• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Présidentielles 2017 : le « pire d’entre eux » face au « meilleur (...)

Présidentielles 2017 : le « pire d’entre eux » face au « meilleur d’entre nous » ?

On vit vraiment une époque formidable…

Les médias du système partent apparemment aujourd’hui du principe que la tranche de mou sérieusement avariée qui nous sert de Président de la République finira vaille que vaille, et malgré toutes ses galères, son catastrophique quinquennat… un postulat d’ailleurs très largement sujet à caution, mais bon… admettons. Ce qui semble par contre d’ores et déjà certain, c’est que ce qui n’est plus désormais qu’un fantôme d’ectoplasme présidentiel est descendu si bas dans les sondages qu’il force jour après jour les instituts idoines à truquer grotesquement leurs chiffres pour tenter de le maintenir artificiellement dans un état de coma végétatif électoral qui frise l’acharnement thérapeutique, et qu’à force de creuser son désormais gigantesque gouffre d’impopularité personnelle, il va finir par trouver du gaz de schiste.

Face à ce constat incontournable, ceux qui dans la presse du système nous l’avait pourtant – et en nombre ! – vendu en 2012 comme une nouvelle « force tranquille », comme un président « normal » appelé à succéder pour le plus grand bien de la France à un président « bling-bling », comme l’« ennemi de la finance » qu’il prétendait alors être, sont désormais résolus à quitter comme des rats le navire du Hollandais plongeant, et cherchent fébrilement un successeur potentiel dans les rangs ravagés du parti à la rose.

Martine Aubry semblant définitivement réduite à jouer les potentats locaux dans son fief lillois, Ségolène Royal ayant déjà tenté l’aventure et s’étant mangé un râteau mémorable, Jean-Marc Ayrault s’étant grillé à Matignon et ayant de toutes les façons le charisme d’une huître, Jean-Christophe Cambadélis trimbalant des valises d’affaires louches et lourdes comme le plomb sur son porte-bagage, Claude Bartolone – qui s’y voit déjà ! – se prenant pour ce qu’il n’est pas sous les rires moqueurs de ses collègues, Bertrand Delanöe étant bien moins idolâtré dans la France profonde que dans le Marais parisien et Arnaud Montebourg n’étant définitivement plus dans la ligne de la « mondialisation heureuse », ne reste apparemment plus au PS que… Manuel Valls.

Manuel Valls, ce Ministre de l’Intérieur qui a furieusement gazé la Manif pour Tous. Manuel Valls, ce Rastignac de marigot politique aux dents qui raient le parquet, au cynisme qui crève le plafond. Manuel Valls, cet opportuniste de concours qui est passé en quelques mois, et sans froisser son costume Smalto, du militantisme pro-palestinien acharné à l’ « aplaventrisme » pro-israélien obsessionnel… du soutien aux damnés de la terre promise à l’allégeance sans cesse renouvelée au CRIF, ce machin ultra-communautaire au service exclusif d’une puissance étrangère, et qui ose se prétendre « représentatif » de nos compatriotes de confession juive, qui pour une très large proportion d’entre eux, ne lui ont pourtant jamais rien demandé.

Manuel Valls, ce petit censeur de joie iconoclaste, ce Torquemada de la pensée conforme qui poursuit de sa vindicte hystérique un histrion incontrôlable, un déçu de cette gauche antiraciste de carnaval, un humoriste de talent (peut-être aujourd’hui d’ailleurs le seul de France, et quoi que l’on puisse penser des se prises de positions souvent décapantes et excessives), un saltimbanque qui refuse de baisser son froc et de baiser les chaussures que notre tout petit caudillo catalan lèche lui d’abondance et dès qu’il le peut depuis sa subite allégeance, pour des raisons qu’il définit lui-même comme étant matrimoniales, merde, quand même !

Manuel Valls, ce qu’il y a en fait de pire, de plus détestable, de plus méprisable au Parti Socialiste depuis la disparition suite à un désormais légendaire accident de quéquette du Sardanapale d’Evry, du meilleur pote client de Dodo la Saumure, de l’ex d’Anne Sinclair, le regrettable et non regretté Dominique Strauss-Kahn. L’oligarchie a décidément le sauveur de « gôche » qu’elle peut, et les électeurs qui lui restent fidèles, le probable candidat qu’ils méritent !

Face à ce candidat d’une qualité qui aura échappé à tout le monde, le système médiatico-politique qui nous afflige et qui tient plus que tout à ce que rien ne change (pardi : il se goinfre pendant que nous trinquons !) cherche aussi désespérément un candidat de « drouate » qui puisse faire illusion, pour faire durer encore un peu le mauvais feuilleton que nos « zélites » mondialisées imposent au pays depuis près de quarante ans. Un jeu de trompe-couillon électoral qui n’en fini pas de détruire le pays en se jouant des électeurs. Une partie de jokari « un coup à toi, un coup à moi » mortifère pour le pays et où le citoyen de base, en loden ou sans dents, joue le rôle de la balle qui en prend plein la tronche.

Côté UMP, donc, Copé ayant coulé à pic et Fillon étant à « droite » l’exacte réplique de Ayrault à « gauche » en matière de bilan et de charisme politique, Sarkozy est dernièrement ressorti du placard où l’avait expédié sa rouste électorale de 2012 comme un diable sort d’une boîte, et a immédiatement été vendu et même promu de façon sidérante par tous les médias, jusqu’à se voir offrir un hallucinant journal de 20 heures sur une chaîne publique, du jamais vu pour un candidat… à la présidence d’un parti politique ! Mais patatras ! Mis à part les habituels ravis de la crèche que sont pour une large part les (encore) adhérents de l’UMP, plus personne en France ne semble prêt à croire à nouveau les billevesées du Pinocchio de Neuilly.

Pourtant, celui qui avait pris la suite à l’Elysée du « super menteur » chiraquien n’a pas lésiné une nouvelle fois sur les baratins électoralistes : promesse de changement pour la troisième ou quatrième fois, annonce de renégociation de Schengen (qu’il n’a pourtant jamais remis en cause en dix ans de présence au sommet de l’état), promesses de… référendumS (de la part du seul Président de la Cinquième qui n’en a pas proposé un seul, qui a trahi la volonté souveraine du peuple français exprimée en 2005 à propos de la Constitution Européenne, et supprimé la nécessité de retour devant le peuple pour toute nouvelle adhésion à l’UE, avouez que cela ne manque pas de sel !), j’en passe et des plus gonflées, car le gaillard ose décidément tout !

Hélas, malgré on l’a dit la surexposition médiatique offerte à notre Lazare de la politique, Nicolas 3.0 s’est bien levé, mais ça ne marche pas ! Et on pourrait même presque parler de flop monumental, tant les Français semblent avoir définitivement tourné la page du vilain petit (pote à) Nanar. Alors, Pinocchio en déséquilibre au bord du bide, Copé enterré et Fillon à peine plus crédible que Raffarin ou NKM, vers qui se tourner pour essayer de sauver la baraque UMP ? La France entière retient son souffle…

Car l’heure n’a jamais été aussi grave et une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, de sondages (pourtant manipulés) en résultats électoraux de plus en plus étonnants voire détonnants, la dédiabolisation du Front National semble aujourd’hui définitivement sur les rails, et la situation internationale, la crise multiforme, économique, sociale et identitaire que traverse le pays lui donne chaque jour un peu plus raison. Et pour enfoncer encore un peu plus le clou dans le cercueil, lors de ses confrontations médiatiques, et que l’on soit d’accord ou pas avec elle, force est de constater que Marine Le Pen éparpille façon puzzle à peu près tout ce que le système cherche à lui mettre dans les pattes, politiciens ou journalistes compris. Résultat : le parti de la « teigne blonde » accumule on l’a dit les succès électoraux jusqu’à réussir à entrer au Sénat, l’organe le plus antidémocratique, le plus oligarchique de la République française. C’est dire l’ampleur du mouvement de fond qui est aujourd’hui à l’œuvre !

Il y a donc on le voit très largement le feu à la bergerie, et il convient plus que jamais de tenter de sauver le soldat UMPS. Nos journaleux font donc, aujourd’hui plus qu’hier et sans aucun doute bien moins que demain, des pieds et des mains pour cela. Et ils cherchent à nous imposer leur nouvel « homme providentiel », leur nouveau capitaine du Titanic, leur dernier espoir dans le naufrage qui approche. Manuel Valls pour la gauche, c’est donc presque entendu… mais pour la droite ? Sarkozy plus crédible et qui plus est avec la bombe Bygmalion accrochée aux chaussures à talonnettes, vers qui se tourner ?

Et c’est là que le spectacle devient grandiose, que la farce prend des dimensions extravagantes, himalayennes : en désespoir de cause, ne voilà-t-il pas que le système… exhume Alain Juppé, le « repris de justesse », l’ex « meilleur d’entre nous » de tonton Jacques, pour endosser la tenue de nouveau cavalier blanc de la « droite républicaine » ? Alain Juppé, naguère « droit dans ses bottes », patron d’un RPR qui prônait l’immigration zéro, la préférence nationale, la protection sociale exclusive pour les Français, et jugeait l’islam incompatible avec les valeurs de la France… Alain Juppé, aujourd’hui « tout mou dans ses charentaises », prônant désormais l’immigration heureuse, le multiculturalisme et jugeant l’islam comme étant une formidable chance pour la France…

Alain Juppé, ce vieux cheval politique sur le retour sorti de sa maison de retraite bordelaise et encore plus démonétisé que le petit Nicolas ! Et pourquoi pas Chirarc, Giscard, ou même Pompidou pendant qu’on y est ?

Alors, je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, et entre deux gigantesques éclats de rire, j’ai furieusement envie de crier :

Marine, réveille-nous, ils sont devenus fous !

Marc LEROY – La Plume à Gratter


Moyenne des avis sur cet article :  2.95/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 6 octobre 2014 13:31

    10 millions de personnes dans la précarité et la misère et ces rats ne pensent qu’à leur hypothétique sacre qui aura lieu dans 3 ans, c’est dire l’abnégation de soi qu’ils pratiquent, le don de leur personne qu’ils font au pays. Quels sont les choix actuels ?

    1°) Un fier espagnol donc la tête ne passe plus par les portes, une fois pro palestinien, une fois pro israélien. Pour la GPA lundi et contre le mardi.

    2°) Le bout en train Juppé sortit tout droit du formol de la IV république.

    3°) Le mou vicieux et incompétent qui, du haut de son scooter crache son humour de chiotte sur la plèbe, le bas peuple, les sans dents.

    4°) Notre nabotléon d’opérette, le cocufieur de la démocratie référendaire, ami des très très riches, creuseur de déficit, pilleur de mamie et justiciable à tout les étages.

    Ajoutant à ceux là tous les petits parasites, ministres et députés se rêvant d’un destin hors de leur portée intellectuelle.

    Décidément, un 1789 bis repetita s’avère de plus en plus nécessaire.


    • 1984 6 octobre 2014 15:40

      C’est malheureusement 1789 qui les a mis en place !
      On peut dire que 1789 a été une sorte de solde sur les ordures !


    • howahkan Hotah 6 octobre 2014 13:34

      désolé mais ceci est totalement exagéré

      Ségolène Royal ayant déjà tenté l’aventure et s’étant mangé un râteau mémorable

      c’est tout sauf un râteau...avec 47 /53 des votants...
      avec une main mise sarkozienne sur la télé etc etc etc..cela dit cela n’aurai rien changé car ce ne sont que des acteurs,mauvais acteurs..mauvais spectateurs..
      pour le reste ce mauvais spectacle politique joué par de mauvais clown tristes et repris de justice pour pas mal, n’est pas du tout la solution, il est par contre partie intégrante du problème
      qui est ????????

      ah la faut pas trop demander, nous on s’occupe des solutions pas des problèmes...

      mon ami le plombier me disait l’autre jours :

      «  »« sont marrants tous ces pseudo intellos qui n’ont jamais travaillé , ils ne savent pas quel est l’origine précise du problème, ni donc quel est exactement le problème mais ils cherchent quand meme des solutions..alors forcement çà marche jamais ..moi comme plombier si je faisais çà et bien il y a longtemps qu’il n’y aurait plus aucune plomberie nulle part dans les habitations ah ces intellos,bon a rien mais prêt a tout..pour ma gueule !! vous savez les intellos ne savent meme pas que nous aussi ,nous pensons,réfléchissons,mais nous c’est dans le concret et on fait ça nous meme...mais meme ça ils ne le savent pas,alors pour le reste pensez donc smiley »«  »


      • Fergus Fergus 6 octobre 2014 15:41

        Bonjour à tous.

        Je partage l’avis d’Howakhan sur le prétendu « rateau » de Royal. A noter qu’au moment de cette présidentielle, il y avait eu une élection dans un autre pays (je ne sais plus lequel). Or les médias avaient parlé sans vergogne d’une « lourde défaite » pour Royal alors que le même score hors de nos frontières avait été qualifié pour le vainqueur de « victoire étriquée ». Sacrés journalistes !


      • colere48 colere48 6 octobre 2014 16:40

        c’est tout sauf un râteau...avec 47 /53 des votants...
         smiley  smiley  smiley
        c’est quoi un râteau ???  !!


      • Fergus Fergus 6 octobre 2014 16:42

        Bonjour, Colère.

        Chacun répond à cette question comme il l’entend. Encore ne faudrait-il pas, à score égal, parler ici de « râteau » et là de « défaite honorable » !


      • colere48 colere48 6 octobre 2014 17:06

        Bonjour Fergus,
        D’accord avec vous, mais nous avons affaire ici à des animaux de combats extrêmes
        Donc pour ces gents là, une défaite est vécu comme un « râteau » Sarko inclus « of course » !
        Ego éléphantesque oblige !!


      • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 6 octobre 2014 19:09

        @ bonsoir Fergus

        vous commencez à me connaître, j’ai l’âme très taquine et je livre généralement des billets de pamphlétaire. Il m’arrive donc évidemment de charger un peu la barque. smiley

        Concernant la madonne du Chabichou, il me semble toutefois être plutôt dans le vrai. Il faut se rappeler de deux choses :

        1) Avant le début de la campagne présidentielle, tous les sondages la donnaient aisément gagnante, portés par la vague de « ségolâtrie » qui s’était emparée des médias dominants au moment de sa désignation comme candidate PS à l’élection présidentielle (une femme désignée par un grand parti, la démocratie participative, etc.). La tendance s’était radicalement inversée dès lors que la bulle médiatique, à l’épreuve de la campagne réelle, avait éclaté en plein vol (pour rappel notamment l’épisode désopilant des policiers hommes qui devaient raccompagner leurs collègues femmes après le boulot, etc.)

        2) Le score de 53,06 contre 46,94 % (soit près de 7 % d’écart) représente une différence de 2 millions 192 mille 698 suffrages, ce qui est considérable pour une élection présidentielle. C’est d’ailleurs (si l’on met bien évidemment de côté l’accident de 2002) le plus grand écart pour un second tour depuis 1969, et le pire résultat de la gauche depuis 1974.

        Je pense donc, compte tenu de ces éléments (victoire annoncée et résultat le plus faible depuis près de quarante ans) qu’on peut à juste titre parler de « râteau », et même de « mémorable râteau » smiley

        amitiés

        Marc LEROY - La Plume à Gratter


      • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 6 octobre 2014 19:59

        @ Fergus

        Et comme je suis décidément TRES taquin, j’ajoute que vous n’avez par contre pas tiqué du tout (ni howahkan Hotah, d’ailleurs, le petit canaillou) lorsque j’ai évoqué la « rouste électorale » de Sarkozy en 2012 (car c’en était une)... avec 48,36 % des suffrages... Seriez un petit peu de gauche ou de parti pris mon cher ???  smiley

        amitiés tout de même, bien évidemment !

        Marc LEROY - La Plume à Gratter


      • Fergus Fergus 7 octobre 2014 09:24

        Bonjour, La Plume.

        Sur la « rouste » électorale de Sarkozy, je n’ai en effet pas tiqué car il était le candidat sortant, et toute défaite relevait de facto de la « rouste ». Et cela d’autant plus que Sarkozy n’avait cessé de traiter Hollande de « nul ». Etre battu par un « nul », quel échec !

        Pour ce qui est de Royal, je considère que le principal facteur de sa défaite a été... le PS. Ou plus exactement ceux qui, dans ce parti, lui ont savonné la planche plus ou moins ouvertement dans la sillage de Jack Lang. Rappelons qu’avant les piques des « camarades » (plus ou moins sexistes pour certaines) dont elle a été l’objet, l’UMP ménageait ses coups par crainte de s’aliéner le vote des femmes.



      • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 7 octobre 2014 13:46

        @ Ouallonsnous ?

        je pense et je vois dans le « formatage de la presse et de la pensée mainstream »... Moi... C’est la première fois qu’on me la fait, celle-là !

        Merci pour cette bonne blague, cela fait toujours du bien de rire un peu !

        Marc LEROY - La Plume à Gratter


      • Dwaabala Dwaabala 6 octobre 2014 14:35

        Brillant exercice de pamphlétaire.


        • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 6 octobre 2014 19:10

          @ Dwaabala

          merci mon cher ! Heureux de vous avoir distrait, ce n’est pas du luxe par les temps qui nous courent !

          Amitiés

          Marc LEROY - La Plume à Gratter

          PS : quel beau chapeau !


        • colere48 colere48 6 octobre 2014 16:43

          Vals avec son menton en galoche pointé vers le haut genre Musso... 
          Le meilleurs des socialiste comme certain Laval, mais ça c’était avant !!


          • Gnostic GNOSTIC 6 octobre 2014 16:57

            Un peu long cette fois l’article la plume

             smiley

            Assez de catastrophisme comme ça les amis

            Tiens je reviens du dentiste (je ne suis pas encore un sans dents)

             smiley

            Et j’ai découvert une littérature édifiante dans la salle d’attente

            Par exemple dans GALA on découvre que Pierre SARKOZY est une star de la nuit.

            Le jeune homme de 29 ans est un platiniste autrement dit un DJ de boites très huppées (traduction boites interdites aux sans dents)

             

            On y apprend que dj Mosey (c son nom de scène) à officié sur les platines du VIP Room de Saint Tropez le 11 aout denier.

            Pour info le VIP guignolos est une de ces boites de Saint Trop de fric ou la Mathusalem de champagne (contenance 8 litres) est vendue 35000 euros.

             

            Mais qui raconte que tout va mal en France ??

             smiley


            • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 6 octobre 2014 19:13

              @ Gnostic

              « Un peu long cette fois l’article la plume » ... Ah, la vache ! l’attaque est rude ! Et sans majuscules à La Plume, en plus ! Sur ce coup là, je vous trouve un peu rat, Gnostic !  smiley (oui je sais, elle est vraiment nulle, mais je n’ai pas pu m’empêcher...)

              Amitiés

              Marc LEROY - La Plume à Gratter


            • TSS 6 octobre 2014 17:08

               En 2017, vu le chemin que cela prend, DSK apparaîtra comme un sauveur pour la gauche si il lui

              prend l’envie de se presenter... !!


              • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 6 octobre 2014 19:18

                @ TSS

                si cela arrive, je demande l’asile politique à la Suisse, la Russie ou le Venezuela ! smiley

                Amitiés

                Marc LEROY - La Plume à Gratter


              • sylvie 6 octobre 2014 19:27

                ya pas de meilleur, par contre pour les pires ya pléthore


                • Bergegoviers Bergegoviers 7 octobre 2014 09:21

                  Les pires, ne seraient-ce pas ceux qui en 2014 se passionnent pour les élections de 2017, affirmant ainsi leur accord total de vivre sous une dictature implacable durant 5 ans ?

                  Ainsi que leur désir ardent de remettre ça ?

                • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 6 octobre 2014 21:32

                  J’avoue que ce serait bien là un tour de force de la French-American Foundation de réussir un doublé de « Young Leaders » à la tête de la république (bananière) Française...

                  Sauf sursaut national qui serait guidé par une information réelle et objective sur cette « fondation » qui ne veille qu’aux intérêts de l’oligarchie US nous allons encore nous faire plumer jusqu’en 2022.

                  Mais bon, côté presse et médias, il ne faut pas trop rêver non plus, ils sont AUSSI infiltrés et noyautés par la FAF. Donc motus, les Français doivent rester dans l’ignorance pour laisser le plan d’annexion se finaliser.

                  Elle est belle la « Démocratie Française » : Les élections sont conçues de telle manière que les deux seuls candidats éligibles sont justement ceux adoubés par les oligarques.

                  Le précédent (ou son « parti » ) ayant été tellement honni par le peuple que ce dernier ne vote par pour un candidat ou un parti mais CONTRE le « pourri d’en face »...

                  Quelle déchéance !!! Il s’agit bien là de la meilleur preuve que ce système électoral est pourri à sa base.

                  Je suis désolé, mais sans pour l’apprécier particulièrement je préfèrerais que Vladimir Poutine se présente à l’élection de 2017.
                  Nous aurions au moins l’assurance de ne pas tomber définitivement dans les griffes de l’oligarchie US et des banques...

                  Ne vous en faites pas, les dés sont pipés et les jeux sont déjà faits...

                  Qui veut tenir les paris ?


                  • Pyrathome Pyrathome 6 octobre 2014 22:25

                    Ne vous en faites pas, les dés sont pipés et les jeux sont déjà faits...

                    Qui veut tenir les paris ?

                    Bien sûr, tout ceci c’est juste du cirque et de la comédie pour amuser la galerie, là où ils rigoleraient beaucoup moins, c’est un taux d’abstention et de bulletins nuls records, genre 80 %. de non exprimés à une présidentielle, de quoi faire sauter la baraque pourrie......et amener tous les Français à exiger une constituante citoyenne, pour en finir avec cette farce de pseudo-démocratie-république bananière des guignols à la solde.....



                    • christian pène 7 octobre 2014 10:25

                      la durée de la campagne présidentielle déjà commencée , c’est encore PLUS DE TRENTE MOIS INTER-MINABLES ( écriture voulue en deux mots).......pour nous promettre sans changement : « le changement , c’est maintenant ».....


                      • lsga lsga 7 octobre 2014 11:37

                        Valls ne se présentera pas avant 2022. Si quelqu’un se présente à la place de Hollande, ce sera Aubry (et la probabilité est faible). Juppé a certes de bonne chance de l’emporter à l’UMP, mais Sarkozy va tricher encore plus que Coppé (c’est pour cela qu’il revient pour la prédidence de l’UMP : pour pouvoir truquer les primaires). 


                        Bref, second tour 2017 : Sarkozy VS Hollande. 

                        • Trelawney Trelawney 7 octobre 2014 11:57

                          Bref, second tour 2017 : Sarkozy VS Hollande. 

                          Et là malgré ce que j’ai dit plus bas, je crie Marine au secourt !


                        • lsga lsga 7 octobre 2014 12:25

                          tu crois que les fascistes sont là pour te secourir ? 


                          lol

                          Tu m’expliquera ce que Marine Lepen compte faire contre la baisse tendancielle du taux de profits des entreprises et la valse naturelle des crises économiques dans le Capitalisme. 

                          Et puis : « au secours » ? Vraiment ? Tu meurs de faim ? de soif ? tu n’as nul part où dormir ? Ou tu es juste un autre prolo français, trop gras, trop gros, trop cajolé et infantilisé par son système social national et qui se plaint que tout va mal alors qu’il fait partie des êtres humains ayant le plus haut niveau de vie de la planète et de l’Histoire ? 





                        • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 7 octobre 2014 13:51

                          ...Isga...

                          ah, le voilà celui-là smiley

                          fascistes ? C’est mou du g’nou mon bon Isga ! Nazis, oui ! Tant qu’a nous faire du point Godwin, autant aller jusqu’au bout !

                          « un autre prolo français, trop gras, trop gros, trop cajolé et infantilisé... » manque plus qu’illettré ! Sors de ce corps, Macron, on t’a reconnu !

                          Le ridicule ne tue pas. Ce proverbe ne se justifie décidément jamais autant que lorsque vous postez un commentaire sur Agoravox

                          Marc LEROY - La Plume à Gratter


                        • lsga lsga 7 octobre 2014 14:02

                          NAZI oui tout à fait. Le Fascisme + Le racialisme == Nazisme, en effet.


                          Illettré ? oui tout à fait, et je le dis du haut de mon orthographe catastrophique. Les prolétaires français ne lisent pas assez, et regardent trop de conneries à la télé, ça va sans dire.



                        • Trelawney Trelawney 7 octobre 2014 11:56

                          Très bien l’article, très mordant. par contre la fin : Marine, réveille-nous, ils sont devenus fous !

                          S’il faille attendre Marine dans son costume de Jeanne d’Arc pour nous sortir de là on n’est pas dans la merde


                          • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 7 octobre 2014 14:17

                            @ Trelawney

                            vous avez peut-être raison... Mais alors qu’est-ce qu’on fait pour envoyer bouler l’oligarchie qui nous amène à l’abîme ? Asselineau (0,2 %) ? Dupont-Aignan (2 à 4 %) ? Autant pisser dans un violon. La Méluche (20 de PS et autant de GOF) ? Il fait la moitié du travail (sur l’économie, et encore...) mais se couche devant la bienpensance pour tout le reste (immigration de masse, insécurité, valeurs). L’abstention ? Comme si ils en avaient quelque chose à foutre ! Le pourcentage de votants est vraiment le cadet de leurs soucis, du moment qu’ils passent ! Ou alors la rue ? Pour déboucher sur quoi, et avec quelle légitimité ?

                            Le bulletin de vote, malgré toutes ses limites, est le seul moyen pour le peuple de dire ce qu’il pense. Refuser de s’en servir, c’est à mon sens jouer les idiots utiles du système. L’abstention massive aux USA n’empêche absolument pas la marionnette de l’Etat profond américain Obama (comme avant lui ses prédécesseurs) de prétendre à une légitimité qui n’est malheureusement contestée ni chez lui, ni chez nous.

                            Alors certes, Marine Le Pen, ce n’est pas la solution parfaite (y-en a-t-il une d’ailleurs ?)... mais cela les ferait tous, politiciens et journaleux, bobos et communautaires, sacrément ch... ce qui serait déjà un bon début !

                            Mais si vous avez une autre solution « crédible », je suis preneur !

                            Amitiés

                            Marc LEROY- La Plume à Gratter


                          • Dzan 7 octobre 2014 12:06

                            Manuel Valls, ce Ministre de l’Intérieur qui a furieusement gazé la Manif pour tous

                            Je suis mort de rire jaune


                            • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 7 octobre 2014 14:33

                              @ Dzan

                              Vous êtes « mort de rire »... à chacun ses goûts... et ses dégoûts.

                              J’ai personnellement vu des femmes avec des enfants en bas âge dans les bras, des gosses de 8 à 10 ans, des grands pères et des grands mères se prendre des jets de bombe lacrymo en pleine face, ou se faire violemment balancer à terre durant la Manif pour Tous de Mars près des Champs-Elysées. Je me suis moi-même pris deux jets de lacrymo dans les yeux à bout touchant dans la figure pendant que nous chantions, debout et immobiles devant un cordon de CRS, de façon totalement non violente, la Marseillaise. Si cela vous fait rire, comme les arrestations abusives, les gardes à vues arbitraires et illégales, qui ont eu lieu par centaines au seul prétexte que ceux qui ont été victimes de ces abus ne pensent pas comme vous... vous avez une très singulière idée de la démocratie. Chacun a certes le droit d’avoir son opinion sur les revendications des centaines de milliers de personnes qui sont descendues dans la rue pour protester contre la Loi Taubira, et qui sont encore descendues en masse dimanche contre la GPA et la PMA. Et chacun peut même combattre politiquement ces revendications, en argumentant ou en organisant des manifestations en réponse aux leurs. Mais tout VRAI démocrate devrait trouver scandaleux qu’une répression violente et très souvent totalement illégale s’abattent sur des manifestants non violents, qui n’ont en 6 manifs de masse pas cassé le moindre abri bus ou la plus petite vitrine de commerce. Peut-on en dire autant des happening gauchistes ou des hordes de supporters du PSG contre qui la police de Valls, sur ordre, n’a jamais levé le petit doigt ?

                              Marc LEROY - La Plume à Gratter


                            • TSS 8 octobre 2014 00:39

                               Personnellement ce qui me desespère c’est que la campagne electorale a recommencée sitôt

                              les elections passées ,il n’y a plus d’interruption dans le lavage de cerveau... !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès