• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

bouffon(s) du roi

bouffon(s) du roi

Homme libre, amuseur de galerie, personnage à pouvoir dérisionner son Seigneur 

Tableau de bord

  • Premier article le 12/05/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 3512 462
1 mois 0 27 0
5 jours 0 2 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 25 juin 11:40

    @bouffon(s) du roi

    Macron qui fût co-auteur et rapporteur adjoint de la Commission Attali sur la libération de la croissance

    ...

    Tenez ^^



  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 25 juin 11:12

    Soyons ici très clair : il n’y a pas (à ma connaissance) d’informations publiques, précises, circonstanciées et fiables permettant d’évaluer l’influence effective et actuelle que pourrait avoir Jacques Attali sur Emmanuel Macron.

    « Emmanuel Macron ? C’est moi qui l’ai repéré. C’est même moi qui l’ai inventé. Totalement. A partir du moment où je l’ai mis rapporteur où il y avait Tout-Paris et le monde entier et où je ne l’ai pas éteint, il s’est fait connaître. C’est la réalité objective. » Attali en 2017

     smiley Foutage de gueule ^^




  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 12 juin 16:27

    @Rinbeau

    oui tout est possible, surtout à l’heure du média de masse. L’histoire est utilisée comme un outil politique de contrôle indéniablement, on est même passé à nous raconter des histoires, pourquoi s’emmerder avec le vrai et le faux ? ^^



  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 12 juin 16:06

    @Rinbeau

    Petit passage de 1984 :

    Depuis cette époque, la guerre avait été littéralement continue, bien qu’à proprement parler ce n’ait pas toujours été la même guerre. [...] Mais retracer l’histoire de toute la période, dire qui combattait qui à un moment donné, aurait été tout à fait impossible, car aucune trace écrite, et aucune parole, n’a jamais fait mention d’un autre alignement que celui existant.
    A ce moment, par exemple, en 1984 (si c’était en 1984), l’Océanie était en guerre avec l’Eurasie et en alliance avec l’Estasie. Dans aucun énoncé public ou privé, a-t-on jamais admis que les trois puissances avaient à un moment donné été groupées selon des lignes différentes.
    En fait, comme Winston le savait bien, cela ne faisait que quatre ans que l’Océanie était en guerre avec l’Estasie et en alliance avec l’Eurasie. Mais ce n’était qu’une connaissance furtive qu’il possédait parce que sa mémoire n’était pas suffisamment maîtrisée. Officiellement, le changement de partenaires n’avait jamais eu lieu. L’Océanie était en guerre avec l’Eurasie : donc l’Océanie avait toujours été en guerre avec l’Eurasie. L’ennemi du moment représentait toujours le mal absolu, et il s’ensuivait que tout accord passé ou futur avec lui était impossible.
    La chose effrayante [...] était que tout pouvait être vrai. Si le Parti pouvait plonger sa main dans le passé et dire de tel ou tel événement, cela ne s’est jamais produit – cela, sûrement, était plus terrifiant que la simple torture et la mort ?

    Le Parti a déclaré que l’Océanie n’avait jamais été alliée à l’Eurasie. Lui, Winston Smith, savait que l’Océanie s’était alliée à l’Eurasie il y a à peine quatre ans. Mais où cette connaissance existait-elle ? Seulement dans sa propre conscience, qui de toute façon doit être bientôt anéantie. Et si tous les autres acceptaient le mensonge imposé par le Parti - si tous les documents racontaient la même histoire - alors le mensonge passait dans l’histoire et devenait vérité. « Qui contrôle le passé », disait le slogan du Parti, « contrôle l’avenir : qui contrôle le présent contrôle le passé ». Et pourtant le passé, quoique de sa nature altérable, n’avait jamais été altéré. Tout ce qui était vrai maintenant était vrai d’éternité en éternité. C’était assez simple. Tout ce qu’il fallait, c’était une série interminable de victoires sur votre propre mémoire. « Contrôle de la réalité », ils l’appelaient : en novlangue, « double pensée ».




  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 12 juin 15:41

    Les moinseurs ... Ah oui c’est vrai restons binaires forcément les méchants d’un côté et les gentils de l’autre, ou l’inverse ^^

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité