• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > N’Alimentons Pas Le Sacre Annoncé De François Hollande (...)

N’Alimentons Pas Le Sacre Annoncé De François Hollande !

Cela fait désormais deux ans que dans tous les sondages, OpinionWay compris, Nicolas Sarkozy est battu, écrasé même, par le candidat du PS, dans les intentions de vote de second tour.
Il le fut, tour à tour, comme dans le même temps, par Martine Aubry, Dominique Strauss-Kahn et François Hollande. C’est du jamais vu pour un président sortant. Même le Chirac de 2002, avec toutes ses casseroles, son statut Guignol de « supermenteur », n’aura pas connu de telles projections, et sur un temps aussi lourd.

Alors on peut bien nous assurer, ici où là, que non, grand Dieu, tout n’est pas fini, que les jeux ne sont pas faits, à d’autres ! Evidemment que si, elle est pliée l’affaire ; évidemment qu’il est cuit, le Sarkozy. Il n’en reste pas moins qu’il serait fort dommageable que François Hollande remportât cette élection trop facilement, soit avec un écart trop grand.

Oh, j’entends ceux qui, déjà, protestent. Je connais leur refrain ô combien lassant : les sondages se trompent toujours !... Faux, je réponds ! Comment voulez-vous qu’ils se trompent étant donné qu’ils ne sont pas prédictifs ? Ils ne nous donnent pas le résultat d’une élection, en aucun cas ! Seulement le reflet de l’opinion à un "instant T". Rien de plus.
C’est du brut. Mais quid du net ?

Eh bien parlons-en !

Le net c’est la tendance, et c’est le temps qui la détermine. Plus elle s’inscrit dans le temps, plus elle dure, sans jamais mollir, faillir ou racornir, et plus elle indique un choix. Qui n’est pas forcément celui d’un président, pas même d’un futur, mais de ce qu’on ne veut plus. Or, quand durant deux années, et d’autant plus quel que soit l’adversaire lui étant soumis, aussi différent soit-il de profil comme de face ou de sexe, le président est systématiquement laminé, ça relève moins d’un désir (de l’autre) que d’un rejet (du président).

Et d’ailleurs, il suffit d’y regarder de plus près. Ce que peu font, et comme ils ont grand tort ! Tant c’est intéressant. Ainsi dans la dernière livraison Ifop, que découvre-t-on ? Eh bien que dans le cas d’un second tour opposant François Hollande à Nicolas Sarkozy, parmi les 56,5% affirmant qu'ils voteraient pour le candidat du PS, seuls 39% le feraient parce qu’ils souhaitent vraiment que François Hollande devienne "leur" prochain président de la République ; les autres, donc l’immense majorité (61%), pour empêcher une réélection de Nicolas Sarkozy. Et vous pouvez prendre tous les instituts, à quelques pourcents près, c’est la même chose.
Il n’y a donc pas de désir d’Hollande [1]. Juste un rejet de Sarkozy. L’envie, tenace, de s’en débarrasser.

De fait, ce n’est pas une présidentielle que nous vivons. Non : c’est un référendum. Grossier et primaire. Alors je comprends que certains, fort nombreux se réjouissent à l’idée de voir, enfin, Nicolas Sarkozy mordre la poussière ; pis : qu’il disparaisse à tout jamais de nos écrans. Bref, qu’il soit zappé de la vie politique française... Oui, je comprends, après toutes ces années, où rien ne nous fut épargné, du « Kärcher » à la « racaille », du Guilvinec au Salon de l’Agriculture 2008, du Fouquet’s à l’Epad, du discours de Dakar à celui de Grenoble, de Kadhafi à Bachar al-Assad ; et tous ces mensonges, et tous ces sophismes, et toute cette vulgarité. Cette façon détestable de parler au peuple français, de lui faire gober couleuvres sur couleuvres ; et cette Droite populaire, et cette Nadine Morano, sans oublier le fin du fin : Claude Guéant... Oui, y’a matière. Même que, si on pouvait, bordel ! on les effacerait de l’Histoire ces dix années-là, cette période "post-21 avril". Tant tout est là, dans cette date-là : le 21 avril 2002. Ah, l’inconséquence de nos responsables politiques, de l’UMP comme du PS d’ailleurs ! Ah, la sale course à l’échalote frontiste… Oui, je sais, ça a commencé bien avant, mais avouez que depuis 2002, on bat des records ! On a beau dire des Autrichiens, des Hongrois, mais entre nous, on ferait mieux de ne pas trop l’ouvrir.
Des leçons, on en a plus à donner. A personne.

Or donc, il va être élu, Hollande. Et ça ne me plaît guère. Je ne m’en réjouis pas, pour être clair.
Je ne l’étais pas plus quand François Mitterrand conquit le château un 10 mai 1981. Nonobstant, je reconnais que l’homme, Mitterrand, aura su, lui, susciter le désir, l’espoir, une force, vraiment.
Je m’en souviens très bien de tous ces gens, ceux du 10 mai, comme ils y croyaient. Persuadés, qu’ils étaient, que leurs vies allaient changer. Qu’enfin, justice leur serait rendue. Justice, c’est bien un mot de gauche, non ?... Je reconnais, oui, qu’il y avait, là, une vraie joie, palpable, presque tactile, ce 10 mai. Et puis, tout de même, les 39 heures, la cinquième semaine de congés payés (1982), la retraite à 60 ans (1983), toutes ces réformes votées alors que la France venait de connaître « la crise la plus grave que le monde ait connue depuis 50 ans » (Valéry Giscard D’Estaing – 2 mars 1981 – extrait de sa déclaration de candidature) ç’avait de la gueule. Ça ressemblait à une politique de gauche. Mais là…

Là, nous allons porter aux responsabilités des revanchards, des morts de faim. De ceux qui ne visent qu’une chose et une seule : le pouvoir. C’est juste un parti qui va prendre la place d’un autre. Lui régler son compte par la voie des urnes. C’est juste un clan qui fera la nique à l’autre.
Et d’ailleurs, regardez-les, lisez-les, observez-les ! Cette arrogance, comme ils ont du mal à la cacher. Ils ont tellement hâte d’y être. Enfin, ils vont pouvoir laver l’affront, pensent-ils, celui du 21 avril 2002.
Et que dire de leurs militants ou de leurs soutiens, notamment sur Internet, dans la jungle des réseaux sociaux et celle de l’agonisante et désolante blogosphère ! Comme ça relaie, moutons, sans se poser la moindre question, le dernier communiqué, la prochaine action, la plus petite vidéo. Comme ça s’acharne, telles des hyènes, sur la dépouille sarkozienne. Ah, je les vois déjà hurler, vociférer, brailler, le soir du 6 mai. Ils vous le diront, retenez bien, que voilà un nouveau 10 mai ! Vous verrez ! Rien que d’y penser, j’en ai la gerbe. Ce ne sera pas un nouveau 10 mai. Mais un mensonge grand format.

Cependant, il reste une quarantaine de jours. C’est suffisant. Pour enrayer cette mécanique. Oh, pas pour l’empêcher, je l’ai dit, c’est râpé, il a gagné le rouennais de Corrèze ! Non, mais pour faire en sorte, et de toutes nos forces, que cette victoire ne soit pas un triomphe. Car imaginez, qu’elle l’emporte, cette équipe-là, par 58 à 42, mais je vous le dis : dans ce cas, ils ne vont plus se sentir, les mecs. Ils vont se croire autorisés à tout, jusqu’à son exact contraire... L’arrogance qu’ils masquent à grand peine, présentement, pour le coup, avec un tel score, un plébiscite, elle va (nous) exploser (à la gueule)…

... Moscovici
, et tous les anciens strauss-kahniens, vous allez apprendre à les connaître, quand plus aucun frein ne les retient... Et Montebourg. Ah, Montebourg ! Le nouveau Jack Lang ! Tout à fait le profil à vous sortir, grandiloquent, qu’il « est né socialiste et qu’il mourra socialiste » ! Quand je pense que des pauvres gens lui ont refilé 17 et quelques pourcents de suffrages lors de la "primaire citoyenne", c’est à pleurer ! Ils se sont fait berner, et dans les grandes largeurs ! Montebourg, l’aile gauche du PS, mais comment ? Comment on a pu en arriver là ?... Mais c’est une imposture, vous savez !... Qui s’en souvient de cet été 2006, où il trahit ses camarades du courant "Rénover Maintenant" [2] en soutenant, par pur opportunisme, la candidate des sondages, Ségolène Royal ? Et Hollande et Aubry, qui étaient soi-disant « les deux faces d’une même pièce », ô combien responsables de l’échec, celui du 21 avril. Et cette lettre ridicule adressée aux deux impétrants. Rien ne l’arrête(ra).

Oui, il reste quarante jours pour endiguer la vague. Celle qui va prendre l’Elysée, puis l’Assemblée. Après le Sénat. Les pleins pouvoirs... On parlait, naguère, d’un « Etat RPR » ? Eh bien, nous allons droit vers un « Etat PS » ! Ils étaient insupportables, les types de droite ? Soyez assurés que ceux-là, qui se prétendent de gauche, et usurpent depuis des décennies le terme de "socialiste", le seront tout autant !... Quoi, la justice sociale ? Vous rêvez ! Où est-elle dans le programme de M. Hollande ? Suffit-il, aujourd’hui, de déclarer que l’ennemi c’est la finance, pour être considéré derechef comme l’allié objectif des classes moyennes et populaires ?... Allons, ce sont des mots, ou des bons mots, qui ne valent pas bien chers en terre de Traders ; la City, par exemple…

Sarkozy défait, je suis pour ! Mais ric-rac. Histoire de leur rabattre, avant qu’il ne soit trop tard, leurs caquets. Une victoire raisonnable, et même, soyons fou ! difficile, avec pour commencer un premier tour serré. Ainsi, ils seraient au moins contraints et forcés de composer. De prendre en compte les diverses sensibilités ou aspirations exprimées par le peuple.
Parce que si c’est un sacre, alors, Adieu Berthe ! N’oubliez jamais que ce n’est pas un homme que vous portez au pouvoir, mais un appareil. Un parti. Une aberration. Avec, au perchoir, Ségolène Royal. Ça promet !

Ah, si encore ils étaient de gauche. Si y’avait dans leurs gènes, un peu de Jaurès, et même de Mendès, nous pourrions leur faire triomphe. Mais ces gens-là sont des libéraux, un peu moins brutaux, certes, que les droitards, mais des libéraux quand même, qui acceptent, et sans barguigner les lois du capitalisme, le diktat des marchés. Ceux qui s’en sortiront, on les connaît. Ce ne sont pas les travailleurs précaires, ni même les travailleurs tout-court, les besogneux j’entends. Mais ceusses de la classe assimilée supérieure. La génération des iPhone et des Ipad. Bref, celle qui ne manque de rien. Mais qui s’indigne de tout.

Alors éparpillez-vous, dispersez-vous, votez Mélenchon, Poutou, Arthaud, et même Bayrou si ça vous chante (Bayrou n’étant rien d’autre qu’un Hollande du Béarn) n’ayez pas peur, puisque de toutes les façons, c’est inscrit, dans les tendances et le temps, Sarkozy, ils n’en veulent plus, et c’est tant mieux.
Oui, parce que c’est fait, parce qu’on sait que la victoire ne peut plus leur échapper, vous qui pensiez, par peur de je ne sais quel 21 avril, par prudence ou discipline, voter comme ils disent, "utile", n’en faites rien. Faites vivre la démocratie, la diversité, la liberté d’opinion et de conscience. Ne concourrez pas au sacre annoncé. Déjouez-le ! Réduisez-le ! Humanisez-le !


[1] Comme il n’y avait pas plus un désir d’Aubry.
En revanche, c’était un tantinet différent avec DSK. Lui seul pouvait réunir sur son nom un vote d’adhésion. A tort ou à raison, une partie des citoyens le considérait comme un économiste solide, une valeur sûre. Et d’ailleurs, quand en juillet 2011, l’affaire du Sofitel présentant de plus en plus (comme il fut dit) des « zones d’ombres », à ce point que d’aucuns parlèrent de « complot » visant à écarter cet homme de la présidentielle, et qu’on évoqua alors, non sa réhabilitation, mais la possibilité d’un retour, comment alors réagit l’opinion ? Eh bien lui qui écrasait Sarkozy depuis des mois dans toutes les projections de second tour, le battait encore par 54 à 46 ! [Sondage BVA publié le 12 juillet 2011] ! Oui, malgré le Sofitel, en dépit des circonstances, deux mois après ce fameux 14 mai 2011, il était encore donné vainqueur ! 

[2] "Rénover Maintenant" était un courant créé par Arnaud de Montebourg. Courant issu du NPS. Lorsque le député de Saône-et-Loire annonça, en août 2006, qu’il soutenait la candidature de Ségolène Royal, plusieurs responsables locaux, adhérents de "Rénover Maintenant", s’en émurent.
Par voie de presse, ils dénoncèrent cet accord passé entre leur leader et la présidente de la région Poitou-Charentes :
« Nous n’acceptons pas que notre désir de Rénover Maintenant soit sacrifié au baromètre des sondages ou des arrangements entre amis ».
Et de réclamer, comme il était prévu, une candidature Montebourg (à la "primaire" des 9 et 16 novembre 2006) afin de porter leurs idées et valeurs.
Ils ne furent pas entendus. Montebourg, trop soucieux du sens du vent, n’en eut cure.



Moyenne des avis sur cet article :  3.34/5   (89 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    


  • Susanoo ! Susanoo 11 mars 2012 11:22

    Subtil c’est le mot.
    C’est Sarko qui va gagner de toute manière.
    Alors tranquille.


  • mixx 11 mars 2012 11:24

    je vote +1 à votre message et il passe de -1 à -2


  • cevennevive cevennevive 11 mars 2012 14:15

    Parce que, pendant le temps que vous lisiez le commentaire, et que vous votiez, il y a d’autres intervenants qui votaient eux aussi. Et que n’est qu’au moment où vous appuyez sur « oui » ou sur « non » que le nombre de vote change...

    Cordialement.


  • Philippe Sage Philippe Sage 11 mars 2012 18:34

    Oh vous pouvez vous faire plaisir, alchimie, avec ce genre de remarque, mais je crois que l’ensemble des billets fournis, je cause des miens, démontre que non, et vous le savez, je ne soutiens pas l’homme que vous citez.
    Donc euh, les remarques malhonnêtes, je vous les laisse. Et d’ailleurs, je le dis : vous êtes malhonnête sur ce coup-là.

    Si vous ne comprenez pas le propos, ma foi, c’est votre affaire.

    Je vous donne, tout de même, deux exemples, qui peuvent vous aider (peut-être) à piger.

    En 1988, Mitterrand est réélu très facilement (près de 9 pts d’écart avec Chirac) Qu’a-t-il fait de cette réélection facile ?
    Oui, Rocard nous a pondu le RMI (bien) et la CSG. Mais sans Rocard, ce septennat est vide. Totalement indigent. On a perdu du temps. Et le FN a prospéré. C’est ce que vous voulez ?

    En 2002, Chirac est réélu avec ... 80% des voix. Il en a fait quoi .. Ah, oui, il a dit non à la guerre en Irak (bien).
    Mais sinon, rien. Alors qu’il aurait dû faire, vues les circonstances particulières de cette réélection,, au minimum, pour commencer un gouvernement d’unité nationale. Mais penses-tu, il s’est laissé vivre 5 ans durant .. Affligeant !

    Et moi je vous dis que si Hollande l’emporte par 10 points d’écart (donc 55/45) ce qui est énorme, avec nonobstant une majorité votant non pour lui, sa personne, son programme, mais pour empêcher la réélection de Sarkozy, alors vous ne verrez rien. Aucun progrès. Ou si peu.

    C’est pourquoi il faut un équilibre dès le 1er tour.
    Un Mélenchon à 12 ou 14 une Joly (ah la catastrophe) qui fasse au moins 3 ou 4 et Poutou et Arthaud 5 à 7 à eux deux. Cela fait 23% à 25%. C’est pas rien. Et ça mérite d’être pris en compte. Vous comprenez ?

    Un président élu trop facilement, et qui aurait tout (Assemblée, Sénat, Régions ..) ce n’est pas ça, la Ve république. Il n’en fera rien. le PS deviendra arrogant (il l’est déjà) suffisant. Copé, à côté, c’est un p’tit joueur. Vous verrez. C’est ça que vous voulez ?

    Et je confirme que ces types-là (Moscovici, Montebourg, etc.) vous ne les connaissez pas. Beurk ..

    Bonne soirée.


  • Tall 11 mars 2012 18:42

    Philippe Sage a raison : diviser la gauche façon puzzle, c’est la meilleure façon de lui faire gagner les présidentielles.

    C’est la sagesse même ...

  • Philippe Sage Philippe Sage 11 mars 2012 18:51

    @Tall : bon d’abord, le PS ce n’est pas « la gauche ». Vous pouvez me faire avaler tout ce que voulez, messire, mais ça non.
    Si vous pensez que le PS est de gauche, alors mon cher « Il Etait Une Fois La Révolution », c’est votre problème.

    Il ne s’agit pas de division. Mais je vous crois assez intelligent pour l’avoir compris ;D
    Dans le cas contraire, ce serait inquiétant.


  • JL JL1 11 mars 2012 19:00

    Philippe Sage,

    votre court historique démontre bien que, dans la Cinquième république, c’est celui qui veut le plus le pouvoir et changera le moins les choses qui l’obtient.

    Nous n’avons pas besoin d’un hollandreou : la France n’a pas besoin de réformes, elle a besoin d’un révolution. Et seules les forces de gauche sont porteuses de cette révolution.


  • Tall 11 mars 2012 19:06

    Le PS est beaucoup + à gauche que Sarkozy qui s’est tellement décentré à droite que le FN va bientôt devoir sortir de la photo pour encore s’identifier.

    Et avec Hollande, le Fdg de Mélenchon aura les coudées franches aux législatives.

    Le programme commun de 81 ( PC & PS ) a échoué à cause des attaques spéculatives contre le franc. Contre l’euro, ce sera + difficile, même s’ils essayeront à nouveau., c’est certain.
    « Ils » étant la finance anglo-saxonne. Car c’est eux, les véritables ennemis qui mettent la pression sur nos vieux acquits sociaux .

    Et Sarkozy est leur allié direct et décomplexé.


  • Pie 3,14 11 mars 2012 19:07

    Vous avez raison, le PS n’est pas la gauche tout comme Sarkozy n’est pas la droite à lui seul.

    Cependant, le PS est le principal parti de gouvernement à gauche, il est celui qui a le plus d’élus et pèse le plus électoralement.

    Il est donc le principal parti qui peut faire gagner la gauche aux présidentielles.


  • kako 12 mars 2012 20:51

    On peut tout aussi bien vous rétorquer que Sarkozy a gagné en 2007 par seulement 6 points d’écart et qu’il n’a pas fait grand chose non plus !


  • Bernie78 11 mars 2012 11:15

    Pour ceux qui envisagent de voter Hollande, au 2ème tour, dans le seul but de virer Sarkozy, il y a une meilleure solution : Bayrou au 1er tour, car s’il il passe au 2ème, il bat Hollande.


    • mojique mojique 11 mars 2012 11:22

      Si Bayrou passe, Il se retrouve face à $arko qui peut battre Bayrou le non-candidat de nulle part.


    • posteriori 12 mars 2012 17:16

      Heu... c’est qui bayrou ?


    • mojique mojique 11 mars 2012 11:20

      Parle avec les militants socialistes et tu verras qu’ils ne sont pas surs que Hollande passe le premier tour. Ce n’est pas la peine de lire les sondages, ils sont bidons. Parle aux gens autour de toi. C’est ce que je fais. Je ne veux plus de $arko et de sa clique, alors, je vote utile. Hollande au premier tour puisque je voterai de toute façon pour lui au deuxième tour.

      C’est un piège à gogo de faire croire que Hollande est sur d’arriver au deuxième tour. A force de le répéter, les voix vont s’éparpiller à gauche, plus celles de Bayrou. Pas sur du tout que Hollande passe le premier tour.


      • Constant danslayreur 11 mars 2012 11:25

        « Or donc, il va être élu, Hollande. Et ça ne me plaît guère. »

        « Car imaginez, qu’elle l’emporte, cette équipe-là, par 58 à 42, mais je vous le dis : dans ce cas, ils ne vont plus se sentir, les mecs. Ils vont se croire autorisés à tout, jusqu’à son exact contraire... L’arrogance qu’ils masquent à grand peine, présentement, pour le coup, avec un tel score, un plébiscite, elle va (nous) exploser (à la gueule)… »

        Moralité : n’ayez rien à craindre c’est bien Hollande qui va être élu, mais il va quand même falloir que vous votiez Sarko au second tour, de manière à ce que le PS ne gagne que 51 à 49, histoire de leur éviter la grosse tête (c’est pour leur bien je vous dis).

        Cela dit si vous êtes un poil trop nombreux à en être convaincus et qu’au final c’est Sarko qui l’emporte 51 à 49 (par accident hein nous sommes bien d’accord), ben je vous donne ma parole d’honneur que je viendrai ici même, dire « oups » et vous présenter mes excuses les plus plates garanties pièces et main d’œuvre durant 5 ans smiley

        Coluche président et personne d’autre


        • Fergus Fergus 11 mars 2012 11:46

          Bonjour à tous.

          1) D’une part, ce n’est pas plié, quoi qu’en dise Philippe Sage : trop loin du scrutin pour afficher une telle certitude.

          2) Souhaiter une victoire ric-rac est une vaste fumisterie car c’est courir un grand risque de reconduite de Sarkozy.

          3) Ce n’est pas lors de la présidentielle que se jouera le poids réel du Front de Gauche mais aux législatives.


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 11 mars 2012 12:12

          Salut Fergus.

          D’accord avec toi, le risque est trop grand. D’ailleurs quand Philippe Sage dit qu’« il faut dézinguer l’abominable Sarkozy mais pas trop quand même », je me demande s’il n’est pas tombé sur la tête. Pour être assuré que le petit cintré soit chassé, et qu’il ne parvienne plus jamais au pouvoir, Sarkozy doit être méthodiquement écrabouillé, laminé, anéanti. Un 61%-39% serait la moindre des peines à lui infliger.

          Un dernier mot à l’adresse de Philippe Sage qui a rappelé avec justesse le bilan cataclysmique de Sarkozy depuis dix ans : 2012 n’est pas une élection, ni un référendum, il s’agit d’une vengeance.


        • Imhotep Imhotep 11 mars 2012 18:22

          Pour mieux dézinguer Sarkozy, le plus humiliant, c’est qu’il soit absent du second tour et pour cela il n’y a qu’un vote : Bayrou.



        • Tall 11 mars 2012 18:32

          Moi je pense que c’est Corinne Arthaud qui va gagner ... ou alors Nathalie Lepage.

          J’hésite ...

        • posteriori 12 mars 2012 17:20

          Si Bayrou promet de ne pas prendre le président de l’ump sarkozy en premier ministre, alors je voterai pour lui en cas de 2eme tour sarko/bayrou, enfin je pense pas.


        • Pale Rider Pale Rider 13 mars 2012 09:49

          Dans les films américains, avez-vous remarqué qu’il faut tuer, et même « retuer » le gros méchant, pour être sûr qu’il soit bien mort ? Je ne serai rassuré sur l’élimination de Sarko que le 6 mai et, même, espéré-je, au soir du 22 avril. Quand on pense qu’il a réussi à gagner en 2007 après un double bilan désastreux de Chirac, on se dit que le pire est toujours possible.
          La lecture de cet article me conforte, n’en déplaise à l’auteur, au demeurant pertinent, à voter pour Bayrou : oui, c’est bien lui le vote utile, celui qui permet de virer Sarko en évitant Hollande. Bayrou, le seul qui n’a pas de casseroles au cul, soit dit en passant.
          Pourquoi Bayrou est-il bon premier en termes de popularité, et seulement 4e en intentions de vote ? A cause de ce satané réflexe de « vote utile », et aussi à cause du fait que les Français préfèrent des boni-menteurs qui les font rêver. Mais en politique, les rêves virent au cauchemar. Bayrou ne fait guère rêver, sinon à une France relevée et plus fraternelle. Voilà pourquoi je milite activement pour lui. Car la modestie de son rêve est la meilleure garantie qu’il s’applique pour de bon.


        • mojique mojique 11 mars 2012 11:25


          Petit rappel pour ceux qui pensent que Hollande sera élu.

          http://dutarte.perso.neuf.fr/statistique/presidentielles%202002.htm


          • F-H-R F-H-R 11 mars 2012 17:41

            Il faut que les mouvements Démocratiques se fédèrent.
            Cela a commencé à se faire ICI.


          • jef88 jef88 11 mars 2012 11:30

            Comment voulez-vous qu’ils se trompent étant donné qu’ils ne sont pas prédictifs ?

            Ce sont surtout des moyens de manipulation .... ils ne donnent pas un état de l’opinion mais donnent une orientation

            De fait, ce n’est pas une présidentielle que nous vivons. Non : c’est un référendum

            Non ! un plebiscite qui donnera les coudées franches à « l’élu »


            • Constant danslayreur 11 mars 2012 11:36

              « Non ! un plebiscite qui donnera les coudées franches à »l’élu«  »

              Plébiscite et nécessité d’un deuxième tour sont antinomiques, demandez à Putin... Ou alors à Bachar ...

              Mais je vous accorde qu’il y a parfois des exceptions... ainsi JC idolâtré par 80% des Français même plus chrétiens smiley


            • Roland Franz Roland Franz Jehl 11 mars 2012 11:37

              En 1956, le front républicain a été élu. et Guy Mollet est arrivé et, avec Lacoste et Lejeune dans ses valises, il a intensifié la guerre d’Algérie. Première trahison des socialistes.

              En 1981 nous avons élu Mittérrand, malgré la méfiance que ce personnage inspirait à beaucoup d’entre nous. Nous avons eu Jacques Attali et le social-libéralisme, enchanté par Yves Montand dans « vive la crise ». Deuxième trahison.

              Les années suivantes nous avons vécu dans un état PS, avec des personnages arrogants et avides de pouvoir, les omniprésents Jack Lang, Fabius et consorts.

              En 2002, le PS a clairement demandé de voter Chirac au 2° tour, alors que Le Pen n’avait aucune chance de gagner.
              Avec la complicité de la gauche socialiste, Chirac noua a trahi.

              En 2010, le PS a mis en orbite Strauss Kahn et ses seconds couteaux, Moscovici, Cambadelis, et Vals. On passait du social libéralisme au libéralisme tout court.
              Grâce à Nafissatou, nous n’avons pas eu a subir une nouvelle trahison.

              Et maintenant Hollande nous propose quoi ? Une allégeance aux marchés avec la bande des « jeunes » Strauss-kahniens au pouvoir surveillés par l’inoxydable Jack Lang, et soutenu par Jacques Attali et Bernard Henri Lévy.

              Et on essaie de nous faire croire qu’ils ne nous trahiront pas une fois encore ?


              • Fergus Fergus 11 mars 2012 11:50

                Bonjour, Roland.

                Oui, mais entre la bronchite Hollande et la pneumonie Sarkozy, mieux vaut encore aller vers la pathologie la moins grave !


              • Constant danslayreur 11 mars 2012 12:18

                Bonjour Fergus,
                Pneumonie, Tics et T.O.C., Sarcome… cet homme a besoin de repos on dirait smiley

                Sinon qu’entendez-vous au juste par « mieux vaut encore aller vers le pathologique le moins grave !  » smiley


              • Ptetmai 11 mars 2012 20:16
                Vous avez pris une double dose de mélenchonine avant d’écrire çà , Sage ?

                Vous nous prenez vraiment pour des c..... électeurs de Melenchon ?
                Tombez le masque

                Combien de votes de mélenchomanes pour Montebourg ? 

                Le très imparfait Hollande effectivement très mal entouré n’a pas encore gagné

                Et si c’est pas lui, c’est Sarko

                Il n’y a pas qu’au Front de la seule et vertueuse vraie gauche qu’il y a un capital de voix d’irréfléchis ; à droite aussi.

                Il y a quelques idées réalistes dans la bouche du chevalier rouge 

                Mais il y en a encore au moins une qui manque : comment faire efficacement pression sur un président et son gouvernement autrement qu’avec l’archaïque grève et l’archaïque manif qui dérangent et coûtent à la France d’en bas bien plus qu’à la France d’en haut.

                Et qui n’arrangent guère ou peu les damnés de la Terre et les forçats de la faim français. Vous savez ces gens dont vous parlez dans votre hymne archaïque et à qui vous vous en foutez pas mal d’infliger cinq ans de sarkozysme de plus !



              • Philippe Sage Philippe Sage 11 mars 2012 20:43

                @Ptetmai : Alors écoutez : je sais fort bien que sur Internet, on se défoule, hein, on se fait plaisir, mais soyez gentil. Avant, ayez l’élégance, la délicatesse, ou si les mots ne vous conviennent pas, l’effort de vous renseigner.
                Donc si vous aviez pris la peine vous sauriez où je ne suis pas, où je ne veux pas être, etc.

                Franchement je ne sais pas comment vous fonctionnez, mais voyez, moi, avant, je prends le temps de savoir à qui j’ai à faire. C’est le minimum.

                Que vous me portiez des intentions bizarres (infliger 5 ans de sarkozysme en plus) c’est grotesque, et c’est insultant (si je vous assure).

                Sur ce : bonne soirée.


              • Balian of Ibelin Balian of Ibelin 12 mars 2012 16:50

                Bonjour, Fergus..

                « La pathologie la moins grave » , c’est de virer logiquement le PS et l’UMP,
                qui sont co-responsables du merdier actuel...

                De toute façon, grosso-modo, ils font la même politique ultra-libérale..

                Reste à savoir vers qui se tourner, et qui va enfin prendre à bras le corps
                les intérêts du peuple français.

                Bonne fin de journée..


              • Roland Franz Roland Franz Jehl 11 mars 2012 11:49

                A la relecture du texte de Philippe Sage, je m’aperçois que j’ai oublié une dernière trahison :
                celle de Montebourg, pour lequel noues avons été nombreux à voter au cours des primaires...


                • Roubachoff 11 mars 2012 11:52

                  Vous voulez cinq ans de plus de sarkozysme ? Une seule chose à vous dire : « Bon appétit, messieurs ! »

                  Pour ma part, je voterai Hollande aux deux tours. En me pinçant le nez, mais nous commençons à en avoir l’habitude, dans ce pays. 


                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 11 mars 2012 12:19

                    Il ne faut pas boire le matin.


                  • karina 11 mars 2012 12:07

                    François Hollande : le changement dans la continuité 


                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 11 mars 2012 12:12

                      Le candidat à la présidentielle François Asselineau donne rendevous aux électeurs du PS dans 6 mois voire dans un ans ... quand ils découvriront que nous sommes gouvernais par des « marionnettes » sans pouvoir réel car le décisions sont prises :

                      à la BCE à Francfort
                      à la Commission Européenne à Bruxelles
                      et au FMI à Washington

                      Écoutez ce propose François Asselineau :
                      http://www.itele.fr/emissions/chronique/linvite-de-ledition-permanente/video/24322


                      • F-H-R F-H-R 11 mars 2012 17:59

                        Le profil de François Asselineau, énarque et haut fonctionnaire de Bercy (deux tares graves pour la démocratie), ne m’inspire strictement aucune confiance


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 11 mars 2012 22:52

                        Bonsoir F-H-R,

                        Au contraire, François Asselineau connaît toutes les rouages du système, ceci dans le moindre détail, ayant travaillé, dans le passée, proches des gens au pouvoir et il à osé à s’opposer au pouvoir en place ce que lui à couté d’ailleurs « sa place » !!! C’est justement son honnêteté que lui à couté ça place quand il travaillait sur les ordres de Nicolas Sarkozy.

                        Citation du site web de l’UPR :
                        Après la dissolution de l’Assemblée Nationale en 1997, François Asselineau rejoint l’Inspection des finances et se rapproche de Charles Pasqua lorsque celui-ci décide, en janvier 1999, de présenter une liste aux élections européennes de juin pour protester contre la ratification sans référendum du traité d’Amsterdam. Quelques mois plus tard, François Asselineau devient directeur chargé des affaires économiques et internationales au Conseil général des Hauts-de-Seine, présidé par Charles Pasqua, puis son directeur de cabinet de 2000 à 2004. Nicolas Sarkozy, qui devient Président du même Conseil général en avril 2004, l’écarte en le nommant Délégué général à l’intelligence économique à Bercy, poste qui sera vite supprimé parce que ses analyses, bien qu’irréfutables, ne sont pas les bienvenues.


                      • F-H-R F-H-R 11 mars 2012 23:24

                        Qu’il rejoigne alors la fédération que j’évoque plus haut dans les posts. Pour l’heure, les vrais démocrates s’allient pour que naisse la démocratie en France.


                      • c’est pas grave 12 mars 2012 01:45

                        " Le profil de François Asselineau, énarque et haut fonctionnaire de Bercy (deux tares graves pour la démocratie), ne m’inspire strictement aucune confiance " FHR

                         ah ah ah
                        vous pouvez me rappeler le cursus de Hollande ?


                      • pissefroid pissefroid 11 mars 2012 12:37

                        Il est probablement vrai que cette élection est un référendum contre sarkozy.

                        Si sarkozy ne s’était pas comporté comme un parvenu :
                        (je suis arrivé .... vous êtes des imbéciles ...)

                        il aurait eu ses chances à cette élection, malgré ses positions anti républicaines.

                        Il s’est montré beaucoup trop loin du peuple.

                        Ce sera un bon débarras !


                        • ELF du Hood 11 mars 2012 12:47

                          Cet article ne nous propose rien qu’une critique vide de toute logique constructive, nous fait il réfléchir ? dans quel logique s’inscrit il ? puisqu’en votant « avec le coeur » au premier tour et « avec la tête » au second, le seul résultat sera l’élection d’un candidat cherchant avant tout le pouvoir, et les moyens de l’état pour des intérêts personels, pour sa classe politique (de tout bords), et pour ceux qui lui permettent de rester au pouvoir (médias, financeurs, etc...).

                          Or les seuls qui peuvent maintenir un pouvoir illégitime au commande sont les CRS voir l’armée, sauf si la rue est respectée et écoutée, si elle fait bien comprendre au futur nouveau président que l’on a pas voter ni pour lui, ni pour son programme...

                          Forcer le dialogue est la seule solution, à nos dirigeant de savoir écouter, non pas les médias, mais la voix du peuple, mais pour cela il faut un espace de parole, un temps de parole, à nous de le faire émerger.

                          Cet article participe, je crois, seulement à accentuer le brouhaha ambiant, et surtout ne proposons rien ... Manisfestez le 7 mai, contre un systeme qui ne prend pas la diversité des opinions, « de nos coeurs », en compte, qui prends nos bulletins en otages et cela afin de légitimer l’élection d’un classe politique égocentrique par « nos têtes » , qui l’assimilent comme démocratique.
                          Les mécanismes de la Ve République n’ont donc malheureusement rien de démocratique puis que nos opinions, divers, sont catalysés dans une même direction conservatrice sociale ou néolibérale, sans autre solution possible.

                          Pour preuve je vous rappelle l’attitude du PS en 2002 qui aurait pu appeler à un massif vote blanc, qui annulerait derechef l’élection pour peu que les politiques se mobilisent et s’opposent au fascisme et au néocolonialisme, qu’il soit déguisé ou non.
                           (Je m’emballe un peu certes, car qui aurait pu imaginer qu’en votant Sarkozy ils autoriseraient Guéant ou Hortefeux à accéder à l’Élysée..).
                           Mais en tout cas, aucune incitation à mettre en question les mécanismes électoraux ne fut fait, préférant livrer la France à ce petit animal politique et s’assurer le pouvoir 5 ans plus tard...

                          L’intérêt collectif ? Les intérêts particuliers ? Les intérêts politiciens ?

                          Merci d’agir et de réagir los amigos de la playa de copa de cabana


                          • arobase 11 mars 2012 12:48

                            les éléments de langage distillés par le FN et par l’UMP commencent à porter leur fruits. Ils sont très forts pour ça. et le peuple les suit !

                            après le tous pourris, voilà le hollande= sarko. donc pour beaucoup autant voter sarko pour éviter « l’aventure ». et ça marche !! Ainsi on voit ici des gens de gauches affirmés commencer à entonner la leçon apprise.

                            pourtant hollande c’est toute la gauche et ça ne peut être égal à sarko !

                            de toute façon ce sera sarko ou Hollande ! inutile de se contorsionner et demander la lune !

                            alors il faut cesser de taper de taper sur hollande mais lui assurer la plus large victoire possible, puis élire un maximum de parlementaires bien encrés à gauche pour faire contrepoids.

                            il n’y a aucune autre solution possible. 
                            ou alors gardez sarkosy, c’est la certitude que bolloré va donner un tiers des bénéfices aux salariés, un tiers à l’entreprise, un tiers aux actionnaires. c’est dans la culture de droite.

                            • arobase 11 mars 2012 12:54

                              Dès demain, après Villepinte (c’est comme Marignan, dans 3 siècles on se souviendra de villepinte)

                              les sondeurs à la botte vont annoncer que sarkosy dépasse hollande d’un point.
                              je parie ma chemise.

                              Psychologiquement c’est absolument indispensable pour les électeurs sarkosistes, sinon, se disant que c’est fichu, ils se démobiliseront et voterons autre chose dès le premier tour.

                              • Piere CHALORY Ézotérik Speed 11 mars 2012 13:19

                                Si ce n’est pas pour demain, c’est pour après demain, les sondeurs sondent avec l’argent du pouvoir. La « démonstration de force » annoncée à coup de millions d’euros du meeting de Villepinte devrait être suivie d’une remontée de la cote de l’affreux, libre aux gens de le croire, je pense que Krasozy est cuit, quoi qu’en disent ses derniers supporters. 


                                Pour répondre à Philippe Sage ; quel que soit le vainqueur de l’élection, qu’il passe à 51/ 49% ou 60/40 % ou même 80/20%, celà ne changera strictement rien à l’arrogance du « nouveau » pouvoir. Le président de la 5ème « république » est au dessus des lois en France, on a vu le résultat avec Sarkozy. 


                              • Constant danslayreur 11 mars 2012 13:52

                                Arobase je confirme, c’est un triomphe à Villepinte chope en main

                                « Je suis ici parce que depuis qu’il a été élu, j’entends du mal d’un homme qui fait du bien » Depardieu Gérard,
                                Sarkabbé Pierre, personne n’avait encore osé jusque là. 

                                « J’aime NS parce que c’est un homme de parole  » Enrico Macias Ah ça, je confirme que l’air de Constantine, ça a de ces effets secondaires smiley

                                Mais tout espoir n’est pas perdu, une contre-manifestation spontanée serait en cours :
                                http://storage.canalblog.com/66/18/54235/73491220.jpg


                              • Constant danslayreur 11 mars 2012 14:20

                                Ex-clu-sif, Sarko de nouveau amoureux comme quoi il ne faut pas désespérer de la nature humaine…

                                c’est Nicolas Sarkozy en personne qui a tenu à lui remettre ce ruban tant convoité. Le soir de son élection, la demoiselle d’Avignon lui avait chanté La Marseillaise et Les Mille Colombes en l’honneur de sa victoire : « Permettez-moi un souvenir personnel : cette nuit de mai 2007 où vous avez chanté la Marseillaise sur la place de la Concorde. Je n’ai pas oublié (...) C’est fait, c’est avoué : je vous aime beaucoup », lui a-t-il glissé (dans l’oreille note de Constant danslayreur).

                                  
                                « Que la République vous honore paraît tellement naturel : dans tant de pays, vous représentez la France. Vous rendre hommage, c’est tendre un miroir à la France, de vos débuts jusqu’à nos jours. Vous avez traversé les époques smiley et vous avez séduit toutes les générations. » smiley smiley

                                Au micro, l’artiste fait preuve d’humilité smiley smiley smiley : « Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays (...) En bon petit soldat, en noble chevalier et maintenant en officier, j’ai par mes chansons transporté la langue française aux quatre coins du monde. La France, notre beau pays, me donne des ailes. Tel un moineau, mon credo a toujours été de servir bien humblement notre belle langue française. »

                                http://www.purepeople.com/article/mireille-mathieu-epinglee-quand-nicolas-sarkozy-lui-fait-une-declaration_a72764/1



                                • arobase 11 mars 2012 14:49

                                  Combien a coûté cette messe de Villepinte ? qui paie en ces temps de disette ? 


                                  sur des millions d’habitants dans la région parisienne ils sont incapables d’en mobiliser une centaine !
                                  il a fallu des dizaines de tgv pour acheminer les fidèles à la messe du saint père, écrite par d’autres ! 

                                  vive sarkosy, et que crèvent les autres !! l’histoire n’a jamais de fin ! les peuples ont toujours besoin du héron qui les croquent.
                                  combien de ceux qui agitent leurs drapeau sous la coupole du meeting pleureront demain la délocalisation de leur entreprise et la perte de leur boulot par la grâce du pessie qui n’en a que pour les riches et le fric à n’importe quel prix..

                                  • eric 12 mars 2012 08:21

                                    Combien cela coute ? On a une idee. 3 millions d’euro annonce. Combien de personnes, la aussi on a differentes sources. Le parc lui meme dit qu’il peut acceuilir 40 000 personnes> La Hall 6 fait 46 000 m2 ce qui ferait plus de 1 m2 par personne. Le chiffre comptage portique serait de 66 000. Les comptages ont cesse au moment du debut des discours.

                                    Qui paye ? Surtout nous. Meme si l’UMP a un peu plus d’adherents payant que les autres.

                                    Cela se nomme le financement de la vie politique.

                                    Si on fait une comparaison, le meeting du bourget aurait rassemble 10 000 personnes mais peut etre 25 000 suivant d’autres sources. Le PS a annonce un budget de 500 000 euro "mais sans doute beaucoup plus.http://www.politique.net/2012012201-cout-meeting-hollande.htm

                                    Le PS est un parti de riches bourgeois des centres ville (voir l’etude IFOP publiee par le Monde : Hollande fait ses meilleures intentions dans le centre de Paris par exemple. L’UMP est plus populaire et provincial> Les couts de transport de militants beaucoup plus nombreux sont evidemment plus cher pour ce parti.
                                    Tous cela parait assez coherent

                                    Tous cela est il cher pour le fonctionnement de notre democratie ? A voir.

                                    Dans les deux cas on se situe dans l’ordre de grandeur d’un petit ou d’un grand exile fiscal...
                                    http://www.youtube.com/watch?v=Xs2GfnXWSrY&noredirect=1


                                  • arobase 11 mars 2012 14:53
                                    de toute façon ce sera sarko ou Hollande ! inutile de se contorsionner et demander la lune !

                                    alors il faut cesser de taper de taper sur hollande mais lui assurer la plus large victoire possible, puis élire un maximum de parlementaires bien encrés à gauche pour faire contrepoids.


                                    • suumcuique suumcuique 11 mars 2012 15:05

                                      De la « famille humaine »

                                      « Nous ne connaissons qu’une seule race, une seule famille : la FAMILLE HUMAINE ». Flamby Allégé

                                      "Fasse Dieu, Père de tous les hommes, que la FAMILLE HUMAINE, à la faveur d’un régime assuré de liberté religieuse dans la société, par la grâce du Christ et la puissance de l’Esprit saint, parvienne à la sublime et éternelle « liberté de la gloire des fils de Dieu » (Romains 8, 21).

                                      « Dieu et les hommes sont unis en UNE SEULE RACE » Jean Chrysostome (père de l’Eglise - 344-407), Homélie sur l’ascension 16.

                                      « Il n’y a qu’UNE SEULE RACE sur la terre : la race des enfants de Dieu » - J.M. Escriva, fondateur de l’Opus Dei. http://fr.escrivaworks.org/book/quand_le_christ_passe-point-13.htm

                                      « les membres de la FAMILLE HUMAINE » - préambule à la déclaration universelle des droits de l’homme (1948)

                                      « Le but de l’association est la déchéance de toutes les classes privilégiées, de soumettre ces classes à la dictature des prolétaires en maintenant la révolution en permanence jusqu’à la réalisation du communisme, qui doit être la dernière forme de constitution de la FAMILE HUMAINE. » Karl Marx.

                                      « Assurer un service universel de communication instantanée pour la grande FAMILLE HUMAINE... » Al Gore(« Le renouveau messianique », in Médias et censure : figures de l’orthodoxie, Pascal Durand, Alain Accardo)

                                      Des racines judéo-chretiennes du mondialisme.


                                      • Laulau Laulau 11 mars 2012 15:06

                                        Nous avons tout à craindre d’un gouvernement Hollande libre de toute contrainte populaire. Sous la pression des « marchés » les « socialistes » de ce genre sont capable de tout. Nous en avons deux exemples éclatants et récents en Grèce et en Espagne.
                                        Par contre, je ne vois vraiment pas ce que changerait un score serré au second tour. Même un score de 15% du front de gauche ne suffira pas à infléchir un Hollandréou. Ce qu’il faudrait c’est la victoire de Mélenchon suivie d’un vaste mouvement populaire pour éviter que le PS ne s’allie avec « le centre » pour continuer la politique des financiers.
                                        Bref on n’a pas encore le cul sorti des ronces, mais ça n’est pas une raison pour se laisser faire !


                                        • alain_àààé 11 mars 2012 16:07

                                          JE SUIS D ACCORD AVEC L AUTEUR QUE SOUS MITTERRAND TOUS LES GENS QUI PAPILLONNAIENT AUTOUR DE LUI ON EU TOUT CE QU ILS VOULAIENT.MAIS SURTOUT LA RACAILLE QUI SE SON MIS PLEIN LES POCHES ET DES SYNDICALISTES QUI SE SONT DONNER A COEUR JOIE POUR DEGLUNDER LES OUVRIERS ;ET SE SERA LE MEME BORDEL TOUT LE MONDE VEUT AVOIR SA PLACE AVEC BIEN ENTENDU PLEIN D ARGENT QU IL Y AURA TOUJOURS AUSSI DE CHOMEUR ET DE PAUVRE QUAND ON VOIT CE QU IL SE PASSE AU SENAT GROS SALAIRES ETC...
                                          JE REDIS ET TOUJOURS LES ROBOTS VONT REMPLACER LES GENS ET JE LE REPETERE ENCORE CAR ON NE PREND PAS ASSER CE FACTEUR


                                          • F-H-R F-H-R 11 mars 2012 23:08

                                            Rocard a dit un jour que « Mitterrand n’était pas un honnête homme ». La droite comme la gauche lui est tombé dessus à bras raccourcis. Comment Rocard, membre du club des élites, pouvait-il se permettre de fustiger un homme si habile en politique.
                                            Pourtant, Mitterrand était en effet plus que malhonnête et chacun le craignait, tant son machiavélisme pouvait être destructeur. Il a vécu comme un monarque du XVIIIème siècle avec son arrogance, sa cour, sa police personnelle, ses affaires et bien sûr ses sujets.


                                          • Philippe Sage Philippe Sage 12 mars 2012 11:27

                                            Vous êtes malade alain_àààé ?
                                            Vous n’allez pas bien, n’est-ce pas ? Consultez-vous ? Il faudrait ...

                                            Bon déjà n’écrivez pas en capitales, c’est très désagréable. Et fort malpoli. Prenez un médicament, voyons, si ça vous taraude autant... N’embêtez donc pas les gens en criant de la sorte. Ils ne vous écouteront pas, monsieur. Commencez - si je puis me permettre - à causer doucement. En minuscules, comme tout le monde, civilisé. Ce serait un bon début.

                                            Ceci étant, je n’ai jamais dit que sous Mitterrand, y’avait des tas de malfaisants qui ... Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, ni même pensé. Soyez gentil ...
                                            C’est quoi, d’ailleurs, ce tissu d’inepties ? Par exemple quand vous dites que « tout le monde veut avoir sa place avec (..) plein d’argent » ?
                                            Monsieur, c’est pas à l’Assemblée, dans un ministère ou au Sénat qu’on s’en met plein « les fouilles ». P-D.G de Total, là, je vous dis oui. Ou de Renault. Mais pas député, ni sénateur. Vous débloquez du cassis, mon ami... Footballeur, aussi, c’est foutrement bien rémunéré. A un gros niveau, j’entends. Ne dites donc pas n’importe quoi ..

                                            Apprenez qu’il y a, en France, des élus, beaucoup je précise, qui font leur boulot, correctement honnêtement. Cessez de dire des conneries, monsieur. Ça commence à suffire le « tous pourris », hein ? Rentrez chez vous, monsieur. prenez un thé, allumez la télé, et dormez. profondément.

                                            Et voilà F-H-R qui nous rappelle Rocard (un bon garçon) et son « Mitterrand n’était pas un honnête homme ». Oui, mais il aura précisé, monsieur, « Honnête » dans le sens qui était le sien au XIXe Siècle. Rien à voir avec le pognon, messire ... C’est ailleurs que le mal se situait. Disons que Rocard signifiait que cet homme n’était pas si estimable que ça, voyez ... C’aurait attrait à la moralité, en quelque sorte.

                                            Pour le reste, mais enfin, depuis toujours - vous parlez de monarques - il en va ainsi du pouvoir. C’est quasi inévitable. Et vous mettriez, au sommet, le plus simple des ouvriers, il tournerait pareil. Le pouvoir c’est bien particulier, savez-vous.
                                            Nous, on fait la leçon, on se plaint, on dit « c’est dégueulasse », mais nous y serions, à leur place, avec tout ce pouvoir, on ne vaudrait pas plus cher. Peut-être même, sûrement à la réflexion, serions-nous pires que ces femmes et hommes.
                                            Alors mettez-là en veilleuse avec votre « Tous pourris ». Vous ne connaissez pas le « pourri » qui sommeille en vous, ignorants !


                                          • Balian of Ibelin Balian of Ibelin 12 mars 2012 17:38

                                            Bonjour, Philippe Sage

                                            A la lecture de votre post,
                                            je vous trouve très arrogant voire suffisant avec ceux qui
                                            ne partagent pas votre point de vue..’ (alain_ààà..par exemple).

                                            Ne vous en déplaise, Mitterrand & Cie ... ce n’était pas un modèle...de probité..
                                            (Rainbow warrior, affaires des frégates, scandale MNEF,etc..la liste n’est malheureusement pas exhaustive..)

                                            « Monsieur, c’est pas à l’Assemblée, dans un ministère ou au Sénat qu’on s’en met plein »les fouilles"..
                                            Si, si ... on y mène grand train de vie, là aussi...
                                            (un député qui perd sa place aurait droit à 5 ans de chômage, ai-je entendu récemment...)
                                            On ne parlera pas des droits retraites acquis en seulement deux mandatures..

                                            Bref, votre Ripoublique UMP/PS, on en a marre...et il est plus grand temps de passer à autre chose...

                                            Bonne fin de journée,


                                          •  C BARRATIER C BARRATIER 11 mars 2012 16:09

                                            Sarko n’est pas battu, et de petits papiers anti PS peuvent encore le sauver. L’amalgame PS/UMP est un bon moyen de casser le PS. Si LE PEN ne se présente pas, SARKO pet même passer au premier tour.

                                            Mitterrand ne cassa ni l’école, ni l’hôpital, ni la République. Il n’avait pas l’arrogance des actuels potentats qui considèrent qu’ils sont propriétaires de la France et que les socialistes sont des usurpateurs.

                                            Le communisme révolutionnaire est refusé par la majorité des Français. Mais il est vrai qu’il n’a réussi nulle part dans le monde.

                                             MELENCHON a secoué le cocotier. Il aura du monde à l’assemblée nationale. Mais il ne saurait passer président, juste le risque de bloquer Hollande. La grande inconnue est ce que feront les citoyens APRES : Vont ils abandonner le suivi de l’action de leurs politiques ? S’ils le font leur réveil sera dur, dur...

                                            A cette étape qu’il ne faut pas brûler et qui n’est pas franchie, à cette étape où seule l’élection HOLLANDE pourra réorienter les choses et empêcher cette fois la fin de la République, car les forces qui n’en veulent plus, de la République, sont grandes et ne se cachent même plus.

                                            La pieuvre des religions d’état et de l’oppression a des tentacules mondiaux, et elle se saisit même des plus humbles en leur vendant du mensonge.

                                            Voir dans la table des news :

                                            « République : Résister à la pieuvre libérale et intégriste »

                                             http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=204


                                            • Ariane Walter Ariane Walter 11 mars 2012 16:43

                                              Bon , pessimistes que vous êtes !

                                              1-Mélenchon est à 13% depuis la mi-fev (RG) et il a déjà bouffé Bayrou.
                                              2- Actuellement il est à 15 et MLP à 17.
                                              3- A Paris le 18 le FDG fait une manif qui va marquer les esprits. La campagne commence le 19.
                                              4-A partir du 19, Mélenchon va être vu par une masse immense d’électeurs sur les chaînes nationales qui savent à peine qui il est. Or son message est trop puissant, trop humain pour passer inaperçu à côté des autres pantins.Il va ramasser la masse , très importante, dans notre pays, des indécis, des abstentionnistes, des Hollandais non convaincus.
                                              5-Il bouffe MLP. En ligne de mire Sarko. Qui va baisser de plus en plus. Qunad on a un gamin de 15 ans qui s’amuse , dans la cour de l’Elysée, à balancer des billes et des tomates à une policière, on se retire. Même pas foutu d’élever ses gosses. Qu’est-ce qu’il va s’occuper des autres. (parce que le môme, il a 15 ans pas 6. S’il ne comprend pas ce qui se passe pour son père c’est qu’il a la tête en patate.)
                                              6- le second tour sera Hollande et Mélenchon avec un face à face qui verra notre Hollande réduit en bouillie.
                                              Et Mélenchon sera élu.

                                              Comptez les jours, comptez les heures, chaque seconde compte, et le flot de la passion, de la justice et du désir d’action pousse vers lui et lui seul.
                                               
                                              Seul danger : les machines à voter. Ils ont triché avec Bush. ils sauront tricher ici. Ces machines se dirigent à distance.
                                              Déjà, les votes des Français à l’étranger se font par internet. (ce point m’a été rapporté par un ami expatrié au Japon. QQ’un peut confirmer ?)


                                              • Fergus Fergus 11 mars 2012 17:00

                                                Bonjour, Ariane.

                                                Ce n’est plus de la foi, mais de l’adoration ! Bien que Mélenchoniste du 1er tour, je suis mort de rire. Ne m’en veux pas !

                                                Blague à part, n’oublions pas que l’urgence n°1 est de dégager Sarkozy. Ensuite viendra le travail de conquête des forces progressistes.

                                                Cordialement.

                                                Post Scriptum : il est où, ce fameux sondage de la DCRI dont seul un agoravoxien a entendu parler par l’homme qui a vu l’homme... (air connu) ?


                                              • Philippe Sage Philippe Sage 11 mars 2012 17:30

                                                Bonjour Ariane !

                                                Franchement, vous êtes plus convaincante sur Le Grand Soir (excellent site, au passage).

                                                Mais là, non, je ne vous suis pas ;)

                                                C’est plié, Ariane, et vous le savez.

                                                Mélenchon c’est en 2005 qu’il aurait dû prendre la tangente. Attendre novembre 2008 pour quitter cette espèce d’imposture qu’est le PS, mais pourquoi ? Pourquoi avoir attendu 3 ans et 1/2 alors que le 29 mai 2005 suffisait ?

                                                Donc oui, nous sommes à gauche, donc on ne vote pas Hollande au 1er tour ! Plutôt crever ! Mais Mélenchon élu, Ariane, je veux bien plaisanter (j’aime ça rire, j’suis pas le dernier) mais non. Enfin ...

                                                Cordialement.


                                              • Ariane Walter Ariane Walter 11 mars 2012 17:30

                                                Bonjour fergus,

                                                J’adore faire rire les hommes !
                                                Au sujet du sondage , je crois que je t’ai déjà dit qu’il n’était en rien invraisemblable, surtout quand on sait les corrections que le score de Mélenchon subit.
                                                Et puis les autres sondages sont-ils censés être plus rigoureux ???
                                                Ensuite je vis sans doute plus que toi sur le web et je vois, mieux que toi la vague monter....
                                                TSUNAMIIIIIII !
                                                Dans le bon sens cette fois !


                                              • Tall 11 mars 2012 17:31
                                                @Fergus
                                                Te fatigue pas, Ariane votera Sarkozy aux 2 tours.
                                                C’est simple à comprendre : elle n’est pas du tout idiote, sa com’ est bien fichue, donc ....

                                                @Ariane

                                                Dans l’espoir de te séduire, O ma Belle, j’ai modifié mon profil pour mieux te plaire.
                                                Qu’en penses-tu ? Tu aimes ?
                                                Dis-moi vite ... je me languis d’attendre ton message smiley

                                              • Roland Franz Roland Franz Jehl 11 mars 2012 21:34

                                                Ariane, j’admire votre optimisme et j’espère sincèrement que vous avez raison...


                                              • Ariane Walter Ariane Walter 12 mars 2012 07:49

                                                Tall,

                                                Oui, tu as tout compris. Je kiffe Sarko. J’aime les nabots vulgos. Hier, quand j’ai vu que gégé était avec lui à Villepinte, j’étais trop excitée ! il est si beau Gégé ! C’est mon monde à moi.

                                                Mais ne dis pas que je suis un faux nez car j’ai un joli vrai nez !!


                                              • Tall 12 mars 2012 08:12

                                                ah ça oui, il est joli ton nez .. mais il se rallonge quand tu parles ... smiley

                                                ceci dit, être pris, à tort ou à raison, pour un faux-nez malin, c’est moins déshonorant que d’être une véritable andouille qui tire dans son propre but
                                                la présidentielle ne peut se gagner qu’au centre ... c’est clair, non ?

                                              • deborah30 12 mars 2012 10:28

                                                Ariane, « Agrégée des Lettres dans une ancienne vie puis auteur dramatique dans une autre, puis romancière dans ma vie actuelle »"

                                                Oui je confirme


                                              • Roubachoff 11 mars 2012 17:32

                                                Aujourd’hui, Sarko nous a fait un numéro qui pourrait se sous-titrer : « De Nuremberg à Villepinte ». J’en ai des frissons dans le dos... de terreur, bien sûr.


                                                • Tall 11 mars 2012 17:42

                                                  Je trouve cet article vraiment très fûté. Puisqu’il se résume à :

                                                  pour mieux faire gagner la gauche, ne votons pas trop à gauche

                                                  Dans la même veine, j’ai encore encore mieux comme idée : c’est de réélire Sarkozy pour 5 ans afin de bien faire comprendre au peuple à quel point la gauche est indispensable.
                                                  C’est de la pédagogie par effet de contraste.
                                                  2012 serait ainsi une trempoline formidable pour faire gagner la gauche en 2017.
                                                  Je me demande si je ne vais pas faire un article là-dessus, tiens ...




                                                  • restezgroupir44 restezgroupir44 11 mars 2012 18:48

                                                    Sarko et Flamby bonnet blanc et blanc .......


                                                    Incroyable ! François Hollande est allé à Londres pour rassurer les libéraux anglais au moment même où ceux-ci ont lancé la seconde vague de la privatisation de la police anglaise !



                                                    • JL JL1 11 mars 2012 19:00

                                                      Entièrement d’accord pour éviter le plébiscite !

                                                      Mais de là à voter Bayrou ! Tout de même ! Un peu de tenue monsieur Sage !

                                                       smiley


                                                      • Richard Schneider Richard Schneider 11 mars 2012 19:19

                                                        Bien que je partage certaines analyses Philippe Sage, son article manie le paradoxe en prétendant qu’il souhaite la défaite de Sarkozy mais qu’il serait utile que les électeurs votent surtout pour les candidats qui n’ont aucune chance de battre le président actuel. Cette dispersion des suffrages peut être fatale, car comme l’écrit Fergus, Sarkozy est loin d’avoir perdu. En effet, ce dernier est le champion de Bruxelles et des gouvernements conservateurs européens ; il a aussi à sa disposition l’argent, les médias et l’énorme machine de l’état (il en est le chef).

                                                        Je suis en revanche d’accord avec l’auteur de l’article : la présidentielle qui s’annonce sera un référendum pour ou contre Sarkozy. Mais le seul capable de le battre est Hollande. Ce n’est pas enthousiasmant, mais c’est comme ça. Et ni MLP, Bayrou ou JLM n’ont la moindre chance d’infirmer ce pronostic.

                                                        • Richard Schneider Richard Schneider 11 mars 2012 19:30

                                                          Juste une petite précision. J’ai écrit : « ni MLP, ni Bayrou ou JLM n’ont la moindre chance d’infirmer ce pronostic ». Une exception : si Bayrou était au 2e tour, il gagnerait dans tous les cas de figure. Mais, je ne pense pas qu’il y soit.


                                                        • Philippe Sage Philippe Sage 11 mars 2012 19:44

                                                          @Richard : Ah oui ... Si Bayrou se hissait au second tour, il pourrait, c’est vrai, être élu. Je suis d’accord avec vous ...Il battrait Sarkozy comme Hollande.

                                                          Le problème c’est qu’il est loin dans les intentions de vote (en 2007, à cette époque, il était estimé à 20% !)

                                                          Qui plus est, dans la sûreté du choix, alors que pour Hollande, Le Pen et Sarkozy, elle se situe entre 70 et 79%, ceux qui disent Bayrou aux sondeurs ne sont sûrs de ce choix qu’à 51%... Même problème qu’en 2007 pour le Béarnais. Avec en sus, un score estimé plus faible.


                                                        • Tall 11 mars 2012 20:00

                                                          Oui, Bayrou ne peut passer qu’en période calme. Quand il y a de fortes tensions sociales comme celles provoquées par Sarkozy, les positions se radicalisent et le centrisme n’a plus aucune chance.


                                                        • SEPH SEPH 11 mars 2012 19:28

                                                          Hollande ou Sarkozy, le fond est identique ( libéralisme,atlantisme, sionisme, traité européen,... ), la forme diffère un peu.

                                                          l’un est le clone de l’autre. Ce sont les pires candidats avec la Lepen.


                                                          • Le péripate Le péripate 11 mars 2012 20:03

                                                            Pour le moment Hollande ne l’emporte pas assez nettement au premier tour pour être assuré de l’emporter au deuxième, très mal analysé par les instituts de sondage et la presse. AMHA.


                                                            • Yohan Yohan 11 mars 2012 23:21

                                                              Hollande va perdre, fort heureusement, S’il passe, alors ce sera le président bisounours, roi des crétins et des ramollis du bulbe.

                                                              Famby vient encore de nous dire que les caïds de banlieue, qui tuent, qui violent et qui dealent ne seraient que des pov’gars maltraités par la société française qui ne leur a pas donné l’éducation et la fraternité. Mon cul ! ces petits cons, ce sont ces couillons comme Famby qui les fabriquent et les entretiennent grâce à la culture de l’excuse si répandue au PS. Deux mois, ce sera long pour Flamby.... smiley

                                                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 12 mars 2012 01:37

                                                              Pour illustrer l’intervention des deux intervenants, ci-dessus, je ne résiste pas à la tentation de citer Jean-Luc Mélenchon lors de son meeting de Rouen :

                                                              « Si nous sommes tous si nombreux à nous rassembler, c’est pour abattre le pouvoir des Sarkozy et de la vermine fasciste ! » (Lien, vidéo)

                                                              Tremblez, vermine. Car nous arrivons, car nous revenons ; comme aux heures les plus lumineuses de notre histoire.


                                                            • Le péripate Le péripate 12 mars 2012 09:33

                                                              Une citation de Mélanchon ah bon.... comme c’est intéressant. Tenez, j’en ai une autre : Pour le fasciste tout est dans l’État et rien d’humain et de spirituel n’existe hors de l’État, pas d’individus, pas de groupes.
                                                              C’est drôle. J’ai l’impression que cette définition, d’un expert puisque elle est de Mussolini, colle beaucoup plus à votre mentor ainsi qu’à vous même Peachy .
                                                              Enfin moi je dis ça.... Je préfère l’argumentation à l’insulte, mais se faire traiter de fasciste par un national socialiste a toujours quelque chose de surréaliste.


                                                            • JL JL1 12 mars 2012 09:52

                                                              « Le Fascisme devrait plutôt être appelé Corporatisme, puisqu’il s’agit en fait de l’intégration des pouvoirs de l’Etat et des pouvoirs du marché. » (Benito Mussolini, cité là) Le fascisme est l’évolution naturelle du capitalisme.

                                                              « Définition du corporatisme par Naomi Klein : la grande entreprise et le gouvernement tout puissant combinant leurs formidables puissances respectives pour mieux contrôler les citoyens ».

                                                              Pour ces gens (les corporates), ce qui est bon pour les US est bon pour le monde, par conséquent ce qui est bon pour Haliburton est bon pour le monde entier« .

                                                               »La politique étrangère des Etats-Unis est, pour une large part, un exercice de projection de masse à la faveur duquel une infime élite uniquement préoccupée par ses propres intérêts prend ses besoins et ses désirs pour ceux du monde entier." (Naomi Klein)

                                                              Péripate : vous faites une analyse tronquée qui vous conduit à demander moins d’État. La seule part de lui-même que l’État corporatiste complice des corporations et du marché accepte de réduire, c’est la part démocratique, c’est l’État providence, et cela se fait au profit du renforcement de sa part fasciste. Ne dites pas me contraire, les faits sont là !

                                                              En somme plus vous tapez sur l’État et plus vous renforcez le vice que vous lui attribuez ! Encore une fois, vous vous prévalez (vous les libéraux) de vos turpitudes.

                                                              Le néolibéralisme est une maladie grave, et les néolibéraux, ces casuistes des temps modernes, une engeance qu’il convient d’expulser de nos institutions, et le plus tôt sera le mieux.


                                                            • Le péripate Le péripate 12 mars 2012 09:59

                                                              Je me demande qui est le jésuite et pratique la casuistique.

                                                              Comment peut-on avoir envie de confier sa vie à des types qui pratiquent l’insulte et le mensonge comme une seconde nature ?

                                                              Bon, soit vous avez quelque chose à dire sur ma petite analyse électorale sans prétention, soit vous vous cassez de ma pelouse.
                                                              Et ramassez vos ordures, merci.

                                                               smiley


                                                            • deborah30 12 mars 2012 10:33

                                                              Mauvaise expérience perso Yoyo ?


                                                            • JL JL1 12 mars 2012 10:47

                                                              Vos ordures péripates, la modération est trop souvent obligée de les ramasser derrière vous.

                                                              J’interviens où je veux, quand je veux, et toujours quand je lis des inepties qui insultent mon camp, à savoir, la démocratie.

                                                              Je viens de lire Ayn Rand : dans son ouvrage « La vertu d’égoïsme », elle écrit : « Un être qui ne sait pas automatiquement ce qui est vrai ou faux, ne peut savoir automatiquement ce qui est bien ou mal, ce qui est bon ou mauvais pour lui ».

                                                              André Comte Sponville dit : « Les sophistes croient que rien n’est vrai. »

                                                              Le néolibéralisme étant une pensée qui, à l’instar du capitalisme est foncièrement amorale, se nourrit de ses contradictions et est congénitalement sophiste. Regardez Sarkozy qui dit tout et son contraire. Regardez comment je dénonce ici régulièrement vos contradictions ou celles de vos copains maltagliati et consorts.

                                                              Donc, oui péripate, de nous deux le néo-jésuite clairement, c’est vous.


                                                            • Le péripate Le péripate 12 mars 2012 11:02

                                                              Ah, la modération.... je ne connais pas. Je n’ai jamais été exclu, et je suis rarement replié par les auteurs.

                                                              Je n’en reviens toujours pas de voir combien il vous est naturel de faire de la comparaison de quequette sans jamais revenir, contre argumenter ni même évoquer le propos qui soit disant vous pousse à vous faire chevalier de la vérité toute nue.

                                                              Bon mensonges, insultes, diffamations, c’est quand même assez caractéristique de la mentalité anticapitaliste et autoritaire.
                                                              Ca tombe mal, je viens de la gauche et connais parfaitement vos méthodes.

                                                              Continuez donc à pisser sur mon paillasson puisque ça vous amuse.


                                                            • Le péripate Le péripate 12 mars 2012 11:04

                                                              Et Joli Cœur perdu dans la forêt qui me demande à moi de m’expliquer, alors que je suis l’insulté.

                                                              Ces gens ont tous les vices.


                                                            • Le péripate Le péripate 12 mars 2012 11:08

                                                              En tout état de cause extrême-droite et extrême-gauche partagent le même antilibéralisme, jusqu’au mythe politique le plus idiot comme celui de cette loi de 73 responsable des malheurs du monde étatiste.
                                                              Si vous ne voulez pas être confondu, soyez donc un peu différent amis fascistes et communistes.

                                                              Et vous n’en prenez pas le chemin.


                                                            • JL JL1 12 mars 2012 11:19

                                                              péripate,

                                                              Celle-là il fallait oser : vous me reprochez de ne jamais revenir contre-argumenter !!? c’est vous qui bottez systématiquement en touche ! Je ne compte plus le nombre de fois où vous avez déserté la discussion, que ce soit avec moi ou un autre.

                                                              Même votre ami wolf écrit de moi, je cite : « S’il est une qualité que j’apprécie c’est la constance. Avec vous je suis comblé. » wolf que vous avez pris pour modèle dans un post ordurier que la modé a effacé (*).

                                                              Vous connaissez les méthodes de la gauche ? Quelle gauche ? le trotskysme ?!!

                                                              Vous êtes une girouette qui avez besoin de gourous, le contraire d’un libre penseur, c’est ce qui nous différencie.

                                                              (*) Il y a trois sortes de posts : ceux qui ne contiennent aucune injure ; ceux qui contiennent à la fois infos et injures ; ceux qui ne contiennent que des injures. Ces derniers doivent être systématiquement effacés. C’était le cas du votre.


                                                            • JL JL1 12 mars 2012 11:31

                                                              « extrême-droite et extrême-gauche partagent le même antilibéralisme » (péripate)

                                                              Pas faux, mais pas forcément pour les mêmes raisons. Vous remarquerez que si Bayrou se prétend centriste c’est par rapport à ces extrêmes : il est libéral et ne renie pas son goût prononcé pour les contradictions, puisqu’il instrumentalise dans le même temps et avec un applomb stupéfiant le sigle UMPS !

                                                              Le FDG n’est pas l’extrême gauche, mais la gauche de gauche ; nuance.

                                                              Pour ce qui est de vos « amis fascistes » et « communistes » : je laisse au FN le soin de démontrer qui est le plus fasciste entre les européistes et autres bayrouistes ou les nationalistes.

                                                              Et le FDG, parti républicain et non pas nationaliste, il n’est pas responsable de ce que le FN vient chasser sur ses plates-bandes sociales. Le FN, encore un parti perclus de contradictions, puisqu’il sait que les électeurs préfèreront toujours l’original à la copie.


                                                            • Philippe Sage Philippe Sage 12 mars 2012 11:49

                                                              @Yohan : Or donc je relève : « Flamby » « ramollis du bulbe » « roi des crétins », etc.

                                                              Eh bien voyez-vous, rien que pour ce langage ordurier, ce manque total de respect, bref cette merde que vous déversez, je n’hésiterai pas à mettre un bulletin Hollande au second tour, voyez.

                                                              Mais bien sûr un type qui a un cursus comme le sien, c’est-à-dire 100 fois le votre, c’est un incapable. Mais évidemment, un homme tel que lui, il est beaucoup moins intelligent que vous. Cela va sans dire ... Ce doit être un incapable. Et allez, donc ! On croit rêver, quand même... Ouh que c’est vil, que ça pue l’étroitesse ...

                                                              Voyez, on peut combattre des idées, ne pas être d’accord, mais verser dans ce langage, c’est plus possible. C’est assez indigne.

                                                              Il sera certainement élu, ce monsieur Hollande. Et vous savez quoi ? Il ne fera pas pire que ses prédécesseurs. Vous croyez quoi ? Qu’un homme, qu’il se nomme Sarkozy, Hollande, Bayrou, n’aurait pour ambition que de couler votre pays ? Mais vous débloquez !

                                                              Mais je précise que ceux qui traitent Sarkozy de « nain » par exemple, me révulsent tout autant. Ca finit même par le rendre sympathique, à la longue, voyez ... Débattre, échanger, oui. Insulter, être grossier, ordurier, vulgaire, non ... Oh mais je sais, sur Internet, on se croit tout permis. On fait le kéké. Eh bien continuez ... Le jour où un fou vous coupera le robinet, vous serez le premier à vous en indignez. Dans les mêmes termes, pauvres. Et gerbants. De ceux qui ne donnent pas envie de vous aimer. Car vous n’êtes pas aimable.


                                                            • Le péripate Le péripate 12 mars 2012 14:53

                                                              Accusation typique d’un spécialiste de la paranoïa politique Wald. Ce n’est pas une provocation, mais un résultat de l’analyse spatiale en matière électorale. Renseignez-vous.

                                                              Sinon je souhaitais vous soumettre un argumentaire pour prouver que le nazi est libéral : ça a fait moins de morts que le communisme (100 millions quand même). Ca devrait être très convaincant. Si si.

                                                               smiley


                                                            • Ptetmai 11 mars 2012 20:13

                                                              Sage vraiment.


                                                              Vous avez pris une double dose de mélenchonine avant d’écrire çà ?

                                                              Vous nous prenez vraiment pour des c..... électeurs de Melenchon ?
                                                              Tombez le masque

                                                              Combien de votes de mélenchomanes pour Montebourg ? 

                                                              Le très imparfait Hollande effectivement très mal entouré n’a pas encore gagné

                                                              Et si c’est pas lui, c’est Sarko

                                                              Il n’y a pas qu’au Front de la seule et vertueuse vraie gauche qu’il y a un capital de voix d’irréfléchis ; à droite aussi.

                                                              Il y a quelques idées réalistes dans la bouche du chevalier rouge 

                                                              Mais il y en a encore au moins une qui manque : comment faire efficacement pression sur un président et son gouvernement autrement qu’avec l’archaïque grève et l’archaïque manif qui dérangent et coûtent à la France d’en bas qu’à la France d’en haut.

                                                              Et qui n’arrangent guère ou peu les damnés de la Terre et les forçats de la faim français. Vous savez ces gens dont vous parlez dans votre hymne archaïque et à qui vous vous en foutez pas mal d’infliger cinq ans de sarkozysme de plus !



                                                              • Philippe Sage Philippe Sage 11 mars 2012 20:38

                                                                @Ptetmai : Alors écoutez : je sais fort bien que sur Internet, on se défoule, hein, on se fait plaisir, mais soyez gentil. Avant, ayez l’élégance, la délicatesse, ou si les mots ne vous conviennent pas, l’effort de vous renseigner.
                                                                Donc si vous aviez pris la peine vous sauriez où je ne suis pas, où je ne veux pas être, etc.

                                                                Franchement je ne sais pas comment vous fonctionnez, mais voyez, moi, avant, je prends le temps de savoir à qui j’ai à faire. C’est le minimum.

                                                                Que vous me portiez des intentions bizarres (infliger 5 ans de sarkozysme en plus) c’est grostesque, et c’est insultant (si je vous assure).

                                                                Sur ce : bonne soirée.


                                                              • Ptetmai 11 mars 2012 20:18

                                                                L’archaïque grève et l’archaïque manif qui dérangent et coûtent BEAUCOUP PLUS à la France d’en bas qu’à la France d’en haut.


                                                                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 12 mars 2012 01:43

                                                                  Encore un con qui pense qu’il faut protéger les riches.


                                                                • Pierre 11 mars 2012 22:19

                                                                  Si les gens de droite réfléchissaient plus que les gens de gauche en 2007, ils se rendraient compte que :
                                                                  - voter Sarkozy au 1er tour, c’est élire Hollande
                                                                  - le seul moyen de contrer la gauche, c’est de voter Bayrou

                                                                  Si les électeurs socialistes avaient réellement voulu contrer Sarkozy, ils auraient voté Bayrou plutôt que d’offrir à Sarkozy le loisir de dégommer Royal en beauté.

                                                                  Pierre


                                                                  • Philippe Sage Philippe Sage 12 mars 2012 11:00

                                                                    @alchimie : mais vous savez être drôle quand vous voulez, dites-moi :D

                                                                    Ah, j’en ai une autre pour vous.
                                                                    Il paraît que Bayrou veut convaincre « les indécis ».
                                                                    Ça va pas être simple.
                                                                    En effet, ne dit-on pas :

                                                                    Y’a que les indécis qui changent pas d’avis ?


                                                                  • Soi Même 12 mars 2012 13:14

                                                                    Surtout si il sniff en public !


                                                                    • franc tireur 12 mars 2012 14:34

                                                                      Je crois bien que Sarkozy sera réelu, de justesse mais il le sera.
                                                                      Les francais disent ne plus vouloir de Sarkozy que c est fini etc mais l’avis d un francais dans un sondage n a aucun valeur,c est toujours dans le contradictoire et le non dit.

                                                                      Dans leur orgeuil beaucoup ne peuvent avouer qu ils voteront pour celui qui se fait lyncher par tout le monde. L autre jour j etais au tabac et discutait avec mon buraliste de politique,une dame est arrivée « ah c est plus possible ce Sarkozy » ,tu parles.. rien qu au son ton de voix je savais qu elle revotera pour lui. Les francais sont hypocrites reconnaissons le .Sur la reforme des retraites beaucoup disaient en privé que c etait le bon sens mais en publique disent l inverse pour se faire bien voir.Bref il faut prendre en compte la psychologie francaise

                                                                      Beaucoup d electeurs de Sarkozy ont été décu c est vrai mais leur haine a l egard de ceux qui lui ont mis des batons dans les roues l emportera sur cette deception .
                                                                      Plus les médias,les hauts fonctionnaires,les politiciens,les bobos de paris tirent sur Sarkozy plus ils le renforcent chez la majorité silencieuse.

                                                                      Si encore il y avait DSK en face ca serait plié mais Hollande et sa tronche de notable de province n a tout simplement pas les epaules pour etre président.


                                                                      • Laurent 12 mars 2012 15:08

                                                                        Pas trop d’accord, humilier Sarko au deuxième tour ce serait quand même assez jouissif, surtout parce que lui le vivrait très mal, persuadé qu’il est d’être aimé des français.
                                                                        Ensuite le vrai résultat qui forcera le PS à composer avec les autres forces de la gauche ce sont les législatives.
                                                                        Alors Hollande en force au présidentielle car les autres n’ont aucune chance de gagner et puis au contraire tout sur le front de gauche et les verts aux législatives pour forcer Hollande à composer avec leurs idées.


                                                                        • Pils 12 mars 2012 17:55

                                                                          Merci pour cet article, j’ai apprécié votre analyse.


                                                                          • constructif 15 mars 2012 15:02

                                                                            Au pro-UMPiste qui ne s’assume pas qui a pondu cet appel anti-progressiste, je dis : BIEN ESSAYÉ mais la ficelle est un peu grosse !!
                                                                             
                                                                            Si on veut TOUT sauf SARKO-le-HONGROIS dit « MAUVAISE FOI-MAN », le meilleur choix est de pousser celui qui a le plus de chance de le battre : FRANCOIS HOLLANDE.

                                                                            Voter pour d’autres reviendrait à affaiblir celui qui a le plus de chances de battre ce menteur de Sarko qui méprise le peuple « nous sommes des gens modestes » depuis 5 bcp trop longues années !!

                                                                            Le « bilan » du maffieux néo-extrème-droitiste nommé Sarko est NUL :
                                                                            chomage explosé = c’est la FAUTE DES AUTRES, 
                                                                            « président du pouvoir d’achat » = 70% d’augmentation du salaire (énorme) de président  !!!
                                                                            quand on saigne chaque français en donnant tant d’AVANTAGES à des potes milliardaires et il ose rendre hommage aux restos du coeur ce faux-cul !!
                                                                            + Explosion du chomage + Hausse de la CRIMINALITE 
                                                                             + services publics paralysés en attendant de nommer des potes aux hautes fonctions, il détruit les services publics et il ose rendre hommage aux fonctionnaires ce faux-cul !
                                                                             + Zéro pointé pour ses plans d’austérité qui ne sont pas efficaces et trop tardifs : Sarko a même DEMANDÉ à l’Europe d’augmenter sa dette (c’est un FAIT) !!
                                                                            + Sarko = girouette (taxe sur les parcs d’attraction annulée à cause de Raffarin,...)
                                                                            + MALLETTE recues (affaire KARACHI, BETTENCOURT,...)
                                                                            + AIR SARKO ONE : Airbus personnel !!
                                                                            + L’Epad - sarko-fils président de la Défense ( « méritocratie » mon œil !!!)
                                                                            + SEJOUR dans PALACE à CANNES quand 60 millions de français comptent leurs sous
                                                                            + HOPITAL entièrement PRIVEE pour madame
                                                                            et VOUS REVOUDRIEZ ENCORE de ce FAUX-CUL menteur ?? Masochiste ??

                                                                            => Le SEUL, le SEUL VRAI vote UTILE (sinon c’est le retour du méprisant maffieux) : HOLLANDE Président de la République !!


                                                                            • constructif 15 mars 2012 15:12

                                                                              Je me permet de reprendre une citation d’un internaute qui en dit long : « L’orientation pétainiste de ce personnage et de son staff ne nous autorise plus aucun autre choix que de voter à gauche. C’est aujourd’hui le seul choix républicain et humaniste. sinon c’est être un valet aveugle ou plus simplement une ordure pétainiste. »


                                                                              • Philippe Sage Philippe Sage 5 avril 2012 20:09

                                                                                Les jeux sont faits.

                                                                                Comme démontré : ICI

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès