• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Patrons et pro-Macron se mobilisent sur les réseaux sociaux

Patrons et pro-Macron se mobilisent sur les réseaux sociaux

Il ne suffit pas aux gens du Capital de détenir les grands moyens d’informations, ils se mobilisent pour s’accaparer et attaquer tout ce qui pourrait mettre en cause, sur les réseaux sociaux, cette société inégalitaire et injuste devenue le terrain de jeu favori du patronat de Macron et sa clique.

 Parfaitement intégrés dans cette Europe du fric et conforme aux raisons de sa création, les multinationales et les banques ainsi que les nantis du Capital, entendent bien intensifier l’exploitation des peuples sous toutes ses formes.

 Les travailleurs ouvriers, artisans, commerçants, retraités, chômeurs et étudiants font les frais de cette politique. Pourtant il est vrai que certaines personnes parmi les gens du peuple croient encore en l’indéfendable. Consciemment ou inconsciemment ils se font les complices de leur propre mal être, participent à la dégradation des conditions de vie et de travail et mettent en cause l’avenir économique et social de notre pays.

 La création de cette Europe s’est faite sur des inégalités entre pays, le but harmoniser le coût de la main d’œuvre en tirant vers le bas.

Après l’Espagne, l’Italie, la Grèce, la France doit, pour satisfaire les ambitions du Capital européen, remettre en cause les lois sur la protection des travailleurs et accepter la précarisation de l’emploi.

 Par cette politique, toutes les catégories sont touchées par une récession économique et une augmentation des taxes et des impôts. Bien évidemment, alors que le gouvernement donne aux patrons le droit de décider de tout ce qui va leur permettre de rentabiliser d’avantage le coût de la main d’œuvre, il leur fait cadeau de l’impôt sur la fortune et leur accorde des plans de financement pour encore améliorer l’outil de travail afin de leur permettre de réduire les effectifs. Si aujourd’hui nous en sommes arrivé à ce taux de chômeurs ce n’est pas le fait d’un hasard mais à cause d’une courses effrénée aux profits. Spéculations, délocalisations, restructurations etc. n’ont pas été décidées par les travailleurs.

 En réduisant le pouvoir d’achat du peuple c’est un frein porté à la consommation, c’est une paralysie de nos industries au profit d’une fabrication réalisée à l’étranger et au moindre cout.

Ce que tentent ces phrasigoteurs, ces bonimenteurs qui crachent sur la vérité, ils voudraient faire croire que la lutte est vaine, qu’il vaut mieux ne rien faire et accepter la situation, que le peuple est divisé, que les syndicats des salariés sons nuls, c’est jeter le trouble pour démobiliser les contestataires. Ils ont peur de la lutte, peur de l’unité, peur que soit mis fin à leurs magouilles et à leurs privilèges. Aussi sans scrupules ils agressent sur les réseaux sociaux ceux qui ne pensent pas comme eux, ils truquent l’information dans les grands médias et si cela ne suffit pas alors ils invectivent ou menacent le ou la journaliste qui ose relater des faits réels qui porterait atteinte à leurs sacro- saintes manœuvres et confortables profits. 

 

14/11/2017


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • pipiou 15 novembre 2017 13:32

    Vous avez croisé Pinault, Lagardère ou Dassault sur les réseaux sociaux ?
    Trop fort !


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 15 novembre 2017 14:49

      @pipiou

      Pas besoin qu’ils mouillent la chemise sur Internet, ils ont Pipiou qui le fait si bien à leur place !


    • Le421 Le421 16 novembre 2017 08:57

      @Nicole Cheverney
      Tout a fait pertinent comme réflexion.
      C’est l’effet « syndrome du larbin »...


    • bernard29 bernard29 15 novembre 2017 14:52
      heureusement que les soldats de la France Insoumise se font embaucher chez ces grands capitalistes de l’info, dans le seul objectif d’y « porter » le point de vue des « riens » et des « sans dents. »

      C’est du militantisme de l’abnégation.. mais peut être ont ’ils oublié que la FI voulait lancer un média particulier. Sans doute qu’il n’y a pas encore assez de subsides pour payer des animateurs télé ; vaut mieux compter sur Bolloré !!

      • waymel bernard waymel bernard 15 novembre 2017 18:23

        Les grands patrons ont acheté la plupart des médias pour y faire la promotion du macronisme. Quand le média n’est pas à vendre (antenne 2 par exemple) ils font nommer leur femme pour présenter le journal télévisé.


        • Allexandre 15 novembre 2017 18:41

          Les médias français sont une mafia appartenant aux grands patrons d’industrie et aux banquiers plus crapuleux les uns que les autres.

          Les Rothschild ont aussi des parts importantes de nos médias. Au total, on peut considérerque les sionistes ou pro-sionistes sont majoritaires dans les médias et qu’ils distillent leurs volontés par le biais des actualités et ce certaines émissions dont les ficelles sont tirées par BHL (ONEPC avec Ruquier le super valet des sionistes, ou encore C’est à vous qui invite TOUS les jours un juif sioniste pour déballer habilement la propagande israélienne).
          Les Français sont totalement sous la tutelle des sionistes mais ne semblent pas s’en rendre compte. En revanche, Rony BRAUMANN ou Jacob COHEN ne sont jamais invités...cherchez pourquoi !

          • francois 16 novembre 2017 10:17

            @Allexandre
            encore un avec un manche à ballet dans le sphincter.


          • JC_Lavau JC_Lavau 16 novembre 2017 10:23

            @francois. Du ballet ! Du ballet !


          • TSS 15 novembre 2017 18:50

            La « Sofrès » qui a changé de nom (rachetée) a pour patron un

             certain Trogneux beau-fils de Macron ce qui explique les son

             dages en ex pansion... !!

             


            • Le421 Le421 16 novembre 2017 09:00

              @TSS
              Heureusement, la réalité sur le terrain est bien différente.
              Les français adoptent la technique de l’escargot avec le frein à main serré.
              Les patrons font semblant de vous embaucher, faites semblant de travailler...  smiley


            • JeanVaillant JeanVaillant 16 novembre 2017 11:52

               Libertad14 , 


              Mille mercis pour ton article sincère et délateur ! Trop peu de personnes sont conscientes de la réalité actuelle en termes de médias traditionnels comme sociaux 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Libertad14

Libertad14
Voir ses articles







Palmarès