• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > #SNCF : une majorité de français soutiendra la grève des cheminots (...)

#SNCF : une majorité de français soutiendra la grève des cheminots #sondage

Si les médias du système, tout à la propagande anti cheminot et pro régime, claironne que les français seraient favorables à la suppression du statut des cheminots – combien d’entre eux savent ce qu’il y a dans ce statut ? – les chiffres du sondage Harris sur lesquels ils se basent disent bien autre chose de la situation de l’opinion.

L’intersyndicale qui vient d’annoncer réfléchir à lancer un mouvement de grève nationale reconductible après le 15 mars a d’ores et déjà le soutien de l’opinion.

Grève SNCF : 44% des français soutiendrons une grève des cheminots soit 6% de plus que les 38% qui s’y opposeront.

 

Ce qui en clair signifie que parmi les français ayant une opinion sur la réforme ceux prêts à combattre la réforme sont 13% de plus que ceux préférant taper sur les travailleurs du rail.

Une partie importante de l’opinion ne s’est justement pas encore faite d’opinion, étant indifférente à la question (19%)

De fait, il apparait que les français soutiennent plutôt les cheminots et l’annonce d’un mouvement social et d’une grève reconductible si le gouvernement veut s’attaquer à leur service public, la SNCF. Qui plus est, alors que le contenu de la réforme n’a pas encore été détaillé, une majorité de français (50%) a d’ores et déjà compris que l’un des impacts de la privatisation que veut engager Macron aux ordres de l’Union Europénne

Dans une note, le syndicaliste CGT M Wamen met les points sur les i à propos de ce sondage :

Près de 7 français sur 10 sont pour la suppression du statut des cheminots voilà ce qui passe en boucle en bandeau sur les chaînes du ROI ….

Alors regardons un peu de plus prêt ce sondage ” indépendant ” Made in en marche.

La question posée Est essentielle :

Pour que cessent les privilèges et que cesse le trou enorme lié au statut des cheminots étés vous pour ou contre ce statut ??

Voilà le genre de questions posées, si la question etait :

Savez vous que le statut des cheminots est excédentaire, qu’il n’est en rien responsable de certains soucis et que la privatisation est l’objet de tous les
 
 dysfonctionnements depuis des années ….

La réponse serait bien évidement à l’inverse .

Ensuite il y a le nombre de personnes sondées, une infime partie qui ne représentent en rien la réalité …

La machine de désinformation est à son maximum, les sondages à la con n’ont qu’un seul but, matraquer non stop, appuyer les messages du gouvernement …

La seul vrai sondage sera dans la rue et cette fois ci pas de bis repetita de 2016 et 2017 !

la réforme macron de la SNCF ? copié collé des directives européennes

Pourquoi Macron veut aller vite, passer en force de la façon la plus brutale à coup d’ordonnances ? c’est qu’il s’agit de transposer le 4e paquet de directives européennes ordonnant la privatisation des chemins de fer en Europe, et l’ouverture à la concurrence des transports de passager ; La suite des 3e paquet (mise en concurrence du transport international) et 2e paquet (mise en concurrence du fret). Des directives adoptées en 2016 avec le soutien du gouvernement Hollande Macron, des directives écrites par l’ultra droite européenne, qui imposent :

  • la séparation des activités de réseaux des activités de circulation des trains : c’est le coeur de la réforme Macron, avec la transformation de la SNCF en une société anonyme et son découpage en filliale
  • l’ouverture à la concurrence des lignes de trains : c’est le deuxième aspect de la réforme qui passe par la gestion des lignes régionales par les régions qui ouvriront à la concurrence les TER / RER d’une part, la suppression du statut de cheminot pour permettre le dumping social européens. En bref, faire sauter les droits des travailleurs du secteur et fermer les petites lignes les moins profitables pour les multinationales.
  • l’interdiction pour l’état de garantir le financement de la SNCF : en clair, les français garderont la dette, mais les capitalistes qui vont récupérer à la découpe les trains et savoirs faire de la SNCF, ses marchés, ses voyageurs récupéreront eux les profits. A l’image de ce qui s’est passé pour les autoroutes

Le bilan de l’ouverture à la concurrence du transport de marchandise est connu : la quasi disparition au profit de la route du transport par trains de marchandise. Des accidents nombreux et des conditions de travail dégradées pour les cheminots. Sans aucun bénéfice pour le pays. Pour le transport de passager, le bilan de la privatisation et de l’ouverture à la concurrence en Grande Bretagne permet de savoir ce qui attend les usagers : des hausses massives de tarifs, des retards et une absence de développement du réseau. Une vraie catastrophe.

De fait, en matière de train, comme en matière d’énergie, de Telecoms, de transport etc… il apparait que l’Union Européenne est une machine à privatiser, à détruire les services publics. Et les états majors syndicaux qui – y compris à la CGT ayant rejoint la Confédération Européenne des Syndicats financée par la Commission Européenne – qui prétendraient défendre le statut des cheminots, et lutter contre la privatisation de la SNCF mais refuseraient de mettre en cause le donneur d’ordre de cette politique, l’union européenne, méneront les cheminots, les usagers, les français dans le mur.

JBC pour www.initiative-communiste.fr

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/sncf-majorite-de-francais-soutiendra-greve-cheminots-sondage/


Moyenne des avis sur cet article :  3.19/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

97 réactions à cet article    


  • Trelawney Trelawney 1er mars 18:45

    A la CGT comme au PCRF, ils sont définitivement fâchés avec les chiffres.

    44% des français soutiendrons une grève des cheminots soit 6% de plus que les 38% qui s’y opposeront
    L’affiche indique 53% soutienne la grève et 47% s’y oppose
    Ensuite on a : sur la réforme ceux prêts à combattre la réforme sont 13% de plus que ceux préférant taper sur les travailleurs du rail. 

    Mettez vous déjà d’accord sur le sondages et ensuite revenez nous voir. Et surtout essayez de savoir sur les 65 millions de français combien prennent couramment le train et sont concernés par non pas par la modification des statuts (problème interne à la SNCF) mais aux solutions adoptés pour faciliter le transport des voyageurs.

    PS : Si vous parlez de Mickael Wammen cégétiste et accessoirement fossoyeur de Goodyear Amiens, vous avez déjà perdu des points

    • taktak 1er mars 23:50

      @Trelawney

      C’est vous qui êtes fachés avec les chiffres. Allez une petite leçon niveau CM1.
      44% / ( 38% +44%) = 53,7% de français ayant une opinion soutenant la grève des cheminots
      38/ (44 +38) = 47% qui s’opposent à la grève des cheminots.

      Et 44% c’est bien 15% de plus que 38%

      Le statut des cheminots c’est une condition du fonctionnement du service public. Qui plus est la suppression du statut n’est pas un problème interne à la SNCF, mais un verrou contre le démantellement et la privatisation de la SNCF

      Dernière chose, sans M Wammen, Goodyear Amiens aurait fermé 10 ans plus tot. Lui et la CGT ont permis de sauver 1000 emplois pendant 10 ans.


    • Trelawney Trelawney 2 mars 07:30

      @taktak
      Goodyear Amiens va devenir une plateforme logistique, alors que Dunlop Amiens continue de fabriquer des pneus., et il n’est toujours pas question de fermer cette usine.


      Sauver 1000 emplois pendant 10 ans c’est l’objectif d’une agence d’intérim

    • Pere Plexe Pere Plexe 2 mars 16:15

      @Trelawney
      Quelques points de différences ne sont pas le problème.
      Le problème est beaucoup plus que des opinions soient fondées sur des approximations et des mensonges.
      Oui la dette de la SNCF est un problème.
      Non elle n’est pas liée au statut des cheminots.

      D’ailleurs la fin du statut, si elle se confirme, mettra au jour les nombreux points qu’elle soulève.


    • taktak 2 mars 16:52

      @Trelawney

      Dunlop et Goodyear deux usines appartenant au même groupe. Il était prévu dès le début la fermeture d’au moins une usine, la production étant délocalisé. La CGT a permis de conserver l’usine d’amiens nord pendant 10 ans.

      A dunlop, les plans de licenciements se poursuivent, chaque années des dizaines d’emplois sont supprimés. Et qui plus est, les ouvriers sont désormais passé au 4/8.

      Mais il est vrai que pour les ultra libéraux façon Macron, les travialleurs devraient payer pour travailler et l’esclavage est un idéal à rétablir pour permettre aux patrons d’petre toujours plus riches.

      Personne n’est dupe de votre propagande


    • Germain de Colandon 1er mars 19:21

      Et activez le correcteur orthographique, à défaut de savoir écrire correctement et de vous relire !

      Merci.


      • pipiou 1er mars 20:21

        Sondage bidonné par le MEDEF et le Bilderberg


        • V_Parlier V_Parlier 2 mars 11:55

          « @pipiou
          Pour ce coup là, je ne vois pas trop.
          En revanche, même si ces réformes ne doivent pas leur déplaire, je suis surpris de voir dans l’article que parmi ce qui est sensé choquer nous avons :  »l’interdiction pour l’état de garantir le financement de la SNCF". Depuis le temps que j’attendais ça !!!
          La comparaison avec les autoroutes ne tient pas car les autoroutes étaient rentables. L’Etat s’était alors amputé de ressources précieuses.


        • Alren Alren 2 mars 12:31

          @V_Parlier

          « La comparaison avec les autoroutes ne tient pas car les autoroutes étaient rentables. »

          LA SNCF FAIT DES BÉNÉFICES !!! Comme l’annonce la direction.

          C’est l’État qui a creusé la dette en imposant la multiplication des lignes GV pour donner des contrats aux entreprises privées à qui on été confiés les travaux sans les mettre réellement en concurrence.
          C’est comme si votre voisin ou le magasin décidait pour vous ce que vous devez acheter avec votre propre argent !

          Les ingénieurs qui ont tracé les voies anciennes étaient compétents. Elles permettent la plupart du temps à des trains modernes (boggies entre les voitures) de rouler à 200 km/h, ce qui est bien suffisant. Le coût pour passer à 300 km/h est exorbitant et n’était un impératif que pour le prestige d’Alsthom (avant son démantèlement)


        • pipiou 2 mars 14:18

          @Alren
          « LA SNCF FAIT DES BÉNÉFICES !!! »  smiley  smiley  smiley

          C’est une caméra cachée ou quoi ?


        • V_Parlier V_Parlier 2 mars 14:18

          @Alren
          « C’est l’État qui a creusé la dette en imposant la multiplication des lignes GV »
          -> Donc elle ne fait pas de bénéfices, même si c’est de la faute des décisionnaires.


        • air pur air pur 2 mars 16:51

          @pipiou
          il suffit de lire la presse ; 2016 , 567 millions d’euros, 2017 , 1,3 milliard d’euros


        • Attila Attila 1er mars 21:35

          @taktak
          « La seul vrai sondage sera dans la rue et cette fois ci pas de bis repetita de 2016 et 2017 ! »

          Participerez-vous aux éventuelles manifestations avec une banderole mettant en cause le rôle de L’Union Européenne ?

          .


          • Attilax Attilax 2 mars 01:17

            @Attila

            Vous avez changé de photo ? lol c’est le gars qui croyait que vous étiez vraiment Attali qui vous a traumatisé ? C’est quoi la bestiole du coup ?


          • Attila Attila 2 mars 08:34

            @Attilax
            Non, c’est Cennevive qui m’a convaincu en me disant que, malgré qu’il ressemblait à une chouette sur cette photo, la tronche d’Attali lui donnait la nausée. Lien

            La photo représente une tête de cheval sculptée en haut du manche d’un instrument de musique traditionnel de Mongolie. Rapport avec le pseudo Attila : les chevaux, la steppe, l’Asie.

            .



          • Attila Attila 2 mars 11:25

            @Attila
            Cevennevive, pardon

             . . . et pas Cennevive comme je l’ai écrit à l’insu de mon propre plein gré.

            .


          • V_Parlier V_Parlier 2 mars 11:57

            @Attila
            Pour que j’ai l’idée de peut-être participer, il faudrait que la sortie de l’UE (ou au moins de l’OTAN) soit le vrai sujet de la manif, et que ça ne concerne surtout pas la SNCF.


          • Attila Attila 2 mars 12:13

            @V_Parlier
            Déjà, si on pouvait venir à la manif avec notre banderole du genre :
            C’est l’Europe qui commande
            Macron marionnette

            Par exemple.

            .


          • Attila Attila 2 mars 19:19

            @Attila
            On ne sait toujours pas si taktak et le PCRF vont participer aux manifs avec une banderole mettant en cause le rôle de l’Union Européenne.

            .


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 mars 19:19

            @Attila
            Voici le communiqué syndical commun en 2016, contre la Loi El Khomry : rien sur l’ Europe.


            Les manifs sont organisées par les syndicats financés par Bruxelles, ce n’est pas eux qui vont cracher dans la soupe européenne !!
             « La grande absente des manifs syndicales : l’ Europe ! »

            Et quand ils manifestent à Bruxelles, c’est pour demander « une Europe sociale ! »
            Autant demander aux piranhas de devenir végétariens !!! 

          • Zolko Zolko 2 mars 00:34

            je comprends mieux Goebbles qui disait qu’il ne croyait que les statistiques qu’il avait truqué lui-même. Car dans l’étude que vous mentionnez, à la question :
             
            « Êtes-vous favorable ou opposé(e) à ce que le gouvernement mette en œuvre la réforme de la SNCF par ordonnances »
             
            54% sont pour et 46% sont opposés. Ou alors :
             
            « Êtes-vous favorable ou opposé(e) à l’abandon du statut de cheminot pour les futurs salariés de la SNCF ? »
             
            69% sont pour. Vous êtes certain que vous avez lu ce sondage ?


            • Pere Plexe Pere Plexe 2 mars 16:28

              @Zolko
              La propagande est à chercher du coté de ceux qui nous parle de réforme courageuse alors que ce n’est là que la soumission à Bruxelles.
              Elle est à chercher du coté de ceux qui parlent de dette insoutenable mais pérennisent le 40 milliards annuels du CICE.
              Elle est à chercher du coté de ceux qui refuse de faire le bilan désastreux de l’ouverture à la concurrence du fret ferroviaire.


            • Zolko Zolko 2 mars 18:47

              @Pere Plexe : « la soumission à Bruxelles »
               
              vous ne prenez pas le train bien souvent pour dire ça. Les prix et le service de la SNCF sont déplorables. Les petites lignes ferment, le TGV a des prix exorbitant, les retards sont légions, la transport sur rail inexistant ... Le problème est bien plus lié au corporatisme et au pouvoir de nuisance des cheminots qu’à des dictats de Bruxelles. Allez voir dans d’autres pays et vous verrez que la qualité de la SNCF n’existe plus que dans les statistiques des syndicalistes.


            • Pere Plexe Pere Plexe 4 mars 09:52

              @Zolko
              Oui la qualité et la régularité se dégrade depuis des années.

              Mais c’est bien une volonté politique en particulier par manque d’investissement.
              La SNCF reste malgré tout parmi les réseaux au bon rapport qualité/prix .

              Aucun transport ferroviaire n’est performant sans une forte participation de l’Etat, sans subventions massives.
              Quelque soit le mode d’exploitation. 

            • Zolko Zolko 4 mars 12:37

              @Pere Plexe : « La SNCF reste malgré tout parmi les réseaux au bon rapport qualité/prix »
               
              c’est faux : en famille, je ne peux pas me le permettre, c’est plusieurs fois plus cher que la voiture. En vacances ou en week-end, si on ajoute le transport jusqu’à la gare, ça devient un moyen de transport de luxe.


            • Pere Plexe Pere Plexe 4 mars 17:34

              @Zolko
              Vous avez raison la SNCF est (trop) cher.

              Reste que beaucoup de pays comparable ont des transport ferroviaire encore plus coûteux.
              D’ailleurs c’est une des mesures préconisées par le fameux rapport Spinetta : augmenter les tarifs.
              Curieusement celle ci ne fait pas les gros titres...

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 mars 19:24

              @Zolko
              Ben ... les Britanniques ont vu ! « La privatisation des chemins de fer déraille ! »
              Les trajets leur coûtent 6 fois plus qu’aux Français. Les 2/3 des britanniques souhaitent la renationalisation. Ce qui sera possible dès la sortie de l’ UE de la GB par le Brexit. 


            • Attilax Attilax 2 mars 01:28

              Ça va être le baroud d’honneur, tout le monde le sait. Toute la gauche va aller défiler et soutenir le mouvement, on va voir de brillants discours, des appels au peuple, mais comme on est dans l’UE ça ne servira à rien, comme d’hab. Une fois le cas des cheminots et de la SNCF réglés, tout le reste va suivre comme du beurre : EDF, RATP, éducation, HLM, retraites, etc... La SNCF, c’est un peu l’épine dorsale de feu le syndicalisme à la française, quand ils l’auront dézingué, le corps tombera tout seul. Ce qui nous attends, c’est la vie des Irlandais avec l’imposition des français. Et quand on aura tout vendu, faudra toujours rembourser la dette...


              • Konyl Konyl 2 mars 15:08

                @Attilax

                Le syndicalisme à la française c’est quoi ? Défendre uniquement son bout de gras au mépris de toute un pays ? Les syndicats français (pour le public) sont des castes politiques, aussi véreuse et néfastes pour la société, que ceux qui s’enrichissent sur le dos des autres.

                Les cheminots grévistes ont déjà perdu le combat, sur le papier ce n’est pas encore fait mais ils se seront définitivement placés dans le moule du parfait égoïste beauffisant, les boulets de la France. 


              • Pere Plexe Pere Plexe 2 mars 16:44

                @Konyl
                l’égoïsme est à chercher du coté de ceux qui sont indifférents aux usagers qui ce retrouveront sans train , sans gare.
                Il est à chercher du coté de ceux qui sont indifférents au sort des franciliens, clientèle captive qui n’a rien à gagner et tout à craindre d’une privatisation.


              • Konyl Konyl 2 mars 17:04

                @Pere Plexe
                Je ne dis pas que la privatisation est une bonne chose.

                Je suis usagé de la ligne J (la moins fiable en banlieue parisienne) Les dépots de sac parfaitement illégaux, les grèves pour un oui ou pour un non, je connais parfaitement.


              • Attilax Attilax 2 mars 22:47

                @Konyl

                J’ai pas dit que j’approuvais feu le syndicalisme à la française. Il a eu son heure de gloire, mais il est évident qu’aujourd’hui on aurait besoin d’un syndicat qui défende les intérêts de sa corporation, pas ceux d’un parti affilié. L’intérêt général d’une profession est le même pour tous, qu’on soit de gauche ou de droite, je vois pas l’intérêt d’avoir 10 syndicats à toutes les sauces qui se tirent dans les pattes, c’est débile. Le but d’un syndicat est de défendre les intérêts de sa corporation, éventuellement de proposer des choses, mais pas de définir les règles qui régissent le pays, ça c’est le rôle des législateurs.


              • Konyl Konyl 4 mars 07:26

                @Attilax

                « Le but d’un syndicat est de défendre les intérêts de sa corporation, éventuellement de proposer des choses »

                Défendre les intérêts, oui, par contre pour moi il est impossible de critiquer un système sans proposer de solution. Aujourd’hui la solution que propose SURRAIL par exemple c’est : Augmentation des salaires et revalorisation des retraites (c’est sur leur Facebook) alors même que leur système de retraites coute presque 4 Mds par an à l’état. Evidement ils passent pour des guignols.


              • Pere Plexe Pere Plexe 4 mars 10:15

                @Konyl
                Ce que vous appelez coût de la retraite SNCF n’est que la compensation due à la démographie cheminote passée de 500.000 à 120.000 en 80 ans.

                Elle s’applique à tous les systèmes de retraite concernant des populations en déclin.
                A ce titre c’est la retraite agricole (8 milliards) suivie des artisans commerçant qui sont le plus compensés.
                Quelque soit l’avenir fait aux cheminots cette compensation demeurera.
                Surtout si demain le statut cheminot disparaît la compensation augmentera mécaniquement puisqu’il n’y aura plus de cotisant...

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 mars 19:28

                @Pere Plexe
                Les syndiqués de base ne doivent pas être confondus avec les directions syndicales qui sont corrompues. Non seulement ils touchent de l’argent du patronat, mais aussi de Bruxelles, en échange de la paix sociale.

                « Syndicats, corruptions, dérives et trahisons »

                Il faut sortir de l’ UE et reconstruire un syndicalisme indépendant.


              • Konyl Konyl 5 mars 09:49

                @Pere Plexe
                Votre document date de 2002, pardon mais la modification prise en compte dans le rapport du Senat date de 2008 : https://www.senat.fr/notice-rapport/2009/r09-732-notice.html

                Je vous invite à lire ceci justement : https://www.toutsurmesfinances.com/retraite/regimes-de-retraites-il-faut-revoir-les-regles-de-compensation-selon-le-cor.html

                « Le régime général, qui est le principal contributeur a versé 4,8 milliards d’euros aux autres régimes » Le mécanisme est plus complexe qu’il n’y parait.


              • bob14 bob14 2 mars 08:03

                TOUS dans la rue pour faire sauter ce gouvernement de charlatan....... smiley


                • Attilax Attilax 3 mars 13:49

                  @bob14

                  Celui de Bruxelles aussi ? Parce que, vu que c’est eux qui donnent les ordres, si ils ne sautent pas également, ça sert à rien...


                • JP94 3 mars 16:57

                  @Attilax


                  Lutter contre Macron, c’est lutter contre le gvt de Bruxelles et Bruxelles le sait pertinemment. Si Macron est en difficulté, la Commission européenne lui dira de baisser d’un ton, parce qu’il ne faudrait pas que sa chute ait un effet de domino dans l’UE...

                  Il est plus facile de mobiliser face à Macron que face à l’UE, qui reste une abstraction. 
                  Même si chacun sait son rôle néfaste, qui sait que chaque mesure prise dans chaque pays a été lancée, avec discrétion, pas la Commission européenne, que l’on n’a pas élue et qui semble inaccessible. Le Jour où Bruxelles nous enverra sa police ou son armée, ce sera plus clair...
                  ça viendra peut-être... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès