• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Racistes, antisémites, néonazis, intégristes, islamistes, terroristes et (...)

Racistes, antisémites, néonazis, intégristes, islamistes, terroristes et homophobes à l’assaut du Web

Mais peut-on réguler les réseaux sociaux ?

Sous le couvert d'un anonymat relatif, en l'absence de péril physique et affranchi du "politiquement correct", (une expression qu'on utilise plus que sur le mode négatif et péjoratif), plus rien ne semble s'opposer à délivrer d'un ton péremptoir nos divagations intérieures. Sur le web, il n'y a point de contrat social.

Avec le développement des réseaux sociaux et des sites de partage de contenus audiovisuels, nous sommes tous désormais un éditeurs de contenus, internet est devenu un puissant instrument de liberté d'expression, mais qu'en a-t-on fait ?

Depuis plus de dix ans, dans le registre de la haine ordinaire, tout a changé. La prolifération des sites racistes s'est envolée. La propagande négationniste et néonazie, les imprécations antisémites, les appels aux meurtre sont devenus monnaie courante. Les apologies de la domination, de l'homophobie, de la xénophobie, de la misogynie se donnent libre cours dans une concurrence et une émulation consternantes et ignobles. Islamistes et islamophobes d'en donnent à coeur joie !

Autrefois, je vous parle d'une vingtaine d'années, les "torchons" porteurs de haine étaient relativement rares. Ceux-ci étaient distribués par des réseaux semis-clandestins, très localisés, et les discours meurtriers étaient circonscrits. Or aujourd'hui, d'un seul clic ils sont accessibles à tous. Ils surgissent à longueur d'écrans, de pages et de blogs. Ces écrits sont bien sûr sans adresse ou lieu, sans visage, sans responsable caché derrière un pseudonyme.

C'est dans une indifférence générale, quand ce n'est pas une complaisante approbation, que cette marée noire monte. Et c'est insidieusement qu'elle pollue les esprits.

Je sais que je vais être traité de ringard, de dinosaure, de censeur, d'ennemi des libertés ! Je sais que je vais déclancher un tollé d'insultes qui sont habituelles sur le web. Mais je me devais de réagir devant cette marée noire qui m'est insupportable, car mépriser et haïr sans entraves n'est pas tout à fait un progrès.

Pour moi on peut et même on doit refuser qu'absolument tout soit dit, sans discrimination aucune. La libre circulation de toutes opinions, quelles qu'elles soient, n'est pas une règle souveraine. Tout le monde sait que certains mots finissent par tuer ! Et la haine et le mépris, dans ce qu'ils portent d'inhumain, n'appartiennent pas au droit fondamental de la liberté d'expression.

Mais contre cette "marée noire" que peut-on faire ? Est-ce que l'on peut réguler les réseaux sociaux ?

La loi française ne manque pas d’outils pour lutter, a posteriori, contre les auteurs de contenus illicites. Mais la loi ne peut pas tout. Il en va aussi de la responsabilité des sites qui hébergent de tels contenus.

Dans les faits, et selon la loi de 1881 sur la liberté de la presse, les propos racistes, antisémites et xénophobes sont punis de la même façon, qu’ils soient proférés dans la rue ou sur les réseaux sociaux. A une nuance près : le temps numérique peut être plus long et plus ardu.

Au nom de l’article 6.1.7 de la loi pour la confiance en l’économie numérique (LCEN, 2004), les hébergeurs sont tenus de "concourir à la lutte contre la diffusion des infractions visées aux cinquième et huitième alinéas de l'article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse et à l'article 227-23 du code pénal ". Outre la mise en place d’un dispositif d’alerte « facilement accessible et visible », ils se doivent également « d'informer promptement les autorités publiques compétentes de toutes activités illicites mentionnées à l'alinéa précédent qui leur seraient signalées ».

Or, selon Les Échos le statut légal de l'hébergeur pourrait bien évoluer dans les mois qui viennent car c'est la clé de voûte de la répression des contenus haineux sur internet.

Le gouvernement songerait à la création d'un statut hybride, à mi-chemin entre l'hébergeur (responsable de ses contenus a postériori, Facebook par exemple) et l'éditeur (qui les filtre a priori, dans le cas d'un journal notamment). L'idée serait de distinguer les hébergeurs passifs, qui se contentent de maintenir les serveurs, des hébergeurs actifs comme Dailymotion, YouTube, Facebook, dont les algorithmes sélectionnent certains contenus pour les mettre en exergue.

Mais peut-on transformer internet en zone de droit différencié ? Next INpact nous explique que la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) propose de passer par une autorité administrative pour encadrer le "hate speech" (discours de haine) numérique.

La CNCDH a publié un avis le 12 février 2015 dans lequel elle "recommande de confier à une autorité administrative indépendante existante [Hadopi, le CSA ou la CNIL, NDLR] ou à créer, une mission générale de protection des droits et libertés du numérique" Cette autorité jouerait alors un rôle de médiateur entre les pouvoirs publics et les acteurs du numérique en cas de litige. En outre, elle aurait à sa disposition un système d’avertissements, calqué sur la riposte graduée de l’Hadopi, qui pourrait déboucher sur le blocage judiciaire d’un site qui ne serait pas en conformité avec la loi. Dès lors subsisterait une épineuse question : qui fixera les limites de la liberté d’expression ?

Mais comme on peut le lire dans Les Échos le secrétaire général de Dailymotion, Giuseppe De Martino, qui est également président d l'Association des services Internet communautaire (Asic) a déclaré : "On assiste à un dangereux mélange des genres, les problématiques sont très différentes. Et en matière de cybercriminalité, les efforts des acteurs du Net sont loués par tous, y compris les services de police et de gendarmerie. Dans tous les cas, il serait impossible de modérer les contenus a priori, que ce soit dans des problématiques de droit à l’image, de diffamation, de liberté d’expression ou de lutte contre la cybercriminalité."

Toujours selon Les Échos la France proposera à Bruxelles son idée d'un statut hybride, le cadre européen étant le plus adapté. Mais il semble que ce sujet n'entre pas dans la priorité de la nouvelle Commission européenne, alors je pense que moi, le ringard, le dinosaure, le censeur, je n'ai pas fini de bouillir en lisant toute cette marée noire !

 

SOURCES : Les Échos, NexINpact, Legifrance, Legifrance,


Moyenne des avis sur cet article :  1.66/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

100 réactions à cet article    


  • Garance 1er septembre 2015 15:01

    Dans votre énumération des « méchants » du weeb il manque les plus nocifs


    Les plus pourris...les plus faux-culs...les plus profiteurs...les plus menteurs.......

    Bref les plus des pires :

    LES SOCIALOPES

    Engeance mortifère dont la France aura bien du mal à se relever après qu’ils soient virés comme des malpropres qu’ils sont...

    Saloperies va.... !!!!

    • César Castique César Castique 1er septembre 2015 15:17

      @Garance

      « Dans votre énumération des « méchants » du web il manque les plus nocifs. »


      Ce jeune homme semble presque exclusivement incommodé par la « marée noire », la « marée rouge » et la « marée verte », avec découpage de tête incorporé, ne paraissent pas le troubler, si l’on fait abstraction d’une mention de l’islamisme et d’une des islamistes, sans plus de détails.

    • francesca2 francesca2 1er septembre 2015 15:21

      Bien dit , Garance ! 


    • OMAR 2 septembre 2015 19:17

      Omar9

      Eh le @Gras-rance

      Et l’anti-islam ?
      Tu oublies l’anti islam, ma parole...

      Réflexion faite, t’as p’tet raison..

      Pas besoin du web pour vomir sa haine contre l’Islam et les musulmans.

      C’est permis, gratos et sans aucun risque...

      C’est même une mode de se déclarer « islamophobe »....


    • juluch juluch 1er septembre 2015 15:20

      C’est l’avantage du net : liberté d’expression.


      la preuve vous êtes publié malgré vos idées qui ne regarde que vous.



      • bourrico 7 1er septembre 2015 15:24

        @juluch

        C’est plus que ça, c’est la liberté de tout et n’importe quoi, le premier paragraphe est assez parlant.

      • juluch juluch 1er septembre 2015 15:54

        @bourrico 7


        Celui là de paragraphe ?

        « Sous le couvert d’un anonymat relatif, en l’absence de péril physique et affranchi du »politiquement correct« , (une expression qu’on utilise plus que sur le mode négatif et péjoratif), plus rien ne semble s’opposer à délivrer d’un ton péremptoir nos divagations intérieures. Sur le web, il n’y a point de contrat social. »

      • bourrico 7 1er septembre 2015 16:03

        @juluch

        Oui, c’est un résumé des garde fous qui n’existent pas sur le Net.

        Les hurluberlus qui n’ont aucune audience IRL, se retrouve avec une tribune à leur disposition.
        Avec le temps, ils se rassemblent, formant ainsi l’illusion d’un audience, alors qu’ils tournent en circuit fermé.
        Aucun risque d’être repris, ridiculisé, donc aucune prise de précaution, rien.

        La seule limite, c’est la censure, (appelée modération pour pas choquer) qui ici est, il faut bien l dire, inexistante.

      • juluch juluch 1er septembre 2015 16:15

        @bourrico 7

        disons que les seuls gardes fous c’est nous memes....

        J’ai remarqué que les modos les plus efficaces sont sur des forums auto ou de jeux vidéos.

        Les sites les plus surveillés sont souvent ceux néonazis , extrémistes musulmans ou......sites de téléchargements !!

        Comme quoi.

      • César Castique César Castique 1er septembre 2015 16:50

        @bourrico 7



        « ...c’est la liberté de tout et n’importe quoi... »

        Quand un trou du cul – au sens figuré - peut se permettre, au Portugal et au nom de la créativité et de la liberté d’expression, de présenter, avec de l’argent public, une série de photos de trous du cul – au sens propre, si l’on ose dire
        - , je ne vois plus quelle limite on peut poser à la liberté d’expression, et pas davantage au nom de quoi !


      • bourrico 7 2 septembre 2015 10:39

        @César Castique

         , je ne vois plus quelle limite on peut poser à la liberté d’expression, et pas davantage au nom de quoi !


        Je sais pas.... on peut demander à Dieudonné ?
        Y a pas mal de sujets interdits vous savez.

        Après oui, aucune limite, pourquoi pas, aucune barrière ni intellectuelle ni morale ni rien, si ça vous chante.

        On va aller de la zoophilie au singe qui tape sur un clavier ?

        Je ne vois vraiment pas ou vous voulez ne venir.

      • César Castique César Castique 2 septembre 2015 11:51

        @bourrico 7



        « On va aller de la zoophilie au singe qui tape sur un clavier ? »


        La zoophilie, on y est (attention, les images peuvent choquer les mirettes innocentes) :




        « Je ne vois vraiment pas ou vous voulez ne venir. »


        Non ? A ceci que si certains peuvent s’affranchir de ce qu’ils considèrent comme des limites « transgressables », je revendique le même droit pour tout le monde.


      • bourrico 7 2 septembre 2015 12:29

        @César Castique


        Ok, donc hors sujet par rapport à mon propos, pour ça que je comprenais rien.



      • César Castique César Castique 2 septembre 2015 16:53

        @bourrico 7
         


        Ah ben, tout s’explique... Moi, je croyais que le sujet, c’était la liberté d’expression... Je me serai trompé de fil...

      • soi même 2 septembre 2015 17:34

        Bravo plus que c’est gros plus que cela devient de la bêtise en bâton !


      • bourrico 7 2 septembre 2015 17:59

        @César Castique

        T’as raison un concept magnifique que la liberté d’expression sans avoir a en assumer la responsabilité.

        Tu vois, moi je parle de la déresponsabilisation due à Internet, du fait que les gens aux mêmes affinités finissent par se regrouper, et par tourner en circuit fermé sans s’en rendre compte, (tu sais, le zoo, tout ça), que ce qui reste c’est ce qui est publié en premier, même si c’est un faux grossier, bref, de certains problèmes de la liberté d’expression sur Internet.

        Donc oui, je te confirme, rien à voir avec ton discours.




      • bourrico 7 2 septembre 2015 18:14

        @César Castique

        J’ajoute qu’on a sur ce site un exemple de liberté assez poussée sur Internet.

        Par rapport à d’autres lieux que je fréquente, et qui sont plus « fliqués », le résultat est affligeant.
        Les discours creux, les ont dits, les anathèmes, les raccourcis simplistes, etc, toutes ces choses qui constituent le corps d’AV, sont très vite écartées, donc les extrémistes et autres idéologues ont du mal à infliger leurs platitudes.

        Ainsi sur les sujet chaud comme Israël/Palestine par exemple, on trouve des échanges instructifs, les intervenant Israéliens sont d’un autre niveau qu’un Massada, en économie pareil, pas de Spartacus, mais des échanges de concepts et points de vue, idem pour l’Ukraine.

        Parfois ça s’échauffe, mais c’est très vite recadré.
        Pas d’élucubrations gratuites, elles doivent être argumentées, c’est ça qui écarte les trolls qui nichent sur AV.

        L’avantage est le niveau des intervenants, ce sont des endroits ou j’apprends beaucoup, je ne poste jamais la bas.



      • bourrico 7 1er septembre 2015 15:22

        Deux spécimens.


        Un garance qui se croit en train de beugler à une tribune politique, faisant de la surenchère et du discours bien haineux, l’appel au lynchage n’est pas très loin.

        Et le p’tit Charles version féminine, genre avec mes slogans et mes beuglement j’ai raison !

        D’autres vont venir.



        • bourrico 7 1er septembre 2015 15:35

          @Laissebéton

          L’avantage de rassembler les nuisibles au même endroit, on peut après y organiser des visites éducatives, comme au zoo, ou au musée de la préhistoire.

        • bourrico 7 1er septembre 2015 15:37

          @bourrico 7

          D’ailleurs, il suffit de lire le contenu (c’est pas facile je sais) des interventions que je signale pour se rendre compte qu’il s’agit ici d’un thème illustré. smiley


        • bourrico 7 1er septembre 2015 15:50

          @Laissebéton

          C’est faux !

          Il n’y a la bas qu’un troupeau de bovins de droite et d’extrême droite, le tout en phase terminale.

          Mais je suis allé leur passer un petit coucou, vite fait, vaut mieux les laisser entre eux.

        • César Castique César Castique 1er septembre 2015 16:58

          @bourrico 7

          « L’avantage de rassembler les nuisibles au même endroit, on peut après y organiser des visites éducatives, comme au zoo, ou au musée de la préhistoire. »


          Il y a aussi des quartiers comme ça, dans plusieurs villes de France, dont Paris bien entendu... Le sachant, chacun les situe où il veut, à partir des critères qui lui semblent les plus pertinents.

        • bourrico 7 2 septembre 2015 10:34

          @César Castique

          Mais je ne t’empêche pas de trouver le commentaire de Garance particulièrement intéressant, s’il rentre dans tes critères.

          Après, on peut toujours causer de l’objectivité de la chose.

        • tf1Groupie 1er septembre 2015 15:29

          « Mais peut-on réguler les réseaux sociaux ? »

          Question naïve ... demandez aux Chinois et à la famille Castro !!!


          • Julien30 Julien30 1er septembre 2015 15:42

            Mais peut-on réguler les réseaux sociaux ?« 


            Comme les gentils gauchistes fragiles ont fortement tendance à réduire leur interlocuteurs de droite suivant les sujets à des »homophobes/ racistes/ fascistes/ obscurantistes/ exploiteurs« (rayez la ou les mentions inutiles) dès que ces derniers ont le malheur d’exprimer des opinions n’étant pas en accord avec la doxa socialo-marxo- »progressiste" dominante, il faut espérer que les gens comme eux ne cèdent pas à leur pulsion comme l’auteur les appelle à le faire, sachant qu’ils sont au pouvoir et qu’on sent que Valls et Taubira notamment, ça les démange quand même pas mal.

            • bourrico 7 1er septembre 2015 15:58

              @Julien30

              Et sur ce fil, je constate une tendance à réduire leur interlocuteurs de gauche suivants les sujets à : Feignasse, Collabos, Socialopes, islamobobo, etc, etc.
              Je pourrais reprendre tout ton post comme ça, y ajouter une once de bolchévisme et de millions de morts, avec Pétain comme cerise sur le gâteau.

              Moi je vous lis, et je me marre vous passez votre temps à faire la même chose que vous décriez.
              Alors venant des plus cons, je m’y attends, mais je pour certains je suis déçu.

              Ah, je suis pas socialo, je les conchie d’ailleurs, je précise avec de prendre la volée de noms d’oiseaux règlementaire.



            • Julien30 Julien30 1er septembre 2015 23:12

              @bourrico 7
              Personnellement je ne réserve certaines douceurs comme « gauchistes » ou « idiots utiles » qu’à ceux qui le méritent, comme ceux que j’ai décrit dans mon commentaire plus haut, si j’ai un type de gauche ouvert au débat en face de moi il ne recevra aucun nom d’oiseau.


            • bourrico 7 2 septembre 2015 10:32

              @Julien30


              Non, l’expression « gentil gauchiste » n’encourage personne à entamer la moindre discussion, vous êtes déjà dans l’agression avant même de débuter en attaquant l’interlocuteur et non son discours.
              Et ce genre de compliment revient souvent dans vos discours, trop en fait.
              Votre parti pris transpire, vos opinions sont bien arrêtées, bien ancrées, et on sent que l’ouverture n’est qu’une façade.

              En tout cas c’est la perception que j’ai.

            • foufouille foufouille 1er septembre 2015 16:22

              le mieux pour toi est de regarder le JT de TF1 ou poubelle la vie, tout autre truc qui te lavera le cerveau.
              tu peut aussi créer bobonet de gauche libertaryenne avec censure automatique par le robot Morice.
              4 patates = 600w.
              vérité de gauche.


              • liberty1st liberty1st 1er septembre 2015 16:31

                Un statut hybride histoire de limiter encore plus la si souvent défendue « liberté d’expression ».
                 
                Se limiter à l’hébergement de contenus politiquement corrects, c’est autoriser et inciter à une police de la pensé en amont et sans possible contrôle.
                 
                Par ailleurs, rendre les « éditeurs » responsables des postes sur leurs sites, c’est condamner à faire disparaitre tout les petits forum indépendants ne disposant pas de moyen suffisant pour faire de la modération approfondie. Ou comment se diriger toujours plus vers un internet sans saveur, commercial, qui perd jour après jour de sa substance, c.a.d. le partage inconditionnel de savoirs, de réflexions et d’expériences d’horizons variés. 
                 
                Qui aurait envie de porter la responsabilité juridique de commentaires faits par d’autres ? Agoravox par exemple serait condamné à disparaitre car le ratio « postes extremistes/ »postes modérés« est d’au moins de 3/1 (mon avis personnel et extrémiste ;) )
                 
                Pourtant, c’est l’une des raisons qui me fait apprécier ce forum. Pouvoir observer, discuter et tenter d’essayer de comprendre des gens dont vous vous sentez être à l’opposé est très vivifiant. Cela change de la platitude des média, des articles copiés/collés, répétitifs ou robotiques, des commentaires consensuels ...
                 
                Être en présence de contenus variés (dans le mauvais sens du terme), cela vous force à développer un esprit critique ! Ce qui fait défaut à de plus en plus de personnes aujourd’hui car elle ne consultent que du »politiquement correct" (chaines nationales, journaux nationaux, suggestions youtube, radios grand public).

                Non au filtrage et au flicage sur internet ! Gardons notre liberté de réflexion et ne la confions pas à d’autres.


                • Pomme de Reinette 1er septembre 2015 16:46

                  Excellent article sur un sujet dont il est temps de se préoccuper !
                  C’est un peu comme la crise des poubelles à Beyrouth ....
                  La régulation de tout cet immondice sera un bienfait pour tout le monde !

                  En effet, la liberté d’expression est strictement encadrée par le droit et toute personne qui en abuse devra en répondre !


                  • jaja jaja 1er septembre 2015 16:52

                    @Pomme de Reinette

                    ça vous va bien de parler de Droit vous qui sur ce site défendez Israël qui est assis, en toute bonne conscience, sur le Droit international...

                    L’intention de l’auteur est louable mais il faut vraiment être naïf pour ne pas voir ce que les autorités gouvernementales feraient d’un droit de censure supplémentaire....


                  • Pomme de Reinette 1er septembre 2015 16:58

                    @jaja

                    Ceux qui sont « assis sur le droit international » ce sont vos amis, les islamo-terroristes du hamas ou d’autres obédiences.

                    Les autorités gouvernementales feront ce qui leur semble bon, contrairement à vous, je n’ai pas de crainte en ce qui me concerne ! smiley



                  • Pomme de Reinette 1er septembre 2015 19:40

                    @Fifi Brind_acier

                    R.A.S.
                    L’ONU s’affole toujours quand Israël se défend face au terrorisme.
                    Eux-mêmes ne se montre pas très efficace pour lutter contre les organisations djihadistes qui essaiment dans le monde entier ...
                    Et combien de résolutions contre la Syrie ? smiley


                  • Doume65 1er septembre 2015 23:06

                    @Pomme de Reinette
                    « Eux-mêmes ne se montre pas très efficace pour lutter contre les organisations djihadistes qui essaiment dans le monde entier »
                    Tu parles par exemples de celles qui combattent la Syrie et qu’Israël vient faire soigner chez lui ?


                  • Doume65 1er septembre 2015 23:10

                    @Pomme de Reinette
                    « Eux-mêmes ne se montre pas très efficace pour lutter contre les organisations djihadistes qui essaiment dans le monde entier ...
                    Et combien de résolutions contre la Syrie ?
                     »

                    Pourquoi des résolution contre la Syrie ? C’est la Syrie qui fait soigner dans ses hôpitaux les terroristes qui opèrent sur son territoire ou c’est ton cher Bibi ?


                  • Pomme de Reinette 1er septembre 2015 23:23

                    @Doume65

                    Israël soigne tous les blessés qui lui sont emmenés en ambulance, sans distinction de sexe, d’âge, de religion ou de nationalités.
                    C’est le principe de base de tout médecin qui se respecte = il ne commence pas à regarder si le blessé ou le mourant est un « gentil » ou un « méchant ».

                    Pourquoi des résolutions contre la Syrie ?
                    Mais un pays qui en est a plus de 220 000 morts depuis 2 ans, ça ne vous paraît pas gênant .... ça ne mérite aucune « résolutions » .....

                    ah ! ah ! ah !


                  • Doume65 2 septembre 2015 12:36

                    @Pomme de Reinette
                    « ah ! ah ! ah ! »

                    Il n’y a que vous que cela fait rire. Seriez-vous une ordure ?

                    Je ne suis pas sûr que je doivent dans ces conditions vous répondre. Je le fais quand même en vous rappelant que vous et moi sommes incapables de dire qui est responsable de ces morts, sachant qu’une bonne partie sont des soldats de l’armée régulière.

                    Est-ce que Bibi vient visiter et féliciter personnellement tous les blessés de guerre comme il le fait avec les jihadistes ?


                  • Pomme de Reinette 2 septembre 2015 13:18

                    @Doume65

                    Seriez-vous une ordure ?

                    En plus d’être crétin, seriez-vous malpoli ?  smiley
                    Croyez-vous que vous allez me convaincre avec votre dazibao tiré de Quenel+ ? smiley

                    L’ASL c’est l’armée syrienne libre, des opposants à Bachar, certes, mais qui n’ont rien à voir avec Daech (qui n’attend qu’une chose = pouvoir les zigouiller). De ce que je sais, Daech n’est pas encore sur le Golan syrien.
                    Je ne vais pas me répéter mais les médecins israéliens prennent en charge tous les blessés emmenés par les ambulances de la Croix rouge : en grande majorité des civils, des vieux, des femmes et des enfants.
                    Dans le lot, il arrive que se glissent des combattants gravement touchés. Autant de « pro » Bachar que de « anti ». Mais ce n’est pas aux médecins et aux soignants de faire le tri.
                    C’est contraire à toute éthique médicale.

                    Est-ce que c’est clair cette fois-ci ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès