• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre de renonciation aux soins hospitaliers liés à la covid

Lettre de renonciation aux soins hospitaliers liés à la covid

Cet article est la lettre que je vais envoyer en recommandé ce lundi à la CPAM. Elle résume bien ma position sur la gestion de la pandémie en France et dans la plupart des pays occidentaux. C'est également la suite logique de mes deux précédents articles publiés sur Agoravox.

Madame, Monsieur,

Veuillez trouver ci-joint ma lettre de renonciation aux soins hospitaliers dans le cas où je développe des complications liées à une infection virale de type SARS-Cov2. Vous trouverez ci-dessous les explications détaillées vous démontrant que je prends cette décision de manière libre et éclairée. Sachant que je ne viendrais pas de mon plein gré à l’hôpital, je tiens par cette lettre à signaler que je ne souhaite pas être emmené à l’hôpital contre mon gré par un proche, par le personnel des SAMU ou par les pompiers.

Le première raison, je dois l’admettre est idéologique. Depuis le début de la pandémie de covid, notre gouvernement n’a pas essayé de traiter les personnes infectées par le virus et leur a demandé de rester à la maison et de prendre du Doliprane. Le Ministère de la Santé a même délibérément interdit les médecins de prescrire, leur interdisant de ce fait d’exercer leur métier et de respecter le serment d’Hippocrate envers leur client. « Oui, mais il n’y a pas de traitements efficaces », me répondrez-vous. Mais rien que d’écouter son patient et de lui donner un traitement lui permet de bénéficier de l’effet Placébo et de réduire sa peur, ce qui a pour effet de ne pas réduire encore plus ses défenses immunitaires. De formation ingénieur, mon métier est de rechercher des solutions aux différents problèmes techniques rencontrés dans la société pour laquelle je travaille. Je ne comprends donc pas pourquoi, le gouvernement n’a pas laisser les médecins rechercher des solutions. C’est pour moi de la non assistance à personne en danger. C’est aux médecins de trouver des solutions à la maladie de leurs patients et non pas au gouvernement.

En conséquence je ne vois pas pourquoi, pour un gouvernement qui refuse de soigner les personnes positives à la covid, je prendrais un risque pour ma santé en me laissant injecter une thérapie génique encore expérimentale (car la phase 3 n’est pas terminée) et pour lesquelles on n’a aucune connaissance sur les effets à moyen et à long terme.

La deuxième raison est scientifique. En Novembre 2020, quand les médias ont commencé à parler des vaccins à ARN messager, je me suis renseigné sur les différents vaccins à ARN messager qui existaient déjà. Ce que j’y ai appris ne m’a pas rassuré. Sur la page Wikipedia concernant Les Vaccins à ARN on peut lire.

« Certains vaccins à ARN peuvent également produire une forte réponse immunitaire avec des interférons de type I, associés à l’inflammation ainsi qu’à des manifestations auto-immunes, ce qui fait des personnes sujettes aux maladies auto-immunes des sujets potentiellement à risque pour ces vaccins. » Ayant moi-même une maladie auto-immune, vous comprendrez aisément ma première réticence par rapport à ce type de vaccin. La suite n’est malheureusement pas plus rassurante.

« Par ailleurs, l’ARN extracellulaire est connu pour être un facteur favorisant la coagulation sanguine et augmentant la perméabilité de l’endothélium. L’accroissement de la perméabilité endothéliale peut entraîner un œdème et stimuler la coagulation sanguine ce qui entraîne un risque de formation de thrombus, d’où des risques d’infarctus (notamment d’infarctus cérébral), de thrombose ou encore d’embolie pulmonaire. L’ARN qui se retrouve dans le sang est toutefois détruit très rapidement par des RNases et il n’est pas internalisé efficacement dans les cellules. »

Sur cette même page Wikipedia on apprend que tous les autres vaccins à ARN messager n’ont pas dépassé les essais cliniques. Il y a des vaccins à l’essai contre les cancers depuis 2008, contre la rage depuis 2009 et contre la grippe depuis 2018. Aucun n’a dépassé la phase 3 et malgré cela, il faudrait avoir pleinement confiance aux vaccins à ARN messager. Non, désolé, mais la confiance cela se gagne et se démontre.

Ainsi, pour gagner notre confiance, les laboratoires pharmaceutiques nous ont présenté des résultats d’essais cliniques avec des taux d’efficacité à 95%. Qu’en est-il après plus de 6 mois ? L’efficacité des vaccins à ARN messager contre l’infection est de 39% en Israël (source) et 66% aux Etats-Unis (source). Ce n’est pas avec ce genre de résultats sur le terrain que les laboratoires vont gagner ma confiance. En effet, ne faisant pas partie des personnes à risque, la seule raison qui me pousserait à me faire vacciner serait de ne pas attraper la maladie pour ne pas la transmettre à autrui.

Quant aux vaccins à vecteurs viraux de type AstraZeneca, il n’est pas nécessaire de développer son efficacité vu que par rapport aux risques encourus par les vaccinés, ce vaccin a été interdit aux moins de 55 ans. Je tiens à ce niveau là de ma lettre à préciser que je ne suis pas contre les vaccins. Par contre, je suis pleinement en faveur d’une analyse profonde le la balance bénéfice/risque. De par leur technologie nouvelle, les vaccins à ARN messager et à vecteurs viraux sont à risque sur le moyen terme et le long terme. Ils ne peuvent donc avoir du bénéfice que pour les personnes qui ont un fort risque de développer une forme grave de la maladie. Je ne comprends pas pourquoi les vaccins classiques, similaires à ceux utilisés contre la grippe, ne sont pas autorisés en France. Les laboratoires ayant développés ces vaccins, eux au moins, n’ont pas menti sur l’efficacité de leurs vaccins (source).

Vous aurez donc compris que l’industrie pharmaceutique n’a pas ma confiance. Malheureusement, notre gouvernement l’a encore moins. Depuis le début, il n’y a eu que mensonges et décisions absurdes à tel point que certains pays étrangers ont traité la France d’Absurdistan. Au summum du mensonge, notre Président Emmanuel Macron qui en décembre nous disait qu’il ne rendrai pas la vaccination obligatoire. Depuis le 12 juillet, il l’a rendu obligatoire pour plusieurs catégories de personnes dans un contexte épidémique bien moins tendu que toutes les précédentes vagues. Son dauphin, Olivier Véran ne fait pas mieux vu qu’il y a quelques mois il nous disait encore que le passeport sanitaire ne serait jamais obligatoire pour les actes de la vie quotidienne tels que manger au restaurant. Effectivement, pour gagner notre confiance, ce n’est pas très efficace comme méthode.

Mais, il y a pire. Refuser de parler des effets secondaires des vaccins relève du mensonge d’Etat. Fin juillet, Laurent Mucchielli, Directeur de Recherche au CNRS, a fait connaître au grand public les rapports des effets indésirables liés aux vaccins publiés sur le site de l’ANSM. Ci-joint la source du rapport du 16 juillet pour le vaccin Pfizer (source), vous pourrez y lire page 8 qu’il y a eu 761 décès et 2 551 mises en jeu du pronostic vital. Que s’est-il passé après cela ? Les médias tel que CNews ont nié de tels chiffres quand Jean-Frédéric POISSON les a évoqué en direct sur leur chaine et le gouvernement ne s’est pas exprimé sur le sujet. Pire, il y a eu visiblement une demande faite à l’ANSM pour changer leurs rapports afin de ne plus donner l’intégralité des résultats. Ci-joint le rapport du 24 août (source).

Vous comprendrez donc qu’à la lumière de toute ses informations je refuse de me faire injecter tout protocole expérimental lié à la prévention de la covid. Je vais donc continuer à prendre soin de ma santé tout seul :

– en pratiquant le sport là ou je le peux encore vu que certains lieux comme les terrains de tennis ou de golf ont été interdit aux personnes non munies d’un passeport sanitaire,

– en mangeant équilibré pour faire attention à mon indice de masse corporelle,

– en faisant de la prévention avec des compléments alimentaires à base de Vitamine D et de Zinc qui me permettent depuis plusieurs années de ne pas être atteint par les maladies respiratoires hivernales.

Malgré toutes ses précautions, j’entends déjà les foudres de ceux qui ne comprendront pas que je ne me fasse pas vacciner et me rétorqueront qu’en allant à l’hôpital je prendrais la place de quelqu’un qui en aura besoin. C’est pourquoi j’accepte fièrement d’aller au bout de mes convictions personnelles en vous envoyant cette lettre de renonciation aux soins hospitaliers dans le cas où je développe des complications liés à une infection virale de type SARS-Cov2.

Spirituellement, je n’aime pas cette psychose de peur de la mort qui a envahi notre société depuis plus d’un an. Les principaux instigateurs en sont les membres de notre gouvernement et elle est largement relayée par les médias complices. Ce n’est pas le monde dans lequel je souhaite vivre. C’est pourquoi je préfère mourir libre plutôt que vivre dans leur société !

Avec toute l’admiration que j’ai pour le personnel qui travaille dans la Santé, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sincères salutations.

Frédéric Stéphan VILLAESCUSA


Moyenne des avis sur cet article :  3.94/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

118 réactions à cet article    


  • bernard29 bernard29 13 septembre 13:26

    vous devriez envoyer cette lettre, à votre médecin traitant, aux pompiers de votre ville, au SAMU, au Directeur de votre hôpital habituel , et apposer sur votre porte une affiche indiquant clairement votre « renonciation aux soins hospitaliers dans le cas où je développe des complications liés à une infection virale de type SARS-Cov2. », et leur demandant de vous laisser à votre domicile.


    • L'apostilleur L’apostilleur 13 septembre 19:34

      @bernard29
      Vous avez presque tout bon. 
      Vous auriez pu demander à l’auteur d’assumer une autre conséquence de son choix en ajoutant qu’il devrait renoncer aux indemnités maladie qu’il fera supporter par les vaccinés pendant sa maladie. 


    • Frederic Stephan 13 septembre 20:09

      @L’apostilleur
      Euh, quelle indemnité maladie ? Il n’y a pas de traitements...
      Indemnité de salaire pour arrêt maladie ? Deux cas de figures, comme 95% des français je fais une forme asymptomatique et ne coute pas plus qu’un vacciné qui sera positif et devra s’isoler. Dans les 5% restant, pour 4% je prend une semaine de congés pour me soigner moi même et pour le 1% restant je fais une forme grave alors je décède et il n’y aura pas besoin de me payer des indemnités maladie.
      Quand aux indemnités CPAM qu’on me rembourse à l’année par rapport à ce que je paye, je suis loin d’être redevable au gouvernement et je ne demande pas aux malades de me rembourser.
      Au fait depuis 18 mois combien avez-vous coûté à la société en tests PCR ?
      Moi, zéro et je compte bien continuer comme cela.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 septembre 08:36

      @L’apostilleur
       
       cet argument est vraiment lamentable, petit, mesquin, antirépublicainn en un mot : dénué d’humanité. 
      Non seulement, c’est le seul qu’invoquent encore

      les provaxx, mais il ne tient même pas comme le démontre Frederic Stephan ci-dessus.


    • njama njama 14 septembre 10:11

      @Frederic Stephan
      bonjour et merci pour cette lettre à laquelle j’adhère totalement.

      Sur le nombre de tests PCR, à la date du 10 septembre 2021, un total de 131 870 443 ont été réalisés en France* ce qui nous donne pour un prix moyen de 50 / 60 € par test un coût global entre 6,6 / 7,9 milliards d’€uros depuis cette contagion de tests qui a débutée l’été 2020 qui seront supportés par la Sécurité sociale car rien n’est gratuit, idem pour les vaccins qui ne le sont pas plus contrairement aux propos démagogiques de Mr Véran et d’une kyrielle de parlementeurs.
      Ajoutons que les non-vaccinés verseront solidairement leur obole pour payer la facture, les vaccinés penseront peut-être un jour à nous en remercier...

      * source https://www.cascoronavirus.fr/test-depistage/france


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 19 septembre 13:20

      @njama
       
       je proposerais bien de confier l gestion de la Sécu à Big Pharma ; ça nous couterait peut-être aussi cher en cotisations, mais je suis sûr que ça entrainerait des économies d’énergie et de tortures.


    • LeMerou 19 septembre 18:47

      @njama
      J’aurais bien aimé savoir sur ce nombre de tests réalisés, combien de personnes sont concernées, non par la moyenne des habitants, mais en réel.
      Des personnes se faisant tester plusieurs fois par semaine.....


    • kirios 19 septembre 19:13

      @Frederic Stephan
      bonjour,
      votre position me dérange un peu, je sens comme une certaine gêne que je ne comprends pas ? les autorités sanitaires ont démontré , démontrent , leur totale soumission à un pouvoir qui se fout totalement de la santé des citoyens (il a empêché les médecins d’exercer de soigner les gens en imposant comme seul médicament , pour soigner le covid , le Dolyprane...., il impose des injections qui ne présentent aucune garantie sanitaire (et qui , en stade expérimental , chevauchent les contrôles pour ne pas s’y soumettre ) ) et sont prêts à sacrifier le personnel soignant qui ne se plie pas au diktat .... alors que la France est en sous effectif ..
      pour ma part , je crains l’hôpital d’aujourd’hui car trop nombreux sont les personnels soignants qui se sont affublés de la casquette de gendarmes , considérant davantage les hospitalisés plus comme des délinquants que les malades .
      pour ma part , je suis un citoyen comme les autres , je ne suis pas plus dangereux que les autres (injectés ou pas ) et ,même si je crains un renforcement dictatorial prochain , je continue à exiger une sécurité sanitaire pour laquelle j’ai payé (sans jamais en abuser) et que je ne grève pas par des demandes d’injections inutiles ou des tests inconsidérés
      ceci étant , je salue votre dignité et votre courage


    • alinea alinea 19 septembre 21:59

      @Frederic Stephan
      Pourquoi vous répondez à ce genre d’individus ! la mauvaise foi les habite, la preuve par leur intervention !


    • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 19 septembre 22:08

      @alinea

      non , je crois qu’ il as raison , de montrer le calcul ...

      On aura tous besoin a un moment ou un autre de soin medicaux ou de medicament , les maladie , c’ est comme les race , les ethnie ou les religion , des qu’ on commence a hierarchiser ce qui est bien et ce qui est mal on tombe dans le dicriminatoire .


    • Gasty Gasty 13 septembre 13:37

      Effectivement, certains ici sauront vous le rétorquer. Qu’en allant à l’hôpital les non vaccinés vont prendre la place de ceux qui auront été vaccinés et qui malgré tout se retrouveront à l’hôpital sans comprendre ce qu’ils leur arrivent. Ceux-là qui auparavant étaient en bonne santé.

      Ce sera juste un malencontreux hasard mais surtout ce sera une solidarité envers ceux qui sont de véritables citoyens ayant voulu participé activement au soutien des terrasses de cafés, des restaurants, des cinémas etc et qui ont donnés de leurs personnes.

      Contrairement aux agités qui manifestent.


      • sirocco sirocco 13 septembre 13:46

        @Gasty
        « ...en allant à l’hôpital les non vaccinés vont prendre la place de ceux qui auront été vaccinés... »

        Toutes les personnes qui payent une cotisation Sécu ont droit aux mêmes soins, vous semblez l’avoir oublié.

        Le régime mafieux au pouvoir vous fait oublier plein de choses...


      • tashrin 13 septembre 13:59

        @sirocco
        Sans compter que contrairement au discours ambiant, ils ne sont pas gratuits les zolis vaccins, qu’on va les payer TRES cher, que c’est pour des années, et qu’on nous a pas vraiment demandé si on souhaitait contribuer...


      • Gasty Gasty 13 septembre 14:23

        @sirocco

        Notamment avec l’aide de la propagande mafieuse qui sévit sur nos grand médias.
        C’est un droit qui ne manquera pas d’être bientôt soumis à condition.


      • Gasty Gasty 13 septembre 14:29

        Et qui ne manquera pas d’être abordé en boucle dans ces médias afin d’en terminer avec les derniers récalcitrants.


      • Frederic Stephan 13 septembre 20:11

        @tashrin
        Complètement d’accord avec vous car à 4 doses par an pour des millions de personnes ça va couter un bras.


      • sirocco sirocco 13 septembre 20:32

        @Frederic Stephan

        Ce que ça va coûter n’a aucune importance. C’est ce que ça va rapporter (à BigPharma et à ses promoteurs) qui compte.


      • sirocco sirocco 13 septembre 21:03

        @Gasty
        « C’est un droit [celui d’être soigné à l’hôpital] qui ne manquera pas d’être bientôt soumis à condition. »

        On peut effectivement le craindre.

        Payer une cotisation Sécu, c’est comme payer une mutuelle pour le complément de ses dépenses de santé, ou une assurance pour sa bagnole : personne n’accepterait qu’elle vous fasse faux bond quand vous en avez besoin.

        Ce que nous joue ici la macronie s’apparente à de l’escroquerie ou à du vol, je ne sais pas, mais c’est certainement attaquable en droit.


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 septembre 08:37

        @Gasty
         
         voir le post de chantecler, 08:13 c-dessous.


      • tashrin 14 septembre 15:32

        @sirocco

        « C’est un droit [celui d’être soigné à l’hôpital] qui ne manquera pas d’être bientôt soumis à condition. » On peut effectivement le craindre

        Et puis quoi encore ?

        Ok mais dans ce cas, qu’on me rende mes cotisations puisqu’elles, elles ne sont pas soumises à condition. Et qu’on applique le même raisonnement à la cirrhose de nos alcoolos, à la maladie mentale du mec qui s’est gavé d’antidépresseurs pendant 25 ans, à la jambe cassée du mec qui fait du ski, aux maladies découlant de l’obésité morbide du mec qui bouffe n’importe comment, etc etc...
        Pis du coup, qu’on me rende également tout ce qu’on me rackette pour financer l’education des mioches des autres (j’en ai pas), en échange, je veux bien payer pour les merdes de mon chien (mais du coup je ramasse plus...)
        Bref, on abandonne la vie en société quoi


      • pierrot pierrot 19 septembre 12:15

        @Frederic Stephan
        Les soins préventifs sont toujours moins chers que les soins curatifs que ce soit pour le covid, le cancer et les maladies cardiovasculaires.

        Article ridicule, si l’auteur ne souhaite pas être soigné il a la possibilité d’aller dans un pays ou existe une absence de soins dans le monde.

        Quand on espère soigner une maladie par un microorganisme par le cuivre, zinc, chloroquine, tisane, prières ou pèlerinage à Lourdes ou à La Mecque ... chacun fait ses choix stupides et les assume.


      • alinea alinea 19 septembre 22:04

        @Gasty
        Vous savez combien ça a coûté le petit cirque « des bons citoyens » soumis aux caprices, incompétence, délire mégalo du gouvernement ?


      • eddofr eddofr 13 septembre 14:03

        Je respecte vos choix, même si je ne les comprends pas.

        Je ne comprends pas pourquoi vous refuser la vaccination induite par ARN messager (ce n’est pas un vaccin par virus mort, virus désactivé ou protéine, mais ce n’est certainement pas une thérapie génique).

        Je ne comprends pas quel impératif moral dévoyé vous conduit à vous priver de soins médicaux auxquels vous avez droit en tant que citoyen et en tant que cotisant à la sécurité sociale.

        Ceci dit, vous êtes un citoyen, semble-t-il en pleine possession de ses moyens intellectuels, et vos choix en la matière ne peuvent nuire qu’à vous même.

        En fait, que je les respecte ne change rien. Cela relève strictement de votre liberté individuelle et nul n’a le droit de s’y opposer.


        • eau-pression eau-pression 13 septembre 14:10

          @eddofr

          J’avoue avoir lu en diagonale, mais que pensez-vous du fait que l’auteur déclare avoir une maladie auto-immune qu’il serait bon d’envisager, d’après ses lectures, comme une contre-indication aux injections de ces ARN inducteurs ?


        • samy Levrai samy Levrai 13 septembre 14:23

          @eddofr
          Thérapie peut être pas mais expérimentation génique, certainement.
          Quand on modifie génétiquement de l’ARN je ne vois pas comment cela ne devient pas un OGM.
          Le risque pris en ne se vaxxxinant pas de finir à l’hosto est tellement faible que l’auteur ne prend pas trop de risque devant les hystériques covidistes si mal protégés par leurs OGM mais si ça pouvait faire qu’ils nous lâchent....
           Après nous demanderons quand même que les obeses fassent un régime ou bien ils ne pourront plus aller à l’hosto,
          nous aurons des exigences pour les cardiaques et sur tendus, les taux de glycémies, les gammas GT, etc...
          L’hopital sera reservé à ceux qui n’en ont pas besoin et l’oligarchie sera contente !


        • VDob 13 septembre 15:03

          @eddofr
          Je pense qu’il fait ça pour donner une leçon de courage à tous les imbéciles qui lui demandent de renoncer à ses droits à l’hospitalisation.
          Le courage, vous savez, cette valeur en perdition.


        • eddofr eddofr 13 septembre 15:08

          @eau-pression

          J’ai lu en diagonale aussi, plus diagonale que vous semble-t-il.
          J’ai loupé la maladie auto-immune.
          Bonne raison pour vouloir quelques garanties supplémentaires avant de se faire vacciner.
          Par contre, je persiste à ne pas comprendre pourquoi il ne voudrait pas se faire soigner si par malheur il devait présenter une forme grave (qu’on attribuerait à raison ou à tort à la Covid).


        • eddofr eddofr 13 septembre 15:12

          @VDob

          Dans ce cas, c’est un sacrifice inutile.

          Un chose que la vie m’a apprise « à la dure », c’est que la leçon par l’exemple ne fonctionne JAMAIS avec les imbéciles et les mesquins.


        • VDob 13 septembre 16:15

          @eddofr
          Sinon c’est un moyen comme un autre de mettre fin au débat et d’avoir la paix, pour ne plus avoir à argumenter avec des imbéciles, justement.
          J’ai moi même plusieurs fois sollicité auprès de gens un modèle de lettre à leur retourner, où je m’engageais à renoncer à mes droits.
          Aucun ne m’en a jamais envoyé.


        • Frederic Stephan 13 septembre 20:15

          @eddofr
          Car il n’y a aucun recul sur les vaccins à ARN messager. Si le gouvernement veut imposer la vaccination, qu’il autorise d’abord les médecins de traiter et qu’il autorise ensuite les vaccins classiques qui existent.
          Pourquoi ni l’un ni l’autre ne sont autorisés ?
          Pour notre santé ?
          Non, pour la santé des gens on ne vaccine pas avec un produit dont on n’a aucun recul ceux pour qui la balance bénéfice/risque n’est pas clairement positive.


        • Frederic Stephan 13 septembre 20:17

          @VDob
          Merci. J’ai mis un moment à me décider avant de prendre ma décision, mais je pense qu’il est nécessaire d’aller au bout de ses convictions.


        • eau-pression eau-pression 13 septembre 23:26

          @eddofr

          De votre premier « je ne comprends pas », il ressortait l’impression que vous vous empressiez de ne pas chercher à comprendre pourquoi il y a de bonnes raisons de refuser de prêter son épaule à l’injection généralisée. Il en a beaucoup été question sous l’article de B.Pollini hier, je n’y reviens pas.
          Un détail quand même, j’aimerais savoir si les biologistes contestent la possibilité que le message transmis par l’ARN du vaccin soit intégrée au génome humain. C.Vélot dit que cet évènement doit être envisagé car en appliquant des injections répétées à des milliards d’individus, sa probabilité passe d’insignifiante à non négligeable. Je n’ai pas vu de débat sérieux là-dessus. Si c’est vrai, les individus peu exposés à un covid dur devraient y réfléchir.

          Pour ma part, les raisons exposées ci-dessous par @ETTORE emportent la décision.

          Après, on entre dans un débat fort complexe sur le rôle de la sécurité sociale telle que conçue par le CNR et son évolution vers une assurance comme une autre. Quand l’individu qui préside notre pays dégaine aussi facilement le « vous n’êtes rien », on doit se poser la question.

          Elle s’est présentée à moi de façon brutale, quand ma fille et une amie qui l’accompagnait ont eu un accident de voiture en Australie. En caricaturant, là-bas, si t’es susceptible de ne pas payer, on te sort de l’hôpital sans trop de scrupules. Il vaut mieux en être prévenu.


        • tashrin 14 septembre 15:38

          @eau-pression
          Je n’ai pas vu de débat sérieux là-dessus

          il n’ya eu aucun débat sérieux sur rien du tout... A commencer par le fait de sacrifier l’avenir de millions de personnes pour en « sauver »quelques milliers. Ni sur l’impact des mesures COVID sur les jeunes générations. Ni sur les risques potentiels liés à la stratégie de vaccination massive (sans même parler des effets secondaires)
          En fait le « débat » n’a porté que sur les aménagements marginaux de décisions déjà enterrinées par ailleurs sans qu’elles aient été débattues


        • Arogavox Arogavox 15 septembre 12:02

          @eau-pression
          "possibilité que le message transmis par l’ARN du vaccin soit intégrée au génome humain

          « 
          Ce point précis est très peu »scientifiquement" contré, par ceux qui daignent l’envisager, par le pari (sans démonstration rigoureuse, ni source aucune) selon lequel cette possibilité ne pourrait statistiquement se manifester que de façon très rare.
           Cette argutie oublie que si cette éventualité pouvait (indirectement) conduire à l’apparition d’un futur virus de très forte virulence, cette faible probabilité supposée serait mise en balance par la très forte dangerosité d’une pandémie grave (comme le Choléra) 
           (pour les matheux voulant se faire une idée de la dangerosité globale , penser au produit d’une quantité qui tend vers 0 par une quantité qui tend vers l’infini ...)


        • pierrot pierrot 19 septembre 12:22

          @Frederic Stephan
          Je rappelle qu’il n’y a , actuellement, aucun médicament efficace contre la covid.

          Plusieurs molécules sont en cours d’essais cliniques, dont certains résultats sont très prometteurs.
          Je ne les cite pas car parfois, il y a des déceptions, mais sur la centaine de molécules, il est certain que plusieurs seront des succès en 2022. 

          En attendant il faut se faire vacciner car c’est très efficace, et protège la contamination des imbéciles non vaccinés.


        • LeMerou 19 septembre 19:13

          @eddofr

          « Je ne comprends pas pourquoi vous refuser la vaccination induite par ARN messager »

          Que cela soit par celui ou un autre, cette « vaxxination » est quand même étrange, car pour tous ces pseudos vaccins, il est officiellement écrit que même « vaxxciné » ont peu chopper le Covid. Donc être porteur et contaminer les autres.

          Mais, Mais, être « vaxxiné » évite les formes graves, donc de se retrouver dans les draps blancs à donner du boulot à nos soignants.
          Les personnes sujettes à « forme grave » sont désormais connues, par l’étude des décès (enfin j’espère que cela est fait). Donc ces personnes seules, devraient être vaccinées au lieu de tout le monde.

          Il y a quelque chose d’irrationnel là dedans.

          scénario 1 (en cours)
          Je suis donc une personne « à risque », je me fait vacciner, pour éviter les draps blancs. Je fuis les non-vaccinés propagateurs mortels, les pestiférés en fait. Et comme dans la pub, j’embrasse mes petits enfants « vaccinés », ils peuvent me passer le covid, je m’en fout et je me fout royalement de leur avenir sanitaire, seul le mien compte.

          scénario 2 (qui aurait du avoir lieu)
          Je suis donc une personne « à risque », je me fait vacciner, pour éviter les draps blancs. Je fuis les non-vaccinés propagateurs mortels, les pestiférés en fait. Et comme dans la pub, j’embrasse mes petits enfants mais qui ne sont pas vaccinés, ils peuvent me passer le covid, je m’en fout je suis vacciné (pas immunisé), et je les embrasse deux fois même, car leur avenir sanitaire me préoccupe.

          .Vacciné ou pas ont peut chopper la bête.
          Dans le scénario no2, cela coûte moins cher à la société, et dans l’état actuel des connaissances fait aussi courir un peu moins de risques à pas mal de gens (principe de précaution)

          Reste toujours l’argument massue
          "Ouaip ! mais des jeunes sont morts du Covid !
          Bon c’est vrai, mais.....étaient-ils en parfaite santé ? N’avaient-ils pas l’ombre du départ d’un soupçon d’une ch’tite comorbidité dissimulée ? Ont ne le saura jamais.

          Ca me rappelle l’interview (un énième) d’une blouse blanche Parisienne, qui répondais récemment à la question si il avait enregistré des morts jeunes, Oui fut sa réponse
          Et le journaliste avide de sensations lui pose la question de l’âge de ces derniers
          50-55 ans répondis la blouse blanche. Hop fin de l’interview....

          J’étais content d’apprendre qu’à 55 piges ont est classé parmi les jeunes.. 


        • alinea alinea 19 septembre 22:07

          @eddofr
          De toutes façons on soigne pas ! je pense que quand on a besoin d’oxygène c’est qu’on est mal barré.


        • ETTORE ETTORE 13 septembre 14:48
          eau-pression 13 septembre 14:10

          @eddofr

          J’avoue avoir lu en diagonale, mais que pensez-vous du fait que l’auteur déclare avoir une maladie auto-immune qu’il serait bon d’envisager, d’après ses lectures, comme une contre-indication aux injections de ces ARN inducteurs ?

          Il y a plusieurs niveaux de crapulerie de pensée, et on en voit les excipients à longueur de post sur AVOX !

          Je passe sur les « CONvaincus » de l’enfermement des non wax, et sur les « jeteurs de sorts », du genre, « vous allez encombrer les services », qui eux ne lâchent jamais leur QR gri gri, sensé leur donner, la légitimité prioritaire à la vie, et éloigner tous les aléas de cette dernière, et le cas échéant, d’échec de contrat, leur donner droit VIP ( Very Important Piccouzé) à sabler le champagne, même en hôpital public.

          Les mots, à la fin, ne sont que ce qu’ils sont, mais à leur naissance, on retrouve toujours cette inestimable montagne de bêtise humaine, que la raison maladive, semble redistribuer de façon complaisante, selon le reste d’humanité restante en chacun d’eux.

          Et c’est ainsi, que, vous aurez des personnes, qui respecteront votre choix médical, et quelles qu’en soient les raisons, sans jamais y opposer une contrainte, tel que ,leur peur viscérale, ou les conséquences de la lobotomisation endurée.

          Puis viennent les mi-mi, ceux qui en sont encore au stade du doute, de s’être fait hacker leur vie, mais, qui en acceptent l’augure, comme des attentistes....Contraints et forcés, avec un slogan étrange : « Quj vivras verras » !

          Vous avez les aigris compulsifs, qui aimeraient n’avoir qu’une seringue qui dépasse de chaque bras, et pas un neurone de plus....Certainement la lie, de ce que cette humanité, peut engendrer comme conformisme de la pensée uNIQUE !

          Remarquez, que tous ces variants, peuvent évoluer, et ( constaté) se radicaliser de plus en plus.

          Et si vous regardez bien, il n’y a que ceux qui ont refusé la waxx, pour des principes de protection de leur personne, et capables de se prendre en charge face au pilonnage médiatique de la ritournelle meRdiatique ’ C’est la waxx, quelle préfère " qui restent, le plus sereinement fidèles à LA VIE .

          Non seulement, pour garantir leur santé physique, mais tout autant , de celle de leur santé mentale.


          • Frederic Stephan 13 septembre 20:19

            @ETTORE
            Merci


          • capobianco 19 septembre 18:21

            @ETTORE
            Merci pour ce constat qui recadre bien les faits et les trouillards...


          • alinea alinea 19 septembre 22:15

            @ETTORE
            On a parlé de pro vax qui sont morts du vax ; a-t-on des échos d’anti vax qui sont morts du covid ?
            Je connais pas mal d’anti vax qui ont eu le covid, une semaine d’extrême fatigue, peu de fièvre et des douleurs moins que pour la grippe...
            une question se pose alors : les anti vax seraient-ils des gens qui se connaissent mieux, qui n’ont pas démissionné d’eux-mêmes comme la société nous y incite, et qui du coup se soignent à l’armoise et aux huiles essentielles, au zinc et à la vitamine D et C ou bien ont noté l’adresse d’un des trente mille toubibs de France qui se sont engagés à soigner, bref, des gens libres, donc responsables ?


          • Ecureuil66 13 septembre 16:07

            Petit rappel : comme son nom l’indique la sécu est une ASSURANCE maladie à laquelle tous les français DOIVENT COTISER ......tout le monde a donc droit au même traitement

            C’est un droit qu’on paye même si on n’est pas d’accord .....les biens portants paient toute leur vie pour ceux qui sont souvent malades l comme pour les assurances voitures ou les bons conducteurs paient pour les mauvais etc.....C’est le principe même d’une assurance .

            Si on veut chercher une faute pour suspendre la prestation c’est très facile car il y a généralement toujours une faute . exemple avec le tremblement de terre ;« he bien monsieur il ne fallait pas habiter dans un endroit pareil vous n’avez pas regardé la carte des zones sismiques ?! » etc..etc...


            • Yaurrick Yaurrick 13 septembre 22:16

              @Ecureuil66
              Sauf que dans le cas d’une assurance, l’assuré a le choix de celle-ci... Pas de ça dans la Sécu vu le monopole légal qui est imposé.


            • Le Comtois 13 septembre 16:27

              On pourrait proposer la même lettre aux gens qui sont à l’hôpital pour obésité, tabagisme, alcoolisme, drogue, mal bouffe, vaccinés ou pas qui se rendent malades avec des produits malsains et donc saturent aussi les hôpitaux. Que ton aliment soit ta première médecine... Pour ma part, j’attendrai un vrai vaccin à l’ancienne, car dans cette affaire, rira bien qui rira le dernier. Une anecdote amusante, le prix du sperme des non vaccinés à augmenté de 21000 % https://www.gj-magazine.com/gj/21-000-daugmentation-de-prix-sur-le-sperme-des-non-vaccines/ 


              • Frederic Stephan 13 septembre 20:23

                @Le Comtois
                Rassurez-moi, GJ Magazine c’est un peu comme le Gorafi.
                Sinon cette nouvelle est hallucinante.


              • alinea alinea 19 septembre 22:16

                @Frederic Stephan
                ... à regretter d’être une femme !!! smiley


              • stef 13 septembre 19:14

                Bravo ! ! !

                De toute façon la vérité finira par éclater ! ! !

                Attendez patiemment


                • saint louis 13 septembre 19:14

                  Cool papa cool, ce n’est pas parce que ton monde s’écroule qu’il faut que tu tire dans la foule.

                  Cabrel résume bien la situation que nous vivons avec ce « covid » et les mesures incompréhensibles qui s’ensuivent.

                  Perso je vis aussi très mal cet épisode rocambolesque.


                  • Jacques Pollini Jacques Pollini 13 septembre 20:20

                    A supposer que le refus de la vaccination soit une erreur et que vous attrapiez un COVID grave a cause de cette erreur, ce n’est pas une raison pour vous condamner a mort. Donc vous devriez accepter les soins sans etat d’ame. Est ce qu’on refuse l’hopital aux accidentes de la route qui n’ont pas respecte la limite de vitesse ou ont bu avant de conduire ?


                    • Clocel Clocel 13 septembre 20:27

                      @Jacques Pollini

                      Vous raisonnez comme un tambour mon pauvre ami...

                      Quelle indigence dans ce raisonnement...


                    • Frederic Stephan 13 septembre 20:29

                      @Jacques Pollini
                      Je comprends votre raisonnement. Le mien est de faire confiance à mon état de santé. S’il n’est pas bon je prends effectivement le risque de mourir.

                      Mais à titre de comparaison, actuellement les moins de 40 ans ont moins de risques de mourir de la covid que de mourir dans un accident de voiture. Arrêtent-ils de monter dans leur voiture ? On prend des risques tous les jours.


                    • Frederic Stephan 13 septembre 20:35

                      J’invite ceux qui s’inquiètent des conséquences funestes possibles de mon choix à lire cet article rédigé fin mars 2020 pendant le premier confinement.

                      http://ouvronsnotreconscience.com/covid-19-et-notre-peur-de-la-mort/

                      Il comprendront mieux pourquoi je conclus ma lettre par « je préfère mourir libre plutôt que vivre dans leur société ».


                      • eau-pression eau-pression 13 septembre 23:31

                        @Frederic Stephan

                        Avec beaucoup d’optimisme, on peut aussi se dire que si la conscience est partagée comme vous l’envisagez dans ce texte, vos propres réflexions remonteront aux décideurs, ou au moins à vos connaissances qui vous ont poussé à rédiger la lettre (de l’article).


                      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 septembre 08:41

                        @Frederic Stephan
                         
                         ’’« je préfère mourir libre plutôt que vivre dans leur société »’’

                         
                        Je pense qu’on peut dire ça quand on a déjà assez vécu. Mais les plus jeunes devront probablement faire avec, et peut-être sauront-ils faire. Je le leur souhaite.


                      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 septembre 08:57

                        @Frederic Stephan

                         
                         Vous avez écrit :
                         
                        ’’Parler de la mort, c’est parler de la vie. Parler de la vie, c’est y trouver un sens. Et dans notre pays laïque, donner un sens à la vie est du ressort des religions et non pas du ressort de l’État.’’
                         
                        Je vous répondrai par cette idée d’André Comte Sponville : « Il ne faut pas chercher du sens à la vie, mais du goût. »
                         
                         L’État macronien fait tout pour nous dégouter de la vie.


                      • gnozd gnozd 14 septembre 10:42

                        @Frederic Stephan

                        Bravo pour cet article ainsi que pour celui de mars 2020.

                        J’ai 67 balais, 6 fois grand-père. Ma fille de 39 ans et mon fils de 36 ans ont respectivement « fabriqué » 4 petites filles et deux petits fils !

                        Et voilà qu’il y a quelques années j’ai de nouveau remis le couvert, ayant à nouveau retrouvé l’amour...
                        Résultat, ma petite dernière, 14 ans, qui m’a fait craquer dès le premier jour...

                        ...et qui est atteinte d’alopécie, depuis l’âge de 5 ans. Tout d’un coup comme ça, en l’espace de 6 mois, plus un seul cheveu.

                        Et donc toutes les explications officielles convergent vers la même conclusion : maladie auto-immune, donc son système immunitaire est en surchauffe et prend ses follicules pileux pour des corps étrangers.
                        Quelque part elle a de la chance : son système immunitaire ne s’en prend pas, comme dans le cas du lupus, aux organes internes.

                        Mais pour nous, il est hors de question de prendre le risque de lui faire injecter quoi que ce soit.

                        Ca nous fait bien flipper tout ça. Et des fois je me dis qu’il y a 15 ans, j’aurais mieux fait de m’abstenir. Voilà, c’est tout.


                      • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 13 septembre 23:22

                        « Vivement que tout le monde soit mort qu’on puisse enfin revivre »

                        Corentin Candi.


                        • eau-pression eau-pression 13 septembre 23:32

                          @Le bébé de Macon

                          Ca marche aussi entre pseudos ?


                        • chantecler chantecler 14 septembre 08:13

                          Bonjour ,

                          Je me permets de copier coller de commentaire placé en fin du dernier article de Fergus par Francis agnotologue sous ton article car je ne voudrais pas qu’ils se perde."

                          Cdt.

                          ...

                          Bravo Janssen

                           

                          « Dans son dernier rapport périodique, l’Agence du médicament souligne notamment « une surreprésentation des patients vaccinés par Janssen en réanimation » dans deux CHU à Marseille et Tours.
                           
                          « Un nombre important de cas d’échec du vaccin Janssen a été rapporté, avec notamment des formes graves [décès, réanimation] ainsi qu’une surreprésentation des patients vaccinés par Janssen en réanimation dans deux CHU [à Marseille et Tours] », note ce 13 septembre l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) dans son rapport périodique de surveillance des vaccins.
                           
                          Depuis avril, environ un million d’injections de ce vaccin (le seul à être administré avec une dose unique) ont été réalisées en France. Parmi tous les cas vaccinés avec Janssen, 32 cas d’infection au Covid-19 ont pour l’instant été signalés (soit un taux de 3,78 pour 100 000). Sur ces 32 cas, 29 étaient graves et 4 décès ont été enregistrés (des personnes âgées de 73 à 87 ans). Ces patients gravement touchés présentaient « majoritairement des comorbidités à risque de forme grave », selon l’ANSM. 
                           
                          Pour les 17 cas d’infection où le variant est connu, il s’agissait à chaque fois du variant Delta. Deux hôpitaux signalent un nombre anormalement élevé de patients vaccinés avec Janssen parmi les gens en réanimation

                          En outre, deux hôpitaux ont signalé un nombre anormalement élevé de patients vaccinés avec Janssen parmi les personnes hospitalisées en réanimation malgré la vaccination.

                           
                          A Marseille, sur 7 patients complètement vaccinés mais quand même admis en réanimation (c’est-à-dire gravement atteints), 4 l’avaient été avec Janssen. A Tours, cette proportion était de 3 sur 6. Tous ces éléments justifient des « investigations supplémentaires » pour vérifier si les échecs sont davantage importants avec Janssen qu’avec les autres vaccins disponibles en France.
                           
                          Le 24 août, la Haute autorité de santé (HAS) avait recommandé que les personnes vaccinées avec Janssen reçoivent une dose de rappel avec un vaccin à ARN messager (Pfizer ou Moderna) à partir de quatre semaines après leur vaccination. Plusieurs études en vie réelle ont en effet montré que la première dose de vaccin Pfizer ou AstraZeneca ne protégeait qu’insuffisamment contre le variant Delta. Aucune donnée sur ce point-là n’est disponible pour Janssen, mais la HAS avait jugé vraisemblable que ce soit également le cas. »

                          En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/90621-covid-19-agence-medicament-rapporte-nombre-eleve-cas-echec-vaccin-janssen

                           
                           
                           
                          « C’est le malheur du temps que les fous guident les aveugles. » William Shakespeare

                          • zygzornifle zygzornifle 14 septembre 08:32

                            Une grande partie de la classe politique qui goinfrent comme des truies ne vont pas renoncer ni a la bouffe ni au traitement cholestérol-triglycérides .....


                            • chantecler chantecler 14 septembre 08:39


                              Un parlementaire anglais , et pas le moindre , dénonce les effets secondaires et les accidents graves liés à cette vaccination au RU , non officiellement comptabilisés :
                              https://rumble.com/vmf8i5-du-jamais-vu-dans-lhistoire-de-la-vaccination-.html


                              • njama njama 14 septembre 10:30

                                Pour paraphraser Marisol Touraine la Liberté thérapeutique ça ne se discute pas ! c’est un point non négociable.

                                Se retrouver envoyer à l’hôpital n’a rien de vraiment rassurant quand on sait le nombre de bourdes commises dans la gestion de cet épiphénomène épidémique.

                                « Restez chez vous, prenez du Doliprane... »

                                "Paracétamol, erreur thérapeutique majeure...

                                https://www.aimsib.org/2021/08/22/pas-de-paracetamol-dans-la-covid-erreur-therapeutique-majeure/

                                sur-oxygénation mortelle

                                Flavia Groșan, pneumologue roumaine : « C’est le protocole Covid appliqué dans les hôpitaux qui tue les malades !  »
                                (......) Le docteur Groșan traite les conséquences de l’infection par le virus SARS-CoV-2 comme une pneumonie atypique. Elle a aussi déclaré que les hôpitaux commettent d’énormes erreurs, et que c’est en réalité le protocole Covid qui tue les patients.

                                « Le Covid est une pneumonie – certes atypique, mais une pneumonie – et doit être traité comme tel » – a-t-elle affirmé.
                                « Dès l’annonce de la pandémie, mon but a été qu’aucun patient ne finisse intubé, car c’est un procédé qui entraîne la mort. J’applique mes traitement classiques, médicamenteux, qui incluent la clarithromycine, un antibiotique de la famille des macrolides. Cette famille ne compte que trois antibiotiques : l’érythromycine, que tout le monde connaît, l’azithromycine et la clarithromycine. Je n’aime pas trop l’azithromycine, qui est une copie affaiblie de la clarithromycine. J’ai participé à des recherches cliniques très intéressantes sur les pneumonies, au cours desquelles j’ai pu constater le pouvoir qu’a la clarithromycine de réduire l’inflammation comme aucun autre antibiotique ne sait le faire. »

                                La pneumologue fait remarquer que les surdoses d’oxygène administrées en milieu hospitalier provoquent des œdèmes cérébraux, qui constituent l’une des causes de mortalité des patients.
                                À ce sujet, elle a tenu les propos suivants : ...

                                « Au-dessus de 80% de saturation, je n’administre que de très petites doses d’oxygène à mes patients, de l’ordre de 2-3 litres par minute, sous la forme d’administrations quotidiennes courtes, de 4 à 5 heures tout au plus. Il faut en effet savoir qu’un excès d’oxygène inhibe le cerveau, car en général, c’est le cerveau qui contrôle notre corps, et non un appareil. Sur ce point, j’ai été en total désaccord avec le protocole Covid en vigueur : les fortes doses d’oxygène qu’il prescrit, de l’ordre de 20 litres, conduisent à l’acidose, provoquant des œdèmes cérébraux chez les patients… lesquels, à leur tour, conduisent bien entendu à leur décès. »

                                Flavia Groșan voit comme une lourde erreur l’administration aux malades de Covid de Kaletra et de codéine, qui ne peuvent qu’aggraver les symptômes de la maladie.
                                (...)
                                Cette méthode couronnée de succès et cette attitude intrépide ont aussitôt assuré à cette pneumologue d’Oradea une popularité nationale...

                                lire l’article en entier et video en VO : https://www.breizh-info.com/2021/03/23/161294/flavia-grosan-pneumologue-roumaine-cest-le-protocole-covid-applique-dans-les-hopitaux-qui-tue-les-malades/


                                • njama njama 14 septembre 10:49

                                  La vaccination est en chute libre quand on sait qu’au plus fort elle turbinait à un rythme quotidien entre 300 et 400 000 inoculations / jour

                                  aujourd’hui elle se heurte au « plafond de verre »...l’écart entre « Premières doses injectées » et « Personnes totalement vaccinées » se rétrécit tous les jours comme peau de chagrin

                                  ce qui risque de fâcher notre gouvernementeur, à l’encontre du bon sens et de la science puisque l’occasion est trop belle de trouver tant des volontaires récalcitrants à l’onction génique ce qui permettrait de comparer la population des vaccinées, avec celle qui ne le serait pas... et de vérifier la pseudo-science d’une « immunité collective » qui ne repose sur aucune base scientifique

                                  49 493 289 (+11 762 en 24h) Premières doses injectées
                                  Nombre cumulé de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin.
                                  Dernière donnée (J-1) : 12/09.
                                  Source : CovidTracker/Ministère de la Santé.

                                  46 683 574 (+36 660 en 24h) Personnes totalement vaccinées
                                  Nombre cumulé de personnes ayant reçu toutes les doses de vaccin (1, 2 ou 3 en fonction des vaccins et des personnes).
                                  Dernière donnée (J-1) : 12/09.

                                  https://covidtracker.fr/vaccintracker/


                                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 septembre 11:44

                                    @njama
                                     
                                     ’’.l’écart entre « Premières doses injectées » et « Personnes totalement vaccinées » se rétrécit tous les jours comme peau de chagrin’’
                                     
                                     Je suppose que vous voulez dire que la variation de l’écart se rétrécit ?


                                  • njama njama 14 septembre 12:11

                                    @Francis, agnotologue
                                    Variation de l’écart ou ratio 1ère dose / vaccinés ?

                                    il y a 2 mois, l’écart entre les deux était de 8 034 006, et les vaccinés 2 doses représentaient une proportion de 77,6 % de l’ensemble

                                    sur les derniers chiffres au 12/09 il est de 2 809 715, 94,3 %, ce qui signifie je pense qu’on se rapproche inéluctablement d’un seuil de saturation, ou d’acceptation il faudrait dire
                                    46 683 574/49 493 289 = 0,943

                                    mon commentaire 15 juillet 14:26
                                    https://www.agoravox.fr/commentaire6104827
                                    les chiffres du 12/07, attention au trompe l’œil... c’est surtout la vaccination des deuxièmes doses qui avance

                                    35 944 194 (+156 742 en 24h)
                                    Premières doses injectées
                                    Nombre cumulé de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin.
                                    [ Ce chiffre comprend donc ceux qui ont reçu les deux doses ]

                                    27 910 188 (+511 059 en 24h)
                                    Personnes vaccinées
                                    Nombre cumulé de personnes ayant reçu toutes les doses de vaccin (1, 2 ou 3 en fonction des vaccins et des personnes).


                                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 septembre 18:36

                                    @njama
                                     
                                     sauf erreur de ma part, il y a environ 20% de primo-vaxxinés qui ne veulent pas récidiver. Si bien que l’écart ne se réduit pas comme une peau de chagrin ce serait plutôt une peau de banane ! — mais demeure irréductible.


                                  • njama njama 14 septembre 21:47

                                    @Francis, agnotologue

                                    Je n’ai pas de sources sur ces paraît-il 20 % de primo vaxxinés qui ne voudraient pas d’une deuxième dose... cela pourrait être plausible, cependant 20 % à quelle date (?) de cette campagne d’inoculations ?

                                    Toujours est-il que si ces chiffres sur vaccin tracker, officiels (?), qui approchent des 50 millions de primo vaxxinés seraient exacts ils comprennent une partie d’enfants ados déjà vaccinés avant l’heure de la rentrée scolaire, pour aller à Disney Land et profiter des vacances, piscine, cinéma, Mc Do,...

                                    Sur 67 millions d’habitants en France si l’on exclut les moins de 12 ans, soit environ + ou 9 millions d’enfants, il y aurait, 7 à 8 millions de personnes non vaxxinés, dont une bonne partie serait assez ou carrément hostile à se faire inoculer, eux-mêmes et leurs enfants, ce qui est assez énorme environ 15 % de la population dite « éligible » à l’onction génique.
                                    La Résistance est En Marche smiley 
                                    nous ne sommes pas seuls, car même s’il ne restait que 10 % de récalcitrants c’est énorme et suffisant pour organiser un front de refus


                                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 15 septembre 07:52

                                    @njama
                                     
                                    Davantage si nous ajoutons tous ceux qui sont bien décidés à ne pas s’abonner à ces injections d’ARN de Spike, adjuvants bizarre et inconnus et autres conservateurs et saloperies diverses.
                                     
                                    Pour Moderna par exemple, j’ai entendu un fabricant d’ignorance déclarer que les particules d’acier inoxydables trouvées dans certains lots n’étaient pas un danger, vu que l’on absorbe souvent ce genre de particules en mangeant. Même notre plus nono ici n’aurait pas osé dire ça..


                                  • njama njama 15 septembre 23:03

                                    @Francis, agnotologue

                                    possible car ceux qui ont déjà reçu 2 doses, ou même une seule (vaccin Janssen, ou autres parce que contaminés avant inoculation), ne seront pas prêts à en recevoir bientôt une de plus, ou à s’abonner à la piquouze annuelle, voire semestrielle.


                                  • alinea alinea 19 septembre 22:29

                                    @Francis, agnotologue
                                    Il y a des gens qui ont été contraints à une dose parce que, ou mais, ils avaient eu le covid ! et je pense qu’il y en a eu des tas qui, pour faire bon poids, ont pris deux doses d’office, c’est plus sûr !
                                    C’est n’importe quoi ces chiffres ! j’ai l’impression que la peste a touché plus de la moitié des gens, et maintenant il faudrait vacciné cent pour cent des gens !
                                    Ils vont pas bien tôt se barrer de la barre ces salopards ? je me répète, mais ma colère va aux crédules, je n’y peux rien, je ne suis pas supérieure à eux, et je ne suis pas crédule, aussi, j’ai la rage. ( mais là il y a un super vaccin !! dommage je ne l’ai pas eu)


                                  • njama njama 14 septembre 11:15

                                    JE NE SUIS PAS VACCINÉ

                                    Je suis dans le GROUPE TÉMOIN de l’expérience.

                                    Pour l’inoculation j’attendrai au moins la fin des essais cliniques de phase 4, plus quelques méta-analyses qui compareraient les résultats des différents vaccins, y compris ceux de Chine, de Russie, de Cuba... on devrait y voir plus clair vers 2024, 2025


                                    • alinea alinea 19 septembre 22:33

                                      @njama
                                      Je ne comprends pas njama, vous n’allez pas vous faire vacciner pour un truc qui n’existe plus depuis quasi un an, qui n’a aucune chance de revenir, sauf sous la forme d’un autre corona affublé d’autres lettres de l’alphabet grec, mais qui n’aura rien à voir ! au mieux le vaccin aura toujours une messe de retard !


                                    • julius 1ER 16 septembre 10:01

                                      Malgré toutes ses précautions, j’entends déjà les foudres de ceux qui ne comprendront pas que je ne me fasse pas vacciner et me rétorqueront qu’en allant à l’hôpital je prendrais la place de quelqu’un qui en aura besoin.

                                      @l’auteur,

                                      vous avez doublement raison de ne pas aller à l’hôpital car il parait que de (trop) nombreux soignants refusent de se faire vacciner .... aussi vous avez plus de chances d’attraper la covid à l’hôpital plutôt que dans la rue !!!!



                                      • chantecler chantecler 16 septembre 10:04

                                        @julius 1ER
                                         smiley
                                        Oui , sauf si les vaccinés sont plus contaminants que les non vaccinés ... !
                                        Vous avez bigrement raison d’aller à l’hôpital chez les vaccinés :
                                        c’est la seule façon de se débarrasser des cons .


                                      • Frederic Stephan 17 septembre 16:01

                                        @julius 1ER
                                        Je n’irais pas à l’hôpital pour conséquence grave liée à la covid. Pour tous les autres sujets je ne boycotte ni l’hôpital (bien que généralement j’aille dans les cliniques plus petites) ni les soignants.

                                        Du moins, aux urgences car pour les autres cas je n’aurais pas mon pass sanitaire car je refuse aussi de me faire tester. Forcément, quand on boycotte le pass sanitaire, il faut le boycotter jusqu’au bout et pas seulement pour ce que l’on peut se passer comme le fond beaucoup. Pour le moment mon compteur et à zéro test PCR (ou autres) et je compte bien rester à zéro le plus longtemps possible.


                                      • alinea alinea 19 septembre 22:35

                                        @julius 1ER
                                        s’il y allait, ce serait les pieds devant, avec toutes les chances de ressortir pareil !


                                      • stef 19 septembre 11:24

                                        Très bien, très courageux


                                        • jrqlc opxkd 19 septembre 12:48

                                          Petite question qui me taraude :

                                          Quand on donne un pourcentage X/100, il est impératif que l’on précise ce que représente le « 100 ».

                                          Quand on parle d’efficacité d’un vaccin ; les « 100 » sont-ce les gens pour lesquels le vaccin produit des anticorps quelque soit leur quantité ou bien serait-ce une valorisation de la quantité d’anticorps créés ?

                                          En d’autres termes un vaccin efficace à 80% veut-il dire que j’ai 20 chances que le système ne fonctionne pas du tout sur moi ou bien que le vaccin créé 5 fois moins d’ anticorps alors que l’idéal attendu serait de 100 ?

                                          Merci de vos lumières


                                          • I.A. 19 septembre 18:56

                                            @jrqlc opxkd

                                            « Efficace à 80% », c’est un chiffre avancé par le fabricant, lequel vante inévitablement sa came pour mieux la vendre et se faire tout plein de bons gros fric facile. Donc à considérer avec prudence SVP.

                                            « [...] un vaccin efficace à 70 % signifie que dans un groupe de plusieurs milliers de personnes non vaccinées où l’on détecterait 100 cas d’une maladie quelconque, par exemple, on n’en aurait plus que 30 si l’on vaccinait tout le monde. » (https://www.quebecscience.qc.ca/sante/mesure-efficacite-vaccin/)


                                            L’âge et l’état de santé originel des groupes-témoins est donc d’une importance capitale, tout comme la charge virale éventuellement reçue, ainsi que la fiabilité du dépistage des asymptomatiques (je pense à la technique PCR...).

                                            Puisque tout traitement médicamenteux est susceptible d’engendrer des effets secondaires, on peut toutefois dire que votre première proposition est également juste (sans la précision chiffrée : « 20 chances »). En ne prenant en compte que les effets graves tels les embolies, AVC, infarctus, décès  et pour reprendre votre expression, nous dirions que « le système ne fonctionne pas du tout » dans ces cas-là.

                                            Pour votre 2ème question/2ème post, voyez la réponse de Legestr glaz au troll de service (j’ai nommé nono le simplet). Un complément :

                                            https://leads.pure-sante.info/nat-os12-one-target-webinaire/already/?sfId=&typePage=bdc&s_source=PST189520005


                                          • jrqlc opxkd 19 septembre 12:56

                                             j’ai une autre question :

                                            Est-ce que le produit injecté reste localement autour de la zone de piqûre du vaccin et le « travail » de création d’anticorps se fait dans cette zone ou bien se produit-il une diffusion généralisée et la pénétration dans toutes les cellules du corps de l’arn ?

                                            Désolé pour ces presque hors sujet.


                                            • nono le simplet nono le simplet 19 septembre 16:07

                                              si on voulait que l’ARNm diffuse dans tout le corps on l’injecterait en intraveineux et non en intramusculaire ... l’injection créé une zone d’attaque infectieuse et l’organisme réagit en fabriquant anticorps et lymphocytes, qui, eux, sont diffusés dans tout le corps par la circulation sanguine ... l’ARNm ne pénètre pas dans les cellules ... c’est le messager ... le facteur qui apporte le recommandé sans entrer dans la maison ... on signe et on ouvre la lettre ... autrefois on ouvrait la porte et on payait un coup à boire au facteur ... mais la science a évolué ... on paye un coup au facteur une fois par an au moment du calendrier quand il se rappelle à notre bon souvenir


                                              • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 19 septembre 16:32

                                                @nono le simplet

                                                Y a pas qu’ en math qu’ il faudrais que tu revoit tes cours ...

                                                Les proteine spike sont fabriquer par les ribosome a l’ interieur des celule en utilisant les info du brin monocatenaire d’ ARNm 

                                                Va te cacher , le lobbyiste de big pharma .


                                              • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 19 septembre 16:34

                                                @nono le simplet

                                                si on voulait que l’ARNm diffuse dans tout le corps on l’injecterait en intraveineux et non en intramusculaire ... 

                                                Mais bien sur , quel belle connaisance de l’ anatomie , tout le monde sait que les muscle n’ ont pas besoin de sang ni de veine ....

                                                Quel boulet tu fait ....


                                              • nono le simplet nono le simplet 19 septembre 16:42

                                                @cyrus
                                                t’es encore là l’arsouille ?


                                              • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 19 septembre 17:00

                                                @nono le simplet

                                                NoNos est tres branché il nous explique sa vision de la science ...
                                                https://www.midilibre.fr/2021/09/18/un-adolescent-de-15-ans-tente-de-mesurer-son-penis-et-finit-avec-un-cable-usb-coince-dans-luretre-9798149.php

                                                Enfin un compromis entre la science et la magie ...
                                                le marabou Nonos decrete de l’ ARNm reste hors de la cellule et n’ as pas besoin de ribosome pour fabriquer des proteine ....

                                                Gloire au marabout NoNos .... 


                                              • nono le simplet nono le simplet 19 septembre 17:10

                                                @nono le simplet
                                                l’ARNm ne pénètre pas dans les cellules

                                                dans le noyau des cellules bien sûr ...


                                              • Legestr glaz Legestr glaz 19 septembre 17:14

                                                @nono le simplet

                                                Alors, nono le simplet, les cellules musculaires ne seraient pas irriguées par un réseau de capillaires ? 

                                                Ou alors, deuxième hypothèse, le « piqueur » évite soigneusement les capillaires musculaires lors de son intervention : il vise entre deux cellules ! 

                                                C’est du grand art nono le simplet. Parce que dans l’organisme humain, il n’y a jamais un capillaire éloigné de plus de 2 cellules. Eviter un capillaire lors d’une piqure est mission impossible ! Absolument impossible ! 

                                                L’ARN ne pénètre pas dans la cellule ??? Vous voulez bien nous expliquer comment fonctionne ces produits injectables nono le simplet, lorsque vous aurez terminé vos libations en compagnie du facteur ! 

                                                Cette fois ci vous avez vraiment touché le fond nono le simplet ! 


                                              • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ cyrus 19 septembre 17:22

                                                @Legestr glaz

                                                il se rattrape aux branches le pauvre smiley

                                                il finira peut etre par comprendre que ce ne sont pas les antivaxx qui lui mentent a force de se faire demonter .

                                                Les pore nucleaire commence a peine a etre etudié , on pense qu’ ils sont a sens unique https://www.pourlascience.fr/sd/biologie-cellulaire/le-voyage-de-larn-a-travers-les-pores-nucleaires-10697.php

                                                Mais can ce cas il faudrais d’ autre pore pour laisser entrer les acide Aminé , sinon pas de replication d’ ADN , ni de codage d’ ARN possible sans ces brique de construction ...

                                                Il se trouve que pendant la division celulaire , le noyaux acceuille de la matiere brute , et que c’ est le moment parfait pour un vilain ARNm d’ aller foutre le bordel dans la chromatine décondensè ...


                                              • chantecler chantecler 20 septembre 07:09

                                                @nono le simplet
                                                Un savant ne passe certainement pas son temps à poster des âneries sur Agx .


                                              • troletbuse troletbuse 24 septembre 20:58

                                                @nono le simplet
                                                Dis Nono, tu te fais discret en ce moment.C’est le vaxxin qui t’a donné un coup de mou ?
                                                Ton passe est valable jusqu’au 31 décembre.Ensuite interdiction d’aller chez Emmaüs smiley
                                                J’espère que t’as pris ton RV pour la 3eme dose mais il vont faire des cartes d’abonnement.intitulée « Bon neuneu »
                                                Allez, bonne piquouse !  smiley


                                              • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ ☠cyrus☠ 24 septembre 21:17

                                                @troletbuse

                                                lol , il est en train de comprendre que macron fait une campagne sans covid , pour se presenter comme saint vaxxin le sauveur du peuple .... chose que les conspi lui ont repeter 18 mois pendant qu’ il braillait comme un ane a l’ apocalipse virale ...

                                                Un peut de CON-passion , ca doit lui frotter les emoroides avec du papier emeri smiley


                                              • troletbuse troletbuse 24 septembre 22:20

                                                @nono le simplet
                                                Comme il est à court de R Zero, je pense que Nono a déjà commencé son hibernation dans sa brouette. Faudra pas oublier de le reveiller pour sa 3eme dose. smiley


                                              • ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ ☠cyrus☠ 24 septembre 22:30

                                                @troletbuse

                                                ne medit pas de nonos , il est en train d ’experimenter une nouvelle recette de sauce tomate verte .... au lieu de la faire cramer facon caca d’ oie ... il tente le rouge cochenille et se prepare a inonder le marché de l’ agroalimentaire d’ un trc que tu dirait meme plus de la tomatte tellement y a de cochenille dedans smiley


                                              • Nowe Reginald 19 septembre 17:14

                                                Je n’ai JAMAIS eu de voiture et je refuse de payer les frais d’hospitalier de toute personne qui a un accident de voiture, car s’il prend le volant, il décide de mettre sa vie en danger et celle d’autrui pour son confort personnel....

                                                j’ai toujours vécu sans voiture et j’ai toujours adapté ma vie en fonction...dès que je trouve un boulot en général je déménage à coté.

                                                c’est un choix de vie et même s je ne portais pas de masque, je serai un individu bien moins assassin qu’un conducteur de voiture...

                                                C’est de l’ironie, mais il faut vraiment être imbécile et ne rien comprendre à ce qu’est la solidarité si on commence à refuser des soins aux personnes qui ne se font pas vacciner....

                                                autant laisser crever sur la route ceux qui n’avaient pas mis leurs ceintures pendant qu’on y est...

                                                autant laisser crever les fumeurs et autres alcoolique qui se présent à l’hopital...ha et pendant qu’on y est ? un diabète ? pas question de vous aider...fallait pas bouffer autant de sucre on vous a dit !

                                                Non mais je rêve...comment peut on avoir dégénéré à ce point ?


                                                • LeMerou 19 septembre 19:20

                                                  @ L’Auteur.

                                                  Etes-vous déçu de la vie ? Ou alors vous trouvez que la votre ne mérite pas d’être vécue ?

                                                  Moi je sais pas, mais si je choppe la bête, qu’elle s’empare de mes petites éponges, me procurant mille tourments, je serais content de me faire soigner, pour profiter un peu du temps qui me reste à vivre. Malgré que j’en ais largement plus fait qu’il ne me reste à faire.

                                                  Mais je n’irais pas me faire écouvillonner les naseaux tout les quatre matin, ni percer la peau, du moins tant qu’il n’existe pas un truc de valable.

                                                  Un vrai vaccin, qui immunise, comme ceux qui existent déja pour d’autres vraies maladies, pas les trucs gratos qui peuvent même vous être administré par un véto....

                                                  Mr VIAN aurait une belle chanson avec tout ça. Son titre ? Faut qu’sa pique"

                                                   smiley


                                                  • alinea alinea 19 septembre 22:43

                                                    @LeMerou
                                                    L’écouvillon, à propos, on pourrait prendre des pancartes en manifs pour dire que chez les inférieurs de quasi tous les autres pays du monde, on prend la gnaque au niveau des narines,en bas du nez quoi, et chez les Juifs au fond de la gorge, les cons !
                                                    C’est dingue ça !


                                                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 septembre 08:17

                                                    @alinea
                                                     
                                                     l’endroit de prélèvement c’est une chose.
                                                     
                                                    Ce que contient déjà le coton-tige (graphène) en est une autre.
                                                     
                                                    Ces tests qui nous ont déjà coûté des milliards sont une arnaque qui relève du grand banditisme.


                                                  • Frederic Stephan 21 septembre 13:11

                                                    @LeMerou
                                                    Pour moi, quand on a des convictions, on doit être prêt à aller jusqu’au bout pour les défendre. Donc si on décide de ne pas se faire vacciner on doit en accepter les conséquences. Par ma lettre je veux choquer. Certains utilisent la grève de la faim, j’ai choisi la grève des soins. De toute façon, vu comment le gouvernement soigne les malades du covid, il vaut mieux que je me débrouille tout seul.

                                                    Sinon dans un autre contexte, a-t-on demandé aux résistants de la 2eme guerre mondiale s’ils étaient déçus de la vie ? Ils auraient pu dire, « oula, la résistance c’est dangereux, je peux en mourir, mieux vaut que j’obéisse aux allemands car finalement ils ne sont pas si méchants que cela ». Chacun son choix.


                                                  • Pierre 19 septembre 21:14

                                                    Première fois que je suis d’accord avec un anti-tout ! Je suis fatigué de payer des impôts pour soigner, transporter en avion, etc...des zozos récalcitrants.


                                                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 septembre 08:23

                                                      @Pierre
                                                       
                                                      Attention, la provocation n’est pas à la portée du premier imbécile venu. Vu l’outrance de vos propos on ne sait pas pour quel camp vous œuvrez, vous en devenez insignifiant.


                                                    • Pierre 20 septembre 14:17

                                                      @Francis, agnotologue
                                                      Prenez un peu de magnésium pour comprendre ce que vous lisez et soigner votre zozoterie.


                                                    • Legestr glaz Legestr glaz 20 septembre 16:03

                                                      @Pierre

                                                      Seulement Pierre, les gens pour qui vous payez, que vous appelez les « zozos » sont parfaitement bien identifiés ! 

                                                      C’est toujours la même catégorie de personnes qui se fait transporter dans « nozopitaux » ! C’est toujours pour ces même personnes que vous payez ! Et vous ne les avez pas encore reconnues ces personnes ? Ce ne sont pas nécessairement des « récalcitrants » ! Ce sont des personnes qui présentent certaines « pathologies », pratiquement toujours les mêmes ! Ce sont ces pathologies, dont elles sont porteuses, qui les amènent à l’hôpital en compagnie d’un virus. Et pourquoi Pierre ? Parce que leur système immunitaire est « diminué »’ ! 

                                                      Vous arriveriez à comprendre ça ? Aucun rapport entre « l’injection quasi obligatoire » et le profil des personnes qui décèdent dans les hôpitaux des surinfections bactériennes faisant suite aux attaques virales ! Aucun rapport vraiment ! 

                                                      Et, si vous voulez, je peux vous donner des explications sur le « profil » des personnes qui décèdent des surinfections bactériennes « post-virales. 

                                                      Comprenez, d’abord, qu’un mort sur deux du SARS-COV2 était »obèse«  ! Vous »visualisez« ou pas ?

                                                       » La Fédération mondiale de l’obésité a rendu son rapport sur les causes de la mortalité liées au coronavirus. Une longue enquête de fond, pour laquelle ils ont passé au crible les données de 160 pays, fournies notamment par l’Université Johns-Hopkins (JHU) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Bilan : l’obésité est un facteur important de la mortalité. 

                                                      Dans une étude réalisée sur 124 patients admis en réanimation au sein du CHU de Lille, les chercheurs estiment que « la gravité de la maladie augmente avec l’IMC » : plus les patients sont obèses, plus ils développent une forme grave du Covid-19.« 

                                                      Et ceci vous arriveriez aussi à le comprendre ? :

                                                       »L’obésité est la deuxième cause d’hospitalisation et de risque élevé de décès pour les personnes infectées par le Covid-19, derrière la moyenne d’âge« , indiqué le président de cette fédération, John Wilding. Le rapport explique notamment que,  »si leurs politiques sanitaires publiques luttaient contre le surpoids, cela aurait entraîné beaucoup moins de pression sur les services de santé« , car il y aurait eu  »des centaines de milliers de morts en moins« . » 

                                                      Alors, Pierre, revenez sur terre et « comprenez » pour qui vous « payez » et pourquoi ! 

                                                      https://www.lci.fr/sante/coronavirus-et-obesite-pourquoi-le-coronavirus-s-attaque-t-il-aux-personnes-en-surpoids-2151331.html



                                                    • Pierre 21 septembre 14:56

                                                      @Legestr glaz
                                                      Je sais bien que la covid apprécie les gros comme la posture anti-vax adore les gros c..s.


                                                    • troletbuse troletbuse 21 septembre 15:03

                                                      @Pierre
                                                      Comme le gros con Emmanuel Lechypre


                                                    • Legestr glaz Legestr glaz 21 septembre 15:16

                                                      @Pierre

                                                      Je n’insulte personne et je ne stigmatise ni les gros, ni les personnes en surpoids, ni les obèses. Celles ci sont libres d’opter le style de vie qui leur convient. Elles savent les risques pour leur santé qu’elles prennent. Enfin, une partie d’entre elles. 
                                                      Seulement voilà, en toute logique, il devrait, au moins, leur être communiqué que leur système immunitaire est terriblement affaibli par leurs habitudes alimentaires délétères. 

                                                      Il est parfaitement documenté que les services de réanimation étaient « surchargés » par les personnes obèses, les diabétiques, les hypertendus, les insuffisants rénaux, les malades des coronaires, les cancéreux. Bref, rien que des personnes au système immunitaire vraiment diminué. 

                                                      Alors question Pierre : comment pourrait-on s’y prendre pour avoir une moindre fréquentation des services de réanimation en situation d’attaque virale ? Il suffit de se pencher « préventivement » sur la « santé » des personnes à risque. Au lieu de cela, il a été « décidé » en haut lieu d’injecter toute la population pour « protéger les autres ».

                                                      Les preuves ne manquent plus pour affirmer, haut et fort, que les personnes au système immunitaire « cohérent », n’ont absolument rien à craindre des attaques des virus respiratoires aérosols ! Absolument rien ! Toutes les mesures politiques prises, cette hystérie d’injections, ne sont pas justifiées. 

                                                      Si l’on veut sauver des vies, ce n’est pas en « injectant » toute une population que cela résoudra le problème. Pourquoi ? Parce que les virus existaient sur la planète avant l’apparition de l’Homme et seront encore présents après sa disparition. L’être humain vit avec des milliards de virus dans son environnement. De temps à autre l’un de ceux ci est plus létal que d’autres, et toujours, toujours, toujours, chez les personnes au système immunitaire défaillant ! 

                                                      Et puisqu’il est impossible d’éradiquer la présence des virus dans l’environnement humain, la meilleure chose à faire, pour « sauver des vies », pour « aider son prochain », c’est de prendre soin du système immunitaire de chacun. Mais de ceci, il n’est jamais question ! N’est-ce pas Pierre ? 


                                                    • troletbuse troletbuse 24 septembre 21:34

                                                      @Pierre
                                                      Et moi je refuse de payer 40 milliards d’euros pour tous les mouille-culs qui ont couru se faire piquouser et tout cela pour rien sauf engraisser les labos. Faut être vraiment con pour ne pas voir ca.


                                                    • Montagnais Montagnais 19 septembre 21:32

                                                      Sur 20 décès COVID, 19 sont des malades chroniques au Royaume-Uni (c’est publié par l’autorité)

                                                      ..

                                                      Et dans vot pays ? ( l’autorité ne publie pas des vérités comme cela)


                                                      • Frederic Stephan 21 septembre 13:14

                                                        @Montagnais
                                                        C’est bien le problème de la France. Depuis le début tout est caché. On comprend pourquoi désormais.


                                                      • Montagnais Montagnais 19 septembre 21:32

                                                        Excellent l’Auteur


                                                        • Frederic Stephan 21 septembre 13:14

                                                          @Montagnais
                                                          Merci


                                                        • troletbuse troletbuse 19 septembre 22:48

                                                          Superble cet article.

                                                          Merci a l’auteur.


                                                          • Frederic Stephan 21 septembre 13:14

                                                            @troletbuse
                                                            Merci


                                                          • Iris Iris 19 septembre 23:31

                                                            Pas certain que l’auteur tienne le même discours s’il se retrouve en insuffisance respiratoire sévère. 


                                                            • chantecler chantecler 20 septembre 07:01

                                                              @Iris
                                                              Si c’est le cas , la seule chose urgente est d ’avoir accès à de l’oxygène .
                                                              Puis quelques médicaments de base .
                                                              Rien d’extraordinaire , mais aujourd’hui il faut passer par la médecine officielle (prescription) et c’est pas gagné .
                                                              Cela dit la mort , selon le stade de l’IR , est toujours possible .


                                                            • Iris Iris 20 septembre 14:00

                                                              @chantecler
                                                              Pour avoir de l’oxygène il faut obtenir une ordonnance donc consulter un médecin, qui vous enverra aux urgences si vous êtes en IR sévère.


                                                            • Frederic Stephan 21 septembre 13:20

                                                              @Iris
                                                              C’est mal me connaître. Je suis issus d’une famille de têtu. Mais le risque est contrôlé. Zéro test PCR depuis 18 mois donc jamais cas contact. Pas d’obésité même minime, pas de diabète, pas d’hypertension... Je prends chaque année le nécessaire pour passer l’hiver sans infection respiratoire. Et au niveau physique, 5 51 ans cet été j’ai été capable de nager 1000m tous les jours de mes trois semaines de vacances et 3 fois par semaines les semaines de travail. Et en cas de positivité, je sais où aller pour recevoir un traitement.


                                                            • troletbuse troletbuse 21 septembre 14:06

                                                              @Iris
                                                              se retrouve en insuffisance respiratoire sévère. 

                                                              Vu que l’o, ne soigne pas VOLONTAIREMENT afin de provoquer l’insuffisance respiratoire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité