• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pensée humaine contre intelligence artificielle

Pensée humaine contre intelligence artificielle

Grandeur sans décadence du nombre Pi  ! Pi comme modèle de pensée illimitée ? Voilà en gros ce que je propose comme postulats dans mon essai qui déroule ensuite une description parallèle des géométries formées par les valeurs du nombre mythique et des notions humaines qui semblent se définir en écho : bonheur, confiance, etc.

Cet article vient à la suite de l'article de Robin des villes, "Tout est relatif et tout est fractal". En effet, ma thèse et la sienne se rejoignent sur un point : la conception de l'Univers comme une force qui va, en suivant une forme de spirale, voire de deux spirales, celles que l'on peut voir représentées dans le dessin du tàijí tú.

Selon la thèse développée dans mon essai publié en 2017 ("Dimensions & directions d'une pensée augmentée - Penser aussi grand que Pi"), en partant comme l'auteur de l'article précité de la suite de Fibonacci (associée à la loi de Galilée), j'en viens à exposer les 162 premières décimales de Pi dans un tableau de 9 fois 9 (comprenant les valeurs à deux chiffres). J’ai montré ainsi une organisation géométrique et arithmétique dans mon essai philosophique (lien et extrait) page 133 où le dessin taji tu se superpose à la forme construite par les décimales de Pi dans un tableau carré (à condition de faire pivoter légèrement vers la gauche la forme incluse dans ce tableau).

Que voyons-nous ? Deux forces qui s'opposent au sein de deux spirales opposées, et deux trous (l'un noir, l'autre blanc) du tàijí tú. Je ferai grâce aux lecteurs ici des nombreux détails de calcul qui montrent l'enchaînement logique des valeurs de Pi. Je dirai simplement d'une part que les 4 nombres des deux zones (28, 32, 50, 58) se répondent, et d'autre part, qu'une force diagonale se dessine à partir du 14 initial pour aller vers l'infini (le coin en bas à droite) en suivant ce que j'ai appelé la "ligne du temps". La ligne du temps comprend les valeurs du temps terrestre.

Ainsi, le tàijí tú, avec son Yin et son Yang, serait confirmé par la présentation des valeurs de Pi ainsi organisées, comme en quelque sorte la symbolisation duale de l'Univers, lequel est en création permanente autour de deux forces qui se contredisent et se complètent tout à la fois (puisque le rond blanc est une part empruntée à la spirale noire et réciproquement).

Le carré de 10 se trouve dans le triangle de 10 !

Mais sur quel fondement, me direz-vous, fais-je reposer tout l'édifice ? Je suis parti d'une intuition à partir du constat étonnant que le carré de 10 se trouve dans le triangle de 10 ! Pas de panique, je vous explique avec un dessin :

Ceci est le Tetraktys, le nombre 10 tel que le représentaient géométriquement les pythagoriciens. Le Tétractys de Pythagore était vénéré, car le Tétraktys (ou Tétrade) se constitue visuellement par des lignes de points valant successivement : 1, 2, 3 et 4, le total faisant 10. Si nous plaçons les dix premières valeurs du tableau à la place des points (nous prenons les valeurs unitaires : 1 puis 4 etc.), voici ce que nous obtenons :

........................................................1 4.................05
.....................................................1 5 9 2..............17
..................................................6 5 3 5 8 9.......... 36
...............................................7 9 3 2 3 8 4 6........42

Les valeurs numériques sont obtenues ligne par ligne, pour respecter la procédure du tetraktys de Pythagore : on obtient ainsi 1 + 4 = 5, puis 15 + 92 = 17, puis la 3ème ligne donne un total de 36 et la dernière un total de 42.

Le total global des 4 totaux fait 100. Comme on peut le voir, Iil s'agit du carré de 10.

Nous pouvons ainsi affirmer que le carré de 10 est dans le triangle de 10.

La Force du Trois

Cette corrélation entre la force triangulaire et celle en carré est à la base de ma théorie selon laquelle la force de Trois, combinée à la forme carrée, peut être fertile en déductions.

Il m'a suffit ensuite de combiner deux lois des dimensions : la dimension horizontale et la dimension verticale. J'ai construit le tout premier tableau des valeurs de Pi sur ces bases et - oh suprise ! - les valeurs s'organisent selon des lois arithmétiques très précises dans le tableau.

D'abord, voyons les deux lois fondamentales.

1°) Loi de l'horizontalité

La suite de Fibonacci pour le dimensionnement horizontal exprime l’étendue.

Il s’agit d’une suite de nombres entiers dans laquelle chaque terme est la somme des deux termes qui le précèdent. Cette suite se déroule donc ainsi : 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, etc. Cette loi, découverte par le mathématicien Fibonacci (1175 – 1250), exprime l’expansion dans l’espace et dans le temps. Elle fut d’ailleurs employée par son inventeur pour décrire le rythme de prolifération des lapins sur plusieurs générations. Cette suite de nombres s’est vérifiée, par exemple, dans le nombre des pétales de fleurs, les pâquerettes en particulier, dans la forme des graines de tournesol, dans les spirales de la pomme de pin.

2°) La loi de la verticalité

C'est la loi de la chute des corps de Galilée. Pour l’ancrage de notre structure de Pi dans la dimension du temps, nous nous référerons à Galilée qui a prouvé que, pendant une chute, le temps passé est égal au carré de la distance parcourue. Ainsi, pour un espace parcouru de 3 unités de distance, la boule, roulant sur un plan incliné simulant la pesanteur terrestre, mettra 9 unités de temps.

Par étude de comparaison entre les deux lois, nous retenons le rapport de 3 à 9 pour bâtir les fondements de notre structure du tableau de Pi qui contient ainsi les 27 premiers chiffres de Pi (par nombres à deux chiffres) sur neuf colonnes et trois rangées.

Indiçons les cases en fonction des noms de colonnes : « X1 », « Y1 », etc. Les deux premières lois qui se dégagent sont les suivantes :

Loi n°1 (zones grisées)  : X1 + Y1 = Z1 (14 + 65 = 79)
.......................................X2 + Y2 = Z3 (46 + 38 = 84)
.......................................X3 + Y3 = Z2 (19 + 39 = 58)

Loi n° 2 (zones en rouge)  : X2 + Y2 = Z… (15 + 35 = 50) (26 + 32 = 58). La loi n° 2 s’épuise dans sa troisième opération (imparfaite) : en effet, 71 + 93 font 164. Comme la valeur dépasse 100, elle est contrainte de s’étendre sur deux cases.

L'organisation des décimales sous la forme de ce tableau de 9 sur 3 s'avère donc efficace. Je ne vais pas pouvoir tout montrer ici faute de place et pour ne pas harasser le lecteur, et aussi parce qu'il s'agit avant tout d'un essai philosophique. Pour avoir des aperçus du contenu philosophique, vous pouvez vous référer aux articles qui ont servi de "brouillons" pour la construction de mon livre. Liens (liste non exhaustive) :

Le sens de notre vie

Le bonheur en trois temps

Le sens des valeurs

La trinité humaine

Les beautés du nombre Pi

Ces articles sont autant de travaux de réflexion qui m'ont aidé à bâtir mon essai philosophique.

Alors, à votre avis, la thèse de Robin des villes et la mienne ne sont-elles pas le début de quelque chose d'infiniment intéressant ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • Le Panda Le Panda 13 décembre 2017 10:33

    @Taverne

    Bonjour

    Je suis passé en modération, je n’ai ouvrir ton article. Je profite ici pour reconnaître que j’ai eu trot de me mettre en colère, l’autre jour. Les erreurs reconnues font que les choses sont entrées dans l’ordre.

    Grandeur sans décadence du nombre Pi ! Pi comme modèle de pensée illimitée ? Voilà en gros ce que je propose comme postulats dans mon essai qui déroule ensuite une description parallèle des géométries formées par les valeurs du nombre mythique et des notions humaines qui semblent se définir en écho : bonheur, confiance, etc.

    Modeste question, chacun peut parler de ce qui lui tien à cœur, pense tu en développant ce thème pas facile à comprendre, chacun pourra faire comprendre sa vérité ? Thème oh combien de fois traité et où malgré mes lectures je n’ai trouvé de réponse. Tu as la force et la puissance de l’exposé c’est déjà un avantage, j’attends ta réponse pour suivre peut-être, ce qu’ailleurs je n’ai pas compris.

    Je t’en remercie Cdt


    • Taverne Taverne 13 décembre 2017 11:30

      @Le Panda

      Bonjour Panda,

      « j’attends ta réponse »

      Quelle est la question ?


    • Le Panda Le Panda 13 décembre 2017 11:56

      @Taverne
      Bonjour Taverne (bis)

      Elle me semble claire, pourtant la voici à nouveau. Modeste question, chacun peut parler de ce qui lui tien à cœur, pense tu en développant ce thème pas facile à comprendre, chacun pourra faire comprendre sa vérité ?

      J’ai twitté ton article et je l’ai placé sur ma page Face Book peut-être que mes abonnées m’apporteront réponse

      Bien à toi  


    • Taverne Taverne 13 décembre 2017 12:06

      @Le Panda

      Avant, je recherchais la vérité. Désormais je recherche plutôt le juste. Et je pense que le juste nous permettra d’accéder à la vérité. En étant juste et lucide sur soi-même, chacun peut faire avancer sa vérité. Mais, c’est un peu comme un échiquier, on y avance ses pions non sans danger. Il y a des risques qu’il ne faut pas hésiter à prendre quelle que soit la peur de l’opinion des autres, et d’abord le risque de la sincérité (la sincérité qui ne blesse personne), le risque de sa propre vérité.

      Merci pour la reproduction de l’article.


    • Le Panda Le Panda 13 décembre 2017 12:16

      @Taverne
      Merci pour la reproduction de l’article.

      Non, non nous sommes en plain réalisme, je n’aurai en aucun cas reproduit ton article même si tu es toujours inscrit sur mon site. J’ai posé le lien de l’article via Agora Vox je n’ai pas lu ton commentaire sur mon article pourtant il me semble que nous partageons souvent. Toujours en modé, mais par rapport à ta réponse tous les pions avancés sont toujours avec un certain danger, raison pour laquelle, je te lance un défi si tu pratiques « les échecs »


    • Taverne Taverne 13 décembre 2017 12:41

      @Le Panda

      Et bien en ce cas, merci pour le lien.


    • Le Panda Le Panda 14 décembre 2017 08:27

      @Taverne
      Bonjour

      ce qui en termes clairs veut dire que malgré la pose de ton côté philisophe tu ne sais pas jouer aux échecs ? Cdt


    • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 13 décembre 2017 10:44

      Bon, très bien, mais quel est le rapport de l’article avec le titre ? 

      Où est l’intelligence artificielle là-dedans ?
      Que les mathématiques formalisent les lois qui régissent et garantissent l’ordre de ll’univers, voilà un principe qui est bien sorti de cerveaux humains et le_v^tre n’a pas eu besoin d’être augmenté por que vous soyez en admiration devant l’oeuvre du « grand architecte ».

      • Le Panda Le Panda 13 décembre 2017 10:57

        @Jeussey de Sourcesûre
        Bonjour

        Ne pouvant vous poser la question ailleurs, je profite de cet article de circonstance, alors que nous avions les meilleurs rapports du monde, pourquoi et au nom de quelle vérité, l’ensemble de vos articles m’est fermé ? Quelle que soit la forme de vérité il me semble toujours de bon aloi simplement de comprendre le fond de toutes réalités. A condition d’avoir une réponse.

        Cdt


      • francois 13 décembre 2017 11:18

        @Jeussey de Sourcesûre
        le plagieur ne sait pas lire.


      • Taverne Taverne 13 décembre 2017 11:28

        @Jeussey de Sourcesûre

        Bonjour,

        Le rapport me paraît pourtant bien établi avec l’extrait du livre en accès libre qui explique dans les grandes lignes le propos de ma thèse. Je ne voulais pas reprendre le texte dans cet article.

        La puissance illimitée de la pensée humaine est sans rivale, l’IA n’est pas de même nature et, d’ailleurs, n’ayant même aucun lien avec la Nature, elle n’en a pas les schémas et n’en a pas la transcendance.


      • francois 13 décembre 2017 11:20

        Taverne avait pour percer le mystère du pi de la vache. Votre article est vachement bien.


        • francois 13 décembre 2017 11:21

          @francois
          dsl, remplacer avait pour par avez vous. nous sommes deux dans mon corps et ce n’est pas simple de se coordonner.


        • Taverne Taverne 13 décembre 2017 12:01

          @francois

          Salut ! smiley

          Amusant. Je crois que l’on est plus de deux en soi et que l’on est plusieurs...

          Le mystère n’est pas percé. D’ailleurs est-il perçable  ? Il serait plutôt perché, très très haut, par la volonté du Très-Haut. Celui-ci est très malin, il a fait en sorte que l’on pense découvrir la clé de la vérité, mais c’est souvent une fausse piste pour mieux nous en éloigner.

          Il faudra le concours de toutes les intelligences, suant sang et eau, pour, un jour, trouvé les points justes, les lois primaires justes, qui soient des bases permettant le déroulement amplifié et harmonieux de la Pensée. Pour développer le juste à grande échelle, il nous faut trouver les clés-de-voûte.


        • Albert123 13 décembre 2017 12:35

          L’important c’est que vous arriviez à serrer des greluches avec votre numérologie de comptoir.


          morale relativiste et numérologie de comptoir, le tableau se confirme en tout cas.

          • pemile pemile 13 décembre 2017 12:50

            @Taverne

            Dans votre loi 1 :

            X1+Y1=Z1
            X2+Y2=Z3
            X3+Y3=Z2

            Comment cette loi justifie la permutation de Z2 et Z3 ?


            • Taverne Taverne 13 décembre 2017 13:03

              @pemile

              Bonne question, je vois que vous suivez. Il existe une loi plus forte que j’ai nommée « loi du podium » en raison de la forme en podium donnée par les valeurs 28, 10, 58, 20. Cette loi étant plus forte que les deux autres, elle fait dévier les résultats.

              La loi du podium est très particulière. On voit par exemple que le 58 central est la somme des trois autres valeurs (10 + 20 + 28).

              Par ailleurs (mais c’est plus long à montrer et c’est dans le livre), la valeur 58 est une valeur très forte dans ce déroulement de Pi. Un exemple, si vous reprenez le tetraktys et que vous ôtez la dernière ligne, vous obtenez un total de 58.

              Se constitue ainsi une forme en podium dans laquelle les résultats des additions ne peuvent pas se placer.


            • Taverne Taverne 13 décembre 2017 13:13

              Petit correctif (tout cela n’est plus très frais dans ma mémoire !). La dernière addition (19 + 39 = 58) vient former un carrefour avec la loi du podium. Le 58 est ainsi la seule valeur à entrer dans le podium. Le 58 est en quelque sorte le point central de lois en présence. Et ce n’est pas par hasard que vous retrouvez le 58 deux fois dans le grand tableau de 9 cases sur 9 (regardez-le bien !). Cette valeur joue un rôle clé dans le mouvement en double spirale de cette représentation de PI.


            • Taverne Taverne 13 décembre 2017 13:39

              Il y a aussi le podium à l’envers :

              10 + 64 + 20 = 94 : c’est un peu comme le reflet dans l’eau du podium 28 - 10 - 20.
              Cette valeur 94, vous la trouvez dans un triangle voisin : 32 + 39 + 23 = 94. En forme de boomerang sous lequel se trouve le nombre 86 qui n’est autre que la somme de 28 et de 58 du podium.


            • Taverne Taverne 13 décembre 2017 14:08

              Persévérons !

              Si on reproduit à présent la forme en boomerang 32 - 39 - 23, comme dans un reflet, on a un boomerang 86 - 06 - 86. Le total fait 158.

              Or, non seulement 58 est la valeur-clé (comme je l’ai montré plus haut) mais en plus si vous divisez par deux la somme de 158, vous obtenez 79, qui se trouve est justement la valeur insérée dans cette forme.


            • pemile pemile 13 décembre 2017 16:16

              @Taverne « je vois que vous suivez. »

              Pas vraiment, le mariage de loi 1 et de la loi du podium me semble plus tenir de la triche que de la « poésie » des nombres smiley

              Je pense qu’en tant que poète vous vous amusez avec les nombres comme avec les mots, quitte à en casser les règles ou à en inventer ?

              Un autre délire amusant, plutôt que de jongler avec ces relations entre nombres, serait de les associer à des sons ou à des couleurs voir si d’autres propriétés émergent ?

              Autre exercice possible, trouver un livre qui en associant les décimales de PI avec les mots du livre donne un énoncé cohérent ?


            • Sozenz 13 décembre 2017 13:04

              magnifique travail !

              Le mystère n’est pas percé. D’ailleurs est-il perçable  ? Il serait plutôt perché, très très haut, par la volonté du Très-Haut. Celui-ci est très malin, il a fait en sorte que l’on pense découvrir la clé de la vérité, mais c’est souvent une fausse piste pour mieux nous en éloigner.

              c est pour émerveiller de la création et de son ordre .
              Mais quand l homme aura tout épuisé son questionnement , puisque c est ce qu ’ il a voulu . il finira par tout abandonner pour revenir à l essentiel .
              Mais poursuivez !


              • francois 13 décembre 2017 15:39

                @Sozenz
                chez casto y a tout ce qui faut


              • Taverne Taverne 13 décembre 2017 13:58

                J’ai expliqué, en réponse à pemile la loi du podium que j’ai omis de donner dans l’article. Cette loi du podium est une constante sous la forme de « boomerangs ». En plus des exemples que j’ai donnés dans mes commentaires à pemile, voyez ceci dans le grand tableau :

                Le triangle « boomerang » 48 + 14 + 86 (sous le podium inversé) fait un toal de 148. Or, 48 est la valeur du sommet de cette forme.

                Idem le boomerang inverse : 14 + 38 + 86 = 138. Or, 38 est la valeur du sommet de cette forme.

                Il y a là-dedans bien plus que des coïncidences...


                • Taverne Taverne 13 décembre 2017 14:28

                  Et maintenant, la cerise sur le gâteau (« the cherry on the cake » : merci Nelson.) :

                  On a dit que la loi du podium est primordiale.
                  Or, si l’on totalise la valeur-clé 58 et le nombre 28, on obtient 86.
                  On obtient la même chose dans la figure opposée en bas à gauche du tableau. Belle symétrie, non ?
                  Que voit-on ? La valeur 86 se trouve dans l’axe de convergence de ces deux additions encore un jolie symétrie qui montre la force de Pi dont la direction est orientée vers le coin en bas à droite).

                  Ce n’est pas tout.
                  On a vu que le total du podium inversé est 94.
                  Ajoutons les deux valeurs : 86 + 94 = 180.
                  Voyez où se trouve placé le 80 ! Exactement au centre des deux boomerangs (le boomerang « 48 - 14 - 86 » et le boomerang « 14 - 38 - 86 »). Notons aussi que 180 est la somme des trois valeurs de la ligne 14 + 80 (=94) + 86.

                  « Yes we can ! » (Merci Barack.)


                  • Taverne Taverne 13 décembre 2017 16:29

                    Voici la véritable cerise sur le gâteau, la cerise sur la cerise en fait :

                    Quelle est la valeur centrale du tableau ? Hmm ? Je vous laisse regarder...
                    Oh, tiens ! C’est le 86. ça alors quelle coïncidence ! (ou pas...)


                  • Taverne Taverne 13 décembre 2017 16:31

                    Et tout à la fin du tableau : 02 + 84 = 86. Oh ça alors encore une coïncidence ! (ou toujours pas...)


                  • Taverne Taverne 13 décembre 2017 16:35

                    A présent que nous avons vu cela, revenons au tout début :
                    14 + 46 + 26, cela fait combien ?

                    Je m’amuse, je m’amuse... smiley


                  • Taverne Taverne 13 décembre 2017 16:37

                    Et le 43 qui est à côté, si on le multiplie par deux ?


                  • Choucas Choucas 13 décembre 2017 14:37

                     
                     
                    Ce site est vraiment branlette de boursouflés et crétinique imposture de fausse culture, alors qu’il pourrait contenir des articles hors normes.
                     
                    A moins que auto soufflage de cul soit propre à sa tendance gogochonne qui charrie toutes les épaves circulatoires d’interBEnet
                     
                    Une vidéo sur Pi par un vrai matheux :
                    https://www.youtube.com/watch?v=PxRPpdzmbUQ

                     


                    • Taverne Taverne 13 décembre 2017 14:57

                      @Choucas

                      Rien qu’on ne savait déjà dans cette vidéo.

                      La forme crétine de votre commentaire révèle un esprit peu ouvert et mal éduqué.


                    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 14 décembre 2017 09:29

                      @Taverne
                      un esprit peu ouvert et mal éduqué.
                      Ah ouais .... !
                      Donc vous connaissez ce M. Choucas pour lui tenir des propos de ce genre....

                      Moi je connais des professeurs des écoles « femmes » qui la semaine en journée tiennent une classe, évidemment . Le soir venu, elles sont de véritable acharnées de Meetic afin de trouver un père Noël pour le week-end. En espérant que ce dernier veuille bien leur mettre le petit jésus dans l’étable.... Pas très éthique comme comportement, n’est ce pas !
                       smiley

                      Les leçons c’est possible, mais de la part de qui !


                    • Taverne Taverne 14 décembre 2017 10:56

                      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                      « Pas très éthique ». Vous portez un jugement moral mais cela ne regarde en rien l’éthique, qui ne concerne pas la vie privée.


                    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 14 décembre 2017 15:44

                      @Taverne
                      Quand on travaille pour l’état (ce qui est le cas des enseignants E.N) on est fonctionnaire 24 h /24 peu importe la fonction. Donc exemplaire et irréprochable .
                      La vie privée n’existe pas.
                      En cas de faute pénalisante vous êtes révoqués.Destitué de vos fonctions. Cela est claire je suppose ....Dans l’étique de la fonction d’enseignant « la prostitution » est une faute me semble t il..... ?

                       
                       

                       


                    • Taverne Taverne 13 décembre 2017 14:51

                      Le coeur de Pi se situe autour du nombre 80 et de la nouvelle valeur-clé, le 86. Je le prouve.

                      1 - tracez une ligne diagonale du premier 14 au 86. Le total fait 100.
                      Or, on trouve aussi 100 par le total du boomerang « 48 - 14 - 38 ». Et aussi en additionnant les valeurs qui entourent le 80 : 14 + 86.

                      2 - Le boomerang reflet « 48 - 86 - 38 » donne un total de 172 que l’on divise par deux et donne encore 86 (valeur de son sommet).

                      La valeur 86 (qui est aussi 58 + 28 des deux formes géométriques qui se font face dans le tableau)) est donc la seconde valeur-clé, après le 58 dont nous avons montré l’importance primordiale.


                      • Taverne Taverne 13 décembre 2017 15:10

                        Je soutiens que jamais une intelligence artificielle n’aurait pu avoir de telles intuitions ! Qui sont des intuitions de poète.

                        Et cela n’est qu’un exemple. J’affirme que la pensée est supérieure à l’intelligence artificielle et ce pour longtemps.


                      • JL JL 13 décembre 2017 15:47

                        @Taverne
                         
                        ’’Je soutiens que jamais une intelligence artificielle n’aurait pu avoir de telles intuitions ! Qui sont des intuitions de poète.’’
                         
                        Cela est vrai de tous les domaines de l’intelligence. C’est la question de la créativité qui est ici posée.
                         
                        « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. »

                        L’IA est hermétique aux métaphores, au second degré, à l’humour, à la poésie, à l’esthétique : en un mot, incapable de créativité.
                         
                        En ce sens on peut la lire à travers ce que dit Racamier : ’’La pensée perverse est une pensée créativement nulle et socialement dangereuse ; elle peut être considérée comme le modèle de l’anti-pensée.’’
                         
                        L’IA sera dangereuse le jour où elle sera instituée en oracle : cf. Minority Report


                      • francois 13 décembre 2017 16:07

                        @JL
                        « L’IA est hermétique aux métaphores, au second degré, à l’humour, à la poésie, à ’esthétique : en un mot, incapable de créativité. »


                        Mais Une IA buggée peut faire tout ça.

                      • pemile pemile 13 décembre 2017 16:22

                        @francois « Mais Une IA buggée peut faire tout ça. »

                        Ah non ! Seul un snob fera semblant d’interpréter ce bug comme une créatioooonnnnn smiley


                      • Taverne Taverne 13 décembre 2017 16:23

                        @JL

                        L’IA est hermétique à bien plus encore, surtout quand l’humain aura développé toute sa pensée...


                      • L'enfoiré L’enfoiré 13 décembre 2017 17:36

                        @JL,


                         Exact.
                         C’est ce que j’exprimais dans un commentaire plus bas.
                         Elle n’est actuellement pas artificielle.
                         C’est ce que certains appellent IA faible.
                         Nous ne sommes plus au temps de Rabelais à lancer ce genre de citation.
                         La conscience serait-elle impossible de rendre artificielle ?
                         Absolument pas.
                         Il n’y a pas d’anti-pensée, ni d’arrière-pensée dans le numérique de demain.
                         Actuellement c’est le big data qui fait office de support.
                         La créativité, quel est le nombre de personnes qui ont une vraie créativité ?
                         Un pourcentage très faible.
                         Des matheux comme Einstein vivent dans un monde à eux.
                         Dernièrement un film reprenait la vie de Stephen Hawking.
                         Alan Turing même à agit par déduction à la suite d’une idée géniale d’éliminer le plus de possibilités.
                         
                         Vous avez raison l’IA sera dangereuse dès que les ordinateurs quantiques entreront dans la danse.

                      • JL JL 13 décembre 2017 17:37

                        @francois
                         
                         comme dit pémile, seul un snob, un conformiste dans la servitude volontaire fera semblant.
                         
                        Cf. le conte d’Andersen : « Les habits neufs du roi ».
                         
                        @ Taverne, davantage ? Est-ce que vous pourriez développer, svp ? Je crois que ce serait utile.
                         
                         


                      • JL JL 13 décembre 2017 17:48

                        @L’enfoiré
                         
                        je ne suis pas sûr que ce post d’adresse à moi.
                         
                         Vous dites : ’’La créativité, quel est le nombre de personnes qui ont une vraie créativité ? Un pourcentage très faible.’’
                         
                        Détrompez vous, beaucoup plus de gens que vous ne croyez sont créatifs ; La créativité, la sérendipité ne sont pas l’apanage des têtes bien pleines ; bien au contraire.
                         
                        Vous dites : ’’Il n’y a pas d’anti-pensée, ni d’arrière-pensée dans le numérique de demain.’’
                         
                        C’est quoi pour vous, l’anti-pensée ? Une arrière pensée ?
                         
                        En quoi les ordinateurs quantiques seraient-ils plus dangereux que les ordinateurs actuels ? Vous ne savez donc pas que le trading à haute fréquence est fait par ordinateur ? Vous ne croyez pas que le trading à haute fréquence est dangereux ?


                      • francois 13 décembre 2017 15:40

                        Taverne, faites une pause, vous êtes en surchauffe.


                        • francois 13 décembre 2017 16:08

                          @minotor
                          Taverne m’a tout l’air d’une IA vieille génération refroidie par air.


                        • Taverne Taverne 13 décembre 2017 16:20

                          Le 42 et le mystère de la vie.

                          Au fait, qui a dit que la valeur 42 était introuvable dans Pi du moins avant un déroulement très important des décimales ? Tout le monde, oui, je sais.

                          Or, je dis que le 42 est là au premier plan au point que cela crève les yeux. Aux deux extrémités de la force de Pi :

                          3 fois 14 = 42 (en haut à gauche)
                          Et 84 / 2 = 42 (en bas à droite).

                          Il y a tout un fantasme planétaire autour du 42 (voir wikipedia). Le 42 serait la clé de la résolution du mystère de la vie.


                          • Taverne Taverne 13 décembre 2017 16:24

                            Pourquoi 84 divisé par deux ? A cause du 2 placé à la gauche du 84.

                            Voilà, affaire classée pour le 42 ?


                          • Taverne Taverne 13 décembre 2017 17:10

                            Autre moyen rigolo pour trouver 42 :

                            On a vu le boomerang « 32 - 39 - 23 ». Voyons son opposé ou reflet à sa gauche : boomerang « 43 - 39 - 44 » soit un total de 126. Divisons pas 3, cela fait 42.


                          • Taverne Taverne 13 décembre 2017 17:22

                            J’oubliais : retour au tetraktys : le total de sa 3ème rangée est encore 42. Bon, là je pense que c’est tout. On avait bien raison de soupçonner le 42 de jouer un rôle majeur dans la vie, autrement dit aussi dans la pensée.


                          • Shaw-Shaw Shawford 13 décembre 2017 19:37

                            @Taverne

                            Ce qui est intéressant, c’est de considérer que cette antienne est partie d’une anecdote littéraire puis a été appropriée par le mouvement geek, à tendance éminemment matérialiste.

                            Cela amène effectivement à se pencher a minima sur une causalité manifeste entre intuition et orientation d’esprit.


                          • Robin des villes Robin des villes 15 décembre 2017 18:34

                            @Shawford
                            C’est Terminator et l’ordre des temps pliés ici smiley


                          • Shaw-Shaw Shawford 15 décembre 2017 18:40

                            @Robin des villes


                            I’ll always come back, they are not si-Borgs que ça ! smiley

                          • L'enfoiré L’enfoiré 13 décembre 2017 16:58

                            Bonjour Paul, « La thèse de Robin des villes et la mienne ne sont-elles pas le début de quelque chose d’infiniment intéressant ? »

                            Bien sûr.
                            Les maths sont toujours intéressantes.Il faut rechercher si ces suites de nombres se représentent dans la suite.
                            Mais il y a encore beaucoup de problèmes non résolus dont il faut chercher la solution sans vouloir jouer les Bogdanov et chercher des liens là où il n’y en a pas.
                            Le nombre « e » avec les logarithmes népériens.(n)Les nombres premiers divisibles uniquement par 1 et par eux-mêmes.....

                            Quel est le chiffre le plus utilisé par les hommes ?Réponse peut-être dans « Le mystère de la numérologie et des mathématiques »

                            « 3 » est-il un chiffre magique ?

                            Non, mais c’est le premier nombre premier après le « 1 » et cela n’est pas peu dire.

                            C’est le plus petit commun dénominateur pour garder la stabilité au moindre coût.

                            Il se place donc dans les objectifs de rationalisation de notre époque.

                            La valeur de PI en informatique peut se résoudre par une boucle.

                            Il y en a quelques unes à cette adresse

                            https://www.youtube.com/watch?v=A6FWL6_Yp94


                             

                            • L'enfoiré L’enfoiré 13 décembre 2017 17:02

                              Un article complément sur la « divine tétraktys »


                            • Taverne Taverne 13 décembre 2017 17:19

                              @L’enfoiré

                              La déduction finale de tout cela, c’est que le 42 est une valeur-clé (en plus du 86) pour la suite du développement de Pi à plus grande échelle. Je pourrais éventuellement m’en servir pour poursuivre ma thèse philosophique sur l’expansion de la pensée humaine. Cette expansion est potentiellement infinie.

                              L’équation du tableau peut se résumer ainsi :

                              3 fois 14 = 42 fois 2 = 84 + 02 = 86, valeur centrale du tableau et aussi valeur d’expansion.


                            • Jean Keim Jean Keim 14 décembre 2017 09:48

                              @L’enfoiré

                              << « 3 » est-il un chiffre magique ?

                              Non, mais c’est le premier nombre premier après le « 1 » >>


                              Non le 1er nombre premier après 1 est 2 qui est le seul nombre premier pair.


                            • francois 13 décembre 2017 16:58

                              Là c’est clair, la centrale à inertie de Taverne s’est emballée, faut envoyer un tech pour le stopper, le refroidir et le muter en robot ménager.


                              • L'enfoiré L’enfoiré 13 décembre 2017 17:07

                                Encore une chose au sujet du titre 

                                « Pensée humaine contre intelligence artificielle »
                                Quelle IA ? 
                                Celle que l’on connait n’a rien d’artificielle, c’est notre intelligence qui est mise en machine.
                                Elle est tout à fait naturelle.
                                Quand deviendra-t-elle artificielle ?
                                Le jour où les machines par intuition, induction, intrication et déduction apporteront des solutions à des problèmes que les hommes ne se posent même pas.

                                A lire « La guerre des intelligences » de Laurent Alexandre

                                • Jean Keim Jean Keim 13 décembre 2017 20:43

                                  Je ne crois pas à une intelligence présente dans un artefact, car si l’intelligence du vivant et plus précisément celle de l’humain précède la pensée, l’accompagne et si une pensée ainsi créée ne peut au mieux que copier ce que l’intelligence lui a suggéré, une intelligence artificielle est comme son nom l’indique un artifice pour singer l’intelligence et faire penser - c’est le mot qui convient - qu’elle se manifeste.

                                  La pensée n’est pas l’intelligence mais manifeste ce que celle-ci révèle.

                                  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 14 décembre 2017 10:23

                                    En France des « Je sais TOUT » on en trouve des wagons. Par contre des Martin Armstrong là, C’est le désert, le calme plat .....

                                    Le mystère du code Pi - Martin Armstrong
                                     https://www.youtube.com/watch?v=y9gxrO4B7s8

                                    La France et sa fabrique à crétin ...... l’E.N..........Le TOP des TOP, dans le genre « à la recherche du temps perdu »..... Le ministère de l’enseignement n’est qu’un réservoir à préservatif pour se faire une carrière de fonctionnaire avec une pension à la clé.....
                                     smiley


                                    • Taverne Taverne 14 décembre 2017 10:53

                                      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                                      « La France et sa fabrique à crétin, l’E.N.......... » dont vous êtes issu sans doute.

                                      Et quel rapport avec le sujet ? Nous parlons du Pi-lotage de la pensée.


                                    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 14 décembre 2017 15:50

                                      @Taverne

                                      Dois-je encore préciser et répéter que ce n’est pas l’école qui est obligatoire mais l’enseignement.....Franchement ça m’saoul !
                                      Apparemment vous perdez les infos de votre base de données ...
                                      Auriez vous un problème de requête.


                                    • Robin des villes Robin des villes 14 décembre 2017 19:21

                                      Re-Bonjour Taverne. Je suis en voyage et je viens seulement de lire ton article. C’est passionnant et fascinant, j’aurais quelques remarques. Pour le premier tableau, il serait intéressant de voir si cette « image » se précise en prenant beaucoup plus de décimales de Pi et en agrandissant le tableau.

                                      Ensuite, la double spirale, je remarque qu’on peut la retrouver dans notre alphabet avec les lettres ea et aussi dans les chiffres avec les célèbres 6 et 9. Une considération plus ésotérique sur le 69 : je me suis amusé à demander à des amis d’écrire ce nombre et à chaque fois j’ai pu remarquer le même mouvement dans le trait. Pour le 6 (666 the number of the beast smiley ) le trait va vers le centre de la spirale, évoquant le cercle vicieux (The downward spiral). Pour le 9, le « neuf », le trait va vers la sortie, évoquant la liberté ou le cercle vertueux. De même, coté religions, l’importance du 3 n’est pas sans évoquer la trinité. J’ai un intérêt tout particulier pour la lettre Y et ses 3 branches, motif élémentaire symbolisant la filiation.
                                      Cependant Taverne, quand je lis « Pensée augmentée face à l’IA », sans tomber dans la paranoïa je me demande si ce type de liens entre mathématiques et psyché ou questions existentielles ne sont pas justement le meilleur moyen de fournir la matière nécessaire à l’élaboration de l’IA en question.

                                      • Taverne Taverne 15 décembre 2017 16:49

                                        @Robin des villes

                                        « si cette « image » se précise en prenant beaucoup plus de décimales de Pi et en agrandissant le tableau. »

                                        Je ne sais pas à quelle échelle cela se vérifierait. Mais pour trouver le juste, il faut pour chaque contexte mettre au jour les phénomènes nouveaux, les forces en présence. On ne peut pas se contenter de transposer des lois découvertes dans un contexte antérieur. On accède au juste par l’observation attentive et sans l’intervention du jugement.

                                        Le juste est une chose qui se crée à l’extérieur de notre esprit. C’est un phénomène objectif.
                                        Le juste est ce qui prévaut (lois) dans un contexte donné, bien précis.


                                      • Robin des villes Robin des villes 15 décembre 2017 18:44

                                        @Taverne
                                        J’ai la conviction profonde que le juste est peut être à l’extérieur de notre esprit, mais à l’intérieur de notre ADN.


                                      • William 14 décembre 2017 21:04

                                        Belle démonstration du théorème de Slapstick : En tirant par les cheveux et avec un chausse pied, on peut faire dire ce que l’on veut de toute suite hasardeuse de chiffres, en les disposant empiriquement et en donnant quelques coups de pouce.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès