• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Prophète ou porte-parole très bien informé ? 28 juillet, M. Attal annonce (...)

Prophète ou porte-parole très bien informé ? 28 juillet, M. Attal annonce déjà l’entrée en vigueur du « pass sanitaire » le 9 Août prochain !

 

Le pass sanitaire entrera en vigueur le 9 août prochain, a déclaré ce mercredi 28 Juillet 2021 le porte-parole du gouvernement, M. Gabriel Attal, à l’issue du Conseil des ministres. Un homme décidément très bien renseigné ou très confiant dans le futur proche, dirait-on.

Connaitraît-il déjà la décision du Conseil Constitutionnel annoncée pour le 5 Août prochain ?

Le combat des Abeilles contre les Frelons et leur Passeport de la Honte : 5 Août 2021, victoire ou capitulation ?

"Vous, en Europe, vous êtes dans une éclipse de l’intelligence. Vous allez souffrir. Le gouffre est profond. Vous êtes malades. Vous avez la maladie du vide. […] Le système occidental va vers son état ultime d’épuisement spirituel : le juridisme sans âme, l’humanisme rationaliste, l’abolition de la vie intérieure... Toutes vos élites ont perdu le sens des valeurs supérieures. […]"

Alexandre Soljenitsyne[i]

"Bientôt, il sera même délictueux de dénoncer leurs écarts. Nous sommes entrés dans un système qui a besoin d’un comité de défense pour se prémunir des citoyens ordinaires, ce danger potentiel, cette vermine qu’il convient de réduire au silence avant que de mettre aux fers rebelles et réfractaires. Vive la République sanitaire, vive la fange ! "

C’est Nabum[ii]

"Le pass sanitaire ne sera jamais un droit d’accès qui différencie les Français. Il ne saurait être obligatoire pour accéder aux lieux de la vie de tous les jours comme les restaurants, théâtres et cinémas, ou pour aller chez des amis. "

Emmanuel Macron, 29 avril 2021[iii].

 

JPEG A quoi joue-ton exactement quand le porte-parole du Gouvernement, M. Attal, annonce déjà à l'issue du Conseil des ministres du 28 juillet, entre autres mesures, l'entrée en vigueur du "pass sanitaire" - ce Passeport de la Honte -,le 9 Août, précisément, sans même une nuance de prudence qui appellerait une autre formulation plus "acceptable" et conditionnelle : "Si le Conseil constitutionnel valide le "pass sanitaire", alors la loi entrera en vigueur dès le 9 Août..."

Rien de tout cela de sorte que la course continue de plus belle, Conseil d'Etat et Conseil Constitutionnel n'étant considérés que comme de simples étapes à brûler, de vulgaires balises à franchir au plus vite, sans s'encombrer de juridisme excessif, comme si l'ordre du jour était : "Vite ! Que l'on en finisse au plus vite avec toutes ces simagrées !"

Il est évident qu'avec une formulation officielle aussi hasardeuse les dernières barrières et limites ont manifestement littéralement explosé.

Le Passeport de la Honte n'est pas le titre d'un de ces vieux films tels que Boulevard du Crépuscule, Freaks-La Monstrueuse Parade, C'est arrivé près de chez vous, Le Tour d'Ecrou, Sin City, Point Limite, Le Port de l'Angoisse, Le Corbeau, La Main du Diable, Du Silence et des Ombres, La Soif du Mal, La Nuit des Morts-Vivants, M. le Maudit, Hara-Kiri, Sàtàn Tango, J'ai toujours rêvé d'être un gangster, Trains étroitement surveillés, Le Silence des Agneaux, parmi tant d'autres.

Non. Il ne s'agit que d'un film français, le film d'un banal événement dans l'histoire législative et constitutionnelle de la France de l'été 2021, entre abdications, collaborations, peurs, lâchetés, félonies et compromissions. Comme d'habitude. Un très bon film, une "histoire dont vous êtes les héros", une histoire événementielle en cours de fabrication et dans laquelle beaucoup de gens seront plus ou moins heureux de se reconnaître, avec une épatante distribution d'acteurs à l'affiche de cette passionnante superproduction cinématographique, véritable Blockbuster qui prend désormais une dimension nationale, européenne et internationale si l'on en juge l'écho qu'elle suscite et que la Continental-Films n'aurait pas désavouée.

La situation que nous vivons est à ce point délabrée qu'il est incroyable que l'on puisse lire dans un quotidien un article libellé comme suit :" Macron attend l'avis du Conseil constitutionnel sur son passe sanitaire", manchette immédiatement suivie de la mention : "Si elles sont validées, les mesures de restriction pourront entrer en vigueur « à partir » du 5 août." (F-X. Bornaud, le Figaro, 26 juillet 2021), et ce sans même que l'on envisage l'hypothèse inverse -que je souhaite ardemment-, de voir le même Conseil constitutionnel enrayer définitivement la machine infernale macronienne.

Faut-il donc comprendre en "lisant entre les lignes" que l'avis du Conseil constitutionnel n'est pas encore rendu que l'on en connaitraît ou pressentirait déjà la teneur, comme s'il s'agissait d'une prophétie auto-réalisatrice ?

Si tel est probablement le cas, j'insiste, le mal est encore plus grave que ce que l'on pourrait penser au point qu'il est alors plus qu'urgent de s'intéresser aux Abeilles et aux Frelons et à ce combat qui commencera alors véritablement après le 5 août 2021, jour de victoire ou d'infamie pour la Vè République.

 

I-Alors, heureux ?

Comme le rapporte ainsi le quotidien Libération qui tient lui-même l'information du fil AFP (cf. LIBERATION et AFP publié le 26 juillet 2021 à 7h45) et que nous citons et commentons ci-après, après une semaine de débats parlementaires ineptes, le vote et des modifications par le Sénat, un accord entre députés et sénateurs dans la soirée et le vote définitif par les députés, le projet de loi sanitaire – projet honteux adopté par une poignée de gens qui ne représentent plus qu’eux-mêmes en réalité (c'est moi qui parle)-, a finalement été adopté dans la nuit de dimanche à lundi. Il rend la vaccination obligatoire pour les soignants et élargit l’application du "pass sanitaire" - ce Passeport de la Honte -, même si le texte final contient de pseudo- modifications par rapport aux objectifs de la majorité présidentielle.

Le projet de loi doit encore passer le filtre du Conseil constitutionnel, saisi par le Premier ministre Jean Castex et la gauche. Revue de détails à la fin d’un marathon parlementaire entamé mardi dernier d’une véritable « daube » législative qui aura accouché d’une loi scélérate livrée comme cadeau estival aux Français.

Le pass sanitaire

Le pass sanitaire – passeport intérieur établissant la preuve pour porteur d’un test Covid négatif, d’une attestation de vaccination ou d’un certificat de rétablissement -, est donc entré en vigueur dès cette semaine dans les « lieux de loisirs et de culture » rassemblant plus de 50 personnes. Ce « passeport » sera étendu aux cafés, restaurants, foires et salons professionnels, ainsi qu’aux avions, trains, cars effectuant de longs trajets, ainsi qu’aux établissements médicaux (sauf urgence), mais aussi aux centres commerciaux, sur décision des préfets.

Rare à ce stade, un amendement gouvernemental de dernière minute, habilitant de manière très encadrée les préfets à imposer le pass dans des grands centres commerciaux, a en effet été validé en séance – malgré la disparition de cette mesure en commission mixte paritaire, l’instance chargée de trouver un compromis entre députés et sénateurs.

Au-delà du 15 novembre 2021, le dispositif de passeport sanitaire ne pourra se poursuivre qu’avec un nouveau vote du Parlement. Les contrôles relèveront de la police administrative et non du pénal dans un premier temps. N’ayez crainte, vous connaissez déjà la suite…

Les mineurs

Pour les 12-17 ans, l’application du pass sanitaire a été repoussée de sorte qu’ils en sont pour le moment exemptés jusqu’au 30 septembre 2021, selon l’accord trouvé entre députés et sénateurs.

En outre, l’autorisation d’un seul parent est désormais nécessaire pour la vaccination de son enfant. Les plus de 16 ans n’ont pas besoin de cette autorisation et peuvent en décider seuls (en pleine et parfaite connaissance de cause, cela va sans dire, pour « vivre comme avant » et rejoindre la « vraie vie », comme le disait Claire Etcherelli dans son beau livre.[iv]

Les contrôles

L’absence de contrôle dans un transport sera passible pour son gestionnaire d’une amende de 1 500 euros - un an d’emprisonnement et 9 000 euros d’amende en cas de verbalisation à plus de trois reprises en 30 jours. (Ce qui préfigure, pour les transports urbains tels que métros, trains, autobus et pourquoi pas taxis, l’utilisation préalable et prochaine d’une sorte de "Pass Navigo Qr Code", question de temps).

S’agissant des autres lieux concernés par le « pass » et dont les gestionnaires omettraient d’effectuer le contrôle du public encore désireux de les fréquenter, l’autorité administrative commencerait par leur adresser une mise en demeure suivie de la fermeture dudit lieu pour une semaine maximum, étant précisé qu’en cas de manquement à plus de trois reprises sur 45 jours, ledit gestionnaire encourra alors un an d’emprisonnement et 9 000 euros d’amende. A quand la mise en liquidation judiciaire immédiate du lieu concerné, l'affichage public en mairie et sur smartphones des noms, visages et adresse des contrevenants, la confiscation de leurs comptes bancaires et de leurs biens ainsi que la perte de leurs droits civiques comme peines complémentaires prononcées d’office ? L'indignité nationale viendra plus tard.

Les salariés des secteurs concernés auront quant à eux amplement le temps durant le mois d'août pour remplir l’obligation de disposer d’un pass sanitaire à compter du 30 août 2021.

L’isolement

Les personnes dépistées positives au Covid-19 devront se placer à l’isolement pour une durée non renouvelable de dix jours dans le lieu d’hébergement qu’elles détermineront. L’isolement pourra s’achever plus tôt en cas de test négatif. Un recours sera possible devant le juge des libertés et de la détention. (On notera les antonymes Liberté – un mot à oublier-, et Détention, mot à explorer).

Comme le souhaitaient les sénateurs, c’est donc l’assurance maladie(Améli(e) , mon amie) qui contrôlera en premier lieu l’isolement obligatoire pour les contaminés par le Covid, avant une intervention des forces de l’ordre en cas de besoin. « On ne pouvait pas traiter les Français comme des délinquants », selon le sénateur Hervé Marseille (Union centriste). Naturellement ! Bien sûr que non, pensez donc ! puisque comme le président parjure l’a d’ailleurs déclaré à propos du « pass » : « C’est juste et ça ne fracturera pas le pays. Ce sera un outil supplémentaire pour assurer la protection des Français », comme les caméras de sécurité qui « veillent à votre sécurité » dans les magasins, n'est-ce pas ?

Les personnes ne pourront sortir qu’entre 10 heures et midi, ainsi qu’en cas d’urgence. L’assurance maladie veillera au respect de l’isolement mais en cas de suspicion de non-respect, elle saisira le préfet qui pourra diligenter des contrôles sur place, en dehors de la nuit de 23 heures à 8 heures et de la plage 10 heures-midi. (En espérant qu’il n’y aura pas de retour au couvre-feu ou au confinement pour les intéressés : « Ouvrez, sinon nous enfonçons la porte ! C’est la Police française, pour un contrôle sanitaire ! »

Les sanctions

Un salarié sans justificatif sera suspendu, sans salaire. Si la situation perdure plus de trois jours, la personne sera convoquée pour un entretien afin d’examiner « les moyens de régulariser sa situation, notamment les possibilités d’affectation » sur un poste non soumis à l’obligation du "pass". Ce point a été âprement discuté lors du passage au Sénat. « Le Covid est temporaire, les licenciements sont définitifs », a fait valoir le rapporteur LR au Sénat Philippe Bas. Ah ! Le Saint Homme !

Le ministère du Travail a toutefois regretté la suppression de la disposition sur le possible licenciement. Selon lui, cela va entraîner une moindre protection des salariés car après la suspension du contrat de travail, une procédure disciplinaire pourra être engagée sans le délai de deux mois initialement prévu et sans la garantie d’indemnités de licenciement pour le salarié. (Les temps sont durs, les syndicats seront ailleurs et il y aura en effet autre chose à faire que de discuter avec un salarié programmé pour passer à la trappe et qui, vu l’ambiance générale et son statut de nécessiteux financier, n’aura aucun moyen pour se défendre sur plusieurs années de procédure avec la perspective d’une indemnisation réduite à la portion congrue. Le rêve !)

L’utilisation d’un pass frauduleux sera sanctionnée par une amende de 135 euros - six mois d’emprisonnement et 3 750 euros d’amende en cas de réitération plus de trois fois en 30 jours.

Les personnes qui ne respectent pas l’isolement seront quant à elles passibles d’une amende de 1 500 euros.

Les peines en cas de dégradation d’un centre de vaccination seront alourdies.

 

II- Que faire, désormais ?

 

Créditons encore le Conseil Constitutionnel de la possibilité et de la rude mission d’être le gardien ultime de la protection des libertés publiques d’un pays – la France – qu’une minorité de parlementaires suivie par un troupeau d’assujettis volontaires vient de passer impunément au hachoir.

Puissent les Sages[v], conscients de la mission ultime qui est la leur, jouer pleinement leur rôle, exercer pleinement leurs fonctions de gardiens de la Constitution, décider d’enrayer et de rayer tout simplement d’un trait de plume cette dérive totalitaire, déclarer nul et non avenu le « pass sanitaire » comme étant anticonstitutionnel.[vi]

 

A- Le feront-ils qu’ils se grandiront et sauveront cette institution du naufrage général que connaît la France dans l’usage comme dans le respect et l’application de tous ces Grands Principes qu’elle a su se forger au cours de périodes difficiles, en un savant équilibre juridique et politique garant de la balance des droits et des pouvoirs qui ne saurait être détruit par la « folie covidienne » animée par une sensibilité et une conjonction d’objectifs politiques décidés et mis en place par une camarilla en roue libre.

Le juge constitutionnel français a été ainsi en mesure de dégager des normes de valeur constitutionnelle protectrices des droits fondamentaux des individus[vii]. Le contenu et la portée de ces droits qui ressortent de la jurisprudence les rendent comparables à ceux qui s'imposent dans d'autres démocraties occidentales. D'autant qu'à l'instar des autres cours constitutionnelles, le Conseil constitutionnel n'hésite pas à tirer toutes les implications d'un principe d'ordre constitutionnel touchant aux droits et libertés.

a) Cette fonction du juge constitutionnel est d'autant plus importante que la Constitution du 4 octobre 1958 ne comporte pas de catalogue ordonné des droits fondamentaux, même si dans certains de ses articles elle énonce des principes qui garantissent ces droits et libertés. Il en va ainsi par exemple du principe d'égalité devant la loi (art. 2), de l'égalité de suffrage (art. 3), de la libre formation des partis politiques (art. 4), de l'indépendance de l'autorité judiciaire et de la règle de l'inamovibilité des magistrats du siège (art. 64), de la liberté individuelle (art. 66) et de la libre administration des collectivités territoriales (art. 72).

b) Mais par son Préambule, la Constitution de 1958 renvoie aux droits de l'homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu'ils ont été définis par des textes antérieurs  : d'une part, à la Déclaration des droits de 1789 et, d'autre part, au Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946, lequel comporte, et un renvoi aux "principes fondamentaux reconnus par les lois de la République" et la proclamation de "principes particulièrement nécessaires à notre temps". La référence faite par le Constituant de 1946 aux "principes fondamentaux reconnus par les lois de la République" a eu pour objet de rendre hommage à l'œuvre législative de la IIIe République en matière de libertés publiques et de lois sociales.

Le Conseil constitutionnel a notamment fait figurer au nombre de ces principes outre la liberté d'association (n° 71-44 DC du 16 juillet 1971, Rec. p. 29) notamment le principe des droits de la défense (n° 76-70 DC du 2 déc. 1976, Rec. p. 39)  ; la liberté de l'enseignement (n° 77-87 DC du 23 nov. 1977, Rec. p. 42) ; l'indépendance de la juridiction administrative (n° 80-119 DC du 22 juillet 1980, Rec. p. 46) ainsi que sa compétence dans le contrôle de légalité des actes administratifs (n° 86-224 DC du 23 janv. 1987, Rec. p. 8), l'indépendance des enseignants du supérieur (n° 83-163 DC du 20 janv. 1984, Rec. p. 30).

c) La notion de "principes particulièrement nécessaires à notre temps" a, elle aussi, son siège dans le Préambule de la Constitution de 1946 qui énonce que le peuple français proclame "comme particulièrement nécessaires à notre temps, les principes politiques, économiques et sociaux ci-après  : .....". Suit une énumération qui comprend en particulier : le droit d'asile auquel le Conseil constitutionnel a reconnu pleine valeur dans sa décision du 13 août 1993 (n° 93-325  ; Rec. p. 224) ; la participation des travailleurs à la gestion des entreprises (décision n° 93-328 DC du 16 décembre 1993 Rec. p. 547) ; le droit à mener une vie familiale normale (décision précitée du 13 août 1993).

Enfin, en 1994, le Conseil constitutionnel a proclamé le principe de sauvegarde de la dignité de la personne humaine contre toute forme d'asservissement et de dégradation, ressortant du texte même du Préambule, à l'occasion du contrôle des lois sur la bioéthique qui lui avaient été déférées (n° 93-343/344 DC du 27 juillet 1994).

S'il y a en droit constitutionnel français une pluralité et une hétérogénéité des sources des droits fondamentaux, ceux-ci n'en sont pas moins, par leur contenu, très proches de ceux consacrés expressément par les Constitutions de divers Etats européens.

B - On en trouve une confirmation dans le fait que le juge constitutionnel n'hésite pas à tirer toutes les implications des droits et libertés constitutionnellement garantis. Sans doute n'est-il pas appelé à créer des droits fondamentaux nouveaux et prend-t-il garde aussi à ne pas porter atteinte au pouvoir d'appréciation et de décision du législateur, mais il demeure que dans le cadre de son pouvoir d'interprétation des normes, il peut préciser le contenu et la portée des droits et libertés.

Le pouvoir interprétatif du juge constitutionnel se manifeste pareillement pour les articles de la Constitution de 1958.

 

Cela s'est vérifié en particulier pour le principe de "liberté individuelle" qui figure à l'article 66 du texte constitutionnel, ce qui n’est pas rien. Pour le Conseil, ce principe englobe la protection de l'inviolabilité du domicile et ne se borne pas à prohiber les privations arbitraires de liberté (n° 86-164 DC du 29 déc. 1983, Rec. p. 67 ; n° 90-281 DC du 27 déc. 1990, Rec. p. 91). Il englobe aussi à titre de composante essentielle, la liberté du mariage (93-326 DC, 11 août 1993, Rec. p. 217). Il interdit la pratique de contrôles d'identité généralisés et discrétionnaires (93-323 DC, 5 août 1993, Rec. p. 213). De même le Conseil constitutionnel a jugé que la liberté qui, aux termes de l'article 4 de la Déclaration de 1789 consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui ne saurait être préservée si des restrictions arbitraires ou abusives étaient apportées à la liberté d'entreprendre (décision n° 81-132 DC du 18 janvier 1982). Le Conseil s'est aussi montré soucieux de défendre la liberté personnelle des citoyens lorsque les pouvoirs conférés aux agents de l'administration sont tels que leur exercice peut conduire à la méconnaître. Il a jugé que tel était le cas en ce qui concernait les pouvoirs coercitifs dont devait disposer le service central de prévention de la corruption (n° 92-316 DC du 20 janvier 1993).

 

En définitive, il est aisé de comprendre que le souci de respecter le pouvoir d'appréciation du législateur va de pair avec la volonté du juge constitutionnel français d'assurer une protection effective des droits et libertés de valeur constitutionnelle qui s’appliquent et bénéficient à chacun. Sa jurisprudence est désormais suffisamment fournie pour permettre de tracer à grands traits le statut constitutionnel et jurisprudentiel des droits fondamentaux.

 

a) Les droits fondamentaux ne sont pas réservés aux nationaux. En effet, la décision n° 89-269 DC du 22 janv. 1990 a posé en principe que si le législateur peut prendre à l'égard des étrangers des dispositions spécifiques, c'est à la condition "de respecter les engagements internationaux souscrits par la France et les libertés et droits fondamentaux reconnus à tous ceux qui résident sur le territoire de la République". Cette orientation fondamentale a été pleinement confirmée par la décision du 13 août 1993.

b) Le Conseil a affirmé en deux circonstances que les conditions essentielles d'application d'une loi organisant l'exercice d'une liberté publique doivent être les mêmes sur l'ensemble du territoire (n° 84-185 DC du 18 janv. 1985, Rec. p. 36 et n° 93-329 DC du 13 janvier 1994). Cette exigence se confond pratiquement avec le respect du principe constitutionnel d'égalité.

c) En matière de libertés publiques et plus généralement de protection des droits fondamentaux, le Conseil a appliqué à maintes reprises une jurisprudence de portée générale, qui fait obligation au législateur d'exercer pleinement la compétence qu'il tient de l'article 34 de la Constitution. Le fait pour le législateur de rester en-deçà de sa compétence est en lui-même un motif d'inconstitutionnalité. Sur ce fondement, ont été censurées des dispositions législatives qui définissaient de façon imprécise, aussi bien les éléments d'une infraction pénale (n° 84-183 DC du 18 janv. 1985, Rec. p. 32) que les conditions d'institution d'une servitude d'utilité publique (n° 85-198 DC du 13 déc. 1985, Rec. p. 78), ou les règles applicables à des concentrations dans le domaine de la communication (n° 86-217 DC du 18 sept. 1986, Rec. p. 141).

d) C'est enfin au nom de la protection des droits et libertés de valeur constitutionnelle que le Conseil a apporté des limites au pouvoir du législateur d'abroger des dispositions législatives antérieures. Pour le juge constitutionnel en effet l'exercice du pouvoir d'abrogation "ne saurait aboutir à priver de garanties légales des exigences de caractère constitutionnel" (cf. n° 86-210 DC du 29 juillet 1986, Rec. p. 110).

Ainsi, si l'on prend en considération la nature des droits protégés et l'étendue du contrôle exercé par le juge constitutionnel, le modèle français de contrôle de constitutionnalité des lois paraît présenter de grandes similitudes et de solides garanties avec celui des Etats européens dans lesquels le contrôle de constitutionnalité des normes est confié à une Cour constitutionnelle.

Encore faut-il le protéger et le respecter, ce que ledit Conseil doit être le premier à faire lui-même, sous le regard de chaque citoyen vigilant.

Mais quel recours restera-t-il en cas de…manquement ou de trahison ?

 

III- La technique des Abeilles et du Frelon

 

 160.000, 1 à 2 millions de Français qualifiés de « réfractaires », pour le moment, qui sont descendus dans les rues et places , vaccinés ou non, mais en tout cas certainement conscients comme l’ont démontré et le démontreront encore les manifestations dans toutes les villes de France pour refuser l’ignominie du "pass sanitaro-policier", tout montre qu’il existe incontestablement plus qu’une sérieuse résistance d’une fraction de la société pour révéler la fracture entre la société civile (les gens, vous, vos amis, vos familles, nous tous) et une classe politique « hors-sol » (l’Exécutif tout entier, l’Assemblée nationale et le Sénat) et des institutions plus que problématiques sinon défaillantes, tel le Conseil d’Etat.[viii]

 

Il est plus que temps désormais de mettre en œuvre une technique éprouvée d’étouffement de toute cette classe politique qui a entrepris d’enserrer la population française dans une véritable prison intérieure.

Pourquoi ne pas utiliser la technique d’asphyxie et de montée en température utilisée par les abeilles asiatiques pour neutraliser les frelons prédateurs et tueurs [ix] ?

Pression psychologique, résistance constructive, présence polie mais effective autour de chaque parlementaire « félon », abstentionniste, ou absent pour des raisons qui importent peu, un enserrement constant devrait conduire au résultat espéré par démission, jet de l’éponge, atteinte à l’image et, pour tout dire, désaveu absolu et définitif de tout l'Exécutif, de ses chefs et de leurs séides, avec prière de déguerpir et surtout de ne jamais revenir sur la scène politique.

 

Une machine de guerre et de résistance opposée à une autre machine de guerre destructrice de la société, il se trouve que grâce à Internet, nous disposons de l'ensemble des noms, des photos, des verbatim, des déclarations et prises de position des traîtres à la nation, à la France.

Que voilà un superbe matériau quand il s’agira de nourrir les interrogatoires et réquisitions du grand procès Nuremberg 2 qui jugera et condamnera tous ces gens qui auront agi contre les intérêts de leurs compatriotes !

Toutes comparaisons effectuées en remplaçant circonstances et personnalités, les comportements sont identiques, mais le fait est qu’il est évident que rien n’a changé sur le fond dans cette mentalité de compromission, de collaboration et d’abdication aussi bien éthique que morale dont nous subissons les effets.

Léon Blum ne s’y était pas trompé, qui déclarait :

« Ce qui agissait, c’était la peur, la peur des bandes de Doriot dans la rue, la peur des soldats de Weygand à Clermont-Ferrand, la peur des Allemands qui étaient à Moulins… C’était vraiment un marécage humain dans lequel on voyait à vue d’œil se dissoudre, se corroder, disparaitre tout ce qu’on avait connu à certains hommes de courage et de droiture. » D'un vote à l'autre, rien ne change...[x]

Chacun sait désormais où se trouvent le courage, la droiture et surtout ce qui en constitue l’essence d’une vraie résistance, en attendant la victoire inéluctable contre tous ces gens toxiques pour la France : l’Honneur et la Liberté.

Nous saurons rapidement si le Conseil Constitutionnel aura eu l'intelligence à défaut de l'obligation de respecter les principes de Droit rappelés ci-dessus comme en annexes et que j'invite les Lecteurs à lire très attentivement dans la mesure où ils constituent un Vade Mecum particulièrement important pour les jours à venir.

Alors, avec moi, Calme, en avant, droit !

 

PS. A la fin, les Abeilles gagnent toujours et expulsent le frelon mort de la ruche.

 

Annexes et Sources

Note liminaire

L'auteur de cet article prend bien soin de préciser et rappeler respectueusement de manière liminaire à Monsieur le Directeur de la publication du site Agoravox ainsi qu’aux esprits chagrins prêts à tout pour censurer et empêcher la publication de ce document que « Sont LICITES  (i.e. permises, autorisées) les citations tirées d'une œuvre, déjà rendue licitement accessible au public (ce qui est le cas) , à condition qu'elles soient conformes aux bons usages et dans la mesure justifiée par le but à atteindre,(ce qui est précisément le cas) y compris les citations d'articles de journaux et recueils périodiques sous forme de revues de presse. » étant ici précisé que L'article L.122-5 3° du Code de la propriété intellectuelle que l’Auteur- lui -, connaît parfaitement, prévoit qu'une œuvre, déjà divulguée, peut être utilisée sans l'autorisation de son auteur lorsqu'il s'agit d' « analyses ou courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'œuvre à laquelle elles sont incorporées ».Tout comme cet article ici proposé, donc, parfaitement sourcé et référencé Il s'agit donc bien d'une des exceptions au monopole d'exploitation de l'auteur d'une œuvre de l'esprit qui, en l'espèce, invite donc les grincheux de la « Modération » avec Anastasie et ses grands ciseaux à mieux se pourvoir.

 

NOTE CAPITALE A LIRE ET A DIFFUSER

de Maître de Araujo-Recchia, Avocat au Barreau de Paris

Mémo concernant le consentement :

Lien direct ici

"Mesdames, Messieurs,

Je suis désolée de ne pas pouvoir répondre à l'ensemble des demandes, que je reçois actuellement.Je vous prie de bien vouloir trouver ci-dessous, un ensemble d'éléments juridiques non exhaustifs susceptibles de vous aider à résoudre les problématiques rencontrées personnellement ou professionnellement concernant le pass sanitaire ou l'injection qui ne pourra être rendue obligatoire que lorsque le projet de loi en cours de discussion sera définitivement voté par le Parlement, qu'il aura éventuellement été soumis au Conseil constitutionnel et qu'il aura été publié au J.O.R.F.

Ces éléments peuvent être transmis aux avocats qui défendront vos droits, si nécessaire et en toute humilité bien entendu."

 DROIT DU TRAVAIL :

Les salariés ou agents publics du domaine de la santé : 

Leur conseiller de garder toutes les preuves du harcèlement exercé par leur hiérarchie dans le but de les forcer à se faire injecter. Leur conseiller de ne pas démissionner. Leur conseiller éventuellement de transmettre le mémo ci-joint à leur hiérarchie.

Points 34 et 35 de l'avis du Conseil d'Etat en date du 19 juillet 2021 (à mettre en rapport avec le texte de loi une fois adopté) :

Ma compréhension en attendant le texte définitif :

En l'absence de saisine préalable des instances consultatives des agents publics par le gouvernement, le régime spécifique d'interdiction d'exercer et de suspension de la rémunération, du fait de la violation de l'obligation vaccinale, ne peut être retenu pour les agents publics.

Ce régime ne peut être retenu uniquement pour les salariés, cela serait contraire au principe constitutionnel d'égalité.

Par conséquent, ni les agents publics ni les salariés ne peuvent, en l'état du texte, être soumis à ce régime d'interdiction d'exercer et de suspension de la rémunération.

La violation de l'obligation vaccinale peut être sanctionnée dans le cadre des procédures disciplinaires de droit commun.

Le gouvernement doit compléter le texte afin de tenir compte de ces observations.

DROIT CIVIL ET DROIT PÉNAL :

Les motifs juridiques qui pourraient être avancés sont d'ordres civil et pénal :

- Harcèlement d'une personne en vue de l'inciter à commettre un acte de nature à mettre sa vie en danger,

- Extorsion de consentement de nature à mettre en danger la vie d'autrui,

- Abus de pouvoir et abus de faiblesse étant donné que la campagne de manipulation et d'atteinte à l'intégrité psychologique/psychique/mentale a été massive et qu'il suffit désormais de menacer de licenciement ou autre pour que la personne en position de faiblesse s'exécute et subisse l'injection.

- Complicité de tentative d'empoisonnement

- Les personnes qui mettent en oeuvre les inoculations forcées verront leur responsabilité civile ou pénale recherchée également.

DROIT DES PATIENTS :

- Les patients refoulés par les hôpitaux :

Obtenir les preuves du refus par écrit ou par huissier, témoins etc et envoyer un courrier au directeur général de l'A.R.S afin de contester l'acte médical forcé (test ou injection, pass sanitaire), qui est indiqué comme étant un préalable à toute intervention, sur la base des textes rappelés dans le mémo.

- Procédure spécifique prévue par la loi :

L’article R. 1112-11 du Code de la santé publique édicte les conditions d’admission d’un patient à l’hôpital. L’article R. 1112-12 du Code de la santé publique dispose qu’ « En cas de refus d'admettre un malade qui remplit les conditions requises pour être admis, alors que les disponibilités en lits de l'établissement permettent de le recevoir, l'admission peut être prononcée par le directeur de l'ARS, agence régionale de santé ».

Il existe ainsi une procédure permettant de pallier un refus de soins constitué par un refus d’admission.

- Sur le plan pénal en cas de discrimination :

Article L1110-3 du Code de la santé publique :

Aucune personne ne peut faire l'objet de discriminations dans l'accès à la prévention ou aux soins.

Un professionnel de santé ne peut refuser de soigner une personne pour l'un des motifs visés au premier alinéa de l'article 225-1 ou à l'article 225-1-1 du code pénal.

Article 225-1 du code pénal :

"Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques sur le fondement de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur grossesse, de leur apparence physique, de la particulière vulnérabilité résultant de leur situation économique, apparente ou connue de son auteur, de leur patronyme, de leur lieu de résidence, de leur état de santé, de leur perte d'autonomie, de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques, de leurs mœurs, de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre, de leur âge, de leurs opinions politiques, de leurs activités syndicales, de leur capacité à s'exprimer dans une langue autre que le français, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une Nation, une prétendue race ou une religion déterminée. (...)

DROIT ADMINISTRATIF :

Le référé liberté de notre confrère Me KRIKORIAN met le Conseil d'Etat fasse à ses contradictions (ordonnance du Conseil d'Etat du 6 juillet 2021, affaire Quadrature du Net comparé à l'avis du 19 juillet 2021).Nous attendons désormais la décision du Conseil d'Etat.

Nous rappelons l'arrêt du Conseil d'Etat du 6 mai 2019, affaire LNPLV, suivant lequel un "vaccin" ne peut être rendu obligatoire que dans les conditions suivantes :

- maladie connue et particulièrement grave,

- vaccins connus et recul suffisant,

- balance bénéfices/risques concluante.

 

Avec les 4 injections litigieuses, nous ne remplissons tout simplement aucun de ces critères.

DROIT EUROPEEN :

Une action est en cours devant la Cour de Justice de l'Union européenne depuis le 17 juin 2021 et concerne 232 professionnels de santé français, 35 professionnels de santé italiens et une centaine de professionnels de santé autrichiens notamment. 

Des avocats d'autres Etats membres se sont probablement joints à l'action entre temps.

Cette action est destinée à demander la suppression de l'obligation d'injection pour les professionnels de santé et le retrait des autorisations conditionnelles de mise sur le marché pour les injections C-19.

Cette action est en cours d'instruction devant la CJUE.

Par ailleurs, tous les dossiers portés devant les juridictions pourront faire référence au règlement européen du 14 juin 2021 car les considérants sont très clairs :

RÈGLEMENT (UE) 2021/953 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 14 juin 2021, relatif à un cadre pour la délivrance, la vérification et l’acceptation de certificats COVID-19 interopérables de vaccination, de test et de rétablissement (certificat COVID numérique de l’UE) afin de faciliter la libre circulation pendant la pandémie de COVID-19 

Lien direct ici

« Considérant ce qui suit : (...)

(36) Il y a lieu d’empêcher toute discrimination directe ou indirecte à l’encontre des personnes qui ne sont pas vaccinées, par exemple pour des raisons médicales, parce qu’elles ne font pas partie du groupe cible auquel le vaccin contre la COVID-19 est actuellement administré ou pour lequel il est actuellement autorisé, comme les enfants, ou parce qu’elles n’ont pas encore eu la possibilité de se faire vacciner ou ne souhaitent pas le faire. Par conséquent, la possession d’un certificat de vaccination, ou la possession d’un certificat de vaccination mentionnant un vaccin contre la COVID-19, ne devrait pas constituer une condition préalable à l’exercice du droit à la libre circulation ou à l’utilisation de services de transport de voyageurs transfrontaliers tels que les avions, les trains, les autocars ou les transbordeurs ou tout autre moyen de transport. En outre, le présent règlement ne peut être interprété comme établissant un droit ou une obligation d’être vacciné. (...)

(62) Le présent règlement respecte les droits fondamentaux et observe les principes reconnus no tamment par la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne (ci-après dénommée "Charte"), en particulier le droit au respect de la vie privée et familiale, le droit à la protection des données à caractère personnel, le droit à l’égalité devant la loi et le droit à la non-discrimination, la liberté de circulation et le droit à un recours effectif. Les États membres sont tenus de respecter la Charte lorsqu’ils mettent en œuvre le présent règlement. » 

 

- Article 1 de la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne, 7 juin 2016.

« Dignité humaine

La dignité humaine est inviolable. Elle doit être respectée et protégée. »

- Article 3 de la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne, 7 juin 2016.

« Article 3

Droit à l'intégrité de la personne

1. Toute personne a droit à son intégrité physique et mentale.

2. Dans le cadre de la médecine et de la biologie, doivent notamment être respectés :

a) le consentement libre et éclairé de la personne concernée, selon les modalités définies par la loi ;

b) l'interdiction des pratiques eugéniques, notamment celles qui ont pour but la sélection des personnes ;

c) l'interdiction de faire du corps humain et de ses parties, en tant que tels, une source de profit ;

d) l'interdiction du clonage reproductif des êtres humains. »

Article 21 de la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne, 7 juin 2016.

« Non-discrimination

1. Est interdite toute discrimination fondée notamment sur le sexe, la race, la couleur, les ori- gines ethniques ou sociales, les caractéristiques génétiques, la langue, la religion ou les convictions, les opinions politiques ou toute autre opinion, l'appartenance à une minorité nationale, la fortune, la naissance, un handicap, l'âge ou l'orientation sexuelle. (...) »

II. Valeur normative des considérants d’un règlement européen :

Il est généralement admis quel les considérants n’édictent pas, en principe, des règles, mais ont néanmoins pour vocation d’expliciter le sens et la portée des règles édictées.

Dans un instrument juridique de l'UE, les considérants de l'exposé des motifs revêtent une grande importance parce qu'ils expliquent la raison d'être de chaque disposition. Bien qu'ils n'aient pas de valeur juridique en tant que tels, les considérants peuvent être utilisés lors de l'interprétation du champ d'application des dispositions de fond du texte. La Cour de justice de l'Union européenne a déclaré à plusieurs reprises que des considérants valables sont nécessaires pour que la Cour puisse exercer sa fonction d'interprétation du droit. Étant donné qu'ils expliquent la raison d'être de l'acte juridique, ils méritent un examen approfondi.

Article très instructif :

https://www.eurojuris.fr/accueil/articles/pass-sanitaire-non-conformite-droit-union-europeenne-40559.htm

 

Mémo concernant le consentement :

Lien direct ici

 

Sources et Références

[i]Alexandre Soljenitsyne. Entretien de Philippe de Villiers au Figaro, vendredi 3 août 2018.

[iii]« Nous avons été éclairés par la science et nous avons fait le choix de mettre l’humain avant tout. Dans l’humain, il n’y a pas que la gestion sanitaire mais aussi tout ce qui fait la vie des femmes et des hommes. La vie de la Nation ne se réduit pas à l’évolution des courbes. » etc. https://www.leparisien.fr/politique/etapes-du-deconfinement-vaccins-pass-sanitaire-linterview-demmanuel-macron-29-04-2021-GIV6GRBP4VF3TGBLBKKRAZEGMA.php

[iv] Claire Etcherelli, Elise ou la vraie vie, Denoël, 1967, https://www.babelio.com/livres/Etcherelli-lise-ou-la-vraie-vie/19342

[v] Mesdames et Messieurs les membres du Conseil Constitutionnel : https://www.conseil-constitutionnel.fr/les-membres,

[viii] Eric Verhaeghe, L’apparente partialité du Conseil d’Etat envers le passe sanitaire pose problème, Le Courrier des Stratèges, 20 juillet 2021, https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/07/20/lapparente-partialite-du-conseil-detat-envers-le-passe-sanitaire-pose-probleme/


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion 29 juillet 17:31

    ça y’est j’ai compris comment ils allaient financer le remboursement de la dette : en économisant les rémunérations de tous les élus et membres des conseils et commissions qui ne servent plus à rien puisque l’agenda est fourni par d’autres.

    Après, ils économiseront le budget de la justice : ceux de la police, de l’armée et de la gendarmerie suffisent à faire régner l’ordre nouveau.


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 29 juillet 18:24

      @Lampion

      Bonsoir et merci pour votre commentaire.

      Il me semble que tous ces budgets de fonctionnement sont déjà passés à la paille de fer.
      Quant à la suite immédiate, avec un système bancaireen faillite et des banques qui ne survivent que sous perfusion de la BCE, la comédie va bientôt cesser.

      Patience...

      Il n’en demeure pas moins qu’il va quand même falloir continuer à « avoiner » la garde prétorienne qui, comme chacun sait, a un talent certain pour sentir le vent tourner.

      Bien à vous,
      Renaud Bouchard


    • Taverne Taverne 29 juillet 17:52

      Une citation de C’est Nabum entre Soljenitsyne et Macron : qui a dit que l’on ne disait pas des choses intelligentes sur ce site ?

      Un film français dites-vous ? Gabriel Attal : une sorte de Jean-Pierre Léaud mais le talent en moins : jamais il n’aurait joué les 400 coups !


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 29 juillet 18:20

        @Taverne

        Bonsoir et merci pour votre commentaire.

        "Une citation de C’est Nabum entre Soljenitsyne et Macron : qui a dit que l’on ne disait pas des choses intelligentes sur ce site ?"

        /Certes, lorsque ce site se donne la peine de faire un léger effort, de très bonnes plumes viennent s’y exprimer, gens de qualité qui écrivent des choses passionnantes quand il ne s’agit pas tout simplement de cette poésie de la Loire qui m’enchante.

        Il ne resterait plus qu’à éliminer les parasites, visiteurs aux propos ineptes et dont la principale activité est de proférer insultes et grossièretés. Il est regrettable de ne pouvoir écarter tous ces gens.

        "Un film français dites-vous ? Gabriel Attal : une sorte de Jean-Pierre Léaud mais le talent en moins : jamais il n’aurait joué les 400 coups !

        / J-P. Leaud, bien sûr ! Il faut effectivement du talent pour avoir su incarner Antoine Doisnel et être invité ensuite à jouer dans Le Testament d’Orphée...Voilà bien une qualité qui manque à tous ces précieux jeunes gens qui gravitent autour d’une planète morte ou qui n’ont pas encore compris que l’éclat qui les éblouit est celui d’une super-nova macronienne qui n’a déjà plus d’existence.

        Mais rien n’est perdu pour la tête à claques que vous évoquez et qui pourrait bien jouer un rôle de figurant avec de nombreux autres collègues dans un remake des 400 beignes à venir.

        Patience...

        Bien à vous,

        Renaud Bouchard


      • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 2 août 01:07

        @Renaud Bouchard
        Bonjour a toi
        Le pass sanitaire est l’antichambre de la vaccinnation obligatoire de TOUTE la population Francaise Y COMPRIS LES ENFANTS au mois de septembre
        Copie mon post tu pourra le relire au mois de septembre
        (Sauf si des evenements exeptionnels se produisent d’ici la ce qui n’est pas non plus à exclure, monarc est devenu archi dingue)
        Bonne soirée


      • Rinbeau Rinbeau 29 juillet 19:27

        Pas besoin d’être prophète quand on voit le pédigré des 9 membres du conseil constitutionnel ! Avec en plus un président (laurent fabius) qui s’y connait en contamination ! ça s’appelle la corruption mon cher, où la complaisance de classe !

        A l’ouest rien de nouveau ! Rappelons nous Marat dénonçant dans son journal l’Ami du peuple que le parlement était une prostituée ! seul trois députés dont Robespierre n’étaient pas achetés d’une manière où d’une autre !

         smiley



        • Rinbeau Rinbeau 29 juillet 19:47

          @Renaud Bouchard

          Alors je ne vous le fais pas dire ! Des bonnes têtes de vainqueurs !
           smiley


        • HELIOS HELIOS 30 juillet 22:20

          @Renaud Bouchard

          ... le conseil est structurellement constitué pour avoir 2/3 de la decision favorable à l’executif ...

          A partir de là, on peut penser qu’il ne sert a rien, si ce n’est de peindre les décisions importantes avec la couleur de la démocratie.

          Le conseil constitutionnel devrait etre constitué, pour défendre les citoyens à travers la constitution, et a ce titre il devrait être composé de personnages civils indépendant économiquement, representants la nation dans les principaux domaines comme la philosophie, la science, les arts, probablement les techniques, de l’économie, de l’histoire etc. choisis par leurs pairs.

          Ils seraient donc là pour defendre le texte de la constitution, mais aussi l’esprit qui en a guidé l’expression du texte.

          Le président de la république ne devrait jamais pouvoir interferer avec le conseil constitutionnel, pas plus que le parlement, cela s’appelle « l’indépendance » 
          -


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 juillet 19:55

          Z’allez en chier bande de petits salopards ! Notre propagandastaefel va travailler l’esprit de vos femmes pour rejeter les non vaccinés : Pas de piquouze , pas de partie de tagada tsoin-tsoin !


          • Rinbeau Rinbeau 29 juillet 20:03

            @Aita Pea Pea

            Pour ma part, pas besoin de me faire vacciner, je suis immunisé contre tout.. Même contre les femmes !


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 29 juillet 20:55

            @Rinbeau

            « Immunisé contre tout...Même contre les femmes ! »

            Ah ! Malheureux !

            https://youtu.be/o5yR4TYne-Y

            RB


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 juillet 21:16

            @Renaud Bouchard
            Rahhh...et en plus la sublime musique de Georges Delerue ...




            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 05:50

              @eau-du-robinet
              Bonjour et merci pour cette information.
              Il y a d’un côté le communiqué de la Sénatrice Marie-Laure Phinéra-Horth,..

              https://putsch.media/20210524/actualites/societe/video-une-senatrice-ne-veut-pas-se-faire-vacciner-suite-au-deces-de-son-pere-et-de-2-personnes-pourtant-vaccinees/

              ...et de l’autre côté les réactions des directions des trois hôpitaux de Guyane qui je cite de leur côté, ont tenu à faire le point sur les informations circulant autour "de prétendus décès à la suite de la contamination nosocomiale Covid ou encore des décès Covid de personnes en bonne santé pleinement vaccinées« . »A cette heure, aucun élément ne permet d’affirmer de telles choses,quis’apparentent une fois de plus à l’une des nombreuses « fake news » dont notre territoire est victime depuis des mois,fléau qui entame laconfiance et entrave notre lutte collective contre l’épidémie« .

              Les directions des trois hôpitaux ont ainsi appelé à »chacun et chacune au sens de la mesure et des responsabilités. Ils ont également appelé les élus et représentants de la société civile à se positionner sur des données scientifiquement fondées et de se mobiliser en faveur de la vaccination du plus grand nombre". Ce communiqué fait directement référence à l’intervention télévisée de la sénatrice Marie-Laure Phinéra-Horth sur Guyane la Première durant laquelle cette dernière affirme ne pas vouloir se faire vacciner "parce que dans son entourage, des personnes (doublement) vaccinées seraient décédées (...) et que son père aurait été infecté du Covid-19 via le personnel soignant".

              L’appel adressé aux "élus et représentants de la société civile à se positionner sur des données scientifiquement fondées et de se mobiliser en faveur de la vaccination du plus grand nombre« , me laisse dubitatif quant aux »données scientifiquement fondées", surtout si l’on considère le brouillard communicationnel qui n’est fait que de propagande alors que la littérature scientifique est elle-même en pleine recherche et en complète incertitude, ce qui est bien normal.

              https://putsch.media/20210524/actualites/societe/video-une-senatrice-ne-veut-pas-se-faire-vacciner-suite-au-deces-de-son-pere-et-de-2-personnes-pourtant-vaccinees/

              Bien à vous,
              Renaud Bouchard


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 30 juillet 07:43

              Bonjour Renaud Bouchard,
              .
              Je remarqué que les avis des distances dirigeantes (vous avez cité : Les directions des trois hôpitaux) et celle des employés (infirmières) divergent par fois gravement.
              .
              Écoutez attentivement ce témoignage alarment d’un pompier
              .
              Attention aussi à ce que est publié par l’AFP qui s’attaque SYSTÉMATIQUEMENT à tout scientifique, médecin, professeur, généticien, etc. qui divulguent des informations qui vont à l’encontre de la vision du gouvernement voire celle des Mass-médias.
              .
              Voici un témoignage qui en dit long ou on constate que la politique c’est substitué à la science ...
              .
              Dans cette vidéo le Professeur Toussaint recadre Coralie Dubosc, la compagne d’Olivier Véran, laquelle, comme beaucoup d’autres, confond les faux positifs (asymptomatiques) avec les malades question de faire gonfler les chiffres !

              .
              Ce matin dans la télévision allemande :
              Israël « invite » actuellement les personnes âgées de se présenter pour une troisièmement vaccination !
              .
              Mais quel folie, quelle escroquerie cette plandemie !
              .
              Une dernière information :

              Selon Silvano TROTTA plusieurs sources concordantes, montrent l’arrivé de nouveaux traitements (forts chers aussi) en Octobre 2021 et donc l’arrêt des vaccins expérimentaux en Octobre. C’est peut-être pour cela qu’ils nous poussent à nous vacciner pressement... Et ce virus est bien artificiel !

              .
              Je dit aux infirmières tenez bon, résistez, ne vous laissez pas injecter ce poison à la protéine Spike !



            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 08:34

              @eau-du-robinet

              Impossible d’ouvrir vos liens. Pouvez-vous vérifier leur validité ?
              Merci beaucoup !
              RB


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 30 juillet 09:53

              Bonjour Renaud Bouchard,
              .
              J’ai eu le même problème la semaine dernière !
              .
              Il y à deux types de problèmes qu’on peut y rencontrer :

              1)
              Par fois ce sont les antivirus qui se mettant à bloquer odysee !
              J’avais une double protection sur mon PC !
              J’ai viré Malwarebytes de mon PC et ne garde qu’une protection ESET .
              Même cet antivirus (ESET) bloque par fois l’accès à odysee ... et si ça s’arrive je clique sur « Désactiver la protection » puis je sélectionne l’option « interrompre pendant 10 minutes ». Il ne s’agit rien d’autre que de censure !
              .
              2)
              si non plusieurs fois / jour le site est saturé. Ce matin je voulais uploader une vidéo sur ODYSEE mais j’ai abandonné après 3 essais infructueux ! C’est tard le soir ou ça marche le mieux. Le site est souvent saturé ... trop de demandes (traffic) ... il se peut que ça soit le cas .... essayez plus tard ...
              .
              Tenez nous informé si vous avez réussi d’accéder ...


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 30 juillet 10:10

              Bonjour Renaud Bouchard,
              .

              Ils sont fort les directions des trois hôpitaux de Guyane

               !

              Quand il s’agit des morts après vaccination ils disant :
              ’’A cette heure, aucun élément ne permet d’affirmer de telles choses

              ...’’

              .

              Et puis quand il s’agit des morts suite à un accident de route on les faits enregistrer mort du COVID-19 comme c’est arrivé !
              .

              Celle la elle est bonne aussi :

              Coronavirus : Cinq décès après la première injection, pas de lien avéré

              Circulez il n’y rien à voir ! Qui peut y croire cela ? Il nous prennent vraiment pour des cons ses CRIMINELS !



            • Jean 30 juillet 10:32

              @eau-du-robinet
              Bonjour, pour moi cela fonctionne bien.


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 30 juillet 10:36

              Bonjour Jean,
              Merci pour ton retour. smiley



            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 11:05

              @eau-du-robinet
              Cela me rappelle une interview recueillie à chaud auprès d’un médecin que le journaliste interrogeait sur les causes du décès de Romy Schneider.
              Je vous relate de mémoire l’échange de propos :

              « -Bonjour Docteur ! R Sch. est donc décédée ce matin d’un arrêt cardiaque, pourriez-vous nous faire part de vos impressions sur les causes de ce décès qui nous bouleverse ?
              -Oui, bonjour ! Triste nouvelle, n’est-ce pas, mais j’aimerais vous faire observer que nous mourons tous d’un arrêt cardiaque... », réflexion qui ne manquait pas d’une certaine sagesse, à mon avis.

              Hé bien là, la vidéo que vous nous montrez prouve dans le fond que tout-va-bien, n’est-ce pas ? La « vaccinée » était très âgée, souffrait d’autres affections etc.
              A ceci près qu’avant la « vaccination » elle était encore vivante -inscrite dans « la vie d’avant »-, et qu’après la vaccinations elle est décédée, entrant dans « la vie d’après » (vie éternelle).

              Les propos de ce bonhomme sont d’un cynisme absolu. Il est incroyable que celui qui l’interroge ne réagisse pas en lui demandant : « Mais, M. le ministre, avez-vous réellement conscience de ce que vous dites ? »

              Bien à vous,
              Renaud Bouchard


            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 11:20

              @eau-du-robinet

              Un grand merci à Internet, formidable magasin à mémoire qui servira pour les accusations et réquisitions portées à l’encontre de tous les responsables, instigateurs, auteurs et complices lors de ce Grand Nurembers 2 , une Cour Pénale spéciale où seront jugés ces...criminels.

              Un coup d’œil dans un passé encore récent. On imagine l’immense éclat de rire qui aurait accueilli au moment où ils étaient encore puissants l’idée même que les dirigeants nazis et japonais puissent être un jour capturés, entendus,jugés et condamnés.

              Et pourtant, ce fut le cas avec les procès de Nuremberg et de Tokyo.

              Quelque chose se prépare aussi à l’heure actuelle, en juillet 2021, avec ce lien qu’il convient de lire intégralement.

              Bien à vous,
              Renaud Bouchard

              https://echelledejacob.blogspot.com/2021/02/le-plus-grand-nuremberg-de-tous-les.html

              Aujourd’hui, c’est un deuxième tribunal de Nuremberg qui se prépare, avec la mise en place d’une « Class Action » sous l’égide de milliers d’avocats mondiaux derrière l’avocat américano-allemand Reiner Fuellmich qui poursuit les responsables du scandale du Covid-19 instrumentalisé par le Forum de Davos. À ce sujet, il est utile de rappeler que Reiner Fuellmich est l’avocat qui a réussi à condamner le géant de l’automobile Volkswagen dans l’affaire des pots catalytiques trafiqués. Et c’est ce même avocat qui a réussi à condamner la Deutsche Bank comme entreprise criminelle.

              Selon Reiner Fuellmich, toutes les fraudes des entreprises allemandes sont dérisoires comparées aux dommages que la crise du Covid-19 a causés et continue de causer. Cette crise du Covid-19 doit être rebaptisée « Scandale du Covid-19 » et tous les responsables doivent être poursuivis pour dommages civils pour cause de manipulations et de protocoles de tests falsifiés. C’est pourquoi, un réseau international d’avocats d’affaires plaidera la plus grande affaire de délits civils de tous les temps, le scandale de la fraude Covid-19 qui s’est entretemps transformé en plus grand crime contre l’humanité jamais commis. Une commission d’enquête Covid-19 a été ouverte à l’initiative d’un collectif d’avocats allemands dans le but de faire un recours collectif au niveau international en utilisant le droit anglo-saxon.

              Voici la traduction résumée de la dernière communication du Dr Fuellmich du 15/02/2021

              « Les auditions d’une centaine de scientifiques, médecins, économistes, juristes de renommée internationale qui ont été menées par la commission d’enquête berlinoise sur l’affaire Covid-19 depuis le 10/07/2020, ont entre-temps montré avec une probabilité proche de la certitude que le scandale du Covid-19 n’était à aucun moment une affaire de santé. Il s’agissait plutôt de bétonner le pouvoir – illégitime, car obtenu par des méthodes criminelles – de la « clique de Davos » corrompue, en transférant la richesse des populations aux membres de la clique de Davos, en détruisant, entre autres, les petites et moyennes entreprises en particulier. Des plateformes comme Amazon, Google, Uber, etc. pourraient ainsi s’approprier leurs parts de marché et leurs richesses ».


            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 11:30

              Comme pour les herboristes dont le métier a été interdit sous Vichy, en 1941, pour préserver le monopole des pharmaciens, diplôme supprimé « auxzeureslesplusombresdenotrehistoire », comme chacun sait.

              La lecture du lien ci-dessous est très intéressante, qui démontre et explique bien l’enjeu financier avec, pour les pharmaciens, un secteur de vente qu’ils préfèrent laisser péricliter parce que insuffisamment rémunérateur, secteur qui pourrait redevenir intéressant si le profit suivait.

              Quant à la santé Publique...

              https://www.senat.fr/questions/base/2010/qSEQ10020825S.html

              Bien à vous,

              Renaud Bouchard


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 30 juillet 20:44

              Bonjour Renaud Bouchard,
              .
              Pour votre information je suis en contact quasi permanent avec mon avocate Maître Virginie DE ARAUJO RECCHIA ! Nous sommes 1360 personnes ayant porte plainte contre l’état français pour mettre un arrêt le plus tôt possible de toutes les mesures liberticides ...
              .
              Nous avons perdu la première bataille due à la non indépendance de la justice !
              Le tribunal c’est déclare incompétent de juger l’affaire !!!! Et oui, après avoir découvert le mépris du gouvernement envers le peuple, c’est la découverte du mépris de le justice envers le peuple. 
              .
              Vous comprenez alors, je l’espère, le propos tenu dans la vidéo de mon avocate ... plus loin dans ce message.
              .
              J’ai aussi porté plainte en rejoignant la plainte déposé par le CSAPE à la CPI plainte pour crime contre l’humanité contre le gouvernement Macron.
              .
              J’ai publié un article, pour donner le mode d’emploi pour porter plainte.
              .
              C’est simple et sans frais d’avocat.
              .
              Voici le document à envoyer à la CPI .....Il faut remplacer les parties en rouge sur les pages 1 ; 59 ; 60 ; 64
              .
              Voici la dernière vidéo de mon avocate . L’article été bloque sur Agoravox à cause de cette vidéo !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
              ... j’ai le dont publie sur le site web des moutonsenragees sans problèmes.
              .
              Comme les 3 vidéos n’ont pas apparue après publication dans l’article j’ai les ai mis dans le premier post après l’article ....
              .
              Bonne soirée à vous smiley


            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 30 juillet 10:00
              Voici la prophétie de Daniel 7 :24-26 qu’il faut faire connaître et qui va leur foutre la trouille : « Les dix cornes, ce sont dix rois qui s’élèveront de ce royaume (Les 10 mandats de la 5è République). Un autre s’élèvera après eux (Macron), il sera différent des premiers (Election très contestable), et il abaissera trois rois (les trois rois de droite encore vivants : Giscard, Chirac, Sarko). Il prononcera des paroles contre le Très Haut (exemple : le blasphème n’existe pas), il opprimera les saints du Très Haut (toutes les lois anti-famille et liberticides, plus d’école à la maison, plus de choix éducatif), et il espérera changer les temps et la loi (toutes les lois liberticides prétextées par le covid) ; et les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d’un temps (ceux qui sont fidèles à Dieu doivent s’inscrire pour assister aux cultes).


              Puis viendra le jugement, et on lui ôtera sa domination, qui sera détruite et anéantie pour jamais. (Daniel 7 :24-26)



              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 10:52

                @Daniel PIGNARD
                Bonjour et merci autant pour votre visite que pour votre commentaire.

                L’eschatologie de Daniel m’intéresse beaucoup mais je souhaiterais plutôt que le feu Divin s’abatte sur quelques malfaisants toxiques qui hantent la scène politique.

                Mais ne confondons pas eschatologie et sotériologie, n’est-ce pas ?

                Ci-après un texte intéressant : https://www.leboncombat.fr/exil-ezechiel-daniel/

                Bien à vous,
                Renaud Bouchard


              • troletbuse troletbuse 30 juillet 10:45

                Attal et Séjourné ne sont pas les porte-paroles de l’Elysée mais les porte-spermes.  smiley


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 10:53

                  @troletbuse

                  Ni grossièreté, ni attaques ad hominem, voulez-vous ?

                  RB


                • BA 30 juillet 11:44

                  Le scandale de l’année 2021 :


                  Les prix des vaccins auraient été gonflés artificiellement par les sociétés pharmaceutiques profitant de leurs monopoles. La France aurait ainsi payé au moins 4,6 milliards d’euros de surcoût et l’Europe 31.


                  31 milliards d’euros. C’est le montant que Pfizer et Moderna auraient engrangé sur le dos de l’Union européenne grâce aux contrats de livraison de vaccins qu’ils ont signés.


                  Une enquête menée dans le cadre la People’s Vaccine Alliance, dont Oxfam est membre, a analysé les techniques de production des vaccins à ARN messager de ces deux géants pharmaceutiques pour en déterminer le coût réel de production. Il est estimé à 1,18 dollar (0,99 euro) la dose pour le Pfizer et 2,85 dollars pour le Moderna, tandis qu’ils sont vendus entre 16,25 et 19,50 dollars pour l’un et entre 19,20 et 24 pour l’autre.


                  Si cette analyse ne prend pas en compte le coût de leurs investissements en recherche et développement, cela n’enlève rien aux profits faramineux que réalisent les groupes pharmaceutiques. En 2021, Pfizer devrait réaliser un chiffre d’affaires proche de 80 milliards d’euros. Il pourra remercier la France pour qui le surcoût est évalué à 4,6 milliards d’euros.


                  https://www.liberation.fr/economie/les-geants-pharmaceutiques-font-passer-leur-interet-financier-avant-linteret-general-20210729_KXMFWZYBG5CV5O3XT7M3TVVNFY/




                  • jjwaDal jjwaDal 30 juillet 12:08

                    Je pense que ça participe de cette campagne « Aucune possibilité d’y échapper », pour éviter tout attentisme parmi les indécis.
                    Tous les principaux personnage de l’Etat ont effrontément mentis pendant cette épidémie, ils ne sont plus à une menterie près.
                    On est à quelques jours d’une décision qui rendra légale pour un Etat d’extorquer par la violence et la contrainte le consentement à subir une expérience médicale sur laquelle on n’a aucune visibilité à moyen et long terme et la certitude que ces « candidats vaccins » sont des catastrophes comparés à tous les vaccins passés (mais eux, dûment testés avant utilisation).
                    Cela fera jurisprudence à l’avenir à n’en pas douter.
                    Ce n’est pas seulement les français qui sont attaqués de front, c’est surtout le simulacre de démocratie qui donnait jusqu’ici l’illusion d’y être. Les masques vont tomber pour beaucoup qui n’avaient pas encore compris que ceux qui ont chié sur le résultat du référendum sur le TCE n’avaient pas fini le travail.

                    Le peuple est donc pour ces gens là,incompétent pour décider de son avenir et de sa propre santé. Le pire est à venir si la résistance n’est pas au rendez-vous de l’Histoire.


                    • Jean de Beauce Jean de Beauce 30 juillet 12:25

                      Plutôt que de ruminer et de mitonner, allez vous faire vacciner. A présent il y a des créneaux sur doctorlib. Au moins grâce au pass sanitaire on peut nager peinard à la piscine et se balader tranquilles dans les musées.


                      • samy Levrai samy Levrai 30 juillet 12:38

                        @Jean de Beauce
                        Tu ne dois pas savoir bien lire, dirait on...
                        Cette démonstration de lâcheté de ta part et de la débilité des mesures ne rassure pas du tout , il devient urgent de pas développer un syndrome de Stockholm en sus de psychoses créées par manipulations.
                        Eteint la télé et ne la rallume plus , tu verras tu iras beaucoup mieux.


                      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 14:34

                        @Jean de Beauce

                        « Au moins grâce au pass sanitaire on peut nager peinard à la piscine et se balader tranquilles dans les musées... »

                        ...et rencontrer des tas de pétochards vaccinés, fichés sur plate-forme digitale, en voie de surinfection et dont la durée de vie est désormais mesurée, véritables candidats au suicide qui en savent beaucoup plus sur le nombre de poisons et substances toxiques qu’il y a dans une cigarette que dans les compositions des sérums qu’ils se sont fait injecter dans l’organisme -de manière irréversibles-, et dont ils ne savent en réalité strictement rien, pas plus d’ailleurs que ceux qui les leur ont administrés.

                        Bonnes vacances quand même, et surtout profitez-en bien en goûtant chaque minute qui passe.

                        Une video très explicite à votre intention :

                        https://youtu.be/DzK61CluYZI?t=15


                      • véronique 30 juillet 15:12

                        @Jean de Beauce
                        Ne vous gênez surtout pas pour consommer, il va falloir que les titulaires de pass dépensent un peu plus pour compenser les pertes liées aux baisses de fréquentation des non-vaccinés. C’est la solidarité.


                      • BA 30 juillet 12:47

                        Les chiffres donnés par Pfizer étaient complètement faux : le vaccin Pfizer NE protège PAS à 95 % contre l’infection.


                        Covid-19 : de nouvelles données suggèrent que les personnes vaccinées peuvent transmettre le virus.


                        Le ministère de la santé israélien a rendu publics des chiffres montrant que le vaccin de Pfizer et BioNtech ne protégerait plus qu’à 39 % contre l’infection.


                        https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/07/30/covid-19-de-nouvelles-donnees-suggerent-que-les-personnes-vaccinees-peuvent-transmettre-le-virus_6090012_3244.html




                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 14:22

                          @Francis, agnotologue

                          Merci pour ce lien qui confirme une information.

                          Voilà qui va me permettre de prendre la décision de ne pas répondre à deux invitations de mariages auxquels je ne me rendrai pas - avec regret -, mais pour éviter de passer plusieurs heures au milieu de potentiels foyers* d’infection remplis de gens vaccinés.

                          J’ajoute que les bals masqués chirurgicaux ne sont pas drôles.

                          Bien à vous,
                          Renaud Bouchard

                          * (Je n’utilise pas le mot cluster)


                        • Areole 30 juillet 13:47

                          Je n’ai pas tout lu. Trop long, pas le temps, la flemme aussi...

                          Mais j’ai saisi qu’on va l’avoir bien profond, que les résistants au pass seront comme les derniers Mohicans : seuls, jusqu’au dernier.

                          Quand le juridique aura donné son verdict, il ne restera plus que quelques alternatives :

                          - mourir au porte de l’hôpital faute de soins,

                          -mourir dans sa cabane survivaliste au fond des bois,

                          -mourir les armes à la main avec un groupe terroriste manipulé par la DGSI,

                          - vivre traqué mais libre jusqu’à cet instant suprême...

                          Le pire n’est jamais certain, mais ça se précise.


                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 14:15

                            @Areole

                            Bonjour et merci pour votre visite comme pour votre commentaire.

                            Je n’ai pas tout lu. Trop long, pas le temps, la flemme aussi...

                            /Prenez le temps de lire ou de relire. le texte est instructif, vous verrez, surtout les notes et la note rédigée par un avocat courageux.

                            Mais j’ai saisi qu’on va l’avoir bien profond, que les résistants au pass seront comme les derniers Mohicans : seuls, jusqu’au dernier.

                            /10 à 12 millions de Mohicans, cela fait beaucoup.

                            Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 38 586 991 personnes ont reçu au moins une injection (soit 57,2% de la population totale) et 31 805 058 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 47,2% de la population totale)[1].

                            Chiffres de la vaccination du 21 juillet 2021

                            [1] Avec l’ouverture de la vaccination aux 12-17 ans, le calcul du taux de vaccination de la population majeure évolue. Le nombre d’injections par classe d’âge n’étant disponible qu’à J+1, nous communiquerons désormais le taux de vaccination de la population majeure

                            Quand le juridique aura donné son verdict, il ne restera plus que quelques alternatives :

                            - mourir au porte de l’hôpital faute de soins,

                            -mourir dans sa cabane survivaliste au fond des bois,

                            -mourir les armes à la main avec un groupe terroriste manipulé par la DGSI,

                            - vivre traqué mais libre jusqu’à cet instant suprême...

                            Le pire n’est jamais certain, mais ça se précise.

                            /Non. Il vous reste encore une possibilité ;

                            Battez-vous et rejoignez-moi pour me donner votre suffrage et votre soutien dans la perspective du Grand Nettoyage du Printemps 2022.

                            Renaud Bouchard


                          • Areole 30 juillet 15:57

                            @Renaud Bouchard
                            « Les combats les plus désespérés sont les plus beaux et j’en sais d’immortels qui sont de purs sanglots » disait Alfred en parlant des chants.
                            Bon courage Monsieur Bouchard.
                            « Pour vous rejoindre »... Je vais vous faire attendre un peu. Mais comme les petits ruisseaux forment les grandes rivières, il suffira de couler dans la même direction, pour se rejoindre.


                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 17:29

                            @Areole

                            Prenez votre temps.

                            Il ne s’agit aucunement d’un combat désespéré, bien au contraire !

                            "Il faut être absolument moderne.
                             Point de cantiques : tenir le pas gagné. Dure nuit ! (...)
                             Cependant c’est la veille. Recevons tous les influx de vigueur et de tendresse réelle.
                            Et à l’aurore, armés d’une ardente patience, nous entrerons aux splendides villes."

                            Vision purement rimbaldienne, certes, mais sachez que les bonnes idées n’ont pas de propriétaire, que chacun peut y contribuer, les nourrir, les soumettre à critiques, les affiner et les diffuser.

                            Bien à vous,
                            Renaud Bouchard



                            • microf 30 juillet 14:34

                              @ Renaud Bouchard

                              Bonjour.

                              Très bon article, oú vous informez et attirez l´attention de vos compatriotes á résister, et les recours á entreprendre s´ils sont victimes.

                              Soljenitsyne avait raison dans sa citation, n´y sommes nous pas ?

                              Dans un Discours, le Président francais Macron a dit ceci : je crois que notre génération doit savoir que la bête de l´évènement est lá, elle arrive ".

                              L´heure est très grave car ce qui arrive en France si cela devient effectif, va affecter le monde entier car d´autres pays suivront, alors, il faut résister.

                              Il existe aujourd´hui des traitements efficaces en Afrique contre le Covid19 même á un stage de détresse respiratoire avancé, je prendrais le cas du Cameroun oú le Covid19 se soigne.

                              L´année dernière déja l´Archevèque de Douala Mgr. Samuel Kleda qui est aussi un Naturopathe, a mis au point un traitement de Covid 19 á base de plantes.

                              Il a mis au point un traitement contre le Covid-19 (non homologué), plébiscité localement. Et nous raconte l’histoire de sa « potion », dont il garde ...

                              Toujours au Cameroun, il ya quelques jours, le Ministère de la Santé a homologué le 14 juillet 2021 un médicament d´un médécin camerounais Dr. Euloge YAGNIGNI MFOPOU, le COROCUR associé á 97% de cas de guérrison.

                              13 Jul 2021 ... Dénommé Corocur, ce produit est inventé par le Dr Euloge Yagnigni Mfopou. Il a une durée de validité de 3 ans. C’est le tout premier produit ...


                              Ce qui veut dire qu´il ya aujourd´hui des traitements efficaces contre le Covid 19, et en Occident calme plat aucune information concernant ces traitements ne filtre, tout ce qu´on veut, c´est de vacciner toute une population, marquer des gens comme des bêtes.

                              Ils oublient une chose ces apprentis sorciers, personne n´a jamais contrôlé ce monde, eux non plus n´y arriveront jamais.

                              Continuez votre travail de sensibilisation, il ne faudra pas s´attendre á ce que ce soit la masse qui le fasse, ne dit-on pas qu´un peu de Levain fait lever la pâte ? soyez ce Levain.

                              Un seul mot, continuez á sensibiliser et á alerter car l´heure est grâve.


                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 17:23

                                @microf

                                Bonjour et merci pour votre message.

                                Oui, l’heure est grave et il est bon qu’à chaque heure, chaque jour qui passe de plus en plus de gens comme nous tous ici, sur cette tribune comme partout ailleurs décident de se lever et de se mobiliser en un résistance et une action efficace.

                                Il y a longtemps que j’ai pu aussi observer l’efficacité de pharmacopées et de pratiques médicales qui nous sont inconnues ou mal connues en Europe.
                                Il existe d’autres médecines qui elles aussi ont largement fait preuve de leur efficacité ailleurs et depuis longtemps et qui viennent en complément d’une médecine occidentale dont les progrès ont eux aussi tout changé.

                                L’union des efforts tout comme le cerveau collectif sont des instruments incomparables d’efficacité.

                                Nous devons être optimistes simplement parce que nous devons être sûrs que les pratiques obscurantistes et déviantes seront finalement chassées par d’autres pratiques soit volontairement écartées au nom d’intérêts financiers qui n’ont rien à voir avec une véritable Santé publique et le but de soigner, soit en cours de réalisation et qui finiront par s’imposer avec succès.

                                Courage et confiance !

                                Renaud Bouchard


                              • véronique 30 juillet 15:07

                                Merci pour cet article qui permet de faire une bonne synthèse des règles concernées par le pass sanitaire.

                                Oui on peut savoir quand il sera applicable, ou plutôt étendu, puisque le conseil constitutionnel n’est plus que l’ombre de lui-même. Il retoquera quelques détails et laissera tout le reste. Je suis pessimiste, désolée. De toutes façons le pass sanitaire est déjà validé puisqu’il a été mis en place par une loi du 31 mai, que le gouvernement n’a pas hésité à étendre par simple décret, ce qui est contraire à la loi.

                                De toutes façons cette mesure discriminatoire n’aurait même pas dû germer dans l’esprit de nos gouvernants et élus, s’ils ont un peu de culture républicaine, puisque les discriminations fondées sur l’état de santé sont interdites (et là il s’agit bien de discrimination puisqu’il y a réduction de droits).


                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 17:14

                                  @véronique
                                  Bonjour et merci autant pour votre visite que pour vos observations.

                                  Vos remerciements s’adressent à tous ceux qui, comme vous, sont sensibles aux événements et réfléchissent à ces glissements délirants auxquels nous assistons alors que d’autres y contribuent.

                                  Oui, Conseil d’État et peut-être Conseil Constitutionnel s’il venait à son tour à manquer à sa mission en ne censurant pas totalement le texte qui a motivé sa saisine : i.e. l’illégalité absolue du « pass sanitaire », ne seront plus alors que des institutions vidées de leur sens par ceux qui avaient la charge de les animer.

                                  Lisez ou relisez la remarquable analyse qui suit et qui montre sa bien étrange façon de concilier les objectifs du gouvernement avec les libertés publiques en offrant un boulevard à toutes les mesures liberticides à venir :

                                  http://regards-citoyens.over-blog.com/2021/07/l-apparente-partialite-du-conseil-d-etat-envers-le-passe-sanitaire-pose-probleme-par-eric-verhaeghe-le-courrier-des-strateges.html

                                  La culture républicaine avec ce qu’il en reste aura été littéralement détruite par des naufrageurs.

                                  Bien à vous,
                                  Renaud Bouchard


                                • njama njama 30 juillet 15:52

                                  LISTE DES RASSEMBLEMENTS PRÉVUS SAMEDI 31 JUILLET
                                  https://www.medias-presse.info/la-liste-non-exhaustive-des-manifestations-contre-la-dictature-sanitaire-le-samedi-31-juillet-2021/144778/

                                  bientôt des goulags en France ?
                                  La minute de Ricardo
                                  Urgent : la vie dans ces camps de la honte !
                                  https://www.laminutedericardo.com/LMDR/urgent-la-vie-dans-ces-camps-de-la-honte/


                                  • njama njama 30 juillet 15:53

                                    Si l’ensemble des vaccins anti-covid contiennent de l’oxyde de graphène, c’est qu’il y a eu entente entre les fabricants pour introduire ces nanoparticules comme adjuvants, et dissimulation (dol ? manœuvres frauduleuses…) de ce composant biotoxique au moins concernant les quatre en circulation dans l’U€ ainsi que l’a montré l’expérience menée par l’Association European Forum for Vaccine Vigilance (EFVV) au Luxembourg
                                    https://lilianeheldkhawam.com/2021/06/16/est-ce-que-les-vaccines-sont-vraiment-magnetises-experience-et-fourniture-de-spike-couplee-a-des-perles-magnetiques/

                                    Le Sputnik V en contient-il ? si non, serait-ce pour cette raison qu’il n’est toujours pas reconnu bien qu’il démontre un taux d’efficacité élevé ?


                                    • nono le simplet nono le simplet 30 juillet 15:57

                                      @njama
                                      liliane ? celle de Canal + jouée par Axel Lutz ?


                                    • njama njama 30 juillet 15:57

                                      Puisque certaines catégories de la population seront prises en otages et contraintes à se faire vacciner à l’insu de leur plein gré, la mort dans l’âme, et sans qu’elles puissent exprimer un consentement libre, peut-être faut-il dès à présent réfléchir à ce qui pourrait les protéger en préventif de l’acte vaccinal (booster le système immunitaire,…) , et ce qui pourrait avoir un effet d’ANTIDOTE pour inhiber et neutraliser au plus vite ces produits injectés.

                                      Puisque ces vaccins sont conçus pour produire quelque chose qui ressemblerait aux protéines « spike », l’ivermectine serait-elle efficiente ? Judy Mikovits annonçait la « suramine » S-U-R-A-M-I-N comme antidote contre ces protéines de pointe, une molécule connue également pour être un Inhibiteur de la transcriptase inverse.
                                      https://holisticgear.com/suramin-the-covid-vaccine-antidote-as-per-dr-judy-mikovits-phd/
                                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Suramine

                                      Suramin shows promise as COVID-19 treatment
                                      By Dr. Liji Thomas, MD
                                      https://www.news-medical.net/news/20201012/Suramin-shows-promise-as-COVID-19-treatment.aspx
                                      ici une en traduction en français https://www.news-medical.net/news/20201012/23153/French.aspx


                                      • BA 30 juillet 16:01

                                        Mercredi 18 novembre 2020 : le laboratoire Pfizer ment au monde entier :


                                        Le laboratoire américain Pfizer a annoncé ce mercredi que son vaccin avait une efficacité de 95 %, mieux que les 90 % des résultats partiels publiés la semaine dernière.


                                        https://www.liberation.fr/planete/2020/11/18/le-vaccin-de-pfizer-presente-finalement-95-d-efficacite_1805954/


                                        Huit mois plus tard, fin juillet 2021, nous apprenons que Pfizer mentait.


                                        En réalité, le vaccin de Pfizer a une efficacité de seulement 39 % !


                                        Le ministère de la santé israélien a rendu publics des chiffres montrant que le vaccin de Pfizer et BioNtech ne protégerait plus qu’à 39 % contre l’infection.


                                        https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/07/30/covid-19-de-nouvelles-donnees-suggerent-que-les-personnes-vaccinees-peuvent-transmettre-le-virus_6090012_3244.html


                                        • njama njama 30 juillet 16:02

                                          Si la suramine / thé aux aiguilles de pin peut s’avérer être un antidote contre la protéine spike, l’antidote contre le graphène, au moins pour en limiter les effets, serait la N-acétylcystéine* d’après les explications dans la vidéo de « La Quinta Columna »
                                          https://www.profession-gendarme.com/comunicado-urgente-de-la-quinta-columna-version-frances/

                                          * « un acide aminé non essentiel, qui stimule la production de glutathion, un antioxydant. L’acétylcystéine est un thiol, qui peut s’oxyder en réduisant la quantité de radicaux libres. Il est utilisé comme médicament et comme complément alimentaire. »

                                          Traitement des intoxications au paracétamol (UE) / acétaminophène

                                          « L’administration d’une perfusion intraveineuse d’acétylcystéine (forme IV : Hidonac) dans les premières heures suivant l’intoxication6 protège le foie des dommages dus aux métabolites toxiques. »
                                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Ac%C3%A9tylcyst%C3%A9ine

                                          A noter que la vitamine C permet également d’augmenter le taux de glutathion. On peut en prendre plusieurs grammes par jour, mais en espaçant les prises de quelques heures, car au-delà de deux grammes, il n’est plus absorbé, et partira dans les urines. Linus Pauling, deux fois Prix Nobel de chimie un des fondateurs de la « médecine orthomoléculaire » en prenait plus de dix par jour.
                                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Linus_Pauling
                                          https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9decine_orthomol%C3%A9culaire

                                          L’acétylcystéine, et la vitamine C pure (en poudre) s’achètent en compléments alimentaires.


                                          • Tesseract Tesseract 30 juillet 16:23

                                            @njama
                                            Encore plus efficace et bien mieux absorbée, la vitamine C liposomale.
                                            Ici un guide pour la faire soi-même avec très peu de matériel et pour une somme dérisoire (10 fois moins cher que dans le commerce).
                                            A conseiller à tous !!!


                                          • Jean 30 juillet 18:00

                                            @Tesseract
                                            Vous trouvez cela simple ?


                                          • Tesseract Tesseract 30 juillet 19:17

                                            @Jean

                                            Vous trouvez cela simple ?

                                            ====

                                            Ça a l’air compliqué, mais quand on l’a fait une fois ou deux, c’est très simple. Il y a aussi des vidéos sur internet qui montrent le procédé.


                                          • Rinbeau Rinbeau 30 juillet 18:42

                                            personnellement je cours 5km tous les jours et je suis en pleine forme ! Je boufferais un bœuf ! Autre avantage, celui qui veut me vacciner, il va falloir qu’il m’attrape envers et contre tout, et ça ne sera pas facile ! La piscine, je n’y vais jamais, j’ai la mer à deux pas de chez moi ! Les musées, j’en ai vu tellement que je peux m’en passer le temps d’une crise et j’ai tout autour de moi le plus grand musée du monde, la nature ! Le cinéma m’emmerde, pas confortable, son trop fort etc..

                                            Demain j’irai manifester ! en gardant mes distances quand même avec les vaccinés producteurs de variants multiples et avariés, on ne sait jamais !

                                            Ceci dit beaucoup ce sont fait vacciner parce-que l’on ne leur a pas laissé le choix !

                                            Je pense aux employés de l’Hôtellerie par exemple, mais il y en a tant d’autres et qui enragent d’avoir été obligés !

                                             smiley


                                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 19:27

                                              @Rinbeau
                                              Sachez que l’on n’est jamais obligé de subir les contraintes.

                                              Dix millions de personnes suffisent à faire plier et déguerpir des gens qui n’ont pour eux qu’un résidu de légitimité électorale car, pour le reste, il y a longtemps que ces gens sont détestés et ne représentent plus qu’eux-mêmes.

                                              Pensez et réfléchissez bien à la technique des abeilles qui étouffent les frelons.
                                              Imaginez que chaque député félon, chaque ministre, chaque homme politique rencontre une impossibilité de se déplacer, soit conduit à répondre à des gens polis mais fermement décidés à les gêner dans les moindres détails de leur vie quotidienne, dans les magasins, les boutiques, les restaurants, dans la rue, sur internet, dans les courriers parlementaires, partout et en tous temps, que tous leurs concitoyens leur fassent comprendre que la perspective de se représenter à un quelconque mandat électoral ne représente plus désormais qu’un projet chimérique, et vous verrez la réaction.

                                              Cent mille personnes manifestant pacifiquement chaque semaine dans vingt villes de France, partout,devant les gares, les bâtiments officiels, les places, les avenues.

                                              Les organes de presse, media, assaillis de lettres, courriels, sms, twitters etc.

                                              Dix millions d’électeurs me suffiraient amplement pour initier le mouvement de bascule et de changement que beaucoup de gens appellent de leurs vœux mais ne se résolvent pas à initier, prisonniers qu’ils sont dans des factions ou des sensibilités partisanes obsolètes, sans prise sur la réalité et qui sont désormais mortes d’avoir trop vécu en négligeant la vie démocratique réelle qui ne demande qu’à surgir, à s’épanouir, à créer et à...vivre, tout simplement !

                                              Dix millions de suffrages,seulement.

                                              Bien à vous,
                                              Renaud Bouchard


                                            • Rinbeau Rinbeau 30 juillet 20:00

                                              @Renaud Bouchard

                                              Sachez que l’on n’est jamais obligé de subir les contraintes.

                                              Dans la vraie vie du salarié si ! que de patrons qui n’ont pas attendu le vote du pass sanitaire pour l’imposer à leurs salariés !

                                              En ce qui concerne le vote, les dés sont pipés depuis la révolution Française !

                                              A chaque époque a existé sa manière d’influencer le vote.

                                              De nos jours, le libre arbitre a contre lui :

                                              • La désinformation par les journaux et la télévision
                                              • les sondages frauduleux
                                              • Le bourrage des urnes
                                              • Les procurations qui changent de couleur politique dans l’isoloir
                                              • Les partis politiques et leurs financements donc l’argent
                                              • Les achats d’électeurs
                                              • L’installation insidieuse d’ordinateurs à voter dans de plus en plus de communes qui sonnera le glas définitif de la démocratie par le vote !

                                              etc..

                                              Comment voulez vous aller contre ce déterminisme ? Einstein se serait certainement fendu d’une équation pour vous l’expliquer, mais comme il a définitivement cassé sa pipe, à défaut de ronds de fumée, vous pouvez toujours jeter des cailloux dans l’eau pour visualiser le concept de cause à effet !

                                              JAMAIS vous n’obtiendrez vos 10 millions de suffrages.. A moins que vous n’ayez été choisi par l’oligarchie !

                                               smiley


                                            • Rinbeau Rinbeau 30 juillet 20:21

                                              @Rinbeau

                                              D’ailleurs puisque l’on cause votes, je suis contre le système de vote initié par Agoravox ! Je n’en voit pas l’intérêt

                                               smiley


                                            • Tesseract Tesseract 30 juillet 20:26

                                              @Renaud Bouchard
                                              Dix millions d’électeurs me suffiraient amplement....
                                              ===
                                              Sérieux ? Vous vous présentez ?


                                            • njama njama 30 juillet 20:37

                                              @Renaud Bouchard

                                              Bonjour et bien d’accord avec vous (une fois de plus...), même six millions suffiraient largement (j’emploie à dessein ce chiffre de « six millions » d’origine très suspecte ... https://www.agoravox.fr/commentaire5513407 )

                                              Combien de français passés dans la Résistance en 1940 avant Pétain...
                                              On ne lâche rien... peu importe le nombre de résistants de la première heure... , nous savons notre engagement impeccable, légitime, indéboulonnable, indéfectible, non négociable.
                                              Il y a des choses qui ne sont pas à vendre, la Bible nous parle d’une trahison pour un plat de lentilles...
                                              Plus d’actualités historiques qui n’a pas perdu une once de sa très haute valeur symbolique, d’une « valeur non négociable »... https://www.agoravox.fr/commentaire5822832

                                              Peut-être manque-t-il un petit supplément d’âme à ce monde, un truc à faire pâlir tous ces adeptes du transhumanisme, à les sidérer (?)... les pétrifier (?), juste un supplément d’âme au fond pour renverser tous ces pharisaïsmes, au fond d’incroyants, qui n’osent même pas s’afficher « athées » (?), comme ce Monsieur Macron qui nous gouverne par un intérim éphémère...
                                              En attendant serrons les coudes comme on dit... et bientôt les rangs sûrement, je n’en doute pas...
                                              Bien à vous
                                              njama


                                            • Rinbeau Rinbeau 30 juillet 20:38

                                              @Tesseract

                                              Je pense qu’en matière de calendrier électoral, Monsieur Bouchard a déjà le choix dans la date !


                                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 21:05

                                              @njama
                                              Bonjour et merci pour votre commentaire.

                                              Au 10 juin 1940, lepays était littéralement sidéré. ce n’est qu’après que la résistance s’est constituée.

                                              La Résistance est le grand mythe unificateur, le consensus citoyen.         Les chiffres montrent que le phénomène fut plutôt marginal.

                                              Définition officielle du résistant :

                                                     Le Secrétariat d’Etat aux Anciens combattants et Victimes de guerre prend en compte, pour le calcul des droits à la retraite, les services accomplis dans la Résistance après l’âge de seize ans.


                                                      Les services rendus dans la Résistance doivent avoir duré au moins trois mois avant le 6 juin 1944 et avoir été homologués ou prouvés par deux témoignages circonstanciés établissant sur l’honneur la réalité ainsi que la durée de l’activité accomplie émanant de personnes notoirement connues dans la Résistance.

                                              1940 : On n’a jamais vu autant de monde refuser de résister

                                              Le 19 juin, les allemands capturent 200 000 soldats. Le 22, c’est 200 000. Le 23, c’est 500 000.

                                              A la fin de la guerre-éclair, l’Allemagne totalise 2 millions de prisonniers français.

                                              Le nombre de soldats français ayant échappé à la capture par la fuite est de 1,7 à 1,8 millions.

                                              Les premiers résistants

                                                     Claude BOURDET écrit que le nombre de ceux qui ont participé « effectivement à la lutte clandestine ou qui ont, hors de France, fait partie des Forces francaises libres est extrêmement limité ; quelques dizaines de milliers au cours des années 40, 41, 42, quelques centaines de milliers en 1943-1944 ».

                                              (Claude Bourdet, L’aventure incertaine . Ed Stock, 1975)

                                               

                                                     L’association « Le résistant de 1940 » groupait, lors de la publication de sa quatrième liste, 387 membres. Une association ne peut prétendre rassembler tous ceux qui ont agi et beaucoup de ceux qui ont agi à partir de 1940 sont morts. Ce chiffre donne cependant une indication.

                                              (Cité par Raymond Amouroux. La grande histoire des Français sous l’occupation. Ed Laffont, 1998)

                                               

                                               

                                                   Le 14 juillet 1940, les Forces francaises libres défilent a Londres. II y a là presque tout le monde :

                                              - Vingt-cinq légionnaires.

                                              -  Une section de chars de combat.

                                              -  Trente marins.

                                              -  Quarante aviateurs.

                                               

                                                  Au mois d’août 1940, les effectifs gaullistes sont plus importants : 98 officiers, 133 sous-officiers, 716 hommes de troupe, 1 118 civils en instance d’incorporation.

                                              L’Afrique francaise partiellement ralliée amenera 17 000 soldats (en majorité indigènes) dans les semaines qui suivent.


                                              Qui sont les premiers Gaullistes  ?

                                              Dans un document en date du 11 septembre 1942, rédigé à Londres à I’intention de Léon Blum, le socialiste Félix Gouin décrit qui sont les hommes de la France Libre.

                                              " Parmi les les rares Français qui, au début, ont suivi de Gaulle, il y avait quelques civils, mais davantage de militaires. La plupart étaient des gens de droite et d’extrême droite et ils ont transporté dans la maison leurs préjugés, leurs croyances ou leurs haines idéologiques. C’est un fait que, sous leur influence qui était, dans le début du mouvement, prépondérante et sans contrepoids, ils ont constitué, ici, une sorte de copie en réduction du gouvernement Pétain ; mêmes tendances, mêmes outrances, mêmes conceptions autoritaires... Seule différait l’attitude à observer vis-a-vis de l’Allemagne..."


                                              Source principale : Raymond Amouroux. La grande histoire des Français sous l’occupation. Ed Laffont, 1998

                                              La résistance à partir de 1943


                                              -  Février 1943 : Instauration du STO (Service du Travail Obligatoire). Pour y échapper, et pas forcément pour se battre contre les Allemands, des milliers de jeunes se cachent.


                                              - Octobre 1943  : 20 000 résistants, pour la plupart réfractaires au STO (estimations d’Henri Amouroux)

                                              Autres estimations  Guillain de Bénouville : 10 000

                                                         Services allemands : 130 000

                                                         Marie Granet et Henri Michel : 75 000 (en comptant les affiliés aux réseaux clandestins)


                                              - Mars 1944  : 30 000 à 40 000


                                              - Juillet 1944 : 200 000


                                              - Fin de la guerre : 300 000

                                                     Un peu plus de 260 000 cartes de Combattant Volontaire de la Résistance ont été délivrées jusqu’en 1996 (Source : Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre)

                                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 21:10

                                              @njama

                                              Il y a déjà et il y aura un réel mouvement.
                                              N’ayez crainte.
                                              Bientôt viendront les premières véritables défections, signe d’une transformation de l’Elysée en minable petit Sigmaringen-sur-Seine avec politicards en sursis et à l’avenir plus qu’incertain.

                                              Bien à vous,

                                              Renaud Bouchard

                                              Source pour compléter mon texte précédent :
                                              https://www.contreculture.org/AT%20R%E9sistance.%20Chiffres.html


                                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 21:20

                                              @Rinbeau

                                              N’ayez crainte !

                                              Πάντα ῥεῖ / Pánta rheî)

                                              Tout passe ! Rien n’est définitif. Les retournements de situation existent.

                                              https://youtu.be/7dCB2U9lX48?t=17

                                              Renaud Bouchard


                                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 20:55

                                              Aux Lecteurs

                                              Que penser de cette information ?

                                              Don du sang : le pass sanitaire n’est pas nécessaire ! L’Établissement français du sang (EFS) surfe sur l’actualité du covid pour appeler un maximum de personnes, vaccinées ou non vaccinées, à donneur leur sang. Les réserves de sang sont en effet très faibles à cette période de l’année.

                                              https://www.allodocteurs.fr/se-soigner/transfusion-don-du-sang/don-du-sang-le-pass-sanitaire-nest-pas-necessaire_31516.html

                                              Questions :

                                              Peut-on sérieusement accepter que des personnes qui ont été « vaccinées » puissent donner leur sang alors que celui-ci contient des substances dont on ne connaît pas les effets à moyen et long terme ?

                                              Dit plus clairement, accepteriez-vous, sans en être informé, de recevoir ’j’ignore le traitement hématologique préalable) une poche de sang venant de quelqu’un dont le patrimoine génétique serait modifié ?

                                              Si quelqu’un peut m’éclairer, répondre à cette interrogation, lever le doute, il est le bienvenu !

                                              Renaud Bouchard


                                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 juillet 20:58

                                                Aux Lecteurs

                                                Que penser de cette information ?

                                                Don du sang : le pass sanitaire n’est pas nécessaire !

                                                L’Établissement français du sang (EFS) surfe sur l’actualité du covid pour appeler un maximum de personnes, vaccinées ou non vaccinées, à donneur leur sang. Les réserves de sang sont en effet très faibles à cette période de l’année.

                                                https://www.allodocteurs.fr/se-soigner/transfusion-don-du-sang/don-du-sang-le-pass-sanitaire-nest-pas-necessaire_31516.html

                                                Questions :

                                                Peut-on sérieusement accepter sans risque pour les receveurs que des personnes qui ont été « vaccinées » puissent donner leur sang alors que celui-ci contient des substances dont on ne connaît pas les effets à moyen et long terme ?

                                                Dit plus clairement, accepteriez-vous, sans en être informé, de recevoir (j’ignore le traitement hématologique préalable) une poche de sang venant de quelqu’un dont le patrimoine génétique serait peut-être modifié ?

                                                https://dondesang.efs.sante.fr/comprendre-que-devient-la-poche-de-sang/le-parcours-de-la-poche-de-sang

                                                Si quelqu’un peut m’éclairer, répondre à cette interrogation, lever le doute, il est le bienvenu !

                                                Renaud Bouchard


                                                • eau-du-robinet eau-du-robinet 30 juillet 22:09

                                                  Bonjour Renaud Bouchard,
                                                  .
                                                  Cela me fait rappeler l’affaire du sang contaminé avec Georgina Dufoix...
                                                  .
                                                  Le 9 février 1999, pour la première fois depuis le début de la Ve République, trois ex-ministres sont jugés pour des crimes ou délits commis dans l’exercice de leurs fonctions dans l’affaire du sang contaminé.

                                                  .
                                                  Puis la fameuse phrase :

                                                  Responsable mais pas coupable !


                                                • eau-du-robinet eau-du-robinet 30 juillet 22:02
                                                  "Laurent Mucchielli

                                                  Une mortalité inédite : il y a urgence à suspendre la vaccination"

                                                  .

                                                  Le sociologue, Laurent Mucchielli, lance une alerte à tous : nous avons à faire face à une mortalité inédite et nous devons faire un moratoire sur cette vaccination.
                                                  .
                                                  Nouveau debriefing avec le sociologue et directeur de recherche au CNRS Laurent Mucchielli, pour un article important qu’il vient juste de publier sur son blog au sujet de la vaccination Covid. « Une mortalité inédite » titre-t-il.

                                                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 31 juillet 21:38

                                                    @eau-du-robinet
                                                    Bonsoir et grand merci pour votre lien.

                                                    Les mensonges sont révélés. Il est urgent de neutraliser tous ceux qui les profèrent et poussent littéralement au crime médical.
                                                    Qu’y a-t-il donc de si difficile à comprendre dans le texte qui suit (merci pour ce lien)que ne comprendraient pas MM. Macron, Castex, Veran ?
                                                    https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/300721/la-vaccination-covid-l-epreuve-des-faits-2eme-partie-une-mortalite-inedite

                                                    • La vaccination Covid à l’épreuve des faits. 2ème partie : une mortalité inédite
                                                      La pharmacovigilance des vaccins anti-covid est déniée car elle menace l’idéologie de la vaccination intégrale portée par les industries pharmaceutiques, les gouvernements et les principaux médias. Cette vaccination de masse conduit pourtant à une mortalité inédite dans l’histoire de la médecine moderne. Il y a urgence à la suspendre pour évaluer la balance bénéfice/risque au cas par cas.
                                                    Épisode 59

                                                    Par Laurent MUCCHIELLI (sociologue, directeur de recherche au CNRS), Hélène BANOUN (pharmacien biologiste, PhD, ancienne chargée de recherches à l’INSERM), Emmanuelle DARLES (maîtresse de conférences en informatique à Aix-Marseille Université), Éric MENAT (docteur en médecine, médecin généraliste), Vincent PAVAN (maître de conférences en mathématique à Aix-Marseille Université) & Amine UMLIL (pharmacien des hôpitaux, praticien hospitalier, unité de « pharmacovigilance/CTIAP (centre territorial d’information indépendante et d’avis pharmaceutiques)/Coordination des vigilances sanitaires » du Centre hospitalier de Cholet).

                                                    Contact : laurent.mucchielli@protonmail.com

                                                    * * *

                                                    Dans le précédent épisode de notre mini-série sur la vaccination, nous avions montré que les données épidémiologiques les plus facilement disponibles à l’échelle mondiale suffisent à prouver que la vaccination ne protège pas de la contamination et de la transmission du Sars-Cov-2, en particulier de l’actuel variant Delta (ou indien), ce qui contredit massivement les déclarations répétées des représentants du pouvoir exécutif français relatives à la « protection vaccinale ». Aux États-Unis, le directeur du NIAID, Antony Fauci, vient du reste de le reconnaître publiquement, recommandant même le port du masque en intérieur par les personnes vaccinées. Autre exemple : en Angleterre, les touristes français doivent subir une quarantaine même s’ils sont vaccinés. Il est donc déjà clair que la vaccination n’est pas la solution miracle annoncée pour endiguer l’épidémie et que le chantage formulé par l’exécutif français (vaccination générale ou reconfinement) est fondé sur un mensonge. Un second mensonge répété à plusieurs reprises tant par le président de la République, le premier Ministre que le ministre de la Santé (et d’autres élus adoptant des postures sanitaires autoritaires, à l’image du maire de Nice M. Estrosi) est probablement la prétendue quasi-disparition (« à 96% ») des formes sévères de la Covid grâce à la vaccination. En Israël, un des pays où la population est la plus vaccinée au monde, les autorités viennent ainsi de décider de fermer les frontières du pays aux touristes vaccinés, indiquant non seulement que la vaccination ne protège pas de la contamination et de la transmission, mais également que la majorité des personnes hospitalisées pour des formes graves sont désormais des personnes vaccinées. Tout ceci suggère clairement qu’un gouffre sépare le marketing des industriels (repris par la propagande politique) des réalités de santé publique. Et c’est également au fond de ce gouffre qu’est pour le moment oubliée la question des effets indésirables les plus graves de la vaccination anti-covid, sujet de ce nouvel épisode.

                                                    Lire la suite ici : https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/300721/la-vaccination-covid-l-epreuve-des-faits-2eme-partie-une-mortalite-inedite

                                                    Cordialement,
                                                    Renaud Bouchard

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité