• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron 1er et son « Archimignons »

Macron 1er et son « Archimignons »

JPEG

L’Histoire, même la petite aurait tendance à se répéter de manière dramatique ou souvent comique.. En lisant sur le blog de Marie Petitot à propos du roi Henri III : Les mignons d’Henri III, bras armés du Roi, je n’ai pu m’empêcher de voir de fortes similitudes entre la manière dont ce roi de France du 16eme siècle fonctionnait, et celle de notre président roi Macron 1er - dit « l’Elu »... Ces deux souverains ont cette même volonté à favoriser certains hommes, ceux que l’on appelaient en ces temps lointains les « mignons ». Mais le terme mignon à l’époque signifie simplement « favoris » (on disait parfois « mignon de couchette » pour désigner un amant). Aujourd’hui ils sont appelés garde du corps, responsable de la sécurité, chargé de sécurité, conseiller, ministre, député de la majorité et autres titres ronflants.

Le roi aime impressionner ses sujets et organise des fêtes somptueuses. Le souverain offre également d'importantes sommes d'argent, en récompense, aux serviteurs les plus zélés. Toutes ces dépenses, fortement critiquées ne manquent pas d'approfondir la dette du Royaume mais, pour le roi, qui n'hésite pas à emprunter d'importantes sommes.

Qu’Henri III ait été entouré de favoris n’avait rien de surprenant. C’était une habitude, chez les régnants, de distinguer des hommes (presque toujours d’extraction modeste), et de les élever en leur accordant toute confiance et de les combler d’honneurs et de richesses. Des fameux « mignons d’Henri III » subsiste l’image de beaux éphèbes enrubannés, froufroutants et parfumés. Des grands coquets délicats qui, dans le sillage du Roi leur maître, s’adonnent à la débauche et aux plaisirs. Bon, là, je vous l’accorde nous sommes à coté... Parce que Alexandre Benalla, Vincent Crase, Maxence Creusat, Philippe Mizersky et l’inénarrable Gérard Collomb, et autres « courtisans élyséens » en « beaux éphèbes enrubannés, froufroutants et parfumés  » c’est pas du tout ça, on serait plutôt dans le genre racailles mal dégrossies, fonctionnaires dévoyés et pétochards ou politiques blanchis sous le harnais ; Comme qui dirait : autre temps autre « look ». Ce que ces « mignons » ont en commun avec 4 siècles et demi de distance c’est que sous leurs dehors élégants, policés, les mignons sont de véritables spadassins, parfois de fins politiques, d’une fidélité indéfectible. Il faut savoir qu’un spadassins pouvait aisément se battre en duel ou poignarder au coin d’une rue sombre ou s’occuper de tractations louches. C’était les hommes des basses besognes, des coups tordus diront-on aujourd’hui, des hommes de l’ombre.

Quant à Henri III, de tous nos Rois, il est celui dont la réputation d’homosexualité est la moins justifiée, et fait partie de ceux dont la personnalité est la plus complexe.
Tiens-tiens... Rappelez vous des bruits de caniveaux courant sur la supposée homosexualité de Macron 1er, et aussi sur sa « pensée complexe » ...

Concernant son mariage, l’épouse d’Henri, Louise de Lorraine il l’aime avec sincérité, ils forment d’ailleurs un couple uni et particulièrement soudé. Mais ce souverain a besoin d’une « symbiose spirituelle ». Henri s’entoure d’hommes sûrs, de sa génération, issus de familles nouvelles, qu’il sait dévoués à sa cause. Les mignons fidèles à leur maître, ils sont ses gardes, ses conseillers politiques et même ses agents d’exécution. C’est ce qu’il recherche chez ses favoris, et c’est pourquoi il ne peut s’en passer : toute sa vie se tiendront à ses côtés entre deux et six mignons, l’un cédant la place à l’autre au gré de la politique et des affections (ou caprices) du roi. Pour ces hommes qui acceptent de lui rendre l’inconditionnelle affection (et fidélité) qu’il leur voueil bouleverse la hiérarchie nobiliaire, les comblent de faveurs, de présents, d’honneurs... Il ne manque que les voitures de fonction, les passes pour entrer à l’assemblé nationale, les ports d’arme et la descente des champs Elysée avec l’équipe de France de foot... 

Henri III, pour eux, ne fera jamais les choses à moitié ! Ne confie-t-il pas à Villeroy dans un billet datant de mai 1579 : « Ce que j’aime, c’est avec extrémité » ?

Par goût du raffinement, mais aussi de l’ordre autour de sa personne, Henri III est le premier souverain à mettre en pratique un véritable rituel de Cour : c’est la fameuse « Etiquette » qui prend forme, et que portera à son paroxysme Louis XIV. Henri III comprend qu’elle confère majesté à la personne royale et légitimité à son pouvoir. De quoi rester maître de sa Cour à défaut de l’être de son royaume, où les rivalités font rage. Conformément à cette Etiquette, « ceux qui le servent au plus près se doivent d’appartenir à la plus haute noblesse » : il va donc les combler de faveurs, de titres afin qu’ils correspondent aux critères de la cour.

Ce souverain aspire à être aimé pour lui-même, et il y met l’énergie du désespoir. « Aimez-moi, aimez-moi autant que je vous aime ! ». C’est un cri du cœur…

Dans la dernière moitié de son règne, Henri III s’entoure de deux hommes dont l’ascension va être prodigieuse. Ils raflent toutes les faveurs, ont les oreilles du maître, à qui ils vouent une indéfectible loyauté. A tel point qu’ils sont surnommés les archimignons. Qui sont-ils ? Ce n’est plus très important, mais sachez que Macron 1er a répété sans le savoir le syndrome de « l’archimignon » avec « sont » Alexandre Benalla.

J’espère que Macron 1er ne finira pas son existence tel Henri, qui fut poignardé par un moine alors qu’il déféquait...

Bref, c’est ce que j’en dis !

N’y voyez pas malice, mais je dois dire que la comparaison est frappante, à cependant un « détail » près. Henri III fut ce qu’il fut par la grâce de dieu, quant à Macron 1er, il est ce qu’il est (temporairement) ben...Par la grâce du suffrage universel.

 

Georges Zeter/juillet 2018

 

Nombreuses reprises du texte de : Marie Petitot

http://plume-dhistoire.fr/les-mignons-henri-iii-bras-armes-du-roi/


Moyenne des avis sur cet article :  3.53/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • papat 26 juillet 2018 12:19

    d’après BFMWC bennalla serait monté comme un âne ! ceci expliquerait cela !

    d’ailleurs manu l’appelle mon « petit poney » dans l’intimité .

    • Ouallonsnous ? 26 juillet 2018 17:39

      @l’auteur

      "N’y voyez pas malice, mais je dois dire que la comparaison est frappante, à cependant un « détail » près. Henri III fut ce qu’il fut par la grâce de dieu, quant à Macron 1er, il est ce qu’il est (temporairement) ben...Par la grâce du suffrage universel."

      Il est ce qu’il est par la manipulation du suffrage universel par la banque et l’UE/OTAN, et sans avoir le quorum des suffrages exprimés qui devrait atteindre > de 50% du nombre des inscrits, il n’est donc pas légitime, c’est un élu de coup d’état !

       


    • alinea alinea 26 juillet 2018 13:04
      Merci pour cet article ; ça va tout à fait dans le sens de ce que je pense.
      D’une part que Macron n’est absolument pas homo, mais qu’il se prend pour un roi, oui.
      Se prendre pour un roi, c’est un peu le complexe à la mode et j’en vois tous les jours, sauf que ceux que je vois n’ont rien à donner mais attendent tout des autres !
      Les rois de France donnaient la richesse du royaume à qui ils voulaient, comme si celle-ci était leur.
      Macron fait pareil ; je pense qu’avant lui « on » le faisait aussi, mais Macron n’est pas de la même génération : entre celles-ci, la fuite inexorable du surmoi.
      L’absence de décence qualifie la décadence, et cela se retrouve à tous les échelons de la société. Cela fait déjà un petit moment que nos dirigeants ne sont pas nos supérieurs en moralité, ni en quoi que ce soit d’autres d’ailleurs. mais il faut bien reconnaître que ces qualités ne sont plus valorisés par le quidam ordinaire non plus !

      • V_Parlier V_Parlier 26 juillet 2018 13:54

        Article divertissant et probablement pas si éloigné de la réalité. Quant aux spadassins, je pense qu’ils n’ont jamais vraiment cessé d’exister, Macron ayant ici fait plutôt preuve d’amateurisme. Aller choisir des cassos exfiltrés du PS pour des missions si « délicates » ne l’a pas emmené bien loin !


        • Matlemat Matlemat 26 juillet 2018 14:00

           La prise de parole de Macron lors de son « bain de foule » n’a-t-elle pas été pitoyable ? 


           Peut il encore nier son favoritisme envers Benalla même après être au courant de la vidéo ? 

           N’y a t il pas déjà trop de preuves ?

           Emmanuel macron est il echec et mat ? 

          • Dom66 Dom66 26 juillet 2018 20:38

            @Matlemat

            Emmanuel macron est il echec et mat ? Non c’est nous...dans l’os


          • amiaplacidus amiaplacidus 26 juillet 2018 14:59
            Le CV du mignon en question pose quand même un problème de date.

            En 2006-2007 il est en troisième et effectue un stage au sein du Service de Protection des Hautes Personnalités (SPHP devenu le SDLP) : « Février 2006 - Stage conventionné au Service de Protection des Hautes Personnalités ».

            S’il a terminé sa troisième en 2007, il a donc passé son bac en 2010.

            Il dit ensuite avoir un master en droit, c’est à dire BAC+5, il aurait donc terminé ses études, dans la mesure où il a respecté le cursus, en juillet 2015.

            Mais, il semble qu’en 2012, proposé par le SPHP, il occupe un emploi de chauffeur auprès de Montebourg. Emploi qu’il ne garde pas longtemps, il se fait viré par Montebourg à la suite d’un accident et, surtout, d’une tentative de délit de fuite.

            Alors il faudrait savoir, en 2012, étudiant ou chauffeur ? 

            En fait, typique d’un CV totalement bidonné, je crois qu’il aurait de la peine à montre l’original de son diplôme,

            Maintenant, mignon ou pas ? Personnellement je ne crois pas.

            C’est, toujours à mon avis, infiniment plus grave.

            Comment une aussi « fine » équipe que les macronistes, avec une pensée complexe à leur tête ont-ils pu se faire avoir sur un CV qui ne passerait pas le cap du patron d’une TPE.
            Et donner à un bidouilleur des privilèges et des prébendes exorbitants ?

            Cela en dit long sur l’amateurisme, le manque de sérieux, le « j’men foutisme » de la clique à Macron.

            Et ce que je trouve grave, c’est que le destin de la France dépend de ces branquignols.




            • oncle archibald 26 juillet 2018 15:39

              @amiaplacidus

              Pour lever vos doutes ....

              Mr Benalla a obtenu son master 1 mais il n’a « jamais validé le master 2 », fait observer le président de l’université Clermont Auvergne, Mathias Bernard, qui précise : « Il avait fait valider sa licence de droit à l’université de Rouen où il a été étudiant de 2009 à 2013. »

              https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/politique/puy-de-dome/2018/07/23/quand-alexandre-benalla-etait-etudiant-a-clermont-ferrand_12932139.html


            • straine straine 27 juillet 2018 03:18

              @oncle archibald
              « Il avait fait valider sa licence de droit à l’université de Rouen où il a été étudiant de 2009 à 2013. »
              Dixit AFP ⤵️
              -> 2009 => Réserviste de la gendarmerie
              -> 2010 => Service d’ordre du PS
              -> 2011 => Rattaché à la sécurité de Martine Aubry
              -> 2012 => Membre du service d’ordre de Hollande 🔁 chauffeur de Montebourg
              -> 2013 =>  ?........?
              => https://pix.toile-libre.org/upload/original/1532646183.png


            • Jeekes Jeekes 26 juillet 2018 15:27
              ’’J’espère que Macron 1er ne finira pas son existence tel Henri, qui fut poignardé par un moine alors qu’il déféquait...’’
               
              Oh si !
              Oh si !
              Oh si !
               
              Wouah, le spectak !
              Allez, s’te-plé, fais-moi plaisir !!!
               

               



              • oncle archibald 26 juillet 2018 15:33

                L’article et la plupart des commentaires qui le suivent à cette heure sont d’une telle mièvrerie, d’une telle pauvreté d’argumentation, qu’ils confortent tout à fait les derniers dires de notre Président : pour les faits répréhensibles à l’origine de toute « l’affaire » c’est une tempête dans un verre d’eau, et pour le battage médiatique qui est organisé autour de ce « fait divers » c’est une tempête sous les cranes !

                Finalement vos outrances le servent !


                • Bob dit l'âne Bob dit l’âne 26 juillet 2018 15:59

                  @Tata archibald, t’es amoureuse de ton gourou pour passer ton temps à le défendre sur Agoravox ?


                  Je suis certain que tu as la photo de Macron posée sur ta table de nuit... 

                • oncle archibald 26 juillet 2018 16:21

                  @Bob dit l’âne :

                  Emmanuel Macron m’a plu et continue à me plaire parce qu’il a renvoyé très sèchement dans les cordes ceux qui pendant les 40 années précédent son élection nous ont baladé avec de fausses promesses en jouant à passe moi la rhubarbe je te passerai le séné, par le jeu d’alternances qui n’en étaient pas vraiment, tout en dilapidant notre argent avec une ardeur sans pareille en se disant après nous le déluge et en hypothéquant complètement l’avenir des générations à venir en creusant une dette abyssale !

                  Donc toutes les vieilles barbes à la porte et on repart avec du neuf, plus à partir de ce jour ça n’est plus la CGT et ses affidés qui feront la loi sur les quais de gare et dans l’hémicycle, ça me botte bien en effet. Plus une certaine réussite face à une horde hétéroclite de jobards et de marginaux dans la ZAD de Notre dame des Landes. Et une réussite encore dans les écoles primaires des quartiers ou l’on ne parle pas Français en dédoublant les classes, ça n’est pas si mal. Il réussit là ou ses prédécesseurs avaient échoué. D’où la colère inconsolable des vieilles barbes, qui n’est pas non plus pour me déplaire.

                  Quand à l’idolâtrer, non, vous exagérez tout ! J’ai appris au catéchisme qu’il fallait adorer Dieu et lui seul. Donc pas de photo de Macron posée sur ma table de nuit ...


                • tozzzzz 26 juillet 2018 17:34

                  @oncle archibald


                  tain uncle sam il est encore la.
                  et il defend sa macron bien sur !
                  et tonton archierbald we doesn’t need you

                • tozzzzz 26 juillet 2018 17:35

                  @oncle archibald

                  Emmanuel Macron m’a plu et continue à me plaire parce qu’il a renvoyé très sèchement dans les cordes ceux qui pendant les 40 années précédent son élection nous ont baladé avec de fausses promesses en jouant à passe moi la rhubarbe je te passerai le séné, par le jeu d’alternances qui n’en étaient pas vraiment, tout en dilapidant notre argent avec une ardeur sans pareille en se disant après nous le déluge et en hypothéquant complètement l’avenir des générations à venir en creusant une dette abyssale !

                  Donc toutes les vieilles barbes à la porte et on repart avec du neuf, plus à partir de ce jour ça n’est plus la CGT et ses affidés qui feront la loi sur les quais de gare et dans l’hémicycle, ça me botte bien en effet. Plus une certaine réussite face à une horde hétéroclite de jobards et de marginaux dans la ZAD de Notre dame des Landes. Et une réussite encore dans les écoles primaires des quartiers ou l’on ne parle pas Français en dédoublant les classes, ça n’est pas si mal. Il réussit là ou ses prédécesseurs avaient échoué. D’où la colère inconsolable des vieilles barbes, qui n’est pas non plus pour me déplaire.

                  Quand à l’idolâtrer, non, vous exagérez tout ! J’ai appris au catéchisme qu’il fallait adorer Dieu et lui seul. Donc pas de photo de Macron posée sur ma table de nuit ... 

                  cette crampe de rire 


                • oncle archibald 26 juillet 2018 19:49

                  @tozzzzz

                  Moi aussi ça me fait rire et peut être ça va me donner des crampes !

                  Môôôsieu Melenchon même pas troisième à l’arrivée de la course ! battu par le cancrous Fillon malgré le handicap des tonnes de casseroles qu’il se trimbalait !

                  Aâââh MELENCHON ! LUI qui, LUI je, LUI le seul, LE VRAI, L’UNIQUE représentant du peuple Français, mais qui s’est multiplié comme les petits pains de l’évangile pour rassasier ses fans sur de grands écrans ... Ah les groupies en pââââmoison !

                  HOP ! Dans la poussière, aux oubliettes. Le Pied ! Merci Macron !


                • foufouille foufouille 26 juillet 2018 20:39

                  @oncle archibald

                  « battu par le cancrous Fillon malgré le handicap des tonnes de casseroles qu’il se trimbalait ! »
                  ce qui signifie beaucop d’ordures puantes ou d’adorateurs du dieu vivant qui a tous les droits comme en1500.


                • V_Parlier V_Parlier 27 juillet 2018 10:06

                  @tozzzzz
                  Même si j’ai compris le principe, je pense que vous surévaluez largement ce « renvoi dans les cordes » de ceux qui nous ont baladés. Non non, les deux baladeurs précédents ont soigneusement préparé le terrain (à quelques détails près) et l’hypothèque se termine en bradage. Simple continuité, certes, mais rien de plus. En revanche, je vous l’accorde quant à la « destitution » tant réclamée, comme je l’ai déjà écrit ailleurs, quand on voit les hautes trahisons de Sarko, les délires guerriers de Hollande et les ordres donnés pour laisser massacrer pendant 2 heures le public du Bataclan, on se dit qu’une destitution pour un garde du corps racaille c’est quelque peu disproportionné. Il est d’ailleurs intéressant de rappeler ce qui est souvent oublié : Le Benalla en question a été ramassé au PS où il « exerçait » déjà avant que Macron ne le récupère. Casting d’amateur de la part d’un Macron trop sûr de lui, comme souvent.


                • oncle archibald 27 juillet 2018 16:28

                  @V_Parlier : je rêve ou vous ignorez que Macron a lui aussi « exercé » au PS dans une autre vie pas si lointaine ? A mon avis c’est là qu’ils se sont connus, ça n’est pas un choix dans un casting, Benalla n’a pas été mis en concurrence !


                • captainalan 26 juillet 2018 16:44

                  Seul hic dans ce texte très juste, c’est le mot de la fin.... Le suffrage universel cette fois a eu qque chose de.... frelaté.... Merci aux médias et au FN, qui lui est toujours là quand il faut ! smiley


                  • zygzornifle zygzornifle 27 juillet 2018 08:28

                    Macron est un tocard élu par des bovidés .... 


                    • oncle archibald 27 juillet 2018 16:32

                      @zygzornifle : et on en revient toujours à la perspicacité de Georges Freche : « Comme 90% des Français sont des cons, je fais campagne pour les cons ! Tu leur tape dans le dos, tu joue à la pétanque et tu bois un pastis avec eux et c’est dans la poche. Les autres 10% ils votent moitié moitié, Je ne vais pas m’emmerder à essayer de convaincre 5% de l’électorat, ça n’est pas payant ».


                    • oncle archibald 27 juillet 2018 16:36

                      @zygzornifle : je ne doute pas que vous fassiez partie des 5% très intelligents qui votent à gauche, mais quand même, mettre au pouvoir un mec élu par 5% des votants soit 2 ou 3 % des inscrits ce serait encore moins démocratique que d’accepter l’élection de Macron comme étant « la volonté du peuple » libre de s’exprimer, on n’est pas à Cuba ou au Laos ici !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès