• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nouvelle vague de covid : quid de l’interdiction de la vitamine C (...)

Nouvelle vague de covid : quid de l’interdiction de la vitamine C ?

 

Nouvelle vague de covid : quid de l’interdiction de la vitamine C ?

 

Les citoyens avaient cru les autorités : avec le vaccin, ultra efficace comme l’élite l’affirmait pourcentages à l’appui, ils avaient cru être tranquilles. Et ils apprennent que le vaccin ne produit des effets dans leur organisme que pendant environ six mois. Et qu’après déjà deux doses, il leur faut continuer. Sans compter qu’ils savent désormais que, doses à répétition ou pas, ils pourront attraper le virus et le communiquer.

Et voilà que des scientifiques et des médecins se répandent en disant que certaines substances ( zinc et quelques vitamines, dont la vitamine C – qui est prise ici pour les besoins de la démonstration- ) aident à résister aux attaques du virus, spécialement les personnes ayant des carences dans ces substances.

Ca recommence ! (*) 

Qu’est-ce que pourrait faire le gouvernement pour que les citoyens continuent et recommencent à marcher comme il faut vers les centres de vaccination ?

Aidons-le à réfléchir (*) .

 

Le processus est en réalité assez simple.

Il faut commencer par soumettre la délivrance de la vitamine C à prescription médicale.

Et simultanément, il faut donner la parole à des scientifiques. Il y a bien des médecins, des chercheurs, qui pensent librement et scientifiquement et qui disent du mal de la vitamine C. Ou n’aiment pas ceux de leurs confrères qui, eux, en disent du bien. Et auxquels les médias donneront d’autant plus volontiers la parole qu’ils auront le statut de professeur ou qu’ils dirigeront un service hospitalier. Les médias ne leur demanderont probablement pas quels sont leurs conflits d’intérêts. Mais pour la vitamine C, les invités pourront aisément certifier, si ça leur était par extraordinaire demandé, qu’ils n’ont de conflit d’aucune sorte avec aucun importateur d’oranges. 

Ces doctes personnes, diront et répèteront dans les médias habituels, que la vitamine C est dangereuse. Ou qu’elle est inefficace pour prévenir de la contamination par le covid.

Pour dire que la vitamine C est dangereuse, on peut bien trouver une personne qui a voulu ramasser son tube de cachets de vitamine C et qui s’est fait un traumatisme crânien en heurtant la table quand elle s’est relevée.

Mais c’est préférable de dire que la vitamine C n’est d’aucune utilité. Les scientifiques diront que faute d’expérimentation en double aveugle, on n’a pas le droit de dire ce qu’on observe. Et puis l’on organisera des expérimentations. Par exemple, on donnera la moitié (ou plus) d’un tube de vitamines C au coucher. Et on observera, s'agissant par exemple des effets secondaires, qui dormira le mieux : celui qui a bu de la vitamine C ? ou celui à qui l'on aura donné un verre d'eau colorée ? 

 

Dans un deuxième temps , on interdit (par décret) aux médecins de ville qu'ils prescrivent de la vitamine C pour le covid . Mais pas (astuce) aux médecins des hôpitaux (parmi lesquels des grands « pontes » au verbe haut)

Ce qui va permettre au Conseil d’Etat de rejeter les recours des citoyens qui s’aviseraient de dire qu’il aurait fallu que ce soit une loi (et non un décret) qui réduise la liberté de prescription des médecins de ville, garantie par une loi. - La loi d’urgence sanitaire permet au ministre de veiller à ce que la vitamine C reste disponible ? C’est justement ce que met en oeuvre le décret quand il permet aux médecins des hôpitaux de prescrire la vitamine C : pas d’incompétence !

Requérants qui s’aviseraient encore de prétendre qu’en restreignant la liberté de prescrire des médecins de ville, le décret aurait violé la loi (qui ne met pas de restriction à la liberté de prescrire). - Priver des médecins de ville de la liberté de prescrire une substance qui n’est pas déclarée efficace ? Ca ne peut pas s’analyser en une atteinte à la liberté de prescrire, puisque la substance ne sert à rien. Pas de violation de la loi !

 

S’agissant de l’Ordre des médecins, il n’a pas lieu de le redouter inconsidérément : il n’est pas certain qu’il s’offusque de l’atteinte à la liberté de prescrire. On peut même espérer, qui sait ? qu’il traduise, devant ses formations disciplinaires les médecins, fussent-ils des universitaires pour lesquelles la liberté de parole est une liberté constitutionnelle, qui persisteraient à dire que la vitamine C … c’est bien.

 

Restera aussi à introduire la vitamine C dans les conditions de jouissance de ses droits par le citoyen : Et subordonner la délivrance des attestations ou du passe sanitaire à une prise de sang attestant que les personnes, habituellement carencées en vitamine C, le sont toujours.

 

 

Marcel-M. MONIN

m. de conf. hon. des universités

 

(*) Nous confessons nous être un tout petit peu inspiré de faits, de textes et de la jurisprudence.


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • leypanou 17 novembre 2021 09:06

    Et ils apprennent que le vaccin ne produit des effets dans leur organisme que pendant environ six mois. Et qu’après déjà deux doses, il leur faut continuer  : en détruisant encore plus leur système immunitaire déjà détraqué par les 2 premières doses.


    • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 18 novembre 2021 08:29

      @leypanou
      Au fait, ce n’est pas la vitamine C mais la vitamine D couplée au zinc qui stimule le système immunitaire.
      Exemple Azinc de chez Arkopharma...
      C’est mon traitement actuel à l’entrée de l’hiver !!
      https://www.newpharma.fr/arkopharma/508914/arkopharma-azinc-adulte-vitalite-vitamines-c-e-zinc-60-gelules.html?s_kwcid=AL !8749 !3 !544503909811 !!!g !299683416387 !&gclid=CjwKCAiA7dKMBhBCEiwAO_crFA2Ycxe4_yWAaOoaHDDDkzF8DAgem9tVNAtCdN1_aUw-Nt2tihsUbBoCtvYQAvD_BwE


    • Laulau Laulau 17 novembre 2021 09:14

      Excellent !


      • V_Parlier V_Parlier 17 novembre 2021 23:13

        @Laulau
        Oui, mais attention : Des fois on croit produire une caricature et on finit dépassé par la réalité !


      • xana 17 novembre 2021 09:21

        Bravo !


        • Amanite phalloïde 17 novembre 2021 09:54

          La vitamine C, mais elle ne dira rien


          • lecoindubonsens lecoindubonsens 17 novembre 2021 14:05

            @Amanite phalloïde
             c’est bon de sourire de temps en temps


          • stef 19 novembre 2021 20:36

            @Amanite phalloïde
            génial smiley


          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 17 novembre 2021 10:39

            Excellent.

             

            Un bémol, vous dites : ’’ils apprennent que le vaccin ne produit des effets dans leur organisme que pendant environ six mois.’’

             

            Puissiez vous avoir raison !

            Si vous voyez ce que je veux dire.

             

             ps. Ce ne sont pas des vaccins. Si vous employez ce mot pour en parler vous avez déjà perdu.

             

             


            • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 18 novembre 2021 13:11

              @Francis, agnotologue
              Au bout de six mois, on obtient l’effet inverse. Les gens « traités » sont plus fragiles face au Covid-19...
              Et quand les gogos vont s’en rendre compte, ça risque de fumer.
              Encore que non vu que ce sont des pleutres pour la plupart !!


            • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 17 novembre 2021 10:44

              On a en face une bande de rapaces criminels, La France soi disant ne négocie pas avec les terroristes, et moi simple « citoyen » dois-je courber encore plus l’échine, demander leur bonne grâce à la bande de terroristes qui gouvernent ?

               ^^


              • Elric Menescire Elric Menescire 17 novembre 2021 11:27

                Et la vitamine D alors ? 


                • eddofr eddofr 17 novembre 2021 11:35

                  @Elric Menescire

                  La vitamine D ne protège pas contre la covid, elle améliore l’assimilation de la vitamine C.
                  Mais puisqu’on vous dit que la vitamine C ne sert à rien ...


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 17 novembre 2021 11:38

                  @eddofr
                   
                   ’’Mais puisqu’on vous dit que la vitamine C ne sert à rien ...’’
                   
                   Ben oui, par conséquent la vitamine D ne sert à rien non plus, et c’est même pour ça qu’ils n’ont eu aucun scrupule à confiner les gens en pleine épidémie.


                • serge.wasterlain 17 novembre 2021 12:47

                  @Francis, agnotologue
                  Et qu’ils ont déremboursé sa prescription en septembre 2019 !


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 17 novembre 2021 18:21

                  @serge.wasterlain
                   
                   Ah ? La vitamine D n’est plus remboursée depuis sept 19 ?
                  J’en ai eu sur prescription médicale encore récemment. Je ne me souviens pas avoir eu besoin de sortir de ma poche.autre chose que ma carte d’assuré.


                • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vaccinné) 17 novembre 2021 18:44

                  @Francis, agnotologue
                  salut a toi
                  pourquoi tu t’emmerde avec ce genre de prescriptions ?
                  si je te dis pas de betises (verifie stp) tu t’achetes de l’huile de noix par exemple
                   
                  enfin tu cherche ce qui contient naturellement de la vitamine D


                • cyrus ⓡⓔⓟⓣⓘⓛⓔ 17 novembre 2021 18:57

                  @Ouam (Paria statutaire non vaccinné)

                  En fait c’ est une question de dose ....

                  quand tu peut bronzer tout les jours au soleil ( 1/2 heure pour les blanc , 3h pour les noir ) tu prend ta dose et n’ as pas de carence meme avec peut d’ apport nutritionelle tu n’ est pas carancé ... le soleil fournis 98% de la D3 necessaire ...je dit bien le soleil , pas les cabine a UV ni les neon des rue smiley

                  Par contre apres un ans de confinement , privé de vacance , piégé au boulot dans les vilel avec peut de soleil , ou meme en montagne ...

                  ca vaut le coup de faire une cure tout les 6 mois pour refaire les stock ...
                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Chol%C3%A9calcif%C3%A9rol# : :text=Le%20chol%C3%A9calcif%C3%A9rol%20est%20une%20forme,du%20cholest%C3%A9rol%20et%20du%20cortisol.

                  une seule dose est l’ equivalent d’ une tonne de noix ...
                  et 3kg de noix par jour pendant un ans a recommencer l’ annee suivante ca va vite te lasser smiley

                  n’ heiste pas non plus a faire le plein d’ antibio d’ abeille ( gelée royalle ) et d’ antiviral cellulaire (zinc)

                  https://pharmasimple.com/fr/herbesan-gelee-royale-miel-zinc-20-ampoules?gclid=CjwKCAiA7dKMBhBCEiwAO_crFPoowQkKOKGR63BlV7xtnBm_XfW1lt0ajhPc8DneMCyqsr Hz1701pxoCmOoQAvD_BwE


                • Legestr glaz Legestr glaz 17 novembre 2021 19:14

                  @Francis, agnotologue

                  Il existe de la vitamine D sous « prescription » et de la vitamine D sans prescription. 

                  La vitamine D, « prescrite » est proposée en traitement de « choc ». Par exemple 100.000 unités internationales par ampoule. C’est beaucoup et cela doit se faire sous supervision médicale, d’où « prescription » !

                  En revanche, d’autres produits ne contiennent que 10.000 unités internationales par flacon et c’est bien cette formule qui peut être acquise sans prescription (zyma D10.000 par exemple). 

                  Il faut savoir que la graisse corporelle agit comme une éponge : elle séquestre la vitamine D. En situation de carence en vitamine D, si l’on « booste » l’organisme avec un gros apport de vitamine D (100.000 UI) alors l’éponge que constitue les tissus graisseux surabondants ne pourra pas tout absorber et une bonne partie de la vitamine D partira en circulation. En revanche, chez les personnes présentant une surcharge pondérale, et surtout de la graisse viscérale, l’apport quotidien de 500, voire 1000 UI de vitamine D ne sera d’aucun effet : la graisse corporelle séquestrera la vitamine D. 

                  Il faut savoir que pratiquement toutes les personnes en réanimation par infection du SARS-COV2, et variants, étaient carencées en vitamine D. C’est aussi une « constante » chez les personnes obèses : elles présentent des taux spectaculairement bas de vitamine D. 


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 17 novembre 2021 20:16

                  @Ouam (Paria statutaire non vaccinné)
                   
                  J’avais rien demandé au toubib.


                • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 18 novembre 2021 13:13

                  @Francis, agnotologue
                  A-Zinc de chez Arkopharma...
                  Pas très cher et (encore) en vente libre...


                • stef 19 novembre 2021 20:37

                  @eddofr
                  La vitamine D est le pivot du système immunitaire


                • eddofr eddofr 17 novembre 2021 11:32

                  Petites voix discordantes :

                  La troisième dose ne sert à rien (la protection contre la contamination des vaccins à ARN messager baisse au bout de six mois mais ils restent efficaces contre les formes graves). Il est bien plus urgent de vacciner les derniers « plus de 75 ans » et « porteurs de comorbidités » qui ne sont pas encore vaccinés.

                  Le passe sanitaire et le meilleur moyen de propager le virus dans les populations vaccinées puisqu’il permet de réunir sans masque et dans un même lieu des personnes non immunisées (puisqu’elles sont non vaccinées et testées négatives) et des vaccinés potentiellement porteurs qui s’ignorent (puisqu’ils n’ont « plus besoin » de se tester).


                  • eddofr eddofr 17 novembre 2021 11:34

                    @eddofr

                    erratum, lire : "Le passe sanitaire 

                    est le meilleur moyen de propager le virus dans les populations non vaccinées"


                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 17 novembre 2021 11:41

                    @eddofr
                     
                     le masque et les gestes barrières ne servent qu’à brider le fonctionnement normal du système immunitaire, lequel comme toutes les intelligences naturelles, ne s’use que si l’on ne s’en sert pas.
                     
                    Les vaccins c’est du prêt à penser à usage de systèmes immunitaires bridés ou carencés


                  • Gasty Gasty 17 novembre 2021 11:44

                    @eddofr

                    Est-ce bien raisonnable d’injecter ce truc aux porteurs de comorbidités quand on sait les effets secondaires relevés sur des patients plus jeune et en bonne santé ?


                  • eddofr eddofr 17 novembre 2021 12:37

                    @Francis, agnotologue

                    Il existe deux ou trois maladies contre lesquelles des gestes barrières et les vaccins sont indispensables (quand ils existent) parce que les systèmes immunitaires aptes à leur résister sont rarissimes (0,3% pour le VIH par exemple).

                    La plupart des maladies contagieuses ne font qu’exploiter les faiblesses du système immunitaire et, sauf déficience génétique exceptionnelle, une bonne « hygiène de vie » devrait suffire à les éloigner ou, au moins, à leur résister efficacement.

                    Les maladies contagieuses qui font exception à cette généralité sont, pour l’essentiel connues, et on a, pour la plupart, trouvé une réponse vaccinale ou curative.

                    Et puis il y a les « voitures balai », les infections qui moissonnent les affaiblis et les vieux, les maladies diarrhéiques, les infections des voies respiratoires basses et, parmi elles, la petite nouvelle, la Covid-19.

                    La force de la Covid-19, hormis la surprise, c’est ça forte transmissibilité. 

                    Son taux de léthalité est faible, mais elle se transmet à tellement de monde que même un faible taux finit par faire un nombre de morts considérable.

                    En plus elle semble assez vicieuse pour contourner les immunités acquises (nouveaux variants) et multiplier les réinfections (espérons qu’elle ne nous sorte pas un nouveau variant façon « same player shoot again »).

                    Le challenge, aujourd’hui, c’est donc de lui « clouer le bec » avant qu’elle ne nous sorte le variant ultime.

                    Chaque nouvel infecté, même asymptomatique, même bénin est une occasion pour elle de muter et de nous la jouer mauvaise.

                    Effectivement, le vaccin est un palliatif, pour des systèmes immunitaires affaiblis.

                    Mais les vieux et les « mal vivants » sont si nombreux qu’on ne peut pas vraiment se permettre de laisser miss Covid « faire le ménage ».

                    Effectivement, les gestes barrières, devraient rester exceptionnels, pour des périodes de « crise majeure » et si on continue, on va endormir notre immunité et des maladies habituellement bénignes vont se révéler inhabituellement « néfastes ».

                    Ceci dit, on pourrait laisser faire ...

                    Seuls les plus faibles et les plus vieux meurent après tout.

                    Et puis ça règlerait du même coup le déficit de la Sécu et des Retraites.

                    Mais humainement, vous êtes prêt, vous ?

                    A sacrifier 6 millions de vieux et 1 ou 2 millions de malades chroniques ?

                    Même si il ne leur reste, de toute façon, que quelques années ou mois à vivre ?


                  • serge.wasterlain 17 novembre 2021 12:50

                    @Gasty
                    J’ai un ami atteint du lupus. Après sa 2ème dose, il a chié du sang ! Puis son lupus s’est considérablement aggravé. Dès qu’il a pu, il a couru faire sa troisième dose... ...sur conseil de son médecin !


                  • serge.wasterlain 17 novembre 2021 12:52

                    @eddofr
                    Faut arrêter de fumer la moquette et de copier/coller les affirmations du gouverne-ment.


                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 17 novembre 2021 13:27

                    @eddofr
                     
                     ’’0,3% pour le VIH par exemple’’
                     
                     C’est quoi, les gestes barrière contre le Sida ?


                  • eddofr eddofr 17 novembre 2021 13:56

                    @Francis

                    La capote ?


                  • eddofr eddofr 17 novembre 2021 14:01

                    @serge.wasterlain

                    Faut arrêter de fumer autre chose que la moquette et de copier/coller les affirmations de tous les allumés de la toile.

                    Avec ça on va ouvrir un dialogue constructif tous les deux :)


                  • eddofr eddofr 17 novembre 2021 14:09

                    @Gasty

                    Rapport risque/bénéfice collectif ...
                    Rapport risque/bénéfice individuel ...

                    Si on en croit la liste des effets secondaires officiellement confirmés (qualitativement et quantitativement), faut y aller sans hésiter.
                    Si on en croit la liste des effets secondaires officieusement confirmés par les « lanceurs d’alerte du Web », faut surtout pas y aller, c’est un massacre.

                    La vérité qu’il faudra un jour faire sortir, c’est, si on remonte à la source, que la gestion comptable de l’hôpital public tue.
                    Si ça n’avait pas été la Covid, n’importe quel autre accident sanitaire aurait, et fera tôt ou tard, les mêmes dégâts ou pire.


                  • Xenozoid Xenozoid 17 novembre 2021 14:26

                    @eddofr

                    Si ça n’avait pas été la Covid, n’importe quel autre accident sanitaire aurait, et fera tôt ou tard, les mêmes dégâts ou pire.


                    où n’importe quelle hystérie,on devrait aussi par la même remettre les médias, et « l’info » dans la même catégorie du pire,fait divers ou pas(l’affaire avec la jogueuse par exemple) ....arg,au moins ça bouge dans têtes,et puis apres avoir manipulé les mots, au point que si les mots ont une sens , tout le monde s’en fout,pourquoi pas le faire avec les chiffres, il suffit d’y placer des mots qui n’ont plus de sens,et voila,on peut discuté de tout sauf du sens des chiffres et de sa raison d’être,tout se perd même les chiffres


                  • jacqcroquant 17 novembre 2021 21:03

                    @eddofr

                    « Effectivement, le vaccin est un palliatif, pour des systèmes immunitaires affaiblis.

                    Mais les vieux et les « mal vivants » sont si nombreux qu’on ne peut pas vraiment se permettre de laisser miss Covid « faire le ménage ». »

                    Je n’ai jamais compris qu’on pouvait booster un système immunitaire qui est au bout du rouleau. Même si on le réveillait ne serait-ce qu’une seconde que ferait-il ?
                    Zéro x par 3 ou par 15 ça fait toujours zéro. Et encore, je n’ai toujours pas compris qu’un système immunitaire, KO debout, au prise avec un cancer ou un diabète qui est de plus sensé reconnaître tous les virus qu’il a rencontré depuis qu’il est né, plus ceux qu’on lui a inoculé pour reconnaître et combattre la tuberculose, le tétanos, la dyphtérie, la rage, la coqueluche, la rubéole, la polio... peut encore réagir en faisant produire à ses cellules fâchées avec la photocopieuse de ses ACTC, des anticorps et la protéine spike qui va bien pour nuire au virus Sars-cov2. Sans tenir compte, bien entendu de la 3ème dose qui va mélanger 4 types de vaccins, proches et lointain, de marques et de technologies différentes, dont le mélange n’a même pas été éprouvé en phase expérimentale. Seul un esprit supérieur peut expliquer ce protocole scientifique. Sauf un expert de plateau tv, qui lui, franchit le pas en affirmant que le mélange est encore plus efficace que l’unique et original produit Arn. A déprimer celui qui a prit que du Pfizer ! 
                    D’autre part,
                    Si on constate le nombre de décès chaque jour en France : C’est près de 1400 « résinés » qui décèdent !
                    Donc soit :
                    Ils ont choppé la covid la piqure n’a pas été efficace.
                     Ils n’ont pas choppé la covid ils ont donc été piqué pour rien. 
                    Ou alors ils sont tous décédés à cause de la piqure. 


                  • jacqcroquant 18 novembre 2021 09:02

                    @jacqcroquant
                    la photocopieuse de ses AGTC


                  • stef 19 novembre 2021 20:38

                    @Gasty
                    Très bonne remarque : la liste des effets secondaires et redoutables s’allonge de jour en jour .......................


                  • Gasty Gasty 17 novembre 2021 11:33

                    On commence par la vitamine C puis le zinc et la vitamine D et on finit par vouloir de l’Ivermectine.

                    C’est l’escalade...faut interdire les soins et par extension les soignants qui soignent.

                    Dr knock ( remplaçant d’Hippocrate) https://youtu.be/Bglpy83gISs


                    • troletbuse troletbuse 17 novembre 2021 11:38

                      Naturellement, ils lui ont trouvé une maladie auto-immune. Donc le vaxxion doit être blanc comme neige. Vive le vaxxin génocideur

                      https://www.sudouest.fr/sante/coronavirus/boxe-l-ex-championne-julie-le-galliard-decede-des-suites-du-covid-19-a-31-ans-6959105.php



                      • serge.wasterlain 17 novembre 2021 12:55

                        Les complications du covid... ...donc pas du covid ?


                        • serge.wasterlain 17 novembre 2021 12:56

                          @serge.wasterlain
                          A-t-on vérifié par une expérience en double aveugle que les complications étaient dues au covid ?


                        • serge.wasterlain 17 novembre 2021 12:57

                          @serge.wasterlain
                          Si ce n’est pas le cas, faut vite dénoncer l’article aux déconneurs de l’immonde pour le faire censurer !


                        • Léon 17 novembre 2021 16:51

                          @serge.wasterlain
                          https://www.lefigaro.fr/sports/boxe/carnet-noir-deces-de-la-boxeuse-julie-le-galliard-a-31-ans-des-suites-du-covid-19-20211116

                          apparemmznt elle souffrait déjà d’un déficit immunitaire. Voir la fin de l’article 


                        • MagicBuster 17 novembre 2021 13:17

                          Est-ce qu’on a fait des essais en double aveugle pour montrer la nocivité du tabac ? de l’alcool ?

                          (pourquoi pas ? )

                          ^^



                          • Giordano Bruno - Non vacciné 17 novembre 2021 13:49

                            Faîtes gaffe. Ils sont fichus de vous prendre au mot. N’allez pas leur donner de nouvelles mauvaises idées.


                            • zygzornifle zygzornifle 17 novembre 2021 14:30

                              Je l’avais toujours dit, il ne faut pas manger de la soupe de légumes avec les légumes, il faut les jeter avant de mixer la flotte .... 


                              • sirocco sirocco 17 novembre 2021 14:54

                                Tiens, le prétexte pour la 6ème « vague » et surtout la 4ème piquouse (au printemps) est déjà dans les cartons :

                                https://francais.rt.com/international/92713-nouveau-variant-covid-decouvert-congo-origine-un-cluster-bretagne


                                • xana 17 novembre 2021 16:38

                                  Bof, ils peuvent raconter ce qu’ils veulent.

                                  Moi de toutes manières je ne me laissserai pas vaxxiner. Et s’ils m’envoient les flics... ca fait des morts les grenades !



                                    • eddofr eddofr 17 novembre 2021 17:27

                                      Moi je me suis fait vacciner.

                                      Et je considère le Passe Sanitaire comme une Faute et une énorme connerie.

                                      Incidemment, toute ma famille proche est maintenant immunisée naturellement (on a fait notre cluster à nous, entre nous).

                                      Vu mon âge et mes comorbidités j’aurai du finir au moins à l’hosto, mais j’ai pratiquement rien eu.

                                      Je ne sais pas si c’est la vaccin, en tout cas je ne peux pas l’affirmer.

                                      Je ne ferais pas de troisième dose, en tout cas, pas avant longtemps.

                                      Je pense que je suis suffisamment « couvert » pour l’instant.


                                      • Legestr glaz Legestr glaz 17 novembre 2021 18:08

                                        @eddofr

                                        Dans cette affaire du SARCOV2 aucune réflexion sérieuse n’a été envisagée pour contrer les effets de ce virus, et des autres à venir ! 

                                        « La santé du système immunitaire est au cœur de la résistance aux maladies infectieuses.

                                        La pandémie actuelle du COVID-19, la pandémie du SRAS de 2002–2003 et les pandémies annuelles de grippe partagent certains points communs. Une petite fraction de ceux qui sont exposés aux virus respectifs deviennent symptomatiques ; puis, une petite fraction de ceux qui sont symptomatiques succombent. La plupart de ces décès dus à des maladies infectieuses résultent d’une pneumonie et d’un autre syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA). La grande majorité des décès concernent des personnes âgées présentant des comorbidités importantes et un système immunitaire dégradé / dysfonctionnel et certains décès chez les jeunes dont le système immunitaire est dégradé / dysfonctionnel.

                                        Bien qu’il y ait un certain déclin du système immunitaire avec l’âge, la comorbidité est un prédicteur plus fiable d’une immunité affaiblie que l’âge chronologique chez les personnes âgées. Les problèmes de santé sous-jacents chez les patients atteints de COVID-19 admis dans les unités de soins intensifs comprennent l’hypertension, le diabète, les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires chroniques, le statut immunitaire, le cancer et l’obésité. Le stress métabolique contribue également de manière significative à la réponse immunitaire dysfonctionnelle et, par conséquent, au risque accru associé à l’exposition virale. Ces maladies chroniques ont été liées à des expositions à des facteurs de stress toxiques (facteurs de stress chimiques, physiques, biologiques ou psychosociaux) qui perturbent le système immunitaire et entraînent un risque accru de décès chez les patients atteints de COVID-19.

                                        De plus, le risque de mourir peut également augmenter lorsque l’état inflammatoire de base qui survient avec les maladies chroniques est provoqué par l’exposition à un agent infectieux, comme le SRAS-CoV-2. Les conséquences les plus graves du COVID-19 et de la grippe découlent d’un système immunitaire dégradé / dysfonctionnel et de l’exploitation du système immunitaire dégradé par le virus.

                                        Pour un système immunitaire sain, le virus serait incapable de surmonter ses solides défenses et serait neutralisé. Quels sont les facteurs contribuant à un système immunitaire dégradé / dysfonctionnel ? Certains systèmes immunitaires sont intrinsèquement dysfonctionnels en raison de facteurs génétiques / héréditaires / congénitaux. Cependant, pour la plupart des gens, d’autres facteurs peuvent jouer un rôle beaucoup plus important dans la détermination de la santé du système immunitaire. »

                                        Et « notre alimentation » est vraiment au centre de la destruction de notre système immunitaire ou de son maintien en bon état de fonctionnement. 


                                      • Legestr glaz Legestr glaz 17 novembre 2021 18:28

                                        @Legestr glaz

                                        Il ressort clairement des résultats du SRAS et des résultats actuels du COVID-19 que l’exposition au coronavirus pour la plupart des gens (à l’exception du nombre relativement petit de la population la plus vulnérable) entraîne des symptômes relativement légers (ou, dans de nombreux cas, aucun symptôme).

                                        En d’autres termes, la grande majorité du public est métaphoriquement protégée actuellement par un « quasi-vaccin » extrêmement efficace ; à savoir, suivre des pratiques qui, bien qu’elles dégradent certainement le système immunitaire, dans une certaine mesure en raison de l’exposition à des facteurs de stress toxiques, ne dégradent pas excessivement le système immunitaire. La promotion de saines habitudes de vie (y compris une alimentation saine, des exercices d’aérobie réguliers et des réponses appropriées aux événements indésirables de la vie) et une réglementation ambitieuse des facteurs de stress toxiques (produits chimiques, radiations, etc.) sont les pierres angulaires de la réduction du risque de développer la plupart des maladies chroniques.

                                        Ces habitudes saines représentent un « quasi-vaccin » car elles sont capables d’éliminer les facteurs qui contribuent à la dégradation du système immunitaire et d’ajouter les facteurs qui contribuent au renforcement du système immunitaire. Pour la plupart du public, ce « quasi-vaccin » s’est avéré efficace, et une élimination plus poussée des facteurs contribuant à la dégradation du système immunitaire améliorera davantage le système immunitaire et offrira une protection encore plus grande contre les maladies infectieuses.

                                        En un mot : les vaccins et autres injections ne sont pas, et ne peuvent pas être, « la solution ». Parce que le système immunitaire est complexe et que tout vaccin, tout produit injecté dans l’organisme, fera « l’économie » d’éviter l’immunité de premier rang. Et c’est bien celle ci, absolument ignorée des produits injectables qui ne la touchent pas, qui fait à 80% le travail de repousser les virus et les bactéries. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’immunité acquise « naturellement » est tellement supérieure à celle qui se développe lorsque l’on introduit dans la circulation sanguine un agent pathogène que l’organisme va rejeté mais que l’intégralité du système immunitaire n’aura pas rencontré, et loin s’en faut !


                                      • Xenozoid Xenozoid 17 novembre 2021 18:31

                                        @Legestr glaz

                                        l’hygienisme non plus


                                      • sirocco sirocco 17 novembre 2021 20:37

                                        @eddofr
                                        « Je pense que je suis suffisamment « couvert » pour l’instant. »

                                        Quelle erreur de croire cela, malheureux !
                                        BigPharma lui-même le reconnaît : après 3 mois, le « vaccin » ne vaut plus un clou.

                                        Ça change du vaccin contre la fièvre jaune (par exemple) que je me faisais injecter dans mes jeunes années : il était valable 10 ans et vraiment efficace.
                                        Tout se perd. Ne reste que le pognon.

                                        N’hésitez pas à prêter une nouvelle fois votre épaule à la science, allez vite vous faire repiquouser !  smiley



                                      • Legestr glaz Legestr glaz 17 novembre 2021 21:44

                                        @sirocco

                                        Ce qui est certain, c’est que l’organisme humain va « réagir » si on lui injecte un agent pathogène dans la circulation sanguine via une seringue. C’est bien ce qui se passe lorsqu’on vaccine quelqu’un contre la grippe, par exemple. Une forme atténuée, ou affaiblie, ou ou désactivée, du virus est introduite dans le corps de la personne vaccinée ce qui va amener l’organisme à produire des anticorps contre cet agent pathogène. 

                                        Mais, il y a un mais. La population « cible » des vaccins anti-grippaux, est la population âgée. Et, dans cette population légions sont les diabétiques, les hypertendus, les malades du coeur, les malades des coronaires, les insuffisants rénaux, les prennes en surpoids ou obèses. Et ces pathologies ne sont pas neutres. Elles sont le signe que le glucose sanguin est trop souvent, trop longtemps élevé. Et qu’est-ce que cela change concernant les anti-corps ?

                                        Et bien tout, absolument tout ! Les anti-corps se sont des immunoglobulines qui circulent dans le sang, on va dire ce sont des agents de surveillance dans la circulation sanguine. Et, lorsque le taux de glucose sanguin est trop souvent trop élevé, toutes les protéines circulantes de l’organisme, dont les immunoglobulines (ce sont des protéines) vont subir un phénomène que l’on appelle scientifiquement « la glycation non enzymatique des protéines ». C’est très connu, c’est très délétère pour l’organisme. Cette « glycation non enzymatique » se produit en plusieurs étapes. La première peut être réversible (la base de Schiff), à condition que le taux de glucose sanguin chute, mais les autres étapes ne le sont plus (réarrangements d’Amadori) ce qui amène à la formation des produits terminaux de la glycation (AGEs) lesquels vont pouvoir s’ajuster à des récepteurs cellulaires (RAGEs) et causer des dommages définitifs aux cellules (dont des cancers parce que les AGEs peuvent agir sur l’ADN via la production d’un stress oxydatif intra-cellulaire très puissant). 

                                         Ceci pour écrire que si après la vaccination, en septembre-octobre, la personne se met à produire des anti-corps, ceux ci seront très rapidement détruits par le phénomène de « glycation non enzymatique des protéines ». L’espérance de vie des immunoglobulines dans la circulation sanguine est très faible compte tenu des pathologies existantes chez les personnes cibles de la vaccination anti-grippale et ceci parce que les immunoglobulines seront attaquées et leurs fonctions détruites par la « glycation ». La vaccination ne peut pas être efficace. En revanche, il y aurait d’autres moyens de protéger cette population cible ! 

                                        https://www.acadpharm.org/dos_public/Pres_Philippe_GILLERY_22_Janvier_2014.p df


                                      • jacqcroquant 18 novembre 2021 09:10

                                        @Legestr glaz
                                        « Les problèmes de santé sous-jacents chez les patients atteints de COVID-19 admis dans les unités de soins intensifs comprennent l’hypertension... »

                                        Il y a hypertension et hypertension ! Aujourd’hui à 70 ans il faudrait avoir une tension de jeune fille. Il faut savoir qu’à 14/9 vous êtes déclaré hypertendu et on vous fourgue à vie des bétabloquants. Les seuils sont revus toujours à minima pour déclarer de nouveaux malades : diabète, cholestérol....


                                      • eddofr eddofr 19 novembre 2021 12:29

                                        @sirocco

                                        Je ne pense pas être couvert grâce au vaccin.

                                        Je pense être couvert grâce au fait que j’ai été vacciné puis en contact avec le virus.

                                        Le vaccin induit une réaction immunitaire « à priori » mais n’empêche pas la réaction immunitaire naturelle au contact du virus.

                                        Mon 3ème rappel, je ne le dois pas à BigPharma mais au virus lui-même.

                                        Quoique, si on leur doit le virus comme le soupçonnent certains ...


                                      • microf 17 novembre 2021 18:37

                                        Les africains cette fois-ci n´ont pas attendus, pendant que l´Occident cafouille dans les vaccins controversés, ils ont trouvé leurs médicaments faits á bases de plantes et se soignent sans problèmes.

                                        ARTE Reportage-Cameroun : les sorciers du Covid19...
                                        Le Cameroun compte très peu de victimes du Covid 19 alors que moins de 1% sont vaccinés.

                                        https://www.arte.tv/fr/videos/030273-837-A/arte-reportage/


                                        • Legestr glaz Legestr glaz 17 novembre 2021 23:30

                                          @microf

                                          Il faut se méfier des simplifications.

                                          En effet, la propagation virale est en lien avec la température et l’humidité absolue de l’air (mais aussi avec la pathogenèse de l’organisme, obésité et diabète par exemple, pathologies bien moins présentes en Afrique que sur le continent européen). Ainsi, d’une manière grossière, dans une bande assez large de part et d’autre de l’équateur, la propagation virale est bien moindre et moins létale. 


                                        • microf 18 novembre 2021 11:41

                                          @Legestr glaz

                                          Merci.
                                          Je voudrais que vous ayiez raison, mais la question que je vous poserais serait celle-ci. Si la propagation virale est bien moindre et moins léthale dans ces pays, pourquoi des maladies telles Ebola et autres maladies très répandues dans ces pays font des ravages ?

                                          Pour revenir au Covid 19, cette maladie existe bel et bien même en Afrique.
                                          La différence entre l´Afrique et l´Occident, c´est qu´en Afrique on le soigne facilement, il ya des médicaments pour le soigner tels que ces exemples au Cameroun pour ne citer que ce pays.
                                          Pendant qu´en Occident on passe par un vaccin qui jusqu´ici, n´a pas encore montré ou prouvé son efficacité.
                                          Pourquoi ne pas faire venir ces médicaments d´Afrique ( Cameroun ) pour les essayer en Occident et voir s´ils soignent ou pas ?
                                           


                                        • Legestr glaz Legestr glaz 18 novembre 2021 14:26

                                          @microf

                                          Différents facteurs se cumulent lors des infections virales. A priori, un virus n’est pas létal. Ce sont les surinfections bactériennes, qui font suite à l’infection virale, qui sont mortelles.

                                          https://pasteur-lille.fr/centre-de-recherche/thematiques-de-recherche/maladies-infectieuses-et-inflammatoires/surinfections-bacteriennes/

                                          Il faut une concordance de situations pour qu’un virus devienne létal. Les virus ne sont dangereux que chez les personnes qui présentent un système immunitaire affaibli. Que sait-on du « profil » des personnes victimes du virus Ebola ? 
                                          Parce qu’il est bien « commode » de parler d’infection virale si on ne fait jamais la part des choses. Pour le cas du SARS-COV2, une personne sur deux, morte de ce virus dans le monde, était obèse ! Il y a un merveilleuse corrélation entre les taux de létalité et les taux d’obésité par pays. Les diabétiques, les hypertendus, les insuffisants rénaux, les malades du coeur et des coronaires, les cancéreux, présentent le même profil « dangereux ». Ils sont très exposés à une attaque mortelle du virus. 

                                          Et la question est : qu’en est-il pour les autres virus ? Je reste persuadé que c’est le système immunitaire « compétent » chez l’être humain qui est la clé de protection contre les virus respiratoires aérosols. Et pourtant, il n’est jamais question de la dégradation progressive du système immunitaire avec l’avancée en âge. Qui sait, en France, que, par exemple, l’augmentation du tour de taille, l’accumulation de la graisse viscérale, est l’un des premiers signes d’une immunité qui s’amoindrit ? C’est « la base » de la réflexion. La graisse viscérale est une graisse ectopique. Elle n’a rien à faire là où elle est ! L’accumulation de cette graisse est le signe que l’organisme est en grand danger, que de nombreuses pathologies sont à l’affut. Notre corps nous envoie des signes en permanence mais nous refusons de les voir. Que signale une « hypertension » ? Que signale un taux élevé de LDL oxydées ? Que signale un taux de glucose sanguin élevé ? Que signale un ventre qui s’arrondit. ? Oui, les maladies métaboliques sont en route lorsque vous constatez ce genre de choses. Oui l’immunité décline lors vous faites ce genre de constat. Et tous les médicaments du monde ne changeront rien à votre situation. Les médicaments ne vous font jamais revenir à une situation antérieure, jamais ! Ils peuvent soulager, ils peuvent « temporiser », rien d’autre. Ils ne guérissent pas ! (je mets à part les antibiotiques et les anti parasitaires). 

                                          Je reprends ce que j’ai écrit ailleurs, considérant que l’Homme vit avec des virus dans son environnement et qu’il en sera toujours ainsi. Les virus ne seront jamais éradiqués. Les virus apparaissent comme des « régulateurs » de l’espèce humaine. Ils s’en prennent aux plus faibles. 

                                          « La santé du système immunitaire est au cœur de la résistance aux maladies infectieuses.

                                          La pandémie actuelle du COVID-19, la pandémie du SRAS de 2002–2003 et les pandémies annuelles de grippe partagent certains points communs. Une petite fraction de ceux qui sont exposés aux virus respectifs deviennent symptomatiques ; puis, une petite fraction de ceux qui sont symptomatiques succombent. La plupart de ces décès dus à des maladies infectieuses résultent d’une pneumonie et d’un autre syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA). La grande majorité des décès concernent des personnes âgées présentant des comorbidités importantes et un système immunitaire dégradé / dysfonctionnel et certains décès chez les jeunes dont le système immunitaire est dégradé / dysfonctionnel.

                                          Bien qu’il y ait un certain déclin du système immunitaire avec l’âge, la comorbidité est un prédicteur plus fiable d’une immunité affaiblie que l’âge chronologique chez les personnes âgées


                                        • pierrot pierrot 17 novembre 2021 18:43

                                          Pourquoi pas une prévention de la covid en suçant du zinc, du cuivre, un citron, boire de l’eau bénite, aller en pèlerinage à Lourdes puis à la Mecque, avaler de l’eau de Javel etc.voila les seuls remèdes qui ont largement démontré leur efficacité, demander à Trump, et à Raoult.


                                          • Legestr glaz Legestr glaz 17 novembre 2021 18:46

                                            @pierrot

                                            Pas besoin d’eau bénite ni de pèlerinages ! 

                                            Il ressort clairement des résultats du SRAS et des résultats actuels du COVID-19 que l’exposition au coronavirus pour la plupart des gens (à l’exception du nombre relativement petit de la population la plus vulnérable) entraîne des symptômes relativement légers (ou, dans de nombreux cas, aucun symptôme).

                                            En d’autres termes, la grande majorité du public est métaphoriquement protégée actuellement par un « quasi-vaccin » extrêmement efficace ; à savoir, suivre des pratiques qui, bien qu’elles dégradent certainement le système immunitaire, dans une certaine mesure en raison de l’exposition à des facteurs de stress toxiques, ne dégradent pas excessivement le système immunitaire. La promotion de saines habitudes de vie (y compris une alimentation saine, des exercices d’aérobie réguliers et des réponses appropriées aux événements indésirables de la vie) et une réglementation ambitieuse des facteurs de stress toxiques (produits chimiques, radiations, etc.) sont les pierres angulaires de la réduction du risque de développer la plupart des maladies chroniques.

                                            Ces habitudes saines représentent un « quasi-vaccin » car elles sont capables d’éliminer les facteurs qui contribuent à la dégradation du système immunitaire et d’ajouter les facteurs qui contribuent au renforcement du système immunitaire. Pour la plupart du public, ce « quasi-vaccin » s’est avéré efficace, et une élimination plus poussée des facteurs contribuant à la dégradation du système immunitaire améliorera davantage le système immunitaire et offrira une protection encore plus grande contre les maladies infectieuses.

                                            En un mot : les vaccins et autres injections ne sont pas, et ne peuvent pas être, « la solution ». Parce que le système immunitaire est complexe et que tout vaccin, tout produit injecté dans l’organisme, fera « l’économie » d’éviter l’immunité de premier rang. Et c’est bien celle ci, absolument ignorée des produits injectables qui ne la touchent pas, qui fait à 80% le travail de repousser les virus et les bactéries. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’immunité acquise « naturellement » est tellement supérieure à celle qui se développe lorsque l’on introduit dans la circulation sanguine un agent pathogène que l’organisme va rejeté mais que l’intégralité du système immunitaire n’aura pas rencontré, et loin s’en faut !


                                          • pierrot pierrot 17 novembre 2021 18:59

                                            @Legestr glaz
                                            Je ne peux que vous encourager avoir une bonne hygiène de vie (pas de tabac, minimum d’alcool, alimentation saine : des fruits et légumes, peu de viande), exercice physique etc.

                                            Mais cela n’apporte cependant pas une garantie fiable contre les virus et l’immunité collective, un temps préconisée par le Brésil et la Suède a généré une grave crise sanitaire et un grand nombre de décès de covid.

                                            C’est pourquoi, là comme souvent pour d’autres pathologies, la vaccination reste le remède préventif le plus efficace partout dans le monde et les pays les moins vaccinés souffrent de nombreux décès.


                                          • @pierrot

                                            Enculez les mouches à merde, vous serez dans le m... jusqu’aux cou..lles.
                                             


                                          • Legestr glaz Legestr glaz 17 novembre 2021 19:39

                                            @pierrot

                                            Merci pour vos conseils « génériques » mais une bonne alimentation va beaucoup plus loin que ce que vous soulignez. Contrairement à ce que vous écrivez, une alimentation spécifique (pas celle que les autorités préconisent, évidemment, parce que 40%-60% de l’énergie provenant des glucides c’est monstrueux), est le chemin vers une immunité puissante. 

                                            pierrot, le premier signe que votre immunité part en vrille c’est..... votre tour de taille. Dès l’instant où votre ventre s’arrondi, que la graisse viscérale s’accumule, vous pouvez être « certain » que votre immunité faiblit ! Pour de très nombreuses raisons qui seraient trop longues à expliquer ici. Peut être écrirai-je un article sur le sujet. 

                                            Contrairement à ce que vous écrivez, ce n’est pas la « vaccination » qui est le meilleur moyen de se protéger des virus respiratoires aérosols : ce n’est pas vrai. Pourquoi ? Parce que l’agent pathogène introduit dans l’organisme (désamorcé ou atténué) aura « évité » la défense immunitaire de première ligne. Et c’est bien cette défense immunitaire de première ligne qui est ce que le système immunitaire possède de plus fort. Elle agit pour 80% dans la résolution des attaques virales ou bactériennes. Les anti-corps produits à la suite d’une vaccination ne pourront concerner que 10% de l’immunité. Les 10% restant étant l’immunité « intra-cellulaire » avec toute une panoplie de moyens comme la production de peroxyde d’hydrogène que l’organisme doit coupler avec la production d’anti-oxydants par le biais des SOD et du glutathion. Bref...

                                            Et bien non, pierrot, la vaccination n’est pas le moyen préventif le plus efficace. Mais je suppose que vous ne connaissez pas suffisamment bien le sujet pour avoir une opinion valable. Vous partez de loin. 

                                            Quant à la sacro sainte « immunité collective », je vais vous expliquer ce que c’est. Si, dans une pièce, se trouvent 10 personnes, qu’une seule est infectée par un virus respiratoire et que les 9 autres ont surmonté la maladie, et bien il ne se passera rien. Les 9 personnes ayant vaincu l’infection respiratoire ne seront pas infectées. Ainsi l’immunité collective n’est que le résultat de l’infection, chez un grand nombre de personnes, lesquelles ont surmonté, grâce à leur système immunitaire, l’attaque virale. Lorsqu’une majorité de personne a été touchée et a surmonté l’attaque virale , le virus ne peut plus s’accrocher à quiconque. 


                                          • jacqcroquant 17 novembre 2021 21:24

                                            @pierrot

                                            La grotte de Lourde n’est pas interdite et les essais randomisés de l’eau bénite ne sont pas contestés.


                                          • jacqcroquant 18 novembre 2021 09:15

                                            @pierrot

                                            C’est faux ce que vous dites : Allez au bas de la page de ces graphiques et regardez la mortalité par pays, regardez l’Afrique et d’autres (source France info, indicateurs mis à jour quotidiennement) https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/infographies-covid-19-morts-hospitalisations-age-malades-l-evolution-de-l-epidemie-en-france-et-dans-le-monde-en-cartes-et-graphiques.html


                                          • pierrot pierrot 18 novembre 2021 12:34

                                            @Legestr glaz
                                            Vous avez tout à fait raison d’insister sur la bonne hygiène de vie pour garder une bonne santé.
                                            Mais concernant l’immunité « naturelle » , mes 20 ans d’expérimentations de recherches dans le secteur médical ne valident pas vos propos concernant l’inefficacité des vaccins en général.

                                            Les brefs échanges sur un site ne permet pas de développer, j’écris usuellement des articles scientifiques dans des revues reconnues comme fiables.


                                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 novembre 2021 12:40

                                            @pierrot
                                             
                                             ’’j’écris usuellement des articles scientifiques dans des revues reconnues comme fiables.’’
                                             
                                             Des armées de fabricants d’ignorance écrivent usuellement des articles scientifiques dans des revues reconnues comme fiables.


                                          • Moi cet acharnement à nous nuire ne me fait pas rire du tout .

                                            Et pourtant !

                                            Donc les propos du pourri Macron ...

                                            «  Nous sommes en guerre  » commence à prendre forme notamment sur l’identité de l’ennemi que Macron, le gouv.fr et LREM veulent abattre .

                                            TOUT SIMPLEMENT LE PEUPLE FRANçAIS ...


                                            Chaque fois qu’un ministre , qu’un élu LREM , que Macron seront de sortie le danger sera partout !


                                            https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/le-secret-defense-autour-de-la-91765


                                            Le sujet de cet article prouve que les services de l’intérieur, du renseignement militaire et les services de la justice ainsi que les flics sont en guerre contre le peuple français ...


                                            RIRE POURQUOI PAS...

                                            SOURIRE PEUT ÊTRE ....

                                            AGIR CERTAINEMENT .

                                              


                                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 novembre 2021 12:48

                                              @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                               
                                              « Le secret-défense autour de la gestion du Covid ne sera levé que dans 50 ans ! »

                                               
                                               C’est la transparence en marche.


                                            • tobor tobor 18 novembre 2021 02:14

                                              On pourrait aussi imiter la molécule de la vitamine C en faisant quelques modifications aux conséquences inconnues, y mettre un peu de génie génétique et de marqueur au graphène et on dirait aux gens que c’est de la vitamine C 2.0 et que celle là elle est bonne comme celle d’antan, qui s’est usée avec le temps.


                                              • zygzornifle zygzornifle 18 novembre 2021 08:39

                                                J’espère qu’en 2022 on aura plus de vitamine M ....


                                                • Tesseract Tesseract 18 novembre 2021 15:15

                                                  Plusieurs chimistes sont à l’origine de la découverte de la vitamine C mais on retiendra surtout le nom de Linus Pauling qui obtint le prix Nobel de chimie en 1954 pour ses travaux.

                                                  Pauling était partisan de prise de vitamine C à haute dose. Lui-même ingérait près de 3 grammes quotidiennement et vécu fort longtemps.
                                                  Contrairement à beaucoup d’autres mammifères, les humains ne synthétisent pas eux-même cette vitamine, il faut donc la trouver dans la nourriture. Elle est indispensable car elle joue un rôle dans plus de 300 réactions métaboliques.

                                                  La vitamine non absorbée est éliminée, mais avec son élimination elle permet aussi de se débarrasser d’un certain nombre de toxines.
                                                  Bien sur, ce n’est pas la médecine universelle, mais sa consommation est toujours bénéfique.

                                                  Depuis quelques années il y a ce qu’on nomme la vitamine C liposomale. C’est une sorte d’émulsion de la vitamine dans les liposomes de lécithine de soja ou de tournesol. La vitamine est comme « emprisonnée » dans des « cages » lipidiques. De ce fait elle est beaucoup plus assimilable par l’organisme.

                                                  Il est relativement facile de faire soi-même cette préparation. La vitamine pure s’achète facilement par kilo, de même pour la lécithine. Il existe de nombreuses vidéo sur la toile pour montrer le procédé.

                                                  Quand on voit le prix de la vitamine C au kilo et ce qu l’on doit payer en pharmacie pour des produits médiocres au détail, on voit la marge indécente faite sur ce produit.

                                                  Depuis des années je prépare moi-même ma vitamine C liposamale, j’en prends régulièrement et ne me plains de rien.

                                                  Maintenant, si on veut interdire cette vitamine, il faudra se lever tôt, et il sera toujours possible de commander hors de France. Mais tout ceci fait parti d’une volonté de déposséder les gens, les infantiliser et finalement les soumettre.


                                                  • Après, ils vont interdire ;

                                                    La banane, la carotte, la grenade, le brocoli, l’huile de foie de morue ...etc 

                                                    Le comité scientifique c’est qu’une bande d’escrocs .

                                                    On est vraiment dans la folie .... !


                                                    • microf 19 novembre 2021 17:23

                                                      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                                                      Le Dissident Soviétique Wladimir Boukowsky l´avait bien prédit aux occidentaux lorsqu´il dit ceci « j´ai vécu dans votre futur ». N´y sommes nous pas ?


                                                    • BA 21 novembre 2021 11:07

                                                      En France, le nombre de cas de contamination est en train d’exploser :


                                                      https://raw.githubusercontent.com/CovidTrackerFr/covidtracker-data/master/images/charts/france/cas_journ.jpeg


                                                      • @BA
                                                        https://www.youtube.com/watch?v=MXWQ8rXj4kk
                                                        Sida et VIH
                                                        ---------------------------------------------------------------------------------

                                                        Vaccination et taux d’incidence, l’escroquerie se poursuit. La vaccination n’est PAS de nature à diminuer l’épidémie en France

                                                        nouveau-monde.ca/vaccination-et-taux-dincidence-lescroquerie-se-poursuit-la-vaccination-nest-pas-de-nature-a-diminuer-lepidemie-en-france

                                                        (https://nouveau-monde.ca/vaccination-et-taux-dincidence-lescroquerie-se-poursuit-la-vaccination-nest-pas-de-nature-a-diminuer-lepidemie-en-france/)Il n’y a strictement aucune corrélation en France métropolitaine entre le taux d’incidence (marqueur décisionnel) et le taux de vaccination.

                                                        Donc selon les données gouvernementales la vaccination N’EST PAS de nature à diminuer l’épidémie, affirmer le contraire est un mensonge.

                                                        ----------------------------------------------------------------------------------------

                                                        Le point sur l’Autriche – et sur la recherche en France

                                                        En Autriche, la police et l’armée refusent de contrôler les pass sanitaire au nom de « la liberté et la dignité humaine ». Elles se joindront d’ailleurs à une grande manifestation contre le confinement obligatoire le 20 novembre 2021 à Vienne.

                                                        le-point-sur-lautriche-et-sur-la-recherche-en-france (https://reseauinternational.net/le-point-sur-lautriche-et-sur-la-recherche-en-france/)

                                                        Réseau International (https://reseauinternational.net/le-point-sur-lautriche-et-sur-la-recherche-en-france/)
                                                        Le point sur l’Autriche - et sur la recherche en France
                                                        par Dominique Delawarde. Alors que les médias mainstream français nous ont présenté des micro-trottoirs réalisés en Autriche, laissant entendre que la

                                                        -----------------------------------------------

                                                        Le Pr La Scola virologue réprouve la vaccination contre le Covid-19 des enfants de 5 à 11 ans

                                                        Ce qui me gêne le plus depuis le début c’est le risque à très long terme d’une technologie non éprouvée justement sur ce long terme (vaccination ARN). Il ne se passera peut-être rien et il faut l’espérer, mais si ces vaccins sont responsables de pathologies cancéreuses ou dégénératives d’ici 15-20 ans, comment justifiera-t-on auprès des jeunes de les avoir vaccinés alors que c’était inutile ? »

                                                        le-pr-la-scola-virologue-reprouve-la-vaccination-contre-le-covid-19-des-enfants-de-5-a-11-ans (https://reseauinternational.net/le-pr-la-scola-virologue-reprouve-la-vaccination-contre-le-covid-19-des-enfants-de-5-a-11-ans/)

                                                        Réseau International (https://reseauinternational.net/le-pr-la-scola-virologue-reprouve-la-vaccination-contre-le-covid-19-des-enfants-de-5-a-11-ans/)
                                                        Le Pr La Scola virologue réprouve la vaccination contre le Covid-19 des enfants de 5 à 11 ans
                                                        par Candice Vacle. Interview du Pr Bernard La Scola, médecin microbiologiste, virologue et directeur du laboratoire

                                                        -----------------------------------------------------------------------------------------

                                                        Fermeture des services d’urgence : les Français en danger ?

                                                        Aussi étonnant que cela puisse paraître, le gouvernement ne s’alarme pas de la situation et minimise les faits.

                                                        Le ministre de la Santé reconnaît que « la situation est compliquée », mais considère qu’il n’y a « pas d’alerte globale ». Olivier Véran a affirmé qu’ « il n’y a pas de fuite des soignants des hôpitaux. L’hôpital peut compter sur le soutien de l’État ».

                                                        fermeture-des-services-durgence-les-francais-en-danger (https://reseauinternational.net/fermeture-des-services-durgence-les-francais-en-danger/)

                                                        Réseau International (https://reseauinternational.net/fermeture-des-services-durgence-les-francais-en-danger/)
                                                        Fermeture des services d’urgence : les Français en danger ?
                                                        par Nexus. On nous annonce une cinquième vague de Covid-19 en France. Pourtant, les services d’urgence ferme

                                                        --------------------------------------------

                                                        Plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Zagreb (Croatie)(1), Oslo (Norvège)(2), Belfast (Irelande eu Nord)(3), Stockholm (Suede)(4), Stuttgart (Allemagne)(5), Toronto (Canada)(6), Tbilisi (Georgie)(7) et Helsinki(Finlande)(8) contre le Pass sanitaire et la vaccination obligatoire.

                                                        #PassSanitaire
                                                        #manifs20novembre

                                                        Rejoignez la Vérité Censurée
                                                        https://t.me/Laveritecensure


                                                      • I.A. 21 novembre 2021 14:33

                                                        Bien vu.

                                                        Il y a eu, à vrai dire, bien plus que cette interdiction de prescrire l’hydroxychloroquine, ou que cette campagne de dénigrement de l’ivermectine (au prétexte qu’elle ne correspond pas à son AMM, alors que des dizaines de médicaments sont utilisés, tous les jours, pour des pathologies pour lesquelles ils ne sont pas prévus – donc hors AMM).

                                                        À tous les aveugles qui disent encore « mais les réas explosaient ! », « les services de soins étaient débordés ! », « l’hôpital n’en pouvait plus ! », « on a bien vu ! » — je dis qu’ils n’ont vu que les images qui tournaient en boucle à la télé, et que :

                                                        1. l’incitation à se faire tester gratuitement dès le moindre doute (cas contacts ou autres) et avant toute consultation médicale

                                                        2. a entraîné l’obligation pour les médecins de ville de déclarer tout patient covid + les ayant consulté (réglementaire en cas d’épidémie officielle)


                                                        3. ce qui a entraîné l’impossibilité de prescrire à ces patients des traitements qui habituellement fonctionnaient, mais qui, pour la covid, ont soudain été déconseillés, voire interdits (sans compter la majoration de 30 € de la consultation des patients covid +, téléconsultations comprises, lesquelles ont brutalement été préconisées à cette occasion...)

                                                        4. ce qui a poussé les patients à aller aux urgences ou bien à appeler le SMUR


                                                        5. ce qui a fini par engorger les hôpitaux publics (dans le même temps, mes collègues du privé, qui comme nous avaient eu obligation de créer des lits de réanimation supplémentaires, se voyaient mis au chômage technique, faute de patients covid...)

                                                        Ça s’appelle une nasse, ou un piège à cons. Aucun de mes collègues soignants n’est mort du Covid, alors que nous avons été aux premières loges, sans vaccins ni traitements...

                                                        La première réaction de Macron a été, rappelez-vous, de dire aux gens de ne pas aller congestionner les services hospitaliers débordés. Ce n’est que bien plus tard, qu’il a rajouté « sauf en cas de force majeure »... Notre petit monsieur ne pouvait sans doute pas comprendre que l’agitation générale ne pouvait que stresser, paniquer et affaiblir des gens déjà bien bien malades et déjà très très fragiles... ?

                                                        Un salmigondis de règles stupides, de comportements criminels et de conflits d’intérêts ont fait, et font encore au travers de l’obligation vaccinale (parce qu’il n’y a pas lieu d’appeler ça autrement), des milliers de victimes.

                                                        Merci Macron, bravo docteurs, et vive les médias radio-télévisés !


                                                        • LeMerou 22 novembre 2021 06:53

                                                          Excellent, 

                                                          Une nouvelle preuve que le ridicule ne tue, sinon nous aurions avoir des élections anticipée.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité