• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Scène de ménage

Scène de ménage

J’ai comme un symptôme de honte

 

Ça fait drôle, ce ton ; c’est le même qu’on trouve ici, c’est la mode ?

Ça fait drôle les deux journalistes absolument inexistants pour nos combattants de l’absurde.

C’est étrange cette lessive faite en public sans qu’on ait vraiment d’accointance avec l’un ou l’autre.

Le niveau baisse, il n’y a pas qu’à l’école, ceci dit on voit que Macron fut bon élève, il l’est toujours et j’ai été étonnée pour tout vous dire par sa maîtrise de lui-même. Certes il partait en live et ne s’arrêtait plus de se justifier, mais c’est le sort de tous ceux qui passent au tamis le Pen, c’était déjà le cas du temps du père. N’attendons rien de sérieux de la part de ces deux-là.

Néanmoins, l’état d’excitation se voyait dans le vif du bleu des yeux de Macron ; il n’a pas eu le dessous, mais pas le dessus non plus, chacun y retrouvera le sien et je suis bien contente d’être abstentionniste, parce que si j’avais décidé de voter pour l’un ou l’autre, j’aurais pris une claque.

Ah parfois, que j’aimerais que tout le monde ressente les choses comme moi : personne n’irait voter dimanche, vous vous rendez-compte, personne ! Ça serait grandiose, inédit, inégalable, inimitable, on dirait juste : on voudrait quelqu’un à notre niveau, quelqu’un qui ne nous fasse pas honte à l’étranger ; on n’a pas besoin de marchands de tapis menteurs comme des arracheurs de dents ou bien pas non plus de girouettes ou d’un qui n’a absolument aucune vision de la société dont il se propose de façonner l’avenir.

La petite bagarre, « chez Whirlpool » qui a duré assez longtemps pour embarrasser Miss Charlie, était, comment dire, surréaliste ? Non ce serait faire tort à cette époque d’un art créatif débordant d’imaginaire et d’audace, c’était drôle, ces deux clampins qui étaient là pour nous persuader, l’un et l’autre, qu’ils étaient les meilleurs pour nous diriger !!

Nous diriger, oui, mais où ? La question reste posée.

De temps en temps ils intervertissaient les rôles ; une fois c’est Macron qui plagiait un bout du discours de Fillon, au point que j’ai cru que c’est ce qu’il voulait faire entendre au public complice, ou qui disait à Le Pen qu’elle parlait pour ne rien dire, comme si, au cours du premier débat à cinq, il avait bien repéré les trucs de l’autre et les lui renvoyait en boomerang ; une autre fois c’est le Pen qui trouvait Macron amène en voulant dire le contraire !

On la sentait un peu tendue dans son rôle comme ayant peur de louper une réplique ou une partie de son texte, mais elle a réussi à garder le bon ton jusqu’au bout.

Ce débat, appelé sobrement duel par la chaîne que je regardais en direct de mon ordinateur, m’a littéralement désopilé la rate. Soudain mes anxiétés, mes inquiétudes mon sentiment d’urgence à agir se sont sentis aspirés par un ressac sans danger vers un lieu où tout n’est rien où rien est tout, lieu qu’un premier de la classe ou une poissonnière se proposent de gérer, d’organiser pour nous ; nous, non, ils s’en foutent un peu, on sent que ce n’était pas la partie du texte la plus facile à mémoriser, mais le lieu, un hexagone aimé, magnifié en des termes étonnants d’originalité, mais qui n’a pas besoin de nous pour garder sa belle et grande beauté. Ce sont eux qui feront tout.

Je ne suis même pas triste, moi qui ai pourtant toujours la colère à fleur de peau ou la larme à l’œil, je suis vide.

Vous voudriez que je vous raconte, vous explique, vous commente, vous résume, ce débat ? Je n'ai pas vu la toute fin, c'est ma machine qui s'est bloquée, d'angoisse, allez savoir.

Voilà : ce fut un petit condensé des faits et gestes des uns et des autres ces derniers jours, ces dernières semaines, ces dernières années, voire décennies. On aurait cru qu’ils étaient en train de divorcer et qu’ils s’accusaient mutuellement d’être cause de la débâcle : c’est bien toi qui nous a fait perdre un bon coup là, en vendant l’usine, et tu voudrais garder les mômes ? Mais c’est pas moi je n’y étais même pas, tu perds la tête ma pauvre, c’est ta famille qui nous gonfle depuis des décennies… oui mais c’est bien toi qui fréquentes des endroits louches, t’acoquines avec n’importe qui, lèches les bottes du patron… mais non c’est toi qui fais des promesses insensées, t’as même pas un rond pour en réaliser la queue d’une…et tu as toujours mélangé les papiers peints, tu pérores, tu gesticules mais tu brasses du vent, et tu voudrais que je te laisse les mômes ?

Voyez ?

Je n’aimerais pas être dans la peau du juge qui doit trancher, donner raison à l’un ou à l’autre ; non, je n’aimerais pas. Et nous les mômes, dans cette histoire, on est mal ; certes il a dit qu’il nous respectait, qu’il ne nous prenait pas pour des cons, mais elle , elle a dit qu’elle nous avait dans le cœur, alors.

N’empêche, elle était agressive, vous savez comme elle est quand elle veut prouver qu’elle a toujours raison, et lui il était gentil, vous savez comme il est quand soudain, de bonheur de nous voir tous là, autour de lui, il déclame ses oraisons et nous dit : tout ira bien, vous verrez, il suffit de penser printemps. Ou bien quand soudain il s’étonne : comment peux-tu dire que je ne suis pas gentil avec le corps des femmes ? Prêt à fondre en larme.

C’est pas bien résumé ? Ce ne sont que de petits flashs ? C’est tout ce que j’ai vu.

Les arbitres n’avaient jamais vu un combat comme celui-là, on sentait qu’ils s’avisaient à temps qu’un des deux serait président et qu’il ne fallait pas quand même trop hausser le ton ; le ton, c’était eux qui le donnaient, et nous qui en étions caution.


Moyenne des avis sur cet article :  3.52/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

151 réactions à cet article    


  • bernard29 bernard29 4 mai 2017 09:04
    « j’ai été étonnée pour tout vous dire par sa maîtrise de lui-même » 

    Oui, vous avez tout a fait raison. Macron a montré sa capacité de résistance, de réaction à la démagogie, au populisme vindicatif, puis s’est élevé à la présidentialité. Personnellement je l’ai trouvé très bon et il a renvoyé le Pen à sa diabolisation. C’est pas plus mal et c’est même très bien.
    on va changer d’air, enfin.

    • Martha 4 mai 2017 09:55


       @bernard29 :

       Cette farce était prévisible*.

       MLP a bien rempli son rôle de leurre.

       CQFD !

       => l’imaginer maintenant au pouvoir, c’est impossible. Ce matin France-inter en rajoute. Ces affreux jubilent, ne s’en cachent pas, bien au contraire !
       Les voilà déjà à batifoler sur l’autoroute** sans sortie.

       * Cf l’analyse de F.Asselineau sur le rôle du FN et de FI dans l’élection du petit chéri. Réussite à 100%, une fois de plus.

       ** Européiste.


    • alinea alinea 4 mai 2017 11:20

      @Martha
      Il a fait une analyse sur son rôle à lui aussi ?


    • Gabriel Gabriel 4 mai 2017 11:25

      @alinea

      Excellent contrôle et maitrise de l’oligarchie en place depuis 30 ans. Tout ce passe comme prévu. Il y a un peu plus d’un an La girouette Attali prédisait que le nouveau président serait un inconnu du monde politique. Bingo ! Toute la machine politique et merdiatique au ordre de la finance c’est mis en marche pour nous vendre le paquet de lessive Macron jusqu’à saturation et croyez moi, il va laver plus blanc que blanc et ça va faire très mal. L’élection était jouée avant de commencer et les sondages nous vendaient le 2em tour MLP contre Macron. Encore Bingo ! Décidément ou ils sont doués du don d’ubiquité ou il y a des relents de tricherie et de manipulation (Ne faites pas attention je ne suis qu’un pauvre complotiste fatigué...) Quand à Madame Le Pen elle a joué à merveille son rôle de repoussoir. Il sera intéressant de voir jusqu’où ils vont pousser la plaisanterie aux législatives car d’après les sondages le petit Macron est déjà donné gagnant avec une majorité de siège. Quid des millions d’électeurs anti Macron (environ 80%) ? A croire que leurs bulletins de vote vont disparaitre. En plus d’être voyants, ils sont magiciens. On vit une époque formidable …. 


    • Martha 4 mai 2017 12:04


       @alinea :

       Expliquez-nous çà.
       Développez svp.


    • alinea alinea 4 mai 2017 12:25

      @Martha
      C’est une vraie question ! A-t-il le moindre recul par rapport à lui-même ? lui si critique sur tout, serait-il parfait ?
      Ses petits sous-entendus de, non seulement monsieur je-sais-tout, mais monsieur je suis-seul-à-savoir, le desservent.
      C’est un homme qui n’a aucune qualité d’adaptabilité et qui, comme Le Pen au débat, pense qu’il va attirer les suffrages en dégommant les autres. Il prend 99% des Français pour des cons, mais il veut rassembler ! C’est l’homme qui se donne une mission impossible quoi !


    • Martha 4 mai 2017 13:13

       
       @alinea

       Son premier mérite est de nous avoir ouvert les yeux sur ce qu’est cette Europe qui a été mise sur de mauvais rails dès le départ, sans que la majorité des français n’en ait pris conscience.

       Pour eux « construire l’Europe », c’est le plus beau des projets et il n’est pas question de le remettre en question, même si on leur explique où nous amènent le traité de Lisbonne, l’Euro et l’OTAN. La propagande médiatique (plus ses tricheries) a fait son oeuvre. C’est ce qui explique le score du 23 avril.

       Pourquoi faudrait-il qu’il s’adapte et change de cap ?
       Le temps montrera la vérité et lui donnera raison.

       


    • alinea alinea 4 mai 2017 13:41

      @Martha
      Je ne parle pas de changer de cap ; il est bon son cap ; je parle de la « technique de com » ! mais qui chez lui trahit ce qu’il est !
      Il y en a qui ont eu les yeux ouverts par Soral ! moi c’est Chomsky ; et ce rôle qu’il a tenu est bénéfique à tous points de vue.
      Après, les gens font ce qu’ils veulent de ce qu’ils découvrent ou ce dont ils prennent conscience ; lui n’est pas un homme politique, or il est, normalement, question de politique dans ces élections.


    • Fergus Fergus 4 mai 2017 14:43

      Bonjour, bernard29

      Comme nombre d’électeurs hostiles à Macron pour qui la poursuite de la dérive libérale est un danger pour les classes populaires, force est de reconnaître que lors de ce débat, placé dès le début sous le signe du pugilat par Le Pen, le candidat d’En Marche ! a été bon compte tenu des circonstances.

      Au final, après le festival d’agressivité, de vulgarité, d’approximations, de mensonges éhontés et même de propagation de rumeur diffamatoire, c’est le spectacle d’un véritable naufrage qu’a donné hier Marine Le Pen. Pathétique, même aux yeux de téléspectateurs anti-Macron !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 mai 2017 18:02

      @Fergus


      Salut. Voici que les carottes sont cuites.

      MLP a été si mauvaise dans la deuxième moitié du débat - avec un persiflage superficiel et inepte qui n’est PAS généralement le sien ! - qu’on ne peut que se ranger à la thèse de ceux qui disent depuis longtemps qu’elle NE VEUT PAS être élue.  

      Je rapproche cette contre-performance de celle d’Asselineau, dont la main tremblait lors du dernier futile défilé des « Onze » ... Voyons maintenant si Mélenchon perdra tous ses moyens au moment des Législatives....

      J’ai assez travaillé dans le tiers-monde pour savoir qu’on ne corrompt pas seulement par des promesses, mais aussi par des menaces.

      Pierre JC


       

    • Martha 4 mai 2017 18:43

       

       @Pierre JC Allard :

       Expliquez-nous votre phrase :

        « Je rapproche cette contre-performance de celle d’Asselineau, dont la main tremblait lors du dernier défilé des »onze« ...

       Cela n’a rien à voir. Les occasions de présenter au public »sur les grands médias« sa démarche et son programme ont été si rares et, quand elles se sont présentées, si empêchées et si biaisées par par les journalistes-aux-ordres qu’il fallait qu’il réussisse au mieux ces »temps de paroles" si brefs. Regardez et écoutez-les à nouveau, il a été excellent.

       Vu le niveau de l’empoignade verbale d’hier soir (pendant deux longues heures !), il faut se dire : mais où on est, là, au juste ? Est-ce, paraît-il, une dernière tribune contradictoire avant le deuxième tour des Présidentielles Françaises ?
       C’est tout simple : on se fiche de nous !

       Imaginez maintenant pour cette même rencontre, en finale, un débat, enfin, entre F.Asselineau et E.Macron.
       => Ce n’est pas difficile de comprendre pourquoi depuis deux ans et plus, TOUS nos médias ont oeuvré pour qu’il ne puisse avoir lieu.

       


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 mai 2017 22:34

      @Martha

      Ce n’est pas une critique d’Asselineau, au contraire. Je souligne simplemntt que rien dans cette intervention n’était de nature a l’énerver : Il en avait vu bien d’autres.... Il avait ce jour l
      comportement deut quelqu’un a qui on vient de faire de graves menaces. De la meme facon que MLP, our qui dominait le debat au début, s’est soudainement effondrée. Je m’interroge...

      PJCA








    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 mai 2017 22:35

      @alinea
      Asselineau est compétent. Et justement, ce n’est pas un apparatchik de la politique qui aurait passé sa vie à arrondir son bas de laine sur les bancs de l’Assemblée ou du Sénat. C’est juste un citoyen courageux qui a décidé de partager ses connaissances du dessous des cartes avec les Français.
      Il veut juste aider à sauver la France et les Français, et pas à sauver votre Europe de merde !


      Compétences, ce qui n’est pas le cas de Mélenchon, qui ne cite jamais un seul article des Traités, qui ne parle jamais des méfaits de l’euro, qui fait croire qu’on peut tout changer dans l’Europe sans se soucier de l’avis des 26 autres pays, et qui récite des poèmes pour vous faire croire « au rêve européen » !

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 mai 2017 22:37

      @Pierre JC Allard
      Vous devriez écrire de la science fiction ! Vous racontez n’importe quoi !


    • Remosra 4 mai 2017 22:44

      @Pierre JC Allard

      Vous vous interrogez ? Nous à l’UPR on était effondré.
      Mais, parce qu’il y a toujours un mais, après avoir traversé l’incessant mépris des journalistes, aujourd’hui je me demande comment il a fait pour rester calme aussi longtemps !
      Si je prend en exemple un ami, qui est quelqu’un de réfléchit, près à discuter avec tout le monde, mais lorsqu’une personne dépasse les bornes, étant assez imposant, il n’hésite pas à coller une baffe façon Lino Ventura pour calmer le mec !
      Alors oui son écart de conduite fut surprenante, mais quand on regarde la totalité de la vidéo, moi le mec il aurait pris mon poing ou autre chose dans la gueule !


    • franc 5 mai 2017 06:22
      @Pierre JC Allard

       peut-être qu’ elle n’en a pas l"étoffe pour être présidente tout simplement ,j’avais déjà dit il ya quelque temps qu’elle n’avait pas la carrure et le niveau pour la fonction présidentielle
       
      Il faudrait une autre personne pour la candidature à la présidence de la République tandis que Marine reste présidente du parti FN

    • papijef papijef 5 mai 2017 07:44

      @alinea
      c’est vrai que Chomsky est une référence, une révérence ! je lui ai écrit, suite au texte de Sophia Chikirou, la chargée de com’ de de la campagne Mélenchon « les Américains et Chomsky soutiennent Mélenchon et son programme ». les américains ! à l’heure qu’il est il doit y avoir 12 000 signatures sur la pétition ...
      Dear Sir,

      It is said here,

      https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6260706552408215552/
      that you are supporting JL Mélenchon candidate and program to the French presidential elections.

      I am much afraid N. Chomsky analysis be short on several points :

      1- According to the polls the Absentionist party (maybe the Left party in France) is given 35%, and 31% undecided, do not give a great importance to the so-called Left candidate which is about 19% of the decided voters.
      2- JL Mélenchon program entirely depends of a Frexit, and JL Mélenchon said on april 18 he was not willing to leave either Europe or euro.
      3- Part of his supporters are people who voted « no » to the European Constituin in 2005, and antinuclears.
      4- How can it be given support to the Left candidate ahead in the polls if to-morrow there is an inversion in the curve ?
      5- A great part of his campaign was based on him appearing in holograms, which, in fact, are Pepper’s ghost effects. Which is tricking people on the words.
      6- How can a challenger use tools like Facebook and Google Youtube which are worth 300 billions and 500 billions without a deep contradiction ?

      High regards

      Chomsky m’a répondu :"I suggest that you contact Marc Weisbrot (weisbrot@cepr.net), economist and political analyst at the Center for Economic and Policy Research, who initiated the petition .

      J’attends toujours la réponse de Weisbrot !

      Oublions aussi ce que dit Chomsky du génocide cambodgien ... oublions les arguments d’autorité ...

      en souhaitant belle journée à tout le monde.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 mai 2017 08:29

      @bernard29
      on va changer d’air, enfin.
      Certainement pas ! C’est Hollande qui a fabriqué « En Marche ! » !!
      Alors ce sera la suite de Sarkozy - Hollande - Valls !
      On prend les mêmes, et on recommence !!
      Le changement, c’est pas pour maintenant !



    • Stupeur Stupeur 4 mai 2017 09:07


      Un formidable débat smiley qui me permettra de faire le bon choix :
      Je voterai pour Emmarine Lecron !
      Votez Lecron !
       smiley


      • Etbendidon 4 mai 2017 10:28

        @Stupeur
        BRAVO l’humour (rare sur ce site)
        je vais peut etre vous imiter (je pensais Dieudonné, mais Lecron ou MALcron pas mal)


      • François Vesin François Vesin 4 mai 2017 18:07

        @Stupeur
        ...et malgré tout, d’autres préfèrent Mapen !!!


      • astus astus 4 mai 2017 09:08

        Incompétente malgré le nez dans ses dossiers, incapable d’expliquer son projet, vindicative à la schlague en permanence, MLP est une personnalité pathologique de type pervers narcissique qui est la digne héritière de son père. Elle n’est tout simplement pas digne de représenter notre pays. 


        • Fergus Fergus 4 mai 2017 14:47

          Bonjour, astus

          100 % d’accord avec vous. Et pour peu que Macron échoue comme ses prédécesseurs à redresser le pays, ce n’est évidemment par sur le FN et cette candidate que devront compter à l’avenir les classes populaires, victimes annoncées de la prochaine gouvernance. D’où la nécessité de faire vivre et prospérer la France Insoumise dans les années à venir.


        • astus astus 4 mai 2017 15:16

          Bonjour Fergus,


          Et le plus rigolo c’est que même Jean-Marie Le Pen a trouvé sa propre fille nulle dans ce débat !


        • Le Panda Le Panda 4 mai 2017 16:11

          @Fergus @ l’auteur
          Bonjour Fergus, bonjour à vous !

          Il est plus que lamentable et j’en parle dans l’article qui pour l’instant est en modération. 19 fois MLP s’est parjuré puis pour les attaques portées jamais aucun débat des deux derniers candidats n’a titré les téléspectateurs devant le petit ou grand écran. Oui comme tu le dis trouvez la relève, sera très difficile. Il reste juste une toute petite porte de sortie les législatives mais effectivement l’auteur à raison « il y avait bien de quoi pleurer et faire sauter plus d’un ordinateur ».

          Bien à toi 


        • kalagan75 4 mai 2017 09:11

          Hier, MLP a perdu définitivement la présidentielle. Quelle médiocrité ! Même lors de son interview d’après débat, elle n’a eu que ses poncifs habituels pour seules argumentations. Aucune maîtrise des sujets de fond, aucun programme, en résumé « votez pour moi car l’autre est le représentant des banques et de la bougnoulie » . 

          Macron sera élu car c’est vraiment le moins pire des deux ... 

          • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 mai 2017 09:52

            @kalagan75

            Il n’empêche qu’Emmanuel Macron est vraiment le représentant des banques et de Merkel, qui ne s’en cache même pas.


          • Clark Kent Jeussey de Sourcesûre 4 mai 2017 11:27

            @Olivier Perriet

            j’en connais d’autres comme ça. Ils ont intégré que le capitalisme c’est la nature comme les croyants sont convaincues de l’existence de dieu. Ils n’ont pas d’efforts à faire pour argumenter : ils récitent leur catéchisme en oubliant qu’on leur a fait apprendre par coeur ce qu’ils croient être leur propre pensée.C’est bien le disciple de Paul Ricœur, son mentor pétainiste.


          • Clark Kent Jeussey de Sourcesûre 4 mai 2017 09:17

            Moi, voilà ce que j’ai regardé hier soir : lien.


            • alinea alinea 4 mai 2017 11:03

              @Jeussey de Sourcesûre
              Comme nous alors !


            • Clark Kent Jeussey de Sourcesûre 4 mai 2017 11:18

              @alinea
              Oui !


              Mais moi j’ai vu le créateur des marionnettes, Gepetto, et leur manipulateur, Stromboli.

              Vous, vous n’aviez que les marionnettes, les petites mations (vrai prénom de Marine qui est son surnom).

              J’ai le CD si vous voulez.

            • Clocel Clocel 4 mai 2017 11:21

              @Jeussey de Sourcesûre

              Bhééé moi j’ai écouté Leili Anvar, comme tous les mercredis...

              https://www.franceculture.fr/personne-leili-anvar.html

              « Butiner la sagesse dans les jardins du monde »... Tout un programme !

              Il y était fortement question de René Guénon, quelques pointures au dessus de Macron/ Le Pen...

              Si vous voulez vous reposer de la connerie ambiante...


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 mai 2017 09:36

              Salut Alinéa,

              moi j’ai pas regardé, car n’apporte pas grand chose. Le débat entre celui qui est en tête, et la « mégère » qui est derrière et va se la jouer agressive, on l’a déjà eu en 2007 smiley À quelques jours du 2e tour, c’est déjà joué.

              J’ai eu la même impression de flottement que vous en 2012, en écoutant Hollande vs Sarko :
              c’est ce pseudo débat qui m’a convaincu de ne pas choisir entre deux types qui faisaient semblant de s’envoyer des ordures à la figure alors qu’ils pensent la même chose.

              On n’est d’ailleurs pas obligé de faire ce type de débat.


              • Etbendidon 4 mai 2017 10:16

                @Olivier Perriet
                Dans ce cas olivier on la boucle
                 smiley
                Moi j’ai regardé enfin pas tout (y avait la juve qui mettait la raclée à Monaco)
                donc pendant les 15 minutes de la mi-temps et la fin de 30 minutes
                ça m’a suffit pour comprendre que tout était truqué


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 mai 2017 11:11

                @Etbendidon

                ben non, je rends hommage aux « zagoravoxchiens » qui ont trimé toute la nuit pour faire le compte-rendu de ce que je n’ai pas voulu regarder car la bouillie était bien prévisible.

                D’autres questions ?
                 smiley


              • doctorix doctorix 5 mai 2017 14:15

                @Olivier Perriet

                « moi j’ai pas regardé, car n’apporte pas grand chose. »

                « c’est ce pseudo débat qui m’a convaincu »


                Je ne sais rien mais je dirai tout ?

                Vous ne changerez jamais.

                Un tas de français trouvent que MLP a été mauvaise, et Macron bon, juste en écoutant France Inter.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès