• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi payer l’eau ? ils ne peuvent pas couper !

Pourquoi payer l’eau ? ils ne peuvent pas couper !

Remplissez la piscine et la salle d’eau. Buvez sans soif. Arrosez le jardin ! C’est gratuit !

Poussez le vice jusqu’à revendre l’eau à vos voisins ou en offrant un service payant de lavage de voiture à tout le quartier. Sans payer vous êtes un irresponsable donc un intouchable.

Mieux vaut rester au bord de la piscine à siroter un verre, les glaçons sont offert par les honnêtes citoyens qui payent leurs factures.

 

Les faits :

Le Conseil constitutionnel a validé ce vendredi l’interdiction totale pour les résidences principales, y compris lors du non-paiement des factures de couper l’eau du débiteur qui n’a pas payé sa facture….

 

Ce nouveau droit à utiliser l’eau sans la contrainte de payer constitue un appel et une confirmation des droits supérieurs des irresponsables sur les responsables.

 

Pourquoi payer sa facture d’eau ?

Difficile d’argumenter pour des parents les vertus du travail. Quand chaque jour l’exemple montre qu’il est plus facile de profiter d’un système sans barrières et sans contreparties que de se tuer au travail.

 Peut-être faites vous partie des gens honnêtes qui vont être majorés pour votre écart de la fin de mois dernier ou vous avez eu du mal à payer, période où votre compte bancaire était en débit et en difficultés conjoncturelles ?

Peut-être faites vous partie des gens honnêtes que l’on taxe à tour de bras et travaillez à vous user la santé ?

Peut-être vous évertuez vous à économiser l’eau, réparer à gros frais les fuites ou consommer votre eau avec parcimonie économique ?

En partant le matin au travail saluez votre voisin qui ne paye pas son eau et entre dans sa piscine. Il joue ses revenus au casino, se met dans la misère par irresponsabilité, et vous fait un signe avec son verre remplis de glaçons gratuits. Il vous remercie de votre solidarité de lui payer l’eau de sa piscine. Il la remplit tous les jours car quand c’est gratuit on ne compte pas, Et qu’importe la fuite du tuyau, il n’ouvre même pas la facture d’eau.

Maintenant le service des eaux est un bien qui ne nécessite plus de contrepartie ( même faible).

Vous travaillez-vous sans recevoir de revenu ? Vous fournissez le service sans être payé ?

Imaginez qu’a partir de maintenant votre employeur vous explique qu’il n’a plus de sous et qu’il ne paiera pas, mais que vous êtes quand même contraint par la loi à travailler.

Le bon sens vous indique que s’il ne vous paye plus, il n’a plus rien à vous demander, c’est un motif de rupture de contrat. C’est logique.

On l’oublie trop souvent, mais une entreprise est une « personne morale », et à ce titre a des devoirs mais aussi des obligations. On oublie aussi que ce qui lie la société publique ou privée qui fournit l’eau est la signature et l’engagement du demandeur à payer le service de l’eau.

 

En quoi le fournisseur d’un service doit subir les déconvenues d’un client ?

Au nom de quoi il faut la condamner alors qu’elle n’est pas responsable de l’impayé ?

Un débiteur qui ne paye pas son eau est il obligatoirement en situation de précarité avancée ? En quoi le fournisseur de service est responsable si le créancier joue au casino sa paye, et soit contraint d’éponger les pertes par les factures impayées.

Les statuts et la définition d’une entreprise n’est pas la définition d’une association caritative ni d’une assistante sociale ni d’aide aux urgences sociales.

Son objet est totalement différent de fournir de l’eau la plus propre possible, dans de bonnes conditions avec un débit constant et sans coupures.

 

 La facture d’eau.

Ce n’est pas la société de service qui fixe le prix de l’eau mais la commune, par délibération du conseil municipal. Que le service soit public ou délégué à une entreprise privée.
On ne paie pas jamais du « prix de l’eau », mais le « coût du service de l’eau », car en définitive c’est cela que paie l’abonné.

Ce service est double : il consiste d’une part à distribuer l’eau potable après l’avoir collectée et traitée, et d’autre part à traiter les eaux usées. Le coût de ces deux fonctions, la distribution et l’assainissement compose le prix de l’eau. S’y ajoutent les taxes et redevances.

 

Qui ne paye pas ses factures ?

Avec cet arrêté, c’est l’interprétation sous-jacente de la personne en pauvreté qui est retenue.

Mais elle est loin d’être réaliste. Au nom de quelle équité le pauvre serait mauvais payeur plus que le riche ?

Un débiteur est une personne qui a reçu une facture et ne la paye pas.

En fait le vrai « pauvre », n’est pas forcement le plus grand débiteur. Tout simplement parce qu’il n’achète pas ce qu’il ne sait pas pouvoir payer. Voire devance le problème en exposant son problème a des associations caritatives ou un assistant social, tous spécialisés dans l’aide des plus démunis.

 

En fait l’impayé n’est pas uni-causal mais multiple.

L’impayé peut avoir une ou de multiples causes :

L’imprévoyant. L’inorganisé. L’opportuniste profiteur du système. Le vol volontaire.

 

 Plutôt que d’essayer de relever les plus en difficulté, on a plus le sentiment que la seule solution que les socialistes ont trouvé, c’est adapter la société à la précarité. C’est se donner bonne conscience en jouant avec l’argent des autres. En fait loin d’être sociale cette mesure est une rupture d’équité.

La solidarité et les bons sentiments doivent trouver une limite. La morale des bons sentiments sont à y regarder de plus près, en fait l’inverse du social recherché qui donne l’excuse coercitive d’appropriation sans payer, très immorale….

 

Absoudre les impayés, revient à considérer tous les pauvres comme des gens malhonnêtes qui sont les principaux responsables de créer les impayés.

Absoudre les impayés, revient à considérer le vol ou l’irresponsabilité comme un droit.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.4/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • Ben Schott 6 juin 2015 10:43

     
    Ce billet était sponsorisé par Véolia, Lyonnaise des eaux et Saur. Merci de l’avoir lu jusqu’au bout.


    • el cogno 6 juin 2015 10:44

      @Ben Schott

      Merci de l’avoir lu jusqu’au bout.

      Faut pas trop en demander quand même.


    • julius 1ER 6 juin 2015 15:14
      Ce billet était sponsorisé par Véolia, Lyonnaise des eaux et Saur. Merci de l’avoir lu jusqu’au bout

      @Ben Schott
      très bon ben, il n’y avait que Spartacus pour pondre un article aussi nul ....
      rien sur le problème de la « privatisation » de l’eau où comment vendre à prix d’or un produit gratuit ...
      mais çà c’est bien la marque de fabrique des Ultras-libéraux,....poser des questions à côté de la plaque !!!!

    • Pyrathome Pyrathome 6 juin 2015 15:25

      Ce billet était sponsorisé par Véolia
      .
      Et par Lotus, le numéro Un du papier chiotte......


    • el cogno 6 juin 2015 10:44

      Qu’est ce qu’il y a, du jour au lendemain plus personne ne paie sa facture d’eau ?

      Non !

      Car, et c’est une chance, tour le monde n’est pas comme toi, égoïste, sans aucune fierté, aucune moralité, prêt à tout pour niquer son voisin toutes, ces choses dont tu es totalement dénué.
      Tu n’es qu’avidité.

      Alors écrases !


      • César Castique César Castique 6 juin 2015 11:06

        @el cogno

        Et du moment que les gens ne paient plus, je ne verrais pas d’inconvénients à ce que les différents services des eaux renoncent à les traiter et à entretenir les réseaux de distribution...

      • Ben Schott 6 juin 2015 11:09

        @el cogno
         
        D’autant que l’exemple du voisin qui remplit sa piscine sans payer sa facture est nulle, puisque le Conseil constitutionnel n’oblige les entreprises qu’à assurer un service minimum.


      • César Castique César Castique 6 juin 2015 11:17

        @Ben Schott

        « ...constitutionnel n’oblige les entreprises qu’à assurer un service minimum. »


        Ça a l’avantage d’être précis smiley

      • Ben Schott 6 juin 2015 11:25

        @César Castique
         
        Je ne sais pas si ce service minimum permet de prendre une demi-douche, de faire une vaisselle et de remplir une carafe, mais il est certain qu’il ne permettra pas le remplissage de la piscine d’un type qui devra, de toutes façons, justifier de sa situation (en général, les précaires n’ont pas de piscine).


      • julius 1ER 6 juin 2015 15:17

        @Ben Schott
        au moins on peut t’attribuer la palme du bon sens ce dont certains à lire leurs commentaires sont totalement dénués ....


      • baron 6 juin 2015 11:31

        Ils ne peuvent pas couper, mais ils peuvent faire des saisis sur les comptes bancaires ou sur les salaires.

        Il est donc quasiment impossible de ne pas payer, il ne coupe pas l’eau cela ne signifie pas que l’eau est gratuite.
        Duchnok

        • jaja jaja 6 juin 2015 11:41

          @baron

          très juste et le mec à piscine qui joue au casino de l’auteur est très certainement solvable...


        • julius 1ER 6 juin 2015 15:19

          @jaja
          ce doit être autobiographique ... maintenant on sait que Spartacus flambe au Casino !!!!


        • jaja jaja 6 juin 2015 11:39

          Véolia c’est cette bande d’ordures qui s’approprient notre eau et qui ont licencié un de leurs employés qui refusait de couper le précieux liquide à des familles en difficulté...

          http://lci.tf1.fr/france/justice/veolia-licenciement-confirme-pour-le-salarie-qui-refusait-de-8607720.html

          Espérons que cet honnête homme fera appel et qu’il recevra alors tout le soutien qu’il mérite...

          Exigeons la fin de la privatisation de l’eau !


          • jumbo11 6 juin 2015 15:12

            @jaja les ordures sont veolia , la saur , la lyonnaise des eaux ,


          • alex75 6 juin 2015 11:55

            Cet article est une phraséologie idéologique et moralisatrice totalement déconnectée de la réalité et du Droit. Les tribunaux existent et ils ne sont pas tendres avec ceux qui sont dans « l’abus de droit » (voir Code Civil). Ne pas oublier également que des retards de paiement entraînent des frais de gestion de dossier qui peuvent être importants et personne n’a intérêt à jouer avec cela. Ne pas couper l’eau pour des raisons humaines - car couper l’eau ne ferait qu’aggraver les difficultés sociales (souvent provisoires) des personnes - n’implique en aucun cas qu’on peut cesser de payer l’eau.


            • Goldored Goldored 6 juin 2015 12:11

              Et un article idiot, un !
              Faudrait penser à arrêter la bibine et passer à la flotte !


              • Auxi 6 juin 2015 13:06

                Spartagugusse, prend tes gouttes, nom de Dieu ! Et avec de l’eau ! Je vais finir par me fâcher !


                Enfin, un article sans « bolchevik » toutes les deux lignes, il y a un léger progrès, il faut bien l’admettre. Feu de paille ou début de guérison ? L’avenir nous le dira…

                • Brice Bartneski bartneski 6 juin 2015 13:55

                  Avant la création du service de distribution d’eau, l’eau était potable, accessible à tous à la fontaine et gratuite. Le coût d’entretien du réseau était alors assumé par la communauté. Puis, le progrès étant ce qu’il est, l’eau est arrivée à nos robinets. Toujours considéré comme un bien commun, ce service était toujours géré par la communauté ainsi que le traitement des eaux usées. C’est encore le cas dans quelques communes. Bien sûr, le confort coûte cher et le prix de la distribution a donc augmenté mais était encore raisonnable. Aujourd’hui, l’eau potable, sa distribution et le traitement des eaux usées appartiennent à quelques entreprises privées et ne sont donc plus des biens communs, ce qui fait de leurs propriétaires les seuls bénéficiaires de leurs exploitations. Ceux sont ces entreprises qui dorénavant, malgré une mission de service publique, se gavent sur le dos du contribuable qui a payé les pompes, les usines de traitements, le réseau de distribution, les compteurs, la formation des personnels, les services commerciaux, et clients (que l’ont appelé avant les bénéficiaires), les structures d’accueil et de fonctionnement etc....

                  Je résume et je m’interroge : l’eau était un bien commun potable, accessible et gratuite à la fontaine. Cette même eau est dorénavant un bien privé, non potable avant traitement, vendue et distribuée à nos robinets par des entreprises dont l’objectif n’est plus de fournir de l’eau potable aux citoyens mais le profit.

                  Question : un spécialiste du bien privé et du libéralisme peut-il m’expliquer en quoi cela est un progrès pour l’humanité ?

                  Parce que si c’est bien pour l’humanité, pourquoi ne pas en faire autant avec l’air, la lumière du soleil et sa chaleur, le clair de lune, l’obscurité, la neige (n’est-ce pas de l’eau) etc... Ce serait un monde tellement merveilleux. N’est-ce pas Spartacus ? Toi qui te plains des impôts, imagine qu’il faudrait payer pour tout ça au nom du libéralisme ?

                  Et enfin, ne pas couper l’eau ne veut pas dire gratuité. Les assurances veillent sur ce marché juteux. Ce sera comme les impayés de loyer.


                  • Brice Bartneski bartneski 6 juin 2015 14:06

                    @Spartacus

                    A moins qu’il s’agisse d’un bien pour l’humanité que de vivre sans eau potable et à la rue, dans ce cas, ton article prend tout son sens.


                  • julius 1ER 6 juin 2015 15:25

                    @bartneski
                    tu n’as pas encore compris que ce qui est bien géré est de l’ordre du privatif ....

                    et ce qui est mal géré est de l’ordre du service public on le voit avec les banques et la genèse de la Dette......
                    heureusement que Spartacus est là pour défendre la privatisation tous azimuts sinon on serait resté
                    à la préhistoire.... 

                  • Aristoto Aristoto 6 juin 2015 14:35

                    Alors là Spartacus ton opinion sur sujet n’a rien de libéral !!!! C meme tout l’inverse du vrai totalitarisme étatique à l’état pure.

                    Incroyable que tu cautionne l’écrasement de l’individu par un super pouvoir bureaucratique !

                    Spartacus le faux libéral.


                    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 6 juin 2015 14:45


                      Arrête de nous prendre pour des cons Spartacus avec tes histoires de piscine !

                      C’est le distributeur d’eau Saur qui a saisi le conseil constitutionnel, se plaignant que l’interdiction de couper l’eau était "une atteinte à la liberté contractuelle et à la liberté d’entreprendre".
                      La Saur fait partie de ces entreprises raflées par les pirates de la finance. Rachetée en 2007 via un montage en LBO ( c’est à dire rachetée totalement à crédit par un groupe de spéculateurs pour être transformée en machine à cash ) la Saur est finalement tombée dans l’escarcelle des créanciers de ses acheteurs, plus requins encore que les premiers. Aujourd’hui, derrière la requête en inconstitutionnalité, il y a donc BNP Paribas, Natixis et la Royal Bank of Scottland !
                      Heureusement, le Conseil constitutionnel a rappelé à ce joli petit monde que les distributeurs d’eau évoluaient "sur un marché règlementé" ( par le code général des collectivités territoriales ) et que cette réglementation visait entre autre à s’assurer "qu’aucune personne en situation de précarité ne puisse être privée d’eau".Y a pas une piscine dans ton bled Spartacus ? Alors vas-y et médite ce proverbe Cree :

                      " Quand le dernier arbre sera abattu,
                       la dernière rivière empoisonnée,
                       le dernier poisson pêché,
                       alors vous découvrirez que l’argent ne se mange pas"


                      • jumbo11 6 juin 2015 15:05

                        @riff_r@ff.93 et justement en parlant de la Saur dont je suis tributaire a limoux , pour 40 metres cubes , j’ai du payé en tout pres de 400 euros , entre l’eau utilisé , les eaux usées , les taxes de ci de la , du vol manifeste


                      • jumbo11 6 juin 2015 15:08

                        alors , je suis d’accord pour ne pas payer , ne pas engraisser ces voleurs , eux , ne se genent pas pour vider vos economies , votre salaire ,votre retraite , la faute aux mairies qui ont abandonner la distribution de l’eau


                        • Alpaco 6 juin 2015 15:18

                          Triste de voir comment l’idéologie rend les gens idiots.
                          "Difficile d’argumenter pour des parents les vertus du travail. Quand chaque jour l’exemple montre qu’il est plus facile de profiter d’un système sans barrières et sans contreparties que de se tuer au travail."
                          Il s’agit de croire que le travail est une valeur. Sinon des traitres, du fait de l’étatisme socialo-communisme, en profitent.
                          Non pas les tricheurs habituels, millionaires par brouettes, mais vous et mois. Surtout vous et surtout pas Spartacus.

                          Aussi, les gens honnêtes gagnent leur argent (pas leur vie) en travaillant et/ou le permettant aux autres.

                          Si le monde n’était pas corrompu par le social-libéralisme, j’aimerais bien en profiter.
                          Si Spartacus étais moins dogmatique, il pourrait faire avancer le débat.


                          • julius 1ER 6 juin 2015 15:28

                            @Alpaco
                            alors toi tu t’es trompé de forum où alors tu n’as rien compris .....


                          • Hachka Hachka 6 juin 2015 15:45

                            Ce spartacus est malheuresement idéologiquement majoritaire dans ce pays, il incarne la france profonde, celle aigri de se faire exploiter mais qui préfère se trouver des ennemis plus faible qu’elle.. voulant se faire croire courageuse et opprimé, celle idéologie du français moyen reflète une bien triste réalité de se pays.. des gens en faite bien trop fainéants pour essayer de réfléchir un tant soit peu en profondeur et qui préfère se satisfaire de la propagande BFMTV qu’ils écoutent à longueur de journée à la radio ou à la télé ( sans oublier RMC) . Face à une telle paresse intellectuelle, on comprend pourquoi nous avons les dirigeants que nous avons aujourd’hui.. impossible de débattre avec ce genre de personne car cela est complétement stérile, leur égo est bien trop identifié comme ce qu’elle croit être.. la seule chose à faire est de les amener à se détendre et a retrouver le chemin du présent qui, seul, pourra ouvrir leur esprit si fragmenté


                            • sls0 sls0 6 juin 2015 16:21

                              Copie conforme d’un autre article, je me permet donc le même commentaire.

                              Comme j’aime bien les chiffres, j’aimerai bien savoir le pourcentage de personnes comme votre voisin pour pouvoir chiffrer le cout social de tels ’’nuisibles’’. Je ne peux pas me baser sur mon expérience personnelle, j’en connais pas et se baser sur les discussions de comptoir c’est pas trop fiable.

                              On sait la consommation moyenne nécessaire par habitant, installer un compteur qui délivre le nécessaire et non le superflu, ce n’est pas une impossibilité technique.

                              Quand je vois l’action veolia qui s’est pris 50% d’augmentation en 8 mois, ce n’est pas trop pénalisant pour l’entreprise.

                              Ca ne va pas trop bien en ce moment parce que les 1% les plus riches deviennent encore plus gourmands au détriment des 99% restant. A qui on jette la pierre comme d’habitude au 5% les plus pauvres.


                              • aimable 6 juin 2015 16:31

                                avant , l’ installation de l’eau courante dans les maisons , chacun avait son puits , toutes les familles depuis des générations buvaient cette eau .
                                avant d’installer l’eau courante, ils sont passés dans les maisons et ont analysée l’eau des puits et comme par hasard
                                tout les puits étaient non potable et comme a l’époque personne n’était en mesure de prouver le contraire, l’installation de l’eau courante a été obligatoire pour tout le monde ,c’était une question de santé publique !! ( a l ’époque , il ni avait , ni engrais chimiques , ni pesticides )
                                un marché juteux mon cher Spartacus , vous avez eu des prédécesseurs .


                                • franck milo franck milo 6 juin 2015 17:17


                                  Les Multinationales ne paient pas leur impots (en milliards)
                                  Certains députés ne paient pas leurs impots, leur loyer.
                                  Certaines non élues ne paient pas leur taxi
                                  pô grave !
                                  ce qui compte, c’est que les sans dents payent leur facture d’eau...
                                  (pour remplir leur piscine ? laver leur 4x4 ? arroser leur propriété, leur mini golf ?)

                                  Comment je me la pète ! maintenant je laisse couler l’eau du robinet...pendant au moins...5 minutes, en fait non même pas, parce que je n’ai pas été éduqué comme ça.

                                  mais qui a éduqué Spartacus ?


                                  • bakerstreet bakerstreet 6 juin 2015 17:40

                                    Voilà un article qui décroche la timbale, en terme de bêtise. 

                                    L’accès à l’eau fait partie des droits les plus élémentaires de l’individu, et les pays du tiers monde où cette possibilité n’est pas encore réalisé se battent sur son front, même les plus réacs. 
                                    Mais apparemment, il en ait qui non seulement ne manquent pas d’eau, mais ne manquent pas d’air !...

                                    • Spartacus Lequidam Spartacus 6 juin 2015 18:59

                                      @bakerstreet


                                      Ces réactions de bizounours effarouchés totalement décalés de l’économie et de la réalité sont désopilants.

                                      Bien évidemment chez les bizounous toujours prêt à jouer avec l’argent des autres, il ne leur a même pas effleuré l’esprit de la dynamique du marché........

                                      Se foutre des conséquences sur le (forcément et marxistement) vil secteur marchand, qui curieusement va maintenant s’inquièter de la solvabilité du contractant.....

                                      Evidemment lorsque demain les bizounours verront que l’eau coûte plus cher dans les villes ou les revenus sont plus faibles, parce que les entreprises de distribution ne s’achèteront pas des problèmes pour y investir dans leurs services, les mêmes bizounours trouveront le vil monde capitaliste vilain.


                                      Quand dans chaque ville à partir de maintenant on demandera 4 mois de caution ou un garant pour provisionner le risque les bizounours viendrons vous dire, on imaginait pas que fournir gratos allait nous coûter....

                                      Notons aussi l’indifférence envers la dignité des gens qui bossent chez les (forcément salauds) de distributeurs d’eau, et qui le feront dorénavant gratuitement pour les personnes concernées. 


                                      Mécaniquement, chaque nouveau défaut d’un consommateur alourdira la facture pour tous les autres, et le prix de l’eau augmentant, le nombre de consommateurs susceptibles de faire défaut augmentera lui aussi. 

                                      Faire payer les factures des un se reporte sur les autres. Mais aller faire entendre raison à une culture économique arriérée de gens qui ont épousé la religion Marxiste. 
                                      La raison ne peut avoir raison de la foix gôôôchiste. 
                                      Ces gens se croient « humanistes » avec toujours avec l’argent des autres.... 

                                    • bakerstreet bakerstreet 6 juin 2015 19:10

                                      @Spartacus


                                      "Bizounours, bizounours....Vous en avez plein la bouche...Déglutissez, vous allez vous étouffer, faire une fausse route.
                                      Ca ne m’étonne que vous reprenez ce poncif, que l’on lit absolument partout, et qui qualifie plus le dénominateur que le dénominé, dans se simplification de peluche attendrissante.....Je me fous de votre logique de prédateur. Je suis pour la nationalisation pure et simple de l’eau, comme elle a été faite après guerre. J’applaudis les gouvernements d’Amérique du sud qui ont mis à la porte les compagnies françaises qui ont tenté de faire là bas un coup, en multipliant par exemple par dix le prix de l’eau. Et qui ont renationalisé.....L’avenir, si l’on veut vivre sans se battre autour d’un robinet, ressemble à un long passé : Celui de l’accés gratuit au puits du village, droit le plus élémentaire. 
                                      Ca coule de source, non, même pour les bisounours ?....

                                    • hunter hunter 6 juin 2015 20:40

                                      @Spartacus

                                      Oui mais ce ne sont ni Veolia, ni les autres qui fabriquent l’eau !
                                      C’est l’environnement qui la fabrique gratos, et quelle prouesse quand on y songe !

                                      (pour les explications, écoutez une conférence de Jancovici, brillant polytechnicien, vous allez tout comprendre telement il est pédagogue)

                                      Idem pour le pétrole, le gaz, etc...tout ça est fabriqué gratos par la biosphère !

                                      Les multinationales vendent des trucs qu’elles ne fabriquent pas, et engraissent des actionnaires !

                                      Ok ok, je sais, les frais de raffinage, les réseaux, etc, etc.......mais n’empêche que ça se goinfre à mort !

                                      Pour l’eau : réquisitionner les réseaux, donc expulser les sociétés privées, et ne facturer que le coût de l’acheminement :les particuliers installent un osmoseur inversé, et font leur traitement eux mêmes !

                                      Réseaux gérés par les communes : les imposteurs des grandes entreprises condamnés à les entretenir gratos pendant 50 ans, on va faire des économie et supprimer des parasites !

                                      Un cravaté mis à faire un vrai boulot physique et pas du vent derrière un ordinateur, vous lui donnez quelle espérance de vie .... ? 1 an, 2 .... ?

                                      Comme disait Arlette, « pendre le dernier patron avec les boyaux du dernier curé ! »

                                       smiley

                                      Ah Arlette, elle nous faisait bien marrer tiens......

                                      Adishatz

                                      H/


                                    • Spartacus Lequidam Spartacus 6 juin 2015 21:05

                                      @bakerstreet


                                      Bien sur quand c’est « nationalisé c’est mieux géré ». Areva, 

                                      Et puis vous croyez qu’en situation de monopole étatiste c’est moins cher ? Comme la SNCF, le train cher quand on a besoin et moins cher quand on pas besoin ?

                                      N’êtes vous pas informés que le gaz ou l’électricité augmentent plus que l’inflation alors que le pétrole à diminué ? 

                                      En Amerique du sud ils ont chassé aussi les supermarchés privés. Ces cons n’ont plus de papier cul et le lait indispensable coûte 10 fois plus cher. Et n’accusez pas les USA, les vaches sont locales....
                                      Et l’eau du robinet est plus chère que l’essence.....
                                      Ca valait le coup d’être cité. Ça aurait été dommage ! 

                                      Effectivement avec vos références autocrates, vous ne faites pas partie des bizounours.

                                    • CN46400 CN46400 6 juin 2015 18:42

                                      « Ce n’est pas la société de service qui fixe le prix de l’eau mais la commune, par délibération du conseil municipal »


                                       Même pas une virgule de lucidité dans cet article. Dans une commune le budget de l’eau fait l’objet d’un budget séparé qui doit être en équilibre. Il n’y a donc aune circulation possible, quelque soit le sens, entre ce budget et le budget général ; l’eau est donc facturée à son coût, majoré, dans le cas de gestion privée, des profits de la société concernée.

                                      • Spartacus Lequidam Spartacus 6 juin 2015 19:11

                                        @CN46400


                                        J’essaye de vérifier mes affirmations. Cette affirmation l’a été.
                                        La vérification de cette phrase est l’Institut National de la Consommation.

                                        La phrase de l’INC dit ceci « C’est la commune qui fixe le prix de l’eau par délibération du conseil municipal. C’est bien le conseil municipal qui fixe le prix. » 
                                        Mais l’INC n’est pas lucide ?

                                        Donc les impayés seront reportés sur ceux qui payent 

                                      • julius 1ER 6 juin 2015 19:23
                                        Donc les impayés seront reportés sur ceux qui payent

                                        @Spartacus

                                        tu découvres le système libéral où les pauvres payent pour les riches !!!!!!!!!!!!

                                      • CN46400 CN46400 6 juin 2015 20:34

                                        @Spartacus


                                        Je signe et je maintiens. Le budget de l’eau, comme celui de l’assainissement, est bien séparé du budget général et ne peut s’équilibrer que par la vente du produit. Les frais du contrat de la société d’affermage, quand c’est le cas, est dans la colonne « dépenses », comme les dépenses de personnel et frais de fonctionnement, dans le cas de « régie municipale ». Résultat, le prix de l’eau correspond, exactement, au coûts du système, soit une moyenne de 20 à 30% supplémentaire en cas de gestion privée.

                                      • 65beve 65beve 6 juin 2015 19:40

                                        bonsoir Spartacus,


                                        Je suis prêt à payer plus cher mes factures et mes impôts si ça peut soulager la misère des plus démunis.
                                        Quand viendra l’heure du jugement dernier, croyez vous que Saint-Pierre va compter le nombre de remplissages de votre piscine ?

                                        cdlt


                                        • Spartacus Lequidam Spartacus 6 juin 2015 20:45

                                          @65beve

                                          Plus démunis ? Ça reste à prouver....
                                          Au nom de quoi jugez vous des mauvais payeurs de « démunis » ? 
                                          De vos clichés ? De vos certitudes ? 

                                          Dans chaque système collectif les opportunistes trouvent toujours le moyen de détourner la règle commune pour en tirer des profits personnels. 
                                          Et croyez le, ils sont majoritaires. 

                                          Chaque droit nouveau entraîne son équivalence en effets pervers. C’est la vitre de Bastia.

                                          Vous croyez que parce que les gens sont démunis ils ne payent pas leur factures ? 
                                          Mais contrairement au pseudo-humanistes de gôôôche, je considère les pauvres comme des gens honnêtes. 

                                          Et quid des démunis qui eux sont responsables et payent leurs factures ? 
                                          Défendre les inégalités en niant en créer d’autres ? 
                                          Décourager la responsabilité pour encourager la facilité ?

                                          Vouloir que les gens payent leurs factures ne veut pas dire indifférence, ni mettre à charge sur les autres les problèmes qu’ils n’ont pas créés, même si certain d’entre eux comme vous sont prêts à les accepter.

                                          Simplement ce n’est pas le rôle d’une facture d’eau de surseoir à une carence sociale, mais la responsabilité de la solidarité ou des services sociaux. 
                                          C’est aux services sociaux, la solidarité de payer pas la collectivité qui comporte des pauvres comme des gens riches ou plus aisés.

                                        • mpag 6 juin 2015 20:17

                                          en soit Spartacus n’a pas tort 


                                          on parle d’entreprise privée mais quant est t’il lorsque l’eau est géré par la municipalité ??
                                          en clair par vos impôts ????

                                          certains devrait se remettre en question notamment les bien pensants humaniste dans leur parole mais loin de l’être dans leur acte, plutôt que d’être dans un dogmatisme irresponsable, essaye de comprendre avec pragmatisme une situation et surtout avec honnêteté.

                                          lorsque votre facture d’eau arrivera 
                                          que direz vous lorsque la facture aura doublé ou triplé 
                                          lorsque le maire vous dira que l’eau ne sort pas d’une fontaine magique mais que cela a un coût de fonctionnement relativement élevé et qu’il faut payer les moyens humains et matériel pour que chacun d’entre vous puisse avoir de l’eau de qualité 

                                          et que pour assurer le fonctionnement quotidien, payer ces factures semble être de bon sens 
                                          ou peut être préférez vous que la commune s’endette, à partir de là les impôts locaux augmenteront......

                                           le traiterez vous de méchant capitaliste ????

                                          L’entraide n’est pas synonyme d’irresponsabilité 
                                          le social ne doit pas se faire au détriment des uns mais aux bénéfices de tous et au service de la communauté.
                                          chacun doit payer ces factures même si cela revient à du symbolique 

                                          ou alors demain j’arrête de bosser, de payer mes factures et je lève un verre d’eau fraîche à tous ces cons qui travaillent pour moi 

                                          merci le socialisme 







                                          • jaja jaja 6 juin 2015 20:30

                                            @mpag

                                            Ridicule ! Les actionnaires des compagnies privées ne se payent pas avec un verre d’eau fraiche !
                                            Partout où elles ont remplacé le service public les tarifs ont explosé !
                                            C’est pourquoi Paris et Grenoble ont remunicipalisé le service des eaux...

                                            Quant à Saint Etienne elle a réussi à faire baisser de 24% le prix de l’eau à une société qui va devenir filiale de Véolia au terme de huit mois de négociations en la menaçant de reprendre le service des eaux... Comme quoi ces ordures se font des c... en or sur le dos des populations....

                                            http://www.lefigaro.fr/societes/2009/05/26/04015-20090526ARTFIG00353-la-pression-monte-sur-les-distributeurs-d-eau-.php


                                          • rocla+ rocla+ 6 juin 2015 20:50

                                            chui content , là où j’ habite l’ eau je la tire de mon forage à 140 mètres 

                                             sous terre , ça coute un peu d’ électricité pour  la tirer , et le restant du temps 
                                            quand je pars avec mon camping car , il y a plein de fontaines où il 
                                            suffit d’ un arrosoir pour faire le plein . 

                                            Elle est pas belle la vie ? 

                                            • Joe Chip Joe Chip 6 juin 2015 21:06

                                              Quel ramassis de conneries. Ma mère a travaillé dans une grosse entreprise française de fourniture d’eau, j’ai moi-même travaillé chez un fournisseur d’énergie et je peux témoigner qu’il n’existe pas d’absolution des impayés (le seul choix du terme est déjà hautement comique). C’est même plutôt le contraire.

                                              Je vous enjoins quand même à enquêter un minimum sur un sujet avant de vous laisser glisser sur la pente naturelle de votre idéologie.


                                              • Spartacus Lequidam Spartacus 6 juin 2015 21:16

                                                @Joe Chip

                                                Les coupures d’eau sont maintenant opposables et il est interdit de couper l’eau.

                                                Maintenant vous pouvez squater sans que le propriétaire ne puisse rien dire, prendre eau et électricité. Peindre sur les mur (des croix gammées ou des faucilles et marteau selon la religion politique)...

                                                Vous êtes absouts.....

                                              • Joe Chip Joe Chip 6 juin 2015 23:39

                                                @Spartacus

                                                Les grandes entreprises énergétiques atteignent des taux de recouvrement de facture de l’ordre de 96 à 97%. Pour le reste, on considère qu’il y a un taux incompressible d’impayés de 1 à 2% de factures qui ne seront jamais recouvrées - le plus souvent pour des raisons administratives ou informatiques - ce qui laisse donc 1 à 2% de vrais impayés.

                                                Cette loi ne va certainement pas changer fondamentalement les choses car les coupures étaient/sont de toute façon rarissimes. Les gens qui sont prêts à tomber dans l’indigence extrême sous prétexte qu’ils auront la certitude d’avoir accès gratuitement à l’eau ne sont pas légion, même si cette idée vous semble logique.

                                                Etant donné qu’aucun être humain ne peut rester sans boire et sans se laver, lorsque vous coupez l’eau à une personne - quelle que soit sa situation - celle-ci se laissera rarement crever de soif ou d’inanité juste pour faire plaisir aux commentateurs du Figaro. Donc l’eau elle la réclamera, elle la volera, tout ce que vous voudrez, mais elle ne pourra pas s’en passer. A présent, si cette personne a des enfants, s’il s’agit d’une mamie isolée avec une petite retraite qui ne sait pas à qui s’adresser, le problème devient délicat à régler par des coupures de fourniture.


                                              • Aristoto Aristoto 7 juin 2015 00:12

                                                spartacus le faux libéral contre la jouissance de chacun de tout ce dont il dispose !!

                                                Spartacus té de ces types qui sont « pour un peu d’état mais pas trop »

                                                Paye donc ton liberalisme de bac a sable.

                                                Il n’y a pas plus libéral dans ce bas monde qu’un squatteur !!!


                                              • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 6 juin 2015 21:42

                                                C’est à dire que... combien les compagnies de distribution achètent-elles l’eau qu’elles distribuent ? Ah ! Tant que ça. Ben voui, ça responsabilise un prix d’achat pareil.

                                                Je vous rappelle le business-plan :
                                                On met un peu de capital.
                                                On met des subventions publiques pour créer le réseau.
                                                On complète avec des emprunts bancaires.
                                                Surtout - maquereau qui s’en dédit - on envoie des arsouilles pour relever les compteurs.

                                                C’est sans doute la raison pour laquelle, de mémoire de greffier de tribunal de commerce, aucune compagnie de distribution d’eau n’a jamais fait faillite.
                                                Bon, on leur a refilé l’assainissement. Elles ont appliqué le même schéma et ça n’a pas eu pour effet d’ébranler leur trésorerie...


                                                • ddacoudre ddacoudre 6 juin 2015 23:43

                                                  bonjour spartacus

                                                  tu fais dans le n’importe quoi. tu confonds le libertarianisme et la loi du dominant.

                                                  "Ce service est double : il consiste d’une part à distribuer l’eau potable après l’avoir collectée et traitée, et d’autre part à traiter les eaux usées. Le coût de ces deux fonctions, la distribution et l’assainissement compose le prix de l’eau. S’y ajoutent les taxes et redevances."

                                                  il faut pousser le raisonnement jusqu’au bout et ne pas t’arrêter là ou cela convient.

                                                  ceux qui effectuent ce service sont des hommes qui tous les jours pour vivre ont besoin de se nourrir pour disposer de calories (30 minutes d’activité consommes 2500 calories). quand ces hommes qui travaillent à cet distribution de l’eau mangent , s’habillent , se logent , se divertissent, la seule choses qu’ils achètent c’est la consommation d’énergie de ceux qui ont produit les biens dont ils font l’usage. il n’y a donc pas de véritable prix de l’eau. ce que l’on paie c’est seulement le niveau de vie et de bien être de ceux qui travaillent et de ceux qu’ils nourrissent. j’ai eu l’occasion de te l’écrire dans un commentaire il y a 68 millions de français et seulement 28 millions d’actifs. ces actifs nourrissent donc 40 millions de citoyens d’une manière ou d’une autre, soit par liens familiaux soit par aide de solidarité, ou soit parce que certains est rentier.
                                                  Dans une société qui se veut former une communauté humaine ce sont les plus forts qui viennent en aide aux plus faibles.
                                                  j’ose pas penser que toi tu serais de ceux qui profiterais de la situation pour remplir ta piscine gratuitement. je pense que tu as compris que ton argumentation est spécieuse, car ceux qui ne peuvent pas régler leur facture d’eau ne doivent pas posséder de piscine, à moins que ce soit un rentier capitaliste qui ce soit ruiné dans ces placements, d’en ce cas il fut l’aider comme n’importe lequel des citoyens jusqu’à un certain niveau social.
                                                  en 1985 j’ai proposé à une chambre patronale de créer une banque d’affaire pour venir en aides aux entreprises en difficulté de la branche. la réponse fut, monsieur nous on attend seulement de pouvoir la racheter pour un franc symbolique. je sais bien que dans la république entre liberté fraternité égalité ne figure pas la solidarité, puisque c’est le socialisme qui l’a introduite pour remplacer de manière pérenne la charité judéo-chrétienne qui dépend du bon vouloir des riches, et vue la pauvreté qui a perduré au long des âges, ils n’ont pas étaient particulièrement charitable même si quelques uns se sont illustrés dans l’aide à leur prochain.
                                                  Dans la république ne figure pas non plus la méritocratie, s’il convient de laisser à ceux qui entreprennent le bénéfice de leurs efforts, cela ne leur donne pas le droit de s’approprier ceux des autres.
                                                  cordialement.


                                                  • Spartacus Lequidam Spartacus 7 juin 2015 00:20

                                                    @ddacoudre


                                                    C’est quoi votre morale par l’encouragement aux délits ?
                                                    La solidarité n’est pas la contrainte. 

                                                    Faire payer « les autres c’est pas la »solidarité« c’est du socialisme.

                                                    La solidarité n’existe que si elle est volontaire. Notion qui ne plait pas semble t-il aux idéos coercitifs.

                                                    C’est quoi cette propension a lorsque quelqu’un n’a pas votre avis l’accuser de domination ou imagée de monstre d’égoïsme. 

                                                    Ce n’est pas à l’entreprisse privée de payer qui n’est pas la cause de payer pour les conséquences.

                                                    C’est aux services sociaux, aux associations spécialisées ou la solidarité volontaire d’individus.

                                                    Dans votre ville, il y a surement un SDF pour lequel un logement est nécessaire et indispensable. Je suis certain que vous pouvez le recevoir, un jour, une semaine, mais vous n’y êtes pas »contraint« et votre logement n’est pas le lieu pour cela.

                                                    Lui demander d’aller dans un centre d’hébergement spécialisé ne fait pas de vous un monstre ou quelqu’un de pas »solidaire". Simplement votre logement n’est pas un centre d’hébergement social. Il en est de même pour une entreprise privée. 

                                                    Ce n’est pas à la société privée, de payer les carences de la société. Si elle paye elle fera payer plus cher son service et c’est l’ensemble des clients, des salariés qui devront indirectement supporter la charge.

                                                  • Aristoto Aristoto 7 juin 2015 00:25

                                                    En effet : un squatteur est un authentique libertarien qui n’en rien à foutre des titre de propriété légiférer par un état oppresseur qui empêche les honnête libéraux de ce monde de jouir de ce dont il dispose.

                                                    Les fasciste à la spartagugusse ( change de speudo imposteur !!) ça m’horripile  !!! Brrrr smiley


                                                  • Aristoto Aristoto 7 juin 2015 00:29

                                                    Spartagugusse le fossoyeur de libéralisme, le fasciste en puissance qui applaudis les operation de la police étatique contre les authentique défenseur des liberté individuelle : je suis en cette maison, je jouis de cette maison !!! voilà le seul principe morale qui vaut pour un authentique libéral.


                                                  • Aristoto Aristoto 7 juin 2015 00:32

                                                    Sérieusement spartagugusse ; libéral et républicains !!!!! Universaliste et racialiste aussi tant que vous y etes !!!

                                                    Nan mais !!

                                                    Pas de libéralisme de possible dans une répoubelique forcément étatique.

                                                    Faux libéral, authentique fasciste.


                                                  • Spartacus Lequidam Spartacus 7 juin 2015 00:33

                                                    @Aristoto

                                                    Un Squatter est un fumiste gauchiste qui ne crée rien et vit au crochet de la société et utilise à son profit les lois de solidarité car vivre à charge des autres et voler lui convient très bien.

                                                    C’est un intouchable, dans un société socialiste qui s’écroule.


                                                  • Pyrathome Pyrathome 7 juin 2015 02:47

                                                    Faut arrêter les mensonges et la propagande, spartatouille..
                                                    D’un fait divers sordide, on en a fait une campagne médiatique, mais la vérité est toute différente...
                                                    http://blogs.mediapart.fr/blog/poj/090515/maryvonne-de-rennes-et-le-daladierisme-0
                                                    Quant aux squatters, « ces fameux fumistes gauchistes » ils en n’ont rien à foutre d’aller voter, alors gauchiste ou droitiste....lol...
                                                    T’es encore pris la main dans le sac !!! Pinochet et Pinochio...smiley


                                                  • Pyrathome Pyrathome 7 juin 2015 02:55

                                                    http://www.ouest-france.fr/sa-maison-squattee-maryvonne-ne-peut-plus-rentrer-chez-elle-3364084
                                                    Tu vois, ça fait une sacrée différence, ce sont les « héritiers » du conjoint qui ont mis Maryvonne à la porte qui s’est retrouvée SDF à 83 ans tout en sachant que sa maison était squattée par des voyous.....
                                                    MENTEUR et ENFUMEUR !! Comme la presse nationale et les médias par exemple....


                                                  • ddacoudre ddacoudre 7 juin 2015 08:25

                                                    @Spartacus

                                                    tu dissocies des comportements, comme s’il pouvait y avoir des comportements privés et publics.
                                                    il n’existe que des comportements individuels, et devant la rareté de ce qui nous est nécessaire pour assurer notre bien être, soit l’on s’accapare tout si l’on est le plus fort et ensuite l’on fait preuve de mansuétude envers les autres, après avoir utilisé leur travail pour s’enrichir. c’est cela être dominant. c’était dans les temps d’antan le pouvoir des guerriers qui par leur puissance asservissait les autres, et les nourrissait aussi. l’évolution de ce comportement de dominant qui est tout a fait normal dans l’observation du développement de la vie organique et dans les association de la matière est un phénomène d’attraction que nous avons civilisé par la prise en compte de l’autre comme son semblable à qui l’on doit faire une place dans tous les champs de notre activité humaine. cela ne s’appelle pas le socialisme mais l’humanisme.
                                                    enfin l’existence même d’une organisation culturelle civilisatrice de la condition de dominant, ne supprime pas pour autan en totalité cette aptitude innée qui emporte la compétition entre les individus, et génère tous les crimes et délits qui caractérisent tous les développement culturel considère comme asociaux.
                                                    ensuite de manière naturelle toutes les association organique ou de la matière se font dans le cadre de la recherche de la moindre consommation d’énergie, même si pour cela elles doivent parfois en dépenser beaucoup, nous faisons la même chose, nous dépensons beaucoup d’énergie pour devenir riche et ensuite se la couler douce, c’est à dire devenir fainéant, car c’est comme cela que nous interprétons culturellement la recherche du moindre effort de consommation d’énergie. mais jamais nous n’admettons que toutes nos innovation ne sont pas du à la recherche du profit mais à la recherche du moindre efforts pour l’obtenir, même si il faut que l’on investisse au départ de gros capitaux.
                                                    être socialiste c’est avoir imposé la répartition de la richesse produite et avoir étendu la prise en charge des plus démunis dans la lutte pour la répartition de la rareté, car c’est par notre compétition du plus fort (méritant comme tu l’écris) que nous les avons exclus.
                                                    ensuite se pose la problématique de la conscience sociale humaine, ou la conscience altruiste qui n’existe que dans le cadre de liens de parenté très proche dans le cadre d’une situation normale de disposition de l’abondance nourricière, si nom même là une mère peut abandonner son enfant. donc la prise en compte de l’autre impose d’élargir le comportement altruiste à la communauté humaine, mais bien évidement cela dépend de la capacité d’autonomie économique que l’on peut avoir. ainsi chaque fois que nous réduisons cette autonomie économique nous engendrons toutes les distorsions de comportement sociaux. qu’ils soient des crimes et délits ou de ceux que tu cites.
                                                    désolé mais tu aies un dominant qui refuse de l’admettre alors que tu assumes la représentation capitaliste. ce n’est pas une tare chacun d’entre nous en est un en l’absence d’un dominant plus fort que lui. la tentative de la maitrise de cela s’appelle la solidarité égoïste.

                                                    cordialement.


                                                  • Spartacus Lequidam Spartacus 7 juin 2015 09:29

                                                    @ddacoudre

                                                    Je dissocie la solidarité forcée de la solidarité contrainte. 
                                                    Comme on dissocie l’amour du viol.

                                                    Je dissocie entreprise marchande par rapport à une entreprise caritative ou association.

                                                    Je dissocie le pauvre de l’impayé. Je ne suis pas dans vos clichés socialistes qui donnent sans compter

                                                    je dissocie la réaction de l’émotion à la réaction du bon sens.

                                                    Dissocier n’est pas manquer d’humanité. Dissocier c’est faire la part des choses.

                                                    C’est un peu facile et faux d’accuser de domination une entreprise quand elle veut juste se faire payer son travail alors que la contrainte vient de la force coercitive de l’état et de la loi.

                                                    L’entreprise n’est là que parce qu’elle a participé à un appel d’offre et ne fait acte d’aucun acte de force ou domination. 

                                                    J’estime que c’est au niveau microéconomique une décision de coupure d’eau doit se faire. Pas une norme nationale contrainte. 

                                                    Par exemple je n’aurai pas eu de réaction négative si on avait imposé à une entreprise d’informer les services sociaux d’impayés. 

                                                  • izarn izarn 7 juin 2015 10:22

                                                    @Spartacus
                                                    L’eau ne doit pas etre vendue comme une babiole marchande.
                                                    L’eau c’est comme la santé.
                                                    Alors supprimons les assurances sociales ?
                                                    Tout vos arguments sont donc biaisés.
                                                    Ne pas payer son auto n’ouvre pas droit à la gratuité de l’auto !
                                                    C’est votre argument.
                                                    Mais la santé, l’eau, la nourriture, ce n’est pas de la marchandise ordinaire.
                                                    La capitalisme marchandise tout, meme des morceaux d’etre humain, meme des bébés.
                                                    La société libérale, sans le communautarisme, devient un système monstrueux.


                                                  • izarn izarn 7 juin 2015 10:30

                                                    @ddacoudre
                                                    Un mère ne garde pas son enfant par altruisme. Désolé, j’aime bien ton texte, mais la c’est du n’importe quoi. Une ourse, un oiseau n’abandonne pas ses petits. Alors les animaux sont altruistes, ou ce n’est que la nature de la vie qui s’exprime ?
                                                    L’altruisme je ne sais pas trop ce que c’est, déja il y a un « truisme » dedans, ça commence mal...
                                                    Déja le mec qui se voit plus haut que les autres (altus), ça classe le personnage.


                                                  • ddacoudre ddacoudre 7 juin 2015 13:57

                                                    @Spartacus

                                                    le socialisme ne donne pas sans compter, tu confonds socialisme et pique assiettes, le socialisme à obligé ceux qui ne voulaient pas rémunérer les salariés qu’ils employaient à le faire. il a obligé les employeurs a verser des financement pour améliorer le systhéme de santé caritatif tenu par les petites sœurs des pauvres, et que je sache en contraignants les employeur a cela le socialisme n’a fait que retourner a ceux qui produisaient de la richesse par leur travail, une parti de ce qu’ils avaient produit pour se garantir une vie meilleure. je crois que tu peut parfaitement comprendre que si des lois existent pour contraindre des individus a faire ceci ou cela ce n’est pas pour les punir mais pour leur faire exécuter ce qui est bon pour les autres et qu’ils ne font pas naturellement s’il n’y a pas une coercition. l’idéal libertarien reposait sur la supposition que l’homme était naturellement « bon » et que celui qui s’enrichissait du travail des autres était capable de le rémunérer socialement décemment. l’histoire de l’industrialisation et de l’emplification du capitalisme nous a démontré que c’était une vision naïve reposant sur de louable intention..
                                                    c’est comme les anarchistes, ils ne veulent pas d’ordres imposé car ils pense que l’humain est capable de s’ordonner socialement sans contrainte, pour cela il faut avoir un niveau d’humanisme et « d’intelligence » suffisamment élève pour se contraire volontairement, a donner à d’autre ce qui nous coûte et non pas le surplus dont l’on dispose. il y a une parabole du christ a ce sujet, ce qui démontre que le sujet dont nous traitons n’est pas nouveau, déjà a cette époque l’on obligeait les maitre à bien traiter leur serviteur, ce que le capitalisme d’aujourd’hui n’admet même plus puisque dans les pays où il pourrait démontré qu’il peut être social il ne le fait pas et exploite les différence de niveau de bien être pour s’enrichir de la différence.
                                                    cordialement
                                                     


                                                  • philippe913 7 juin 2015 14:37

                                                    @izarn
                                                    l’eau c’est effectivement vital, c’est la santé.
                                                    la nourriture c’est effectivement vital, c’est la santé.
                                                    Les vêtements c’est effectivement vital, c’est la santé.
                                                    Un logement, c’est effectivement vital, c’est la santé.
                                                    De l’énergie (électricité, fioul etc...), c’est effectivement vital, c’est la santé.
                                                    En matière d’équipement, un réfrigérateur est quasi obligatoire, de même qu’un ordinateur avec internet.
                                                    Vous voulez vivre, pas survivre, donc tout ce qui apporte un tant soit peu de distraction doit également être considéré comme nécessaire non ?
                                                    etc.

                                                    rien n’est marchandise ordinaire. Du coup, tout l’est.

                                                    Une société libérale est une société de responsabilisation de chacun, où est la monstruosité ?

                                                    Le communautarisme, en revanche... allez, je vous épargne d’en chercher une définition :

                                                    "Employé dans un sens plutôt péjoratif, le terme communautarisme désigne une forme d’ethnocentrisme ou de sociocentrisme qui donne à la communauté (ethnique, religieuse, culturelle, sociale, politique, mystique, sportive...) une valeur plus importante qu’à l’individu, avec une tendance au repli sur soi. Ce repli « identitaire », « culturel » ou « communautaire » s’accompagne d’une prétention à contrôler les opinions et les comportements des membres de la communauté contraints à une obligation d’appartenance."


                                                  • Spartacus Lequidam Spartacus 7 juin 2015 23:57

                                                    @izarn

                                                    La santé est justement une mauvaise comparaison.


                                                    Les assurances sociale sont limitées Tu payes pas tu n’as pas droit à la sécurité sociale
                                                    Selon la sécu passé 1 ou 2 ans vous n’y avez plus droit et vos droits sont coupés.

                                                    Personne n’oblige la sécu a aller plus loin, et la CMU c’est l’état. Pas les assurés ni les mutuelles sécu qui payent.

                                                    Comme quoi les clichés.

                                                  • pyjahman pyjahman 7 juin 2015 09:10

                                                    Idéologie de Spartacus :
                                                    Laissons les pauvres mourir comme ça y en aura plus.

                                                    Réalité :
                                                    C’est déjà ce qui est fait et pourtant il y en a de plus en plus...


                                                    • Spartacus Lequidam Spartacus 7 juin 2015 09:37

                                                      @pyjahman

                                                      Laissons les socialistes sectoriser les gens dans des cantonnements de clichés de classe obsolètes.

                                                      Laissons se faire humilier les pauvres se faire traiter de voleurs et de fraudeurs par des socialistes qui croient que la gratuité avec l’argent des autres serait de l’humanisme.

                                                      Assimiler le pauvre à la corporation de ceux qui ne payent pas leurs factures.

                                                      S’étonner qu’il y a plus de pauvres quand le social pour les corporations choisies par le socialisme est à payer par tous. 

                                                    • Spartacus Lequidam Spartacus 7 juin 2015 09:42
                                                      @pyjahman

                                                      50% des gens qui ont droit au RSA ne font pas les démarches pour y accéder.

                                                      S’étonner que le taux de gens qui ne recourent pas aux aides sociales n’y vont pas car ils ne veulent pas faire partie des assistés forcés.

                                                      Ne veulent pas faire partie des clichés larmoyants des bourgeois socialistes qui connaissent les pauvres « par le monde », l’humanité ou le nouvel OBS.

                                                    • izarn izarn 7 juin 2015 10:04

                                                      @Spartacus
                                                      C’est la libéralisme socialo-capitaliste, bref cette merde démocrate sociale, qui crée le caritatif, à la place du vrai socialisme.
                                                      (C’est pourquoi on a laissé faire Coluche, sans en avoir honte ! Coluche était trop naif quand à l’esprit salopard du Système)
                                                      Instituer la communauté nationale ou :
                                                      -Avoir un minimum d’argent serait un droit républicain.
                                                      -Avoir un minimun d’eau serait un droit républicain.
                                                      -Avoir un minimum de soins de santé serait un droit républicain.

                                                      Droit républicain, veut dire aucune contrainte particulière, sauf la bete déclaration d’impot.
                                                      Ce serait le minimum d’un pouvoir qui se dirait socialiste.
                                                      Le PS n’est pas socialiste, ou alors c’est du genre NSDAP. ( Nazi )

                                                      On comprends alors que certains ne veulent pas avoir à faire à la Gestapo, ou au NKVD pour toucher des « droits » Sic ! Car « Arbeit macht frei » . Les Républicains dans le texte.
                                                      C’est fait expres, bien sur ! C’est l’ame du système : Egoiste, barbare, anti communautaire, remplacant la dignité humaine par le caritatif. Bref l’esprit nazi dans sa pureté originelle.


                                                    • izarn izarn 7 juin 2015 10:16

                                                      @Spartacus
                                                      « La gratuité avec l’argent des autres » :
                                                      Il n’y a pas de société nationale sans esprit communautaire.
                                                      Ca peut pas exister, personne n’y a interet. C’est de la pure barbarie, qui de plus n’a jamais existée dans l’histoire humaine, sauf justement dans les pires régimes.
                                                      La gratuité avec l’argent des autres, c’est la face enlaidie volontairement par le Capital contre le communautarisme. Cela respire l’égoisme et la déshumanisation de l’Homme.
                                                      Celui qui refuse de mettre au pot pour aider ses fréres n’a rien à faire dans une société civilisée.
                                                      Qu’ils retournent dans leur camp de voleurs et de barbares.
                                                      Car ne pas vouloir aider son prochain, c’est du vol. C’est attaquer le genre humain.

                                                      Incroyable que cette société occidentale capitaliste se dise chrétienne. Quelle honte, quel mensonge !

                                                      Mais c’est vrai que tout a été perverti par l’Empire Romain dés Constantin.


                                                    • izarn izarn 7 juin 2015 09:45

                                                      Certes ce n’est pas la solution dans le système libéral égoiste.
                                                      Mais si la distribution d’eau était une activité publique organisée et payée par l’état ?
                                                      C’est à dire un devoir républicain élèmentaire , et pas du caritatif imbécile ?
                                                      -Vous auriez un fixe de consommation normale par personne gratuite. Cela s’appelle la communauté nationale, ou communale.
                                                      -Si vous consommez beaucoup d’eau, piscine, entreprise, etc, vous payez le supplement.
                                                      Je signanle que l’adduction d’eau potable pour gros consommateur d’eau coute plus cher : Nouvelles captations, nouvelles stations d’épurations, etc...

                                                      Bien entendu il faut obligatoirement étatiser toutes les sociétés privées qui gérent l’eau pour se faire du fric sur la Vie. Eau=Vie sur terre.
                                                      Ce système libéral est mortifère. Il est en train de crever de sa propre absurdité.
                                                      Bien entendu ce gouvernement nous fait dans la bétise habituelle : Pas touche aux interets privés de l’eau, mais un peu de faux socialisme qui n’est que de la charité due aux « sans dents »...
                                                      Et toujours les memes hurlements, les memes critiques du gros capitalo égoiste : Les pauvres n’ont qu’a travailler plus pour gagner plus !
                                                      Le hollandais prépare le terrain, et le nain rapplique....
                                                      La fine équipe pour les jeux de 2017.
                                                      Hors de question que je vote pour eux.


                                                      • Spartacus Lequidam Spartacus 7 juin 2015 10:04

                                                        @izarn

                                                        Et puis vous croyez qu’en situation de monopole étatiste c’est moins cher ? 


                                                        Comme la SNCF, le train cher quand on a besoin et moins cher quand on pas besoin ?

                                                        N’êtes vous pas informés que le gaz ou l’électricité augmentent plus que l’inflation alors que le pétrole à diminué ? 

                                                        La cour des compte vient d’expliquer que l’état prélève plus de dividendes que le secteur privé dansles entreprises ou il est actionnaire.

                                                        L’état n’est pas la société. C’est une entité qui agit en fonction de politiciens qui veulent se faire ré-élire et des groupes de pression qui ont intéret à profiter du socialisme de régulation car la régultion c’est diriger vers eux les sous.

                                                        N’importe quel pays libéral est plus social. Suisse etc..



                                                      • lloreen 7 juin 2015 10:04

                                                        "Plutôt que d’essayer de relever les plus en difficulté, on a plus le sentiment que la seule solution que les socialistes ont trouvé, c’est adapter la société à la précarité. C’est se donner bonne conscience en jouant avec l’argent des autres. En fait loin d’être sociale cette mesure est une rupture d’équité.« 

                                                        Nous en sommes arrivés au moment où le serpent se mort la queue....que voulez-vous...

                                                        Quand on n’ a toujours pas compris aux ...XXI ème siècle que l’ argent est une malédiction qui n’ a aucune raison d’ être- si ce n’ est pour qu’ une minorité de parasite spolie la majorité- vous pourrez vous tourner et vous retourner dans tous les sens, vous ne trouverez jamais une solution.

                                                        1) La terre et tout ce qui s’ y trouve »appartient« à tout le monde. Sauf que certains se sont mis en tête qu’ ils étaient supérieurs à d ’autres- pour une raison qui m’ échappe- et qu’ il serait très avantageux pour eux qu’ ils aient la propriété de tout ce qui se trouve sur la planète, celle de l’ homme -en tant que bête de somme-, en prime.

                                                        Comment faire en sorte de s’ approprier le vivant ? En inventant un système appelé argent et en inventant son corollaire la »dette".
                                                        Sauf que ni l’un ni l’ autre n’ ont de raison d’ être.

                                                        Mais peut-être faudra t-il encore 21 autres siècles jusqu’ à ce que les individus commencent à le comprendre.


                                                        • Spartacus Lequidam Spartacus 7 juin 2015 11:48

                                                          @lloreen


                                                          Ces gens là veulent aider des gens qui ne leur ont pas demandé en contraignant des gens qui ne sont pas concerné, et encourageant des malveillants qui n’en demandaient pas autant.

                                                          Et en plus ils se prétendent « humanistes » alors que de leur idées sociales ne concernent que l’argent des autres et à chaque fois leur propre poche est cousue. 

                                                          Dire que cet article a été présenté 6 fois parce que ça heurtait leur « sensibilité » de ces vierges effarouchée.

                                                          Ne pas exposer les problèmes et les solutionner avec avec l’argent des autres. 

                                                          Le socialisme dans toute sa splendeur.

                                                        • agent ananas agent ananas 8 juin 2015 01:10

                                                          « Un débiteur qui ne paye pas son eau est il obligatoirement en situation de précarité avancée ? »
                                                          Surtout s’il a une piscine à remplir, un green de 18 trous à arroser et un parc d’une dizaine de voitures à laver. Pfff...
                                                          Par contre ceux qui vivent dans des appartements exigus ou des maisons délabrées on peut leur couper l’eau. C’est exactement ce qui se passe à Détroit actuellement où la municipalité après décision de justice a coupé l’eau à des milliers de pauvres incapables de payer.

                                                          Vraiment n’importe quoi ce torchon. Faut arrêter de fumer la moquette Spartacus et de nous prendre pour des idiots.


                                                          • Spartacus Lequidam Spartacus 8 juin 2015 08:40

                                                            @agent ananas

                                                            Détroit ?
                                                            Cette ville démocrate (socialiste) qui a tellement augmenté les impôts pour offrir du social à gogo et des privilèges sans compter ?
                                                            Qu’elle en a chassé les grandes entreprises de voiture qui sont partis aller mettre dans d’autres villes laissant sur le carreaux tous les gens qui sont resté ?

                                                            La sociale connerie bobo pseudo-humaniste de posture avec l’argent des autres ayant fait augmenter le prix de l’eau pour ceux qui restent à des sommets...

                                                            Détroit ? Juste la preuve par l’exemple que l’abus de social est anti-social....

                                                            Mais allez faire entendre le bon sens aux adeptes de la religion gôôochiste, qui croient au paradis socialiste, et la vie gratos sur le compte des autres.

                                                          • pyjahman pyjahman 8 juin 2015 11:50

                                                            "Il y a chez vous des personnes richissimes et des personnes qui souffrent de la faim. Chez nous, si quelqu’un a faim c’est parce que nous sommes tous affamés. Chez vous un homme est d’autant plus important qu’il peut étaler le plus de possessions, d’avoir, chez nous un homme compte par ce qu’il est et ce qu’il donne. Moi je suis trés important parce que malgré mes pouvoirs, je ne possède rien..."

                                                            Sitting Bull

                                                            ---

                                                            "Prononcer les mots ’Indien riche’ revient à dire ’eau sèche’. On m’a appris que c’était une chose juste de posséder ce que l’on a. Mais si on commence à avoir trop, cela montre que l’on ne se préoccupe pas des siens comme on le devrait. Si l’on devient riche, c’est qu’on a pris des choses qui appartiennent à d’autres."

                                                            A. Etcitty

                                                            • Spartacus Lequidam Spartacus 8 juin 2015 13:51

                                                              @pyjahman

                                                              Très joli poème qui parle de l’individu.

                                                              Mais Sitting Bull parles de la distribution de l’argent de l’homme, pas celui des autres. N’avez vous pas remarqué ?


                                                            • pbjardin 8 juin 2015 15:04

                                                              l’eau est le 3em secteur le plus corrompu en 2014 après l’armement et le BTP ! Alors que c’est une ressource vitale pour l’humanité. Que font nos gouvernants pour moraliser tout cela, où trempent-ils aussi dans cette corruption, ceci expliquerai cela ? Alors que l’on voit bien que la ressource eau va finir par se raréfier. pour info 60 millions de consommateurs teste des douchettes à économie d’eau et préconise la pose de matériel d’économie d’eau sur les robinets et WC. L’étude montre qu’une famille de 4 personnes peut réduire de 30% sa facture d’eau (de 150 m3 /an à 100 m3) soit 50 m3 d’économie d’eau par an, tout en gardant le même confort. Il est indiqué que ces matériels d’économie d’eau permettent au final une économie entre 217 et 267 € /an ce qui représente 45% de la facture d’eau (30% d’économie pour l’eau et 15% supplémentaire sur l’énergie). plus d’infos sur http://www.activeau.fr/test_60_millions_de_consommateurs.htm


                                                              • smilodon smilodon 8 juin 2015 21:01

                                                                @ l’auteur : Ca marcherait aussi avec le Gas-oil ???..... Moi ce que j’aimerais faire, c’est acheter une « marque déposée » sur le mot « AIR » !.... Pour demander à tous les humains de cette planète de me reverser 1 centime d’euro à chaque respiration !..... Mon idée est bonne, non ??... Mais comment faire quand le litre de gas-oil coûte encore plus cher que le litre d’eau ??.... De ces 2 « produits » lequel est le plus « vital » ???....Tu ne peux plus mettre de gas-oil ou d’essence dans ta bagnole, tu survis combien de temps ???.... Tu ne peux plus boire, tu survis combien de temps ???.. Et le pire du pire, tu ne peux plus respirer, tu survis combien de t........................ ?.....Elle est bonne mon idée !... Adishatz.


                                                                • pyjahman pyjahman 10 juin 2015 08:20

                                                                  @Spartacus

                                                                  J’ai trouvé quelque chose qui va vous plaire !

                                                                  Voilà ce que disais F. Bastiat au sujet de l’étatisation des caisses mutuelles sociales de santé. Et je pense qu’il avait raison !

                                                                  « Supposez que le gouvernement intervienne. Il est aisé de deviner le rôle qu’il s’attribuera. Son premier soin sera de s’emparer de toutes ces caisses sous prétexte de les centraliser et, pour colorer cette entreprise, il promettra de les grossir avec des ressources prises sur le contribuable. Mais, je le demande, que sera devenue la moralité de l’institution quand sa caisse sera alimentée par l’impôt ; quand nul, si ce n’est quelque bureaucrate, n’aura intérêt à défendre le fonds commun ; quand chacun, au lieu de se faire un devoir de prévenir les abus, se fera un plaisir de les favoriser ; quand aura cessé toute surveillance mutuelle et que feindre une maladie ce ne sera autre chose que de jouer un bon tour au gouvernement ? (...) Il nommera des vérificateurs, des contrôleurs, des inspecteurs, on verra des formalités sans nombre s’interposer entre le besoin et le secours. Bref, une admirable institution sera, dès sa naissance, transformée en une branche de police. Les ouvriers ne verront plus dans la caisse commune une propriété qu’ils administrent, qu’ils alimentent, et dont les limites bornent leurs droits. Peu à peu, ils s’accoutumeront à regarder le secours, en cas de maladie ou de chômage, non comme provenant d’un fonds limité préparé par leur propre prévoyance, mais comme une dette de la société. L’État se verra contraint de demander sans cesse des subventions au budget. Là, rencontrant l’opposition des commissions de finances, il se trouvera engagé dans des difficultés inextricables. Les abus iront toujours croissant, et on en reculera le redressement d’année en année, comme c’est l’usage, jusqu’à ce que vienne le jour d’une explosion. Mais alors on s’apercevra qu’on est réduit à compter avec une population qui ne sait plus agir par elle-même, qui attend tout d’un ministre ou d’un préfet, même la subsistance, et dont les idées sont perverties au point d’avoir perdu jusqu’à la notion du droit, de la propriété, de la liberté et de la justice »

                                                                  Mais les assurances privés sont de la même trempe, voir le système d’assurance santé Suisse totalement honteux (j’y habite)


                                                                  • pbjardin 8 novembre 2019 10:17

                                                                    en 2018 l’approvisionnement en eau dans le monde entier est à 80% sous régie public. A l’opposé d’autres pays européens la quasi-totalité de la gestion du service d’eau est confiée au privé en France. Même aux USA seulement 20% de l’eau est géré par le privé alors que c’est un pays connu pour sa politique ultra-libérale ! Il faut aussi savoir que l’eau est le 3em secteur le plus corrompu après l’armement et le BTP ... Alors que c’est une ressource vitale pour l’humanité. Que font nos gouvernants pour moraliser tout cela, où trempent-ils aussi dans cette corruption, ceci expliquerai cela ?
                                                                    plus d’infos pour un retour en vraie régie de l’eau sur http://www.activeau.fr/retour-regie-eau.htm

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article

Eau


Palmarès



Publicité