• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Responsable des logiciels du Pentagone : « Nous n’avons aucune chance (...)

Responsable des logiciels du Pentagone : « Nous n’avons aucune chance de gagner contre la Chine dans 15 ans »

L’ancien responsable des logiciels du Pentagone, Nicolas Chaillan, a expliqué que si les Etats-Unis ne rectifient pas leur stratégie, la Chine est en train de remporter la bataille de l’intelligence artificielle contre les Etats-Unis et se dirige vers une domination mondiale grâce à ses avancées technologiques.

JPEG

Les Etats-Unis et le monde occidental sont en état de choc. Le leadership américain est fortement ébranlé, mais aussi celui des puissances occidentales. La cause en revient à la mauvaise gestion des responsables politiques aux Etats-Unis et dans les autres pays occidentaux. En, effet, la France, comme ses alliés, est aussi touchée directement par le retard technologique. 

L'ancien haut responsable du Pentagone, qui a récemment démissionné en raison de la lenteur des progrès de la technologie américaine, estime que la Chine est sur la voie d'une domination mondiale totale en raison de ses capacités technologiques croissantes en intelligence artificielle (IA) que les Américains sont incapables d'égaler.

C’est ce que Nicolas Chaillan a déclaré au Financial Times. Il pensait au moment de prendre sa décision que la Chine dominerait de nombreux aspects des technologies émergentes au cours des prochaines décennies, en particulier en ce qui concerne l'IA et la biotechnologie d'ingénierie.

Le 2 septembre dernier, il écrivait sur sa page LinkedIn : « C'est l'heure ! Il est temps pour moi de dire au revoir au Département de la Défense et au Département de l'Armée de l'Air. Ce fut un honneur d'être le premier responsable des logiciels du gouvernement américain et en particulier du département de l'Air Force ». Il écrivait aussi : « Je me rends compte plus clairement que jamais que, dans 20 ans, nos enfants, à la fois aux Etats-Unis et chez nos alliés, n'auront aucune chance de rivaliser dans un monde où la Chine a l'avantage drastique de la population sur les Etats-Unis. Si les Etats-Unis ne peuvent pas rivaliser avec la population chinoise en plein essor et travailleuse, alors nous devons gagner en étant plus intelligents, plus efficaces et tournés vers l'avenir grâce à l'agilité, au prototypage rapide et à l'innovation. Nous devons être en avance et mener. Nous ne pouvons pas nous permettre d'être en retard ».

« Nous n'avons aucune chance de gagner contre la Chine dans 15 ans ». Selon le Financial Times, il a, répétant quelque peu le contenu de sa publication de septembre, signalé de nouveau que « nous n'avons aucune chance de nous battre contre la Chine dans 15 à 20 ans », car « pour le moment, c'est déjà fait, c'est déjà terminé à mon avis », précisant « que cela prenne une guerre ou non, c'est quelque part anecdotique ».

Juste après la parution de son entretien dans le quotidien américain, l’expert a publié une rectification sur son compte Twitter : « Pour ceux qui ont vu cet article, je tiens à préciser une chose. Je n'ai jamais dit que nous avions perdu. J'ai dit en l'état et si nous ne nous réveillons pas maintenant, nous n'avons aucune chance de gagner contre la Chine dans 15 ans. J'ai également dit qu'ils sont à la pointe de l'IA et du Cyber ​​maintenant. Pas dans 10 ans comme le mentionnent certains rapports de BS ».

Au « niveau de la maternelle ». En ce qui concerne le niveau de préparation des agences gouvernementales en matière de cybersécurité et de défense, Nicolas Chaillan a déclaré que certains départements fonctionnaient comme au « niveau de la maternelle ». Il a, également, déclaré que de nombreux hauts fonctionnaires étaient autorisés à exécuter des programmes de cybersécurité dans lesquels ils avaient peu d'expérience. L'expert américain a, également, souligné le fait que, selon lui, une partie de la raison pour laquelle les Etats-Unis étaient en retard dans la technologie était la réticence des grandes entreprises américaines comme Google à travailler en coopération avec le gouvernement en raison de questions d'éthique entourant l'utilisation de l'IA.

L’ancien responsable des logiciels du Pentagone a dénoncé le comportement de l'industrie aux Etats-Unis, car les entreprises technologiques chinoises, quant à elles, font des « investissements massifs » dans l'IA et ne tiennent pas compte de l'éthique.

Olivier Renault

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=3195


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Schrek Docteur Faustroll 15 octobre 11:20

    C’est marrant, ça. Est-ce que ça choquerait quelqu’un si un responsable des logiciels du ministère des armées français disait : ’Nous n’avons aucune chance de gagner contre l’Angleterre dans quinze ans" ?

    Ou alors on croirait qu’il parle de foot, le gars !


    • sylvain sylvain 15 octobre 11:21

      les papillons de nuit ne peuvent s’empêcher de venir se cramer sur la lumière, les humains c’est sur la puissance. Le résultat est un peu le même.

      J’ai entendu un idiot dire l’autre jour qu’on maitrisait parfaitement les développements de l’IA, qu’il n’y avait aucun risque.


      • Schrek Docteur Faustroll 15 octobre 11:29

        @sylvain

        il était PDG de quelle société ?


      • Jean 15 octobre 11:22

        Conclusion : il faut y aller de suite, bon je cède ma place....


        • chantecler chantecler 15 octobre 11:27

          @Jean
          Conclusion : « laissons l’Otan commencer ... ! »
          La cavalerie arrivera ensuite ...
          « Messieurs les Anglais tirez les premiers . »
          C’est ce qu’on attend de vous .


        • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 15 octobre 12:00

          Personne ne remportera la bataille, ils perdront tous.

          Car il n’y aura pas assez d’énergie et de métaux pour alimenter et concevoir les bidules ultra-programmable.


          • Mellipheme Mellipheme 15 octobre 12:12

            L’IA pour contrôler 7 ou 8 milliards de zozos comme vous et moi ? J’ai un gros doute. Dans les années 50 environ 15% des français croyaient en la victoire finale du communisme stalinien. On a vu la suite. La Chine dans 20 ans existera, c’est certain, mais dans quel état ?

            Plutôt que de la concurrencer sur l’IA, nous ferions mieux d’investir dans l’agriculture durable.


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 octobre 12:31

              La Chine est le grand gagnant sur toutes les tableaux, notamment sur l’exportation de son système de « confinement Covid-19 », scrupuleusement adopté par de gouvernement occidentaux, qui copient aussi le modèle chinois de la surveillance généralisé.
              .

              Les Chinois ne pouvaient pas espérer mieux ! Le monde c’est plonge dans de la dictature chinoise ! Fini la démocratie ! C’est la MAFIA financière qui dirigé, décide et dicte (dictature) !


              • Schrek Docteur Faustroll 15 octobre 12:38

                @eau-du-robinet

                5/5


              • Jelena Jelena 15 octobre 19:33

                @eau-du-robinet : 0,5/5 avec mention « Elève distrait durant la rédaction d’un commentaire ».


              • Clocel Clocel 15 octobre 12:53

                Heureusement les futurs produits de l’EN vont venir rehausser le niveau ! smiley

                Nos futurs prix Nobel fraîchement débarqués des Zodiac vont devoir plancher sur nos futures micro-centrales nucléaires...

                Fatalitas... Lascaux ! Nous voilà !


                • zygzornifle zygzornifle 15 octobre 13:59

                  @Clocel

                   Au lieu de plancher sur de nouvelles centrales ils feraient mieux de réhabiliter Fessenheim qui est encore dans le coup ....


                • zygzornifle zygzornifle 15 octobre 13:56

                  USA 331 millions d’habitants, Chine 1,4 milliards, il est normal qu’il y ait plus de chercheurs, d’ingénieurs, de techniciens, de mathématiciens et autres dans une grande nation qui fonctionne en plus a la baguette ....

                  La Chine peut bouffer tout cru tout le reste du monde surtout qu’ils développent a la vitesse du TGV des armes hypersoniques capables de détruire les porte avions et de frapper partout dans le monde, les Russes arrivent égalité ou juste derrière , les ricains eux sont a la traine et la France dit moi je vais développer un nouveau porte couillons qui sera déjà obsolète avant d’être mis a la mer .......


                  • titi 15 octobre 13:57

                    @L’auteur

                    La croissance de la Chine elle est aussi due au fait que la Chine ne respecte aucun brevet et qu’elle copie à tour de bras.

                    Lorsqu’elle aura pris le leadership, il suffira de faire pareil.


                    • zygzornifle zygzornifle 15 octobre 14:02

                      On s’en fiche on a Macron notre chef des armées, aucuns soucis a nous faire ....

                      D’ailleurs le voila au milieu des nouveaux militaires fraichement formés.

                      https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/photos-de-macron-a-saint-martin-le-208127


                      • Nicolas36 15 octobre 16:13

                        @L’Auteur. 

                        Quelques bémols à ce rapport : autant la Chine que d’autres comme les Russes ont bien 10 ans de retard sur la forge de micro puces électroniques. En ce qui concerne la robotique c’est la même situation et il suffit de voir ce que présente une boite comme Boston Dynamics pour le comprendre. 

                        La force chinoise montante réside dans sa démographie et sa mono culture ethno centrée ce qui est exactement le contraire des pays Occidentaux dont les USA sont le meilleur exemple. D’ici 20 ans les latinos, les blacks et les asiatiques seront en majorité et la culture anglo saxonne sera en déclin. 

                        Pour la période qui court ceci explique l’agressivité des USA contre la Chine qui est en mesure de pratiquer les mêmes méthodes de subversion que les américains sans pouvoir s’y opposer. 


                        • mmbbb 15 octobre 20:59

                          @Nicolas36 a quleque chose de malheur est bon .Trump a mis l embargo sur les puces , les Chinois mettront le paquet pour rattraper le retard
                          En Europe nous sommes dans la meme situtaion une dependance aux microprocesseurs Barnier , s en est apercu ! un miracle de lucidité
                          Le createur de la Puce Kalray , francais a du faire fondre sa puce a Singapour !


                        • Fanny 16 octobre 21:57

                          @Nicolas36

                          TSMC, le N°1 mondial, est tout près de la Chine et parle la même langue. Même si Xi n’envahit pas Taïwan, cette proximité et la volonté chinoise de savoir tout faire à la maison fera fondre ce retard de 10 ans très rapidement. Et le pronostic de voir la Chine dépasser l’Occident en matière d’IA à terme paraît réaliste.

                          Quelles perspectives pour l’Europe ? Je n’en ai aucune idée, le brouillard. Le Commissaire Breton connaît la réalité et sonne l’alarme, mais que va-t-il en résulter ?

                          Quant à la Russie, c’est pour moi totalement mystérieux. Comment font-ils pour avoir une industrie de l’armement qui s’exporte pas mal sans une puissante industrie des puces ? Si quelqu’un a des lumières à ce sujet, il devrait en parler car les grands médias sont totalement muets, absolument nuls à ce propos (comme pour tout ce qui concerne la Russie, d’ailleurs).

                          Sur ce sujet (conception de logiciels IA et conception/production des puces), vital pour notre avenir, nos grands médias sont très faibles. Incompétence des journalistes, manque de curiosité et de perception de l’importance des sujets, mépris pour le lecteur et infantilisation. 


                        • ZXSpect ZXSpect 15 octobre 18:49

                          .

                          .

                          «  »Nicolas36 15 octobre 16:13

                          @L’Auteur. 

                          Quelques bémols à ce rapport : autant la Chine que d’autres comme les Russes ont bien 10 ans de retard sur la forge de micro puces électroniques.«  »

                          .
                          @Nicolas36
                          merci d’être aimable avec les Russes, quand Patrice Bravo se donne la peine de nous informer, et quand AgoraVox valide presque quotidiennement ses articles


                          • tonimarus45 15 octobre 23:01

                            @ZXSpect là sur cette article« l’auteur » ne parle a aucun moment des russes mais vous n’avez pu empecher votre russophobie d’emerger


                          • nemesis 15 octobre 23:40
                            « Nous n’avons aucune chance de gagner contre la Chine dans 15 ans »

                            Qu’à cela ne tienne, ils pourront se rattraper sur leur population... en fermant les yeux :
                            Pearl Harbor : 2,500 morts,
                            Ney-York : 3000 !


                            • LeMerou 16 octobre 07:02

                              La Chine.

                              C’est toute la différence entre un système économique court-termiste basé exclusivement sur le profit individuel et un système visant à ce son Pays domine les autres. Pris à notre propre jeu, du capitalisme libéral, détruisant les emplois, le savoir, etc, pour faire faire ailleurs moins cher ce que l’ont savait faire, tout ceci afin de maximiser les profits.

                              Vision idéale de l’évolution........

                              Bref, la trop grande confiance en ce modèle idéal de développement civilisationnel, conforté par la chute du bloc de l’Est avec son système, à généré une sorte de déni de la réussite possible de la Chine, longtemps considérée comme des sous-traitants à bas coûts par l’ensemble des industries de la planète.

                              Le réveil est dur, très dur, le retard à rattraper est possible, mais au prix de quels changements ?

                              L’explosion d’un système économique ne vivant que sur des dettes ?

                              Le péril jaune est en marche, et n’est pas prêt de s’arrêter. La seule chose qui le peut le freiner est la raréfaction des ressources. Mais tant que le modèle actuel est basé sur la croissance perpétuelle et la consommation sans limite, Le péril n’est pas prêt de s’arrêter....


                              • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 16 octobre 09:23

                                @LeMerou,
                                  Tout à fait.
                                  1966, 700 millions de Chinois.... et moi et moi.
                                  2020, 1,4 milliards... Le double... 
                                  



                              • mmbbb 16 octobre 11:28

                                @LeMerou Den Xiaping a signe des accords des 1980 , pour former des milliers de scientifques en l occurrence des ingénieurs .
                                Nous , nous avons choisi de liquider notre systeme educatif et de faire une fabrique a cretins .
                                Il est vrai que l ecrtiure inclusive et les thérories a la kon du genre sont des avancées promordiales !
                                Je trouve toujours un peu deplorable cette critique rapide , puisque nous sommes notre propre cheville ouvriere de notre délitement .


                              • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 16 octobre 09:19

                                @Patrice... Bravo, 

                                Avec cet article vous méritez votre nom. 

                                Bien vu. smiley


                                • Wald 16 octobre 23:01

                                  Quand on voit les bobines des élites scientifiques américaines en herbe...

                                  https://www.cmu.edu/news/stories/archives/2019/july/us-first-in-math-competiton.html

                                  Il en est d’ailleurs de même en Physique, biologie, informatique. J’ai connu deux chinoises à Paris en ce qui me concerne, et quand je pense à leur persistance dans l’effort et à leur constance dans les objectifs, je me dis que c’est une affaire entendue.

                                  1.4 milliard, système scolaire performant, culture de la performance scolaire, du rôle du savoir, du respect du maître, goût pour la science, il sera impossible de résister à un tel cocktail.


                                  • chantecler chantecler 17 octobre 06:04

                                    @Wald
                                    Peut être , mais vos étudiants chinois et tout ça , venaient dans notre pays entre autre, pour faire de l’espionnage industriel et voler les brevets .
                                    Faudrait tout de même ôter vos lunettes roses ou jaunes , et rendre à César ce qui est à César .
                                    ...
                                    Le mystère étant que les dirigeants et entrepreneurs occidentaux ont très peu réagi à ces détournements de technologie , à ce piratage industriel qui ont largement contribué avec les capitaux et transfert d’usines , au décollage de la Chine .
                                    ...
                                    Alors oui , le « miracle chinois » est bien miraculeux .
                                    Enfin pas tout à fait , car il est basé sur la cupidité de nos élites compradores .


                                  • Jean Keim Jean Keim 17 octobre 09:53

                                    Être ou ne pas être en état de sidération devant la technologie...

                                    Jamais un objet technologique bourré d’artifices imitant l’intelligence ne devrait nous affecter face aux merveilles naturelles du monde, je ne me hasarderai pas à en citer quelques-unes tant elles sont infinies.


                                    • zygzornifle zygzornifle 18 octobre 09:24

                                      Arrêtez de faire chier les Chinois, on a besoin de puces toutes les entreprises le clament haut et fort ....

                                      Je vais mettre celle de mes chats en vente ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité