particulièrement joli, et il fait de la politique. Dire comme Rita que lui au moins « soigne les malades » est carrément insultant pour l’ensemble de ses confrères qui étaient au charbon en première ligne de front.

          Comme « Pierrot » je pense au contraire qu’il n’a pas du tout fait son job qui était de faire de la recherche et d’étayer ses études par des résultats indiscutables pour pouvoir en tirer un enseignement profitable à tous ses confrères et donc à l’ensemble de la population. C’est pour cela qu’il est payé (grassement ?) par les contribuables Français. Son look de faux prolo marginal ne fait pas plus illusion que les costumes d’ouvriers arborés en campagne électorale par Mr Melenchon.


        • caillou14 rita 20 mai 16:47

          @oncle archibald
          Vous êtes pompeusement « CON » et inculte, au service des patrons et des labos !
          Un minable de plus sur le site !


        • Attila Attila 20 mai 17:02

          @rita
          Quand on n’a que des insultes c’est qu’on n’a rien à opposer sur le fond.
          Merci de disqualifier le soutient au Pr Raoult par votre comportement.

          .


        • caillou14 rita 20 mai 17:10

          @Attila
          Nous avons sauvé des malades avec le protocole du professeur Raoult ça c’est la réalité, et vous vous étiez ou pendant ce temps sans doute à raconter des salades sur agora ?
           smiley


        • leypanou 20 mai 19:28

          @Attila
          c’est avec ce genre de raisonnement débile que la France fait partie des pires -si ce n’est le pire- au niveau résultat concernant le covid dans le monde.
          Et des c.ns ne l’ont toujours pas compris.


        • freed freed 20 mai 20:18

          @rita
          Réponse de bon sens j’adhère.merci rita.


        • Attila Attila 20 mai 20:25

          @rita
          «  Nous avons pu soigner nos malades en réa avec le protocole de Raoult »
          Ah bon ? Je croyais que Raoult recommandait son protocole pour les malades au stade précoce ?

          .


        • Attila Attila 20 mai 20:33

          @rita
          «  alors les disputes des « experts » nous nous en passons ! »
          La recherche scientifique en médecine ne dépend ni des avis des experts, ni encore moins des opinions des gugusses d’agogoravox : il y a des règles et des protocoles à respecter. Ces règles et ces protocoles ne sont pas tombés du ciel, personne en particulier ne les a décidés. Cela résulte d’un travail collectif de millions de chercheurs qui, petit à petit, laborieusement, ont mis au point ces règles et ces protocoles pour être sûr d’apporter la preuve de ce qui est découvert par les chercheurs.
          Violer ces règles et ces protocoles, c’est frauder.

          .


        • oncle archibald 20 mai 22:34

          @rita

          Vous qui adulez le Professeur Raoult avez probablement la réponse aux questions qui intriguent la plupart des scientifiques et auxquelles le grand savant ne répond pas concernant la représentativité du panel des « sauvés » par la chloroquine. Il est possible que beaucoup parmi ces malades auraient sans doute guéri sans traitement comme 85 % des malades qui sont juste détectés positifs. On ne le saura pas tant qu’ils ne seront pas identifiés et le Monsieur ne veut pas que l’on puisse comparer ses exploits à ceux de ses confrères.

          Pendant que ce paon faisait la roue devant les télés d’autres sauvaient des patients en train de mourir asphyxiés. Et c’est absolument scandaleux de prétendre le contraire.


        • Attila Attila 20 mai 22:50

          @leypanou
          Pourriez-vous être plus précis : les allusions ne sont comprises que par ceux qui les émettent.

          .


        • Roubachoff 21 mai 01:23

          @Pierrot
          Combien de fois faudra-t-il dire que « asymptomatique » n’est pas synonyme de « bien portant » ? Une personne affectée par un virus potentiellement mortel (même si son taux de létalité est faible) ne peut pas être considérée comme bien portante. 
          Savez-vous combien de cancers, parfois très graves, sont détectés chez des personnes asymptomatiques ? Bien entendu, ça ne veut pas dire qu’il n’y avait aucun signe clinique. Mais sans doute que la différence entre « symptôme » et « signe » vous dépasse.
          Cela dit, on ne pourrait pas passer à autre chose ? Ce débat devient lassant.
          Premières conséquences du confinement :
          Faillite possible de Conforama, d’André et de plusieurs autres enseignes.
          Fermeture probable de quatre sites par Renault.
          Pendant ce temps, Véran, pour résoudre les problèmes de l’hôpital, propose d’assouplir les 35 heures.
          Des réactions ? 


        • Heinz 21 mai 08:50

          @Pierrot

          on paie avec nos impôts surtout l’hystérie autour de cette grippe, qui est véhiculée par les médias. Cette grippe a d’extra-ordinaire qu’elle est la moins ravageuse de toutes les épidémies depuis la 2e guerre Mondale :

          La grippe asiatique 1957/58 a fait 1,5 million de morts, ce qui correspondrait à 4,5 millions de morts aujourd’hui, la population du monde ayant triplé depuis. La grippe Hongkong en 1968 et porcine en 2008 étaient bien plus dangereuses aussi que le COVID-19.

          L’ endettement supplémentaire, que prévoit l’ UE au titre du Corona, coûte à chaque personne 10 000€ , sans parler du coût des vaccins, des pertes de revenus et fortune des gens ! Au lieu de ce gaspillage on aurait pû satisfaire les revendications du personnel soignant, des gilets jaune,.....

          Cette fausse pandémie est une immense escroquerie. Pluto-cratie et polito-cratie vont ruiner l’humanité et  la cerise sur le gâteau sera le camps de concentration, dans lequel tout le monde sera confiné. 

          Quant à Raoult, expliquez-svp pourquoi Marseille a 5 fois moins de morts qu’ à Paris. Vous ne citez pas les tests truqués de GILEAD, dont le Remdesivir est un placebo. 


        • Laulau Laulau 21 mai 09:26

          @oncle archibald
          Vous devriez vous proposer comme cobaye dans une « étude aux résultats indiscutables ». Vous avez une petite chance d’en sortir indiscutablement décédé.


        • oncle archibald 21 mai 13:10

          @Laulau ; rien ne prouve une efficacité particulière de la chloroquine.

          Quant à l’antibiotique « associé » pour constituer le traitement « original » breveté Raoult, tous les autres médecins en ont donné à leurs patients en détresse respiratoire. La différence c’est juste qu’il fait le beau à la télé et les autres non.

          Vous croyez quoi ? Que les médecins des CHU d’Alsace et de Lorraine ou ceux de l’APHP se sont contentés de regarder crever leurs patients en disant « on ne peut rien faire pour vous mon pauvre ». Vous prenez vraiment les Français pour une bande de demeurés.


        • INsoMnia INsoMnia 21 mai 17:41

          @bouffon(s) du roi

          Donnez nous des liens ? des preuves ? Quelque chose quoi ! Sinon, il vaut mieux se taire. 


        • Pere Plexe Pere Plexe 21 mai 19:57

          @Attila
          Quand les labos pharmaceutiques veulent faire autoriser un de leurs médicaments, ils doivent fournir les preuves de son efficacité et de son innocuité.
          ...vous avez loupé l’épisode Remsivir ?
          Ce médoc n’a aucun effet bénéfique, des effets secondaires bien moins connus que HQC mais est autorisé par la FDA via une procédure inappropriée.
          Curieux non ?


        • Attila Attila 21 mai 20:15

          @Pere Plexe
          Le Remdesivir fait partie des médicaments testés par l’étude Discovery ainsi que l’hydroxychloroquine.
          J’en ai déjà parlé plus haut :
          Certains initiés ont publié des indications préliminaires sur l’étude Discovery : aucun des médicaments testés n’aurait montré nettement d’efficacité, ni les chers ni les pas chers. " Lien
          Essai Discovery

          .


        • Attila Attila 21 mai 22:45

          @Attila
          «  ne soyez pas ridicule avec votre double aveugle » Lien
          C’est sûr que si on se fout de la nécessité de prouver ce qu’on dit, on peut raconter n’importe quoi. Les vrais adultes ne se laissent pas raoulter dans la farine.

          .


        • Roubachoff 22 mai 08:14

          @Heinz
          D’accord à cent pour cent. J’ajoute une petite chose : ce désastre prouve à quel point la politique de santé suivie depuis vingt ans est débile. Les économies réalisées (minimes) vont à présent coûter cent fois plus que ce qu’elles ont rapporté. Et ces imbéciles s’en flattent : « on a confiné pour éviter le débordement du système hospitalier ». 
          On croit rêver !


        • Attila Attila 22 mai 11:59

          @Attila
          Les CPP (Comité de protection des personnes) sont une sorte de comité d’éthique de la recherche comprenant des représentants d’usagers et qui doivent être obligatoirement saisis par tout chercheur avant qu’il se lance dans un essai clinique.
          Ces représentants d’usagers sont issus de France Assos santé (FAS), qui regroupe à elle seule 85 associations nationales, soit des millions de Français cardiaques, handicapés, cancéreux, atteints de maladies chroniques. Mais pas seulement : France Assos Santé, c’est vous, moi, nous, c’est en quelque sorte la voix de tous les usagers de santé, qu’ils soient malades ou pas.
          « l’urgence ne saurait être une excuse pour s’affranchir des règles éthiques. Il ne peut y avoir d’exception à ces principes intangibles. »
          "Cette affaire prend des proportions délirantes, en particulier en France. Il est temps de revenir à des principes fermes en matière d’essai clinique, faute de quoi demain n’importe quel charlatan aura pignon sur rue. »
          Les associations de patients taclent le Pr Raoult

          .


        • leypanou 22 mai 12:26

          @Attila
          ceux qui ont été soignés par le protocole du Pr Raoult ou d’autres n’en ont rien à foutre de l’avis de France Assos Santé.
          Je vous souhaite d’attraper le covid, et j’espère que vous attendrez sagement le résultat d’un test double aveugle avant de vous faire soigner.


        • Attila Attila 22 mai 13:32

          @leypanou
          Rrrhhhhôôôôôô . . . le beau pétage de plombs. Je le garde pour ma collection.
          Les lecteurs, vous savez tous ce qu’est le point Godwin : quand un neuneu n’arrive pas à contredire son contradicteur, il essaye de le faire passer pour un nazi afin de disqualifier son point de vue. Ce que le crétin ne comprend pas, c’est que le procédé est tellement visible que tout le monde le voit et que cela se retourne contre lui.
          Mais il n’y a pas que le point Godwin, il y a aussi souhaiter à son contradicteur d’attraper une maladie ou d’avoir un accident pour voir comment il ferait. Quand une personne en arrive là c’est qu’il ne sait plus quoi répondre et comme il est assez con pour insister il va à la faute.

          .


        • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 20 mai 12:35

          J’ai pas lu l’article et je m’en cogne, mais je dois dire que ça attire du beau monde dans les commentaires. Le « bouffon(s) du roi », c’est plus du troll amateur. On sent la professionnalisation de la discipline. C’est dommage d’ailleurs parce que c’est trop parfait pour être crédible. Le pseudo déjà agressif, le logo qui a du être étudié en laboratoire, ça squat immédiatement les premiers commentaires, se répond lui-même pour occuper l’espace... On SENT littéralement la signature de ce genre de travail. Ça sent... l’arrogance à la manœuvre. Le complexe de supériorité, la médiocrité organisée...


          • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 20 mai 12:41

            @Opposition contrôlée

            Mais oui mais oui, et d’après vous je bosse pour qui ?

            Cela dit, j’aimerai bien être payé ! ^^


          • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 20 mai 12:58

            @postefix

            oh c’est pas bien de parler d’Israël, du lobby qui n’existe pas, et qui n’a pas ses réseaux en France ?

            Ben mince ^^


          • freed freed 20 mai 20:09

            @Opposition contrôlée
            Je confirme .


          • agent ananas agent ananas 20 mai 14:00

            « Une étude vient de démontrer la nocivité de la chloroquine associée a de fortes doses de cyanure » ...

            Pourquoi pas du Zyklon B pendant qu’on y est ? Ça rappelle trop de mauvais souvenirs à cette pouffe de la liste Schindler ?


            • Eric F Eric F 22 mai 18:57

              @agent ananas
              Le sous-titrage fictif sur l’image télé est certainement une boutade de l’auteur de l’article pour « enfoncer le clou » contre les affirmations de toxicité de l’HCQ.


            • agent ananas agent ananas 20 mai 14:20

              A propos d’étude, celle ci semble prometteuse ...

              https://www.youtube.com/watch?v=zUCPrLusiKU


              • Esprit Critique 20 mai 17:06

                Pour que des médecins, ayant normalement un peu de bagage scientifique et de rigueur, se laissent aller a de pareilles malhonnêtetés intellectuelles et scientifiques.

                Il faut que les montants des corruptions en jeu soit sacrément juteux !!!!


                • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 20 mai 17:38

                  Bonjour,

                  Je m’excuse d’intervenir avant même d’avoir lu l’article simplement pour faire part de ce que m’inspire le titre. Je suppose que votre article sert à démontrer le bienfondé de ce vous affirmez dans le titre.

                  Pour l’essentiel je veux condamner le « système macronien » sans me prononcer pour ou contre Raoult. A ce sujet, nous avions proposé dans « le plan de sauvegarde de la population » de l’AGIMO (Avant-Garde Internationaliste du Mouvement Ouvrier), dès le début de l’épidémie, ceci :

                  " Il faut qu’en urgence tous les spécialistes du domaine se réunissent en colloque et décident des positions à prendre sur toutes les questions médicales qui font débat notamment l’usage de la chloroquine comme éventuel antiviral.« 

                  Je regrette que les divergences techniques et scientifiques soient débattues sur la place publique ce qui est malheureusement encouragé par un système qui doit tout à la grande presse et pour qui le ramdam publique est censé régler les problèmes. Les journalistes sont bien évidentemment complaisants à ce jeu là. La responsabilité première revient aux milliardaires qui possèdent les médias et accessoirement aux politiciens qu’ils ont mis en place (Macron et consort). C’est ce que j’appelle le »système macronien".

                  Je suis persuadé qu’il y a bien d’autres spécialistes qui ont des choses intéressantes à dire sur le sujet mais qui répugnent à jouer au vedettariat. Ils sont infiniment respectables ceux qui estiment ne pas avoir à tambouriner pour alerter l’opinion publique quand il s’agit de questions qui relèvent de la compétence des spécialistes.

                  Je suis tout autant persuadé que ceux qui (grands spécialistes ou pas) sont très à l’aise devant les micros des journalistes et s’y complaisent s’exprimeraient sans doute sur un autre mode s’ils avaient en face d’eux des spécialistes du domaine.

                  Tout cela est infiniment regrettable.


                  • vraidrapo 20 mai 20:20

                    Comme il n’y a plus assez de malades pour faire le Protocole :

                    L’efficacité de HCQ restera un mystère comme... le masque de fer !


                    • Laulau Laulau 21 mai 09:15

                      @vraidrapo

                      Pas du tout, l’efficacité est démontrée et archidémontrée, il suffit de ne pas regarder ailleurs comme le font les media. Voir ci-dessous.


                    • Laulau Laulau 21 mai 09:09

                      Un article chinois vient de paraitre :

                      https://www.reddit.com/r/COVID19/comments/gn9o20/low_dose_of_hydroxychloroqu ine_reduces_fatality/

                      Un de plus qui démontre l’efficacité du protocole Raoult. Bien entendu complètement ignoré des media.


                      • Laulau Laulau 21 mai 09:13

                        @Laulau

                        Voici le résumé :

                        Coronavirus disease 2019 (COVID-19) is a pandemic with no specific drugs and high fatality. The most urgent need is to find effective treatments. We sought to determine whether hydroxychloroquine (HCQ) application may reduce the death risk of critically ill COVID-19 patients. In this retrospective study, we included 550 critically ill COVID-19 patients who need mechanical ventilation in Tongji Hospital, Wuhan, from February 1, 2020 to April 4, 2020. All 550 patients received comparable basic treatments including antiviral drugs and antibiotics, and 48 of them were treated with oral HCQ treatment (200 mg twice a day for 7–10 days) in addition to the basic treatments. Primary endpoint is fatality of patients, and inflammatory cytokine levels were compared between HCQ and non-hydroxychloroquine (NHCQ) treatments. We found that fatalities are 18.8% (9/48) in HCQ group, which is significantly lower than 47.4% (238/502) in the NHCQ group (P<0.001). The time of hospital stay before patient death is 15 (10–21) days and 8 (4–14) days for the HCQ and NHCQ groups, respectively (P<0.05). The levels of inflammatory cytokine IL-6 were significantly reduced from 22.2 (8.3-118.9) pg mL–1 at the beginning of the treatment to 5.2 (3.0–23.4) pg mL–1 (P<0.05) at the end of the treatment in the HCQ group but there is no change in the NHCQ group. These data demonstrate that addition of HCQ on top of the basic treatments is highly effective in reducing the fatality of critically ill patients of COVID-19 through attenuation of inflammatory cytokine storm. Therefore, HCQ should be prescribed as a part of treatment for critically ill COVID-19 patients, with possible outcome of saving lives. hydroxychloroquine, IL-6, mortalities, COVID-19


                      • vraidrapo 21 mai 18:17

                        @Laulau
                        Je vois bien mais, ce que d’aucuns t’objecteront quid :
                         des effectifs respectifs de chaque groupe par rapport à la comorbidité,
                        — de la distribution de l’âge de chaque groupe,
                        de la forme physique ???
                        J’aimerais que Raoult ait raison mais, j’ai été chercheur (et trouveur smiley ) je ne peux pas faire passer mon parti pris avant l’honnêteté scientifique, sinon c’est l’anarchie.


                      • Attila Attila 21 mai 18:22

                        @vraidrapo
                        « J’aimerais que Raoult ait raison mais, j’ai été chercheur (et trouveur  ) je ne peux pas faire passer mon parti pris avant l’honnêteté scientifique, sinon c’est l’anarchie  »
                        C’est ce que les cliqueurs frénétiques sur les étoiles négatives sont définitivement incapables de comprendre.

                        .


                      • vraidrapo 21 mai 19:29

                        @Attila
                        Faudrait que Dji-Djing Ping (pong) lance une variante du virus pour mettre en place le Protocole tant souhaité.
                        Il serait souhaitable qu’il pense à prévenir (secrètement) l’équipe Samson...
                        Mais que va-t-on faire de ces gens déconfinés, au bout de la crise de nerf ?...
                        Rétablir le Service National à... 6 mois... 3 mois.... 2 mois ?

                        NB : dans ce monde déconfiné, pas finauds, j’ai juste envie de ... déconner. Heureusement, François Busnel parvient encore à réunir des femmes et des hommes dignes de ce nom ! Hier au soir c’était super, nous étions revenu dans ce monde où l’intellect avait droit de cité.


                      • Torvald 21 mai 13:47

                        Elles et ils sont nuls ces medi(a)ocres. Toujours au service des puissants. Mais là y a plus de sous.

                        Des têtes en vue vont tomber.
                        Que les gros salaires lèvent le doigt.

                         

                        La mère Malherbe va-t-elle être désherbée, le petit père apati va-t-il continuer son manège, de radio en télés, de télés en ménages, bientôt en hypermarché. On pose la question au 3610.


                        • Eric F Eric F 22 mai 19:14

                          Certaines études peuvent être contradictoires, par contre là où la bronca anti-Raoult a fait très fort, c’est en affirmant qu’il y a eu de nombreuses victimes du fait de l’usage de l’HCQ, médicament universellement utilisé et dont les contre-indications sont connues. Alors à part de l’automédication à haute dose, présenter cela comme un médicament dangereux est totalement abusif.

                          Même si la « position officielle » de l’institution médicale est généralement hostile à ce traitement, de très nombreux praticiens l’ont prescrit (voir tableau)


                          • Alcyon 22 mai 21:56

                            La science pour les incultes « prouvé moa ke g tor ! ».

                            Moi je bois 3l de Pepsi Max par jour et j’ai pas choppé la covid-19, prouvez moi que ce n’est pas un vaccin !

                            Démontrer que quelque chose n’a pas d’effet est nettement plus difficile que l’inverse. C’est au gourou de montrer que ça marche, et quand lui et ses potes ont besoin de trafiquer leurs études, ça tend à indiquer pas mal de choses, et c’est pas bon pour lui.


                            • JC_Lavau JC_Lavau 22 mai 23:09

                              @« y en trop » est une boussole qui indique le sud.
                              Prendre le contraire de ce qu’il affirme est le plus sûr.


                            • Alcyon 23 mai 01:21

                              @JC_Lavau
                              tu as corrigé les fautes de math indignes du lycée sur ton site ? Ou tu vas aussi expliquer que les maths sont fausses ?

                              D’ici là, ne me parle pas.


                            • Eric F Eric F 23 mai 10:34

                              La télé et les grands média font un large écho aujourd’hui sur une nouvelle étude d’une équipe médicale de Harvard publiée dans « the Lancet » effectuée a posteriori sur un large panel de 96 000 patients hospitalisés pour covid19, dont 15 000 traités par chloroquine ou dérivé avec ou sans macrolide. Cette étude évoque une mortalité nettement plus élevée (+34 à 45% selon la combinaison de molécules) et des risques d’arythmie cardiaque. Cela rappelle une autre étude étasunienne dans le même sens le mois dernier, l’état initial des patients peut ne pas être comparable, mais la dernière étude portant sur un très grand nombre pourrait se targuer d’être statistiquement significative. Cette étude conclut « prudemment » en parlant d’absence de preuve d’efficacité -et non de toxicité-, ils ne semblent donc pas eux-même assurés de leurs propres résultats paradoxaux, et renvoie une nouvelle fois à des essais cliniques d’ampleur significatives (ceux lancés -discovery, solidarity...- n’ont toujours rien publié).

                              L’ampleur de leurs chiffres me surprend, comme si le traitement dans les cas considérés avait été administré en tant que traitement de compassion sur des cas ultimes. il faudrait une réanalyse fine, mais l’article est supposé avoir été approuvé par « peer review » avant publication. Débat à suivre...


                              • Alcyon 24 mai 03:33

                                @Eric F
                                Car c’est une analyse rétrospective en regardant les résultats après coup sans de randomisation ni de double aveugle (ce dernier point n’est pas grave dans l’absolu). Ils ont analysé les dossiers de dizaines de milliers de patients, donc sans randomisation ils ne peuvent pas s’assurer qu’il n’y ait pas de biais. Ils peuvent check certains biais mais ne peuvent pas tous les imaginer.

                                C’est grosso modo regarder les résultats. Mais ils ont l’humilité d’accepter les limitations.


                              • Alcyon 24 mai 03:56

                                @Eric F
                                ah et ils ont stratifié les données, et comme je l’ai dit plus haut, regardé pleins de facteurs de confusion possibles. Tout est repris dans les tableaux, ce n’est pas très difficile à lire.

                                Mais les membres de la secte des raouliens n’en démordent pas, maintenant il faut du double aveugle randomisé avec des milliers de patients, alors que leur gourou expliquait qu’il ne fallait pas de randomisé double aveugle car ce n’était pas éthique. Donc en gros quand le gourou fait un truc pour dire « sa marshe » c’est bon, si les autres font de même (sans truquer les données et en faisant une analyse statistique digne de ce nom) tout en restant prudent sur les limitations, c’est pas bon.

                                Au niveau de l’hypocrisie, les raouliens sont over 9000.


                              • BA 24 mai 12:14

                                L’Europe doit s’attendre à une deuxième vague de coronavirus, alertent les responsables sanitaires.


                                Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies estime qu’il y aura forcément une deuxième vague, la question étant de savoir « quand et de quelle ampleur. »


                                C’est une question de temps, mais de l’avis les responsables sanitaires européens, la venue d’une deuxième vague de coronavirus est certaine. Alors que de nombreux pays ont amorcé un déconfinement, la directrice du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), Andrea Ammon a alerté sur la nécessité de s’y préparer.


                                La question n’est pas de savoir s’il y aura une nouvelle vague de contaminations, mais “quand et de quelle ampleur”, a affirmé Andrea Ammon dans un entretien paru ce jeudi 21 mai dans le quotidien britannique The Guardian.


                                “Le virus est autour de nous, circulant beaucoup plus qu’en janvier et février”, a-t-elle ajouté, soulignant que les chiffres concernant l’immunité de la population n’étaient pas encourageants : “85% à 90%” restent exposés à la maladie Covid-19.


                                “Je ne veux pas dresser une image catastrophique mais je pense que nous devons être réalistes. Ce n’est pas le moment, maintenant, de se relâcher complètement”, a-t-elle ajouté.


                                L’Europe est le continent le plus touché par la pandémie, avec près de 2 millions de cas, dont 169.932 mortels, principalement au Royaume-Uni, en Italie, en France et en Espagne, selon un comptage jeudi 21 mai de l’AFP. Au total, la planète a franchi le cap des cinq millions de cas, parmi lesquels 328.220 décès.


                                Le Centre de prévention, petite agence de l’UE basée en Suède qui joue un rôle de conseil sur le contrôle des maladies infectieuses, avait indiqué, début mai, que “la vague initiale de transmission a passé son pic”, avec une baisse des nouveaux cas dans la plupart des pays de l’UE.


                                Alors que de nombreux pays européens ont commencé à lever les restrictions liées au déconfinement, Andrea Ammon estime toutefois qu’une seconde vague ne sera pas nécessairement désastreuse si les gens continuent de respecter les règles de distanciation.


                                Lassés des restrictions, surtout “maintenant que l’on voit clairement les infections baisser, les gens pensent que c’est fini. Mais ça ne l’est pas”, a-t-elle averti.


                                Les gouvernements ont “sous-estimé”, au début de la crise, la vitesse de propagation du virus, à laquelle ont contribué les vacances de neige dans les Alpes début mars, selon elle.


                                https://www.huffingtonpost.fr/entry/leurope-doit-sattendre-a-une-deuxieme-vague-de-coronavirus-alertent-les-responsables-sanitaires_fr_5ec6e326c5b6d7837525d209 ?


                                • adrien239 24 mai 15:33

                                  Salut Vous n’avez pas encore compris que Raoult ce n’est qu’un épouvantail, un chiffon rouge et un écran de fumée qu’on agite devant les foules pour FAIRE DIVERSION. Et pendant que vous vous déchirez sur pour ou contre Panoramix LE TRÈS GRAVE problème c’est qu’en France on INTERDIT aux médecins de tenter de de soigner les patients atteints du Covid. Raoult ou tartempion on s’en fout complètement. En FRANCE ON INTERDIT AUX MÉDECINS DE TENTER DE VOUS SOIGNER SI VOUS ÊTES ATTEINTS DU COVID.


                                  • Julot_Fr 24 mai 22:03

                                    La medecine a été subvertie, la controverse HCQ n’est que le dernier épisode.. Notamment l’état qui travaille pour les lobbies dictent maintenant les procédures médicales..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité