• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Leur solution : plus de Palestiniens, plus de conflit israélo-palestinien

Leur solution : plus de Palestiniens, plus de conflit israélo-palestinien

PNG

Le Hamas est une organisation terroriste et les israéliens ont le droit de se défendre quand on leur envoie des roquettes dixit Macron et Biden. Angela Merkel assure sa « solidarité » à Israël. « L'Union européenne ne parle pas au Hamas qu’elle considère comme une organisation terroriste », analyse pour sa part Hugh Lovatt. (Le coordinateur Israël / Palestine du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord du Conseil européen des relations extérieures.)
Donc pour eux, les israéliens voudraient vivre tranquillement sur leurs terres millénaires mais les palestiniens les en empêchent.

Était-ce bien cela le projet sioniste ?

Citations.

« Parlant des transferts des populations arabes lors de la création d’un état juif, Theodor Herzl, l'architecte du sionisme, pensait que cela pourrait se faire par de l’ingénierie sociale. Dans un article du 12 juin 1885 de son journal, il a écrit que les colons sionistes devaient " pousser la population sans le sou au-delà des frontières en lui procurant du travail dans les pays de transit, tout en lui refusant tout emploi dans notre propre pays ". »
 The Complete Diaries of Theodor Herzl 
 (Les Journaux complets de Theodor Herzl) 
 Herzl Press – 1960

Histoire
What’s the Truth about … the Uganda Plan ?
(Quelle est la vérité sur… le "Plan Ouganda" ?)
 Article du Jewish Action,
 Le magazine de l’Union Orthodoxe, 
 2008.

« À partir de 1895, le protectorat britannique de l'Afrique de l'Est (appelé Kenya depuis les années 1920) était administré par le ministère britannique des Affaires étrangères, mais le développement de la région stagnait en raison du manque de colons européens. En décembre 1902, Chamberlain, alors secrétaire britannique aux colonies, visita le protectorat. Il conçut l'idée de l'offrir aux Juifs et proposa son idée à Herzl en avril, puis à nouveau en mai 1903.
Le dimanche 23 août 1903, Herzl a stupéfié les quelque 600 délégués du Sixième Congrès sioniste avec sa proposition d'installer des Juifs en Afrique de l'Est. La proposition a conduit à un débat houleux, souvent acrimonieux, entre les sionistes et les colons est-africains. Elle a également engendré de nombreux articles, éditoriaux et lettres dans la presse anglo-juive.

Il était clair que les sionistes préféraient la Palestine comme refuge pour les juifs. Chamberlain s'en est rendu compte, comme il l'a déclaré dans ses notes : " Si le Docteur Herzl était quelque peu enclin à transférer ses efforts en Afrique de l'Est, il n'y aurait aucune difficulté à trouver des terres adaptées aux colons juifs, mais je suppose que ce pays est trop éloigné de la Palestine pour avoir un intérêt pour lui".
Le "Plan Ouganda" a été officiellement rejeté au septième congrès sioniste (1905) à Bâle, et la décision a été transmise au gouvernement britannique par Greenberg le 8 août 1905. »

 

La Déclaration Balfour :

« En Palestine, nous ne proposons pas de passer par la formalité d'une consultation des souhaits des actuels habitants du pays. (...)

Le sionisme, qu'il soit juste ou pas, bon ou mauvais, est enraciné dans des traditions millénaires, dans des besoins actuels, dans des espoirs futurs, qui sont de bien plus grande importance que les désirs préjugés de 700 000 Arabes qui habitent actuellement cette terre antique. »

 Arthur Balfour, ministre des affaires étrangères britannique,
 2 novembre 1917.

 


Vingtième Congrès Sioniste, Zurich, 3-16 août 1937, déclaration de Rabbi Meir Berlin (Meir Bar-Ilan, 1880-1949) :
« Nous devrions être prêts à accepter des conditions difficiles et même la guerre si c'est ce qui est nécessaire pour hériter de l'intégralité de la Biblique Eretz Israël (La Terre d'Israël en hébreu). (...)
Nous pensons que Eretz Israël nous appartient, dans sa totalité. »
Et :
Celle de David Ben Gourion, leader sioniste, lors de ce congrès : « tout État juif proposé serait obligé de déplacer la population arabe hors de la zone, si possible de son libre arbitre, ou sinon sous la contrainte. »  Comment les Britanniques et les sionistes ont provoqué l’exode de 120 000 Juifs d’Iraq après 1948,
Écrit par Naeim Giladi. (1926 - 2010), écrivain né en Irak, dans The Link, 1998.

 

« En 1938, Ben Gourion comprenait parfaitement que la perception des conséquences du Sionisme par les Arabes avait déterminé la révolte Arabe : Nous sommes les agresseurs, et ils se défendent. Pour les Arabes, la Palestine est à eux parce qu'ils y habitent, tandis que nous voulons y venir et nous y installer, et, de leur point de vue, nous voulons les déposséder de leur pays. »
 The Case for Palestine : An International Law Perspective 
 - Duke University Press -

 
- John B. Quigley - 2005

 

« Ben Gourion comprend (...) que la défaite allemande et la découverte par l’opinion publique internationale des horreurs de la Shoah donnent au mouvement sioniste une occasion historique d’atteindre son objectif ultime : la fondation d’un Etat juif en Palestine. » Il mène alors une triple action, à la fois diplomatique (assistance de l'Union Soviétique à l'ONU), politique (unification des mouvements sionistes) et militaire (livraison de matériel militaire de Tchécoslovaquie) dont les archives présentées témoignent. »

 Journal de David Ben Gourion, 1947-1948, Les Secrets de la Création de l’État d'Israël
 Allan Kaval - Les Clés du Moyen Orient, article 13 décembre 2012.

 

« Ces Palestiniens qu’on expulse, on fait en même temps main basse sur leurs biens. (...) La loi de décembre 1948 sur les " propriétés abandonnées ", destinée à rendre possible la saisie des biens de toute personne " absente ", en légalise la confiscation. » 
 Comment Israël expulsa les Palestiniens (1947 - 1949), 
 Alternatives International - 2007 - Edition de l'Atelier,
 Dominique Vidal journaliste, diplômé de philosophie et d'histoire ; 
 Sébastien Boussois, docteur en sciences politiques.

 

« Benny Morris, (historien Israélien, professeur d’histoire de l’université de Bersheva) donnait le 9 janvier 2004, cette interview recueillie par Ari Shavit journaliste au quotidien Haaretz :
"Ben Gourion avait raison (…) Sans le déracinement des Palestiniens, un État juif ne serait pas né ici. (...)
Je pense qu’il a commis une grave erreur historique en 1948 (…). Puisqu’il avait commencé à les expulser, il aurait peut-être dû finir le travail. (…) S’il avait expulsé tout le monde (…), il aurait assuré la stabilité de l’État d’Israël pour des générations. (…)
Si l’histoire se termine mal pour les Juifs, ce sera parce que Ben Gourion n’a pas fait un transfert complet en 1948. (…)
Si vous me demandez si je soutiens le transfert et l’expulsion des Arabes de la Cisjordanie, de Gaza et peut-être même de Galilée et du Triangle, je dis : pas en ce moment. (…)
Dans des circonstances apocalyptiques, qui pourraient se présenter dans cinq ou dix ans, je pourrais accepter des causes d’expulsion. Elles seraient même indispensables". »
Article dans Confluences Méditerranée, 2005.
Sébastien Boussois, docteur en sciences politiques.

 

« Dès cette époque (1946), la question du futur des terres arabes est brouillée par la décision des Juifs d'établir un Etat national en Palestine, par la force. (...)
En 1949, le gouvernement israélien déplace son siège à Jérusalem, capitale du nouvel Etat Juif. La moitié de la ville est aux mains des troupes jordaniennes, mais c'est là un moindre problème. Grâce au soutien des Américains et des Soviétiques et de l'argent privé, les Juifs sont parvenus à établir un Etat-nation dont rien ne pouvait laisser présager l'apparition vingt-cinq ans auparavant. (...)
En 1948-1949, les actions des sionistes extrémistes et des soldats israéliens provoquent l'exode de nombreux Arabes. Ils sont bientôt 750 000 réfugiés dans des camps en Jordanie et en Egypte, problème social et économique, fardeau pesant sur la conscience du monde et potentielle arme militaire et diplomatique pour les nationalistes arabes. »
 HISTOIRE DU MONDE
 J.M. Roberts ; O.A. Westad.
 Editions Perrin, 2013.

 

« Pour ce qui est de l'Etat Palestinien, le Parti de Netanyahu et le Gouvernement disent à présent explicitement ce qui était depuis longtemps implicite : ils rejettent l'idée que les Palestiniens puissent avoir un Etat à eux, et appliquent l'extension du Droit Israélien sur la Cisjordanie. » 
 Article : There is no Status Quo, Only Greater Israël, 
 Edo Konrad, 
 972 Magazine, 
 03 janvier 2018.

 

« Netanyahu a déclaré samedi soir vouloir annexer des implantations israéliennes en Cisjordanie en cas de réélection. "J’appliquerai la souveraineté (israélienne) sans faire de distinction entre les (plus grands) blocs d’implantations et les implantations isolées", a-t-il affirmé sur la Douzième chaîne de télévision israélienne. » 
 AFP et Times of Israel Staff
 
7 avril 2019, 19:34

 

Après avoir lu l’intéressante chronique sur Agoravox « 73 ans de deuil de sang et de larmes : Qui se souvient de la Nakba ? », j’ai déposé la réaction suivante qui sera ma conclusion :
« Les morts innocents depuis 73 ans des deux côtés mais quand même plus du côté palestinien vu le déséquilibre des armes et troupes engagées devraient faire hurler tous les responsables politiques, associations humanitaires et donneurs de leçons, philosophes et artistes, habituellement si prompts à se manifester dans les médias.
Modestement et sans parti pris.
Quand je vois l’enfermement de la bande de Gaza, je pense au ghetto de Varsovie.
Quand je vois les expulsions des palestiniens de leur logement pour y introduire des israéliens, je pense aux rafles nazies à la suite desquelles de bons patriotes partout en Europe occupée spoliaient ces innocents juifs déportés quand d’autres s’installaient dans leur appartement " libérés ".
Même sentiment pour la colonisation envahissante de la Cisjordanie.
Quand je pense à ces juifs, victimes des nazis, je ne comprends pas que les responsables israéliens d’aujourd’hui puissent agir ainsi et que beaucoup d’autres dans le monde ne trouvent rien à redire. »


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • Trelawney Trelawney 18 mai 12:25

    Lorsque Israël a officiellement était crée en 1974, les pays arabes voisins (Egypte Transjordanie et Syrie) sont entrés en guerre pour éliminer ce pays. Les israéliens ont vite pris le dessus et Gaza a été cédé à l’Egypte et la Cisjordanie à la Transjordanie pour former la Jordanie. A ce moment aucun des pays belligérants ne parlaient de la Palestine qui n’existait plus (a-t-elle un jour existé).

    Lorsqu’en 67 Israël a déclaré la guerre à l’Egypte, la Syrie et la Jordanie (armées par l’URSS) ils ont récupéré le Sinai, le Golan, la Cisjordanie, ainsi que la partie est de Jérusalem. Et la guerre de 1973 n’a fait que renforcer les positions israélienne sur les « territoires palestiniens », la contre partie était l’abandon du Golan et du Sinaï au profit de la Syrie et l’Egypte.

    Il faut aussi intégrer ces faits dans votre article.


    • Alain Alain Alain Alain 18 mai 18:43

      @Trelawney

      Je n’ai rien à intégrer de plus dans mon article dont l’objectif est de rappeler un fait que beaucoup préfère ignorer : depuis 1885 les hébreux sionistes veulent s’installer en Palestine et en chasser les autochtones sans en avoir aucun droit.
      C’est à vous d’intégrer cette donnée essentielle du problème dans votre réflexion en toute honnêteté.
      Je comprends qu’il est alors difficile de continuer à prétendre que les palestiniens ne sont pas les premières et principales victimes.
      Sans cette volonté des sionistes, ils vivraient en paix dans leur pays, mal peut-être mais libres.
      C’est incontestable.
      Prétendre le contraire c’est le dénier, en toute mauvaise foi.


    • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 19 mai 10:07

      @Alain Alain
      C’est vrai qu’en 1885 l’empire ottoman était le rêve dans les délires de l’auteur et le refus de contextualiser est assez minable.

      Les Ottomans étaient des racistes qui pratiquaient la discrimination des minorités à cette période.

      Les juifs, catholiques, orthodoxes, étaient persécutés et taxés s’ils voulaient vivre.

      Les juifs de Palestine comme les grecs ou les arméniens vivaient en colonisés et souhaitaient leur émancipation.

      Les Grecs ont pris leur indépendance de l’empire Ottoman. Comme les sionistes l’ont rechercher. L’auteur leur reproche ?

      Les Juifs d’Israël ont souhaité la même chose que les Grecs, et s’ils n’avaient pas créé un mouvement sioniste, ils auraient terminés comme les Arméniens. Génocidés !.

      Il ne faut pas oublier que l’Islam est une religion tribaliste. Elle persécute tous ceux qui n’en font pas partie. Ils subissent discriminations, persécutions, impôts et spoliations.

      Quand aux « Palestiniens », on leur a proposé plusieurs fois un pays, mais ils ont refusé de négocier. 
      Trump a même proposé de les enrichir de 50 milliard pour repartir à zéro pour une vie meilleure.
      Les aides pour le covid, ont terminées par l’achat de roquettes sur Israel.

      Sur 2000 roquettes envoyées, 500 sont retombées sur Gaza.
      Dans les faits, les Gazaouis ont tués plus de palestiniens que les Israéliens car les Israéliens font des demandes d’évacuation avant de détruire les points de départ des roquettes.


    • Trelawney Trelawney 19 mai 11:20

      @Alain Alain
      ils vivraient en paix dans leur pays, mal peut-être mais libres.
      Ce n’était pas leur pays. A la chute de l’Empire automan, la Grande Bretagne et la France ont partagé cette région pour la donner à plusieurs familles régnantes. Les Hachemite en Jordanie avec la famille Hussein, les Saoud en Arabie et la création de l’Irak pour ne pas trop donner de pouvoir aux Hussein. Le Liban et la Syrie pour la France avec la création d’un parti Bass laïc pour la Syrie.
      Les anglais ont promis Israël aux juifs qui étaient persécutés dans les pays voisins (Irak, Jordanie, Egypte etc). Rien pour les palestiniens qui devaient, inversement aux juifs, rejoindre les pays arabes limitrophes.
      Le pogrom nazi a changé les cartes et les juifs ont considéré Israël comme un endroit où ils seraient enfin protégés. Une émigration juives non contrôlé (de tous les pays arabes, mais aussi d’Europe centrale) a foutu le bordel dans la zone. Les pays arabes se sont servi des autochtones palestiniens comme excuse pour leur déclarer la guerre.
      Les différentes victoires israéliennes (aucune victoire arabe) les ont placé en position de force pour négocier au détriment de l’Egypte, La Jordanie et la Syrie.
      La situation d’après 1967 était intéressantes : Gaza et le Sinaï à l’Egypte, la Cisjordanie à la Jordanie et le Golan aux syriens. Mais septembre noir a rabattu les cortes, poussant l’OLP vers le Liban


    • njama njama 18 mai 12:26

      Leur solution : plus de Palestiniens, plus de conflit israélo-palestinien

      Le Liban a reçu des pressions politiques indécentes pour nationaliser les réfugiés palestiniens sur son territoire, façon de les faire disparaître, de liquider la cause palestinienne, c’est évidemment une clause non négociable.


      • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 19 mai 10:11

        @njama
        Les pays arabes ont signé une charte pour refuser les réfugiés Palestiniens.
        La pression, elle est là.
        Intégrer des refugiés est plus intelligeant et humaniste que de les refuser même s’ils crèvent comme les pays arabes.


      • njama njama 19 mai 10:31

        @Spartacus Lequidam
        Les pays arabes... lesquels ?
        une charte, vos sources ?

        A part Israël qui interdit leur interdit le droit au retour (toujours moralement d’actualités), je ne vois pas...


      • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 20 mai 10:33

        @njama

        1959, la Ligue Arabe impose le décret 1547 interdisant aux Palestiniens de devenir citoyens d’un pays arabe.

        De ce fait les Palestiniens refugiés sont placés en camps de concentration comme en Syrie et Jordanie.
        Ils sont considérés comme « étrangers » et n’ont pas le droit d’avoir le droit d’une nationalité de leur pays d’accueil ni même de travail.
        Ils n’ont pas le droit de posséder une propriété dans certain pays qui ont respecté scrupuleusement la résolution 1547.

        Les Palestiniens n’ont pas le droit de voyager librement dans le monde arabe.
        Ils n’ont pas le droit de devenir habitants officiels de leurs pays, n’auront jamais le droit de vote, ni nationalité ni éligibilité.

        Une discrimination collégiale que les pro-Palestiniens laissent sous silence.


      • njama njama 20 mai 16:21

        @Spartacus Lequidam
        En Syrie les Palestiniens conservent leur nationalité et ont en même temps des papiers d’identité syriens, ils ont les mêmes droits que les Syriens. Au Liban idem, en Jordanie je ne sais pas.

        Réfugiés syriens : Aoun rejette le communiqué de l’ONU et de l’UE, son contenu met le Liban en péril  27 avril 2018

        Le président de l’État libanais, le général Michel Aoun, a rejeté ce jeudi, le contenu du document conjoint issu, mercredi, par les Nations Unies et l’Union européenne lors de la Conférence de Bruxelles consacrée au soutien du Liban.

        « Le contenu de ce document s’oppose à la Constitution libanaise et à mon serment et mettra également le Liban en péril, son objectif étant une naturalisation cachée des réfugiés syriens au Liban », a annoncé M. Aoun selon un communiqué publié par le bureau de presse de la présidence.

        «  J’annonce mon refus total à la déclaration conjointe des Nations Unies et de l’Union européenne à propos du retour volontaire, du retour temporaire, de la volonté de rester et de l’intégration sur le marché du travail et d’autres expressions qui s’opposent au principe de la souveraineté et aux lois libanaises », a ajouté le Chef de l’Etat.
        ... «  Le fait de relier entre le retour des réfugiés et la mise en place d’une solution politique en Syrie ou la reconstruction de ce pays est inadmissible », a clamé le président.
        https://french.almanar.com.lb/870593


      • njama njama 20 mai 16:23

        Aoun : L’entité sioniste cherche à liquider la présence chrétienne

        26 février 2018
        [...] Le président Aoun a jugé que « la décision israélienne vise, de manière systématique, ce qui reste de la présence chrétienne en Palestine occupée. Israël mène un nettoyage ethnique et religieux intentionnel contre toute religion autre que le judaïsme ».

        Et de poursuivre : »Israël cherche à réaliser son projet fondé sur le racisme sous toutes ses formes ».

        Il a appelé à « un soulèvement mondial émanant d’une conscience mondiale qui puisse toucher les peuples qui aspirent à la justice, le bien, la paix, l’altruisme, le respect de la liberté et des croyances. Ainsi, les gouvernements arabes et internationaux pourront mettre un terme aux plans israéliens qui visent à annuler l’Autre et aussi pour l’intérêt de l’humanité toute entière ».

        https://french.almanar.com.lb/793278


      • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 21 mai 10:05

        @njama
        Non !
        En Syrie comme ailleurs dans les pays arabes, les refugiés Palestiniens sont dans des camps.
        Il n’ont pas le droit d’accès a la propriété. Il n’ont pas le droit a la nationalité. La carte d’identité est différencié des Syriens.

        Evidemment qu’ils « conservent leur nationalité », puisqu’ils sont discriminés et n’ont pas le droit à l’intégration et la nationalité.

        Quand a la déclaration du Liban, c’est hors sujet elle concerne les refugiés Syriens, pas Palestiniens. 


      • robert robert 18 mai 12:26

        honte aux dirigeants des pays musulmans qui font carpette devant israël et sacrifient leurs frères palestiniens et n’en retirent aucun profits

        soulignons le courage de l’Iran critiqué par la communauté internationale, seul contre tous !

        le Coran enjoint aux musulmans de faire la guerre à ceux qui t’expulsent, et le Prophète a dit le musulman est ton frère !

        honte à la Oumma


        • Aristide Aristide 19 mai 10:51

          @OMAR

          Mon commentaire vient d’être censuré pour la seconde fois, alors qu’un commentaire ignoble, touchant à la foie de pratiquants, a pris sa place.

          Vous vous plaignez, peut-être à juste titre de votre message ait été censuré. Je ne l’ai pas vu. Mais tout de même réclamer la censure d’un message au pretexte qu’il « touche à la foi des pratiquants » me semble assez discutable.

          Le délit de blasphème n’existe pas dans notre droit.


        • Amanite phalloïde 18 mai 12:27

          « Le Hamas est une organisation terroriste et les israéliens ont le droit de se défendre quand on leur envoie des roquettes dixit Macron et Biden. »
          ----------------------------
          Joe Biden et son administration ont agréablement surpris les israéliens. A Jérusalem, on affirme avoir trouvé une oreille attentive auprès de l’équipe présidentielle et du président Biden lui même… à condition que la situation ne s’éternise pas trop longtemps.

          Israel doit finir le job sans tarder.



          • Shawford, Fufutologue Shawford, Fufutologue 18 mai 12:30

            @Amanite phalloïde

            Ben voyons, Tsahal va accélérer le « travail », par contre bien évidemment ils vont prendre tout le temps nécessaire pour s’assurer de ne viser aucun enfant ! smiley


          • Ben Schott 18 mai 12:37

            @Shawford, Fufutologue
             
            C’est pas ce qui est prévu...  smiley
             


          • Shawford, Fufutologue Shawford, Fufutologue 18 mai 12:41

            @Ben Schott

            Oui ! smiley Partant c’est comme qu’il faut comprendre l’empressement de Massada : en fait c’est une note de service à son supérieur par Agoravox interposé pour lui dire que plus ça dure, plus c’est difficile défendre l’abjection !

            Pense-y ! ^^


          • chantecler chantecler 18 mai 13:05

            @Amanite phalloïde
            Ben ça tombe bien :
            Dès le départ vos potes ont explosé les structures d’information : un immeuble tout de même !
            Conception américaine quand ils se sont attaqués à l’Irak : empêcher toute information de terrain d’arriver : les dégâts nous les avons appris des années après : et c’est pas joli joli : un massacre !


          • Copain 19 mai 06:48

            @Amanite phalloïde
            https://www.youtube.com/watch?v=zwNtZNyixzI

            Vive la Résistance. 


          • Amanite phalloïde 18 mai 13:05

            Premier bilan (provisoire)
              

            La destruction des fabriques d’armes du Hamas, c’est fait. Les locaux, les machines et les stocks de matières premières ont été pulvérisés. Ceux qui se trouvaient en surface comme ceux qui étaient dans ce que l’on appelle désormais le Métro de Gaza.
              
            Il s’agit d’un réseau de tunnels comprenant des ateliers de production, des centres de développement, des postes de commandement et des dépôts de roquettes.
              
            Tous les membres du bureau de recherche qui se situait dans le Métro ont été tués par un missile de précision. Cela prendra des années au Hamas pour reconstituer ces deux entités : la conception et la fabrication d’armes.
              
            Les soldats de Kokhavi ont déjà annihilé 1 100 rampes de lancement de roquettes. La vaste majorité d’entre elles souterraines.
            Actuellement, des dizaines de miliciens islamiques sont bloqués dans ces boyaux et ils étouffent lentement.
              



              



            • Copain 19 mai 06:42

              @Amanite phalloïde
              Qu’attend il pour lancer une opération terrestre ? si ils ont annihilé toute la Résistance inter-continental-palestinienne. Maintenant de mon point de vue personnelle, la Palestine aux palestiniens, Haziz en Algérie et la France aux français et tous les juifs sur la lune, et on aura la paix


            • Copain 19 mai 06:51

              @Copain
              https://www.youtube.com/watch?v=zwNtZNyixzI
              Vive la Résistance et oui ! il y a des morts, effectivement 
              La vie des hommes non soumis 


            • Amanite phalloïde 18 mai 13:06

              Premier bilan (suite)
               

              On estime la longueur du métro de Gaza à 150km. Pour un territoire de 45km sur 10 en moyenne, c’est monumental. Les couloirs et les carrefours les plus stratégiques ont été dédoublés, voire triplés. Toutes les zones sont accessibles au moins par deux itinéraires distincts.
                
              Une grande partie de ce labyrinthe est oblitérée. Pas détruit sur toute sa longueur, mais les nœuds d’accès et les extrémités des tronçons de la moitié du Métro ont été effondrés.
              Le reste est en cours de « traitement », et constitue désormais l’effort principal de l’Armée israélienne.
                
              En surface, le Hamas n’existe plus. Toutes ses infrastructures, à peu de choses près, ont été détruites par les Israéliens. Les autres le seront à brève échéance.

              • chantecler chantecler 18 mai 13:33

                @Amanite phalloïde
                Champagne pour Amada .


              • chantecler chantecler 18 mai 13:40

                @chantecler
                ou Adama : c’est kif kif .


              • chantecler chantecler 18 mai 15:09

                @chantecler
                Ah ça me revient : Massada comme la citadelle !


              • @chantecler

                T’en as mis du temps smiley

                Note que dans ce cas ça s’est très mal terminé pour les juifs.


              • cyrus cyrus 18 mai 15:37

                @Amanite phalloïde

                Massada tu peut sortir les main levé ,
                et sans armes tout le monde t’ as reconnus ...

                 smiley


              • @cyrus

                Pourquoi aurait-il changé de pseudo ? Ca ne lui ressemble pas trop.


              • chantecler chantecler 18 mai 15:53

                @Philippe Huysmans, Complotologue
                Avec une crevure comme B. Nétanayu ça peut difficilement se terminer autrement .
                Le feu couve et lui se ballade au milieu des barils de poudre avec ses obus et ses bombes .


              • njama njama 18 mai 18:26

                @Philippe Huysmans, Complotologue

                Je suis d’accord, Massada changeait d’avatar régulièrement, comme arthes smiley (bisou jolie salardaise) mais pas de pseudo. Et comme je ne l’ai jamais insulté, contrairement à bien d’autres, que j’ai connu un peu Israël dans ma jeunesse, il y a toujours eu une forme de respect entre nous, bien que nos opinions divergeaient énormément parfois, comme quoi le respect ça paie, et paix... pour ne jamais rompre le lien, fût-il ténu.
                Ne jamais oublier de voir l’autre dans son humanité, même s’il est un ennemi... un ennemi qui n’est jamais qu’un adversaire momentané.
                Profite, la vidéo n’a pas encore été virée du web... parce que par les temps qui courent c’est le grand nettoyage, Michel Sabbah n’était pas en... odeur de sainteté au Vatican, il dérangeait le Landerneau

                "aimer leurs ennemis...veut simplement dire, qu’au delà de l’inimitié qui sépare, ne JAMAIS perdre de vue qu’ils sont humains, créatures de Dieu, comme nous le sommes ..."

                Michel Sabbah, Palestinien, ex patriarche latin de Jérusalem, explique cela très bien de 4’20 à 5’48

                MONSEIGNEUR MICHEL SABBAH SUR ISRAEL

                http://www.dailymotion.com/video/x86r0c_monseigneur-michel-sabbah-sur-israe_news


              • Amanite phalloïde 18 mai 13:17
                Il est primordial de comprendre que suite à l’agression du Hamas, l’objectif qui a été fixé à Tsahal par le gouvernement israélien consiste à éliminer la menace des roquettes le plus longtemps possible. En frappant très fort ses infrastructures et ses dirigeants.
                  
                Le but n’est pas de chasser le Hamas du pouvoir ni de réoccuper Gaza. 
                 
                En réoccupant Gaza Israel deviendrait responsables d’1.6 millions de personnes. De les nourrir, de maintenir l’ordre, de leur prodiguer les services de santé et d’assurer leur sécurité. Ce qui n’empêcherait certainement pas des Gazaouis de dresser des guet-apens contre les militaires et les civils israéliens.
                  
                Tsahal a terminé aujourd’hui d’anéantir la force navale du Hamas. Il a détruit toutes ses embarcations (22) et ses armes. Plus ses dix bases et ses cinq entrepôts. Et le Khe’l ha-Yam, la Marine israélienne, a anéanti un commando qui tentait de lancer des mini-sous-marins téléguidés contenant 50kg d’explosifs chacun en direction de la plateforme pétrolière maritime de Tamar.



                • chantecler chantecler 18 mai 13:22

                  @Amanite phalloïde
                  « suite à l’agression du Hamas »...
                  bla bla :
                  Il n’y a plus que le Hamas pour s’opposer aux agressions de tes potes : les autres ont été éliminés d’une façon directe ou indirecte ....


                • sirocco sirocco 18 mai 15:13

                  « Quand je vois l’enfermement de la bande de Gaza, je pense au ghetto de Varsovie. »

                  À cette différence près que les Allemands n’ont pas bombardé au canon le ghetto de Varsovie, prison à ciel ouvert comme Gaza.

                  Plus monstrueux que les nazis, les Israéliens...


                  • adeline 18 mai 16:20

                    @sirocco
                    si, ils ont bombardé avec des tirs de chars


                  • Jonas 18 mai 17:19

                    Comment résoudre le problème palestinien créé de toutes pièces par les pays arabo-musulmans , afin de s’en servir comme outil de diversion sur leur incapacité de diriger , de gérer un pays pour le bien de leurs citoyens. Il faut que la Cisjordanie , qui n’est pas viable , crée une fédération ou confédération avec la Jordanie où les palestiniens représentent plus de 70% de la population.En plus ce sont des frères de même religion, mêmes moeurs, même valeurs ,mêmes coutumes et même niveau du savoir et de connaissances. 

                    La jordanie ex nehilo.

                     Suite à la défaite et a leur expulsion de l’Arabie saoudite les Hachimites furent consolés par leurs alliés britanniques en leur offrant sur un plateau 74% de la la province de Palestine ce pays fut nommé le Royaume de Transjordanie. 

                    La « storytelling » palestinienne 

                    Un témoin oculaire arabe , le libanais , Gerard Khoury ,assistait en novembre 1947 a l’Assemblée générale de l’ONU et reconnait avec courage le décalage culturel , la disparité entre l’approche des délégations Arabes et celle plus pragmatique et plus scientifique des représentants de l’Agence juive. «  Un sentiment de grande tristesse a envahi les jeunes et quelques moins jeunes que moi, qui tout en défendent le point de vue arabe, aux côtés d’une vague délégation palestinienne dans le cadre des délégations arabes, s’apercevaient que nous nous parlions pas le même langage. » Jean Lacouture-Ghassam Tuéni et Gérard D. Khoury Un siècle pour rien — Albin Michel 2002 ,pp 89. 

                    Comme vous avez pu le lire , les palestiniens faisaient a peine partie « d’une vague délégation », donc pas d’un pays . Alors que les autres délégations représentaient bien leur pays. 


                     


                    • Alain Alain Alain Alain 18 mai 18:56

                      @Jonas

                       « Comment résoudre le problème palestinien créé de toutes pièces par les pays arabo-musulmans »

                      Si vous avez lu ma chronique, je ne comprends pas comment vous pouvez sous-entendre cela : la volonté des sionistes de spolier les habitants de Palestine ayant été clairement affirmée depuis 1885 au moins.


                    • njama njama 18 mai 21:52

                      @Alain Alain

                      L’idée du sionisme, terme qui n’existait pas à l’époque remontre à 1840, c’est une idée anglaise, pas juive. Peu de gens le savent... je n’ai pas trouvé tout de suite, mais ensuite la logique m’ a paru si évidente !

                      « A land without a people for a people without a land » ... "and the Jews ...will probably return in yet greater numbers, and become once more the husbandmen of Judaea and Galilee." 

                      L’auteur en est Anthony Ashley Cooper, 7th Earl of Shaftesbury, un Lord, le comte de Shaftesbury.

                      Je vous mets quelques liens, pour éviter de me répéter sur ce site
                      https://www.agoravox.fr/commentaire5434361

                      https://www.agoravox.fr/commentaire4974550
                       
                      https://www.agoravox.fr/commentaire5303699

                      et donc oubliez les jérémiades de Théodore Herzl, Congrès de Bâle et autres simagrées, Dreyfus...


                    • Alain Alain Alain Alain 19 mai 00:52

                      @njama

                      "L’idée du sionisme, terme qui n’existait pas à l’époque remontre à 1840, c’est une idée anglaise, pas juive. Peu de gens le savent... je n’ai pas trouvé tout de suite, mais ensuite la logique m’ a paru si évidente !"

                      Ce dont vous parlez n’a rien à voir avec la volonté des hébreux de fonder un état juif en Palestine. Il me semble vaguement qu’en Grande Bretagne comme aux États-Unis il y avait une idée de provoquer leur conversion au christianisme. La volonté des hébreux de retourner en Palestine a toujours existé depuis l’origine des temps historiques.

                      Je n’ai pas le temps de rechercher dans mes notes aussi je vous renvoie à Wikipédia :
                      « Au milieu des années 1890, une idéologie sioniste existe déjà. Le terme sionisme lui-même a été créé par Nathan Birnbaum en 1886.
                      En 1897, Herzl convoque à Bâle (en Suisse) le premier congrès sioniste mondial. » 

                      Ensuite les britanniques sont intervenus de la manière suivante :
                      « En décembre 1902, Chamberlain, alors secrétaire britannique aux colonies, visita le protectorat. Il conçut l’idée de l’offrir aux Juifs et proposa son idée à Herzl en avril, puis à nouveau en mai 1903. »

                      En tout cas ça ne change rien au manque d’objectivité de certains dans la manière de traiter le problème actuel.


                    • Jonas 19 mai 07:30

                      @Alain Alain
                      D’abord , si vous laissez de côté l’idéologie et de vous contenter de faire de l’histoire. Référence et déférence a l’histoire et non aux élucubrations. 

                      La Palestine n’a jamais été un Etat souverain , jouissant de la compétence des compétences. Vous serez incapable de me citer l’année où celui-ci a existé , en tant qu’ Etat souverain avec ses attributs , frontières , monnaie , noms des personnes qui l’ont dirigé ? Combien de temps ? Où était l’Etat Palestinien lors du partage par l’Assemblée générale de l’ONU en 1947 ? Par qui avait-il était représenté ?  

                      en 1885 , s’était encore l’empire Ottoman , qui colonisé le monde arabe ( excepté le Maroc) et la Palestine était une simple province de cet empire et rien d’autre.

                      Et lors de la dislocation de l’empire Ottoman à la suite de la Grande Guerre ce sont la France et les Britanniques qui se sont partagés une partie de son Empire. 
                      Ce sont les britanniques , qui ont créé de toutes pièces sur la province de Palestine le Royaume de Transjordanie , devenu Jordanie en 1950. Cette création artificielle a été le lot de consolation pour les Hachémites , défaits et chassés par les Wahhabites des lieux Saints La Mecque et Médine. 

                      Comment auraient-ils pu le faire si la Palestine existait comme Etat souverain ? Pourquoi les Palestiniens n’ont-ils pas protesté contre la création de la Transjordanie sur leur Etat souverain ? 

                      Un autre témoignage , qui démontre que la Palestine n’a jamais  existé comme Etat souverain. << Il est de notoriété publique que la Palestine n’est rien d’autre que la Syrie du Sud .>> Ahmed Shukeiri en 1950. Plus tard , ce personnage devait être nommé par Nasser , je dis bien nommé par Nasser comme président de l’OLP, afin d’utiliser a des fins politiques Arabes un soi-disant Etat Palestinien.  



                    • chantecler chantecler 19 mai 07:43

                      @Jonas
                      Te fatigue pas avec ton baratin pro sioniste qui remonte à des dizaines d’années :
                      https://www.legrandsoir.info/honneur-aux-resistants.html
                      Honneur aux résistants


                    • njama njama 19 mai 11:07

                      @Alain Alain
                      D’après mes sources anglaises je ne peux que conclure que le retour de Juifs en Palestine avait pour but principal d’y créer un Dominion britannique dans la région, ce qui se produira du reste avec la Palestine mandataire, bien avant que les sionistes fassent un coup d’état en 48.
                      Il faut replacer dans le contexte qui est très stratégique, contrôler le Canal de Suez achevé en 1869, et la région aussi, une implantation coloniale en Égypte n’aurait pas été possible...

                      Schlomo Sand écrit dans « Comment la terre d’Israël fut inventée : De la Terre sainte à la mère patrie » :

                      « Si le romancier Disraeli ne propose pas un vrai happy end, Disraeli l’homme politique réussit en fin de compte, dans la réalité historique, à rendre la Grande Bretagne plus »asiatique« - autrement dit : à accroître notablement sa dimension coloniale.
                      Disraeli n’est pas devenu sioniste ni, à fortiori, sioniste chrétien. Il appartenait toutefois au même parti que Shaftesbury, avec qui il a entretenu une relation étroite dès les années 1860. Cependant, l’appui à une restauration juive en Palestine appelée à devenir un foyer chrétien ne faisait pas particulièrement partie de ses préoccupations [63]. Par sa politique, Disraeli a servi, de son mieux et sans déroger, la classe dominante en Grande Bretagne. Mais peut-être, sans l’avoir voulu, a-t-il contribué indirectement à la création des conditions diplomatiques qui, plus tard, mettront l’Angleterre en position d’adopter l’idée sioniste juive »

                      https://books.google.fr/books....

                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Benjamin_Disraeli

                      Les pogroms c’est du roman, ça ne veut pas dire que ces exactions malheureuses n’ont pas existé ici et là, au long de leurs tribulations historiques. Pour Lord Balfour, son seul problème était les vagues migratoires de Juifs russes qui débarquaient en Angleterre, et que les États-Unis n’en voulaient plus.


                    • njama njama 19 mai 11:12

                      @Alain Alain

                      Sur la mystique juive, d’une influence très marginale de mon point de vue compte-tenu de la diaspora (les Juifs ont aussi leur lumpenprolétariat peu éduqué), une thèse intéressante, bien documentée, mais qui ne fait pas pour autant remonter sa genèse à 3000 ans ... 

                      Le sionisme, sources et genèse messianique
                      entretien avec Youssef Hindi
                       https://www.youtube.com/watch?v=cUbD94eJdtY

                      Entretien avec Youssef Hindi
                      citation :
                      « La thèse principale de mon livre est la suivante : le sionisme n’est pas, contrairement à l’idée répandue, une idéologie athéiste ; il n’est pas non plus né, comme le pensent certains historiens, dans les milieux protestants puritains anglais au XVIIe siècle. Le sionisme est à l’origine un projet messianique, né dans des cercles rabbiniques au Moyen Âge, à partir du XIIIe siècle. Ce projet a mûri et s’est renforcé en se transformant à travers les siècles pour finir, comme un certain nombre d’idéologies modernes au XIXe siècle, par prendre une apparence athéiste.

                      À l’heure actuelle, l’État d’Israël, qui renoue avec ses racines messianiques, vit une poussée de fièvre qui, en effet, peut mener les Israéliens, mais aussi toute la région et, par suite, les grands blocs politiques, vers une catastrophe. La politique israélienne est, du point de vue d’un esprit rationnel, suicidaire, mais pour les messianistes à la tête de l’État hébreu, elle profitera au projet sioniste qui n’est rien d’autre que la traduction d’un messianisme actif qui vise à hâter à toute force et à tout prix la venue d’un messie qui doit régner sur les ruines des nations. »

                      Occident et Islam : Sources et genèse messianiques du sionisme ; De l’Europe médiévale au Choc des civilisations
                      de Youssef Hindi
                      Qui veut comprendre la situation du monde actuel, doit remonter aux sources originelles des courants d idées sous-jacents aux grands mouvements historiques. Idées qui seront le moteur de l action pour ces minorités proactives qui font et défont l histoire. Dans cet ouvrage, Youssef Hindi nous révèle les origines mystiques, jusqu ici méconnues, du sionisme et de la doctrine stratégique du Choc des civilisations. Idéologies qui conduisent en priorité les peuples d Orient et d Occident, et in fine l Humanité dans son ensemble, sur des voies essentiellement périlleuses. En remontant au XIIIe siècle, nous découvrons comment est né le projet du « rapatriement » du peuple juif en Terre sainte malgré l interdiction énoncée par la Torah et le Talmud. Nous voyons ici de quelle manière ce rêve messianique a pris corps pour s accomplir à partir de la fin du XIXe siècle dans une idéologie athéiste, le sionisme politique.

                      http://www.amazon.fr/Occident-Islam-messianiques-m%C3%A9di%C3%A9vale-civilisations/dp/2917329823


                    • njama njama 19 mai 11:33

                      @Alain Alain
                      Ceci pourrait peut-être expliquer que le mouvement sioniste ait été favorisé dans les années 1890, bien au delà de l’influence de Herzl, et des Congrès sionistes, qui serviront de faire valoir...

                      Lord Balfour à qui l’on attribue d’avoir favorisé par cette Lettre à Lord Rothschild grand financier du mouvement sioniste l’implantation des Juifs en Palestine était un suprémaciste blanc et un antisémite notoire.

                      « Antisémite, il soutient en 1905 la loi sur les étrangers qui visait en particulier les juifs émigrés d’Europe de l’Est (1). En 1912, se tient ainsi à Londres le Ier congrès international d’eugénisme dont il assure le discours d’ouverture. »

                      Les raisons politiques et démographiques qui le motivaient derrière ce plan sont moins connues, Premier ministre, il s’opposait à accueillir des milliers de Juifs pauvres qui affluaient de Russie au XIX° dont il cherchait à s’en débarrasser, et dont les États-Unis n’en voulaient pas davantage qu’ils n’en avaient déjà accueillis.

                      Balfour n’a pas résolu « le problème juif de l’Europe » il n’a fait que le déplacer en Palestine.

                      ------------

                      La loi sur les étrangers en 1905,en anglais Aliens Act 1905

                      While the Act was ostensibly designed to prevent paupers or criminals from entering the country and set up a mechanism to deport those who slipped through, one of its main objectives was to control Jewish immigration from Eastern Europe.[3] Jewish immigration from Eastern Europe saw a significant increase after 1880[4] which served as some basis for the creation of the Aliens Act 1905. Although it remained in force, the 1905 Act was effectively subsumed by the Aliens Restriction Act 1914, which introduced far more restrictive provisions. It was eventually repealed by the Aliens Restriction (Amendment) Act 1919.

                      In the 19th century, the Russian Empire was home to about five million Jews, at the time, the « largest Jewish community in the world ».[3] Subjected to religious persecution, they were obliged to live in the Pale of Settlement, on the Polish-Russian borders, in conditions of great poverty.[3] About half left, mostly for the United States, but many – about 150,000 – arrived in the United Kingdom mostly in England.[3] This reached its peak in the late 1890s, with « tens of thousands of Jews ... mostly poor, semi-skilled and unskilled » settling in the East End of London.[3]

                      https://en.wikipedia.org/wiki/Aliens_Act_1905

                      (Traduction)

                      Bien que la loi ait été prétendument conçue pour empêcher les pauvres ou les criminels d’entrer dans le pays et qu’elle ait mis en place un mécanisme d’expulsion de ceux qui s’étaient échappés, l’un de ses principaux objectifs était de contrôler l’immigration juive en provenance d’Europe orientale[3], laquelle a connu une augmentation significative après 1880[4], qui a servi de base à la création de la loi de 1905 sur les étrangers. Bien qu’elle soit restée en vigueur, la loi de 1905 a été effectivement remplacée par la loi de 1914 sur la restriction des étrangers, qui a introduit des dispositions beaucoup plus restrictives. Elle a finalement été abrogée par la Aliens Restriction (Amendment) Act 1919.

                      Au XIXe siècle, l’Empire russe abritait environ cinq millions de Juifs, à l’époque « la plus grande communauté juive du monde »[3] Soumis à la persécution religieuse, ils étaient obligés de vivre en Zone de Résidence aux frontières polono-russes, dans des conditions de grande pauvreté.Environ la moitié d’entre eux sont partis, surtout pour les États-Unis, mais beaucoup - environ 150 000 - sont arrivés au Royaume-Uni, surtout en Angleterre[3], ce qui a atteint son apogée à la fin des années 1890, avec « des dizaines de milliers de Juifs... principalement pauvres, semi-qualifiés et non qualifiés » installés dans l’East End of London[3].


                    • njama njama 19 mai 18:07

                      En résumé, les jérémiades des Juifs...mâtinées de pogroms, de Shoah (anachronisme), ça sonne faux, surtout que bon nombre de ces sionistes de la première heure étaient de fieffés athées, clairement sympathisants du fascisme, de Mussolini, ou de celui d’Hitler...


                    • Alain Alain Alain Alain 19 mai 23:21

                      @Jonas
                      "D’abord , si vous laissez de côté l’idéologie et de vous contenter de faire de l’histoire. Référence et déférence a l’histoire et non aux élucubrations."

                      Aucune élucubration, aucune idéologie : des citations avec leur source pour lesquelles je n’ai aucune responsabilité ni n’exprime aucun jugement.
                       


                    • nemesis 18 mai 18:37

                      Il y a encore mieux comme titre :
                      Leur solution : plus que des feujs... « quel bonheur ! »

                      L’agression d’un religieux arménien par de jeunes israéliens.

                      https://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=79096


                      • Amanite phalloïde 18 mai 18:55

                        La Guerre de Gaza est presque terminée.
                         

                        Des avions de combat de Tsahal ont frappé pour la quatrième fois le réseau de tunnels « Métro » de l’organisation terroriste du Hamas dans le nord de la bande de Gaza. Au cours de la frappe, environ 65 cibles terroristes ont été oblitérées par 62 avions de combat.

                        On s’est trouvé à un moment avec 160 chasseurs-bombardiers dans la minuscule portion de ciel de Gaza. Et au moins trente drones et quinze hélicoptères d’assaut.
                        Demandez à un contrôleur aérien même sans que ces avions ne tirent un seul coup de feu, s’il s’agit d’un trafic gérable. Il vous répondra invariablement que non. Parce que c’est un tour de force, surtout que ces avions se déplacent beaucoup plus rapidement en configuration d’attaque que ceux qui sont en phase d’évolution autour d’un aéroport civil.

                        Lorsque l’on imagine qu’ils ont aussi tiré à tout le moins deux cents projectiles, dont 120 missiles guidés, l’on dépasse la science-fiction. Il s’agit de l’opération aérienne la plus complexe jamais organisée dans l’histoire militaire.




                        • Ben Schott 18 mai 19:01

                          @Amanite phalloïde
                           
                          Des hommes, des vrais !
                           
                           smiley
                           


                        • QAmonBra QAmonBra 18 mai 20:22

                          Merci @ l’auteur pour le partage. . .

                          . . . Et de nous avoir épargné l’habituelle logorrhée merdiatique, qu’un journaliste libanais nomme « les 11 règles de la désinformation dans les médias occidentaux » :

                          • Règle N°1 : Au Proche Orient, ce sont toujours les Arabes qui attaquent les premiers et c’est toujours Israël qui se défend. Cela s’appelle des représailles.
                          •  Règle N°2 : Les Palestiniens n’ont pas le droit de tuer des civils de l’autre camp. Cela s’appelle du terrorisme.
                          • Règle N°3 : Israël a le droit de tuer les civils arabes. Cela s’appelle de la légitime défense.
                          • Règle N°4 : Quand Israël tue trop de civils, les puissances occidentales l’appellent à la retenue. Cela s’appelle la réaction de la communauté internationale.
                          • Règle N°5 : Les Palestiniens n’ont pas le droit de capturer des militaires israéliens, même si leur nombre est très limité et ne dépasse pas trois soldats.
                          • Règle N°6 : Les Israéliens ont le droit d’enlever autant de Palestiniens qu’ils le souhaitent (environ 20 000 prisonniers à ce jour dont près de 800 enfants). Il n’y a aucune limite et ils n’ont pas besoin d’apporter la moindre preuve de la culpabilité des personnes enlevées. Il suffit juste de dire le mot magique « terroriste ».
                          • Règle N°7 : Quand vous dites « Hezbollah », il faut toujours rajouter l’expression « soutenu par la Syrie et l’Iran ».
                          • Règle N°8 : Quand vous dites « Israël », Il ne faut surtout pas ajouter après « soutenu par les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et l’Union Européenne », car on pourrait croire qu’il s’agit d’un conflit déséquilibré.
                          • Règle N°9 : Ne jamais parler de « Territoires occupés », ni de résolutions de l’ONU, ni de violations du droit international, ni des conventions de Genève. Cela risque de perturber le téléspectateur et l’auditeur des chaînes occidentales.
                          • Règle N°10 : Les israéliens parlent mieux le français que les Arabes. C’est ce qui explique qu’on leur donne, ainsi qu’à leurs partisans, aussi souvent que possible la parole. Ainsi, ils peuvent nous expliquer les règles précédentes (de 1 à 9). Cela s’appelle de la neutralité journalistique.
                          • Règle No. 11 : Si vous n’êtes pas d’accord avec ses règles ou si vous trouvez qu’elles favorisent une partie dans le conflit contre une autre, c’est que vous êtes un dangereux « antisémite.

                          (. . .)« Leur solution : plus de palestiniens, plus de conflit israélo-palestinien »(. . .)

                          Depuis le temps qu’ils veulent nous faire gober que la Palestine et les palestiniens n’existent pas !

                          En fait, en Palestine COLONISEE, être seulement un palestinien sur sa terre ancestrale, c’est être de trop pour le $ionnard COLONISATEUR, excusez le pléonasme.

                          Est il utile de préciser comment, quelles que soient leurs durées, finissent toutes luttes de décolonisation ? . . .


                          • titi 18 mai 22:56

                            @QAmonBra

                            Ce qui est amusant c’est que même dans les pays arabes en ce moment, on considère que le Hamas est responsable du conflit, que sa politique est suicidaire, et que le Hamas et le Fatah renvoient une image ridicule des palestiniens incapables de s’entendre déjà entre eux.

                            Il n’y a qu’en France où le Hamas a encore des soutiens.


                          • QAmonBra QAmonBra 19 mai 09:53

                            @titi

                            (. . .)« Il n’y a qu’en France où le Hamas a encore des soutiens. »

                            Personnellement, ce que je ne me lasse pas d’observer et que je trouve si humain, c’est la capacité de certains a raconter et, surtout, croire à leurs propres salades !

                            Je me demande chaque fois jusqu’où cela peut aller et chaque fois je suis étonné !

                            Du coup il sont largués les « freudistes » et, force est de constater, qu’il ne s’était également pas planté sur ce coup le Albert, quoique l’allusion aux bêtes me semble insultante pour nos cousins animaux, le terme connerie(*) me semble plus adaptée, mais je doute que ces dégénérés d’U$ionnards aient dans leur dialecte, l’équivalent de ce mot si français. . .

                            .
                            .
                            (*) Voire définition personnelle.


                          • ysengrin ysengrin 19 mai 09:55

                            @titi

                            le hamas n’est qu’une création du mossad pour justifier la répression, l’oppression de l’état illégal illégitime sanguinaire et totalitaire d’Israël...


                          • QAmonBra QAmonBra 19 mai 11:06

                            @ysengrin

                            Une création peut être pas, mais surement favoriser et protéger ladite création, en ne tapant que sur le « Fatah » laïc et multiconfessionnel, en vertu du fameux « Divise pour régner ».
                            Toutefois, remonter seulement l’historique de cette filiale palestinienne des « ikhwanes », est de la préhistoire pour certains et je doute que le « titi » ait assez vécu, pour l’avoir observé, analysé et mémorisé. . .


                          • chantecler chantecler 19 mai 12:11

                            @ysengrin
                            Comme Al Quaeda était une créature US , pour déstabiliser l’URSS en Afghanistan .
                            Seulement cette plate forme , dans un sens , terroriste a dépassé son but .
                            Et le monde musulman l’a payé extrêmement cher .


                          • QAmonBra QAmonBra 19 mai 14:28

                            @chantecler

                            Je confirme, Al Qaïda et Daech sont plus surement une création U$ionnarde que ne l’est le Hamas, mais la $ionnie anglo-saxonne est coutumière de la manœuvre, l’Angleterre, dont les sympathies fascistes, voire nazies, sont connues, s’était déjà servi des wahhabites contre la Turquie ottomane durant la première guerre mondiale !
                            En opposition avec les coupeurs de têtes du wahhabisme, dont ils sont une scission, les « ikhwane », (frères) comme ils se nomment eux mêmes, prônent la voie électoraliste pour la conquête du pouvoir, qu’ils n’ont, bien sur, nullement l’intention de céder après conquête !
                            Ils sont à l’islam ce que les fascistes sont au catholicisme, ou les actuels $ionnards au judaïsme, tout ce beau monde, suprémaciste et racialiste à souhait, appartient fondamentalement à l’universelle extrême droite et se comporte, souvent, en alliés objectifs entre eux, voire en alliés tout court comme le font les monarchies wahhabites avec les U$ionnards, leurs affidés et autres fascisants.
                            Après avoir trahi les dirigeants syriens et fait partie du même camp anti-syrien, les islamistes du Hamas s’en sont retirés à l’anglaise, parce que la Russie, le Hezbollah et l’Iran sont entrés dans la danse, affirment les mauvaises langues, parce qu’ils se sont retrouvé dans le même camp que leurs colonisateurs, affirment les autres, à mon avis pour les deux raisons.
                            En fait, la cause palestinienne que défend logiquement cette organisation, est en train de diviser profondément le camps i$lamiste, d’où les bisbilles entre le Qatar et la Turquie d’une part, la $aoudie et autres roitelets d’autre part. . .


                          • DACH 19 mai 16:53

                            @QAmonBra=Je confirme, Al Qaïda et Daech sont plus surement une création U$ionnarde que ne l’est le Hamas, ....=
                            On attend toujours votre démonstration depuis trop longtemps !!!


                          • QAmonBra QAmonBra 19 mai 19:35

                            @DACH ?

                            Shalom la Hasbarah !

                            Cela faisait un bail que nous n’avions croisé le verbe !

                            Comment va ? Combien êtes vous aujourd’hui derrière l’écran et comment se porte celui qui en pince pour Kali la danseuse ?

                            Et Massada, remplacé par la mycose ?

                            Réduction de personnel chez la fine et francophone équipe ou/et changement de tactique !? . . .


                          • Amanite phalloïde 19 mai 07:51

                            Assez de politique, parlons vacances !
                            Déjà arrêté votre prochaine destination ? Pourquoi pas Jérusalem, capitale une et indivisible d’Israël ? Ses couleurs, son histoire millénaire, cet incomparable nimbe mordoré piqué de modernité, cet horizon infini, mêlé d’eau et de lumières, dans les vapeurs duquel on croirait déceler le fracas sublime de la geste biblique et médiévale.

                            La capitale éternelle du peuple juif offre incontestablement de nombreux atouts.

                            Au plaisir de nous y croiser.



                            • ysengrin ysengrin 19 mai 09:49

                              Les fouteurs de merde partout, de tous temps, en tous lieux, de toute éternité, et ils se demandent pourquoi l’humanité entière leur en veut

                              M’enfin...


                              • ysengrin ysengrin 19 mai 11:44

                                @ysengrin
                                je parlais des hébreux, tout le monde aura comris...


                              • ysengrin ysengrin 19 mai 14:17

                                @ysengrin
                                 « compris » ...mais vous aviez déjà compis....



                              • Amanite phalloïde 19 mai 11:41

                                Le Hamas plaide la bouffée délirante.


                                • chantecler chantecler 19 mai 12:05

                                  @Amanite phalloïde
                                  Pauvre c...
                                  Dire qu’il y en a sur ce site qui te trouvent acceptable .... !
                                  Tu as bien choisi ton nouveau pseudo : vénéneux .
                                  Alors que je pense fondamentalement que tu n’es qu’une crapule sans âme .
                                  fasciné par la force , l’injustice et la barbarie .
                                  ...
                                  Silence on tue .
                                  https://www.lefigaro.fr/international/pas-de-repit-a-gaza-en-israel-et-en-cisjordanie-la-france-propose-un-cessez-le-feu-a-l-onu-20210519
                                  PS : dire qu’il faille aller sur le Figaro pour avoir un peu d’info dans notre pays .


                                • DACH 19 mai 11:59

                                  A l’auteur AA=" Quand je vois les expulsions des palestiniens de leur logement pour y introduire des israéliens, je pense aux rafles nazies à la suite desquelles de bons patriotes partout en Europe occupée spoliaient ces innocents juifs déportés quand d’autres s’installaient dans leur appartement « libérés ». Au dernier recensement anglais de 1948, la population de Jérusalem était à plus de 60% juive !!!! Le cessez le feu armistice de 48 a créé la partition de Jérusalem. Expulsions de tous les juifs sans indemnités, sans rien que sauver leurs vies. Mais certains sont partis avec leur titres de propriétés....1967, réunification. Depuis les descendants des expulsés font valoir des droits à indemnisations des spoliations, et à récupérer les logements de famille d’avant 1948. Les expulsions des arabes se font sur décisions de justices, et avec indemnisations. (Sources avocats spécialisés sur ces sujets). Enfin, il y a la doxa musulmane : une terre conquise ne doit jamais revenir à ceux qui ont été conquis.


                                  • chantecler chantecler 19 mai 12:07

                                    @DACH
                                    Ah ben s’il s’agit de la justice israélienne que chacun envie !

                                    Je préfère la justice nazie : au moins c’était clair .


                                  • DACH 19 mai 12:17

                                    @chantecler=Quand ce qu vous préférez s’appliquera à vous, on en reparlera de vos préférences. Le jour où vous connaîtrez une expulsion comme celle de 48, je vous invite à fuir pour survivre !


                                  • chantecler chantecler 19 mai 12:24

                                    @DACH
                                    Vous voulez dire qu’« Israël » a été fondé alors que les juifs étaient expulsés ?
                                    Non mais vous nous prenez vraiment pour des billes !
                                    Et puis je ne parle pas du passé proche ou éloigné , mais de ce qui se passe encore aujourd’hui :
                                    Vous colonisez , vous expulsez ,vous occupez , vous annexez , vous massacrez .
                                    Et les gens qui se défendent sont traités de terroristes .
                                    Salauds .


                                  • DACH 19 mai 12:29

                                    @chantecler=A ne pas connaître les faits identifiés par l’Histoire vous assure de perdre la cause que vous croyez défendre....Vous vous y prenez comme un manche sans tête ! Et c’est tant mieux.


                                  • DACH 19 mai 12:02

                                    Encore un fait : " Un Palestinien a a tenté de lancer une bombe en direction des soldats israéliens au carrefour Gross près de Hébron en Cisjordanie mardi matin, l’engin a explosé dans ses mains le tuant sur le coup.
                                    Aucun blessé côté israélien n’a été rapporté.
                                    Le mouvement Fatah du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a appelé les Palestiniens de Cisjordanie à commettre des attentats contre les Israéliens en ce « jour de la rage ».

                                    "


                                    • Amanite phalloïde 19 mai 13:35

                                      Jean Castex demande à Israël de « garantir l’accès » de l’aide à Gaza.
                                        


                                      “Alors qu’une aide humanitaire devait être acheminée vers la bande de Gaza, des groupes de militants palestiniens ont attaqué le personnel humanitaire aux points de passage. C’est inacceptable. L’ONU réessayera l’acheminement demain. Nous appelons au calme pour le permettre”, a déploré Lynn Hastings, Coordonnatrice spéciale adjointe pour le processus de paix au Moyen-Orient.

                                        

                                      Des obus ont été tirés en direction du point de passage de Kerem Shalom “alors qu’entraient des camions transportant de l’aide civile donnée par des organisations humanitaires internationales”, a indiqué le Cogat, organe israélien chargé des opérations civiles dans les “Territoires palestiniens”.

                                        


                                      L’ONU avait salué l’ouverture de ce point de passage, qui devait permettre à l’aide humanitaire d’entrer dans la bande de Gaza.

                                        


                                      La France, totalement alignée sur la propagande du Hamas, n’a pas condamné l’attaque et s’est permise de demander à Israël de “garantir l’accès rapide et sans entrave de l’aide à Gaza”,



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité