• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Noël : n’oublions pas le message originel...

Noël : n’oublions pas le message originel...

Qu'est-ce que la fête de Noël ? Quel est le message originel ? C'est bien sûr, celui de la crèche où un enfant est né dans la pauvreté, il y a deux mille ans, un enfant qui symbolise toute la richesse de l'amour.

Ce message a été oublié, perverti, car Noël est devenu dans nos sociétés une fête de la consommation, une célébration du capitalisme triomphant : que de richesses étalées dans les "temples de la consommation" que sont les grandes surfaces !

Quel luxe ! Quelle opulence !

Oublié l'esprit de Noël ! Oublié le message originel !

 

Pourtant, ce message véhicule de belles valeurs, des idées de partage, de simplicité, d'harmonie : dans la crèche, on voit des gens simples venir rendre hommage à un enfant, symbole d'espoir, de paix.

Les bergers apportent des cadeaux à l'enfant : c'est une célébration du don et de l'échange.

Les personnages représentés sont des gens humbles et modestes : meunier, rémouleur, porteuse d'eau, etc.

C'est cet esprit de Noël qu'il faut avoir en tête.

 

Même si je ne suis pas croyante, comment ne pas adhérer à ces valeurs ? Je ne peux les renier : elles constituent des repères de notre civilisation. Faudrait-il renier ces valeurs ? Faudrait-il les oublier ?

Notre culture est empreinte de ces valeurs.

La musique sacrée a produit des chefs d'oeuvre : Bach, Mozart, Schubert, Gounod et tant d'autres ont écrit des morceaux magnifiques.

L'art sacré, c'est une évidence, a créé des merveilles : peintures, fresques, icônes, vitraux etc.

N'oublions pas le génie de Pascal, de Péguy, de Saint Augustin...

Cette culture est la nôtre : elle est belle, remplie de messages de paix et d'amour. C'est notre héritage, c'est le mien.

 

En ces temps où tout s'accélère, nous avons besoin de ces repères : le nihilisme ne vaut rien pour faire un mauvais jeu de mots.

La culture nous relie au passé, à tous ceux qui nous ont précédés et qui ont oeuvré pour faire vivre cette culture et nous la transmettre.

Nous leur devons respect et reconnaissance : car même si la religion a été dévoyée et pervertie, elle a aussi produit des oeuvres somptueuses.

Ces oeuvres sont un patrimoine à préserver précieusement, un héritage essentiel...

Il en est de même pour le message de la crèche : un enfant fragile, nu qui symbolise un Dieu, mais aussi notre humanité, et qui évoque l'amour...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/12/noel-n-oublions-pas-le-message-originel.html

 

Documents joints à cet article

Noël : n'oublions pas le message originel...

Moyenne des avis sur cet article :  1.73/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • Diogène diogène 29 décembre 2017 14:17

    « Dis, papa, quel travail il faisait Joseph ? »

    « Il était charpentier. »
    « Et Marie, elle travaillait ? »
    « Non, elle s’occupait du petit Jesus. » 
    « Alors, pourquoi elle l’a mis à la crêche ? »

    • rosemar rosemar 29 décembre 2017 14:20

      @diogène

      Une caricature facile... mais on oublie les messages humanistes de la crèche...

    • Diogène diogène 29 décembre 2017 14:27

      @rosemar

      uhlalala
      pas contente la dame !

      même les blagues carambar la font pas rigoler

      la définition du Larousse pour « pisse-froid » est : Homme dont l’humeur glaciale ou chagrine empêche les autres de s’amuser.

      Je ne sais pas s’il existe un féminin pour cette expression...



    • rosemar rosemar 29 décembre 2017 14:30

      @diogène

      Il faut que la blague soit bonne, mais celle-là est connue et un peu ringarde !

    • Diogène diogène 29 décembre 2017 14:35

      @rosemar

      moi qui voulais vous inviter au réveillon !
      je ne vais pas donner suite
      j’ai pas envie de plomber la soirée !

    • Diogène diogène 29 décembre 2017 14:46

      @Syracuse

      vous croyez que la modération d’Agoravox peut licencier les auteurs de commentaires ?

    • philippe baron-abrioux 29 décembre 2017 14:57

      @diogène

      Bonjour ,

       il y a aussi des « ch....du poivre moulu » , ils sont cousins les uns des autres .

       certains cumulent même .

      bonne fin de journée !

       P.B.A


    • laertes laertes 29 décembre 2017 16:45

      @rosemar Peut-être que la deuxième crêche vient de la crêche originelle. Peu importe , c’est marrant.
      Bien sûr vous avez raison en ce qui concerne cette fête commerciale. Elle n’est plus qu’une pompe à fric mais rassurez-vous car :
      1) Jésus n’est pas né un 25 décembre ...Que cette date n’a été retenue pour faire coïncider la fête païenne des saturnales et du solstice avec un évènement chrétien
      2) Le christ n’a jamais demandé qu’on fête sa naissance.... Seulement sa mort (cf : évangiles)


    • rosemar rosemar 29 décembre 2017 17:15

      @laertes

      Peu importe la date... c’est le symbole qui compte...
      Vous connaissez les histoires mythologiques ? elles sont pleines d’enseignements...

    • Diogène diogène 29 décembre 2017 17:32

      @laertes

      Et pis koi encore ?

      Vous allez peut-être dire aussi que Charlemagne parlait allemand et qu’à Poitiers, c’était pas les Sarrasins mais les Occitans de Toulouse à qui Charles Martel a mis la raclée ?
      Et nos valeurs,hein ? 
      Vous en faites quoi de nos valeurs ?

      Relisez Michelet, mon vieux,et Lavisse, ça vous remettra un peu les idées en place.

      Et relisez surtout Jules Ferry : "Former dès l’enfance l’homme et le citoyen, préparer des ouvriers pour l’atelier, c’est notre tâche. »

    • rosemar rosemar 29 décembre 2017 17:43

      @diogène


      Le message, vous refusez de le voir : la vie qui est sacrée, l’enfant porteur d’espoir, ce sont nos valeurs.

    • Ouallonsnous ? 29 décembre 2017 18:37

      @rosemar

      Que de lieux communs !


    • rosemar rosemar 29 décembre 2017 18:45

      @ouallonsnous ?


      Vous ne pensez pas qu’il est important d’avoir des valeurs ??


    • Ouallonsnous ? 29 décembre 2017 19:02

      @rosemar

      Celles qui sont nécessaires à l’espèce humaine ne sont pas celles que vous exposez, car il s’agit de croyances !


    • rosemar rosemar 29 décembre 2017 19:10

      @Ouallonsnous ?


      C’est à dire ? Quelles sont ces valeurs nécessaires à l’espèce humaine, d’après vous ?

    • Ouallonsnous ? 29 décembre 2017 19:25

      @rosemar

      Il faut lire ce qui est écrit, les croyances ne sont pas des valeurs !
      Les valeurs aident à construire la civilisation, les croyances les détruisent, regardez dans l’histoire !!!!


    • rosemar rosemar 29 décembre 2017 20:27

      @Ouallonsnous ?

      Ce sont les symboles qui importent, non les croyances !
      Et les valeurs symboliques que véhicule la crèche sont belles : vous ne pensez pas ?

    • sarcastelle 29 décembre 2017 23:17

      @rosemar

      .
      une caricature facile... mais on oublie les messages humanistes de la crèche...
      .
      C’est l’abbé au patronage qui nous l’a racontée...

    • babelouest babelouest 30 décembre 2017 07:50

      @rosemar le Noël originel, c’est le symbole païen, donc respectable, du renouveau du soleil : une fête qu’observaient tous les peuples alors, les Celtes, les Romains... avec des noms différents, des symbolismes différents. Les oligarques de la religion chrétienne se sont contentés de surapposer leur propre symbolisme là-dessus, pour que ce soit plus facile à assimiler par les gens. De même qu’ils ont imposé le culte marial sur les nombreuses statues de Vierges Noires dont la vénération était très ancienne, puisque liée à la fécondité.

      Revenons aux symboles initiaux, ce sont eux qui comptent. Ce sont aussi ceux que depuis quelques années des pervers aux intentions de tyrannie mondiale veulent éradiquer pour rendre les peuples incertains, hagards, désemparés et vulnérables. Ceux qu’on appelle Les Grands Banquiers, qui sont surtout des fous dangereux.


    • babelouest babelouest 30 décembre 2017 08:09

      @rosemar il est surtout important d’avoir des principes : ÉGALITÉ entre tous liée intimement à la différence entre tous, FRATERNITÉ qui en découle, Liberté dans le cadre des deux premières pour éviter les abus de ceux qui se croient plus libres que d’autres, LAÏCITÉ pour éviter que des oligarchies pseudo-religieuses (y compris celle de l’argent) ne viennent réduire les gens en esclavage. Les « valeurs » découlent de ces principes, généralement.


    • babelouest babelouest 30 décembre 2017 08:19

      @diogène , certes Charlemagne parlait un dialecte franc pas très franc, certes les Sarrazins de Poitiers étaient des Espagnols et des Occitans, certes Abd er Rahman qui était à leur tête était un lettré alors que Carl Marteaux (dit Charles Martel) était un rustre et un illettré... ce jour-là, d’un cheveu c’est la belle civilisation andalouse qui fit un pas en arrière pendant que l’Europe s’enfonçait dans le haut moyen-âge.

      Sans doute n’aurions-nous pas aujourd’hui la volonté de mainmise d’une anti-civilisation anglo-saxonne, qui n’aurait jamais vu le jour....


    • rosemar rosemar 30 décembre 2017 08:40

      @babelouest

      Oui, ce sont là les principes républicains : de beaux principes qui eux aussi ne sont pas toujours respectés.
      Mais ne croyez-vous pas que nous avons aussi besoin de transcendance, de croyance philosophique, spirituelle ?

    • rosemar rosemar 30 décembre 2017 08:43

      @babelouest

      Oui, le Noël originel célèbre la lumière, nos liens avec le cosmos, la nature... c’est certain, et le Noël chrétien ajoute une dimension humaniste, une union devant l’espoir que représente la vie d’un enfant...

    • babelouest babelouest 30 décembre 2017 08:51

      @rosemar , de la transcendance ? avec le recul, je ne pense pas. Il y a plus de 40 ans que j’ai banni le verbe croire de mon vocabulaire. Je m’en trouve très bien !


    • rosemar rosemar 30 décembre 2017 09:01

      @babelouest

      Dans une société matérialiste et consumériste comme la nôtre, il me semble qu’on aurait besoin de retrouver une forme de transcendance...

    • Ouallonsnous ? 30 décembre 2017 09:09

      @rosemar

      Le socle immuable et éternel de la société humaine est constitué d’un ensemble de valeurs fondamentales universelles : liberté, justice, travail, savoir…Ces valeurs sont fondamentales, car elles constituent le fondement de toute civilisation humaine. Elles sont universelles, car elles s’appliquent à toutes les sociétés humaines, quels que soient les origines, les croyances, la culture, le contexte et l’époque.

      Une fois cela réalisé, nous pouvons l’habiller de symboles, c’est exact mais superfétatoire !


    • rosemar rosemar 30 décembre 2017 09:17

      @Ouallonsnous ?

      Nos valeurs sont aussi une part d’héritage qui nous viennent de notre éducation, de notre religion : ces héritages sont différents en fonction des religions et des sociétés...
      Ne pensez-vous pas qu’il est bon d’avoir des repères ? 

    • laertes laertes 30 décembre 2017 14:20

      @rosemar : ce que vous dites a peu de sens selon moi. Un symbole non rattaché à un évènement réel a perdu son sens et dans le cas du christianisme c’est très très important. Quant à votre réflexion sur la mythologie elle est bizarre. Voulez-vous dire que la naissance du Christ fait partie d’un mythe.................. ? De plus, comme je l’ai écrit, le Christ, selon les évangiles, n’a jamais demandé que l’on fête l’anniversaire de sa naissance mais celui de sa mort et il me semble bien en relisant les épitres du nouveau testament qu’à aucun moment les premiers chrétiens ne mentionnent une célébration de l’anniversaire de sa naissance.. de sa mort oui ! de sa naissance.................. Jamais ! Ce 25/12 est une pure invention paîenne rattachée à des mythologies païennes.


    • mmbbb 30 décembre 2017 14:25

      @rosemar Vous faites un contresens historique comme dab Le premier humaniste etait Pic de la Mirandole Une de ses phrases clef est celle ci "L’homme est au centre de cette philosophie, en ce que le divin a déposé en lui ce « vouloir », cette volonté dont il use à sa guise, le créant « créateur de lui-même " . Par ailleurs il eut quelques problemes avec les institutions religieuses et l eglise le qualifia d heretique Il embrassa tous les savoirs de son époque et fut un des premiers philiosophes a mettre l homme au cente de son existence d ou l humanisme Rupture avec la religion Vous prenez le mot humanisme au sens bisounours tel qu il est employé aujour d hui Bisous je t aime . Pour une prof vous êtes légère pas etonnant que le niveau de l EN baisse 


    • rosemar rosemar 30 décembre 2017 14:27

      @laertes

      Et alors ? Les mythes ont aussi du sens : ils renvoient à une culture, une façon de voir le monde...

    • mmbbb 30 décembre 2017 14:57

      @rosema « N’oublions pas le génie de Pascal, » et oui Pascal fut un janséniste Mouvement philosophique et religieux combattu par l eglise Décidément vous enfilez les perles


    • rosemar rosemar 30 décembre 2017 18:35

      @mmbbb

      Pascal était chrétien, enfin ! un chrétien janséniste...

    • mmbbb 30 décembre 2017 20:36

      @rosemar si l on vous suit il y a aussi des chretiens protestants


    • rosemar rosemar 1er janvier 2018 13:35

      @mmbbb

      En effet : catholiques, protestants et orthodoxes sont des chrétiens, car ils croient en Jésus et le reconnaissent comme étant le Messie (le Sauveur). 


    • MagicBuster 29 décembre 2017 14:19


      Oups ... . quelqu’un a oublié de vous dire que le père noël n’existait pas  ;-D

      Il n’est jamais trop tard.


      • Choucas Choucas 29 décembre 2017 14:19

         
        « Noël » terme pas laïque anti-souchien Bobo soumis doit dire :
         
        « Fêtes de fin d’année » où mieux « End of year’s branling »
         
         
        UN FILM D’ANIMATION TROP CHRÉTIEN
        PAS POUR PETITS SOUMIS GLANDS REMPLACÉS
        ARRÊTÉ EN PLEINE SÉANCE, PAR LA POLICE DE LA CHARIA BOOBA
         
        https://francais.rt.com/france/46789-laicite-film-danimation-sur-nativite-arrete-pleine-seance-scolaire-video


        • Choucas Choucas 29 décembre 2017 15:33

           
           
           
          1957 > 1905 : A PARIS LA PLUS GRANDE CRÈCHE DU MONDE
           
           
          Et vint la soumission houellebecquienne des gogochons,
          chiures de glands remplacés de l’Occident décadent et débandé
           
          http://www.oragesdacier.info/2017/12/il-y-57-ans-la-plus-grande-creche-du.html
           


        • babelouest babelouest 30 décembre 2017 07:55

          @Choucas je me souviens avoir vertement repris une professeur, parce qu’elle avait demandé aux élèves de raconter la crèche de Noël : cela contrevenait gravement à la laïcité, et mes enfants auraient été bien en peine de dire quelque chose à propos de cette crèche dont à la maison nous n’avions jamais parlé.

          Réponse sur le carnet scolaire : « Vu ». On n’en a plus jamais parlé.


        • Xenozoid 29 décembre 2017 16:56

          @rosemar

          ils se sont bien laissés aller a l’imperialisme,en quoi ces anciennes valeurs(qu’il ne faut pas renier) n’aiderais pas le consummérisme,actuel ?


        • beo111 beo111 29 décembre 2017 15:12

          Oui, Noël c’est avant tout une naissance.


          Une naissance dans une mangeoire, comme si pour commencer le Christ avait voulu nous donner une leçon l’humilité.

          Humilité qui selon certains est la mère de toutes les vertus.





          • beo111 beo111 29 décembre 2017 17:54

            @Syracuse

            [...] bouffer des siècles de religion


            C’est de la nourriture spirituelle, pas de cholestherol ou autre cochonerie.
             


          • mmbbb 30 décembre 2017 14:49

            @beo111 oui surtout celle de l eglise Cette église a connu plusieurs schismes notamment la rupture avec les protestants. La morale de l Eglise !!!!! ha ha 


          • beo111 beo111 1er janvier 2018 16:05

            @mmbbb

            Oui, et il y a eu l’infaillibilité papale durant pas loin de mille ans, niveau humilité c’est moyen.

            Mais n’êtes vous pas en train de tout mélanger ? Notamment le message évangélique et l’église catholique ?


          • philippe baron-abrioux 29 décembre 2017 15:15

            @l’auteur ,

             Bonjour Rosemar ,

             en l’occurrence, personne sur ce site ne pourra vous reprocher de ne pas avoir fait tout votre possible pour qu’on n’oublie pas Noël et tout ce qui y est rattaché et ce ,avec une remarquable (et remarquée) persévérance .

             la suite l’an prochain ?

             nous sommes le 29 décembre
            , vous ne l’avez pas remarqué , et aujourd’hui ,nous fêtons les David .

             mieux vaut tard que jamais . n’avez vous pas d’éphéméride sous la main  ?

             bonne fin de journée !

             P.B.A

             


            • rosemar rosemar 29 décembre 2017 17:20

              @philippe baron-abrioux

              Merci pour ce message : retrouver l’esprit de Noël, c’est partager un message humaniste, et c’est notre culture : on ne va pas la renier...

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 15:15

              Le Jésus de la Crèche à Bruxelles a été volé. Au moins, il aura un endroit où crécher,....


              • laertes laertes 29 décembre 2017 16:49

                @Mélusine ou la Robe de Saphir. : pourvu qu’on ne le retrouve pas sur le bras actif du maneken pis une fois.


              • Cateaufoncel 29 décembre 2017 16:09

                @rosemar

                « J’ai oublié aussi le boeuf et l’âne... »

                Vous n’êtes pas la seule, il n’y en a pas non plus dans la crèche de la place Saint-Pierre à Rome. En revanche, il y a un homme jeune, musclé et nu - dont la photo a été retoquée par Facebook, parce que sexuellement trop« explicite ».

                Selon le site de réinformation Medias-Presse.info, les personnages en faïence, un peu plus grands que nature, ont été fabriqués par un dénommé Antonio Cantone à l’abbaye bénédictine de Montevergine en Campanie, sur la demande du Vatican.

                Antonello Sannino, président du groupe activiste homosexuel Arcigay Naples, a déclaré, à propos de la crèche vaticane : « Pour la communauté homosexuelle et transsexuelle de Naples il y a là un important symbole d’inclusion et d’intégration ».

                Voilà où en est la Nativité sous l’Argentin Bergoglio ! On attend la protestation indignée des zoophiles.


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 15:18

                Il nous a suffit d’écouter ensemble Haine d’aile : https://www.youtube.com/watch?v=dS65-ZvUSSM


                • rosemar rosemar 29 décembre 2017 15:24

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  Magnifique musique !

                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 15:32

                  @rosemar


                  LE SOMMET !!!!!!

                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 décembre 2017 15:34

                  @Mekissê


                  Si vous connaissiez bien le message du christ il a dit aussi. vous serez aussi serpent quand cela se justifie.

                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 15:22

                  Je ne vous cacherai pas que Gardiner,...=-))) comme jardinier. Lady Chatterley.


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 15:32

                    A Liliana Stoitzeva qui m’a bercée 7 années de ses quatuors. Voisine du dessus : j’acceptais,....


                    • rosemar rosemar 29 décembre 2017 16:54

                      Humilité, simplicité, partage : ce sont de jolis messages...

                      • arthes arthes 29 décembre 2017 17:01

                        Dsl@ rosemar, je fais juste un petit apparte because je viens d etre bloquee par le pseudo wanted pedo /FD (c est les meme) qui se gene pas pour insulter ceux qu il bloque sans leur permettre droit de reponse, afin de faire passer une propagande integriste jesuistique obscurantiste d une grande hypocrisie.

                        Voila, c est dit.


                        • foufouille foufouille 29 décembre 2017 17:04

                          @arthes

                          tu n’es pas toute seule, le gros pédo bloque tout ceux qui ne sont pas de son avis.


                        • arthes arthes 29 décembre 2017 18:07

                          @foufouille
                          En effet, et ca prouve bien que des trucs toxiques sont deliberement valides par la mode, au milieu d un capharnaum d articles d ou il est difficile de faire jaillir autre chose que des lieux communs , alors soit on y croit, on fait la/la clown, soit on s amuse ou s exerce en diatribes, soi en se demet et on passe a autre chose ailleurs...Soit autre option selon l humeur, bref, rien de nouveau sur AV land smiley


                        • sarcastelle 29 décembre 2017 23:25

                          @arthes

                          .
                          La liste s’allonge : foufouille, sarcastelle, vélosolex, arthes.
                          .
                          Des oubliés ? Manifestez-vous ! 


                        • foufouille foufouille 29 décembre 2017 17:02

                          rosemar découvre l’eau chaude. rosemar découvre noël et les cadeaux des rois mages.


                          • Pere Plexe Pere Plexe 29 décembre 2017 19:00

                            Qu’est-ce que la fête de Noël ? Quel est le message originel ? C’est bien sûr, celui de la crèche


                            Peut on faire remarquer qu’historiquement c’est faux
                            Que d’un point de vue théologique c’est faux
                            Et que sociologiquement c’est ...encore faux

                            Les crèches avec santons sont apparues environ 1800 ans après le début du christianisme.
                            Les premières crèches vivantes seraient du 13 eme.



                             

                            • phan 29 décembre 2017 22:51
                              Noël, n’oublions pas l’original dans la photocopieuse : Jésus Christ, une copie de Jules César ? et Les Évangiles, une copie du culte de l’Empereur Dieu ?


                              • Étirév 30 décembre 2017 08:32

                                Bonjour,

                                Voici l’origine de Noël :
                                Des fêtes étaient instituées aux époques des grands événements astronomiques. Ainsi il y avait les fêtes des solstices et celles des équinoxes.
                                On retrouve le souvenir de ces fêtes dans toutes les anciennes religions, elles sont même arrivées jusqu’à nous (chez les Juifs, l’équinoxe est représenté par l’urim du Grand-Prêtre).
                                Un calcul a été fait qui nous permet de faire remonter à 7.000 ans l’institution de la fête de Noël par les Celtes, c’est-à-dire pendant la période gynécocratique : On appelle Nuit-Mère la première nuit après le solstice : New-heyl, nouveau salut, nouvelle santé (c’est Noël).
                                En Bretagne, où les Bardes gaulois se maintinrent plus longtemps que partout ailleurs, les cantiques à Marie furent substitués, presque sans transition, aux chants terribles et mystérieux des Druides. Des ballades dialoguées, des poèmes populaires, sur des thèmes religieux, furent le fond de la musique nationale de ce peuple ; chaque ballade bretonne renfermait une invocation à Marie (Myriam, auteure du premier livre du pentateuque - la Genèse - s’appelle la Marjolaine chez eux), une pensée chevaleresque ou une haute moralité.
                                Car tout se tenait, dans l’ancien système théogonique, pour moraliser le peuple et lui donner le goût d’un bonheur tranquille à sa portée, l’image de la Femme Divine qu’il allait vénérer dans sa pauvre église, le cantique qui faisait le charme de la veillée, et qui était un cours de morale.
                                Tout lui rappelait ses devoirs envers la Femme.
                                Tout, dans la vie, avait alors un but : celui de faire connaître les lois de la Nature afin de prendre cette connaissance comme base de la vie sociale.
                                C’est ainsi que l’origine végétale fut enseignée longtemps et propagée par des chants joyeux qu’on appelait des Noëls, qui fêtaient la Nature et son grand mystère : la naissance du genre humain.
                                L’origine végétale avait été connue et enseignée par les Druidesses, et cela avait fait naître la vieille tradition de l’arbre de Noël, ce symbole du recommencement de la vie à l’époque des naissances.
                                C’est que, avec le temps, les traditions mystérieuses du Druidisme étaient descendues du chant des Bardes aux croyances populaires.
                                Les Noëls, avec leur teinte arcadienne, c’était le chant des forêts, la poésie riante et champêtre qui respire l’ombre des bois, c’était le chant de la Nature même, le chant du peuple, qui en comprenait alors la signification. La nuit, aux flambeaux, on parcourait la campagne, blanche de neige, en redisant les vieux Noëls qui furent les chants favoris de toutes les provinces de France.
                                Puis, quand les rigueurs du temps tinrent les gens enfermés au logis, on continua à chanter autour de l’arbre de Noël, mettant ainsi un peu de la forêt chez soi.
                                Le premier Christianisme avait remis en honneur la science de Myriam, l’origine végétale ; il respecta donc la musique et la poésie des anciens Bardes qui propageaient encore, peut-être inconsciemment, la science antique.

                                • Le421 Le421 30 décembre 2017 08:36

                                  Qu’est-ce que la fête de Noël ? Quel est le message originel ? C’est bien sûr, celui de la crèche où un enfant est né dans la pauvreté,*

                                  Dire que j’étais persuadé que c’était le jour où on fêtait le retour « du soleil invaincu », c’est à dire qu’à partir de ce jour là, la nuit cessait de progresser.

                                  Bon.
                                  Va falloir, une bonne foi pour toute, que je lise la Bible...
                                  Avant de mourir.
                                  Bah !! Ça ou le seigneur des anneaux, après tout, y’a pire comme histoire...  smiley

                                  *D’après moi, dans la pauvreté, mais aussi dans le mensonge. Je vous explique pourquoi ?? Une histoire de « potentiellement » et « concrètement » au sujet de Toto !!  smiley


                                  • covadonga*722 covadonga*722 30 décembre 2017 10:49

                                    Va falloir, une bonne foi pour toute, que je lise la Bible...


                                    pourtant c’est plaisant , c’est plein de meurtres , d’embrouilles familiales, de troupeaux razziés, de djeuns qui contestes les vieux , d’ accaparation , de partage des terres du point d’eau de sexe..d’héritage de filiation de tribus en concurrence .bref un western avant l’heure , oui c’est cela sous le vernis du « divin » manipulateur et mensonger , les hommes et la vie .....
                                    Perso j’ai toujours conseillé d’enlever les lunettes du fait religieux et de lire la bible et votre comparaison avec Tolkien n’est pas si mal venue apparemment lui l’avait lu ..la bible 

                                    • Panoramix Panoramix 30 décembre 2017 12:13

                                      Rosemar, vous avez raison de souligner la dérive entre une fête qui célèbrait l’espoir et la fraternité dans la simplicité, et la débauche commerciale qui a progressivement pris le dessus, avec surenchère de cadeaux, paillettes et « paraitre ».
                                      Il y a des symboles communs à de nombreuses religions, dont l’espérance apportée par le rallongement progressif de la journée, en plein coeur de l’hiver. Tant pis pour les blasés, les moqueurs et les cyniques, qui ont perdu la faculté d’émerveillement, et ne voient en toute croyance que le « côté obscur ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès