• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sommes-nous en France ou en Arabie saoudite ?

Sommes-nous en France ou en Arabie saoudite ?

Le voile islamique est-il une pièce d’habillement comme une autre ? N’est-il pas plutôt l’étendard d’une entreprise d’islamisation insidieuse de l’espace public ?

L’accoutrement islamique de Maryam Pougetoux, déléguée de l’actuelle UNEF, a déclenché une polémique qui révèle la prégnance de l’Islam sur la société française d’aujourd’hui.

Les vertueux défenseurs de cette jeune femme s’en tiennent au droit, et nul ne conteste qu’en droit, elle peut légitimement s’habiller comme elle veut... On ne peut même plus lui reprocher une tenue « contraire aux bonnes mœurs », le relativisme contemporain ayant fait disparaître cette notion du code pénal. Il n’en reste pas moins que si cette jeune femme peut en toute légalité arborer son hidjab, les femmes en « terre d’Islam » n’ont pas le loisir de se promener cheveux au vent ou en minijupe. Les préceptes coraniques tels qu’ils sont interprétés dans ces pays régissent les « bonnes mœurs » sans que nos tenants d’une laïcité « ouverte » y trouvent à redire.

Bruno Julliard, ancien président de l’UNEF, ne s’y trompe pas : «  Dans notre démocratie, (Maryam Pougetoux) a évidemment le droit de s’habiller comme bon lui semble et elle est certainement sincère dans sa démarche, déclare-t-il. Mais, quoi qu’elle en pense, son voile est le signe d’une bigoterie patriarcale et sexiste en contradiction avec les combats féministes que l’Unef a toujours portés. Quand elle choisit d’arborer ce vêtement alors qu’elle s’exprime en tant que porte-parole de cette organisation, elle fait passer un message politique qui implique cette organisation. Ça pourrait paraître anecdotique, mais ça ne l’est pas du tout. » (Marianne.net -23/05/2018)

La mauvaise conscience de quelques descendants de nos ancêtres colonisateurs les conduit à nier notre culture et à faire fi de ces « habitudes, les usages conformes à la moralité, à la religion et à la culture d'un pays ou d'un peuple (qui) constituent un ensemble de normes, le plus souvent coutumières » (Wikipedia) qu’on appelle « les bonnes mœurs ».

Certains vont jusqu’à reconnaître aux musulmans le droit de se réclamer d’aménagements spécifiques pour leur « communauté ». Pourtant la France est une république « une et indivisible » qui ne s’est pas constituée, comme la Grande Bretagne ou les USA, en agglutinant des communautés diverses. Et tant pis si certains conchient l’ « assimilation » ; elle a permis dans le passé d’insérer dans la nation pas mal d’exilés juifs ashkénazes puis sépharades, d’immigrés polonais, italiens, espagnols, voire même maghrébins. On ne leur a pas demandé d’oublier ni de renier leurs racines mais de s’intégrer dans un ensemble français dont on a eu tort de ne pas vouloir cerner l’identité. Fernand Braudel pourrait-il encore aujourd’hui publier son monument socio-historique intitulé « L’identité de la France » ? Quand on entre dans une synagogue, on se coiffe ; quand on pénètre dans une mosquée, on se déchausse... Quand on vit en France, on n’arbore pas de signes religieux ostentatoires surtout lorsqu’on exerce une fonction publique.

La France d’aujourd’hui n’est certes pas celle de Louis XIV mais elle n’est pas non plus l’Angleterre ni l’Arabie saoudite. Porter une version sans équivoque du voile islamique n’est pas anodin. Ce n’est pas un problème de libre choix individuel, comme d’arborer des anneaux dans le nez ou des chevelures en crête d’Iroquois. C’est l’affirmation d’une identité qui rattache plus celles qui le portent aux sociétés régies par la Charia qu’à la république française. C’est un drapeau. Le drapeau de celles qui jugent que les lois d’Allah prédominent sur les lois de la République.

Je comprends que des femmes projetées brutalement de leur campagne anatolienne, par exemple, répugnent à sortir « en cheveux ». Leurs conception de la pudeur remonte à leur enfance et on ne va pas les forcer à être impudique. Mais la jeune Maryam Pougetoux n’est pas issue d’une société archaïque. C’est une Française à part entière qui, avec son voile, affirme la primauté de son appartenance religieuse sur son appartenance nationale. L’appartenance à une religion qui n’est pas une religion comme les autres, puisqu’elle entend régenter l’ensemble de la société, n’en déplaise à Aurélien Taché, le « Monsieur laïcité » de la République en marche, pour qui « Ce voile, c'est son identité ! ».

C’est pourquoi je pense que Marlène Schiappa et Gérard Colomb avaient raison de la stigmatiser et qu’il serait temps de durcir notre législation pour prémunir notre société contre la volonté hégémonique de quelque religion que ce soit. Et tant pis si les laïcismophobes nous taxe d’islamophobie !


Moyenne des avis sur cet article :  3.51/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

193 réactions à cet article    


  • njama njama 24 mai 08:27
    Bonjour Jean J. MOUROT

    L’islam wahhabite a été très clairement « invité » à prospérer sur le continent européen par nos dirigeants. Ceux-ci pouvaient-ils ignorer que cette version de l’islam était rigoriste et très minoritaire.
    Sans en avoir la certitude, puisque je ne les prends pas pour des imbéciles, et que leurs ambassadeurs et conseillers sont très nombreux, je crois bien que oui, ils ne l’ignoraient pas !

    « Pour combattre le communisme nous devons lui opposer une idéologie. A l’Ouest, nous n’avons rien. C’est pourquoi nous devons nous appuyer sur l’islam »
    Valéry Giscard d’Estaing en 1980

    > Jusqu’en 1973 [sous Pompidou-Giscard] , la Grande Mosquée de Paris est le principal lieu de culte musulman en France. La grande mosquée de Lyon * est construite quasi-entièrement avec des fonds du roi Fahd ben Abdelaziz Al Saoud

    * En 1981, Valéry Giscard d’Estaing déclare, pendant la campagne présidentielle, que l’État financerait la construction d’un centre culturel pour la communauté musulmane de Lyon

    En 1994, le Conseil Islamique Rhône-Alpes (CIRA), association loi 1905, est créé. Création par l’ACLIF et le CIRA de la Société Civile Immobilière « Mosquée de Lyon » chargée de la gestion du patrimoine de la Mosquée de Lyon. Le 30 septembre 1994, c’est l’inauguration de la mosquée par Charles Pasqua, ministre des cultes, Michel Noir, maire de Lyon, l’ambassadeur d’Arabie saoudite et les autorités civiles et religieuses




    • Jonas 24 mai 13:44
      @njama "L’islam wahhabite a été très clairement « invité » à prospérer sur le continent européen par nos dirigeants. Ceux-ci pouvaient-ils ignorer que cette version de l’islam était rigoriste et très minoritaire. « 

      Il n’y a pas que l’islam wahhabite, il y a aussi les Frères musulmans, les salafistes, les tablighs...
      Qui a créé en 2003 le CFCM (Conseil Français du Culte musulman), en y incorporant l’islam radical des Frères Musulmans (UOIF) et les Tabligh, ce n’est pas le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy ?

      Qui a préparé  »l’Islam de France", en invitant à l’Élysée le prédicateur antisémite Ahmed Al Tayeb, ce n’est pas le président François Hollande ?

      Qui a financé la Grande Mosquée d’Épinay-sur-Seine à hauteur de 2,8 millions d’euros entièrement payés par le contribuable, ce n’est pas le maire Hervé Chevreau ?

      Qui invite au ministère de l’intérieur le dirigeant de la confrérie des Frères musulmans Amar Lasfar, ce n’est pas le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve ?

      Qui inaugure la nouvelle mosquée de Lyon avec Kamel Kabtane propageant l’idéologie islamiste misogyne, antioccidentale, antichrétienne et antisémite, ce n’est pas Bernard Cazeneuve et Gérard Collomb ?

      Qui inaugure la grande mosquée des Frères musulmans à Strasbourg, ce n’est pas le premier ministre Manuel Valls ?

      Qui a financé la Grande Mosquée de Drancy avec votre argent, ce n’est pas le maire Jean-Christophe Lagarde ?

      On pourrait multiplier les exemples !


    • Dzan 24 mai 15:34
      @njama
      L’église de mon village natal a été reconstruite en 1909, sur les ruines de l’ancienne, ravagée pendant la guerre de 100 ans, puis lors des guerres de religions.
      Les fonds, provinrent en partie, d’un riche mécène, et d’une collecte communale.
      Rien ne fut demandé à l’Etat. 1905 n’était pas loin.

    • njama njama 24 mai 08:33
      idem chez nos voisins ! faut-il donc s’étonner après de l’œuvre prosélyte wahhabite et salafiste qui en découla ...

      L’édification de la grande mosquée de Bruxelles le fût sur la demande du roi Baudouin, sollicitant le concours financier du monarque d’Arabie Saoudite et l’invitant à l’inauguration en 1978 pour lui en remettre la clé  ! depuis cette mosquée est gérée par des imams saoudiens et l’État belge verse des subventions au prorata de la représentativité des musulmans en Belgique, comme pour les autres religions et associations laïques reconnues.
      Aujourd’hui, elle accueille également une école et un centre de recherche islamique dont les objectifs sont de faire connaitre la foi musulmane3.

      ---------
      La grande mosquée de Rome

      La ville de Rome a fait don des terrains à la communauté musulmane en 1974, mais ce ne fut qu’en 1984 que la construction de la mosquée fut initiée sur les plans des architectes Paolo Portoghesi, Vittorio Gigliotti et Sami Mousawi. Elle a été fondée par le prince afghan Muhammad Hasan et son épouse et financée par le roi Fayçal d’Arabie saoudite. L’inauguration du lieu de culte a été faite le 21 juin 1995.

      La mosquée héberge le Centre culturel islamique italien.



      • asterix asterix 24 mai 17:48
        @njama, bonjour. Le contrôle de la grande mosquée de Bruxelles vient il y a quelques semaines d’être retirée à l’Arabie Saoudite pour être confié à des imams relevant ( en principe ) du droit belge. Ceci dit l’influence whahabite reste prépondérante.


      • aimable 24 mai 08:34
        vous avez tout dit , ce drapeau est le symbole d’une armée colonisatrice , il ne faut pas être comme toutes les bonnes âmes , qui ne veulent surtout pas voir ,de grands naïfs .
        quant aux politiques il serait intéressant de connaitre le but qu’ils poursuivent .

        • Hecetuye howahkan 24 mai 08:42

          @aimable


          Salut,

          de mon point de vue les politiques ont le même but que les non politiques, argent le plus possible si possible et aussi à leurs niveau cette drogue du pouvoir qui ferait presque oublier que nous sommes nés donc sommes mortels..enfin entre autre...

          Le refus du réel est terrible car il induit consciemment et surtout inconsciemment chez nous qui avons perdu tant de capacités, il induit une douleur insupportable qui rend totalement fou...etc

          sujet d’une vie bien sur..

          je te salue..

        • Dom66 Dom66 24 mai 12:53

          @Hecetuye howahkan

          La voix d’un sage…...Amic’


        • Jonas 24 mai 13:38
          @aimable « le drapeau est le symbole d’une armée colonisatrice »

          Plus précisément, c’est un problème civilisationnel.
          Dans les sociétés islamiques, Le corps de la femme est considéré comme une vulgaire obscénité, ses cheveux et son corps sont une tentation perpétuelle qu’il faut cacher car ils détournent le Musulman du chemin d’Allah et son Prophète.

          Musulmans et musulmanes ne prient pas ensemble dans une Mosquée par exemple (les femmes sont reléguées à l’arrière de la salle de prière, derrière un rideau, ou en sous-sol), car la femme par sa présence tourmente l’Esprit du Croyant. Pour ces Imams, les musulmanes doivent donc porter le voile Islamique, qui couvre les cheveux, symbole de féminité, ou mieux, un voile qui couvre toutes les courbes du corps féminin, (cheveux, taille, hanches, fesses, décolleté, jambes), le hijab.

          Dans l’Islam rigoriste le plus traditionnel, cela n’est pas suffisant, le visage et le regard de la Femme sont également sources de séduction, de tentation, de charme, de féminité, pouvant attirer le Malin, et il a été décidé qu’il fallait bâcher le tout : la Burqa ou le Niqab.
          Ce comportement déviant doit sans cesse être sous contrôle des hommes.
          Dans la sourate « les femmes » (An_nisan 4:34) du Coran, le Prophète Mohamed ordonne :
          « Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. »

          L’imam Al-Bukhari (1/583) a dit  : « [...] Usamah rapporte du Prophète -sal Allahou ’alayhi wa salam- qu’il a dit : “ Je me suis posté à la porte du Paradis et j’ai vu que la majorité de ceux qui y entraient étaient des pauvres. Quant aux personnes opulentes, elles furent empêchées d’entrer [et devaient attendre que tous les pauvres s’y introduisent]. Lorsque les gens de l’enfer furent jetés dans le feu, je vis que la majorité d’entre eux étaient des femmes. ”
          Rapporté aussi par Muslim (4/2236)

          On voit que la majorité des habitants qui peuplent l’Enfer sont des femmes, qui par leur comportement déviant, incitent l’homme à la débauche.
          C’est pour cela qu’elles doivent se couvrir, et sans cesse être réorientées sur la voie d’Allah :
          « Le hijab c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur, et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l’utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire. Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l’Enfer. »
          Rachid Houdeyfa, imam de la mosquée de Brest

          « Une femme ne sort de chez elle que par la permission de son mari. »
          Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et de Bobigny

          « une femme qui se montre et s’embellit est de la chair humaine, une femme d’un soir pour assouvir le plaisir des loups »
          Youssef Abou Anas, imam de la mosquée d’Ecquevilly

          Mohamed Beggas, imam de la grande mosquée de Persan, enseigne comment bien frapper sa femme.


          Toute manifestation de féminité, de beauté, de charme, de séduction, de sensualité est strictement et formellement interdit par les préceptes islamiques, et permet à la femme musulmane de se protéger et de se préserver des souillures du monde Occidental.
          C’est une rupture totale et incompatible avec les moeurs et rapports entre les hommes et les femmes de la civilisation occidentale (lire par exemple le « Cantique des Cantiques » de la Bible, texte poétique écrit il y a 2500 ans, exaltant le charme féminin).
          Le voile Islamique, la Burqa et le Niqab représentent donc des symboles totalement contraires à nos valeurs occidentales pouvant amener des troubles à l’ordre public, discriminatoires, puisqu’il oppose et sépare la femme voilée, pure, chaste, soumise aux préceptes de l’Islam, et la femme non voilée, incitant au vice, à la débauche, à la perversion et à la fornication, influencée par le Diable (Sheïtan).

        • Dzan 24 mai 15:36

          @Jonas


          Euh, et les femmes des juifs orthodoxe, dont vous avez un exemplaire au gouvernement ?

        • Salade75 24 mai 08:35

          Bonjour,
          « Sommes-nous en France ... »

          J’habite le Bourget.
          Là, on ne se pose plus la question.
          Des hauts parleurs sur les balcons des HLM diffusent prière et prêche 5 fois par jour, yc en cette période de ramadan, la dernière qui a lieu après 23h ...
          Quand je pense que dans le village provençal ou j’habitais avant, le clocher ne sonnait plus les heures après 22h car cela troublait la quiétude des habitants ...


          • titi 26 mai 14:52
            @Salade75
            C’est justement parce que les laïcards ont fait taire les cloches que le muezzin pense qu’il y a une place à prendre.

            Dans l’esprit des musulmans, l’athéisme est impossible : on doit croire.
            Peut être mal si on est chrétien ou juif, mais en aucun cas on ne peut être athée : l’athéisme est une maladie mentale.

            Si les cloches ne sonnent pas on leur donne un signal : la « place est à prendre ».

            Il faut refaire sonner les cloches. C’est le moindre mal.


            • njama njama 24 mai 08:44

              Le prince héritier saoudien révèle que le wahhabisme a été exporté à la demande des Occidentaux - 28 mars 2018 -

              Dans une interview au Washington Post du 22 mars le prince héritier Mohamed ben Salmane a déclaré que l’Arabie saoudite avait commencé à propager l’idéologie wahhabite à la demande de ses alliés occidentaux, pendant la guerre froide, pour contrer l’URSS.
              [...]
              Un système de promotion mondiale de l’islam rigoriste

              Plus de deux décennies après la fin de la Guerre Froide, WikiLeaks publie plus de 60 000 documents diplomatiques saoudiens. Ces « câbles » mettent en lumière le système de prosélytisme et de promotion d’une lecture rigoriste de l’islam appliqué par le royaume wahhabite au niveau international. « Depuis des dizaines d’années, l’Arabie Saoudite injecte des milliards de pétrodollars dans des organisations islamiques à travers le monde, pratiquant une diplomatie du chéquier », révèle le journal américain New York Times, en juillet 2015, après avoir épluché tous les documents diplomatiques mis à jour par WikiLeaks.

               ...

              • njama njama 24 mai 09:00
                citation déclaration de MBS au Washington Post

                Asked about the Saudi-funded spread of Wahhabism, the austere faith that is dominant in the kingdom and that some have accused of being a source of global terrorism, Mohammed said that investments in mosques and madrassas overseas were rooted in the Cold War, when allies asked Saudi Arabia to use its resources to prevent inroads in Muslim countries by the Soviet Union.
                Successive Saudi governments lost track of the effort, he said, and now “we have to get it all back.”Funding now comes largely from Saudi-based “foundations,” he said, rather than from the government.
                traduction :
                Interrogé sur la propagation du wahhabisme financée par l’Arabie saoudite, la foi austère qui est dominante dans le royaume et que certains ont accusé d’être une source de terrorisme mondial, Mohammed a déclaré que les investissements dans les mosquées et madrassas à l’étranger étaient enracinés dans la guerre froide, quand les alliés ont demandé à l’Arabie saoudite d’utiliser ses ressources pour empêcher des percées dans les pays musulmans par l’Union soviétique.
                Les gouvernements saoudiens successifs ont perdu la trace de l’effort, a-t-il dit, et maintenant « nous devons tout récupérer. » Le financement provient maintenant principalement de « fondations » saoudiennes, a-t-il dit, plutôt que du gouvernement.



              • Hallala Hallala 24 mai 09:13
                Né au Maroc, j’ai vécu pendant 20 ans dans un environnement de femmes voilées et non voilées. Les Marocains n’ont jamais obligé les Européennes à porter le voile. C’était la grande liberté individuelle. Les Européennes chrétiennes posaient un voile pudique sur leur cheveux pour entrer à l’église. Aujourd’hui, c’est le grand n’importe quoi, bras nus, grand décolleté, cheveu non couvert : l’irrespect absolu des lieux saints. On voudrait donc que ces femmes musulmanes ne portent plus de voile, et qu’elles appliquent le non respect de soi-même à l’Européenne.
                Et non ! Elle ont encore cette valeur en elles. Et ce voile est une façon de se respecter, et de respecter leurs convictions religieuses et sociétales, choses perdues chez les chrétiens qui réclament par jalousie, l’abolition du voile des femmes au nom de leur valeur. Mais de qu’elle valeur donc ? On parle toujours des valeurs sans être capable de seulement en énoncer deux. Les musulmanes ont en encore des valeurs, la pudeur, le respect de soi, le respect des croyances religieuses qui demandent cette réserve, le respect du mari ou de la famille vis à vis desquels elles gardent une attitude non provocante en société. Ce sont des valeurs nobles en soi et à respecter.


                • francesca2 francesca2 24 mai 10:03

                  @Hallala

                  Ne pas porter le voile c’est un ’’ non respect de soi-même ’’ ? 
                  Vous le portez le voile ? 
                  C’est quoi cette ’’ valeur’’ qu’ elles semblent ’’ toujours’’ avoir et que nous aurions perdu ? La croyance d’ être impures et tentatrices par essence ? C’est ce que vous appelez ’’ valeur’’ ? Dites voir, pourquoi vous avez quitté le Maroc ? 

                • Blé 24 mai 10:08

                  @Hallala

                  ............................................Ce sont des valeurs nobles en soi et à respecter. .........................................

                  Je suis absolument d’accord avec vous mais qui a mis en place ces valeurs ? Là est la question.

                  Un détail que vous semblez ignorer. Quand le patronat dans les années 70 à fait venir en France des bateaux et des trains entiers de maghrébins parce qu’il avait besoin de main d’œuvre, il était clair que ce patronat préférait voir ces ouvriers aller dans les mosquées plutôt que de s’inscrire dans un syndicat. Beaucoup parmi les élites françaises de l’époque pensaient que les maghrébins retourneraient chez eux. Peu sont retournés chez eux, au Maghreb, les autres avaient plus à perdre qu’à y gagner, les enfants nés en France ne connaissaient pas le pays d’origine et ne parlaient pas l’arabe.
                  Combien de salariés maghrébins se sont fait « voler » parce qu’ils ne savaient pas lire leur fiche de paie ? A partir du moment que quelqu’un défendait le droit des salariés vous étiez automatiquement de gauche donc communiste donc dangereux, etc... Les valeurs des syndicalistes étaient-elles moins noble que les valeurs du patronat ?

                  Quand j’entends valeurs, je me demande toujours de quoi parle t-on exactement ?

                  Ces femmes qui portent le voile comme un étendard connaissent t-elles seulement leur religion ?

                  J’en doute car les femmes qui approfondissent réellement leur religion , l’étudient, ne portent pas obligatoirement le voile, elles sont bien au contraire très discrètes et pour le coup respectent les traditions du pays où elles vivent. Que cela ne plaise pas à ces messieurs, c’est une chose, mais quand ils parlent de « respect », ils sont plus dans le registre de la propagande que dans le registre religieux.


                • Hallala Hallala 24 mai 10:30

                  @francesca2
                  Je suis français né de parents français vivant et travaillant, à l’époque , au Maroc. Et comme 90% des Français de cette époque, nous sommes « rentrés en France ». Pour le reste, je ne veux pas entrer dans cette discussion que vous maltraitez d’entrée de jeu. Je vous ai donné quelques unes des valeurs qui font que beaucoup de femmes, dans la tradition marocaine porte le voile sans pour autant se sentir humiliées. Mais vous avez du mal à comprendre et revenez obstinément sur ce que j’ai un peu développé. Bon vent.


                • Christian Labrune Christian Labrune 24 mai 10:39

                  @Hallala

                  Quelle pitié ! Comment peut-on écrire de pareilles sottises !

                  Le voile est plus obscène que la nudité. Quand un corps se présente dans sa nudité, et s’il est beau, c’est une satisfaction esthétique pour ceux qui sont en face. Ce qu’on voit, c’est une personne dont l’attitude, l’expression, expriment synthétiquement quelque chose de son être, et cela n’a rien de spécifiquement sexuel.

                  Une femme sous un voile, ce n’est plus un être, c’est un sexe sur pattes, un sexe ambulant, et s’il y a quelque chose à imaginer, ce n’est pas un être, c’est un simple objet utilitaire qui pourrait servir à tirer un coup. Ce que le vêtement dissimule, dès lors, c’est quelque chose qui doit nécessairement ressembler à un graffito obscène sur un mur de chiottes.

                  Au Maroc, des jeunes femmes, sur les plages, ont résolu, en dépit de l’obscurantisme ambiant, de s’exercer presque nues, aux activités du surf. J’entendais hier cette information, associée à une autre particulièrement inquiétante : plus de 60% des hommes et des femmes, dans ce pays de sauvages, considèrent qu’il est quasi normal d’agresser sexuellement une femme qui laisse voir son anatomie. Quelle pitié !

                  Vous me faites penser à ce pape de la fin de la renaissance qui avait fait surajouter au Christ herculéen et aux anges de la Sainte-Chapelle peints par Michel-Ange, des espèces de slips mal peints que les restaurateurs n’ont pas pu enlever. A la même époque, une pudibonderie héritée du Concile de trente faisait poser des feuilles de vigne sur les pubis des Vénus et des athlètes de la statuaire gréco-latine dans les collections du Vatican. Difficile d’être plus con.


                • Hallala Hallala 24 mai 10:48

                  @Christian Labrune
                  Comme taré, vous êtes un bel exemple, et racontez n’importe quoi. Votre vision de la femme et de la liberté de vivre est particulièrement obtuse. Je vous laisse à votre obscurantisme et vos préjugés. Vous êtes un grand malheureux, très mal dans sa peau.


                • francesca2 francesca2 24 mai 10:55

                  @Hallala


                  Ah ? C’est moi qui maltraite la discussion d’entrée ? 
                  Pas vous qui insultez toutes les femmes nées libres de ce pays ? Y a pas à dire, vous avez bien appris l’art d’inverser les fautes, félicitations.

                   ’’ Elles portent le voile sans se sentir humiliées’’.... Mais au fait qu’est-ce que vous en savez ? Comment croyez vous qu’une personne puisse se sentir lorsqu’on lui inculque depuis sa naissance qu’elle est impure parce que c’est une femme ? Vous pensez que cette personne peut s’épanouir harmonieusement, sans complexe d’infériorité et sans honte ? 
                  Vous ne pensez qu’il y a des fortes chances pour qu’elle soit complètement névrosée, si ? 

                • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 24 mai 10:59

                  @Hallala
                  J’ai vécu un temps en Algérie à l’époque où ce n’était pas une république musulmane. Nombre de musulmanes ne portaient pas le voile, surtout en ville. À la campagne, la tradition prévalait et de pauvres femmes se voilaient... dans une serviette éponge (en ville, elle portait de jolis voiles agrémentés à l’occasion de haîks brodés devant le visage ). Il n’y avait pas, comme en Iran aujourd’hui, de « police des mœurs ». D’ailleurs, la pudeur à laquelle vous vous référez est une notion à acception variable, dans l’espace et le temps.


                • aimable 24 mai 11:35

                  @francesca2

                  très bonne question , pourquoi quitter un paradis pour venir vivre en enfer ?
                  c’est soi-disant valeur dans les églises n’étaient en réalité que des contraintes misent en place par le clergé dans le cadre de la soumission du troupeau de moutons, parler de valeurs franchement il ne doute de rien .

                • foufouille foufouille 24 mai 11:37

                  @Hallala

                  tu devrais te faire soigner.


                • Dom66 Dom66 24 mai 12:44

                  @Christian Labrune

                  Et celles qui sont en tchadri, ou en burqa noir de la tête au pieds comme ICI

                  Elles sont en sac poubelle smiley



                • oncle archibald 24 mai 12:54

                  @Hallala : tout est dit dans cette phrase « beaucoup de femmes, dans la tradition marocaine, porte (nt) le voile sans pour autant se sentir humiliées »

                  Le problème c’est que nous ne sommes pas au Maroc et que c’est de la société Française dont il s’agit.Qu’une personne qui représente un groupe puisqu’elle est déléguée syndicale préfère arborer ses propres croyances que celles que son groupe à l’habitude de véhiculer me gène profondément.

                  Plus encore, je pense que cette ostentation était bien calculée pour « faire le buzz » et obliger encore l’opinion publique à choisir entre être attaché aux « us et coutumes » Français ou passer pour un « islamophobe » ...

                  C’est en fait un geste très politique et en rien personnel comme cette gente dame voudrait nous le faire avaler.


                • Christian Labrune Christian Labrune 24 mai 14:45
                  @Hallala

                  « Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet. »
                  Georges Courteline

                • chocolatine chocolatine 24 mai 15:37

                  @Hallala

                  bonjour
                  je respecte votre point de vue, mais il faut y ajouter un petit complément.Pour ce qui est des chrétiens qui sont pratiquants ,le respect dans l’église est naturel et spontané ;pas de tenue excentrique ou irrespectueuse,on s’habille correctement pour y aller et apres,de plus on inculque à ses enfants des régles morales essentielles.Malheureusement il y a chez les chrétiens(je précise) une certaine désaffection pour l’ensemble de la pratique religieuse,à la maison,pour aller en retraite pour méditer ,pour prier ou aller à Lourdes.C’est dommage parce que les valeurs portées par certaines religions ,de fait, se retrouvent mises en avant,sans que la notion de responsabilité ne dépasse le manque de pratique « chrétien »,mais il est bien là.
                  Je ne suis pas certain que les comportements diamétralement opposés ; excès de démonstration vestimentaire,tenues légères,propos grossiers ou autres et à l’inverse ,port de tenues qui cachent jusqu’à l’identité profonde de certaines personnes ne soit une voie à suivre.
                  Malheureusement tout donne à glorifier la facilité, les jeux faciles,l’argent, la comparaison des uns par rapport aux autres dans un esprit de compétition malsain et pronée par nos sociétés occidentales et par là méme un manque de respect de soi méme ; la télévision et internet n’arrangent pas les choses.Crier aux autres sa différence n’est concevable que si on ne met pas trop en avant des comportements des modes de vie qui vont jusqu’à effacer ceux des autres
                  Il faut préciser quand méme que la France est un pays laique,certes, mais de tradition judéochrétienne,c’est un fait et la tolérance c’est que chacun l’admette.
                  Pour compléter, je trouve (et là ou j’habite je peux le constater) que la communauté de confession juive, arrive à trouver une position intermédiaire,qui ne donne pas lieu à polémique,ainsi que la communauté asiatique
                  Alors comme en chaque chose l’excès n’est pas une bonne chose !

                • Hallala Hallala 24 mai 16:25
                  @Jean J. MOUROT
                  Ouaip ! De la pudeur en Europe, que ce mot semble étrange et désuet... Très vieille école. Maintenant on parle de procès, de balance ton porc, de Metoo, pour des gros matous qu’on convoiter des chattes...... Concours de découvertes aux marches du Palais où se pressent badauds et photographes, à qui pourra saisir le plus osé, le plus coquin.
                  Le voile, alors, nous fait remonter à des âges oubliés, à des religions qui imposent des soumissions vestimentaires aberrantes aux femmes. Mais en France, le voile n’est pas la Burqa. On peut voir beaucoup de femmes porter le voile de façon très élégantes. Là aussi les variables sont visibles, et sans doutes plus criantes à côté de cette débauche d’impudeur féminine, particulièrement sur les zones de vacances et la côte d’Azur. Je soupçonne les femmes d’exhibitionnisme, et d’un besoin de provoquer au delà souvent de la décence. Peut-être un dévoiement de leur tendance naturelle d’attirer le regard, de séduire, dans un besoin atavique d’enfanter, de recevoir la goutte de vie tombant au centre de leurs hanches en forme de vasque d’accueil. Mais passer les limites, il n’y a plus de borne. !
                  Je ne suis pas pour le voile, mais pour que les femmes qui ressentent librement le besoin de le porter, puissent le faire et toute liberté.

                • Hallala Hallala 24 mai 17:43

                  @big or no

                  Ah bon ! Et alors ?
                  Tu parles de statues. Mes parents m’ont bien dit qu’à deux ans, je voulais têter les femmes de Maillol aux Tuileries. Aujourd’hui, je fais la différence, il était temps. J’aime la chaleur. J’ai du être sevrer trop tôt, mais mes pulsions sont tout à fait normales et parfaitement contrôlées. Passé 70 si tu n’as pas appris cela, c’est grave.
                  Pour le reste, tes réflexions sont puériles. Je te les laisse.

                • francesca2 francesca2 24 mai 17:48

                  @Hallala


                  Parce que vous croyez que le quotidien des femmes en France soit la montée des marches à Cannes ? Non mais vous êtes sérieux ? 
                  ’’Je soupçonne les femmes d’exhibitionnisme, et d’un besoin de provoquer au delà de la décence’’
                  ’’ Dévoiement d leur tendance naturelle d’attirer le regard’’
                  ’ ’de recevoir la goutte de vie tombant au centre de leurs hanches’ ’
                   smiley
                  Je ne veux pas avoir l’ esprit trop mal tourné mais ça ne sonne pas trop français vos truc là... 




                • Hallala Hallala 24 mai 17:58

                  @francesca2

                  Je sens que vous m’aimez, à la folie, pas du tout..... Dommage...
                  Vous n’êtes jamais allée, au moins vous balader sur les rues piétonnes de la Côte d’Azur...
                  Je ferai l’effort de me relire Francesca2.


                • francesca2 francesca2 24 mai 19:54

                  @Hallala


                  Ne faites pas semblant de ne pas comprendre. Vous êtes aussi français que moi finlandaise. 

                • Michel Maugis Michel Maugis 24 mai 20:27

                  @oncle archibald

                  « Qu’une personne qui représente un groupe puisqu’elle est déléguée syndicale préfère arborer ses propres croyances que celles que son groupe à l’habitude de véhiculer me gène profondément. »

                  Que vous puissiez en crever !! .

                  Vous allez mourir idiot, mon pôvre archi-bad.

                • spearit 24 mai 20:39

                  Christian Labrune 24 mai 14:45

                  @Hallala

                  « Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet. »
                  Georges Courteline

                  Et passer pour un idiot ET un crétin (en même temps) aux yeux des gens simples et normaux, c’est quoi dit ???

                • François Vesin François Vesin 24 mai 21:39

                  @Hallala
                  «  Comme taré, vous êtes un bel exemple, »


                  Comme argument, c’est accablant !
                  Laissez la Femme là ou vous ne l’atteindrez jamais
                  sauf à l’asservir de force à votre seul profit.


                • oncle archibald 24 mai 22:32

                  @Michel Maugis

                  Vous devriez prendre de l’omeprazole pour éviter un ulcère de l’estomac. Votre réaction épidermique au moindre de mes propos est pathologique. Consultez avant d’être gravement atteint, si toutefois il n’est pas déjà trop tard.

                • Hallala Hallala 24 mai 23:20

                  @francesca2
                  Ou dame ! J’suis bien français, et ma mère bretonne, et survivant de chouans. Mes ancêtres ont été victimes du premier populicide organisé par les francs mac de la révolution. Mais je crois bien que je vais opter pour un passeport russe, on vit très bien en Russie. Les Russes adorent les français, la France ne leur rend pas vraiment, faisant passer Poutine pour un tyran, alors qu’il aime certainement plus ses citoyen que notre méprisant petit chef pète sec, ami des très riches, exclusivement.


                • Hallala Hallala 24 mai 23:28

                  @François Vesin
                  Calme toi et laisse aller, Ça va te passer avant que ça me reprenne.

                  Je vais t’avouer un truc, ma femme est musulmane, et moi chrétien catholique d’avant Vatican II. 
                  Ma femme, comme 99% des musulmanes où je vis ne porte pas de voile. Elle se couvre les cheveux pour un deuil, et c’est tout.
                  Voyage un peu pour t’ouvrir l’esprit, plutôt que de te cantonner à ta petite France.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès