• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nous avons rencontré l’incivilité des vieux

Nous avons rencontré l’incivilité des vieux

Jusqu’à présent, je croyais que les problèmes d’incivilité concernaient surtout les jeunes. Nous venons de découvrir, à nos frais, que les personnes âgées ne sont pas mal non plus. Depuis la naissance de notre bébé, quelques-unes de nos voisines nous regardent de travers. Explication : les bébés pleurent et ça dérange.

Mon mari et moi, nous ne nous attendions absolument pas à cet accueil. Depuis deux ans que nous habitions dans cet immeuble, nous avions vaguement remarqué que l’insonorisation n’était pas très bonne mais nous l’avions à peine remarqué. Moins d’un mois après l’arrivée du petit, nous avons entendu régulièrement les coups de balai au plafond assénés par notre voisine dès que le bébé pleure un trop longtemps à son goût. Il nous a fallu quelques mois pour nous persuader qu’il s’agissait bien de cela, car nous n’imaginions pas une telle intolérance vis-à-vis d’un bébé.

Les choses se sont franchement gâtées lorsque notre fils a attrapé une de ces viroses de saison qui touche particulièrement les enfants. Résultat : trois nuits agitées comme nous n’en avions jamais eues. Cela nous a beaucoup fatigués, et nous n’avons pas vraiment apprécié les récriminations de deux de nos voisines qui, elles aussi, ont monté le son.

Le discours a été le suivant : nous sommes des locataires gêneurs alors qu’elles sont des propriétaires âgées à qui l’on doit le respect. Et nous n’avons qu’à... déménager. Ce n’est à pas elles « d’aller coucher sous les ponts » (mais à nous, avec un bébé  ?), et à leur âge elles ne peuvent pas récupérer le sommeil perdu la nuit (alors que, nous, naturellement, nous avons la journée de travail pour ça...). Nous avons été interloqués et stupéfaits. Mon mari a finalement été dire aux voisines qui se plaignaient que celles qui n’étaient pas contentes pouvaient toujours se plaindre de la mauvaise isolation phonique auprès du comité syndical des copropriétaires, puisqu’elles étaient mieux placées que nous pour cela. Pour le reste, nous avons décidé de tenir ferme et d’inviter celles qui n’étaient pas contentes à aller porter plainte à la police contre un bébé de dix-huit mois, mais que nous, nous n’étions plus décidés à les écouter. Trop, c’est trop.

Cela reste très pénible d’avoir des voisins qui tapent dans les murs dès que le bébé pleure. Nous n’avions jamais imaginé une telle hostilité envers un bébé. Venant d’une autre région à forte tradition catholique, nous nous sommes d’abord demandé s’il n’y avait pas des différences d’attitude vis-à-vis des enfants. En fait, c’est surtout en en parlant auprès de nos amis et autour de nous que nous avons découvert que le problème était beaucoup généralisé que nous ne l’imaginions. Certains d’entre eux ont même choisi de quitter leur immeuble pour un pavillon à cause de la pression du voisinage, le bébé n’a pas fait ses nuits avant ses deux ans.

D’après ce que nous avons pu lire, le droit protège les parents parce qu’il n’y a pas d’intentionnalité de la part du bébé qui pleure. Cependant, le droit n’est pas très explicite. Il y a maintenant des lotissements interdits aux enfants dans certains pays anglo-saxons. En tant que parents, nous sommes horrifiés que des adultes ne respectent pas la nature d’un petit enfant. Tous nos voisins n’ont pas encore cette attitude, loin de là. Néanmoins, si on laisse faire, on pourrait bien nous inscrire « Interdit aux enfants » à la porte de nos immeubles d’ici quelque temps.


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (606 votes)




Réagissez à l'article

113 réactions à cet article    


  • Julien (---.---.81.227) 19 février 2007 13:54

    La bétise n’a pas d’âge ... pourquoi ce titre ?


    • deçu (---.---.110.167) 20 février 2007 07:38

      Ben à mon avis, on fait tout un plat des jeunes, mais l’origine du mal, ce sont les vieux. Pardon, je voulais dire les aïnés. En effet, qui éduque les jeunes ? Les vieux. L’état de la France est due à qui ? Au vieux, c’est un peu de leur faute, il n’ont pas su être prévoyant, ils se sont contentés pour la plupart de profiter et de défendre leurs intérêts. Et maintenant ils viennent râler : ils ne manquent pas de culot. Ce qu’il faut répondre au vieux : c’est pendant qu’ils râles, nous on bosse pour payer leurs retraites, donc qu’ils nous casses pas les pieds, sinon, les retraites elles vont se réduire.


    • RilaX (---.---.44.29) 20 février 2007 11:26

      Les vieux, il faudrait tous s’en debarrasser dès la naissance ... smiley


    • Milla 21 février 2007 16:49

      @ Corinne ne te formalise pas j’ai les mêmes dans mon batiment, un couple de 80 ans environ, idiote comme je suis je leur avais même proposés de faire leur courses en été, il faisait tellement chaud, et la canicule nous ayant prouvé les conséquences sur les personnes agées. J’ai été réveillée à 2 heures du mat, des coups sur le radiateur, parce que mon protable avait sonné, j’ai qu’il leur était arrivé un problème...imagine... En fait il ne faut pas oublié qu’il sont issus d’une génération très violente (guerre, après guerre), et ils critiquent les jeunes, quelle idiotie...Et puis il y a peut etre aussi des gens qui vieillissent mal...

      Milla smiley


    • (---.---.109.45) 24 février 2007 17:34

      Attends que les vieux « blousons noirs » ressortent leurs chaînes de vélo et tu va comprendre. Y’a plus d’vieillesse. Vous n’avez pas connu Gene Vincent ?


    • (---.---.109.45) 24 février 2007 17:38

      Pour ça, une seule adresse : http://www.palmsradio.com/rockittext.htm


    • (---.---.81.92) 19 février 2007 13:55

      Le bruit, quel qu’il soit, rend fou.

      Mieux vaut une plainte ou des mots doux, qu’une balle de fusil.

      Au fait, a-t-on retrouvé le tireur de Limoges ?


      • RemiZ (---.---.178.10) 19 février 2007 17:42

        C’est bien vrai !! Merci de ne pas avoir plombé le gamin !


      • RemiZ (---.---.178.10) 19 février 2007 17:51

        Vive la société du silence. Chacun dans sa bulle, on vivra heureux. Le problème est avec les bébés, avec les jeunes qui font des soirées (j’ai des amis dont les voisins crient au scandale dès minuit le samedi...), les bricoleurs, les talons-aiguilles, les gens qui parlent fort, etc...

        Le bruit... et l’odeur !!!

        C’est ce qui me manquait de mon retour du Vietnam... des bruits, et des odeurs...


      • jerome (---.---.221.150) 19 février 2007 14:07

        @ l ’ auteur :

        1 - faire remarquer à vos vieilles pies genées par le bruit que sans bébés , pas de retraites !!! faut savoir ce qu ’ on veut ! Par ailleurs , et j ’ ai moi-meme 53 balais , j ’ habite à La Baule , charmante station peuplée à 85 °/° de retraités , et je suis estomaqué par la mauvaise éducation,le culot et la goujaterie de ces personnes agées : tout leur est du , ils sont pour la plupart infects et d ’une grossièreté de comportement affolante . 2 - à la décharge de vos vieilles pies , il faut reconnaitre que certains parents sont completement dépassés par leur progéniture , la- quelle « emmerde » le voisinnage à longueur de journée : ça existe , malheureusement ! Nous en avons fabriqué cinq , et si les voisins ont eut la paix , ça n ’ a pas été facile tous les jours pour nous , et ça demande beaucoup de volonté et de courage ... Jérome


        • Gasty Gasty 19 février 2007 19:31

          Charmante station peuplés de vieux bourges tout comme Deauville.

          Pire que ça ! les domestiques sont les pires de tous.


        • Martin Mystère (---.---.122.66) 19 février 2007 14:25

          Eh oui, un bébé qui pleure c’est lourd. On ne peut dire le contraire que lorsque c’est le sien ou qu’on n’a pas à en subir les désagréments. Mais la vie en collectivité impose que l’on se « supporte » les uns les autres, et le bruit est certainement le problème n°1 de voisinage.

          Une affaire comme celle-ci est très simple et en même temps très compliquée, les abus pouvant aussi bien venir des parents qui laissent leur bébé pleurer ou leur enfant courir dans leur appartement sans faire grand-chose pour l’en empêcher (et quand bien même, ils n’y peuvent pas toujours quelque chose), et les voisins étant parfois de vraies têtes de cons qui gueulent pour un oui ou pour un non.

          Tous les cas de figure sont envisageables : parents responsables qui font le maximum et voisins compréhensifs, parents dilettantes et voisins compréhensifs quand même, parents responsables et voisins pinailleurs et parents dilettantes et voisins pinailleurs (et là bonjour l’ambiance).

          La loi ne punit en tout cas pas, en effet, les nuisances sonores dûes aux bébés ou aux enfants, estimants que l’appartement est un lieu de vie et qu’on n’y peut pas grand-chose. Il faut vraiment tomber sur le gars qui fout la musique à fond et fait trembler les murs avec sa perceuse tous les jours pour que les choses bougent (et encore, il faut faire une main courante, écrire au procureur, faire venir un huissier, se plaindre sans cesse auprès des flics etc. (ça les motive moyen en général ce genre d’affaires). Résultat : ce genre d’histoire, quand ça s’envenime - le gars qui ne respecte pas les autres en faisant du bruit change rarement de comportement quand on lui demande, même gentiment ; en général il en rajoute même -, ça finit parfois très très mal...

          Dans de très nombreux immeubles, l’isolation est un vrai problème et les problèmes de ce genre sont un fléau de notre société citadine.

          Mais que ne ferait-on pas pour réaliser quelques économiés lors de la construction d’un immeuble (cela dit, ce problème touche certainement encore plus les immeubles anciens).


          • Guilhem (---.---.91.97) 19 février 2007 14:26

            Pour s’en rendre compte pas besoin d’avoir d’enfants il suffit d’aller faire ses courses un samedi.

            Avez-vous déjà vu un couple de retraités essayer de passer devant dans une file d’attente ?

            Moi oui et pas qu’une fois, faut dire ils sont pressés puisqu’ à la retraite et puis le seul jour possible c’est évidement le samedi...

             smiley


            • (---.---.209.174) 20 février 2007 10:58

              Tout à fait, quand quelqu’un essaie de passer devant vous dans la file, c’est systématiquement une personne âgée, pas un jeune.

              Il y a 2 ans j’ai eu une jambe cassée, plusieurs fois je me suis fait bousculer dans les magasins avec mon plâtre, intentionnellement - à chaque fois des retraités qui trouvaient que je n’avançais pas assez vite ou voulaient passer plus vite à la caisse.

              Comme disait mon père, les jeunes cons font des vieux cons et inversement - mais le culot et le sens du « tout nous est dû » augmente sûrement avec l’âge.

              J’arrive bientôt à 50 ans, j’espère bien ne pas devenir comme ça... mais pour tout dire j’en vois peu qui y échappent complètement, à divers degrés évidemment.


            • Yohan (---.---.193.52) 19 février 2007 14:31

              Si elles sont pas contentes les vieilles, hop à la maison de retraite !!!


              • wolf (---.---.70.202) 19 février 2007 14:36

                étant salarié d’une association organisant des rencontres intergénérationnelles et président d’une autre regroupant des professionnels de la gérontologie m’autorisez vous à diffuser votre article ? laurent giroux président de synergie


                • Corinne Piroteau Corinne Piroteau 19 février 2007 22:09

                  Aucun problème. Et pas de droit d’auteur !


                • tabernacle (---.---.4.101) 19 février 2007 14:47

                  Et oui certaines personnes agées sont trés égoïstes, ronchons, radins, emmerderesses et pour peu qu’elles aient du pognon ne se prennent pas pour de la crotte ! Et en plus n’ont que ça à faire pour occuper leur journée : la guerre aux jeunes !

                  J’en ai connu une qui maintenait un climat de terreur tel quà partir de 19 h fallait circuler en pantoufles et ne plus tirer la chasse d’eau ! Mais je pense que c’était un peu excessif !


                  • Briseur d’idoles (---.---.168.182) 19 février 2007 14:51

                    « Tous délinquants », « Tous coupables » sont des slogans Sarkozyens... enfin, à l’exception de ses Amis et des flics...

                    Après le « jeune délinquant », passé du statut de sauvageon à celui de « racaille », voire de « barbare »...

                    Après encore le « chômeur-fraudeur » et le « retraité-profiteur », nous aurions maintenant le « vieux incivil »...

                    On n’arrête-pas pas la connerie...

                    Désormais, avec Sarko,« Tout devient possible »...


                    • pinson (---.---.13.90) 19 février 2007 15:12

                      @ l’auteur,

                      Je connais ça. Mais ce n’est pas nécessairement l’apanage des « vieux. »

                      J’ai la chance d’habiter une résidence agréable et paisible en bords de Marne entourée d’espaces verts. Notre balcon du 1er étage donne sur un de ceux-ci.

                      Les habitants sont en majorité des « jeunes cadres ».

                      Et nous sommes confrontés à une horrible agression. Lorsque’ils sortent de l’école proche, les enfants jouent au ballon ou à chat perché sous la surveillance de leurs mamans ! Il s’agit donc d’enfants entre 6 et 10 ans, une dizaine au maximum, qui rient et qui crient.

                      J’ai donc eu la surprise de découvrir dans le hall une note du syndic - ce n’était pas la première fois - demandant que les enfants ne jouent pas en bas de l’immeuble « pour le confort et la tranquillité des riverains ».

                      Et ça m’a foutu en rogne !

                      Plusieurs remarques : Les cris , les rires et les chants de petits enfants, c’est la musique de la vie. Si certains en sont dérangés, c’est eux qui ont un problème..

                      Mon épouse est handicapée et souvent recluse chez elle : elle apprécie d’entendre et voir des enfants jouer. Idem pour ma mère, très agée, qui habite, elle, dans une résidence où tous les résidants sont âgés avec un beau parc désert . Elle me le dit souvent elle-même « que ne donnerait-elle pas pour entendre des cris d’enfants ».

                      J’ai habité auparavant dans une cité du 93 où il n’était pas question de laisser mes gosses jouer en bas de l’immeuble. Ce n’est pas trop dire qu’en déménageant pour cette résidence , ils ont retrouvé beaucoup de ce qui fait le bonheur d’un enfant. Au nom de quoi priverions- nous les gamins des autres d’un simple bonheur dont nous avons nous-même profité lorsque nous étions enfants ?

                      Mais c’est ainsi : pour les petits-bourgeois d’aujourd’hui - et ils sont parfois âgés - les enfants ne sont que des empêcheurs de jouir et digérer en rond.


                      • tabernacle (---.---.4.101) 19 février 2007 18:01

                        Et moi,j’ai la malchance d’habiter une cité peu agréable, avec mon logement au dessus d’un passage, au milieu de la barre en béton de 200 m sur 8 étages.

                        Certains gamins de 6 à 26 ans ont décidé que c’était un « préau » où il convient de s’entraîner « aux tirs aux buts »...

                        J’en ai capté des millions de décibels avant une accalmie toujours précaire !...Même mon casque de chantier est impuissant contre ces détonations qui partent des portes métalliques ou du béton dont le point d’impact « tagué » est en gros à deux mètres de mon lit...

                        C’est pourquoi, parfois, je suis de mauvaise humeur....D’autant qu’un authentique terrain de foot se situe à 5 mètres de là !

                        Heureusement Ségo va annoncer ce soir qu’elle va insonoriser mon logement ! Alors, je suis plein d’espoir !


                      • LE CHAT LE CHAT 19 février 2007 15:26

                        Moi je connais une religieuse agée qui se pochtrone en rangers , une certaine soeur marie thérèse des batignolles ! quelle honte ! smiley


                        • LE CHAT LE CHAT 19 février 2007 15:28

                          les vieux cons sont quand même moins nocifs que les jeunes qui ont encore toute la vie devant eux pour sévir !


                        • panama (---.---.198.59) 19 février 2007 17:28

                          Et les chats qui miaulent éhontément toute la nuit ! ET EN PLUS ILS COPULENT COMME DES BETES, CA FAIT DES PETITS PARTOUT ON EST LITTERALEMENT ENVAHI !

                          Sans compter les vielles minettes qui miaulent toute la sainte journée pour rentrer/sortir/rentrer de la maison quand la fenêtre est fermée...


                        • Gasty Gasty 19 février 2007 19:33

                          Bandes de p’tits merdeux ! vont pas nous faire ch... !


                        • Gasty Gasty 19 février 2007 20:08

                          @ L’auteur

                          Je crois que vous en faites des tonnes, vous devez etre fatigué.Probablement un coup de gueule de circonstance à cause d’un voisin bèliqueux, mais ça fait du bien je vous comprend.

                          Les immeubles des années 1960 sont réputés pour leurs mauvaises isolations phonique, légère amélioration pour les constructions de 1970.Se plaindre au syndic de copropriété ne changera pas l’isolation défaillante dû à la construction des murs.

                          Je vous rappelle que les propriétaires sont la copropriété et élisent leur syndic tous les ans (sans rentrer dans le détail).

                          A part un règlement de bonne conduite affiché dans la cage d’escalier et quelques recommandations afin d’éviter le bruit dans ce type d’immeuble, c’est ce qui se fait habituellement.

                          Vous pourriez à votre tour, afficher quelques recommandations au voisinage à propos des l’enfants en bas age et leur rappeler quelques souvenirs ce qui aura pour effet au moins de les faire taire....eux !

                          Prévoyez plusieurs copies.


                        • (---.---.109.45) 24 février 2007 17:46

                          Mais il y a aussi des plus jeunes qui partent à la campagne et portent plainte contre le coq qui chante au lever du jour, ou alors contre le curé à cause des cloches.


                        • (---.---.205.107) 24 février 2007 18:10

                          C’est très instructif Agoravox. Moi qui habite un petit village au milieu de la verdure à la campagne, j’en apprends beaucoup. Ici, je gare ma voiture sur le trottoir (ça ne gène personne) ou dans ma cour, le matin les oiseaux me réveillent (et au printemps ça fait un sacré tintamare) j’entends le hennissement des chevaux au bout de mon jardin (Bruxelles a donné des primes pour faire abattre les vaches et maintenant on achète du lait au Brésil) à part cela, je ne me rendais pas bien compte de la chance que j’ai. Bon courage à tous et à toutes.


                        • (---.---.30.109) 19 février 2007 15:38

                          Bonjour, discours plus que convenu sur les fameuses taties danielle !

                          ensuite ceci « Venant d’une autre région à forte tradition catholique, nous nous sommes d’abord demandé s’il n’y avait pas des différences d’attitude vis-à-vis des enfants. » m’a profondément choqué, étant moi même d’origine charentaise je ne peux cautionner ce genre de discours, cela me rappelle l’excellent desproges qui parlait des énormes distances culturelles entre sa femme vendéenne et lui limousin....

                          non la charente n’est pas un ramassis de petits vieux chiants, mais essayez de les comprendre un peu, il est très difficile de dormir quand on est vieux et quand les habitudes prises sont remises en question, ce n’est vraiment pas facile d’entendre pleurer un enfant toute une nuit, déjà les siens on les supportent, alors ceux des autres....

                          avec un peu plus de compréhension et d’explications (du style, désolé mais le drôle a une dent qui pousse...) cela passe toujours mieux (surtout quand ils voient que ce n’est que passager et que vous vous en occupez !), combien de gamins se mettent à hurler dans le train et passent 3 ou 4 heures à mettre tout le monde sur les nerfs tandis que la mère ne fait rien pour les calmer !

                          bref avant de vous plaindre de la médiocrité des gens vous pourriez au moins prendre en considération leurs revendications !


                          • Corinne Piroteau Corinne Piroteau 19 février 2007 22:16

                            Pas de quoi être choqué, à propos des moeurs des catholiques ou des autres. Nous nous sommes posés des questions, peut être idiotes en effet.

                            A vrai dire, si nous n’avions pas découvert petit à petit que plein d’autres gens étaient ou avaient été concernés par ce type de problème, qui a été une totale surprise pour nous, nous n’aurions jamais parlé de nos petits problèmes.


                          • sfchapsfr (---.---.119.32) 19 février 2007 15:38

                            Un bébé qui pleure, ça peut être génant pour le voisinage et encore ! Nous connaissons cette situation pour savoir qu’elle l’est encore plus pour les parents qui vivent les pleurs dans leur chair. Comment peut-on se plaindre quand le matin, à l’heure où il faut malgré tout aller travailler, nuit blanche ou pas, on voit sous les yeux des pauvres géniteurs les marques d’une nuit de cauchemar.

                            L’incivilité du troisième âge est un fait, et dans le même temps un quasi tabou. Combien de fois ma femme, enceinte jusqu’aux yeux pour reprendre une expression célèbre, a été houspillée par une rangée de mémères furibardes qui refusaient de céder le passage à la caisse réservée du supermarché-vous comprenez on n’a pas que ça à faire ! - sans aucun égard ni remords. On dirait que la fin de vie accrochée à une retraite méritée est propice au repli sur soi et à l’égoïsme racorni.

                            Pourtant je garde le cap d’une éducation qui me semble saine, je cède ma place dans les transports quand je vois une personne agée et je demande à mes enfants de faire de même tout en ayant bien du mal à leur expliquer que ces aînés qui devraient être des exemples sont parfois l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire.

                            J’aurais envie de leur dire aussi que les retraites de demain seront sans commune mesure avec celles d’aujourd’hui, que leur avenir se construira sur une durée de labeur nécessairement plus longue, que de tels comportements font désespérer du système par répartition qui pourtant est un beau témoignage de la nécessaire solidarité entre les générations. Mais je ne suis pas sûr qu’ils puissent me comprendre...


                            • Briseur d’idoles (---.---.168.182) 19 février 2007 15:42

                              Vous avez redécouvert (après Sarko !) le bébé délinquant...

                              Nous serions tous de délinquants, évidemment !...


                            • Gasty Gasty 19 février 2007 23:30

                              @ Briseur d’idole

                              Pour etre un vieux con , il faut commencer par etre jeune con.Une vie de connerie ça se construit.

                              Ben ! pour les délinquants c’est pareil ! Traquer le vieux délinquant depuis le berceau.

                              Et puis un jeune de 18 mois qui commence déjà a manifester...


                            • Briseur d’idoles (---.---.168.182) 19 février 2007 23:38

                              Et le bébé de 3 jours qui veut à toute force têter les seins de sa maman sera à 80 ans un vieil obsédé sexuel, peut-être ?


                            • Rinoa (---.---.35.52) 19 février 2007 15:38

                              Une fois, j’étais dans le bus. Une place assise s’est libérée. Et bien deux personnes agées ont failli en venir aux mains rien que pour avoir la place ! Du grand n’importe quoi !


                              • Albert (---.---.102.41) 19 février 2007 16:14

                                Bonjour, Un bébé qui dérange le voisinage , c’est absolument inadmissible Tenez, moi qui vous parle, qui fût ,jadis, hélas ,un bébé exemplaire, obéissant, poli ;bref toutes les qualités 

                                « Et encore !!!!c’est pas la vérité ! »affirme une génération plus jeune et forcément insolente

                                Pardonnez-moi, cette affirmation certainement excessive et sans doute en grande partie ,très grande partie ,inexacte

                                Certains médecins ,d’ailleurs, affirment :« lorsqu’un bébé est trop tranquille ,il y a peut-être lieu de s’inquiéter »

                                Pour l’avoir vécu ,personnellement ,il y a plusieurs lustres Je sais comme c’est épuisant d’avoir à supporter un gamin pleurant dans le noir, qui pourtant vous gratifie de splendides sourires lorsque ,excédé, vous faites de la lumière dans la chambre

                                Pour ne pas répéter vos réflexions personnelles Permettez-moi de vous transmettre une suggestion qui s’est révélée efficace .je vous assure que ce n’est pas une plaisanterie(qui serait d’ailleurs de très mauvais goùt)

                                En remarquant que certains bébés étaient sensibles à l’orientation de leur berceau, une de mes relations avait suggéré l’orientation nord-sud de la literie du bambin

                                Et puis, pardonnez moi de le dire, les bébés bruyants grandissent, génèrent à leur tour d’autres bébés bruyants et se rappellent ....à l’occasion ,l’existence de leurs anciens ET ...ET Vous recommencez

                                Alors patience, avec les voisins, bien sur, et surtout ,avec ce bébé actuellement insupportable


                                • Vilain petit canard Vilain petit canard 19 février 2007 16:20

                                  Moi je me suis fait refuser un appartement au simple motif que j’avais quatre enfants, et, me dit la vieille toupie : « les enfants c’est pas fait pour vivre en ville, ils se sentent pas bien en appartement, vous devez (oui oui : devez) aller à la campagne, vous devriez avoir honte de les enfermer en ville ». En plus, eh oui, elle essayait de me culpabiliser, du haut de ses cheveux blancs (enfin, bleutés) !!!

                                  Eh bien Corinne, ça prouve que la vieillesse n’immunise pas contre la connerie.


                                  • Corinne Piroteau Corinne Piroteau 19 février 2007 22:28

                                    Quand nous avons loué, nous avons entendu que certains propriétaires s’inquiétaient de savoir si nous avions des enfants et si nous souhaitions en avoir... on n’avait pas vraiment fait attention, mais nous avons senti que ce n’était pas un plus.

                                    Même si ce n’est pas un comportement majoritaire, même si c’est une toute petite partie de nos voisins qui manifestent de l’hostilité, c’est tout de même inquiétant. Et, nous avons fait le choix de dire dans notre voisinage (et même sur Agoravox !) que c’est inacceptable.

                                    J’ai bien lu les conseils sur la courtoisie avec les voisins, je suis bien d’accord, mais il ne faut pas se faire d’illusions il est difficile d’avoir un dialogue avec des gens qui vous disent : « vous n’avez qu’à partir ».


                                  • Vilain petit canard Vilain petit canard 20 février 2007 11:21

                                    Eh oui, aujourd’hui, il semble que chacun cherche à avoir avant tout des voisins qui lui ressemblent, en se disant que les nuisances seront minimales (ce qui est faux). Cette obsession de l’entre-soi fait que maintenant, on a des quartiers bien homogènes : des quartiers de cadres sup’, des quartiers d’ouvriers, des centre-villes peuplés de banques et d’agences immobilières (avec quelques boutiques de fringues intercalées).

                                    Et ce qu’on nomme des quartiers « difficiles », ce sont les zones où atterrissent ceux qui n’ont pas accès aux quartiers de l’entre-soi. Vive la mixité sociale !!!

                                    Si vous regardez autour de vous, vous verrez les ravages de cet entre-soi maniaque.


                                  • maxim maxim 19 février 2007 16:33

                                    j’ai interet à me tenir peinard alors.....

                                    je vais avoir mes 65 piges cette année......

                                    mais moi ça va je suis resté un vieux gamin ,j’ai des potes de 25 ans...j’aime la vitesse,j’aime bien tirer des bourres avec des mecs qui ont des bonnes bagnoles et j’en ai une qui allume également....

                                    j’aime bien m’amuser avec mes petits enfants.....

                                    je suis le premier à faire le con pour les amuser.....

                                    bon et bien , j’espere qu’on vas pas me balancer dans une maison de retraite.....encore un petit délai s’il vous plait.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires