• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron coupable de manipulation historique et de mise en danger de la (...)

Macron coupable de manipulation historique et de mise en danger de la cohésion nationale

 

Dans quelques années un nouveau Macron viendra et nous expliquera que nos actions en Libye, Syrie, Afghanistan , que nos bombardements incessants qui ont tué des dizaines de milliers d'innocents, femmes enfants vieillards, étaient des crimes contre l'humanité.

Ensuite, il nous expliquera que les Français qui sont partis faire le djihad et ont pris les armes contre la France pour aider leurs frères musulmans innocents bombardés par les français étaient des héros, nous des salauds, et qu'on va les réhabiliter demander pardon, et mettre des rues à leur nom.

Ainsi le peuple que l'on a jamais consulté sera responsable des actes de guerre décidés par les dirigeants ?

 

C'est exactement ce que fait aujourd'hui le précurseur de cette repentance compulsive monsieur Macron.

 

Il passe son temps voyageant de pays en pays à battre la coulpe de la France, à accuser les Français de tous les maux.

La colonisation française a té un crime contre l'humanité

Les soldats Français ont été des Torquemada, des tortionnaires.

 

 

Sylvie Thénault, née en 1969, est une historienne française, agrégée d'histoire et directrice de recherche au CNRS, spécialiste de la guerre d'indépendance algérienne.

Elle a totalement raison, où alors c'est le monde entier et tous les pays qu'il faut accuser de crimes contre l'humanité car le monde est ce qu'il est, aujourd'hui parce que dessiné siècles après siècles, par les colonisations, les luttes tribales, les invasions et les migrations.

Les affirmations de Macron sont doublement incongrues, parce qu'inexactes, parcellaires, et dangereuses par leurs effets négatifs .

les Algériens qui vivent chez nous apprécieront la sortie de Macron, comment voulez-vous qu'ils aiment un pays de criminels et tortionnaires ?

La démarche de vérité historique aurait consisté à ce que parallèlement et ''en même temps'' l’État français et l’État algérien ouvrent toutes leurs archives et reconnaissent les crimes commis pendant la guerre d’Algérie par la France et par le FLN

 

Non seulement Macron commet une erreur et un oubli historique, mais il fait une faute très grave vis à vis de tous les français.

Il est applaudi par l'Algérie où le régime de Bouteflika se maintient depuis 20 ans par une histoire de l'indépendance racontée au peuple par le FLN et aussi par la haine de la France.

Il est applaudi aussi en France par les islamogauchistes et les communistes dont la démarche pendant cette période fut de fournir des porteurs de valises pour alimenter l'ennemi FLN en argent et en armes.

 

Le but de Macron était peut-être la pêche aux voix à gauche toute, car il n'est pas dans une démarche de vérité historique, mais je le crains il n'est que dans un lamentable essai de récupération des voix d'extrême gauche et de celles des musulmans.

 

Une démarche historique honnête aurait exigé que

« L’État français et l’État algérien reconnaissent les crimes commis des deux côtés »

La France ne peut pas mettre en cause une partie de son passé, si l’Algérie n’en fait pas autant ceci pour une raison importante, vitale.

Il y a en France des millions de français d'origine algérienne à qui on ne peut et ne doit pas tenir ce genre de discours de repentance unilatérale.

 

Si Macron accusant la France de tous ces maux avait au moins compensé en indiquant que le FLN avait lui aussi pratiqué des actes de torture, l'erreur et ses conséquences aurait été moindre.

 

Bien sur si on se doit d'admettre que la lutte pour l'indépendance dans cette période était normale et allait dans le sens de l'histoire, Macron se devait de préciser que les méthodes employées par le FLN avaient été souvent barbares et que la fin ne justifiait pas tous les moyens.

 

Macron devrait avoir en mémoire

La déportation d'un million de Français spoliés, détroussés.

Macron ne peut non plus faire l'impasse sur le sort des harkis abandonnés par la France, massacrés par dizaine de milliers, dans des conditions que l'on ne peut même pas raconter. Puis la façon ignoble avec laquelle on les a traités en France.

 

Il ne peut parler d'Audin en gardant le silence sur les centaines de Français disparus le 5 juillet 1962, quelques jours après l'indépendance et en violation des accords d'Evian, enlevés par le FLN et l'ALN.

Ils ont été raflés, jetés dans des geôles, torturés et assassinés, puisqu'on ne les a jamais revus, comme Audin mais il s'agit là d'au moins 700 personnes.

Les soldats Français spectateurs de ces rafles sont restés l'arme au pied, souvent en pleurs, contraints par un ordre injustifiable de ne pas intervenir.

 

Cette faute des états majors français et de tous ceux qui leur ont donné ces ordres infâmes demande aussi reconnaissance et repentance.

Si Macron veut faire comme pour AUDIN, ce qui serait la moindre des choses, il y a des centaines de victimes à qui il doit demander pardon avant d'aller embrasser leurs familles. Cette évidence ne lui pas traversé l'esprit.

 

Des films, des preuves, des témoignages existent sur tous ces faits.

 

Il ne peut déclarer les français coupables de crimes contre l'Humanité, condamner l'armée Française l'accusant de tortures et faire l'impasse sur ce qui s'est passé dans l'autre camp.

 

Le mieux eut été bien sur qu'il se taise et laisse faire les historiens.

Mais un Macron silencieux c'est un oxymore.

 

Alors, s'il avait fait allusion à tous ces faits et demandé à l'Algérie, le même devoir de vérité, moindre mal, la jeunesse Franco Algérienne qui vit chez nous et qui ne connaît que la version FLN dont des journalistes et des intellectuels Algériens courageux contestent l'utilisation, penserait, que c'était une sale guerre, mais des deux côtés et qu'il serait plus que temps de laisser de laisser des deux côtés la parole aux historiens afin de ranger le passé dans les tiroirs du passé.

 

Au lieu de cela ils viennent d'être confortés dans l'idée que les bons étaient du côté de Bouteflika et les salauds, les barbares, uniquement du côté Français. Bouteflika, Macron même langage, étonnant non ?

 

Quelle erreur énorme de Macron, quelle faute terrible aux conséquences tragiques il commet.

 

Il jette toute une partie de la communauté musulmane dans les bras des extrémistes qui détestent la France. Il donne des arguments aux salafistes. Il aggrave une scission irréparable dans la société , il met à mal le vivre ensemble. Il enferme les jeunes de la banlieue dans un récit colonial univoque.

Les maintenir dans le rappel constant que leurs parents ou grands parents ont souffert de la colonisation les maintient dans un sentiment d'infériorité et de victimisation qui nourrit la détestation et le rejet de notre pays.

 

Cette homme donne dans toutes ses interventions l'impression qu'il n'aime ni la France, ni les français. On sait qu'il est fédéraliste, mondialiste, mais la nation France existe encore. Elle est blessée, mal en point , mais elle vit encore, mais pas en lui semble-t-il.

 

Les Français criminels contre l'humanité, les soldats français des Torquemada, des tortionnaires.

La France un pays sans culture , l'art français qu'il n'a jamais rencontré, et les qualificatifs concernant les français, alcooliques, illettrés, fainéants sans ambitions, gaulois incontrôlables, peuplée en partie de gens qui ne sont rien, et j'en passe et des meilleures.

 

On ne peut susciter l'amour de la France si constamment on pratique la haine de soi et on se vautre dans la repentance permanente.

 

Pour éviter ce genre d'intervention indécente,

Il faut ce qui n'a que trop tardé, que tous les documents soient consultables des deux côtés de la méditerranée et que des historiens et pas des politiques car leurs motivations ne sont pas très claires, et souvent contestables, dévoilent toutes les vérités sur cette guerre d'Algérie. Il faut que l'apaisement vienne enfin, mais la voie choisie n'est pas du tout celle-là.

Gardons-nous de juger l'Histoire d'hier avec les critères d'appréciation d'aujourd'hui, tombant dans le travers de l'anachronisme de l'historiquement correct .

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.53/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

101 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 21 septembre 2018 10:56
    ’’Dans quelques années un nouveau Macron viendra et nous expliquera que nos actions en Libye, Syrie, Afghanistan , que nos bombardements incessants qui ont tué des dizaines de milliers d’innocents, femmes enfants vieillards, étaient des crimes contre l’humanité.’’
     
    Ils en sont, incontestablement !
     


    • moderatus moderatus 21 septembre 2018 11:54
      @Jeekes


      Ils en sont, incontestablement !

      je suis dans ce cas d’accord avec vous, mais doit -on passer sous silence les horreurs inouies de Daesch qui ont conduit à ces guerres
      .
      Reconnaitre nos erreurs surement, mais glorifier l’ennemi oun passer ses actions sous silence non !

      Actions guerrières de Sarkozy et ses successeurs,contre lesquels je suis moi aussi parce que j’estime,qu’on est allé semé le chaos dans ces pays, qu’allions nous faire dans cette galère ?
       


    • Jeekes Jeekes 21 septembre 2018 15:28

      @moderatus

       
      ’’qu’allions nous faire dans cette galère ?’’
       
      Ben, faire plaisir à nos ’’z’amis’’ du CRIF, des banques et, surtout, obéir servilement à l’empire u$ioniste !
      Pour le plus grand bénéf de qui vous savez, ceux qui n’existent pas.
      Mais qui foutent la merde dans le monde entier...
       


    • vesjem vesjem 22 septembre 2018 09:57
      @moderatus

      « j »e suis dans ce cas d’accord avec vous, mais doit -on passer sous silence les horreurs inouies de Daesch qui ont conduit à ces guerres"

      Tiens, je daigne répondre à cette contre-vérité qui démontre l’ambiguïté orientée de ton article ;
      Ou bien tu es ignorant des faits réels, ou bien, tu le fais exprès, ou bien tu es un grand naïf
      Observe que dans ces 3 hypothèses, il n’y a pas péril pour ton honneur susceptible

    • moderatus moderatus 22 septembre 2018 11:13

      @vesjem


      Bonjour,

      merci de me tutoyer amicalement , mais après ça se gâte

      Ou bien tu es ignorant des faits réels, ou bien, tu le fais exprès, ou bien tu es un grand naïf

      Ou peut être les trois à la fois.

      c’est un peu court et lapidaire mon cher vesjem

      il faut argumenter et expliquer ce qui me vaut ces adjectifs, je verrai alors si je les mérite.

    • vesjem vesjem 22 septembre 2018 11:35
      @moderatus
      Depuis le temps que tu navigues sur le net et sur AV, je m’étonnes que tu puisses encore écrire une phrase comme celle que je cite ;
      Aussi, je ne vais pas te citer les innombrables preuves, non mainstream, qui attestent que daesh n’a en rien ourdi l’origine de ces agressions et guerres contre les pays musulmans ;
      Bien au contraire, nous , occidentaux (sous injonction et commandement oligarchique et otan) avons déclenché des guerres génocidaires contre ces pays ; nous avons armé et financé des « gentils rebelles »
      Et non pas : les « gentils rebelles » ont déclenché ces guerres
      Alors tu peux maintenant choisir toi-même le qualificatif qui te sied le mieux ; duplicité, ignorance, naïveté

    • moderatus moderatus 22 septembre 2018 12:59
      @vesjem

      Alors tu peux maintenant choisir toi-même le qualificatif qui te sied le mieux ; duplicité, ignorance, naïveté


      Je ne réponds pas aux procès d’intention dont vous êtes coutumier, je suis allé lire vos intervention sur d’autres articles vous en êtes coutumier.

      Prêt à échanger vraiment quand vous l’aurez décidé

    • waymel bernard waymel bernard 22 septembre 2018 18:52

      @vesjem
      Le financement et l’armement des gentils rebelles a débuté en Afghanistan.


    • troletbuse troletbuse 21 septembre 2018 11:06

      Macaron est un traître. En d’autres temps, il serait passé devant la haute cour de justice.


      • lala rhetorique lala rhetorique 21 septembre 2018 15:10

        @troletbuse Absolument, et plusieurs chefs d’inculpation aboutissant à crime contre l’humanité, en son temps on l’aurait guillotiné !


      • France Républicaine et Souverainiste France Républicaine et Souverainiste 21 septembre 2018 11:07
        Macron demandera-t-il aux italiens des réparations pour le million de gaulois massacrés durant la guerre des Gaules au premier siècle avant JC ?

        La guerre d’Algérie, dont l’indépendance non justifiée a entrainé l’expulsion de nos compatriotes loyaux à la république et des harkis, a marqué la fin de l’indépendance énergétique française. Le reste appartient au passé.

        • moderatus moderatus 21 septembre 2018 12:04

          @France Républicaine et Souverainiste


          La guerre d’Algérie, dont l’indépendance non justifiée a entrainé l’expulsion de nos compatriotes loyaux à la république et des harkis, a marqué la fin de l’indépendance énergétique française. Le reste appartient au passé.

          On ne va pas refaire l’histoire.

          l’indépendance de l’Algérie bien que département français était inscrite dans l’histoire , L’afrique , Madagascar venait d’accéder à l’indépendance c’était la fin des colonies.

          le regret que l’on peut avoir c’est la manière dont cette indépendance s’est faite. Elle n’a profité à personne.

        • njama njama 21 septembre 2018 11:18
          Maurice Audin était communiste, il a rejoint le FLN, c’est en cohérence avec ses idées politiques.
          L’avenir lui a d’ailleurs donné raison.
          Il a probablement été considéré comme un traitre, et torturé pour cette déraison, car que pouvait bien valoir l’idée de patriotisme dans une colonie française ?


          • moderatus moderatus 21 septembre 2018 12:09
            @njama


            Maurice Audin était communiste, il a rejoint le FLN, c’est en cohérence avec ses idées politiques.

            Il ne faut pas cionfondre les idées et les actions.

            Certains pouvaient à l’époque être pour l’indépendance de l’Algérie , c’est une position que l’on peut respecter.

            mais l’action de collaborer dans cette guerre avec l’ennemi était différent, n’était pas acceptable . A l’époque, cette collusion avec l’ennemi était punie de mort .

            Il ne faut pas regarder cette période avec les lunettes que l’on vient d’acheter, il faut se replacer dans le contexte de l’époque.

          • njama njama 21 septembre 2018 12:30

            @moderatus

            Il me semble que le PCF de l’époque était ouvertement contre cette guerre en Algérie, de même qu’un certain nombre d’intellectuels français.
            J’imagine que Maurice Aubin assumait son choix, qu’il n’en ignorait pas les risques.
            Pleurez sur sa mémoire, est-ce bien reconnaître son engagement politique ?
            Comme je l’écrivais dans l’article de Renaud Bouchard, ce jeune Audin je le trouve ingénument héroïque.
            D’autres, contrairement au gros de la troupe, avaient choisi la résistance passive, désertion, insoumission, objection de conscience. On en parle peu, mais il y a eu quelques milliers.
            Tous traitres ? ou résistants ?

          • scorpion scorpion 21 septembre 2018 12:47

            @bébert
            Ah v’la notre bébert, Monsieur je sais tout et j’ai un avis sur tout, qui vient nous éclairer de ses analyse très pertinentes de retraité qui s’emmerde à longueur de journée. Merci Agoravox de me permettre à moi le bébert de venir chier sur tout les articles....


          • moderatus moderatus 21 septembre 2018 12:51

            @scorpion


            Merci Agoravox de me permettre à moi le bébert de venir chier sur tout les articles....

            Pour un rédacteur, permettez moi de vous dire que votre style est malodorant.

            j’espère que ce n’est qu’un dérapage , et que vous accepterez d’argumenter.

          • njama njama 21 septembre 2018 12:55
            @bébert
            en plus de ... vous apprendrez beaucoup sur vous-même smiley


            Gardeeeeeeee à vous !
            fixe !

            Repos ! bébert smiley

          • scorpion scorpion 21 septembre 2018 13:08

            @moderatus
            Argumenter, mais ce type (bébert le sus nommé) est un troll de première catégorie qui vient pourrir pratiquement tous les articles et insulter les auteurs. Désolé moderatus mais il faut appeler un chat un chat et bébert est un nuisible.


          • scorpion scorpion 21 septembre 2018 13:14

            @bébert
            Enfin la consolation mon pauvre insignifiant bébert c’est que tu n’arrives pas à la cheville des auteurs sur lesquels tu déverses ton fiel journalier....


          • moderatus moderatus 21 septembre 2018 17:54

            @scorpion


            Bonjour, je ne connais pas bebert, mais je ne pensais qu’à calmer les échanges.

            Vous êtes rédacteur et devez être de temps en temps confronté à des intervenants pas très courtois, ce qui est très désagréable. Dans ce cas ce n’était pas bien méchant.

            En ce qui concerne votre position sur Audin, si l’on ne regarde pas la situation il y a 60 ans avec des lunettes d’aujourd’hui, il faut se souvenir que l’intelligence avec l’ennemi ou l’action contre le pouvoir en place était puni souvent de mort.

            Mitterrand a fait fusiller des tas de gens et De Gaulle a condamné à mort ou à des peines très lourds des membres de l’OAS
            les djihadistes auraient été fusillés à l’époque.


          • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 21 septembre 2018 18:00

            @moderatus

            « Mitterrand a fait fusiller des tas de gens... »


            Je me permets de vous corriger, c’est guillotiner, pas fusiller. Dans la mesure où l’« affaire d’Algérie » était considérée, non comme une guerre, mais comme une opération de police, c’est la justice civile qui avait connaître des crimes du FLN.

          • njama njama 21 septembre 2018 11:23
            @ modératus
            Il ne peut parler d’Audin en gardant le silence sur les centaines de Français disparus le 5 juillet 1962, quelques jours après l’indépendance et en violation des accords d’Evian, enlevés par le FLN et l’ALN.

            Je vous laisse la responsabilité de cette vision des événements, mais n’oubliez pas tout de même que l’OAS, frustrée d’avoir été lâchée par la France, a tué des français, soldats et civils, et sur le sol français, et sur le sol Algérien, avant de plier bagages.

            • njama njama 21 septembre 2018 12:20

              @Le Panda

              Alors que des crimes furent commis des deux côtés...

              C’est ce que je précisais, la phrase de moderatus ne citant que le FLN et l’ALN (son bras armé), et pour ce qui est « des disparus », l’OAS ne laissait pas plus sa carte de visite que les deux autres protagonistes dans cette histoire, l’armée française, et le FLN.

              L’OAS n’existe plus du tout, le FLN est encore dirigé par le propre président de l’Algérien en 2018.

              Là, excusez-moi, mais je ne vois pas ce que vient faire cet anachronisme dans le sujet ? mais peut-être spéculez-vous sur les intentions de Macron vis à vis de l’Algérie actuelle ?

            • moderatus moderatus 21 septembre 2018 12:23

              @njama


              Il ne peut parler d’Audin en gardant le silence sur les centaines de Français disparus le 5 juillet 1962, quelques jours après l’indépendance et en violation des accords d’Evian, enlevés par le FLN et l’ALN.

              Je vous laisse la responsabilité de cette vision des événements, mais n’oubliez pas tout de même que l’OAS, frustrée d’avoir été lâchée par la France, a tué des français, soldats et civils, et sur le sol français, et sur le sol Algérien, avant de plier bagages.

              Ce n’est pas une vision , ce sont des dates, des chiffres , des fait que personne n’a contesté. qui sont eux à notre disposition , nous en avons toutes les preuves. Alors soyons sérieux si nous voulons avancer dans la discussion.






            • njama njama 21 septembre 2018 12:40

              @moderatus
              Toutes les guerres ont leurs lots de cadavres dans le placard. Je ne crois pas que tout mettre sur le dos du FLN soit très objectif, c’est juste ce que je voulais dire. Le cas Audin est d’ailleurs significatif sur ce point, et Macron remue dangereusement ce passé trouble, ce qui est le sujet de l’article de Renaud Bouchard Dangereux et encombrants fantômes du Passé face à la vision présidentielle hémiplégique de l’histoire de la Guerre d’Algérie


            • moderatus moderatus 21 septembre 2018 12:48

              @njama


              Toutes les guerres ont leurs lots de cadavres dans le placard. Je ne crois pas que tout mettre sur le dos du FLN soit très objectif, c’est juste ce que je voulais dire. Le cas Audin est d’ailleurs significatif sur ce point, et Macron remue dangereusement ce passé trouble, ce qui est le sujet de l’article de Renaud Bouchard Dangereux et encombrants fantômes du Passé face à la vision présidentielle hémiplégique de l’histoire de la Guerre d’Algérie


              Je n’ai en aucun cas tout mist sur le dos du FLN 

              j’ai écrit


              La démarche de vérité historique aurait consisté à ce que parallèlement et ’’en même temps’’ l’État français et l’État algérien ouvrent toutes leurs archives et reconnaissent les crimes commis pendant la guerre d’Algérie par la France et par le FLN


              ne déformez pas mes propos SVP si vous tenez vraiment à échanger.




            • moderatus moderatus 21 septembre 2018 14:58

              @njama


              En ce qui concerne le 5 juillet, les massacres et enlèvements n’ont été que le fait de l’ALN et du FLN, cela nefait aucun doute historiquement.
              Et j’en parle dans mon article , de nombreux musuklmans sont intervenus au péril de leur vie pour

              L’algérie à cette date était indépendante et la guerre avir cessé quelques mois plus tôt , je ne suis pas historien, mais j’ai étudié et écrit sur cette période, et les faits sont incontestables ;

              Et c’est suite à ces évènements que les Français ont précipité leur exode, et que ceux qui étaient entrés en France pour laisser passer cette période ont compris que le retour était impossible.

            • njama njama 21 septembre 2018 15:14
              @moderatus

              Oui je sais officiellement la fin de la guerre d’Algérie, c’est le 19 mars 1962.
              Seulement si c’est très facile de commencer une guerre, c’est toujours difficile de les arrêter.

              Peut-être (?) n’avez-vous pas lu mon commentaire plus bas 21 septembre 14:14
              Jean-J MOUROT écrit ensuite :

              "Alors, oui, le 19 mars, « ce n’était pas encore la paix, comme l’a déclaré récemment François Hollande, c’était le début de la sortie de la guerre  ». Et les évènements auraient pu tourner autrement sans l’intervention de cette organisation factieuse* qui a pu faire croire à la population algérienne de souche européenne qu’elle allait les sauver en refusant l’inéluctable Algérie algérienne qui allait se construire sans eux."
              * l’OAS
              ----------------------------------------------
              (regardez le cas de la Syrie en ce moment, bien que militairement elle a gagné cette guerre, certains protagonistes sans légitimité s’obstinent à continuer de la harceler)

            • moderatus moderatus 21 septembre 2018 15:28

              @njama


              L’histoire est complexe et si comme je vous l’ai dit je ne suis pas historien, j’ai énormément travaillé et écrit sur cette période, mais je n’ai pas accès à un tas de documents gardés secrets.

              Des millions de gens dont faisaient partie de nombreux musulmans ont cru en De Gaulle quand il a garanti l’Algérie française et de droit égaux pour les musulmans . En mai 1968 les musulmans se sont réunis avec les français pour venir applaudir De Gaulle, des vidéos nombreuses témoignent de ces évènements.
              Après l’histoire a suivi son cours vers l’inévitable , le drame c’est la façon dont les choses se sont passées. De la pire de façons.




            • njama njama 21 septembre 2018 11:30
              La rhétorique de Macron est populiste, elle s’appuie sur des paradoxes, c’est la cohésion nationale mais « en même temps » la cohésion €uropéenne.

              • njama njama 21 septembre 2018 11:45
                La déportation d’un million de Français spoliés, détroussés.

                Le mot déportation me paraît inapproprié et très excessif, à moins que vous ne fassiez de l’État français le responsable de cet exode ?
                Exil, déracinement, émigration, expatriation seraient plus convenant, car ces 800.000 français se sont expatriés d’eux-mêmes de cette Algérie française qui était devenue leur patrie, sans mot d’ordre.

                • njama njama 21 septembre 2018 12:33

                  L’exode des français d’Algérie , sans mot d’ordre.

                  Ces Français qui n’ont jamais quitté Alger la Blanche
                  6/03/2012
                  [...] « Contrairement à l’idée généralement admise, le million de pieds-noirs n’a pas quitté l’Algérie aux premiers mois de l’indépendance, entre le printemps et l’été 1962. Ils étaient encore 200 000 en 1963, 80 000 en 1965, 50 000 en 1972, quelques milliers au début des années 1990. Et ils sont encore quelques dizaines ou centaines à toujours vivre dans leur pays de naissance. Les uns ont acquis la nationalité algérienne, les autres n’ont conservé que leur nationalité française. Tous n’acceptent pas d’être qualifiés de pieds-noirs, afin de mieux se distinguer des Français d’Algérie ayant gagné la métropole. Certains étaient des militants de l’indépendance, proches du FLN, mais bon nombre se sont tenus à distance et des combattants algériens et des partisans de l’Algérie française. »

                  http://www.lefigaro.fr/international/2012/03/16/01003-20120316ARTFIG00639-ces-francais-qui-n-ont-jamais-quitte-alger-la-blanche.php


                • moderatus moderatus 21 septembre 2018 12:34

                  @njama


                  Le mot déportation me paraît inapproprié et très excessif, à moins que vous ne fassiez de l’État français le responsable de cet exode ?
                  Exil, déracinement, émigration, expatriation seraient plus convenant, car ces 800.000 français se sont expatriés d’eux-mêmes de cette Algérie française qui était devenue leur patrie, sans mot d’ordre.

                  Difficile d’échanger avec vous, je pense que vous n’avez pas étudié , cette partie de notre l’histoire.
                  vous donnez de faux chiffres des interprétations fantaisistes .

                  je vais en reprendre deux, mais ensuite si vous persévérez dans votre méthode, je crois que tout échange deviendra inutile, en tout cas de ma part
                  primo ce n’est pas 8OO.OOO français , c’est un million de français.

                  car ces 800.000 français se sont expatriés d’eux-mêmes de cette Algérie française qui était devenue leur patrie, sans mot d’ordre.

                  Vous pensez qu’un million de personnes présentes depuis plusieurs générations. s’exhile , fuit son pays , laisse tout ce qu’il possède , ses pauvres biens parfois, ses tombes volontairement
                  ce que vous dites est faux , et cynique, et vous le savez.


                • njama njama 21 septembre 2018 12:48
                  @moderatus
                  Effectivement c’est irrationnel, du moins ça y paraît, mais la peur suffit, elle est tout aussi irrationnelle. Juste une rumeur, et ça s’emballe.
                  Mouvement grégaire  ?
                  Toujours est-il qu’on n’a pas assisté à des massacres, les algériens ont laissé partir tous ceux qui voulaient revenir en métropole, ils ne les ont pas expropriés.

                • moderatus moderatus 21 septembre 2018 12:56

                  @njama


                  Pour que vous approfondissiez vos connaissance sur les population françaises je me permets de vous conseiller un livre

                  Si l’on veut savoir qui étaient et comment vivaient ces français d’Algérie dans ces départements Français. Je vous conseille ce livre très précis , bien documenté. Il corrige des tas de contre vérités qui ont été véhiculées pendant des décennies.


                  Écrit par Jeannine Verdès-Leroux

                  Directeur de recherche au CNRS

                  ’’les français d’Algérie de 1830 à aujourd’hui’’



                • njama njama 21 septembre 2018 13:21

                  @moderatus

                  Merci pour la référence, je ne connais pas l’ouvrage.
                  Les conditions de ce désastre sont politiques, une très grande partie du million de français qui y vivaient , cheville ouvrière de la métropole, n’y est pour rien.
                  J’en viens à croire que l’abolition du Code l’indigénat et la pleine citoyenneté française aux algériens, pas que aux seuls Juifs (décret Crémieux) auraient pu éviter cette tragédie. 
                  Deux décisions politiques très simples, qui ne coûtaient pas un Franc. Juste émancipation.
                  A croire que à l’époque, l’esprit des élites qui gouvernaient était encore bien imbibé des pensées coloniales du XIX° siècle, et de la condescendance qui va avec.

                • njama njama 21 septembre 2018 14:14
                  @Le Panda

                  J’ai juste envie de vous dire si vous voulez faire bonne mesure ainsi que l’article de moderatus nous y invite, de ne pas mettre tout sur le dos du FLN, et donc, si vous étiez sur place jusqu’au 10 juillet 1962, je suppose que vous n’ignorez pas cela :
                  ALGER : LES COMMANDOS O.A.S. TIRENT SUR LES SOLDATS DU CONTINGENT
                  12 militaires tués, 74 blessés, nombreuses victimes civiles

                  Le Figaro 24-25 mars 1962
                  Cet attentat faisait suite à l’embuscade tendue par un autre commando de l’OAS à la sortie du tunnel des facultés et qui avait fait 18 tués dans une patrouille de gendarmes mobiles. Cela, en application de l’instruction 29 du général Salan, chef suprême de l’OAS qui, pour empêcher « l’abandon de l’Algérie française  », avait donné l’ordre dès février 1962, d’«  ouvrir systématiquement le feu sur les unités de gendarmerie mobile et de CRS  ». En ce qui concerne l’Armée, il leur avait accordé un délai pour rallier l’OAS. Au lendemain de l’entrée en vigueur du cessez-le-feu conclu à Evian entre le gouvernement français et le GPRA, il avait déclaré que les officiers, sous-officiers et soldats qui ne l’avaient pas ralliée seraient « considérés comme des troupes étrangères d’occupation ». En fait, depuis l’échec du putsch d’avril 1961, l’OAS considérait les militaires du contingent comme des adversaires à sa cause...

                  par Jean J. MOUROT mardi 22 mars 2016



                • Canastel Canastel 21 septembre 2018 15:59

                  @njama

                  Pas d’accord quand vous prétendez qu’il n’il n’y a pas eu de mot d’ordre Il y en a eu un hélas, de sinistre mémoire « la valise ou le cercueil » et les familles des centaines de victimes européennes massacrées le 5 Juillet à Oran dont les corps sont entassés au Petit Lac , peuvent en témoigner ! 

                • njama njama 21 septembre 2018 16:59

                  @Canastel


                  L’expression peut très bien avoir eu pour paternité l’OAS comme slogan de ralliement, [ce sera] « la valise ou le cercueil », dans un climat de guerre totale jusqu’auboutiste.
                  Comme l’écrit Jean-J MOUROT dans l’article que je citais : "Et les évènements auraient pu tourner autrement sans l’intervention de cette organisation factieuse qui a pu faire croire à la population algérienne de souche européenne qu’elle allait les sauver en refusant l’inéluctable Algérie algérienne qui allait se construire sans eux."

                  La feuille de route de l’OAS par le Général Salan, Instruction n° 29 rendue publique le 23 février 1962  :
                  V. – LA MANOEUVRE
                  Elle comportera deux aspects :
                  - Création de zones insurrectionnelles dans les campagnes à base d’unités militaires ralliées et de maquis.
                  - Accroissement à l’extrême du climat révolutionnaire dans les grands centres urbains et exploitation du pourrissement de l’adversaire par l’entrée en jeu de la population en marée humaine pour l’ultime phase.

                • Canastel Canastel 22 septembre 2018 17:03

                  @njama

                  Et les centaines d’Oranais ont été massacrés par l’OAS bien entendu ainsi que les centaines de harkis Votre idéologie vous fait perdre complètement le sens des réalités !

                • moderatus moderatus 22 septembre 2018 17:35

                  @Canastel


                  Oculos habent, et non videbunt ; aures habent, et non audient,


                  l’idéologie rend sourd et aveugle, et parfois affabulateur.

                • juluch juluch 21 septembre 2018 13:50

                  macron a été élut....faut pas l’oublier.


                  Et il continue à suivre une politique mise en place depuis 1981....

                  Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande...tous élut par les gens.

                  Vous en avez marre de la repentance de bout de ficelle ?

                  moi aussi.

                  alors n’élisons pas des gens dont on connait par avance les idées et les actes.

                  ceci étant bien d’accord avec l’article

                  • moderatus moderatus 21 septembre 2018 17:58

                    @juluch


                    Bonjour,

                    Il est certain que nous nous plaignons d’effets dont nous sommes la cause, vous avez raison,c’est nous qui les avons élus ces monarques.


                    • njama njama 21 septembre 2018 14:24
                      @ Le Panda
                      Le FLN n’est pas sorti de terre sans tout un contexte qui a provoqué son émergence. L’indépendance de l’Algérie est déjà revendiqué par Messali Hadj dès 1927.
                      De faire le compte des exactions qui eurent lieu dans les trois camps, FLN, armée française et OAS, ne m’intéresse pas, et m’intérese d’autant moins que je ne crois pas que cela puisse servir à réconcilier les mémoires et servir la coopération et la paix entre les 2 rives de la Méditerranée.

                      • McGurk McGurk 21 septembre 2018 14:27
                        La seule chose que Macron vient chercher de l’autre côté de la méditerranée, c’est simplement l’argent des entreprises étrangères, càd des contrats conditionnés au fait que sans « pardon » il n’y aura pas d’argent dépensé par ces pays.

                        Mais l’hypocrisie historique est dépassée par la réalité bien plus terre-à-terre qui est qu’en réalité, à chaque mandat, les dirigeants du Maghreb nous hurlent dessus en dénonçant « la colonisation » afin de pouvoir toucher leur petite pension que leur accorde, depuis l’indépendance, l’Etat français.

                        Il n’y a là aucun désir de faire la paix une bonne fois pour toute ou même d’établir une « vérité historique », mais bien de s’auto-financer et c’est largement plus facile de souffler sur les braises d’un passé sulfureux pour obtenir son enveloppe de pognon. Et en cas de refus, on se priverait à la fois d’un marché énorme et ça mettrait en danger nos approvisionnements en pétrole.

                        On est donc obligés de mettre la vaseline et de dire « qu’on aime ça » devant des électeurs fanatisés par les discours orientés dans lesquels les dirigeants racontent qu’on est un « pays de monstres » et que notre dette envers eux est éternelle. Le plus troublant dans tout ça, c’est que la population n’en verra jamais la couleur de ce fameux pognon...

                        En définitive, au lieu de défendre l’Etat français en disant clairement que cette période est terminée, qu’on a suffisamment « demandé pardon » et que la France n’est pas une vache à lait, on dégrade l’image du pays en faisant la volonté des décideurs étrangers.

                        Et c’est plutôt logique, finalement, Macron est prêt à toutes les bassesses pour voir son rêve - d’une société totalement privée et assujettie à l’UE - se réaliser.

                        • moderatus moderatus 21 septembre 2018 15:04

                          @McGurk


                          En définitive, au lieu de défendre l’Etat français en disant clairement que cette période est terminée, qu’on a suffisamment « demandé pardon » et que la France n’est pas une vache à lait, on dégrade l’image du pays en faisant la volonté des décideurs étrangers.

                          Et c’est plutôt logique, finalement, Macron est prêt à toutes les bassesses pour voir son rêve - d’une société totalement privée et assujettie à l’UE - se réaliser.

                          Il est certain que la nation et la défense de la nation ne passionne pas Macron,
                          son objectif est une Europe fédérale qui vogue vers le mondialisme, alors la France, quelle importance.

                        • Canastel Canastel 21 septembre 2018 16:04

                          @moderatus

                          IManu a largement mérité son titre de PGCD ( plus grand commun diviseur ) et ce n’est pas fini, ça continue encore !

                        • moderatus moderatus 21 septembre 2018 18:01

                          @Canastel


                          Bonjour Canastel

                          le titre de PGCD estmérité, mais je n’aurais pas mis la même définition à toutes les lettres. vous êtes sur que commun est le bon terme ?
                          Humour bien sur ! restons politiquement corrects.

                        • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 22 septembre 2018 11:42

                          @njama
                          "

                          «  Nous sommes arrivés (en France) en 1965, j’avais 10 ans. Mon père était directeur d’école et ma mère institutrice. C’était des gens de gauche qui avaient cru dans la révolution algérienne, dans une société multiculturelle, multiethnique… Ils se sont vite rendu compte que ce n’était pas tenable. » Julien DRay, interview au Figaro-Magazine, 28 janvier 2012.


                        • zygzornifle zygzornifle 21 septembre 2018 15:04

                          Manipulations historique et hystérique ....


                          • moderatus moderatus 21 septembre 2018 15:13

                            @zygzornifle


                            Manipulations historique et hystérique

                            et j’ajouterai catastrophique !

                          • zygzornifle zygzornifle 22 septembre 2018 09:55

                            @moderatus


                            Au moyen age on aurait dit de Macron « c’est un fléau » que dieu nous impose pour expier nos péchés ....

                          • moderatus moderatus 22 septembre 2018 11:07

                            @zygzornifle



                            Au moyen age on aurait dit de Macron « c’est un fléau » que dieu nous impose pour expier nos péchés ....

                            oui mais quel Dieu ?

                          • lala rhetorique lala rhetorique 21 septembre 2018 15:12

                            M’enfin, il a pas été élu pour raconter des conneries et jouer les vrp, ni pour tenir des propos de voyou des cités, comme il le fait maintenant régulièrement ! Au lieu de susciter la haine, il ferait mieux de trouver des solutions pour éviter que les fichés S ne passent à l’action et s’il croit qu’on va lui faire confiance à lui et les journaleux, qui systématiquement traduisent les attentats isolés par « c’était un déséquilibré », hein.....


                            • moderatus moderatus 21 septembre 2018 15:17

                              @lala rhetorique


                              Au lieu de susciter la haine, il ferait mieux de trouver des solutions pour éviter que les fichés S ne passent à l’action et s’il croit qu’on va lui faire confiance à lui et les journaleux, qui systématiquement traduisent les attentats isolés par « c’était un déséquilibré », hein..

                              .Dans quelques mois 500 radicalisés dont certains djihadistes vont sortir de prison ; Macron ni n’en parle ni s’en inquiète , des bombes humaines en libre circulation.
                              Ils ne pourront plus cacher la merde au chat en parlant de déséquilibrés et prendre les français pour des con !

                            • moderatus moderatus 21 septembre 2018 15:49

                              Infos du jour.

                              Macron continue

                              Guerre d’Algérie : Macron décerne la Légion d’honneur à des harkis

                              60 ans après, 60.000 harkis seulement acceptés en France en 1962 des dizaines de milliers abandonnés en Algérie à l’indépendance en 1962 et livrés à la vindicte du FLN.

                              Les 60.000 que l’on a accepté difficilement, traités de façon ignoble et indigne et enfermés dans des camps, oubliés depuis des décennies, et maintenant ce que fait Macron, distribuer quelques médailles . C’est honteux !

                              Ce que réclame leur représentant , et qui est le minimum minimorum.

                              «  Nous ne voulons pas d’aides sociales. Ce sont des mesurettes. Nous demandons une loi de reconnaissance mais elle nous est refusée pour ne pas envenimer les relations diplomatiques entre l’Algérie et la France », a lancé Mohamed Badi, l’un des quatre représentants du CNLH.


                              Il a raison

                              Il ne faut pas déplaire à Bouteflika qui essaye de se maintenir au pouvoir par sa version de combattant pour l’indépendance et par la haine de la France.


                              • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 21 septembre 2018 16:39
                                "Les 60.000 que l’on a accepté difficilement, traités de façon ignoble et indigne et enfermés dans des camps..."

                                Mais ils présentaient déjà des problèmes particuliers, comme je l’ai constaté de mes propres yeux, dans deux camps distants de quatre kilomètres dans le Lot-et-Garonne. Tous les deux étaient constitués de baraquements en dur, construits lors de la Retirada de 1939.

                                Le premier, à Sainte-Livrade-sur-Lot, abritait des réfugiés d’Indochine française. Il était propre, bien ordonné, fleuri, avec des faux airs de village de vacances. Le second, à Bias, était occupé par des harkis. Aucun effort n’avait été tenté pour le rendre plus agréable, et tandis que la journée, les Indochinois étaient au turbin, les Arabes étaient avachis dans l’herbe à longueur de temps. Ce sont des contrastes qui ne s’oublient pas.

                              • moderatus moderatus 21 septembre 2018 17:42

                                @Cateaufoncel3


                                J’ai un ami qui était nommé instit dans ces camps, pour travailler onvenait les chercher en camion, puis on les raccompagnait le soir, Il me racontait que leur vie était très difficiles pour un tas de raisons, et qu’on n’a pas été très attentif à leur sort. J’essaye de mesurer mes paroles.

                                Quand au refus de la France qui reçoit des migrants par milliers aujourd’hui, de les laisser venir en G=France, j’ai de témoignages poignant de militaires gradés qui ont du les abandonner dans le bled désarmés , et certains s’accrochaient désespérement au camion, pour être emmenés.Des témoignages atroces.

                                Il faut savoir que ces forces harkis représentaient plus de 200.000 hommes ,ce qui fait une population globale avec leur famille parents et enfants de près de 3 millions de personnes .
                                Avec les français d’origine européenne cela faisait presque 4 millions.

                                Pour cette raison il avait été envisagé un moment une partition de l’Algérie, projet rejeté par De Gaulle.

                              • moderatus moderatus 21 septembre 2018 18:09

                                @Le Panda


                                Je vous comprends beaucoup plus que vous ne supposez, pour un tas de raisons, mais vous n’en dites pas trop, vous ne dites que ce que vous avez décidé de dire et avec beaucoup de sensibilité et de vérité.

                                Je pense que tout le monde apprécie la manière dont vous êtes intervenu.

                                merci à vous.
                                personne ne peut sortir indemne de ces drames, et si on ne cherche pas à apaiser, c’est une grave erreur , une Macronade que je ne pouvais laisser passer sans réagir.

                              • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 21 septembre 2018 18:18

                                @moderatus

                                Je connais le drame des harkis et le comportement dégueulasse - c’est le terme qui convient - de De Gaulle. Un de mes meilleurs amis, aujourd’hui décédé, était chef de SAS (Section administrative spécialisée), à la tête d’une grosse compagnie de moghaznis* - une cinquantaine - et, passé à l’OAS, il a dû les abandonner, sans plus savoir ce qu’ils sont devenus. Il a réussi à passer en Suisse et lui qui s’était battu de 1943 à 1961 pour la France, il s’est retrouvé à faire des boulots de m..., mal payé, parce qu’il n’avait pas d’autre formation que militaire.


                                A propos de ceux que j’ai observés, je dis qu’il ne faut pas comparer leur sort avec celui de ceux qui ont été envoyés dans des exploitations forestières à Petaouchnok, le Lot-et-Garonne est une région de plaine où l’agroalimentaire était déjà florissant, et offrait beaucoup d’emplois, Par ailleurs, Bias était pratiquement dans la banlieue de Villeneuve-sur-Lot. Mais ils ne tiraient aucun profit des opportunités existantes.

                                * J’imagine qu’en France, ceux qui sont parvenus à s’échapper sont comptabilisés comme harkis.

                              • moderatus moderatus 21 septembre 2018 19:18

                                @Cateaufoncel3


                                Je connais le drame des harkis et le comportement dégueulasse - c’est le terme qui convient - de De Gaulle. Un de mes meilleurs amis, aujourd’hui décédé, était chef de SAS (Section administrative spécialisée), à la tête d’une grosse compagnie de moghaznis* - une cinquantaine - et, passé à l’OAS, il a dû les abandonner, sans plus savoir ce qu’ils sont devenus. Il a réussi à passer en Suisse et lui qui s’était battu de 1943 à 1961 pour la France, il s’est retrouvé à faire des boulots de m..., mal payé, parce qu’il n’avait pas d’autre formation que militaire.

                                je connais des situations similaires.Les sequelles de cette guerre ont été énormes.

                                Macron toujours dans l’inutile vient de distribuer de médailles,aux quelques survivants.


                                Macron continue

                                Guerre d’Algérie : Macron décerne la Légion d’honneur à des harkis

                                60 ans après, 60.000 harkis seulement acceptés en France en 1962 des dizaines de milliers abandonnés en Algérie à l’indépendance en 1962 et livrés à la vindicte du FLN.

                                Les 60.000 que l’on a accepté difficilement, traités de façon ignoble et indigne et enfermés dans des camps, oubliés depuis des décennies, et maintenant ce que fait Macron, distribuer quelques médailles . C’est honteux !

                                Ce que réclame leur représentant , et qui est le minimum minimorum.

                                «  Nous ne voulons pas d’aides sociales. Ce sont des mesurettes. Nous demandons une loi de reconnaissance mais elle nous est refusée pour ne pas envenimer les relations diplomatiques entre l’Algérie et la France », a lancé Mohamed Badi, l’un des quatre représentants du CNLH.


                                Il a raison

                                Il ne faut pas déplaire à Bouteflika qui essaye de se maintenir au pouvoir par sa version de combattant pour l’indépendance et par la haine de la France.


                              • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 21 septembre 2018 19:41

                                @moderatus

                                Ce « pauvre » Macron ne sait tellement plus sur quel pied danser qu’on finirait par le plaindre...


                              • moderatus moderatus 21 septembre 2018 19:44
                                @Cateaufoncel3

                                Ce « pauvre » Macron ne sait tellement plus sur quel pied danser qu’on finirait par le plaindre..

                                .
                                C’est plutôt les français qui sont à plaindre .



                              • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 22 septembre 2018 10:26
                                @moderatus

                                « C’est plutôt les français qui sont à plaindre. »

                                C’est pourquoi j’ai utilisé le conditionnel. Par ailleurs, je note que les Français se vengent, par sondages interposés. C’est un bon début.

                              • moderatus moderatus 22 septembre 2018 11:19

                                @Cateaufoncel3


                                Par ailleurs, je note que les Français se vengent, par sondages interposés. C’est un bon début.


                                Espérons que les votes confirmeront les sondages.

                              • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 22 septembre 2018 11:38
                                @moderatus

                                « Espérons que les votes confirmeront les sondages. »

                                Il ne faut pas se tenir les pouces,mais se servir de sa tête et de ses mains, avec la même ardeur que les upérisés, mais avec davantage de pertinence et de concision

                              • moderatus moderatus 22 septembre 2018 13:17
                                @Cateaufoncel3

                                Il ne faut pas se tenir les pouces,mais se servir de sa tête et de ses mains, avec la même ardeur que les upérisés, mais avec davantage de pertinence et de concision


                                je vous garantis que je serai présent et sans concessions.

                              • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 22 septembre 2018 17:04

                                @moderatus



                                ET s’ils n’en restent que deux, nous serons ces deux-là


                                Avez-vous vu ce qu’il s’est passé à Cergy, mardi dernier ?


                              • moderatus moderatus 22 septembre 2018 17:30
                                @Cateaufoncel3


                                ET s’ils n’en restent que deux, nous serons ces deux-là


                                Si ma mémoire est bonne extrait du CID campeador.

                                « Nous partîmes cinq cents , mais par un prompt renfort nous nous vîmes cinq mille en arrivant au port . »

                                En espérant que nos idées se décuplent de la même manière.

                                Avez-vous vu ce qu’il s’est passé à Cergy, mardi dernier ?

                                Mille agression gratuites par jour jusqu’à quand allons nous supporter cela. ?

                              • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 22 septembre 2018 18:51

                                @moderatus

                                « Mille agression gratuites par jour jusqu’à quand allons nous supporter cela. ? »

                                Mais il y a tout de même pire qu’en France. Vous vous souvenez forcément du mythique bobby, britishment flegmatique, non armé en vertu d’une solide tradition, que personne n’aurait eu l’audace de taquiner :

                                https://i1.trekearth.com/photos/52375/bobby.jpg

                                Voici ce qu’il est devenu

                                https://twitter.com/i/status/1007951439346438145

                                …et voilà le résultat

                                https://twitter.com/i/status/1040933082927452160

                                Et il n’y a pas de parti « populiste » pour s’élever contre ça, dans un pays qui fut grand, et pas seulement perfide.


                              • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 22 septembre 2018 18:57

                                @moderatus

                                Désolé, je me suis emmêlé les pinceaux avec mes liens 


                                 ;... et voilà le résultat :


                              • moderatus moderatus 22 septembre 2018 20:24
                                @Cateaufoncel3


                                Et il n’y a pas de parti « populiste » pour s’élever contre ça, dans un pays qui fut grand, et pas seulement perfide.

                                cette vidéo me rappelle le règne de Caligula où on faisait danser les légionnaires en jupette .
                                Signe avant coureur de la mort de leur civilisation.

                              • moderatus moderatus 22 septembre 2018 20:26
                                @Cateaufoncel3

                                 Ils sont presque aussi cons qu’en France
                                Gardons le moral quand même.

                              • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 22 septembre 2018 20:36
                                @moderatus

                                « ...le règne de Caligula... »

                                ... qui s’était révélé précurseur du mariage pour tous, en épousant son giton Sporus

                              • moderatus moderatus 22 septembre 2018 20:46

                                @Cateaufoncel3


                                 ...le règne de Caligula... »

                                ... qui s’était révélé précurseur du mariage pour tous, en épousant son giton Sporus

                                Qui couchait avec sa sœur et avec son cheval qu’il voulait anoblir.

                                On y va doucement, Benala en est un exemple. élevé au plus haut rang par caprice.

                              • Esprit Critique 21 septembre 2018 16:18

                                19 % de Français feraient encore confiance a Macron !

                                Quand on comprend qui il est vraiment et ses méthodes pour « arriver », on ne peut-être que très inquiet de ce taux de 19 % de cons aveugles.


                                • moderatus moderatus 21 septembre 2018 16:26

                                  @Esprit Critique



                                  Bonjour,

                                  19 % de Français feraient encore confiance a Macron !

                                  Quand on comprend qui il est vraiment et ses méthodes pour « arriver », on ne peut-être que très inquiet de ce taux de 19 % de cons aveugles.

                                  Vous savez 19%, ce n’est pas énorme, mais je pense que dans ces 19%il y a beaucoup de cocus qui ont du mal à le reconnaitre. On n’aime pas être trompé dans la vie. Il ne sont pas cons , je pense , déçus mais espèrent encore.


                                • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 21 septembre 2018 16:42
                                  @Esprit Critique

                                  « 19 % de Français feraient encore confiance a Macron ! »

                                  Bien fait d’utiliser le conditionnel. Ce sont, en grande majorité des gens qui ont voté pour lui et qui ne veulent pas encore passer pour des c... !

                                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 21 septembre 2018 16:29

                                  Bonjour moderatus,


                                  Je sais que vous, vous ne me bloquerez pas comme l’a fait Renaud Bouchard, Chems-Eddine Chitour, comme l’avaient fait tans d’autres sur ce site...

                                   Je réagis à ça : «  »Sylvie Thénault, née en 1969, est une historienne française, agrégée d’histoire et directrice de recherche au CNRS, spécialiste de la guerre d’indépendance algérienne.«  »

                                  Non, « moderatus », elle n’est pas spécialiste de la « guerre d’indépendance algérienne » puisqu’il n y avait pas de guerre d’indépendance. Je suis Le spécialiste de la « Question algérienne ». Cette question n’est pas encore résolue et j’avais des centaines de fois rappelé que cette qu’elle n’est pas liée à ce que tous les pays du monde avaient connu à un moment ou un autre de leur histoire, c’est-à-dire à « l’agression, l’occupation suivie ou non de la colonisation ». C’est une affaire de TERRORISME D’ÉTAT !

                                  Mon ami « moderatus », moi je ne modère rien du tout, j’avais dit des milliers de fois qu’il est inutile et peu rentable de parler de colonisation puisqu’elle a échoué et il ne reste pas un seul Européen ou un seul Français en Algérie depuis 1962 ! 

                                  Cette directrice de recherche a surement lu ma « SYNTHÈSE DES ÉVÉNEMENTS HISTORIQUES » de 2003 que j’avais envoyée au CNRS et à toute la presse française. Cette chercheuse fait alors ce que font tous les Français lettrés ou illettrés : Ils se donnent au mensonge, à la diversion, à la désinformation et à l’hypocrisie. 

                                  Et je réagis à ça  : «  »La démarche de vérité historique aurait consisté à ce que parallèlement et ’’en même temps’’ l’État français et l’État algérien ouvrent toutes leurs archives et reconnaissent les crimes commis pendant la guerre d’Algérie par la France et par le FLN«  »

                                  D’abord l’expression « Vérité historique » est dans tous mes écrits, je l’emploie pour l’opposer à l’histoire qui est pour moi un ensemble d’histoires à dormir debout. Ensuite j’ai déjà proposé mieux et vous l’avez sans doute lu, mon ami « modératus » : De Gaulle dans les années 50-60 du siècle dernier, entouré, encadré étroitement par les intellectuels, par les scientifiques et par les spécialistes de la propagande et de la diversion, avait détruit les Deux Rives sans vraiment le vouloir... Il pensait s’en sortir en ne laissant que cendres et poussières en « Algérie », il n’ avait pas réfléchi un seul instant qu’il y avait derrière lui un siècle et demi d’existence de deux peuples ... En détruisant un coté par le TERRORISME, il fallait s’attendre à la situation d’aujourd’hui !!! La solution à la « Question algérienne » n’a pas besoin des archives moisies car les archives moisies et moites qui pourrissent au fond des caves ne parlent que de l’histoire des hommes or j’avais plusieurs fois réagi aux écrits de Mohammed HARBI pour lui dire que « L’Histoire, la Vérité n’a rien à voir avec les acteurs des conflits, mais avec la cause qui enrôlent ces acteurs » : Moi je suis un historien et spécialiste des guerres humaines, mon ami « moderatus ». Je termine donc en disant ou si vous voulez en répétant encore une fois que «  »La solution pour « l’Algérie » qui n’a pas eu son indépendance et pour la France qui a perdu la sienne, serait de mettre dans le même sac le régime terroriste de l’Elysée et le régime terroriste d’Alger, de sorte que « chacun » puisse confondre « l’autre » et que les peuples des Deux Rives comprennent une fois pour toutes pourquoi ils ont raté leur avenir.«  » 

                                  Mon ami modératus, même si vous n’êtes pas d’accord, je ne retirerais pas un seul mot !

                                  • moderatus moderatus 21 septembre 2018 16:48
                                    @Mohammed MADJOUR

                                    Je sais que vous, vous ne me bloquerez pas

                                    Bonjour Mohammed,
                                    hors de question de vous bloquez, pour plusieurs raisons,
                                    c’est une procédure que je n’emploie qu’exceptionnellement ,
                                    je ne suis pas toujours d’accord avec vous ,,mais vous travaillez sur les sujets , et avez un argumentaire qui est intéressant.

                                    La solution pour « l’Algérie » qui n’a pas eu son indépendance et pour la France qui a perdu la sienne, serait de mettre dans le même sac le régime terroriste de l’Elysée et le régime terroriste d’Alger, de sorte que « chacun » puisse confondre « l’autre » et que les peuples des Deux Rives comprennent une fois pour toutes pourquoi ils ont raté leur avenir.« »

                                    je ne suis pas en contradiction avec votre définition finale, je pense que vous avez raison en écrivant que les deux peuples ont raté leur avenir.
                                    les Algériens ayant conquis leur indépendance, mais étant obligés par millions de venir chez l’ancien colonisateur, vula gestion carastrophique du pays par le FLN

                                     ;La France qui se révèle pour de nombreuses raison incapable d’intégrer correctement cette population ce qui cause des problèmes.
                                    de journalistes Algériens

                                    je vous livre un article


                                    Bilan Algérie, Bouteflika qui vous pardonnera ?

                                    Courage des journalistes Algériens

                                    « A l’échelle des crimes historiques, condamner 40 millions d’Algériens à la précarité est-il plus pardonnable que le crime de les avoir colonisés ? »

                                    http://www.lematindz.net/news/24858-algerie-france-repentance-et-vous-m-bouteflika-qui-vous-pardonnera.html






                                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 21 septembre 2018 17:50

                                    @moderatus

                                    Sacré moderatus, vous ferez bien un bon diplomate !!! Mais non, mais non, les choses n’avanceront pas comme ça ! Ils faut libérer la Vérité ou la Vérité se libérera d’elle-même, « modératus », là est la question !

                                    «  »Courage des journalistes Algériens«  » ??? Vous êtes de l’autre côté... Vous ne comprenez pas à quel point les journalistes algériens sont complices et responsables de la situation présente ! Et pourtant vous en avez, vous aussi des « journalistes courageux » !!! 

                                    « moderatus » : Le bilan de l’Algérie, je l’ai fait, je l’ai publié au jour le jour sur le Web en proposant la meilleure solution pour sortir ce pays de son inertie mentale et physique. Les journalistes algériens ont fait bloc pour refuser de publier un seul de mes articles, ils sont tous au service des milliardaires illégitimes nés de la mutation du FLN en 1980 et enrichis diaboliquement durant les années du terrorisme préfabriqué ! 

                                    La prochaine fois, je préfère que vous lisiez mes réactions sans vous donner la peine de les maquiller. Voyez sur ma fiche, moderatus  : « Je suis un homme de science et un Expert au service de la Vérité et de la Justice ».

                                    Je vous rappelle aussi que le CNRS et l’Académie des Sciences ont reçu ma « RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET ÉPISTÉMOLOGIE » de 2001 où j’avais expliqué ce qu’était « L’information »... 

                                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 21 septembre 2018 16:33

                                    @moderatus


                                    Un complément de lecture ici : Le « GPRA » : UN « PROVISOIRE » QUI DURE…

                                    • CORH CORH 22 septembre 2018 09:43
                                      Il n’est évidemment pas question de nier les crimes du FLN, mais en appeler a la symétrie dans l’horreur est a mon avis gênant, car pour le reste il n’y a aucune symétrie : il y a un pays qui colonise, et l’autre qui subit. L’Algérie, département parait-il français où tous les citoyens n’ont pas les mèmes droits cela n’a rien de symétrique.
                                      Il y aurait une autre symétrie a évoquer qui serait de considérer que la torture des résistants français après la guerre, était une réponse symétrique aux attentats et aux exécution des collaborateurs.


                                       

                                      • moderatus moderatus 22 septembre 2018 11:06

                                        @CORH


                                        Vous vous définissez comme BOBO humaniste, c’est votre droit.

                                        Mon opinion est qu’aucune cause aussi juste peutêlle paraitre ne justifie un terrorisme barbare.
                                        Dna le cas de Daech, poureux il n’y a pas de cause plus noble , alors cela justifierait les atrocités commises.

                                        De toutes les façon nous ne sommes pas là pour refaire la guerre d’Algérie.
                                        Le sujet était sur Macron et sa manie de jouer aux historiens.

                                        Quand aux colonisations il faudrait que vous revisitiez l’histoire du monde et ne pas juger des colonisation d’il y a 160 ans avec des lunettes achetées hier chez Afflelou.

                                        En plus vous confondez résistance et terrorisme,


                                        je ne vais pas vous faire l’injure de vous l’expliquer.



                                      • CORH CORH 22 septembre 2018 12:57

                                        @moderatus

                                        vous avez lu surement trop vite ma carte de visite mais vous etes excusé, vous etes trés occupé.

                                        Qu’est ce qui vous permet de dire que je confond résistance et terrorisme ?

                                        Par contre je remarque que vous vous mettez sur le même plan Daesh et le peuple algérien en lutte pour son indépendance au motif que ce dernier aurait commis lui aussi des atrocitées

                                        Vous devez logiquement mettre aussi les palestiniens dans le même sac, et nombre de luttes d’emancipation dans l’histoire.
                                        Vous, vous osez toutes les confusions dés lors qu’elles vous arrangent .

                                        Quand a votre histoire ridicule de lunettes excusez moi, on est dans les années 60 pour l’Algérie, la décolonisation est quasi générale sur la planète et évidente dans l’esprit des gens de bon sens

                                      • moderatus moderatus 22 septembre 2018 13:33

                                        @CORH


                                        je vais vous répondre point par point, car c’est la raison d’être de ce site , défendre des opinions différentes mais en respectant l’autre. Et c’est indispensable si on veut respecter les intervenants

                                        Qu’est ce qui vous permet de dire que je confond résistance et terrorisme ?

                                        Votre allusion à la résistance en France

                                        la résistance est contre les forces officielle de l’occupation ,pas pour le meurtre aveugle de femmes et d’enfants.

                                        Vous devez logiquement mettre aussi les palestiniens dans le même sac, et nombre de luttes d’émancipation dans l’histoire.

                                        je ne mélange rien,
                                        je suis pour une nation palestinienne à côté de la nation israélienne ,mais
                                        toute action terroriste attaquant les innocents disqualifie les causes que l’on peut juger les plus justes, qu’elles soient le fait de palestiniens ou d’ israéliens. est-ce clair ?


                                        Quand a votre histoire ridicule de lunettes excusez moi, on est dans les années 60 pour l’Algérie, la décolonisation est quasi générale sur la planète et évidente dans l’esprit des gens de bon sens.

                                        Si vous avez lu mon article, c’est exactement ce que je dis , c’est que dans l’histoire était inscrite l’indépendance de l’Algérie.
                                        tout dépend des armes employées .

                                        Vous devriez savoir que le FLN et le MNA avaient deux manières d’arriver à l’indépendance ; et qu’ils se sont massacrés entre eux.

                                        L’histoire n’est pas aussi simple que l’on voudrait qu"elle soit.

                                      • CORH CORH 22 septembre 2018 15:22

                                        @moderatus

                                        La résistance est une chose et dans la mesure où le terrorisme est ou n’est pas un moyen de cette résistance c’en est bien évidemment une autre .Par contre un résistant et un terroriste c’est souvent le même individu selon le bord ou on se trouve.

                                        Que toutes les ’insurrections puissent aboutir simplement sans violences relèvent de la naïveté et de la méconnaissance de l’histoire

                                        En plus d’une faute, dénoncée a l’époque par des personnalités éminentes, la torture opérée par les forces françaises , fut plus grave qu’une faute , car comme on le dit justement , ce fut une erreur car elle n’a servi a rien , si ce n’est a la haine.

                                      • moderatus moderatus 22 septembre 2018 15:50

                                        @CORH


                                        La résistance est une chose et dans la mesure où le terrorisme est ou n’est pas un moyen de cette résistance c’en est bien évidemment une autre .Par contre un résistant et un terroriste c’est souvent le même individu selon le bord ou on se trouve.

                                        je pensais que vous feriez la différence ,je me suis trompé.


                                        Résistance et terrorisme

                                        La confusion entretenue entre ces deux types est un des symptômes du délabrement intellectuel et moral de notre époque. Il faut lui résister.

                                        Ce relativisme intéressé ne résiste pas à l’examen de signification qu’un sociologue du CNRS, Gérard Rabinovitch, a consacré à ces deux termes, Terrorisme et résistance, dans un livre très instructif.

                                        Pour retrouver le plein sens des mots, il faut passer par l’étude de leur origine. Résister vient du latin resistere et en vieux français, il signifie faire obstacle, faire face. Dès le XVI°, il acquiert le sens de tenir tête à une autorité établie.

                                        Le terrorisme consiste en un déploiement de force aveugle et aléatoire. C’est la raison pour laquelle constate Gueniffey, « le meurtre délibéré d’innocents est son critère central  ». Son projet est de persuader toute une population que n’importe qui, en son sein, peut être sa victime. Aussi son effet immédiat est-il d’atomiser la société, de renvoyer chacun à sa panique personnelle .

                                        Lisez les Lettres à un ami allemand d’un authentique résistant nommé Albert Camus. Je cite : « Vous n’avez jamais cru au sens de ce monde et vous en avez tiré l’idée que tout était équivalent et que le bien et le mal se définissaient selon ce qu’on voulait. Vous avez supposé qu’en l’absence de toute morale humaine ou divine, les seules valeurs étaient celles qui régissaient le monde animal, c’est-à-dire la violence et la ruse. »

                                        Hé bien, ces valeurs-là ne sont pas celles qui animent le résistant, qui donnent sens à son combat. La citation de Camus qui court le plus en ce moment sur les réseaux sociaux prend ici tout son sens : « Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde.  » Brouiller délibérément la différence entre Résistance et terrorisme, afin de gommer ce que ce dernier a d’injustifiable est l’un des symptômes de la débâcle intellectuelle et du délabrement moral de l’époque. C’est à cela aussi, qu’il faut résister.

                                        En plus d’une faute, dénoncée a l’époque par des personnalités éminentes, la torture opérée par les forces françaises , fut plus grave qu’une faute , car comme on le dit justement , ce fut une erreur car elle n’a servi a rien , si ce n’est a la haine.

                                        Votre vision unilatérale qui prouve votre détestation de la France, me navre.




                                      • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 22 septembre 2018 15:51
                                        @CORH

                                        « ...ce fut une erreur car elle n’a servi a rien... »

                                        Et si on parlait de votre méconnaissance de l’histoire à vous ?

                                      • CORH CORH 22 septembre 2018 21:38

                                        @moderatus

                                         Vous persistez !
                                        Au risque de me répéter : je dis que la résistance étant d’abord une intention et le terrorisme éventuellement un moyen, qu’il y a pour le moins une différence de nature mais je vois que cette différence ne vous convient pas et étonnamment vous en concluez que je prétend.qu’il n’y en a pas.
                                         je comprends que pour vous le terrorisme ne serait qu’une fin en soi, donc j’en déduit que tous les révolutionnaires de l’histoire, ceux qui avaient pour but de « faire face a une autorité établie » , de renverser un régime par la violence et la terreur ne sont pas des terroristes.
                                        Et bien ! si vous voulez et en conséquence on peut être d’accord, le FLN n’était pas un mouvement terroriste puisqu’il œuvrait aussi pour « faire face a une autorité établie. »

                                      • njama njama 22 septembre 2018 22:18

                                        @CORH

                                        je dis que la résistance étant d’abord une intention et le terrorisme éventuellement un moyen,

                                        Je suis bien d’accord, l’intention précède toujours le moyen. Le terrorisme peut-être l’arme du pauvre.
                                        On s’apitoiera tellement plus sur les victimes d’une petite bombe artisanale que sur les victimes de milliers de tonnes employées dans les blitzkrieg. Effet loupe ou médiatique ? myopie, presbytie, astigmatisme ?
                                        Le problème actuel, au sens romanesque orwellien, repose sur l’inversion, un acte terroriste, voire n’importe lequel, serait un acte de résistance, et là ça ne va pas ! car normalement le sens précède l’action.

                                        Nous en avons été témoins clairement dans le cas de la Syrie, il y eut des actes terroristes, de très nombreux actes terroristes, des snipers anonymes qui en 2011 ont tué des civils d’abord, puis des policiers et des militaires, pour créer la confusion, l’embryon du chaos, allumer l’incendie, mais jamais il n’y avait eu ni révolution, ni guerre civile. Comme à Kiev, en Ukraine.


                                      • moderatus moderatus 22 septembre 2018 23:17
                                        @CORH


                                        Et bien ! si vous voulez et en conséquence on peut être d’accord, le FLN n’était pas un mouvement terroriste puisqu’il œuvrait aussi pour « faire face a une autorité établie. »

                                        ’c’est entièrement faux le FLN est un mouvement terroriste, toutes les définitions du terrorisme que je vous ai envoyées sont les définitions officielles données pour différencie terrorisme et résistance..

                                        Mais si des vérités vous dérangent, vous le pouvez les récuser.



                                      • CORH CORH 23 septembre 2018 00:55

                                        @njama

                                        ".On s’apitoiera tellement plus sur les victimes d’une petite bombe artisanale que sur les victimes de milliers de tonnes employées.....« 
                                        .comme je suis bien d’accord avec vous,il suffit par exemple de penser a Hiroshima et Nagasaki

                                         »un acte terroriste, voire n’importe lequel, serait un acte de résistance, et là ça ne va pas ! car normalement le sens précède l’action"
                                        Il y a bien des cas où des actes qualifiés de terroristes ont finalement servi la cause qui les inspirait, on peut donc, même à regret leur reconnaitre un sens, dans le cas contraire, on dira que c’est de la barbarie.

                                      • njama njama 23 septembre 2018 01:08

                                        @CORH

                                        Il y a bien des cas où des actes qualifiés de terroristes ont finalement servi la cause qui les inspirait, on peut donc, même à regret leur reconnaitre un sens, dans le cas contraire, on dira que c’est de la barbarie.

                                        Ici le limite est très floue, et à juger au cas pas cas, intuition, ou folie ? J’ai bien du mal à admettre qu’un acte terroriste serait sans cause politique, hormis cas qui relèverait de la psychiatrie. Nos actes sont rarement gratuits, même s’il nous en semble la plupart du temps.


                                      • njama njama 23 septembre 2018 01:12
                                        @moderatus
                                        c’est entièrement faux le FLN est un mouvement terroriste

                                        J’entends votre point de vue, mais quel serait pour vous la résistance à l’oppression, qui n’a souvent pas d’autre choix que la lutte armée ?

                                      • moderatus moderatus 23 septembre 2018 08:10

                                        @CORH



                                        Il y a bien des cas où des actes qualifiés de terroristes ont finalement servi la cause qui les inspirait, on peut donc, même à regret leur reconnaitre un sens, dans le cas contraire, on dira que c’est de la barbarie.

                                        Vous avez raison de parler d’ Hiroshima et de Nagasaki, j’ai toujours pensé que c"était un acte terroriste.

                                        La résistance est justifiable, le terrorisme , si on sait ce que c’est et on commence à le savoir en France, n’est jamais acceptable, il s’accompagne toujours de Barbarie sa compagne de route. C’est l’arme de lâches.

                                        les plus belles causes son rendues ignobles par l’usage de la Barbarie On ne peut faire aucune exception et il faut les condamner irrémédiablement et sans aucune faiblesse.



                                      • moderatus moderatus 23 septembre 2018 08:16
                                        @njama

                                        J’entends votre point de vue, mais quel serait pour vous la résistance à l’oppression, qui n’a souvent pas d’autre choix que la lutte armée ?

                                        la lutte armée bien sur , mais dans la résistance, s’attaquer à l’armée adverse aux représentant de l’ennemi.

                                        Le terrorisme c’est toujours la barbarie et la lâcheté

                                        Les causes les plus nobles perdent leur noblesse par l’emploi du terrorisme .



                                      • zygzornifle zygzornifle 22 septembre 2018 10:00

                                        Macron est un psychopathe : l’analyse d’un psychiatre italien...
                                        https://www.youtube.com/watch?v=v4wS8FIw47Q



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès