• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Où M. Castaner se souvient des recommandations de Mme Alliot-Marie

Où M. Castaner se souvient des recommandations de Mme Alliot-Marie

La preuve par Castaner :
M. Alliot-Marie était une visionnaire
en matière de « situations sécuritaires »

Décembre 2018. Le mouvement des « Gilets Jaunes » déstabilise le gouvernement de MM Macron & Philippe.

En décembre 2010, on s'en souvient, s'allume la « révolution de Jasmin », partie du village de Sidi Bouzid et du suicide de Mohammed Bouazizi. Très vite, appuyé sur la colère sourde de la population frappée par un chômage très élevé, et amplifié par la répression policière qui frappe chaque velléité de revendication, le mouvement s'étend à tout le pays. Des manifestations continues et des arrêts de travail allant jusqu'à la grève générale déstabilisent le pouvoir autoritaire de M. Ben Ali.
Autoritaire certes, et bénéficiant aussi de nombreux appuis extérieurs, en particulier en Francei, où nombre de responsables politiques font preuve à l'égard du régime d'une grande et naïve mansuétude, quand ce n'est pas d'une certaine complicitéii.

Du coup, très gênés aux entournures, les dirigeants français manquent singulièrement de réflexes et de vivacité intellectuelle et éthique lorsqu'il s'agit de se prononcer sur les « événements de Tunisie ». C'est en particulier le cas de la corporation sarkozienne, qui peine à reconnaître là le soulèvement d'un peuple, pour n'y voir qu'un trouble à l'ordre public. Car, comme on dit en novlangue politico-scientifique, on ne change pas d'un seul coup le « logiciel » d'un parti politique, et encore moins « l'ADN » d'un président élu après une spectaculaire mise en scène de l'insécurité sur fond de voitures s'embrasant dans la nuit des banlieues...

Il apparaît cependant très viteiii que l'on a bel et bien affaire à une dictature sévère et corrompue tentant de faire face à une population manipulée, tenue en laisse par une police impitoyable, et frappée par la misère, le chômage et la domination d'une caste. Si, bien vite, les élites de la gauche (éventuellement caviar), nombre d'intellectuels, des journaux et des organes politiques décryptent le surgissement d'une jeunesse et d'un peuple et dénoncent la répression et l'appui indirect de la Franceiv, en sarkozie la réaction sera singulièrement à contre-temps, et fort révélatrice.

C'est alors, en effet, que Mme Alliot-Marie, ministre d'État, ministre des Affaires étrangères et européennes réussit le génial numéro de bravoure qui couronnera sa fulgurante carrière politique.

N'écoutant que son courage, ses intérêts, et ses inclinations philosophiques, elle propose à la représentation nationale de voler au secours de l'ordre public ben-alien menacée par ces racailles et ces casseurs « laborieux ». Sa générosité universaliste, en effet, lui souffle que ce ne sont pas 700 km de méditerranée qui vont empêcher la France de porter secours à un pays ami.

Et que propose à la tribune Mme Alliot-Marie, sous l’œil approbateur de l'austère Fillon ? De faire bénéficier M. Ben Ali de l'avance française en matière d'ordre public.

Son intuition politique sans faille lui souffle en effet cette formule historique, par laquelle elle propose que « le savoir-faire de nos forces de sécurité, qui est reconnu dans le monde entier, permette de régler des situations sécuritaires de ce type ».v

Las ! Inconsciente du changement de tempo de la musique, la dame se prend lamentablement les pieds dans le tapis, et la gamelle qu'elle ramasse gravera son nom dans l'histoire du mandat de M. Sarkozy.

Or quelle injustice ! Quelle ingratitude !

Car la dite compétence à la française n'était pas un fantasme de la dame des affaires étrangères, oh, que non ! Et tandis que son nom s'effaçait lentement de la mémoire des français, ce « savoir faire » s'affinait d'année en année, d'Hortefeux en Guéant, en Valls, en Collomb, puis en Castaner enfin. Sous leurs impulsions républicaines, les stratégies et outillage de robocops suivirent les plus belles tendances de l'innovation en matière de « situations sécuritaires ». Pour rester le leader en la matière, en effet, ils savaient qu'il faut être toujours en avance d'un LDB 40 ou d'une grenade « assourdissante ».
Tant il est vrai que si toujours l'on se réclame de la prise de la Bastille, celle-ci jamais ne troubla l'ordre public, et que si les manants de 1789 étaient bien un peuple, ceux d'aujourd'hui ne sauraient être autre-chose que des casseurs et des « ultras » dont le bord reste à déterminer. Et les Gilets jaunes, des apprentis « radicalisés » donc, relevant sans le moindre doute du savoir-faire sus-nommé.

Cependant, atteint d'un léger déficit acoustique et n'ayant pas eu connaissance de la mirifique offre du Dr Afflelou, M. Castaner n'entendit pas tout de suite le bruit du désordre, et ne sut pas dégainer à temps la belle caisse à outils initiée par sa prédécesseure. Ou peut-être ne la trouva-t-il pas tout de suite. Ou peut-être...

Quoi qu'il en soit, la démonstration du fameux savoir-faire, en ce samedi 1° décembre, fut si désastreuse, et « l'ordre public » si malmené, que Mme Alliot-Marie dut en trembler dans sa circonscription.

Mais l'habile et versatile politique se reprit bien vite.

Et c'est bien à une revanche de Mme Alliot-Marie que nous avons assisté en ce mémorable samedi 8 décembre 2018, à une éclatante revanche démontrant à la face du monde l'avance française en matière de protection de la plus belle avenue du monde. Et des environs jusqu'à Mantes-la jolie.

Belle revanche, qui a fait éclater à la face du monde l'universalisme du pays des droits de l'homme, capable, pour garantir sa fière devise, de mobiliser « 90 000 forces de l'ordre », de faire protéger les Champs Élysées par des blindés, de placer un millier de personnes en détention préventive.

Et de « protéger contre eux-mêmes » des dizaines d'adolescents enfin domptés, sans craindre une seconde que l'image ne rappelle les camps du général Pinochet ou celui de Drancy...

 

iL'histoire de la relation franco-française pendant deux décennies est celle d'un aveuglement volontaire, d'une acceptation de tous les signes clinquants d'un toc démocratique. (https://www.lemonde.fr/idees/article/2011/01/22/parler-la-dictature-de-ben-ali_1469124_3232.html)

iiC'est en particulier le cas de Mme Alliot Marie, comme le rapporteront le Canard Enchaîné puis le Monde. (https://www.lemonde.fr/politique/article/2011/02/16/voyage-en-tunisie-la-defense-de-michele-alliot-marie-s-effondre_1480787_823448.html)

iiiEn dépit des dénégations dont celle, remarquée, de Frédéric Mitterrand, fin connaisseur de la vie des artisans tunisiens.

vOn se souvient d'ailleurs que des exportations d'armes de maintien de l'ordre avaient déjà été autorisées par « MAM » dès 2010.


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 9 décembre 2018 15:47

    Je tiens à rappeler que l’humanité de MAM était aussi dicté par des considérations plus triviales et vénales quand à la protection de biens familiaux sur place ....


    • amiaplacidus amiaplacidus 9 décembre 2018 16:59

      @devphil30

      MAM bien sûr, mais il n’y a pas qu’elle qui a inspiré Castaner la Castagne.

      Macron s’imaginait bien que faire les poches des pauvres et de la classe moyenne pour enrichir les très riches n’allait pas le rendre très populaire.

      Alors il a prit des précautions, c’est ainsi que le 8 août 2017, le ministère de l’Intérieur de Macron a lancé un appel d’offres pour une commande d’un montant de 22 millions d’euros (hors TVA) de "grenades de maintien de l’ordre et moyens de propulsions à retard".
      Vous voyez qu’il prévoyait déjà que sa politique allait rencontrer une forte opposition.


    • Christian Labrune Christian Labrune 9 décembre 2018 19:09

      @amiaplacidus

      Ca m’étonnerait beaucoup que Macron ait été capable de prévoir quoi que ce soit : il n’a jamais vu beaucoup plus loin que le bout de son nez, et c’est pour cette raison qu’il en est là, qu’il ne sait plus quoi dire. Jupiter, en trois semaines, est devenu complètement minuscule, invisible. Un vrai microbe.

      Il pourrait cependant essayer de se hausser jusqu’au plan de l’esthétique et développer l’argument suivant : ces gilets jaunes, quel mauvais goût ! Nous vivons dans un pays qui a une très ancienne réputation dans le domaine de la haute couture, et ces abominables gilets, surtout portés par des femmes, sont d’une inélégance absolue et choquante. Tout l’art de nos grands couturiers, c’est de mettre en valeur la beauté et la singularité de qui porte leurs créations originales. C’est le contraire même de cette uniformité jaunâtre qui rappelle, sous une autre couleur, l’uniforme de la révo. cul. dans la Chine pop.

      Il y a là aussi une espèce de perversion ontologique dont on a déjà eu plusieurs exemples : chacun avait déjà eu tendance à devenir n’importe quoi : on ETAIT Charlie après Charlie Hebdo, voire « une terrasse » après le Bataclan, au lieu de s’appliquer à être soi-même. On porte un vêtement, on n’EST pas, par une regrettable confusion entre le contenant et le contenu, entre l’essentiel et l’accessoire, le vêtement qu’on porte. On PORTE un gilet jaune - à défaut de mieux ! mais on ne saurait ETRE un gilet jaune. Donc, les gilets jaunes n’existent pas.

      Dans les arrondissements les plus dévastés ces dernières semaines, les maisons de haute couture ne manquent pas. Au lieu de piétiner entre les épaves des bagnoles calcinées, tout ce peuple imprévoyant aurait pu faire au moins l’effort d’assister à quelque présentation de mode et en profiter pour se vêtir d’une manière un peu plus convenable. Cela aurait donné du travail à quantité de petites mains qui, par leur obscur et patient labeur au fond des ateliers, contribuent à la grandeur et au rayonnement de la France.


    • devphil30 devphil30 10 décembre 2018 06:42

      @amiaplacidus

      Vous n’avez pas compris le sens de mon commentaire qui n’est en rien lié avec castagner.
      Le soutien de MAM au régime Tunisien provenait aussi d’intérêts immobiliers personnels que détenait la famille sur place.

      Quand aux pronostics sur l’anticipation de manifestations par la commande de grenade lacrymo , si cela avait été le cas et non un renouvellement de stock alors il aurait du voir plus grand


    • ASTERIX 14 décembre 2018 18:31

      @devphil30
      PAS FUT DU TOUT LE CASTAGNEUR
      mam voulait vendre du matériel ant émeutes et proposer foramation avec instructeurs francais ET AINSI POUVOIR ACHETEZ DES IMMEUBLES POUR SA FAMILLE DU COTE DE BIZERTE ET FRONTIERE ALGERIENNE

      vraiment pas« futé » le chef des CRS  ;; ;; ;; il devait revoir sa copie au niveau de la dgsi FICHIER S ET 25 CONDAMNATIONS EN FRANCE L ’ASSASIN DE STRASBOURG ...ET LA DECHEANCE DE NATIONALITE FRANCAISE MEME POUR LES AFRICAINS DU NORD AYANT OBTENU LA NATIONALITE FRANCAISE
      ET QUI FONT EN FRANCE 2 FOIS PIRE (et pas dans leur pays de naissance )
      5 DELITS EN FRANCE DECHU ET RENVOYES


    • ASTERIX 14 décembre 2018 18:35

      @ASTERIX

      RECTIF FAUTES DE FRAPPE  : anti émeutes,assassin,acheter
      merci


    • baldis30 9 décembre 2018 16:01

      bonsoir,

       dans une réponse que je viens de faire à Vincent Verschoore j’évoque une situation semblable ... avec l’appel des autorités légales-sic à la Wehrmacht ...

      Allons plus loin ... les opposants ne seront pas exécutés ... immédiatement ...on fera simplement appel aux dispositions pratiques prises par grand nombre de nos amis .... les rois et princes et ils sont nombreux sur la planète !


      • gueule de bois 9 décembre 2018 16:24

        Aujourd’hui, après l’acte IV, l’exécutif se réjouit de l’efficacité des forces de maintien de l’ordre par comparaison avec la manif du 1 décembre.

        Or a y regarder de plus près, quand on voit ce matin l’étendue des dégâts à Paris et en Province on se rend compte que, pour ce qui concerne la protection des biens et des personnes le résultat est le même et peut-être même moins bon.

        Ce qu’a réussi la police en ce 8 décembre c’est surtout à se protéger elle-même, et en fait c’est à peu près tout. Pas de quoi pavoiser quand on rappelle son rôle : « la protection des biens et des personnes ».

        C’est donc une victoire à la Pyrrhus de plus chantée sur les ondes par tous les merdias unanimes à commencé par BFMTV.


        • gueule de bois 9 décembre 2018 16:34

          Je complète pour le cas où cela ne soit pas assez clair. Le but des forces de l’ordre est d’empêcher les manifestants d’atteindre les lieux de pouvoir tout en se protégeant elles-mêmes. L’image des compagnie de CRS reculant sous les projectiles et les assauts des manifestants était catastrophique.
          Par ailleurs, du point de vue de l’image du mouvement dans l’opinion publique, plus il y a de casse et mieux c’est. Je soupçonne donc une faible réactivité VOULUE pour ce qui concerne la défense des biens et des personnes.


        • Jeekes Jeekes 9 décembre 2018 17:16

          @gueule de bois
           
          Et pi s’il n’y avait pas de casse, qu’est-ce que les merdias pourraient bien nous montrer en boucle ?
          De quoi pourraient bien bavasser les putains qui se vantent d’être des journalistes ou des z’experts ?
           
          Je viens de m’en taper une petite heure.
          Que les mêmes scènes qui tournent en boucle, les mêmes images, quelles que soient les chaines.
          A se demander d’ailleurs s’il y a eu autant de ’’casse’’ que ça.
          C’est pas très divers ni varié.
           
          Ou alors ces larbins se sont tous regroupés aux mêmes endroits, bien planqués, les miches serrées d’effroi.
          Des fois qu’on les ’’lynches...’’
           
          Bon à part ça, rien de nouveau sous le soleil.
          Ils bavent en rond, crachent (à mots déguisés, mais quand même) leur haine et leur mépris du petit peuple.
           
          Ils font semblant, ils cherchent des explications, se trouvent des excuses.
          Ils sont minable et ils le savent.
          Mais ils sont incapables d’être autre chose que ce qu’ils ont toujours été ; de pitoyables larbins !
           
          Une chose est sûre, ils sont consternés de ne pas avoir des morts à se mettre sous la dent. Une catastrophe après avoir passé une semaine à nous relayer les prévisions de castagnette qui affirmait que les GJ venaient pour... TUER !
           
          Heureusement, y’a de bons moments.
          Comme quand un zombie sorti dont ne sait où et qui se targue d’être un sémiologue, se trouve incapable de se souvenir du mot français qui traduit (accrochez-vous) ’’forwarder’’
           
          A se pisser dessus !
           


        • gueule de bois 9 décembre 2018 18:52

          @Jeekes
          A se demander d’ailleurs s’il y a eu autant de ’’casse’’ que ça.
          Chaque année pour la Saint-Sylvestre plus de 1000 véhicules sont brûlés. Je pense qu’on en est loin. Mais ça ce sont des stats que les pouvoirs publics essaient de cacher parce que c’est la preuve de leur totale inefficacité et de l’abandon des ’territoires perdus de la république’.


        • Jeekes Jeekes 9 décembre 2018 19:00

          @gueule de bois
           
          J’en suis bien conscient !
           
           smiley
           


        • gueule de bois 9 décembre 2018 19:20

          @Jeekes
          Comparez cet article
          et celui-là.
          Si la dynamique des casseurs est brisée, comment peut-il y avoir plus de dégâts matériels.
          Forcément l’un des deux ment, lequel ?
          La propagande gouvernementale continue encore et toujours.


        • gueule de bois 9 décembre 2018 20:41

          Encore un peu d’eau à mon moulin.
          Dernières nouvelles d’Alsace
          Enfin, c’est l’évidence même ; le but n’était pas d’empêcher les dégradations.


        • math math 9 décembre 2018 17:10

          ( le savoir-faire de nos forces de sécurité, qui est reconnu dans le monde entier).. ?..Depuis 4 semaines les villes sont détruites pillées saccagées sous l’oeil de la police incapable d’empêcher ces débordements...Même avec des blindés le résultat est une catastrophe...69.000 forces de l’ordres depuis 4 samedi sont systématiquement débordées...leur patron un certain « Castagnette » est moqué dans toute la planète...et le grand Vizir aux abonnés absents…

          Les gilets jaunes attendent le discours de Jupiter, qui va vous la mettre bien profond… smiley


          • Jeekes Jeekes 9 décembre 2018 17:18

            @math
             
            Des éléments filtrent.
            Pinocchio songerait à promettre des primes...
             
            Il n’a toujours rien compris.
            J’espère qu’il va se faire cracher à la gueule !
             


          • math math 9 décembre 2018 17:31

            @Jeekes..il est sur un siège éjectable..direction Mars..sans espoir de retour..
            veut pas que l’on touche a l’ISF..et ça c’est sa carte de sortie… smiley


          • amiaplacidus amiaplacidus 9 décembre 2018 17:39

            @math

            Direction Mars ?

            Avons-nous le droit de polluer une autre planète ?


          • Christian Labrune Christian Labrune 9 décembre 2018 18:37

            A l’auteur,

            Tout cela me paraît un peu simpliste et manichéen. Les printemps arabes, manipulés partout par les Frères musulmans (que soutenait l’administration Obama !) sont vite devenus des hivers pour les peuples qui les avaient connus. Si les Egyptiens, entre autres, avaient pu faire l’économie de l’expérience Morsi, ils ne s’en porteraient pas plus mal, surtout ceux qui sont morts.

            Actuellement, pour des raisons obscures mais qu’on finira par découvrir et qui sont probablement crapuleuses, l’Europe des Macron & Moghérini soutient avec une étrange obstination l’Iran islamo-nazi et ses milices criminelles qui s’appliquent à mettre à feu et à sang tout le Moyen-Orient. Ces derniers mois, je me suis demandé ironiquement sur ce site, et bien des fois, si lorsque les sanctions américaines auront induit le peuple d’Iran à tenter de renverser le Führer Khamenei et son second, notre Macron ne finirait pas par envoyer à Téhéran quelques compagnies de CRS commandées par un quelconque Benalla pour écraser l’insurrection.

            Il est probable que l’expérience Macron se terminera avant qu’il ait à songer à ces sortes de dispositions. Au reste, les Iraniens, hier, se moquaient d’un pays (La France) où l’on sort les blindés pour rétablir l’ordre public. Ces choses-là n’arrivent jamais dans la belle démocratie des mollahs. Je me disais jusque-là : Macron défait pourra toujours s’exiler dans un Iran qui lui doit bien ça, mais ces salauds d’imams ne connaissent apparemment pas la gratitude. Vae victis ! sera probablement leur dernier mot mais qui pourrait s’en étonner !


            • Gustave 9 décembre 2018 20:07

              @Christian Labrune
              Grand merci pour le « simplisme » et le « manichéisme »...

              Mais relisez attentivement et sans idée préconçue : il ne s’agit pas ici de se prononcer sur la valeur démocratique du « printemps arabe », ni sur celle des « Gilets jaunes ».
              Mais simplement de souligner que les pouvoirs ne conçoivent leurs « forces de l’ordre » que comme un rempart contre leurs peuples. C’est là leur préoccupation principale ; la lutte contre le banditisme, l’insécurité, le trafic de drogue et le terrorisme ne sont que des alibis pour enfants en bas âge.


            • Julien Esquié Julien Esquié 9 décembre 2018 20:36

              @Christian Labrune

              Il est peu probable que « l’expérience Macron », si elle se termine pour de bon, puisse déboucher sur quelque chose de mieux. Le président du principal parti d’opposition ne sait pas s’il a ou non porté un gilet. Quant à celle qui, de toute évidence, est la mieux placée pour tirer les marrons du feu, C. Labrune sera heureux d’apprendre qu’elle annonce la couleur :
              https://www.rassemblementnational.fr/communiques/communique-de-presse-de-marine-le-pen-depute-membre-de-la-commission-des-affaires-etrangeres/

              C’était aussi la position de F. Fillon.

              Pour ma part, j’ai voté Macron par élimination. C’est aussi, je crois, le cas de C. Labrune. Le fait est qu’ailleurs, du moins sur le marché du personnel politique, c’est pire.

              Je ne parle même pas du camarade Mélenchon, ni d’Hamon, le traître des mélodrames. J’en ai marre de me salir la langue.


            • gueule de bois 9 décembre 2018 22:00

              @Gustave
              la lutte contre le banditisme, l’insécurité, le trafic de drogue et le terrorisme ne sont que des alibis pour enfants en bas âge.
              Parfaitement d’accord ! Depuis 30 ans on laisse se développer des zones de non-droit, livrées à l’autorité des dealers, des fondamentalistes religieux, etc... des no-go zones, des territoires perdus de la république.
              Que fait la police ?
              Rien !
              Elle a même définitivement évacué ces quartiers, abandonnant les habitants à leur sort. Elle ne s’y aventure plus ponctuellement que pour quelques perquisitions, en véhicules blindés au petit jour, en cas d’attaque terroriste sévère. A côté de ces incursions (à haut risque) la répression des gilets jaunes, c’est de la petite bière, pas de quoi se glorifier.


            • mac 9 décembre 2018 22:21

              @Julien Esquié
              Il faudra que des gilets jaunes se présentent car les partis en place ne changeront d’un iota les causes communes de leurs revendications apparemment diverses. Ces causes sont une démocratie largement de façade où les candidats aux élections nationales sont quasiment choisis à l’avance par un système médiatique aux mains d’une oligarchie et une union européenne qui par sa structure n’est pas vraiment démocratique et nous impose une politique néolibérale. Qui peut encore parler de vraie démocratie depuis le référendum de 2005 ? Ce n’est par parce que l’on arrête pas encore les gens pour leurs opinions (encore que depuis quelques temps...) que l’on est dans une vraie démocratie.


            • Christian Labrune Christian Labrune 10 décembre 2018 01:24

              les pouvoirs ne conçoivent leurs « forces de l’ordre » que comme un rempart contre leurs peuples.

              ===============================
              @Gustave

              Vous aggravez votre cas !

              Peut-on sérieusement imaginer un état sans police et sans justice pénale ? Ce que je reproche au gouvernement actuel, ce n’est évidemment pas d’avoir hier mis en oeuvre des forces de police qui ont, du reste, fait leur boulot très correctement, mais d’avoir été, par sottise et par incurie, à l’origine même des désordres. Les bagnoles brûlées et les magasins pillés sont le résultat d’une gouvernance imbécile qui tend à s’affranchir du souci de l’intérêt commun et finit par en payer lourdement les conséquences.

              Dans des situations insurrectionnelles de cette sorte, comme en mai 68 où les jeunes crétins gueulaient « CRS SS ! » en leur jetant des pavés sur la gueule, il est surprenant qu’il n’y ait pas plus d’accidents mortels, ça tient presque du miracle.

              Vous voudriez quoi ? Qu’on prenne d’assaut l’Elysée et les ministères ? Qu’on décapite au couteau de boucher au coin des rues, comme durant les massacres de septembre 1792 ?

              De toute façon, on n’est qu’au début d’un processus dont on ne peut pas prévoir l’issue, et je ne suis guère optimiste. Hier, je regardais les chaînes d’info en continu. « Ca se passe plutôt mieux que la semaine dernière », se plaisaient à répéter les journalistes alors que les images qui tournaient en boucle derrière eux montraient exactement les mêmes horreurs que samedi passé sur l’avenue Kléber. Et je ne sais combien de fois j’ai entendu dire : « c’est le quatrième acte ». Et on paraissait attendre beaucoup d’une prochaine intervention télévisée d’un Macron qui, de toute façon, rongé par la déprime et la trouille, n’a plus rien à dire et ferait mieux de continuer à la fermer. Il est désormais hors-jeu.

              Tout cela est bien conforme, de fait, au quatrième acte de la tragédie classique où les choses commencent toujours à aller mieux. Le ciel s’éclaircit un peu, on se réconcilie et on s’embrasse. On voit enfin le bout du tunnel. Au cinquième acte, cependant, et d’un seul coup, c’est la boucherie -quelle surprise !-, et c’est ce qui, en la circonstance, n’est vraiment pas souhaitable.


            • Julien Esquié Julien Esquié 10 décembre 2018 07:49

              @Christian Labrune

              Lu et approuvé, pour une fois.


            • Christian Labrune Christian Labrune 10 décembre 2018 10:13

              Ces causes sont une démocratie largement de façade où les candidats aux élections nationales sont quasiment choisis à l’avance par un système médiatique aux mains d’une oligarchie et une union européenne qui par sa structure n’est pas vraiment démocratique et nous impose une politique néolibérale.

              =================================
              @mac

              Je suis bien d’accord sur ce point. Les partis « démocrates », et c’est devenu évident après le référendum de 2005, ne représentent plus un peuple auquel on a dénié toute souveraineté, qu’on traite en immature et en irresponsable, qu’on juge incapable de formuler un quelconque avis sur les événements qu’on lui fait subir. Il est par nature incapable de les appréhender. Il faut les lui expliquer et, autant que possible, lui faire admettre, par une pédagogie appropriée, que tout cela va dans sont intérêt à long terme. Ce sera ça ou la fin du monde.

              Cette condition nouvelle du citoyen des pseudo-démocraties est pire encore que celle du sujet dans l’ancien système monarchique. Tous les sujets, du prince du sang au plus misérable des paysans, étaient égaux dans la même sujétion à cette abstraction qu’était le corps politique immortel du roi, et le corps social était perçu comme un ensemble, une unité organique où chacun, quelle que fût sa place, était justifié dans la nécessité de son être. Sans doute, l’inégalité des conditions était criante, mais il ne serait jamais venu à l’idée d’un Louis XIV, dont on peut relire les Mémoires et écrits politiques de poser, comme Macron, que le petit peuple « n’est rien ».
              Bossuet, qui a très bien théorisé ces conceptions anciennes, condamne très fermement : « La volonté dépravée de disposer à leur gré [il parle des rois], indépendamment de la loi de Dieu, qui était aussi celle du royaume, des biens de l’homme, de la vie d’un sujet ». C’est l’Europe actuelle que, par avance, il condamnait.

              Or, ce que nous disent les pseudo-démocrates européens, au premier rang desquels un Macron, c’est qu’en dehors de l’élite sociale (le mot « élite », ici, fait rigoler) il n’y a rien. Le peuple est de trop, il n’est plus question qu’il puisse avoir voix au chapitre. Les gouvernements qui prétendent s’appuyer sur la volonté populaire sont « populistes ». La démocratie serait donc un populisme hideux et fascisant. CRS-SS en 68, gilets jaune-SS en 2018 dans le discours de Castaner.

              Sans doute, les foules peuvent être dangereuses, irrationnelles, mais quand les gilets jaunes disent qu’ils ne peuvent plus vivre décemment, ils savent de quoi ils parlent. Quand, chantant la Marseillaise, ils se réclament d’une nation qui a construit l’histoire, ils incarnent la continuité de la civilisation. Demain ils se rendront compte que les délires sur le risque climatique procèdent d’un gigantesque processus d’abrutissement planétaire, et cette irrationalité obscurantiste des « élites » achèvera de les discréditer définitivement. Les philosophes des Lumières rêvaient d’un despotisme éclairé. La réalité aujourd’hui en France, c’est celle d’un despotisme obscurantiste, et cela n’a que trop duré.

              Macron doit prendre la parole ce soir. La seule façon pour lui d’être crédible serait de condamner radicalement une politique totalitaire dont il s’est fait durant des mois le larbin officieux. Il ne le pourra pas. Il va donc essayer de finasser, alors même que Le Drian signera à Marrakech le pacte dont l’approbation en Belgique par Charles Michels est en train de mettre son gouvernement face à de très sales difficultés.

              Les Français, et pas seulement les gilets jaunes, vont regarder Macron comme ils regardent, en se promenant au marché de leur bourgade, le camelot qui fait l’article pour le dernier gadget révolutionnaire indispensable dans toute cuisine, et dont personne n’a jamais eu besoin. Les suites de cette ridicule prestation menacent d’être calamiteuses.

               


            • kalachnikov kalachnikov 10 décembre 2018 10:20

              @ Christian Labrune

              T’es complètement maboul, ta langue droite n’arrête pas d’éructer que le peuple est dangereux, antisémite et toujours en train de préparer le prochain pogrom. Ca ne me semble guère raisonnable d’envisager de lui refiler le pouvoir.


            • Christian Labrune Christian Labrune 10 décembre 2018 10:46

              @kalachnikov

              Les individus de votre sorte, dans le peuple, sont une minorité. Il y a partout, c’est vrai, des kalachnikovs dans les caves des territoires perdus de la République, et c’est ce qui doit inquiéter dans la situation actuelle, mais elles ne s’y trouvent que grâce à la complicité d’un gouvernement qui entend signer demain le pacte sur l’immigration à Marrakech, lequel est déjà dans le collimateur des gilets jaunes. Un pareil acte de haute trahison rend inaudible par avance le discours de Macron.

              Les prétentions des islamo-fascistes des banlieues ne survivront pas longtemps à l’effondrement des régimes de type macronien et à la renaissance, partout en Europe, d’un nationalisme d’auto-défense.


            • kalachnikov kalachnikov 10 décembre 2018 10:59

              @ Christian Labrune

              Dites donc, l’atteinte cérébrale est sévère chez vous pour voir dans le gilet jaune une chemise brune. Cela étant, je suis ravi que voir que les Insoumis présents en masse dans les cortèges ont tourné le dos à l’islamogauchisme et rejoint le camp du Good.

              Ca aussi, poète de service à la gâchette, je l’avais prophétisé : ’La lutte finale ? non, la foire finale !’


            • lloreen 10 décembre 2018 09:41

              Cette criminelle vendue aux Rothschild et appointée par Soros a fait ce que ses maîtres lui ont dit de faire:créer leur milice paramilitaire chargée de réprimer les soulèvements des peuples opprimés.C’est ce qu’elle a fait en Grèce et ailleurs.Dernièrement, en France où il se trouve assez d’images de ce robocops et autres infiltrés chargés de casser et d’inciter à la violence pour mieux pouvoir réprimer et surtout apporter à cette mafia politique sur un plateau leur sacro-sainte raison de « ramener la paix et la sécurité » à coups de lois liberticides et d’état d’urgence.

              Il faut espérer que les français voient à présent clair.

              http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/08/20/27859801.html

              "

              La nouvelle milice paramilitaire privée européenne s’est mise en place dans le plus grand secret dont le but est de n’alerter sous aucun prétexte la population – Le citoyen européen d’ailleurs n’en connaît pas l’existence – laissant penser qu’il s’agit d’une police du pays concerné – détrompez-vous le nom a été inventé de l’innovation intellectuelle des Français (Europe gendarmerie force) à s’appelant aussi « Force de gendarmerie européenne » (FGE).

               

              Sachez le cela ne restera pas ainsi. Plus les gens sont poussés dans la misère par la politique de gestion désespérée et erronée de la crise, plus cette troupe nantie de pouvoirs illimités devra « régler » la situation. Son quartier général se tient à Vicence en Italie et comprend plus de 3000 hommes

               

              EuroGendFor est à la fois police, police judiciaire, armée et services secrets.

               

              Les compétences de cette unité sont pratiquement illimitées. Elle doit, en coopération étroite avec les militaires européens, garantir la « sécurité en territoires de crise européens ». Et comme vous avez pu vous apercevoir elle consiste surtout à réprimer les rebellions les plus légitimes.

               

              De plus en plus d’Etats membres de l’UE adhèrent à « EuroGendFor » dans le seul but de ne pas devoir utiliser leurs propres armées contre les citoyens du pays – en clair ils s’en lavent les mains du peuple. L’Espagne – la Grèce – l’Italie et même le Portugal y ont déjà malheureusement gouté – rappelez-vous ces ‘policiers’ équipés de casque bleu – oui ce sont eux – aujourd’hui il semblerait qu’il préfère le noir histoire de tromper un peu plus le peuple !!"(...)

              https://lesmoutonsenrages.fr/2012/02/15/eurogendfor-la-force-de-gendarmerie-europeenne-sapprete-a-intervenir-en-grece/

              C’est précisément cette armée privée que madame Alliot-Marie, ex-ministre de la défense (des intérêts de la dynastie sataniste des Rothschild & consorts) voulut mettre à la disposition du dictateur Ben Ali lors des événements tunisiens.
              https://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/01/13/tunisie-les-propos-effrayants-d-alliot-marie-suscitent-la-polemique_1465278_3212.html
              https://www.lemonde.fr/politique/article/2011/02/16/voyage-en-tunisie-la-defense-de-michele-alliot-marie-s-effondre_1480787_823448.html


              • lloreen 10 décembre 2018 09:42

                Depuis le 18 juin 2015 il existe un conseil national de transition en France, crée par un collectif de français ayant élaboré un programme pour une transition dans la paix et la sérénité.
                https://www.conseilnational.fr/transition-programme/

                Demande d’approbation de l’exécution du MANDAT D’ARRET CONTRE MACRON et quelques autres de ses complices.
                Pétition à signer et à diffuser massivement sur les réseaux sociaux.
                https://www.mesopinions.com/petition/justice/approuver-mandats-arret-delivres-cour-supreme/52273?fbclid=IwAR3ggAnjaFWgeoeVNHJV1adlhySgO0W5fmPZek8tmoiKbBdFpLPq2r9WUIg

                Par Conseil National de Transition Pétition adressée à CITOYEN DU PEUPLE DE FRANCE

                MANDAT D’ARRÊT

                Pour haute trahison, atteinte à la sûreté de l’Etat et crime contre l’humanité,

                La « Cour Suprême » de justice de France, créée pour représenter la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen », et animée exclusivement par des citoyens non professionnels, délivre ce jour, 10 novembre 2018, au nom du peuple de France représenté par tous les signataires, ce mandat d’arrêt concernant Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, fils de Jean-Michel Macron et Françoise Noguès pour,

                - « Haute trahison » : violation de l’article 9 du préambule de 1946 du bloc de constitutionnalité, en raison de la vente illégale de biens du patrimoine national. Tentative d’établissement d’une dictature absolue par la loi n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 visant à supprimer les droits « sacrés, inaliénables et imprescriptibles » pourtant garantis par la plus haute instance juridique de France : La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

                - « Atteinte à la sûreté de l’état » : organisation d’un programme d’immigration mettant tous les Français en état d’insécurité, en danger de guerre civile, et ce, en violation du « droit à la sûreté » dont toute association politique est pourtant garante (article 2 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen).

                - « Crime contre l’humanité » : le Décret n°2018-42 du 25 janvier 2018 obligeant à la vaccination annule le « Droit Parental », fondement de la civilisation humaine. De plus, les études préalables révélaient que les produits injectés affecteraient gravement l’état de santé mental et physique des enfants, c’est donc en toute conscience qu’Emmanuel Macron a usé de son pouvoir pour préjudicier à la vie de centaines de milliers d’enfants français.

                Ce mandat d’arrêt est étendu à Edouard Philippe, Agnès Buzyn, Jean-Michel Blanquer et Annick Girardin, co-signataires du décret relatif à la vaccination obligatoire ; et à tous les autres membres de ce gouvernement dont il est avéré qu’ils ont participé activement à trahir la France et les droits fondamentaux et inaliénables des Français.

                Pour exécution dudit mandat, nous mandons et ordonnons à tous officiers ou agents de la Force publique de rechercher, arrêter et conduire chacun de ces individus à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis pour être mis à la disposition de la justice, comme l’état de droit l’exige.

                Compte tenu du fait que ces individus disposent de nombreux complices dangereux et sont soupçonnés d’appartenir à des réseaux occultes ayant phagocyté plusieurs services des institutions nationales, il est expressément recommandé aux agents de la force publique d’intervenir en collaboration avec les services des forces armées de l’état, civiles ou militaires, respectueuses de l’état de Droit et fidèles à la Constitution.

                Pour que la Force serve la Justice, le Peuple et la Souveraineté de la Nation Française.


                • Legestr glaz Legestr glaz 10 décembre 2018 09:47

                  @lloreen

                  Il n’a aucune légitimité ce conseil national de transition. Aucune !


                • lloreen 12 décembre 2018 14:13

                  @Legestr glaz
                  Permettez-moi de vous renvoyer à la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen de 1789 et plus particulièrement de l’article 35.
                  "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs" (Article 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen, et préambule de la Constitution du 24 juin 1793).

                  Au cas où vous l’ignorez cette déclaration universelle a valeur supra légale dans la hiérarchie des lois, donc largement au-dessus des dispositions générales des corporations commerciales du type de la REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE , les fameuses lois (commerciales) ne s’appliquant qu’à la « ressource humaine » et très certainement pas à des êtres humains.

                  Le conseil national de transition est donc très exactement le seul organe LEGITIME du peuple français souverain de nature à faire dégager ces imposteurs qui se sont incrustés dans des institutions nationales qu’ils n’ont aucune légitimité à occuper.


                • lloreen 12 décembre 2018 14:22

                  @Legestr glaz
                  Si je vous comprends bien, seuls seraient légitimes des imposteurs depuis Pompidou, le directeur de banque des Rothschild, jusqu’au dernier en date, leur associé-gérant aussi, quel extraordinaire hasard...,et dont le titre de gloire consiste à avoir racketté, menacer, voler, réprimer et attaquer le peuple souverain de France ?
                  Selon vous un personnage de la trempe de Macron qui escroque les milliards du peuple français est légitime...
                  https://www.youtube.com/watch?v=sHZo84XzAXM

                  Vous n’avez sans doute pas dû ouvrir un dictionnaire pour connaître le sens de ce mot ou alors votre mauvaise foi est programmée génétiquement.


                • lloreen 12 décembre 2018 14:23

                  @lloreen
                  pardon:menacé,volé,réprimé et attaqué (...)


                • Legestr glaz Legestr glaz 12 décembre 2018 14:27

                  @lloreen

                  De quoi parlez-vous ? La légitimé de toutes les Institutions de la République viennent de la Constitution actuellement en vigueur. Ne vous en déplaise. 

                  Soit vous respectez celle ci, et vous proposez de l’amender en y introduisant, par exemple, le référendum d’initiative populaire et la suppression conjuguée de la procédure du Congrès, soit vous ouvrez la porte à une dictature. 

                  Vous n’avez pas dû ouvrir souvent un dictionnaire pour comprendre le sens d’une Constitution.

                   


                • Legestr glaz Legestr glaz 12 décembre 2018 14:32

                  @Legestr glaz

                  De quoi parlez-vous ? La légitimé de toutes les Institutions de la République vient de la Constitution actuellement en vigueur. Ne vous en déplaise. 

                  Soit vous respectez celle ci, et vous proposez de l’amender en y introduisant, par exemple, le référendum d’initiative populaire et la suppression conjuguée de la procédure du Congrès, soit vous ouvrez la porte à une dictature. 

                  Vous n’avez pas dû ouvrir souvent un dictionnaire pour comprendre le sens d’une Constitution.

                   


                • Legestr glaz Legestr glaz 12 décembre 2018 14:47

                  @lloreen

                  Montrez moi quand, formellement, la Constitution a été violée ? 

                  Je vous attends, au delà de vos délires !


                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 10 décembre 2018 11:27

                  Mme A-Marie a commis d’autres bourdes d’une extraordinaire bêtise lorsqu’elle était ministre de la défonce(défense).

                  Elle est connu aussi pour ses interventions multiples devant le second pouvoir (dissimulé) de l’union Européenne(28 pays), le parlement Européen juif (47 pays, curieux n’est ce pas.. ! )

                  C’est à se demander, ce qu’elle a pu pomper à Chirac, le haut ou le bas ... ? 

                    smiley


                  • titi 10 décembre 2018 12:02

                    @L’auteur

                    N’empêche…. MAM était sans doute pas motivée par des considérations philanthropiques… mais si elle avait été écoutée, Ben Ali serait encore là, sans doute que Kadhafi aussi, et peut être que la guerre en Syrie n’aurait pas eu lieu.

                    C’était sans doute pas philanthropique, mais avec le recul c’était clairvoyant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Gustave


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès