• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nazisme et Communisme : deux faces de la même pièce

Nazisme et Communisme : deux faces de la même pièce

Le nazisme et le communisme sont deux faces de la même pièce, mais il n’est qu’à la mode dans notre société de ne mépriser qu’une seule face.

Les deux idéologies sont les 2 faces de la même pièce des idéologies totalitaires.

Pour la plupart des gauchistes et l’enseignement général, le Troisième Reich d’Hitler reste l’expression ultime de la haine raciste et meurtrière. Pourtant, parmi les pires assassins de masse du 20e siècle, Adolf Hitler est en troisième position et distancé d’une marge conséquente.

Selon la plupart des estimations historiques, Hitler a assassiné six millions de Juifs et cinq millions d’autres (prisonniers politiques, tziganes, témoins de Jéhovah, homosexuels, asociaux, apatrides, et prisonniers de droit commun), ce qui porte son génocide total à 11 millions.

Le total de Joseph Staline est classiquement mis à 20 millions de morts, (prisonniers politiques, syndicalistes, arrestations préventives, exemples pour de montrer la terreur, quotas d’innocents à interner, innocents jugés arbitrairement, les déportés, les commerçants, les peuples des Pays baltes, de Pologne, d’Ukraine, de Biélorussie, de Moldavie, de Crimée, les Tatars, les Caucasiens, les Ingouches, les Tchétchènes) certains historiens disent que c’est certainement le double, les déportés n’étant pas tous comptés.

Mao Tsé Toung fut le plus grand monstre cruel et despote que la terre a connu. Il dépasse les génocides de Hitler et Staline cumulé. Mao est responsable de 40 à 77 millions de personnes tuées, avec l’écart en raison d’un argument historique en cours sur la question de savoir si la famine massive de millions dans la grande famine de la Chine (1958-1961) était intentionnelle ou non. La plupart des historiens se penchent vers le nombre plus élevé.

Mao et Staline étaient les superstars du communisme, mais il y a d’autres massacres comme Pol Pot et les Khmers rouges, qui ont touché le Cambodge de 1975-1979 et ont tué deux millions de personnes aboutissant à la mort de à 20 % de sa population. Les cadres Khmers ont étés formés à Paris au sein du PCF. Le PCF n’a jamais eu à répondre de sa responsabilité dans cette horreur et les intellectuels et médias de gauche ont eu une bienveillance complaisante envers ce parti qui a du sang sur les mains.

Il importe également pour les gauchistes que la culture de l’ignorance sur ce qu’étaient la réalité des fondateurs du communisme, Karl Marx et Friedrich Engels, des racistes et antisémitismes avoués soit caché.

Dans une lettre à Engels, en référence à son concurrent politique socialiste Ferdinand Lassalle, Marx a écrit : « Il est clair pour moi que Lassalle, comme le prouve sa formation crânienne et ses cheveux, descend des Noirs qui ont rejoint l’exode d’Egypte de Moïse, et je suppose que sa mère ou grand-mère du côté paternel se soit croisée avec un nègre. Maintenant, cette union du judaïsme et d'une substance noire basique doit produire un produit particulier. »

En 1887, Paul Lafargue candidat à un siège de conseil dans un quartier parisien du zoo de Vincennes, qui était le beau-fils de Marx, était l’objet de moqueries racistes de la part de Marx et comparé à un singe sorti du zoo de son quartier.

Marx était un antisémite, dans son essai intitulé « Sur la question juive », publié en 1844. Marx a publié : « Quel est le dieu du juif mondain ? L’argent. La lettre de change est le vrai dieu du juif. Son dieu n’est qu’une lettre de change… La nationalité chimérique du juif est la nationalité du marchand ».

La vérité sur Marx est totalement effacée dans l’instruction des Européens et des autres peuples.

Alors, pourquoi Hitler, par opposition à Mao ou Staline, est la seule incarnation du mal qui nous est exposée à longueur de journée par les médias et l’éducation nationale où sont concentrés les gauchistes ?

Parce que la gauche n’a jamais complètement rejeté sa croyance en la philosophie du communisme et dans sa vision égalitariste, collectiviste. Les gauchistes utilisent les nazis comme un épouvantail mais jamais le communisme qu’ils considèrent comme une radieuse imagerie romantique du genre Robin-des-bois.

Une telle tolérance méprisable par les médias est notre quotidien. Le journal L’Humanité qui a chanté les louanges et pleuré sur la mort de Staline est aujourd’hui le journal le plus subventionné au numéro en France.

Les journaux comme Le Monde diplomatique, où le « parti de gauche ont une attitude de déni de la dictature sur le Venezuela, dont l’implosion révèle de l’indécence de ces idiots utiles de gauche qui ont salué le « socialisme du 21ème siècle » qui dévient à la nouvelle tyrannie totalitaire la plus abjecte sous nos yeux.

La même tyrannie totalitaire sévit en Corée du Nord ou Zimbabwe.

Pour les sympathisants et les partisans communistes et front de gauche, rien de tout cela n’a d’importance… C’est une abjection !

La raison pour laquelle ils ne condamnent pas la barbarie du communisme est qu’ils accordent une attention énorme aux mots et aux idées. Ils trouvent que les idées du communisme sont louables et attrayantes. L’idéologie leur est plus importante que les résultats concrets de la pratique du communisme en situation réelle. Les gauchistes du monde entier continuent à célébrer les idées du communisme, car pour eux l’idéal communisme est plus important que les souffrances subies par les individus de leur idéologie.

Socialement, il nous est interdit de stigmatiser ou d’être désobligeant sur les groupes minoritaires. Il est immoral de prendre une minorité comme bouc émissaire des malheurs du monde. L’idéologie communiste ne fait que distiller la haine de minorités et réclament l’élimination groupes sociaux comme les riches ou les bourgeois. Pour ces mêmes raisons de stigmatisation et d’appels à la haine de minorités, les idéologies racistes, les idéologies de Daech, ou les nazis nous semblent toutes nauséabondes.

La culture de gauche et les idées communistes sont présentes depuis des décennies. La lecture des archives de l’ex-URSS ont confirmé avec des preuves irréfutables de la coopération entre les soviétiques et les communistes Français jusqu’en 1989.

Le port du t-shirt du monstre assassin Che Guevara ne pose pas de problèmes intellectuels à ces gens, mais celui de Hitler les fait bondir.

Tout l’état et les institutions d’État sont infiltrés et influencés par la gauche, principalement l’éducation nationale et son programme scolaire diffuse un endoctrinement au Marxisme est la règle.

Le BAC ES est quasi un diplôme en socialisme. Et les théories doctrinaires de Karl Marx sont l’incontournable de ce diplôme comme d’autres et nos enfant subissent les obligatoires dissertations absurdes de ses théories périmées et réfutées par les résultats pratique des essais Marxistes.

La confusion morale est un élément nécessaire des gens de gauche.
Ainsi, 100 ans et 100 millions de décès plus tard, la gauche Française communisme reste intacte.

Socialisme et déni font la paire…


Moyenne des avis sur cet article :  1.7/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

209 réactions à cet article    



    • Gabriel Gabriel 29 août 2017 13:35

       @Jeussey de Sourcesûre
      Merci pour ce lien dont la pertinence et l’intelligence du contenu prouve, s’il en était encore besoin, le taux d’atrophie neuronale très élevé de son auteur.


    • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 29 août 2017 15:19

      @Gabriel

      c’est déjà mieux que la lobotomie intégrale...


    • Julien30 Julien30 29 août 2017 15:48

      @Jeussey de Sourcesûre
      « d’agressivité, de hargne, voire d’un penchant pour la violence, de la part de leurs adversaires politiques et médiatiques. »

      C’est vrai rien de tout ça dans l’histoire de la gauche, de la révolution française à Maduro, aux « antifas » et Mélenchon en passant par Staline, Mao et tant d’autres. Il faut vraiment être un lobotomisé au service du capitalisme pour prétendre le contraire.

    • Et hop ! Et hop ! 29 août 2017 23:25

      @Jean-Pierre Llabrés : Il faudrait plutôt parler de l’Internationale socialiste et du Socialisme national (traduction exacte de « Nazional Socialism ».


      Et puis c’est plutôt l’Internationale libérale ou le Libéralisme international qui est l’autre face du Socialisme international, deux idéologies fondées su le messianisme sécularisé..

    • Garibaldi2 30 août 2017 02:14

      @Jeussey de Sourcesûre

      Ca commence déjà par un GROS mensonge :

      ’’Selon la plupart des estimations historiques, Hitler a assassiné six millions de Juifs et cinq millions d’autres (prisonniers politiques, tziganes, témoins de Jéhovah, homosexuels, asociaux, apatrides, et prisonniers de droit commun), ce qui porte son génocide total à 11 millions.’’

      Où sont passé les dizaines de millions de morts de la seconde guerre mondiale déclenchée par Adolf, porté au pouvoir par les grands capitalises allemands ?


    • Dzan 30 août 2017 08:43

      @Jeussey de Sourcesûre
      Non. C’est le petit fils caché d’Henriot.


    • Spartacus Spartacus 30 août 2017 08:57

      @Garibaldi2
      La seconde guerre mondiale est déclenchée par les nazis et les communistes par l’envahissement de la Pologne.

      Assez représentatif et caricaturale cette culture du déni de la minimisation des responsabilités communistes.
      Il y a une distinction entre morts de conflits et morts de génocides.

    • taktak 30 août 2017 17:22

      @Spartacus

      Votre propos : le révisionisme. Dont le seul but est bien de réhabiliter le fascisme et les crimes d’hitler.

      Dire que la seconde guerre mondiale a été déclénché par les communistes par l’envahissement de la Pologne, c’est en mensonge grossier. La seconde guerre mondiale a exclusivement été déclenchée par l’allemagne nazie et ses alliés fascistes de l’AXE avec le soutien bienveillant des Etats Unis neutres, et le laisser faire coupable de la France et de la Grande Bretagne capitaliste plus occupé à guerroyer contre l’URSS qu’à stopper la folie meurtrière nazie.

      S’agissant de la France, il faut par exemple rappeler qu’il y a eu un pacte Germano Polonais et un Pacte Germano Français (le fameux pacte Bonnet Ribbentropp) qui a largement précédé le pacte germano soviétique.

      Quant à parler d’envahissement de la Pologne par les « communistes », force est de rappeler que les troupes soviétiques n’ont jamais dépassée la frontière historique de la Russie, même si la Pologne avait récupéré des territoires russes à la faveur de la guerre menée par la Pologne contre la Russie avec le soutien militaire de la France notamment.

      Rien que la seconde guerre mondiale c’est 80 millions de morts. les victimes du capitalisme.
      la première guerre mondiale avant elle c’est 20 millions de morts.Sur ces seules dix années du 20e siècle, le capitalisme et son horreurs fascistes et militariste c’est 100 millions de morts

      Auxquels il faut ajouter les dizaines d’autres millions de morts et la kyrielles de génocides qui sont le fait EXCLUSIF de l’exterminisme capitaliste : arménie, tzygane, communistes indonésiens, rwanda...


    • Spartacus Spartacus 30 août 2017 20:54

      @taktak

      Je rétabli la vérité :
      « Ce n’est pas l’Allemagne qui va devenir bolchevique mais le bolchevisme qui se transformera en une sorte de national-socialisme. En plus il y a plus de liens qui nous unissent au bolchevisme que d’éléments qui nous en séparent. Il y a par-dessus tout, un vrai sentiment révolutionnaire, qui est vivant partout en Russie sauf là où il y a des Juifs marxistes. J’ai toujours fait la part des choses, et toujours enjoint que les anciens communistes soient admis dans le parti sans délai. Le petit-bourgeois socialiste et le chef syndical ne feront jamais un national-socialiste, mais le militant communiste, oui. »
       — Adolf Hitler


      Vérifiez vous verrez qui est révisionniste.

      Le nazisme comme le communisme sont des idéologies collectivistes. 
      En 1944 Lugwig Von Mises (le plus libéral de cet époque) a publié ce texte :
      « Huit des dix points (du Manifeste du Parti communiste de Marx et Engels) ont été exécutés par les nazis avec un radicalisme qui aurait enchanté Marx. Seuls deux points n’ont pas encore été complètement adoptés par les nazis, à savoir l’expropriation de la propriété foncière et l’affectation de la rente foncière aux dépenses de l’État (point n°1 du Manifeste) et l’abolition de l’héritage (point n°3). Cependant, leurs méthodes de taxation, leur planisme agricole et leur politique concernant la limitation des fermages vont chaque jour dans le sens du Marxisme »
       
      Le nazisme et le communisme sont aux antipodes du capitalisme.

    • Spartacus Spartacus 31 août 2017 00:01

      @taktak


      L’URSS est le 4eme partenaire de l’Axe, avec l’Allemagne, l’Italie et le Japon. Et donc évidemment son allié.
      L’URSS ne rendra jamais à la liberté au peuple Polonais, et sera occupée par l’URSS jusque la fin des années 80, les USA laisseront les peuples libres et rendrons l’autonomie aux peuples libérés.

      Le pourcentage le plus élevé de personnes perdues pour une nation est la Pologne

      La Pologne a perdu 20% de sa population totale tués par les nazis et les communistes russes

      En 1940, les Soviétiques ont tué 22 000 officiers polonais capturés et sans défense. Le massacre de Katyn. 


    • Saka20 Saka20 29 août 2017 11:49

      Nazisme, communisme, c’est de l’histoire ancienne, comme idéologie mortifère il ne reste que le capitalisme qui perdure.


      • bubu123 29 août 2017 12:09

        quel ramassis de conneries vous vous surpassez de jour en jour


        « Tout l’état et les institutions d’État sont infiltrés et influencés par la gauche, principalement l’éducation nationale et son programme scolaire diffuse un endoctrinement au Marxisme est la règle »

        la on se marre carrément, quelle blague, allez lire les programmes scolaire déjà avant d’en parler 

        • symbiosis symbiosis 29 août 2017 12:28

          C’est quoi cet exposé scolaire et provincial de dernier de la classe ?


          • filo... 29 août 2017 12:41

            C’est plutôt capitalisme et nazisme sont deux faces d’une même pièce.
            Visiblement vous vous fourvoyez dans votre jugement.
            Maintenant, à savoir si vous le faite exprès ?
            Êtes vous maso à ce point ?


            • antiireac 29 août 2017 14:31

              @filo...
              Vous oublié que le communisme se servait du capitalisme d’était pour exploiter les messes laborieuses .Il a également utilisé les esclaves (contres révolutionnaires et d’autres) pour industrialiser à pas forcés le pays.

              Alors oui la comparaison avec le tachisme est tout à fait pertinent.

            • antiireac 29 août 2017 14:51

              @antiireac
              erreur

              Alors oui la comparaison avec le fachisme est tout à fait pertinent.


            • Cateaufoncel 29 août 2017 12:43

              Nazisme et communisme avaient en commun l’idée que le mieux-être d’une partie de l’humanité, passait par la mise à mort d’une autre partie de l’humanité. Tous les deux ont commencé la mise en application.

              Mais il ne faut pas oublier qu’ils ont été précédés par les dans cette démentielle et sanguinaire orientation, par les Montagnards de sinistre mémoire, et que Fouquier-Tinville n’est que le « digne » précurseur des ordures judiciaires Andreï Vychinski et Roland Fressler


              • périscope 29 août 2017 15:02

                @Cateaufoncel
                Vous avez tout à fait raison !

                Lors du GENOCIDE VENDEEN, qui n’aurait pas existé, selon nos gauchistes et francs-maçons, ont été mises en œuvre les techniques de la Shoah, et du communisme chinois ; le « traitement chimique » des prisonniers.

                En janvier 1794, à Nantes, exécutant les ordres du comité de « salut public » local, le pharmacien Hectot, et le « bon docteur » Darbefeuille (dont une rue de Nantes, en 2017, porte, encore le nom) ont traité par le chlore (fumigations muriatiques) des rescapés vendéens de la Virée de Galerne.

                Ils ont donné l’exemple, d’autres totalitaires ont perfectionné et massifié la technique.

                Vous n’avez plus d’excuse pour ne pas savoir. Vient de sortir :

                « Les Guerres de Vendée pour les Nuls » par Michel Chamard

              • Alren Alren 29 août 2017 16:59

                @périscope

                Renseignez-vous sur ce qui est arrivé aux hommes et aux femmes des régions de Vendée contrôlées par les chouans et les petits nobliaux réac, prêts à faire le jeu de l’Angleterre en trahissant leur patrie (comme Louis XVI d’ailleurs cf. le contenu de l’Armoire de fer), quand ces citoyens se contentaient simplement de rester neutres et respectueux de la loi.

                Ce qui leur arrivait n’est pas sans rappeler ce qui se passe aujourd’hui au Venezuela.


              • Trelawney Trelawney 29 août 2017 19:57

                @Alren

                Vient de sortir : « Les Guerres de Vendée pour les Nuls » par Michel Chamard

                Ca pourrait vous être utile au lieu de parler sans savoir


              • Christian Labrune Christian Labrune 29 août 2017 20:24

                Mais il ne faut pas oublier qu’ils ont été précédés par les dans cette démentielle et sanguinaire orientation, par les Montagnards de sinistre mémoire, et que Fouquier-Tinville n’est que le « digne » précurseur des ordures judiciaires Andreï Vychinski et Roland Fressler

                @Cateaufoncel
                Vous avez parfaitement raison de souligner cela, surtout dans une une France actuellement gouvernée par des crétins et où le Führer islamo-compatible de la seule opposition clairement repérable ose encore se réclamer d’un Robespierre. La « bête immonde » n’est toujours pas morte.


              • Jonas 29 août 2017 20:48

                @Cateaufoncel « Nazisme et communisme avaient en commun l’idée que le mieux-être d’une partie de l’humanité, passait par la mise à mort d’une autre partie de l’humanité.  »

                Le socialo-marxisme, idéologie internationaliste tout comme le national-socialisme d’Adolf Hitler, vise à construire une Europe sans frontières avec une monnaie unique, et à combattre tous ceux qui s’opposent à son aboutissement.
                Hitler voyait l’impérialisme juif comme source de tous les maux et de la décadence économique et culturelle, empêchant la construction de l’Union Européenne.
                Les socialo-marxistes prônent que l’égalitarisme et la liberté individuelle ne s’obtiendront que par la destruction de la toute puissance de l’homme blanc européen, oppresseur colonialiste des minorités ethniques, des musulmans, des arabes, des noirs, des femmes, des gays, des lesbiennes et autres transgenres.
                L’objectif est donc de deconstruire la civilisation occidentale : c’est-à-dire anéantir le christianisme, la famille, la hiérarchie, le patriarcat, la nation, l’armée, la police, l’élite culturelle, le mérite scolaire, l’architecture, la peinture, la littérature.
                Les modes de répression sont différents. Les nazis étaient des fascistes, qui INTERDISAIENT de penser, et employaient la force et la répression pour liquider l’opposition.
                Pour les victimes du fascisme, l’ennemi était clairement désigné, des hommes en arme venaient inspecter les maisons, brûler des livres, et emmener hommes, femmes et enfants dans des camps.
                Le socialo-marxisme utilise les méthodes beaucoup plus totalitaires, en manipulant et contrôlant la pensée des masses, par les média, les politiques, la culture, la soumission à la terreur intellectuelle du « politiquement correct ». Celui qui ne se conforme pas à ce mode de pensée, devient un paria, un raciste, un antisémite, un néo-nazi, un islamophobe, et est exclu du système social.

                Parmi les idéologues socialo-marxistes, on peut citer Jean-Luc Mélenchon qui déteste les « blancs catholiques », veut éradiquer la race blanche, ne supporte plus de vivre avec des « blonds aux yeux bleux », et méprise les habitants du pays de Caux en Normandie, qu’il traite d’« alcooliques épouvantables » !

                Ou encore Benoît Hamon, un pro-islamiste, raciste anti-blanc (il n’aime pas la ville de Brest, parce qu’il y a trop de Blancs !) en lutte également contre l’identité française.

                Benoît Hamon soutient officiellement l’ONG islamiste BarakaCity proche de l’organisation politique des Frères Musulmans, mouvement d’extrême-droite néo-nazi en France, dont le représentant Idriss Sihamedi, refuse de condamner Daech et de serrer la main des femmes.

              • jeanpiètre jeanpiètre 30 août 2017 08:34

                @Trelawney
                Effectivement c est pour les nuls qui veulent le rester


              • Dzan 30 août 2017 08:46

                @périscope
                Moi, je préfère les guerres de religion au nom du Christ.
                Ca passe mieux à St Nicolas du Chardonnet


              • slave1802 slave1802 29 août 2017 13:36

                On attend la suite avec impatience :

                Islamisme et christianisme sont les deux faces d’une même hostie !


                • Alren Alren 29 août 2017 16:53

                  @slave1802

                  « Islamisme et christianisme sont les deux faces d’une même hostie ! »

                  J’adore cette réplique ! du Voltaire ! bravo !


                • Christian Labrune Christian Labrune 29 août 2017 20:29

                  Islamisme et christianisme sont les deux faces d’une même hostie !

                  @slave1802

                  S’il faut en croire une récente déclaration de la « vieille idole qu’on encense par habitude » (je reprends une définition de Montesquieu) il faut bien reconnaître que vous n’avez pas tout à fait tort. Il viendra un moment où le con de Rome enjoindra aux enfants de choeur de maintenir dans la bonne position les prêtres catholiques pour que les jihadistes puissent plus aisément les égorger.


                • Oceane 29 août 2017 20:48

                  @slave1802

                  « Islamisme et christianisme sont les deux faces d’une même hostie ! » Lol.

                  J’attends, moi aussi.


                • Oceane 29 août 2017 20:56

                  @Christian Labrune

                  Ils vont les égorger, planter leur tête sur un piquet et se faire photographier comme sur cette couverture ?

                  https://www.amazon.fr/Fran%C3%A7afrique-%C3%A0-Mafiafrique-Fran%C3%A7ois-Xavier-Verschave/dp/2930390107


                • Jean-Yves TROTARD Jean-Yves TROTARD 29 août 2017 13:45

                   Spartagus,l ’assassin de la langue française !


                  • Spartacus Spartacus 29 août 2017 14:46

                    @Jean-Yves TROTARD


                    Assassiner la langue Française est souvent de l’inadvertance, et j’en suis confus pour ceux qui lisent.

                    Comparé à ceux qui font un génocide volontaire de pseudos, ou ce n’est que de la malveillance comportementale...... C’est excusable. smiley









                  • Jean-Yves TROTARD Jean-Yves TROTARD 29 août 2017 18:34

                    @SpartaGus

                    Les pseudos usurpés méritent d’etre ridiculisés. Pas de dialogue avec les métaphysiciens.


                  • Spartacus Spartacus 29 août 2017 19:11

                    @Jean-Yves TROTARD

                    La déformation du pseudo. La malveillance volontaire, tentative d’escroquerie à l’accaparation d’un héros gladiateur qui n’a rien a voir avec le collectivisme  et « pas de dialogue » .


                    Belle démonstration de sectarisme.


                  • Gorg Gorg 29 août 2017 19:47

                    @Spartabean

                     Qu’est ce que tu dis spartabean ?... Ahhh... Tu as un court-circuit dans les neurones ?... C’est tout à fait normal après les électrochocs... Mets ta tête dans le freezer... Ça va te soulager... tu verras...


                  • Jean Pierre 29 août 2017 23:10

                    @Spartacus


                    Vous avez pris comme pseudo le nom d’un « libérateur » assez discutable. Si la fable Hollywoodienne fait de Spartacus un héros positif, ses méthodes réelles le furent nettement moins comme le relate les récits d’historiens. On ne compte pas le nombre de villages pillés et brûlés sur son passage (c’est toute l’Italie du Sud qui fut ravagée en fait), ni le nombre de viols. Il imposât des combat mortels de gladiateurs aux soldats Romains capturés et pratiqua abondamment la crucifixion.
                    Prendre comme pseudo le nom d’un tel « héros », franchement, quelle idée ? Mais vous semblez assez perméable aux belles fables venues d’Amérique, aussi fausses soient elles.

                    Il est d’ailleurs étonnant que vous ayez pris comme pseudo le nom d’une figure reprise par de très nombreux courants communistes. Le mouvement communiste Allemand des années 20 se nommait « mouvement Spartakiste ». Et il y a plein d’exemples du même genre.
                    Faire de l’anticommunisme sous le nom d’un modèle communiste, drôle d’idée...

                    On mettra cette lamentable erreur dans le choix de votre pseudo sur le compte de votre légendaire ignorance.

                  • kalachnikov kalachnikov 29 août 2017 23:22

                    @ Jean Pierre

                    Spartacus vit dans l’idée que les patrons sont opprimés par la populace dangereuse. D’où le choix de son pseudo, il se figure qu’il est celui qui va les faire sortir de l’Egypte socialiste.

                    Ce choix est assez marrant parce qu’il n’a pas pu prendre une figure de son camp. Si on veut voir une réalité de la nature, c’est que la figure du rebelle, de celui qui se dresse contre l’Ordre fait rêver et a toujours fait rêver l’Homme. Parce que vraisemblablement l’Homme se sent intuitivement et quasi génériquement opprimé. D’où le succès de Che Guevara car le Che a incarné cela, ce type qui existe tout au long de l’Histoire.


                  • malitourne malitourne 29 août 2017 23:33

                    @kalachnikov

                    Il a un poster de Friedrich Hayek au dessus de son lit


                  • Spartacus Spartacus 30 août 2017 09:32

                    @Kalachnikov

                    Mêrme les pseudo il veulent les collectiviser.

                    Spartacus n’appartient pas à un « camp », c’est ridicule, il n’y a pas une exclusivité sur un gladiateur prisonnier de l’empire romain. 
                    Comme il n’est pas obligatoire d’être russe ou terroriste pour prendre le pseudo « Kalachnikov »

                    Imagine chose incroyable, que j’ai pris Spartacus juste parce qu’il fallait un pseudo. smiley



                  • kalachnikov kalachnikov 30 août 2017 17:36

                    @ Spartacus

                    Je t’accorde que de loin en loin le type dont je parle peut-être de droite ; mais la réalité, c’est que ce qui anime ce type, qu’il soit de gauche ou de droite, c’est une valeur - ou plutôt un instinct - qui dépasse cette catégorie. Appelons cela Justice.

                    Et franchement, étant donné que ce qui te meut est plutôt la rapacité, l’avidité, la convoitise, le nique mon prochain, etc, etc, tu en es très éloigné.


                  • smilodon smilodon 29 août 2017 14:02

                    @ l’auteur : En 2017 il est de bon augure de savoir et de penser qu’ Adolf Hitler est le plus grand criminel de tous les temps !.....
                    ..... C’est comme çà !.
                    ..... Allumez votre télé à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, et dites-moi si vous n’arrivez pas à voir au moins une émission, n’importe où, quelque part, qui parle des « nazis » !!??.....
                    ......A toute heure du jour ou de la nuit, vous en trouverez forcément une.
                    ......C’est bien. C’est même très bien.... J’en regarde beaucoup, donc je commence à connaitre un peu, sauf que l’autre jour j’en ai vu une où il était dit qu’Hitler était responsable de 70 millions de morts !!!...... Là c’est peut-être un peu trop, vu que 70 millions c’est l’estimation (approximative) de tous les morts de la seconde guerre mondiale !... Donc, j’ai supposé qu’on exagéré un peu, vu que dans cette estimation sont inclus les victimes de la guerre dans le pacifique, Hiroshima, Nagasaki etc.....
                    ..... Dans l’ordre « réel », effectivement il y a Mao, Staline et Hitler.....Le 4ème, que vous ne citez pas, en surprendra plus d’un. Le 4ème est un roi !!......C’est LEOPOLD II, roi de BELGIQUE qui reste au pied du « podium » avec seulement 5 millions de victimes !!....(A la louche). Mais c’est une autre Histoire... Ca se passait ya bien longtemps dans un pays qui s’appelait le CONGO BELGE........
                    ......Pas demain la veille qu’on verra cette « histoire » à la téloche !!...
                    ......Déjà pas mal que quelques documentaires (surtout sur ARTE), nous rappellent un peu qui étaient Mao et Staline !!......
                    ..... Comme quoi, quand on gratte un peu, un salopard reste un salopard !... Qu’il soit communiste, nazi ou même roi !.......Seul le « titre » change. Les paroles et la musique restent les mêmes !.....
                    ..... Le pire, c’est que les « démocraties » ne sont pas en reste !.....« L’AMERIQUE », pays de toutes les « LIBERTES » ne fait pas exception à la règle !.....C’est même sur le génocide des INDIENS qu’elle s’est construite !......Mais il y aurait tant de choses à dire, et sur tant de « monde » !!......Et tout ça est déjà si loin !!... Aujourd’hui, quand on sait on se tait. C’est la règle. Rien n’a vraiment changé, sauf la « COM » !........On apprend à nos enfants une autre « HISTOIRE » !...Et alors ???.... Pourvu qu’ils soient heureux !......Et vivent en paix............. C’est bien là l’essentiel, non ????.........Adishatz.


                    • ZenZoe ZenZoe 29 août 2017 14:13

                      @smilodon
                      un salopard reste un salopard !... Qu’il soit communiste, nazi ou même roi !

                      Votre post, que je salue, résume tout et est bien meilleur que le mien plus bas.


                    • Oceane 29 août 2017 21:09

                      @smilodon

                      « ...comme quoi, quand on gratte un peu, un salopard reste un salopard »

                      Ne le dis surtout pas à Spartacus, il ne le sait pas, c’est pour cela qu’il efface dans son article les autochtones décimés à tour de bras par les « défenseurs des peuples » par « L’obscurantisme libéral ».


                    • Oceane 29 août 2017 21:13

                      @smilodon

                      Ce cher roi était, c’est certain, communiste et islamiste. La couverture est très parlante.

                      https://www.amazon.fr/Fant%C3%B4mes-roi-L%C3%A9opold-coloniale-1884-1908/dp/2847344314


                    • pemile pemile 29 août 2017 14:07

                      "Le port du t-shirt du monstre assassin Che Guevara ne pose pas de problèmes intellectuels à ces gens, mais celui de Hitler les fait bondir."

                      C’est un scandale ! smiley


                      • ZenZoe ZenZoe 29 août 2017 14:10

                        Spartacus ne va pas assez loin. Toutes les idéologies sont mortifères, parce qu’elles ne prennent pas l’homme pour point de départ, avec ses aspirations, ses modes de fonctionnement, sa diversité de pensées.
                        Les idéologies prennent pour point de départ un concept, utopique voir fumeux la plupart du temps, qui doit être plaqué sans exception à toute une société. Elles sont vouées à l’échec. Les hommes vont toujours finir par se rebeller et ça se termine très mal en général.

                        Les sytèmes qui marchent le mieux laissent un espace de liberté aux hommes, liberté d’aller et venir, de faire ce qu’ils veulent de leur vie, de s’exprimer.


                        • rocla+ rocla+ 29 août 2017 14:19

                          Sauf que  de la façon dont l’ histoire est présentée  , on voit effectivement 

                          des hurluberlus  de promener avec l’ homme au béret plutôt que celui à moustache . 

                          Il  est donc communément admis  que si l’ assassin  est de gauche c’ est légitime . 

                          • Christian Labrune Christian Labrune 29 août 2017 20:57

                            Il est donc communément admis que si l’ assassin est de gauche c’ est légitime .

                            @rocla+

                            Je ne comprends pas votre protestation. Elle repose de toute évidence sur un malentendu. C’est que les intentions de la gauche sont toujours fort louables, et vous paraissez le négliger. Elle veut réaliser le bonheur du genre humain, particulièrement celui des plus démunis au côté desquels elle se range.
                            C’est qu’il y a deux sortes d’hommes, en fait : ceux qui réussissent, les possédants, qui sont par nature d’abominables crapules sanguinaires.
                            Les pauvres, les prolétaires, en revanche, sont la bonté même. Ils sont bien-nés, resteront toute leur vie, quoi qu’il arrive, bons et généreux. Certes, il n’ont guère les moyens de l’être, généreux, mais c’est pour cela qu’il faut de toute urgence les leur donner. Devenus riches à leur tour, ils ne souhaiteront rien d’autre que l’équité.
                            Entre ces deux sortes d’hommes, il n’y a point de rapport, il s’agit de races vraiment très distinctes et c’est par un abus qu’on les réunit sous la même dénomination. Le monde appartient de plein droit aux seconds, et les premiers n’y sont que de d’immondes parasites. Rien n’est donc plus légitime que de tenter de les éliminer par tous les moyens, comme le souhaiterait visiblement notre robespierriste Mélenchon. La guillotine de la Terreur, en 93, avait fait des merveilles. Heureuse époque !


                          • rocla+ rocla+ 29 août 2017 21:06

                            @Christian Labrune


                            Joli résumé  du gauchisme ambiant . 


                            Merci à vous . 

                            L’ homme de gauche ,  espèce de con  perdant à tous les coups   est louable .

                            L’ homme de droite   qui réussit est forcément un salaud .....

                            CQFD

                          • antiireac 29 août 2017 14:19

                            Un excellent article qui rappelle si c’est encore nécessaire que l’histoire du communisme tout autant que le nazisme n’est rien d’autre que qu"une longue histoire des génocides.

                            Il le faut encore le signaler que le communisme a largement surpassé le nazisme en matière des crimes contre l’humanité.

                            • Oceane 29 août 2017 21:42

                              @antiireac

                              Ces communistes sont très vicieux ! Ils ont réussi à commettre un génocide chez les peuples autochtones des « Amériques », d’« Australie », parquer les survivants dans des « Réserves », sans compter les autres « Massacres coloniaux » et au final, imputer ces crimes à l’idéologie capitaliste !

                              Or, Césaire, ce « menteur », affirma que le nazisme existait bien avant que Hitler ne l’applique à l’Europe, aux Européens. Que le nazisme s’appliquait auparavant aux non-Blancs.

                              Ah, ces communistes ! Toujours près à se défausser sur les capitalistes !


                            • Yvance77 Yvance77 29 août 2017 14:26

                              Si je suis d’accord sur le fait que nazisme et communisme furent des fléaux (quant aux chiffres avancés j’en sais rien), au siècle dernier il y en a eu un autre : ! le libéralisme !


                              Combien de vies crevées à cause de cette idéologie dégueulasse ou cela se résume à une poignée de possédants qui concentrent lles richesses dans leur mimines. En terme Wall Street cela se nomme Trust.

                              Le libéralisme n’est jamais qu’un communisme ... mais privé !

                              A noter, que ce siècle là, l’islamisme met le paquet.

                              • antiireac 29 août 2017 14:40

                                @Yvance77
                                Faux 

                                Le libéralisme est une doctrine économique qui défend la libre entreprise
                                donc rien à voir avec les idéologies mortifères que sont le communisme ou le nazisme


                              • Yvance77 Yvance77 29 août 2017 14:48

                                @antiireac

                                Va en parler à ceux qui se sont vu spolier de leurs terres, leurs cultures ... et qui ont vu leur vie rester au stade de la misère pour le bien de quelques uns. Ton pseudo libéralisme ne conduit qu’à concentrer les richesses produites par tous et accaparer par 300 000 personnes de par le monde.

                                Très peu pour moi !

                              • bob de lyon 29 août 2017 14:56
                                @Yvance77

                                Je partage.

                              • antiireac 29 août 2017 15:03

                                @Yvance77
                                Oui mais le fascisme et le communisme ont un caractère totalitaire du’il faut combattre avec force 

                                 alors que le libéralisme est modulable selon le pays et peut être rejeter si ses positions ne plaisent pas selon tel ou tel pays.

                              • Lugsama Lugsama 29 août 2017 16:10

                                @Yvance77

                                C’est plutôt sous le communisme qu’on spoliait les terres non ? Selon le libéralisme au contraire ce n’est pas possible puisque l’individu est au dessus de l’Etat..

                              • Rmanal 29 août 2017 16:16

                                @Yvance77
                                +1 : il est clair que le plus grand meurtrier de l’histoire est le capitalisme poussé dans l’appropriation forcé des ressources et la création des classes. Combien de guerre commise au nom de cette idéologie par les copains de l’auteur, comme les USA et l’Europe.
                                Rien qu’avec le nombre de mort du SIDA et du paludisme, que l’on ne veut pas soigner dans certains pays parce qu’ils n’ont pas de quoi payer, les Mao, Staline et autre Hitler sont des rigolos. Et je ne parle pas des famines organisées car des petits cons jouent sur les cours des matières premières à la hausse.


                              • Oceane 29 août 2017 21:48

                                @antiireac

                                Tu aurais dû regarder « Capitalisme » pour comprendre comment la « libre entreprise » a rendu les élites chinoises opioman. Le « captagon » de l’époque.


                              • Oceane 29 août 2017 21:53

                                @Yvance77

                                Cette fois, je partage.


                              • Oceane 29 août 2017 22:02

                                @Lugsama

                                Thomas, va donc le dire aux Amérindiens, aux victimes de l’expansion européenne. Dans le Delta du Niger, les cours d’eau, les terres sont pollués. Les populations paient très cher le prix de ton bien-être de petit-bourgeois qui coiffe une personne sans sa présence.


                              • phan 29 août 2017 14:57
                                Antony Sutton (anglais naturalisé américain, chercheur à Stanford), a écrit une trilogie ( Wall Street et les bolcheviques, Wall Street et l’ascension de Hitler, Wall Street et Franklin Delano Roosevelt) dans laquelle il apporte les preuves, par les documents des départements d’Etat américains : Wall Street possède la même pièce dans sa poche !


                                • El Shogun El Shogun 30 août 2017 09:10

                                  @phan
                                  Je viens tout juste d’en finir 2 sur les 3 (la révolution bolchévique et l’ascension de Hitler).

                                  Ce qu’il faut retenir, c’est que la seule idéologie qui prévale est celle du profit.
                                  Tout le reste n’est fait que pour endormir les peuples.

                                  Sans le financement d’une élite financière de Wall Street (J.P. Morgan, Warburg, Rockfeller...) et d’industriels, aucune des 2 guerres mondiales n’auraient pu avoir lieu.

                                • phan 30 août 2017 09:59

                                  @El Shogun

                                  Benjamin Harrison Freedman décrit très bien l’origine des 2 guerres mondiales dans son livre LA TYRANNIE CACHEE.
                                  Benjamin Freedman met en évidence des événements peu connus, qui ont considérablement influencé l’Histoire de notre monde des dernières décennies. On y apprend beaucoup de choses, parfois consternantes : des politiciens qui bouleversèrent la vie de centaines de millions de gens par peur d’affronter des maîtres-chanteurs et de les envoyer paître. 
                                  Les guerres sont toutes d’origine économique, quels que soient les raisons religieuses ou politiques qui aient été avancées pour les justifier (Bernard Baruch).


                                • El Shogun El Shogun 30 août 2017 10:01

                                  @phan
                                  Merci pour le lien, ça va compléter ma « collection » smiley


                                • phan 29 août 2017 15:00
                                   Les nord-américains, ces fouteurs de merde ! (Yankees de mierda selon HChavez)
                                  «  »Selon les rapports de l’ONU, depuis 1950, le nombre total de morts suite aux interventions ou occupations nord-américaines dans le monde s’élève à 1,3 milliard, 1,2 milliard pour les pays non européens et 0,6 milliard pour le monde musulman, soit pour ce dernier, un chiffre cent fois plus élevé que le nombre des victimes de l’Holocauste (5 à 6 millions). Ces données ne prennent pas en compte les opérations nord-américaines de subversion dans le monde, ni les conséquences de la présence de bases militaires nord-américaines sur la planète.
                                  Selon le Pr. Jules Dufour, géographe canadien, les États-Unis ont établi leur contrôle sur 191 gouvernements membres des Nations unies par des réseaux de bases militaires (700 à 800 dans le monde), et aujourd’hui, via les dispositifs types « grandes oreilles ». L’armée nord-américaine déploie actuellement plus de 260 000 personnels militaires sur la planète et 845 441 bâtiments et autres équipements. «  »


                                  • rocla+ rocla+ 29 août 2017 15:17

                                    @phan


                                    Erreur , les vrais chiffres c’ est 128  milliards de morts et 7965843920861 blessés 
                                    à divers endroits du cors .

                                  • nono le simplet nono le simplet 29 août 2017 17:00

                                    @rocla+
                                    sans oublier les extra-terrestres ...


                                  • périscope 29 août 2017 15:13

                                    @ Spartacus

                                    Alors que ce que vous écrivez est une évidence, je suis effaré de constater que les lecteurs de votre article vous « moinssent » en majorité.

                                    Mais relativisons cela n’est dû qu’aux positions d’environ 5 « attardés » endoctrinés jusqu’à la moelle !


                                    • rocla+ rocla+ 29 août 2017 15:22

                                      @périscope


                                      Vous êtes ici sur Agoravox  ...voilà pourquoi ... smiley

                                    • nono le simplet nono le simplet 29 août 2017 17:53

                                      @périscope

                                      positions d’environ 5 « attardés » 
                                      6 avec moi , je n’ai pas noté l’article mais je mérite aussi le qualificatif d’attardé smiley


                                    • Spartacus Spartacus 29 août 2017 19:30

                                      @périscope

                                      Non, vous ne rêvez pas.... Le déni des réalités est quasi religieux. 

                                      Ils ne sont pas que 5 « attardés », il y a 10% dans l’électorat qui ne veulent pas admettre que leur idéologie est criminogène.

                                      Les commentaires, et l’anonymat sont un vrai révélateur.


                                      C’est ça les gauchistes..

                                      J’ai l’art de les faire dévoiler et montrer ce qu’ils sont et tel qu’ils sont. 


                                    • Oceane 29 août 2017 22:11

                                      @périscope

                                      Je comprends pourquoi les « Grands Remplaçants » se sont demandés le 11 septembre pourquoi ils étaient tant haïs de par le monde : l’autisme.


                                    • anna anna 29 août 2017 15:16

                                      Encore un ramassis des inepties sur le communisme.

                                      Si vous êtes ignare a ce point, vous auriez pu vous taire, au lieu d’écrire des articles sur le sujet, dont vous ignorez tout. 
                                      Les victimes du stalinisme (et non du communisme) sont environs 


                                      c’est l’article de Michel Eltchaninoff, un très anti-Poutinien historien, qui a au moins le mérite d’avoir consulté les chiffres officiels des victimes de Staline, donnés par l’ONG « Mémorial » (laquelle est financé par G.Soros, je vous signale)

                                      En plus ce sujet a été déjà traité sur Agoravox
                                      Votre torchon est a mettre aux toilettes, sa lecture soulagera une constipation...

                                      • antiireac 29 août 2017 15:34

                                        @anna
                                        Des historiens autrement mieux renseignés que votre illustre inconnu avancent un chiffre allant de 20 à 30 millions



                                      • anna anna 29 août 2017 16:01

                                        @antiireac
                                        Ce sont des fausses chiffres, ce qui ne m’étonne pas de la part des médias français. 


                                        Comme l’Allemagne fait maintenant partie de « l’axe du bien » il faut propager ces mensonges a tout prix, pour minimiser au maximum les crimes du nazisme... en disant —> regardez, il y a pire ailleurs 

                                        * Stéphane Courtois se base sur les « chiffres » donnés par Solgenitsine, qui n’est pas un historien, et qui a la fin de sa vie est revenu lui même sur ces chiffres, car après la chute de l’URRS les archives de Staline et de NKVD ont été ouverts, et on connait aujourd’hui chaque nom de victimes des purges staliniennes, qui sont affichés sur le site de « Mémorial », dont vous pouvez aller consulter...

                                      • Lugsama Lugsama 29 août 2017 16:19

                                        @anna

                                        « de faux chiffres » Oui, 20 à 30 millions c’est très largement sous-estimé pour un bilan du communisme car il oublie qu’il n’y a pas qu’en Europe qu’on a connue l’horreur de cette idéologie. Pour le monde on parle plutôt de 85 a 100millions.

                                      • anna anna 29 août 2017 16:36

                                        @Lugsama
                                        Oui oui le nombre des victimes du Stalinisme en Europe est ENORME !

                                        Que dis-je, plutôt E N O R M E !

                                        Et si on demandait directement les concernés ? Par exemple :
                                        402 victimes en Tchekoslovaqui (la Tchequie + la Slovaquie) en 30 ans !
                                        Effectivement c’est ENORME !


                                      • JP94 29 août 2017 16:43

                                        @anna


                                        Oui, Anna, mais là vous répondez à des ignorants qui s’en moquent pas mal de la connaissance et de la véracité des affirmations.
                                        Le chiffre que vous donnez n’est pas le fruit d’idéologues qui cherchent à marquer les esprits suivant l’adage de leur maître à penser « Goebbels : plus le mensonge est gros, plus les gens y croient » et de leur dieu Hitler : « un mensonge répété dix fois reste un mensonge, un mensonge répété 10 000 fois devient une vérité ». En répétant comme des perroquets ces chiffres aussi énormes que faux, ils escomptent deux choses : 
                                        1) qu’ils deviennent vérité. 
                                        2) masquer leur propre accointance avec l’idéologie nazie - c’est d’ailleurs aussi la stratégie du Reich que d’accuser de tous les crimes les Bolchéviques ... au moment où Hitler s’apprêtent à en massacrer 27 millions rien qu’en URSS.En cela aussi, ils révèlent leur propre idéologie.

                                        Les chiffres que vous donnez, qui correspondent environ à ceux que j’ai en ma possession, ne sont non plus le résultat des recherches d’un seul historien, mais les chiffres à peu près définitifs admis lors d’une série de colloques d’historiens spécialistes, d’opinions divergentes, et ce chiffre est un consensus de scientifiques, pour une base scientifique de travail, et non pas pour faire la Une de Paris match ou la tête de gondole d’une grande surface.

                                        Donc leurs élucubrations les feraient passer pour des gogos ridicules devant cette communauté d’historiens internationaux.
                                        Bien sûr, on trouvera des historiens médiatiques pour se faire les disciples de Goebbels...

                                        Par ailleurs ces chiffres sont aussi un amalgame.
                                        Je donne un exemple : lorsque la Finlande a attaqué la Russie bolchéviqye avec von Manstein (alors que Lénine avait approuvé l’indépendance de la Finlande, qui était vassale de la Russie tsariste) , elle a déporté femmes et enfants et des centaines de milliers sont morts ; ( je connais des enfants de ces déportés qui ont survécu, c’est un fait ignoré mais réel).
                                        Or ces décès sont cyniquement attribués par les adeptes de Goebbels ... aux Soviétiques. Et c’est pareil pour les autres chiffres.

                                        D’autre part, parmi ces 650 000, il faut connaître le contexte : il ne s’agit d’un massacre programmé comme ceux des fascistes, mais le fruit de plusieurs facteurs : 
                                        1) tentatives de coups d’Etat et complots internes/ externes ( appuyés par le Japon, l’Allemagne nazie) dans les années 30. Et ça ce ne sont pas des élucubrations mais des faits prouvés par les archives - évidemment occultés ici. ( mais des ouvrages aux Etats-unis et en Russie se trouvent facilement et sont le fait d’historiens de premier plan.
                                        2) face à cette menace, nécessité de se défendre, de la part du pouvoir soviétique, mais en parallèle, nécessité pour les complotistes, de brouiller les pistes et donc de donner dans la surenchère à la répression , pour se blanchir et là les chiffres sont intéressants : le jour où Staline a viré le zélé Ejov, qui était en réalité dans un des complots, le nombre de victimes de la répression « stalinienne » a diminué de ... 90% !!
                                        Ce qui fait que parmi toutes ces victimes, on compte aussi bien des coupables ( blanchis ensuite à tort pour un certain nombre) et des innocents. Mais attribuer au pouvoir soviétique la responsabilité de ces répressions massives - mais en proportion pas plus que lors d’autres épisodes historiques, est aussi abusif. 
                                        Pourquoi y a-t-il eu cette répression soudaine ? si le pouvoir de la période stalinienne avait réellement une nature criminelle, pourquoi a-t-il attendu l’avènement de Hitler au pouvoir et la proximité de la Guerre pour enclencher cette machine infernale ? cette question est évacuée par les falsificateurs historiques ! 
                                        On voit d’ailleurs qu’au sein-même du pouvoir soviétique, il y avait bien des dirigeants près à détruire le socialisme, puisque le bon Gorbatchev et après lui Eltsine ( qui n’était un nouveau-né en 1990) l’ont détruit en forçant la volonté populaire ( le référendum donnait 76% de Soviétiques pour le maintien de l’URSS et 3 mois après, elle était abolie en tant qu’Etat.

                                      • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 29 août 2017 17:25

                                        @anna


                                        Les 680.000 morts ce ne sont que les procès de Moscou et une brève période de la folie stalinienne

                                        Il y en eut des dizaines de millions avant et aprés ...

                                        Avant Staline il y eut Lénine lui-même psychopathe éffréné

                                        L’article d’agoravox que vous citez est lui-même un ramassis d’âneries

                                        Le nazisme fut d’abord une réaction à l’horreur et à l’absurdité des révolutions communistes et notamment aux très ubuesques soviets de Bavière.

                                        Certes l’article de Spartacus est médiocre, mais il ne dit pas autre chose que ce qu’ont écrit bien avant lui de grandes figures d’historiens telles que Ernst Nolte ou François Furet :
                                        Nazisme et socialisme sont deux faces d’une même horreur : le totalitarisme

                                        Les barbelés et les miradors sont les mêmes, seule change la couleur des uniformes...


                                      • Christian Labrune Christian Labrune 29 août 2017 17:28

                                        @anna
                                        Il conviendrait quand même, peut-être, d’ajouter les morts de la famine organisée par le camarade Khroutchev en Ukraine (l’holodomor). Cela fait déjà plus de quatre millions de morts, en comparaison de quoi le massacre systématique de l’élite militaire polonaise dans la forêt de Katyn est peu de chose. Et le « petit boucher de la Cabaña », qu’on voit encore fumer son cigare sur bien des tee shirts, il n’a tué personne ? Et le camarade Pol Pot ? Et Mao Zedong, et la famille régnante en Corée du Nord ? Sur chacun de ces sujets et sur bien d’autres, vous trouverez des articles fort bien documentés dans Wikipedia. Si vous aimez les chiffres, vous pourrez vous entraîner à faire des additions.


                                      • nono le simplet nono le simplet 29 août 2017 17:58

                                        @Sharpshooter - Snoopy86
                                        je m’excuse ... il vaut mieux que tu continues à dire du mal de tes auteurs favoris plutôt que de commenter ... j’avais pas réalisé smiley


                                      • Armelle Armelle 29 août 2017 17:59

                                        @anna
                                        Vous aurez du mal, malgré vos formules condescendantes, à faire avaler vos âneries, en plus avec des sources venant d’un type dont personne n’a jamais entendu parler.
                                        Peut être même l’avez-vous inventé !? sastrouve !!!
                                        Mais je comprends ça fait tellement mal de voir que ses idées politiques peuvent être confondues à ce genre de bilan !!!
                                        Tenez, laissez tomber votre Eltchani machinchose et lisez plutôt ceci. Et tout les texte que vous trouverez à ce sujet font état des mêmes chiffres !!!
                                        Vous avez des problèmes de sourcing sur internet ?
                                        http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/le-bilan-des-crimes-communistes_497981.html


                                      • Garibaldi2 30 août 2017 02:55

                                        @anna

                                        Nicolas Werth a participé à l’écriture du ’’livre noir du communisme’’, voila ce qu’en dit Lilly Marcou, historienne ...

                                        [Elle s’interroge sur la participation de Nicolas Werth à un collectif qui, selon elle, ] « pour mieux imposer la comparaison communisme-nazisme, cherche à faire admettre le chiffre de 80 à 100 millions de morts », alors qu’en septembre 1993, il a publié sur la base d’un examen des archives soviétiques, ouvertes en 1989, un article dans L’Histoire, intitulé « Goulag, les vrais chiffres ». L’auteur [Nicolas Werth] y révisait de dix fois à la baisse (2 millions de morts et non plus 20) le chiffrage total des victimes de la période stalinienne, jusqu’ici retenu par les chercheurs. « Quand un historien se contredit dans un laps de temps aussi court, cela pose un problème de crédibilité », déclare-t-elle dans Le Monde. (Lilly Marcou, « Tardives querelles d’Allemands », Le Monde, 14 novembre 1997).

                                        Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Livre_noir_du_communisme


                                      • phan 30 août 2017 09:18

                                        @Garibaldi2

                                        Quelques années après avoir publié le polémique Livre noir du communisme, l’éditeur récidive dans un souci d’équilibre quelque peu convenu avec Le livre noir du colonialisme.
                                        Survolant l’histoire de l’esclavage en Occident, Marc Ferro rappelle les origines lointaines de ce mal endémique, solidement enraciné dans les sociétés africaines où le commerce des esclaves suppléait à l’absence de propriété foncière.
                                        La colonisation et l’expropriation : mamelles sanglantes qui allaitèrent le capitalisme.



                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine7 29 août 2017 15:19

                                        Un résumé pour tous les ismes : l’autoritarisme. Cela facilité l’échange,.. Lire Laura Knight-JADCZYK et vous ne verres plus le monde comme avant. Chacun sa route, chacun son destin. Faut juste juste pas se trouver au mauvais endroit,...au mauvais moment et avoir la bonne réaction de fuite. Petite histoire. Nous roulions mon compagnon et moi sur une autoroute d’Espagne à une vitesse disons au delà des limites autorisées (c’était la nuit). Un bus déboule sur notre droite et veut nous faire une queue de poisson. Nous avions le choix. 1). nous freinions (le choix et l’instinct de peur-mort assurée), soit nous accélérions et le doublions lui : sauvés. Tous les autoritarismes jouent sur la peur,.. Sachez avoir le bon réflexe au bon moment,,...


                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine7 29 août 2017 15:21

                                          Troisième totalitarisme : chaque enfant qui naît a une dette sur sa tête. BIG BROTHER IS MONEY,...


                                          • eddofr eddofr 29 août 2017 15:21

                                            @l’auteur,


                                            Vous confondez une idéologie avec ceux qui s’en réclament.Soit vous comparez les dictateur :

                                            MAO 70 millions de morts dont 35 millions lors de la Grande Famine (1958-1961)

                                            STALINE 20 millions de morts dont 11 millions lors de la Grande Famine (1929-1932) provoquée en Ukraine.

                                            HITLER 25 millions de morts dont plus de 15 millions de Soviétiques et 6 millions de juifs.

                                            POL POT 1/4 des Cambodgiens, soit près de 2 millions de personnes, tués sur ordre de Pol Pot. Le plus haut ratio des tyrans meurtriers.

                                            Loin derrière : Franco, Pinochet, Napoléon, Mussolini, ...

                                            Soit vous comparez les idéologies :


                                            Le Communisme est une forme d’organisation sociale sans classes, sans État et sans monnaie, où les biens matériels seraient partagés.
                                            Le communisme nécessite une étape intermédiaire, violente et dictatoriale, pour renverser les classes supérieures, sauf si celles-ci abandonnaient leurs privilèges de bon gré ...
                                            Aucun état prétendu communiste n’a jamais dépassé cette étape.

                                            Le Nazisme c’est essentiellement le racisme, le scientisme, la dictature et le culte de la ruralité allemande.
                                            L’inégalité des hommes et des peuples reposent sur la race. Ainsi les fondements ne sont pas socioculturels mais strictement biologiques. 
                                            Le chef porte, avec l’autorité suprême, et sans limites, le lourd fardeau d’une responsabilité totale.

                                            Soit vous comparez les « scores » des idéologies :

                                            Le Capitalisme : plus de 100 millions de victimes au seul 20ème siècle (entre 1900 et 1997) 
                                            On estime le total entre 200 et 300 millions si l’on compte les victimes de la traite négrière et des guerres coloniales.


                                            • antiireac 29 août 2017 16:29

                                              @eddofr
                                              D’accord pour les chiffres des victimes des communisme/nazisme mais d’où tirez vous les chiffres des victimes du capitalisme qui je vous rappelle n’est pas une idéologie mais une branche d’économie

                                              Je ne connais pas d’historiens suffisamment sérieux pour avancer le nombre des victimes de cette branche d’économie.

                                            • eddofr eddofr 29 août 2017 16:56

                                              @antiireac

                                              si vous affirmer que le capitalisme n’est pas une idéologie mais juste un modèle d’organisation des échanges au sein d’une économie, alors, il en est de même du communisme.Sinon, c’est quoi pour vous une idéologie ?


                                              Une idéologie est un ensemble d’idées, de pensées philosophiques, sociales, politiques, morales, religieuses, propre à un groupe, à une classe sociale ou à une époque. C’est un système d’idées, d’opinions et de croyances qui forme une doctrine pouvant influencer les comportements individuels ou collectifs.

                                              Le capitalisme (vous pouvez l’appeler libéralisme pour semer la confusion et faire croire qu’il est synonyme de démocratie) est bien une idéologie.

                                              D’ailleurs, le communisme, en tant que modèle d’organisation économique n’est pas incompatible avec la démocratie ... ce qui amène à se poser la question concernant le capitalisme ...
                                               

                                            • Christian Labrune Christian Labrune 29 août 2017 17:39

                                              @antiireac
                                              Il veut dire probablement que les hommes étant mortels par nature, et même si on ne remonte pas au-delà du néolithique, les totalitarismes ont fait beaucoup moins de morts que la nature. Elle nous tuera tous ! Comme le capitalisme n’est pas une idéologie, qu’il n’engendre aucune sorte de fanatisme, et qu’il a besoin surtout de consommateurs qu’il vaut mieux ne pas tuer si on veut faire du profit, le capitalisme, c’est la nature même, plus coupable qu’aucun autre système.
                                              A bas la Nature ! A bas la Nature !
                                              Et vive le totalitarisme. Certes, il casse bien des oeufs, mais c’est pour la meilleure omelette.
                                              Demain sera le Grand Soir, on pourra donc enfin la déguster.


                                            • antiireac 29 août 2017 18:48

                                              @eddofr
                                              Voici les sources de Wiki



                                              A aucun moment le capitalisme est décrit comme une idéologie au nom de laquelle on tue

                                            • Spartacus Spartacus 29 août 2017 19:41

                                              @eddofr


                                              Le communisme nécessite une étape intermédiaire, violente et dictatoriale, pour renverser les classes supérieures, sauf si celles-ci abandonnaient leurs privilèges de bon gré ...

                                              La j’avoue en tenir un bien frappé !...

                                              Tuer des millions de gens pour imposer une idéologie absurde ?
                                              Vous vous rendez compte a quel point cette idéologie est criminogène et asociale ?

                                              Les bien matériels partagés..... 
                                              Hélas dans les biens matériels comme chez les humains, l’égalité n’est pas naturelle.
                                              Quelle absurdité de tuer des gens pour cette pensée aussi conne..

                                              Cette connerie de croire que l’égalitarisme serait la justice. Dramatique. L’égalité n’existera jamais car elle n’est pas naturelle. Mais les frappés qui sont prêt a tuer leurs voisin pour le prouver semblent bien réels !

                                            • rocla+ rocla+ 29 août 2017 19:54

                                              @Spartacus


                                              Ils ont peur de rien les détraqués  ...

                                            • eddofr eddofr 30 août 2017 13:19

                                              @antiireac

                                              Cherchez les antonymes de communisme et vous trouverez : anticommunisme, capitalisme, fascisme, individualisme.


                                              Le capitalisme et le communisme sont tous deux des modèles économiques.

                                              Aucun des ces modèles ne comporte explicitement, ou implicitement d’appel au meurtre.

                                              Aucun de ces modèles n’est en soit une idéologie « au départ ». Tous deux sont la base d’idéologies qui tuent (libéralisme, ultra-libéralisme, socialisme,...)

                                              Il n’empêche qu’on a tué pour mettre en place le communisme et qu’on a tué pour l’empêcher et conserver le capitalisme.
                                              Il n’empêche qu’on a tué pour mettre en place le capitalisme et qu’on a tué pour l’empêcher et conserver le système de précédent (castes et corporations).

                                              Il n’empêche également que le capitalisme, la recherche du profit, tue silencieusement tous les jours depuis le 17ème siècle (esclaves, clients trompés, voisins pollués, pays possédant des ressources convoitées, ...).

                                              Lisez vos journaux, la recherche du profit tue tous les jours.

                                              Parce que par nature, la recherche du profit est un objectif individuel, alors que tenir compte de la santé, de la sécurité, du bien être des autres, de leur survie est un objectif collectif.
                                              Le « Capitalisme » sous sa forme extrême, l’ultra-libéralisme, vise à supprimer tout ce qui relève du collectif et donc tout ce qui limite la recherche du profit.

                                              Parlons Seveso, amiante, prothèses mammaires, marées noires, nappes phréatiques pollués, accidents provoqués par des chauffeurs épuisés, médicaments frelatés, viandes aux antibiotiques, viande de boeuf contenant du cheval, ...

                                              Tout cela, sans exception résulte de la recherche du profit, qui est l’un des éléments fondamentaux du système capitaliste.

                                              Donc le capitalisme tue.

                                            • rocla+ rocla+ 30 août 2017 13:32

                                              @eddofr


                                              T’ as raison  bouldou-bouldou , 

                                              pas plus tard  qu’ il y a pas longtemps  il y avait  un capitaliste  devant moi , 
                                              il a sorti son flingue , m’ a visé ...  et Pan .. direct j’ étais mort pour la vie entière . 

                                              Une saloperie le capitalisme . 

                                            • rocla+ rocla+ 30 août 2017 13:33

                                              Les plus pires c’ est les capitalistes qui recherchent le profit  , alors là , ....

                                              eux c’ est les plus pires .

                                            • rocla+ rocla+ 29 août 2017 15:26

                                              En fait c’ est largement sous-estimé , l’ !gnoble capitalisme  qui vous permet d’ écrire 

                                              sur votre ordinateur des phrases transmises par internet  , est responsable de la mort de 754
                                              milliards de morts de par le monde . 

                                              L’ ennemi  c’ est lui , le capitalisme , à bas lui ... smiley

                                              • rocla+ rocla+ 29 août 2017 15:28

                                                à la minute , le nombre de morts .... smiley


                                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine7 29 août 2017 15:33

                                                  J’ai lu le livre de gérard mendel qui compare Nazisme et communisme : La révolte contre le père. A gauche, la mèrè toute puissante (la nature toute bonne de Rousseau) et à droite la folie paranoïaque liée au père, celui lui encore plus pernicieuse car paranoIäque. Il a oublié de dire que tout paranoïaque a toujours une une mère toute puissante, sous à la parano du père. C’est le cas d’Hitler. Sa mère était le type même de la femme soumise (pas la Fraulein SS chère au porno sado-maso) au père tyrannique. En Défendant la terre patrie, l’Allemagne, Hitler (dont certains disent que son origine est peut-être juive), Hitler défendait sa mère contre les juifs (en l’occurence, le père). quant au petit Père des peuples (genre Mélenchon), c’est un autre cas de figure, mais tout aussi dangereux et autoritaite. En fait, tout système qui empêche les individus de réfléchir par eux-même peuvent être considérés comme autoritaires. Même les démocrates avec le « politiquemen correct ». Comme si une pensée, quelle qu’elle soit était politiquement correct. Obliger les gens à ne pas dire que la plupart des homos présentent un risque élévé de pédophilie (comme les hétéros, mais dans une moindre mesure), c’est AUSSI du totalitaritarisme. Dire qu’une GPA n’a pas de conséquence sur le psychisme de l’enfant, c’est AUSSI du totalitarisme,...



                                                  • Christian Labrune Christian Labrune 29 août 2017 17:17

                                                    quant au petit Père des peuples (genre Mélenchon), c’est un autre cas de figure, mais tout aussi dangereux et autoritaite.

                                                    @Mélusine7
                                                    Ca, on ne le répétera jamais assez, surtout sur ce site où la crétinisation des esprit est en marche et où cet abominable « petit père des peuples » paraît avoir plus que jamais le vent en poupe.


                                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine7 29 août 2017 15:34

                                                    Le plus grand génocide de l’histoire : les amérindiens tués en majorité par les catholiques ou chrétiens,...


                                                    • phan 29 août 2017 22:44

                                                      @Mélusine7

                                                        Les Indiens d’Amérique (nord, sud et centre) ont subi un véritable génocide. Ils ont été tués, violés, brûlés, torturés, exploités, massacrés par « les plus grandes civilisations » occidentales : espagnols, portugais, hollandais, anglais, français, américains pour permettre le lancement du monde capitaliste qui est né dans un grand bain de sang... Les Occidentaux n’ont pas seulement détruit hommes, femmes et enfants mais des centaines de civilisations différentes, une destruction de richesses humaines inestimables !
                                                        « Indien » : le mot a été créé par nous (les Blancs), pas par lui. Il n’est un indien que depuis 500 ans. Pendant 25 000 ans, il a été un Ottawa, un Dakota, un Shoshone, un Cherokee – ou un autre des centaines de peuples qui ont occupé ce continent. (Edgard S. Khan et David W. Hearne ed. Our Brother’s Keeper Indians in White America New York New American Library 1975 P. vii)
                                                        Selon Harper’s Magazine (avril 2017), il y a au moins vingt-huit universités américaines qui ont des programmes d’études sur l’esclavage aux États-Unis. Mais, en revanche et cela me paraît très instructif, aucun établissement d’enseignement supérieur aux États-Unis ne s’intéresse, sous quelque forme que ce soit, au fait que les peuples autochtones – hommes, femmes et enfants de tous âges – aient été éliminés (avec un objectif génocidaire) pour leur voler les terres sur lesquelles les institutions prestigieuses qui existent maintenant ont été construites.



                                                    • oncle archibald 29 août 2017 15:43

                                                      Et plus que jamais vive Winston Churchill qui a très justement dit : « la démocratie est le pire des systèmes politiques à l’exception de tous les autres ».


                                                      • oncle archibald 29 août 2017 16:41

                                                        @oncle archibald c’est grâce à la démocratie que tu peux chier sur la démocratie sans te retrouver à casser des cailloux au fond des steppes pauv’moinsseur ! Réfléchis deux secondes avant de cracher dans ta soupe !


                                                      • CRICRI59 CRICRI59 29 août 2017 19:14

                                                        @oncle archibald
                                                        Bonjour
                                                        oui la démocratie mais quand elle est appliquée en prenant en compte toutes les aspirations de ses électeurs avec un mode de scrutins qui tiens compte des bulletins nuls ou blanc et des abstentions autrement on se retrouve dans un système bananier


                                                      • oncle archibald 29 août 2017 23:17

                                                        @CRICRI59 : un système imparfait certes mais qui reste préférable à n’importe quel autre et c’est bien ce que disait Winston Churchill. Différence fondamentale la démocratie peut se reformer elle même, les autres systèmes peuvent être renverses mais pas réformes. Ils ne peuvent continuer à exister que par la même violence qui a présidé à leur naissance.


                                                      • kalachnikov kalachnikov 29 août 2017 15:51

                                                        Karl Marx antisémite ? Marx était juif et ses opinions concernant les Juifs et les nègres étaient communes à l’époque. Il faut contextualiser quand même. Mais bon, cette façon de plaider - ou plutôt fourguer la marchandise, sournoise, en dit long sur l’auteur et l’idéologie qu’il défend et assume. Spartacus, le petit pinochiste appliqué, ose quand même un ’La vérité sur Marx est totalement effacée dans l’instruction des Européens et des autres peuples.’ en taisant le fait que Marx était juif.

                                                        Hitler a des spécificités que les autres n’ont pas ; son objet est d’anéantir une race, il projetait de faire un Musée d’une race éteinte à Prague. Son rapport au Juif est d’ôter à ce dernier son humanité, c’est un animal, nuisible, une vermine. Et il a employé le moyens techniques disponibles en son temps, pour industrialiser la mort, en vue d’éradiquer cette race.

                                                        Voilà les spécificités d’Hitler.


                                                        • JP94 29 août 2017 17:51

                                                          @kalachnikov

                                                          Oui , et puis la campagne de Hitler était financée par qui ? le grand patronat allemand avait mis à sa disposition, un avion personnel pour sillonner l’Allemagne... et il l’avait financé jusqu’alors.
                                                          Hitler est l’homme providentiel du Capital allemand.

                                                          Sur Marx, le mieux est tout de même de le ire,seulement ça demande des efforts au-delà ce que supportent nos pinochetistes qui outre la haine qui suinte dans chaque mot qu’ils écrivent pour se défouler - à croire qu’ils craignent l’avènement du communisme pour demain - se satisfont de citations tronqués et n’ont jamais ouvert un bouquin - à part leur manuel de collège.

                                                        • bubu123 29 août 2017 21:34

                                                          @JP94

                                                          nan mais vous pensez vraiment qu’un mec comme Spartacus à lu Marx ? restons serieux smiley

                                                        • jeanpiètre jeanpiètre 30 août 2017 08:48

                                                          @JP94
                                                          Financés par le patronat allemand, oui en partie, et par le patronat américain, d ailleurs l Allemagne n a eu aucune sanction de réparation à la fin du conflit, et pour cause Ford, ibm ,itt et les pétroliers texans auraient du régler la destruction de d une partie de l Europe, et l Allemagne n a jamais rendu le trésor grec par exemple


                                                        • rocla+ rocla+ 29 août 2017 16:35

                                                          Faut aussi compter les morts par noyade , ils sont plus nombreux que les 

                                                          morts par tombés de l’ échelle .

                                                          • antiireac 29 août 2017 16:43

                                                            @rocla+
                                                            Faudrait aussi parler des morts par alcoolisme infiniment supérieur en ex urss puis enRussie plutôt

                                                            qu’ailleurs au point que çà influe sur l’espérance de vie en russie est de 55 ans contre 80 ans en France


                                                          • nono le simplet nono le simplet 29 août 2017 17:15

                                                            @rocla+
                                                            sans parler de ceux qui se sont noyés en tombant de l’échelle et comptent double ...


                                                          • rocla+ rocla+ 29 août 2017 18:24

                                                            @nono le simplet


                                                            oui surtout ceux qui sont tombés des deux côtés de l’ échelle  ... smiley

                                                          • francois 29 août 2017 16:57

                                                            Communisme :à ce jour aucun état n’a mis en place et appliqué le marxisme. L’Urss n’a fait que mettre en place un régime bureaucratique productiviste sans réelle rapport avec le marxisme. L’echec de la commune de 1848 incita Lénine a imposer la dictature de l’état et Staline acheva d’imposer la terreur.

                                                            Plus grave dans le délire du parvenu Spartacus est l’oubli de la Shoa.

                                                            Du grand guignole.


                                                            • eddofr eddofr 29 août 2017 16:59

                                                              Le plus grand antisémite était Moïse ... Il a essayé de tous les noyer ... Il n’a juste pas réussi ...


                                                              Bon d’accord, de très mauvais goût :->

                                                              • nono le simplet nono le simplet 29 août 2017 17:06

                                                                @eddofr
                                                                Moïse était le berceau de la civilisation pourtant ... je sors aussi ...


                                                              • nono le simplet nono le simplet 29 août 2017 17:05

                                                                quand je pense que c’est par haine du communisme que des milliers de français se sont engagés dans la milice ou dans la légion Charlemagne entre autres ...


                                                                • Christian Labrune Christian Labrune 29 août 2017 17:12

                                                                  Pour la plupart des gauchistes et l’enseignement général, le Troisième Reich d’Hitler reste l’expression ultime de la haine raciste et meurtrière.

                                                                  à l’auteur,
                                                                  Je ne sais pas de quels « gauchistes » vous parlez, mais il se sera quand même trouvé un certain nombre d’islamo-gauchistes, ces dernières années, et particulièrement durant dans l’été 2014, pour défiler sous les drapeaux du Hamas qui est, comme le Hezbollah des mollahs iraniens, une organisation néo-nazie revendiquant très ouvertement le programme de Wannsee.

                                                                  A cette réserve près, je ne vois pas d’objection à votre thèse : communisme et nazisme sont bien les deux faces d’une même médaille totalitaire. Les médailles peuvent difficilement avoir trois face, Vous auriez pu néanmoins ajouter l’islam génocidaire, mais cela ne fera quand même que deux faces : il est le dernier avatar d’un nazisme que, depuis Adenauer, on avait pu croire définitivement vaincu en Europe.


                                                                  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 29 août 2017 17:30

                                                                    @Christian Labrune

                                                                    Un site qui vous intéressera et notamment cette rubrique :


                                                                  • Christian Labrune Christian Labrune 29 août 2017 17:54

                                                                    @Sharpshooter - Snoopy86
                                                                    Merci pour cette page d’information que je viens d’archiver. Beaucoup de gens pensent que les nazis, après la guerre, sont allés se cacher en Amérique du Sud, mais on ignore souvent que plusieurs à s’employer du côté du Moyen-Orient, et particulièrement d’une Egypte où le soutien de l’Allemagne nazie aux Frères musulmans d’Hassan al-Banna avait été très fort et très déterminant. Des gens comme Nasser étaient évidemment plus proches du troisième Reich et de ses méthodes que du monde libre et de l’Angleterre. Sadate acceptant de faire la paix avec Israël puis assassiné par les islamistes auxquels il avait bêtement laissé la bride sur le cou y a gagné une espèce d’auréole pacifiste, mais il avait été un grand admirateur de Rommel et il avait multiplié, sans succès, les tentatives pour le rencontrer à la fin de la guerre, avant la défaite finale des puissances de l’axe.


                                                                  • Christian Labrune Christian Labrune 29 août 2017 17:57

                                                                    ERRATUM
                                                                    « que plusieurs à s’employer du côté du Moyen-Orient, »

                                                                    Je voulais dire : « que plusieurs ONT TROUVE à s’employer ».
                                                                    Excuses


                                                                  • Garibaldi2 30 août 2017 03:08

                                                                    @Sharpshooter - Snoopy86

                                                                    Et dans votre lien, rien sur tous ceux qui sont resté peinards en Allemagne, ni sur ceux du réseau Stay Behind, ni ceux au service de l’opération Condor en Amérique du sud, ni ceux de l’opération Paper Clip, ni sur Von Braun à la tête de la Nasa ???


                                                                  • kalachnikov kalachnikov 30 août 2017 17:39

                                                                    @ Christian Labrune

                                                                    Tiens, un grand ami d’Israël, ex-professeur, qui nie la singularité de ce que les Juifs appellent Shoah et la relativise.


                                                                  • phan 29 août 2017 17:30
                                                                    Les sionistes ont la réputation bien méritée d’avoir été les pires antisémites de l’histoire. N’étant pas eux-mêmes des sémites, ils n’ont jamais réellement adhéré au judaïsme religieux. Lors de la création de l’état d’Israël en 1947, une force de répression plana autour des Juifs sépharades. On essaya de les endoctriner dès leur arrivée en Palestine. Il fallait qu’ils comprennent que leur foi en Dieu était dénuée de logique et de fondement, que la religion n’était que le fruit de régimes réactionnaires.


                                                                    • Esprit Critique 29 août 2017 18:11

                                                                      La différence entre Staline et Hitler ?

                                                                      L’un a Gagné, l’autre a Perdu la guerre.

                                                                      Les écrits de Churchill montrent que des la fin 1943, Roosevelt et Churchill étaient certains qu’ils allaient gagner . et des cette période l’ inquiétude croissante surtout chez Churchill était de protéger l’Europe occidentale affaiblie du communisme stalinien.


                                                                      • Armelle Armelle 29 août 2017 18:30

                                                                        Et quand bien même si ces deux « saloperies » ne n’étaient pas deux faces d’une même pièce, je les méprisent toutes les deux !!! ...ce qui revient au même !!!
                                                                        Mais je méprise encore plus le communisme qui est bien plus sournois, avec le nazisme au moins les pauvres gens savaient à quoi s’en tenir !!! Le message était clair


                                                                        • rocla+ rocla+ 29 août 2017 18:31

                                                                          oui mais les grands salauds dans tout ça  c ’est les capitalisses  des vrais 

                                                                           dégueulasses qui montent des multinationales  dont les employés sont des esclaves . 

                                                                          Le monde est quand-même mal foutu ... 

                                                                          Y en a , ils ont même pas d’ argent  alors que d’ autres en ont . 

                                                                          C’ est dégueulasse . 

                                                                          Il y en a  qui se démerdent quand-même  ? ç’ est sûrement des pourris ...alors 
                                                                          que nous , on est au-dessus de tout soupçon ... quoi ? on vit aux crochets de l’ ETAT ? 
                                                                          va te faire autre connard ...

                                                                          Voilà la situation...

                                                                          • foufouille foufouille 29 août 2017 18:44

                                                                            @rocla+
                                                                            «  quoi ? on vit aux crochets de l’ ETAT ? »
                                                                            donc comme toi .............


                                                                          • antiireac 29 août 2017 19:48

                                                                            Il faut là signaler que si le nazisme était unanimement condamné et a connu un procès historique à Nuremberg où la plupart des bourreaux furent exécutés

                                                                            les bourreaux communistes en revanche ne connurent pas la même fin 
                                                                            des milliers d’entre eux sont morts tranquillement dans leurs lits

                                                                            • Buzzcocks 29 août 2017 20:06

                                                                              @antiireac
                                                                              Oui enfin, faut quand même bien voir que la guerre a été gagnée presque exclusivement par les russes. C’est assez rare de voir un vainqueur organisé un procès contre lui même, non ?


                                                                            • antiireac 29 août 2017 20:32

                                                                              @Buzzcocks
                                                                              Faux

                                                                               la guerre a été gagné par les américains
                                                                               qui ont gagné en Afrique du Nord 
                                                                              sur l’Océan Atlantique contre les sous marin allemands 
                                                                              en Europe du nord et Sud
                                                                              contre les japonais en Asie
                                                                              et en même temps elle aida les russes en envoyant le matériel énorme sans lequel les russes n’aurait jamais pu avancer
                                                                              Et malgré plusieurs fronts les américains n’ont eu que 300 000 de tués contre 17 000 000 côté russe qui eux n’avait qu’un seul front pratiquement

                                                                            • bubu123 29 août 2017 21:44

                                                                              @antiireac

                                                                              MDR comment peut-on sérieusement en 2017 raconter des idioties pareil ?

                                                                              la guerre à été gagné par les Américains ? ils débarquent en 1944 en Europe

                                                                              c’est le front Russe et lui seul qui a arrêté Hitler

                                                                              je rappel quand même que c’est minimum 20 millions de Russes mort pendant la guerre, et une bonne partie du pays dévasté

                                                                            • antiireac 29 août 2017 22:07

                                                                              @bubu123
                                                                              On peux comprendre l’ignorance mais difficilement l’arrogance . 

                                                                               Vous balayez d’un revers de main la certitude étayé sans en apporter des preuves

                                                                            • bubu123 29 août 2017 22:39

                                                                              @antiireac

                                                                              Prouvez quoi ? que Hitler s’est enlisé en Russie ? Le front de l’Est avec la bataille de Stalingrad à été le tournant de la guerre.

                                                                              Ya que des fous dans votre genre pour venir raconter que la guerre a été gagné par les Américains. Suffit de regarder les pertes humaines pour voir qui était sur le terrain et qui à payé le prix fort : Etats unis 400 000 morts militaires, Russie 10 millions de morts militaires et autant voir plus de civiles.

                                                                               Quand les américains débarquent en 1944 en Normandie les russes sont déjà à la frontière orientale de l’Allemagne !

                                                                            • sarcastelle 29 août 2017 23:03

                                                                              @bubu123

                                                                              .
                                                                              Les soviétique sont eu 13 millions de militaires tués et les Américains 400 000 ; donc ce sont les Soviétiques qui ont gagné la guerre. 
                                                                              .
                                                                              Sacré raisonnement. 

                                                                            • phan 29 août 2017 23:44

                                                                              @bubu123

                                                                              [L’enseignement de l’ignorance] Quelle est la nation qui a le plus contribué à la défaite de l’Allemagne en 1945 ?



                                                                            • Christian Labrune Christian Labrune 30 août 2017 01:04

                                                                              @bubu123
                                                                              Ce sont les Russes, aussi, après l’attaque, en décembre 41, de leur flotte basée à Pearl Habor, qui combattent dans le Pacifique la marine et l’aviation nippones. Ce sont aussi les Russes qui, à partir de ce moment-là, modifient radicalement leur potentiel de production industrielle pour transformer une armée relativement insignifiante en formidable puissance de défense et d’attaque. Et tout en développant massivement un armement assez conventionnel dont ils font profiter l’Angleterre, ils mettent en place le « plan Manhattan ». C’est-à dire qu’avec une puissance de calcul quasi inexistante (il n’y avait pas d’ordinateurs à l’époque, et le transistor même n’avait pas été inventé) ils parviennent à réaliser en trois ans ce que les iraniens ne sont toujours pas arrivés à faire après plus de trente-cinq ans d’efforts : une bombe atomique. Cela se passait du côté de Los Alamos ; je crois bien que c’est à une centaine de kilomètres de Moscou, mais ne me demandez pas d’être plus précis : je suis nul en géographie. Pendant que les Russes organisaient ainsi la victoire sur le totalitarisme nazi, que faisaient les Américains ? Eh bien, je me le demande encore. Probablement pas grand chose : il se tournaient les pouces en attendant que ça se termine, et chacun sait qu’ils n’ont pas rencontré la moindre résistance sur les plages de cette Normandie que les Allemands vaincus avaient depuis longtemps désertées, où ils se sont néanmoins pavanés en prenant des poses de libérateurs. Salauds d’Américains !
                                                                              Tous ceux qui ont lu les historiens sérieux savent cela, et votre contradicteur Antireac est évidemment de mauvaise foi.


                                                                            • Garibaldi2 30 août 2017 03:17

                                                                              @phan

                                                                              Lecture indispensable.


                                                                            • bubu123 30 août 2017 08:20

                                                                              @sarcastelle

                                                                              qu’ils sont fort ces américains, seulement 400 000 morts pour gagner une guerre !

                                                                               ce sont juste des faits et de la logique, vous pensez que les russes n’ont rien fait pour avoir 25 millions de morts au total ? faut être complètement allumé quand même et falsifier l’histoire pour nier que la guerre à changer après les batailles sur le front de l’est et Stalingrad

                                                                            • bubu123 30 août 2017 08:29

                                                                              @Christian Labrune

                                                                              continuer si voulez à vous raconter des histoires
                                                                              je vous invite à prendre quelques minutes pour chercher combien de divisions allemandes étaient présente sur le front occidental en juin 1944 et ensuite de regarder combien il y en avait dans le même temps sur le front de l’Est, et la on pourra rire un peu

                                                                            • sarcastelle 30 août 2017 18:47

                                                                              @bubu123

                                                                              .
                                                                              Vous négligez un premier fait : les Américains font des guerres de riches. Ils commencent par loger une balle par centimètre carré de terrain à gagner, et seulement ensuite ils envoient les boys. Du moins quand ils peuvent ; il y a des exceptions. 
                                                                              .
                                                                              Les Américains font aussi des guerres de pays démocratique. Les boys sont des électeurs ; leurs familles sont composées d’électeurs (j’entends : d’électeurs pouvant renverser le gouvernement) ; ils affectent des valeurs de respect des droits de l’homme au moins quand c’est l’homme de chez eux, ce qui limite leur mépris de la chair à canon.
                                                                              .
                                                                              De tout ceci résulte une mortalité au combat très faible au regard des résultats.
                                                                              .
                                                                              Il y a des pays où c’est autrement.
                                                                              Il y a des pays où n’existe aucun risque de voir renverser l’état par les « électeurs ». Il y a des pays où des barrages de mitrailleuses à l’arrière se chargent du soldat qui reflue devant l’impraticabilité de l’attaque. Il y a des pays où faute d’un matériel surabondant, on le remplace par la masse brute de viande humaine. 
                                                                              .
                                                                              Voilà pourquoi on ne peut en aucun cas établir un lien significatif entre les pertes humaines et les résultats de la guerre. 
                                                                              .
                                                                              Mais comment faire des guerres de riches ? Eh bien, en étant riche. Cela suppose un ordre économique et politique qui le permette au lieu d’inhiber la création de richesse. 

                                                                            • phan 30 août 2017 20:49

                                                                              @sarcastelle

                                                                              Mais comment faire des guerres de riches ? Eh bien, en étant riche.
                                                                              « Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors le visage pâle s’apercevra que l’argent ne se mange pas ... » - Sitting Bull (1831-1890), freedom fighter 


                                                                            • nono le simplet nono le simplet 31 août 2017 06:35

                                                                              @sarcastelle
                                                                              Il y a des pays où des barrages de mitrailleuses à l’arrière se chargent du soldat qui reflue devant l’impraticabilité de l’attaque. Il y a des pays où faute d’un matériel surabondant, on le remplace par la masse brute de viande humaine. 


                                                                              étonnant que tu fasses de quelques exemples bien que réels une généralité 

                                                                              le courage des soldats russes à Moscou Stalingrad ou Kousk par exemple n’a rien à envier à celui des américains à Mortain ou à Bastogne par exemple .n’en déplaise à quiconque,

                                                                               l’essentiel de l’armée allemande a été anéanti dans les plaines russes et la supériorité écrasante russe en troupes n’intervient qu’en fin 43, voire mi 44 ...
                                                                              le mythe des « hordes russes » a été inventé par la propagande allemande après la défaite de Koursk en août 43 pour justifier leur défaite dans la dernière offensive de la guerre ... fin 43, la guerre était perdue et l’OKW le savait 


                                                                            • sarcastelle 31 août 2017 09:04

                                                                              @nono le simplet

                                                                              .
                                                                              Je répondais à bubu pour qui le résultat militaire semble être une fonction linéaire du nombre de morts qu’on a. 

                                                                            • bubu123 31 août 2017 11:06

                                                                              @sarcastelle

                                                                              sauf que dans ce cas précis on viens de vous montrer que vous êtes à coté de la plaque

                                                                              mais raconter vous que les américains sont vos sauveurs si ça peut vous rassurer !

                                                                            • phan 31 août 2017 11:35

                                                                              @sarcastelle
                                                                              les Américains font des guerres de riches, et pour les riches.

                                                                              Exactement comme au Vietnam, les guerres d’Irak et d’Afghanistan sont des guerres de riches pour maintenir la mainmise du capital américain sur une autre région du monde et ce sont des fils et filles de la classe ouvrière qui se battent.
                                                                              ...
                                                                              Le général S.L.A. Marshall donna à la fin des années soixante une description de l’armée, telle qu’il l’avait observée au Vietnam : « Dans une compagnie de fusiliers type, la force était composée à 50 % de Noirs, de Mexicains du sud-ouest, de Portoricains, de Guamaniens (n.d.t. : habitants de l’ile de Guam, possession coloniale américaine au milieu de l’Océan pacifique), de Nisei (n.d.t. : citoyens américains d’origine japonaise), etc. Mais un vrai échantillon représentatif de la jeunesse américaine ? Presque jamais ».
                                                                              Au début de la guerre du Vietnam, les soldats noirs constituaient jusqu’à 31 % des unités combattantes. En 1965, ils représentaient 24 % de l’ensemble des morts au combat, un taux deux fois et demi plus important que la proportion de Noirs dans l’ensemble de la population des États-Unis.
                                                                              ...
                                                                              Bush « W » : planqué dans la garde nationale et un éperon osseux au talon,anomalie qui a permis au jeune Donald Trump d’échapper à l’enrôlement militaire.
                                                                              La famille Bush a joué un rôle central dans le financement et l’armement d’Adolf Hitler avant son accession au pouvoir en Allemagne. Elle a aidé les fabricants de canons à construire la machine de guerre nazie.


                                                                            • phan 31 août 2017 11:50

                                                                              @bubu123

                                                                              mais raconter vous que les américains sont vos sauveurs si ça peut vous rassurer !
                                                                              Voici la liste des 2112 Français morts aux États-Unis de 1777 à 1783 en combattant pour l’indépendance américaine (qui opposa les colons d’Amérique du Nord, les insurgents, au Royaume de Grande Bretagne) - Warrington Dawson, pour soulager un peu le complexe du « larbin libéré le 6 juin 1944 ».
                                                                              La victoire d’Yorktown fut comme le signal d’un changement de fortune : les colonies hollandaises furent restituées, les colonies de la Floride et les Baléares furent restituées à l’Espagne et naissance du Canada britannique et surtout d’un futur état voyou !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès