• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron coupable de manipulation historique et de mise en danger de la (...)

Macron coupable de manipulation historique et de mise en danger de la cohésion nationale

 

Dans quelques années un nouveau Macron viendra et nous expliquera que nos actions en Libye, Syrie, Afghanistan , que nos bombardements incessants qui ont tué des dizaines de milliers d'innocents, femmes enfants vieillards, étaient des crimes contre l'humanité.

Ensuite, il nous expliquera que les Français qui sont partis faire le djihad et ont pris les armes contre la France pour aider leurs frères musulmans innocents bombardés par les français étaient des héros, nous des salauds, et qu'on va les réhabiliter demander pardon, et mettre des rues à leur nom.

Ainsi le peuple que l'on a jamais consulté sera responsable des actes de guerre décidés par les dirigeants ?

 

C'est exactement ce que fait aujourd'hui le précurseur de cette repentance compulsive monsieur Macron.

 

Il passe son temps voyageant de pays en pays à battre la coulpe de la France, à accuser les Français de tous les maux.

La colonisation française a té un crime contre l'humanité

Les soldats Français ont été des Torquemada, des tortionnaires.

 

 

Sylvie Thénault, née en 1969, est une historienne française, agrégée d'histoire et directrice de recherche au CNRS, spécialiste de la guerre d'indépendance algérienne.

Elle a totalement raison, où alors c'est le monde entier et tous les pays qu'il faut accuser de crimes contre l'humanité car le monde est ce qu'il est, aujourd'hui parce que dessiné siècles après siècles, par les colonisations, les luttes tribales, les invasions et les migrations.

Les affirmations de Macron sont doublement incongrues, parce qu'inexactes, parcellaires, et dangereuses par leurs effets négatifs .

les Algériens qui vivent chez nous apprécieront la sortie de Macron, comment voulez-vous qu'ils aiment un pays de criminels et tortionnaires ?

La démarche de vérité historique aurait consisté à ce que parallèlement et ''en même temps'' l’État français et l’État algérien ouvrent toutes leurs archives et reconnaissent les crimes commis pendant la guerre d’Algérie par la France et par le FLN

 

Non seulement Macron commet une erreur et un oubli historique, mais il fait une faute très grave vis à vis de tous les français.

Il est applaudi par l'Algérie où le régime de Bouteflika se maintient depuis 20 ans par une histoire de l'indépendance racontée au peuple par le FLN et aussi par la haine de la France.

Il est applaudi aussi en France par les islamogauchistes et les communistes dont la démarche pendant cette période fut de fournir des porteurs de valises pour alimenter l'ennemi FLN en argent et en armes.

 

Le but de Macron était peut-être la pêche aux voix à gauche toute, car il n'est pas dans une démarche de vérité historique, mais je le crains il n'est que dans un lamentable essai de récupération des voix d'extrême gauche et de celles des musulmans.

 

Une démarche historique honnête aurait exigé que

« L’État français et l’État algérien reconnaissent les crimes commis des deux côtés »

La France ne peut pas mettre en cause une partie de son passé, si l’Algérie n’en fait pas autant ceci pour une raison importante, vitale.

Il y a en France des millions de français d'origine algérienne à qui on ne peut et ne doit pas tenir ce genre de discours de repentance unilatérale.

 

Si Macron accusant la France de tous ces maux avait au moins compensé en indiquant que le FLN avait lui aussi pratiqué des actes de torture, l'erreur et ses conséquences aurait été moindre.

 

Bien sur si on se doit d'admettre que la lutte pour l'indépendance dans cette période était normale et allait dans le sens de l'histoire, Macron se devait de préciser que les méthodes employées par le FLN avaient été souvent barbares et que la fin ne justifiait pas tous les moyens.

 

Macron devrait avoir en mémoire

La déportation d'un million de Français spoliés, détroussés.

Macron ne peut non plus faire l'impasse sur le sort des harkis abandonnés par la France, massacrés par dizaine de milliers, dans des conditions que l'on ne peut même pas raconter. Puis la façon ignoble avec laquelle on les a traités en France.

 

Il ne peut parler d'Audin en gardant le silence sur les centaines de Français disparus le 5 juillet 1962, quelques jours après l'indépendance et en violation des accords d'Evian, enlevés par le FLN et l'ALN.

Ils ont été raflés, jetés dans des geôles, torturés et assassinés, puisqu'on ne les a jamais revus, comme Audin mais il s'agit là d'au moins 700 personnes.

Les soldats Français spectateurs de ces rafles sont restés l'arme au pied, souvent en pleurs, contraints par un ordre injustifiable de ne pas intervenir.

 

Cette faute des états majors français et de tous ceux qui leur ont donné ces ordres infâmes demande aussi reconnaissance et repentance.

Si Macron veut faire comme pour AUDIN, ce qui serait la moindre des choses, il y a des centaines de victimes à qui il doit demander pardon avant d'aller embrasser leurs familles. Cette évidence ne lui pas traversé l'esprit.

 

Des films, des preuves, des témoignages existent sur tous ces faits.

 

Il ne peut déclarer les français coupables de crimes contre l'Humanité, condamner l'armée Française l'accusant de tortures et faire l'impasse sur ce qui s'est passé dans l'autre camp.

 

Le mieux eut été bien sur qu'il se taise et laisse faire les historiens.

Mais un Macron silencieux c'est un oxymore.

 

Alors, s'il avait fait allusion à tous ces faits et demandé à l'Algérie, le même devoir de vérité, moindre mal, la jeunesse Franco Algérienne qui vit chez nous et qui ne connaît que la version FLN dont des journalistes et des intellectuels Algériens courageux contestent l'utilisation, penserait, que c'était une sale guerre, mais des deux côtés et qu'il serait plus que temps de laisser de laisser des deux côtés la parole aux historiens afin de ranger le passé dans les tiroirs du passé.

 

Au lieu de cela ils viennent d'être confortés dans l'idée que les bons étaient du côté de Bouteflika et les salauds, les barbares, uniquement du côté Français. Bouteflika, Macron même langage, étonnant non ?

 

Quelle erreur énorme de Macron, quelle faute terrible aux conséquences tragiques il commet.

 

Il jette toute une partie de la communauté musulmane dans les bras des extrémistes qui détestent la France. Il donne des arguments aux salafistes. Il aggrave une scission irréparable dans la société , il met à mal le vivre ensemble. Il enferme les jeunes de la banlieue dans un récit colonial univoque.

Les maintenir dans le rappel constant que leurs parents ou grands parents ont souffert de la colonisation les maintient dans un sentiment d'infériorité et de victimisation qui nourrit la détestation et le rejet de notre pays.

 

Cette homme donne dans toutes ses interventions l'impression qu'il n'aime ni la France, ni les français. On sait qu'il est fédéraliste, mondialiste, mais la nation France existe encore. Elle est blessée, mal en point , mais elle vit encore, mais pas en lui semble-t-il.

 

Les Français criminels contre l'humanité, les soldats français des Torquemada, des tortionnaires.

La France un pays sans culture , l'art français qu'il n'a jamais rencontré, et les qualificatifs concernant les français, alcooliques, illettrés, fainéants sans ambitions, gaulois incontrôlables, peuplée en partie de gens qui ne sont rien, et j'en passe et des meilleures.

 

On ne peut susciter l'amour de la France si constamment on pratique la haine de soi et on se vautre dans la repentance permanente.

 

Pour éviter ce genre d'intervention indécente,

Il faut ce qui n'a que trop tardé, que tous les documents soient consultables des deux côtés de la méditerranée et que des historiens et pas des politiques car leurs motivations ne sont pas très claires, et souvent contestables, dévoilent toutes les vérités sur cette guerre d'Algérie. Il faut que l'apaisement vienne enfin, mais la voie choisie n'est pas du tout celle-là.

Gardons-nous de juger l'Histoire d'hier avec les critères d'appréciation d'aujourd'hui, tombant dans le travers de l'anachronisme de l'historiquement correct .

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.53/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

184 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 21 septembre 10:56
    ’’Dans quelques années un nouveau Macron viendra et nous expliquera que nos actions en Libye, Syrie, Afghanistan , que nos bombardements incessants qui ont tué des dizaines de milliers d’innocents, femmes enfants vieillards, étaient des crimes contre l’humanité.’’
     
    Ils en sont, incontestablement !
     


    • moderatus moderatus 21 septembre 11:54
      @Jeekes


      Ils en sont, incontestablement !

      je suis dans ce cas d’accord avec vous, mais doit -on passer sous silence les horreurs inouies de Daesch qui ont conduit à ces guerres
      .
      Reconnaitre nos erreurs surement, mais glorifier l’ennemi oun passer ses actions sous silence non !

      Actions guerrières de Sarkozy et ses successeurs,contre lesquels je suis moi aussi parce que j’estime,qu’on est allé semé le chaos dans ces pays, qu’allions nous faire dans cette galère ?
       


    • Jeekes Jeekes 21 septembre 15:28

      @moderatus

       
      ’’qu’allions nous faire dans cette galère ?’’
       
      Ben, faire plaisir à nos ’’z’amis’’ du CRIF, des banques et, surtout, obéir servilement à l’empire u$ioniste !
      Pour le plus grand bénéf de qui vous savez, ceux qui n’existent pas.
      Mais qui foutent la merde dans le monde entier...
       


    • vesjem vesjem 22 septembre 09:57
      @moderatus

      « j »e suis dans ce cas d’accord avec vous, mais doit -on passer sous silence les horreurs inouies de Daesch qui ont conduit à ces guerres"

      Tiens, je daigne répondre à cette contre-vérité qui démontre l’ambiguïté orientée de ton article ;
      Ou bien tu es ignorant des faits réels, ou bien, tu le fais exprès, ou bien tu es un grand naïf
      Observe que dans ces 3 hypothèses, il n’y a pas péril pour ton honneur susceptible

    • moderatus moderatus 22 septembre 11:13

      @vesjem


      Bonjour,

      merci de me tutoyer amicalement , mais après ça se gâte

      Ou bien tu es ignorant des faits réels, ou bien, tu le fais exprès, ou bien tu es un grand naïf

      Ou peut être les trois à la fois.

      c’est un peu court et lapidaire mon cher vesjem

      il faut argumenter et expliquer ce qui me vaut ces adjectifs, je verrai alors si je les mérite.

    • vesjem vesjem 22 septembre 11:35
      @moderatus
      Depuis le temps que tu navigues sur le net et sur AV, je m’étonnes que tu puisses encore écrire une phrase comme celle que je cite ;
      Aussi, je ne vais pas te citer les innombrables preuves, non mainstream, qui attestent que daesh n’a en rien ourdi l’origine de ces agressions et guerres contre les pays musulmans ;
      Bien au contraire, nous , occidentaux (sous injonction et commandement oligarchique et otan) avons déclenché des guerres génocidaires contre ces pays ; nous avons armé et financé des « gentils rebelles »
      Et non pas : les « gentils rebelles » ont déclenché ces guerres
      Alors tu peux maintenant choisir toi-même le qualificatif qui te sied le mieux ; duplicité, ignorance, naïveté

    • moderatus moderatus 22 septembre 12:59
      @vesjem

      Alors tu peux maintenant choisir toi-même le qualificatif qui te sied le mieux ; duplicité, ignorance, naïveté


      Je ne réponds pas aux procès d’intention dont vous êtes coutumier, je suis allé lire vos intervention sur d’autres articles vous en êtes coutumier.

      Prêt à échanger vraiment quand vous l’aurez décidé

    • waymel bernard waymel bernard 22 septembre 18:52

      @vesjem
      Le financement et l’armement des gentils rebelles a débuté en Afghanistan.


    • troletbuse troletbuse 21 septembre 11:06

      Macaron est un traître. En d’autres temps, il serait passé devant la haute cour de justice.


      • lala rhetorique lala rhetorique 21 septembre 15:10

        @troletbuse Absolument, et plusieurs chefs d’inculpation aboutissant à crime contre l’humanité, en son temps on l’aurait guillotiné !


      • Macron demandera-t-il aux italiens des réparations pour le million de gaulois massacrés durant la guerre des Gaules au premier siècle avant JC ?

        La guerre d’Algérie, dont l’indépendance non justifiée a entrainé l’expulsion de nos compatriotes loyaux à la république et des harkis, a marqué la fin de l’indépendance énergétique française. Le reste appartient au passé.

        • moderatus moderatus 21 septembre 12:04

          @France Républicaine et Souverainiste


          La guerre d’Algérie, dont l’indépendance non justifiée a entrainé l’expulsion de nos compatriotes loyaux à la république et des harkis, a marqué la fin de l’indépendance énergétique française. Le reste appartient au passé.

          On ne va pas refaire l’histoire.

          l’indépendance de l’Algérie bien que département français était inscrite dans l’histoire , L’afrique , Madagascar venait d’accéder à l’indépendance c’était la fin des colonies.

          le regret que l’on peut avoir c’est la manière dont cette indépendance s’est faite. Elle n’a profité à personne.

        • njama njama 21 septembre 11:18
          Maurice Audin était communiste, il a rejoint le FLN, c’est en cohérence avec ses idées politiques.
          L’avenir lui a d’ailleurs donné raison.
          Il a probablement été considéré comme un traitre, et torturé pour cette déraison, car que pouvait bien valoir l’idée de patriotisme dans une colonie française ?


          • moderatus moderatus 21 septembre 12:09
            @njama


            Maurice Audin était communiste, il a rejoint le FLN, c’est en cohérence avec ses idées politiques.

            Il ne faut pas cionfondre les idées et les actions.

            Certains pouvaient à l’époque être pour l’indépendance de l’Algérie , c’est une position que l’on peut respecter.

            mais l’action de collaborer dans cette guerre avec l’ennemi était différent, n’était pas acceptable . A l’époque, cette collusion avec l’ennemi était punie de mort .

            Il ne faut pas regarder cette période avec les lunettes que l’on vient d’acheter, il faut se replacer dans le contexte de l’époque.

          • njama njama 21 septembre 12:30

            @moderatus

            Il me semble que le PCF de l’époque était ouvertement contre cette guerre en Algérie, de même qu’un certain nombre d’intellectuels français.
            J’imagine que Maurice Aubin assumait son choix, qu’il n’en ignorait pas les risques.
            Pleurez sur sa mémoire, est-ce bien reconnaître son engagement politique ?
            Comme je l’écrivais dans l’article de Renaud Bouchard, ce jeune Audin je le trouve ingénument héroïque.
            D’autres, contrairement au gros de la troupe, avaient choisi la résistance passive, désertion, insoumission, objection de conscience. On en parle peu, mais il y a eu quelques milliers.
            Tous traitres ? ou résistants ?

          • scorpion scorpion 21 septembre 12:47

            @bébert
            Ah v’la notre bébert, Monsieur je sais tout et j’ai un avis sur tout, qui vient nous éclairer de ses analyse très pertinentes de retraité qui s’emmerde à longueur de journée. Merci Agoravox de me permettre à moi le bébert de venir chier sur tout les articles....


          • moderatus moderatus 21 septembre 12:51

            @scorpion


            Merci Agoravox de me permettre à moi le bébert de venir chier sur tout les articles....

            Pour un rédacteur, permettez moi de vous dire que votre style est malodorant.

            j’espère que ce n’est qu’un dérapage , et que vous accepterez d’argumenter.

          • njama njama 21 septembre 12:55
            @bébert
            en plus de ... vous apprendrez beaucoup sur vous-même smiley


            Gardeeeeeeee à vous !
            fixe !

            Repos ! bébert smiley

          • scorpion scorpion 21 septembre 13:08

            @moderatus
            Argumenter, mais ce type (bébert le sus nommé) est un troll de première catégorie qui vient pourrir pratiquement tous les articles et insulter les auteurs. Désolé moderatus mais il faut appeler un chat un chat et bébert est un nuisible.


          • scorpion scorpion 21 septembre 13:14

            @bébert
            Enfin la consolation mon pauvre insignifiant bébert c’est que tu n’arrives pas à la cheville des auteurs sur lesquels tu déverses ton fiel journalier....


          • moderatus moderatus 21 septembre 17:54

            @scorpion


            Bonjour, je ne connais pas bebert, mais je ne pensais qu’à calmer les échanges.

            Vous êtes rédacteur et devez être de temps en temps confronté à des intervenants pas très courtois, ce qui est très désagréable. Dans ce cas ce n’était pas bien méchant.

            En ce qui concerne votre position sur Audin, si l’on ne regarde pas la situation il y a 60 ans avec des lunettes d’aujourd’hui, il faut se souvenir que l’intelligence avec l’ennemi ou l’action contre le pouvoir en place était puni souvent de mort.

            Mitterrand a fait fusiller des tas de gens et De Gaulle a condamné à mort ou à des peines très lourds des membres de l’OAS
            les djihadistes auraient été fusillés à l’époque.


          • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 21 septembre 18:00

            @moderatus

            « Mitterrand a fait fusiller des tas de gens... »


            Je me permets de vous corriger, c’est guillotiner, pas fusiller. Dans la mesure où l’« affaire d’Algérie » était considérée, non comme une guerre, mais comme une opération de police, c’est la justice civile qui avait connaître des crimes du FLN.

          • Le Panda Le Panda 21 septembre 11:21

            @moderatus

            Bonjour

            Dans quelques années un nouveau Macron viendra et nous expliquera que nos actions en Libye, Syrie, Afghanistan , que nos bombardements incessants qui ont tué des dizaines de milliers d’innocents, femmes enfants vieillards, étaient des crimes contre l’humanité.

            Pensez-vous qu’il s’agira d’un autre Macron ? Un article plein de réalisme et il faut juste laisser à chacun le soin de placer comme les historiens pourraient le faire. En procédant de la sorte M. Macron réhausse la haine des peuples et des jeunes vis à vis des anciens. Il est lamentable de constater une telle hérésie dans les propos du président sur son propre pays. Que connait-il de l’Algérie en dehors des salons feutrés ? Ayant vécu sur place une partie des meurtres des deux côtés il faudrait rétablir les vérités. A bientôt 


            • moderatus moderatus 21 septembre 12:17
              @Le Panda

              Bonjour Le Panda , et merci d’être présent.

              M. Macron réhausse la haine des peuples et des jeunes vis à vis des anciens. Il est lamentable de constater une telle hérésie dans les propos du président sur son propre pays. Que connait-il de l’Algérie en dehors des salons feutrés ? Ayant vécu sur place une partie des meurtres des deux côtés il faudrait rétablir les vérités. A bientôt .

              Je tenais à condamner cette énième intervention de Macron sur un sujet qu’il faut laisser régler aux historiens .

              Je pense comme vous que son intervention ne fait que raviver les plaies et les haines, on s’en passerait bien aujourd’hui.

              Vous qui étiez présent dans ces moments avez une idée plus exacte et plus juste de ce qui s’est exactement passé des deux côtés.

              A très bientôt



            • njama njama 21 septembre 13:06
              @moderatus
              Vous qui étiez présent dans ces moments...
              Je crois me souvenir d’avoir lu que l’enfance du Panda c’est au Maroc, où qu’il a des attaches fortes avec le Maroc...
              Certes Algérie et Maroc ont obtenu leur indépendance, mais dans des conditions très différentes.

            • njama njama 21 septembre 11:23
              @ modératus
              Il ne peut parler d’Audin en gardant le silence sur les centaines de Français disparus le 5 juillet 1962, quelques jours après l’indépendance et en violation des accords d’Evian, enlevés par le FLN et l’ALN.

              Je vous laisse la responsabilité de cette vision des événements, mais n’oubliez pas tout de même que l’OAS, frustrée d’avoir été lâchée par la France, a tué des français, soldats et civils, et sur le sol français, et sur le sol Algérien, avant de plier bagages.

              • Le Panda Le Panda 21 septembre 11:46

                @njama
                Bonjour

                Je vous laisse la responsabilité de cette vision des événements, mais n’oubliez pas tout de même que l’OAS, frustrée d’avoir été lâchée par la France, a tué des français, soldats et civils, et sur le sol français, et sur le sol Algérien, avant de plier bagages.

                Comment pouvez affirmer de tels propos, citez des lieux des exemples précis vous parlez de l’OAS il s’agirait en 1er lieu de savoir qui était l’OAS puis qui était le FLN . L’OAS n’existe plus du tout, le FLN est encore dirigé par le propre président de l’Algérien en 2018. Alors que des crimes furent commis des deux côtés veuillez m’expliquer le pourquoi du comment ? Merci 


              • njama njama 21 septembre 12:20

                @Le Panda

                Alors que des crimes furent commis des deux côtés...

                C’est ce que je précisais, la phrase de moderatus ne citant que le FLN et l’ALN (son bras armé), et pour ce qui est « des disparus », l’OAS ne laissait pas plus sa carte de visite que les deux autres protagonistes dans cette histoire, l’armée française, et le FLN.

                L’OAS n’existe plus du tout, le FLN est encore dirigé par le propre président de l’Algérien en 2018.

                Là, excusez-moi, mais je ne vois pas ce que vient faire cet anachronisme dans le sujet ? mais peut-être spéculez-vous sur les intentions de Macron vis à vis de l’Algérie actuelle ?

              • moderatus moderatus 21 septembre 12:23

                @njama


                Il ne peut parler d’Audin en gardant le silence sur les centaines de Français disparus le 5 juillet 1962, quelques jours après l’indépendance et en violation des accords d’Evian, enlevés par le FLN et l’ALN.

                Je vous laisse la responsabilité de cette vision des événements, mais n’oubliez pas tout de même que l’OAS, frustrée d’avoir été lâchée par la France, a tué des français, soldats et civils, et sur le sol français, et sur le sol Algérien, avant de plier bagages.

                Ce n’est pas une vision , ce sont des dates, des chiffres , des fait que personne n’a contesté. qui sont eux à notre disposition , nous en avons toutes les preuves. Alors soyons sérieux si nous voulons avancer dans la discussion.






              • njama njama 21 septembre 12:40

                @moderatus
                Toutes les guerres ont leurs lots de cadavres dans le placard. Je ne crois pas que tout mettre sur le dos du FLN soit très objectif, c’est juste ce que je voulais dire. Le cas Audin est d’ailleurs significatif sur ce point, et Macron remue dangereusement ce passé trouble, ce qui est le sujet de l’article de Renaud Bouchard Dangereux et encombrants fantômes du Passé face à la vision présidentielle hémiplégique de l’histoire de la Guerre d’Algérie


              • moderatus moderatus 21 septembre 12:48

                @njama


                Toutes les guerres ont leurs lots de cadavres dans le placard. Je ne crois pas que tout mettre sur le dos du FLN soit très objectif, c’est juste ce que je voulais dire. Le cas Audin est d’ailleurs significatif sur ce point, et Macron remue dangereusement ce passé trouble, ce qui est le sujet de l’article de Renaud Bouchard Dangereux et encombrants fantômes du Passé face à la vision présidentielle hémiplégique de l’histoire de la Guerre d’Algérie


                Je n’ai en aucun cas tout mist sur le dos du FLN 

                j’ai écrit


                La démarche de vérité historique aurait consisté à ce que parallèlement et ’’en même temps’’ l’État français et l’État algérien ouvrent toutes leurs archives et reconnaissent les crimes commis pendant la guerre d’Algérie par la France et par le FLN


                ne déformez pas mes propos SVP si vous tenez vraiment à échanger.




              • Le Panda Le Panda 21 septembre 13:42

                @njama
                Là, excusez-moi, mais je ne vois pas ce que vient faire cet anachronisme dans le sujet ? mais peut-être spéculez-vous sur les intentions de Macron vis à vis de l’Algérie actuelle ?

                C’est moi qui vous demande de m’excuser, mais il faut savoir et je le constate que vous n’avez pas ouvert les liens sauf erreur de ma part. Le FLN est né bien avant l’OAS. Le FLN a vu le jour en 1952. Il n’y a aucun anachronisme de ma part sur le sujet car sans la naissance du FLN et de l’OAS la guerre d’Algérie n’aurait jamais eu lieu dans les conditions de ce conflit qui causa des millions de morts des deux côtés. Par ailleurs l’OAS avait a sa tête des généraux français il ne faut pas oublier que le principal putsch qui connu la France métropolitaine fut dirigé par ses généraux les plus gradés. Qui furent jugés en France et condamnés. 


              • moderatus moderatus 21 septembre 14:58

                @njama


                En ce qui concerne le 5 juillet, les massacres et enlèvements n’ont été que le fait de l’ALN et du FLN, cela nefait aucun doute historiquement.
                Et j’en parle dans mon article , de nombreux musuklmans sont intervenus au péril de leur vie pour

                L’algérie à cette date était indépendante et la guerre avir cessé quelques mois plus tôt , je ne suis pas historien, mais j’ai étudié et écrit sur cette période, et les faits sont incontestables ;

                Et c’est suite à ces évènements que les Français ont précipité leur exode, et que ceux qui étaient entrés en France pour laisser passer cette période ont compris que le retour était impossible.

              • njama njama 21 septembre 15:14
                @moderatus

                Oui je sais officiellement la fin de la guerre d’Algérie, c’est le 19 mars 1962.
                Seulement si c’est très facile de commencer une guerre, c’est toujours difficile de les arrêter.

                Peut-être (?) n’avez-vous pas lu mon commentaire plus bas 21 septembre 14:14
                Jean-J MOUROT écrit ensuite :

                "Alors, oui, le 19 mars, « ce n’était pas encore la paix, comme l’a déclaré récemment François Hollande, c’était le début de la sortie de la guerre  ». Et les évènements auraient pu tourner autrement sans l’intervention de cette organisation factieuse* qui a pu faire croire à la population algérienne de souche européenne qu’elle allait les sauver en refusant l’inéluctable Algérie algérienne qui allait se construire sans eux."
                * l’OAS
                ----------------------------------------------
                (regardez le cas de la Syrie en ce moment, bien que militairement elle a gagné cette guerre, certains protagonistes sans légitimité s’obstinent à continuer de la harceler)

              • moderatus moderatus 21 septembre 15:28

                @njama


                L’histoire est complexe et si comme je vous l’ai dit je ne suis pas historien, j’ai énormément travaillé et écrit sur cette période, mais je n’ai pas accès à un tas de documents gardés secrets.

                Des millions de gens dont faisaient partie de nombreux musulmans ont cru en De Gaulle quand il a garanti l’Algérie française et de droit égaux pour les musulmans . En mai 1968 les musulmans se sont réunis avec les français pour venir applaudir De Gaulle, des vidéos nombreuses témoignent de ces évènements.
                Après l’histoire a suivi son cours vers l’inévitable , le drame c’est la façon dont les choses se sont passées. De la pire de façons.




              • njama njama 21 septembre 11:30
                La rhétorique de Macron est populiste, elle s’appuie sur des paradoxes, c’est la cohésion nationale mais « en même temps » la cohésion €uropéenne.

                • njama njama 21 septembre 11:45
                  La déportation d’un million de Français spoliés, détroussés.

                  Le mot déportation me paraît inapproprié et très excessif, à moins que vous ne fassiez de l’État français le responsable de cet exode ?
                  Exil, déracinement, émigration, expatriation seraient plus convenant, car ces 800.000 français se sont expatriés d’eux-mêmes de cette Algérie française qui était devenue leur patrie, sans mot d’ordre.

                  • njama njama 21 septembre 12:33

                    L’exode des français d’Algérie , sans mot d’ordre.

                    Ces Français qui n’ont jamais quitté Alger la Blanche
                    6/03/2012
                    [...] « Contrairement à l’idée généralement admise, le million de pieds-noirs n’a pas quitté l’Algérie aux premiers mois de l’indépendance, entre le printemps et l’été 1962. Ils étaient encore 200 000 en 1963, 80 000 en 1965, 50 000 en 1972, quelques milliers au début des années 1990. Et ils sont encore quelques dizaines ou centaines à toujours vivre dans leur pays de naissance. Les uns ont acquis la nationalité algérienne, les autres n’ont conservé que leur nationalité française. Tous n’acceptent pas d’être qualifiés de pieds-noirs, afin de mieux se distinguer des Français d’Algérie ayant gagné la métropole. Certains étaient des militants de l’indépendance, proches du FLN, mais bon nombre se sont tenus à distance et des combattants algériens et des partisans de l’Algérie française. »

                    http://www.lefigaro.fr/international/2012/03/16/01003-20120316ARTFIG00639-ces-francais-qui-n-ont-jamais-quitte-alger-la-blanche.php


                  • moderatus moderatus 21 septembre 12:34

                    @njama


                    Le mot déportation me paraît inapproprié et très excessif, à moins que vous ne fassiez de l’État français le responsable de cet exode ?
                    Exil, déracinement, émigration, expatriation seraient plus convenant, car ces 800.000 français se sont expatriés d’eux-mêmes de cette Algérie française qui était devenue leur patrie, sans mot d’ordre.

                    Difficile d’échanger avec vous, je pense que vous n’avez pas étudié , cette partie de notre l’histoire.
                    vous donnez de faux chiffres des interprétations fantaisistes .

                    je vais en reprendre deux, mais ensuite si vous persévérez dans votre méthode, je crois que tout échange deviendra inutile, en tout cas de ma part
                    primo ce n’est pas 8OO.OOO français , c’est un million de français.

                    car ces 800.000 français se sont expatriés d’eux-mêmes de cette Algérie française qui était devenue leur patrie, sans mot d’ordre.

                    Vous pensez qu’un million de personnes présentes depuis plusieurs générations. s’exhile , fuit son pays , laisse tout ce qu’il possède , ses pauvres biens parfois, ses tombes volontairement
                    ce que vous dites est faux , et cynique, et vous le savez.


                  • njama njama 21 septembre 12:48
                    @moderatus
                    Effectivement c’est irrationnel, du moins ça y paraît, mais la peur suffit, elle est tout aussi irrationnelle. Juste une rumeur, et ça s’emballe.
                    Mouvement grégaire  ?
                    Toujours est-il qu’on n’a pas assisté à des massacres, les algériens ont laissé partir tous ceux qui voulaient revenir en métropole, ils ne les ont pas expropriés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès