• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Qui est barbare ?

Qui est barbare ?

 "L'attitude la plus ancienne, et qui repose sans doute sur des fondements psychologiques solides puisqu'elle tend à réapparaître chez chacun de nous quand nous sommes placés dans une situation inattendue, consiste à répudier purement et simplement les formes culturelles : morales, religieuses, sociales, esthétiques, qui sont les plus éloignées de celles auxquelles nous nous identifions. "Habitudes de sauvages cela n'est pas de chez nous ", " on ne devrait pas permettre cela ", etc., autant de réactions grossières qui traduisent ce même frisson, cette même répulsion, en présence de manières de vivre, de croire ou de penser qui nous sont étrangères. Ainsi l'Antiquité confondait-elle tout ce qui ne participait pas de la culture grecque (puis gréco-romaine) sous le même nom de barbare ; la civilisation occidentale a ensuite utilisé le terme de sauvage dans le même sens.

Or derrière ces épithètes se dissimule un même jugement : il est probable que le mot barbare se réfère étymologiquement à la confusion et à l'inarticulation du chant des oiseaux, opposées à la valeur signifiante du langage humain ; et sauvage, qui veut dire " de la forêt ", évoque aussi un genre de vie animale, par opposition à la culture humaine. Dans les deux cas, on refuse d'admettre le fait même de la diversité culturelle ; on préfère rejeter hors de la culture, dans la nature, tout ce qui ne se conforme pas à la norme sous laquelle on vit. [...] Ainsi se réalisent de curieuses situations où deux interlocuteurs se donnent cruellement la réplique.

Dans les Grandes Antilles, quelques années après la découverte de l'Amérique, pendant que les Espagnols envoyaient des commissions d'enquête pour rechercher si les indigènes possédaient ou non une âme, ces derniers s'employaient à immerger des blancs prisonniers afin de vérifier par une surveillance prolongée si leur cadavre était ou non, sujet à la putréfaction.

Cette anecdote à la fois baroque et tragique illustre bien le paradoxe du relativisme culturel (que nous retrouverons ailleurs sous d'autres formes) : c'est dans la mesure même où l'on prétend établir une discrimination entre les cultures et les coutumes que l'on s'identifie le plus complètement avec celles qu'on essaye de nier. En refusant l'humanité à ceux qui apparaissent comme les plus "sauvages" ou " barbares " de ses représentants, on ne fait que leur emprunter une de leurs attitudes typiques. Le barbare, c'est d'abord l'homme qui croit à la barbarie."

Claude Lévi-Strauss, Race et Histoire (1961) 

Explication du texte :

"barbare" : "il est probable que le mot barbare se réfère étymologiquement à la confusion et à l'inarticulation du chant des oiseaux, opposés à la valeur signifiante du langage humain." 

barbare (du grec barbaros) : qui ne parle pas un langage humain

Les Grecs avaient tendance à considérer que ceux qui ne parlaient pas grec n'étaient pas vraiment des hommes. Mais cette tendance n'est pas propre aux Grecs ; selon Claude Lévi-Strauss, elle est universelle, "elle tend à réapparaître en chacun de nous." (on parle "d'ethnocentrisme"). Nous avons du mal à nous "décentrer", à accepter les cultures différentes de la nôtre.

Note : Eschyle, Platon, Thucydide, Hérodote ne doutaient point que les Egyptiens ou les Perses fussent des hommes et qu'ils eussent développé un haut degré de civilisation ; ils n'affirmaient pas la supériorité de la civilisation ou même de la langue grecque, mais de ses institutions et de ses Lois.

Barbare — et le concept de barbarie qui lui est attaché — n'ont pas eu, de tout temps, une connotation péjorative. Le terme « barbare » est appliqué par les Grecs à tout peuple qui ne parle pas leur langue. Il a été ensuite utilisé par les Romains pour nommer tous les peuples qui se trouvent à l'extérieur du limes, dans le Barbaricum, la « terre des Barbares ». Il faudra attendre les invasions de l'empire romain pour que le terme devienne péjoratif.

Aujourd'hui, ce terme peut traduire à la fois le mépris pour l’autre, l’étranger, ainsi que la crainte qu’il inspire. Cependant, pour Thucydide, il possède aussi un sens technique : celui des valeurs locales opposées aux valeurs supposées universelles du civilisé, par exemple l'intérêt du clan avant la justice générale.

Michel de Montaigne, qui vécut l’époque « barbare » des guerres de religion de la fin du XVIème siècle, exprime bien le premier sentiment lorsqu'il écrit dans ses Essais : "Chacun appelle barbarie ce qui n'est pas de son usage".

Sauvage : Comme « barbare », l'adjectif sauvage constitue un antonyme de civilisé. Le sauvage est étymologiquement celui qui habite la forêt (silva en latin). Il est censé marquer la frontière entre l'humanité et l'animalité. On se demandait encore au XVIIIème siècle si certains grands singes n'étaient pas des humains à l'état sauvage. L'orang outan est étymologiquement "l'homme de la forêt" en malais.

Les mots "sauvages", de selva, forêt, qui vit dans la forêt et "barbare" (barbaros), qui ne parle pas la même langue, qui a des coutumes différentes, se rattachent à la même idée, au même préjugé : le sauvage et le barbare ne sont pas vraiment des êtres humains, ils ne relèvent pas pleinement de la culture.

L'idée de barbarie n'est pas un concept fondé en raison, mais une opinion subjective, un préjugé, une affaire de croyance et non le fruit d'une réflexion. Claude Lévi-Strauss donne l'exemple tragi-comique des indigènes qui s'employaient à immerger les cadavres des européens pour vérifier si leur corps était sujet à la putréfaction.

Ils doutaient que les Européens fussent des hommes comme eux, ils se demandaient s'ils n'étaient pas des dieux. Lorsque les Européens envoyèrent des commission d'enquête pour rechercher si les indigènes possédaient ou non une âme, ils se conduisirent exactement de la même manière que les indigènes, c'est-à-dire comme ceux qu'ils considéraient comme des "barbares". Si le barbare est celui qui croit à la barbarie, la barbarie est le fait de ceux qui jugent et non ce ceux qui sont l'objet de ce jugement.

Un autre point de vue : Raymond Aron dans A propos de l'oeuvre de Claude Lévi-StraussLe paradoxe du Même et de l'Autre, critique le "relativisme culturel" de Lévi-Strauss. Pour Raymond Aron, toutes les cultures ne se valent pas. Raymond Aron affirme qu'il y a des valeurs universelles, ainsi que des hiérarchies. Par exemple une société libre est "supérieure" à une société totalitaire et un concerto de Mozart au dernier tube de Sexion d'Assaut.

Le paradoxe dont parle Raymond Aron à propos de Lévi-Strauss réside dans le fait que l'affirmation de l'universalité de la relativité des cultures suppose l'universalité de la culture au sein de laquelle on pose cette affirmation. Il s'agit donc, pour lui, d'une contradiction, voire d'un sophisme (raisonnement spécieux).

"Le barbare, c'est d'abord l'homme qui croit à la barbarie." : si l'anthropologue admet la supériorité de ceux qui affirment comme lui-même l'humanité de toutes les cultures sur ceux qui la refusent, alors il se pose comme le civilisé par excellence, les autres étant rejetés dans la sauvagerie ou la barbarie ou disons simplement dans l'idiotisme culturel (Jean-François Mattéi, La barbarie intérieure, Essai sur l'immonde moderne, Presses universitaires de France, p. 241)

Si le barbare est celui qui croit à la barbarie, il est impossible de poser un jugement éthique, toutes les conduites se valent, toutes les cultures, dans toutes leurs manifestations ont la même dignité et la même valeur - on doit admettre par exemple le cannibalisme, les sacrifices humains, l'esclavage, l'excision, le voile intégral, et tout ce que, au sein de notre propre culture, nous considérons comme "barbare" ou 'inhumain" ou dont on nous fait remarquer l'inhumanité.

L'affirmation de Lévi-Strauss ne saurait donc s'appliquer sans discernement, sauf à ruiner toute possibilité de fonder une éthique et un droit universel. "Le barbare est celui qui croit à la barbarie." ne pourrait-on dire, a contrario, que l'homme est celui qui croit à l'humanité ?

Le mot "culture" signifie ici le mode de vie, les croyances, le langage, les formes esthétiques, l'organisation sociale, les structures de parenté, les coutumes, différentes d'une société à l'autre... Tout ce qui relève de l'ordre du symbolique.

cent-ans-claude-levi-strauss-L-5.jpg

Peut-on dire qu'il existe des peuples civilisés et d'autres pas ? 

Tout dépend de la définition que l'on donne au mot "culture" et au mot "civilisation". Si, comme on le fait habituellement, on donne à ces deux mots le même sens (cf. ci-dessus), alors la réponse à cette question est non.

Claude Lévi-Strauss établit cependant une distinction entre culture et civilisation : il y a, selon lui, deux sortes de sociétés, les sociétés "froides", dont le fonctionnement ressemble à celle des horloges et les sociétés "chaudes" qui s'apparentent plutôt à des machines à vapeur. Les sociétés froides (les sociétés primitives ou premières) ont une culture, mais n'ont pas vraiment d'Histoire (ce qui ne veut pas dire qu'elles n'ont pas de passé).

Tout se passe comme si elles cherchaient à se reproduire à l'identique, de génération en génération, à éviter tout changement dans les techniques, les modes de vie, les échanges matrimoniaux, la répartition du pouvoir (les décisions doivent être prises à l'unanimité et le "chef" ne joue qu'un rôle symbolique)

Les "sociétés froides" ont tendance à disparaître, à être absorbées ou détruites par les "sociétés chaudes". Lévi-Strauss déplorait ce phénomène, lié à l'uniformisation du monde.

L'idée de civilisation implique l'idée d'un haut degré de développement scientifique, technique, économique, l'existence d'organisations complexes, de classes sociales différenciées, de larges groupes humains organisés en nations et en Etats.

La civilisation, explique Claude Lévi-Strauss tend vers "l'entropie", du grec "entropia", retour en arrière. Lévi-Strauss emprunte ce mot à la deuxième Loi de la thermodynamique ou "principe de Carnot" concernant l'irreversibilité des phénomènes physiques : l'entropie est une fonction définissant l'état de désordre d'un système, croissante lorsque celui-ci évolue vers un autre état de désordre accru : la surpopulation, les conflits socio-économiques, les conflits armés, la course aux armements, l'exploitation, la surconsommation, le gaspillage, la destruction des équilibres naturels...

Claude Lévi-Strauss attribue à la culture un rôle de régulation de l'entropie croissante engendrée par le développement de la civilisation. Il entend par culture la spiritualité, l'ethique, la philosophie, l'art et la politique au sens que ce mot avait pour les Grecs : l'organisation de la Cité en vue du bien commun. (voir les Entretiens sur France-Culture avec Georges Charbonnier, 1963 et le Cours inaugural au Collège de France)

On peut penser aux peuples d'Amérique centrale, placés sous la domination portugaise et espagnole (massacres, conversions forcées, exploitation), aux tribus Indiennes d'Amérique du nord, parquées dans des réserves et, plus récemment, au colonialisme en Afrique, en l'Indochine, en Inde.

L'idéologie colonialiste, l'idée que l'on a le droit d'envahir un peuple, parce qu'on lui "apporte la civilisation", servit à justifier la domination de ces peuples et l'exploitation de leurs richesses. On peut penser aussi au racisme, à la ségrégation raciale, à l'apartheid en Afrique du Sud, à l'esclavage, au fait d'imposer nos modes de vie à des cultures différentes des nôtres, au risque de détruire ces cultures. (les Inuits par exemple).

Parmi les exemple les plus tragiques, on pense à la persécution des Juifs et des Tziganes et aux exécutions sommaires de soldats français d'Afrique noire au début de la deuxième guerre mondiale. L'idéologie de la supériorité d'une culture sur une autre ou l'idée que l'autre ne serait pas civilisé, qu'il ne serait pas un être humain, mais un "sous-homme", peut conduire au génocide.

Ces critiques justifiées exigent cependant quelques nuances et si le colonialisme est condamnable, les échanges entre l'occident et les autres civilisations n'ont pas toujours et partout été radicalement destructrices et négatives, comme en témoigne Lévi-Strauss lui-même dont le travail d'ethnologue a permis de mieux comprendre et de mieux respecter les cultures "premières".

Ce dernier admet que certaines "valeurs" occidentales ont une valeur universelle : les droits de l'homme, la démocratie, le respect de la dignité de la femme, l'instruction, la médecine, l'éradication des maladies endémiques telles que la tuberculose, le paludisme ou le SIDA.

Claude Lévi-Strauss admet aussi que les "occidentaux" ont le droit d'avoir un mode de vie, une culture, une "vision du monde", des valeurs qui leur sont propres. 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.62/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

181 réactions à cet article    


  • Yann Esteveny 18 juin 08:55

    Message à Monsieur Robin Guilloux,

    C’est très difficile de commenter un article où se mêle :
    - projection d’un racisme dans le terme barbare,
    - relativisme et négation de la culture,
    - déni des civilisations,
    - colonisation caricaturale.

    L’article se termine par une vision complètement partisane des « valeurs » occidentales qui auraient une valeur universelle sous la caution scientifique de Lévy-Strauss. Ces « valeurs » sont des prétextes des barbares modernes pour justifier les « interventions » du fameux « Camp du Bien » à coup de bombes au phosphore.

    La barbarie n’est pas un fantasme mais une réalité : pédophilie de réseaux, massacres de populations, empoisonnement de masse, surveillance totalitaire, inaccessibilité de la culture, propagande incessante, etc...Elle s’appuie d’une culture du profit à outrance et des droits de l’homme à n’en faire qu’à sa convenance !

    Afin de vous rendre conscient que la barbarie est une réalité complètement présente dans la société occidentale, je vous propose de visionner les deux films « Les Invasions barbares » et « L’âge des ténèbres » écrits et réalisés par Monsieur Denys Arcand.

    Respectueusement


    • xana 18 juin 10:19

      @Yann Esteveny
      Mais pourquoi diable ressentez-vous la nécessité de commenter cet article ?
      Et pourquoi semblez-vous exiger que l’auteur vous facilite la tâche ?

      Moi je le trouve très intéressant (sans doute parce que j’ai toujours beaucoup apprécié les livres de Lévi-Strauss) et mes commentaires éventuels ne feraient apparaître que ma propre ignorance, donc je les garde pour moi.
      Ce en quoi nous différons.


    • Yann Esteveny 18 juin 11:21

      Message à avatar xana,

      Je vous cite : « Mais pourquoi diable ressentez-vous la nécessité de commenter cet article ? »

      Parce que l’auteur pose une question dès le titre « Qui est barbare ? » et évoque la barbarie que sous les clichés de la propagande moderne qui est elle-même une barbarie. Par ailleurs, Monsieur Robin Guilloux a une certaine culture qui d’ailleurs s’oppose à la barbarie locale sur Agoravox ! Aussi, je dialogue avec lui malgré nos différents assez marqués.
      https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/extraits-d-ouvrages/article/explication-d-un-texte-de-blaise-233766#forum6084691

      Je vous cite encore :

      « Et pourquoi semblez-vous exiger que l’auteur vous facilite la tâche ? »

      Je ne demande rien à l’auteur mais lui propose en accord avec ma culture helléno-chrétienne de faire un effort vers le vrai plutôt que rester dans la barbarie de ces mensonges et précisément l’aider à mettre des noms à la question : « Qui est barbare ? » plutôt que rester dans une philosophie relativiste et orientée.

      Libre à vous de considérer cet article comme très bon et d’apprécier Lévi-Strauss et de ne pas vouloir commenter par modestie cet article.

      Je considère l’échange argumenté entre personnes avec des points de vue différents comme un marqueur d’une ancienne culture qui s’oppose à la barbarie moderne de la pensée unique. Je conçois que l’on puisse laisser chacun parler dans son coin, mais lorsque l’on s’exprime publiquement sur un site se nommant Agoravox ne faut-il raisonnablement pas s’attendre à lire des échanges. Il est vrai que certains auteurs prolifiques sur ce site « pissent » leur propagande sans échange ou censurent les propos qu’ils ne veulent point entendre. Mais Monsieur Robin Guilloux ne semble pas de cette race là aussi je me suis permis de répondre à son article dont j’ai modestement facilité sa parution car la question ouverte : « Qui est barbare ? » méritait une réponse.

      En espérant avoir répondu à vos questions pertinentes qui ont sans doute contribué à approfondir la question. Par conséquent : Merci !

      Respectueusement


    • Robin Guilloux Robin Guilloux 18 juin 12:57

      @Yann Esteveny

      Je faisais état d’une évolution notable de la pensée de Lévi-Strauss. Parti de Montaigne (« est barbare ce qui n’est pas de son usage »), donc il n’y a pas de valeurs universelles, il en arrive à un certain universalisme : il y a des valeurs universelles. Je sais bien que l’occident a faussé ces valeurs (grosso mode les valeurs judéo-chrétiennes) et les a instrumentalisées pour justifier le pire et qu’il ne faut pas s’en glorifier comme les pharisiens (nous sommes bons, ils sont mauvais) mais rester extrêmement vigilants.


    • Yann Esteveny 18 juin 16:23

      Message à Monsieur Robin Guilloux,

      Si à la question « Qui est barbare ? », vous vous contentez de refaire ici la réponse conforme aux canons de l’Éducation Nationale, universitaire et médiatique, nous allons écourter la discussion.

      Respectueusement


    • Robin Guilloux Robin Guilloux 18 juin 19:18

      @Yann Esteveny

      Ma réponse serait restée conforme aux canons de l’Education nationale, universitaire et médiatique, comme vous dites, si je m’étais contenté d’aller dans le sens du Lévi-Strauss de Race et Histoire, publié en 1951 dans le cadre d’une série de recherches portant sur les études de la race par d’autres anthropologues et généticiens.

      A cette époque-là, on peut dire que Lévi-Strauss était « politiquement correct ». Il ne deviendra célèbre qu’avec la publication de Tristes tropiques.

      En 1971, presque vingt ans après la publication du livre, l’UNESCO invite Lévi-Strauss  à s’exprimer lors d’une conférence à l’occasion de l’Année internationale d’action contre le racisme et la discrimination raciale : Race et Culture.

      Ce discours provoque un soulèvement de critiques et de scandales.

      Qu’est ce qui a suscité ces critiques et ce scandale ? deux choses ; d’abord Lévi-Strauss revient sur l’idée d’une équivalence des cultures et ensuite sur l’idée d’une fécondité automatique de la diversité.

      Vous voyez qu’il s’est attaqué, ce qui était très courageux de sa part, à deux tabous de la pensée dominante : le relativisme culturel (toutes les cultures se valent, il n’y a pas de valeurs universelles) et l’abolition des différences dans la grande communion universelle. 

      Voici ce qu’il dit dans Race et Culture, conférence prononcée à l’UNESCO à Paris en 1971 à propos de la diversité : « ... toute création véritable implique une certaine surdité à l’appel d’autres valeurs pouvant aller jusqu’à leur refus et même leur négation. Car on ne peut, à la fois, se fondre dans la jouissance de l’autre, s’identifier à lui, et se maintenir différent. Pleinement réussie, la communication intégrale avec l’autre condamne, à plus ou moins brève échéance, l’originalité de sa et de ma création. » Le texte, repris en tête du recueil d’article Le Regard éloigné en 1983, suscitera alors une polémique.

      Vous voyez que Claude Lévi-Strauss n’a pas été épargné par le « politiquement correct ». 


    • Yann Esteveny 18 juin 20:16

      Message à Monsieur Robin Guilloux,

      Je vous remercie de votre longue réponse même si nous ne sommes absolument pas d’accord.
      Monsieur Lévi-Strauss n’a été qu’un instrument d’un agenda politique visant à tout relativiser. Ce n’est pas le premier margoulin qui a été mis à l’honneur non pas pour « briser les tabous » mais briser les cultures et les repères.

      Il est dommage que vous ne présentez la suite de ce programme politique : sous prétexte de lutte contre le racisme, la race n’existe plus et il faut supprimer la culture et métisser au maximum les populations. L’objectif est de produire des gens perdus préoccupés par la consommation et s’imaginant être au summum de l’évolution humaine dans leur système totalitaire.

      Pourquoi croyez que vous les traîtres au pays disant que la culture française est une invention sont au pouvoir ?

      Respectueusement


    • Robin Guilloux Robin Guilloux 18 juin 21:22

      @Yann Esteveny

      Lévi-Strauss ne croit pas que la culture française soit une « invention » et il est très sévère vis-à-vis de la société moderne et de ses prétendues « valeurs » :

      Au début de l’année 2005, lors d’une de ses dernières apparitions à la télévision française Levi-Strauss déclare, reprenant en des termes très proches un sentiment qu’il avait déjà exprimé en 1972 (entretien avec Jean José Marchand et en 1984 avec Bernard Pivot) : « Ce que je constate : ce sont les ravages actuels ; c’est la disparition effrayante des espèces vivantes, qu’elles soient végétales ou animales ; et le fait que du fait même de sa densité actuelle, l’espèce humaine vit sous une sorte de régime d’empoisonnement interne - si je puis dire - et je pense au présent et au monde dans lequel je suis en train de finir mon existence. Ce n’est pas un monde que j’aime."


    • mursili mursili 18 juin 21:36

      @Robin Guilloux
      Platon, Aristote, le droit romain, c’est judéo-chrétien ?


    • Robin Guilloux Robin Guilloux 18 juin 22:14

      @mursili

      J’aurais effectivement du ajouter les autres sources de la culture occidentale : Jérusalem, Athènes et Rome. Selon Léo Strauss, ces trois sources engendrent des contractions fécondes : entre la foi et la raison, le droit naturel et le droit positif, par exemple.


    • mursili mursili 18 juin 22:35

      @Robin Guilloux
      Oui, il me semble que l’élément juif dans la culture occidentale, c’est précisément le christianisme (et pas grand-chose d’autre).


    • babelouest babelouest 18 juin 09:00

      Au nom de l’entropie, ne discerne-t-on pas précisément une inclination actuelle, ayant pour source les pays anglo-saxons, vers plus de pagaille, plus de violence, plus de négation d’une culture du beau ? Un plug gonflable ne va pas dans le sens du beau, certaines « musiques » au kilomètre non plus. Car au fond, la vraie culture, c’est celle du beau, non ? Cultiver le moche n’est que de la provocation qui ne fait pas « avancer la chose », me semble-t-il. J’ajouterai (mais là encore, c’est un ressenti personnel) que souvent ces provocations sont plus ou moins directement liées à des incitations venant d’une « élite » soucieuse d’abaisser pour contrôler. Peut-être sans le savoir, ces « élites » favorisent ainsi un retour à une entropie insipide et contraire au jaillissement de la Vie.

      .

      Est-il bon que de temps en temps, pour des raisons qui leur sont propres, des entités surviennent pour calmer le jeu, et éviter que la Vie ne soit justement trop jaillissante ? La canaliser peut être aussi un moyen (involontaire) de l’obliger à affermir sa force, plutôt que de la voir s’épuiser à vouloir en faire trop, trop vite. En quelque sorte, c’est ce qui arriva au XVIIe siècle, quand après une période brouillonne de créations de mots au XVIe siècle, des Malherbe rébarbatifs y mirent bon ordre au point de garder une ossature plus résiliente à la langue. Mais les Malherbe possédaient une grande culture classique, ce qui n’est certainement pas le cas des « caciques » nourris à la sauce banque.


      • @babelouest la question du beau est très relative. certains trouveront que l’art primitif est laid. Mais ce qui est vraiment laid, c’est la reproduction du même, de l’identique... Une oeuvre d’art réussie est toujours un chaos harmonieux. La symétrie en art, c’est la mort...


      • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 18 juin 09:02

        Vous expliquez clairement que les Grecs qualifiaient de «  barbare » tout peuple qui ne parlait pas leur langue et que les Romains nommaient ainsi tous ceux qui se trouvaient à l’extérieur du limes, dans le Barbaricum, la « terre des Barbares » (d’où les Berbères et les figues de Barbarie), le terme lui-même ne devenant péjoratif qu’après le commencement des migrations baptisées dans les manuels scolaires « grandes invasions ».

        Dans « Généalogie des barbares, Roger-Pol Droit met en avant une évolution subtile de cette origine linguistique du concept de « barbarie », liée sans doute aux développements des empires coloniaux du dix-neuvième siècle :

        « Le barbare n’est pas un étranger qui parle une autre langue, la sienne, mais l’étranger qui parle ma langue et qui l’écorche.”


        • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 18 juin 10:22

          @Séraphin Lampion

          En fait, Septime Sévère, par exemple, était un barbare pour les romains. Né en Tripolitaine (Libye) et fondateur de la dynastie des Sévère, il a régné pendant vingt ans (de + 193 à + 211) sur l’empire romain. Il a été le premier empereur n’ayant pas d’ascendance romaine. Ensuite, de nombreux autres non-romains se sont succédé à la tête de l’empire.

          L’armée romaine, comptait des unités composées entièrement de soldats « barbares », mais de nombreux officiers des « armées régulières » étaient barbares.

          Sans compter les chefs de guerre barbares à la tête d’armées barbares qui sous-traitaient certaines opérations. C’est même ce qui est à l’origine du sac de Rome en 410 : les chefs wisigoths n’ayant pas reçu leurs dû pour les guerres par procuration qu’ils avaient menées sont venus le chercher à la maison mère.


        • Sujet très très intéressant. Freud avait fait la distinction entre le barbare et le civilisé. Plus un homme s’éloigne de ses partie basses (et odorante ou animales, vous m’aurait compris,...sans développer) plus il se verticalise pour s’élever vers le haut, plus il est civilisé.....Cela s’appelle en gros : le savoir vivre.....Freud vivait à l’époque victorienne... Comme me disait une ancienne connaissance. Le problème avec le sexe, c’est que la salle à manger se trouve trop près des toilettes. C’était une comtesse...Ceux qui pratique un peu le Feng shui pour aménager leur lieu de vie savent l’importance des orientations, des couleurs, pour l’harmonie des lieux. Lire : le cru et le cuit de Lévy Strauss. Pour résumer : est civilisé celui qui respecte les tabous de l’inceste....cela se termine souvent en TOCS ou névroses obsessionnelle. De lire un peu partout que le confinement avait du bon pour certains. On comprends : se frotter aux autres, revoir la têtes de son boss peut-être pervers narcissique, Je me rappelle moi-même en 1986 avoir soufflé (c’est le cas de le dire,...) de ne plus devoir participer à la fameuse réunion du lundi. A l’époque, la cigarette était permise : un fumoir. Vaste sujet : fusion, distanciation,...propreté saleté. L’âme se niche-t-elle plus aisément dans la propreté. Oui, je pense. Mais celle-ci me semble plus être celle du coeur, que des machines à laver. Actuellement, le contraire du barbare, c’est le technicien. La technique a-t-elle une âme...Ont dit de l’âme qu’elle est le souffle. L’âme reste en lien avec l’enfance, elle est petite (Dieu : seuls ceux qui ont gardé leur âme d’enfant entreront au royaume des cieux. Et avec la technologie, l’âme s’est écartée de sa dimension divine. LE CO-VIDE s’est installé.... le souffle ne peut atteindre l’infini...Le terme TEKNE est clair : fabrication matérielle. L’homme a cru s’échapper de ses parties basses que pour mieux y revenir,...


          • En hébreux BAR signifie : FILS. 


            • Gollum Gollum 18 juin 09:52

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Non, Bar c’est en araméen...

              Fils en hébreu c’est Ben.

              Non, non, ne me remerciez pas, j’adore rendre service. smiley


            • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 18 juin 10:04

              @Gollum

              et en breton, « bar », c’est « grand »
              pourquoi aller chercher une étymologie exotique, alors que l’origine onomatopéique de ce mot grexc est attestée depuis lontemps ?


            • @Gollum BAR MITZVAH. Et hier justement de dire sur un Site que le mot BAR m’obsédait un peu. BAR-LE-DUC. Le mot BAR qui parcourt toute l’histoire de Jehanne d’ARC. Cette chanson d’Ada (mot) qu’il n’a pas écrit lui même) et tournait en boucle dans ma tête dans ma tête en 2003 : Au BAR, le ZANZIBAR. Ch’ai même pas où ça se trouve ZANZIBAR ??? BARABAS, BARBARA et l’AIGLE NOIR Comme les cailloux du petit Poucet. BARTABAS et ses chevaux. BArjavel. Oui, je sais, cela vire au TOC. Mais peut-être est-ce une porte d’entrée. Ne fait-on pas TOC TOC pour entrer.. ???? Tiens 18 juin allons sur Wiki. Doit bien y avoir un BAR à pécher... et voilà : BARBEROUSSSE. 


            • @Mélusine ou la Robe de Saphir. 1155 Les années miroirs c’est 1001. Mais quand deux chiffres doubles se suivent cela à aussi une symbolique....Et bien sûr (RAB, ou rap : RABELAIS) qu’il fallait lire à l’envers. Alcofribas Nasier. Comme la bible cachée...


            • Gollum Gollum 18 juin 10:22

              @Séraphin Lampion

              pourquoi aller chercher une étymologie exotique

              Ah mais c’est à la Mélu qu’il faut poser la question, c’est elle l’experte en étymologies foireuses...

              Elle voit bar dans barbare et comme il y a un un mot bar dans l’univers « exotique » il est évident pour elle que barbare a à voir avec bar... smiley

              C’est du Mélu : on prend un truc quelque part, un autre ailleurs, ça se ressemble ? On en fait des cousins malgré le tabou de l’inceste (humour subtil) on les apparie, l’un descend de l’autre et réciproquement, on prend un air docte, on balance ça sur Avox pour faire jaser et jouer à la femme savante (aussi cloche et cruche que celles de Molière)..

              Et pour couronner le tout, car sinon ce ne serait pas la perfection absolue du gag hilarant, l’origine du mot est également fausse.. 

              C’est Mélu, la star des réseaux sociaux. smiley


            • Gollum Gollum 18 juin 10:23

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Arrêtez un peu votre BAR atteint... smiley (et bien atteint)


            • @Gollum je vais vous apprendre un mot. C’est la pensée en arborescence....Tiens, arbre, il doit bien y avoir un fruit à en cueillir. Barre : l’échelle de JACOB.  Et voilà :Tout d’abord, l’ange représentant les 70 années d’exil à Babylone, monte 70 échelons pour retomber, puis l’ange représentant l’exil en Perse, monte un certain nombre d’échelons et tombe aussi, tout comme l’ange représentant l’exil en Grèce. Et comment s’appelle le 7oème ange de l’arbre séphiroitique : JABAMIAH : protecteur des poissons...Bon , je vais dans mon BAR, manger du BAR. 


            • Gollum Gollum 18 juin 10:55

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              C’est la pensée en arborescence....

              Non c’est du bougli-bougla... de la soupe...

              La pensée en arborescence se caractérise par des liens logiques. Vous en êtes parfaitement incapable. 

              Et toujours la tactique de meubler avec du symbolisme (foireux) pour noyer le... poisson...

              Sur bar araméen : http://www.lexique-biblique.com/lexiques/hebreu/strong-hebreu-01247-bar-+fils+age.html

              ......... smiley


            • @Gollum même pas lu RAIE MONT QUEUE NO . Mille milliards de poèmes. BARBARE...


            • @Gollum
               La logique de l’inconscient n’est pas celle de la pharmacopée. 


            • @Gollum allez manger un peu de BAR, ceal augmentera vos facultés mentales : La bar-mitzvah (“fils du commandement”)


            • Gollum Gollum 18 juin 11:12

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              allez manger un peu de BAR, ceal augmentera vos facultés mentales : La bar-mitzvah (“fils du commandement”)

              Bar mitzvah est une expression araméenne qui signifie littéralement « fils du commandement ».

              C’est marqué là en toutes lettres :

              https://fr.wikipedia.org/wiki/Bar-mitzvah

              Pôv fille qui continue à s’enfoncer.... smiley


            • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 18 juin 11:19

              @Gollum

              tiens, à propos, je viens d’apprendre que le mot « fainéant » n’a pas pour origine celui qui ne fait rien, mais qu’en fait le mot convenable est « feignant », le participe passé du verbe « feindre » utilisé pour désigner celui qui fait semblant de travailler.


            • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 18 juin 11:22

              @Séraphin Lampion

              mille excuses, je voulais écrire : « le participe présent ».


            • @Séraphin Lampion FAT NEANT. Bon j’ai fait un lapsus, mais il est parfait..


            • Gollum Gollum 18 juin 11:29

              @Séraphin Lampion

              fainéant si je me rappelle (j’ai la flemme de vérifier) c’est celui qui a été fait néant c’est à dire rien mais je ne me souviens plus du contexte... ni dans quel cadre..

              Oui les mots peuvent être piégeux des fois..


            • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 18 juin 12:04

              @Gollum

              Très piégeux, oui.

              Par exemple, le « cerf-volant » n’est ni la représentation de l’attelage qui tire le traineau du père Noël, ni l’évocation de l’insecte homonyme, mais un serpent volant, comme il est de tradition en Chine et ailleurs d’agrémenter le losange opérationnel d’un long appendice décoratif pour figurer un dragon.
              Le mot « serp » d’origine occitane étant tombé en désuétude pour désigner un reptile apode les instituteurs chatouilleux d’orthographe ont donné des ailes au bovidé.


            • babelouest babelouest 18 juin 12:12

              @Gollum je ne sais plus où j’avais lu que ce terme désignait une fin de dynastie de rois qui avaient été « faits néant » par les maires du palais aux dents longues, dont le cruel Carl Martieaux. En fait le seul roi véritablement légitime serait un descendant de Dagobert II.


            • Gollum Gollum 18 juin 12:19

              @babelouest

              Oui ce doit être ça. Il me semble que ça me dit quelque chose..

              Mais comment ce terme a pu désigner un paresseux mystère que j’ai la flemme d’élucider.


            • Les Mérovingiens...Relire le Rois maudits.


            • Amusant, on parle beaucoup de SAINT-LOUIS. Sauf que Clovis, Roi des mérovingiens, vient de LOUIS. ÉtymologieLouis est un dérivé du prénom Clovis, lui-même dérivé du prénom germanique Hlodovic composé des racines hlod (« renommé, illustre, glorieux ») et wig (« combat »).


            • Ou plutôt l’inverse : Louis vient de Clovis.. ;


            • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 18 juin 15:23

              @Gollum

              les rois feignants, étaient ceux qui feignaient de gouverner, comme la reine d’Angleterre
              c’est le premier ministre qui fait le boulot en Albion, comme c’était Eloi ou un autre financier (orfèvre signifiait trésorier avant tout et non pas bijoutier) qui gérait réellement les affaires du pays


            • Xenozoid Xenozoid 18 juin 15:25

              @Séraphin Lampion

              merci


            • Relu : Sujet très très intéressant. Freud avait fait la distinction entre le barbare et le civilisé. Plus un homme s’éloigne de ses parties basses (et odorantes ou animales, vous m’aurez compris,...sans développer) plus il se verticalise pour s’élever vers le haut, plus il est civilisé.....Cela s’appelle en gros : le savoir vivre.....Freud vivait à l’époque victorienne... Comme me disait une ancienne connaissance. Le problème avec le sexe, c’est que la salle à manger se trouve trop près des toilettes. C’était une comtesse...Ceux qui pratique un peu le Feng shui pour aménager leur lieu de vie savent l’importance des orientations, des couleurs, pour l’harmonie des lieux. Lire : le cru et le cuit de Lévy Strauss. Pour résumer : est civilisé celui qui respecte les tabous de l’inceste....cela se termine souvent en TOCS ou névroses obsessionnelles. De lire un peu partout que le confinement avait du bon pour certains. On comprends : se frotter aux autres, revoir la tête de son boss peut-être pervers narcissique, Je me rappelle moi-même en 1986 avoir soufflé (c’est le cas de le dire,...) de ne plus devoir participer à la fameuse réunion du lundi. A l’époque, la cigarette était permise : un fumoir. Vaste sujet : fusion, distanciation,...propreté saleté. L’âme se niche-t-elle plus aisément dans la propreté. Oui, je pense. Mais celle-ci me semble plus être celle du coeur, que des machines à laver. Actuellement, le contraire du barbare, c’est le technicien. La technique a-t-elle une âme.. ? .Ont dit de l’âme qu’elle est le souffle. L’âme reste en lien avec l’enfance, elle est petite (Dieu : seuls ceux qui ont gardé leur âme d’enfant entreront au royaume des cieux. Et avec la technologie, l’âme s’est écartée de sa dimension divine. LE CO-VIDE s’est installé.... le souffle ne peut atteindre l’infini...Le terme TEKNE est clair : fabrication matérielle. L’homme a cru s’échapper de ses parties basses que pour mieux y revenir,...


              • Ayant eu une éducation assez victorienne, je m’en suis détachée. Ayant que pour Platon, le cochon était l’animal le plus noble. J’ai commencé à faire une petite collection,...quelle libération. Un juste milieu. Respecter les lieux communs : les couloirs. 

                C’est le cas de le dire. Raison pour laquelle je séparerais plutôt l’intime des communs. Il y a un jour de l’année où tout est permis : le carnaval. Pour le reste : la neutralité me semble être un devoir essentiel. Oui, je sais le sujet du voile est brûlant en BElgique...Comme je trouve totalement barbares les Gay pride..


                • J’adore ce sentiment d’être en phase avec AGORA. Trois articles développent le même sujets. Lire les trois TOTEMISATION. Un essai sur la genèse du devenir humain/ Lotus de Païni. Du sentir visuel des très vieilles races. Totémisme animal, végétal et hominal vers la convergence. Aimant assez les l’art dits premier je fus très déçue d’apprendre que les primitifs n’avaient aucune conscience de faire de l’art et d’ailleurs ne signaient pas. Sous entendu : fusionnant avec leur tribu, ils n’ont aucune conscience de leur individualité (alors que nous avons perdu l’inverse : chacun pour soi). Mais les tribus primitives avaient parfaitement intégré le tabou de l’inceste à travers le TOTEM. On ne se mettait jamais en couple avec un ou une personne de la même tribu sous peine de mettre la tribu en danger de mort...


                  • xana 18 juin 10:23

                    Existe-t’il un moyen de ne pas faire apparaître les commentaires interminable et oiseux de « Mélusine » ?

                    Non pas que je veuille la censurer, mais personnellement j’use les touches de mon ordi pour les passer sans les lire, c’est fatiguant en plus...


                    • @xana j’ai semble-t-il droit à 20 comment-taire. Je m’y tiens. J’ai même lu avec bonheur que mes commentaires ont été repris dans un dictionnaire sérieux sur l’origine des mots... Désolé pour vous... 


                    • Gollum Gollum 18 juin 10:33

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      J’ai même lu avec bonheur que mes commentaires ont été repris dans un dictionnaire sérieux sur l’origine des mots...

                      Prouvez le. Source ? smiley


                    • @Gollum Bon, je dois me rappeler, cela tournait autour de l’arbre séphirotique, Hermès, Renaix.... Agora est mentionné mais pas Mélusine ou la robe de saphir. J’ai eu un véritable CHOC. Je n’ai pas envie de chercher toute la journée. Mais promis, je suis certaine de retomber dessus...


                    • @Gollum mais je sus de plus en plus certainement de l’existence d’une mémoire akashique dans l’ordi qui trie les les.. Ce sujet étant ma passion je pourrais en parler des heures. Donc, j’arrête et ouvre mon smartphone : une vidéo s’affiche : Saint Louis (j’en parle au desus : lug, Louis, lupus, Loup), le plus grand des capétiens.....Comme j’ai un oeuf à peler àvec Philippe le Bel, je vais voir ce qu’ils en disent. Mémoire akashique ou l’OEIL d’HORUS. Le tri des infos : on garde, on jette.
                      AKASHIQUE : ou l’OEIL d’HORUS dans le COSMOS ; Sirius, celle ou l’OEIL qui brille le plus dans la nuit. Souvenez-vous de l’homme aux loups de Freud....OUADJAT . « L’œil Ouadjat » est le symbole du dieu Thot, porteur de lumière. Ce symbole représente l’Oeil du dieu faucon, Horus. ... Cependant, pendant une bataille, Horus perd un oeil. Ce dernier, brisé en 6 morceaux, est reconstitué par Thot et rendu à son propriétaire. l’Oeil oudjat est ainsi devenu le symbole de la victoire du bien sur le mal. https://www.youtube.com/watch?v=yPgVfCQiBZc. Nous sommes bien le mois d’HERMES:MERCURE. Dieu du langage. Rémus et Romulus allaité par une Louve......... Arcadia, sont roy était lycaon. A Olivier de Mende : le loup Ge vaut dent.......

                      Liens de pied de page

                    • A Olive ma chienne malinoise trônant en son lieu : GUBBIO (nommée Iguvium). et d’Olive à Olivier A. (mon Alpha à l’Oméga). 18 juin : il y 16 ans. 

                      @Gollum mais je suis de plus en plus certainement de l’existence d’une mémoire akashique dans l’ordi qui trie les commentaires.. Ce sujet étant ma passion je pourrais en parler des heures. Donc, j’arrête et ouvre mon smartphone : une vidéo s’affiche : Saint Louis (j’en parle au dessus : lug, Louis, lupus, Loup), le plus grand des capétiens.....Comme j’ai un oeuf à peler avec Philippe le Bel, je vais voir ce qu’ils en disent. Mémoire akashique ou l’OEIL d’HORUS. Le tri des infos : on garde, on jette.
                      AKASHIQUE : ou l’OEIL d’HORUS dans le COSMOS ; Sirius, celle ou l’OEIL qui brille le plus dans la nuit. Souvenez-vous de l’homme aux loups de Freud....OUADJAT . « L’œil Ouadjat » est le symbole du dieu Thot, porteur de lumière. Ce symbole représente l’Oeil du dieu faucon, Horus. ... Cependant, pendant une bataille, Horus perd un oeil. Ce dernier, brisé en 6 morceaux, est reconstitué par Thot et rendu à son propriétaire. l’Oeil oudjat est ainsi devenu le symbole de la victoire du bien sur le mal. https://www.youtube.com/watch?v=yPgVfCQiBZc. Nous sommes bien le mois d’HERMES:MERCURE. Dieu du langage. Rémus et Romulus allaité par une Louve......... Arcadia, sont roi était lycaon. A Olivier de Mende : le loup Ge vaut dent.......Le dieu de Mende, ami de Jehanne D’ARC...




                    • Gollum Gollum 18 juin 14:47

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      Ce sujet étant ma passion je pourrais en parler des heures.

                      Mais faites donc, pas de timidité, je vous trouve fort peu prolixe finalement, les autres étant timides et n’osant pas poster il y a une place à prendre.

                      Ne vous gênez pas surtout. smiley


                    • BARBARE n’est pas vraiment l’inverse de BORBORYGME. (Borée : blanc). Mots qui viennent de l’intestin et n’ont pas beaucoup de sens


                      • quijote 18 juin 11:06

                        OK. Je me suis obligé à tout lire. Très joli. Très fin. Très nuancé. Très « en même temps »...

                        Pas sûr qu’il y ait un ancrage dans notre aujourd’hui, ici, en France. Et nos problèmes de maintenant, ici, en France. Car j’ai un point de vue conservateur, voire réac ( au moins, je sais que je défends une idéologie ; et pas « le Bien » absolu, comme certains sur ce site croient le défendre : les ceusses qui sont « de gauche » et le proclament comme un certificat de « quelqu’undebienisme »... Le Bien absolu est inconnaissable pour des êtres aussi aussi limités en connaissances et en conscience que nous ). Alors à l’auteur de cette belle dissertation, si nuancée, si « en même temps », je pose la question suivante, très ancrée, elle, dans ce que sont nos problèmes d’ici, de maintenant, en France et en Europe :

                        Au vu de tous ces avis tellement éclairés dont tu fais état, quel est ton avis sur l’immigration non contrôlée ? Bah oui... Ton article, il est tellement nuancé, tellement « en même temps » qu’on se pose la question...


                        • Robin Guilloux Robin Guilloux 18 juin 12:50

                          @quijote

                          Je suis pour le contrôle de l’immigration. Vous savez que Lévi-Strauss a évolué dans sa conception du respect pour les autres cultures. Au début, ce respect est absolu, sans condition (Montaigne). Puis, je ne sais pas sous quelle influence (peut-être Raymond Aron), il en en vient à admettre que tout n’est pas acceptable dans la culture des autres (pas plus d’ailleurs que dans la nôtre) et à légitimer un certain sentiment identitaire. 


                        • @Robin Guilloux
                           personnellement, je suis pour le filtrage de la délinquance...potentielle...Toute cette mafia russe qui a déboulé en Belgique après la chute du mur de Berlin... prostitution et j’en passe... Le risque est de jeter le bébé avec l’enfant. UN BON TRI. Donc, avant, une justice efficace...Mais je comprend Orban. il agit en Pater famila...De nombreux hongrois sont d’origine juive (par les khazars, peuple du cheval : HONGRE).


                        • quijote 18 juin 15:59

                          @Robin Guilloux

                          C’est une bonne chose que de voir un enseignant déclarer ça. Les temps changent et, dans ce domaine précis, plutôt pour le mieux. Bizarre cependant de se retrancher systématiquement derrière l’avis d’une « autorité » intellectuelle pour pouvoir s’autoriser à exprimer un avis comme celui-là...

                          « tout n’est pas acceptable dans la culture des autres » : surtout quand ils viennent chez vous sans y avoir été invités et estiment malgré tout n’avoir à modifier en rien leur divers us et coutumes. Merci les droitdelhommistes.


                        • Yann Esteveny 18 juin 16:54

                          Message à avatar quijote,

                          Vous avez le mérite d’avoir posé une question franche ancrée dans le présent.
                          https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/prison-avec-sursis-requise-contre-deux-militants-de-generation-identitaire-juges-a-saint-gaudens-1623852037

                          L’intimidation judiciaire pour non conformité de propos est une barbarie moderne.
                          https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/verite-conformite-et-mondanite-224626

                          Respectueusement


                        • Mon souhait : que l’HEBREUX soit définitivement notre seconde langue. C’est la langue des DIEUX. Celle des ORigines..et la TORAH, la BIBLE unique qui nous réconciliera...C’est la seule langue qui permet vraiment le double-sens,...La porte d’entre vers l’inconscient...


                          • Gollum Gollum 18 juin 11:26

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                            C’est la seule langue qui permet vraiment le double-sens

                            Encore une belle connerie. Vous vous surpassez aujourd’hui. smiley

                            Les langues avec idéogrammes permettent bien mieux le double sens que les langues avec alphabet.

                            C’est pourquoi le chinois est si difficile à traduire. Il y a toujours ambiguïté de l’idéogramme et c’est le contexte dans lequel se trouve l’idéogramme qui permet de trancher...

                            Voyez je lis beaucoup moins que vous mais je raconte beaucoup moins de conneries aussi.. smiley


                          • Decouz 18 juin 11:31

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                            Non, ce n’est pas la seule, le sanskrit, l’arabe, le chinois, sont dans la même situation, la structure de l’arabe et ses valeurs numériques sont pratiquement les mêmes que celles de l’hébreu (sauf que le nombre de lettres est 28/29, symbolisme lunaire et non 22, symbolisme solaire, mais les 22 se trouvent à l’intérieur, il y a graphiquement une simple adjonction de points.


                          • @Gollum j’aime cette définition : La Langue de l’Inconscient est celle de la Vérité, sa structure est universelle, elle correspond à ce que Freud nommait Grundsprache, la Langue des Profondeurs ou Seelesprache, la Langue de l’Âme, et l’on pourrait presque la comparer à La Langue de la Pentecôte évoquée dans l’Evangile. La langue de la PENTECOTE est bien celle des douze tribus d’ISIS RA EL. TORAH-TAROH. 22 lettres...Les voyelles sont signifiées par des points...La langue dite des oiseaux chère à Lacon est impropre pour atteindre l’inconscient. Le mot dit la chose. Exemple PAddenstoel : chaise pour crapauds... (CHAMPIGNON). 


                          • Decouz 18 juin 11:40

                            @Gollum
                            En fait beaucoup de mots chinois ont deux caractères, l’un précisant ou appuyant l’autre (mi mi pour secret, redoublement)
                            zhù zhái  : maison
                            yáng liǔ  : saule, peuplier
                            mì mì : secret
                            da wang ou guo wang : roi
                            dào jiào  : taoïsme
                            fo jiao : bouddhisme
                            shì cí : serment
                            etc


                          • @Mélusine ou la Robe de Saphir. Oui, Lacan était un con, mais parfois d’un con peuvent sortir des perles..


                          • @Decouz Sait-on que les Ouïghours sont en fait d’Origine KHAZAR-juive..... Et si le YI-KING comporte 64 hexagrammes, l’arbre séphirotique de la Kabbale ou Torah. comporte un échelon de HUIT en plus : 72. Toujours des multiples de HUIT. 26 : valeur Gématrique de YAHVE. Nombre de caractères chinois : 40 à 60 mille.... et plus. Ils pourrait s’arrêter aux 64 lettres du Yi-JING, on se comprendrait mieux...


                          • Relu : La langue dite des oiseaux chère à Lacon est impropre pour atteindre l’inconscient. En flamand : Le mot dit la chose. Exemple PAddenstoel : chaise pour crapauds... (CHAMPIGNON). 


                          • Gollum Gollum 18 juin 11:56

                            @Decouz

                            Je n’ai pas de connaissance du chinois. Je m’incline donc devant les vôtres.

                            Comme vous êtes une femme Mélu ne pourra plus prétexter que je la contre par misogynie.. smiley


                          • Gollum Gollum 18 juin 12:06

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                            L’arbre de la Kabbale c’est dix séphiroth et 22 sentiers. On est loin de 72.

                            aux 64 lettres du Yi-JING

                            Ce ne sont pas des lettres. Ce sont des hexagrammes. D’ailleurs il n’y a pas de lettres chez les chinois.. ils utilisent des idéogrammes.. Mais on l’a déjà dit.

                            Gros soupir... smiley


                          • @Gollum idéogramme ou héxagramme. Raison pour laquelle on dit : c’est du chinois.... Comme pour moi le flamand, c’est aussi du chinois. Point commun : le mot désigne la chose. Cela relève un peu de la psychose. Si vous en connaissez la signification. On dit à un psychotique : du lait et il fait une crise d’épylepsie. Il a pris le mot pour la chose. Mais ce n’est qu’un mot..... Certains disent que certains mots peuvent tuer, mais c’est une autre chose. Plus la lettre rejoint l’abstraction plus elle elle est chargée en symboles. Prenons chaise. Rime avec à l’aise, En flamand : STOEL : qu’entend-on un mot qui aboie, ou la houle. effectivement, les flamand doivent avoir le pied marin,...on est pas à l’aise, in doit de tenir droit.... sinon on risque de tomber à la mer... Dire que les allemands traduisent faire l’amour par : commercer...c’est la traduction littérale des oeuvres de Freud en P.U.F. Bon ils sont passé à Liebe machen, machen, marche, commerce... Alors que our rime avec UR (utérus). ORIGINE. Bon l’avis du prof...


                          • Decouz 18 juin 12:28

                            @Gollum
                            non moi pas femme,
                            vérification, je dirais même qu’une majorité de mots ont deux syllabes :

                            https://chine.in/mandarin/vocabulaire/fiches.php


                          • Decouz 18 juin 12:41

                            @Decouz
                            C’est sans doute une évolution à partir d’une origine monosyllabique ancienne.


                          • babelouest babelouest 18 juin 13:08

                            @Gollum
                            Une devinette : que signifient ces signes ?
                            https://i53.servimg.com/u/f53/11/40/28/12/libert10.jpg

                            En fait c’est du japonais ancien (donc idéogrammes) qui signifie selon son auteur Liberté Égalité Fraternité... en japonais ! mais souvent les idéogrammes des deux langues sont les mêmes. C’est mon fils qui m’avait offert ces mots, tracés à l’encre de chine par lui-même sur papier de riz. Il connaît un peu le japonais. Mais au moins eux se sont mis à une vraie modernisation de la langue.


                          • mursili mursili 19 juin 19:59

                            @Decouz

                            En fait, c’est du chinois et c’est aussi du japonais moderne.
                            Les mots chinois sont très nombreux en japonais, mais leur prononciation japonaise peut être très différente de celle du mandarin moderne

                            自由 = liberté , transcrit jiyuu en japonais, ziyou en mandarin
                            平等 = égalité , byoodoo en japonais, pingdeng en mandarin
                            友愛
                             = fraternité, yuuai en japonais, youai en mandarin

                            Sur la calligraphie de votre fils, les mots sont écrits de droite à gauche et de haut en bas.

                            Pingdeng peut sembler très éloigné de byoodoo mais si vous remplacez les « ng » par des « oo » vous obtenez pioodeoo, ce qui est nettement plus proche. 


                          • reptile cyrus 19 juin 20:19

                            @mursili

                            C’est donc toi qui savais nommer les techniques smiley
                            en fin si je ne me trompe pas d’ inrelocuteur smiley

                            Je vais te repondre rapidement , les video que j’ ais mit ne sont certainement pas representative d’ une pratique martial efficace tu avais totalement raison la dessus .

                            Dans une optique de combat ou le mouvement n’ est pas accompagné on est direct dans la casse facon kravmaga .

                            c’ est pour cela que des video « choregraphié » on un interet didactique pour ceux qui ne connaise pas ou ne pratique pas ...

                            NB : si ce n’ est pas toi , mon interlocuteur le lira peut etre .


                          • mursili mursili 19 juin 21:11

                            @cyrus

                            Euh non, malheureusement ce n’est pas moi, je ne connais quasiment rien aux Arts martiaux.


                          • reptile cyrus 19 juin 21:32

                            @mursili

                            par contre, tu lis très bien les kanji en chinois et en jap smiley

                            mais c’ est vrai tu est pas moderateur il y a donc erreur de ma part , j’ aurais du verifier smiley

                            interessant ton commentaire en tout cas ...

                            A+


                          • mursili mursili 19 juin 22:20

                            @cyrus

                            Merci, c’est gentil
                            N’oubliez pas de mettre le pouce bleu



                          • Sait-on que de nombreuses tribus de DAN vivent partout en Afrique : ETHIOPIE, MALI, DOGON (GRIAULE). NO DOG, NO GOD. No DOG mais LUG ou LOUP. L’autre mot pour BAR est Loup et la constellation dite du Chien (Sirius) est en fait celle d un LOUP : LUG. LUGDANUM. ANUBIS. A la différence du chien : le loup voit la nuit... WOLF,...LOUP, LOUIS, LUG. Canis ou LUPUS (ASTERIX et la TRANSItallique). LUPUS GARUM. On coupe la pomme en deux : Canis lupus est une espèce de canidés comprenant plusieurs sous-espèces sauvages, domestiques ou férales, toutes parfaitement interfécondes, comme le Loup gris commun (Canis lupus lupus), le Loup arctique (Canis lupus arctos), le Chien (Canis lupus familiaris), le Dingo (Canis lupus dingo) ou encore le Chien chanteur. ARCADIA : les bergers d’ARCADIE. Quand il y a un berger, il y a des Loups et des Louis, comme des Louis XIV.....Queneau est né au HAVRE (l’ARCADIE, un HAVRE DE PAIX : ET 18 juin : dé « BAR » "quement. 


                            • Laconique Laconique 18 juin 11:56

                              C’est Robin Guilloux qui doit être content de voir que le texte de Claude Lévy-Strauss est la base des conversations ici... smiley


                              • babelouest babelouest 18 juin 12:06

                                @Laconique eh oui, même pour le critiquer parfois.


                              • Gollum Gollum 18 juin 12:11

                                @Laconique

                                Venez participer. Plus il y a de fous dans la nef moins il y a de riz.. Oui elle est vieille et lourdingue mais comme on a évoqué l’univers chinois...

                                 smiley


                              • Robin Guilloux Robin Guilloux 18 juin 12:59

                                @Laconique

                                Disons que le texte sert de prétexte ! smiley)


                              • @Robin Guilloux j’ai dit de me limiter à 20 commentaires. Mais ce n’est pas XANA qui est aux commande mais Robin. C’est à lui de dire que la récré à sonné. Le NEF des fous... Ben oui. Jérôme Bosch fut le premier peintre surréaliste. Je sais, c’est la démocratie : chacun a droit à la parole. Mais le problème de Xana (je ne suis pas dans sa tête, est-il timide, craint de ne pas être à sa place,...Un pseudo ne dit rien sur la personne). Ayant enseigné je connais ce problème. Permettre à chacun de s’exprimer (le fameux temps de paroles,...). Face à un élève muet (cela arrive je passais, mais après le cours, je lui demandais de venir devant moi et de me dire pourquoi il se tait (si ça bloque, il y a des Centre de guidance psy)....


                              • Dans culture, il y a cul et rime avec agriculture. Traduisons en HEBREUX. Pour les hébreux c’est simple : culture vient de culte..... Culte vient du latin cultus, dérivé du verbe colere, qui veut dire au sens propre « cultiver » et par extension « rendre un culte ». effectivement : cultiver, c’est planter pour récolter et laver pour manger....On séparé le fruit du sol, de la terre. Il existe un calendrier lunaire pour les coupes ou les plantations. Lune montante : selon que l’on tend plus vers la hauteur, la longueur ou l’épaisseur... Quand la lune est montante : le fruit se développe. En descente : il emmagasine : s’instruit, se cultive...Maintenant : au tour du prof de lettre. (l’être). Lettre ou caractère, Car il faut une certaine colère (CHOLERA) pour arracher une plante de ses racines... Avoir la foi (le FOIE). 


                                • Gollum Gollum 18 juin 12:16

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                  Pour les hébreux c’est simple : culture vient de culte..... 

                                  Sans doute une nouvelle perle. D’autant plus que vous passez au latin pour expliciter une étymologie hébraïque soi-disant... smiley C’est dire comme vous avez l’esprit confus mais c’est pas un scoop...

                                  Enfin il est connu que les hébreux n’avaient pas de culture à proprement parler.

                                  Ils n’avaient pas d’art ni de poésie, ni de sciences...

                                  Tout leur psychisme était orienté vers Yahvé..

                                  Il n’y avait donc que le culte et pas de culture.

                                  Voir les ouvrages de Jean Soler là-dessus. (Moi aussi je sais donner des titres d’ouvrages pour me la péter..)


                                • babelouest babelouest 18 juin 13:22

                                  @Gollum Hi hi on notera que pour faire pousser des plantes, souvent, il faut de l’engrais.... je pense donc que cultiver est bien choisi, non ?
                                  .
                                  A titre anecdotique, il y a une quarantaine d’années notre supermarché proposait des tomates.... dont la provenance ne faisait aucun doute. Pour le coup, elles étaient rouge-brun, et l’odeur confirmait la façon dont elles étaient mises en valeur. Cela venait de Belgique. Heureusement, même si ce n’est pas forcément terrible, ce « petit » détail a disparu ! Cela rappelle aussi ce souvenir des Mahuzier en Afrique, dans les années 50. On leur avait proposé de la viande qui ferait évanouir de rage un vétérinaire. Et un des amis (ils étaient alors chez les Pygmées) qu’ils s’étaient faits avait carrément affirmé « Tu manges la viande, tu manges pas l’odeur ». Gloups.


                                • chantecler chantecler 18 juin 13:25

                                  @Gollum
                                  Ben oui et dans culture il y a cul .
                                  Et nous savons tous que la culture se développe autour du cul pour le domestiquer.
                                  Et puis quand on dit cul on pense trou du c.l et là faut faire référence au stade anal qui comme le disait Stormanovitch est le moment indépassable de la construction de l’humain qui débouche sur le concept spécieux mais indépassable de l’humanité qui comme l’affirme Storbruck n’est pas opposé au règne animal et dont nous sommes issus .
                                  Mais pour revenir à Platon et Aristote , etc etc etc ...


                                • Gollum Gollum 18 juin 13:50

                                  @babelouest & chantecler

                                  Bon de tous vos discours j’en déduis qu’il faut cul-tiver ses tomates avec des excréments sortis tout droit du trou du c... ?

                                  C’est bien ça ? Où nous mène tous les speechs de la Mélu quand même... smiley

                                  Pipi caca c’est très freudien tout ça..


                                • quijote 18 juin 12:14

                                  Tiens, allez, une autre question à l’auteur, très en rapport avec le sujet :

                                  l’abolition de la peine de mort en occident fut-elle un « progrès » civilisationnel ?

                                  Ma réponse est que je l’ai pensé et je ne le pense plus. Je crois dorénavant ( et notre vie repose sur davantage des croyances que des connaissances : message à tous les « esprits forts » du site qui se croient libres de toute « religion »... tu penses... ) qu’elle était une nécessité ontologique, symbolique et pratique. Nous en avons individuellement et collectivement besoin. Elle était une limite indépassable qu’imposait la société à ses membres sur une base négociée ( quelle est la limite ? ). La part « non civilisée » de nous-mêmes toujours là quand sa nécessité s’en faisait sentir. Pourquoi ? Parce que trop de civilisation tue la civilisation. Parce que trop de droitdelhommisme tue les « droits de l’homme ». Parce que trop de Bien tue le Bien. Aucun principe ne doit être sans limite. Générosité, utopie, accueil, bienveillance, modernité, tous ces concepts doivent avoir... Oh mon Dieu ( tiens, ça c’est pour faire chier les cons )... des limites ! Des frontières ! Ce qui revient à dire qu’il n’y a pas de perfection humaine individuelle ou collective. Et qu’être sain d’esprit, c’est l’accepter. Être jeune et con, ça va un temps. Mais il faut mûrir.

                                  Alors ? Alors la générosité sans limite, c’est de la merde. Et l’accueil sans limites ? C’est de la merde. La modernité sans limite, c’est de la merde. Et le Bien sans limites ? Ça peut pas être de la merde, quand même ? Pas du monde des humains. Sinon, nous serions des dieux. Et nous ne sommes pas des dieux. Surtout toi, là... Quoi qu’en pensent les représentants du Bien sur terre. Sur ce site ou ailleurs.

                                  Illustrations de mon propos ancré dans la vie réelle. Il y a un fait divers en Espagne qui défraie la chronique en ce moment. Un type a 2 enfants. Sa compagne le quitte. On le soupçonne d’avoir kidnappé les 2 gamines et de les avoir assassinées. Un corps retrouvé à ce jour je crois.

                                  Eh bah moi, si ça s’avère vrai, c’est au delà de mes limites. Si c’est vrai, peine de mort. Cérémonie et gravité, car c’est pas drôle. Mais peine de mort. Retour à un certain équilibre ontologique, symbolique et pratique. Dont nous avons besoin. Un vrai choc qui ferait du bien. Beaucoup de bien...

                                  Autre exemple : les gangs de violeurs pakistanais au Royaume Uni. La peine de mort pour certaines de ces ordures, celles qui ont dépassé certaines limites au delà du tolérable pour un être humain, je suis pour. Fourniret aurait dû être raccourci il y a longtemps. Au lieu de mourir en prison. Le vrai scandale est là : il est mort de vieillesse. Et là, nos amis francs-maçons, ni francs ni maçons, de dire « C’est l’honneur de notre civilisation ! ». Non, sinistre tas de c...


                                  • babelouest babelouest 18 juin 12:25

                                    @quijote comment peut-on dire que « la religion » est inévitable ? Déjà, voilà à peu près cinquante ans que, dans mes conversations, je n’emploie plus le verbe croire, le remplaçant par « penser », car il s’agit d’hypothèses, non de croyances.
                                    .
                                    Quant à donner la mort, je pense qu’on peut discuter là-dessus à l’infini : l’important est que celui qui a vraiment fait du mal à la société des humains ne puisse plus recommencer, quel qu’en soit le sujet. Cela signifie que certains généraux, certains politiciens devraient accomplir une peine correspondant à un million de fois la perpétuité.


                                  • quijote 18 juin 12:33

                                    @babelouest

                                    Et pourtant tu crois... Plus que tu ne sauras jamais.


                                  • babelouest babelouest 18 juin 12:45

                                    @quijote est-il possible d’avoir des explications ? Merci.


                                  • Robin Guilloux Robin Guilloux 18 juin 13:07

                                    @quijote

                                    Oui, il faut limiter la démesure. Vous connaissez la signification des deux anges qui surmontent l’arche d’alliance. Ce sont les deux attributs de Yavhé-Elohims : la justice, la rigueur (Gebourah) et la miséricorde, l’amour (Hessed). On les retrouve dans la Kabbale. Pas de miséricorde sans justice, pas de justice sans miséricorde. Tout le problème est d’équilibrer à notre pauvre niveau humain les deux hypostases.


                                  • quijote 18 juin 16:11

                                    @babelouest

                                    "Déjà, voilà à peu près cinquante ans que, dans mes conversations, je n’emploie plus le verbe croire, le remplaçant par « penser », car il s’agit d’hypothèses, non de croyances."

                                    Que tu crois...


                                  • quijote 18 juin 17:20

                                    @babelouest

                                    Il est impossible de vivre en tant qu’être humain sans croire. Dans la dialectique, ou le combat, entre connaissance et ignorance chez les êtres humains, la connaissance est extrêmement réduite à cause de nos limitations dans tous les domaines : nos sens, notre intelligence, notre niveau de conscience. Notre ignorance, elle, est infinie. Pour exactement les mêmes raisons. C’est pourquoi, entre le domaine extrêmement limité de notre connaissance et le domaine infini de notre ignorance, nous avons besoin d’un domaine intermédiaire qui est à la fois celui de la recherche, de l’opinion et de la croyance . C’est essentiellement là, à cet « endroit » que nous vivons. Personne ne vit que dans la connaissance ( ce serait l’équivalent d’être Dieu ) et personne ne vit que dans l’ignorance ( ce serait la situation d’Adam et Eve avant l’expulsion du Paradis ou celle de l’enfant dépendant en tout de ses parents ). Le domaine de l’opinion et de la croyance est celui qui permet d’explorer collectivement les possibles et de repousser lentement et de façon souvent incertaine le domaine de l’inconnu, de l’ignorance et du chaos. Une fois qu’on sait, ou qu’on croit savoir, l’opinion et/ou la croyance disparaissent. Elles se sont muées en connaissances. Et là, aussitôt apparaissent d’autres opinions et d’autres croyances sur d’autres sujets d’ignorance. Ils sont en nombre infini et attendent que nous ayons une opinion ou une croyance à leur égard.
                                    La seule différence entre opinion et croyance, c’est le plus ou moins grand vernis d’incertitude personnelle qui les teinte. Jusqu’à ce qu’on sache. Ou qu’on croie savoir.

                                    Ça, c’est la version Peterson du sujet en question. Sinon, il y a aussi la version Jungienne, celle qui parle du Dieu personnel intérieur. Tout autre chose. Et je crois aux deux. Car je n’ai pas peur de croire.


                                  • babelouest babelouest 18 juin 19:44

                                    @quijote mais pourquoi sciemment (car répété) mélanger l’opinion, donc l’hypothèse, et la croyance ? Une obsession ?


                                  • quijote 18 juin 21:00

                                    @babelouest

                                    Hypothèse, opinion et croyance ne diffèrent que par le vernis de certitude que tu leur attribues. Hypothèse en bas. Au dessus, opinion. Et tout en haut croyance.
                                    Tu crois en Dieu ?


                                  • babelouest babelouest 18 juin 21:17

                                    @quijote pour moi le verbe croire n’existe pas, ce qui pourrait en être l’objet, de ce fait, non plus.

                                    L’opinion est en bas, au-dessus je place l’hypothèse, une démarche noble de l’esprit, qui tente d’être charpentée. C’est tout.


                                  • quijote 18 juin 22:42

                                    @babelouest

                                    @quijote pour moi le verbe croire n’existe pas, ce qui pourrait en être l’objet, de ce fait, non plus.

                                    Une croyance comme une autre...


                                  • quijote 18 juin 22:44

                                    @babelouest

                                    @quijote pour moi le verbe croire n’existe pas, ce qui pourrait en être l’objet, de ce fait, non plus.

                                    Une croyance comme une autre...


                                  • babelouest babelouest 19 juin 07:41

                                    @quijote une façon bizarre de voir les choses.
                                    Rappel, de ce qu’avait répondu Laplace à celui qui allait devenir peu après Napoléon :
                                    — je n’ai pas besoin de dieu pour mon hypothèse.


                                  • quijote 19 juin 09:41

                                    @babelouest

                                    Une façon pas le moins du monde bizarre de rendre compte de notre fonctionnement psychique. Contrairement à ce que tu crois, tu ne te connais pas. Comme la majeure partie des gens...


                                  • babelouest babelouest 19 juin 09:56

                                    @quijote non, JE ne me connais pas, et cela ne m’intéresse pas. Aider les autres, les étudier à l’occasion, oui.


                                  • En hébreux : amour et connaissance son synonyme.... 


                                    • Trelawney Trelawney 18 juin 12:28

                                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                      Et en chinois, copier se dit améliorer. On n’est pas aidé


                                    • @Trelawney
                                       en général une copie est toujours inférieure à l’authentique...ou original. Copie : Abondance. Entre le quantitatif et le qualitatif... notre civilisation est à la croisée des chemin. Réveil ou RESET. La définition de Reset est claire on change tout pour ne rien changer : RE-INITIALISER. 

                                      • Remettre (une application, un système) dans son état initial. La bible est claire : Ne jamais mettre du vin neuf dans une vieille outre... Dit autrement : si on veut du neuf, il faut du neuf et pas simplement ré-initialiser. On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, les outres se rompent, le vin se répand, et les outres sont perdues ; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le vin et les outres se conservent » (Matthieu 9 :16-17).

                                    • babelouest babelouest 18 juin 13:32

                                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.inférieur... ou supérieur, si le copieur a eu l’intelligence de déceler les défauts de l’original, sans pour autant en travestir l’authenticité.
                                      .
                                      C’est ainsi, parfois, que des traductions sont meilleures, et bien plus appréciées, que des originaux perfectibles et peu supportables. Pour des statues, c’est difficile ; mais n’oublions pas le parcours de Van Meegeren qui réussit à ériger ses tableaux « à la manière de » au même niveau que le producteur original (par exemple Vermeer).


                                    • @babelouest pas d’accord..On intégre le passé pour faire du NEUF (différent), pas pour l’augmenter.... 


                                    • mursili mursili 19 juin 17:57

                                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                      En hébreu : amour et connaissance sont synonymes.... 

                                      Ce que confirme la fameuse anecdote sur les derniers moments de Felix Faure :

                                      « Le président a-t-il toujours sa connaissance ? — Non, elle est sortie par l’escalier de service. »


                                    • Dernier mot : Jehanne D’ARC : Jean (l’aigle du tétramorphe, celui qui voit de très loin sa proie. ARC : arcade sourcilière....


                                      • xana 18 juin 13:26

                                        Dis donc, tu as dépassé les 20 commentaires...


                                        • @xana Ah, je vois qu’au moins vous savez compter. Bon début... smiley)


                                        • babelouest babelouest 18 juin 13:36

                                          @xana bien vu.... emportée par « l’inspiration » DONG DONG DONG (comme dans l’étoile mystérieuse de Tintin)


                                        • Gollum Gollum 18 juin 13:45

                                          @xana

                                          Ella a dépassé sa quote bar de bar-atteint ? smiley


                                        • Xenozoid Xenozoid 18 juin 13:47

                                          @Gollumpuisque vous êtes tous dans les bar,en anglais ils disent fubar....---> ok je sort


                                        • @babelouest Sirius bien sûr...



                                        • En boucle avec youtube : voilà le sujet qui passe : A bientôt.. ;https://www.youtube.com/watch?v=-bH5Vw5eNzk


                                          • Je vais juste raconter ce qui m’est arrivé hier. Mon Olivier dont notre date symbolique a toujours été le 18 juin m’avait offert une véritable rose traitée pour être immortelle. Elle était noire (normal pour un scorpion), et elle est devenue ROUGE VIF ORANGE ET FEU. Oui, je crois à la communication avec les morts...


                                            • babelouest babelouest 18 juin 14:11

                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                              et.... §né le 18 juin, je me gausse...


                                            • @babelouest euh, je ne comprends pas,...Vous êtes né le 18 juin (le dé bar quement bien sûr...


                                            • Gollum Gollum 18 juin 14:42

                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                              C’est une nouvelle synchro Mélu... smiley

                                              C’est fabuleux je vais finir vraiment par croire que vous êtes l’élue, la nouvelle Jeanne d’Arc (a dit) qui doit sauver le monde en écrivant dans les anales (bonne orthographe) à qu’à-chic... smiley


                                            • @Gollum mon rhésus est O +. universel. Celui qui résiste le plus au Covid parce qu’il est AMOUR, il donne..... 
                                              Quand vous comprendrez-cela, nos échanges iront mieux. Cessez d’être dans la projection introjective. Vous voir en moi...


                                            • Xenozoid Xenozoid 18 juin 14:52

                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                              en fait sans toi, gollum aurait déjà quitter ce site,mais il est revenu et te voila toute gaite,,,,c’est pas beau tout ça ?


                                            • @Gollum Simple synchro : avant de perdre mon grand amour forgeron psy juif à Lourmarin, le 7 du 7 1983, je suis allée au cinéma ARENBERG le 29 septembre qui a connu un incendie deux jour après... pour voir le FILM de DELVAUX : BENVENUTTA. Mon histoire....Mais il y a une règle. Je suis Perséphone et doit rester cachée.... https://www.youtube.com/watch?v=YwBEYqReeiw&list=OLAK5uy_nL_K2I50MsDFhvQvTUdTGnIsqffdWCUlc. 

                                              SOrtie15 septembre 1983
                                              Belgique

                                            • @Xenozoid Ben oui, il double la mise... Tout bon pour Agora... smiley. Tant que le responsable de l’article ne me dit pas que je franchis la ligne comme Bouchard...pour des raison ETRANGE étant sur le même longueur d’ONDE. Me suis dit. dois être dans les Loges : ne pas trop en dire.. ou révéler...


                                            • Xenozoid Xenozoid 18 juin 15:07

                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                              il y a plein de symbioses ,et puis je suis curieux


                                            • Gollum Gollum 18 juin 15:07

                                              @Xenozoid

                                              Oui je reviens que pour Mélu... smiley

                                              Faut que je joue mon rôle de PN à fond..

                                              Plus je la contre et plus elle se croit obligée d’en rajouter..

                                              Avec nouvelles conneries à la pelle à chaque fois bien sûr.. On ne s’en lasse pas.. (euh en fait un peu quand même)


                                            • Gollum Gollum 18 juin 15:11

                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                              Celui qui résiste le plus au Covid parce qu’il est AMOUR, il donne..... 

                                              Voui, voui vous êtes tout amour ma blanche colombe... Et moi je suis le serpent noir.

                                              Vous voir en moi...

                                              Ah mais je suis pas complètement à l’ouest moi. smiley ça risque pas donc.

                                              Sinon sur le groupe O encore en retard d’une guerre la Mélu.. :

                                              https://www.topsante.com/medecine/maladies-infectieuses/zoonoses/groupes-sanguins-0-a-covid-635806


                                            • Xenozoid Xenozoid 18 juin 15:11

                                              @Gollum

                                              lol,l’amour c’est dificile,bonne chance... smiley


                                            • @Gollum H.P. ET P.N. l’alliance parfaite. serpent noir et blanc du CADUCEE. SUR LE KETHER : PLUTON bien sûr (PLUTO, DINGO le chien, race de Saint Hubert). Le même que celui de l’inspecteur Colombo...


                                            • Gollum Gollum 18 juin 15:14

                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                              Me suis dit. dois être dans les Loges : ne pas trop en dire.. ou révéler...

                                              Pas compris si c’était Bouchard ou moi le FM. ET bien sûr vous savez tout de l’appartenance à la FM des deux en question cela va sans dire vous avez votre réseau d’information...

                                              Encore un coup des Nyssen.. smiley

                                              Sacrée smiley


                                            • Gollum Gollum 18 juin 15:15

                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                              DINGO

                                              J’en connais une et qui a bien sa dose...


                                            • Gollum Gollum 18 juin 15:16

                                              @Xenozoid

                                              bonne chance... 

                                              Lol smiley Pitié ne me laissez pas tout seul avec ELLE ! smiley


                                            • @Gollum les infos.... DE l’ALPHA à l’OMEGA. Sang Real : O : oxygène. Le 8 dans le tableau de MENDELEEV (tiens encore MENDE). Tout alchimiste connaît le sens caché du tableau de Mendeleev. Et le fer : 26 (très présent dans le sang. Je pourrais vous donner des cours de médecine sur le CO-VID... Mais tout est dans ANNICK DE SOUZENELLE.... 


                                            • Peur et covid : que se passe-t-il quand on a peur. Augmentation de la cortisone : taux de cortisol..... on parle de peur bleue. Pourquoi : trop d’oxygène. Spasmophile (crise d’angoisse : on conseille de respirer dans un sac pour diminuer l’oxygène. On a toujours cru que l’asthme était un problème pour respirer : inspirer. C’est le contraire : blocage au moment de l’expir : on retient l’oxygène.... on est radin,....on retient... Je suppose que vous avez fait des exercices de Yoga. Le plus important : appuyer sur le ventre au niveau du plexus solaire le plus longtemps possible au moment de l’expir... Sortir le carbone : les pollutions psychiques..le KARMA. KARMA, carbone.


                                            • bien sûr, le carbone c’est le six... pas besoin d’insister, vous avez saisi...


                                            • Xenozoid Xenozoid 18 juin 15:34

                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                              on arrive au 69...spannend


                                            • @Gollum tiens, je vais vous révéler un truc. Etant assez synchro avec ce bonimenteur de Nabum (je lui ai dit qu’il était un décepteur, un trickster : voir Jung). curieuse, j’ai acheté son prmier livre : Règlements de conte (ou compte) sur la Loire. Le choc quand j’ai lu la tête de chapitre : les frère Nyssen. Au même moment, j’apprends que Françoise, la cousine de l’amie d’Olivier monte dans le gouvernement Macron.. je connais bien l’histoire des frères Nyssen que je ne révélerai pas ici. Mais je connais la cause du suicide du fils dyslexique...C’est sur internet donc je ne révèle rien. Amusant, mais le premier livre d’Hubert Nyssen est l’arbre....généalogique. Ayant fait mon mémoire sur la dyslexie : ma conclusion était claire : problème dans l’arbre généalogique, la filiation....Bon, je ne peux révéler le problème d’Isabelle que j’ai lu dans son thème. Mais cela relève du secret. A vous de deviner...L’arbre... c’est aussi une Nyssen....Notez que Macron est serpent de feu et Brigitte serpent d’eau...


                                            • @Xenozoid 9 FLUOR . C’est la liaison la plus forte en chimie : Le fluor forme une grande variété de molécules organiques appelées composé organofluoré. La liaison carbone-fluor est la plus forte connue en chimie organique.



                                            • @Gollum le dingo est un loup...de l’arctique


                                            • @Gollum Pour la preuve avec Nabum-Gollum : page 287 : Les deux frères : Légendes des temps immémoriaux... Pour être précise : il se nommait NISSYEN....Le fin est belle issima... 


                                            • Gollum Gollum 18 juin 17:21

                                              le dingo est un loup...de l’arctique

                                              Non c’est un chien sauvage australien. smiley Décidément... Quand ça veut pas, ça veut pas... smiley


                                            • babelouest babelouest 18 juin 19:57

                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir. le 18 juin ce fut surtout la débâcle de l’armée de Napoléon Buonaparte à Waterloo, donc sa défaite définitive.
                                              .
                                              Il y eut un autre 18 juin : quelques Français entendirent un appel d’un général français en fuite à Londres. Dans ma ville il y a même une plaque sur un café du centre ville, indiquant que c’est là qu’un homme qui allait devenir assez célèbre l’avait entendu : Maurice Schumann, que j’ai eu l’occasion de voir en 1969.


                                            • Robin Guilloux Robin Guilloux 21 juin 13:29

                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                              Je vous aime bien, mais je trouve que vous abusez. Des dizaines et des dizaines de commentaires qui n’ont absolument aucun rapport avec le sujet. Je suis en principe contre la censure, mais je crois que je vais faire usage de mon droit de siffler la récréation.


                                            • xana 18 juin 14:42

                                              Et la diarrhée épistolaire de mélusine continue...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité