• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Protestations de l’Iran : La Fin du Rêve des Mollahs !

Protestations de l’Iran : La Fin du Rêve des Mollahs !

Les récents événements en Iran promettent la fin du rêve des mollahs. Si le régime ne tombe pas demain, il tombera le surlendemain. Ceux qui disent le contraire ne connaissent pas la nature de ce qui se passe en Iran au cours des dernières décennies et des dernières années.

Les foules sont descendues dans la rue pour se battre contre les gardes révolutionnaires oppressifs et violents, marquant un tournant dans l'histoire de l'Iran. La plupart des villes ont vu des jours et des nuits de manifestations où 20 personnes au moins ont perdu la vie.

Après les six premiers jours des manifestations, l'escalade conduira inévitablement à la fin de ce régime diabolique.

Les mollahs n'ont pas beaucoup appris de ce qui s'est passé au Moyen-Orient depuis 2011, répétant étrangement les mêmes erreurs qui ont conduit à la chute de certains régimes arabes. Mais tout ce que le guide suprême iranien Ali Khamenei pourrait faire est d'accuser les puissances étrangères de fournir de l'argent, des armes et des plateformes d'information aux manifestants.

L'ingérence étrangère a peut-être conduit à des situations de « chaos créatif » dans certains pays arabes. Cela a été réalisé par divers moyens tels que la formation de dizaines de jeunes militants dans les soi-disant académies pour le changement. Mais la situation pour l'Iran est différente. Internet et les organisations de la société civile sont contrôlés, les étrangers ne peuvent pas s'y rendre facilement et l'arrestation de journalistes étrangers n'est pas inhabituelle.

La censure est imposée sur de nombreux sites Web par un conseil supérieur pour la cybersécurité, un organisme qui renforce le contrôle sur les utilisateurs. L'Iran applique les restrictions les plus strictes au monde sur l'utilisation d'Internet et empêche l'accès à des sites de réseaux sociaux comme Twitter et Facebook, qui ne sont pas très différents de l'interdiction totale de la Corée du Nord. L'Iran a déjà demandé l'accès aux données des utilisateurs de Telegram, un service utilisé par un quart de la population, pour censurer le contenu des messages. Telegram a été interdit quand la compagnie n'a pas coopéré avec les autorités sur les données d'utilisateur, et le résultat a été une grande popularité parmi les jeunes Iraniens pour cette raison. Il a été utilisé dans de nombreux appels à manifestations, en particulier parmi les élèves. L'utilisation des médias sociaux pour exprimer la colère et mobiliser les manifestants n'a rien à voir avec les interventions étrangères.

Du mauvais côté de l'histoire, au lieu de s'attaquer aux erreurs dans ses politiques internes, le régime iranien pense à l'envers.

Les mollahs ont poussé à la mise en place d'un réseau local au lieu d'assouplir les restrictions sur les libertés et de se connecter au World Wide Web. Le blocage de services de réseaux sociaux n'a fait qu'augmenter leur utilisation, conduisant à un "effet Streisand".

Les ambitions des mollahs vont bientôt prendre fin. Voué à l'échec dès le premier jour, le régime anachronique de l'Iran a depuis longtemps oublié les millions de jeunes iraniens qui aspirent à un pays ouvert et dynamique des temps modernes.


Moyenne des avis sur cet article :  1.3/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Alren Alren 11 janvier 18:46

    Le peuple iranien est plus avancé que le saoudien. Sinon c’est lui qui chasserait le premier, roi et princes parasites du pouvoir !


    • Christ Roi Christ Roi 11 janvier 21:20

      Depuis Louis XIV, la France a la haine de l’Iran. Mais l’Iran est toujours là et défie le monde depuis Sumer. L’auteur finira seul dans les limbes des frustrés rageux, et la nation iranienne sera toujours là belle et fière de son histoire tant qu’il y aura des hommes.


    • samy Levrai samy Levrai 12 janvier 00:00

      @Christ Roi
      D’accord avec toi sauf avec le fait que la France aurait une haine contre l’Iran... au contraire l’Histoire et la culture iranienne me semble toujours y avoir été célébrés.

      Aujourd’hui nous ne sommes plus souverains et nous sommes devenus des caniches au service des américains par l’UE et l’OTAN, il s’agit triste d’un accident de l’Histoire dont nous finirons par nous débarrasser ( le plus tôt sera le mieux).

    • Alren Alren 12 janvier 12:48

      @Christ Roi

      Du temps du dernier Shah et de son épouse qui avait fait ses études en France, tous deux francophones, la France avait une place particulière parmi les élites iraniennes.
      En retour, l’Iran, la Perse au passé glorieux avait une image très positive en France.

      Ce n’était pas nouveau : dès Louis XIV, les ambassadeurs perses étaient reçus avec tous les honneurs à Versailles.
      Au XVIIIe siècle, Montesquieu rédige les « Lettres persanes » pleines de sympathie pour ce peuple lointain, mais lettres qui lui permettaient de critiquer de manière voilée le gouvernement d’Ancien Régime d’alors en évitant la censure.


    • covadonga*722 covadonga*722 11 janvier 19:20

      combien touche agoravox pour diffuser la propagande wahhabite ?


      • Attila Attila 11 janvier 20:29

        @covadonga*722
        « combien touche agoravox pour diffuser la propagande wahhabite ? »

        Vous pensez qu’agorav suce wahhabite ?

        .


      • samy Levrai samy Levrai 11 janvier 19:58

        Encore un changement de régime qui échoue... je comprends la frustration des petits wahhabites, tout ce qu’ils touchent se transforme en plomb...


        L’axe de la résistance, lui, transforme tout en or...

        Ca sent le sapin de plus en plus et c’est mieux que l’odeur de mouise qui nous prenais à la gorge quand on pensait au Royaume .

        • symbiosis symbiosis 11 janvier 20:15

          Ça fait penser aux premiers articles de propagandes sur la Syrie.

          Elle tient toujours !
          La différence avec l’Iran est qu’il vont karshériser la peste wahabite plus vite qu’en Syrie.
          Les vaqueros yankee dans leur radeau de la Méduse vont de nouveau prendre une rouste.

          • sls0 sls0 11 janvier 20:27

            On s’habitue aux révolutions de couleur à la Soros.

            Cette habitude fait que c’est plus facile à contrer quand la recette est trop connue.

            • Massada Massada 12 janvier 07:17

              La faillite de l’Iran est inévitable.

               
              Avec 80 millions d’habitants et des ressources pétrolières qui représentent 80 % de ses exportations, l’Iran a besoin de vendre 25 millions de barils-jour pour faire vivre son économie. Elle en exporte à peine 2,5 millions quotidiennement.
               
              Conséquence : avec leurs exportations bridées, les Iraniens n’atteignent même pas 6 000 dollars par tête, ce qui est le revenu moyen des habitants du Botswana.
               
              l’Iran souffre d’ autres maux endémiques : la corruption, tous des religieux sont grassement payés, les fils de Khamenei sont à la tete d’une fortune de plusieurs milliards de dollars.
               
              Et surtout les aventures extérieures de l’Iran dont les manifestants ont bien compris les milliers de milliards de dollars qu’elles avaient coûtés à l’Iran. Ce n’est pas par hasard que le principal slogan de leur mouvement a été « plus de Syrie, plus de Gaza ».


              • Julyo 12 janvier 17:21

                @Massada
                Donc, + de Syrie + de Gaza


              • covadonga*722 covadonga*722 12 janvier 08:05

                l’Iran souffre d’ autres maux endémiques : la corruption, tous des religieux sont grassement payés, les fils de Khamenei sont à la tete d’une fortune de plusieurs milliards de dollars.


                maux endémique dont souffre aussi votre pays , je vous renvoie a la dernière conversation malencontreusement enregistrée du fils de Netanyahu .
                Sur le coût des opérations extérieures je suis d’accords cette dernière révolte n’est pas bourgeoise mais ce sont les plus pauvres qui protestaient.

                Un peu comme chez vous les manifs des années 70 qui voyait les plus pauvres des séfarades protester de voir les budgets sociaux asséché par le budget de Tsahal 
                et de même la réponse qui leurs était faites traîtres vous n’aimez pas votre pays .

                Il y a certes un système corrompus mais surtout une guerre économique et un embargo dont souffre évidement comme toujours les plus pauvres des iraniens.

                • Massada Massada 12 janvier 08:23

                  @covadonga*722
                   

                  Netanyahu est visé par deux enquêtes de police, dont les conclusions sont attendues dans les prochains mois. Il y a une justice qui fait son travail, Ehoud Olmert en sait quelque chose.



                • Christ Roi Christ Roi 12 janvier 22:31

                  @covadonga*722
                  Vous avez posté le même commentaire que votre copain Massada. Essayez de varier un peu votre propagande, parce que déjà qu’elle est débile et ne convainc que vous, si en plus elle est répétée, cela se voit doublement qu’elle est fausse. Soyez subtil. Le mensonge doit être subtil pour être convainquant.


                • Massada Massada 12 janvier 08:29

                  L’Iran veut ouvrir un nouveau front contre Israel par l’intermédiaire de ses supplétif.

                   
                  Les Houthis, qui combattent au Yémen, ont l’intention de bloquer le détroit de Bab-El-Mandeb donnant l’accès à la Mer Rouge afin d’impliquer Israël pour le contraindre à ouvrir un autre front. 
                  Cette route est indispensable au commerce israélien avec l’Asie et à ses approvisionnements pétroliers.
                   
                  En s’attaquant à la liberté de navigation, les Houthis du Yémen s’attaquent à Israël en particulier qui ne pourra pas rester passif quand les bases israéliennes en Érythrée sont menacées. Le colonel Aziz Rashid, porte-parole militaire des Houthis, a averti que des missiles balistiques pourraient être utilisés pour frapper ces bases militaires. Les Houthis possèdent un certain nombre de missiles produits localement, dont le Qaher-1 et le Borkan-1.
                   
                  Il est clair qu’Israël réagira avec violence à toute menace sur ses intérêts stratégiques. 
                   


                  • samy Levrai samy Levrai 12 janvier 11:24

                    @Massada
                    L’Iran n’attaque personne et n’a pas attaqué qui que ce soit depuis des centaines d’années...

                    Israel est en guerres perpétuelles comme ses maîtres américains...

                    Israel me fait rire avec ses menaces, elle signerait sa fin en s’essayant à une guerre contre l’Iran et elle le sait... il suffit de voir ce qui est arrivé au Liban il y a quelques années et la défaite subie par Tsahal pour savoir qui craint qui...

                  • Massada Massada 12 janvier 13:18

                    @samy Levrai
                     

                    Je ne rentrerai pas avec vous dans un débat de stratégie militaire pour lequel vous n’avez aucune compétence. 

                    Sachez simplement que le Hezbollah a été prévenu de ce qui lui arriverait s’ il lui prenait la mauvaise idée de s’attaquer à Israël et il ne prendra pas ce risque.

                    Preuve il en est, les multiples interventions de Tsahal en Syrie contre le Hezbollah et l’Iran, encore pas plus tard que mercredi.



                  • samy Levrai samy Levrai 12 janvier 13:49

                    @Massada
                    Tu sais je suis officier de l’armée française et je sais reconnaître une branlée quand j’en vois une...


                    L’existence meme du Hezbollah est de n’avoir rien à battre de ce que dit Israel et de lui mettre une raclée la prochaine fois que ce regime d’apartheid revient y faire un tour.

                    Les avions israeliens ne s’aventurent plus sur le territoire syrien il bombardent de loin et le font de moins en moins...

                  • Massada Massada 12 janvier 14:27

                    @samy Levrai
                     

                    Si ce que vous dite est vrai alors vous devez savoir que branlée est un mot qui ne veut rien dire. 
                    Tsahal a connu un échec principalement du à l’ incompétence du politique et du chef de l’état major qui ont fixé des buts de guerre irréalistes sans stratégie de sortie.
                     
                    L’échec de Tsahal est relatif, les roquettes n’ont jamais cessé de s’abattre sur le nord du pays, mais lorsque plus de 4000 engins explosifs frappent un espace restreint d’environ 2000 km2 en provoquant « seulement » 35 victimes directes (dont plusieurs octogénaires victimes de crises cardiaques), on doit s’interroger si les batteries du Hezbollah étaient efficaces contre notre système d’alerte et de confinement protégé.
                     
                    En deux heures de frappes aériennes nocturnes, dès la première nuit de l’offensive, Tsahal a anéanti l’essentiel des rampes de lancement de missiles Zelzal, les seuls munis d’un système de guidage et capables d’atteindre Tel-Aviv.
                     
                    L’échec est aussi celui du renseignement (Aman) qui n’a pas détecté l’ampleur de la bunkérisation de la frontière par la milice chiite d’une part et sa possession de roquettes antichars RPG-29  qui causeront la mort de la plupart des 117 de nos soldats. 
                     
                    Par contre ce conflit nous a rapporté plusieurs éléments diplomatiques importants. En premier lieu, les Arabes soutiennent Israël, et cela presque ouvertement. L’Égypte, la Jordanie et l’Arabe saoudite, les trois principaux États arabes sunnites proche-orientaux ont condamner de concert l’« aventurisme » du Hezbollah.
                     
                    En deuxième lieu Israël a vu deux de ses revendications satisfaites quant au Sud-Liban : l’implication d’une FINUL bis aux mandat et moyens renforcés et la prise de contrôle par l’armée nationale libanaise de la zone frontalière.
                     
                    Enfin, ce conflit nous a permis d’améliorer notre service de renseignement, la mise au point d’un blindage actif de nos chars, des systèmes de détections de tunnels ainsi que bien d’autres choses qu’il n’est pas necessaire de dévoiler ici.


                     



                  • samy Levrai samy Levrai 12 janvier 14:59

                    @Massada
                    Aventurisme du Hezbollah... c’est beau la novlang.

                    Vous vous êtes pris une volée au Liban par le Hezbollah et celui ci est beaucoup plus puissant et aguerrit aujourd’hui...
                    Penser faire la guerre à l’Iran ou à la Syrie quand on ne tient pas contre un « groupe de nains » je trouve que cela n’est très réaliste sauf à vouloir rendre leur terre au palestiniens... 

                  • Massada Massada 12 janvier 15:05

                    @samy Levrai
                     

                    ok, j’ai la mesure de vos « compétences militaires. »



                  • samy Levrai samy Levrai 12 janvier 16:21

                    @Massada
                    disons que je connais la propagande des agresseurs et qu’elle ne resiste pas à l’observation...

                    Les compétences militaires israeliennes sont pour beaucoup usurpées...

                  • Massada Massada 12 janvier 16:38

                    @samy Levrai
                     

                    Petite question à l’officier, que pensez-vous du remplacement du Famas par le HK416 ?


                  • samy Levrai samy Levrai 12 janvier 16:41

                    @Massada
                    Que nous ne sommes plus un pays souverain... what else ?




                  • Massada Massada 12 janvier 16:58

                    @samy Levrai
                     

                    J’ai testé les deux armes.
                    Le hk416 possède une crosse réglable ce qui est un avantage en fonction du physique du tireur mais déporte le centre de gravité vers l’avantpar rapport au famas
                    il possède une cadence de tir inférieur au famas ce qui donne un meilleur controle du tir.
                    Par contre le calibre OTAN 5,56 mm au moment ou les USA et donc l’OTAN sont sur le point de passer au 6.5 Grendel, c’est un peu dommage.

                    Le mécanisme du HK est aussi plus simple (emprunt des gaz contre amplification d’inertie) et donc plus robuste et d’un tretetient plus facile.
                    Le HK 416 équipe le SFOD-D (la ’Delta Force’) et le SEAL Team 6, c’est une référence.
                    Il est moins cher qu’un Famas, 
                    Il a son rail picatinny déjà intégré 
                    On peut facilement changer le canon, ce qui est un avantage en opex pour le transport de matériel.
                    bon, j’arrete ici



                  • samy Levrai samy Levrai 12 janvier 17:11

                    @Massada
                    ce fusil tire dans les coins quand il chauffe et le calibre russe plus fin transperce les gilets pare balles... mais nous ne sommes plus souverains. 


                  • Massada Massada 12 janvier 17:23

                    @samy Levrai
                     

                    non, le problème de précision (démenti par HK) concerne le HKG36 qui perdrait sa précision lorsqu’il fait très chaud ou après des tirs prolongés. Il doit équipé je pense la police française ce qui de toute façon ne rencontrent pas ce type d’utilisation intensive.





                  • samy Levrai samy Levrai 12 janvier 17:34

                    @samy Levrai
                    La société qui fabrique nos fusils d’assault n’a pas la taille voulue pour repondre aux appels d’offres europeens nous achetons donc etrangers...


                  • Massada Massada 12 janvier 17:44

                    @samy Levrai
                     

                    Non cela fait 17 ans que la France ne produit plus d’armes légères de ce type.
                    La société qui fabriquait le famas, la Manufacture de Saint-Étienne a fermé en 2001.
                    De plus vous n’avez plus de site de production de poudre militaire pour ce type de petite munition en France.
                     
                    encore fois j’ai bien cerné vos compétences militaires.


                  • Massada Massada 12 janvier 17:48

                    @Massada
                     

                    ps : je ne suis que sous officier (maintenant de réserve) dans une unité combattante de Tsahal dont je ne donnerai pas d’infos.


                  • covadonga*722 covadonga*722 12 janvier 09:08

                    Il est clair qu’Israël réagira avec violence à toute menace sur ses intérêts stratégiques. 


                    essayer de cogner sur des objectifs militaires ça changeras du massacre des civils yémenites par vos alliés objectifs wahhabites 

                    • Christian Labrune Christian Labrune 12 janvier 09:17

                      Les ambitions des mollahs vont bientôt prendre fin.
                      ===========================================
                      Cela ne fait aucun doute, sauf pour quelques crétins européens. Moghérini, qui parvient à dépasser en sottise une Catherine Ashton qui l’avait précédée, laquelle avait pourtant paru incarner une sorte d’absolu dans la nullité, rejoint parfaitement sur la question iranienne notre baudruche élyséenne dont la crédibilité est désormais aussi menacée que peut l’être en Iran le pouvoir des mollahs.

                      Croire que le régime pourri de Khamenei et de Rohani puisse encore durer, cela ressemblerait à l’espoir que les cochers de fiacres pouvaient avoir, en 1918, de voir leur métier durer jusqu’à notre époque. Mais cinq ans plus tard, ils avaient déjà disparu. Entre le soulèvement du baazar de Téhéran et le départ du Shah, il s’était passé quatorze mois. C’est beaucoup. Il en faudra sûrement moins pour qu’on cesse à tout jamais de voir l’ignoble Zarif échanger des sourires complices et obscènes, dans les conférences internationales, avec les potiches à qui l’Europe confie la gestion de ses affaires étrangères. 

                      Il y a des choses qu’il est difficile de prévoir dans les démocraties : qui sortira vainqueur de la prochaine élection ? Les présidentielles, en France, nous auront réservé bien des surprises. Certes, les têtes politiques ont changé, remplacées par d’autres tout aussi inconsistantes, mais le système des institutions est quand même toujours à peu près le même, dont les Français s’accommoderont aussi longtemps qu’ils ne craindront pas d’être arrêtés à l’aube, et torturés pour avoir exprimé une opposition au pouvoir en place. En revanche, il n’est guère difficile de prévoir ce qui résulte du développement des techniques permettant désormais à n’importe quel citoyen de savoir comment les choses se passent hors des frontières de son pays, de faire des comparaisons entre ce que les autres vivent et ce qu’il vit. Pour les Iraniens, la comparaison n’est pas en faveur des islamo-nazis qui les maintiennent depuis quarante ans dans une abjection médiévale. Ces infâmes potentats seront bientôt balayés, et ceux qui les auront soutenus pour satisfaire, au mépris des peuples, des intérêts mercantiles sordides, n’auront gagné dans l’histoire que le mépris qui s’attache désormais à ces imbéciles qui avaient fait croire en 38 à la conférence de Münich qu’ils étaient en train de « sauver la paix ».


                      • Zolko Zolko 12 janvier 12:57

                        GIYUS (*) : ce que je trouve incroyable, c’est la présence inévitable des trolls sionistes (Massada, Labrune...) dès que ça parle d’Israel ou de l’Iran.
                         
                         
                        (*) Give Israel Your United Support


                        • Zolko Zolko 12 janvier 13:01

                          @Zolko : ce lien explique mieux ce que GIYUS fait : http://www.giyus.org/about-us.html
                           
                          "Israel’s enemies are heavily using the internet to mobilize their supporters. GIYUS would like to arm you with the tools and messages to fight back and fight well. Signe-up today to receive our action alerts and help make a real difference for Israel."
                           
                          C’est une organisation de trolls Internet officielle et revendiquée, probablement financée par le gouvernement Israelien. J’avais essayé de m’y inscrire pour voir comment ça se passe, mais curieusement ils n’ont pas voulu de moi. Etrange ...


                        • Julyo 12 janvier 17:35

                          Il faut appliquer l’article, non pas à l’Iran mais à l’ArabieSaoudite en changeant quelques mots adaptés.

                          Vous verrez, c’est très drôle

                          • Michel Maugis Michel Maugis 12 janvier 17:41
                            @l’auteur

                            L’Iran est un pays souverain et digne qui se défend contre l’ingérence impérialiste et fasciste de USRAEL, de la France et d’autres pays merdiques et criminels que vous soutenez.

                            Vous niez l’évidence. Ce n’est pas l’Iran le problème.

                            C’est vous qui rêvez tout haut.

                            La réalité est que les USA veulent dominer le monde, et vous rêvez.

                            Au fait, c’est quoi le rêve des mollahs ?

                            Vous avez oubliez de le dire ? C’est drôle, pourtant c’est le point essentiel.

                            • Massada Massada 12 janvier 18:00

                              @Michel Maugis
                               

                              Mais si préférez tant l’Iran à la France (pays merdique) qu’attentez-vous pour vous y expatrier ?

                            • covadonga*722 covadonga*722 12 janvier 20:31

                              @Massada
                              vous vous trompez mon vieux pour Maugis l’éden c’est la Corée du nord 


                            • MAIBORODA MAIBORODA 12 janvier 17:52
                              L’honorable Dr Salem Alketbi serait bien inspiré de consacrer à l’Arabie saoudite et aux émirats voisins une analyse critique de leur politique intérieure et extérieure identique à celle qu’il consacre à l’Iran, en n’omettant pas de nous indiquer de quels soutiens occidentaux ou « autres » ils bénéficient.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires