• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ruralité hors sol

Ruralité hors sol

Cet été, j'ai eu un jour l'idée saugrenue de me déplacer sur des départementales au lieu de prendre l'autoroute. Cependant, malgré la traversée de nombreux villages, j'ai été confronté à une difficulté : impossible de refaire le plein d'essence ! Il m'a fallu me détourner pour trouver une grande surface qui avait une station service...

Pourtant, chaque village traversé compte des centaines d'habitants, qui ont tous des automobiles. Comment se fait-il qu'on ne trouve plus de station service ?

Eh bien, c'est très simple, les gens font le plein en allant faire leurs courses, dans une grande surface. Ils ne font donc pas leurs courses non plus près de chez eux, parce qu'il n'y a pas plus d"épiceries que de stations service.

Des gens vivent dans un pays sans être le moins du monde inséré à l'économie locale. C'est ce que j'appelle la "ruralité hors sol". Comme les habitants ne faisaient pas le plein ni leur courses près de chez eux, les épiceries et les stations service ont fermé. C'est un cercle vicieux.

L'État en rajoute une couche en fermant les services publics de proximité les uns après les autres. Plus de bureau de poste, classes rurales fermées, collèges éloignés (ne parlons pas des lycées). Pas de maternité, ni d'hôpital. La voiture devient omniprésente et indispensable. C'est une catastrophe écologique.

Il y a bien longtemps, j'avais lu un petit livre qui s'appelait "Les mécanismes du sous-développement" (Albertini, édictions ouvrières). Parmi les explications au sous-développement avancées par l'auteur, figurait la "désarticulation de l'économie". Expliquons : toute activité n'est viable que si elle est articulée avec d'autres activités. Si vous voulez fonder une entreprise, vous aurez besoin de partenaires, de fournisseurs et de clients. Dans un pays développé, vous les trouverez. Par contre, dans un pays sous-développé, il vous en manquera, et vous ne pourrez pas créer votre activité. La ruralité hors-sol correspond à une économie désarticulée.

Les conséquences en sont de plus en plus néfastes. Ce qu'on ne trouve pas sur place, on ira le chercher de plus en plus loin, ce qui réclamera de plus en plus d'énergie. Ce modèle insoutenable est désormais entré dans une crise profonde.

Bien sûr, il reste l'agriculture. Mais celle-ci est tellement peu soutenue qu'elle est maintenant en grand danger. Il faut aussi s'interroger sur le mode de développement agricole suivi depuis des années. Il y a quelques temps, j'ai découvert avec stupéfaction que l'agriculture est le troisième secteur responsable des émissions de gaz à effet de serre en France, après les transports et les bâtiments. C'est totalement absurde, puisque l'agriculture, grâce à la photosynthèse, devrait au contraire absorber du carbone.

Cette observation donne la clé de ce que pourrait être un nouveau développement rural. Celui-ci ferait en sorte que le milieu rural soit un puit de carbone au lieu d'en être une source.

Il existe de nombreux exemples d'une telle transition. Par exemple, au lieu de brûler du fioul, il est possible de déchiqueter le bois issue de la taille des haies bocagères pour faire fonctionner des chaufferies. Encore faut-il ne pas avoir rasé les haies.

Mais c'est surtout une évolution des pratiques agricoles qui est nécessaire. Les techniques agricoles actuelles sont en effet très coûteuses en énergie. L'accroissement de la teneur des sols en matière organique est aussi un objectif, pour maintenir les sols en bonne santé mais aussi pour piéger une partie de l'excès de carbone atmosphérique.

Il est cependant illusoire de demander davantage aux agriculteurs si on ne les rémunère pas pour cela. La Suisse l'a compris. Pourquoi pas la France ? Nous devons accepter que les agriculteurs ne soient pas seulement payés pour produire de la nourriture, mais aussi pour entretenir et valoriser le milieu naturel.

Zut ! Encore des impôts ! Eh oui ...

Deux priorités se dégagent à moyen terme :

  1. Relocaliser les activités en milieu rural : services publics et entreprises de proximité.
  2. Décarboner l'économie rurale, notamment agricole.

Est-ce utopique ? Sûrement pas Mais c'est coûteux. Il faut une volonté politique forte, mais aussi un consensus général pour que la nation accepte qu'une plus grande partie de ses ressources soit consacrée à la reconstruction d'une économie rurale viable.

Nous en prenons conscience petit à petit. La "transition écologique", est nécessaire, mais elle n'est pas gratuite. Elle coûte même les yeux de la tête. Cependant, nous n'avons pas d'autre choix que d'accepter d'en payer la facture.


Moyenne des avis sur cet article :  2.1/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • Arthur S NEMO 23 novembre 2018 12:58

    Vous découvrez l’Amérique ?

    La macrocéphalie parisienne a été mise en évidence dès 1947 par Jean-François Gravier : lien.

    Il était temps de vous réveiller !


    • velosolex velosolex 23 novembre 2018 15:35

      @NEMO

      47...Cela vient de ci loin...Le centralisme français est séculaire et remonte en fait au dixseptième siècle, quand Louis quatorze tient les princes et les ducs par les couilles, en les transformant en courtisans. Le pays n’a qu’à se soumettre au dikats royaux, dont le 49.3 est l’expression moderne. 


    • Désintox Désintox 23 novembre 2018 18:45

      @NEMO
      « La macrocéphalie parisienne »

      Ce n’est pas le sujet de mon article.


    • Ouallonsnous ? 24 novembre 2018 10:08

      @l’auteur

      Bel article « bien pensant », le script vous en a été fourni par l’équipe communication du régime ?


    • Zolko Zolko 24 novembre 2018 11:03

      @Ouallonsnous ? : ou alors, il dit juste des choses de bon sens ? Ben tiens, à ce propos, je reviens de mes courses au marché sur la place du village, à pied, en ayant acheté que des produits locaux (cuisse de poulet, fromage, yoghourt, pommes, salade...). C’est pourtant pas compliqué à comprendre que si vous allez au supermarché en voiture pour acheter des fruits venant de loin par camion, les paysans et commerçants locaux vont fermer !


    • Julien S 23 novembre 2018 13:25

      La disparition des pompes à essence rurale est due à l’impossibilité financière de les mettre aux normes. 

      Quels malheurs nous attendent si nous ne mettons pas aux normes toutes les choses de l’existence ? C’est selon la réponse que chacun fera, qu’il pensera ou non devoir se contraindre à une existence plus ou moins rapetassée.

      De toute façon Désintox est un fanatique de la concentration vertueuse de l’habitat. 


      • velosolex velosolex 23 novembre 2018 18:10

        @Julien S
        En dehors du pseudo de l’auteur, quel n’est pas le journal qui ne nous propose pas maintenant son boulot de désintox…..Hors, la plupart du temps, le parti pris est manifeste de noyer le bébé dans l’eau du bain pollué...On le sait, il suffit d’orienter la lumière sur un événement de façon particulière pour présenter les choses de façon manipulatrice. Mais cette volonté quasi scientifique d’extraire le mensonge, de se faire l’archange de la vérité, est le dernier piège tendu à ceux qui veulent une expertise, comme si celle ci était une sorte d’exégèse divine.. Bref du prêt à penser dénoncé pour un autre !


      • Désintox Désintox 23 novembre 2018 18:48

        @Julien S
        « Désintox est un fanatique de la concentration vertueuse de l’habitat. »

        Habitat groupé ne veut pas dire concentré. La dispersion de l’habitat provoque un mitage de l’espace rural.


      • Paul Leleu 23 novembre 2018 18:57

        @Désintox

        de toutes façons, il me semble que la construction d’habitat isolé est aujourd’hui théoriquement interdite par la loi. On doit construire dans les bourgs et les hameaux, il me semble.

        effectivement, il existe une différence entre l’habitat groupé et l’habitat concentré. Les géographes, les poètes et les anthropologues s’intéressent depuis des générations aux différentes campagnes françaises, et à la typologie de l’habitat rural (groupé ou isolé, etc.)


      • Doume65 24 novembre 2018 17:40

        @Paul Leleu
        « il me semble que la construction d’habitat isolé est aujourd’hui théoriquement interdite par la loi »
        Le PLU (plan local d’urbanisation) sont communaux ou depuis peu intercommunaux.


      • HELIOS HELIOS 25 novembre 2018 04:13

        @Désintox

        ha, ha... « le mitage »... c’est un expression de promoteur ça... de ceux qui vous disent qu’un lotissement c’est mieux que des maisons individuelles, parce qu’entre ces maisons individuelles il reste du territoire « perdu » !

        Et ces promoteurs ils oublient de vous dire que lorsque leur lotissemenent de gens entassés dont les maisons sont quasi mitoyennes par le garage sera achevé et les maisons vendue ils pouront a nouveau acheter du bon terrain bien vide pour installer de nouvelles cage a poules.
        Le mitage comme ils disent a beaucoup d’interet car il preserve la nature, les propriétaires ne laissent pas mourir leurs terrains et de nombreux animaux profitent de ces espaces plus surs....

        L’habitat groupé est une horreur sans nom, il faudrait des COS toujours inferieur a 2% voir 1% dans la proche peripherie et au maximin 0,2% plus loin....


      • JC_Lavau JC_Lavau 23 novembre 2018 14:16

        De même que c’est le petit Jésus qui est le coupable du tonnerre chaque fois qu’il joue aux boules à l’étage du dessus, les gaz à effet de serre sont coupables de tout, du contraire de tout, et du reste.

        Ce qu’il y de bien avec la propagande, c’est qu’il y a toujours des gogos pour la gober.


        • joletaxi 23 novembre 2018 14:21

          @JC_Lavau

          faut dire que l’entreprise de lobotomisation des idiots utiles est une réussite étonnante


        • Désintox Désintox 23 novembre 2018 18:49

          @JC_Lavau
          Les gaz à effet de serre sont une réalité qu’il serait suicidaire d’ignorer. Ne confondez pas la science avec de la propagande.


        • JC_Lavau JC_Lavau 23 novembre 2018 18:52

          @100% intox. La propagande t’intoxique facilement, DONC la propagande a raison...
          Limpide !


        • Désintox Désintox 23 novembre 2018 19:02

          @JC_Lavau
          L’équipe des décodeurs du « Monde » travaille quotidiennement contre les fake news.
          Sur le CO2, voir cet article :
          https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/11/22/stable-pendant-plus-de-mille-ans-la-concentration-de-co2-dans-l-atmosphere-a-explose-au-xxe-siecle_5387107_4355770.html


        • foufouille foufouille 23 novembre 2018 19:10

          @Désintox
          tu vas nous expliquer les autres maximas comme pour les romains ou l’âge de bronze.


        • Balkanicus 23 novembre 2018 19:19

          @Désintox

          Qu il y ait un effet de serre sur la terre, comme sur toutes les planetes a atmosphere, c est une evidence

          Mais correler le rechauffement climatique actuel de la temperature moyenne de la terre avec les gaz a effet de serre.... c est un peu rapide

          J aimerias deja avant cela, avoir une etude dans l espace et sur terre sur de nombreuse annee qui mesure la temperature, ainsi que l energie renvoyer d une plaque noir avec une matiere predefinie a l avance pour mesurer precisement l energie que le soleil nous envoie, et si ce n est pas ca qui nous rechauffe

          Car il y a peut etre des rayonnements que le soleil envoie et qui joue sur la temperature de la terre de maniere direct ou indirect Et peut etre des particules qu on ne connait pas, et que l on arrive pas a detecter avec nos outils actuel

          Et il y a d autre facteur

          Par exemple, un scientifique a decouvert que les sols pergélisol gelee de russie, ne fondait pas de la meme facon, suivant que des animaux piétinent ou pas ses sols

          Avec un differentiel de 14 degree en moin pour un sol piétiner, ce qui diminue la fonte....

          En bref, pour resumer Pour moi, il y a un probleme, mais je pense qu on ne sait toujours pas ce qui en est reelement la cause C est peut etre meme ca qui fait le plus peur pour moi On ne peut stopper une chose si on ne comprend pas la raison qui la provoque


        • JC_Lavau JC_Lavau 23 novembre 2018 19:30

          @100% intox. En chanson des Frères Jacques :
          On mit Gabrielle au régime en lui supprimant le poisson, l’orage et les éclairs. 

          Sur Li mMonde, en Voltaire dans le texte

          Ce fut le 12 octobre 1759 que frère Berthier alla, pour son malheur, de Paris à Versailles avec frère Coutu, qui l’accompagne ordinairement. Berthier avait mis dans la voiture quelques exemplaires du Journal de Trévoux, pour les présenter à ses protecteurs et protectrices, comme à la femme de chambre de madame la nourrice, à un officier de bouche, à un des garçons apothicaires du roi, et à plusieurs autres seigneurs qui font cas des talents. Berthier sentit en chemin quelques nausées ; sa tête s’appesantit : il eut de fréquent bâillements. « Je ne sais ce que j’ai, dit-il à Coutu, je n’ai jamais tant bâillé. - Mon Révérend Père, répondit frère Coutu, ce n’est qu’un rendu. - Comment ! que voulez-vous dire avec votre rendu ? dit frère Berthier. - C’est, dit frère Coutu, que je bâille aussi, et je ne sais pourquoi, car je n’ai rien lu de la journée, et vous ne m’avez point parlé depuis que je suis en route avec vous. « Frère Coutu, en disant ces mots, bâilla plus que jamais. Berthier répliqua par des bâillements qui ne finissaient point. Le cocher se retourna, et les voyant ainsi bâiller, se mit à bâiller aussi ; le mal gagna tous les passants ; on bâilla dans toutes les maisons voisines : tant la seule présence d’un savant a quelquefois d’influence sur les hommes !


          Cependant une petite sueur froide s’empara de Berthier. « Je ne sais ce que j’ai, dit-il, je me sens à la glace. - Je le crois bien, dit le frère compagnon.

          - Comment, vous le croyez bien ! dit Berthier ; qu’entendez-vous par là ?

          - C’est que je suis gelé aussi, dit Coutu. - Je m’endors, dit Berthier. - Je n’en suis pas surpris, dit l’autre. - Pourquoi cela ? dit Berthier. - C’est que je m’endors aussi « , dit le compagnon. Les voilà saisis tous deux d’une affection soporifique et léthargique, et en cet état ils s’arrêtèrent devant la porte des coches de Versailles. Le cocher, en leur ouvrant la portière, voulut les tirer de ce profond sommeil ; il n’en put venir à bout : on appela du secours. Le compagnon, qui était plus robuste que frère Berthier, donna enfin quelques signes de vie ; mais Berthier était plus froid que jamais. Quelques médecins de la cour, qui revenaient de dîner, passèrent auprès de la chaise ; on les pria de donner un coup d’œil au malade : l’un d’eux, lui ayant tâté le pouls, s’en alla en disant qu’il ne se mêlait plus de médecine depuis qu’il était à la cour. Un autre, l’ayant considéré plus attentivement, déclara que le mal venait de la vésicule du fiel, qui était toujours trop pleine ; un troisième assura que le tout provenait de la cervelle, qui était trop vide.

          Pendant qu’ils raisonnaient, le patient empirait, les convulsions commençaient à donner des signes funestes, et déjà les trois doigts dont on tient la plume étaient tout retirés, lorsqu’un médecin principal, qui avait étudié sous Mead et sous Boerhaave, et qui en savait plus que les autres, ouvrit la bouche de Berthier avec un biberon, et, ayant attentivement réfléchi sur l’odeur qui s’en exhalait, prononça qu’il était empoisonné.

          A ce mot, tout le monde se récria. « Oui, Messieurs, continua-t-il, il est empoisonné ; il n’y a qu’à tâter sa peau, pour voir que les exhalaisons d’un poison froid se sont insinuées par les pores ; et je maintiens que ce poison est pire qu’un mélange de ciguë, d’ellébore noir, d’opium, de solanum et de jusquiame. Cocher, n’auriez-vous point mis dans votre voiture quelque paquet pour nos apothicaires ? - Non, Monsieur, répondit le cocher ; voilà l’unique ballot que j’y ai placé par ordre du Révérend Père. « Alors il fouilla dans le coffre, et en tira deux douzaines d’exemplaires du Journal de Trévoux. « Eh bien, Messieurs, avais-je tort ? dit ce grand médecin.

          Je préconise de mettre 100% intox au régime, en lui supprimant l’intox Li mMonde.
          Au bout de six semaines, ça devrait aller mieux.


        • Ouam Ouam 23 novembre 2018 22:49

          @Balkanicus
          "Mais correler le rechauffement climatique actuel de la temperature moyenne de la terre avec les gaz a effet de serre.... c est un peu rapide

          « 

          Je veut mon neuveu , et pour aller dans ton sens j’y placerai quelques liens et des points de réflexions, réflexions que chacun à le droit de se poser et d’en déduire ensuite par sa propore analyse la voie qui lui semblera juste.

          https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/15556/reader/reader.html# !preferred/1/package/15556/pub/22537/page/5

          http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/07/13/01008-20150713ARTFIG00193-une-mini-periode-glaciaire-pourrait-toucher-la-terre-a-partir-de-2030.php

          https://www.lci.fr/france/dans-15-ans-la-terre-pourrait-connaitre-une-mini-periode-glaciaire-1527251.html

          Etc ...

          Les memes qui aujourd’hui nous prévoyaient une peéride glaciaire, avec des études scientifiques digne du Giec,
          sonts dans les memes doctrines que ceuxs qui croient détenir »la vérité« 

          Nous savons tous ce que le Giec raconte, et es nombreuses dérives

          Si je devais formuler un avcis, les climatatos convaincus du réchauffement devraient plutot etrent rangés dans le domaine du sectaire.
          Comme les climatos sceptiques avérés aussi.

          Pourquoi ?
          Le problème est simple, nous navons aucun recul sérieux et scientifique pour démontrer l’une ou l’autre es deuxs hypothèses.
          Le seul recul que nous avons est celui justement des variations erratiques et démontrées du climat dans un temps un peu long.
          Et ceci n’etais pas du àç l’activité humaine , ou pour ceuxs qui l’envisagent sur cette époque, une petite dose d’humilité doit etre leur etre injectée d’urgence

          Ce que l’on peut en revanche démontrer ET mesure, c’est la perte sérieuse et grave des espèces vivantes, cad la biodiversité.
          Et pour cela il n’y à qu’une solution rapide in-finé cad stopper la crioissance infinie d’une population qui vis sur une planete finie.

          Et pour exister et se developper, l’humain comme toutes les espèces animales joue sur son biotop.

          Mais ceci n’interesse absolument pas ni les écolos en herbe et bien encore moins les ultras libérauxs
          qui voient en cette masse une source de croissance sans fin d’un chiffre d’affaires au service de quelques uns.


          Quelqu’un peut il affirmer sérieusement que le patron d’amazon qui je le rapelle »pèse« 100 MILLARDS est pour l’arret de l’expansion sans fin de la population
          et par voie de fait de sa richesse démesurée qui en découle ?

          La réponse ne peut etre que :
          Bien sur que non, C Gohsn viens de nous le prouver, comme tous les olgaches de son style qui n’onts que ce but, accumuler plus et toujours plus.

          Macron 1er est le valet servile de ces gens, il reve d’etre de la cordée et de monter encore d’un cran quitte à délester le reste de la cordée
          et de les laisser creuver, on le voit ici actuellement, c’est tellement criant que tout le monde le voit désormais.

          Sauf peut etre certains qui se disent pour une »désintoxication« (lol)

          Un type qui vous explique qu’il faut supprimer le train et qui 6 mois plus tard vous explique que la bagnole c’est mal ....

           
          Un type qui vous explique que vous devez ne pas vous limiter à votre cercle concentrique proche pour y travailler et aller loin pour travailler,
          donc prendre sa vieille bagnole pour faire 150 bornes journalière, ...

          vous en pensez quoi ?

           
          Un type qui vous explique que votre bagnole diesel c’est la cata éclogique et qui propose une PRIME pour racheter une AUTRE bagnole diesel...
          Vous en pensez quoi ????

           
          Un type qui supprime et démantelle tous les services publics et ensuite explique que les gueuxs prennent leur truc polluant pour y acceder..
          Vous en pensez quoi ?

           
          Un type qui vous explique qu’il faut passer au ’tout electrique » sachant les ravages des métauxs rares, ET écologique...

          et de l’impact sur le resau et la distribution et
          la création de ce « courant propre » (lol) pour créer de nouvelles centrales pour alimenter ceuxs-cis
          Vous en pensez quoi ?
           

          Etc.... je vais écourter..

           
          C’est digne du (e)manuel « L’écologie vu par enfumeur 1er », à la petite semelle, meme les pieds nickelés n’auraient pas osé smiley

          Seul des types crédules peuvent encore croire à cette propagande digne de la pravda dans ses meilleurs moments ^^,

          comme celle du Giec et les conneries du chef de cordée 1er...
           
          Les « un peu lucides et pas trop encore trop deumeurés / formattés » percoivent raoidement que c’est de l’enfumage ...et ne l’oublions pas..

           
          ...l’enfumage pollue gravement, il contient du co2 .


        • Ouam Ouam 23 novembre 2018 23:07

          @Désintox
          « @JC_Lavau
          L’équipe des décodeurs du « Monde » travaille quotidiennement contre les fake news.
          Sur le CO2, voir cet article :
          https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/11/22/stable-pendant-plus-de-mille-ans-la-concentration-de-co2-dans-l-atmosphere-a-explose-au-xxe-siecle_5387107_4355770.html »
           
          Oui et alors ?
          Est tu sur que le co2 joue sur le climat dans le sens prédit par le Giec ou ce genres d’organismes ?.
           
          De plus sur le réchauffement, alors que en 1980 les memes nous prédisaient une glaciation du à l’activité humaine, d’autres memes qui nous prévoient une glaciation dans les années a venir ...
           
          Alors que c’est juste des prévisions digne de celle de la météo à 15 jours
          prévisions dont... nous constatons tous la fiabilité éprouvée smiley smiley
           
          Avec le recul et l’expérience du passé concernant ces gens ...
          comment peut on etre aussi crédule en 2018 ? smiley
           


        • troletbuse troletbuse 23 novembre 2018 23:13

          @Ouam
          comment peut on etre aussi crédule en 2018 ?


          Faut faire parti de LREM


        • Ouam Ouam 23 novembre 2018 23:30

          @troletbuse
          "Faut faire parti de LREM

          "
           
           smiley
           
          Meme la...ca commence à fuir et prendre l’eau.. ^^
           
          https://www.ouest-france.fr/societe/gilets-jaunes/manche-la-deputee-lrem-krimi-enfile-un-gilet-jaune-6087513
           
          Heurement le chef de cordée fonce tout droit et ans faiblir dans la direction du coeur de la tempete,
          il se pense au dessus des éléments, le tout est d’y croire ^^


        • troletbuse troletbuse 23 novembre 2018 23:41

          @Ouam
          Oui mais ca va leur créer un sapré dilemme à tous ces dé putes de LREM qui n’ont jamais rien foutu et qui ne savent rien foutre : Voler de 5000 euros, au bas prix tous les mois, (de l’argent de poche) ou bien pointer au chomdur ou le pire trouver un petit boulot  smiley


        • Zolko Zolko 24 novembre 2018 11:06

          @Désintox : « L’équipe des décodeurs du Monde... »
           
          mauvaise pioche, si il y a bien des gens qui intoxiquent de fake-news c’est eux


        • joletaxi 23 novembre 2018 14:20

          hein ?

          il se déplace pas en velo le desintox ?

          Et que va-t-il faire chez les bouseux, il a pas un jardin ecoconscient à entretenir sur un toit d’un clapier urbain durable ?

          et voilà qu’il propose d’accroitre l’étalement urbain

          des poulets sans tête


          • Désintox Désintox 23 novembre 2018 18:50

            @joletaxi

            L’insulte ne constitue pas une argumentation. Je ne propose nullement d’accroître l’étalement urbain dans mon article.


          • troletbuse troletbuse 23 novembre 2018 23:42

            @joletaxi
            Si, chez LREM, c’est des vélos sans selle


          • mmbbb 24 novembre 2018 09:53

            @joletaxi l etalement urbain, ? ? Joletaxi, descends du train . Depuis deja quelques decennies l urbanisation en France a fragmente le territoire. D ailleurs les catastrophes a repetition Aude Var hier Maison la Romaine sont dues a la negligence des lois naturelles ( ce sont des bassins versant ) et ces fortes pluies entrainent ipso facto des catastrophes . Quant aux bouseux , il y en a plus . Ce mot « ruralité » est un leurre comme le fameux « couple franco allemand » . Les paysans francais sont des industriels et l emploi de pesticide est reparti a la hausse dans ce pays. Ces paysans industriels ont rase des milliers de KM de haies et ont asséche des zones humides . Je connais bien la campagne . Quand un paysan emploi de l ensilage pour nourrir ses vaches, c ’est une puanteur , Quand ces memes paysans industriels repandent leur pesticide a outrance et ne respectent pas une marge de securite et viennent emmerder leurs voisins produisant BIO . il est a noter que ces gens la sont des bourrins . Quant a cet article, si il y a une desertification rurale, c ’est cette mentalite qui a fait fuit cette jeunesse . J ai passe ma jeunesse a la campgane cette campagen est peuplee par des Turcs l eglise est fermée et je m en tape royalement . Mitterrand avait choisi une image rurale, pour une de ses campagnes , Il jouait sur la corde sensible ce cette france eternelle comme l aurait fait Petain son copain , il y avait un clocher sur cette image Dans les campagnes , il y avait beaucoup de querelles de clocher c ’est le revers de cette image d Epinal . PS selon l INSEE , le patrimoine des paysans est superieur a la moyenne des francais

            http://www.lafranceagricole.fr/actualites/patrimoine-2015-les-agriculteurs-sont-ils-les-plus-riches-des-francais-1,0,3290800239.html

            Quand la classe ouvriere a ete liquidée les paysans ne sont pas montres solidaires .
            Il faut arrêter de jouer avec ces images bucoliques.


          • HELIOS HELIOS 25 novembre 2018 04:25

            @troletbuse

            ... et sans pédales !


          • troletbuse troletbuse 26 novembre 2018 12:42

            @HELIOS
            Ben oui. Pour l’instant une seule leur suffit smiley


          • velosolex velosolex 23 novembre 2018 15:16

            Vous avez raison sur bien des points, en particulier quand vous évoquez les mérites de l’économie circulaire….Le patronnât a jubilé en découvrant la mondialisation, la libération...Les imbéciles. En supprimant les fusibles, ils ouvraient la cage des fauves et de l’enfer sur terre…. Bien sûr, l’agriculteur génère du carbone….Les images naïves de « Martine à la ferme » sont bien loin de nous, mais continuent parfois à impressionner l’imaginaire de certains....La malbouffe la aussi derrière le champ contaminé, les animaux torturés dans des batteries : Viande à bas cout, mais produisant énormément d’effets mortifères : Carbonne, pesticides, désastre environnemental, maladie, déserts, clivages…

            Ceux qui ont connu le monde d’avant savent d’où l’on vient, sans mythifier un monde qu’on pensait améliorer….. Remarquons qu’un plein permettait rarement de faire à l’époque plus de 400 kms, contre plus du double actuellement. Le prix de l’essence était fixé par décret, comme le pain, le lait, le café, et quelques autres biens de consommation. La régulation et le contrôle étaient donc la garantie de services, et d’emplois dans un deal économique sensé. Nous sommes arrivés au bout de la route, d’une logique totalitaire. Le mouvement des gilets jaunes, bien que désordonné, brouillon, est l’expression d’un mal être et d’une perte de sens total, tout autant que d’abandons cyniques. Le contrat social est rompu depuis plus de vingt ans, sur fond de désertification. Les ruraux plus touchés que les citadins, prennent l’ampleur de la catastrophe, dés qu’ils veulent se servir des moyens que la république leur donnait, en termes de services….

            De telles évidences ne semblent pas claires pour les journalistes de base...Enfin c’est ce que je me disais en écoutant ce matin la matinale d’inter, où le mépris effleure, pour ne pas dire la bêtise et l’ignorance, à moins que tout cela soit de l’ordre du bétonnage, de l’endiguement. C’est la fin d’un monde. Nous ne sommes plus là dans les idées, mais dans l’âpreté du réel. Le mur du climat, de la pollution, de l’explosion démographique est devant nous. Jusqu’ici, tout va bien, ou presque. Comme tant d’autres, je constate qu’on reste totalement passif, ou presque, nous contentant d’incantations, ne voulant absolument pas remettre en cause la mondialisation, le fret, l’opportunisme fiscal, bref le capitalisme devenu fou...


            • Désintox Désintox 23 novembre 2018 18:52

              @velosolex
              D’accord avec votre commentaire.


            • JC_Lavau JC_Lavau 23 novembre 2018 18:57

              @velosolex. Le mur du çon est encore bien plus redoutable que le mur du climat.


            • Désintox Désintox 23 novembre 2018 21:39

              @JC_Lavau
              Vous aurez bientôt l’occasion de tester le second.
              .


            • JC_Lavau JC_Lavau 24 novembre 2018 00:17

              @100% intox. Ah ouais, c’est tout de la faute à la bombe anatomique et au refroidissement de la smatmosphère.

              Prophète Philippulus, je vous ordonne de redescendre sur Terre immédiatement ! Et prenez garde de ne pas vous casser la figure.


            • mmbbb 24 novembre 2018 10:13

              @JC_Lavau ne te fatigues pas , on connait ta ritournelle . Quoi qu il en soit tu ne m a pas explique pourquoi l aiguille des Drus notamment la voie Bonatti a Chamonix s ’est effondrée . 


            • JC_Lavau JC_Lavau 24 novembre 2018 13:50

              @mmbbb. Mais c’est terrifiant, ça ! Dans les montagnes jeunes, l’érosion ne s’est pas encore arrêtée !
              De toute une clippe hercynienne d’un pré-continent africain qui a charrié sur les Alpes, l’érosion n’a plus laissé que la Dent Blanche et le Matterhorn. Exigeons donc des instruits qu’ils renversent l’érosion, et nous rendent le restant de la clippe. C’est vrai quoi à la fin !


            • foufouille foufouille 23 novembre 2018 18:27

              "Eh bien, c’est très simple, les gens font le plein en allant faire leurs courses, dans une grande surface. Ils ne font donc pas leurs courses non plus près de chez eux, parce qu’il n’y a pas plus d"épiceries que de stations service."

              ben non, ça dépend des endroits vu que la campagne profonde est trop loin de ta ville donc il y a des super, épiceries et station services.


              • zzz'z zzz’z 23 novembre 2018 18:39

                @foufouille
                Il ne faut pas être méchant, pour une fois qu’il sortait de cure…


              • Désintox Désintox 23 novembre 2018 18:59

                @foufouille
                "ben non, ça dépend des endroits vu que la campagne profonde est trop loin de ta ville donc il y a des super, épiceries et station services."

                On trouve des supermarchés dans les petites villes. Cela reste une économie hors sol.


              • foufouille foufouille 23 novembre 2018 19:12

                @Désintox
                500 ou 1000 habitants, ce n’est pas une ville.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 novembre 2018 19:01

                Desintox bonsoir. Oui ...pour un renouveau de la politique d’aménagement du territoire.


                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 23 novembre 2018 19:59

                  Décarboner l’économie rurale, notamment agricole

                  Celle là, elle est digne de rentrer dans le guinness de la connerie ....

                  On constate tout de suite qu’il y a un énorme vécu en milieu paysan......

                   smiley

                   smiley

                   smiley

                  Est ce que vous croyez que le pec utilise une john deer 6105mc pour aller au marché le samedi matin ......

                  Pauvre plouc.....

                  https://www.youtube.com/watch?v=T491_R4PzVA


                  • Désintox Désintox 23 novembre 2018 21:33

                    @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
                    J’ai donné des chiffres sur les émissions de carbone par l’agriculture.

                    Mais les émissions de gaz à effet de serre ne se limitent pas au carbone :
                    https://reporterre.net/Climat-l-agriculture-est-la-source


                  • Raymond75 23 novembre 2018 20:14

                    J’ai vécu indirectement l’arrivée des supermarchés, il y a environ 35 ans, dans la campagne auvergnate. Dans ce qui fut un grand village, il y avait une supérette (une ’Coop’) qui vendait tous les produits alimentaires, un droguiste qui vendait tous les produits ménagers, outils, tenues de travail, produits agricoles, etc .., une boucherie charcuterie, un boulanger, une coiffeuse et un petit restaurant. Je ne me rappelle plus si il y avait une pompe à essence, mais il y avait un petit garage artisanal.


                    Dès l’ouverture du supermarché (à 10 km), toutes et tous se sont précipités et ont IMMÉDIATEMENT abandonné les commerces locaux ! Bien sur ceux ci ont fermé en quelques semaines, et il n’y a plus AUCUN commerce dans ce village.

                    Je leur disait "si vous faites cela tout va fermer’, mais je parlais dans le vide. Aujourd’hui, la moitié des maisons sont à vendre (personne n’en veut) et ne restent que des vieillards, qui ont besoin d’aide pour faire leurs achats.


                    Ce ne sont pas les technocrate de Paris qui ont commis cela, ce sont les habitants qui ont fait le choix d’une vie à l’américaine au détriment d’une vie locale.


                    • titi 23 novembre 2018 20:21

                      @Raymond75

                      On sait très bien ce qui faisait vivre ces coop, ces boucheries locales.

                      1. La patronne, la femme du patron tenait la boutique et n’était pas déclarée. (et qui d’ailleurs pleure en voyant qu’elle n’a aucun droit à la retraire)
                      2. pour la boucherie la « remballe » permettait de ne pas avoir d’invendu
                      3. pour les commerces en général la « bricole » permettait d’arrondir les fins de mois

                      Donc si, bien sûr que si, ce sont les règlements, les normes, qui ont tué le commerce. Moi je me souviens de la boucherie de mon village : j’aurais évoqué le HACCP à l’époque toute le monde m’aurait ri au nez.

                      Pour en revenir aux stations essence ce sont bien les changements de normes ces dernières années qui ont provoqué la dernière vague de fermeture.


                    • titi 23 novembre 2018 20:22

                      @titi

                      Et j’ajoute c’est aussi pareil pour les professions médicales.

                      Il y a 30 ans la plus grosse maison du village : le médecin… le plus gros 4x4 : le médecin.
                      Maintenant que tous ses revenus sont contrôlés par carte vitale comme par hasard, il n’y a plus de vocation…

                      Tu m’étonnes...


                    • foufouille foufouille 23 novembre 2018 20:28

                      @Raymond75
                      tu oublies les prix exorbitants de tes joyeux petits commerces. certains ont compris et survécu mais le coop, c’est certain.
                      il était juste pratique pour vendre la consigne de tes bouteilles e bourgeois récupérée à la décharge.


                    • foufouille foufouille 23 novembre 2018 20:30

                      @titi
                      c’est surtout les arrêts de travail qui sont mieux contrôlés comme la kiné bidon ou le taxi pour 50m.


                    • titi 24 novembre 2018 09:02

                      @foufouille

                      La disparition du cash…. c’est ça qui tue le petit commerce.

                      L’Etat exige que les boubouis où ils passent pas 10 personnes par jours appliquent les mêmes rêgles que le centre commercial 4 temps de la Défense.


                    • mmbbb 24 novembre 2018 10:09

                      @titi Vous exagerez , si je critique cette campagne c ’est surtout par le manque d ’activite pour sédentariser la population jeune ; pas de sport pas de bibliotheque pas d ’activite culturelle , a cette epoque les maires s en foutaient . En revanche , les commercant etaient d honnetes gens connaissant leur metier , Le boucher savaient tailler une bavette et le pain etait cuit au four a bois. Par un etrange renversement des lois economiques , ces metiers la sont devenus des metiers ou les produits vendus sont de devenus du luxe .A Lyon , la viande dans les boucheries est hors de prix, et le pain cuit au feu de bois un luxe Quant au maison , les ouvriers pouvaient encore se faire construire des pavillons qui respectaient les lois du bel ouvrage , mur double en brique recouvert d un platre , Il y a avait meme des platiers staffeurs qui coulaient des corniches Les fermes des charpentes etaient assemblées TMC tenon mortaise cheville Desormais a ce prix aujourdhui nous avons de la bricole mais les prix en revanche ont explose . C ’est etrange cette modernisation de l economie n est ce pas .


                    • titi 23 novembre 2018 20:14

                      @Desintox

                      Il y a une dizaine d’année j’habitait une grande métropole.

                      Quand je faisais mes courses dans le centre commercial le plus proche sans quitter l’agglomération. Une fois l’aller/retour fait, ma voiture annonçait 30 km.

                      Maintenant je suis à la campagne, bien, bien dispersée.

                      Quand je fais mes courses, je change de département, de région. Une fois l’aller/retour fait, ma voiture annonce 16 km.

                      Tout ça pour dire : évitez les lieux communs.


                      • Désintox Désintox 23 novembre 2018 21:35

                        @titi
                        ça existe aussi.


                      • Sergio Sergio 23 novembre 2018 21:19

                        « ... Cet été, j’ai eu un jour l’idée saugrenue de me déplacer sur des départementales au lieu de prendre l’autoroute ... »

                        J’en connaissais un qui les détestait autant que vous, mais pas des moindres !

                        https://www.youtube.com/watch?v=_2yqjXyiusw


                        • velosolex velosolex 23 novembre 2018 23:49

                          @Sergio
                          Moi ça fait des années que je n’ai pas mis les pieds sur une autoroute, bien avant mon combat pour notre dame des landes, où l’ombre de Vinci était omniprésente. 
                          C’est une question de principe. Je refuse de payer un service qui a été financé par le contribuable,et qui a été bradé par Villepin. 
                          One ne connait guère les dessous du dossier, mais impossible pour moi de ne pas penser à l’affaire Tapie.
                          Je dois avoir l’esprit mal tourné. Enfin tourné comme les petites routes, celles que j’aime, où la vie et le temps sont toujours présents.


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 novembre 2018 00:12

                          @velosolex

                          Ben avec une 500 Enfield on comprend aussi ...


                        • velosolex velosolex 24 novembre 2018 01:56

                          @Aita Pea Pea
                          La lenteur, c’est le vrai luxe, et le silence entre deux notes, fait le cœur de la musique. C’est ainsi qu’on obtient les plus belles fugues, les plus beaux échappements. 
                          Je lorgne néanmoins sur la 650 Enfield deux cylindres qui me parait très réussie. https://bit.ly/2FDZDcC


                        • Sergio Sergio 24 novembre 2018 10:11

                          @velosolex, Aita

                          Quand j’étais gamin, j’accrochais un jeu de cartes avec des pinces à linge sur l’hauban de la roue arrière de mon byclar, pour simuler le bruit d’une moto, et c’était mieux qu’avec la bouche. J’avais toujours des vélos de récup et ma mère dégonflait les pneus que je réparais à l’instar de la femme à Ulysse, mais pas la nuit, je préférais l’Iliade empruntée à la biblio. Aujourd’hui à un stop, je chambre souvent les motards en simulant une accélération au poignet .... et ils rentrent dans le jeu, j’ai pas changé. J’admire la Bonneville, mais j’ai pas le permis moto, je lorgne sur une 125 qui ressemble à une Norton, mais vu l’allure du bureau avec l’essence, je réfléchis. Quand j’étais gosse, stockées avec les photos de femmes à p... et de Slade que j’avais piquées (podium) car pas d’argent, j’avais des photos de MAMUT COLOSSAL avec phare carré et phare rond, j’avais des préférences avec les sous que j’avais pas. Pensant encore que j’étais le seul au monde à connaître ces motos, quand j’en parlais, je fut agréablement surpris de la revoir chevauchée par Gérard Depardieu. Au fait, je vais bientôt faire comme lui, gratter des trimestres où je pourrai, ’je suis un salop aux trous dans sa carrière à vouloir trop rester indépendant’, J’ai bossé à 16, en apprentissage de coups pieds dans le cul, de brimades et le roi du balayage, 14 000 centimes/mois (10 % du smic), et les trimestres qui comptent pas et j’men tape. Pour revenir au sujet, les routes départementales je les fais en vélo, et je bosse en vélo tant que je peux encore bien que je me les gèle le matin et le soir, à bientôt. Pour la campagne hors sol, je plane avec, où je creuse, j’ai pas le pistolet !


                        • Julien S 24 novembre 2018 17:47

                          @velosolex

                          ça fait des années que je n’ai pas mis les pieds sur une autoroute
                          -------------------------
                          Cela tombe bien, c’est interdit !


                        • velosolex velosolex 25 novembre 2018 12:39

                          @Sergio
                          Quan j’étais jeune j’ai fait les saisons quelques années, à deux sur un 125 vespa, puis une fois celui ci grillé, j’ai roulé 50000 bornes en trois ans avec une 125 MZ, une moto de la RDA, old school et carrément increvable, avec 40 kilos de bagages. Elle consommait une misère. Il fallait faire le mélange deux temps direct dans le réservoir…..Une moto qu’a laissé des nostalgiques https://bit.ly/2KvkjlO
                          Mon fils a une 123 Mash, une bécane faite sur une base japonaise, mais fabriquée en chine, et distribuée par un groupe français. Une sorte de dacia de la moto. Jolie, pas chère, robuste, sympa, j’ai roulé un peu avec et je la recommanderais. Mais gardez donc l’esprit vélo il vous va bien. C’est celui que je préfère. 


                        • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 23 novembre 2018 21:22

                          Vous avez mal choisi votre pseudo (votre avatar lui est paaarfait) : que diriez vous de « Vaseline » ?


                          • Désintox Désintox 23 novembre 2018 21:36

                            @Philippe Huysmans
                            Vous utilisez de la vaseline ?
                            Il existe pourtant des produits plus appropriés.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 24 novembre 2018 13:54

                            @Désintox. Un spécialiste !


                          • Désintox Désintox 25 novembre 2018 14:22

                            @JC_Lavau
                            En effet, cela ne me semble pas le meilleur remède contre la corne des pieds ; les brûlures ou les égratignures.

                            Vous pensiez à quoi au juste ?


                          • JC_Lavau JC_Lavau 25 novembre 2018 14:37

                            @100 % intox.
                            — A quoi sert un fusil ?
                            — A fusiller mon général.
                            — A quoi sert un canon ?
                            — A canonner mon général.
                            — A quoi sert un tank ?
                            — A tankuler mon général.


                          • Désintox Désintox 25 novembre 2018 20:41

                            @JC_Lavau
                            Je vois que votre culture est profonde.


                          • Cadoudal Cadoudal 25 novembre 2018 20:56

                            @Désintox
                            Un de plus mon colon, Marrakech va ressembler à une réunion de pédophiles...

                            Si le FLN décide d’envoyer un représentant chez l’ennemi, je suis sur que tu seras volontaire...

                            PRAGUE (Reuters) – La Slovaquie ne soutiendra pas le pacte des Nations Unies sur le traitement des migrants dans le monde, a déclaré le Premier ministre Peter Pellegrini dimanche après le sommet de l’Union européenne.

                            http://www.fdesouche.com/1112639-la-slovaquie-ne-signera-pas-le-pacte-mondial-de-lonu-sur-les-migrations


                          • Cadoudal Cadoudal 25 novembre 2018 21:11

                            @Cadoudal
                            Au début on pourrait croire que les collabos ont compris quelque chose :

                            « Il faut s’adapter. » Voilà le mot d’ordre d’une sorte de darwinisme culturel appliqué à tous les champs : si vous ne suivez pas, vous disparaîtrez. Allons, « en marche » ! Alors, oui, il y a la France qui se sent bien et celle qui enfile son gilet. La première a cru en Macron, la seconde voit son quotidien se dégrader. Ce n’est pas la France périphérique, c’est « le peuple central », a habilement dit Marine Le Pen, qui cherche sa clientèle.

                            http://www.lavie.fr/debats/edito/la-guerre-civile-des-classes-moyennes-20-11-2018-94482_429.php

                            Mais en fait non, ils sont autistes et sourds :

                            "Suggérons de lire, voire d’offrir, les mémoires de Michelle Obama, Devenir (Fayard)

                            "

                            Leur connerie est le meilleur carburant de la colère indigène...


                          • Cadoudal Cadoudal 25 novembre 2018 21:17
                            Goslow il y a 14 minutes
                            • La vie catholique.
                              Journal catholique devenu socialiste.
                              Puis bien-pensant anti-raciste et progressiste.
                              Puis pro-migrant et pro-lgbt.
                              De la merde certifiée pierre Berger.
                              Bientôt hallal.


                          • Ouam Ouam 23 novembre 2018 23:24

                            @Desintox

                            "Il est cependant illusoire de demander davantage aux agriculteurs si on ne les rémunère pas pour cela. La Suisse l’a compris. Pourquoi pas la France ? Nous devons accepter que les agriculteurs ne soient pas seulement payés pour produire de la nourriture, mais aussi pour entretenir et valoriser le milieu naturel.« 


                            C’est bien de nous citer la Suisse en exemple.

                            Alors j’en déduis tu est donc en accord avec les revendications des gilets jaunes sur le point ou ils réclament aussi une démocratie de type directe cad type suisse avec »votations« , et pas pas la réprésentative qui ne représente qu’une caste archi réduite du à un systeme meme plus dit »représentatif« qui est completement dévoyé.

                             

                            Comme la sortie de ce carcan qu’est l’UE ou la meme Suisse que tu nous cite en exemple »vertueux" n’en ait pas partie.

                             

                            Je suis pour évidemment , et toi ?

                            « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. »

                            • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 24 novembre 2018 01:46

                              "Il est cependant illusoire de demander davantage aux agriculteurs si on ne les rémunère pas pour cela. La Suisse l’a compris. Pourquoi pas la France ? Nous devons accepter que les agriculteurs ne soient pas seulement payés pour produire de la nourriture, mais aussi pour entretenir et valoriser le milieu naturel."

                               
                              Tout simplement parce que la Suisse est hors de l’Union Européenne et peut mener sa politique agricole propre qui échappe à L’État français soumis aux traités européens.


                              • Zolko Zolko 24 novembre 2018 11:19

                                @jesuisdesordonne : « politique agricole propre qui échappe à L’État français soumis aux traités européens »
                                 
                                vous êtes mal informé : c’est le contraire. C’est l’état Français la FNSEA en fait qui impose sa politique agricole à tous les autres états Européens à travers l’UE. Le partage non-dit de l’UE a été : l’industrie à l’Allemagne, la finance à l’Angleterre et l’agriculture à la France. Savez-vous que le budget de l’agriculture représente la moitié du budget de l’UE ? Renseignez-vous avant de sortir les lieux communs comme-ça.
                                 
                                Et d’ailleurs, c’est pareil pour l’article sur la BCE et l’interdiction aux états d’emprunter à leurs banques centrales : c’est la France qui l’a introduit 20 ans avant le traité de Maastricht, avec la loi Giscard/Pompidou dite loi Rothschild en 1973.
                                 
                                Et j’ajouterais : avec cette nouvelle lubie d’armée Européenne, proposée par le président Français, ça prend la même direction ! Savez-vous que bon nombre d’Européens n’aiment pas l’Union Européenne car elle fonctionne trop comme les gouvernements Français le dictent ? Vous inversez causes et effets.


                              • Désintox Désintox 25 novembre 2018 14:18

                                @jesuisdesordonne
                                "la Suisse est hors de l’Union Européenne et peut mener sa politique agricole propre qui échappe à L’État français soumis aux traités européens."

                                Je pense que c’est une question de volonté politique.


                              • Jason Jason 24 novembre 2018 10:00
                                Tout cela est bien connu, et on en parle depuis des décennies. Vos solutions de bon sens : acheter près de chez soi ne collent plus à la réalité.

                                1. les petits épiciers de village ont disparu parce que les grandes surfaces les ont éliminées. Il aurait fallu un interventionnisme d’état qui n’a pas eu lieu. Le laisser faire sans réfléchir aux conséquences sociales a été la règle. Le vin est tiré, il faut le boire.

                                   2. J’habite dans une commune de 400 habitants qui en comptait 800 en 1950. L’exil rural a fait son chemin et il ne reste plus que 5 agriculteurs qui cultivent des parcelles sur plusieurs communes. Ces exploitants/exploités agricoles sont tributaires des subventions (le contribuable encore !), sont coincés par des traites et autres factures pour satisfaire aux diktats de l’agriculture industrielle. La France étant une grande exportatrice de produits agricoles, ceux-ci contribuent à sa bonne balance des paiements. Cercle vicieux, avec les dégâts collatéraux qu’on connait : destruction des bocages, paysages désertiques, épandages divers ... Les rares fermiers détestant les non-agriculteurs, etc. La bonne ambiance, quoi.

                                  3. Les petites boulangeries subsistent, et ici et là un bistrot-épicerie qui vivote.

                                  4. La re-médicalisation s’amplifie avec des maisons médicales un peu partout, et les généralistes et les dentistes sont encore accessibles.

                                  5. Il faut être mobile, la voiture est obligatoire et elle sera de plus en plus chère.      Je n’ai pas le choix.

                                Le laisser faire est passé par là.

                                P.S. Sur ce site, le module de mise en page laisse à désirer.

                                • Zolko Zolko 24 novembre 2018 11:23

                                  @Jason : « Les petites boulangeries subsistent »
                                   
                                  et savez-vous pourquoi ? Car le premier ministre Raffarin a fait une loi qui imposait que seules les boulangeries traditionnelles celles qui pétrissent et cuisent le pain sur place à partir de farine pure ont le droit de porter ce nom. Celles qui ne font que cuire de la pâte pétrie ailleurs n’y ont pas le droit.


                                • Désintox Désintox 25 novembre 2018 14:17

                                  @Jason

                                  Merci pour ce témoignage.


                                • Jason Jason 24 novembre 2018 11:32

                                  Donc une certaine forme d’intervention était possible. On a satisfait les boulangers, mais on a anéanti les autres. Piètre résultat.


                                  • HELIOS HELIOS 25 novembre 2018 04:57

                                    ... les agriculteurs sont victimes des banques...

                                    « On » les a quasiment obligés a acheter A CREDIT des tracteurs jurassiques a 100 000 euros l’un avec GPS, des installations hors de prix (où sont les granges), des centrales de traites et des systèmes d’arrosages, des frigo/laveurs/trieur/emballeurs...

                                    on les oblige a acheter chaque année des semences de plus en plus chere (merci le codex a.) ... même qu’on veut leur vendre des centrales a purin ? non a methane et des installations solaires qui lorsqu’elles seront devenues rentables elle seront en fin de vie utile....

                                    mais le probleme n’est pas là... ILS SE SONT ENDETTES jusqu’au cou et les banques leur pompent des interets qui partent alimenter les sieges a Paris et les marchés financiers hors de France....

                                    Toute la richesse qu’ils ont pu produire  et elle n’est pas immense  s’evapore, laissant exsangue les autres acteurs économiques de proximité.

                                    Plus de garages locaux pour ressouder une piece du tracteur, plus de cooperative pour la production, plus de suite familiale pour faire perdurer les exploitations car les jeunes ne veulent pas rester dans des bleds vides comme un couvre feu a partir de 9 heures du soir ou la plupart du temps il n’y a pas de signal pour le portable et un internet a 2 a l’heure où même youtube n’est pas visible tant le debit genère des interruption de flux.

                                    ... et que dire du travail, de l’immobilier etc... les notables d’avant ont disparus, « uberisés » par des officines urbaines elles aussi filiales d’un investisseur parisien....

                                    Il n’y a qu’une seule maniere de revenir a une économie saine, c’est de retrouver la proximité et le fonctionnement local... par exemple en creant une forme juridique d’entreprise qui impose des personnes et des capitaux LOCAUX -si ce n’est totalement, au moins en une majorité significative pour que le territoire economique profite de la performance de ceux qui créent de la richesse et cette richesse reste locale.

                                    vous voyez, les grandes surface ont souvent beaucoup de défauts, mais il faut bien regarder...


                                    • Désintox Désintox 25 novembre 2018 14:16

                                      @HELIOS
                                      Merci d’avoir détaillé dans votre commentaire ce que j’ai appelé « désarticulation de l’économie » dans mon article. C’est une caractéristique de société du tiers monde, contre laquelle nous devrions réagir de toute urgence.


                                    • Jason Jason 25 novembre 2018 12:28
                                      Les agriculteurs sont pris en tenailles par : les prix fixés par le marché national ou international (céréales, soja, lait, viande, etc.) et donc la concurrence faussée (fiscalités différentes, salaires différents, charges moindres, etc.), les pressions à la productivité et les conseils des associations manipulées en sous-mains par les semenciers, l’agro-chimie, et les fournisseurs de matériels. Les banques ne viennent que proposer leurs services. 

                                      Sans pressions, pas d’achats surdimensionnés, pas de dettes, pas besoin des banques... Elémentaire.

                                      Aucun état, dans l’Europe actuelle, et face à la concurrence mondiale faussée, ne pourra changer la situation.

                                      • Désintox Désintox 25 novembre 2018 14:14

                                        @Jason
                                        Oui. C’est pourquoi je pense que les agriculteurs devraient être spécifiquement rémunérés pour le travail d’entretien de la nature (par ex, pour redresser le taux d’humus des sols ou bien pour l’entretien des haies...)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Désintox

Désintox
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès