• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Réchauffement climatique ou Terrorisme écologique ?

Réchauffement climatique ou Terrorisme écologique ?

Trop, c'est trop. En partant de bonne heure ce matin, j'ai eu droit en l'espace de 30 minutes à 6 alertes canicules par e-mail, un flash info à la radio en voiture, et pour finir une alerte affichée sur un panneau de la ville expliquant qu'il ne faut pas sortir de chez soi entre 9 h et 19 h. 

Me voici rassuré, moi qui comme tant d'autres, travaillant dans le secteur commerce alimentaire, est obligé, canicule ou pas, de venir bosser pour offrir des produits aux braves gens qui ne vont pas sortir de chez eux, because "il fait trop chaud". 

Nous les commerçants de bouche, les restaurateurs, les boulangers et autres, nous pouvons travailler par 45°, dans la sueur et l'inconfort, mais pour les autres, mieux vaut rester à la maison. Dixit les pouvoirs publics. 

Le terrorisme écologique voyage en LGV. Depuis un peu plus de 10 ans, s'il neige, restez à la maison, s'il fait trop chaud, idem, s'il pleut, idem, s'il fait des orages, alors là, planquez vous dans la cave, s'il grêle, n'en parlons pas. En bref, ne sortez plus, sauf quand c'est idéal. C'est-à-dire très peu. Ben oui, notre planète est composée de matières, d'une atmosphère, de gaz, et à un soleil ardent qui chauffe et surchauffe. Autrement dit, rien de stable, puisque tout est en mouvement perpétuel. 

Les conséquences commerciales du terrorisme écologique sont plus nombreuses qu'il n'y parait. Le groupe de motards qui vous a réservé depuis deux mois une dizaine de chambres décommande la veille, car il va pleuvoir. Oui, c'est annoncé par Madame Soleil. Impossible de raisonner le responsable du groupe. Pensez donc il va pleuvoir. Pour les restos idem. Seuls les supermarchés engrangent... Allô Patron ? 

Entre l'enfumage médiatique et gouvernemental, et la complaisance de beaucoup, ca devient compliqué. Mais les commerçants, eux, ont le droit de tout prendre dans le nez, sans moufter. 

Au-delà de tout ce cirque sur la protection paternaliste (où maternaliste, attention au sexisme, sinon on va me coller une pétition !) de notre gouvernement qui en réalité, se fout comme de l'an 40 de votre vie, qu'est-ce que cela cache ? 

La bonne question encore et toujours : où va le pognon ? 
Les farouches défenseurs du réchauffement climatique sont du même tonneau condescendant que nos gouvernants. Pas de débats. Péremptoires, ils ont raison. Aymeric Caron s'est barré du studio de Sud Radio (impolitesse rare), car un auditeur au téléphone lui faisait remarquer qu'il était climatosceptique. Le débat a tourné court. https://www.agoravox.tv/actualites/environnement/article/mise-en-doute-du-rechauffement-82108

Dès que nous ne sommes pas d'accord avec l'inteligencia "scientifique et politique", hop, pas de débat ! Classé direct comme facho, réac, et raciste. Le trio infernal. 

En fin de compte, où va le pognon et où ira le pognon ? Déjà, tous ces "scientifiques et politiciens" sont grassement payés. Train de vie d'enfer avec pour but de le pérenniser. 

Ironie du calendrier où était-ce voulu ? Le jour où Greta Thunberg est invitée par l'Assemblée nationale, le vote du CETA est entériné par les mêmes députés. Abstention record et inappropriée. Soit on est pour, soit on est contre. L'abstention est pour les faux-culs. Ceux qui ne se mouillent pas, mais qui veulent continuer à dîner aux frais du contribuable. 

D'un côté, les parlementaires s'extasient sur la protection de l'environnement et de l'autre, ils autorisent le bœuf aux hormones sur-vitaminées, néfastes pour la santé. 

Antinomique ? Pas tant que ça. Notre président et son gouvernement sont des Atlantistes (https://fr.wikipedia.org/wiki/Atlantisme).

Entériner le CETA fait partie du plan. Le TAFTA suivra, malheureusement. Emmanuel Macron multiplie les discours pour vous dire que le CETA va améliorer votre vie de tous les jours. En réalité, cela va améliorer les finances des multinationales US et UE ainsi que toute l'industrie agro-alimentaire des USA, du Canada et de l'UE. 

TAFTA : un lien pour comprendre : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-aux-maires-deputes-152333

Votre santé ne sera pas améliorée par le bœuf aux hormones ni le poulet chloré ou les poissons sur-vitaminés, mais vous en mangez déjà. Ne vous étonnez pas si le phénomène obésité se propage à la vitesse grand V. 

Propulser Greta Thunberg. Qui est-elle ? Et surtout par qui est-elle propulsée ? Je vous renvoie à un article très intéressant paru dans le blog à Lupus :
https://leblogalupus.com/2019/07/23/le-capitalisme-vert-utilise-greta-thunberg/&nbsp ;Article d'Isabelle Attard. Très Instructif. 
Greta Thunberg est poussée par deux richissimes Suédois, qui vont dans le sens de nous asséner plus de taxes et de s'en mettre plein les poches. Toujours pour lutter contre le grand phantasme du réchauffement climatique. 

Car enfin, tout ce cirque autour du CETA, de Greta Thunberg, et des gouvernements de l'UE, des USA et du Canada, va dans le même sens : nous imposer un terrorisme écologique taxable à volonté. 

Etape 1 : convaincre les "braves gens" que le réchauffement climatique existe réellement. Méthode Coué assénée par les médias main stream. La grande machine à laver les cerveaux.
Etape 2 : instaurer de plus en plus de taxes écologiques. 
Etape 3 : acceptation de plus en plus large des dites taxes, puisque c'est la seule solution pour lutter contre la pollution et le réchauffement blabla.
Etape 4 : de plus en plus de migrants. Main d'œuvre pas chère, exploitable et corvéable à merci. 
Etape 5 : l'état continue à se désengager de tout. (tout se privatise à grande vitesse). Avènement et établissement d'une caste bouffant du homard géant (Aux hormones ? ) sur fond de champagne, grassement payée et pressurant de plus en plus une population sur alimentée de viande frelatée, d'antibiotiques et de produits chimiques. 

Le turbo est enclenché. La Régression En Marche est un rouleau compresseur destinée à renforcer et asseoir leur hégémonie au détriment de la population.

Le problème est : qui mettre à la place de ces guignols assoiffés de pouvoir et d'argent ? 

Telle est la question. Il serait temps que la minorité composé d'extrêmes politiques avec ou sans étiquette arrête les chicaneries et se mette au travail. Il y a beaucoup à faire pour remettre de l'ordre dans tout ce foutoir.
Claude Janvier

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

114 réactions à cet article    


  • Raymond75 26 juillet 09:49

    Lorsque l’on a demandé au perroquet suédois ce qu’elle pensait de l’accord sur le CETA, elle a répondu « je n’en pense rien » ...


    • MKT 26 juillet 10:10

      Ce sujet n’étaient pas dans le script qu’elle devait travailler pour préparer son « show ».


    • Clojea Clojea 26 juillet 10:40

      @Raymond75 : Elle n’en pense rien car uniquement conditionnée sur son sujet. Ceci dit elle est jeune et ne peut pas tout savoir. En revanche, ceux qui la propulse oui.


    • devphil30 devphil30 26 juillet 12:20

      @Raymond75
      Elle ne pense pas , elle lit le texte qui lui a été remis


    • Alcyon 26 juillet 21:31

      @Raymond75
      ou alors c’est une gamine de 16 ans qui a plus de bon sens que les adultes sur gogovox qui pensent que leur avis est La Vérité, même sur les sujets où manifestement ils ne connaissaient rien.

      Là où une gamine qui n’y connait rien répond qu’elle n’y connait rien. C’est fou, le bon sens, cette qualité si peu développée.


    • mmbbb 27 juillet 07:58

      @Alcyon non elle ne réfléchit pas . Postulat premier , selon le GIEC dont cette ado est la porte parole, le CO2 est un facteur du réchauffement climatique. Le CETA est un accord de libre échange avec le Canada . la production industriel de ces bovins en particulier et de leur transport produisent du CO 2 en quantite .Par ailleurs la méthode d engraissage est analogue a celle des USA c ’est a dire immense Parcs à bovins . Cette ado intime l ordre aux chefs d états de prendre des mesures coercitives afin de sauver le climat . . Il y a donc une contradiction : CQFD Ce qui prouve que cette ado ne réfléchit pas et que vous nous prenez pour des cons 


    • placide21 27 juillet 07:58

      @Alcyon 35 ans de travail social avec entre autres des autistes et des trisomiques me permettent de dire que ce type de« porteur d’un handicap » sont des perroquets et ne peuvent que s’inscrire dans le désir ,les phantasmes de leurs parents, Ils n’ont aucune autonomie mentale .


    • Alcyon 27 juillet 11:33

      @placide21
      "jlé di donk say vré. Pas de bol, je travaille avec des gosses et tu racontes des conneries.


    • JL JL 26 juillet 10:05

      ’’D’un côté, les parlementaires s’extasient sur la protection de l’environnement et de l’autre, ils autorisent le bœuf aux hormones sur-vitaminées, néfastes pour la santé. ’’

       

       Et surtout, ils boostent les transports maritimes et aériens, la plus grande cause de pollution et de dérèglement climatique s’il en est.


      • Clojea Clojea 26 juillet 10:41

        @JL Oui, c’est un tout. L’automobile est taxable mais les avions et bateaux non.



      • devphil30 devphil30 26 juillet 12:21

        @Clojea

        Normal c’est moins polluant quand c’est pour une raison économique .....

        Sauf que quand tu prends ta voiture c’est aussi pour aller travailler et c’est une raison économique mais nous sommes destinées à être rasé gratis au profit des multi nationale qui on un pouvoir de lobbys sans subir des tirs de LBD ......


      • Parrhesia Parrhesia 26 juillet 10:12

        Beaucoup de bon sens et de saine critique dans cet article !!!

        Et toute personne sensée et de bonne éducation sera d’accord pour reconnaître que les manifestations outrancières de langage, nuisent en général à la bonne perception des idées qu’elles sont censées promouvoir.

        Mais nous atteignons maintenant un stade où la courtoisie de l’expression et le bon aloi du propos semblent avoir atteint leurs limites d’efficacité positive ! 

        C’est donc pourquoi je me risquerai aujourd’hui à une disgression de courtoisie et d’expression de bon aloi et à adopter un mode d’expression plus efficacement populaire ou, si l’on préfère plus « populiste » !!!

        J’affirme donc ici haut et fort que les manipulateurs de haute écologie politicienne, et une majorité de leurs militants au psittacisme borné, ainsi que les media qui se font leurs complices, commencent sérieusement à nous les briser menues !!!

        Je prie respectueusement l’Auteur et les personnes de bonne éducation mais de bon sens, de bien vouloir me pardonner.


        • Raymond75 26 juillet 10:16

          @Parrhesia

          Vous voulez sans doute dire qu’ils ’vous casse les couilles’ ?  smiley


        • Parrhesia Parrhesia 26 juillet 10:27

          @Raymond75
          Merci Raymond75, pour cet assistanat spontané qui projette une lumière plus leste sur le texte !!!
          Et bonne journée à vous.


        • Clojea Clojea 26 juillet 10:50

          @Parrhesia : Merci beaucoup. « Les briser menues » j’adore l’expression. Lino Venturi dans les Tontons Flingueurs


        • Parrhesia Parrhesia 26 juillet 11:03

          @Clojea
          C’était une autre époque où, effectivement, les gens ne manifestaient pas leur désaccord en gobant systématiquement et béatement tout et n’importe quoi !
          Bien cordialement.


        • JC_Lavau JC_Lavau 26 juillet 10:38

          Terrorisme : voir les menaces de Mad, le 03 décembre 2012 à 14:08:16.

          https://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/ces-ruses-pour-compromettre-des-154986


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 juillet 12:29

            @JC_Lavau
            Bonjour, j’ai piqué dans un de vos commentaires la liste établie par Météo France des étés les plus caniculaires entre 1100 et 1800 en France. Les températures actuelles n’ont rien d’exceptionnelles.

            Répandre la peur et utiliser l’émotionnel sert à manipuler l’opinion publique.
            Mais dans quel but et par qui ? Vous avez une idée ?
            Cette série d’articles éclairent un peu les tireurs de ficelles.


          • Clojea Clojea 26 juillet 12:39

            @Fifi Brind_acier : Un des buts étant plus de taxes et plus de contrôle de la population


          • JC_Lavau JC_Lavau 26 juillet 14:59

            @Fifi Brind_acier. La recherche documentaire est de Paul Aubrin, publiée sur Usenet, fr.soc.environnement.
            Je n’ai fait que copier-coller.

            Quand après avoir arrosé les carbocentristes d’argent public, Maggie s’est aperçue qu’ils ne racontaient que des conneries, et est devenue sceptique, elle n’a plus eu le moindre effet sur les événements, qui demeuraient dirigés par des pétroliers et des banksters mondialistes, hiérarchiquement bien au dessus de son gouvernement.
             
            Ici même, Christian Navis avait fort bien expliqué cela voici 6 ou 7 ans. Toutefois il n’avait pas anticipé que quand il fermait son compte, ses articles disparaissaient avec. Injoignable : il est retourné dans sa Polynésie natale.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 juillet 07:10

            @Clojea
            Les grandes entreprises énergétiques et pétrolières jouent sur les deux tableaux en essayant de verdir leur image en diversifiant vers le gaz ou les énergies renouvelables.


          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 26 juillet 11:14

            Même réponse que pour cet article : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/onfray-s-attaque-a-une-jeune-fille-216843 

            Mohammed MADJOUR 26 juillet 11:08

            J’ai déjà répondu à cette « débile manipulation typiquement occidentale » ... 

            Je raisonne de manière très simple. Si une gamine est arrivée a ce stade c’est bien évidemment à cause de la plus grande déchéance humaine. Est-ce qu’une gamine peut haranguer les foules et peut sermonner les chefs d’Etats et les responsables politiques... Voilà qui démontre que les pays sont entre de mauvaises mains et de mauvais esprits ! La complicité est collective.

            Faut-il alors donner les clés de l’avenir humains à cette gamine ? Il faut arrêter les délires !

            Les mots sont devenus bâtards et la désinformation s’installe comme culture humaine universelle : La malhonnête est la règle !

            https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-science-et-la-pratique-164339


            • Clojea Clojea 26 juillet 12:43

              @Mohammed MADJOUR : Mettre une gamine en avant est très adroit de la part de nos dirigeants. Les gens éprouvent de la compassion et de l’admiration envers cette jeune fille, et donc, les taxes peuvent être implémentées sans problème


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 juillet 12:42

              Article qui résume plutôt bien le ras le bol général de bon nombre de Français devant ce déferlement médiatique et catastrophique. On se croirait revenu à la campagne médiatique pro Macron de 2017..., pas un cheveu ne doit dépasser !

              Vous écrivez : étape 5, l’état continue à se désengager à grande vitesse « 

              Ben, justement, ce que je crains, c’est que dans le cas présent, l’Etat soit un financier important, genre CICE ou pire... D’où l’importance de comprendre ce que contient »ce capitalisme vert"... qui doit sauver le capitalisme.


              • Clojea Clojea 26 juillet 12:45

                @Fifi Brind_acier : Le prochain président ou présidente sera dans le mood capitalisme vert avec unelle politique de terrorisme écologique. Malheureusement !


              • pallas 26 juillet 13:39
                Clojea

                Bonjour,

                Il ne s’agit pas en soi d’un rechauffement climatique, c’est que la perception bien réel mais étant la surface de ce qui se produit.

                Les océans s’acidifient, les sols deviennent sec, brulé par le soleil, etc etc.

                Des especes s’adaptent et mute, tel les rats, les requins, fourmis, méduses et d’autres, ainsi que les végétaux, virus.

                Ebola fait des ravages en Afrique (alerte mondial), infectant de plus en plus de pays, ainsi que d’autres maladies ( sa en fait beaucoup), tous mortel pour l’humain, un festival de mortalité digne des chevaliers de l’apocalipse.

                Ce qui se passe est que notre espece est devenu simplement incapable de s’adapté et disparait, rien de bien méchant.

                C’est digne de Alice au pays des Merveilles.

                C’est merveilleux.


                Salut


                • JC_Lavau JC_Lavau 26 juillet 14:47

                  @pallas. Crédulité, crédulité, crédulité, garbage in, garbage out dans ta tête.


                • Clojea Clojea 26 juillet 18:02

                  @pallas : Vous mélangez tout. Des canicules dans le passé il y en a eu et il y en aura. 1911, 40 000 morts à cause de la canicule. https://www.cnews.fr/france/2019-07-23/en-1911-la-canicule-avait-fait-40000-morts-en-france-855671
                  Des périodes glacières aussi, la planète en a connue et en connaîtra encore. 
                  Ebola est une autre histoire. Crée en laboratoire comme le VIH, par certains scientifiques pourris. 


                • mmbbb 27 juillet 08:18

                  @Clojea ’ Ebola est une autre histoire. Crée en laboratoire comme le VIH, par certains scientifiques pourris.  " la peste le cholera la variole la syphilis etc ont ete aussi crées en laboratoires .
                  La grippe aviaire dont la grippe espagnole a fait 25 millions de morts en 1925 , le virus H1 N1 a ete a aussi cree ex nihilo en laboratoire ! 

                  Il n y a aucun virus et bacterie a l etat naturel c est connu !


                • mmbbb 27 juillet 08:18

                  @Clojea ’ Ebola est une autre histoire. Crée en laboratoire comme le VIH, par certains scientifiques pourris.  " la peste le cholera la variole la syphilis etc ont ete aussi crées en laboratoires .
                  La grippe aviaire dont la grippe espagnole a fait 25 millions de morts en 1925 , le virus H1 N1 a ete a aussi cree ex nihilo en laboratoire ! 

                  Il n y a aucun virus et bacterie a l etat naturel c est connu !


                • sls0 sls0 26 juillet 14:57

                  41,5 °C à Lille (Nord), battant les 37,6 °C du 27 juillet 2018

                  41,3 °C à Dunkerque (Nord), battant les 38,3 °C du 19 juillet 2006

                  41,3 °C à Abbeville (Somme), battant les 37,8 °C du 1er juillet 1952

                  41,7 °C à Amiens (Somme), battant les 38,1 °C du 10 août 2003

                  41,6 °C à Beauvais (Oise), battant les 39 °C du 6 août 2003

                  41,3 °C à Rouen (Seine-Maritime), battant les 38,1 °C du 11 août 2003

                  40,9 °C à Evreux (Eure), battant les 38,4 °C du 11 août 2003

                  39,7 °C à Caen (Calvados), battant les 38,9 °C du 5 août 2003

                  38,1 °C au Havre /cap de la Hève (Seine-Maritime), battant les 36,5 °C du 23 juillet 2019

                  41,7 °C à Bourges (Cher), battant 40,2 °C 24 juillet 2019

                  41,6 °C à Blois (Loir-et-Cher), battant les 40,4 °C du 23 juillet 2019

                  41,4 °C à Chartres (Eure-et-Loir), battant les 40,1 °C du 28 juillet 1947

                  41,3 °C à Orléans (Loiret), battant les 40,3°C du 28 juillet 1947

                  40,8 °C à Tours (Indre-et-Loire), battant les 40,2 °C du 23 juillet 2019

                  41,1 °C au Mans (Sarthe), battant les 40,7 °C du 23 juillet 2019

                  41,8 °C à Troyes (Aube), battant les 40,6 °C du 12 août 2003

                  41,1 °C à Reims (Marne), battant les 39,7 °C du 24 juillet 2019

                  38,9 °C à Strasbourg (Bas-Rhin), battant les 38,8 °C du 30 juin 2019

                  42,4 °C à Sens (Yonne), battant 40,6 °C du 24 juillet 2019

                  43,6 °C à Saint-Maur (Val-de-Marne) battant les 42,2 °C du 6 août 2003

                  42,1 °C au Bourget (Seine-Saint-Denis) battant les 40,2 °C du 12 août 2003

                  41,9 °C à Orly (Val-de-Marne) battant les 40 °C du 12 août 2003

                  41,9 °C à Melun (Seine-et-Marne) battant les 39,4 °C du 1er juillet 2015

                  41,4 °C à Roissy (Val-d’Oise) battant les 39 °C du 12 août 2003

                  Au dessus de 40° on est en zone dangereuse, que l’on prévienne n’est pas idiot.

                  https://images.app.goo.gl/GTwEBgPa9QinBQwCA

                  L’auteur résiste sans problème à 45° c’est bien, il pourrait soulever 100kg avec son petit doigt ce serait bien aussi mais je mets cela sur le compte de la vantardise. Ca va à l’encontre de la physiologie et de la norme 12515 sur le travail en ambiance chaude.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 26 juillet 15:04

                    @sls0. En tant qu’historien, tu as une mémoire de moustique.
                    De plus ce que tu prétends comparer n’est PAS comparable, les moyens de mesure ayant changé depuis, le rythme et la méthode de relevés aussi.


                  • sls0 sls0 26 juillet 17:08

                    @JC_Lavau
                    Le Bureau central de météorologie (décret du 14 mai 1878 - 1921) ;
                    L’Office national météorologique (mars 1921-1945) ;
                    La Direction de la Météorologie nationale (1945-1993).

                    Finalement, Météo-France est créé par le décret no 93-861 du 18 juin 1993.

                    C’est les records depuis cette période, pas besoin de faire des carottages de glace.

                    J’écris qu’il n’est pas con de prévenir qu’au dessus de 40° c’est une zone dangereuse, c’est physiologique et non historique.
                    Ce sont des températures relevées c’est tout et pour certaines elles battent des records.
                    En 1976 il y avait le même discours mais il y avait pas de climatosceptiques pour remettre en cause les chiffres de la météo.

                    Pour vous les chiffres sont faux ? Ils seront confirmés par les locaux qui ont un thermomètre.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 26 juillet 17:25

                    @sls0. En 1976 on craignait surtout un retour rapide de la glaciation.


                  • Clojea Clojea 26 juillet 18:10

                    @sls0 : Vous devriez travailler à la météo, vu votre relevé...Evelyne Dhéliat va être contente. 
                    Quand à résister à 45 °, je vous réponds qu’un bon de nombre de professions n’ont pas le choix : 
                     Boulanger
                     Pâtissier
                     Traiteur
                     Cuisinier
                     Plongeur (dans un restaurant, pas dans la mer)
                     Couvreur
                     Charpentier
                     Serveur
                    Liste non exhaustive.
                    La vantardise à ce niveau n’existe pas. Quand à la norme bidule que vous évoquez, allez dire ça à Buze 1 ou aux technocrates bien assis dans un fauteuil figurant dans un bureau climatisé. 


                  • sls0 sls0 26 juillet 18:19

                    @JC_Lavau
                    Non en 76 le problème était la sècheresse et la chaleur.
                    On ne craignait pas une glaciation ou un réchauffement, on avait chaud c’est tout.
                    https://youtu.be/XGq4WRTLfvc
                    Ben oui, tout vos arguments sautent les uns après les autres.
                    Votre argumentaire c’est du vieux, du réchauffé et débuggué.
                    Vos liens et sources sont vos propres articles sur votre site ou agoravox. Il y a plus valide que ses propres dires pour confirmer ses dires.
                    Vous n’existez pas en dehors d’agoravox. Il est compréhensible que personne s’intéresse à vous.
                    Vous avez essayé d’entrer un peu dans le monde scientifique, vos élucubrations et vos injures n’ont impressionné personne et on vous a jeté.
                    Votre site, heureusement que personne n’y va, il y en a assez pour douter de votre santé mentale.
                    Un Don Quichotte aigri qui ne se bat pas contre des moulins mais contre le bon sens et le raisonnement. Qui se bat contre tout ce qui représente du ou le scientifique qui l’a rejeté.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 26 juillet 18:42

                    @sls0. Encore un assaut de contre-vérités éhontées, par malveillance illimitée.
                    Le délire intégral.
                     
                    __
                    http://www.lulu.com/shop/jacques-lavau/transactional-quantum-microphysics-principles-and-applications/paperback/product-24098349.html


                  • sls0 sls0 26 juillet 19:41

                    @JC_Lavau
                    Lulu.com c’est de l’auto édition.
                    Si je veux écrire un livre sur l’influence des poteaux téléphoniques sur la prostitution canine en Mongolie extérieure, lulu.com le publie, Nature ou Science c’est déjà moins sûr.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 26 juillet 19:55

                    @sls0. Toutefois tu prétends qu’en 2019, je consacrerais encore du temps à une escroquerie, certes à l’échelle planétaire, mais dont je me suis occupé les années 2010 à 2014. Depuis quatre ans, je fais tout autre chose, dont j’ai prouvé l’existence concrète et palpable, au moins provisoire en attendant l’édition suivante qui sera augmentée de nombreux résultats bien établis en lumière polarisée.
                     
                    En aucun cas tu ne comprends ces réalités : le communautarisme et le conformisme remplacent à eux seuls ce qui devrait fonctionner entre tes deux oreilles  et qui ne fonctionne pas.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 26 juillet 19:56

                    @sls0. Militant carbocentriste, Nature publie ce qui est carbocentriste.


                  • sls0 sls0 26 juillet 20:01

                    @Clojea
                    J’ai travaillé dans des endroits chauds, je me rappelle de la question de l’infirmier qui faisait sa ronde température : Que faites vous là ? Réponse on prend le frais, ça tape à coté de la chaudière. Il a répondu que la température globe noir était de 43° où on prenait le frais.
                    Il y a aussi eu des endroits où mes semelles fondaient. La vapeur qui passait dans les tuyaux était à 540°.
                    Toute votre liste de métiers, aucun ne travaille en continue à 45°. Ca reste de la vantardise.
                    Ma norme ne vous plait pas, pourtant c’est la référence pour les calculs de la médecine du travail.
                    J’ai plus tendance à faire confiance à la médecine du travail qu’au premier vendeur de merguez venu ou plongeur dans une cuisine de restaurant.
                    Un vantard qui n’y connait rien c’est tout. Votre article, un bon cas d’étude sur les biais cognitifs.


                  • sls0 sls0 26 juillet 20:09

                    @JC_Lavau
                    Ca reste quand même la revue scientifique la mieux notée au niveau mondial.
                    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Classification_des_revues_scientifiques
                    Que vaut l’avis d’un JC Lavau face à la majorité du monde scientifique.
                    Le petit Lavau qui s’attaque au monument qu’est la revue Nature. Puéril.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 26 juillet 20:11

                    @sls0. Encore et toujours le communautarisme et le conformisme, que tu prétends imposer comme étalon universel.


                  • Clojea Clojea 26 juillet 20:18

                    @sls0 : Votre réponse est un ramassis de généralités et de mensonges. Oser dire que dans la liste de métier que je cite, aucun ne travaille en continu dans des températures hautes l’été, est un mensonge absolu. Aller faire une saison en tant que cuistot dans une cuisine et vous m’en direz des nouvelles. Quand à votre référence qui est la médecine du travail, cette dernière est peuplée de médecins soit incompétents, soit syndicalistes, ou pire les deux. Le peu de fois ou j’ai eu affaire à eux, était pour le moins consternant. A les écouter, je me serais mis en arrêt de travail aux frais du contribuable. 


                  • sls0 sls0 26 juillet 20:18

                    @JC_Lavau
                    Sls0 est bayésien et sceptique donc tout sauf militant.
                    Il se trouve que le Giec a des arguments qui tiennent la route et vous vous sortez du faux, du biaisé. Vous comprenez que je trouve plus vraisemenblable coté Giec. Ce n’est pas à 100%, je suis bayésien mais ça dépasse les 60%.
                    Le jour où des éléments sérieux contrediront le réchauffement anthropique, ça descendra en dessous de 50%. Entre nous ce n’est pas avec vos arguments biaisés que ça changera.


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 juillet 20:19

                    @sls0

                    J’ai longtemps vécu en Polynésie et la chaleur je connais. Lorsque que l’on arrive il faut un temps d’adaptation (un toubib me parlait de deux mois) pour bosser comme moi sur des chantiers. Habitue lorsque je venais en métropole en été, malgré 25 degrés j’enfilais un sweat. Ce qui faisait marrer tout le monde .


                  • Je passais par là 26 juillet 20:51

                    @sls0
                    42,6 °C à Paris/Montsouris, battant les 40,4 °C du 28 juillet 1947.

                    Paris rivalise désormais avec les records de chaleur de capitales européennes réputées bien plus chaudes :

                    http://www.leparisien.fr/societe/record-de-chaleur-paris-desormais-sur-le-podium-europeen-devant-lisbonne-ou-madrid-25-07-2019-8123670.php


                  • sls0 sls0 26 juillet 21:20

                    @Clojea
                    Ma réponse est peut être un ramassis de mensonges mais basé sur des normes, la physiologie, la thermodynamique.
                    Vous avez raison tout les médecins du travail sont incompétents, seul les marchands de merguez et les cuistots détiennent la vérité.
                    Faire une saison en tant que cuistot pourquoi ?
                    Je m’y connais un peu en cuisine et j’ai des amis restaurateurs qui m’invitaient, je connais l’ambiance thermique car souvent on y met la patte.
                    Une fois par an le troisième weekend de juillet avec un pote pour la fête du village on faisait queue de cochon farcie, plus pommes de terre roties plus fèves des marais. A village médiéval, cuisine médiévale.
                    Entre 400 et 500 menus à deux aux fourneaux c’est vrai que ça chauffe pendant 6 heures sans compter la préparation en amont. Mais ce n’est rien à coté d’une chaudière avec ses endroits frais à 43°.

                    Je ne sais pas si vous êtes un marchand de merguez mais du fait que vous vous référez aux saisons touristiques, ce n’est pas dans du gastro que vous bossez. Dans tout ces soi-disant restos pièges à touristes je ne connais pas les cuisines, pour réchauffer du congelé ou du tout préparer ça ne demande pas trop de surface.
                    Plus haut je parle d’un thermomètre globe noir, savez vous ce que c’est au moins ?
                    Pour ceux que ça intéresse la recette de la queue farcie : https://youtu.be/SVd_II0UpRY


                  • Garibaldi2 27 juillet 01:42

                    @sls0

                    On a d’ailleurs eu droit à un ’’impôt sécheresse’’ et pas à un impôt canicule. Entre 1975 et 1976 la pluviométrie a été catastrophique : 46% de déficit de pluie au printemps 1976 !


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 juillet 07:37

                    @sls0
                    Le fait que les plus gros pollueurs aient participé au financement de la COP 21 ne vous pose aucun problème ?? Vous ne vous posez aucune question sur le capitalisme vert ?


                  • baldis30 27 juillet 07:52

                    @Fifi Brind_acier
                    « aucune question sur le capitalisme vert ? »
                    bonjour, 
                     aucune ! .... pour lui le seul vert qui compte est le vert-de-gris .... ! pas étonnant que tous ces mouvements bizarres aient pris sources et ressources en Allemagne et chez les banquiers de la Suisse allemande ... c’est beau la solidarité « verte » !
                    D’ailleurs il suffit de voir comment les personnes de ces pays traitent les forêts françaises à leur proximité de ces deux pays ...
                    . de même pour le nucléaire ... .. on devrait leur couper, aux uns et aux autres toute fourniture d’électricité provenant du nucléaire français ...


                  • mmbbb 27 juillet 08:38

                    @JC_Lavau en 1976 il y eut l impôt sécheresse en 2003 une vague de morts puisque les personnes avides de loisir laissaient leurs chiens et chats au bord de la route et leurs aieux seuls . Si on nous rebat les oreilles avec cette canicule , c est peut etre a cause de notre négligence passee 
                    Quoi qu il en soit tu ne peut pas ne pas t empecher d employer des superlatifs négatifs lorsque les personnes n ont pas du meme avis 

                    un lien puisque que tu me reproches de ne pas citer les sources 

                    https://www.nature.com/articles/s41586-019-1401-2

                    Cette etude a ete divukgue par les médias récemment le Monde le FIG etc 

                    .
                    extrait traduit «  

                    En revanche, nous constatons que la période la plus chaude des deux derniers millénaires a eu lieu au cours du XXe siècle pour plus de 98% du monde. Cela montre clairement que le réchauffement climatique anthropique est non seulement inégalé en termes de températures absolues5, mais également en termes de cohérence spatiale sans précédent dans le contexte des 2 000 dernières années. »
                    Nature est un journal scientifique . Comme je l ai déja dit à maintes reprises , on se perd dans ces études contradictoires . Il est difficile d avoir une opinion certaine Une querelle byzantine .

                  • Clojea Clojea 27 juillet 16:27

                    @sls0 : Décidément, encore et toujours une bonne dose de généralités et d’amalgames. Vendeur de merguez je ne suis pas, encore que, je ne vois ce qui est péjoratif dans le fait de vendre des merguez.
                    Votre présence à côté d’une chaudière indique juste que vous avez supporté une grosse chaleur, mais uniquement pendant les heures de travail standard. Pas pire qu’un autre.
                    Pas de bol aussi pour votre supposition comme quoi j’aurais bossé dans des restos pièges à touristes.
                    Raté, c’était plutôt côté gastronomique. Je note aussi votre amalgame sur les restos saisonniers qui font tous du congelé mauvais. Rien n’est plus faux. C’est comme toute les professions, il y a des pro et des charlatans. 
                    Thermomètre globe noir ? Oui c’est ça : Le capteur de température Globe noir mesure la température de rayonnement pour déterminer le stress thermique en utilisant une thermistance à l’intérieur d’une sphère de cuivre peinte en noir de 15,2 cm de diamètre. Cette mesure, ainsi que la mesure de la température de l’air et de la température du thermomètre mouillé ou température humide sont utilisées pour calculer l’indice (WBGT) wet-bulb globe temperature : la température du bulbe humide du Globe noir (également connu sous le nom Humidex)
                    Ca ne sert pas à grand chose, sauf à faire mousser certains scientifiques. 
                    Vous qui avez tout fait et tout connu, ma foi, vous devriez vous présenter aux prochaines présidentielles. (En France, pas en République Dominicaine ou vous vous la coulez douce...)
                    Pour le reste, le fond du billet traite d’éléments plus importants que le fait de savoir si votre corps supporte une haute ou basse température. (Surtout la température dans la tête...attention à la surchauffe...)


                  • jymb 26 juillet 15:11

                    Article parfait je m’incline

                    PS : il ne faut pas sortir ou bouger....MAIS le tour de France continu, le foot féminin a eu lieu comme les triathlon ou autres compétitions de « sport » en salle 

                    Bref, le risque lié à la température disparaît dés que du pognon, du sponsoring, de la pub et de la télé sont en jeu 

                    On se f...de nous, comme à l’habitude 


                    • Clojea Clojea 26 juillet 18:11

                      @jymb : Exact. Merci pour l’intervention


                    • sls0 sls0 26 juillet 19:01

                      @jymb
                      Ce matin au saut du lit 29-30° dans ma chambre.
                      Ben on dit qu’au dessus de 25° la nuit c’est dangereux.
                      Oui, c’est dangereux pour les personnes non aclimatées, je vis sous les tropiques, je suis aclimaté.
                      Un cycliste quand il dépasse les 410W en effort on soupçonne le dopage. 410W c’est énorme, 200W avec les jambes font transpiré monsieur tout le monde.
                      Ceux qui font de la compétition sont acclimaté.
                      J’ai mon filleul qui est un fana du triathlon, il court comme un malade en France, Egypte, au Maroc...
                      Il est venu chez moi, il y a la température mais aussi l’humidité. La régulation via la transpiration devient inefficace. Ca lui a fait drôle.
                      Un sportif s’il n’y a pas trop d’humidité régulera sa température via la transpiration, il devra compenser que la perte hydrique, ça se calcule.
                      Si l’hygrométrie est trop élevée sa transpiration deviendra inefficace et sa température corporelle augmentera et finira à l’hôpital. C’est la cause de la mort du coureur Simpson dopé à toc.
                      On ne compare pas un sportif de haut niveau à monsieur tout le monde.

                      Bon si vous vous sentez apte à faire le tour de France en vélo vous n’avez pas à écouter ces conseils.
                      Si vos efforts ce n’est que taper des commentaires sur votre clavier, il n’est pas idiot d’écouter ces conseils.

                      Ben voilà, les médecins sportifs calculent la perte hydrique et la hausse de température en fonction de la température, la puissance de l’effort, l’humidité de l’air, la vitesse du vent et la couche de vêtement.
                      S’il y a risque de monté en température, on arrête. Pour cela il faudrait un humidité de l’air au dessus de 70%, je vient de regarder c’est dans le 20-35% en France donc pas de risque d’élévation de température, il ne faut surveiller que la réhydratation.
                      Les jeunes enfants et les vieux ont une régulation de température de merde et le coup de chaleur est mortel entre 30-50% des cas.


                    • baldis30 27 juillet 07:53

                      @sls0

                      « au saut du lit 29-30° dans ma chambre. »
                       vous ne devriez pas sauter comme ça à votre âge... un accident est si vite arrivé !


                    • foufouille foufouille 26 juillet 15:11

                      bientôt, tu pourras juste changer le moteur de ta voiture par un neuf électrique « pas cher ».

                      va falloir construire des centrales ........


                      • floyd floyd 26 juillet 15:16

                        Merci pour votre article. Dégouté comme vous par la propagande médiatique. Évidemment on utilise les quelques jours de canicule pendant l’été, pour promouvoir la théorie du réchauffement climatique. Si ce n’est pas de la manipulation de bas étage ça ! Qu’est-ce que cela prouve que nous avons plus de jours canicules qu’avant ? Rien du tout, excepté que le climat change tout le temps.

                        Hier, juste avant la fin annoncée de la canicule, c’était le summum avec la parution dans les médias d’articles qui nous informent que depuis 2000 ans nous n’avons jamais connu un réchauffement aussi rapide, alors que le moyen âge a été certainement une période plus chaude . Il existe de nombreuses études, faites par des dizaines d’université et instituts de recherche qui montrent que sur tous les continents il faisait en moyenne plus chaud en moyen âge. Mais les alarmistes nous ressortent toujours les mêmes graphiques en forme de crosse hockey, alors qu’il a été montré que c’était de la manipulation.

                        Après il ne faudra pas s’étonner que les journalistes et les politiciens soient autant détestés. Ils prennent les gens pour des cons et se contrefichent de la situation du peuple.


                        • Clojea Clojea 26 juillet 18:13

                          @floyd : Ils nous prennent pour des cons, c’est exact. Et ils vont nous asséner une ribambelle de taxes diverses et variées pour lutter contre le réchauffement clilmatobaltringue


                        • baldis30 26 juillet 16:09

                          bonsoir,

                           J’ai hésité entre quatre et cinq étoiles... pour choisir cinq mais avec une remarque essentielle : est-ce que ceux qui sont derrière sont des scientifiques ?

                          Je répète en partie ce que je viens de proposer en réponse à l’article de Gruni sur l’aspect scientifique ..... Veuillez ne pas confondre politiques, prétendus scientifiques, et les autres ....

                          Madame Catherine BRECHIGNAC secrétaire perpétuelle e l’Académie des Sciences s’est clairement prononcée devant des élus dont le président de la République de l’époque (27/09/2016) et voici la conclusion de son allocution

                           « Enfin, de nos jours la pression exercée sur le politique s’est densifiée avec la médiatisation toujours plus poussée des enjeux scientifiques et technologiques. A celle-ci s’ajoute la croissance gigantesque des volumes d’informations, souvent non validées, dont la circulation en boucle dans les réseaux sociaux engendre des réactions souvent irraisonnées. Le politique subit une injonction sociétale de décider au sujet d’enjeux d’un rare degré de complexité où l’état de la connaissance reste souvent incertain. Le rôle de conseil des Académies des sciences n’a de sens que s’il rétablit le temps long nécessaire à la réflexion. Pas de confiance sans une science qui redonne du temps au temps et qui reconnaisse ainsi sa part de méconnaissances. Pas de confiance en la science si celle-ci ne parle pas à tous
                          les hommes
                          . »

                           pas de confusion ... les politiques cherchent des voix les scientifiques essayent de construire des vérités et pour le moins de détruire les insanités que les politiques de tout bord excrètent comme une diarrhée amibienne. De célèbres scientifiques ayant abordé la politique doivent se retourner dans leur tombe : je pense à Painlevé, Joliot-Curie et quelques autres moins connus .... et puis il y a ceux qui vont au râtelier .... besoins de crédit, besoins de participations à des congrès, colloques si possible à Bali, Acapulco, Dallas pas Los Angeles ... trop de séismes  ( ce qui serait facile à éradiquer si les colloques et congrès étaient organisés à Sarcelles ou Vénissieux )


                          • Clojea Clojea 26 juillet 18:15

                            @baldis30 : Merci bien. Concernant les scientifiques, ils sont effectivement à mettre dans deux catégories :
                             Ceux qui font des recherches honnêtement
                             Ceux qui bossent pour des crapules (Monsanto,Syngenta, Labos pharmaceutiques etc...)


                          • sls0 sls0 26 juillet 19:11

                            @Clojea
                            Je suppose que ceux qui font des recherches honnêtes sont ceux dont les résultats vont dans le sens de vos croyances ?

                            Ceux qui vont dans le sens des crapules ont souvent un consensus scientifique qui vient les contredire en cas de faux avéré.

                            On vient de prouver des liens entre le climatosceptique Gervais et Exon Mobil.
                            Exon Mobil fait partie des crapules ou non ?


                          • JC_Lavau JC_Lavau 26 juillet 19:19

                            @sls0. On peut prouver des liens entre moi et le fournisseur de mon gazole : il vend, et j’achète.
                            On peut prouver des liens entre moi et le fournisseur de gaz avec lequel je me chauffe. Sauf l’été. Je suis branché, et quand la saison se refroidit, j’allume le chauffe-eau.
                            C’est très très intéressant...
                            J’ai aussi prouvé comment ils compromettent des milliers de scientifiques naïfs.
                            https://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/ces-ruses-pour-compromettre-des-154986

                            Le GIEC n’est pas sans précédents dans l’histoire de l’humanité 
                            http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/le-giec-n-est-pas-sans-precedents-153653

                            La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique » 
                            http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/la-fraude-a-70-des-arbres-menaces-153196

                            Fraude : nulle trace de corpus expérimental soutenant « acidification des océans » 

                            http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/fraude-nulle-trace-de-corpus-152331
                             

                            https://en.wikipedia.org/wiki/Climatic_Research_Unit

                            « Initial sponsors included British Petroleum, the Nuffield Foundation and Royal Dutch Shell The Rockefeller Foundation was another early benefactor »

                             

                            Il appert que les crédules sont incapables de fournir un argument factuel à l’appui de leurs croyances. La religion d’état Intergouvernementale présente au moins pour eux, l’avantage de justifier la guerre civile, la guerre de religion dans l’espoir de disposer prochainement de la dictature mondiale « car nous avons les bons experts ».


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 juillet 19:29

                            @Clojea
                            Ceux qui veulent faire des recherches honnêtement sur le climat sont privés de financements, et voués aux gémonies...



                          • Clojea Clojea 26 juillet 20:20

                            @sls0 : Exon Mobil, à votre avis ?


                          • sls0 sls0 26 juillet 20:28

                            @JC_Lavau
                            Vous êtes inexistant, pourquoi on devrait vous sponsoriser ?
                            Exxon sponsorise :
                            https://spectrum.ieee.org/energy/environment/exxonmobil-cuts-back-its-funding-for-climate-skeptics


                          • JC_Lavau JC_Lavau 26 juillet 20:34

                            @sls0. Tu es militant GIEC.
                            Moi pas.


                          • Je passais par là 27 juillet 00:37

                            @Fifi Brind_acier

                            Commentant les résultats de l’enquête, le directeur de Greenpeace au Royaume-Uni, John Sauven, a déclaré : « Cette enquête lève le voile sur un réseau d’universitaires disposés à vendre leurs services qui permettent aux entreprises des énergies fossiles d’influencer secrètement le débat climatique sans laisser aucune trace. Nos recherches révèlent que certains professeurs d’universités prestigieuses peuvent être financés en sous-main par ces entreprises pour produire des rapports qui sèment le doute sur les changements climatiques. La question qui se pose maintenant est très simple : au fil des années, combien de rapports scientifiques qui ont semé le doute sur les changements climatiques ont été effectivement financés par les industriels du pétrole, du charbon et du gaz ? Cette enquête montre comment ils procèdent ; il nous faut maintenant tirer au clair où et quand ils l’ont fait. Il est temps de faire la lumière sur les climato-sceptiques. »


                            https://www.greenpeace.fr/des-experts-du-climat-corrompus-pris-au-piege/

                            « Notre produit, c’est le doute. » Les lobbys industriels (industrie du tabac, de l’énergie, du pétrole...) ont, à coup de milliards de dollars, élaboré une stratégie destinée à éviter toute réglementation de santé publique ou environnementale qui aurait pu nuire à leurs intérêts. Une stratégie toute simple, qui a consisté à nier en bloc les preuves scientifiques de la dangerosité du tabac, du DDT, de la réalité du trou de la couche d’ozone, des atteintes environnementales des pluies acides...

                            Discréditer la science et les scientifiques, semer la confusion : grâce à l’aide d’un petit groupe d’« experts indépendants » et de médias naïfs ou complaisants, cette stratégie a fonctionné et fonctionne toujours. Pour preuve : le réchauffement climatique - l’enjeu le plus important pour la planète et ses habitants - continue, en dépit des innombrables travaux menés à son sujet, en dépit de ses effets qui commencent à se faire sentir, d’être taxé de... gigantesque supercherie.

                            Enquête aussi implacable qu’incroyable, l’ouvrage témoigne de l’importance des faits scientifiques dans le débat public, et conduit à une réflexion profonde sur la vulnérabilité de la société mondiale - la tactique, mise au point outre-Atlantique, s’exportant bien - face aux « marchands de doute ».

                            https://www.editions-lepommier.fr/les-marchands-de-doute

                          • Je passais par là 27 juillet 00:51

                            @Fifi Brind_acier
                            Les compagnies pétrolières dépensent chaque année 200 millions de dollars en lobbying contre le climat :

                            https://www.liberation.fr/planete/2019/05/28/les-compagnies-petrolieres-depensent-chaque-annee-200-millions-de-dollars-en-lobbying-contre-le-clim_1728549


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 juillet 07:04

                            @Je passais par là
                            Faudrait savoir, quand on cite le climatosceptique François Gervais on vous répond qu’il est financé par Exxon !! Si je comprends bien, les pétroliers financeraient les deux camps ? ça ne tient pas debout.


                          • baldis30 27 juillet 08:06

                            @Fifi Brind_acier
                            bonjour,
                             Sans aller à ce point ... il y a bien plus simple  :
                            deux choses vont de pair le climat et l’occupation botanique endémique !
                            Où en Europe ont varié les limites culturales suivantes, bien réparties , symboles parfaits du climat :
                            Olivier, Vigne ! à variétés identiques ...
                            c’est aussi valable pour d’autres mais à variété différente ( par exemple la mandarine sous la forme clémentine...)
                            Pour le blé il faut rester hors sélection qui a repoussé des limites, par contre rien pour le seigle, les lentilles et bien d’autres !
                            L’ennui c’est que les khmers verts n’ont jamais entendu parler de botanique ... voir il y a quelque temps l’abeille posée sur un tournesol (comme Total posant une abeille sur un champ de colza ...)...
                            J’attends avec impatience l’abeille posée sur la vigne, l’olivier, le blé, le seigle .... Les abeilles sont en grève cette année parce que la récolte d’olives sera maigre, maigre ... S...... d’abeilles ......... et cela on le sait depuis le 10 juin .... 


                          • baldis30 27 juillet 08:35

                            @Fifi Brind_acier
                            re
                             « les pétroliers financeraient les deux camps ? »
                            c’est une très vilaine supposition ...... ce sont des gens honnêtes !
                            car comme Shakespeare l’écrivit dans Jules César
                            « Tout le monde sait que Brutus est un honnête homme  »
                             le même Shakespeare récidivait dans Othello avec cette expression courante
                             « Honest Iago » .
                             Et par exemple aucun industriel américain n’a jamais envoyé un chèque de 50.000 dollars pour l’anniversaire du führer. ..... jamais ! 


                          • Je passais par là 27 juillet 11:46

                            @Fifi Brind_acier
                            François Gervais est à la retraire. Il n’y a pas besoin de chercher par qui il est financé pour démontrer qu’il raconte des fadaises sur le climat :

                            https://www.youtube.com/watch?v=XGq4WRTLfvc

                            https://www.youtube.com/watch?v=mqAaokrY1NU

                            https://mrmondialisation.org/francois-gervais-limposture-climatosceptique-a-la-mode/

                            Le problème du financement et de l’orientation des études scientifiques est connu depuis longtemps. Prenez par exemple les OGM, il y a beaucoup d’argent disponible venant du privé pour réaliser des études en leur faveur, ce qui peut créer un certain problème pour la recherche montrant leur possible nocivité. En dehors de la nocivité, il y a tout simplement le problème de leur intérêt (prenez le cas absurde du riz doré face à la simple plantation d’aubergines). Vous pouvez lire le livre « La science à bout de souffle ? » de Laurent Segalat pour comprendre les problèmes de la science aujourd’hui. C’est le néolibéralisme qui est en cause, pas une histoire de complot mondial.

                            Après avoir longtemps financé des études climatosceptiques, ExxonMobil s’est engagé à verser un million de dollars pour soutenir les efforts destinés à faire adopter aux États-Unis une taxe carbone :

                            https://www.novethic.fr/actualite/gouvernance-dentreprise/lobbying/isr-rse/exxonmobil-promet-un-million-de-dollars-pour-defendre-la-taxe-carbone-et-ce-n-est-pas-si-surprenant-146432.html

                            Cette coalition marque un virage fort pour ces entreprises, à l’exemple d’ExxonMobil plus connue pour ses positions climato-sceptiques. Le pétrolier s’est cependant récemment positionnée en faveur de l’Accord de Paris et a vu ses actionnaires lui imposer de mesurer le risque climat. En réalité, en plus de s’engager dans la lutte contre le changement climatique, ces entreprises spécialistes des énergies fossiles y voient un intérêt pour leurs affaires.

                            En effet, les pétroliers considèrent que la mise en place d’une taxe carbone serait favorable pour le développement du gaz, dont la compétitivité serait accrue par rapport au charbon et au pétrole. Or ces entreprises, qui investissent dans les énergies renouvelables, considèrent que le gaz, deux fois moins émetteur de CO2 que le charbon, sera une « énergie de transition » vers un monde bas carbone. Preuve en est : aujourd’hui un pétrolier comme Total produit plus de gaz que de pétrole. Reste à savoir si cette taxe prendra en compte les fuites de méthane observées dans les exploitations de gaz de schiste outre-Atlantique.

                            https://www.novethic.fr/actualite/environnement/climat/isr-rse/taxe-carbone-petroliers-et-ong-relancent-le-debat-aux-etats-unis-144553.html

                          • Je passais par là 27 juillet 11:52

                            @Fifi Brind_acier
                            Noubliez pas le pouvoir des actionnaires. Les compagnies pétrolières peuvent financer les deux camps à partir du moment où elles peuvent en tirer profit.


                          • ETTORE ETTORE 26 juillet 16:55

                            Pour que les politiques se refassent un semblant de virginité....ils adoptent une petite suédoise, pays hédoniste par excellence, où on se baigne à poil dans des lacs glacés, puis après, un bon sauna brûlant et vice versa.....

                            Vous voyez bien qu’ILS sont très proche de cette nature merveilleuse, baignée de lacs et de forets verdoyantes.......ILS SAVENT de quoi ILS parlent !

                            Franchement....ça ne vous donne pas envie de garder cette carte postale..intacte ?

                            Puis...vaut mieux écouter les petites Sirènes nâttées du Nord que les trompes rugissantes des brigades africaines qui débarquent portées par les ondes.....maritimes !

                            Etonnez vous donc d’attraper des torticolis, à force de regarder du nord au sud sur la mappemonde.

                            Des acoufènes , induits par ce bruit de fond perpetuel que génère ce flot de paroles incessantes, qu’on n’écoute même plus.

                            Un peu comme le bruit du périphérique, on sait d’où ça vient, on sait qui le génère, alors en s’en fout.

                            Vous aviez déjà une pub avec un chien qui vous ventait les mérites d’une banque à qui parler....Vous aurez bientôt un avatar digne de votre plus grande commisération pour vous faire plier à la volonté des Grands Bâtisseurs de notre avenir.

                            Ca n’est pas de la pollution......ça, ?


                            • Clojea Clojea 26 juillet 18:17

                              @ETTORE : C’est de la pollution effectivement. Bourrage de crâne et belles images font rendent les gens dociles et anesthésiés. 


                            • leypanou 26 juillet 19:00

                               Il serait temps que la minorité composé d’extrêmes politiques avec ou sans étiquette arrête les chicaneries et se mette au travail 

                               : je connais un parti politique qui fait partie de la minorité comme vous dites mais qui n’a aucune chance d’être majoritaire un jour, car, d’après moi, est à fond avec le délire climatique.

                              Parce que pour moi, c’est un véritable délire qui atteint les gens (et çà marche avec les non curieux)..

                              TOUS les partis politiques qui sont allés s’aplatir devant Sainte Greta mardi dernier sont au mieux des opportunistes et ne méritent plus qu’on s’intéresse à eux.

                              Si quelqu’un vous traite de climatosceptique, traitez-le de réchauffo-crét.n.

                              Un rappel pour ceux qui ne connaissent pas encore Sainte Greta.

                              Cet autre article pour garder la raison sur ce qui se passe.


                              • Je passais par là 26 juillet 20:40

                                En fin de compte, où va le pognon et où ira le pognon ? Déjà, tous ces « scientifiques et politiciens » sont grassement payés. Train de vie d’enfer avec pour but de le pérenniser.

                                Pouvez-vous me donner des exemples de scientifiques travaillant sur le climat grassement payés et menant un train d’enfer ?


                                • Clojea Clojea 27 juillet 16:30

                                  @Je passais par là : Claude Allègre entre autres


                                • Je passais par là 27 juillet 17:04

                                  @Clojea
                                  Claude Allègre est devenu avec l’âge plus un politicien qu’un scientifique :

                                  https://www.lejdd.fr/Politique/Les-combats-du-miracule-Claude-Allegre-ancien-ministre-de-l-Education-nationale-705150

                                  Le salaire des chercheurs dans le public n’a rien d’extraordinaire compte-tenu de leur niveau d’étude :

                                  2 000 € brut par mois + primes ou indemnités pour un chercheur débutant dans le public.

                                  2 080 € pour un maître de conférences débutant, 3 000 € pour un professeur des universités.

                                  Dans le privé, les salaires sont très variables en fonction du secteur d’activité et de la taille de l’entreprise. Exemples : 2 900 € pour un ingénieur en recherche avancée ou de bureau d’études, 3 500 € pour un responsable de labo mesures et essais, 4 100 € pour un responsable de labo recherche et développement.

                                  https://www.cidj.com/metiers/chercheur-chercheuse

                                  Le salaire d’un maître de conférences venant d’être recruté est alors de 2 102,15 € brut. Il peut augmenter régulièrement, sur la base de l’ancienneté, pour culminer à 3 801,47 € brut après 20 ans d’ancienneté environ. Il y a également des systèmes d’échelons et de classes qui compliquent un peu les choses, mais qui modulent à la hausse ces salaires dont le plus élevé ne peut pas dépasser 4 458,97 € brut en toute fin de carrière.

                                  https://blogs.mediapart.fr/igor-babou/blog/300815/le-metier-de-chercheur-la-carriere-et-les-salaires

                                • Clojea Clojea 27 juillet 20:22

                                  @Je passais par là : Pas si mauvais les salaires, d’autant plus que les retraites après sont assez confortables


                                • Je passais par là 27 juillet 21:25

                                  @Clojea
                                  Le salaire brut mensuel moyen des Français était de 3021 euros en 2016 :

                                  https://www.journaldunet.fr/patrimoine/guide-des-finances-personnelles/1166094-salaire-moyen/

                                  Souhaitez-vous un nivellement par le bas ?


                                • Clojea Clojea 28 juillet 19:20

                                  @Je passais par là : Nullement. Je note simplement qu’il y a, depuis 15/20 ans pléthore de boulots cool (style conservation du patrimoine, gardien des eaux et forêts, technicien d’étude en migration des oiseaux, des chenilles etc..ainsi que des « scientifiques » bossant sur des tas de choses compliquées et pondant des études qui ne servent à rien, style CNRS, bien payés en comparaison de l’utilité réelle de ce genre de boulot. En revanche, les actifs indépendants qui en finalité font vivre ce pays, ont beaucoup moins d’avantages et sont un peu plus sur les charbons ardents. 


                                • Alcyon 26 juillet 21:43

                                  Même quand dans 10 ans les canicules comme celle de cette années seront juste des étés normaux, les climato-débiles continueront à nous les briser.


                                  • Je passais par là 26 juillet 22:30

                                    Voici le résumé d’un article sur le changement climatique qui vient d’être publié par la revue Nature Geoscience ce 24 juillet 2019 :

                                    Les changements de température de surface multidécadal peuvent être forcés par des facteurs naturels ou anthropiques, ou découler du système climatique. Distinguer ces facteurs est essentiel pour estimer la sensibilité à de multiples forçages climatiques et l’amplitude de la variabilité non forcée. Nous présentons ici des reconstitutions de la température moyenne globale sur 2 000 ans à l’aide de sept méthodes statistiques différentes, qui reposent sur une collection globale d’enregistrements paléoclimatiques sensibles à la température. Nos reconstructions présentent des fluctuations de température multidécadales synchrones qui sont cohérentes les unes avec les autres et avec des simulations de modèle millénaire entièrement forcées à partir de la phase 5 du projet de comparaison de modèles couplés à travers l’ère commune. Une partie importante de la variabilité préindustrielle (1300–1800 après J.-C.) à plusieurs échelles de temps sur plusieurs décennies est attribuée au forçage des aérosols volcaniques. Les reconstructions et les simulations s’accordent qualitativement sur l’amplitude de la variabilité multidimensionnelle moyenne non imposée de la température globale, augmentant ainsi la confiance dans les projections futures du changement climatique sur ces périodes. Les tendances du réchauffement les plus marquées aux échelles de 20 ans et plus se manifestent au cours de la seconde moitié du XXe siècle, ce qui met en évidence le caractère inhabituel du réchauffement des dernières décennies.

                                    https://www.nature.com/articles/s41561-019-0400-0


                                    • leypanou 27 juillet 08:10

                                      @Je passais par là sans le faire exprès


                                    • baldis30 27 juillet 08:18

                                      @Je passais par là

                                      bonjour, et merci !
                                       avec un tel écho passez donc plus souvent ... parce que cela corrobore bien le problème des plaies d’Egypte relaté par la Bible sous la forme religieuse !
                                      L’analyse de la glace prélevée sur les glaciers du Kilimandjaro a montré dans ce laps de temps une sécheresse exceptionnelle dont la trace a aussi été relevé sur les glaciers andins de latitude semblable ..... Alors problème mondial  ?

                                      Hé bé ils en disent quoi les khmers verts ? ils en disent quoi  ? ils restent coi ....
                                       Je vais leur donner une piste qu’ils pourront exploiter à fond ( à moins 4.000 mètres dans les abysses.... ) : des martiens ayant tenté de coloniser la Terre furent repoussés par les armées de Ramsès II.  smiley 


                                    • Je passais par là 27 juillet 12:30

                                      @baldis30
                                      On peut penser que le changement climatique majeur et rapide qui a eu lieu il y a plus de 4000 ans au Sahara pourrait expliquer l’histoire du Déluge racontée dans les chapitres 6, 7 et 8 de la Genèse dans l’Ancien Testament :

                                      Le document présente une compilation de données géologiques et géoarchéologiques, basée sur des fouilles effectuées dans la nécropole de Saqqarah, pour indiquer la variabilité climatique en Egypte à la fin de l’Ancien Empire (vers 2200 av. J.-C.). Un changement de climat à cette époque s’exprimait d’abord par l’aridification et les faibles crues du Nil, mais aussi par de fortes pluies occasionnelles dans le nord de l’Égypte. Les inondations dans le bas Nil sont probablement une conséquence de la diminution des précipitations estivales dans les hauts plateaux éthiopiens, qui a entraîné des débits extrêmement faibles dans le bassin hydrographique du Nil Bleu. Ces moussons estivales plus faibles en Éthiopie et l’aridification progressive en Égypte, qui ont débuté vers 5000 cal BP, coïncident avec un déplacement progressif de la zone de convergence intertropicale estivale en Afrique. Des pluies intenses simultanées ont entraîné des accumulations de nappes généralisées, attestées par des preuves archéologiques dans le nord de l’Égypte. Ces précipitations pourraient être déclenchées par l’oscillation nord-atlantique. Ces deux raisons ont provoqué un effondrement rapide de l’Ancien Empire vers 4200 BP.

                                      https://www.researchgate.net/publication/259563288_Climate_change_at_the_end _of_the_Old_Kingdom_in_Egypt_around_4200_BP_New_geoarcheological_evide nce

                                    • Je passais par là 27 juillet 15:12

                                      @leypanou
                                      J’ai vu qu’on y discutait de choses intéressantes. J’espère bien que plein d’autres personnes passeront par là, comme des scientifiques par exemple. Je les trouvent bien trop absents sur les réseaux sociaux. Il faudrait qu’ils sortent un peu de leur tour d’ivoire. Gérald Bronner les a conseillé de le faire :

                                      https://www.youtube.com/watch?v=BluNgzYHnMQ&t=4120


                                    • baldis30 27 juillet 19:45

                                      @Je passais par là

                                      bonsoir,
                                       je suis quasiment totalement d’accord sur ce que vous dites ... de mon côté avec ce que j’ai de documentation sérieuse c’est un bon calage temporel avec des écarts-type plus petits .... Et aussi la prise en compte des gravures rupestres du Tibesti ( et peut-être de l’Ennedi ????) et sur ce que l’on en tire sur le plan de la faune .....
                                      outre la recherche volcanologique sur le Tibesti et en Arabie saoudite lieux pas tellement fréquentables pour deux raisons .... faciles à comprendre ...
                                      Seule certitude actuelle l’éruption bien datée de Santorin n’est pas dans le coup.


                                    • baldis30 28 juillet 14:59

                                      @Je passais par là

                                      bonjour,
                                       une référence scientifique en anglais sur le même problème est accessible
                                      https://www.researchgate.net/publication/259563288_Climate_change_at_the_end _of_the_Old_Kingdom_in_Egypt_around_4200_BP_New_geoarcheological_evide nce


                                    • baldis30 28 juillet 15:09

                                      @baldis30
                                       oups, un oubli en français
                                       une compilation critique et sérieuse de bien des recherches sur la datation des gravures et peintures rupestres :
                                      https://journals.openedition.org/pm/715
                                       ( en particulier l’origine des vaches et leur répartition est un magnifique exercice en dehors du cadre de l’article mais vaut d’être méditée !)


                                    • Je passais par là 26 juillet 22:46

                                      Voici le résumé d’un autre article sur le changement climatique qui vient d’être publié par la revue Nature ce même 24 juillet 2019 :

                                      L’histoire du climat de la Terre est souvent comprise en la décomposant en époques climatiques constituantes. Au cours de l’ère commune (les 2000 dernières années), ces époques, telles que le petit âge glaciaire, ont été caractérisées comme se produisant simultanément à travers de vastes échelles spatiales. Bien que le réchauffement global rapide observé dans les observations au cours des 150 dernières années montre une cohérence presque globale, la cohérence spatio-temporelle des époques climatiques plus tôt dans l’ère commune n’a pas encore été testée de manière rigoureuse. Nous utilisons ici des reconstitutions globales de paléoclimats au cours des 2000 dernières années, et nous ne trouvons aucune preuve d’époques préindustrielles globalement cohérentes, froides et chaudes. En particulier, nous constatons que la période la plus froide du dernier millénaire - le petit âge glaciaire présumé - a probablement connu les températures les plus froides du XVe siècle dans le Pacifique central et oriental, du XVIIe siècle en Europe du Nord-Ouest et du Sud-Est de l’Amérique du Nord et au milieu du XIXe siècle dans la plupart des régions restantes. En outre, la cohérence spatiale existant au cours de l’ère commune préindustrielle est compatible avec la cohérence spatiale de la variabilité climatique stochastique. Ce manque de cohérence spatio-temporelle indique que le forçage préindustriel n’était pas suffisant pour produire des températures extrêmes globalement synchrones aux échelles de temps multidécadales et centennales. En revanche, nous constatons que la période la plus chaude des deux derniers millénaires a eu lieu au cours du XXe siècle sur plus de 98% du globe. Cela montre clairement que le réchauffement climatique anthropique est non seulement inégalé en termes de températures absolues, mais également en termes de cohérence spatiale sans précédent dans le contexte des 2000 dernières années.

                                      https://www.nature.com/articles/s41586-019-1401-2


                                      • sls0 sls0 27 juillet 00:41

                                        @Je passais par là
                                        Il y a 15-20 ans on avait quelques carotages, avec 2-3 carotages il y avait assez de différences pour que tout le monde y trouve des arguments.
                                        On en est à 150 et situés sous différentes lattitudes. On peut parler maintenant de température global. Il y a peut être eu un réchauffement local au moyen âge en Europe mais c’est du local, rien a voir avec la température globale.
                                        Maintenant on peut raisonner en global avec des proxys représentant toutes les régions.
                                        Plus de détails : https://global-climat.com/2019/07/25/le-rechauffement-climatique-actuel-plus-rapide-quau-cours-des-2-000-dernieres-annees/


                                      • Je passais par là 27 juillet 00:56

                                        @sls0
                                        Ce que vous dites est de plus en plus confirmé :

                                        « Il devient de plus en plus clair que la période médiévale chaude était fragmentée et non globale », a déclaré l’auteur principal Nicolás Young, géologue spécialiste des glaciers à l’Observatoire de la Terre Lamont-Doherty de l’Université de Columbia. « Le concept est eurocentrique, c’est là que les observations les plus connues ont été faites. Ailleurs, le climat n’aurait peut-être pas été le même. » Les climatologues ont cité la période chaude médiévale pour expliquer les anomalies de précipitations et de températures dans les régions les plus reculées, du sud-ouest américain à la Chine. L’étude paraît aujourd’hui dans la revue Science Advances.

                                        Dans la nouvelle étude, les scientifiques ont échantillonné les rochers laissés par les glaciers en progression au cours des quelque 1000 dernières années dans le sud-ouest du Groenland et sur l’île voisine de Baffin, que les Nordiques auraient peut-être également occupée, selon des éléments récemment découverts. Les avancées glaciaires pendant le petit âge glaciaire ont effacé la plupart des preuves de la localisation des glaciers pendant la colonisation nordique. Cependant, Young et ses collègues ont pu trouver des traces de quelques moraines - des tas de débris laissés aux extrémités des glaciers - qui, par leur tracé, pouvaient révéler des informations avant les avancées du petit âge glaciaire. En utilisant des méthodes d’analyse des isotopes chimiques dans les roches, ils ont montré que ces moraines s’étaient déposées pendant l’occupation viking et que les glaciers s’étaient approchés ou avaient atteint leurs positions maximales ultérieures dans le petit âge glaciaire, entre 975 et 1275. L’implication majeure : il faisait au moins aussi froid quand les Vikings sont arrivés que quand ils sont partis. « Si les Vikings se sont rendus au Groenland quand il faisait frais, c’est un peu exagéré de dire que la détérioration du climat les a chassés », a déclaré Young.

                                        Les résultats concordent avec d’autres preuves récemment développées selon lesquelles les effets de la période chaude médiévale n’étaient pas uniformes ; certains endroits, y compris des régions de l’Eurasie centrale et du nord-ouest de l’Amérique du Nord, peuvent en fait s’être refroidis.



                                      • Je passais par là 27 juillet 01:00

                                        @Je passais par là
                                        (suite)

                                        Dans la région de l’Atlantique, la recherche comprend une étude réalisée en 2013 sur les sédiments de fond d’océan, suggérant que les températures dans l’ouest de l’Atlantique Nord ont en fait diminué avec le réchauffement de l’est de l’Atlantique Nord. D’autres études de la région suggèrent une image plus complexe. Une étude réalisée en 2011 sur un noyau de la calotte glaciaire du Groenland montre un fort refroidissement au début de l’occupation nordique et une autre au milieu, avec un réchauffement intermittent. D’autre part, les sédiments de fond de lac du sud-ouest du Groenland étudiés en 2011 par William D’Andrea, paléoclimatologue de Lamont-Doherty, suggèrent qu’il faisait peut-être chaud lorsque les Norrois sont arrivés, mais que le climat s’est refroidi à partir de 1160, bien avant le petit âge glaciaire.

                                        La nouvelle étude pourrait alimenter les suggestions récentes d’autres chercheurs selon lesquelles la période chaude médiévale n’était en partie qu’une phase étendue de l’oscillation nord-atlantique (NAO). Les observations modernes montrent que le NAO est un cycle climatique généralement à l’échelle de la décennie, dans lequel des vents chauds d’ouest renforcent et augmentent les températures en Europe et en Islande, tout en refroidissant le sud-ouest du Groenland et l’île de Baffin en aspirant davantage d’air arctique. Cela fait basculer les deux régions dans des directions opposées.

                                        Gifford Miller, un paléoclimatologue de l’Université du Colorado, a qualifié le document de « coup de grâce pour la période médiévale chaude ». Selon Miller, il est clair que « l’idée d’une période médiévale toujours chaude est une simplification excessive et peu utile. »

                                        Astrid Ogilvie, historienne du climat à l’Institut arctique islandais Stefansson et à l’Institut de l’Université du Colorado pour la recherche sur l’Arctique et les Alpes, a déclaré que l’étude « montre que le climat est nettement plus complexe et variable que les gens ne le supposaient auparavant. » En ce qui concerne les Vikings, l’histoire climatique s’estompe depuis un certain temps, a-t-elle déclaré. « Je n’aime pas l’argument simpliste selon lequel les Groenlandais sont allés là-bas quand il faisait chaud, puis il fait froid et ils sont morts », a-t-elle déclaré. « Je pense que la période chaude médiévale a été construite sur de nombreux faux locaux, mais elle reste fidèle à l’imagination populaire. »

                                        Les roches ont été analysée à l’Université de Buffalo et au laboratoire de géochimie Lamont-Dohertys et par le coauteur de l’étude Joerg Schaefer. Le laboratoire de Lamont fait partie d’une poignée de personnes pouvant dater avec précision de tels dépôts de roche récents. Les analyses sont effectuées en mesurant l’accumulation de petites quantités de béryllium 10, un isotope créé lorsque les rayons cosmiques frappent les surfaces rocheuses nouvellement exposées par la fonte des glaces.

                                        https://www.earth.columbia.edu/articles/view/3266

                                      • generation désenchantée 27 juillet 02:31

                                        @sls0

                                        pour les températures globales regarde plutôt ce que l’on découvre sur le climat des planètes de notre système solaire , elles aussi se réchauffent

                                        http://homme-et-espace.over-blog.com/article-20617986.html


                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 juillet 07:21

                                        @generation désenchantée
                                        Les planètes de notre système solaire se réchauffent.

                                        Les humains sont sacrément forts ! Vous en tirez la conclusion que les humains sont capables de réchauffer tout le système solaire ? Ou bien que le soleil est responsable des variations de température ( ce que je pense) ??

                                        Et si c’est le soleil, vous faites quoi, une taxe contre le soleil ?


                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 juillet 07:26

                                        @sls0
                                        1 Le fait qu’un réchauffement soit rapide ne signifie pas que les humains en soient responsables.

                                        2 — D’autre part, le local existe toujours, ces jours ci il ne faisait pas 40° sur la Côte d’azur, mais 30°, pareil en Bretagne.


                                      • leypanou 27 juillet 08:13

                                        @Fifi Brind_acier
                                        Le fait qu’un réchauffement soit rapide ne signifie pas que les humains en soient responsables 

                                         : pour pouvoir taxer tout le monde et régimenter leur vie, il faut bien matraquer la parole divine non ?


                                      • Old Dan Old Dan 27 juillet 08:14

                                        @sls0

                                        Vous avez raison sur toute la ligne.

                                        Mai pas la peine de s’entêter :

                                        On n’change pas d’avis en lisant les blogs :

                                        "On mène l’âne à l’abreuvoir, mais c’est lui qui décide de boire ou pas…"

                                        Héhé !


                                      • baldis30 27 juillet 08:41

                                        Fifi brin d’acier a écrit
                                        « une taxe contre le soleil ? »

                                        mais bien sûr et vite : ce s..... de S ...... il envoie ses protons dans la haute atmosphère qui réagissant avec des atomes d’azote créent des atomes de tritium qu’on retrouve un peu partout dans la nature. Toutefois ils sont différents des atomes de tritium crées dans les centrales nucléaires, car ils ne portent pas de barbe ... c’est à cela qu’on les reconnait ....


                                      • Alcyon 27 juillet 11:28

                                        @generation désenchantée
                                        « jlé di donk say vré » couplé avec « say marké sure se citte donk say vré ». Ca ne vient jamais que d’un blog qui affirme

                                        OVNI et toute l’actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


                                      • Je passais par là 27 juillet 13:01

                                        @generation désenchantée
                                        L’article que vous citez n’a pas grande valeur scientifique. Il ne donne pas les références sur lesquelles il s’appuie. J’aimerais par exemple que l’on me donne la référence de l’article du « Current Science & Technology Center » sur un « réchauffement global sur Mars ? ».

                                        La principale preuve empirique du réchauffement planétaire à long terme sur Mars provient de Fenton 2007. Fenton a comparé un instantané composite de Mars de 1977 pris par le satellite Viking à une image de 1999 compilée par Mars Global Surveyor (travaux de référence de Geissler 2005). L’instantané de 1977 montrait une planète plus lumineuse. En 1999, la planète avait un albédo inférieur, avec des régions plus sombres bien visibles dans les latitudes moyennes et élevées du sud. En utilisant les modifications de l’albédo dans un modèle de circulation générale, Fenton a calculé une tendance du réchauffement planétaire sur 22 ans de 0,65°C.


                                        Fenton a attribué ce réchauffement à la poussière de surface provoquant un changement de l’albédo de la planète. La poussière martienne joue un rôle majeur dans le climat de la planète (Kahn 1992). Les variations solaires ne sont pas le principal moteur du climat martien. Néanmoins, une question importante demeure : l’interprétation du réchauffement global à long terme sur Mars est-elle correcte ?

                                        La photo de 1977 a été prise après qu’une tempête de poussière mondiale ait déposé de la poussière sur les latitudes sud, éclairant la surface de la planète. Avant la tempête, la planète avait un albédo comparable aux mesures récentes (Szwast 2006).

                                        Fenton a tiré des conclusions sur le climat à long terme en comparant deux points finaux. Cela a conduit à l’erreur classique consistant à confondre météo et climat (semblable à l’argument récent du refroidissement global). Lorsque vous regardez les données plus générales, il n’y a pas de tendance discernable à long terme concernant l’albédo.

                                        Le réchauffement apparent à long terme entre les années 1970 et 1990 est en grande partie une conséquence du moment choisi pour les deux instantanés utilisés. L’instantané « plus lumineux » de 1977 a eu lieu immédiatement après une tempête de poussière mondiale, lorsque la planète a été temporairement plus brillante. L’instantané « plus sombre » de 1999 était celui de la planète dans son état habituel. Il existe peu de preuves que Mars subisse un réchauffement planétaire à long terme et à l’échelle de la décennie. En fait, après la tempête de poussière mondiale de 2001, l’hémisphère sud était plus lumineux qu’en 1977 (Szwast, 2006).

                                        Les preuves empiriques ne sont pas concluantes quant à savoir si le réchauffement climatique se produit sur Mars. Cependant, pour répondre à la question de savoir si le soleil cause le réchauffement planétaire de la Terre, il existe de nombreuses données sur l’activité solaire et le climat de la Terre. De nombreux articles ont examiné ces données, concluant que la corrélation entre le soleil et le climat avait pris fin dans les années 70 lorsque la tendance au réchauffement planétaire moderne a commencé.

                                        Ainsi, l’argument selon lequel le réchauffement martien contrecarre le réchauffement climatique anthropique échoue sur deux points : il existe peu de preuves empiriques du réchauffement de Mars et le climat de Mars est principalement déterminé par la poussière et l’albédo, et non par les variations solaires.

                                        https://skepticalscience.com/global-warming-on-mars-intermediate.htm

                                      • Je passais par là 27 juillet 13:08

                                        @Fifi Brind_acier
                                        Les humains sont sacrément forts ! Vous en tirez la conclusion que les humains sont capables de réchauffer tout le système solaire ? Ou bien que le soleil est responsable des variations de température ( ce que je pense) ??

                                        Il existe de nombreuses données sur l’activité solaire et le climat de la Terre. De nombreux articles ont examiné ces données, concluant que la corrélation entre le soleil et le climat avait pris fin dans les années 70 lorsque la tendance au réchauffement planétaire moderne a commencé :

                                        https://skepticalscience.com/solar-activity-sunspots-global-warming.htm


                                      • Je passais par là 27 juillet 14:24

                                        @Fifi Brind_acier
                                        D’autre part, le local existe toujours, ces jours ci il ne faisait pas 40° sur la Côte d’azur, mais 30°, pareil en Bretagne.

                                        Il s’agit de l’erreur classique consistant à confondre météo et climat. Par contre, d’un point de vue statistique, on peut s’interroger sur les 46°C atteints fin juin dans le Sud-Est.

                                        Prenons le cas des 44,3°C enregistrés à Istres le 28 juin 2019. Cette station est de classe de qualité de site 1, c’est-à-dire le top du top :

                                        https://donneespubliques.meteofrance.fr/metadonnees_publiques/fiches/fiche_1 3047001.pdf

                                        Regardez sa fiche climatologique :

                                        https://donneespubliques.meteofrance.fr/FichesClim/FICHECLIM_13047001.pdf

                                        Si je disposais d’une archive longue de données observées, j’utiliserais la distribution de Pareto Généralisée (GPD) pour estimer au mieux les valeurs extrêmes de cette station avant l’évènement très chaud (on peut se faire aider par le site de Meteociel pour les données). Je ne serais pas surpris, à la vue du tableau des records, de constater qu’il est impossible de calculer une durée de retour de plus de 44°C. Si cela est avéré, soit le climat a changé, soit l’archive d’Istres est trop courte. Le problème est que pour atteindre 44,3°C, il faudrait sans doute un échantillon à climat constant monstrueusement long, tellement que l’hypothèse du climat constant ne pourrait plus être garantie.


                                      • leypanou 28 juillet 10:21

                                        @Je passais par là
                                        concluant que la corrélation entre le soleil et le climat avait pris fin dans les années 70 

                                         : la crédibilité du troll réchauffiste a pris fin aujourd’hui (il faut être décervelé, zéro neurone, pour prétendre que le soleil n’a aucun impact sur le climat).

                                        Les escrocs de la transition énergétique ont aussi situé le pic du pétrole dans les années 70.


                                      • generation désenchantée 28 juillet 13:10

                                        @leypanou
                                        c’est surtout le plus gros racket organisé de l’histoire
                                        avec un butin de 44 000 milliards de dollars

                                        https://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140512trib00082 9406/le-cout-de-la-transition-energetique-estime-a-44.000-milliards-de-dollars.html

                                        finalement il y a de l’argent a se faire dans l’énergie renouvelable , mais bizarrement , toute la filière de production de panneaux photo voltaïques a été détruite juste avant par un traité avec la chine
                                        sur les taxes douanières , et oui les panneaux solaires made in RPC sont totalement détaxés et toutes les filières européennes subissent une concurrence avec un pays a bas coût


                                      • generation désenchantée 28 juillet 14:11

                                        @Alcyon
                                        peut être qu’un hold up a 44 000 milliards de dollars est plus facile a comprendre

                                        https://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140512trib00082

                                        9406/le-cout-de-la-transition-energetique-estime-a-44.000-milliards-de-dollars.html

                                        finalement il y a de l’argent a se faire dans l’énergie renouvelable , mais toute la filière de production de panneaux photo voltaïques française a été détruite juste avant par un traité avec la chine sur les taxes douanières , et oui les panneaux solaires made in RPC sont totalement détaxés et toutes les filières européennes subissent une concurrence avec un pays a bas coût

                                        Montebourg voulait relancer l’exploitation minière pour l’or et aussi les « terres rares » , et il s’opposait a la vente d’ Alstom a GE

                                        Du coup la chine a le monopôle des « terres rares » , les turbines des centrales nucléaires et sous marins nucléaires français , des barrages ou autres utilisation pour l’énergie sont contrôlé par les USA

                                        Au fait dans cette vidéo , c’est une conférence et regarde bien a partir de de la 27minutes de la vidéos , c’est les 3 rapports en fait , tu va voir l’escroquerie

                                        il y a un très gros écart entre les données du premier rapport le plus complet avec toutes les données et le rapport de synthèse donné aux dirigeants lors des COP

                                        https://www.youtube.com/watch?v=azpTPUA8jE0&feature=youtu.be&fbclid=IwAR2e6m4kNmuXTckUCQgk8mB9YFv3uxZX3rRgH14dKy4_BZ9TduhloN5lCGw


                                      • Alcyon 28 juillet 20:20

                                        @generation désenchantée
                                        et comme d’habitude, quand un décérébré file un lien bidon venant d’un blog qui donne des infos sur les extraterrestres est debunk, que fait le décérébré ? Il change de sujet, file un lien « plus sérieux » mais avec des conclusions complètement débiles. Couplé avec « jlé di donk say vré ».

                                        1. 44000 milliards de dollars, c’est la moitié du PIB mondial. En investissant 1% de son PIB, en 50 ans c’est fait. C’est combien les dépenses militaires encore ?
                                        2. La suite ce sont des déclarations sans source, je dois croire sur parole un gars qui croit sur parole un blog sur les martiens.
                                        3. Une vidéo de bible et science. Merci mais non. Et en passant, c’est une interview, pas une conférence. Qu’ils la déguisent en tant que telle montre l’honnêteté dés le départ.

                                        Mais le pire du pire du pire. On a encore un décérébré qui utilise comme autorité un mec qui n’est pas climatologue, mais qui refuse comme source d’autorité les climatologues. Mais ce n’est même plus un biais de confirmation à ce niveau, c’est de la désinformation volontaire.


                                      • Alcyon 28 juillet 20:20

                                        @leypanou toi tu es juste limité intellectuellement. Un caillou réfléchit plus.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès