• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ségolène en pôle-position ?

Ségolène en pôle-position ?

Le Canard Enchaîné n’est pas seulement cet oiseau de mauvais augure se complaisant à traquer et à dénoncer les turpitudes de nos élites politiques même s’il a, avec quelques autres de ses confrères participé activement au dégagisme ambiant.

Ainsi, après quelques tours de manège, trente quatre exactement, quatre de nos ministres parmi les plus méritants ont été priés de descendre en marche pour expérimenter comme la Justine du sulfureux Marquis, les malheurs de la vertu.

Pour le petit maréchal Ferrand, parangon de sainteté mais pas modèle de lucidité, le retour de bâton a été rapide et violent, quant à l’éphémère Garde des Sceaux le matamore Bayrou, le voici donc dans une position inconfortable d’arroseur arrosé et il n’est pas certain que l’étendard de la morale brandi fièrement lui soit d’un précieux secours pour éviter les éclaboussures. Au moins pourra-t-il se consoler de ce miraculeux apport de fraicheur les jours de canicule.

Voilà que dans cette période déprimante où les battus des législatives se pressent aux portillons de pôle emploi le volatile nous révèle une information de la plus haute importance susceptible d’infléchir la courbe du chômage, la madone du Poitou serait nommée ambassadrice de France chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique.

Ce merveilleux job à la hauteur de ses compétences reconnues internationalement y compris sur la Grande Muraille de Chine qu’elle eut la ‘’bravitude’’ de gravir est aux emplois-jeunes inventés par Martine Aubry ce que la gériatrie est à la pédiatrie.

Pour mieux cerner les contours de cet emploi-vieux occupé précédemment par Michel Rocard on pourrait le définir comme un compromis entre l’agent d’ambiance auprès des pingouins et des ours polaires en Arctique et des manchots en Antarctique et l'agent d'entretien des espaces naturels.

Dotée d’une estime de soi démesurée notre Madame Sans-Gêne, sorte de Jack Lang en jupons avait envisagé des postes plus prestigieux, comme la direction du Programme des Nations unies pour le Développement ou un ministère au sein de la macronie en s’invitant en figurante bénévole au meeting parisien de l’homme qui marche sur l’eau avant le 2ème tour des présidentielles sans grand succès.

Et pourtant, si l’on en croit certaines gazettes ‘’people’’ elle se serait entichée de l’ex banquier et aurait déclaré qu’elle trouvait le « macron mignon et frais » en retour celui-ci, quelque peu ingrat, lui aurait proposé d’aller s’échouer sur la banquise où la fraicheur est de mise.

Si cette information se vérifie, Ségolène qui ne veut pas voir son immense talent s’étioler pourra de nouveau pour séduire les Inuits arborer son fameux sourire dont le cruel Philippe Muray disait qu’il servait de modèle aux thanatopracteurs quand ils faisaient la toilette d’un cher disparu.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.19/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • oncle archibald 24 juin 09:47

    Monsieur, quand on a votre âge que j’imagine assez proche du mien, on ne dit pas « le volatile » mais « le palmipède » comme le grand Charles qui en était très friand et le lisait de A à Z tous les mercredi matin.

    En ce qui concerne l’autre volaille, la dinde du Poitou label rose, la tenir au frais par temps de canicule me parait une excellente idée. Pensée émue pour les inuits, les ours polaires et les manchots qui vont devoir s’adapter.


    • siatom siatom 24 juin 10:23

      @oncle archibald

      Cher Tonton,
       
      Si le canard est sans conteste un palmipède et la dinde une gallinacée, ce sont tous les deux des volatiles susceptibles s’ils étaient moins fainéants de voler puisque dotés d’aile.

      Si le Général prenait du palmipède au petit-déjeuner, François le Florentin appréciait au diner l’ortolan , pourtant espèce protégée.

       


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 24 juin 10:48

      @siatom

      sachez, Monsieur Siatom, que les canards sauvages sont comme les enfants du bon dieu , les anges : ils volent.

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 24 juin 11:03

      @Jeussey de Sourcesûre

      c’est d’ailleurs sans doute pour ça que certains sont enchaînés !

    • foufouille foufouille 24 juin 11:30

      @siatom
      les petits canards volent mais pas les gros domestiques.
      c’est valable pour les poules ou les oies.


    • siatom siatom 24 juin 11:36

      @foufouille

      Tout à fait foufouille, c’est une question de poids. Mais au fait qu’en est-il du canard laqué ?


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 24 juin 11:46

      @siatom

      Quand il s’agit de domestiques comme l’évoque Foufouille, on écrit : « canard laquais », spécimens sur lesquels on pratique l’éjointage qui consiste à couper les rémiges des oiseaux, voire le bout de l’aile, afin de les empêcher de voler.

    • siatom siatom 24 juin 12:53

      @Jeussey de Sourcesûre

      Vous me semblez être une sommité en matière d’ornithologie aussi je dis pouce. Je n’arrive plus à suivre .


    • Tribidule Tribidule 24 juin 16:39

      @Jeussey de Sourcesûre


      Et le jeussey etc... en sommités du sommet du panier de l’estrade citoyenne le dindon de la farce consentant.

      Mais citoyen.

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 24 juin 17:19

      @Tribidule

      ce ne sont pas les aigles qui ont sauvé le Capitole...

    • Areole 25 juin 00:26

      @siatom
      Le canard laquais vole parfois son maître.


    • marmor 24 juin 10:12
      Le pôle emploi eût été plus judicieux pour Madame, il y a trop longtemps qu’elle nous coûte cher, et puis cela lui donnerait une idée de la « vraie vie ».
      A ce sujet, je serais curieux de savoir ce que vont devenir les Fillon, Ferrand, Touraine ou MKN, Cambadelis, Sapin et autre Belcassine. Si leurs réseaux ont été entretenus, ils trouveront un bel emploi fictif, sinon, pôle emploi, comme tout le monde !! J’en ris d’avance !! 

      • siatom siatom 24 juin 10:30

        @marmor
         
        Le pôle emploi eût été plus judicieux pour Madame

        Sans doute mais si l’info est avérée vous devriez vous réjouir qu’un tel talent ne tombe pas en déshérence.


      • Fergus Fergus 24 juin 12:02

        Bonjour, siatom

        Le Canard a oublié de le mentionner : l’Elysée aurait fait parvenir à Royal les DVD de « L’âge de glace » 1 et 2, histoire de se familiariser avec cet environnement. D’autant plus qu’il convient de ne pas être manchot pour occuper un tel poste.


      • siatom siatom 24 juin 13:15

        Bonjour Fergus

        Ces histoires de manchots et de pingouins semblent stimuler votre verve humoristique.


      • Clocel Clocel 24 juin 10:35

        Ambassadrice des pingouins z’et autres manchots, ça va lui aller comme un gant...

        Quoi que, ces braves bêtes notoirement disciplinées ne méritent sans doute pas ce débordement intempestif de la chienlit de Solférino.

        En grattant un peu, elle retrouvera ses ancêtres : Les mammouths.


        • siatom siatom 24 juin 10:43

          @Clocel

          Ses concitoyens de l’ex région Poitou-Charente avaient certainement rêvé de l’envoyer en Terre Adélie. Ce sera peut être chose faite.


        • Clocel Clocel 24 juin 11:06

          @siatom

          Bhâââ, les rochelais se sont quand même fait plaisir.

          Ils l’ont balancé comme un vieux Tampax..


        • siatom siatom 24 juin 11:14

          @Clocel

          Décidément vous ne respectez rien pas même les vieux Tempax qu’il est interdit de jeter dans la cuvette des WC .

          Un peu d’empathie tout de même !


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 24 juin 10:44

          Bonjour Monsieur Siatom.

           

          Les aventures de Bécassine sont d’une telle fraîcheur qu’elle pourra surveiller la fonte de la banquise sans contribuer au réchauffement climatique.

           

          Mais je n’aime pas ce ton que vous prenez pour vous moquer d’elle et de ses petits copains qui l’ont tellement déçue que de la compassion de votre part serait préférable à l’ironie. Concernant Bayrou dont vous parlez aussi, par exemple, elle avait eu une intuition qui s’est révélée fondée. Quand il avait refusé qu’elle montât le rencontrer à son domicile parisien entre les deux tours de la présidentielle a laquelle elle s’était présentée elle avait confié à des journalistes qui étaient à l’affût en bas de son immeuble :

           

          « Il m’a fait l’impression de l’amant qui craint la panne. »

          Voilà ce qu’on peut appeler de la clairvoyance. »

          Prenez-en de la graine, Monsieur Siatom.

          Dommage en tous ca de l’envoyer aux pôles où aucun conflit n’est perceptible alors qu’elle fait toujours preuve d’un discernement impressionnant pour analyser les rapports de forces entre belligérants et serait plus utile au Moyen-Orient :

          « Quand c’est nécessaire pour la sécurité, je crois qu’effectivement une construction [ mur de séparation d’Israël ] est sans doute justifiée. Encore faut-il que les choses se fassent dans une bonne entente et qu’en particulier le problème du tracé de ce mur puisse être résolu ! »

          Vraiment, on dirait qu’on fait tout pour se débarrasser des gens les plus lucides !

          Ségolène, c’est une pointure, Monsieur ! 


          • siatom siatom 24 juin 11:06


            Bonjour MonsieurJeussey de Sourcesûr

            Je me rappelle fort bien de l’épisode que vous évoquez concernant la tentation coupable qu’avait eue François Le Bègue de monter (au domicile de) la Madone .

            Cette fameuse intuition féminine n’est pas un mythe. Elle redoutait qu’il soit aussi hésitant dans ses assauts que dans son élocution.

            Détrompez vous, elle sera très utile pour désamorcer des éventuels conflits entre les pingouins qui ne sont pas des manchots pour la baston et les manchots qui détestent qu’on les traite ’’d’espèces de pingouins’’.
             
            Et je ne vous parle pas des phoques à la sexualité douteuse et des ours polaires mal léchés.


          • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 24 juin 11:14

            @siatom

            alors là, vous me décevez, Monsieur Siatom, en colportant des rumeurs non fondées sur la sexualité des phoques dont l’orthodoxie en la matière est aussi irréprochable que celle des sacs à dos qui subissent le même genre de lazzis de la part des sexologues intégristes mal informés !

          • siatom siatom 24 juin 11:18

            @Jeussey de Sourcesûre

            Je suis marri de vous décevoir à ce point.Mais votre sensibilité toute aussi à fleur de peau que celle de notre Brigitte nationale vous jouera des tours.


          • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 24 juin 11:41

            @siatomNotre « Brigitte nationale » ?Macron-Trogneux ?

            J’ignorais que la première dame de la France fût partie prenant de la lutte engagée pour la réhabilitation de la réputation des sacs à dos. 


            Du coup, elle me deviendrait presque sympathique et j’en oublierais presque son culte au Mac(a)ron hérité d’une longue Tradition familiale.

          • siatom siatom 24 juin 11:57

            @Jeussey de Sourcesûre

            C’est à votre tour de me décevoir, comment imaginer un instant que Madame Trogneux puisse supplanter dans un esprit sain lui même enveloppé dans un corps sain( je n’ai pas écrit corset) celle que Dieu avec l’aide de Vadim a créée .

            Peut-on avec un gavage intensif aux macarons obtenir une chute de reins à la Bardot ? La question mérite d’être posée.


          • Alex Alex 24 juin 12:48

            @Jeussey de Sourcesûre

            Si les rumeurs sur la sexualité des phoques sont infondées, expliquez-nous donc l’origine de l’expression « phoque you ! »

          • keiser keiser 24 juin 12:23

            l’éphémère Garde des Sceaux le matamore Bayrou

            Matamore !? ...
            Appellation un peu déplacée, combien de maures aurait il tué ?
            Monsieur l’auteur, il y a des mots qu’il faut utiliser avec discernement.


            • siatom siatom 24 juin 12:55

              @keiser

              Monsieur l’hispanisant jouerait-il sur les mots. ?


            • keiser keiser 24 juin 15:32

              @siatom

              Alors ça !? ...
              Apparemment, vous êtes très fort pour inverser les rôles.
              Je ne joue pas sur les mots, je vous en laisse la prérogative.
              Surtout que je ne vois pas en quoi Bayrou est un matamore.
              Et rassurez vous je ne suis pas un aficionados.  smiley 


            • Fergus Fergus 24 juin 16:05


              Bonjour, keiser

              Vous avez raison, il convient de ne pas se tromper de Matamore :

              Théâtre : Sarkozy dans « L’illusion comique »


            • siatom siatom 24 juin 16:27

              @keiser

              S’il me plait à moi à voir en Bayrou l’exemple abouti du bravache,du fanfaron,du hableur qui sont de parfaits synonimes de matamore, je ne vois pas au nom de quoi je devrais m’en priver de ce terme car il déplairait à certains. Il reste au rédacteur et c’est heureux le choix des mots.

              D’ailleurs son numéro sur les circonscriptions en est à mon avis et je le partage une parfaite illustration.


            • keiser keiser 24 juin 19:16

              @Fergus

              Ah mais là on est dans le domaine des lettrés.
              Bon et en face du Cid de corneille, je ne peux lutter.
              Mille pardon à l’auteur.





            • keiser keiser 25 juin 13:36

              @siatom

              Euh ...
              Il me semble que cela se nomme la politique.
              Vous venez de découvrir l’eau chaude où quoi ?
              Et ne soyez pas aussi rigide, il n’y avait aucune intention malveillante de ma part.
              Cordialement


            • Christian Labrune Christian Labrune 24 juin 12:42

              Siatom
              Vous être vraiment le diable, c’est-à-dire, selon la définition de Goethe dans son Faust, « l’esprit qui toujours nie ». Nous avions en France, dans le champ politique, un certain nombre de têtes pensantes des plus fortes, qui laisseront un souvenir aussi impérissable que ces grands ministres que furent Richelieu, Mazarin ou Colbert, et non seulement vous ne songez pas à vous émouvoir de leur effacement progressif, mais on se demande même si, secrètement, vous ne vous en réjouiriez pas.
              Le génie particulier de Ségolène Royal est proprement ahurissant et je ne serais même pas capable d’en rendre compte, parce que je ne suis qu’un homme ordinaire. Seul Jack Lang, jusqu’à ce jour, avait pu me faire la même impression. Jack Lang est désormais prisonnier de son Pignerol islamique des bords de Seine, et Ségolène subira un sort encore plus atroce sur sa banquise, au milieu des pingouins et des phoques. Son destin ressemblera à celui de ces bannis que la justice, dans la Rome antique (dura lex, sed lex !) s’appliquait à « priver de l’eau et du feu ».
              J’espère que François Bayrou, notre maître à tous en matière d’analyse politique et notre Cincinnatus français, ne connaîtra pas le même sort, que la clémence des juges lui permettra de se retirer loin de la cour élyséenne, dans quelque ferme du Larzac pour y finir ses jours au centre d’un grand troupeau de ses pareils.C’est là que sa carrière avait commencé ; c’est là qu’elle devrait finir, dans la plus pure et plus accueillante nature.
              Je ne m’étais pas passionné pour la composition de ce second gouvernement, et une inquiétude me rongeait : je n’avais pas entendu parler de Nicolas Mulot. Une sourde angoisse, un peu lâchement, me faisait différer de m’informer de son sort. C’est votre article qui m’a induit à vérifier et c’est avec des transports d’enthousiasme nonpareils que je viens de le vérifier : notre rongeur de l’écologie est toujours en place, Dieu merci, pour la plus grande gloire de la Nature et notre bonheur à tous. Si notre Président de la République avait les pieds aussi propres que Paul Deschanel rencontrant le garde-barrière après être tombé du train « en marche », je consentirais, par gratitude, à les lui baiser. Le gauche d’abord, puis le droit - ou l’inverse !
               
               


              • siatom siatom 24 juin 13:08

                @Christian Labrune

                 Puisque vous évoquez Faust permettez moi de reprendre cette citation’’je me donnerais volontiers au diable si je ne l’étais moi même’’

                Vous voilà rassuré Nicolas Mulot qui n’a pas de lien de parenté avec celui de Jacques Chirac est bien là et pourra bénéficier des conseils de Ségolène en direct de la Terre Adélie.


              • rocla+ rocla+ 24 juin 12:58

                Bonjour Siatom  , 


                Les peu favorisés vont à  Pôle—emploi . 

                Les vieilles casseroles   politiques vont  au Pôle-Nord . 

                Les pingouins se reconnaitront ....



                • siatom siatom 24 juin 13:10

                  Bonjour Rocla

                  A chacun son pôle, ainsi il n’y a pas de conflit.


                • izarn izarn 24 juin 14:35

                  Réunion des pauvres connards qui ont voté Sarko contre Royal en 2007...
                  Pov’cons !
                  Je comprends Royal ; Macron a éliminé vos partis de merde :
                  PS
                  UMP/LR
                  FI (ex PS lambertien Brown CIA)

                  Tous les memes : « Faisons barrage au FN »

                  Pauvres imbéciles....

                  Alors vous avez la haine contre le Macron....Aprés celle du FN...
                  Certes l’air du temps dit que c’est Attali....La com d’Attali : « C’est moi qui dirige tout et a tout prévu »...Bref le Nostradamus pour les couillons...

                  Royal est compétente, et cela vous chier, bande de nazes de gauchiasses !
                  Gauchiassa delenda est !
                  Certes elle est européiste...Mais faut voir....
                  Dépassée en 2017,mais moderne en 2007...


                  • Christian Labrune Christian Labrune 24 juin 15:06

                    @izarn
                    Je ne me sens nullement concerné par votre diatribe haineuse : je suis probablement le seul sur cette page à avoir rendu hommage à la Madone du Poitou. Je comprends et je partage pleinement votre indignation : quand un pays dispose de cervelles de cette trempe, il ne les envoie pas au pôle nord.
                    Dans le débat télévisé avec Sarkozy, avant ces présidentielles de 2007 que vous avez raison d’évoquer, je me rappelle très bien ce moment sublime où elle avait proposé que toutes les femmes exerçant dans la police fussent raccompagnées chez elles, le soir, pour éviter les agressions. C’était très simple, il lui avait suffi d’y penser. L’autre en avait paru complètement désarçonné : jamais il n’aurait été capable d’imaginer une pareille solution.
                    J’espère qu’au pôle, elle tricotera des gilets pour les pingouins et pour les phoques. Il faut si froid, là-bas, cela empêchera ces pauvres bêtes, l’hiver, de s’enrhumer.
                     


                  • siatom siatom 24 juin 15:50

                    @izarn

                    Voilà un vrai commentaire tout en nuances comme on les aime.Même si parfois la fougue du rédacteur notamment dans le passage scatologique lui fait oublier un verbe.

                    C’est sans doute du à un problème de sphincter insuffisamment musclé qui ne parvient pas à empêcher l’incontinence scripturale. Néanmoins merci pour votre contribution.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès