• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Loi contre le « séparatisme » : évitera-t-on que la montagne (...)

Loi contre le « séparatisme » : évitera-t-on que la montagne n’accouche d’une souris ?

 

Après un prologue d’une cinquantaine d’heures d’auditions, puis autant en commission spéciale pour le passage en revue des mesures, le 1er acte du projet de loi contre le « séparatisme » a commencé à se jouer le 1er février 2021 à l’assemblée nationale avec des débats parfois très mouvementés.

JPEG

Pourquoi cette loi ?

En ouvrant les débats le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin déclarait : « Notre pays est malade d’un séparatisme, dont le premier d’entre eux, l’islamisme, gangrène notre unité nationale », Il faut savoir nommer la maladie, il faut trouver les médicaments »… Mais à l’ouverture des débats Jean-Luc Mélenchon commençait par déclarer : « On ne construit pas la France contre ceux qui la composent. Ce texte ne sert à rien, il est dangereux. La porte de l’universel ne s’ouvre pas à coups de pied, l’amour de la République ne vaut rien sous la menace. » Autrement dit, selon Mr. Mélenchon, les criminels islamistes qui ont tué 240 personnes en France, dont en dernier, le professeur Samuel Paty par décapitation faisaient bien partie de la population qui compose la France, ce serait donc déconstruire la France que de s’opposer à ces criminels et leurs futurs disciples. Scandaleux !

Vouloir mettre fin aux dérives séparatistes islamistes, ce n’est pas « stigmatiser » les personnes de confession musulmane, comme peut le prétendre Mr. Mélenchon et certains autres responsables politiques de gauche. S’opposer à cette loi sur le séparatisme islamique par les arguments de Mr. Mélenchon est inadmissible, car c’est refuser une réalité dramatique, entretenir une confusion inacceptable et traduire une méconnaissance cultuelle, fort dommageable, de l’islam.

N’en déplaise à certain(e)s, l’islamisme politique, violent et conquérant est un réel danger, y compris pour la majorité des musulmans qui le récusent

Aujourd’hui le gouvernement Français, comme tous les autres dans le monde, doit prendre des mesures sévères pour répondre à un réel danger sociétal du à l’islamisme politique, violent et conquérant, dont les éléments théologiques qui le conforte sont inscrits dans le coran depuis la période « Médinoise » (période où le prophète du fuir la Mecque et s’attacha avec ses fidèle, à l’inscription de cette partie politique et violente du coran). La période « Mecquoise » étant celle où fut rédigée la partie essentiellement religieuse du coran avec ses dogmes d’éthique, de miséricorde, d’amour de son prochain etc. Bref, ce qui est le fondement d’une morale religieuse et à laquelle se réfère la majorité des croyants musulmans, sans toutefois bannir quelques versets de la période « Médinoise », auxquels ils peuvent se référer dans la confusion et c’est bien là le problème.

Faut-il préciser que le système politico-juridique et social de l’islam interdit toute émancipation et libre arbitre du croyant. Le croyant n’a pas d’autre alternative que la soumission à la parfaite et infaillible loi d’Allah. Si tel n’est pas le cas, il devient un infidèle, un mécréant qu’il faut soumettre ou éliminer.

A l’évidence, l’histoire récente en Syrie et Irak nous montre que seule la force peut stopper l’expansion de la partie politique totalitaire et criminogène de l’islam. Mais battu militairement, L’islam politique violent diffuse ses métastases mortelles partout pour atteindre les symboles de notre société laïque. L’église avec le père HAMEL. La presse avec Charlie Hebdo. La police avec plusieurs assassinats de leurs membres, dont ce couple de policiers à Magnanville, dans les Yvelines. L’armée avec le gendarme BELTRAME. l’éducation avec Samuel PATY. 

La loi islamique n’est et ne peut être supérieure aux lois de la république

On peut comprendre qu’un croyant (quelle que soit la religion) pense que la loi de Dieu est supérieure à la loi de la république, mais en tant que citoyen il doit évidemment obéir à la loi de l’État républicain, ce que font la grande majorité des citoyens. Comme le disait Saint-Augustin « Il s’agit de deux ordres différents, il y a deux cités, celle des hommes et celle de Dieu ». Il va de soit que si le croyant doit obéir à la loi de l’Etat, parfois la morale religieuse peut imposer des réserves, voire inciter à s’opposer à certaines lois qui vont à l’encontre des droits humains. Par exemple, pendant la période Nazi en Europe et la collaboration en France des gouvernements Pétain, avec les lois antisémites, il était naturel que la morale religieuse soit supérieure à la loi de cet Etat qui venait de faillir et le citoyen, pour s’y opposer, pouvait légitimement se prévaloir de sa conscience, qu’elle soit fondée sur une conviction ou sur sa foi religieuse.

Aujourd’hui, la loi islamiste (« la charia ») qui va à l’encontre des droits humains ne saurait contester ou se prévaloir comme supérieure à l’État républicain et à ses lois. Les musulmans qui considèrent que « la Charia », autrement dit la loi islamiste, est supérieure aux lois de la république et refusent de s’y soumettre, ils n’ont rien à faire dans ce pays et doivent être redirigés vers les pays de leur idéal.

Entre interdit de blasphème et mensonge qui est un droit pour un musulman, ces incompatibilités avec la république

Faut-il rappeler qu’en France, aucune Loi ne punit le Blasphème, en France, il est permis de d’ironiser sur le coran si on le souhaite, ainsi que de Caricaturer et de se moquer d'un Prophète, y compris celui de l’islam, voire rappeler ses actes criminels lorsqu’il avait fuit à Médine où avec ses « fidèles », il se comportait plus en chef de bande comme guerrier, qu’en chef religieux.

Excuser les actes violents de l’islam politique au prétexte que ce n’est pas une spécificité islamique, mais aussi d’autres religions n’est pas acceptable. Vouloir le Justifier, par exemple, en évoquant certaines actions de catholiques intégristes, contre des projections cinématographiques caricaturales de Jésus-Christ, est totalement déplacé. Les autres religions monothéistes, même si parfois elles ont des positions très réactionnaires sur des dossiers sociétaux, elles n’organisent pas la terreur par le crime comme instrument de soumission et n’imposent pas des mesures de type « séparatistes » au sein des populations de certains quartiers.

Un droit au blasphème parfois difficile à imposer n’est pas également acceptable

Pour avoir insulté l’islam, la jeune Mila, 16 ans, avait dû être déscolarisée par sécurité, dans l’indifférence des professionnels des droits de l’homme. Si le parquet de Vienne avait ouvert une enquête pour « menaces de mort » à l’encontre de la lycéenne, il en avait diligenté une autre contre la jeune fille, pour « provocation à la haine », avant de la classer sans suite. Les propos de Mila, tenus sur les réseaux sociaux, étaient vulgaires et grossiers, mais ils répliquaient aux insultes et aux menaces de jeunes musulmans. Combien de fois faudra-t-il rappeler qu’en France le blasphème n’est pas un délit et nul ne peut être condamné ou agressé pour cela.

Si le blasphème est interdit pour les musulmans, voire passible de la peine de mort dans certains pays de l’islam, la « Taqqiya », ou « mensonge pieux » fait partie intégrante de la religion musulmane. Seule une refondation de la théologie pourrait l’effacer du coran, mais est-ce possible ?

Pour les musulmans, le Coran n’est pas l’œuvre d’un homme, mais d’Allah qui l’a dicté au prophète. À ce titre, selon eux, on ne peut pas changer Dieu. Les paroles de morts et de combats qui sont dans ce livre ne peuvent pas être supprimées ou effacées par les hommes puisqu’elles ne sont pas leur création. Toute la théologie musulmane repose sur le fait que le Coran est issu directement d’Allah. Changer cela, ce n’est pas réformer l’islam, c’est le détruire. On peut ne pas tenir compte de ces phrases, ou les interpréter dans un sens différent, mais nullement les supprimer. Ainsi cela ne dispense pas d’une refondation de la théologie musulmane qui exclurait les références à la partie politique et violente du coran, ainsi que la « Taqqiya », comme le réclame certains de leurs théologiens. Ne pas respecter ces nouveaux enseignements du coran serait considéré dès lors comme blasphème, avec les risque que cela implique pour un musulman croyant.

Il faut rappeler que, contrairement aux Chrétiens qui ont au cours des âges refondé la théologie, ce qui peut expliquer des divergences entre leurs églises, le coran est un livre dont le contenu est unique pour tous et immuable. Les différences entre Chiites et sunnites reposent sur des références successorales de leur prophète ou des interprétations des phrases coraniques (sourates et versets). On ne naît pas musulman, on le devient, ou non, soit par héritage cultuel, soit par conversion. Et même pour celles et ceux qui se disent croyant, la pratique peut être plus ou moins régulière, l’observation des dogmes et des règles également. 

L’islam, comme le christianisme est une religion avec ses divisions entre Sunnites, Chiites et avec entre eux des différences telles qu’on peut les trouver chez les Sunnites avec les salafistes ou les frères musulmans, ainsi que les les alaouites chez les Chiites. Mais encore les soufistes, alévi, druzes… Le soufisme exprime l’un des principes majeurs du mysticisme musulman. Il a souvent été considéré comme subversif et manquant aux principes de l’islam par les autorités religieuses. Dès le Xe siècle, l’un des plus grands maîtres soufis, al-Hallaj, par exemple, a été exécuté publiquement. De nos jours, la pratique du soufisme est condamnée en Arabie Saoudite, souvent mal acceptée en Afrique du Nord, et violemment rejetée par les islamistes politiques violents. Elle séduit toutefois, de par le monde, de nombreux jeunes musulmans en quête de renouveau spirituel, ce qui vaut mieux que l’embrigadement chez Al- Qaïda ou Daech.

Evitons les amalgames, une loi en France contre le séparatisme politique islamique est nécessaire et n’est pas une loi discriminatoire qui « stigmatiserait » les musulmans

La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale qui respecte toutes les croyances. Elle n’est pas et ne sera pas comme en Birmanie, où les musulmans Rohingyas forment, selon l'ONU, la minorité la plus persécutée au monde. De même qu’en Chine où les Ouïghours, musulmans persécutés, considèrent que leur territoire historique, le Turkestan oriental, est colonisé par les Han, qui étaient 6% en 1949 et dont le nombre s'élève à 41% aujourd'hui, alors que les Ouïghours, aujourd'hui 45% de la population de la région, en représentaient 75% en 1955. Mais aussi en Thaïlande où la minorité musulmane correspond à environ 5 à 6% de la population subit la répression du régime. Ou encore en république Centre Africaine, les musulmans représentent environ 10% de la population. En mars 2015, le Comité Islamique de Centrafrique estimait que 113 mosquées avaient été détruites sur les 377 du pays, durant deux ans de tensions et de conflits.

Par l’aveuglement des pouvoirs politiques sur la question écologique et démographique dans les pays de l’islam, en regard des contraintes territoriales et climatiques, la loi contre « le séparatisme » n’accouchera-t-elle pas d’une souris ?

Le refus des pouvoirs politiques de prendre en compte les lois scientifiques de l’écologie, notamment la loi de l’équilibre général des espèces, relève de l’irresponsabilité et nous conduit inévitablement à des affrontements inter culturels et inter cultuels des plus violents. Non seulement le refus de toute autorégulation de l’espèce humaine conduira à une régulation de force par la nature avec des famines et des pandémies de plus en plus difficile à endiguer, mais Il est d’une logique darwinienne qui veut que les populations les plus prolifiques remplacent celles qui le sont moins. Lorsque de façon continue, nos dirigeants politiques encouragent une politique nataliste qui par voie de conséquence dynamise la natalité des populations musulmanes, si on y ajoute l’immigration de confession musulmane qui fuient les zones de conflits, à l’origine desquels les USA, Britanniques et Français sont responsables, logiquement l’équilibre démographique actuel entre les population de culture Arabo musulmanes et Européenne sera à terme rompu. Avec les problèmes de surpopulation et de densification de l’habitat urbain qui auront pour conséquence des replis communautaristes et identitaires, ainsi que des affrontements de plus en plus fréquents et violents entre ces populations, les recruteurs djihadistes pour Daech, Al quaïda et consorts ont de beaux jours devant eux….

La croissance démographique qui explose va contraindre les population Arabes, proche et moyen Orient à des migrations forcées vers l’Europe et à vouloir imposer les lois de l’islam.

La croissance continue de la population des pays arabes, proche et moyen orient qui est à l'origine de l'augmentation rapide de la demande de nourriture et ne peut pas être satisfaite par l'agriculture locale, vu les contraintes physiques, surtout l'insuffisance de l'eau et les contraintes politico-économiques va inévitablement déboucher sur des conflits locaux et amplifier ceux existant, avec des vagues migratoire forcée vers l’Europe. La dépendance alimentaire est devenue une barrière du développement économique et social en général. Certains pays, tel le Qatar investissent dans des terres à l’étranger qu’il transforme par ailleurs en arme diplomatique. Il est évident que le financement de l'agriculture par les recettes pétrolières s’avère un fardeau trop lourd, même pour les pays les plus riches.

Rappel de quelques chiffres qui résument en partie les raisons démographiques des migrations à venir vers l’Europe

Pour les pays qui s’étendent du Maroc au pays du golfe (pays Arabe - moyen orient), avec une superficie totale de près de 12 millions de km², mais avec une très faible superficie de terres arables, en 50 ans la population totale de ces pays a été multipliée par 3,7 passant de 139 millions fin 1960 à 516 millions d’habitants en 2018 (comparable à celle de l’UE, avec 4,4 millions de km², mais une superficie beaucoup plus importante de terres arables). Avec le développement économique, le régime alimentaire s’est occidentalisé, aussi bien en quantité qu’en qualité. Au final, la demande en produits agricoles a été multipliée par 6, celle de produits végétaux pour l’alimentation animale par 8, et celle de produits végétaux pour l’homme par 6. Or la production agricole a été multipliée par un peu moins de 4 en 50 ans dans ces pays.

Tous les pays de cette région du monde présentent des taux d’urbanisation supérieurs à 60 %, à l’exception du Yémen et de l’Egypte, qui en 2015 étaient urbanisés respectivement à hauteur de 35% et de 43% de la population nationale.

De l’Afrique du Nord au moyen Orient, on a 17 villes de plus de 4 millions d’habitants, dont Le Caire 22 millions, Téhéran 15 millions.

On a aussi une population plus jeune que celle de l’UE. 30 % d’un population de moins de 14 ans quand dans l’UE c’est 16 %. La population de 15 à 64 ans est de 65 % comme celle de l’UE, par contre des plus de 65 ans représente 5 % de la population quand elle est de 19 % dans l’UE.

Si 8 pays ont un taux de fécondité inférieur ou égal à celui de la France (1,9 en 2019 qui est l’un des plus élevé de l’UE), 9 ont un taux de fécondité beaucoup plus élevé, tel l’Irak avec 4,2 enfants par femme.

Malgré une superficie de près de 12 millions de km² les pays arabes et le Moyen-Orient sont des régions où les marges d'extension de la culture pluviale sont inexistantes  : le développement de l'irrigation apparaît donc là comme la seule possibilité d'abonder les superficies cultivables, à condition que la ressource en eau soit disponible et si les terres sont aptes à leur mise en culture. Ce qui est loin d’être le cas. Avec l’explosion démographique et la rareté des surfaces agricoles disponibles, on peut imaginer le choix qu’il reste à ces population en croissance démographique constante pour éviter la famine, alors que les plus fortes proportions de terres avec des superficies très importantes et convenables à l'agriculture par rapport à leur superficie totale sont en Europe de l'Ouest et l'Europe de l'Est.

L’explosion démographique avec migrations forcées, encouragé de fait par les Etats Arabes ne peut que favoriser la progression des partisans de la loi islamiste dans les pays occidentaux.

Pour conclure

On peut toujours regretter qu’une loi portant sur le « séparatisme islamique » se dilue dans un ensemble de dispositifs élargis à d’autres thématiques, ce qui peut apparaître comme une faiblesse. Mais sans une refondation de la théologie musulmane excluant la partie politique et violente de ses écrits, la loi sur « le séparatisme islamique », fut-elle la plus dissuasive possible, n’empêchera jamais les terroristes islamistes d’assassiner des personnes, soit parce qu’elle sont considérées comme infidèles ou soit pour créer un climat de peur, mais il est urgent que nos responsables politiques cessent d’être faibles, voire pour certains complices.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 16 février 09:12

    Sur la photo, c’est qui, le gars en blanc avec une kippa blanche, à côté de l’imam ?


    • Gégène Gégène 16 février 09:29

      sais pas, mais avec son air contrit, il vient sûrement de faire une grosse bêtise !


    • Daniel MARTIN Daniel MARTIN 16 février 09:39

      Il vient de se convertir à l’islam par mégarde, après une consommation abusive « de vin de messe »... Il doit commencer à le regretter...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 16 février 10:11

      @Gégène

      non, en fait, il arrive pas à compter ses doigts parce qu’il les a tous mélangés, et l’autre lui dit : « en tous cas, moi, j’en ai dix, cinq à chaque main, regarde ! »


    • mmbbb 16 février 11:51

      @Séraphin Lampion on aurait pu substituer l image de ce « gars » par celle de Mélechon . Celui ci a applaudit lorsque le pape proposa ses 21 mesures pour les migrants

      Il est est sur que le pape ne tirera pas de cheque de son compte de la banque du Vatican le pape un vrai soss, genereux avec le pognon des autres.

      https://melenchon.fr/2016/04/17/vive-le-pape/

      C est pour cela que Melechon va être intronise a St Pierre de Rome « sous pape »


    • mmbbb 16 février 12:31

      @Daniel MARTIN quand une nation ou l Europe se renient et se perdent dans un exces de relativisme culturel en n ayant plus la force d affirmer ses propres valeurs en l occurrence la laicite en France , et que le seul remede apporté est une n ieme loi ( Macron est un politichien puisque l arsenal juridique existe ) dont la conséquence est l incapicte de cet etat de defendre ce professeur de Trappes : Didier Lemaire ce pays est décadent .

      Je n en veux pas aux islamismes , ce sont les francais qui sont devenus pleutres ..
      Les politiques des merdes !

      Voir ce cretin de co co Didier Daeninckx d Aubervilliers pleurant sa mere sur les plateaux .

      PS " En 2018, Ariane Chemin et Raphaëlle Bacqué publiaient un livre-enquête, La Communauté, sur la ville de Trappes.« 

      https://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2018/06/09/les-journalistes-raphaelle-bacque-et-ariane-chemin-remportent-le-1er-prix-herve-guesquiere_5312332_3236.html

      Ces deux journalistes qui ont enquéte sur cette ville et dont le Monde pourtant pro migrant ecrit cette formule » mais aussi pour avoir abrité des filières djihadistes.

      «  En effet cette ville fut un vivier des departs en Syrie Ce prof reprit la même thématique , et souligne simplement que la situation s est dégradee . Il fut denigre par le maire , le préfet .Aucune ou peu de solidarité des autres profs , de l administartion . S PATY est deja oublie ! 

      En conclusion , ce pays est vraiment a la dérive , ce n est plus de l intellect dans les boîtes crâniennes mais de la guimauve .
      Les » barbus " doivent se bidonner , et je leur donne raison .


    • Jonas Jonas 16 février 13:30

      @Séraphin Lampion « Sur la photo, c’est qui, le gars en blanc avec une kippa blanche, à côté de l’imam ? »

      C’est le Pape François, qui enseigne autre chose que la doctrine catholique, c’est donc un hérétique.
      Dans sa dernière encyclique « Fratelli Tutti » (Tous frères), il prend l’imam Ahmad Al-Tayeb, le cheikh d’Al Azhar, un islamiste radical antisémite dont il fait la promotion lors de conférences, comme modèle et guide :
      « Regardez à quel point nous souffrons aujourd’hui à cause du sionisme global et du Judaïsme, alors que notre coexistence pacifique avec les Chrétiens a traversé l’Histoire. Depuis la naissance de l’Islam il y a 1400 ans, nous avons souffert de l’interférence juive et sioniste dans les affaires musulmanes. Ce fut cause de grands malheurs pour les Musulmans. Le Coran a dit, et l’Histoire l’a prouvé : »Tu trouveras que les ennemis les plus acharnés des Croyants sont les Juifs et les polythéistes.« 
       »Ils (les Juifs) considèrent que tous les autres leur sont inférieurs, extrêmement inférieurs. Ils (les Juifs) pratiquent une hiérarchie, et ils n’ont pas honte de l’admettre parce que c’est écrit dans la Thorah, vis à vis des meurtres, de l’esclavage, et d’autres choses encore. Ils ont généré des problèmes non seulement avec la communauté musulmane, mais également avec tous les autres peuples, et l’Histoire l’a clairement démontré. Ces pratique et croyances ont fait
      en sorte que tout le monde, même les non-musulmans, détestent les Juifs.« 
      Ahmad Al-Tayeb, Cheikh de l’université Al-Azhar - Channel 1 - Égypte - 25 octobre 2013

       »Si un apostat ne se repent pas, il doit être tué.« 
      Ahmad Al-Tayeb, Cheikh de l’université Al-Azhar -16 juin 2016


      Autres diatribes du Cheikh d’Al-Azhar : »sans l’Islam, l’Europe serait restée dans l’obscurantisme total«  »le voile islamique est une obligation«  ou encore dénigre le vicaire du Christ en affirmant que  »le Pape n’est pas dérangé quand plusieurs millions de musulmans sont tués« .

      En s’associant ainsi à cet imam misogyne, antichrétien et antisémite, le Pape François en fait la promotion et lui donne une crédibilité.
      Il fait ainsi entrer le loup dans la bergerie. Dieu ne doit pas s’associer à Satan, mais le combattre !

       »Je ne crois pas qu’il y ait aujourd’hui une peur de l’islam, en tant que tel, mais de Daech et de sa guerre de conquête, tirée en partie de l’islam. L’idée de conquête est inhérente à l’âme de l’islam, il est vrai. Mais on pourrait interpréter, avec la même idée de conquête, la fin de l’Évangile de Matthieu, où Jésus envoie ses disciples dans toutes les nations.« 
      Le Pape François dans un entretien pour le journal »La Croix"

      Le Pape François met sur un même plan d’égalité le jihad islamique sanglant, (avec pillage, razzia, viols, soumission des populations à l’esclavage) mené par l’armée du Prophète Mohamed pour conquérir les territoires, et la prédication de Jésus Christ venu annoncer un message de Paix et d’Amour !


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 16 février 14:07

      @Jonas

      Mais que fait l’inquisition ?


    • mmbbb 16 février 15:28

      @Jonas « FRATELLI TUTTI » c est le nom de la loge de Melenchon . Il fallait que je la fasse !


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 16 février 16:42

      @Jonas

      Les 10 rois qui n’ont pas encore reçu de royaume dans Apo 17 :12-14 qui feront alliance avec la bête qui était, qui n’est plus, mais qui reparaîtra, et qui vont combattre contre l’agneau, les appelés, les élus et les fidèles sont (peut-être) les 10 chefs des différentes églises hors catholique romaine soit les chefs des : Protestants, évangéliques, orthodoxes, témoins de Jéhovah+Mormons+saints des derniers jours, Juifs, Musulmans, Bouddhistes, Hindouistes, Animistes, autres.

       

      Les chefs religieux rassemblés à Assise (les 10 rois qui n’ont pas encore reçu de royaume de Apo 17 :12-14) avec le pape François au milieu.

      On peut compter 11 bougies sur le plateau du dessus, les 10 rois + le pape François.

      http://www.medias-presse.info/pantheon-des-religions-dassise-les-chefs-religieux-allument-le-calumet-de-la-paix/61665

      On peut y voir : Musulmans, Religions africaines, Hindouisme-Jaïnisme, Sikhe, Juifs, Bouddhistes, FPF-EPUDF, Orthodoxes, Anglicans, Baptistes, Zoroastriens, Confucéens.


    • OMAR 16 février 16:55

      Omar9
      .
      @Daniel PEIGNOIR :".. qui feront alliance avec la bête qui était, qui n’est plus, mais qui reparaîtra,.."
      .
      Tu fais vraiment cette bete, tu sais !!!
      .
      Physiquement et moralement


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 16 février 17:11

      @OMAR

      Un djellaba peut-il interpréter correctement des prophéties de l’apocalypse ?

      Oh que non ! comme dirait celui à qui on présente la Taubira.


    • Passante Passante 16 février 17:28

      @Daniel PIGNARD

      ça suffit ce racisme de base à deux balles...
      je suis une djellaba
      et je la lis en grec ton apocalypse à la noix,
      texte tardif parmi des niagaras d’apocalypses de toutes sortes, à l’époque...
      texte qui n’attire que les idolâtres justement parce qu’il est plein d’images
      et que le fonctionnement pulsionnel peut jouer à fond :

      ah on peut tous les finir ?
      ahhhhh que ce serait bien !
      quel soulagement,
      la peau qu’a lips...

      c’est comme du blédine, l’Apôcalypse
      c’est pour les sourds, on leur met un film, ça les calme..

      c’est bon ou je continue l’interprétation ?


    • Gollum Gollum 16 février 17:38

      @Daniel PIGNARD

      Parce que vous, vous avez su l’interpréter l’Apocalypse hein ? smiley

      Pour nous annoncer la venue du Grand Monarque à la bite en fer pour le 13 novembre dernier et que ce fut un méga foirage dont vous devez être fier j’imagine... 

      Pauvre smiley

      Vous êtes une des hontes de ce site. 

      Et en plus avec un méga melon (ça va bien pour un raciste) en guise de cerveau...


    • Gollum Gollum 16 février 17:42

      @Daniel PIGNARD


      Oh que non ! comme dirait celui à qui on présente la Taubira.

      J’avais même pas fait gaffe à la blague pourrie et de bas étage bien raciste jouant sur l’homophonie que non et guenon...

      Pauvre type.


    • OMAR 16 février 18:21

      Omar9
      .
      @Daniel PEIGNOIR :"Un djellaba peut-il interpréter correctement des prophéties les prophéties de l’apocalypse."

      .
      La djellaba est antérieure à l’Islam.
      .
      Même le Christ l’a portée :
      https://stockfresh.com/image/2467157/jesus-christ-journey-in-desert
      .
      Le PEIGNOIR ? Il interprète les idioties de Daniel...


    • troletbuse troletbuse 16 février 18:31

      @Jonas
      Le pape va se convertir à l’Islam. C’est à cause des 72 vierges. Rien dans la religion catholique.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 16 février 20:04

      @OMAR
      Le djellaba, j’espère qu’il ne tape pas trop fort sur passante.
      Yidi Taubira sinon djellaba.


    • Gollum Gollum 17 février 08:09

      @Daniel PIGNARD

      Et tu repasses un peu plus tard pour t’auto-plusser... Pôvre naze...

      Je viens de rétablir l’équilibre, guignol.


    • Francis, agnotologue Francis 16 février 09:59

      ’’selon Mr. Mélenchon, les criminels islamistes qui ont tué 240 personnes en France, dont en dernier, le professeur Samuel Paty par décapitation faisaient bien partie de la population qui compose la France,’’

       

      Je pense que ces tueurs ne méritent pas la nationalité française en effet.

      Mais pour relativiser, je note ceci  :

       

      « 970 meurtres ont été commis en 2019 en France contre 894 en 2018, soit une hausse de 8,5%.

       
      En outre, la France n’a pas été particulièrement touchée par le terrorisme en 2019, puisque seules quatre victimes sont à déplorer lors de l’ attaque de la Préfecture de police.
      Mais 131 lors des attentats de janvier et novembre 2015 et 86 à Nice lors du 14-Juillet 2016..

       »

      • Trelawney Trelawney 17 février 07:20

        @Francis
        Lorsqu’un individu tue sa femme parce que le cassoulet est trop salé, c’est regrettable, mais ça n’est pas politique !
        Charlie, le Bataclan, c’est politique. Ca dit en substance : nous sommes une force ! nous sommes unis par notre religion ! Et nous allons changer votre société !
        La question est : Qui se cache derrière ce « nous » ? Est-il pluriel ou singulier ? Pour l’instant il n’y a pas de réponse à cette question. Juste un mantra « pas d’amalgame ».

        Vous pouvez vous cacher derrière des statistiques pour minimiser la porté de ce phénomène. Mais il est là et prend de jour en jour de l’ampleur.


      • rhea 1481971 16 février 10:44

        Nous pondons des lois sans supprimer de vieux textes de lois qui disent le

        contraire.


        • scorpion scorpion 16 février 13:41

          Une loi contre le séparatisme faites par des cons pour des cons ça va donner certainement quelque chose de très intelligent. Nous avons hâte d’en voir la redoutable inefficacité. Tous les islamistes de France se pissent dessus de rire ! 


          • racbel 16 février 14:22

            Le jésuite François finira par l’avoir sa religion mondialiste avec comme modèle Lucifer le porteur de lumière .

            Les musulmans ne se rendent-ils pas compte que leur religion a été infiltré depuis bien plus d’un siècle par les Jésuites ? ce qui a donné « les Wahhabites et les frères Musulmans »


            • OMAR 16 février 17:00

              Omar9
              .
              @racbel :« Les musulmans ne se rendent-ils pas compte que leur religion a été infiltré.. ».
              .
              Tiens, un éclair, une lumière qui jaillit dans les ténebres.
              .
              Est-ce l’entame de la Vérité ?


            • racbel 16 février 17:53

              @OMAR Et oui force est de constater que Dieu ne guide pas les pervers et parmi vous il y en a beaucoup


            • OMAR 16 février 18:26

              Omar9
              .
              @racbel :"Dieu ne guide pas les pervers et parmi vous il y en a beaucoup..
              .
              Certainement !!!
              .
              Mais beaucoup, beaucoup moins que parmi vous !!!
              .
              Tiens, cadeau, juste pour te fraichir ton p’tit bulbe :
              http://interactive.nydailynews.com/2016/03/quiz-who-said-it-trump-hitler-mussolini-stalin/



              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 17 février 07:38

                La loi contre le séparatisme est un complot contre la liberté et la république française ..

                L’Islamisme a bon dos ; mais pas que, l’article 4 est là pour enfermer tout le monde même les français de la Picardie ; de Marseille, du Jura, les Parisiens , les Alsaciens , les Bretons, les catholiques, les protestants , les juifs et les écolos ,,,,etc . TOUT LE MONDE

                Ce n’est pas la planche pourrie de Fabius qui va s’opposer à ce projet .

                Macron est un traitre .

                La preuve de sa mauvaise foi, de son vice, la fermeture de l’ENA n’aura pas lieu .

                Quant aux ricains qui lui parlent dans l’oreille ils mettent en place le même type de scrutin qui a dégagé TRUMP aux US .


                US GO HOME , tas de pourris .


                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 17 février 07:42

                  https://twitter.com/veritebeaute/status/1335350426405892096

                  Le monde entier est en train de se faire arnaquer par un vieux timbré habillé en seigneur Sith « Klaus Schwab »fondateur du World Economic Forum Instigateur du « Great Reset »Si vous ne connaissez pas ce visage vous n’avez pas la moindre petite idée de ce qui se passe depuis 9 mois.



                    • Octave Lebel Octave Lebel 17 février 09:25

                      Je crois que votre posture de moraliste a du plomb dans l’aile.

                      « En ouvrant les débats le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin déclarait : « Notre pays est malade d’un séparatisme, dont le premier d’entre eux, l’islamisme, gangrène notre unité nationale », Il faut savoir nommer la maladie, il faut trouver les médicaments »… Mais à l’ouverture des débats Jean-Luc Mélenchon commençait par déclarer : « On ne construit pas la France contre ceux qui la composent. Ce texte ne sert à rien, il est dangereux. La porte de l’universel ne s’ouvre pas à coups de pied, l’amour de la République ne vaut rien sous la menace. »

                      Qui veut faire l’ange fait la bête comme disait Pascal.

                      Par le moyen d’une citation tronquée et d’un commentaire de procureur (auriez-vous peur de la perspicacité de nos lecteurs ?), vous faites dire à JL Mélenchon le contraire de ce qu’il a dit.

                      Vous cherchez à le disqualifier à l’aide d’un mensonge par omission.

                      Vous sollicitez la conscience morale de nos lecteurs avec l’espoir de déclencher une réaction de stigmatisation chez ceux qui, confiants, vous lisent.

                       

                      Pourtant le sujet, parce que laissé en jachère en dehors des bénéfices politiques immédiats,  est de plus en plus douloureux et incontournable. Et malgré tout, poussé par un mélange de bêtise et de cynisme insurmontables est rendu encore plus problématique par la persistance d’opportunistes dans les rangs desquels vous venez d’entrer qui entretiennent à l’envie malentendus et approximations de rendez-vous électoral en rendez-vous électoral.

                      Sous les regards patients et attentifs de l’islam politique qui comptent les points.

                       

                      Cela commence à faire beaucoup.

                       

                      On pourrait ajouter que pour avoir besoin de tels procédés, vous ne vous sentez pas de force à défendre et expliciter vos idées. Ni de discuter de ce que représente le mouvement LFI et son programme, cela va de soi.

                      Les chiens aboient et la caravane passe. Nos lecteurs comme toujours vont se faire leur propre opinion.

                       

                      Ah oui, j’oubliais, laissez donc Samuel Paty tranquille. On ne vous a pas vu, à chaud lorsque certains ici en commandos coriaces venaient salir sa mémoire et son engagement.


                      • bertin 18 février 08:16

                        L’islam interdit le terrorisme. Ce sont les Etats fascistes qui organisent le terrorisme pour supprimer les libertés et régner sans partage.

                        https://fascismeetislamophobie.wordpress.com/2020/10/17/terrorisme-detat/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité