• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mélenchon en perte de vitesse ?

Mélenchon en perte de vitesse ?

L'émission politique de tous les dangers...

Ah ben oui, ma bonn'dame - comme je dis souvent - il y a un temps pour tout !! Un temps pour la campagne électorale, présidentielle ou autre, et un temps pour la vie réelle. D'ailleurs, notre cher Jupiter est en train de découvrir que sa mesure "phare" - encore faut-il qu'elle ait été réfléchie par des lumières - de suppression de la fameuse taxe d'habitation pose beaucoup plus de problèmes qu'il n'y paraissait.

Mais revenons à notre mouton, noir, bien sûr, image à conserver...

Invité de Léa Salamé, l'irremplaçable dame de présentation de "L'émission Politique" de France 2, ce bon vieux Jean-Luc Mélenchon s'est prêté au dézinguage médiatique télévisé dont il a l'habitude. Trouver un moment pour expliquer une vision de société telle que le fait L'Avenir en Commun a été, comme d'habitude, assez difficile. Mais bon, c'est le jeu "ma pauvre Lucette" !!

Le fameux coup de blues et constat d'échec décrit en long, en large et en travers, ne m'a pas sauté aux yeux. Le personnage s'en est parfaitement expliqué, notamment en mettant en cause des syndicats divisés, et pour ce qui est du flop des manifs, ce n'était que de la lucidité. Passons sur le caviardage effectué par les médias sur les paroles enregistrées, modifiant notamment le sens de ce qui a été dit. Des excuses ont été présentées, fait rarissime autant que je me souvienne.

Dire le contraire au sujet des manifestations aurait été alimenter la thèse du manque de réalisme du leader de LFI.

Les syndicats sont effectivement tombés dans le piège de la division, le petit entrefilet de Mailly à l'écran ne fera certainement pas oublier ses visites en loucedé au Palais de L'Elysée.

De ce côté, il faut reconnaître que l'adepte de Machiavel, chef du pays France, a parfaitement manœuvré. Quelques hochets de circonstance ont-ils été brandis à cette occasion ? Nul ne le saura rapidement.

Pour François Lenglet, la partie n'a pas été encore facile. Répéter en boucle que le contre budget est irréaliste sans vraiment pouvoir contrer les arguments, c'est un travail laborieux. D'autant plus que juger une façon de faire avec des paramètres et des règles d'une autre façon relève de l'exercice d'équilibre impossible ou tout simplement de la mauvaise foi.

L'inévitable séquence Obono ainsi que celle Vénézuela était à prévoir. Cela n'a pas été facile !!

Il va de soi qu'en tant que dictateur revêche, Mélenchon devrait mettre ses troupes "au garde à vous" et imposer une ligne de conduite stricte sans aucun débordement.

Caramba ! Raté.

Mélenchon, c'est Mélenchon, et Obono, Obono.

Et LFI est un mouvement avec des visions différentes qui se retrouvent sur un sujet commun qui est le programme. Les différences entre personnes existent et les expressions divergent. Je vis cela à chaque fois que je vais à une réunion de groupe local LFI. L'essentiel est de tomber d'accord sur un consensus commun en fin de débat.

Pour le cas Obono, admettons que dans un pays où, depuis Christiane Taubira, on apprend aux gamins à tendre des bananes et faire des cris de singes à chaque apparition d'une personne politique noire, il ne faut pas toujours s'attendre à des réactions modérées. L'être humain reste tel, et c'est tellement plus simple de critiquer que de se placer dans la construction... Bref.

Le Vénézuela !! Ah, ça faisait longtemps. Je croyais même que le sujet allait être zappé.

Il a été très cool, JLM, ses réponses, quand il a pu en placer une, ont négligé le fait que cette affreuse dictature ou "Tati fait la queue pendant trois jours pour deux rouleaux de PQ", vient de vivre un épisode électoral. Et devinez quoi ? Ces imbéciles de vénézuéliens ont reconduit le parti de l'affreux dictateur sanguinaire qui fait tirer ses troupes sur le bon et pauvre peuple.

Est-ce vraiment sérieux ?

J'ai bien aimé cette "cheffe" d'entreprise, avec ses 25 employés, qui a été morte de peur pendant des mois et des mois, tétanisée (cellule psychologique ??) par le fait de devoir passer au tribunal prudhommal suite à un licenciement. Et, encore caramba !!, le terrible jugement implacable est tombé. Rien à se reprocher. Donc, ce terrible service de justice bolchévique et anti-patrons aurait des règles qui feraient que l'ouvrier lambda n'a pas toujours raison ? Etonnant, non ??

Je me suis juste dit que la logique populaire servie comme soupe à tous les repas veut que personne ne doit craindre, et la police, et les caméras de "vidéo protection", et la surveillance de masse, dans la mesure où l'on n'a rien à se reprocher !!

Voilà que les patrons seraient terrifiés par le fait de ne pas pouvoir virer qui que ce soit de façon injustifiée, sans devoir s'en expliquer devant un service qui n'est autre qu'un organisme de justice.

Pourquoi pas autoriser le port d'arme et le tir à vue aussi ?

L'irremplaçable Castaner, le candidat unique élu par quelques membres, Grand Timonier de LREM, n'a pas du décevoir son monde. Dopé à la pile alcaline, il a débité une tirade impressionnante où tout se mélangeait, rendant son discours comparable à un salmigoulis d'affirmations toutes différentes les unes des autres. Impossible dans ce contexte de répondre de façon précise, d'autant plus que toute tentative déclenchait immédiatement un redémarrage de la machine à parole. Bien dressé, le Maire de Forcalquier !!

Pour conclure sans être trop abrupt, je n'ai pas eu le sentiment d'avoir une personne abattue et démoralisée. Certains moments où les agressions verbales devenaient un peu trop précises ont vu le représentant de La France Insoumise répondre de façon que je qualifierais de dynamique. Les opposants décrirons avec plaisir un politique "énervé et déstabilisé", opposants à qui je répondrais avec cette phrase de Henri Grouès :

Si nous sommes sans colère quand nous voyons les autres bafoués, exploités, humiliés, il est clair que nous ne les aimons pas...

 

Excusez l'absence de traditionnels renvois à un tas de liens... J'aime bien prendre la seule responsabilité de mes textes !!


Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

432 réactions à cet article    


  • Eric F Eric F 1er décembre 2017 11:56

    C’est évident que Mélenchon est considéré par les soutiens politco-médiatiques de l’eurolibéralisme comme l’homme à abattre. Cependant, il s’est mis lui-même dans des positions difficiles en présentant par le passé la voie vénézuélienne comme un modèle, notamment la démarche d’assemblée constituante qu’il voulait appliquer en France, alors que les institutions ne sont pas le problème, mais leur pratique (à mon avis il va devoir laisser tomber sa fumeuse 6è république, ça n’embraye pas là-dessus). Concernant Danièle Obono, il aurait fallu condamner clairement ses propos plutôt qu’esquiver en commettant à l’occasion un lapsus révélateur qui fait la joie des média. Il est du reste totalement aberrant d’écrire dans l’article "dans un pays où, depuis Christiane Taubira, on apprend aux gamins à tendre des bananes et faire des cris de singes à chaque apparition"  alors que l’acte en question, totalement marginal, a été unanimement condamné, on ne rassemblera pas en traitant les français de racistes.


    • Choucas Choucas 1er décembre 2017 13:38

      LA BAUDRUCHE :
       
      CLIENT CHOUCHOU DE LA BANQUE ROTHSCHILD

       
      PROCLAMÉ 1ER OPPOSANT PAR PUTE MEDIATIQUE
       
      PARTI COLONIALISTE DE SOROS, DONC CHÉRI DU SYSTÈME
       
      SINGE BLANC DES ISLAMISTES
       
       
      Pas de pb de prêt, de compte.... brave négrier guignol ! smiley
       


    • Elliot Elliot 1er décembre 2017 13:55

      @Eric F

      Puisqu’il aurait fallu que Mélenchon condamnât les propos de Danièle Obono, pourriez-vous préciser lesquels ?

      Ceux où elle refuse de prendre position sur un problème de chauffeur de bus qui refuse de s’asseoir après une femme alors que l’on a appris par la suite que c’était un faux grossier, une fiction inventée pourquoi d‘ailleurs ? Pour déstabiliser Mme Obono ? Ne connaissant rien au problème et pour cause puisque’il n’existait pas, elle a préféré rester sur le non-commentaire.

      Quand elle refuse de crier « Vive la France » sur une injonction idiote d’un journaleux imbécile. Pour crier « Vive la France » il faut être dans un contexte où cela s’impose. 

      Et le plateau avec les pitoyables imbéciles qui s’y trouvaient ne s’y prêtait pas mais alors pas du tout ! C’eût été insulter la France....

      Son soutien à Mme Bouteldja, dirigeante groupusculaire qui excite la curiosité maladive de tous ceux qui veulent tant de bien aux Musulmans d’apparence ? Elle a clairement défini les points dont elle était solidaire et ceux dont elle se désolidarisait malgré ses rapports d’amitié ( du moins parait-il )

      De toute manière même des gens que nous n‘aimons pas peuvent dire des choses vraies et qu’il faut donc prendre comme telles.

      Concernant les ateliers racisés du syndicat Sud, elle considère et je suis partiellement d’accord avec elle que tous les outils pédagogiques doivent être mobilisés et parfois adaptés pour faire advenir un certain type de vérité vécue et que des ateliers séparés permettent de peut-être mieux libérer la parole des opprimés ou supposés tels que des ateliers ouverts où, ne fût-ce que par politesse, la parole est peut-être plus bridée.

      Il faut savoir où on peut dire certaines choses et pas avec n’importe qui.

      Quant au lapsus révélateur, il témoigne de quoi ? 

      Que l’antiracisme se suffit à lui-même, qu’il englobe toutes les formes de racisme y compris donc l’antisémitisme. 

      Et que cette distinction ( Ligue contre le racisme et l’antisémitisme ) voulue par et pour certains intérêts est une redondance imbécile. 


    • Le421 Le421 1er décembre 2017 16:27

      @Eric F
      Avant de trop jeter la pierre au gouvernement vénézuelien, puisque seul cela semble intéresser le chaland, il faudrait quand même prendre, par exemple, l’indicateur de développement humain tel que c’était avant et après Chavez. Non ?
      https://blogs.mediapart.fr/filip-fi/blog/080717/venezuela-revolution-bolivarienne-de-b-m-2

      Quand à l’acte isolé et totalement marginal, je pense que vous êtes largement dans l’erreur. L’exemple de Anne-Sophie Leclère n’est pas unique...

      Et je suis loin de penser que la majorité des français sont racistes...
      Les tôles prises par le FN à chaque scrutin important le confirme.


    • Le421 Le421 1er décembre 2017 16:58

      @Choucas
      Excellent niveau au vu des commentaires.
      Choucas ou La Baudruche Négrière ?

       smiley


    • Alren Alren 1er décembre 2017 17:15

      @Choucas

      Ce commentaire rempli de majuscules en gras (pour espérer mieux convaincre ou imposer son point de vue ?) est à conserver comme exemple du délire qui tient lieu de pensée à une certaine extrême-droite


    • Alren Alren 1er décembre 2017 17:25

      @Eric F

      "Cependant, il s’est mis lui-même dans des positions difficiles en présentant par le passé la voie vénézuélienne comme un modèle, notamment la démarche d’assemblée constituante qu’il voulait appliquer en France, alors que les institutions ne sont pas le problème."

      Évidemment il est difficile d’admettre que le Venezuela soit supérieur en termes de démocratie à la France patrie-des-droits-de-l’homme etc.
      Mais c’est pourtant le cas ne serait que parce que la Constitution vénézuélienne prévoit le référendum révocatoire qui permet au peuple de chasser ceux qui ne tiennent pas leurs promesses électorales et mènent une politique qu’ils se sont bien gardés de révéler avant leur élection.

      Parmi les ... andouilles (des 99%) qui ont voté Macron au premier tour, combien se sentent cocus maintenant ?
      Mais il n’y a rien à faire : lui est ses députés sont indéboulonnables jusqu’en 2022.
      Avec un référendum révocatoire, il serait chassé bien avant !


    • Le421 Le421 1er décembre 2017 18:25

      @Alren
      Et je comprends très bien que les zozos en place n’en veulent pas.
      C’est comme le contrôle des dépenses des députés !!
      Un peu mais pas trop quand même !!


    • Cyril22 1er décembre 2017 19:22

      @Alren
      le Vénézuéla plus démocratique que la France ? eh bien avec un tel point de vue, vous ne risquez pas d’attirer un grand nombre d’électeurs.


    • Fergus Fergus 1er décembre 2017 19:27

      Bonsoir, Alren

      « Parmi les ... andouilles (des 99%) qui ont voté Macron au premier tour, combien se sentent cocus maintenant ? »

      Vous commettez une grave erreur en sous-estimant l’adversaire ; la même erreur que lors de la montée de Macron durant le dernier trimestre de 2016 que très peu de personnes sur ce site voulaient voir alors qu’elle crevait les yeux.

      Une part importante des électeurs de Macron est toujours derrière lui, et s’il perd des soutiens sur son flanc gauche (des ex-PS), il est en train d’en gagner sur son flanc droit (des UDI et des LR). Ce qui démontre à ceux qui en douteraient encore que ce président est bel et bien un auxiliaire zélé des puissances financières et industrielles dans la voie de la dérégulation.

      Arrêtons de croire que Macron n’est qu’une potiche juchée sur un piédestal friable ! Ce n’est pas comme cela qu’il sera abattu. Seule une lutte déterminée contre ses initiatives de régression sociale pourra le déstabiliser, et certainement pas des propos incantatoires.


    • Eric F Eric F 1er décembre 2017 20:41

      En réponse aux remarques sur mon premier commentaire, je précise que la question du Vénézuéla qui a été présenté par JLM comme un modèle est devenue pour lui un boulet, car même si les choses ne sont pas aussi binaires que notre presse le présente, le régime vire à l’autocratie et le pays connait le marasme, il devrait donc prendre ses distances (il pouvait parler de « dérive regrettable » s’il ne veut pas se déjuger). 
      Concernant Madame Obono, vous mentionnez vous mêmes plusieurs déclarations litigieuses ; le soutien à l’égérie du PIR n’est pas la moindre, et certainement cause du lapsus. Là aussi il faudrait prendre ses distances et dire : « sur ce point, elle a eu tort ». 

      Au fond, son dilemme est soit celui du repli sur la gauche radicale, qui confinera forcément son audience électorale, soit d’être davantage rassembleur en mettant un bémol sur les questions institutionnelles et rejetant la complaisance envers des positions communautaires.


    • Lugsama Lugsama 1er décembre 2017 23:18

      @Le421

      Le devloppement humain pour defendre le Venezuela il faut oser, quand Chavez est arrivé au pouvoir le pays etait le plus riche du continent malgré un taux de pauvreté déjà élevé de 45%, aujourd’hui il est le plus pauvre avec un taux de pauvreté de 82% en 2016, certainement pire au’ourd’hui. On doit pas avoir la même definition du développement humain..

      D’ailleur sa seul reponse fut les théories complotistes de l’extrême gauche, le déni et l’insulte d’une journaliste ayant de la famille sur place. Le collabo dans toute sa degueulasserie.


    • capobianco 2 décembre 2017 08:26

      @Fergus
      Mais Alren ne juge pas macron, il parle des « andouilles (des 99%) qui ont voté Macron au premier tour ».

      Vous n’en connaissez pas ? Etonnant.


    • Alainet Alainet 2 décembre 2017 08:40

      @Eric F : Je déplore ce débat pouuri arrangé sur Mélenchon par FR. On n’aime ou on déteste Mélenchon et ses comportements justifiés ou pas.. mais cela ne justifie pas les méthodes déloyales employées pour le déstabiliser par la « télé-Ernotte » : c’est pas moi qui le dit mais E1 !
      http://lelab.europe1.fr/melenchon-a-lemission-politique-lfi-accuse-france-2-davoir-cache-lidentite-politique-liberale-et-macroniste-de-deux-invitees-3508295
      **Il est rare qu’un numéro de L’Émission politique se déroule sans que France 2 se retrouve accusée d’avoir caché la véritable identité politique de certains de ses intervenants - Pauline Laigneau et Laurence Debray.- , et plus précisément les engagements militants de ces *Français lambdas* amenés à interpeller l’invité principal de l’émission. Et cela a de nouveau été le cas, jeudi 30 novembre, pour la venue de Jean-Luc Mélenchon en plateau : ...à vous de juger !

      NB (encore ?! ) sur cette émission de FR2 : En mai 2016 déjà, France 2 avait été accusée par les partisans de Jean-Luc Mélenchon de ne pas avoir présenté honnêtement deux des contradicteurs de leur champion à Des paroles et des actes. Il s’agissait alors d’un boulanger, dont il n’était pas précisé qu’il était fournisseur de pain de l’Élysée en 2010 et 2015 après avoir été désigné lauréat de la meilleure baguette de la ville de Paris, et d’une agricultrice dont le rôle de représentante du syndicat des Jeunes Agriculteurs, lié à la FNSEA, n’avait pas été évoqué. (sic)


    • legrind legrind 2 décembre 2017 09:04

      @Elliot
      Ceux où elle refuse de prendre position sur un problème de chauffeur de bus qui refuse de s’asseoir après une femme alors que l’on a appris par la suite que c’était un faux grossier, une fiction inventée pourquoi d‘ailleurs ? Pour déstabiliser Mme Obono ? Ah d’accord il n’a ya pas de radicalisation islamique dans les entreprises notamment à la RATP , c’est une invention des médias « islamophobes » OK

      Quand elle refuse de crier « Vive la France » sur une injonction idiote d’un journaleux imbécile. Pour crier « Vive la France » il faut être dans un contexte où cela s’impose.
      6 ans après avoir obtenue la nationalité française elle devient député, est ce si difficile de dire qu’on aime ce pays quand on devient son représentant, soutenir un« nique la France » ne lui pose pas de problème mais maintenant qu’elle est élue de la nation elle ne peut pas dire « vive la France » ? OK.... Et dites moi quelle est le bon contexte pour dire vive la France quand on est député svp.. Quand Obono dira t’elle « vive la France » ? sans doute quand sa copine Bouteldja le dira aussi

      Son soutien à Mme Bouteldja, dirigeante groupusculaire qui excite la curiosité maladive de tous ceux qui veulent tant de bien aux Musulmans d’apparence ? Elle a clairement défini les points dont elle était solidaire et ceux dont elle se désolidarisait malgré ses rapports d’amitié ( du moins parait-il )
      un groupuscule qui a de forts relais universitaires, médiatiques (Médiapart) syndicaux et qui fait beaucoup de mal à la cohésion nationale, à peine les cadavres de Cabu et Charb étaient refroidis qu’Obono crachait sur ces « islamophobes » , à noter que cette hypocrite dit avoir soutenu ZEP « nique la France » au nom de la liberté d’expression or celui ci ne risquait rien, une amende avec sursis à tout casser, alors que la vie de Cabu et Charb et des autres était menacé elle a osé faire une comparaison entre ZEP et Charlie Hebdo "c’est la liberté d’expression.  Comme elle est très conne et inculte , sortie de ses éléments de langage elle dit une connerie chaque fois qu’elle l’ouvre c’est rigolo de la voir s’enfoncer, dommage pour la FI et Mélenchon.


    • Fergus Fergus 2 décembre 2017 09:20

      Bonjour, capobianco

      Précisément, je connais des électeurs LREM, et une large majorité d’entre eux continue d’assumer le vote Macron. Principalement au motif que sa politique est « globalement la bonne » (je cite) et qu’« il n’y a pas d’alternative sérieuse » (je re-cite) dans le paysage politique, comprendre entre les ruines du PS et celles de LR. Ces personnes-là ne sont évidemment pas sur la ligne de la FI !

      Ne pas vouloir reconnaître que Macron continue de bénéficier d’un fort soutien qui tend d’ailleurs à se renforcer dans les rangs des libéraux me semble être une faute d’analyse. Or, l’on ne bâtit pas des succès en prenant son adversaire pour une truffe  ! C’est en cela que je suis en désaccord avec le constat d’Alren.


    • Le421 Le421 2 décembre 2017 09:23

      @Lugsama
      On doit pas avoir la même définition du développement humain..

      Je ne suis pas un expert, ce que vous êtes, visiblement.
      Je m’en remets aux analyses d’organismes spécialisés.

      Et pas dans le journal de Mickey, comme certains...  smiley


    • vesjem vesjem 2 décembre 2017 10:27

      @Lugsama
      tu semble oublier que le monde capitaliste boycotte et étrangle financièrement le vénézuéla (sur ordre des ricains) ; et que le prix du pétrole a chuté de moitié en 5 ans
      que les amerloques sont derrière les gentils rebelles dans ce pays, avec des moyens puissants
      ceci explique cela
      alors, il ne faut pas se contenter de la « surface » des évènements pour évaluer une situation ;
      la propagande dans notre pays est à son comble dans nos merdias mainstreams


    • Le421 Le421 2 décembre 2017 10:31

      @vesjem
      Non, Lugsama le sait très bien.
      Mais ça ne fait pas partie de son discours.
      Le sien, c’est « Mélenchon pas beau !! ».
      Point.
      Les arguments ?
      Y’a juste à lire Paris Match ou Voici...


    • Lugsama Lugsama 2 décembre 2017 12:10

      @Le421

      Je connait très bien ces discours de neuneus conspiraionnistes et voir Melenchon reprendre ces theories debiles ne m’etonnent pas trop, et je suis bien content qu’il se soit ridiculisé ainsi.

      Le bolivarisme c’est les pires resultats du monde en terme économique et securitaire, alors que le pays est en paix, et l’installation d’une dictature narco-militaire, apres reste la litterrature complotiste pour l’excuser, que certains soit suffisament con pour y croire ça n’a rien de nouveau.

    • Elliot Elliot 2 décembre 2017 12:40

      @legrind

      Je ne connais pas la situation des âmes à la RATP, ce que je sais, c’est qu’il y a un règlement intérieur qu’il convient à chacun de respecter et qu’il y a des instances chargées de le faire respecter.

      Et en l’occurrence, le seul cas répertorié de chauffeur ayant eu cette attitude a été réglé par son licenciement, c’était il y a quatre ans au moins ( un sur combien ? ).

      Donc le cas évoqué comme venant de se passer était un faux grossier auquel elle n’a pas répondu et si elle avait pris position, on imagine les commentaires : Madame Obono tombe dans tous les panneaux

      Si vous considérez qu’il est utile de crier « Vive la France « hors de tout contexte, libre à vous de parcourir les rues et les allées en clamant votre amour de la patrie : je ne doute pas des interrogations du public sur votre santé mentale.

      Mme Obono a eu la dignité de ne pas se plier aux injonctions de pitres.

      Madame Boutedja est encore en liberté, je sais que ça déplaît au grand démocrate qui sommeille en vous et il se trouve qu’elle a des amis dont, paraît-il, Mme Obono.

      Comme moi, j’en ai qui ne sont pas de mon bord et même à l’opposé et jamais personne ne m‘a fait le procès de mes amitiés.

      C’est fort à la mode d’ailleurs : elle est en bonne compagnie avec Edwy Plenel accusé d’être un compagnon de route de Ramadan qu’il a peut-être rencontré deux ou trois fois, lequel Ramadan est accusé d’avoir un double langage, ce que je ne peux ni confirmer ni infirmer, je n’ai connaissance que de ce qu’il dit en français et qui me semble fort raisonnable.

      Il faut avoir l’esprit particulièrement tordu et sujet aux amalgames faciles pour se comporter de manière aussi ridicule.
      Néanmoins comme tous ceux qui colportent ces malveillances le font à dessein, ils n’ont donc pas l’esprit tordu mais sont plutôt tendus vers un seul objectif : affaiblir la France Insoumise.

      Comme je considère que les jugements nuancés ne sont pas votre fort, je ne relèverai pas que Mdaame Obono ne dirait que des conneries, en l’occurrence dans votre cas, c’est un peu l’hôpital qui se moque de la charité.


    • Blé 2 décembre 2017 13:59

      @Lugsama

      A vous lire j’ai l’impression qu’en France, la démocratie est exemplaire.
      Entre la censure et la propagande il n’y a guère de place pour penser à l’urgence d’agir contre le réchauffement climatique, à dépolluer l’air, l’eau, la terre, etc..., etc...
      et lutter contre la corruption au niveau de l’état, des régions et des départements, contre les conflits d’intérêts, contre le cynisme de Macron envers les populations françaises.

      Mélenchon n’est pas seul. Les idées qu’il défend ont été élaborées par un « collectif », c’est à dire par des militant-e-s qui ont donné-e-s de leur temps, de leur énergie, de leur argent.


    • Lugsama Lugsama 2 décembre 2017 14:19

      @Blé

      Oui le fameux « collectif » ..

      La censure et la propagande de ? Surtout à côté d’une dictature comme le Venezuela c’est un peu grotesque..

    • Le421 Le421 2 décembre 2017 14:52

      @Blé
      Ils ont du mal à assimiler que nous soyons nombreux et que contrairement à d’autres, le programme et le raisonnement est « relativement » collectif.
      Il faut comprendre que ça dérange quand on a à faire avec des mouvements caporalistes comme le FN et pire encore, LREM.
      Là, c’est « petit doigt sur la couture du pantalon ».
      Pas une tête qui dépasse.

      Ah, pardon !! Si !! Castaner a été « élu » !!
      Suivant la norme « jupitérienne ».
      ’nous prennent pour des jambons ces imbéciles...


    • Lugsama Lugsama 2 décembre 2017 16:35

      @Le421

      Dénoncer le caporalisme en défendant la FI.. amusant.

      Mélenchon à été élu selon quel norme juste pour rire ?

    • Le421 Le421 2 décembre 2017 17:11

      @Lugsama
       ???
      Mélenchon à été élu selon quel norme

      NF probablement, voire CE aussi !!

      smiley


    • William 2 décembre 2017 17:49

      @Alainet
      les « citoyens lambda » qui posent des questions surprises dans les émissions TV sont souvent des militants opposants mais non présentés comme tels ; ainsi on se souvient d’une proche du PIR interpellant Finkielkraut (qui a cette fois là maîtrisé ses nerfs), on voit semble-t-il la même chose avec Mélenchon. Les animateurs veulent du spectacle, c’est bon pour l’audimat, l’information n’étant pas la raison première et désinterressée des émission-spectacles.


    • Alren Alren 2 décembre 2017 18:56

      @Cyril22

      C’est pourtant la réalité : le Venezuela a une Constitution plus démocratique que celle de la Ve République, élaborée par Michel Debré en tout petit comité, l’opposé de ce que propose la FI avec l’élection d’une assemblée constituante.

      Il voulait donner à de Gaulle Président, des pouvoirs exorbitants en profitant de la Grande Peur née du putsch des généraux d’Alger ... se réclamant pourtant de De Gaulle et de la croix de Lorraine !

      Les électeurs qui pensent que le peuple du Venezuela souffre actuellement le martyre, comme le peuple cubain, ne voteront jamais pour la FI : ils sont trop c.ns !!


    • legrind legrind 2 décembre 2017 19:58

      @Elliot
      Il est clair que pour la FI le communautarisme islamique, l’islam agressif, l’islam tout court, sont une non sujet ( toujours renvoyé à « toutes les religions », le christianisme, les cathos etc...) . Comment JL Mélenchon qui est un vrai laïque, avait affiché sur sa page Twitter après le 7 janvier 2015 une photo de lui le poing levé avec Cabu & Charb, peut accepter une communautariste ismaique comme Obono qui a toujours vomi sur Charlie Hebdo ? Je sais qu’ il faut faire des compromis mais le courage aurait été d’avoir dans son camp une Fathia Boudjalat l’auteur de ce livre remarquable, plutôt qu’une Obono pour racoler pathétiquement la « banlieue ». C’est très simple chaque fois qu’elle l’ouvre elle booste le FN pourtant mal en point, tous les français ne voulant pas se suicider par « enrichissement » migratoire et islamique loin de là, MLP se retrouvera encore au second tour aux prochaines présidentielles.


    • Cyril22 2 décembre 2017 21:22

      @Alren
      je veux bien croire que la situation au Vénézuéla est moins binaire que ne relatent les médias, mais même si l’opposition est attisée par les multinationale et l’oncle Sam, il n’en reste pas moins que l’actuel gouvernement a effectué une dérive autocratique, la plupart des pays qui le soutenaient ont pris leurs distances. Du reste si la constitution vénézuélienne était si bonne, pourquoi avoir convoqué une constituante ? qui s’est substituée à la précédente assemblée. Et cette constituante augmente les pouvoirs présidentiels.
      Il est contre-productif pour Mélenchon et ses supporters de s’arcbouter sur une position intenable, on peut très bien dénoncer les ingérences, mais aussi la dérive autoritaire et répressive.
      C’est vous qui voyez si vous voulez savonner votre planche électorale, je n’ai aucune antipathie pour Mélenchon, et je regrette de le voir s’enferrer.


    • Le421 Le421 3 décembre 2017 09:10

      @Cyril22
      http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/10/16/elections-regionales-venezueliennes-nicolas-maduro-revendique-une-nette-victoire_5201346_3222.html

      Naturellement, puisque le parti de Maduro a gagné, il y a eu fraude.
      Dans le cas contraire, évidemment.
      Rien de nouveau sous le soleil.
      Et en France, au premier tour des présidentielles, tout était clair ?? Hum...


    • Cyril22 3 décembre 2017 10:46

      @Le421
      je n’ai pas écrit qu’il a l’ensemble de la population contre lui, puisque j’ai écrit au contraire que nos média forcent le trait, mais les autocrates populistes ont souvent une forte adhésion, regardez le président turc par exemple.


    • Alren Alren 3 décembre 2017 13:42

      @Cyril22

      « si la constitution vénézuélienne était si bonne, pourquoi avoir convoqué une constituante ? »

      parce que la précédente Constitution permettait à des non-élus d’avoir plus de pouvoir que les élus. Un peu comme si le Conseil d’État ou le Conseil constitutionnel français pouvaient prononcer la déchéance de Macron !

      Ce n’est pas Maduro qui s’est attribué davantage de pouvoirs, ce sont des élus de l’ensemble des citoyens, ce qui renforce la légitimité du nouveau texte, au grand dépit de la droite et l’extrême-droite qui pourront difficilement revenir en arrière et notamment abroger le référendum révocatoire, qu’ils craignent comme la peste !

      Le renforcement (modéré) du pouvoir présidentiel a aussi été jugé important en France lors de la rédaction de la Constitution de la Ve république pour mettre fin à l’impéritie, l’impuissance, des gouvernements de la IVe et du « régime parlementaire ».

      Ce besoin a été ressenti dans d’autres pays du monde dont le démocratique Venezuela.

      Par ailleurs, si vous suivez les discours de JLM, vous aurez noté qu’il n’est inconditionnel de personne, pas plus de Maduro que d’un autre chef d’État.


    • Le421 Le421 3 décembre 2017 18:08

      @Alren
      au grand dépit de la droite et l’extrême-droite qui pourront difficilement revenir en arrière et notamment abroger le référendum révocatoire, qu’ils craignent comme la peste

      Ça, c’est la très grande pierre d’achoppement de notre programme.
      La droite tient à garder « les pleins pouvoirs » incontestables et incontestés.
      On fait de belles promesses pour être élu et puis après...
      Zob la mouche !!


    • Cyril22 8 décembre 2017 11:10

      @Le421
      Reconnaissez que les « belles promesses » émanent d’absolument tous les bords politiques, promesses plus radicales dans les partis les plus radicaux.

      La question du vote révocatoire est l’exemple même de la fausse bonne idée, car ce serait des campagnes permanentes, alors que la notion de « durée de mandat » est un frein au démagogisme permanent pour garder la cote.
      On joue déjà que trop avec les institutions, on peut adapter le mode de scrutin ou le nombre de parlementaires sans changer une virgule dans la constitution existante. Fusionner le Sénat et le CESE nécessiterait une modif de la constitution mais pas un bouleversement (c’était le projet du référendum de 1969, du reste) .


    • Le421 Le421 8 décembre 2017 13:51

      @Cyril22
      Vous n’avez pas lu les explications à ce sujet et vous répétez les arguments « mainstream ».
      Pas de souci, je vais remettre les choses en place.
      Un, il n’est pas question de révoquer « à la petite semaine » à chaque prise de décision. La discussion portait sur un délai raisonnable de mi-mandat, laissant le temps d’apprécier l’efficacité des mesures prises.
      Deux, pour faire une demande de révocation, il est nécessaire de regrouper un pourcentage précis et majoritaire de votes confirmant cette demande.
      Par exemple, dans une ville de 10.000 Ha avec 6.000 votants, en dessous de 3.001 demandes de révocation, rien ne serait possible. Et ce n’est pas évident, il faut vraiment faire consensus « contre soi » pour être destitué.
      Troisième point, là où ce système est utilisé, la preuve est faite que les élus en tiennent compte et ne se mettent pas en situation d’être sanctionnés.
      J’espère vous avoir répondu correctement, comme un simple militant que je suis.

      Je donne des chiffres indicatifs, bien sûr !!


    • Cyril22 8 décembre 2017 19:23

      @Le421
      Merci pour les précisions, toutefois il faudrait regarder les cotes des présidents à mi-mandat, et voir si cela n’aboutirait pas à des alternances rapprochées.


    • Le421 Le421 8 décembre 2017 20:15

      @Cyril22
      Un référendum révocatoire, ça ne se déclenche pas avec une étude de l’institut de sondage OPIF !!
      Les arguments que vous avez donné, on les a entendus pendant toute la campagne...
      Et comme je vous l’ai dit, quand l’élu est sur un siège éjectable, il serre les fesses et ne fait pas n’importe quoi.
      Là est l’intérêt.
      Et nous sommes prêts à la FI à ce genre de situation.
      La différence avec d’autres.


    • Cyril22 10 décembre 2017 11:44

      @Le421
      vous me permettrez de ne pas partager ce point de vue, je considère que c’est un gadget en trompe l’œil qui risque plutôt d’inciter au populisme et la démagogie pour « garder la cote ».
      Par ailleurs les problèmes institutionnels me paraissent plus dans la mauvaise application de la constitution que dans ses principes. La personnalisation présidentielle a atteint des sommets avec l’actuel président, avec un parti sans cadres entièrement à sa dévotion, et des mesures disparates, les unes présentées comme compensant les autres. Par ailleurs, lui qui paraissait vouloir prendre un certain recul, prononcer un discours d’hommage en accueillant le cercueil d’une star du music hall sur le parvis d’une église, même Sarko ne l’avait pas tenté.


    • Le421 Le421 10 décembre 2017 14:27

      @Cyril22
      La personnalisation présidentielle a atteint des sommets avec l’actuel président

      Mais elle est effective depuis 1958 !!
      Debré et ses potes ont concocté la Véme République à la taille et à la mesure de De Gaulle.
      Cette personnalisation était voulue, même si « Le Grand Charles » n’en a pas abusé.
      Mais c’était une constitution adaptée, comme dit Mélenchon à très juste titre, dans une situation exceptionnelle pour un homme exceptionnel.
      Mes parents, plutôt communistes, votaient De Gaulle, ce que je ne comprenais pas déjà à l’époque !! Et je n’étais pas grand, mais j’avais une faculté de compréhension hors normes. Je le dis sans état d’âme, je suis entré à l’école à 5 ans et demi en sachant parfaitement lire, écrire et compter. Inutile de vous dire que de cet âge jusqu’à mon entrée à l’armée, je suis resté premier des classes successives parcourues.
      Je reviens à cette 5éme République...
      En 2017, elle n’a plus lieu d’être telle quelle.
      Une adaptation est indispensable car la situation internationale, l’Europe et la manière de communiquer ont radicalement changés.
      Iriez-vous courir un rallye moderne avec une R8, fut-elle Gordini ?
      Non, bien sûr.
      Post Scriptum.
      Merci d’échanger de façon constructive, loin des abrutis désolants rencontrés sur ce fil.
      La qualité remplace le quantité !!
      Je vous invite aussi à parcourir quelques-uns de mes articles. Ils ne se limitent pas à de la propagande (ou considérée comme tel ) pour LFI !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires