• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > LOI TRAVAIL : nous imposerait-on le modèle familial ALLEMAND (...)

LOI TRAVAIL : nous imposerait-on le modèle familial ALLEMAND ?

En Allemagne , les jeunes mères sont invitées à rester au foyer. Rien dans les dispositions légales et les infra-structures ne favorise un équilibre entre vie professionnelle et vie familiale.

La jeune mère française, par contre,avec l’aide de son compagnon, essaye de concilier ces deux vies pour le plus grand bénéfice de la société car les jeunes filles sont aujourd’hui tout autant éduquées que les jeunes hommes et sont une richesse pour notre développement.

C’est un modèle familial auquel la jeune génération,comme les plus anciennes,sont attachées.

Or les ordonnances MACRON vont profondément impacter ce modèle familial à la française

  • Parce qu’il y aura des difficultés nouvelles pour les couples à organiser harmonieusement la vie de famille,
  • Parce qu’il y aura un risque d’appauvrissement des familles,
  • Parce qu’il y aura un risque aggravé pour la jeune mère de perdre sa place lors de son retour de maternité,
  • Parce qu’il y aura une perte de chance d’évolution professionnelle discriminatoire pour la jeune femme à chaque maternité,

Y AURA-T-IL DES DIFFICULTES NOUVELLES POUR LES COUPLES A ORGANISER HARMONIEUSEMENT LA VIE DE FAMILLE ? ABSOLUMENT.

 

Les femmes sont très souvent à temps partiel pour des raisons familiales précisément.

Jusqu’à présent LA LOI interdisait de fixer à un salarié un temps de travail inférieur à 24 heures hebdomadaires ou bien des horaires l’empêchant de trouver un travail complémentaire pour avoir une rémunération à temps plein. Une telle pratique pouvait aboutir à la requalification d’un contrat à temps partiel en contrat à temps plein !

DESORMAIS ce domaine ne relève plus de la loi mais de la branche qui pourra autoriser la signature de contrats à temps partiel inférieurs à 24 heures de travail hebdomadaire.

Or, ce n’est pas la même chose pour une salariée que d’avoir un temps partiel de 24 heures hebdomadaires ou de jongler avec trois temps partiels de 8 heures hebdomadaires. 

Nous risquons de voir se multiplier les emplois parcellaires générant ce que l'on appelle "des travailleurs pauvres" comme au Royaume uni du fait des "contrat à 0 heure", ou en Allemagne du fait des "minijobs".Cette situation affectera la rémunération des femmes plus que celle des hommes car elles sont plus nombreuses à travailler à temps partiel.

Les difficultés à concilier travail et vie de famille seront démultipliées dans un univers où les repos journaliers, hebdomadaires et annuels peuvent être fractionnés sans mesures protectrices pour les familles et où les horaires du père comme de la mère peuvent être changés sur simple « proposition » du dirigeant d’une entreprise de moins de 11 salariés (article L2232-21) suivie d’un référendum éventuellement comminatoire à la majorité des 2/3. Dans les autres entreprises l’employeur pourra se passer d'un négociateur syndical averti pour négocier en direct avec l'un des représentans du personnel de son choix (article L2232-23-1 2°).

Résultat nous allons avoir une recrudescence des contraintes de flexibilité horaire au travail à l’allemande MAIS sans avoir les lignes rouges préservant la vie familiale qui sont fermement établies outre Rhin comme la possibilité pour un salarié de refuser de venir travailler le dimanche ou de refuser d’éxécuter des heures supplémentaires notamment pour raisons familiales.

 

2- Y AURA-T-IL UN RISQUE D’APPAUVRISSEMENT DES FAMILLES ? SANS NUL DOUTE .

En général , l’équilibre financier du couple repose sur le cumul des deux salaires de ses membres. Le salaire médian de toute la population étant d’environ 1800 euros en France, rares sont les couples qui peuvent assumer des responsabilités familiales avec un seul salaire.

Le code du travail impacte donc forcément les moyens de subsistance de la famille.

En imposant en 2015 un congé parental partagé entre le père et la mère,on a écarté de la possibilité de faire ce choix de garde des enfants en bas âge tous les pères dont le salaire minoré par le congé parental est trop limite pour faire vivre la famille malgré la participation salariale de la mère. Le salaire de la mère étant en général inférieur à celui du père même à qualifications égales. 

Une baisse du recours au congé parental pour les pères et mères  a été déjà observée.Le congé parental va devenir un luxe réservé aux couples de cadres.

Il s’agit là d’une réduction déguisée des budgets des Caisse d'Allocations Familiales au détriment familles modestes sous couvert d’égalité hommes-femmes !

Le salaire féminin n'est pas prêt de rejoindre à qualifications égales le salaire masculin car voici à la manoeuvre le très fameux "DROIT A L’ERREUR" offert au patronal qui aboutit à des réglements incensés empêchant l’inspection du travail d’agir.

L’article L2242-9 institué par l’ordonnance MACRON est de ce point de vue un bijou de « pensée complexe ».

Parmi les obligations de l’employeur d'une structure ayant une représentation syndicale, il y a l’obligation de s’assurer que le principe "à travail égal, salaire égal" est effectif notamment entre hommes et femmes.

Pour ce faire,des négociations annuelles doivent avoir lieu et l’on doit "vérifier" que les objectifs visés de réduction des disparités ont été atteints (article L2242-8 4°) et prendre les mesures correctives nécessaires.

Mais toutes ces vertueuses résolutions sont annihilées par l'article qui suit.

En effet, Monsieur MACRON dans sa très grande commisération pour le patronat, édicte un article L2242-9 qui précise que l’employeur qui n’a pas rempli son obligation de se pencher sur l’évolution des « salaires effectifs de son personnel pourra voir sa pénalité plafonnée si dans les six années civiles précédentes il y a eu un contrôle ayant constaté,à l’époque,aucun manquement ». L'employeur est donc autorisé à contrevenir aux règles du dialogue social cinq années d'affilée disposition inscrite, sans rire, dans "une ordonnance relative au renforcement de la négociation collective" !

« Lorsque l’autorité administrative compétente constate ce manquement elle doit aussi tenir compte des efforts constatés pour ouvrir des négociations , de la situation économique et financière de l’entreprise , de la gravité du manquement et des circonstances ayant conduit au manquement ».

On a donc une bienveillance administrative sur six années consécutives pour le patronat afin de faire chuter "par erreur" les salaires des hommes et des femmes et ne pas se pencher sur d’éventuelles disparités des rémunérations entre eux !!!! le salarié lui peut être viré du jour au lendemain pour UN SEUL manquement !

 

3 – Y AURA-T-IL UN RISQUE AGGRAVE POUR LA JEUNE MERE DE PERDRE SA PLACE LORS DE SON RETOUR DE MATERNITE ? OUI.

Peut-on espérer au moins de ce jeune président une meilleure prise en compte des contraintes de la vie familiale ? Pas du tout ! La dérégulation instaurée par les ordonnances MACRON risque de renvoyer les mères au foyer dans un contexte de chômage massif.

En effet, alors que l’article L1225-25 du code du travail prévoit qu’au retour de son congé de maternité la jeune mère doit retrouver « son précédent emploi ou un emploi similaire assorti d’une rémunération équivalente » . 

L’expression « emploi similaire » autorise l’employeur à proposer un reclassement sur un poste

  • pareillement rémunéré,
  • mais situé sur un lieu différent de votre ancien lieu de travail (éventuellement dans une autre ville si vous avez une clause de mobilité dans votre contrat),
  • éventuellement assorti d’ horaires incompatibles avec les obligations familiales.

De telles nouvelles conditions de travail imposées par des patrons sans scrupules ont contraint à la démission ou à des ruptures conventionnelles des milliers de jeunes mères lors des difficultés économiques qui ont suivi la crise financière de 2007-2008. Défenseur syndical, créatrice et gestionnaire du site « info-prud’hommes » j’ai alors passé deux étés à initier des procédures prud’homales quand la solidarité féminine me permettait de prouver que le poste de l’intéressée était en réalité toujours vacant dans l’entreprise et qu’elle aurait dû le réintégrer.

Avec la loi « El khomri-Macron » sortie en Août 2016, j’aurais eu plus de difficultés à les défendre car les dispositions des accords d’entreprises qui permettent de sauvegarder l’emploi en période de difficultés économiques prévalent sur les contrats de travail individuels. (article L2254.2) et comprennent en plus la faculté de réduire les rémunérations.

Aucune étude comparative n’a été faite concernant l’impact de l’article L2254.2 sur la situation des femmes en général et des jeunes mères de famille en particulier par rapport à celle des hommes dans les entreprises qui ont signé des accords sur son fondement.

Un an plus tard, les ordonnances MACRON modifient à nouveau cet article L2254-2 et autorisent EN PLUS la signature d’accords prévalant sur le contrat de travail dans le cadre de la gestion courante de l’entreprise « afin de répondre aux nécessités liées au fonctionnement de l’entreprise » et non plus seulement en cas de difficultés économiques.

On pourra donc avoir des jeunes femmes qui n’auront pas pu faire entendre leur voix puisqu’elles étaient en congé de maternité au moment des débats internes précédant le vote sur les nouvelles conditions de travail et qui reprendront le travail alors que le délai de contestation de cet accord est prescrit ( il n’est que de 2 mois).

Elles se verront DONC imposer, sans participation préalable aux débats et sans constestation possible, un nouvel emploi annihilant les dispositions contraires de leur contrats de travail et ces emplois pourront être TOTALEMENT CONTRAIRES aux dispositions protectrices de l’article L1225-25 DU CODE DU TRAVAIL.

Il me semble qu’une question préalable de constitutionnalité devrait être posée sur ce point précis d’autant qu’un tel accord, s’il s’avérait déclaré judiciairement NUL à la suite d’une QPC, pourrait voir ses effets temporairement maintenus pour préserver « l’intérêt général » même contre le droit fondamental à la protection de la maternité :

A LIRE POUR Y CROIRE l’extraordinaire article L2262-15 qui nous explique que la nullité d’un accord n’annule plus ses conséquences …. !

Depuis quand le pouvoir exécutif peut-il s’immiscer dans le pouvoir judiciaire à ce point ! La constitutionalité de l'ordonnance peut à nouveau est contestée.

 

4- Y AURA-T-IL UNE PERTE DE CHANCE D’EVOLUTION PROFESSIONNELLE DISCRIMINATOIRE POUR LA JEUNE FEMME A CHAQUE MATERNITE ? OUI.

Dans le cadre de mes fonctions de déléguée du personnel j’avais constaté à l’occasion de la réclamation d’une jeune mère que l’employeur excluait tout simplement les jeunes femmes en congés de maternité de la base de données de répartition des points individuels alors même que ces points résultaient de leur travail antérieur à l’arrêt maternité dûment constaté par une appréciation positive lors de l'entretien d'objectifs. 5 années de rattrapage salarial avaient été imposées à l’employeur à l'époque pour cette discrimination .

Depuis Mai 2008 L’Article L1225-26 permet en principe d’éviter ce genre de pratique puisque la jeune mère doit bénéficier des augmentations collectives et de la moyenne des évolutions individuelles pendant son congé de maternité.

Malheureusement ces dispositions protectrices sont à nouveau contredites par l'article L2254-2 précité et avec le même mécanisme .

A l’issue du congé parental les risques sont les mêmes pour la mère et le père :

Les dispositions de l’article L2254-2 du code du travail contredisent cette fois celles de l’article L1225-55 censé garantir un retour à un emploi au moins similaire et à une rémunération identique après un congé parental.

Là aussi seule une question prioritaire de constitutionalité peut trancher.

Aut total c’est tout l’équilibre financier du couple qui peut être impacté lors de l’évènement qui devrait être heureux de la naissance d’un enfant.

 

CONCLUSION

Les ordonnances MACRON visent à faire de la France parmi les pays européens LA MOINS DISANTE SOCIALE. Certaines dispositions dépassent en dureté celles de la législation allemande et rendront l'organisation de la vie familliale particulièrement difficile pour les jeunes couples de salariés.

Seuls les couples qui pourront s’offrir du personnel de maison (couples de cadres salariés) pourront vivre une vie professionnelle et une vie familiale épanouie ainsi que les couples d'indépendants ou de patrons susceptibles qui n'ont aucun lien de subordination et peuvent se partager les tâches familiales.

Notre modèle de société va e, être profondément être impacté alors que JAMAIS, au cours du débat présidentiel, cela n'a été évoqué.

Lorsque la France insoumise parle d'un coup d'Etat social, elle a raison.

L’ensemble des mesures décrites présentent un risque juridique d'inconstitutionalité car elles contreviennent aux articles 3-10 et 11 du préambule de la constitution de 1946 qui ont valeur constitutionnelle auprès des tribunaux.

On retrouve d'ailleurs les principes édictés par ce préambule de la constitution de 1946 développés dans l’article L115-2 du code de l’action sociale et des familles :

« La lutte contre la pauvreté et les exclusions est un impératif national fondé sur l’égale dignité de tous les êtres humains *** et une priorité de l’ensemble des politiques publiques de la Nation. Elle tend à garantir sur l’ensemble du territoire l’accès effectif de tous aux droits fondamentaux dans les domaines :

  • De l’emploi -
  • Du logement 
  • De la protection de la santé 
  • De la justice
  • De l’éducation
  • De la formation et de la culture
  • De la protection de la famille et de l’enfance » bien mal prise en compte par les ordonnances MACRON.

Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

128 réactions à cet article    



    • carnac carnac 15 septembre 12:22

      @MagicBuster
      Le livre de TODD une esquisse de l’histoire humaine précise qu’il y a un lien entre la vie économique et la vie familiale et qu’il existe deux grands types de famille , la famille nucléaire ( un couple et ses enfants) comme en france et la famille souche comme en allemagne (proximité de plusieurs générations) pour ne parler que de l’Europe. Pour lui la famille nucléaire est le plus ancien type familial et c’est précisément celui là sur lequel se développe au mieux le projet individualiste et capitaliste. 


    • Clocel Clocel 15 septembre 12:56

      @MagicBuster

      Le statut d’esclave reproducteur à celui d’esclave producteur, il faut choisir mein gute kamarad !? smiley

      Ciel,,, ils nous enculent !


    • kenique 15 septembre 17:56

      @carnac

       
      et ?...

    • Anatine 15 septembre 12:44

      Merci pour cet analyse.

      A mettre sur youtube....


      • gogoRat gogoRat 15 septembre 20:18

        @Carnac

         Oui, merci à l’auteur pour le véritable travail dont cet article est le fruit !

         Nous éprouvons ainsi la vive joie de nous rendre compte en détail à quel point la transcription en lois de la ’pensée complexe’ de notre Elu suprême ressemble à ce qu’aurait pu inventer le père Ubu lui-même !  Merdre !  ;))
         à ce qu’il paraît, ces perles de La Réforme de l’an 2017 seraient validées et cautionnées par rien moins qu’un mathématicien marcheur de renom, qui apporterait l’aura de la médaille Fields de mathématique à ces jupitériennes inventions ? ( Précisera-t-il son soutien personnel et son avis scientifiquement éclairé sur la constitutionnalité de la chose ? )

         Attention alors à ne pas faire l’enfant en osant démontrer que l’empereur est nu, le pourfendeur de la fainéantise intellectuelle, du cynisme et de l’extrémisme pourrait encore s’emporter !


      • Doume65 15 septembre 12:57

        « LOI TRAVAIL : nous imposerait-on le modèle familial ALLEMAND ? »

        La réponse est fort simple : Si ce modèle répond au GOPE, alors c’est OUI.


        • carnac carnac 15 septembre 13:16

          @Doume65

          En tous cas les ordonnances sont imposées à Macron par l’Europe et le reste suit : retraite, privatisations etc ....

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 septembre 19:04

          @carnac
          Bonjour,
          Les mêmes cause produisant les mêmes effets, il est illusoire de penser que nous échapperons au sort des 12,5 millions de travailleurs pauvres comme en Allemagne, et à la ruine austéritaire, comme en Grèce. Famille nucléaire ou pas.


          Voilà le résultat de 4 ans d’austérité en Grèce en 40 photos.

          Voici la liste des pays où les réformes identiques à celles de Macron sont déjà appliquées.

        • Ouallonsnous ? 16 septembre 11:47

          @carnac

          Et qu’est ce qui impose ses volontés à l’UE ?

          Révolution de 2017 , terminons celle de1789 Pourquoi la stratégie du chaos de l’UE suite à la politique belliciste américaine ?

          Après la fin de la guerre froide, les Etats-Unis/OTAN après qu’ils eurent « assassinés » la Yougoslavie, ont envahi l’Irak et l’Afghanistan, ont soutenu leurs alliés attaquant la Libye et le Yémen et ont fomenté des insurrections en Syrie et en Ukraine. Et Amérique latine.  Etant donné que la plupart de ces entreprises se sont enlisées dans leur guerre par « proxy » avec l’emploi de milices mercenaires  peu fiables, nous espérons – parfois avec un malin plaisir –que le superpouvoir anglo-yankee est en phase de déclin final.

           L’avertissement du président Eisenhower en 1961, présageant que le complexe militaro-industriel allait un jour embourber le pays dans des guerres sans fin, semble se confirmer plus que jamais.

          Mais se pourrait-il que la défaite sur les champs de bataille soit davantage dans l’intérêt du complexe militaro industriel des  Etats-Unis que la victoire ? C’est en quelque sorte un développement de « l’ ‘étrange défaite » qu’a connue la France dans les années 1940  ! Manifestement, ce complexe très controversé gagne même davantage avec des conflits interminables.

          Cela nous ramène immanquablement au Courant ultra-minoritaire, voire folklorique, de la mouvance nationale française issue de l’européisme découlant lui-même du collaborationnisme du milieu du 20émé siècle, mais toujours présent et constituant l’épine dorsale de « l’oligarchie , le nationalisme blanc y apparaissant comme un phénomène, issu marginalement d’une évolution tardive d’un courant tirant son origine d’une version « réduite » de l’occidentalisme.

          Et majoritairement de l’importation en France des thèses d’auteurs comme William Luther Pierce, Greg Johnson, Artur Kemp, Samuel Jared Taylor ou Richard Bertrand Spencer à la faveur et survivance de la collaboration pétainiste qui fut essentiellement, quoiqu’en écrivent les historiens à la botte, une collaboration financière  avec les gouvernements anglo-yankees soutenant le nazisme via Wall Street et la City bien que leurs pays d’accueils soient ouvertement en guerre avec l’Allemagne. 

          Le point commun de tous ces auteurs est qu’ils sont anglo-saxons et il n’est pas nécessaire d’étudier bien profondément leur pensée pour se rendre compte que leur nationalisme blanc est avant tout un nationalisme des blancs anglo-saxons et nordiques, dans lequel les peuples latins et slaves pas plus que les peuples asiatiques, africains où amérindiens n’ont nulle place.

          Ceci est logique quand on dresse la généalogie de ce courant qui est issu d’un sionisme non-juif né au sein du protestantisme britannique : l’anglo-israélisme.


        • petit gibus 15 septembre 13:21
          Moderniser la France devenue ringarde 
          qu’ils disent smiley
          Merci carnac
          pour ton travail d’infos en profondeur 

          • baldis30 15 septembre 15:11

            bonjour,

             Le modèle allemand a toujours été symbolisé par .... K.K.K.

            C’est pour cela qu’ils s’entendent à merveille avec .... ( flute je ne me le rappelle plus ...)


            • carnac carnac 15 septembre 18:03

              @baldis30

               traduction : Kinder, Küche Kirche :les femmes sont renvoyées à l’éducation des enfants , aux fourneaux et à l’Eglise .... bon l’église c’est moins le cas encore que .... la manif pour tous ...

            • JP94 15 septembre 21:58

              @carnac


              A propos du modèle allemand tant vanté et phare de notre Patronat, donc de Macron, et inspirateur de l’UE, car l’UE se fonde beaucoup sur le modèle allemand pour nous imposer ses normes...comme au bon vieux temps ( pour le Patronat) du IIIème Reich.

              Effectivement KKK ...mais pour l’emploi, en Allemagne,un ami, marié à une Allemande et ayant résidé en Allemagne m’a relaté la chose suivante, peu vantée ici : vous pouvez vous voir refuser un emploi pour motif ... de NON RELIGION !!
              C’est arrivé à sa femme, médecin spécialiste : la Religion est financée par l’Etat, et de plus, lui dicte ses prérogatives.
              On vous dira que vous êtes libre de choisir votre religion - quand bien même on préférera que ce soit catholicisme ou protestantisme, mais ne pas avoir de religion, ou se déclarer sans religion, c’est se priver des droits les plus élémentaires : l’emploi - on peut même vous licencier sur requête des instances religieuses, c’est un motif suffisant.
              Et le Kindergarten : vous êtes contraint, de payer des sommes astronomiques ( même pour un couple de chercheur et médecin spécialiste) si vous vous déclarez « sans religion ».
              C’est donc ça la Liberté tant vantée et affichée ..
              Et donc, comme vous le mentionniez, la femme médecin devra garder son enfant à la maison ... ou l’homme. De plus, l’enfant, demeurant à la maison, est moins socialisé.

              On est en droit en Allemagne, de vous demander quelle est votre religion. Et de vous priver d’emploi ou de KIndergarten si vous n’en avez pas.

              C’est le modèle allemand.

              Rappelez-vous dans le TCE de 2005, la liberté de Religion qui était en réalité une obligation d’avoir une religion ! quel choix !!

              Reste à savoir pourquoi le Capital tient tant à ce que la « populace » ait une religion... et là, on se rappelle Voltaire dans son dictionnaire philosophique ( à l’article athéisme) pour qui le Prince peut-être athée, pour qui le prototype de l’athée est un pacifique savant , mais pour qui il est impératif que le Peuple ait une religion, car sinon, il désobéit au Prince ... Voltaire l’avait bien vu déjà.


            • carnac carnac 15 septembre 22:36

              @JP94

              quel Lander ?

            • baldis30 15 septembre 23:11

              @JP94
              bonsoir,

              Chic ! impeccable !

              ça me donne des idées en tant que fondateur, président, trésorier et membre unique de la secte des adorateurs de Château-Margaux ...

              se faire subventionner cela m’irait à merveille


            • Le421 Le421 16 septembre 09:02

              @baldis30
              Et une pour le foie gras authentique, à Sarlat, ça me botterais !!  smiley


            • Gorg Gorg 16 septembre 12:09

              @JP94

              Bonjour,

              «  »en Allemagne vous pouvez vous voir refuser un emploi pour motif ... de NON RELIGION« 

              Carnac vous a demandé de quel Lander il s’agissait, pourriez vous répondre SVP... ? Ça m’intéresse...
              Je sais qu’il y a un impôt religieux en Allemagne (comme en Suisse ainsi que d’autres pays Européens d’ailleurs), mais j’ignorais que ne plus vouloir le payer pouvais conduire à se voir refuser un emploi (ou même être licencié)... De plus, il est prélevé à la source et il faut faire une démarche administrative afin qu’il ne soit plus prélevé...

               »Et le Kindergarten : vous êtes contraint, de payer des sommes astronomiques"

              L’argent collecté par le Kirchensteuer sert, en partie, à financer les Kindergarten, donc, si vous refusez de le payer, la facture ne sera pas la même (ceux qui s’en acquittent ne vont tout de même pas payer à votre place...)... Vous serez peut-être même obligé de vous tourner vers des privater Kindergarten... C’est un choix...

              Merci pour votre retour


            • Alren Alren 17 septembre 16:22

              @JP94

              Merci pour cette information que j’ignorais totalement et qui montre à quel point ceux qui se sont battus pour la laïcité en France avaient raison et combien sont stupides ceux pour qui la laïcité est secondaire dans le combat politique encore aujourd’hui.

              Je connaissais le « berufverbot », l’interdit professionnel visant non pas les sympathisants du nazisme mais les sympathisants du communisme.

              Je savais que les autorités allemandes enquêtaient en France auprès des services des religions, en particulier catholique, pour obliger les Français travaillant en Allemagne, déclarés par ces services comme baptisés. qu’ils soient pratiquants ou non à payer un lourd impôt à ces malfaisantes églises allemandes.
              Les églises françaises tiennent ainsi des fichiers illégaux puisque ceux qui y figurent n’en sont pas avertis comme l’exige la loi informatique et liberté, sans que ceux que nous payons pour veiller à l’application de cette loi ne s’en émeuvent, loi qui à ma connaissance pas encore abolie par Macron !

              Avec en sus cette interdiction de travailler si l’on est athée et cette discrimination faite aux rationalistes incroyants, je me sens encore plus à des années-lumières des gouvernements allemands et de ceux qui les élisent.


            • chocolatine chocolatine 15 septembre 15:53

              bonjour @ tous
              appauvrissement au programme, nul doute,sous couvert d’ouverture sociale(?)....restrictions....du droit dans le travail, dans ses choix ,dans sa vie..le tout sur mise en opposition des uns aux autres...
              alors l’Allemagne l’Angleterre, ..examples ????

              Quant aux pays nordiques,ils ont un modèle social qui allie rigueur morale,sociale et individuelle à tous les niveaux, loin du modèle français conservateur.......des privilèges...et des castes


              • carnac carnac 15 septembre 18:04

                @chocolatine

                hé oui et certains ont pu voter Macron en espérant qu’il copie ce modèle puisqu’il promettait « en même temps » sécurité professionnelle et flexibilité - résultat on a du Fillon

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 septembre 19:17

                @carnac
                Non, Macron doit appliquer les GOPé. Réformes structurelles avec lesquelles Fillon était d’accord et le PS aussi. Les autres sont des enfumeurs qui font croire qu’ils ne les auraient pas appliquées.


                Tsipras a appliqué tout ce que la Troïka lui a demandé, les sanctions de Bruxelles dissuadent toute velléité de rébellion. En particulier quand la BCE a fermé le robinet bancaire. De plus, Tsipras est opposé à la sortie de la Grèce de l’ UE & de l’euro, les Grecs sont donc dans une impasse politique.

              • JP94 15 septembre 22:09

                @carnac

                Allons allons, n’idéalisez pas trop le modèle nordique avant d’en avoir tâté Allez donc vivre un peu à Stockholm, y chercher un emploi, un logement, et étudier le système de retraite avec lequel le montant de la pension est inversement proportionnel à l’espérance de vie ...
                Vous verrez de vieilles retraitées contraintes de sous-louer une chambre vétuste pour gagner 300 ou 400€ de revenus mensuels car leur retraites est trop faible ! 

                Bon il y a des riches et des parasites à Stockholm, ne serait-ce que la famille royale et les reliquats de l’aristocratie... la rigueur n’est pas pour tous ...

                Allez donc jeter un oeil dans la banlieue nord à Tensta et ses ghettos d’immigrés... allez à Uppsala ....
                et vous apprécierez le standing français ...

                Et puis que ferez-vous là-bas sans personnumer ? Tout est fliqué et aucun droit ne se peut - ni logement, ni travail, sans qu’on centralise toutes vos données perso... 

                Ecole à vau-l’eau avec la mise en concurrence public-privé, le marché de l’Ecole servi au moins cher...

                Moi je préfère Cuba, son système de santé gratuite , d’éducatipn pour tous de haut niveau , sans aucun échec scolaire ( cf études de l’UNESCO)
                En URSS, pour mémoire ; bourses d’études automatiques, logement et emplois automatiques sitôt le diplôme en poche. Et logement quasi-gratuit.
                Mais pour le savoir, il faut connaître des intéressés, par avoir de vagues infos que la doxa colporte .

              • carnac carnac 15 septembre 22:49

                @Fifi Brind_acier


                De fait à Cuba malgré le blocus américain ils sont parvenus à avoir des services collectifs qui ont été une réelle avancée pour la population .... 
                dans le nord de l’europe la vie courante est très chère et pour moi inaccessible. 
                Des retraitées aux moyens insuffisants vous en avez en France . Deux vieilles dames résidaient au camping cet été pour pouvoir louer leur maison à des touristes ce qui complétait leur retraite ....
                C’est une raison de plus pour défendre notre modèle social qui a encore plein de trous dans la raquette.

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 septembre 07:19

                @carnac
                Il faut faire attention quand on parle « des pays nordiques ».
                L’Islande et la Norvège ne sont ni dans l’ UE, ni dans l’ euro. La Suisse non plus.
                Ce sont les 3 pays où l’on est les plus heureux du monde


                La Suède est dans l’ UE, mais pas dans l’ euro non plus, d’où un chômage moindre. La Suède a pu dévaluer sa monnaie, la couronne suédoise. Ce que ne peuvent pas faire les pays de la zone euro pour booster leurs exportations. La croissance est boostée par la consommation intérieure avec des salaires moyens = 2800 euros.

                Il faut bien comprendre que les réformes structurelles imposées par Bruxelles concernent essentiellement les pays de zone euro. Comme l’euro ne peut être dévalué, il faut « dévaluer » le prix du travail pour être compétitif.
                C’est même pour cela que l’euro a été imposé : « pour envoyer les Etats Providence aux égouts ! »

              • Ar zen Ar zen 16 septembre 07:51

                @carnac

                Vous n’avez pas compris que le modèle social français n’a strictement aucune chance de perdurer dans le cadre de l’Union européenne ? 

                Prenez connaissance de l’article 55 de la constitution. A un moment dans votre article vous parler de« question préalable de constitutionnalité ». Creusez ce sillon et comprenez. La constitution française a été vidée de sa substance, les transferts de souveraineté ont eu lieu de la France vers l’UE. Est-ce que vous le savez ? Il est inutile de se lamenter, il est inutile de s’agiter, 80% des décisions qui concernent les Français, sont prises à Bruxelles. 

                Lisez très attentivement ce qui est écrit ci-dessous et tirez-en toutes les conclusions. Puisque la politique économique et sociale de l’UE est inscrite dans sa « constitution » (les traités) vous êtes certains que contre vents et marées la France n’échappera pas à la destruction de son modèle social ! Les dispositions des traités suivent soigneusement le modèle ordo-libéral de l’Allemagne. Ce qui arrive à la France n’est donc pas une surprise, c’et le continuum de l’application des traités.

                L’UE est une organisation intégrée au service d’un véritable « projet » parfaitement « autonome », annoncé et lisible. Ce « projet » européen n’est pas défini, modifié, adapté par les Etats au fil de leurs réunions, non ! Il est figé dans le marbre du traité lui-même. Les orientations programmatiques de l’Union européenne, du fait qu’elles sont intégrées aux traités sont « gelées », bien moins révisables qu’une norme constitutionnelle de niveau national. Les traités européens ont ainsi opté pour une « intégration négative », c’est à dire l’intégration économique par la suppression de toutes les barrières et distinctions nationales, par opposition à l’intégration « positive », c’est à dire le développement de politiques de limitation, de palliation et de correction des distorsions du marché. L’intégration « négative » est institutionnalisée dans le droit primaire de manière directe à travers, notamment, la protection des 4 libertés de circulation fondamentale (biens, personnes, services et capitaux).

                Vous écrivez ceci : « Lorsque la France insoumise parle d’un coup d’Etat social, elle a raison. » Cela fait 10 ans que François Asselineau attire l’attention et fait des analyses qui indiquent comment la France va évoluer en restant dans l’UE. Dîtes moi combien de fois la FI a fait état du dispositif mis en place dans les traités ? Jamais ! Pas une seule fois ! La FI reste à la surface des choses. Macron n’est qu’un valet, un sous fifre de l’UE en action. Il a été mis en place pour faire appliquer les recommandations européennes au pas de course. Il faut arrêter de taper sur Macron. Les véritables fautifs ne sont pas en France mais à Bruxelles ! Il faut sortir de ce piège à rat qu’est l’Union européenne. Il n’y a rien d’autre à faire. 

                Combien de fois la constitution française a t-elle été modifiée pour correspondre au périmètre d’action des traités ? C’est ici en lien : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-incidence-de-la-ratification-des-189142

                La France possède t-elle encore le pouvoir de décider de sa politique sociale ? C’est ici en lien

                ARTICLE 55.

                Les traités ou accords régulièrement ratifiés ou approuvés ont, dès leur publication, une autorité supérieure à celle des lois, sous réserve, pour chaque accord ou traité, de son application par l’autre partie.





              • carnac carnac 16 septembre 08:34

                @Fifi Brind_acier

                excellent résumé de la situation , merci

              • L'enfoiré L’enfoiré 15 septembre 16:33

                Je ne sais si c’est le modèle allemand, mais...
                il est vrai que les Allemands ont toujours été plus carriéristes.
                Moins d’aide aux parents et moins de crèches.
                Ce qui veut dire des enfants plus tard, à la limite de ce que la nature pourrait prétendre sans problèmes.
                Si cela continue...
                Ce sont les populations immigrées qui deviendront les Allemands de demain.
                A moins que Erdogan ne fasse revenir ses concitoyens.


                • carnac carnac 15 septembre 18:09

                  @L’enfoiré
                  A propos de l’âge auquel les couples ont leur premier enfant il est symptomatique d’entendre vanter la congélation d’ovules et la PMA afin d’avoir « assis » sa carrière avant la première naissance alors que pour porter un enfant c’est toujours mieux d’être jeune et un père jeune aura aussi plus de facilité à discuter avec son ado.... Mais tout se tient .... changer de modèle de famille pour faire prévaloir l’économie sur la vie naturelle 


                • JP94 15 septembre 22:12

                  @L’enfoiré


                  Les études supérieures ne sont pas gratuites en Allemagne et vous devez les remboursez à moins de ne pas avoir de revenu. Une amie doit rembourser jusqu’à son doctorat ( mention TB) mais avec son revenu trop bas, ça fait 20 ans que le fisc allemand lui réclame chaque année - et elle habite en France.

                • Aztèque Aztèque 15 septembre 18:47

                  Cela va peut-être rendre service aux élus névrosés de la statistique ; 1 emploi par foyer, à l’ancienne, c’est précisément la solution la plus rapide pour restaurer le plein emploi en moins d’une décennie.

                  Bon, pour ce qui est du choix du membre du foyer chargé de ramener la pitance, on va laisser la nature parler, à l’ancienne.
                  Et d’ailleurs, puisque l’égalité salariale n’a toujours pas su s’établir en un demi-siècle, on va tabler sur le meilleur salaire, celui de monsieur.
                  Et d’ailleurs, si le couple divorce, comme c’est madame qui se sera chargée de l’éducation des p’tits, il y a fort à parier qu’un jugement prononce la continuité pour la garde, à l’ancienne.
                  Et aussi, madame sans emploi devra désormais obtenir une aide significative pour continuer son oeuvre éducative.
                  Ainsi, on aura une dépense sociale qui va exploser, car tout le monde le sait, les couples stables, c’est ringard (1 mariage sur 2 échoue).
                  Donc monsieur se retrouve précarisé (oui, l’isolement précarise !), madame se retrouve précarisée, et tous dépendent désormais de celui qui fera les meilleures promesses.
                  Nous continuerons donc de compter sur notre merveilleuse classe politique pour nous trouver des solutions à des problèmes qu’ils ont insidieusement créés.
                  Et nous ferons donc des choix (m’enfin, si on relit Churchill, les choix, vous savez...), et nous continuerons à voter.
                  Et nous perpétuerons ce merveilleux système.

                  • carnac carnac 15 septembre 18:56

                    @Aztèque

                    Il me semble qu’un nombre croissant de personnes ont compris qu’on leur a confisqué leur vote en Mai dernier et ne se laisseront pas abuser la fois prochaine si Macron se présente comme un sauveur face à Le Pen dans 5 ans... 

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 septembre 19:24

                    @carnac
                    Ce sera trop tard, tout le modèle social français va passer à la moulinette, et remettre tout ça en place prendre du temps.

                    Asselineau avait pourtant prévenu les Français :
                    « Si nous ne sortons pas de l’ UE et de l’euro, voici ce qui va arriver ».

                    Et c’est exactement ce qui est en train d’arriver.


                  • Aztèque Aztèque 15 septembre 19:38

                    @carnac
                    Je crains que vous ne vous fassiez des illusions.

                    Macron fait presque ce qu’il veut parce qu’il le peut.
                    Vous croyez vraiment que si LePen prend sa place dans 5 ans, le système la laissera faire quoi que ce soit ?
                    Voyez la détermination que met l’Europe à pourrir le travail de May.
                    Prenez l’exemple Trump aux USA.
                    Vous avez vraiment l’impression que c’est le candidat (déterminé à balayer tous les dogmes démocrates) qui gouverne ?
                    Ce type a probablement un pistolet pointé dans le creux de ses omoplates.
                    Et quand le peuple français se sera révolté, amenant les nationalistes ou les communistes aux portes du pouvoir, il lui sera alors présenté un nouveau problème, un autre défi, impliquant de nouveaux paradigmes.
                    Et qui sera en mesure d’apporter les solutions les plus confortables ?
                    Je crains que le peuple, que vous ne trouvez pas assez dupe pour être abusé une énième fois, ne soit trop engourdi par le confort de la continuité et d’une implication minimale aux évolutions sociétales pour se réveiller.
                    La tragédie se poursuivra, et seule la prise de l’assemblée par le sang obligera le système politique français à accepter les désirs du peuple, celui qui vote mal !

                  • Aztèque Aztèque 15 septembre 19:47

                    @Fifi Brind_acier
                    On est bien d’accord.

                    Pourtant, je suis un Européiste convaincu, je dirais même un mondialiste convaincu. 
                    Mais les institutions dirigeantes ont été confiées à des mafieux.
                    Du coup, rien ne fonctionne correctement.
                    Et les dégâts sur le travail des hommes ne sont que le début d’une série de catastrophes sanitaires, sociales, culturelles, et je dirais même anthropologiques.
                    Mais comme dans la nature, tout finit par se reconstruire.
                    Disons juste que la civilisation aura perdu un siècle d’évolution sociale.
                    Mais nos arrières-arrières-petits-enfants pourront retenter le rêve européen et mondialiste sans reproduire les mêmes erreurs, comme confier la gestion des objectifs des peuples aux banques.
                    Je l’espère !

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 septembre 19:57

                    @Aztèque
                    Ce type a probablement un pistolet pointé dans le creux de ses omoplates.

                    Il ne faut pas confondre Macron avec Allende ou Chavez ! Macron est 100% d’accord, il a même été propulsé par les médias et la finance pour ça ! Il croit qu’il a une « mission divine », réformer la France ! Et puis, il est doué pour faire de la com’, c’est à dire enfumer les gens.
                    C’est son patron chez Rothschild qui a décelé ses talents d’enfumeur.


                    L’astuce a été de se présenter comme « anti-système ». Mais il n’a pas dit de quel système il s’agissait, chacun y a mis ce qui l’arrangeait. En fait, il est anti modèle social français, mais les médias se sont bien gardés de le dire.

                    Le MEDEF est plus honnête dans son genre, il annonce clairement la couleur.


                  • Aztèque Aztèque 15 septembre 20:11

                    @Fifi Brind_acier
                    Je vous demande pardon pour l’imprécision de mon propos.

                    Relisez le à partir de « [...] Prenez l’exemple Trump aux USA. [...] », et lisez les deux phrases qui suivent en considérant que je parle encore de Trump.
                    Vous comprendrez mieux !

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 septembre 20:14

                    @Aztèque
                    C’est la mondialisation qui est dirigée par la mafia ! Leur objectif est de diriger le monde, supprimer les Etats, les Nations, les frontières, les lois (sauf les leurs), imposer une monnaie unique mondiale, et pressurer tous les peuples... 
                    L’ UE s’inscrit dans ce projet.

                     « Soros et le Nouvel Ordre mondial »


                  • carnac carnac 15 septembre 20:28

                    @AztèqueJe suis peut être moins désespérée que vous. Il me semble que des projets autres que ceux soutenus par LE PEN et MACRON peuvent prendre forme d’ici 5 ans ... j’essaye modestement d’y travailler.



                  • Aztèque Aztèque 15 septembre 20:31

                    @Fifi Brind_acier
                    Cela n’a rien d’idiot ! Je parle du projet mondialiste.

                    Pourvu qu’il soit destiné à servir les individus dans leur ensemble et motivé par la reconnaissance historique de ses dirigeants.
                    Les religions ont assez bien fait leur boulot durant les 4000 dernières années.
                    Hélas, l’imposture contemporaine tient au fait que les peuples sont désormais dirigés par des logiques comptables, manœuvrés par des technocrates et écrasés par le doute spirituel.
                    Que Seigneur Soros ou un autre gus pseudo-philanthrope s’en mêle n’y change rien.
                    Nous avons évacué la spiritualité des devoirs du citoyen. 
                    Inutile de s’étonner quand il vote pour la seule chose palpable qu’il lui reste : ses biens.
                    Voyez la vacuité des propos du Pape. 
                    Il s’appellerait Soros que ça ne le rendrait pas plus diabolique ou utopiste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès