• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

RIEN

Aujourd'hui, il ne passe rien.
               En ce 11/11/1917
                           Juste quelques escarmouches, ici ou là. La routine, quoi.
     On guette l'ennemi la nuit, dans le froid qui vient.
      L'enlisement s'éternise.

La révolte dans le marbre.

   L'épuisement et la démoralisation gagnent de plus en plus.
     La révolte, il n'en est plus question. Craonne, c'est fini. Le pire a été vécu à Verdun.
   C'est juste un répit avant d'autres offensives, toujours décisives pour les généraux de l'arrière, concentrés autour de leurs cartes multicolores, se lissant les moustaches pensivement.
  On les aura !...Il faut bien refouler les doutes et les désespoirs, non patriotiques.
    La fin, qui peut la prédire, après tant d'années d'espoirs reportés, de promesses non tenues ?
       Encore un an à tenir...Mais il ne le savent pas. Le brouillard n'est pas que dans les plaines d'Ypres ou de la Somme.
 Une année charnière, pourtant, avec la terrible offensive du Chemin des Dames, après une année d'affrontement total.
  Une petite lueur dans la nuit : l'entrée en guerre de l'oncle Sam, l'arrivée des Canadiens, qui ont fait des merveilles à Vimy, et les autres : Australiens, Néo-Zélandais, Portugais, et aussi des Indiens et même des Chinois (il faut des bras pour enterrer les morts)...Et le Tigre sort ses griffes.
   Mais les rumeurs concernant un retrait russe, qui va se concrétiser à Brest-Litovsk, en inquiètent plus d'un dans les états-majors.
  La quasi-surplace dans la boue vient se confirmer encore, comme on le voit ici. A Messines, des taupes s'activent en vain. A l'est, la montagne mangeait les hommes, là où mourut un de mes oncles dés 1915.
   Tout ça pour ça... Quelle connerie, la guerre ! Si on ne le dit pas à haute voix, si la censure interdit de l'écrire aux proches, on le pense de plus en plus fort.
   Quand reverra-t-on les épouses ? Quand reprendra-t-on les moissons abandonnées il y a trois ans ?...Une éternité dantesque.



Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • pallas 11 novembre 15:39
    ZEN

    Bonjour,

    Dans notre monde et je suis navré de l’annoncer ainsi.

    Que sa soit dans le passé et le présent ce monde à toujours été guidé par la loi du plus fort, il en sera toujours ainsi.

    Le plus fort survie et le plus faible périe.

    La médiocrité et l’impuissance ne sont rien face à la réalité, c’est hélas la loi du plus fort.

    Notre nation à mis son sabre à la poubelle et brulée son fourreau.

    Salut


    • bob14 bob14 11 novembre 15:54

      Il se passe que le monde est en guerre..qu’on assassine des milliers de gens tous les jours..En effet, Bergé n’est pas seulement un individu, isolé, mort et enterré, il faut également comprendre que ce pouvoir là a modelé le paysage culturel français pendant près de 50 ans. Mais alors en quoi croyait cet homme là ?la routine comme vous dites...


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 novembre 15:57

        Accident nucléaire en Russie. Juste un point de détail,....


        • pallas 11 novembre 16:15

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Oui, une catastrophe de plus, il y en à d’innombrables.

          Sa ne change rien ou plutôt conforte la réalité de la situation.

          La loi du plus fort prévaut sur tout le reste, même un sabre émoussé est supérieur dans les mains d’un expert à contrario de celui ne possédant aucunes techniques maniant une lame parfaite.

          La Vie perdura, elle l’a toujours fait, parcontre les humains c’est une autre histoire.

          La lame qu’elle soit bien forgée, solide, tranchante tel un rasoir, ne fait pas de son utilisateur un escrimeur de premier ordre.

          Un Stylo ne fait pas l’écrivain.

          Les humains ne sont pas une race viable, juste des choses intérêts, qui en devient une insulte au fil du temps.

          Ce principe fondamental de la nature est simple, les plus faibles périssent, la loi de la nature est sanglante, le chaos, les humains n’en deviennent que des proies.

          Salut


        • Agafia Agafia 13 novembre 01:13

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Vous ne seriez pas restée un peu trop sous le nuage radioactif ? ^^

        • ZEN ZEN 11 novembre 16:49

          Erratum : Aujourd’hui il ne se passe rien...


          • rogal 11 novembre 17:59

            @ZEN
            Alors craignons qu’un rien ne vienne troubler ce jour.


          • Gasty Gasty 12 novembre 12:25

            @ ZEN

            Aujourd’hui aussi ?


          • Alain 11 novembre 16:50

            Le pire, c’est le présent. Un certain président qui il y a deux jours s’en va au moyen orient vendre des navires de guerre et qui ,un jour comme aujourd’hui encense un Clémenceau (celui qui faisait tirer sur des ouvriers en grève).
            En fiat, on apprend jamais rien des guerres passées.


            • Agafia Agafia 13 novembre 01:09

              @Alain

              Et en Peugeot, on apprend mieux ? ^^

            • pallas 11 novembre 21:45
              ZEN

              Bonsoir,

              Vous ne savez rien, absolument que le néant.

              Mes mots danses tout seul.

              Vous ne comprenez pas le lieu auquel vous faites terreurs.

              J’ai horreurs des humains ainsi que la moindre forme de vie.

              Le silence est mon chef lieu, nul être est invité, ma maison n’est pas le recueil du coins.

              Allez disparaitre dans le Hadès, c’est son job, qu’il bosse un peut.

              Salut


              • Massada Massada 12 novembre 08:40

                Zen et vacuité vont ensemble



                • Agafia Agafia 13 novembre 01:11

                  C’est moi, ou les commentaires sont tous complètement hors-piste ? ^^


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires