• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Non à l’agression militaire de Poutine et de la Russie contre (...)

Non à l’agression militaire de Poutine et de la Russie contre l’Ukraine

  • Plus de bombardements.
  • Pas de troupes russes ni de forces de l'OTAN en Ukraine

Déclaration de l’Unité Internationale des Travailleurs-Quatrième Internationale (UIT-QI)

Nous défendons l’internationalisme prolétarien ce qui suppose que nous tenions le même discours aux peuples de Russie ou d’Ukraine comme à tous les peuples du monde. Nous ne sommes pour aucun gouvernement capitaliste et impérialiste. Nous sommes avec les travailleurs, les jeunes, les ouvriers et les paysans de tous les pays pour qu’ils en finissent avec le capitalisme. Nous sommes contre les exploiteurs et par conséquent contre tous les gouvernements des pays capitalistes. Nous sommes contre Biden et contre Poutine.

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !

Aux premières heures du 24 février, Vladimir Poutine a ordonné une opération militaire sur l'Ukraine. "J'ai pris la décision. L'opération vise à protéger les personnes", s'est-il justifié. Il faisait référence aux républiques pseudo-séparatistes de Donetsk et de Lougansk dans la région de Donbass, dans l'est de l'Ukraine. Mais, les rapports de presse et les propres déclarations du gouvernement russe confirment qu'il s'agit d'une attaque généralisée contre l'Ukraine. Des bombardements ont eu lieu près de la capitale et d'autres grands centres urbains tels que Kharkiv, Dnipropetrovsk et Mariupol. Une vingtaine d'attaques de missiles sur des bases militaires et aériennes ukrainiennes auraient été lancées à ce jour. Certaines sont proches de la capitale Kiev. Les informations font état de dizaines de morts. Des d'avions et des hélicoptères de combat russes ont aussi été abattus. Dans le même temps, la Russie affirme avoir détruit les bases aériennes ukrainiennes. M. Poutine a prévenu : "Quiconque interfère en paiera les conséquences".

Après plus d'un mois de va-et-vient, de déclarations et de menaces entre Poutine et Biden, entre la Russie et les États-Unis, l'Union européenne (UE) et l'OTAN, un conflit armé a finalement éclaté, que nous, socialistes, rejetons. Les séquelles d'une guerre en Ukraine et dans la région seront payées par les peuples ukrainien et russe avec plus de misère, de morts et de crise sociale.

Il n'y a rien de progressiste dans cette confrontation armée. Des secteurs de la gauche réformiste et crypto-stalinienne, ainsi que les dirigeants de pays comme la Chine, Cuba, le Nicaragua ou le Vénézuela, soutiennent l'agression russe et Poutine comme s'il était une "victime" et un combattant "anti-impérialiste" parce qu'il affronte les États-Unis. Poutine dirige un régime capitaliste-impérialiste en Russie, soutenu par la répression et une mafia d'oligarques du pétrole et du gaz. Son conflit avec l'impérialisme américain et européen porte simplement sur le contrôle politique et économique de l'Ukraine : un pays riche en ressources naturelles (denrées alimentaires et mines). Ce conflit dure depuis les années 1990, lorsque l'ancienne URSS a été dissoute et que le capitalisme a été restauré en Russie et dans toutes les anciennes républiques soviétiques. Depuis lors, l'impérialisme américain et l'UE ont semi-colonisé les pays d'Europe de l'Est avec leurs multinationales et leurs banques. La présence de l'OTAN en tant qu'alliance militaire impérialiste entre dans ce processus. Or le gouvernement ukrainien, partenaire de l'impérialisme européen, avait approuvé l'entrée de l'Ukraine dans l'OTAN. C’était un pas de plus dans sa subordination à l'impérialisme yankee et européen. Poutine, à la tête d'une Russie capitaliste et impérialiste économiquement et politiquement affaiblie, remet cela en question.

C'est pourquoi il s'agit d'une lutte entre secteurs bourgeois-impérialistes qui remet en cause l'indépendance de l'Ukraine et son autodétermination nationale. Poutine a reconnu l'indépendance des républiques dites du Donbass. Il fait valoir que ce sont des peuples russophones qui lui ont demandé de les défendre. Ce serait le prétexte pour attaquer l'Ukraine. L'argument du droit à "l'autodétermination" de cette région est faux. Il s'agit de républiques fictives créées en 2014 avec le soutien financier et militaire de la Russie. Des zones qui ont été russifiées (transfert de la population d'origine russe) depuis l'époque de Staline. Cette russification continue sous Poutine. En réalité, il s'agit d'enclaves de l'impérialisme russe sur le territoire ukrainien. Tout comme la péninsule de Crimée annexée par la Russie en 2014. Une enclave est une création artificielle de l'impérialisme pour diviser les nations et dominer les points stratégiques. Les enclaves impérialistes sont, par exemple, les Malouines, le rocher de Gibraltar, Israël, l'Irlande du Nord, entre autres.

Poutine a clairement indiqué que la question ne concerne pas seulement la région du Donbass. Poutine ne reconnaît pas l'ensemble de l'Ukraine comme une nation indépendante et veut la placer sous son contrôle. Comme ce fut le cas sous l'empire tsariste et la dictature de Staline. Dans son discours du 22 février, il a affirmé que Lénine et le gouvernement bolchevique de la révolution de 1917 étaient à blâmer pour avoir reconnu le droit du peuple ukrainien à être sa propre nation et à décider volontairement s'il voulait rejoindre l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) avec ses droits d'autonomie et avec la possibilité de s'en séparer. En effet, c'est le gouvernement révolutionnaire de Lénine et Trotsky qui a reconnu l'Ukraine et les différentes nationalités, qui composaient l'empire bourgeois tsariste, avec tous leurs droits. M. Poutine a rappelé que Staline s'y était opposé et que lorsqu'il a assumé sa dictature après 1926, il a transformé, par sa répression, l'Ukraine et d'autres peuples de l'URSS en ce qui a été appelé "une prison des peuples".

Aujourd'hui, Poutine, un ancien membre du KGB de la bureaucratie soviétique, devenu restaurateur capitaliste, se réclame à la fois de Staline et du tsarisme, pour tenter d'écraser et de placer sous son contrôle l'ensemble de l'Ukraine. L’UIT-QI, réaffirme sa fidélité aux principes de l’internationalisme prolétarien. Nous continuerons à nous battre pour une véritable autodétermination du peuple ukrainien. Celle-ci ne pourra se faire qu'avec un gouvernement des travailleurs en Ukraine.

Mais, dans l’autre camp, il n'y a rien non plus de progressiste ou de démocratique. C'est l'impérialisme américain et européen qui, avec l’OTAN, veut simplement contrôler lui-même l'Ukraine afin de continuer à la surexploiter pour le compte de leurs multinationales. Les deux camps sont responsables de cette nouvelle calamité. C'est la responsabilité de toutes les puissances impérialistes dans leur lutte prédatrice. C'est une nouvelle démonstration de la débâcle sociale et humanitaire provoquée par la crise du système capitaliste-impérialiste.

En conséquence, l'UIT-QI, dénonce le danger d'une guerre réactionnaire en Ukraine et dans la région, sans aucun côté progressiste. L'avancée de l'agression militaire russe et une guerre prolongée ne sont pas du tout favorables ni aux travailleurs et aux peuples d'Ukraine ni à ceux de Russie. Les peuples doivent se manifester pour arrêter cette guerre en exigeant la fin des bombardements et de l'agression russe. La solution fondamentale pour sortir de cette crise est que la classe ouvrière dans chacun des deux pays en Russie comme en Ukraine affronte leurs gouvernements respectifs et impose des gouvernements ouvriers en reprenant le mot d’ordre des internationalistes : l’ennemi principal est dans notre propre pays.

L'UIT-QI, appelle à la mobilisation pour répudier l'agression militaire russe contre l'Ukraine en cessant immédiatement toute forme de bombardement.

  • Non à l'ingérence de l'impérialisme russe ou de l'impérialisme yankee et européen.
  • Non à l'OTAN en Ukraine.
  • Retrait immédiat de toutes les armes nucléaires et des missiles de la Russie et de l'OTAN.
  • Pour l'autodétermination du peuple ukrainien.

 

Unité Internationale des Travailleurs-Quatrième Internationale (UIT-QI)

24 février 20


Moyenne des avis sur cet article :  1.6/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

129 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 25 février 17:01

    Bonjour, Jean

    100 % d’accord avec les exigences finales !


    • tonimarus45 25 février 18:37

      @Fergus«  »«  »«  »«  »@FergusTiens donc voici le « tartufe » « fergugus » pas poutinophobe pour un sous( parai t’il interdit de poster sur les articles de neant ??????).Seul « nos merdias » disent la verite et neant ment ?????? ??mais ou etaient t’ils tous ces « mrdias » quand l’otan bombardait la serbie tous les jours et cela pendant plus d’un mois( quel pays de l’otan menaçaient t’ils).et ou etait t’ils egalement quand les « usa »envahissaient l’irak sous un faux pretexte, ou etaient t’ils quand bafouant la resolution de l’otan qui n’autorisait pas que les pays dits du monde libre se mettent au service d’une faction contre l’autre .ou etaient ce qui crient au loup losque les usa envahirent le panama ,un partie de la syrie ??? et que disent t’ils quand israel bombarde impuniment la syrie et j’en oublie surement
      Quand aux sanctions ou etaient elles et je dois me repeter, quand l’otan ,SANS MANDAT DE L’ONU bombarda belgrade( sans parler du kosovo) ?, de meme quelles sanctions quand les amerloques envahirent l’irak et le panama, et la grenade ? , quelles sanctions lors de l’embargo sur l’irak qui fit des dizaines de milliers de morts dont 500000 enfants au sujet desquels la secretaire d’etat « us » albrigt ,dira ,SANS NIER L’AMPLEUR DE LA TRAGEDIE , que c’etait le prix a payer( mais le prix a payer, par qui de ce crime contre l’humanite ,,,par qui ???? et plus pres qu’elles sanctions contre l’arabie saoudite qui depeça un pauvre homme ayant aussi la nationalite americaine ,dans son ambassade en turquie
      bien sur tartuffe un jour tartuffe toujours il oublie les bombardements incessants des secessionniste du donbass et cela depuis huit ans,le fait que lors de l’ecroulement de l’ urrss , on avait promis et de nombreux documents le prouvent de ne pas etendre l’alliance aux ex pays de l’urrss,, il oublie les accords de « minsk » avec lesquels on a tenu le bec dans l’eau ,aus secessionnistes pendant 7 ans( pensaient t’ils que cela a lait durer comme les accords d’oslo, qui ont permis de permettre a israel d’expulser les palestiniens de leur terre et de leurs maisons et de miter tellement a cisjordanie par des colonies que ces accords ne sont en fait plus applicables) Oui comme le rappelle a chaque fois l’inenarrable « elisabeth levy »« ; membre permanent de »c8« »« ils ont demande de rentrer dans l’otan » mais respectueux des promesses faites l’alliance pouvait refuser.Et j’ajouterais ;; que diraient les amerloques si la russie installait une base de missiles a cuba ??????on en a eu une reponse lorsque poutine en a parle , et c’etait, pas question
      Poutine a propose des accords sur la securite en europe et bien sur la sienne la reponse a ete de la part des usa et leurs valets NON et il avait prevenu qu’il y aurait des mesures techniquo militaires en cas de refus et bien voila on y est ???
      ALORS AVANT DE TAPER EN TOUCHE DITES SI CE QUE JE DIS EST INEXACT


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 26 février 15:07

      @Fergus

      Fergus est donc d’accord avec les bombardements de civils au Donbass par la France et l’ Allemagne , par l’intermédiaire de Kiev, puisque ces 2 pays encouragèrent les présidents successifs d’ Ukraine à ne pas respecter les accords de Minsk.

      Coincé dans ses mensonges, ceux de la doxa, Fabius, comme à son habitude ne répondra pas à un « stalinien. »


    • samy Levrai samy Levrai 25 février 17:05

      Désarmement et dénazification de l’Ukraine, tout le monde semble d’accord.

      Il faut ajouter retour de tous soldats et armements américains à la maison ( arrêt de l’occupation militaire américaine du continent européen ).


      • sylvain sylvain 25 février 18:24

        @samy Levrai
        les seuls soldats étrangers qu’il y a en ukraine sont russes, pas américains, et ils n’ont clairement pas été invités par les ukrainiens .Quand aux soldats américains présents en europe, je n’aurais rien contre leur départ, même aujourd’hui, mais ils sont là parce qu’ils sont invités par les gouvernements, ce qui n’a rien a voir

        D’autre part, votre denazification et démilitarisation sont les synonymes de l’antiterrorisme et de la démocratisation qu’emploient les américains pour justifier leurs ingérences et leur impérialisme .De la novlangue d’hypocrites .L’ukraine a été annexée, et purgée pour mettre en place une équipe pro russe, c’est tout


      • tonimarus45 25 février 18:33

        @sylvainc les americains ???comme ils sont invites en syrie ????????


      • sylvain sylvain 25 février 19:03

        @Satanas
        je considère les djihadistes tchétchènes comme des russes a partir du moment ou ils sont invités par l’armée russe, idem pour les djihadistes de DAECH avec l’ukraine, j’en ai déja parlé de nombreuses fois

        Un pays a le droit d’inviter qui il veut sur son sol non ?? et si les ukrainiens n’ont rien trouvé de mieux a opposer aux djihadistes tchétchènes, eux avaient au moins l’excuse de ne pas tellement avoir le choix au vu du déséquilibre de puissance


      • sylvain sylvain 25 février 19:04

        @tonimarus45
        il me semble qu’aucun gouvernement européen n’a demandé aux ricains de partir, ou vous avez des infos que je n’ai pas ??


      • tonimarus45 26 février 01:25

        @sylvainèèè---Ont t’ils etes invites par le regime syrien legal reconnu par l’onu ??????????? bien pour la syrie mal pour l’ukraine ????????


      • Captain Marlo Captain Marlo 26 février 07:46

        @samy Levrai

        “Il était possible d’éviter que la Russie passe au plan B”

        “Il faut revenir sur l’histoire de ce conflit, et surtout des accords de Minsk. Ceux-ci ont été signés il y a maintenant sept ans, quasiment jour pour jour, et ont été validés par une résolution du Conseil de sécurité de l’Onu.

        Or, dans ces accords, il y avait une date de péremption, c’est-à-dire que tout ce qui était exigé vis-à-vis de Kiev –qui a signé ces accords après avoir perdu la guerre, notamment lors de la bataille de Debaltseve– devait être exécuté d’ici à décembre 2015.

        Cela fait donc sept ans que la Russie patiente et demande à Kiev de respecter les accords de Minsk, réclame à la France et à l’Allemagne de les faire respecter par Kiev puisqu’elles en étaient garantes.

        En outre, comme il y a une décision du Conseil de sécurité de l’Onu, personne ne peut en sortir. Ni l’Ukraine, ni même la France, les États-Unis ou l’Angleterre et les membres des Nations unies qui étaient signataires de cette résolution et qui devaient obliger l’Ukraine à les appliquer. Cela n’a pas été fait !

        etc


      • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 26 février 15:09

        @sylvain

        Lea américains interviennent avec des mercenaires, des conseillers.
        Ce sont des ORDURES LÂCHES
        Vous êtes un menteur


      • samy Levrai samy Levrai 25 février 17:11

        Rien sur les accords de Minsk ? de ses obligations et de ses garants ? rien sur l’avancé de l’OTAN jusqu’aux frontières russes ? l’URSS s’est sabordée en 1990 si je ne m’abuse, pourquoi est ce que les américains et leurs toutous ont des armées a quelques kilomètres des frontières de la Russie ? pour la paix ? 

        qu’est ce qu’ont demandé aux USA et à l’OTAN ( même chose) , les russes, il y a quelques semaines ? qu’est ce qu’il lui a été répondu ? 


        • sylvain sylvain 25 février 18:27

          @samy Levrai
          L’OTAN n’a rien a faire en ukraine, c’est écrit 10 fois dans l’article..
          Et puis quoi, si les USA ne font ce que leur demande les russes ils peuvent bombarder et annexer leur voisin ?? Les ukrainiens existent dans votre équation ou c’est une variable d’ajustement entre empires ?? La seule chose que vous respectez serait elle la force


        • samy Levrai samy Levrai 25 février 20:25

          @sylvain
          Il faut que tu te réveilles, les américains et leurs sbires sont responsables de toutes les guerres des 30 dernières années ( Yougoslavie, Afghanistan, Irak, Syrie, Libye, yemen, Somalie,...) , ils occupent toujours plus de pays.
          La Russie a gentiment et fermement demandé aux américains de rentrer chez eux et quitter les frontières russes, les américains n’ont pas écouté, ils découvrent que les russes n’ont pas que de la gueule contrairement au mari de Jean Michel et qu’il vaut écouter le droit international. 


        • sylvain sylvain 25 février 21:20

          @samy Levrai
          d’accord sur le constat de l’empire américain .
          Mis a part qu’ils ne sont pas responsables de toutes les guerres .Il n’ont pas annexés la tchétchénie par exemple, ni attaqués l’arménie .Pour la syrie, ça peu s’interpréter de différentes manières et pour le yemen aussi, mais ils y jouent indubitablement un sale petit role .
          Et la Russie vient d’annexer l’ukraine, si ce n’est que pour adresser un message aux ricains, c’est d’un incroyable mépris pour les ukrainiens, dont vous vous faites le complice .

          Ces deux là se tapent sur la gueule depuis des décennies par pays interposés, pays qui se retrouvent toujours dans une merde noire .C’est votre conception de l’anti impérialisme ??


        • JC_Lavau JC_Lavau 25 février 22:47

          @sylvain. Ah ? Et qui finançait et armait les salafistes de Tchétchénie ?


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 00:44

          @samy Levrai
          Bonsoir,
          Je me permets d’intervenir dans votre discussion avec Syvain. Je vais bien évidemment défendre le même point de vue que Sylvain mais en essayant une autre argumentation. J’ai longuement expliqué dans l’article que nous sommes en présence d’un conflit entre deux puissances capitalistes impérialistes et que nous ne choisissons pas entre les deux. Nous sommes opposés à ces deux puissances qui se disputent des parts du gâteau de l’exploitation capitaliste. Le phénomène n’est pas nouveau. C’était déjà le cas avec la première guerre mondiale.

          Parmi les intervenants, je ne vois pas de partisans de l’OTAN. Il n’y a donc pas ici un débat entre les deux camps. Il n’y a pas un débat entre les défenseurs de l’OTAN (USA) et les défenseurs de Poutine.

          Ce n’est pas parce que nous nous situons hors de cette discussion que nous mettons un signe égal entre les deux camps. Les USA avec l’OTAN sévissent comme puissance impérialiste depuis bien plus longtemps que Poutine avec une volonté de dominer le monde depuis la fin de la deuxième guerre mondiale. Il est donc évident que les USA sont compromis dans bien plus d’abominables sales coups que Poutine.

          Cela ne change rien quant à la nature du conflit actuel.

          J’ai l’impression que les propoutines ont du mal à se faire à l’idée que Poutine défend une boutique qui est de même nature que les USA et qui est en concurrence avec les USA. Cette boutique est une puissance capitaliste-impérialiste. Ce n’est pas la première fois que Poutine se positionne dans les conflits extérieurs à son pays comme une puissance capitaliste-impérialiste. Les propoutines n’ont pas voulu voir cet aspect de son intervention en Syrie. Les deux puissances se sont bien partagées le travail en Syrie. Quant au Kazakhstan, il s’agit bien de la même chose et c’est bien l’armée de Poutine qui est là bas pour écraser la révolte des travailleurs.

          J’espère avoir fait passer le message des internationalistes. Nous ne nous situons jamais dans les conflits en prenant parti pour une nation contre une autre nation. Nous nous situons dans le conflit entre exploités et exploiteurs. L’internationalisme s’est très bien exprimé hier soir en Russie par les manifestations des russes opposés à cette politique de Poutine. Les travailleurs de Russie sont solidaires avec les travailleurs ukrainiens. Nous sommes dans leur camp.


        • tonimarus45 26 février 01:31

          @sylvain—AH ces gentils terroristes tchetchene a qui l’on a donne l’asile politique et dont un a assassine samuel paty .une occasion de vous taire .Et arretez avec vos debilites qui consiste a dire qu’un pays qui demande l’aide de la russie est annexe


        • tonimarus45 26 février 02:04

          @sylvain’’’’’’L’OTAN n’a rien a faire en ukraine, c’est écrit 10 fois dans l’article’’’’’’ sauf qu"ils qu’ils n’ont jamais dit qu’ils ne s’etendraient pas a l’ukraine( c’est une des garanties que demandait poutine) et les us pousse au cul pour y faire adherer et la finlande et la suede et dugenet peut le dire mille fois qui changera quoi que ce soit


        • samy Levrai samy Levrai 26 février 09:53

          @sylvain
          La Tchétchénie est une partie de la Russie, un peu comme la Bretagne en France, tu sembles très mal informé sur ce qui s’y est passé.
          L’Arménie n’a pas été attaquée par la Russie, qu’est ce que c’est que cette propagande idiote ? 
          La Syrie a appelé à l’aide la Russie, les USA qui y sont présentes n’ont ni invitation ni mandat de l’ONU.
          Le Yémen est bombardé par l’Arabie Saoudite et les émirats avec le soutien des américains et de leurs sbires ( nous ).
          La Russie est en train de denazifier l’Ukraine et n’en veut surtout pas , c’est un trou à rats failli dont personne ne veut.
          Les ukrainiens bombardent leur propre population depuis 8 ans et se retrouvent eux même bombardés aujourd’hui pour cela, je ne pleurerais pas sur eux et n’irais pas les défendre.
          Que l’OTAN dégage et nous pourrons parler de paix, les russes ont raison de leur demander de partir , des missiles et des armes américaines aux frontières de la Russie sont inacceptables, si il n’y a pas de volonté de comprendre cela, alors la Russie agit et je suis d’accord avec cela.


        • samy Levrai samy Levrai 26 février 10:05

          @Jean Dugenêt
          Salut,

          Les russes sont derrière leur frontières et demandent de ne pas y être menacés.
          L’Ukraine ( je parle des gouvernements nazifiés ) dont la traduction semble être « frontière » semble vouloir accueillir des armées américaine et se montre très russophobe, je ne vois pas les américains accepter une telle chose à leur frontières ( au Mexique par exemple ou à Cuba ), alors pourquoi un deux poids deux mesures ?
          C’est le nœud du problème , l’Ukraine n’est qu’un épiphénomène et un symbole .
          Poutine est soutenu par son peuple et il est à son service, ses actes le montrent depuis pas mal d’années.
          Tu n’es solidaire qu’avec les forces du banderastan, pas avec les ukrainiens... tes copains les petits nazis , bombardent à l’arme lourde leur propres concitoyens depuis 8 ans, je suis ravi pour le peuple ukrainien que la Russie leur retire toutes leurs armes. 


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 10:38

          @samy Levrai

          Je ne raisonne pas comme vous avec le langage diplomatique des capitalistes qui assimilent exploités et exploiteurs d’un pays dans la même entité. Dans tous vos discours c’est ce que vous faites quand vous utilisez les expressions « les russes », « les américains », « Mexique », « Cuba », « Ukraine », « les ukrainiens ».

          Quand vous utilisez l’expression « les russes », vous ne parlez pas de ceux qui ont manifesté contre la politique de Poutine.

          Je suis obligé, afin de pouvoir continuer la discussion de poursuivre un petit travail d’éducation.

          L’expression : « tes copains les petits nazis » est insupportable.

          Je ne dis pas «  » tes copains les petits nazis"

          quand je parle du « comité France-Donbass » qui regroupe Chanclu, Alain Benajam et Sveltana KIssileva. Ce sont des militants d’extrême—droite bien connus.

          Je les présent un peu pour ceux qui ne les connaissent pas. André Chanclu a traversé ces 53 années de l’histoire de l’extrême-droite. Il était déjà militant à l’époque du GUD et du mouvement « Ordre Nouveau . Il est co-auteur avec Jacques Mayadoux du livre « Ordre Nouveau raconté par ses militants ». Il explique notamment que ce sont eux qui ont décidé de créer le FN en 1972 pour donner aux fascistes français une apparence institutionnellement acceptable. Dans une vidéo disponible sur Youtube, il est interviewé par un journaliste d’Egalité et Réconciliation. Il explique que ce sont ses amis. Je crois que certains militants proPoutine s’abreuvent d’informations chez Soral sans avoir bien compris de qui il s’agit. André Chanclu et Alain Benajam sont en effet des amis très liés puisqu’ils ont créé et animent ensemble le « Collectif France-Russie » et le « Comité France-Donbass représentant français de Novorossia ». Svetlana Kissileva (Kysilyova), présidente de Novopole, André Chanclu et Alain Benajam, secrétaires et adjoints sont, rien de moins que les représentants officiels des « Etats indépendants de la Novorossia en France ». Ce sont les ambassadeurs d’un état qui n’est pas reconnu par la France.

          Partout sur terre et à toute période, l’exacerbation du nationalisme mène au fascisme. C’est évidemment le cas en Ukraine et c’est aussi le cas au Donbass.

          Je ne défends ni l’Ukraine, ni le Donbass. Je défends les exploités partout sur terre et je suis dans ce combat avec tous les anti-fascistes. Il n’y a aucune raison de me suspecter d’avoir pour copains « des petits nazis » . Je considère cette assertion comme la pire des insultes. Je vous demande à nouveau, sans prétention, de prendre exemple sur ce que j’écris. Non pas que je sois fier de la profondeur de ma pensée ni de l’élégance de mon style mais parce que je fais cet indispensable effort de respect de mes interlocuteurs pour que la discussion soit possible.

          J’espère que vous régirez sainement à cette nécessaire mise au point.


        • samy Levrai samy Levrai 26 février 11:02

          @Jean Dugenêt
          Nous dirons que pour moi l’ennemi ne se trouve pas à l’intérieur de la zone de solidarité que forme les frontières et que la cohabitation des citoyens se fait par les lois que ceux ci mettent au point pour eux mêmes à l’intérieur de cette zone.
          nous dirons aussi que ma zone de solidarité ( la France ) est sous domination étrangère ( USA, Allemagne,... ) que la zone de solidarité russe est , elle, menacée par des étrangers ( les mêmes dont la zone de solidarité est très lointaine ) qui accumulent missiles et systèmes d’armes à quelques kilomètre de la Russie.
          Poutine doit avoir le soutien de 75% de sa population et il semblerait que les manifestants ne perdent ni œil ni main comme cela arrive chez nous...
          L’Ukraine que tu défends est dominée par les néo nazi depuis 8 ans , qu’y puis je si c’est ceux que tu choisis de défendre contre les méchants russes imperiaux, blablabla ? 
          Le peuple forme la nation et la nation est formée par le peuple, ceux qui ne veulent pas de frontières font le jeu des banques et des financiers , nous en voyons les ravages depuis l’Uruguay round ... les idiots utiles de l’oligarchie.


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 11:21

          @samy Levrai

          Je ne sais pas si vous ne comprenez pas ou si vous faites semblant de ne pas comprendre.

          Voilà que vous introduisez la notion de « zone de solidarité ». S’il y en a une me concernant c’est la planète Terre.

          « L’Ukraine que tu défends ». Il faut que je répète combien de fois que je ne défends ni l’Ukraine, ni la Russie, ni la France...

          Puis vous glissez à nouveau pour revenir sur votre insupportable insulte :

          « L’Ukraine que tu défends est dominée par les néo nazi »

          Vous avez affirmé plus nettement dans votre post précédent que j’ai des amis nazis. Cela réclame une autre réaction.


          Il ne faudra pas vous étonner si je vous vire.


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 13:39

          @Satanas
          S’il me manque des infos je ne demande qu’à en recevoir.


        • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 26 février 15:11

          @sylvain

          l’OTAN est dans les faits en Ukraine. Vous le savez, avant qu’elle le soit légalement


        • Lynwec 25 février 17:28

          Un avis éclairé de l’auteur sur le coup d’état du Maidan et ses commanditaires philanthropes et chercheurs de paix reconnus dans toutes les galaxies ?

          L’indignation à géométrie variable opportunément déployée pour ne plus parler du covidiotisme, des empoisonnements de masse et de la crise économique en cours est digne de ....Rototo ?

          Soit je me suis mal tenu au courant des articles, soit je suis passé à côté de vos pamphlets enflammés dénonçant les exactions des milices néo-nazies bombardant la zone est de l’Ukraine, russophone par le plus pur des hasards.


          • sylvain sylvain 25 février 19:07

            @Lynwec
            Si la russie voyait une partie de son territoire se séparer de la mère patrie, éhontément soutenu par une puissance voisine, vous croyez qu’elle leur enverrait des fleurs ??


          • tonimarus45 26 février 01:47

            @sylvain arretez votre cinema, le Donbass a reclame son independance des le coup d’etat du maidam et en compraison avec le kosovo declarant unilateralement son independance et reconnue immediatement par les « usa » et leurs caniches on pouvair penser qu’ils feraient pareil pour ces regions secessessionistes,,NON ?????
            Margre les promesses faites alors a la russie ,l’otan ne devait pas s’etendre aux ex republique sovietiques, devaient tils accepter que cela continue..Que diraient les etats unis si poutine creait des bases de missiles atomiques sur la frontiere mexicaine qui jouxte l’amerique ?????? oui comme poutine a menace a cuba ,là on connait la reponse des « us », pas question ????faites ce que je dis mais pas ce que jefais ou le deux poids deux mesures,NON ????


          • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 26 février 15:19

            @sylvain

            Ne pas envoyer des fleurs es un euphémisme hypocrite et calomniateur.

            Soyez clair !. Il se trouve que c’est exactement ce qui s’est passé, qu’a t’elle donc envoyé d’autre ? depuis plus de 20 ans de la dislocation de l’URSS.

            Vous êtes donc une belle crapule à calomnier avec des euphémisme négatifs.

            Si je vous disais que quand vous encontrez une petite fille, vous ne lui montrez pas seulement votre visage ? Vous voyez ce que je veux dire.

            Voyez vous, c’est avec ce genre de réthorique, la vôtre, que je devine la saloperie dans les cerveaux.


          • Séraphin Lampion Kaa 25 février 17:30

            Dugenêt, combien de divisions ?


            • sylvain sylvain 25 février 18:28

              @Kaa
              exactement, tout est une question de puissance dans cette affaire .Il n’y a aucun respect pour les peuples, pour les humains


            • sylvain sylvain 25 février 19:18

              @Satanas
              je ne soutiens pas plus les bombardements du dombass que l’annexion russe , mais il se trouve qu’on ne trouve que chez les poutinistes des raclures assez éhontées pour soutenir sans vergogne ce genre d’actions .

              Ceci dit, nul doute que si la russie de poutine s’était vue amputée d’une partie de son territoire par un de ses voisins, sa réaction aurait été bien pire


            • tonimarus45 26 février 01:49

              @sylvain---ATENTION A NE PAS INJURIER ; RACLURE EST DE TROP


            • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 26 février 15:21

              @sylvain

              Si, justement, c’est ce que respecte les Russes, en sauvant le Donbass des massacres organisés par MACRON et d’autres.


            • Fergus Fergus 25 février 17:48

              @ Jean Dugenêt

              En lisant votre article, et les nombreux constats de bon sens qu’il expose, j’ai pensé qu’il vous vaudrait des commentaires tellement alignés sur la « vérité alternative » poutinienne qu’ils en seraient presque comiques. C’est manifestement le cas, et cela prêterait effectivement à rire si la situation en Ukraine n’était hélas ! aussi dramatique.


              • sylvain sylvain 25 février 18:30

                @Jeekes
                dites c’est qui qui soutient l’invasion d’un petit pays par une des premières armées du monde ?? Vous pensez que quand vous soutenez poutine, vous vous mettez du mauvais coté du manche .Vous ne faites que choisir votre maitre dans une guerre impérialiste


              • tonimarus45 25 février 18:42

                @Fergus----

                • «  »«  »Retrait immédiat de toutes les armes nucléaires et des missiles de la Russie et de l’OTAN.«  »«  » dit l’auteur---De la « russie » et pas des « usa » ,ben voyons

              • Fergus Fergus 25 février 18:45

                Bonsoir, tonimarus45

                Ne soyez pas ridicule : les USA (comme la France) font partie de l’Otan ! 


              • tonimarus45 25 février 19:10

                @Fergus—Sauf comique que les usa ont en europe des bases propres


              • Fergus Fergus 25 février 19:14

                @ tonimarus45

                A propos du conflit ukrainien, que n’avez-vous la sagesse d’adopter la même position  équilibrée et parfaitement responsable  que Mélenchon ?
                Votre alignement pro-Poutine béat est une insulte à l’intelligence de votre candidat !!!


              • sylvain sylvain 25 février 20:14

                @Jeekes
                je vous ressert la même chose qu’à votre collègue, comme vous dites tous la même chose autant pas trop se fatiguer pour rien :

                Si vous voulez condamner l’impérialisme américain je vous suis a 200% ; pas de problèmes .Mais depuis quand justifie t on une saloperie par une autre ?

                Si ils ont un problème, les USA et la russie n’ont qu’à se mettre sur la gueule directement et arrêter de se causer par punching ball interposés .Ca fait 70 ans qu’ils font ça, pour le plus grand malheur de tous les peuples du monde , et vous ne trouvez rien de mieux a faire que de prendre partis ! idiot ! Ca ne sert même pas les intérêts de votre pays, vous n’avez même pas l’excuse de l’intelligence égoiste !


              • sylvain sylvain 25 février 20:25

                @Jeekes
                j’ai pas la trouille, j’ai les boules.
                et oui, les empires ont fais des milliers de saloperies, l’empire français, l’empire américain et aussi l’empire russe, et les autres.
                Tu crois que poutine a stoppé ça ?? Ca doit surement être le messie alors . Et quand poutine lance son armée sur la tchétchénie avec des centaines de milliers de morts .Tous terroristes bien sur ! c’est toujours le messie ??

                double couillon


              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 25 février 23:01

                @Fergus
                Bonsoir ;
                J’ai pensé comme vous. Mais il faut que je regarde de plus près. J’ai toujours un article qui est censuré en modération par la bande des propoupoutines. Il s’agit bien de censure car, à l’évidence, ce n’est pas la forme qui les dérange... Il faudra qu’on en reparle car il s’agit de l’avenir d’Agora Vox. Si les blocages en modération se font uniquement avec la volonté de censurer ceux avec qui chaque modérateur est en désaccord, un équilibre ne pourra se faire que lorsqu’une large majorité de modérateurs seront d’accord ensemble sur une ligne. Agora Vox deviendra alors un site aligné sur une ligne politique. J’ai bien l’impression que c’est ce vers quoi Agora Vox glisse en ce moment. Il est heureux qu’il existe encore des opposants à cette ligne et il n’est pas nécessaire qu’ils soient d’accord ensemble. C’est notre cas. Je vous remercie.


              • tonimarus45 26 février 01:15

                @Fergus’«  »« 

                ’’’’@ tonimarus45

                A propos du conflit ukrainien, que n’avez-vous la sagesse d’adopter la même position — équilibrée et parfaitement responsable — que Mélenchon ?
                Votre alignement pro-Poutine béat est une insulte à l’intelligence de votre candidat !!’’’’’’ dites vous —COMME QUOI ???Mais  tiens donc vous voyez melenchon moins »odieux"


              • tonimarus45 26 février 01:18

                @Jean DugenêtJe ne suis pas moderateur mais peut etre votre ligne politique anti poutine derange certainement certains qui votent pour ou contre comme ils en ont le droit ,NON ???????


              • troletbuse troletbuse 26 février 01:59

                @tonimarus45
                une insulte à l’intelligence de votre candidat 

                Fergus s’est trahi, il aurait du dire « de notre candidat » smiley
                Mais ca, on le sait depuis longtemps que c’est un faux-nez


              • tonimarus45 26 février 02:09

                @troletbuse«  »«  »« 

                @tonimarus45
                une insulte à l’intelligence de votre candidat 

                Fergus s’est trahi, il aurait du dire « de notre candidat » 
                Mais ca, on le sait depuis longtemps que c’est un faux-nez »«  » dites vous

                OUI LE TARTUFFE C"EST TRAHI un faux nez et un faux cul , cela fait des annees que je le lu aii deja dit


              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 02:27

                @tonimarus45

                Ma ligne politique n’est pas antipoutine. Je suis anticapitaliste. Poutine ne me dérange pas plus et guère moins que Biden. Cependant, sur Agora Vox ma ligne dérange les propoutines. Ils en ont le droit.
                Une première question se pose au sujet du rôle d’un modérateur. Doit-il se prononcer pour interdire les articles qui lui déplaisent ? C’est assurément ce qui se passe et ils ont le droit de le faire.
                On arrive ainsi à la deuxième question que j’ai soulevée. Agora Vox risque de devenir un site affilié à un courant politique si une grande quantité de modérateurs agissent dans le même sens.
                Plus précisément, Agora Vox risque de devenir un site de propagande pour la politique de Poutine. C’est ce qui m’inquiète et je ne vois pas ce qu’on peut faire pour empêcher cela.


              • Aristide Aristide 26 février 08:17

                @tonimarus45

                bon dieu ... mais c’est bien sûr !

                L’inspecteur Tonimarus connait bien l’insoumission et Fergus !!! Il laisse à désirer. Par contre Le421, homophobe et plus, là no problèmo !!!

                La lucidité de l’insoumis de base pfffff 


              • nemesis 26 février 11:30

                @Jean Dugenêt

                Tu veux inciter les « prolétaires » à s’associer avec la CIA qui tire les ficelles avec ses 50,000 membres.
                50,000 qui gambergent des coups tordus 24h/24
                +
                30,000 de la NSA aux grandes oreilles pour contrôler les Dirigeants européens
                +
                730 à 800 bases militaires US réparties autour des gisements


              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 11:47

                @nemesis

                Où voulez vous en venir en affirmant que la CIA existe ? Je suis au courant. Ceci dit le moteur de l’histoire est la lutte des classes et non pas l’espionnite. Tous les dictateurs rêvent de pouvoir manipuler le monde entier. C’est ce qu’ils essaient de faire avec leurs moyens : les services secrets, les forces de police, leurs empires médiatiques... Mais cela ne marche pas. Regardez à quoi sont arrivés tous les dictateurs qui sont tombés malgré tous les moyens dont ils disposaient : le Shah d’Iran, Ceaucescu, Ben Ali, Moubarak...

                Si vous croyez que la CIA dirige le monde vous vous trompez.

                La CIA n’a pas pu empêcher que les armées américaines déguerpissent comme des lapins devant des chasseurs que ce soit au Vietnam ou plus récemment en Afghanistan.


              • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 26 février 15:30

                Vous appelez équilibré une position totalement INFECTE

                de la part de celui qui approuve les bombardements du Donbass depuis plus de 7 ans, en insinuant que Poutine n’avait qu’à déposer une demande d’intervention humanitaire au Conseil de Sécurité de l´ONU qui lui aurait été refusé et contre laquelle il aurait passé outre, évidemment, ce mettant ainsi encore plus contre le droit international ?

                C’est ce que font les USA, avec juste raison, avec leurs guerres, puisqu’ils savent d’avance que le Conseil de sécurité leur refusera une autorisation, à cause des droits de VETO.

                pôvre Fergus, dans sa haine, comme les autres, incapable de raisonner.


              • nemesis 27 février 18:26

                @Jean Dugenêt

                C’est faiblard comme analyse... drôlement faiblard.
                Tu devrais prendre du recul, laisser décanter et lire un peu les autres...


              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 février 18:37

                @nemesis

                Vous avez fait une première entorse aux règles de la charte de bonne conduite

                « Le détournement du nom ou du pseudo de son interlocuteur dans le but de l’humilier n’a pas lieu d’être dans les forum. »

                Vous lancez maintenant des jugements de valeurs non argumentés ce qui frise l’insulte : « C’est faiblard comme analyse... drôlement faiblard. »

                Le phénomène psychologique qui amène des intervenants à ce genre de pratique est évident. C’est quand on n’a pas d’arguments que, ne pouvant convaincre personne par des procédés rationnels, des intervenants préfèrent lancer des insultes. Ils ne cherchent pas à discuter (à convaincre), ils essaient d’humilier ceux qui les contredisent. C’est manifestement votre cas.

                Je vois ce que vous cherchez. Je vais sans doute vous donner satisfaction.


              • troletbuse troletbuse 1er mars 11:28

                @Fergus
                Pour une fois, je regarde la vidéo de Méluche.35mn. Elle est très bonne.
                vous savez je ne vote pas Mélanchon.
                Mais vous êtes très loin de ses positions et même à l’opposé. Le Poudré en prend plein la gueule. Alors ne nous bassiner pas avec votre prétendu vote LFI.


              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 2 mars 07:40

                @troletbuse
                Bonjour,

                Voici le début de l’intervention de Jean-Luc Mélenchon à  l’assemblée nationale :

                "Quelles que soient les causes de l’invasion de l’Ukraine rien ne peut l’excuser ni la relativiser. La menace que contient cette invasion c’est celle d’une guerre mondiale totale et cela en fait un crime contre l’intérêt général humain de notre temps. Le gouvernement de M. Poutine en porte la totale responsabilité puisque c’est lui et personne d’autre qui est passé à l’acte. De la sorte, l’honneur de la condition humaine est évidemment dans la résistance des ukrainiens mais elle est aussi dans la résistance des russes eux-mêmes : ceux qui avec courage manifestent contre la décision de guerre de leur propre pays. Ils témoignent pour l’aspiration universelle à la paix. Leur manifestation nous donne un modèle d’action. Elle mine politiquement la cohésion de l’appareil du gouvernement russe. Dès lors, ne l’oublions jamais, le peuple russe n’est pas notre ennemi. Nous, français, ne le confondons pas avec le régime nationaliste qui est en place."


              • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 25 février 17:50

                Ah ! Il fallait donc laisser les Ukrainiens bombarder le Dombass qui était pro russe. Ou bien ?


                • tonimarus45 25 février 19:08

                  @Daniel PIGNARD-«  »« Ah ! Il fallait donc laisser les Ukrainiens bombarder le Dombass qui était pro russe. Ou bien ?  »«  »«  » dites vous ---Et bien aussi bien ferguguss et d’autres tartufes du meme accabit doivent dire oui : ils evitent d’ en parler .Mais bon le deux poids deux mesures ne leur font pas peur ; le prededent du kosovo et le bombardement de la serbie par l’otant ( quels pays de l’otan la serbie menaçait t’il) chutt . ?????


                • Yann Esteveny 25 février 17:57

                  Message à tous,

                  Si Madame Christelle Néant passe par ici, elle nous indiquera peut-être ce que l’UIT-QI représente en Ukraine, dans le Donbass ou en Russie.


                  • La Campanella 25 février 20:31

                    @Yann Esteveny
                    c’est certain que la grosse Néant représente bcp de monde lol
                    elle est partie chercher des camps de concentration en ukraine 


                  • sylvain sylvain 25 février 22:37

                    @Yann Esteveny
                    la même qui nous racontait a longueur d’article que la russie n’envahirait jamais l’ukraine il y a quelques jours ??


                  • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 25 février 23:10

                    @Yann Esteveny
                    "Si Madame Christelle Néant passe par ici, elle nous indiquera peut-être ce que l’UIT-QI représente en Ukraine, dans le Donbass ou en Russie."

                    Dans ce cas, je pourrais la renseigner.


                  • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 26 février 15:37

                    @sylvain

                    Elle n’a jamais dit cela


                  • Louis Louis 25 février 18:11

                    Ouaf vu le niveau des commentaires je me sauve, c’est trop fort pour moi

                     smiley


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 25 février 23:10

                      @Louis
                      Bonne nuit


                    • Albert123 25 février 18:12

                      la gauche collabo ne se cache plus


                      • sylvain sylvain 25 février 18:33

                        @Albert123
                        vous voulez dire de critiquer une invasion impérialiste d’un petit pays par une grande puissance ?? Au vu de l’agressivité des putains d’impérialistes que je vois ici elle devrait peut être effectivement, comme ce fut toujours le cas dans ce genre de situation


                      • tonimarus45 25 février 18:45

                        @ jean Dugenet----

                        • «  »« Retrait immédiat de toutes les armes nucléaires et des missiles de la Russie et de l’OTAN. »«  » dites vous---De la « russie » mais pas des « usa » ??,ben voyons

                        • sylvain sylvain 25 février 19:08

                          @tonimarus45
                          vous avez déja ce commentaire ridicule plus haut . Les USA font partis de l’OTAN, vous ne saviez pas ??


                        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 25 février 23:16

                          @tonimarus45
                          Bonsoir,
                          Un commentaire qui m’est directement adressé je dois y répondre.

                          « Retrait immédiat de toutes les armes nucléaires et des missiles de la Russie et de l’OTAN.  »

                          Oui, je dis cela et votre commentaire c’est quoi ?

                          « De la « russie » mais pas des « usa » ??,ben voyons »
                          Ne savez-vous pas que les USA font partie de l’OTAN et que j’en ai parlé. Vous auriez dû écrire :

                          « De la « russie et de l’OTAN » mais pas des « usa » ??,ben voyons »


                        • tonimarus45 26 février 02:17

                          @Jean Dugenêt---LES USA ONT LEUR PROPRES ARMES NUCLEAIRES SUR LEUR SOL etes vous pour qu’elles aussi soient supprimees .. ??LA QUESTION EST SIMPLE NON ???


                        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 02:30

                          @tonimarus45

                          Je trouverais formidable que toutes les armes nucléaires soient supprimées.


                        • tonimarus45 25 février 19:00

                          @ Jean Dugenêt_ Bon si je comprends bien non a l’otan en « ukraine » mais qui pourra s’etendre a d’autres pays( et nos gentils us poussent a cela) dont ^par ex la finlande et la suede( deja poutine a dit qu’il reagirait a cela ???? ).A part cela article «  »tout afait« objectif qui concerne le matraquage de poutine a 80%.Bien sur inutile de rappeler les promesses averees des »usa« de na pas etendre l’alliance atlantique aux ex republiques sovietiques et bien sur inutile de rappeler que poutine a propose un accord sur la securite en europe et bien sur en russie et que et les »usa" et leurs valets dans un bel ensemble on repondu ,NON


                          • sylvain sylvain 25 février 19:14

                            @tonimarus45
                            et donc ?? si la russie « propose » un accord de sécurité il faut le signer sinon elle peut envahir des pays souverains ?? La souveraineté des nations ça vous parle ??

                            Parce que c’était le cheval de bataille de votre héros avant qu’il ne se mette a annexer ses voisins « pour leur propre bien » .


                          • tonimarus45 25 février 19:23

                            @sylvain oui et la serbie avec le precedent du kosovo et l’irak et la syrie et la libye et le panama et la grenade cela vous parle ????????


                          • sylvain sylvain 25 février 19:38

                            @tonimarus45
                            Si vous voulez condamner l’impérialisme américain je vous suis a 200% ; pas de problèmes .Mais depuis quand justifie t on une saloperie par une autre .

                            Si ils ont un problème, les USA et la russie n’ont qu’à se mettre sur la gueule directement et arrêter de se causer par punching ball interposés .Ca fait 70 ans qu’ils font ça, pour le plus grand malheur de tous les peuples du monde , et vous ne trouvez rien de mieux a faire que de prendre partis ! idiot ! Ca ne sert même pas les intérêts de votre pays, vous n’avez même pas l’excuse de l’intelligence égoiste !


                          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 25 février 23:28

                            @tonimarus45
                            A nouveau un commentaire qui m’est adressé. J’ai remarqué qu’il faut aller doucement avec vous. Je commence donc avec un tout petit morceau.

                            « Bon si je comprends bien non a l’otan en « ukraine » mais qui pourra s’etendre a d’autres pays »

                            Ma position, celle de l’AGIMO et celle de l’UIT-QI c’est que l’OTAN est une organisation de coopération militaire créée par les USA pour défendre les objectifs politiques des dirigeants des USA. Ce sont principalement les objectifs du CMI (Complexe Militaro Industriel). Nous sommes pour la suppression de cette organisation. Dans tous les pays où l’UIT-QI est implantée nous sommes pour la sortie du pays de l’OTAN chaque fois qu’il en fait partie. D’autres organisations internationales partagent cette orientation notamment la LIT-QI et la LIS-ISL. Je suppose que vous n’en avez jamais entendu parler car vous vous intéressez essentiellement aux organisations franco-françaises. Donc notre position c’est Non à l’OTAN en Ukraine et partout ailleurs.

                            Ce que vous avez écrit ensuite est pour moi incompréhensible. J’espère que ce que je viens de dire répond à votre question.

                            Je ne suis pas surpris que vous ne parliez du vis-à-vis de l’OTAN c’est à dire des armées de Poutine agissant par exemple au Kazakhstan. Y êtes-vous favorable ?


                          • tonimarus45 26 février 00:58

                            @Jean Dugenêt-Je ne connais pas le probleme du Kazakstan mais vous allez m’expliquer ???Ceci dit elimination de toutes les armes atomiques y compris celles de france et celle sur le sol americain ??C’est une question que je vous pose ??????????Ce que vous passez curieusemet sous silence c’est le fait que des promesses et il y a des preuves, ont etes faites a la russie que l’otan ne s’etendrait pas aux ex republique sovietique ?la russie aurait du accepter que cela continue, sans reagir ??????? je peux etre d’accord sur les propsitions a la fin de votre article, qui consacre 80% de son contenu a demolir poutine et sans jamais aucun ,bemol, mais vous savez bien que deja les usa ont dechires deja certains accords de limitation d’armes. ?????donc ce sont des propsitions de bisounours , une utopie, surtout quand on connait de quoi son capables les « usa » ,parfois aides par leurs caniches , vietnam , panama , la grenade, la serbie et là c’est l’otan qui etait a la manoeuvre (quels pays de l’otan menaçait ce pays ????)l’irak, et son embargo qui fit des centaines de milliers de victimes dont 500000 enfants et qui fut un crime contre l’humanite, la libye , et j’en passe surement, et sans compter que les « usa » furent le seul pays a oser utiser , par deux fois l’arme atomique sur le japon/Ce qui me met en rogne ce sont les memes tartuffe qui n’ont pas de mot assez fort pour taper su pourine qui lors des mefaits « us » se taisaient ou meme approuvaient . ;Poutine est un dictateur parait til ???? (elu quand meme) ; alors qu’etaient dans ces moments que je viens de citer, les dirigeants des usa et de leurs caniches qui parfois les ont aides ?????? 
                            QUAND A CE QUI VOUS EST IMCOMPREHENSIBLE( ou que vous avez peut etre bien compris ???) ,DITES MOI QUOI AFIN QUE JE PUISSE VOUS EXPLIQUER


                          • tonimarus45 26 février 01:07

                            @sylvain bonjour la russie avait la promeese ,et il y a des preuves de cela que l’otan ne devait pas s’etendre aus ex republique sovierique , devaient t’ils accepter que cela continue ???? a cela s"ajoute le bomdardement pendant 8 ans des regions russophone et cela a pris encore plus d’ampleur de puis quelque temps, surtout quand l’independance de ces regions a etee acceptee par la russie 


                          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 03:06

                            @tonimarus45

                            « Je ne connais pas le probleme du Kazakstan mais vous allez m’expliquer ? »

                            A propos du Kazakstan je vous renvoie à mon article sur Agora Vox. C’est assez simple, le peuple a fait comme les gilets jaunes en France. A la suite d’une augmentation de 50% du tarif du gaz venant après bien d’autres vicissitudes le peuple est descendu dans la rue et il en est venu à contester le régime. Macron, est un enfant de chœur en matière de répression en comparaison avec le régime Nazarbayev-Tokayev. Cependant, les dixctateurs se sont trouvés débordés et ils ont fait appel à Poutine pour qu’il vienne mâter cette population. Celui-ci l’a fait bien volontiers.

                            « votre article, qui consacre 80% de son contenu a demolir poutine et sans jamais aucun ,bemol »
                            Je ne mets pas plus de bémol ou de dièses quand je parle de Biden. Mon article n’est pas consacré à démolir Poutine.

                            Si je devais écrire un article sur la vie de Poutine, il me faudrait faire des recherches au préalable mais je crois que ce ne serait pas triste. Avant de diriger la Russie Poutine est un de ses personnages qui est devenu capitaliste en quelques années avec les mêmes méthodes que les autres : le gangstérisme. C’est bien ce qui s’est passé pendant les « années noires » c’est-à-dire entre 1991 et 2000. Il était auparavant un dévoué agent du KGB. Arrivé au pouvoir, il a magouillé pour transformer les règles qui donnaient des limites en temps au mandat présidentielle afin de devenir dictateur à vie... Je pense qu’il a fait sauter toutes les limites. Depuis qu’il est président, il me semble qu’il continue à s’enrichir personnellement. Il continue sa carrière de milliardaire en même temps qu’il mène sa carrière de Président de la Russie. Il n’est pas comme Macron. Ce n’est pas un larbin des milliardaires. Il est lui-même milliardaire.

                            Je m’arrête là. Je veux simplement montrer que si je voulais écrire un article contre Poutine, j’aurais effectivement des choses à écrire..

                            Vous donnez ensuite une liste de nombreux sales coups des USA pour diriger le monde. Il y a assurément beaucoup plus de choses à dire que vous ne le faites notamment en ce qui concerne la mise en place de multiples dictatures en Amérique Latine... Tout le monde est d’accord avec ça.

                            Pourquoi abordez vous ce sujet ? Il me semble que le but est de montrer que puisque les USA ont fait énormément de saloperies cela excuserait Poutine quand à son tour il veut en faire quelques unes. Je reconnais que vous ne l’avez pas écrit mais je ne vois pas pourquoi vous raconteriez tout cela si ce n’était pour aller dans ce sens. Vous admettrez peut-être que mon point de vue est que cela n’excuse rien.


                          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 14:04

                            @Satanas

                            Je viens de lire ça après que vous m’ayez accuser de pratiquer le « deux poids deux mesures ». Sylvain n’a pas protesté mais je dois dire que, de mon point de vue, vos propos ici sont inacceptable et contraire à la charte d’Agora Vox :

                            sale petit journalope
                            Vous commencez à nous seriner
                            — prenez votre mot et nous les cassez grave

                            vous ne comprenez rien ,mais fermez la bon dieu,

                            petit, n’est pas Goebbels qui veut

                            Ce n’est manifestement pas de la discussion. Il n’y a rien à répondre à cela car si on essayait cela ne pourrait que faire monter le ton. Si vous aviez l’interlocuteur en face de vous, il faudrait en venir aux mains.

                            Si cela m’avez été demandé, j’aurais probablement à mon tour demander une sanction à la modération.

                            Voilà pour ce que vous appelez sans doute le « deux poids deux mesures »


                          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 14:14

                            @tonimarus45
                            Au Kazakhstan comme en Ukraine et en Russie l’opposition à Poutine agit parce que les exploités doivent se défendre.

                            Les ukrainiens sont entraînés bien malgré eux dans une guerre nationale de libération contre Poutine. Dans les usines et le quartier d’Obolon à Kyiv, ils se battent en ce moment même, avec des cocktails Molotov contre les chars de l’impérialisme russe. Les manifestations se succèdent en Russie, malgré les milliers d’arrestations. Un slogan apparaît : La dénazification, c’est ici, c’est maintenant. Les ouvriers et chômeurs de la grande région gazière et pétrolière du Mengistau au Kazakhstan poursuivent grèves, piquets et occupations de places pour les salaires et contre la répression menée à la fois par leurs dictateurs et les forces de répression de Poutine.


                          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 25 février 22:27

                            Bonsoir tout le monde ;

                            Décidément, je ne peux pas vous laisser seuls. Vous envahissez. Je m’absente quelques heures et quand je reviens mon article est publié avec 44 commentaires.
                            Je ne vous en veux pas mais je ne vais pas pouvoir répondre à tout le monde. Je vais tout lire. Je le promets. Puis, je vais faire ce que je peux.
                            Merci à tous pour vos contributions.


                            • sylvain sylvain 25 février 22:39

                              @Jean Dugenêt
                              vous auriez du faire un article sur le gratin dauphinois, vous auriez été plus tranquille smiley


                            • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 25 février 23:32

                              @sylvain
                              bonsoir Sylvain.
                              Je vois que tu batailles dur. Il y a du travail.
                              Pour ma tranquillité il est certain que je devrais me reconvertir dans les recettes de cuisine.



                              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 10:14

                                @Jetokex

                                « Voici les gents que vous défendez : »
                                Je ne défends pas plus les fachos qui sont sur la photo que vous envoyez que ceux qui sont sur cette vidéo.
                                Il s’agit du « comité France-Donbass » qui regroupe Chanclu, Alain Benajam et Sveltana KIssileva. Ce sont des militants d’extrêmedroite bien connus.

                                André Chanclu a traversé ces 53 années de l’histoire de l’extrême-droite. Il était déjà militant à l’époque du GUD et du mouvement « Ordre Nouveau . Il est co-auteur avec Jacques Mayadoux du livre « Ordre Nouveau raconté par ses militants ». Il explique notamment que ce sont eux qui ont décidé de créer le FN en 1972 pour donner aux fascistes français une apparence institutionnellement acceptable. Dans une vidéo disponible sur Youtube, il est interviewé par un journaliste d’Egalité et Réconciliation. Il explique que ce sont ses amis. Je crois que certains militants proPoutine s’abreuvent d’informations chez Soral sans avoir bien compris de qui il s’agit. André Chanclu et Alain Benajam sont en effet des amis très liés puisqu’ils ont créé et animent ensemble le « Collectif France-Russie » et le « Comité France-Donbass représentant français de Novorossia ». Svetlana Kissileva (Kysilyova), présidente de Novopole, André Chanclu et Alain Benajam, secrétaires et adjoints sont, rien de moins que les représentants officiels des « Etats indépendants de la Novorossia en France ». Ce sont les ambassadeurs d’un état qui n’est pas reconnu par la France.

                                Partout sur terre et à toute période, l’exacerbation du nationalisme mène au fascisme. C’est évidemment le cas en Ukraine et c’est aussi le cas au Donbass. Ce sont « les gens » que je ne défends pas.


                              • Jetokex Jetokex 26 février 16:24

                                @Jean Dugenêt

                                Merci de votre réponse.

                                Je me réjouit que le Reich soit attaqué dans le dos. Si nous avions eu un président Français et non un traître, s’eu été la l’opportunité idéale de lui porter un coup fatal, combien d’année d’esclavage a venir, aurions nous pu éviter ?

                                Je me réjouit que l’otan soit impuissant, que la main mise américaine sur nous faiblisse. Se libérer du Reich n’aurais aucun sens si c’était pour retomber sous le joug des anglais. Il y a de l’espoir. Il y a une fenêtre de tir.

                                Je me réjouis de voir les oligarques ukrainiens brûler en toute hate leurs papiers sanglants, de voir paniquer les putes de la corruption a Washington pendant que fox news les balance a heure de grande antenne les « russian probes ».

                                Je me réjouis que les ukrainien soit débarrassé de cette marionnette corrompue de zelensky, d’un psychopate sectaire de la clique de davos, et j’espére que les mafieux en prendrons pleins la gueule sous le toutou nomé par poutine.

                                Dans un monde gouverné par satan, un dictateur éclairé, c’est déja dla lumiére.

                                ++


                              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 18:18

                                @Jetokex

                                Les ukrainiens sont entraînés bien malgré eux dans une guerre nationale de libération contre Poutine. Dans les usines et le quartier d’Obolon à Kyev, ils se battent en ce moment même, avec bien peu de moyens contre les chars de l’impérialisme russe.

                                Les manifestations se succèdent en Russie, malgré les milliers d’arrestations. Un slogan apparaît : La dénazification, c’est ici, c’est maintenant

                                Les ouvriers et chômeurs de la grande région gazière et pétrolière du Mengistau au Kazakhstan poursuivent grèves, piquets et occupations de places pour les salaires et contre la répression menée à la fois par leurs dictateurs et les forces de répression de Poutine.

                                L’internationalisme se manifeste de part et d’autre des frontières. Les exploités qui subissent dictature et bandes fascistes se défendent.

                                Pendant ce temps les guerroyeurs des deux camps lancent avec leurs sanglantes attaques leur arsenal de va-t-guerre et leur flot de propagande pour montrer que le camp adverse est celui des méchants alors qu’ils sont dans le camp des gentils. Les insultes pleuvent. Le mot « Reich » est lancé désignant autant la Russie que les USA ou l’Ukraine selon celui qui le prononce et chacun se vante de sa propre dictature qui est plus douce que celle de l’adversaire.

                                Les internationalistes de chaque côté de la frontière disent l’ennemi principal est dans notre propre pays. A bas la guerre et vive la révolution ! Ils veulent en finir avec toutes les dictatures et ces politiques impérialistes qui dressent les peuples les uns contre les autres.

                                Les va-t-en guerre sont « fiers et contents », d’avoir laissé des cadavres derrière eux. Les guerres comme toujours se terminent avec un rejet des faiseurs de guerre par les populations. C’est alors que surviennent les situations révolutionnaires. On entend alors « plus jamais ça ! »

                                Les manifestants en Russie sont les précurseurs. Poutine a gagné cela. Pourvu qu’il soit fier de cette victoire avec tous les va-t-en guerre. Il faudra qu’il tire le bilan de ses progrès...


                              • velosolex velosolex 3 mars 12:56

                                @Jean Dugenêt
                                Quelques livre essentiels adressés à ceux qui veulent explorer le passé soviétiques. Des romans, mais écrits par des personnalités majeures de l’ex URSS. Comme Victor Serge, qui a écrit « L’affaire Toulaiev ». Victor Serge https://bit.ly/3CaO7z0
                                Ce livre a certainement inspiré le film « soleil sombre » de Mikhalkov. 

                                « Vie et destin » de Vassili Grossman. Un livre au destin extraordinaire, et dont on croyait le parchemin détruit par Le KGB...https://bit.ly/3IH23mC Grossman fait le parallèle entre les deux totalitaristes, soviétique et nazi 
                                Deux livres qui n’ont pas vieilli, et montrent l’effet de la propagande, de la peur, centrifugé par la peur et le nationalisme. Poutine a ajouté le gangstérisme à la napolitaine


                              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 11:11

                                Comme souvent sur Agora Vox, la discussion devient difficile. Je vous invite à faire un effort pour respecter la charte de bonne conduite qu’il est bon de lire de temps en temps.

                                Évidemment une affirmation comme celle-ci amène l’exclusion de l’auteur

                                « les assertions de cet article mensonger de A à Z »

                                Les amalgames qui amènent à parler de « tes amis nazis » sont tout aussi évidemment à proscrire. Je rappelle aussi que :

                                « Le détournement du nom ou du pseudo de son interlocuteur dans le but de l’humilier n’a pas lieu d’être dans les forum. »

                                D’une manière générale, il faut éviter les jugements de valeurs non argumentés que ce soit sur une personne que sur ce qu’il écrit car cela frise toujours l’insulte. Comparez par exemple ces diverses assertions.

                                Tu mens sans arrêt.

                                — Tu mens

                                Tu mens quand tu affirmes que ce que je dis n’est pas juste.
                                Tu mens quand tu affirmes que tu l’as vu.
                                Tu mens quand tu affirmes « J’ai vu la lune en plein jour »

                                Les premières assertions sont probablement des calomnies. La dernière est acceptable. Toutefois, je préfère pour ma part m’en tenir aux faits sans porter des jugements.

                                tu as affirmé «  »J’ai vu la lune en plein jour". C’est d’autant plus impossible que le ciel était couvert toute la journée.

                                Le phénomène psychologique qui amène des intervenants à aller à l’encontre des règles de la modération est évident. C’est quand on n’a pas d’arguments que, ne pouvant convaincre personne par des procédés rationnels, les intervenants qui ne savent pas se contrôler en viennent aux pires excès : calomnies, insultes... Ils ne cherchent plus à discuter (à convaincre), ils essaient d’humilier ceux qui les contredisent.


                                • PascalDemoriane 26 février 12:28

                                  @Jean Dugenêt
                                  Bonjour camarade,
                                  ta brève prise de position sur l’Ukraine, attendue, prévisible et assez doctrinale tient debout dans ce cadre là,. Maintenant bien des éléments conceptuels seraient à approfondir, à contextualiser. Mais bon, vu l’avalanche de bavardages polémiques, des imbéciles logiques de pro et d’anti, je jette l’éponge.
                                  On aurait vraiment besoin d’une plateforme collaborative pour faire contribution dialoguant constructive sérieusement. AVox fait très bien son rôle d’agora mais ne peux faire l’impossible, ce n’est pas un organe productif ! pour en recauser un jour.


                                • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 13:36

                                  @PascalDemoriane

                                  Merci de ton soutien camarade.
                                  J’aimerais que tu essaies de voir avec quel outil on pourrait communiquer en visioconference.
                                  J’en profite pour remercier aussi Sylvain qui m’apporte une aide précieuse dans les discussion et avec qui j’aimerais bien aussi approfondir.
                                  jean


                                • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 19:18

                                  @redistribuer

                                  Merci de cette analyse qui pose sainement des questions intéressantes. Je répondrai dans quelques temps notamment sur deux points :
                                  l’idéologie de Poutine.
                                  les déportations de populations faites par Staline, notamment avec les tatars de Crimée, qui ont grandement « russifié » certaines régions.

                                  Staline est hypernationalisme et anticommuniste. Il exprime sa détestation de la révolution de 1917, des bolcheviks, de Lenine, de Trotsky... Mais, aussi étonnant que cela puisse paraître pour certains, il est aussi admirateur de Staline qui, de son point de vue, a contribué à la grandeur de la Russie. Tous cela mérite des explications et permet de comprendre une résurgence de néostaliniens en France notamment au PRCF (Mauduis en est un exemple typique). Ils vivent notamment avec les éditions Delga financée par Poutine pour ressortir, en les mettant à jour, toutes les grosses calomnies et falsifications du stalinisme.


                                • Redistribuer 26 février 16:53

                                  @MAUGISMICHEL
                                  Afin de rectifier quelque peu Camarade ?

                                  Il faut savoir qu’ici en France tous ceux qui soutenait Poutine ou qui trouvaient que les gouvernements occidentaux se comportaient de façon maladroite avec la Russie étaient tous à droite à l’extrème-droite. C’est d’ailleurs logique Poutine et ses compères de toutes les républiques de l’espace soviètique ont jeté en 1990 toute référence à la révolution d’octobre à la poubelle. Glorifiant au contraire en Russie l’ancien régime tsariste et instaurant une république dont l’inspiration vient directement du patriarcat orthodoxe de Moscou et se réfèrant sans cesse à la grande et Sainte Russie ! Depuis que Poutine a décidé de prendre le risque de cette aventure, ils ont d’ailleurs retourné leur veste ! Seul Asselineau a condamné mollement l’opération lancée par Poutine en consacrant la plus grande partie de son intervention à justifier Poutine lui reprochant juste de se faire justice lui-même, en insistant sur le fait qu’un état n’a pas le droit d’intervenir dans un autre sans un mandat du conseil de sécurité de l’ONU.
                                  Dans tout le reste de son intervention il passe son temps à donner son accord sur le fond de l’idéologie de Mr Poutine y compris à la référence ultra-réactionaire et ultra-nationaliste à l’Ukraine comme berceau inaléniable de la Russie dans le passé !

                                  En ce qui concerne l’article du camarade Dugenêt, Disons qu’il est plus contestable sur la forme que sur le fond, on ne peut lui reprocher d’être désiquilibré sur le fond, toutes les critiques qu’on peut formuler à propos de l’action de l’impérialisme américain y sont ! Mais c’est vrai qu’il est désagréable à lire, le titre d’abord qui peut être interprété comme le choix du camp occidental, en suite ce que je pourrais appeler une inversion dans le texte, ils commencent à expliquer tout le mal qu’il pense de cette intervention militaire pour en suite seulement décrire à son tour ce qu’il pense des occidentaux ! Le fait qu’il refuse de prendre parti dans l’affrontement de deux impérialismes rivaux ne me surprend pas, cela a toujours été la position des socialistes, c’était déja le cas en 1914 pour Lénine aussi bien que pour Jaurès.
                                  A cette époque on pouvait aussi justifier une guerre par la nécessité de venir au secours de nos malheureux compatriotes asalciens ou lorrains victimes du joug allemand depuis 1870. Ce n’est pas la violence que l’auteur rejette, c’est la violence qui met face à face deux impérialistes dans le quel il ne veut pas prendre parti, c’est un point de vue qui s’entend. 

                                  Il y a quelques assertions que je ne partage pas cependant

                                  Il laisse entendre que la république soviètique d’Ukraine est une création de Staline et que ce serait lui qui aurait introduit des russes de dedans pour contrebalancer l’influence des autres. D’abord le peuplement russophone dans l’est de l’ukraine date vraisemblablement de très longtemps, C’est Catherine II impératrice de Russie qui fonde la ville d’Odessa. En suite le nationalisme ukrainien existant nettement à la veille de la révolution 1917, comme d’ailleurs d’autres nationalisme, Lénine et Trotsky décide de reconnaitre les nationalités dans le programme du parti bolchèvique, il est amusant d’ailleurs de remarquer que la nationalité juive est reconnue, pourtant elle n’aura jamais de république ! Il est donc créé face à la volonté d’autonomie des bolchèviques ukrainiens une république socialiste soviétique d’Ukraine au coté de la RSS de Russie et pour que l’ensemble soit parfaitement cohérent on ajoute des territoires russophones pour éviter une déstabilisation de la future union justement à cause des nationalités, C’est Lénine et Trotsky qui ont fait cela et pas Staline dont Lénine se méfie d’ailleurs au plus haut point.
                                  L’auteur nie de plus que le problème du Dombass qui apparait en 2014 après le coup d’état de Maidan soit en fait l’origine du conflit et il accuse Poutine d’avoir inventé ce fait, c’est nier l’évidence et les graves persécutions dont ont été victimes les habitants de ces régions à qui on a dénié le droit d’utiliser leur langue maternelle, ce qui est la pire négation d’un être humain, c’est identique à l’empêcher de parler. Il n’y a pas d’ailleurs qu’en Ukraine ou ce phénomène a eu lieu mais dans toutes l’espace ex-soviètique à commencer par les pays baltes. C’est d’ailleurs aussi la position répétée en boucle par les médias occidentaux qui ne voient dans les républiques de Donesk et de Lougansk que des inventions de Poutine !

                                  Pour le temps présent si j’approuvais jusqu’à présent la politique de Poutine par rapport à l’ukraine y compris la reconnaissance des républiques auto-proclamés et le projet d’envoyer une force de maintien de la paix dans ces territoires, j’ai appris avec stupeur l’envahissement de l’Ukraine par les troupes russes.
                                  Je ne comprend toujours pas malgré les justifications que le président Poutine a donné à savoir dénaziification et démilitarisation.

                                  Je suis d’autant plus dubitatif que vu cela semble prendre beaucoup plus de temps que prévu, le risque d’échec est bien là qui n’est d’ailleurs pas à souhaiter car il mettrait en danger extrème les populations de l’est et réjouirait l’occident capitaliste, dernière conséquence qui me ferait particulièrement mal au ventre !

                                  Bref, diable qu’a-t-on été faire à Kiev ? N’aurait-t-on pas du se contenter d’opérations pour consolider l’est et préparer une sécession de l’Ukraine en bonne et due forme, ce qui à mon avis est la seule solution viable, surtout vu le paroxisme de l’agitation des esprits la bas.

                                  Il y a d’ailleurs une bizarre idée qui me trotte dans la tête : Et si Poutine n’était plus le maitre chez lui que quelqu’un dans l’ombre le forçait à prendre ces décisions...

                                  Voilà un homme qui est au pouvoir depuis plus de vingt ans et qui bien qu’autoritaire restait dans la ligne de 90 , Si on peut dire tout le mal d’eux à propos de la dissolution de l’union soviètique et de la restauration capitaliste, on ne peut pas leur reprocher leur manque de volonté d’instaurer à la fois la transparence, la démocratie et l’état de droit ! C’est d’ailleurs la seule qualité qu’on peut reconnaitre à nos démocraties occidentales, bien que sur ce plan aussi elles soient imparfaites et qu’on tente à chaque instant de remettre en cause ce qui a été accordé autrefois.
                                   
                                  Porquoi aurait-il changé ? 


                                • jjwaDal jjwaDal 26 février 16:50

                                  A la chute du mur de Berlin il y a eu manifestement non assistance à peuple en danger. La Russie n’a jamais connu la « démocratie » et donc il fallait un plan d’aide massive et soutenue pour instaurer la confiance mutuelle avec la perspective de faire partie du club à échéance relativement proche. Les années Yeltsin ont laissé la gueule de bois à la société russe et ont montré à ce peuple nos limites.
                                  Rétrospectivement qu’est-ce qui coûtait le plus cher entre laisser à la Russie le temps de faire sa marche vers la démocratie en l’incluant dans notre monde commercial et humain ou la voir comme l’ancien adversaire, ce qui était implicite dès l’élargissement de l’OTAN.
                                  Les USA n’ont pas d’égal, uniquement des satellites voire des valets, ce qui ne pouvait convenir aux russes (l’électrochoc aurait été trop violent pour eux de passer du statut d’égal à celui de serpillère).
                                  La Russie nous tendaient les bras et on a été infoutus de l’empêcher de sombrer dans une paranoïa largement alimentée par les frasques US (Yougoslavie, Irak, Libye, Syrie) et l’avancée continuelle de l’OTAN. Nul doute que le rejet de la proposition russe (Poutine à l’époque) d’être un partenaire de l’OTAN dans la sécurité du continent européen y fut pour quelque chose, comme le rejet de partenariat économique avec l’U.E.
                                  On s’est coupé d’eux pendant qu’un syndrôme post traumatique pour les ex républiques revenaient en surface.
                                  On a fait tomber le mur de Berlin pour le reconstituer à la frontière russe, puisque toutes les ex républiques de l’URSS étaient éligibles à entrer dans l’UE et l’OTAN, sauf la Russie mise à l’écart volontairement.
                                  Si nos diplomaties sont infoutus de trouver un moyen de nous faire vivre ensemble, nous mourrons ensemble comme des imbéciles, voilà tout...


                                  • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 18:33

                                    @jjwaDal

                                    Merci de cette analyse. Vous vous situez dans la perspective du maintien du capitalisme mais avec le soucis d’éviter les conflits entre puissances capitalistes. Cela vous amène à avoir un regard critique sur ce qu’ont fait les puissances capitalistes au moment où l’URSS s’est effondrée.

                                    Il est fort possible que le CMI (Complexe Militaro-Indusriel) américain qui vivait depuis des décennies avec d’énormes moyens du fait de la guerre froide aurait vu d’un mauvais œil toutes cette manne financière s’effondrait faute d’avoir un ennemi à combattre.

                                    De leur point de vue, il fallait profiter de l’occasion pour renforcer le camp américain en repoussant la frontière est/ouest vers l’est mais il fallait aussi éviter de la faire disparaître. Ils ont toujours besoin d’un ennemi potentiel. Les USA sont en guerre ! Tel est la donnée première incontournable. La question « Contre qui ? » est secondaire.

                                    Avec Poutine, ils ont trouvé un frère ennemi ne demandant qu’à jouer à ce jeu-là.


                                  • Delphus Delphus 26 février 17:03

                                    Aaah... le réveil des nouveaux trolls russes, opportunément inscrits sur le Vox depuis 1 mois...


                                    • PascalDemoriane 26 février 17:18

                                      @Jean,
                                      tu balaye la contradiction d’un Michel Maugis par exemple un peu vite.

                                      Comprend que renvoyer dos à dos impérialisme US et impérialisme Russe Poutinien est une erreur d’analyse qui ressemble à une crispation dogmatique, çà agace ! et qui nuit à l’image de l’école marxienne qui est la nôtre.

                                      Les deux impérialismes ne sont pas dans la même temporalité au regard du « développement dialectique des forces productives ». Pas du tout tu le sais ! La question n’est donc pas de « prendre parti », ok, mais de comprendre l’asymétrie et en quoi ce différentiel peut-être un appuit de combat et de conscience pour le prolétariat européen, français en particulier (à qui on parle ici).
                                      Or le prolétariat réel du terrain, le peuple d’ici, sent très bien qu’un régime poutinien lisible et explicite animé d’un projet national à haut potentiel est à tout prendre moins nocif et plus combatable qu’un régime macronien illisible furtif et implicitement destructeur du bien public qui va ramener la France au niveau africain... néo-colonial en plus !

                                      Donc quoi, l’internationale prolétarienne anti-impérialiste ? oui, mais par, pour, avec le proletariat réel tel qu’il se pense et survit ici et maintenant, avec ses contradictions, mais pas dans l’au-delà théorique d’un arrière monde idéalisé ! Le matérialisme n’est pas d’abord une métaphysique, ni une religion.
                                      Vaste et vieille question de fond, je sais.
                                      Affaire à suivre.


                                      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 février 19:01

                                        @PascalDemoriane

                                        Salut Pascal,
                                        « tu balayes la contradiction d’un Michel Maugis par exemple un peu vite ».
                                        Je n’ai pas compris que Michel Maugis avait des arguments et qu’il voulait en discuter. Je n’ai vu qu’un flot d’insultes d’un stalinien qui veut en découdre. Je l’ai viré. Je pense qu’il l’avait prévu.

                                        Les deux impérialismes ont des points communs et des différences. Il convient avant tout de savoir que ce sont deux puissances capitalistes et impérialistes et qu’en conséquence il n’y a rien de progressif ni dans un camp ni dans l’autre.

                                        C’est comme choisir entre la triple alliance et la triple entente lors du début de la guerre 14-18. Tous les socialistes qui ont trahi dans tous les pays ont trouvé des arguments pour expliquer qu’ils défendaient un camp meilleur que l’autre et ils ont ainsi envoyé les ouvriers s’entretuer. Le camp défendu par les socialistes allemand n’était pas le camp défendu par les socialistes français.

                                        De ce point de vue, la situation est la même et je développe donc la politique de l’internationalisme prolétarien contre tous les impérialistes sans les différencier.

                                        Du point de vue des différences, il faut avoir une analyse de l’évolution de la situation mondiale. La puissance capitaliste américaine veut dominer le monde depuis la fin de la deuxième guerre mondiale. Nous sommes maintenant dans une situation où cela devient difficile pour elle. Le principal obstacle pour la domination américaine est la montée en puissance de la Chine qui évite de manifester ouvertement de l’agressivité mais fait ce qu’il faut pour renforcer sa position.

                                        Les USA sont en échec au proche-orient. Leur politique visant à renverser le régime d’Iran n’a pas marché. Ils comptaient encercler l’Iran avec l’Irak et l’Afghanistan. Ils s’aperçoivent maintenant qu’ils ne peuvent pas mettre en place de régimes fantoches à leur bottes pour rentrer chez eux ensuite, après une période d’occupation. Ils sont en désengagement dans cette région depuis l’arrivée d’Obama. Ils ont abandonné l’Afghanistan dans conditions catastrophique et ne savent pas comment abandonner la région Irak/Syrie sans se faire à nouveau ridiculiser. Remarquons qu’ils étaient déjà en période de désengagement pendant le conflit Syrien ce que beaucoup n’ont pas compris. C’est dans cette même période que Poutine a profité de l’occasion pour se montrer conquérant en massacrant largement la population syrienne pour laisser Bachar el Assad en place.

                                        Quand Poutine a envoyé son armée au Kazakhstan c’est en frère-ennemi que les dirigeants des USA ont réagi. Fort de leur expérience, ils lui ont expliqué que, s’il entrait avec ses troupes au Kazakhstan, il aura ensuite du mal à en partir. Quoi qu’il en soit, on voit, dans cette période, Poutine montrer de plus en plus les dents au moment où la suprématie de l’économie américaine devient fragile.

                                        Cette analyse ne nous amène pas à traiter différemment les deux impérialismes dans le conflit ukrainien.

                                        Jean


                                      • Jonas 27 février 09:21

                                        Est-ce que, AgoraVox a pris le parti du dictateur du Kremlin , en censurant plusieurs de mes posts , parce que je suis contre le paranoïaque de Moscou ? 

                                        Vive l’Ukraine ! Vive le vaillant peuple ukrainien !

                                        Le psychopathe de Moscou a déjà perdu son pari , il pensait s’accaparait de Kiev en quelques heures , il piétine depuis 4 jours. 

                                        Les mensonges de l’ancien agent dur KGB , ne prennent plus , même en Russie , puisqu’il pourchasse les manifestants contre l’invasion de l’Ukraine et interdit les médias étrangers de faire leur travail d’information.

                                        Les médias du pays , sont interdits et les journalistes emprisonnés. Le dictateur , de Moscou ne tolère aucune opposition. 


                                        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 février 11:37

                                          @Jonas

                                          Bonjour,
                                          "Est-ce que, AgoraVox a pris le parti du dictateur du Kremlin , en censurant plusieurs de mes posts , parce que je suis contre le paranoïaque de Moscou ?« 

                                          Je suis moi-même victime d’une censure pour un article intitulé : » 

                                          La propagande pro-russe et le soutien à « Novorossia »

                                          Mon article commence ainsi :

                                          "Agora Vox commence à être envahi par les organes de propagande de Poutine. Il est fréquent de trouver, parmi les articles publiés sur Agora Vox cinq ou six articles venant plus ou moins des officines russes. Aujourd’hui, 2 février 2022, j’en compte six dont trois qui viennent de Patrice Bravo, un de « Le cri du peuple » et deux de Christelle Néant. Quatre auteurs alimentent ainsi régulièrement le site d’articles pro-Poutine :

                                          — Patrice Bravo nous envoie des copier/coller d’articles de « Observateur Continental ».

                                          — « Le cri du peuple » nous envoie des traductions des articles de RT.

                                          — Christelle Néant reproduit les articles du site Donbass Insider.

                                          — Philippe Khalfine, nous envoie les articles de News-Front.

                                          Ces quatre-là utilisent Agora Vox comme caisse de résonance pour diffuser la propagande du Kremlin.« 

                                          Il se termine ainsi :


                                           »Revenons à la question de cet envahissement d’Agora Vox par la propagande venant directement des services à Poutine. Est-on condamné à laisser faire ? Si c’est le cas, la qualité d’Agora Vox va se dégrader. Je ne propose pas de modifier les règles de sélection des articles. Il est sans doute possible de les améliorer mais je ne vois pas précisément comment faire. J’espère seulement que les modérateurs crypto-staliniens auront à cœur de ne pas voir Agora Vox se transformer en une officine d’une puissance étrangère et j’invite donc les modérateurs à la vigilance pour éviter qu’Agora Vox soit référencé dans la « Liste des sites et pages Facebook Françaises pro-russes et soutenant « Novorossia ».  »

                                          "


                                        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 février 18:45

                                          @Jonas
                                          Un autre article actuellement en modération sera certainement censuré. Il est intitulé :



                                          Il va maintenant être interdit de critiquer Poutine sur Agora Vox.

                                        • Louis Louis 27 février 19:02

                                          @Jean Dugenêt
                                          Bonjour Jean voici le post que j’ai mis sur l’article de Elliot

                                          Chers agoravoxiens

                                          Permettez moi de reconnaître que je me suis trompé sur toute la ligne en clamant il y a quelques jours que Poutine (saint poutine) et les ukrainonazis (je crois que c’est le mot qu’il faut employer sur ce site) revivifiaient ce site en perdition

                                          Je me suis trompé sur toute la ligne Excusez moi

                                          Au lieu d’un débat contradictoire courtois et respectueux (sans oublier l’humour signe d’intelligence) on a assisté à des chamailleries dignes d’une cour de récré de maternelles avec moult noms d’oiseaux !

                                          Mention spéciale à tous ces Faux nez (trolls on dit ?) parlant de Russie qui s’expriment dans un français parfait mais qui travaillent pour un bord bien déterminé

                                          Note : Je n’inclue pas dedans Christelle Néant une vraie journaliste, très orientée certes mais qui elle, travaille à visage découvert

                                          On a vu nos beaufs habitués des têtes de gondoles sous les articles être toujours aussi beaufs et limités

                                          Les conplotisses devenir de plus en plus KONS (pas tous, ça s’adresse à X et son émule)

                                          Par contre l’agence de communication ragototo a disparu des radars (touchée par un missile longue portée ?)

                                          Bref c’est à chialer de voir un site « citoyen » tomber aussi bas

                                          Et ce qui me fait le plus gerber c’est que Macron va être réélu dans un fauteuil

                                          Bienvenue au grand reset, au carnet de vax etc.

                                          Sans oublier le développement durable qui débouchera sur un « green pass »

                                          Développement durable, un mot vide du même tonneau que ukrainonazi

                                          Allez bon dimanche quand même, profitez bien de ce beau soleil car des nuages très noirs arrivent

                                           smiley


                                        • Pie 3,14 27 février 19:07

                                          @Jean Dugenêt
                                          Cela m’étonnerais.
                                          RT et Sputnik sont désormais bannis de l’UE. La propagande russe va devenir très discrète et contrôlée en Occident.
                                          C’est à mon sens normal. Je ne vois pas pourquoi on devrait laisser s’exprimer des gens qui soutiennent des régimes réprimant la libre expression. D’autre part la propagande est une arme en temps de guerre or Poutine fait la guerre à un pays qui lorgne vers l’ouest et nos valeurs démocratiques.

                                          Je pense que Néant et Garev vont devoir bientôt fermer leur boutique. Bravo qui n’existe pas (un avatar piqué à un mannequin néozélandais, des articles issus d’un média affidé au Kremlin) va aussi subir le même sort. 

                                          Cela va rendre tristes les idiots utiles et les adorateurs de Poutine mais ils vont devoir se faire une raison car l’attaque de l’Ukraine par la Russie marque un tournant majeur en Europe.


                                        • Jonas 27 février 19:18

                                          @Jean Dugenêt
                                          Je commencerai par dire « vive le peuple ukrainien pour sa bravoure » et une pensée pour le grand peuple russe , qu’un psychopathe veut mener à la guerre contre ses frères . 

                                           Surtout , ne vous formalisez pas trop pour les abimés du bulbe , ce ne sont que des aboyeurs sans conscience politique . Je connais l’un d’entre eux , qui saute à pieds joints d’ erreur en erreur sans se gêner. AgoraVox est son lieu de propagande. 

                                           Je veux parler du « Le cri des peuples » est une officine du régime criminel des mollahs , je l’ai épinglé a plusieurs reprises. il avait accusé les Etats-Unis et Israël , d’avoir fabriqué sciemment la Covid-19 , pour porter préjudice aux peuples Chinois et l’Iranien. . C’est encore « Le cri des peuples » qui avait accusé israël d’être l’auteur de l’explosion du port de Beyrouth en suivant docilement les accusation du Hezbollah, milice du régime des mollahs. 

                                          Quant aux autres , ils font parti de ces masses multiformes au service de la propagande du régime de l’ancien agent du KGB. qui excelle dans l’agit-pop. 

                                           Ils ont la chance de pouvoir s’exprimer librement en France , alors que chez le dictateur qu’ils défendent , les opposants sont empoisonnés dans leur pays comme l’étranger. La presse est bâillonnée , sauf celle , qui sert de torchon pour abreuver , les personnes que vous citez . Les manifestations sont interdites et ceux qui osent sortir dire leur dégoût sont pourchassés. Retenez les noms de ces énergumènes qui soutiennent le dictateur, 

                                          L’invasion de l’Ukraine est le chant du cygne , du dictateur du Kremlin. Ce n’est pas l’Afghanistan, ni la Tchétchénie ni la Géorgie. S’attaquer à l’Ukraine c’est frappé , le peuple Russe au coeur , car pour ceux qui connaissent ces deux pays , russes et ukrainien sont parents. 


                                        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 février 21:30

                                          @Jean Dugenêt
                                          Sur Agora Vox, il est maintenant interdit de critiquer Poutine et il est aussi interdit de faire quelques louanges à propos des adversaires de Poutine. Un autre article en modération qui ne passera pas est intitulé :

                                          « Zelensky l’homme de l’année ! »

                                        • Xenozoid Xenozoid 27 février 21:34

                                          @Jean Dugenêt

                                          « Zelensky l’homme de l’année ! »

                                          j’ai hâte


                                        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 février 22:36

                                          @Xenozoid

                                          « Zelensky l’homme de l’année ! » j’ai hâte.

                                          Comment appeler ce procédé : saloperie, stalinerie, infamie...
                                          Ai-je dis que j’étais d’accord avec cet article ou avec l’affirmation du titre.
                                          NON. Pas du tout !

                                          Je m’insurge contre le fait que cet article sera censuré consciemment ni pour son peu d’importance, ni pour son manque d’arguments, ni pour une mauvaise qualité de la rédaction, ni pour quoi que ce soit d’autre de ce genre mais seulement parce qu’il déplait aux partisans de Poutine qui sont en train d’imposer sur Agora Vox les lois que Poutine impose à la presse russe. En effet : pourquoi cet article leur déplait-il ? Précisément parce qu’il n’est pas conforme à ce qui est autorisé en Russie.

                                          C’est contre cela que je m’insurge.


                                        • Louis Louis 28 février 08:51

                                          @Jean Dugenêt
                                          Beuhhhhhh ben si il est passé grace aux taupes macroniennes de ce site
                                           smiley


                                        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 28 février 09:06

                                          @Louis
                                          Je me plais à imaginer qu’il est passé grâce à mon intervention. J’aime croire que j’ai incité quelques intervenants à lui donner les quelques points qui lui manquaient pour passer.
                                          C’est tout de même une bonne chose qu’Agora Vox ne soit pas entièrement aux bottes de Poutine.


                                        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 28 février 09:18

                                          @Louis
                                          Et ça continue...
                                          Je viens de voir en modération un article intitulé :
                                          « Appel de 664 chercheurs et scientifiques russes : Nous exigeons l’arrêt immédiat de tous les actes de guerre dirigés contre l’Ukraine »

                                          Cet article vient d’être proposé à la modération.

                                          Que l’on soit d’accord ou pas d’accord, il s’agit d’une information qui mérite d’être commentée. Ce n’est pas l’avis de Poutine. Les amateurs de dictature d’Agora Vox se chargent de faire appliquer sa censure.

                                          Résultats : +1 et -3









                                        • Jonas 28 février 09:25

                                          @Jean Dugenêt
                                          Vive le peuple ukrainien ! qui tient courageusement tête a l’armada du dictateur. Le paranoïaque de Moscou a dit que l’Ukraine n’existe pas , elle lui montre qu’elle existe par la bravoure de son peuple. 

                                           Vous @Jean Dugenêt et moi Jonas , nous informons Agoravox , de ce qui se passe en Russie, contrairement aux laudateurs du régime de l’agression. 

                                          Les louangeurs du dictateur du Kremlin , vivent en France et sont libres de s’exprimer sur Agoravox, mais en Russie , leur idole continu , lui sa spirale répressive . Après les assassinats de la journaliste Anna POLITKOVSKAÏA et de l’opposant Boris NEMTSOV et la tentative d’empoisonnement de l’opposant ALEXEI NAVALNY , le harcèlement des médias et les dernières Organisations indépendantes , que le dictateur POUTINE qualifie  d’agents de l’étranger pour les disqualifier . La Dissolution en 2021 de l’association MEMORiAL. Sans parler de la Géorgie que le dictateur a amputé de 2 territoires , la Moldavie où il encourage des milices a ses bottes, pour créer un Etat fantoche la Transnistrie. 

                                          Le dictateur de Moscou a recours aux méthodes staliniennes dont il s’est nourris au KGB . GENOCIDE dans le Donbass et qualifiant les dirigeants de l’Ukraine élus démocratiquement de nazis et de drogués. 


                                        • pemile pemile 28 février 09:26

                                          @Jean Dugenêt "Que l’on soit d’accord ou pas d’accord, il s’agit d’une information qui mérite d’être commentée. Ce n’est pas l’avis de Poutine. Les amateurs de dictature d’Agora Vox se chargent de faire appliquer sa censure"

                                          L’article original a été publié samedi par Le Monde (encore réservé aux abonnés mais synthèse accessible)

                                          Dans une lettre ouverte publiée par « Le Monde », un collectif de chercheurs et de journalistes scientifiques russes dénonce l’entière responsabilité de la Russie dans le déclenchement du conflit. Par cet acte, « la Russie s’est condamnée à l’isolement sur la scène internationale et à un destin de pays paria », estiment-ils encore.


                                        • Lynwec 28 février 09:30

                                          @Jean Dugenêt

                                          La surabondance d’articles traitant du sujet promu comme remplaçant du covid en qualité d’agent de terrorisme planétaire, à savoir l’Ukraine devrait interpeler tout lecteur disposant du sens critique élémentaire.

                                          Rappelez-vous comment on nous a déjà joué cette partition au cours des années précédentes (on peut remonter assez loin, ça se vérifie toujours), partition consistant à ne mettre sous les yeux du public qu’une information unique déclinée sous toutes les formes imaginables pour en faire le SUJET de la psychose voulue.

                                          A partir de là, s’émouvoir qu’un énième article redondant puisse être mis en attente au profit d’un sujet qui nous changera un peu les idées ne me vient même pas à l’esprit.
                                          Et vous gagneriez à éviter de parler de censure, car favoriser un sujet unique qui phagocyte toutes les places disponibles en prive dans les faits tous les autres sujets qui méritent autant notre attention éventuelle et constitue une censure déguisée.


                                        • pemile pemile 28 février 09:38

                                          @Lynwec « prive dans les faits tous les autres sujets qui méritent autant notre attention éventuelle »

                                          Heureusement que Sputnknews fonctionne encore et puisse publier ce matin à 8:11 ce genre d’article ?

                                          https://fr.sputniknews.com/20220228/un-passager-sequestre-et-tabasse-par-un-conducteur-de-bus-a-paris-1055403086.html


                                        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 28 février 10:13

                                          @Lynwec
                                          Le déclenchement d’une nouvelle guerre mérite sans doute qu’on s’y intéresse. Si le risque reste encore minime à l’heure actuelle, cette guerre pourrait amener dans quelques temps la suppression de quelques villes comme Paris, Londres...


                                        • velosolex velosolex 3 mars 13:02

                                          @Jean Dugenêt
                                          Bon, il y a de quoi être très interrogatif sur ce qu’on appelle« la modération ». Les écrits de ceux dont vous parlez ont bien un traitement « spécial » les exonérant. Soit par une compromission, ou soit par le bourrache d’urnes des autres complices.

                                          Le résultat de toute façon est affligeant. Même pour les propagandistes, leur daube est tellement immonde qu’elle n’est pas crédible. Je parts quelquefois un mois, j’y reviens, avec l’impression de perdre totalement mon temps et mon énergie. 


                                        • velosolex velosolex 3 mars 13:05

                                          @Jean Dugenêt
                                          On se consolera en pensant que ce ne sont pas des scientifiques, mais juste de petites mains en ligne ;
                                          Les infos, de toute façon sont en nombre sur les journaux libre de toute propagande. Le numéro de libération du jour est exceptionnel, sous forme de témoignages de terrain, d’analyses politiques et de réflexions diverses. 


                                        • velosolex velosolex 3 mars 13:09

                                          @Jean Dugenêt
                                          Voilà de toute façon longtemps que Néant la bien nommée, n’est plus joignable. Elle fait son petit caca nauséabond chaque jour, et se bunkerise en utilisant les armes défensives que les régles abscondes qu’agoravox lui fourni....
                                          L’atteinte à la charte, par des propos soient disant diffamatoires, lui permettent de se protéger des critiques, en excluant les emmerdeurs


                                        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 mars 15:07

                                          @velosolex
                                          Je crains effectivement qu’Agora Vox soit sur une mauvaise pente. Cependant, je n’ai pas de propositions à faire pour améliorer. Je crois que c’est une clique de modérateurs qui a pris le pouvoir sur Agora Vox. Heureusement j’ai encore des articles qui passent. J’espère pouvoir continuer à argumenter. Je ne vois pas de réels arguments chez mes contradicteurs. Je les ai démontés un à un mais il est inutile d’essayer de les convaincre. La forme de leurs interventions montre bien qu’ils ne cherchent pas le dialogue. Il y a déjà un moment que je les ai encouragés à se poser la bonne question : « Etes-vous d’extrême-droite  ? » Je crois qu’il va falloir reprendre la discussion sur le même thème.


                                        • Pie 3,14 27 février 19:14

                                          Vous êtes trotskyste, donc habitué à être vilipendé par le pouvoir russe qu’il soit soviétique ou illibéral comme aujourd’hui.

                                          Vous savez ce qu’est la propagande, je vous encourage à publier votre article.


                                          • Xenozoid Xenozoid 27 février 21:45

                                            @Pie 3,14

                                            La propagande pro-russe et le soutien à « Novorossia »

                                            il faut le publier,pour la paix, j’ai approuvé 


                                          • Xenozoid Xenozoid 27 février 21:46

                                            @Xenozoid

                                            il est a -3


                                          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 février 22:41

                                            @Pie 3,14
                                            Merci,
                                            Je m’excuse pour mon dernier post. J’avais compris que vous faisiez un mauvais humour à propos de l’article sur Zelensky.

                                            Merci encore. Je crois qu’il faut que tous ceux qui veulent qu’Agora Vox reste ouvert à toutes les tendances politiques fassent bloc sur ces questions au delà de leurs différences d’orientation politique, philosophique, religieuse...


                                          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 février 22:45

                                            @Xenozoid
                                            C’est à Xenozoid que s’adresse mon dernier post. Je lui renouvelle mes excuses. Il faudrait que je prenne des notes pour savoir qui est qui sur Agora Vox.


                                          • Jonas 28 février 09:39

                                            Je soutiendrai toujours le vaillant peuple Ukrainien dans son combat pour rester libre face à un dictateur ,esseulé , qui a commis une agression délibérée contre un pays qui ne veut pas être son vassal comme celui de la Biélorussie. 

                                            Mais je n’oublie pas l’héroïque peuple russe , qui dans sa grande majorité , s’il est consulté désapprouvera la guerre menée contre ses frères ukrainiens.

                                            Comment l’Ukraine , peut envahir un pays comme la Russie qui fait 28 fois sa superficie ? Aucun russe équilibré ne peut penser cela. 


                                            • velosolex velosolex 3 mars 12:43

                                              @Jonas

                                              . Des témoignages semblant tirés d’un bouquin de Malaparte. Des gens du commun se faisant descendre dans leur jardin par des tankistes pour oser protester. De très bonnes analyses politique aussi du conflit. Cela me ramène le Libération des meilleures années.  Extrait de ; Ukraine : à Boutcha, « quand j’ai pu sortir, il y avait des bouts de corps partout »

                                              « Andreï, un ingénieur d’une trentaine d’années, était à sa fenêtre en début de matinée dimanche lorsque les deux premiers blindés russes sont arrivés sur la place centrale. Avec son vieux téléphone mobile, il a pris une photo de l’un d’eux, un char peint d’un « V » blanc et doté d’une mitrailleuse lourde. « Ils ont tout de suite commencé à tirer sur les derniers étages des immeubles, probablement parce qu’ils pensaient qu’il y avait des snipers. » Ils ont aussi visé le mémorial pour les soldats morts durant la guerre en Afghanistan, un petit blindé à la couleur camouflage impeccable et aux roues cerclées de blanc. « Ils ont cru que c’était un vrai tank », sourit Andreï. Le mémorial n’a pas été détruit, seuls quelques rochers qui l’entourent se sont détachés. 

                                              Constantin, un retraité de 68 ans, a tout vu. Il habite une maison de parpaings et de bois, légèrement de guingois, qui donne sur la rue. Il porte un vieux jean troué et un petit chien noir, qui tressaille quand des explosions résonnent et ne le quitte pas. « Il était à peu près 10 heures du matin. Les chars ont descendu la rue mais au bout, il y avait un barrage. C’était étroit, il n’y avait de la place que pour un seul char. Le premier de la colonne s’est engagé et en face, les soldats ukrainiens lui ont tiré dessus. Les autres chars sont repartis en sens inverse et c’est là que les explosions ont commencé. » Les blindés russes sont alors visés par des frappes de drones Bayraktar, achetés à la Turquie. Ceux qui n’ont pas été immédiatement détruits tentent de s’échapper, écrasant les barrières des jardins des maisons. L’un d’eux s’est retrouvé dans celui de Constantin et a continué jusque dans celui de la maison d’après. On voit encore les marques des roues, enfoncées dans la terre humide, et la vigne qu’ils ont arrachée en passant. « Mon voisin est sorti, il était furieux, il les a insultés, dit Constantin. Ils l’ont tué. »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité