• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Recrédibiliser l’Assemblée Nationale

Recrédibiliser l’Assemblée Nationale

Lors des élections présidentielles j’avais dans un article très contreversé développé l’idée que Monsieur Macron ne pouvait appliquer son programme sans amendements puisque nombre de citoyens avaient voté pour lui afin de faire barrage au Front National et que les votes blancs ou les abstentionistes n'étaient à l'évidence pas décidés à lui apporter leur appui.

Le mouvement des gilets jaunes vient de rappeler au Président de la République qu’il n’a jamais eu de mandat clair pour l’application de son programme.

On m’avait ensuite reproché lors des élections législatives de ne pas prendre en compte l’écrasante majorité LREM qui selon les détracteurs de mon point de vue venait légitimer l’application sans aucune négociation de toutes les facettes d’un programme annoncé au moins pour partie.

Or il apparait évident aujourd’hui qu’un certain nombre de gilets jaunes s’attendaient à un fonctionnement « NORMAL » de l’Assemblée Nationale c’est-à-dire à de vrais débats avec la prise en compte d’un certain nombre d’amendements dont certains pouvaient être votés contre l'avis de l'exécutif.

Cette attente allait d'autant plus de soi que l’on faisait crédit à cette société civile LREM d’être pragmatique.

La large diffusion sur les médias du Sénat et de l’Assemblée nationale du vote manichéen des représentants LREM qui ne parviennent même pas à faire passer leurs propres amendements a TOTALEMENT décrédibilisé les députés LREM précisément parce que ce comportement n'a strictement rien de "républicain".

Il y a bien eu des « concertations » organisées par le Gouvernement essentiellement dans un but pédagogique et de communication mais pas de réelles « négociations » aboutissant à un projet consensuel transpartisan si bien que la violence étatique à l’origine du mouvement des gilets jaunes est apparue dans toute sa crudité.

Certains, pour dissimuler cette réalité, vont choisir de se focaliser sur les franges actives de l’opposition d’extrême droite ou de gauche anarchiste bien présentes dans le mouvement des gilets jaunes ou sur les soi-disant récupération partisanes.

Permettez-moi de leur demander à quoi sert un parti s'il ne peut émettre le moindre avis sur l'actualité sans que cet avis soit taxé de manoeuvre de "récupération"  ? 

Permettez-moi de leur demander s'il est plausible que les extrêmes aient pu mobiliser autant de personnes que ce qui a pu être vu à travers la France entière ?

 Le fait est que les médias de toutes sensibilités ont rapporté que nombre de "gilets jaunes" sont venus simplement témoigner du résultat concret d’une politique fiscale inique et n’ont jamais eu d’engagements activistes antérieurs.

C’est donc le processus décisionnel qui est malade dans notre V ième République.

S’il parait difficile aujourd’hui d’engager les travaux d’une « Constituante » puisqu’il y a urgence à répondre d’ABORD aux difficultés sociales générées par l’aveuglement dogmatique de notre gouvernement, il est cependant nécessaire pour le retour à une PAIX CIVILE que les députés LREM évoluent dans leur comportement, soutiennent leurs propres amendements et recherchent un consensus pour ces amendements avec d’autres bords politiques que le leur rétablissant ainsi une certaine indépendance du législatif par rapport à l’exécutif, car, en ce moment c’est surtout l’image bloquée du « vieux monde » et de ses « vieilles ficelles » qu’ils mettent en plein jour.

Pour donner du retentissement à cette volonté de préserver l'équilibre de nos institutions, les députés LREM pourraient, PAR EXEMPLE, rétablir l’ISF dans le cadre des équilibres budgétaires 2018 qu’ils défendent puis travailler à la remise à plat de notre fiscalité pour la fin 2019.

Ce n’est qu’ à cette condition que l’on pourra rétablir la confiance de la population vis-à-vis de ses représentants momentanés et générer une transition fiscale écologique ET EN MEME TEMPS sociale sans faire perdre la face à l’exécutif.

Si les députés LREM ne réforment pas leur fonctionnement et continuent à ne faire acte de présence à l’Assemblée que pour répondre aux injonctions de l’éxécutif, il faudra bien se poser la question de savoir si nous n’assistons pas en réalité à un « coup d’Etat ».

Par « coup d’Etat » j’entends, dans la situation actuelle, « l’acte autoritaire d’un homme ou de ses partisans consistant en une atteinte réfléchie aux règles de fonctionnement des institutions, atteinte dirigée selon un plan préconçu dans le but de s'emparer du pouvoir pour entrainer une modification non souhaitée par la population de l'orientation politique du pays »


Moyenne des avis sur cet article :  4.21/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

332 réactions à cet article    


  • leypanou 5 décembre 08:50

    Vous avez raison sur l’ISF mais ce n’est pas seulement un problème d’ISF : le CICE qui a coûté 42 mds au budget de l’état -c’est F Hollande qui l’a initié sera désormais pérenne, soi-disant pour créer des emplois, est à mon avis autrement plus grave (des emplois précaires, on va en avoir c’est sûr)..

    Même un député LREM l’a reconnu hier à la télé : c’est totalement idiot qu’autant ait été donné aux entreprises sans contrepartie ; des enseignes de la grande distribution ont empoché des millions d’euros, ce qui ne les a pas empêchés de licencier (j’en connais personnellement de victimes).

    Et les 42 mds, le gouvernement veut les récupérer d’une manière ou d’une autre : ce qui est donné d’une main, est récupéré d’une autre manière.


    • carnac carnac 5 décembre 09:11

      @leypanou
      Je suis d’accord avec vous pour le CICE mais pour moi c’est toute la fiscalité qu’il faut revoir .
      il me semble que LREM en rétablissant l’ISF aurait un geste apaisant permettant de retrouver la paix civile et se mettre autour d’une table .
      Après le financement de la transition écologique est un problème auquel il faut vraiment s’atteler mais j’ai confiance : notre pays fourmille de talents et les discussions sur les ronds points seront surement productive de solutions équitables. .
      De fait je n’arrive pas à comprendre pourquoi on donne le CICE sans aucune contrepartie alors que LES ECHOS se frottent les mains du niveau de rente des actions qui parait-il a connu un nouveau record en 2018 ....

      on n’est pas là pour rémunérer des actions au delà du raisonnable ou payer des salaires ahurissants bref faire des « ghosneries » , mais pour investir sur notre territoire et il y a des besoins c’est le moins que l’on en puisse dire.


    • Et hop ! Et hop ! 5 décembre 13:26

      @carnac : «  Après le financement de la transition écologique est un problème auquel »

      Est-ce que le programme de transition écologique a été proposé au public, accepté par le Peuple ? débattu par le Parlement ? Non, il vient de technocrates mondiaux d’une succursale de l’ONU, il a été mis en route en signant des protocoles internationaux. 

      Protocoles que les trois pays les plus pollueurs du monde, la Chine, l’Inde et les USA, refusent de signer.

      Donc la transition écologique consiste à délocaliser toutes les pollutions dans ces trois pays, et donc à l’augmenter.

      Non seulement le principe d’une transition écologique est discutable et doit être décidé, mais les objectifs, les moyens d’y parvenir et les délais aussi.

      Le premier motif de gaspillage énergétique de carburant est la mondialisation, les délocalisations, le commerce mondial, la concentration des productions du monde dans le mêmes pays et dans des unités de productions gigantesques. La première mesure à prendre est de relocaliser les productions agricoles et industrielles, ce qui résoudra aussi le problème de chômage ezt de déficit des comptes sociaux. Un tanker pollue comme 1 million de voitures diesel, sans parler de tous les autres navires à passagers, de cabotage, militaires, de croisières, qui n’ont aucun filtres à particules. Et les avions qui livrent en France des pommes du Brésil, des noix des USA, des avocats d’Israël, alors qu’on peut les produire ici.

      Le deuxième motif de gaspillage énergétique est l’urbanisme basé sur la voiture, la concentration urbaine et le zoning : chaque habitant d’une ville traditionnelle avec centre ville où tout est accessible à pied fait dix ou vingt fois moins de kilomètres que dans une ville nouvelle. Il faut faire un vaste programme pour interdire les immeubles de grande hauteurs, arrêter la concentration urbaine dans les grandes villes, redévelopper les villes moyennes, répartir la population sur tout le territoire.

      Le troisième motif de gaspillage énergétique est la vitesse de transport, notamment l’usage des avions pour des déplacements de moins de 1500 km, pour le fret, et tout le tourisme international. Taxons à 100% tous les billets d’avion.

      Tous les autres facteurs sont négligeables, le progrès technique améliore le rendement des moteurs, le parc automobile finit forcément par être renouvelé, il est beaucoup plus polluant de mettre à la casse des véhicules qui fonctionnent, que le différentiel de pollution gagné avec le nouveau.

      Depuis 30 ans les politiques fiscales diverses n’ont pas été capables de faire baisser le chômage d’un demi pour cent, et le gouvernement prétend que ses taxes vont faire baisser la température moyenne du monde de 1° ?

      Même si il est vrai qu’il faut réduire la pollution et le gaspillage de toutes les matières premières, pas seulement l’énergie, il est maintenant établi que le réchauffement climatique n’a rien à voir avec la production humaine de CO2 qui est totalement négligeable par rapport à celle de tous les milieux vivants (océans, forêts, fermentations, ) et des sous-sols (sources minérales, geizers, volcans).


    • carloforte 5 décembre 14:20

      1000 x d accord avec vous.


    • carnac carnac 5 décembre 14:57

      @Et hop !
      Soyons honnête ! on ne peut pas dire que l’activité humaine est sans rapport avec la pollution de aires de vie, j’ai suffisamment d’asthme à Lyon pour le savoir .... l’écologie va bien au delà de la consommation de carburant ....


    • Et hop ! Et hop ! 5 décembre 17:15

      @carnac : «  on ne peut pas dire que l’activité humaine est sans rapport avec la pollution de aires de vie »

      Personne ne dit ça. C’est le réchauffement climatique qui est sans rapport avec l’activité humaine et la production de CO2.

      Oui, l’écologie va bien au-delà de la consommation de carburant.

      L’omniprésence de la propagande ONUsienne anti-carbonne empêche de dénoncer toutes les pollutions et tous les gaspillages : nappes phréatiques, plastiques, océans, transports internationaux, stérilisation des sols, emballages pléthoriques, médicaments inutiles et dangereux, perturbateurs hormonaux, ajouts de sucre et de sels dans tous les aliments, bruit, ventilations mécaniques et climatisations, etc.


    • baldis30 5 décembre 22:45

      @Et hop !
      bonsoir,
       votre réflexion est lucide ... mais elle n’est pas à la portée intellectuelle des gouvernants actuels et passés... Pour le futur il faut espérer, ... mais surtout rêver !


    • biquet biquet 6 décembre 09:49

      @Et hop !
      Le premier motif de gaspillage énergétique de carburant est la mondialisation

      Pour les déplacements de moins d’un kilomètre, 58 % des français prennent leur voiture, la mondialisation est responsable c’est sûr. Le propre du français est dire : c’est pas moi, c’est les autres.
      Hier, j’ai vu un type en BMW (diesel) qui avait mis son gilet jaune sur le tableau de bord. La BMW, la voiture des prolos, vous connaissez ?


    • carnac carnac 6 décembre 10:08

      @biquet

      Ceci dit dans mon village le premier endroit où faire les courses courantes est à 6 kms par la forêt , ... et je passais lorsque j’y habitais sur deux rond points en renault express. La pauvre aurait été bien malade de devoir faire des milliers de kms ce que fait peut être la bmw que vous citez qui peut être l’outil de travail d’un commercial par exemple , donc évitons les caricatures ...

      Il me semble qu’ on pourrait parler des 4X4 stationnant en continu dans les rues de LYON car il me semble qu’il y a quand même à LYON des alternatives en transports en commun ...


    • Le Panda Le Panda 5 décembre 09:01

      La supercherie a assez durée, un président de la République qui se fait traiter « D’Enfoiré  » au Puy En Velay. Il est plus qu’évident que si ce Monsieur ne remplit pas sa fonction en s’adressant à la France la bande des Pieds Nickelés est fini. Nous ne sommes points vos valets, vous êtes sur plus que des sièges éjectables. Les retraités vous disent « Casses-Toi » Votre fierté de faux noble ne vous mènera pas plus loin ni plus haut. Vous êtes président de qui de quoi ? En procédant de la sorte vous assassinez l’ensemble de la France. Tous les corps d’états se mettent dans les rues et vous tentez de séduire les forces de l’ordre. Vous n’êtes pas dans votre banque, mais au sein de la patrie France. Pour qui vous prenez vous ? Nous ne sommes point des laissés pour compte. Y compris votre majorité vous lâche, vous envoyez votre 1er Ministre au charbon et vous ignorez le sens de votre devoir. Vous prenez un doigt, puis la main, et des bras vous enferment. Avant les effusions à venir il vous reste 3 jours. « La France parle au français » Vous êtes l’homme d’une contemplation ! Assez-vous faites des « shows » Il n’y a rien de concret la montagne a accouchée d’une souris, alors que le volcan gronde dans tous les sens. Pire qu’à l’approche de la « Soufrière » à l’époque en fusion où les pierres passaient de « Basse-Terre à Gosier » Le banquier pille la nation, vos amours du temps passé de chez « Rothschild » c’est mort Monsieur. Vos explications sonnent le faux ! Vous êtes « L’Ignorant de la politique » Un singe habillé en soie reste un singe. La misère et les souffrances vous les voyez mais vous n’apportez aucune solution cela est réel !

      Le Panda
      Patrick Juan


      • carnac carnac 5 décembre 10:10

        @Le Panda
        non seulement j’approuve votre mouvement mais je pense qu’il est productif si nous arrivons à faire perdurer cette stratégie dans le temps et A CONDITION QU’ILN’Y AIT PEU DE DEBORDEMENTS : voici ce qu’écrivent les ECHOS "

        « L’impact sur l’économie est sévère et continu » estime Bruno Le Maire. Les chiffres donnés par le ministre des Finances donnent le tournis : un recul compris entre 15 % et 25 % dans la grande distribution depuis le début du mouvement, entre -20% et -40 % dans le commerce de détail, -20 % dans la restauration sans compter l’impact sur le tourisme ou les blocages de onze dépôts de carburant importants ce lundi : et ça n’est qu’un premier bilan." 

        Nos gouvernants n’entendent que le porte monnaie apparemment


      • carnac carnac 5 décembre 10:13

        @carnac
        Je pense aussi qu’une partie de ce déficit est lié à l’impécuniosité de nos concitoyens voire à une grêve des achats ... dont j’entends de plus en plus parler


      • Le Panda Le Panda 5 décembre 11:10

        @carnac

        Merci de la réponse à la hauteur de la qualité de l’article si certains pensent tirer un attribut des réalités ils se trompent. Je passe un peu plus tard, pouvez-vous avoir l’amabilité de me dire ce que vous pensez de l’introduction de mon article en modération avant qu’il ne monte à 42° et face comme Macron.
        Le Panda


      • chantecler chantecler 5 décembre 11:45

        @carnac
        Ce n’est pas seulement une grève des achats mais aussi une intense anxiété vis à vis du futur immédiat : beaucoup sont redevenus des Gaulois craignant que « le ciel (Jupiter ?) ne leur tombe sur la tête ».
        D’accord +++avec l’article .
        La fiscalité locale est aussi très (trop) lourde .
        Surtout qu’avec les communautés d’agglomération vous arrivez à payer autant sinon plus quand vous habitez un hameau ou un village isolé, à ’l’écart de la commune principale .... !
        Apparemment le fisc se contente de vieilles données jamais remises à jour :
        tel bâtiment rénové il y a 40 ans peut être une demi ruine vendue pas cher et très lourdement taxée .
        Là dessus les municipalités appliquent leur propres coefficient .
        Si elles sont désertées ou si des emprunts très importants ont été contractés tant pis pour l’habitant .
        Sur « les médias » et les « crises » des points de vue très intéressants sur la situation : Par exemple E. Todd qui tente de s’exprimer sur F.C .
        L’Euro, l’UE ?
        Merci .


      • carloforte 5 décembre 14:23

        @Le Panda

        Bravo +++


      • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 5 décembre 23:14

        @carnac
        L’impact sur l’économie est sévère et continu

        Il faut taper là où ça fait mal, au portefeuille.

        Le bonus serait de cibler des symboles forts comme les banques, les mcdégueus et les dépôts pétroliers.


      • dorian 5 décembre 09:17

        Ce n’est pas Macron qui a fait les règles électorales , il a été élu démocratiquement dans le respect des institutions de la République ainsi que l’assemblé . Les abstentionnistes n’avaient qu’à aller voter , ils ne l’ont pas fait , tant pis pour eux. Il faudra attendre 3 ans pour le dégager démocratiquement et par les urnes . Les GJ ne représentent pas non plus une majorité dans ce pays . Le coup d’état serait de renverser les élus en place , et Mr Mélenchon a ouvert la voie en proclamant être la République en ayant été élu à Marseille avec 14,8% des inscrits , à pleurer de rire . Vous voulez ouvrir la boite de Pandore , mais faites attention que cela ne se retourne contre vous , une fois entrer dans le chaos , pas sur que l’on puisse l’arrêter de sitôt.


        • carnac carnac 5 décembre 09:31

          @dorian
          Je n’aurais pas intitulé cet article « recrédibiliser » l’Assemblée Nationale si j’étais sur la ligne du chaos ... je l’aurais intitulé « décrédibiliser l’assemblée nationale » . Le Chaos c’est la surdité peut être VOLONTAIRE de monsieur Macron qui l’a engendrée. Ce qui est certain c’est que le « moratoire » est une réponse qui ne prend pas en compte du tout la profondeur du problème.


        • carnac carnac 5 décembre 09:51

          @carnac
          plus que la surdité « volontaire » je parlerai même de provocations comme les fameuses petites phrases prononcées à l’étranger ... Le Chaos Monsieur MACRON LE VEUT tout simplement parceque c’est le seul moyen pour lui d’être réélu président de la République mais une part de ses députés n’est pas partante pour l’application de mesures manifestement iniques autant qu’inapropriées à la problématique , voyons donc si l’on peut faire quelquechose avec eux .


        • carnac carnac 5 décembre 10:03

          @carnac
          non seulement Monsieur MACRON a usé de provocations mais il y a une pratique du pouvoir hautement contestable au regard de nos institutions comme l’AFFAIRE BENALLA l’a prouvé


        • Et hop ! Et hop ! 5 décembre 13:40

          @carnac : M. Macron a été choisi et mis à la tête du pays par ceux qui lui ont fait sa campagne de propagande et qui ont dézingués les concurrents (les milliardaires propriétaires des médias, et les hommes d’affaires londoniens qui ont donné 800 millions d’euros pour sa campagne), il a pour mission de réaliser un programme de réforme politique précis consistant à rendre marchand tout le secteur non-marchand (éducation, santé, police, routes, armée, justice, culture, notaires, immobilier, sécurité sociale, chômage, monuments historiques, etc..) pour que des multinationales puissent en prendre le contrôle et faire gagner de l’argent à leurs actionnaires.

          On vient d’imposer aux copropriétés d’avoir un SIRET, on va les considérer comme des commerçants et considérer les charges comme une prestation commerciale, à majorer de la TVA, leur faire payer toutes la fiscalité des entreprises.

          La difficulté de la mission de Macron (et avant lui de Hollande et Sarkozy) est d’imposer ce programme politique qui va spolier les populations sans qu’elles s’en aperçoivent et qu’elles protestent.


        • carnac carnac 5 décembre 14:19

          @Et hop !
          Je suis d’accord sur votre constat mais maintenant il s’agit de savoir quelle est la meilleure stratégie pour reprendre en main nos intérêts et comme Mr MACRON VEUT le chaos je pense qu’il faut répliquer pacifiquement et je pense qu’il faut être capables de le prendre à son propre jeu : Comme l’Assemblée peut rétablir l’ISF et que cette rentrée compenserait l’absence de taxe  pourquoi ne pas prendre les députés LREM à leur propre contradiction tandis qu’une motion de censure est parait-il en cours d’élaboration.


        • Fergus Fergus 5 décembre 15:23

          Bonjour, Et hop !

          Ce n’est évidemment pas faux. Mais Macron a surtout été élu... par les électeurs, et sur une base programmatique qu’il met en oeuvre depuis son arrivée à l’Elysée avec le concours de députés élus eux-mêmes sur les mêmes orientations. Sur ce plan-là, il n’y a pas eu tromperie, même si l’on fait semblant d’avoir été dupés !!!

          En réalité  et je m’adresse là également à Carnac —, une majorité de Français ne prend plus la peine de s’informer du contenu des programmes et vote sur des ressentis et sur des rejets, pas sur des adhésions. De là vient principalement le hiatus entre les classes populaires et les gouvernants.


        • carnac carnac 5 décembre 15:37

          @Fergus
          pour ma part j’ai lu tout le monde y compris Fillon , Dupont AIgnan , c’est dire .... ce qui est sur c’est qu’au 2ième tour on nous a fait le même coup qu’avec Chirac qui a bien fait évoluer le FN pour pouvoir se présenter en rempart ... c’est surtout cela le hiatus : depuis plus d’une décennie on ne nous propose que de choisir entre Charybde et Scylla et vous verrez que la prochaine fois ce sera la même chose ....

          Je trouve donc le mouvement des gilets jaunes parfaitement sain lorsqu’il pointe l’insuffisance de démocratie en France .



        • kirios 5 décembre 16:19

          @Fergus
          « En réalité — et je m’adresse là également à Carnac —, une majorité de Français ne prend plus la peine de s’informer du contenu des programmes et vote sur des ressentis et sur des rejets »
          pourtant depuis les gilets jaunes, les personnes interrogées sur les barricades , mais aussi celles qui échangent dans la rue , ont souvent une analyse très lucide ?
          Il ne leur manque plus que d’avoir la même attitude vis à vis des merdias....


        • kirios 5 décembre 16:25

          @carnac
          vous croyez vraiment que l’assemblée nationale , ou même le sénat , sont des lieux ou s’exerce la volonté populaire ?
          ils sont pourris !
          mes propos vous choquent ? regardez leur rémunération , leur condition de retraite ,.... , leurs avantages en tous genres, et ensuite écoutez les ....


        • carnac carnac 5 décembre 16:31

          @kirios
          Je suis également frappée par la pondération et la rationalité de ces personnes : ils sont talentueux et les médias ne s’attendaient pas à des personnalités d’un tel charisme semble-t-il . J’entends encore Lea Salame dirent « mais ne pensez vous pas que les partis risquent de récupérer votre mouvement » . Elle n’avait plus aucun autre argument à leur opposer .


        • Ouam Ouam 5 décembre 16:37

          @Fergus
          "Ce n’est évidemment pas faux. Mais Macron a surtout été élu... par les électeurs, et sur une base programmatique qu’il met en oeuvre depuis son arrivée à l’Elysée avec le concours de députés élus eux-mêmes sur les mêmes orientations. Sur ce plan-là, il n’y a pas eu tromperie, même si l’on fait semblant d’avoir été dupés !!!

          « 
          Re bonjour.
          Deja c’est faux , il n’a jamais parlé de monter les taxes sur les carburants.
          Et de plus il n’a été élu que par meme pas 20% du peuple francais.

          Recemment il y a eu des élections a Ivry (si je ne me trompe pas de nom de la ville ?) le taux de participation à été de 18%

          Vous trouvez ca encoe démocratique ?
          Car tous les autres Francais et Francaises sonts dégouté(e)s de ces gens et ne désirent plus participer à la mascardade.
           
          Quel sera votre chiffre fatal (*) ou vous réagirez en ne la nommant plus par »démocratique" à partir d’un jeu si pipé.
          10%, 5%, 1%, le type qui vote pour lui tout seul ca le fera encore ? 
          démocratiquement parlant smiley

          Ou attendre un AFD comme en Allemagne, Une Italie récemment, ou comme l’Espagne la semaine derniere qui à eu un vote de ce type (je passe le reste de l’UE, vous devriez le savoir), parce que à jouer a cela, soyez en sur vous l’aurez au bout.

          (*) Voir le juge joué par Y Montant et l’expérience de milgram ou il craque à 185V
          Quel sera votre seuil ?


        • Cyrus Cyrus 5 décembre 17:12

          @Ouam
          @fergus

          Salut ouam , bonjours fergus , 

          Il se pourrais que vous ayez tout les deux raison ...
          En politique , tout comme quand on vend son âme au diable l’ important est de comprendre les petite ligne ... et non pas seulement les grosses bien visible .

          C’ est toute la différence entre la démagogie et la démocratie .
          Tu me connais je suis loin de défendre la politique mené par macron et ses sbires , il n’ était même pas encore élu que je commençait a parler « d’ extrême-centre » .

          Il n’ as effectivement jamais parler de hausse des taxe , il as fait au contraire campagne sur leur diminution ... 

          C’ était pourtant clair , quand il annonçait « la transition écologique » que nous ne passerions pas au travers de la taxe carbone sur laquelle sarkozy et hollande ont reculé . Tu connais l’ expression , « le diable se cache dans les détails » ...

          Tu cerne bien le problème , de la représentativité , dans une démocratie digne de ce nom , personne ne devrais être élu avant d’ obtenir au MINIMUM 51% du peuple , voir pour un peut de cohérence et de stabilité la majorités des 2/3 des gens apte a voté (les inscrits) et non pas seulement des suffrage prononcé .  

          La consultation du peuple devrais se faire tout les mois , un peut comme un sondage ou un recensement de la population pour orienter les elut dans le sens de l’ intérêt générale .

          Enfin le vote blanc devrais être un joker , permettant de virer les candidat qui ne reporte pas l’ adhésion électorale (20% c’ est de la merde ) , pour laisser la place a a de nouveau candidat porteur de projet en adéquation avec les désir du peuple .

          Bonne soirée au plaisir de te lire 

           


        • Et hop ! Et hop ! 5 décembre 17:27

          @Fergus : Macron a été élu par la propagande publicitaire disproportionnée en sa faveur, comme n’importe quel « produit nouveau » qui bénéficie d’une énorme campagne de lancement.

          Cette campagne a fait croire aux électeurs que le principal problème pour eux était le retour du fascisme et de la guerre si un parti nationaliste, en réalité anti-mondialiste, arrivait au pouvoir. Un parti qui proposait le référendum constitutionnel, la proportionnelle, le maintient du statut de fonctionnaire, la renationalisation des secteurs publics privatisés.

          Tout le monde a voté pour faire barrage au fascisme en donnant les pleins pouvoirs au représentant de la Mondialisation financière.


        • Et hop ! Et hop ! 5 décembre 17:29

          Edit « Un parti qui proposait le référendum d’initiative populaire »


        • baldis30 5 décembre 22:53

          @dorian

          bonsoir,
          s’abstenir dans le cas du deuxième tour c’est un acte de rejet ... aussi bien de la peste brune que de la peste verte ( sinon vert-de-gris) quant à la peste rouge elle est pour l’instant dans les culs-de-basse-fosse ...
          Entre peste verte et peste brune c’est bonnet blanc et blanc bonnet ! Non merci !


        • George L. ZETER George L. ZETER 5 décembre 09:27

          dès le titre je ris !


          • carnac carnac 5 décembre 09:32

            @George L. ZETER
            moi j’espère encore ... mais ma conclusion montre que je ne suis pas dupe non plus


          • math math 5 décembre 09:31

            Recrédibiliser l’Assemblée Nationale ?....IMPOSSIBLE..fallait que tous ces parasites servent le peuple...

            Nous sommes tout simplement à un tournant de société, et le p’tit mégalo et ses 40 voleurs ne voient rien venir..


            • carnac carnac 5 décembre 09:36

              @math
              oui nous sommes à un tournant de société mais pour conduire au pouvoir des idées nouvelles il faut aussi faire en sorte de ne pas donner le moyen à la partie adverse de fomenter avec l’appui d’une population inquiète une contre manoeuvre qui étouffera vos voix pour longtemps ... c’est pourquoi me semble-t-il il faut prendre le temps de montrer que l’on veut faire vivre les institutions et que ce qui les brident c’est bien la partie adverse


            • HELIOS HELIOS 5 décembre 17:14

              @math

              Pour re-crédibiliser l’assemblée nationale, ce n’est pas aux règles qu’il faut s’attaquer mais aux hommes (qui sont élus)
              Au départ, quelque part dans la constitution, il y a (avait) bien indiqué qu’un candidat député representait son parti politique mais qu’une fois elu il representait TOUS les français.

              Or ce qu’il se passe, c’est que les personnes qui ont été elues a la députation, et qui bien sur ont été elus pour leur qualité personnelle (sinon on vote pour un parti pas pour un homme) oublient completement la réalité electorale -et humaine et ne réagissent qu’en fonction de leur parti, s’assoyant allegrement sur la volonté et les attentes des électeurs, et pire, trahissent leur pays en ne respectant pas les « autres » français comme ils (les députés) devraient le faire.

              Je pense en particulier a tous ceux qui ont voté LREM en se disant qu’un député sortie du peuple respecterait ce peuple. Hélas, le seul respect dont ils font preuve, c’est le respect envers les instances LREM devenant ce qu’on appelle des « godillots », c’est a dire qu’ils font passer la volonté de chef de parti au dela de leurs valeurs personnelle et de celles du peuple qu’ils representent. 

              Actuellement les député LREM votent tout ce qu’il se presente et pire, sont capables d’expliquer avec une langue de bois assez incroyable, les mesures qu’ils n’auraient jamais osé defendre.

              Pour re-credibiliser l’assemblée nationale, il faut dans un premier temps adopter une mesure de revocation possible -avec des modalités adaptées et surtout que cette même assemblée soit representative, c’est a dire elue avec un systeme proportionnel et/ou de scoring, eliminant ainsi l’opportunité a un député d’etre « hors sol » puisqu’il represente normalement le peuple.


            • baldis30 5 décembre 22:57

              @HELIOS
              bonsoir,
              « recrédibiliser l’assemblée nationale
               »

              Hercule n’avait pas inclus cela dans son programme de grands travaux ... il avait oublié d’en parler à Jupiter ...


            • Gorg Gorg 5 décembre 10:02

              Bonjour Carnac,

              La première chose à faire pour redonner un peu de crédit à l’Assemblée Nationale est de passer au scrutin proportionnel lors du vote pour les législatives... Il est en effet inadmissible qu’un groupe élu par environ 16 à 18% des inscrits (plus de 50% d’abstention en 2017)

              ait la majorité absolue... car ça lui permet de s’assoir sur tout débat avec l’opposition. Ce n’est absolument pas démocratique... Et peut-être que ça ramènerait les citoyens aux urnes...


              • Gorg Gorg 5 décembre 10:08

                La légitimité de LREM est très faible. Ils ne représentent, en fait, que leur cours de récréation où le premier de la classe n’est vraiment pas au niveau....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès