• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Abou Antoun

Abou Antoun

Retraité Éducation Nationale, né en 1947.
Ex professeur agrégé (Lycée-Université) en mathématiques et informatique.
Dénataliste convaincu adhérent à l'association
Démographie Responsable
Européen enthousiaste à l'origine, de plus en plus réfractaire à l'idéologie dominante au sein de l'Europe (libéralisme débridé sur le plan économique et adhésion à l'OTAN dont on ne voit plus la nécessité suite à la disparation du Pacte de Varsovie).
Agnostique de type APP (agnosticisme) et laïc intransigeant.
Convaincu de la justesse de l'analyse du rapport Meadows, et de la véracité des pics de Hubbert, je suis politiquement adepte du mouvement décroissant. Ce mouvement est actuellement ultra-minoritaire et mal organisé. J'estime qu'il s'agit d'une cause perdue. Fin de vie donc plutôt contemplative et pessimiste.
Voilà le tableau !
 

Tableau de bord

  • Premier article le 05/03/2012
  • Modérateur depuis le 16/08/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 22 6491 1386
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1442 1158 284
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Abou Antoun Abou Antoun 7 mai 08:10

    @QAmonBra
    Pourtant, historiquement, légitimement, démocratiquement et démographiquement, la Crimée est plus surement russe que Mayotte n’est française, n’en déplaise aux sempiternels colonialistes.
    Sans le moindre doute !
    Au regard de l’histoire on peut se poser la même question au niveau de l’Ukraine toute entière, dont l’indépendance par rapport à l’empire russe n’a été que très éphémère.



  • Abou Antoun Abou Antoun 7 mai 08:02

    Le ton monte entre d’un côté, la Russie et de l’autre les Etats-Unis et l’Union européenne.

    C’est une redondance, l’UE n’est qu’une colonie américaine, elle n’a donc pas d’opinion propre.



  • Abou Antoun Abou Antoun 5 mai 20:55

    @Ben Schott
    Vous faites bien de remettre les choses en place.
    Rosemar ressort texto et sans discernement toutes les c... vues à BFM TV et consorts.
    Elle cherche des titres racoleurs et les trouve, c’est bon pour les contrats publicitaires de AV.



  • Abou Antoun Abou Antoun 5 mai 14:08

    @Opposition contrôlée
    Réaction contradictoire mais néanmoins fort intéressante car (bien) documentée par un intervenant connaissant son sujet.
    En fait l’auteur pointe les ressemblances, fait des assimilations, et vous relevez au contraire les différences, qui existent.
    D’un côté on peut dire que l’histoire est un perpétuel recommencement, de l’autre on peut dire que les mêmes causes (apparentes) ne produisent jamais les mêmes effets.
    >>Il faut rappeler que le Liban dans ses frontières est une création coloniale française, créée autour du Mont Liban par annexion de territoires, en particulier syriens (Plaine de la bekaa).
    On peut dire cela de tous les états du M.O. arabe (Syrie, Liban, Jordanie, Irak, Koweit, états de la péninsule arabique, et bien sûr Israël etc...) ce sont presque tous des constructions coloniales. dès lors, toute analyse peut commencer par ce constat, et partant rendre le colonialisme responsable de tous les maux, passés, présents et à venir.
    >>3/ L’existence des troupes palestiniennes sous l’autorité de l’OLP est avant tout le fait de la Syrie, comme composante de la stratégie d’affrontement avec l’entité sioniste.
    Pas vraiment ! Les Syriens ont enrôlé (de force) les milices palestiniennes dans la ’Saïka’ (coup de foudre) entièrement sous le contrôle de l’armée syrienne. Les milices réfugiées au Liban veulent justement échapper au contrôle syrien. D’ailleurs elles s’opposeront violemment à l’armée syrienne venue au Liban rétablir l’ordre en appui objectif des phalanges chrétiennes.
    Il n’y a d’ailleurs qu’au Liban que les milices palestiniennes évoluent librement ; en Jordanie on se souviendra de ’septembre noir’.
    >>Encore une fois, vous occultez les positions pro-palestiniennes des partis authentiquement libanais : PSP, PCL, PSNS, parti Baas etc. La pression ne venait certainement pas que de l’extérieur.
    C’est exact !
    >>Quant au bombardement par l’aviation libanaise des camps, je n’ai trouvé aucune trace de cela.
    C’est exact mais en 1973 l’armée libanaise a bien bombardé les camps par ordre de Soleiman Frangié. Les camps ont d’ailleurs riposté à l’arme lourde arrosant les banlieues (Furn Ech Chebbak, Hazmieh) Cette option a été vite abandonnée par risque de ’rupture’ de l’armée libanaise, qui s’est effectivement produite peu de temps après.
    Pour ce qui concerne la diplomatie française elle est disons mal inspirée mais plus ou moins constante jusqu’à la présidence Chirac, elle repose sur l’alliance avec les partis chrétiens et la bourgeoisie sunnite et le mépris des masses chiites et druzes. Quoi qu’il en soit non seulement la diplomatie française est incapable de rétablir la paix civile en 75 (mission Couve de Murville) mais elle ne peut empêcher le meurtre de son ambassadeur (sans doute commandité par Damas).
    Depuis Sarko c’est évidemment tout et n’importe quoi, et pas seulement au M.O. les différents guignols qui se sont succédés n’y comprenant rien à rien.
    Quoi qu’il en soit la France n’a guère été récompensée pour services rendus aux chrétiens puisque ce sont eux qui ont déclaré unilatéralement l’indépendance alors que la France, occupée et au plus bas, est mise devant le fait accompli.

    .



  • Abou Antoun Abou Antoun 5 mai 10:42

    Bonjour,

    J’ai connu le Liban avant et pendant la guerre civile.

    J’ai donc vu la marche inéluctable vers le chaos.

    J’approuve entièrement votre analyse et j’ai employé pour mon propre compte le mot ’libanisation’ sur AV à propos de la situation française.

    Il n’y a pas grand chose à ajouter sauf peut être le fait que la situation est plus grave encore ici. Au Liban les différentes parties prenantes avaient les mêmes références culturelles, chrétiens comme musulmans et palestiniens sont de culture arabe et parlent la même langue. La scission entre les chrétiens et les musulmans s’est faite sous occupation turque mais elle est du même type de ce qui s’est passé en ex-Yougo. C’est pour des raisons d’ordre pratique que certains Libanais se sont convertis à l’Islam, tout comme les Slaves en Bosnie... Chrétiens et musulmans sont cousins, proches parents et portent souvent les mêmes patronymes.

    En France le fossé est plus profond entre ’souchiens’ et Français issus de l’immigration.

    On peut redouter le pire. La classe politique française a été (et est toujours) aveugle et stupide.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité