• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Retour de Russie

Retour de Russie

Je reviens d'un séjour de trois semaines en Russie, pays que j'ai visité pour la dernière fois il y a une dizaine d'années.

Plus précisément j'ai séjourné à Saint-Pétersbourg et à Moscou les deux grandes métropoles du pays, qui sont d'une certaine façon atypiques avec une incursion en 'province' dans la petite ville de Souzdal (région de Vladimir), connue pour être une des destinations touristiques favorites des moscovites à 200 km de la capitale. A ce titre on peut dire que Souzdal reste dans la sphère moscovite et ne représente en rien l'immense province russe.

JPEG - 125 ko
Moscou - panorama du Kremlin (CC BY-SA 1.0)
photo par Минеева Ю. (Julmin) (retouchée par Surendil) http://commons.wikimedia.org/wiki/User:Julmin?uselang=fr

Il se trouvait donc que j'étais sur place pendant la période des J.O. d'hiver bien que n'ayant pas mis les pieds à Sotchi. J'ai seulement pu profiter de l'ambiance avec la télé dans les 'pivbars' et chez les particuliers. Cet article n'est pas dédié aux J.O. qui n'ont fait que jouer le rôle d'un décor, d'un fond à un portrait.

Prétendre faire un portait d'un pays à la suite d'une courte visite, dans des lieux privilégiés et dans des circonstances privilégiées (j'ai été reçu comme membre de la famille et non comme simple touriste) est tout simplement absurde et prétentieux. Cependant la relation devient intéressante quand deux visites du même type se situent à 10 années d'écart mettant en relief une évolution.

J’épargnerai donc au lecteur les ravissements qui furent les miens en bénéficiant de la légendaire hospitalité russe qui bien souvent, par son côté oriental, dépasse la mesure et confond voire gêne l'invité qui ne sait comment remercier et rendre.

La Russie de 2003, an 3 de l'ère Poutine, commençait à sortir de l'ornière, mais les traces du désastre économique de la 'Perestroïka' étaient encore visibles. L'impression générale était celle d'une sorte de 'Far-West' où la loi du plus fort était la règle. Une classe moyenne commençait difficilement à émerger dans un pays encore soumis à des forces obscures issues de l'ère Eltsine synonyme de décadence et d'anarchie totale. Vladimir, Vladimirovitch presque totalement inconnu quatre ans plus tôt commençait à tisser sa toile et à asseoir son pouvoir, il représentait alors un immense espoir car il correspondait à un début de stabilité politique après une période de désordre total. Boris Eltsine est une figure équivoque, symbolisant la fin de l'Empire Soviétique mais ressenti par la grande majorité des Russes comme une honte (corruption, enrichissement personnel, népotisme, alcoolisme). Dans cette Russie du début du siècle on sent une volonté individuelle et collective de sortir de la crise et de rejoindre les normes occidentales en matière de consommation et de bien-être. Les Russes ont compris que l’État Providence n'existe plus et chaque individu, chaque famille ne compte plus que sur elle-même pour survivre et progresser dans une jungle où les mafieux, petits et grands font la loi.

Alors après 14 années de gestion 'Poutiniste' du pays qu'est-ce qui a changé ?

La première chose qui saute aux yeux c'est la restauration de l'autorité de l’État. L’état russe, tel un Phénix renaît de ses cendres. La politique de sécurité et de prévention du terrorisme implique aussi bien les forces de police (rebaptisée 'Полиция' suivant les normes européennes, au dépens de la 'Милиция'), que les forces spéciales 'ОМОН', que l'armée, et enfin les personnels de sécurité divers repérés par l'inscription 'Охрана' . Les pelotons mixtes de sécurité se trouvent partout : stations de métro, gares, bâtiments publics, centres commerciaux, lieux de culte. Les accès sont le plus souvent filtrés avec portiques et n'ont rien à voir avec les bandes rigolardes qui patrouillent les lieux publics en France lors des plans 'vigipirate' avec un Famas à la bretelle. Les agents de sécurité font leur boulot, ils scrutent, arrêtent, interrogent, fouillent, vérifient. Le ressenti est mitigé : un malaise certain doublé d'un sentiment de sécurité presque absolu. On peut se balader à toute heure du jour et de la nuit en ville, peut-on en dire autant dans nos villes en France ?

Y a-t-il une dérive totalitaire ? C'est difficile à dire. Poutine incarne un pouvoir fort, mais tout à fait légal. Poutine a été réélu par une majorité indiscutable de citoyens. La Russie n'a jamais connu d'expérience démocratique véritable, le pouvoir fort pour ce grand pays est conçu par la population comme une fatalité, en cela la Russie reste un pays oriental. Cependant on ne peut pas parler de terreur. Les gens parlent assez librement. L'opposition existe même si ses moyens d'action sont encadrés assez strictement. Mais Poutine incarne avant tout l'honneur retrouvé de la Nation et le décollage économique, on estime que son bilan est largement positif. Poutine reste un personnage plutôt populaire dans la classe moyenne, quoiqu'en disent les médias 'mainstream' en occident qui passent leur temps à le dénigrer justement pour sa réussite dans le retour de la Russie sur le devant de la scène internationale. L'héritage Poutine c'est aussi cela, l'honneur retrouvé du pays qui redevient une puissance économique, militaire, diplomatique.

L'ordinaire des gens s'est incontestablement amélioré. Le paysage urbain s'est transformé. Les immeubles gigantesques sortent de terre partout comme des champignons. Les rues sont animées bordées de commerces actifs, on ne compte plus les centres commerciaux dont le luxe est parfois étonnant.

La soif de consommation des Russes ne s'est pas tarie depuis plus de 20 ans. En témoigne le marché automobile florissant qui se traduit par des embouteillages monstres, d'un réseau routier pourtant prévoyant et généreux . Le marché automobile est sans doute l'un des plus ouverts du monde. Si les japonais (Toyota, Nissan) et les allemands (BMW, Audi, Volkswagen, Mercédes) se taillent la part du lion avec les grosses berlines et les 4x4, quelques firmes 'françaises' arrivent à placer des véhicules, on voit également beaucoup de modèles coréens (KIA, Hyundai) et quelques marques américaines (Chevrolet, Ford). Les véhicules Chevrolet sont assemblés en Corée et Ford projette la construction d'une usine de montage en Russie. On trouve encore de vieux modèles Lada de la production locale, que l'on appelle là-bas 'Jigoulis' mais ces modèles sont devenus minoritaires, ce sont même des curiosités dans les quartiers chics. Les modèles Diesel sont rarissimes (le diesel gèle en hiver et il faut donc un diesel spécial hiver additionné d'antigel) ; en outre le prix du litre d'essence (92 et 95) est moins élevé que celui du diesel. Dans l'ensemble le carburant est vendu moins de 50 % du prix pratiqué en Europe de l'Ouest, compte tenu du change. Les routes nationales se sont couvertes de stations-service au voisinage des villes, la plupart de ces stations offrent de véritables services (boutiques, toilettes, presse, lavage, montage de pneus). Des magasins d'alimentation, boulangeries, pâtisseries, bars, restaurants et hôtels jouxtent souvent ces stations. A l'approche des villes les commerces fleurissent le long des voies de communication. Les locaux sont souvent neufs, propres et très bien éclairés. Une fois de plus on ne badine pas avec la sécurité (vigiles privés + chiens). A noter que les conducteurs russes deviennent de plus en plus civilisés, leur comportement tend à se rapprocher de ceux de leurs homologues occidentaux, alors que 10 ans plus tôt la route était le lieu de tous les dangers et de toutes les incivilités.

La grande distribution est présente partout, le groupe Auchan étant lui-même bien représenté avec outre son enseigne phare, des magasins Leroy-Merlin, Norauto, etc... D'autres groupes nationaux (Perekrestok, Lenta) ou internationaux (Metro AG, Spar) sont également présents. Les supermarchés dédiés soit à l'ameublement (IKEA) soit au bricolage se trouvent partout. Si les étalages des hypermarchés rivalisent facilement avec ceux de l'ouest, pour ce qui concerne les magasins de taille plus modeste l'avantage va nettement au magasins russes où l'on trouve absolument de tout chez les dépanneurs, dans les supérettes, etc.

L'approvisionnement en pièces détachées est exceptionnel et les coûts sont abordables (essayez en France d'acheter un joint de caoutchouc pour un modèle particulier de siphon ; en Russie c'est possible et cela vous coûtera 25 cts d'euro ou même rien du tout). Les horaires d'ouverture sont tous simplement sidérants pour un Français. Les grandes et moyennes surfaces sont ouvertes 7 jours sur 7 et le plus souvent 24 heures sur 24. Cette question ne fait pas débat là-bas. Les Russes bossent, ils quittent le travail à point d'heure et trouvent que la fin de soirée et le week-end sont de bons moments pour faire les courses Les magasins ne sont jamais vides, même au cœur de la nuit.

Si le commerce est très actif, les services même publics, ne sont pas en reste, les horaires des administrations et des banques ont de quoi faire pâlir plus d'un Français qui voit se rétrécir d'année en année les possibilités d'accès aux guichets des postes, des préfectures, des mairies et des commissariats. On peut tout faire réparer en Russie, les chaussures, les vêtements, les livres, les appareils électriques. Les mots clefs sont 'ремонт' qui signifie réparation et 'ателье' signifiant 'atelier'. Les origines françaises de ces mots n'échapperont pas à ceux qui lisent le cyrillique. Partout fleurissent les salons de coiffure, les salons de beauté, les manucures et pédicures sont installés au coeur des centres commerciaux.

Naturellement, toute cette activité emploie du monde. Il n'y a pas de véritable problème de chômage en Russie. On voit des affiches sur tous les magasins 'recherchons vendeur-vendeuse' sur les établissements d'hôtellerie 'recherchons serveur-serveuse'. De nombreuses affichettes collées sur les arrêts de bus demande des emplois spécialisés. Les administrations recrutent également de manière très officielle par voie d'affiche dans les transports publics. On peut voir des listes d'emplois recherchés pour la poste, la douane, l'armée avec les qualifications et les fourchettes de salaires correspondantes. A un niveau plus élevé, pour l'encadrement, le recrutement se fait beaucoup par sites spécialisés sur Internet.

Bien qu'il existe une vraie 'folie de l'automobile', les transports en commun sont efficaces, bien organisés et peu coûteux. Les moyens traditionnels métros, bus, trolleys, tramways, trains locaux sont progressivement modernisés. La fréquence est bonne et le personnel suffisant. La connectivité est prise en compte avec des antennes relais pour les mobiles dans le réseau souterrain, et de nouveaux wagons étiquetés 'Wi-Fi' qui font leur apparition à Moscou.

Le réseau officiel est doublé par des Minibus, des taxis collectifs et enfin des taxis classiques.

Quelques exemples de prix de transports à l'unité à S.P.

  • Ticket de métro 80 cts d'euro

  • Ticket de bus 50 cts d'euro

  • Ticket de Minibus ou taxico 70 cts

  • Trajet de 20 km Centre S-P- Aéroport Pulkovo : 15 euros de jour comme de nuit.

  • Les transports publics sont gratuits pour tous les retraités résidents.

Comme nous l'avons vu les villes sont 'branchées' ; connexions pour mobiles et pour Internet sont disponibles dans la plupart des parcs publics, ainsi que dans les hôtels, les restaurants et les bars.

Les jeunes russes sont très équipés, la presque totalité des passagers des transports publics en dessous de la trentaine s'occupe avec un smartphone, une tablette (appelée là-bas 'Планшет' ; les russophones apprécieront), un livre électronique et plus rarement un notebook.

Vous verrez dans la rue et dans les transports un incroyable panel de 'jolies filles'. Essayons de démêler un peu le vrai du faux, et de faire la part de la légende. Le type nordique domine, au moins à SP et Moscou) et ces demoiselles sont plutôt élancées et presque toujours sveltes. Même si les babouchkas sont depuis longtemps bien en chair, la société russe n'est pas encore concernée par l'obésité comme peut l'être la société américaine et comme commence à l'être l'Europe et la Chine. Les Russes gardent dans l'ensemble un mode de vie sain. En outre les femmes sont toujours soucieuses d'être en beauté et ne négligent rien, elle choisissent leurs vêtements, peaufinent leur maquillage. Si négligé il y a, il est toujours calculé. En outre ces demoiselles quand elles ont des avantages n'ont pas peur d'en faire profiter le badaud. Les minis ne sont pas rares en plein hiver dans les grandes villes, avec un bon pull, une fourrure, une chapka une paire de bottes. L'effet est saisissant, certaines jeunes femmes russes n'ont ni froid aux yeux ni froid au c... pour notre plus grand plaisir.

La prostitution, qui existe certainement comme partout, n'est pas visible dans la rue. Nos provocantes beautés sont juste de belles filles et il ne faut pas s'y tromper. Pour le consommateur fuyant la loi française j'imagine qu'un arrangement est possible avec les directions des grands hôtels ou grâce à un « service d'escort » par Internet mais je n'ai aucune info sur ce point.

Le touriste, comme le badaud local, peut se restaurer dans les fast-foods à la russe où on sert des blinis (crêpes fourrées avec un peu tout ce qu'on veut) et des pirojkis (correspondant à des pâtés en croûte fourrés de diverses manière). On trouve également d'excellentes pâtisseries, faisant plus penser à Vienne ou à Munich qu'à Paris. On peut arroser le tout de café, de thé ou d'une bière locale Baltika vendue environ 70 centimes d'euro le demi-litre. Pour les inconditionnels de l'American Way of Life vous trouverez les Mac Donald's les Burger King et les KFC du colonel (le plus dégueulasse de tout). Les sushi-bars sont très à la mode en ce moment et les restaurants chinois avec buffets sont solidement installés depuis deux décennies. On trouve toutes sortes de restaurants ethniques (italiens, grecs, français) ou locaux (russes, ukrainiens, etc...). Les prix montent un peu pour le restaurant véritable sans atteindre le niveau français et avec un niveau de service supérieur (vestiaire, grandes tables espacées, serveurs en nombre suffisant).

Après avoir calmé une petite faim on peut voir une connerie hollywoodienne, voire avec un peu de chance un bon film, dans un 'kino-theatr' (Кино-Театр). Pour ces établissements les normes de confort rejoignent les standards européens, mais ressemblent plus aux établissements américains, avec quelques petites douceurs en plus comme le vestiaire, le salon avec fauteuils et tables basses où l'on peut patienter en faisant joujou avec un gadget électronique ou en engloutissant un seau de pop-corn avec une boîte de Coca.

Pour finir ce tableau j'aborderai quelques sujets un peu moins carte postale ou guide touristique.

L'humeur des Russes.

Sur ce point de nombreux observateurs rapportent que le Russe de la rue est en général peu amène, peu affable et généralement triste et renfrogné. Ce n'est pas complètement faux bien qu'une évolution favorable soit observable. Le Russe urbain moyen n'a pas inscrit dans ses gênes qu'il faut sourire à son voisin, dire bonjour à tout le monde. Les vendeurs et autres personnels ne sont pas dressés pour dire 'Au revoir' et 'Bonne journée' comme toute caissière d'Auchan. A vrai dire, il n'est pas payé pour … Cependant il est possible d'obtenir un renseignement ou un service d'un passant en l'interpellant franchement et poliment ce qui exige la connaissance de quelques rudiments de Russe. La plupart des gens, en apparence revêches se montrent alors plutôt enclins à collaborer et à aider un étranger. Bref, il ne faut pas avoir peur des Russes, être Français est encore bien vu, mais on se demande jusqu'à quand tant à l'inverse il n'y a chez nous que dénigrement de la Russie au niveau des médias 'mainstream'. Quelques contacts avec des fonctionnaires un peu âgés (souvent des femmes) peuvent également être rudes, mais ce n'est pas la règle. Quand le Russe ne veut pas comprendre il ne comprendra pas, la seule solution consiste alors à rallier à votre cause une personne de la queue qui comprend votre infortune et compatit.

Le retour de la religion.

J'ai été impressionné par la magnificence des édifices religieux, parfois totalement reconstruits. La toute puissance du clergé orthodoxe s'affiche chaque jour à la télévision où sont retransmises les actualités religieuses. De fait le régime s'est fait de l’Église Orthodoxe un allié sans regarder à la dépense. Le luxe des églises est stupéfiant, et les travaux de rénovation sont gigantesques. La foi est-elle revenue pour autant ? C'est difficile à dire. Les gens de mon entourage ne m'ont pas paru des chrétiens endurcis, mais les hommes enlèvent leur chapeau quand ils visitent une église. Toutefois la religion n'est pas un sujet de plaisanterie, 70 ans d'athéisme officiel n'ont pas éradiqué la foi orthodoxe, mais il semble que le baptême, le mariage religieux soit plus 'sociétaux' que des actes de foi réels. La foi orthodoxe est une composante de l'âme russe, elle reste un ciment même si elle est superficielle. De toutes façons on peut s'interroger sur la sincérité d'un ex-colonel du KGB encarté au PCUS.

Il y a de nombreux musulmans et de très belles mosquées en Russie d'Europe, mais une femme voilée rencontrée dans la rue ne peut être qu'une touriste des émirats (ou de France) accompagnant son mari et elle risque fort de se faire arrêter au premier filtrage de sécurité.

On essaie actuellement de faire croire que le régime se livre à de violentes attaques contre les minorités GLBT. Qu'en est-il en fait ? Poutine n'a jamais fait que dire : "Chez nous, c'est la propagande homosexuelle et la pédophilie qui sont interdites. Je tiens à insister là-dessus". De nombreuses personnalités du monde des arts et du spectacle qui se disent ouvertement homosexuels ne sont pas privés d'antenne et passent régulièrement à la télé en respectant la règle.

En conclusion, il est difficile pour moi, militant décroissant déclaré, d'applaudir des deux mains la réussite économique d'un grand pays qui se lance avec frénésie dans la société de consommation. Mais comment ne pas reconnaître que Poutine réussit tout ce que Hollande voudrait faire. Il faut dire que Poutine à des atouts que Hollande n'a pas. Le pays est immense, il est riche, largement sous-peuplé et les Russes prêts à tous les efforts, et cela sans relâche depuis plus de 20 ans. Les résultats sont là, la Russie est de retour au premier plan sur la scène internationale, Sotchi est une consécration de fait, Poutine a redonné à la Russie son honneur et les Russes apprécient.

La Russie aime la France et se désole de voir qu'il n'y a chez nous aucun sursaut, que l’État disparaît et que la mère des arts et de la culture, le pays des lumières n'est plus qu'un souvenir du passé. La Russie regrette le manque d'ambition de notre pays exprimé par la médiocrité de nos dirigeants.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (110 votes)




Réagissez à l'article

335 réactions à cet article    


  • bakerstreet bakerstreet 27 février 2014 09:07

    Votre article est agréable à lire, mais à moins d’être intoxiqué par la propagande occidentale, il me semble qu’il ne reflète qu’une partie de la réalité russe, à savoir là bas aussi un accroissement considérable des inégalités.


    Quelques questions :
    La baisse de l’espérance est -elle une rumeur ? 
    Les mafias locales sont elles une image d’Épinal ?

    Autre question, plus neutre :
    La vodka est elle une source d’inspiration efficace ?

    Vous êtes vous promené ailleurs qu’à Moscou, au bras de la sémillante Nathalie, vieux tube de Bécaud qui me faisait rêver qu’en j’étais gamin. 

    Mes souvenirs de la Russie éternelle ne sont que littéraires, mais néanmoins éblouis, entre Tchekhov et Tolstoï, et on ne peut se réjouir que ce grand peuple ait retrouvé santé, prospérité, et espérance, mais tout le monde en profite t’il vraiment,
    dirait un naïf ?

    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 27 février 2014 09:45

      Désolant ? Ah ? En tout cas pas aussi fanchouillardement arrogant que d’autres...

      Merci à l’auteur non seulement pour un agréable moment de lecture, mais aussi une vision de nos voisins enfin débarrassée des stigmates de la guerre froide. Cette guerre froide que prolongent viscéralement les étayeurs de professions de fois ultralibérales et chewingumophiles.
      Bon, ça c’était mon avis, que je partage, et maintenant je vais faire lire ce billet à ma copine, je vous dirai ce qu’elle pense du plaisir des messieurs, lol...


    • bakerstreet bakerstreet 27 février 2014 17:16

      Tonimarus


      Si, finalement, en y réfléchissant, j’ai foutu les pieds déjà en Russie, en 75, et ce n’était pas en URSS, mais vraiment en Russie. 
      C’était en monastère de saint-Pantailaimon, sur la presqu’île du mont athos, quelque part en Grèce, tout au bout d’une presqu’ile interdite au tourisme.
      Un lieu hors du temps, sans route, ni électricité. 

      Deux milles moines au moins avaient du vivre là, au temps de la splendeur orthodoxe.
      La poignée de moines qui survivaient là depuis la révolution de 17 m’avait reçu pour la nuit avec chaleur. 
      Deux ou trois parlaient français, et m’ont demandé des nouvelles de la France. 
      Une France elle aussi figée dans leur mémoire aux années 20 ou 30.
      Les fauteuils de la grande salle étaient tous presque recouverts d’une housse noire. 

      Rien n’avait changé ici depuis la révolution d’octobre. 
      Le tuyau du poêle faisait des arabesques folles. 
      La chienne Laika pouvait continuer à tourner dans l’espace, les aiguilles des horloges étaient arrêtées depuis bien plus longtemps.

      Au mur, tous les portraits de la famille impériale, avec au milieu, la princesse Anastasia, dont la beauté triomphait de la poussière. 


    • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 22:19

      Bonjour Bakerstreet,

       il me semble qu’il ne reflète qu’une partie de la réalité russe
      Prenez mon article pour ce qu’il est : une comparaison de la situation dans deux grandes villes entre 2003 et 2014. Le paradis n’est pas sur terre et la Russie n’est pas le jardin d’Eden. Je remarque que la vie des gens est moins difficile que leurs standards de vie, de fait rattrapent et dépassent les nôtres en matière de consommation. Mais alors qu’au temps de l’union soviétique on aurait consacré son dimanche matin à la lecture, au sport collectif, à la balade, on prend aujourd’hui le 4X4 pour aller au Centre Commercial
      La baisse de l’espérance est -elle une rumeur ? 
      Les touristes n’ont pas accès aux statistiques
      Les mafias locales sont elles une image d’Épinal ?
      Je pense que le phénomène existe mais je ne sais pas si le racket est systématique. Quoiqu’il en soit les entrepreneurs arrivent à prospérer malgré cela. Il est également possible que les parrains aient compris qu’on peut s’enrichir encore plus en faisant les choses à la régulière. 
      Post-Scriptum, si le vol est l’art que tu préfères
      Ta seule vocation, ton unique talent
      Prends donc pignon sur rue, mets-toi dans les affaires
      Et tu auras les flics même comme chalands
      Vous êtes vous promené ailleurs qu’à Moscou, au bras de la sémillante Nathalie, vieux tube de Bécaud qui me faisait rêver qu’en j’étais gamin. 
      .Ma Nathalie s’appelle Liudmila, la balade dure depuis 12 ans.
      mais tout le monde en profite t’il vraiment,
      On peut certainement trouver des malheureux. Peut-être à commencer par ses hommes et ses femmes sandwiches qui font du rabattage sur la chaussée, par ceux qui se gèlent en distribuant des prospectus à la con. Cela je l’ai vu aussi. 


    • LEELOO Shawford43 27 février 2014 22:22

      Un « con cul rend », déjà ? 


    • ykpaiha ykpaiha 28 février 2014 01:25

      Pour la vodka j"acquiesse. et ce des la naissance....

      Une goutte de vodka et une piece dans la main du nouveau-né .

      De quoi forger un destin fort.

      Ma grand mere y rajoutait une pincée d’exotisme, des graines de pavot aromatisées au mjel dans une poche soie en quise de sucette pour les soirées enfantines trop agitées...histoire de calmer...

      Je ne saurais dire si ces traditions perdurent mais voila de quoi alimenter un peu plus les paranoiaques imbéciles....

      Qu’attendre de peuples aussi barbares. ?


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 février 2014 05:59

      J’ai toujours et russophile et je deviens chaque our un peu plus anti-americain. Rien a ajouter, je ne serais pas impartial.



    • LEELOO Shawford43 28 février 2014 06:15

      Si, à moi tu me dirais quoi, ici et maintenant ?


    • LEELOO Shawford43 28 février 2014 17:34

      Toujours dans le néant, Pierre ? Je suis - actuellement et a priori désormais - désolé pour vous smiley


    • zelectron zelectron 28 février 2014 18:20

      Pierre JC Allard,
      russophile ET américanophile (les peuples s’entend, pas les états ou gouvernements)


    • chapoutier 27 février 2014 09:20

      ’’’’Les Russes ont compris que l’État Providence n’existe plus’’’’

      cette petite phrase noyé dans votre texte est à bien des égards très inintéressante.

      C’est la reconnaissance implicite que l’état soviétique gardait des traces indélébiles des conquêtes sociales de la révolution d’Octobre .

      C’est également la reconnaissance implicite que les dirigeants de l’ex-URSS, depuis Staline jusqu’à Poutine ont agit dans le seul but de détruire ces acquis et de restaurer le capitalisme.


      • izarn izarn 27 février 2014 19:18

        Parler d’état providence en Russie sous Staline c’est à peu pres raconter n’importe quoi !
        Vous etes au PCF ?


      • Laulau Laulau 28 février 2014 11:24

        J’ai visité plusieurs fois l’URSS, une fois la Russie de Poutine. Beaucoup de changements :

        Plus de voiture, plus de nationalisme, plus, beaucoup plus, infiniment plus de pauvreté.
        Sous Staline, je ne sais pas, mais dans les année 70 les avantages sociaux étaient évidents, les transports très bon marché, la médecine gratuite et les rythmes de travail très très très légers.


      • Dwaabala Dwaabala 27 février 2014 09:24

        Un petit adjuvant ne fait pas de mal. Merci de ce compte-rendu de voyage.


        • claude-michel claude-michel 27 février 2014 09:39

          Un grand merci pour ce joli voyage dans la modernité d’un peuple qui à retrouvé sa noblesse pendant que nous la perdions..+++


          • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 18:56

            Bonjour claude-michel,
            Oui, c’est hélas cette pensée qui m’est venue. Mais on se dit que ce que les Russes ont fait les Français peuvent le faire.
            Un Poutine version baguette-camembert suffirait-il à nous tirer d’affaire ? Je n’en suis pas sûr, on dirait qu’ici on ne croit plus à rien.


          • Talion Talion 27 février 2014 09:40

            Bon en gros le bilan de ces changements que vous avez constatés en 10 ans, c’est que la politique de Vlad a été globalement un triomphe.

            Les russophobes rabiques qui ne jurent que par l’Oncle Sam en seront donc une fois de plus pour leurs frais.


            • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 27 février 2014 09:48

              Bonjour,
              C’est marrant, c’est dans les commentaires un consensus d’approbation que je n’attendais pas...
              Le filtre se serait-il opéré dès la lecture du titre ?


            • Talion Talion 27 février 2014 10:07

              Disons qu’il est plus probable que sur Agoravox on trouve une proportion de moutons bêlants, décérébrés et dont les neurones sont étouffés à la sauce bienpensantes, nettement moins importante que chez les lecteurs de ce torchon mondialiste, libéral-libertaire, anti-français et bobo qu’est Libé.

              Les nantis n’ont jamais compris le petit peuple...

              Mais il faut dire que cela s’explique probablement parce qu’ils ne subissent pas ses conditions de vie et que le goût du caviar a le don de leur faire tolérer certaines injustices... Et plus particulièrement celle qu’ils ne subissent pas.

              Les priorités des classes populaires, c’est la famille, pouvoir se nourrir, le logement et la sécurité.

              Pour les oligarques et leurs âmes damnées, c’est la jouissance individuelle, les plaisirs de la chair, les excès de la table, l’accès à la culture mondaine, ou encore la possibilité d’exploiter les pauvres et de se payer leurs filles quand ils partent faire un voyage pour se ressourcer à l’étranger « chez les sauvages ».

              Nous n’avons pas les mêmes valeurs, ni les mêmes priorités.


            • bakerstreet bakerstreet 27 février 2014 17:45

              Talionovich


              Vlad ?
              Qu’est à qu’auvitch ?
              Vladivostok ?

            • cevennevive cevennevive 27 février 2014 18:45

              Talion, bonjour,


              Vous vous faites trop rare, c’est dommage.


            • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 19:07

              Bonjour Talion,
              Je ne dispose que de moyens limités pour répondre à toutes les interventions intéressantes (en voyage actuellement).
              J’ai beaucoup apprécié votre réaction concernant les ’aspirations du petit peuple. ’.
              C’est tout à fait çà et il n’y a rien de méprisant là. La plupart des Russes qui aujourd’hui s’en sortent n’ont rien à foutre des considérations des intellectuels occidentaux. Leur régime leur apporte ce qu’ils souhaitent et basta !
              Je rappelle au passage qu’en Russie il n’existe pas de lois mémorielles ni de police de la pensée. 

              Je n’ai pas tenté une quenelle mais la chose me paraît possible.


            • Kookaburra Kookaburra 27 février 2014 10:06

              Bonjour Abou et merci pour cet article fort intéressant et équilibré. Vous avez fait un voyage dont je rêve. Je me promis de le faire aussi, mais je ne parle pas le russe. Tant pis, j’irai. Vos impressions confirme les miennes - je n’ai pas de sentiments négatifs contre la Russie de Poutine, et je trouve l’Occident un peu arrogant en donnant toujours des leçons de morales à ce grand pays.


              • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 19:15

                Bonjour Kookabura,
                Effectivement les Russes sont un peuple majeur.
                Si leur régime est insupportable, ils n’ont pas besoin des conseils des Français pour savoir quoi faire.
                Nous sommes en ce moment mal plaçés pour donner des leçons.
                N’hésitez pas à voyager. Les jeunes parlent souvent anglais, (beaucoup plus) rarement français ou allemand.
                Le français reste la langue de l’élite (un peu snob). Parler français c’est ’classe’, parler anglais c’est utile.


              • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 27 février 2014 20:25

                Puissiez-vous dire vrai en tous cas, Talion, sur cette histoire de proportion. Je voudrais le penser mais je pense aussi à la force du nombre et aux automatismes du groupe.


              • Grandloup74 1er mars 2014 14:15

                @ Abou
                 Bravo pour l’article qui remet un peu les pendules à l’heure. Je dis un peu car 70 ans de propagande anti Russe ou Soviétique est encore bien ancrée dans les esprits moutonniers.
                 Par contre, je ne suis pas d’accord avec votre affirmation selon laquelle le français est « beaucoup moins » pratiqué que l’anglais et que notre langue serait du snobisme. Vous parlez bien de Russie et non du seul Moscou ?
                 En Sibérie, le français est assez largement pratiqué par les jeunes, enseigné dans nombre d’universités linguistiques, et c’est son côté culturel (et paraît il la beauté des sons produits...) et non le snobisme qui est prisé. Dans un pays qui a connu de grands écrivains, cela se comprend aisément pour qui veut étendre et comparer les différentes cultures. Le français a certes été introduit par une élite de l’époque tsariste déportée en Sibérie suite à la première tentative de révolution de décembre, mais l’usage fait actuellement ne le doit en rien à la mode.


              • Fergus Fergus 27 février 2014 11:24

                Bonjour, Abou Antoun.

                Excellent article, et regard pertinent car distancié sur les modes de vie russes, loin des clichés trop souvent véhiculés sur ce pays.


                • wawa wawa 27 février 2014 12:47

                  Je m’associe a ce commentaire.


                • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 19:17

                  Bonsoir et merci à tous les deux.


                • Dany romantique 27 février 2014 12:27

                  Rafraîchissant.Vite envoyez ce billet aux médias maintream pour qu’ils achètent de nouvelles lunettes à leurs correspondants, car la Russie de Elstine « c’était avant... » et surtout qu’ils arrêtent leur litanie, leur Poutine bashing le grand croquemitaine, menace éternelle à l’occident.

                  Vont-ils comprendre ces journalistes « libres »que les français ne sont pas moutons propagandistes névrotiques de l’oncle Sam, lequel a fait tout ce qu’il fallait dès Nagasaki et le Vietnam pour nous aider à voir la réalité de l’empire. 

                  • jullien 27 février 2014 12:50

                    Meilleur article du jour. Merci l’auteur.


                    • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 19:21

                      Et merci à vous pour votre appréciation.


                    • eric 27 février 2014 13:09

                      Je confirme. Tous cela est vrai. Cela c’est fait a un coût élevé pour la société civile, un coup social un peu exorbitant, notamment pour les retraites ( mais cela s’améliore tres nettement) grâce a l’argent des matières premières, mais c’est vrai. Et en réalité, il reste même des services publics de santé a peu prêt gratuits ( il m’est arrive d’être pris en charge, alors même que je suis étranger...).
                      Si on compare avec des pays proches, on se dit qu’avec un peu plus de démocratie, de transparence, d’état de droit, et compte tenu des ressources, il aurait été possible de faire beaucoup mieux et beaucoup plus ( je pense aux pays baltes en particulier et a la Pologne par exemple). Compte tenu des specificites de la Russie, sa taille, les défis auxquels elle est confrontée, il aurait aussi été possible de faire bien pire.
                      L’ampleur de la corruption, même camouflée par sa professionnalisation, l’absence d’état de droit, les limitations aux libertés, sont de vrais problèmes. Mais il est absolument incontestable que pour tous le monde, la vie et meilleur maintenant qu’il y a 10 ans et même que sous l’Union Soviétique.
                      Surtout, on a le sentiment que cela change, progresse, est dynamique. Les russes reviennent de loin, il y a des problèmes, de gros problèmes, mais ils vont de l’avant. Je n’ai pas la même impression quand je passe en France.


                      • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 19:31

                        Merci Eric d’apporter un peu d’eau à mon moulin.
                        J’apprécie d’autant plus qu’il nous arrive de ne pas être sur la même longueur d’onde. Vous jugez sur pièces, c’est honnête.
                        Mon article n’est pas un article de propagande. Vous savez sans doute que je ne suis pas un chantre du libéralisme, ni un grand admirateur du capitalisme.
                        Mais quand les résultats sont là il faut le reconnaître.
                        La corruption existe, comme partout (La France n’est pas exemplaire et je publierai peut être un jour quelques souvenirs sur ce sujet).
                        Ce qui se passe en Russie c’est que le pays est si riche, et si dynamique que la corruption peut être avalée en ce sens qu’elle n’entrave pas le développement d’une classe moyenne.
                        Je rejoins votre conclusion, les Russes vivent mieux aujourd’hui qu’il y a 10 ans et mieux que pendant l’ère soviétique, même si une certaine nostalgie existe chez les gens ayant aujourd’hui plus de 60 ans.
                         


                      • COLLIN 28 février 2014 03:48

                        @ eric,

                        Vous écrivez "L’ampleur de la corruption, même camouflée par sa professionnalisation, l’absence d’état de droit, les limitations aux libertés, sont de vrais problèmes.« 

                        Soit.

                        En union européenne,la corruption équivaut au budget de l’UE.....

                        Quant à l’absence d’état de droit,je me permets de rappeler que la loi fondamentale qui régit l’UE depuis 2007,le »traité de Lisbonne« ,a été rejeté par référendum par la majorité des citoyens Français (54%),Néerlandais,et Irlandais....

                        Puis imposé à ces peuples par leurs »représentants« (traduire »traitres") de leurs parlements....

                        Alors l’état de droit en Russie vaut bien le nôtre,voire mieux,car Vladimir POUTINE a lui,été élu par plus de 64% des électeurs....


                      • Lou Lou 27 février 2014 14:01

                        En vacances à Goa l’ hiver 2011 2012, j’ ai sympathisé avec un jeune couple de Russes . Évidemment nous avons parlé politique et j’ ai constaté que la propagande anti Poutine de l’ OTAN fonctionnait dans cette frange de la jeune population Russe .

                         
                        Néanmoins quand je leur ai dit que la paix dans le monde avait besoin d’ hommes forts comme Poutine qui malgré quelques casseroles reste une force positive face aux délires néo colonialistes des USraël en Afrique et partout sur la planète ...
                         
                        La résolution du problème des armes chimiques Syriennes est un exemple frappant avec Poutine sortant Obummer du coin où il s’ était retranché ...
                         
                        Oblabla et ses petits roquets Anglais et Français ( entre autres ) n’ arrêteront jamais les guerres coloniales et continueront l’ aplatventrisme devant la finance mondialisée .
                         
                         


                        • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 19:42

                          Bonjour Lou,
                          Les opposants à Poutine se recrutent principalement chez les ’Yuppies’ et les intellectuels.
                          Vous ne rencontrerez à l’étranger que des gens de la classe supérieure ou moyenne supérieure.
                          Je passe sur le cas des intellectuels qui sont en général toujours opposés à un pouvoir autoritaire quel qu’il soit à l’Est comme à l’Ouest.
                          Pour les autres l’état fort est peut être ressenti comme un frein à leurs ambitions (ce n’est qu’une supposition).


                        • antyreac 27 février 2014 14:17

                          La Russie est une dictature qui en plus n’arrête pas d’emmerder tous ses voisins qui se sont émanciper d’elle

                          Tant que cet état voyou ne sera pas une démocratie on à craindre de ce pays

                          • diogene 28 février 2014 01:18

                            Haaa mon cher Acti-reac, je savais que vous ne résisteriez pas...
                            Mais avec vous cela est tellement prévisible que plus personne ne s’offusque de vos clowneries.
                            Ha bah, je suppose que vos vacances vous les passez à Détroit ou à LA ? C’est si beau l’Amère hic, même si depuis quelques temps ça ressemble de plus en plus à un hoquet de gueule de bois. Vous devriez vous y sentir comme un poisson dans son bocal.


                          • Onecinikiou 2 mars 2014 17:08

                            Non antyreac doit prendre ses vacances à Langley en Virginie, au siège de la CIA.


                          • volpa volpa 27 février 2014 14:38

                            Les USA et d’autres lobbys les voudraient à leur bottes.

                            Ils reviennent de loin et un pays tel quel ne se reconstruit pas en quelques années.

                            Les jeux olympiques malgré les critiques préventives ont été particulièrement réussis.

                            Beau spectacle, belle organisation.

                            Un seul regret cependant, les cosaques n’ont pas mis la fessée à BOTUL.

                            Bravo à vous les russes.


                            • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 19:49

                              Bonjour Volpa,
                              Les ’stratèges’ US se sont clairement exprimés sur ce point. L’empire russe devait être dépecé (à la mode Irakienne, Lybienne, Syrienne). Il fallait éviter à tout prix la renaissance, c’est raté. Ils ont pu acheter Eltsine, pas Poutine.


                            • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 19:51

                              Bonjour Volpa,
                              Les stratèges US ont été clairs sur le sort à réserver à la Russie : le dépeçage à la mode Irakienne, libyenne, syrienne.
                              Il fallait éviter à tout prix la renaissance de l’empire russe. Ils ont pu acheter Eltsine, mais pas Poutine.


                            • volpa volpa 27 février 2014 20:08

                              @Par Abou Antoun

                              Bonjour,

                              Les opinions, dites publiques, avec l’ internet ne peuvent plus avoir l’excuse de l ’ignorance.


                            • Bernard Pinon Bernard Pinon 27 février 2014 14:52

                              La Russie aime la France et se désole de voir qu’il n’y a chez nous aucun sursaut, que l’État disparaît et que la mère des arts et de la culture, le pays des lumières n’est plus qu’un souvenir du passé. La Russie regrette le manque d’ambition de notre pays exprimé par la médiocrité de nos dirigeants. 


                              Elle n’est pas la seule.
                              Merci pour cet article qui contrebalance agréablement la litanie indigeste de nos médias.

                              • Bernard Pinon Bernard Pinon 27 février 2014 16:30

                                @Saint Just,

                                si on pouvait résumer toute la géostratégie occidentale, notamment à l’égard de la Russie, à l’influence du « lobby sioniste », les choses seraient simples...
                                Je ne minimise pas l’importance de l’influence des pro-israéliens sur la politique au proche-orient, ni dans le business ô combien lucratif de la « lutte contre la haine », mais n’oubliez pas celle du lobby militaro-industriel, agro-alimentaire, pétrolier, financier... dans lesquels les goyims sont largement majoritaires ; si il vous faut des noms, que je sache les Rockefeller sont des WASP*...
                                (WASP : White Anglo-Saxon Protestant)

                              • bakerstreet bakerstreet 27 février 2014 17:42

                                Très just saint just


                                D’ailleurs il parait que le mot propagande ne se dit pas en russe

                              • xantrius 27 février 2014 17:57

                                @sainte-injuste 

                                Notre troll antisémite ne perd pas une occasion. Il voit partout le complot des juifs à l’œuvre : 

                                "Pompidou quand il a vendu notre souveraineté monétaire à Rothschild, et avec Sarkozy et Hollande devenus les domestiques serviles du CRIF" 

                                Vous-êtes un troll antisémite qui utilise n’importe quelle prétexte pour excréter vos propos haineux. Je conseille les lecteurs de cliquer sur votre pseudo et de jeter un œil sur vos commentaires, à 95% une diarrhée verbale de haine sur Israël et le juifs. 

                                On connaît bien la musique, elle a changé la mélodie, mais reste la même composition qui appelle au pogrom. 

                                Votre pseudo est une insulte à la mémoire d’un grand révolutionnaire !


                              • OMAR 27 février 2014 18:03

                                Omar33

                                @xantrius

                                Au lieu d’étaler vos inepties, démontrez avec arguments en ligne, que ce qu’a écrit Saint Just est faux et antisémite....


                              • xantrius 27 février 2014 20:07

                                C’est peine perdu d’argumenter avec un troll ! 

                                Faites vous votre propre opinion en cliquant sur le pseudo de cette « sainte-injuste » pour regarder ses commentaires. Si après vous-êtes toujours d’avis ce troll fait autre chose qu’utiliser n’importe quelle prétexte pour son diarrhée raciste version antisémite, alors la je crains que vous êtes peut-être pris par le même virus.


                              • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 22:28

                                Elu à 61% - (il me semble) - il est difficile de mettre en doute sa légitimité.

                                Bonjour Saint Just,
                                J’avais pondu à l’époque un article sur les conditions du déroulement des élections. Je suis également convaincu de la légitimité de Poutine. De toutes façons on voit que parmi la population il a plutôt la cote.

                              • LEELOO Shawford43 27 février 2014 22:29

                                Et moi j’ai soif, j’ai faim et des envies réelles de génocide, bouge de ma vue, Cabron (ou alors j’ai loupé un épisode ?)


                              • eric 28 février 2014 07:37

                                Ici je mettrai un clair bémol, pour avoir assisté de très prêt a ces élections. Le degré de manipulation, de tricherie, de mobilisation des moyens de l’État a été absolument sans précédent. Cela explique pourquoi la population en général assez passive a connu une mobilisation également spectaculaire compte tenu du contexte contre les résultats.
                                Cela étant, même laborieusement, même au second tour, j’imagine qu’a la fin, même avec de vraies élections, Poutine aurait eu de sérieuses chances. En face, difficile de parler d’une opposition organisée qui représenterait une alternative solide. J’ai entendu beaucoup de russes dire, « nos dirigeants sont des voleurs arrogants sans foi ni loi, mais ils sont raisonnablement gavés. Si arrivent des nouveaux, il faudra qu’ils fassent eux aussi leur pelote avant de commencer a laisser un peu d’argent pour le pays ».


                              • tf1Groupie 2 mars 2014 08:31

                                Chirac ayant été élu avec 82% des voix en 2002, c’est vous dire si c’est un homme politique brillantissime ...


                              • Abou Antoun Abou Antoun 2 mars 2014 11:05

                                La France a perdu 12 ans avec ce guignol qui était sénile avant même d’être malade. Et cela en un temps où tout va très vite. Les nullités qui lui ont succédé ont été incapables de recoller au peloton.
                                Mais enfin, comme je l’ai souvent dit ici, rien ne sert de faire du « Chirac-Sarkozy-Hollande-bashing », on a les présidents qu’on mérite, c’est tout. Ces pantins reflètent notre veulerie, notre couardise et notre paresse collectives.


                              • Ruut Ruut 27 février 2014 16:24

                                Vlad il prend quand la présidence de la France l’histoire de redresser notre pays ?


                                • Le Russe Le Russe 27 février 2014 16:29

                                  Привет !

                                  Très bon article, спасибо !

                                  Je reviens aussi de Russie, mais de mon premier voyage... et je suis sous le charme de ce pays. J’y retourne au mois d’Avril pour un mois, afin de progresser en Russe.

                                  Je me sens irrésistiblement appelé vers ce Pays.
                                  C’est quelque chose de fort et de profond.
                                  J’envisage à plus ou moins court terme d’aller y vivre... (la France me fait de plus en plus vomir et comme je suis libre d’aller où mon cœur me porte !), aussi quand je trouverai la bonne « porte »...

                                  Il y a un tel décalage entre l’image déformée et biaisée véhiculée par les médias ici, et ce que l’on ressent et ce que l’on Vibre et Vie quand a les deux pieds sur la terre Russe !... un tel décalage que ça fait presque mal de lire ou d’entendre autant de mensonges...

                                  Aussi, de tomber sur un article comme celui-ci, je dois dire que ça fait du bien ! Encore merci donc !

                                  J’aime profondément la Russie... que pourrais-je dire d’autre ?
                                  J’aspire à ce que chacun puisse aller à sa rencontre, non pas au travers du regard des autres, mais par son propre ressenti, sa propre expérience...


                                  • LEELOO Shawford43 27 février 2014 16:34

                                    Moi aussi j’aimerais aller à la rencontre de la Russie, très sincèrment smiley smiley smiley


                                  • LEELOO Shawford43 27 février 2014 16:35

                                    Et je suis pas le seul smiley smiley


                                  • LEELOO Shawford43 27 février 2014 16:36

                                    Rdv au Bistrot 82 pour convenir de tout ça smiley


                                  • cevennevive cevennevive 27 février 2014 18:57

                                    Shawford, vous êtes casse-pieds avec vos hoquets intempestifs auxquels on ne comprend rien.


                                  • LEELOO Shawford43 27 février 2014 18:58

                                    En l’état, moi je comprends pas comment tu peux m’adresser la parole quand je te regarde dans les yeux. 1 partout, balle au centre. 


                                    @+

                                  • Fanny 27 février 2014 21:12

                                    Un mystère. Oui, cette attirance presque irrésistible pour ce pays (comme pour une femme), que j’ai pu observer chez quelques Français ne s’explique pas. D’autant que d’autres personnes, d’une éducation et d’un milieu comparables, parfois de la même famille, ne sont pas attirées du tout par ce pays, bien au contraire (ils en auraient plutôt la trouille). Pour ma part, j’aime beaucoup la Russie imaginaire vue de France, ne connaissant pas le pays réel. Si Le Russe allait au-delà du « que pourrais-je dire d’autre » et pouvait nous éclairer plus avant sur la nature de ses sentiments envers ce pays, il nous apprendrait quelque chose. 


                                  • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 22:34

                                    J’aime profondément la Russie... que pourrais-je dire d’autre ?

                                    Et les Russes aiment profondément la France, et parmi les Français Napoléon reste d’une certaine façon populaire (incroyable mais vrai). Notre gâteau ’mille-feuilles’ s’appelle là-bas ’Napoléon’.
                                    J’ajoute que les Russes aiment également l’Italie et qu’ils sont prêts à tout pardonner à nos deux nations. Les Russes aiment le beau et ils considèrent la France et l’Italie comme deux pays générateurs de beauté. 
                                    L’apport de la Russie aux arts et aux sciences est parfois sous-estimé en occident. Pourquoi croyez-vous qu’ils décrochent ces médailles en patinage artistique. Les Russes ont la danse dans le sang.

                                  • LEELOO Shawford43 27 février 2014 22:36

                                    Antennes à Bouba : celui ci t’autorise à aller te présenter au Bistrot 82


                                  • LEELOO Shawford43 27 février 2014 22:38

                                    Assistant artilleur, c’est quoi ce bordel, le retro uploadage est en rade ? smiley smiley Blaireaux


                                  • LEELOO Shawford43 27 février 2014 22:40

                                    Ne pas tenir compte des deux précédents posts, le temps de mettre Elric et sa caisse au rencard. On disait ?


                                    Shaw très très de bonne humeur

                                  • Le Russe Le Russe 27 février 2014 23:35

                                    @ Fanny :

                                    Oui, comme vous dites « un mystère » ou encore "cette attirance presque irrésistible pour ce pays (comme pour une femme)« .
                                    Il y a quelque chose de cet ordre.

                                    En ce qui me concerne cela a été comme une retrouvaille, comme une reconnexion avec une partie de moi-même enfoui dans les profondeurs.
                                    Je suis le premier surpris (mais en positif, et c’est une vraie joie, un bonheur épanouissant) par l’intensité de cette »reconnexion« intérieure avec ce que je pourrais appeler »l’âme de la Russie« .
                                    Je ne suis resté que 13 jours pour mon premier séjour, mais comme j’étais bien là bas ! Je me sentais chez moi partout ! Et au retour, surtout à Paris, il y a eu comme un choc... j’ai essayé d’exprimer à des proches ce que j’avais réellement ressenti, à savoir que je me sentais plus dans mon pays en Russie qu’en France ! et cela malgré le fait que je n’y était jamais allé, et que je n’y avait passé que 13 jours ! J’ai bien vu que ça ne passait pas, ils pensaient que d’une certaine manière j’exagérai ou que j’enjolivai les choses... comment cela pouvait-il être possible ? Or c’était la stricte vérité !
                                    Et d’ailleurs depuis mon retour, je n’ai toujours pas »atterris« en France... je me sens déjà »Russe« ou en voie de le devenir (d’où ce choix de pseudo).

                                    En ce qui me concerne toujours (car je ne puis en toute connaissance de cause parler que de ce que je vie et connais de »première main« ), je perçois qu’il y a un certain nombre de fils subtils....
                                    Je vois par exemple que j’ai aimé la France, cette »belle dame« ... en mon coeur... mais que je suis triste de ce qu’elle est devenue... car je ne la reconnais plus tellement elle est défigurée par le mensonge, et loin de la rectitude qui l’habite en son âme... alors c’est comme si d’une certaine manière (au niveau de la reliance avec une »âme nationale« ), la Russie me »consolait« de cette perte...
                                    Je me sens »embrasser« par une »patrie« , une terre... une âme...

                                    Voilà ce que je puis ajouter.
                                    J’ai conscience d’utiliser des mots qui peuvent être parfois maladroits ou sujet à interprétation... mais cela me convient, et j’assume pleinement ce que j’exprime dans la mesure où je fait l’effort d’être vrai dans mes propos autant que dans ma vie...

                                    Il y a quelques temps le »mystère" de la Russie m’a appelé... comme il appel peut être d’autres....
                                    J’ai entendu cet appel, j’y ai répondu... et depuis....

                                    J’aime profondément la Russie... que pourrais-je dire d’autre ? smiley


                                  • Grandloup74 1er mars 2014 14:59

                                     @Par le Russe
                                     Vous n’êtes pas le seul ! Les Russes et donc la Russie sont adorables, rien à voir avec les prétentieux cow boy texans, aussi cons que prétentieux. Le Russe est philosophe, modeste, courageux et convivial. Le pays est vaste et beau. Et Poutine a le courage qui manque à nos pantins européens pour s’affranchir de la pourriture des va t en guerre de l’Otan, Israel et US en tête. La Russie de Poutine est le rempart contre la domination de la finance mondialiste et contre la mise au pas de l’humanité entière. Tant que ce pays resistera, nous garderons un peu de liberté. Il est important de le soutenir et anéantir la propagande antirusse de nos merdias.


                                  • antyreac 27 février 2014 16:55

                                    La Russie est un beau pays qui a malheureusement un psychopathe à sa tête qui s’imagine au temps de l’empire russe et qui non seulement fait chier son peuple (700 000 de détenus) mais en plus s’attaque régulièrement à ses voisins (Ukraine ,Pays Baltes la Pologne,,Géorgie etc...)



                                    • lionel 27 février 2014 17:17

                                      Merci pour ce reportage de qualité. Pendant ce temps là, des dizaines de millions de gens sous coupons alimentaires (qui vont leur être « sucrés »), des infrastructures en ruine, une police militaire dont les exactions de cessent de croitre, des prisons privés qui génèrent des fortunes à leurs propriétaires grâce à une « justice » de kangourou (comme on dit là-bas) qui condamne à tout va... Des centrales nuclaires qui fuient, se font attaquer et des villes dignes de cités Africaines où les municipalités ne peuvent même plus payer les services de base (éclairage publique, pompiers etc...). cette semaine, on apprenait qu’une ville de Floride interdit aux SDF d’utiliser des couvertures. dans d’autres endroits, ceux qui nourrissent les pauvres sont condamnés.
                                      Le décalage est saisissant, n’est-il pas... Mais nous sommes les amis éternels de cette nation construite sur un génocide...


                                      • LEELOO Shawford43 27 février 2014 17:18

                                        Lionel, tu te souviens qui portait également ce prénom ?


                                      • lionel 27 février 2014 17:21

                                        Antyreac,

                                        Si vous trouvez le nom de la nation décrite précédemment, vous gagnez dix coupons de rationnements et une place dans un camp d’internement.

                                        Un autre indice ? Allez, on est gentil... Cette nation a plus de 700 bases militaires dans le monde, la majorité de ses ambassadeurs n’aurait pas le baccalauréat en France et les contrats qu’elle impose à ses amis fait que nos bovins bouffent des OGM.


                                      • Fanny 27 février 2014 17:20

                                        Vous confirmez ce que me dit mon neveu qui travaille en Russie : Moscou et St Petersburg changent très vite, dans le sens de la mise aux normes occidentales (la relation client/fournisseur sur la base du value for money devient le principe de toute chose). On ne sait pas grand-chose du reste du pays (et ne comptons pas sur nos médias pour nous en informer). Ce qui m’intéresse, me préoccupe ou me désole n’est pas tant la Russie que mon pays qui glisse doucement vers une sorte de molle dictature bananière (cf. les reculs de la liberté d’expression). Comment fait l’Allemagne pour garder son quant à soi alors que ce pays est une brique essentielle voire une clé de voute de l’Empire, ce pays contrôlant l’Europe pour le compte des USA ? La France est prise entre les deux mâchoires d’un étau : d’une part la domination US qui décide depuis 60 ans de la géopolitique de l’Union Européenne (GB, Turquie …) et contre laquelle la France ne peut rien (l’épisode de Gaulle a été terminé par une révolution orange : mai 68), d’autre part l’immigration que la France ne parvient plus à assimiler ou intégrer, faute de maîtrise des flux et d’une politique au niveau des enjeux. Je crois que la France est grande, généreuse et créatrice (c.à.d. elle-même) quand elle est indépendante. Les contraintes de la mondialisation, les transferts de souveraineté ne lui valent rien, et finissent par saper le moral de ses citoyens. Au contraire, la Russie est indépendante, malgré les deux géants (Chine, USA) qui la surveillent avec avidité, et lorgnent sur son immense territoire pour le premier, l’encerclent militairement pour le second. Ceci explique peut-être votre conclusion : « La Russie aime la France et se désole de voir qu’il n’y a chez nous aucun sursaut, que l’État disparaît et que la mère des arts et de la culture, le pays des lumières n’est plus qu’un souvenir du passé. La Russie regrette le manque d’ambition de notre pays exprimé par la médiocrité de nos dirigeants. »


                                        • berry 27 février 2014 21:47

                                          A Fanny

                                          Je pense que les problèmes de la France viennent bien de la perte d’indépendance de notre pays. La Russie qui est indépendante se redresse et la France qui ne l’est pas s’enfonce.
                                          Nos dirigeants sont complètement inféodés à l’empire américano-sioniste et en viennent à trahir nos intérêts nationaux.
                                          Les Etats Unis ne veulent pas d’alliés puissants, ils veulent un nouvel ordre mondial à leur botte, avec des vassaux divisés qu’ils peuvent dominer largement.

                                          L’immigration de masse qui nous est imposée contre notre volonté, ainsi qu’aux autres pays européens, même ceux qui n’ont jamais eu de passé colonial comme l’Allemagne et la Scandinavie, participe de cette domination.
                                          L’immigration détruit le sens de l’intérêt national, divise profondément le pays, le tire vers le bas, et favorise l’arrivée au pouvoir de dirigeants corrompus, profondément anti-nationaux, qui jouent de ces divisions.
                                          La persévérance de nos dirigeants à mener cette politique d’immigration de peuplement est une vraie trahison, faite sciemment.

                                          Une Europe faible et impotente, intégrant la Turquie et une multitude de petits pays pauvres fait également bien le jeu des américains.
                                           


                                        • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 22:41

                                          Bonjour Fanny,

                                          Au contraire, la Russie est indépendante, malgré les deux géants (Chine, USA) qui la surveillent avec avidité, et lorgnent sur son immense territoire pour le premier, l’encerclent militairement pour le second.
                                          C’est bien vrai, mais la Russie a réussi, au creux de la vague à conserver son arsenal militaire. Elle a depuis entrepris la modernisation de son armée qui conserve toute sa capacité destructrice. Attaquer la Russie c’est prendre un risque énorme, qui peut s’y risquer à part Mr Hollande ?

                                        • LEELOO Shawford43 27 février 2014 22:44

                                          Clear Daneel, mais on ferait pas mieux de discuter de ça au pentagone de l’Agora ?


                                        • esteban 28 février 2014 12:54

                                          le Shawford, serait pas un peu en état d’ébriété intégral ?
                                          Le genre du type qui balance « vanne » sur « vanne » qui se croit super drole, intelligent, subtile, mais qui fait « bide » sur « bide ».
                                          Simple, bide intégral.


                                        • LEELOO Shawford43 28 février 2014 12:58

                                          Je creuse, je creuse dans vos mémoires les ami(e)s, même celle de christophe nicolas


                                        • esteban 28 février 2014 15:11

                                          La vraie classe serait d’écrire n’importe quoi sans que ça soit aussi évident.
                                          Sinon, on a affaire à de la simple pollution puérile. Et dans ce cas, il n’y a pas quoi pavoiser ou se sentir intelligent, puisque n’importe quel demeuré fait aussi bien, voire mieux sans effort.


                                        • Grandloup74 1er mars 2014 15:10

                                           @ Abou
                                           
                                           Oui, heureusement la Russie a conservé un armement important, et heureusement, elle améliore (et dépasse souvent l’Otan en terme de qualité) encore ses armes. Je dis heureusement car dans le cas contraire, les USA auraient depuis longtemps réservé un sort identique à celui de la Libye, Irak etc à la Russie. Ce pays (les US) ne comprend que la force, qu’il exerce aux dépens de nations plus faibles, ou qu’il craint si elle est suffisamment forte pour le détruire. C’est pour ça qu’ils (US) emploient des techniques de couards en envoyant les exaltés nazis ou extrémistes se faire casser la gueule à leur place dans des coups d’états pompeusement appelés « révolution »...


                                        • Furax Furax 27 février 2014 17:54

                                          Merci pour votre témoignage ;
                                          J’ai longtemps vécu à l’étranger et les russes que j’y ai rencontré étaient de loin les plus chaleureux, les plus cultivés et les plus francophiles.
                                          Je me souviens de cet ambassadeur SOVIETIQUE, qui me trouvant muet dans un groupe de visiteurs lors d’une exposition, m’a demandé le pourquoi de cette réserve.
                                          J’étais entouré de russes et d’américains et je lui ai avoué ne parler ni russe, ni anglais.
                                          J’entends encore sa voix chaleureuse :
                                          -Quand on a la chance d’avoir le français comme langue maternelle, je ne vois pas l’intérêt d’en apprendre une autre !
                                          Il se vantait de posséder chez lui, à Moscou, les oeuvres complètes de San Antonio reliées plein cuir !


                                          • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 22:44

                                            Bonjour Furax,

                                            J’ai longtemps vécu à l’étranger et les russes que j’y ai rencontré étaient de loin les plus chaleureux, les plus cultivés et les plus francophiles
                                            C’est presque génétique chez eux, l’amour de la France se transmet de génération en génération quelles que soient nos turpitudes et nos trahisons. Il faudrait rendre un peu la monnaie et respecter les gens qui nous aiment.

                                          • LEELOO Shawford43 27 février 2014 22:48

                                            Abou antoun, que puis je faire pour toi ? Commande et j’obéis si tel est ton souhait/façon de voir les choses (mais bon t’as quand même intérêt à avoir de bonnes raisons pour ça, isn’it ?) (d’autre part, les bonnes manières apparentes c’est pour les blaireaux, seul mon œil saura faire le point, l’admets tu, oui ou non ?)


                                          • Furax Furax 27 février 2014 23:52

                                            Bien d’accord Abou Antoun !
                                            De ce côté, l’accueil fait à votre article est très réjouissant. Notre propagande médiatique est de plus en plus inefficace et ridiculisée, tant mieux !
                                            Je profite de ce débat pour lancer une bouteille à la mer, appel à un vieil ami « soviétique »perdu de vue depuis longtemps. Peut-être est-il ?
                                            1) Encore vivant.
                                            2) Derrière son ordinateur suivant ce fil. smiley
                                            Slava Vladimirovitch Derevienko si on se retrouve un jour la fête sera énorme !


                                          • LEELOO Shawford43 27 février 2014 23:53

                                            Je veux mon neveu smiley HUGE smiley


                                          • xantrius 28 février 2014 00:14

                                             @sainte-injuste 

                                            Notre troll antisémite ne perd pas une occasion. Il voit partout le complot des juifs à l’œuvre : 

                                            « ... nous sommes sous occupation sioniste et que nos politiciens ne sont que des traîtres corrompus au service d’une puissance étrangère qui gangrène nos nations. ... notre pays, un territoire occupé où certains citoyens appartenant à une petite communauté d’intouchables »

                                            Vous-êtes un troll antisémite qui utilise n’importe quelle prétexte pour excréter vos propos haineux. Je conseille les lecteurs de cliquer sur votre pseudo et de jeter un œil sur vos commentaires, à 95% une diarrhée verbale de haine sur Israël et le juifs. 

                                            On connaît bien la musique, elle a changé la mélodie, mais reste la même composition qui appelle au pogrom. 

                                            De plus, votre pseudo est une insulte à la mémoire d’un grand révolutionnaire !


                                          • Grandloup74 1er mars 2014 15:20

                                             @ Saint Just
                                             
                                             Ne perdez pas de temps à répondre au crétins. Ils n’apportent aucun argument, ne connaissent que l’insulte, et se décrédibilisent totalement. A chaque poste de leur part on voit un peu plus leur ignorance et leur parti pris sans fondement.
                                             Je crois qu’on devrait, si l’on y tient vraiment, juste leur répondre :
                                             Quenelle ! Tout serait dit et on y gagnerait du temps...  ;0))


                                          • alinea Alinea 27 février 2014 18:03

                                            Absolument ravie d’avoir lu ce que mon intuition( parce que je ne peux pas dire mon érudition !!) me disait !
                                            Les occidentaux, à force de croire que seul leur modèle est « universel » deviennent des cons patentés. La différence existe, et c’est tant mieux !
                                            En tout cas, comme bakerstreet, ma connaissance de la Russie ne passe que par sa littérature et les films, et autres nouvelles, et je dois dire que cette société, son histoire, ses fondamentaux m’ont toujours « envoûtée » !
                                            Quant à la politique de Poutine, bien heureuse de vous lire aussi, parce que l’on se doute que pour redresser un tel pays avec une telle histoire, avec de telles relations avec l’occident, il faut au moins lui ! Notre pauvre Hollande n’est même pas capable de ne pas laisser se dégrader la France ! Et nous savons tous qu’un peuple boosté, retrouve sa fierté et son ardeur !

                                            Alors, que le bon entendeur reçoive mon salut !


                                            • bakerstreet bakerstreet 27 février 2014 18:52

                                              Alinea


                                              C’est plus fort que moi, je parviens jamais à faire ma révérence et à rentrer dans les cases, d’un coté comme de l’autre.
                                               Trop de révérences entre le nouveau petit père de toutes les Russie m’indispose et me fait rire.
                                               Quand on connait l’histoire de la Russie, on note simplement qu’il n’y a guère de changement de paragdime, depuis Ivan le terrible, et Staline : De grands fous qui dégagèreent l’espace autour d’eux, pour le meilleur et pour le pire. 

                                              Il semble que ce peuple soit loin c’est vrai de l’esprit français, qui n’est pas une référence en soi, j’en conviens, mais du moins notre postulat culturel.
                                              La star Poutine, n’est elle pas un nouveau tsar ?
                                              Les nouveaux chefs mafieux les boyards contemporains ?

                                              Quand on lit le journal du bagne de Sakhaline, de Tchekov, c’est une suite naturelle « des souvenirs de la maison des morts », de Dostoïevski , qui donnera « l’archipel du goulag », de Soljenitsyne . 

                                              Les régimes se suivent, mais le pouvoir central reste fort, et souvent assez fou, pour se croire au dessus du commun. Peut être y a t’il dans le peuple russe quelque chose de moins irrévérencieux, ou plus indiscipliné, qui rendit jusqu’à maintenant ce que le système allemand permit, dans sa folie paranoïaque. 

                                              J’admire la culture russe, une certaine façon de vivre, cette place dans l’histoire qu’ils ont, mais je ne vais pas me mettre à bêler d’admiration, ni me mettre au garde à vous devant ce nouveau tsar et son culte de la démesure. 

                                              L’environnement, en tout cas, ne semble pas au centre des soucis, des Soutchi ?
                                              Une pub vue à la télé russe m’a semblé sidérante : Le grand nord, Peer Gynt, ce genre d’ambiance romantique, un ours, une hermine marchant précautionneusement sur la neige. 

                                              Et puis tout à coup un bolide arrive à fond.....Un demeuré s’accaparant le pays, les ressources, se foutant du vivant comme de sa première 100 chevaux....
                                              Bon, il faut dire que c’est une pub pour une Audi.
                                              C’était pour dire que quand l’est et l’ouest se mettent à faire des ensemble, tout est oublié, en termes de fractures idéologiques et de conflits. 

                                            • LEELOO Shawford43 27 février 2014 18:56

                                              Ch’ti biloute viens boire un godet au rade plutôt que de philosopher hors du comptoir smiley


                                              Pour tes honneurs à MADAME, je m’éclipse...

                                              Bonne fin de journée smiley

                                            • alinea Alinea 27 février 2014 19:09

                                              Bakerstreet ;
                                              je ne suis pas en train de faire l’apologie de Poutine ! Les problèmes écologiques en Russie me taraudent depuis des lustres, que ce soit la mer d’Aral, Tchernobyl, leur putain d’autoroute autour de Moscou, enfin ce dont on parle ici !!!
                                              Je conçois qu’un tel pays ait besoin « d’un homme fort » pour se redresser, en lui-même et sur la scène internationale ; je suppose que tout évolue et je gage que la conscience écologique en Russie, portée par de vaillants combattants, fera son chemin, au moins autant que chez nous !( smiley) ; je dois dire, et d’un certain point de vue je n’en suis pas si fière, que je jubile de voir Poutine face aux occidentaux ; je n’en ai pas parlé à mon psychanalyste(!), mais je ne boude pas mon plaisir. Quant à attendre, ici ou là, une société idéale, il faudrait que nous soyons déjà plus de deux à avoir le même !!


                                            • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 22:52

                                              En tout cas, comme bakerstreet, ma connaissance de la Russie ne passe que par sa littérature et les films, et autres nouvelles, et je dois dire que cette société, son histoire, ses fondamentaux m’ont toujours « envoûtée » !

                                              Convenez, Alinea, que la littérature russe a un caractère universel. Quand aux films c’est bien simple de nombreux romans ont été portés à l’écran par Hollywood et par un metteur en scène russe, faîtes la différence (Dr Zhivago, Guerre et Paix, etc...).
                                              L’Union Soviétique a produit de grands films qui n’étaient malheureusement que peu diffusés en France (cinéma Cosmos à Paris).


                                            • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 23:25
                                              La star Poutine, n’est elle pas un nouveau tsar ?
                                              Les nouveaux chefs mafieux les boyards contemporains ?
                                              Ces images sont souvent reprises, elles ne sont pas absurdes. 

                                            • LEELOO Shawford43 27 février 2014 23:57

                                              Go and tell it to the man who cannot shine
                                              Va le dire à celui qui ne peut pas rayonner


                                            • alinea Alinea 28 février 2014 01:14

                                              Андрей Рублёв de Tarkovski faisait partie de nos films culte quand j’étais jeune !! et tant d’autres que j’ai oubliés !


                                            • bakerstreet bakerstreet 28 février 2014 08:34

                                              Un article est intéressant quand il s’ouvre en autant de poupées russes, de partis pris, de mauvaises foie et de déclarations d’amour...


                                              .La culture n’est peut être pas tout, mais c’est ce qui persiste, quand le brillant des chromes des voitures de luxe finit par disparaître, avec leur figure de Samothrace couverte d’une chapka .

                                              Quel dommage de ne plus voir les films d’Enseinstein, sinon en DVD.
                                               
                                              Je me souviens aussi de films magiques comme « quand passent les cigognes », de Kalatozov si je me souviens bien. Un film russe ne peut évidement se voir tout seul, comme une bouteille se vodka se boire.
                                               « Les yeux noirs » de Nikita Mikalkov nous approchent lui aussi du sublime, et vous met la tête au grand angle dans la taïga.

                                              C’est au bout de la course éperdue qu’on finit par arriver dans le domaine du conte Tolstoï, que j’aimerais par dessus visiter si j’allais faire un tour dans ce pays. 

                                              Il arrive que le talent d’un romancier soit si grand, que les héros qu’il crée soit plus vrais que bien de pauvres fantômes pourvues d’une carte d’identité. 
                                              Combien de fois ai-je imaginé Anna Karénine sur le quai d’une gare, hésitant sur la marche à suivre. 

                                              Et Tolstoï, saint ermite, n’en finissant pas de mourir dans cette autre petite gare où on l’avait accueilli. 
                                              « La guerre et la paix », ce monolithique qu’on repère aux quatre coins de l’horizon. 
                                              Toujours furieusement d’actualité sur la vanité humaine, sur la patience, l’écheveau, la beauté éclatante de la jeunesse, sa fragilité, le calcul des vieillards regardant ailleurs, de l’autre coté d’un horizon qui n’appartient qu’à eux. 

                                              Tout est dans ce grand livre la bible, qu’on pourrait appeler l’art de la vie, comme celui de sunzi s’appelle l’art de la guerre, ( et donc de la paix)


                                            • Grandloup74 1er mars 2014 15:31

                                               @ bakerstreet
                                               Faire référence à Ivan le terrible, Staline, les Tsars et j’en passe pour la Russie d’aujourd’hui, est aussi actuel que de faire réference à Hitler pour l’Allemagne, Mussolini pour l’Italie, les dictatures royales, le servage, l’inquisition pour l’Europe, les massacres d’indiens et les bombes au napalm (et nucléaires) pour les US, les coups d’états et toutes le colonies pour bien des pays etc...
                                               Je ne connais pas beaucoup de pays prétendus droit de l’hommistes à la conscience tranquille et aux mains sans traces de sang.
                                               Votre argumentation est partiale !


                                            • ELCHETORIX 27 février 2014 18:12

                                              Bonjour l’auteur et merci pour cet article sur la Fédération de RUSSIE de Wladimir POUTINE !
                                              Je pense aussi visiter cet immense pays , dont les gens cultivés ont toujours apprécié les valeurs de notre pays ( pas celles actuelles car nos «  représentants » gouvernementaux ont vendu leur âme au diable ) .
                                              RA .


                                              • LEELOO Shawford43 27 février 2014 18:15

                                                On remonte le temps ? 


                                                Ça pourrait pas aller plus vite ? J’ai tu sais qui pour tu sais quoi. smiley smiley smiley

                                              • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 22:54

                                                Wladimir POUTINE

                                                Attention Elchetorix c’est Vladimir pas Wladimir. Dans le contexte actuel il faut faire attention, Wladimir c’est polonais ou ukrainien.

                                              • tf1Groupie 27 février 2014 19:19

                                                Un article intéressant, merci .

                                                Par contre je ne suis pas totalement d’accord avec votre votre conclusion : ce n’est pas spécialement nos dirigeants qui sont médiocres, mais le peuple français qui, contrairement aux Russes, veut travailler toujours moins, ne veut pas bosser le dimanche, s’accroche débilement à l’Etat-providence et pleurniche à rallonge sur les acquis sociaux.

                                                Bref même Poutine serait incapable de remuer un tel pays de râleurs.


                                                • alinea Alinea 27 février 2014 19:48

                                                  C’est que les Français ont complétement perdu le lien social, qu’ils se foutent sur la gueule pour un oui pou un non et qu’il n’ont plus l’ombre d’une raison de ressentir le ferment de leur culture, dévoyée, bradée, asservie !! Moi aussi j’ai envie d’aller me coucher dans ces conditions !


                                                • LEELOO Shawford43 27 février 2014 19:54

                                                  Ben moi Alinea, vu comme ça vient de se passer à table avec mon vieux, je pense que je suis parti pour coucher dehors ce soir.


                                                  J’espère que vous me souhaiterez a minima que le destin soit pas trop vache avec moi.

                                                  Bonne soirée

                                                • LEELOO Shawford43 27 février 2014 20:00

                                                  Sinon, je viens de relire votre commentaire


                                                  Je rectifie ma conclusion

                                                  En cinq lettres

                                                • bakerstreet bakerstreet 28 février 2014 08:44

                                                  Alinea


                                                   Pour ce qui est d’être français, à chacun sa manière.
                                                  Mais on est jamais autant français que quand on va à l’étranger. 
                                                  Je ne vous apprend surement rien. Au delà de la frontière, votre numéro d’immatriculation vous rattrape.
                                                  Vous voilà représentant en camembert, en vin de bordeaux, et en madeleines. 
                                                  C’est peut être dans cet espace extérieur que nous sommes le plus grégaire. 
                                                  Sinon, au pays, nous retournons à nos disputes, à nos querelles, ce qui fait que la France, comme la Russie, sont des pays difficiles à gouverner.
                                                  C’est peut être pour ça que ces deux pays s’aiment malgré tout, et ont un passé commun d’échanges. 

                                                • LEELOO Shawford43 28 février 2014 08:47

                                                  Bon je vais faire le taff d’Alinea une dernière fois


                                                  Snoopy : 5 lettres

                                                • alinea Alinea 28 février 2014 11:56

                                                  J’ai idée bakerstreet que du temps où la culture française illuminait le monde, c’était plutôt les élites des deux pays qui se fréquentaient ; n’avons-nous pas hérité de tous les Russes blancs qui émigraient ? L’élite russe parlait et lisait le français, ce qui ne me semble pas avoir été réciproque !
                                                  Et on n’a pas parlé de la musique !!
                                                  C’est curieux ! je suis justement en train de lire Marina Tsvetaeva !


                                                • bakerstreet bakerstreet 28 février 2014 16:53

                                                  Alinea


                                                  C’était un temps ou les lumières françaises n’étaient pas celles que fournissent EDF....

                                                  Mais après tout faut il le regretter ?
                                                  Tout cela finit par vous gonfler la tête, vous rendre mégalomane. C’est le coté négatif d’une culture hyper valorisée. L’arrogance française est née sans doute la dessus, tout comme est à l’origine de celle actuellement des anglo-saxons, surtout des américains, la langue restant les seuls bijoux de famille que les anglais ont préservé de leur ambition coloniale. 

                                                  C’est pas plus mal de se la jouer plus modeste, à la mesure des choses. Des grands empires survient toujours des choses fâcheuses.L’histoire est là pour nous le montrer. 

                                                  Pas grand chose de nouveau dans la conception du monde, une histoire d’affrontements, de leadership, quitte à y sacrifier le principal.
                                                   Il semble que personne n’ait vraiment pris conscience que l’environnement et sa défense soit le problème majeur. 
                                                  Avons nous vraiment envie de survivre ?
                                                  Sommes nous assez incurablement névrosés, pour ne pas nous adapter, et définir les propriétés du groupe, d’intégrer dans notre cerveau reptilien ce que les sciences nous montrent de plus en plus ?
                                                  C’est la question qu’ils ne s’était pas posé en 14, se tapant sur la poitrine !.

                                                  Je ne connais pas l’auteur dont vous parlez, juste Nina Berberova bien sûr, écho des années blanches, avec cette sidération des russes repartant de rien, faisant mille boulots à Paris, vérifiant les vérités intangibles de ce grand livre que sont les mille et une nuits, le meilleur pour vous rendre compte de la farce de l’existence, de l’absolu fragilité des choses et des destins : Roi un soir, et mendiant au matin, cherchant dans le désert son palais disparu, avant de se remettre à vivre, et à rire.



                                                • alinea Alinea 1er mars 2014 01:33

                                                  J’ai tout lu de Nina berberova, découverte par Actes Sud alors qu’elle avait plus de quatre vingts ans !
                                                  Tsetaeva est née en 1892 et s’est suicidée en 1941, on va dire juste avant de crever de faim ! une de ses filles est morte de faim ; au départ une jeune poète pleine de talent, à la mode de l’ancienne Russie ; puis une révolutionnaire qui a galéré ; elle a écrit des lettres, un journal, c’est en tout cas pour ça qu’elle est connue !!
                                                  Quand aux empires, même lumineux, je suis bien d’accord ; qu’on l’oublie un peu la « grandeur » !!


                                                • LEELOO Shawford43 1er mars 2014 01:35

                                                  Qu’est ce que t’en sais, tu l’as vu en vrai mon trombone ? smiley smiley smiley


                                                • LEELOO Shawford43 1er mars 2014 01:40

                                                  Bon ok j’ai compris je fais pas l’affaire pour ça, y’a aucun soucis, mais y’a pas un buddy que tu veux que je te présente, du grain de poussière au plus haut du firmament ?


                                                • LEELOO Shawford43 1er mars 2014 01:41

                                                  Pour ce type de relation, y’a personne d’intéressé(e) ici parce ce que l’âme d’Alinea transpire de tout son être ?


                                                • LEELOO Shawford43 1er mars 2014 01:43

                                                  Bon comme je vais encore fait ceinture ce soir, a priori, on en reparle demain


                                                • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 22:56

                                                  Parfaitement d’accord Musima.


                                                • LEELOO Shawford43 27 février 2014 22:58

                                                  T’as pas un paquet de clopes, morue ?


                                                • millesime 27 février 2014 19:28

                                                  article plaisant à lire...je dirais : en route pour le monde « d’après » (décennie 2010-2020) .. par opposition au monde dans lequel nous vivons que je qualifierais de « monde »d’avant" .. !

                                                  http://millesime57.canalblog.com


                                                  • izarn izarn 27 février 2014 19:28

                                                    Ce qui est plaisant dans ce reportage, c’est la façon dont on s’adresse aux crétins qui croient tout ce que l’on raconte dans les médias sur la Russie et sur Poutine...
                                                    Bien sur sur oui, que les russes sont normaux, qu’il fait aussi bon vivre en Russie, enfin dans les endroits relativement riches...Mais meme pauvre, un russe doit etre encore plus sympa ! Faudrait voir en Sibérie ou à Vladivostok...
                                                    Hé oui, les russes sont normaux !
                                                    Les crétins s’extasient....Qu’ils arretent surtout de regarder des débilités médiatiques sur la Russie...


                                                    • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 23:19

                                                      Hé oui, les russes sont normaux !

                                                      Peut-être le (bon) mot de la fin. En gros profondément normaux, oui. En surface un peu exaltés donc avec une couche ’romantique’. Si vous lisez beaucoup de littérature russe vous verrez qu’il y a vraiment une forte ressemblance entre les hommes et les femmes de Russie et les héros, héroïnes de leurs romans. Le héros romanesque russe n’est pas un personnage de pure fiction.

                                                    • LEELOO Shawford43 27 février 2014 23:24

                                                      Non, je peux te dire qu’il est bel et bien là, BROTHER


                                                      Mais bon c’est comme SI je sortais d’une bouteille d’Orangina en furie, comme si j’avais toute la création qui s’exprimait à travers moi. Va falloir calmer les neurones petit à petit. smiley

                                                    • LEELOO Shawford43 27 février 2014 23:26

                                                      De quoi on pourrait parler, sur quel ton, avec qui ? Help me please smiley




                                                    • soi même 27 février 2014 20:56

                                                      A l’auteur, il y a t’ il toujours cette convoitise des richesse , où par dénonciation calomnieuse on s’approprie une entreprise convoité ?
                                                      Comme cela à été affirmer sur nos médias !


                                                      • Abou Antoun Abou Antoun 28 février 2014 17:25

                                                        A l’auteur, il y a t’ il toujours cette convoitise des richesse ,

                                                        La convoitise elle est tout simplement humaine, pas spécifiquement russe, et comme nous l’avons vu les russes sont ’normaux’ donc sujets au désir.

                                                      • Fanny 27 février 2014 22:08

                                                        Permettez une petite critique face à ce concert d’éloges mérités. Et l’occasion (rare par les temps qui courent) d’un cocorico. L’article ne reflète pas la réalité du marché automobile russe. Je cite : « Si les japonais (Toyota, Nissan) et les allemands (BMW, Audi, Volkswagen, Mercedes) se taillent la part du lion avec les grosses berlines et les 4x4, quelques firmes ’françaises’ arrivent à placer des véhicules, on voit également beaucoup de modèles coréens (KIA, Hyundai) et quelques marques américaines (Chevrolet, Ford). Les véhicules Chevrolet sont assemblés en Corée et Ford projette la construction d’une usine de montage en Russie. On trouve encore de vieux modèles Lada de la production locale, que l’on appelle là-bas ’Jigoulis’ mais ces modèles sont devenus minoritaires, ce sont même des curiosités dans les quartiers chics. » La réalité : le premier sur le marché russe est Lada, et de loin (Lada sera bientôt contrôlé par Renault). Le deuxième, eh bien c’est Renault, devant une ribambelle de « petits joueurs » sur le marché russe (Toyota, BMW, Audi, VW, Mercedes, Hyundai, KIA, Chevrolet, Ford…) -) L’Alliance Renault-Nissan est à 30% du marché auto russe (objectif 40% en 2016). Vous avez écrit « Quelques firmes françaises arrivent à placer des véhicules  » ?


                                                        • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 23:07

                                                          Le deuxième, eh bien c’est Renault, devant une ribambelle de « petits joueurs » sur le marché russe 

                                                          Tout d’abord dans l’alliance Renault-Nissan c’est Nissan qui fait le chiffre. Il faut dire que Nissan produit en Russie depuis 2009 et ce sont surtout les modèles fabriqués sur place qui sont vendus. A Moscou et S.P. on peut voir quelques Dacia Logan attractives par leur prix portant la marque Renault (invisible à l’Ouest) mais sur la qualité desquelles les Russes n’ont aucune illusion. Les Jigoulis (2101 à 2107) sont souvent abandonnées au bord des routes, les Samara ont complètement disparu de la circulation, quand aux nouvelles Lada je n’en ai pas vu une seule.


                                                        • Fanny 28 février 2014 00:20

                                                          Permettez une pointe d’ironie : un prof. de maths devrait savoir compter. Ventes Renault en Russie en 2013 : 210 milliers de VP contre moins de 200 mille pour Nissan. Renault tout comme Nissan produit en Russie. La Logan et autres Dacia sont des voitures assez simples, ce qui fait que leur niveau de fiabilité s’avère être très bon (meilleur que Mercedes me semble-t-il dans certaines enquêtes en Europe de l’Ouest : à vérifier). Quant à Lada, vous semblez faire une fixation sur la Jigouli qui est un dérivé de Fiat datant du temps de la 4L. Lada a sorti quantité d’autres modèles aux noms variés qui le place en tête du marché russe devant Renault (456 000/210 000 en 2013). Moscou et St Petersburg ne sont pas toute la Russie : le marché auto en est la démonstration.


                                                        • LEELOO Shawford43 28 février 2014 00:23

                                                          Même pour Ford, en trafic ou en fiesta ?


                                                        • Fanny 27 février 2014 23:05

                                                          Un de mes amis prof. de russe me disait qu’il ne faut retenir que deux choses positives concernant la Russie : une langue admirable, et une capacité de résistance du peuple hors du commun. Accessoirement : qu’il n’y a pas ou peu de pierres (cailloux) en Russie -) Les Russes ont en effet tout vu, tout subi. Quand on pense aux effets de la 1ère guerre mondiale en France, le trou béant dans une génération, avec comme conséquence une défaite rapide lors de la « drôle de guerre », on imagine les ravages cumulés du stalinisme et de la Wehrmacht. C’est hors de proportion. Une sorte de mini génocide appliqué aux hommes (principalement) sur deux générations. Qu’après une décolonisation menée paisiblement ce pays semble se relever, cela tient du miracle (les Serbes que la seconde guerre mondiale a considérablement affaiblis ne se sont pas relevés : on les a écrasés et on a confisqué une partie de leur territoire). Un miracle curieusement honni dans nos contrées. Je crois que cela tient à un vieux rêve plus ou moins conscient de l’Occident (de ses oligarchies) : réunifier le continent de Brest à Vladivostok sous autorité occidentale, et à n’importe que prix. Un seul obstacle : les Russes. Après une tentative au XIXème siècle (quelques centaines de milliers de victimes), une autre au XXème siècle (quelques dizaines de millions de victimes), voici au XXIème siècle les USA et l’UE qui avancent leurs pions vers l’Est, en soutenant une révolte en Ukraine dirigée par des néo-nazis, en implantant des bases militaires autour de la Russie. L’histoire ne s’arrête jamais, et les rêves sont éternels. 


                                                          • Abou Antoun Abou Antoun 27 février 2014 23:14

                                                            Excellent résumé !

                                                            La pugnacité du russe s’explique de plusieurs façons. Le peuple russe est en lutte constante contre la Nature, et il finit par triompher. L’hiver russe n’est pas une légende. 
                                                            Il y a aussi une composante culturelle. Les prisonniers de guerre sont considérés en France comme des héros, ils sont accueillis à leur retour avec la fanfare. Le Russe n’a pas le droit d’être fait prisonnier. A la guerre il n’a que deux alternatives ’vaincre ou mourir’, se rendre sans combattre c’est le déshonneur et l’impossibilité de revenir au pays. Tout soldat russe sait cela.


                                                          • Le Russe Le Russe 27 février 2014 23:46

                                                            Je m’offre la joie de présenter ici cette vidéo si chaleureuse qui nous vient de Russie. D’aucuns la connaissent déjà peut être :

                                                            http://www.youtube.com/watch?v=MGEiA80ZL08


                                                            • Croa Croa 28 février 2014 00:10

                                                              Passons sur le niveau de cet auteur qui croit que le diesel est un liquide malodorant smiley (Rudolf Diesel a inventé un moteur à allumage spontané dès injection du combustible, lequel peut être un liquide difficilement inflammable)....


                                                              Mais comment peut-on se sentir en sécurité dans un pays avec hommes en armes à chaque carrefour et dans chaque gare ???
                                                              Moi, dans un tel pays je ne mettrais jamais les pieds !


                                                              • LEELOO Shawford43 28 février 2014 00:12

                                                                Moi, dans un tel pays je ne mettrais jamais les pieds non plus smiley


                                                              • Fanny 28 février 2014 01:23

                                                                C’est votre niveau qui pose peut-être problème : un peu de culture automobile vous aurait permis de savoir que le Diesel est pratiquement inexistant aux USA et au Japon pour les VP. Il y a des raisons à cela. 


                                                              • Croa Croa 28 février 2014 08:34

                                                                « le Diesel est pratiquement inexistant aux USA »

                                                                FAUX
                                                                sauf en ce qui concerne les automobiles ! smiley

                                                                Il y a effectivement des raisons en ce qui concerne les automobiles mais pas celles que tu crois.


                                                              • Fanny 28 février 2014 11:33

                                                                VP ça veut dire Véhicules Particuliers (qui se traduit aussi par automobiles en langage courant). Donc pas (ou très peu) de VP Diesel aux USA et au Japon. Passer les normes de dépollution aux USA avec un Diesel n’est pas impossible mais reste difficile, et donc cher (prix du véhicule).


                                                              • Croa Croa 28 février 2014 20:10

                                                                Chez nous aussi un diesel est plus cher mais les carburants étant fortement (quoique ?) taxés la consommation compte ! (Pour VP j’aurais dû me douter. Il est un fait que lorsque je pige pas un truc je passe rapidement ! smiley)


                                                              • garibaldi 28 février 2014 00:25

                                                                 a croire que vous etes un bloguer paye par une officine russe de propagande.. vous oubliez juste de preciser dans votre description carte postale de la Russie quelque informations ...par example l espérance de vie pour les hommes 63 ans !!

                                                                vous auriez du sortir de Moscou est regarder l état calamiteux de la Russie en terme d infrastructure public...eh oui les fonctionnaires ont tout investit sur la cote d azur , miami etc..etc cela ne sert a rien d épiloguer sur cet article.. toute personne qui connait la russie sait a quel point cette article est complètement a cote de la plaque...

                                                                juste comme ca ...quelque cliche d hôpitaux et maternité en russie aujourd hui dans ce lien...

                                                                • Fanny 28 février 2014 01:12

                                                                  Espérance de vie : 64 ans pour les hommes, 76 ans pour les femmes, moyenne 70 ans en Russie. C’était le niveau en France dans les années 1950/60. Un retard de l’ordre de 12 ans d’espérance de vie sur la France aujourd’hui. Une part de cet écart est sans doute due au climat (il peut faire très froid, les routes pour se rendre aux urgences ne sont pas toujours bien déneigées …), une autre (plus importante) à la vodka et au tabac, et puis à l’immensité d’un pays relativement très peu peuplé (la maternité est souvent à plus de 100 km), enfin à la pauvreté dans les provinces. L’auteur de l’article a bien précisé, en toute honnêteté, qu’il faisait un comparatif de l’état de deux villes, Moscou et St Petersburg, entre 2003 et 2014, et non pas un état global du pays. Ces deux villes sont en effet très en avance sur les villes moyennes et sur la campagne russes. Traiter de propagandiste l’auteur de cet article est gratuitement injurieux, car ce qu’il écrit est assez juste dans l’ensemble, et rejoint les observations de quantité de touristes à Moscou et St Petersburg. Avez-vous lu l’article ? 


                                                                • Abou Antoun Abou Antoun 28 février 2014 07:02

                                                                  Merci Fanny pour cette mise au point. Je n’ai rien à ajouter.


                                                                • LEELOO Shawford43 28 février 2014 07:03

                                                                  Pareil pour moi ?


                                                                • LEELOO Shawford43 28 février 2014 07:05

                                                                  Abou Antoun, existe tu en ce vendredi 28 février 2014 ? Je l’espère pour toi.


                                                                • Croa Croa 28 février 2014 08:39

                                                                  à Fanny,

                                                                  Sauf que c’est un des rares pays où l’espérance de vie a reculé.

                                                                  (Mais ça va nous arriver aussi smiley )


                                                                • Fanny 28 février 2014 23:16

                                                                  @Croa

                                                                  L’espérance de vie est descendue à 58 ans pour les hommes après le changement de régime, je crois me souvenir, avant de remonter à 64 ans aujourd’hui. C’est ce qui a fait dire à Poutine que l’effondrement de l’URSS c’est traduit par une catastrophe (et que nos propagandistes médiatiques ont immédiatement traduit en « Poutine regrette l’URSS », ce qui est évidemment faux).
                                                                  En France, je ne crois pas à une inversion de la courbe, d’abord du fait de la diminution globale de la consommation de tabac, qui va se poursuivre. Du fait d’Internet aussi, qui permet à chacun de s’informer et de faire une sorte de pré-diagnostic dès l’apparition de symptômes, favorisant l’orientation vers les bons spécialistes sans perdre de temps. Le manque de médecins auquel on s’attend sera sans doute compensé par des immigrés. Il y a cependant un risque côté jeunes, qui économisent sur les soins du fait de la crise et du chômage. Cela pourrait se traduire par un effet négatif dans 50 ans. 


                                                                • LEELOO Shawford43 28 février 2014 00:28

                                                                  Il va bien le canelloni (maintenant ?)


                                                                  • Werner Laferier Werner Laferier 28 février 2014 01:40

                                                                    Notre internaute « Scheik Abou Antoun » reprend la rhétorique communiste usée jusqu’à la corde : les USA et ses alliées sont responsables de tous les malheurs du Monde, pendant que les peuples cubain, ukrainien, venezuelien, syrien... nagent en plein bonheur communisto-fasciste :

                                                                     Salaire mensuel de ces pays : 1 dollars ?

                                                                     La presse est remplacée par la propagande communiste !

                                                                     Pas de droit de grève ni de manifestation !

                                                                     Parti unique !

                                                                     Toute opposition est diabolisée et interdite !

                                                                     Dictateurs /présidents à vie et qui refilent le pouvoir à leurs frères, proches, dauphin ect... !

                                                                    Pas de doute « Scheik Abou Antoun » est un fervent défenseur de la démocratie !
                                                                    Il visite Moscou, le Kremlin, Caracas, Damas, la Havane, Kiev ect... en tant que touriste mais n’a pas vu la misère engendrée par l’idéologie mortifère qu’il défend ! Il est clair que vous devriez arrêter de vivre dans le désert syrien, le mirage russe corrompt votre esprit déjà bien fragmenté.


                                                                    • Fanny 28 février 2014 02:07

                                                                      Je vous demande une faveur : retirez le drapeau américain associé à votre pseudo. Par respect pour le peuple américain. 


                                                                    • Abou Antoun Abou Antoun 28 février 2014 07:15

                                                                      Werner,
                                                                      Abandonnez le style ’bancaire’ de votre ’sheik’ pour un style plus oriental. Soyez aimable de me gratifier de ’sheikh’.
                                                                      Il est aussi possible que je puisse vous en apprendre sur les USA ayant vécu et travaillé plusieurs années en Amérique du nord.
                                                                      Je ne suis pas anti-américain. Je dis seulement que la politique étrangère des USA depuis la fin de WW2 est globalement catastrophique.


                                                                    • COVADONGA722 COVADONGA722 28 février 2014 07:49

                                                                      Une étude américaine publiée en novembre 2009 établit qu’un enfant sur deux entre l’âge de 1 et 20 ans, au cours des trente dernières années, a eu au moins une fois recours aux bons alimentaires et conclut : « les enfants américains présentent un risque élevé de vivre une période au cours de laquelle leurs familles sombrent dans la pauvreté comme le prouve leur usage des bons alimentaires11. »



                                                                      heu werner pffff non rien  

                                                                    • LEELOO Shawford43 28 février 2014 07:54

                                                                      Abraracourcix est alive and Kicking loser/cabron


                                                                      Astérix : en 5 lettres

                                                                    • Croa Croa 28 février 2014 08:50

                                                                      « La presse est remplacée par la propagande communiste !
                                                                      Pas de droit de grève ni de manifestation !
                                                                      Parti unique !
                                                                      Toute opposition est diabolisée et interdite !
                                                                      Dictateurs /présidents à vie et qui refilent le pouvoir à leurs frères, proches, dauphin ect... ! »

                                                                      C’est donc comme chez nous !  smiley smiley smiley smiley
                                                                      à part que notre propagande est libérale, que les grèves et manifs sont juste bien encadrées (sinon gare !), que le parti unique est à deux faces interchangeables, que les vrais oppositions ne sont pas encore interdites mais seulement diabolisées et que nos Présidents ne le sont pas à vie car ils doivent allégeance au système.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès